Après le séisme en Indonésie, les chrétiens comptent sur l’amour de Jésus

La vie est comme de la vapeur d’eau, elle peut disparaître en une seconde. » Quand il a pris le micro, ­dimanche 7 octobre, pour commencer un culte dominical pas tout à fait comme les autres, le pasteur Sandy Toding est entré immédiatement dans le vif du sujet :

People pray during Sunday Mass at Bethany's church in Palu, Central Sulawesi Indonesia.

depuis le séisme, suivi d’un tsunami, qui a frappé Palu, capitale de la province centrale de la grande île de Sulawesi et les districts alentour, le 28 septembre, c’était la première fois qu’il retrouvait ses ouailles. « Nous nous étions perdus de vue depuis dix jours », a commencé le prêtre, la voix cassée. Avant d’ajouter : « Dieu n’a jamais promis que le ciel serait toujours bleu. »

LIRE LA SUITE…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :