Dans le secret des dieux / Violence feutrée chez les demi-dieux

Je n’ignore pas que l’été est fini depuis une semaine et qu’en principe les « chroniques estivales » durent le temps que dure un été. Mais pour faire plaisir à mon Rédacteur en Chef, je vais juste prolonger d’une semaine.

Dans le monde des demi-dieux, la violence n’a pas toujours été feutrée, loin s’en faut. Il fut une époque où la violence verbale, psychologique s’exerçait du haut de l’estrade, en public et régulièrement. Non seulement la vie privée des gens se trouvait étalée devant tout le monde, mais qui plus est, si ces personnes manifestaient un tant soi peu de repentir (j’utilise ce terme à dessin, parce qu’il n’y a pas de repentance là-dedans, mais une forme de culpabilisation), elles devaient passer par la case « humiliation publique », à genoux sur l’estrade le dimanche matin au culte. Mais je parle là d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Comment avons nous pu accepter ça ? Je l’ignore encore aujourd’hui !

Depuis la fin des années 90, on a vu poindre des « maîtres » (attention, pas d’emballement, tout est relatif chez les demi-dieux) de la phrase mielleuse, de l’embobinage huilé et de la violence polie. Plus question de violence publique et frontale. Désormais les blessures assassines sont infligées avec politesse, douceur mielleuse et en respectant le politiquement correct, s’il vous plait. Reste bien quelques « imbéciles » caractériels qui ne peuvent pas s’empêcher de faire appel « aux bonnes vieilles méthodes » terrorisantes, mais ils sont de plus en plus rares.

Dans mon parcours chez les demi-dieux, j’ai eu droit à cette violence feutrée, polie, pleine d’une condescendance collante et assortie d’un discours d’amour plus que douteux. Ainsi, je me souviens de cette période comprise entre janvier et septembre 2002, où ces violences inter-professionnelles étaient si difficiles à vivre, que je n’osais plus ouvrir ma boîte mail, qu’aller à la Poste chercher un recommandé relevait de l’exploit (ma femme m’y traînait de force) et qu’entendre le téléphone sonner éveillait en moi des terreurs difficiles à décrire avec des mots. Néanmoins, je puis vous assurer que le travail de ces demi-dieux, tueurs à gage d’une mafia de bas étage, se faisait dans la politesse la plus absolue.

C’est à cette époque que mon pasteur, feu Roger Copin, écrivit une lettre au secrétaire de cette association de malfaiteurs pour leur signifier qu’ils avaient eu de « la chance » qu’il n’y ait pas eu un suicide dans la famille Foucart. Curieusement, cette lettre a été très vite égarée.

Néanmoins, il faudrait être naïf pour croire que ce type de violence feutrée n’a jamais d’impact sur vous, votre couple, votre famille et par extension votre église. C’est ainsi qu’on a eu des « gars à l’usure » ! Comment oublier ce responsable des demi-dieux de ma région qui,surpris, me dira, je cite stricto sensu sa phrase : « Vraiment on ne comprend pas, avec tout ce qu’on t’a fait, tu es encore là, pour nous c’est un mystère ». Et cet autre demi-dieu, dont l’amertume ressortait pas tous les pores de sa peau, à qui j’avais préparé le café et offert les croissants pour l’honorer, qui d’emblée me déclara : « Comment vas-tu ? Avec tout ce qu’on t’a fait, sois tu va mal, sois Dieu te fait grâce » ! J’ai répondu que j’allais bien par la grâce de Dieu. Ce qui est incroyable, c’est la capacité de tout ce petit monde à s’habituer aux pires méthodes, sans même en éprouver la moindre gêne.

Il est impossible de vivre des années durant la violence feutrée d’un univers professionnel quelque qu’il soit, sans en subir, un jour ou l’autre, tôt ou tard, les conséquences. Après avoir subi la violence psychologique d’un Sanchérib, le harcèlement militaire, le siège de sa ville et de ses pensées, on sait que même victorieux, le roi Ezéchias est tombé malade à en mourir. S’il n’y avait eu la grâce de Dieu il serait mort de sa maladie. C’est sans doute pour cela que Paul écrit ceci aux Ephésiens : « Tenir ferme après avoir tout surmonté » (6/13).

Les victimes de cette violence feutrée vont ainsi rejoindre le lot des malades du cancer, des dépressifs chroniques, dans un autre registre, des adultères, des alcooliques ou des dépendants à tel ou tel produit et là les demi-dieux vont réapparaître fièrement pour déclarer : « Nous vous l’avions bien dit……. » ! Ce serait tellement prévisible et risible, si ce n’était pas dramatique.

Voilà, je vais en finir avec les demi-dieux et leur petit monde bien glauque en vous disant ceci : « Eux ils rigolent parce que je ne suis pas comme eux, mais moi je rigole parce qu’ils sont tous pareils ».

Samuel Foucart

46 Comments on Dans le secret des dieux / Violence feutrée chez les demi-dieux

  1. Mon frère maintenant le meilleur est devant toi, je ne dis pas ça comme un phrase magique que dès fois on a l’habitude d’entendre, mais je dis ça car Dieu se souvient de toi de ton intégrité de ton sérieux, et il va accomplir en ta faveur………………

  2. Ce qu ignorent les demi dieux ou alors ils ne le croient plus, c est que Dieu entend tout ,voit tout ,sait tout et qu un Jour Il va dire STOP!
    Et que leur maison spirituelle bâtie sur le sable va s écrouler et ils verront qu ils sont hors sujet sur toute la ligne par rapport à ce que le Seigneur enseigne!
    Et j ajouté qu il y a aussi helas des demi dieux parmi le peuple !
    EZECHIEL 9 V 9 Le pays est rempli de sang et les villes d injustices.Les gens disent : l Éternel a quitté le pays ,l Éternel ne voit rien!
    Rien de plus faux heureusement !

  3. Qué misère ! passe encore que la violence même feutrée vienne des gens du dehors on nous avait prévenu que ce serait notre lot, mais qu’elle vienne des frères en la foi il y a de quoi se demander quel Evangile est annoncé et pratiqué?

  4. J’ai ceci a dire que l’été fut torride, autant que vos chroniques Samuel Foucart !!!

    Ce n’est est pas que l’on se soit complut (majoritairement) dans l’espoir d’une chute probable des concernés visés, non, nous avons été les temoins et reconnus dans vos appels a la repentance, les cris de souffrance retenus par plusieurs au travers des vôtres Samuel Foucart.
    C’est certainement une benediction d’avoir pu nous identifier, je dois a la vérité de dire que je n’ai pas subi 1/100eme de votre vécu….. ayant pris la fuite assez rapidement du systeme pseudo eglise/berger-brebis.

    Comme de toute situation il nous faut tirer leçon , soyons attentifs a ne pas reproduire les comportements charnels qui couteraient le salut, puisque Jésus dira à plusieurs Je ne vous connais pas. De là, à changer tout le système, il y a un chemin a parcourir….. dans les consciences, et là, seul Dieu peut agir selon que nos prieres soient Que sa volonté soit faite. Prions d’un meme coeur afin d’expérimenter la vie du corps de Christ.

    Merci pour cette belle traversée du désert où Jesus nous a précédé…… goûtons à présent à Sa source.

    Bénédiction a votre famille et vous même.

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 56 min //

      Merci Madame, oui comme j’ai beaucoup donné des ce registre autant que cela serve un jour voilà pourquoi j’ai écrit ces « torrides » articles lol

  5. Merci Samuel, un grand merci Samuel FOUCART

    J’ai tout aimé je veux juste relever ces points pour te dire que je t’ai mille et une fois compris. Tu m’as fait monter des larmes aux yeux et mon cœur fut gros.

    Ainsi, je me souviens de cette période comprise entre janvier et septembre 2002, où ces violences inter-professionnelles étaient si difficiles à vivre, que je n’osais plus ouvrir ma boîte mail, qu’aller à la Poste chercher un recommandé relevait de l’exploit (ma femme m’y traînait de force) et qu’entendre le téléphone sonner éveillait en moi des terreurs difficiles à décrire avec des mots.

    J’espère que tu pourras toujours encore écrire sur d’autres sujet d’Assemblée, si l’été est fini, la valse des demi-dieux et des choses du même ordre continue jusqu’à maintenant.

    Proverbes 31:
    8 Ouvre ta bouche pour le muet, Pour la cause de tous les délaissés.
    9 Ouvre ta bouche, juge avec justice, Et défends le malheureux et l’indigent.

    Bien à toi Samuel FOUCART

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 54 min //

      Merci Shor, pour moi c’était important, voir thérapeutique d’écrire je vais laisser passer un peu de temps désormais merci de ton com fraternel et amical qui fait du bien

  6. Que C’est triste et affligeant tout cela!
    Samuel soyez benis ainsi que votre famille
    Et que chacun laisse l’esprit de Jésus travaillait dans chaque coeur pour une réelle repentance et pardon pour accéder à une véritable réconciliation selon l’évangile!

  7. Bonjour Monsieur Samuel FOUCART,

    Dans tout ceci, c’est qui est le plus grave ce que les fameuses « attaques » dont certains semblent toujours bien connaitre les origines, viennent essentiellement « d’eux »; les « frères voire les sœurs » qui se targuent de ce mot de « vrais chrétiens », car les autres « les mauvais chrétiens voire les faux » ne le sont pas de vrais chrétiens puisqu »ils » nous contredisent, « nous » les « vrais chrétiens ».
    C’est tout simplement honteux de me parler pas d’amour fraternel, ne me parlez plus d’amour fraternel car je commence à en douter et je vais bientôt faire comme Georges BRASSENS:

    « parler moi d’amour et je vous fous mon poing sur la gueule, sauf le respect que je vous dois! »

    salut et courage!!!
    jeanlouis

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 52 min //

      Ah je dois dire que la maxime de Brassens m’a souvent tentée je l’avoue mais bon………mes pires adversaires ont été et reste pour certains mes collègues ; les seuls vrais diviseurs que je connaisse DS ma région sont des pasteurs ADD ; les gens les plus dangereux et les plus inquiétants que j’ai rencontré viennent de ce tonneau la c’est dire si Jésus a raison : »quand le sel perd sa saveur il n’est plus bon à rien »

  8. Cher Samuel .

    Je remercie Dieu de vous avoir gardé vous et votre famille et d’avoir tenu bon.
    Et je le remercie aussi que vous ayez dit toutes ses vérités qui je crois ouvrira l’intelligence de beaucoup pour savoir faire la part des choses dans leurs assemblées.
    Je suis sure que beaucoup ne comprennent pas, car pour eux c’est mettre de la discorde (On est chrétien , il ne faut rien dire ) et surement aussi que dans leurs églises tout va bien alors, tant mieux et que le Seigneur continue de les bénir
    Par contre, les demi-dieu qui dirigent et n’en font qu’à leurs aises dans certaines églises sans se remettre en question , qui morcelle la Bible à leur façon auront des comptes à rendre (c’est écrit ce n’est pas moi qui le dis) certains pensent que c’est loin mais beaucoup devraient se repentir maintenant du mal qu’ils font avant qu’il ne soit trop tard.
    Il n’y a que la parole de Dieu qui est vraie et le serviteur qui la met en pratique.
    Tout ce que l’on y rajoute et du diable.
    Matthieu 21 ; Ma maison sera appelée une maison de prière. Qu’en est-il a l’heure actuel ?

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 48 min //

      Tenu bon, tenu bon, bah vous savez …….. Disons que Dieu m’a tenu bon et qu’il a tenu bon ma femme et mes enfants et même l’église parce que sinon ………

  9. « Après avoir subi la violence psychologique d’un Sanchérib, le harcèlement militaire, le siège de sa ville et de ses pensées, on sait que même victorieux, le roi Ezéchias est tombé malade à en mourir.  » je n’avais jamais fait ce rapprochement. Bingo.
    question honnête et sans arrière-pensée pour rebondir sur votre dernière phrase. La violence engendrant la violence (celui qui a tué avec l’épée sera tué par l’épée etc.) sérieux comment est-ce possible de ne pas devenir comme eux? comment rester dans le droit chemin? puisque comme vous le notez avec pertinence, cette violence psychologique est réelle, met en mouvement des forces de destruction réelles? s’éloigner, prendre ses distances? rester et prier pour ses ennemis, pardonner etc.? comment développer une stratégie de protection efficace? Je ne crains que pour beaucoup dans ces circonstances ce soit quand même la spirale de la violence qui s’enclenche (du moins dans ce que j’ai vu). Merci

    • — C’est ce que je disais quand la grâce accomplit ce que la loi n’a jamais pu faire !
      — La loi dit : “Œil pour œil, dent pour dent”, la Grâce dit “Aimez vos ennemis” !
      — P’têt que si Samuel Foucart aurait su se décharger sur Jésus de tous ces soucis que lui donnaient ces “demi-dieux”, il ne serait jamais tombé malade : la Bible fourmille d’exemples de ceux qui, n’ayant pas su comment se décharger de tous leurs soucis, sont tombés malades, le roi Ézéchias en est un exemple.
      — C’est pourquoi, avec tous les soucis que me donnent certains sur ce blog (je prends à cœur leur incrédulité – suivez mon regard 🙄 !), je laisse le Seigneur faire ! Il sait beaucoup mieux que moi comment intervenir et mes faibles mots d’homme pécheur sauvé par grâce écrits sur ce blog ne remplaceront jamais Sa Main Miséricordieuse ! Je Le prie selon ce qu’Il m’inspire et je Le laisse agir car beaucoup sur ce blog et ailleurs veulent agir à Sa Place !

      „„La violence engendrant la violence (celui qui a tué avec l’épée sera tué par l’épée etc.) sérieux comment est-ce possible de ne pas devenir comme eux? comment rester dans le droit chemin? puisque comme vous le notez avec pertinence, cette violence psychologique est réelle, met en mouvement des forces de destruction réelles? s’éloigner, prendre ses distances? rester et prier pour ses ennemis, pardonner etc.? comment développer une stratégie de protection efficace?““

      — Kodati, le Seigneur m’a enseigné ceci :

      1 Pierre 5, 5-11 :

      «De même, jeunes gens, soyez soumis aux anciens, et tous, les uns aux autres; enveloppez-vous d’humilité, car Dieu résiste aux orgueilleux, mais aux humbles Il accorde grâce; humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu, afin qu’il vous élève au moment convenable, ayant rejeté sur Lui tous vos soucis, car c’est Lui qui prend soin de vous.
      Soyez sobres, veillez: votre adversaire le diable, semblable à un lion rugissant, se promène en cherchant à dévorer; résistez-lui en étant fermes dans la foi, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à ceux de vos frères qui sont dans le monde; mais le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Christ à posséder Sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert pour un peu de temps, vous perfectionnera Lui-même, vous affermira, vous fortifiera. À Lui soit le pouvoir, pour les siècles. Amen!»

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — Une fois que tu vis cela, plus rien ne peut t’atteindre ! Ce n’est pas que tu sois “blindé”, mais Quelqu’un se met entre tes soucis et toi et tu n’en subis plus les ravages : je l’ai expérimenté et je le vis tous les jours ! Nous sommes faibles et le Seigneur Le sait, Lui qui nous a créés et Il connaît mieux que personne comment nous fortifier !
      — Seulement… Le prends-tu au mot ?

    • A Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! Pulsar, bien des fois, a rencontré des humains, dont la connaissance et la perfection de Christ était en eux♥ Cela Échappait totalement à Pulsar, qui se situait plutôt dans la zone frisquet, que celle engendrée par le réchaufement climatique actuel!
      Dont vous faites part, par l’intermédiaire des Ecritures. Evitant, bien sur, de tomber des les climats tempérés de nos latitudes évengéliques ambiantes! 😥 Nous gardant de la tiédeur de l’indifférence!

      Tout de même les heureux bénéficiaires, « possesseurs, dépositaires » de la perfection Biblique, avant le départ pour la patrie céleste, entre leurs mains 😇😇? Mais Seigneur qu’est-ce qu’ils font encore sur cette terre de misères et de perfectionnement des imparfaits… évidemment??? 😆

      « Car qui te confère une distinction ? Qu’as-tu qui ne t’ait été donné ? Et puisqu’on t’a tout donné, pourquoi t’en vanter comme si tu ne l’avais pas reçu » ? Pour semer, du Semeur qui se meurt! 😥

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 33 min //

      A Kodati, franchement prendre ses distances c’est nécessaire dans un premier temps de toute façon vous ne supporter plus certaines personnes et c’est souvent réciproque ; ensuite les plus difficiles tentations que j’ai vécu c’est de ne pas aller régler mes comptes moi même avec ces gens là ; et la je crois qu’il faut toute la grâce de Dieu 😡🤔

    • @Samuel, oui ne pas vouloir se défendre et se justifier soi-même doit être hyper difficile; en tout cas bon courage pour la suite! Vous avez donc quitter cette dénomination et vous êtes devenus une église indépendante. Small is beautiful 🙂
      @Hervé, merci pour ce verset.

  10. Article criant de vérité, j’ai vu exactement la même chose dans le milieu professionnel, cela s’appelle du harcèlement moral et c’est dans certains endroits une méthode quasiment avouée de « management » des collaborateurs, une violence destructrice où la victime est dénigrée et isolée pour finir délaissée de tous, avec tous les drames qu’on peut imaginer en conséquence. Voir pour mémoire la vague de suicides à France Telecom…

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 47 min //

      Oui le schéma est identique terriblement et implacablement identique sauf que chez des pasteurs on s’attend à trouver autre chose mais c’est toute la différence entre un pasteur et un demi dieux

  11. Merci Samuel pour tous ces posts, tu es un chic type, je le dis sincèrement. Je souhaite après tout ce que tu as vécu que tu continues de garder cette fraicheur (car tu l’as) en Jésus-Christ. De mon côté, ces brèves m’ont ouvert les yeux et aider à structurer ma pensée par rapport à tout que j’avais pu vivre d’anormal dans les Assemblées. Oui, l’Eglise doit être un lieu guérissant. Oui, nous devons refuser l’autoritarisme, la manipulation, la violence, le mensonge. Oui, à la maturité en Christ qui nous permettra d’être des hommes et des femmes à l’image de celui qui nous as sauvé. Encore merci. Seigneur, bénis mon frère, son épouse, ses enfants, sa famille.

  12. Le premier impact pour moi, est l’aliénation de son propre esprit pour devenir subordonné à ces 1/2 dieu la « main leste » pour sortir les billets des poches tout en conduisant la personne dans une culpabilité endémique .
    Les points les plus violents se révèlent lorsque la désobéissance devient le pilier de l’accusation. Le Chrétien, qui ne demande rien, sinon croire,devient l’objet de toutes les accusations en 1/2 teintes. Cette « condescendance « ne s’efface jamais.Ce n’est même pas un sentiment , cet une flétrissure qui se met en éveil , à chaque moments troubles!
    La souffrance est terrible dans le silence feutré .
    C’est peut-être cela l’apostasie , c’est peut-être la raison qui fait que les églises se vident et seuls les hypocrites peuvent se maintenir !
    Les certitudes semblent alors devenir sans consistances, un peu comme des leurres pour piéger les oiseaux , les capturer ou les tuer sans état d’âme .
    Heureusement nous rencontrons parfois des esprits purs , ceci permet non pas de fixer les chrétiens sur des sièges mais de posséder cette pensée chevillée au corps qui nous fait avancer et qui nous permet de dialoguer avec notre Sauveur naïvement par la discussion qui s’instaure naturellement avec lui !
    Ce n’est pas faire du mauvais esprit de voir les choses,mais une libération de notre esprit pour nous ancrer dans la pensée de l’éternité.
    Comprenne qui voudra!……..

  13. Au vu de ce que vous dites et de ce que j’ai entendu dans plusieurs cas, je pense que la plupart des pasteurs devraient passer par une cure d’âme auprès d’un psychologue chrétien et d’un homme ou d’une femme formé et instruit sur ce sujet par le Seigneur. Il est évident que la personne pratiquant l’aide spirituelle doit avoir une bonne formation biblique, bien supérieure à celle donnée par l’école biblique de Bordeau.
    Soyez béni

    • „„la plupart des pasteurs devraient passer par une cure d’âme auprès d’un psychologue chrétien et d’un homme ou d’une femme formé et instruit sur ce sujet par le Seigneur.““

      — Rien ne remplacera le Psychologue par Excellence qu’est Jésus-Christ ! Pourquoi s’appuyer sur des hommes faibles ? Ces temps-ci, des hommes de Foi, il n’y en a vraiment pas beaucoup au kilomètre carré : c’est pourquoi je ne cherche qu’à m’appuyer sur Lui Seul et beaucoup, même sur ce blog, cherchent à m’en dissuader. Je n’y prête pas attention !

      „„Il est évident que la personne pratiquant l’aide spirituelle doit avoir une bonne formation biblique, bien supérieure à celle donnée par l’école biblique de Bordeaux.““

      — Y’en a beaucoup qui citent l’école biblique de Bordeaux comme une référence… :-/ ! Ma Seule Référence, c’est mon Seigneur Jésus-Christ, mon Enseignant par Excellence et je n’écouterai aucun homme car :

      Jérémie 17, 5 :

      «Ainsi parle l’Éternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, et qui prend la chair pour son appui, et dont le coeur déserte l’Éternel !»

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — ‘Feriez mieux d’en tenir compte et de ne considérer ces “écoles bibliques” que comme de la boue !

    • @ Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      Sur le sujet de votre réponse et de votre contestation, il serait que vous relisiez attentivement sur ce que dit Jacques ch.5.14-15; 1Jean ch.1; mais aussi Galate 3.25 Ainsi Paul désigne la loi comme un pédagogue. Cette pédagogie nous la retrouvons dans la loi sacrificielle où le pécheur égorgeait l’animal devant le sacrificateur en confessant son péché. Ainsi l’ancien ou les anciens qui écoutaient la confession du ou des péchés faisaient office de sacrificateur et intercédaient pour le pécheur ou la pécheresse.
      L’école biblique de Bordeau je l’ai connue du temps où elle se situait à Bièvres dans le 91. Je possédait déjà des livres de théologie qu’elle ne possédait pas. j’avais déjà une connaissance assez précise du décalogue du fait d’un commentaire exégétique sur le livre de l’!exode que j’avais acheté plusieurs année avant. Maintenant, j’ai bien compris, au vu d’études précises sur l’organisation de l’Eglise primitive que les Assemblées de l’époque apostolique n’étaient pas organisées et dirigées par un monsieur le pasteur mais par un collège d’anciens bien formés et élus par l’assemblée. Le monsieur le pasteur ne fut imposé qu’à partir du deuxième siècle sous une directive d’Ignace d’Antioche. Il ne fait pas oublier que le terme d’évêque désigne, dans nos Bibles les surveillants (épiscopes) qui sont la fonction des anciens – Voir Actes ch.20.
      Je sais que cette école n’est pas bien cotée dans les formations évangéliques. Je sais aussi, par expérience que les enseignements sont plutôt secondaires, qu’ils ne sont pas très pointus sur le domaine de l’exégèse, et que les pasteurs qui sortent de cette école font plutôt la sourde-oreille lorsqu’ils ont affaire à quelqu’un qui a une formation exégétique et historique assez élevée. En fait, sur ces sujets j’ai vu souvent ou du moins j’ai entendu le téléphone raccrocher au nez. J’ai vu de « grands pasteurs » ne pas vouloir se déplacer lorsqu’il y avait des combats spirituels en perspective, ces hommes avaient peur sans vouloir le dire.
      Maintenant, au sujet de la cure d’âme, Calvin et Luther avaient aussi ce genre de pratiques, contrairement à de nombreux « pasteurs pentecôtistes ». Si vous vous procurez le livre Dieu Parmi les Zoulous écris par Kurt Koch, vous verrais qu’ç chaque conversion d’un zoulou, la cure d’âme était pratiquée. Pour ma part, j’ai vu prier pour et avec un homme qui avait derrière lui 17 ans de baptême et qui était atteint d’un cancer, l’homme m’a dit qu’il se sentait lavé. Cet homme avait confessé ses péchés personnels et ancestraux. De la même manière, j’ai vu d’autres personnes converties être délivrées alors qu’il y avait de nombreuses années qu’elle fréquentaient une Eglise de pentecôte. Par contre j’ai su des couples pastoraux qui avaient un ancêtre récent qui avaient eu des pratiques occultes. Ils n’étaient pas délivrés et ils avaient de graves problèmes. Ainsi la dénonciation sur quatre générations est toujours d’actualité (Voir les dix commandements dont le deuxième).
      Soyez béni.

    • „„Ainsi Paul désigne la loi comme un pédagogue.““

      — Tu oublies vite la suite :

      Galates 3, 24-25 :

      «en sorte que la loi a été le pédagogue qui nous a conduits à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. Mais une fois la foi venue, nous ne sommes plus sous un pédagogue

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — Je l’ai déjà dit et répété “presque comme un perroquet” mais personne n’“écoute” : UNE FOIS À CHRIST, NOUS N’AVONS PLUS BESOIN DE LA LOI ! Et pourquoi ? Je viens de le citer :
      une fois la foi venue, nous ne sommes plus sous un pédagogue.
      — Donc plus sous la loi ! Ce n’est pourtant pas difficile à comprendre 😡 !
      — Mais il y aura toujours jusqu’au Retour de Christ des “esprits chagrins” qui, comme les Galates, refuseront d’admettre que nous n’avons plus besoin de la Loi, étant déjà justifiés par LA GRÂCE et LA FOI !

      „„les Assemblées de l’époque apostolique n’étaient pas organisées et dirigées par un monsieur le pasteur mais par un collège d’anciens bien formés et élus par l’assemblée.““

      — Un collège d’Anciens bien formés COMMENT et PAR QUI ? Quand Paul a évangélisé les villes d’Antioche de Pisidie, Iconium, Lystre et Derbe, a-t-il attendu de longues années avant de trouver PARMI LES FRÈREs de ces assemblées des Disciples qui pouvaient tenir ce rôle d’Anciens ? Le chapitre des Actes concerné me dit qu’il est revenu quelques semaines ou quelques mois après pour “détecter” des Disciples qui, déjà, manifestaient ces qualités ! Ont-ils attendu longtemps ? Que non : Paul les avait recommandés au Saint-Esprit et c’est Lui qui formait ! Paul n’a eu que de DISCERNER lesquels avaient eu à cœur de servir le Seigneur plus que les autres et il n’a eu qu’à suivre la Volonté de Dieu, rien de plus !
      — Aujourd’hui, nous n’avons plus confiance en Dieu et nous faisons alors des “écoles bibliques” pour essayer de supléer à notre manque de foi ! Dans le livre des Actes, ça n’existait pas et pourtant, les simples Disciples de l’époque auraient pu nous démontrer leur foi !
      — Quand comprendras-tu ?
      — Ô tempora, ô morès !

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 43 min //

      L’ITB mdrrrrrrrrrrr pardon je me moque c’est pas bien 😂😂😂😂

  14. « Je n’ignore pas que l’été est fini depuis une semaine et qu’en principe les chroniques estivales durent le temps que dure un été » 😥 C’est le petit doigt de Pulsar, qui le lui à raconté, le soir, pour s’endormir: Tu peux le comparer en pleurant, en riant, disant c’est: Comme les feuilles mortes♥!

    Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes
    Des jours heureux où nous étions amis.
    En ce temps-là la vie était plus belle,
    Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
    Tu vois, je n’ai pas oublié…
    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,

    Vous m’en direz tant, en somme, pour faire un bon somme, il est important de savoir, comme nous le précise de façons magistrale et éclairée l’Eccclésiaste: « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » 😥 Nous reste plus qu’à inventer ou bien attendre: « Un nouveau ciel et une nouvelle terre »♥ Prenant à témoin Monsieur Edward Young qui pense que:

    « Nous mourons tous les soirs ; nous renaissons tous les matins ; chaque jour est une vie complète et différente. Cette différence nous échappe, et nous confondons le jour qui luit avec celui qui l’a précédé. »
    Vous avez surement raison E. Young, vous le dites bien mieux que Pulsar!!! Bises à « toutes »♥

  15. il a fait chaud cet été chaud et lourd
    mais toutes ces choses sont encore plus lourdes quand on doit en porter les fruits le temps de surmonter les détails psychologiques collatéraux
    comme vous le dites
    et comme ils ont le front de le dire « après tout ce que l’on t’a fait »
    celui qui vous a dit cela s’est-il mis dans le lot ?
    merci pour votre courage et pour tous ceux qui ont à travers toutes ces choses dénoncées reçu une justice à leurs souffrances .
    comme disent les psy : il n’y a pas de résilience possible sans qu’une justice ait été faite et la justice c’est la reconnaissance de la blessure
    en dénonçant les égoïsmes les négligences des « pasteurs » les manques à l’éthique vous avez remis bien des choses en place car avant cela les victimes n’avaient qu’un droit : celui de se taire et se taisant elles ne pouvaient recevoir ni aide et ni la compréhension de ce qui leur est arrivé ou leur a été fait

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 41 min //

      Ah oui les deux qui m’ont dit ça s’inclinaient sans honte DS le lot de super pasteurs ayant droit de vie ou de mort sur les autres ! Il ne faut plus se taire et ne plus avoir peur de parler les demi dieux détestent ça je vous l’assure 🤗

  16. Samuel, nous ne nous connaissons pas mais je suis pasteur depuis 41 ans et oeuvrant en France depuis 32 ans, venant d’Australie, mon pays d’origine. J’ai suivi votre série sur les demi dieux tout l’été. Je vous remercie pour votre franchise et votre courage. Dans vos écrits je n’ai pas senti un homme amer mais un homme qui veut dire des vérités, des vérités qui sont à dire. Oui, notre monde évangélique est malade. Le déficit d’amour, on le voit partout…conflits, jugements, égos, esprit de contrôle, très loin de l’humilité qui attire la grâce de Dieu. J’ai eu de la peine de ressentir la souffrance que vous avez vécue. En tout cas, je voulais vous dire merci de dire les choses que beaucoup ressentent mais n’osent pas dire.

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 40 min //

      Ah merci cher collègue ! S’il y avait la moindre amertume de mes propos je continuerai cette série tant il y a encore à dire, mais c’est bien d’avoir pu exprimer tant de vérités il faut maintenant que chacun y réfléchisse et les digère 🤗

  17. jean-pierre Caron // 29 septembre 2018 à 16 h 21 min // Réponse

    Très bien dit Sam Foucart

  18. « Prêche polémique d’un imam de Toulouse : la justice enquête! Incitation à la haine
    Le 23 juin 2018 dernier, au lendemain de l’inauguration de la mosquée du quartier Empalot à Toulouse: une de plus, Surement pour la paix Maghrébine envahissante en France, en Europe: sans débiner! C’est de l’Antisémitisme au nom de l’Islam! 👿

    «Le jour du jugement n’arrivera que lorsque les musulmans auront combattu les juifs…». Mohamed Tataï a cité le hadith: Les juifs « ont tué les prophètes et les messagers d’Allah» et a cité le hadith selon lequel les musulmans tueront les juifs au Jour du Jugement : « Mes frères, le prophète Mohammed a apporté la bonne nouvelle quand il a dit :
    Le Jour du Jugement n’arrivera pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs. Les musulmans tueront les juifs, et les juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, qui diront : ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer…

    Même Erdogan, (le 10 décembre 2017), a exprimé sur son ton menaçant, contre Israël, en profitant pour « suggérer »: ce passage anti-juif, bien connu du Coran 👿
    « Ceux qui pensent qu’aujourd’hui ils possèdent Jérusalem, demain ils ne trouveront pas d’arbre, derrière lequel vous pouvez vous cacher », a déclaré le président turc.

    Toutes les personnes présentes, bien sûr, connaissait cette citation du Coran, qui est entré dans la charte de l’organisation terroriste du Hamas :

    « Le jour du Jugement ne viendra pas tant que les musulmans, n’auront pas terminé la lutte contre les Juifs, et ne réaliseront pas la prophétie que les Juifs qui se cachent derrière des rochers et des arbres seront detruits. Pierres et arbres leur diront : “À propos des musulmans, O Abdullah, il y a un Juif derrière moi, venez le tuer”. »

    C’est (parait-il) ? La promesse d’Allah! 👿 Puisque le Coran, les hadith le disent. Bon vent! 😥

  19. Tous ces ‘charmants amis’, tour à tour hostiles ou bienveillants, ne sont en dernière analyse, que des symptômes accessoires ou phénomènes secondaires qui se surajoutent aux symptômes et phénomènes essentiels des temps derniers de la marche des églises. N’est-il pas?

  20. Bonjour Révérend Samuel,
    Merci pour vos articles, ils sont instructifs. Vous êtes vraiment intelligent et un excellent écrivain. Félicitations. Je vous lis avec beaucoup d’intérêt.
    J’ai quelques questions : Quel était le but de vos articles des « chroniques estivales » « Dans le secret des dieux » ?
    Les demis dieux n’ont – ils que des défauts, n’y a t- il rien de bon en eux ? N’ont – ils aucune qualité ?
    Merci.

    • — @ DIARRA : Pourquoi “Révérend” ? As-tu cette “marotte” de considérer l’homme plus que Dieu qui l’instruit ? OUBLIE et VITE !
      — Vérifie tout ce qu’il a publié à la lumière des Écritures car tu risques d’être désagréablement surpris(e) le jour où tu t’apercevras que ce qu’il a publié ne correspond pas à ce que tu vis !
      — Et quant à ce que tu t’interroges sur ce qu’il pourrait y avoir de bon dans l’homme, tu oublies vite que la Bible parle de l’homme comme irrémédiablement corrompu “jusqu’à la moëlle” par le péché ! C’est pour ça que Jésus-Christ est mort pour notre salut et ressuscité pour notre justification : nous n’avons plus rien d’autre à faire, juste vivre selon cette vérité !
      — Crois-tu Jésus-Christ au point de Le prendre au mot ?

    • Samuel Foucart // 30 septembre 2018 à 19 h 37 min //

      Il y a les demi dieux et les pasteurs authentiques voilà la meilleure réponse que je puis vous faire, j’espère qu’elle vous conviendra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :