L’EDITO de Samuel Foucart / Procès d’intention

En philosophie, le procès d'intention est un sophisme ( qui consiste à invoquer le discrédit sur une personne en lui prêtant des intentions inavouables et condamnables.)

Pour faire encore plus simple, c’est, par exemple, lire un article et juger qu’il a été écrit sous l’inspiration de tels ou tels sentiments. 

Le procès d’intention, c’est donc  une accusation ou une critique portant non pas sur des actes, mais sur des intentions supposées. 

Parfois le procès d’intention est malsain, parce qu’il vise à détruire la réputation de quelqu’un ou à discréditer un écrit. La plupart du temps, il s’agit juste d’une impression hâtive, exprimée à la légère en se fiant à son ressenti du moment.

Qui mieux qu’un auteur peut expliquer ce qui a motivé un écrit ? J’ai le sentiment (mais peut être vais je faire là un procès d’intention à quelques uns de mes lecteurs), que lire ou commenter un article, c’est un peu comme chez Mac Do à savoir : « Venez comme vous êtes » ! Certaines personnes arrivent avec leur vécu, leurs blessures, leurs émotions, leur amertume (eh oui ça arrive) ou encore leur déception. Il y a donc transfert vers le texte, identification à ce qui est écrit (que se soit de manière positive ou négative) et procès d’intention.

Je suis étonné de la manière dont certains lecteurs sont péremptoires dans leurs jugements à l’égard d’un écrit ! « Vous avez écrit avec amertume » ! « Vous avez trempé votre plume dans le fiel » ! « Vous réglez vos comptes » ! ou encore « Vos motivations ne sont pas nobles », mais qu’en savez-vous ? 

C’est un art compliqué que d’écrire j’en conviens et  c’est aussi difficile de faire ressentir dans un texte ce que l’on ressent vraiment. 

Charles Trenet a écrit une chanson à propos des chansons d’amour fredonnées par tout le monde et il précise dans ce texte que la plupart du temps (pour ne pas dire toujours) les gens reprennent les mots d’amour à leur compte alors qu’ils ignorent pour qui l’auteur les a vraiment écrits. Une belle chanson d’amour de Charles Trenet est souvent assimilée à une femme à qui nous pensons, alors qu’il est assez probable que « le fou chantant» l’a composé pour un jeune esthète.

Il y a donc, lorsque l’on écoute ou qu’on lit un texte, un phénomène de transfert indéniable. Je viens lire ce texte, cet édito, cette chronique, avec mes sentiments du moment, avec un vécu qui va se réveiller à l’aune de ce texte, avec parfois des blessures qui saignent encore et je vais en déduire que l’auteur ressent, pense, suggère ce que moi je ressens, pense ou estime au moment précis où je lis.

C’est toujours difficile pour un auteur de devoir « se justifier » par rapport à un texte, finalement il vaut mieux ne pas le faire c’est le plus simple. Personnellement je sais pourquoi j’écris, je refuse d’écrire sous l’inspiration de mauvais sentiments, parce que je sais que je peux être alors très violent et injuste. Mais je ne peux pas empêcher quelqu’un de croire ce qu’il veut. C’est le risque du procès d’intention et il faut l’accepter !

Parfois, là ou l’auteur met de l’humour, un brin de cynisme, quelques touches de dérision, quelle déception de voir que le lecteur y trouve tout autre chose, mais c’est la vie et il faudra bien s’en accommoder. 

Sans doute l’auteur d’un texte doit-il encore veiller davantage à sa manière d’écrire, mais ne pensez vous pas, qu’après moult protestations de ce dernier, le lecteur doit aussi faire l’effort de prendre en compte la sincérité de l’auteur et accepter de mettre de côté ses impressions ponctuelles ? 

Dans les deux camps, la relation « auteur-lecteur » est régie par de l’humain, donc de l’imparfait, du suggestif, du ressenti, donc sujet à caution. 

Evitons de nous faire des procès d’intention les uns aux autres, la vie n’en sera que meilleure pour tous.

Un célèbre homme politique disait: « N’hésitez pas, lorsque c’est nécessaire, à marcher sur les sommets, vous n’y trouverez pas beaucoup d’encombrements… » Au-delà de la simple boutade, ces mots traduisent ce que le bon sens rappelle à chacun : un peu de recul ou de hauteur de vue n’a jamais fait de mal à personne. Les prophètes nous conduisent à regarder toujours plus loin et plus haut… ( Mgr Dupleix)

Samuel Foucart

112 Comments on L’EDITO de Samuel Foucart / Procès d’intention

  1. « Pour faire encore plus simple, c’est, par exemple, lire un article et juger qu’il a été écrit sous l’inspiration de tels ou tels sentiments.  »

    C’est ce qui s’appelle la réponse du berger à la bergère.;)

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 21 min //

      Pas forcément c’est aussi se laisser inspirer par les autres et puis ça nous apprend tous à relativiser c’est plutôt bien

  2. « …l’a composé pour un jeune esthète… »

    Vous vouliez dire éphèbe je pense.

    • Ephèbe, esthète, c’est pinailler; chercher le poil sur l’œuf, couper les cheveux en quatre, chipoter, chercher la petite bête… qui monte, qui monte!!! ;'( Ça tourne en rond autour de la beauté (du corps) de l’individu, pour le reste voir plus loin, beaucoup plus loin, loin… Le coeur♥

      Par exemple: un épitomé, beau comme Pulsar, c’était avant la guerre de cent ans et plus, il y a longtemps, longtemps… « C’est quand même beau la VIE » Je crois, tu crois, il croit, nous « crayons » 😆 à papier évidemment! 😆

      Un oiseau qui fait la roue
      Sur un arbre déjà roux
      Et son cri par dessus tout
      Que c’est beau, c’est beau la vie.

      Tout ce qui tremble et palpite
      Tout ce qui lutte et se bat
      Tout ce que j’ai cru trop vite
      A jamais perdu pour moi
      Que c’est beau, c’est beau la vie.

      Pouvoir encore regarder
      Pouvoir encore écouter
      Et surtout pouvoir chanter
      Que c’est beau, c’est beau la vie. Que c’est beau, c’est beau la vie…. 😥

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 20 min //

      Bah oui mais la correctrice fait n’importe quoi lol

    • @Pulsar,

      Désolé mais ce sont bien deux mots aux significations différentes, l’amateur d’art et du beau (esthète) n’est pas il me semble dans le propos de M. Foucard l’éphèbe (le « très » jeune bellâtre) a qui s’adressaient les chansons d’amour de Trenet.

  3. Un procès d’intention consiste à soupçonner le mal envers quelqu’un ou ses agissements sans fondement. C’est ce que font la plupart des commentateurs ici qui, d’apres des cas particuliers, font des généralités en tapant (par procès d’intention) sur tout ce qui se nomme pasteur.

    • On ne fait pas le procès du ministère pastoral mais des abus liés à un ministère qui de toutes façons a été dévoyé par la tradition des hommes et l’assistanat chrétien à durée illimité jusqu’à faire des pasteurs des substituts de prêtre Catholique sacrifiant et se sacrifiant pour leurs fidèles . IL y a de bons pasteurs , humbles et appelés par Dieu, certes prisonniers de systèmes assez contraignant qui fait d’eux la colonne de la communauté au détriment de l’éclosion de tout autre ministère , il y en a de métier qui comme des mercenaires n’ont soins que d’eux-mêmes.

    • @tout ce qui se nomme pasteur
      ………………..
      Tout ceux qui se nomment «pasteur» ne sont pas tous berger, mais bien souvent mercenaires.

    • @ Talita

      Votre commentaire illustre hélas parfaitement ce qu’est un « procès d’intention », ici de votre part à l’égard de « la plupart des commentateurs » que vous soupçonnez de « taper sur tout ce qui se nomme pasteur » !

    • @ Shor L

      « Tout ceux qui se nomment «pasteur» ne sont pas tous berger, mais bien souvent mercenaires »

      Très juste remarque, hélas… Le berger se donne (jusqu’à sa vie) quand le mercenaire fait une carrière. Mais ce qui est en cause ce ne sont pas tant les hommes que le système clérical de direction d’églises qui organise ces carrières de mercenaires et les églises locales en conséquence.

    • Robert M. // 15 août 2018 à 9 h 46 min //

      Il faut aussi dénoncer avec la plus grande vigueur une autre forme de prédation sous couvert du manteau de la religion:

      http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/une-enqu%c3%aate-accuse-300-pr%c3%aatres-de-p%c3%a9dophilie-en-pennsylvanie/ar-BBLWTw0?li=BBoJIji&ocid=UE07DHP

      Quid des abus de ce type dans le monde Evangélique ?

  4. Daniel PIGNARD // 14 août 2018 à 9 h 07 min // Réponse

    Pour retrouver le vrai lieu de la bataille d’Alésia, André Berthier s’étaient donné des règles dont l’une était : Croire tout ce que César dit dans « La Guerre des Gaules » et faire un portrait robot du lieu géographique d’après ses écrits. Il a trouvé ainsi le lieu de la bataille à Chaux-des-Crotenay dans le Jura près de Champagnole.
    Tout ses détracteurs, et ils sont nombreux et regroupés, se basent sur des intentions de César de cacher certaines vérités peu glorieuses pour son aura et justifient ainsi que là où ça leur plait il dit la vérité et là où ça leur plait, il cache la vérité.
    C’est ainsi aussi que beaucoup jugent l’apôtre Paul, là il dit la vérité et là il a une intention que le Christ n’a pas.
    Bref, cela s’appelle ne pas supporter la saine doctrine en se donnant une foule de docteurs selon ses désirs.

    « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, » (2 Tim 4 :3)

    • @Daniel, on ignore ou se trouvent les vestiges d’Alesia parce que les Gaulois ont toujours été dans le déni au sujet de cette cruelle défaite:

      http://mon-coin-de-bourgogne.e-monsite.com/medias/images/alesia-asterix.jpg?fx=r_650_650

      Quant à Paul bien qu’inspiré il n’en était pas moins faillible dans sa perception des choses spirituelles sans quoi le dogme de l’infaillibilité apostolique aurait été établi avec la transmission de la sainte doctrine , n’est-ce pas lui qui affirme que nous prophétisons de manière partielle et imparfaite ou que les réalités célestes ne nous sont pas parfaitement accessible à cause de la faiblesse de la chair, en l’occurrence de notre entendement.

    • @Robert
      Quant à Paul bien qu’inspiré il n’en était pas moins faillible dans sa perception des choses spirituelles sans quoi le dogme de l’infaillibilité apostolique aurait été établi avec la transmission de la sainte doctrine , n’est-ce pas lui qui affirme que nous prophétisons de manière partielle et imparfaite ou que les réalités célestes ne nous sont pas parfaitement accessible à cause de la faiblesse de la chair, en l’occurrence de notre entendement.
      ………………
      Là très sincèrement Robert tu parles avec beaucoup de légèretés !
      1) Prends les écrits de Paul et montre moi clairement là où il est faillible s’il te plait.
      Je te demande juste de me produire l’écrit, le texte, le contexte dans lequel l’apôtre Paul est faillible dans son enseignement et là je te donne raison.
      Il peut être partiel dans ce qu’il révèle cela je ne peux en douter mais faillible faut me le démontrer.
      Que Paul lui même soit un être humain faillible cela je ne peux en douter, car nul sauf Christ, ne peut dire qu’il est sans péché. Mais cette nature faillible de l’être humain ne veut nullement dire que la révélation portée par ce qui est faillible soit faillible elle même, car la Révélation portée, même si elle est partielle, ne peut être faillible car elle ne provient pas de l’homme mais de Dieu.
      Le prophète de Dieu n’est qu’un porte-parole entre nous !

      Tu dis que Paul a été dans une perception spirituelle faillible, je t’entends bien là dessus mais j’attends ta démonstration dans l’infaillibilité dont tu sembles te gargariser puisque tu le juges d’être faillible !…Ce me semble c’est l’infaillible qui juge le faillible…
      Montre moi là où Paul fut faillible dans la révélation qu’il a donné.

      2) Tu dis je cite :n’est-ce pas lui qui affirme que nous prophétisons de manière partielle et imparfaite
      …………….
      Où il a écrit de «manière partielle et imparfaite» ?
      Car quand Paul dit :

      9  Car... nous prophétisons en partie,

      il n’a jamais dit que ce qui était dit en partie était imparfait. Mais voilà que tu ajoutes «imparfait»… Kesako ?

      Prophétiser en partie c’est dire une partie de choses véritables, ce n’est pas imparfait mais c’est juste voir une portion du tableau et rapporter ce que l’on voit et qui est véritable et non point parler de tout le tableau, car c’est trop vaste.

      Prophétiser en partie n’est pas donner une révélation imparfaite c’est simplement qu’il n’est pas possible de soulever une tonne avec un corps qui ne peut porter que 50 jusqu’à 120 kilo par exemple. Donc si on peut porter 50Kg on donne 50Kg masi c’est bien 50Kg de vraies révélations. Celui qui peut porter une tonnes genre Samson va porter une tonne de vraies révélations mais même si c’est une tonne c’est partiel, une partie, face à la totalité de la Révélation.

      Quand apprendras tu enfin à dire ce qui est écrit et non à écrire ce qui te passe par la tête pour les attribuer à Paul ?
      Vois tu Paul ne parles pas du tout de ce que tu lui prêtes et très sincèrement je déteste ça.
      C’est lamentable cette manière de détruire l’Écriture et le Véritable, je ne supporte pas ça.
      Fait un effort d’honnêteté spirituel.

      3) Quand Paul dit :

      10 Mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

      Dit-il en cela que ce qui est partiel aujourd’hui et qui nous est révélé est imparfait ?
      NON !
      Il dit par là que la manière dont nous recevons aujourd’hui tout ce qui est parfait est partielle, cependant viendra un temps où toutes ces manières partielles de recevoir le parfait disparaîtront, de sorte que nous ne connaîtrons plus le parfait avec des choses qui nous les révèlent de manière partielle, mais nous les connaîtrons de manière absolue, entière et totale.

      Ce qui limite ici c’est le mode de réception des révélations parfaites de Dieu mais quand nous seront dans le siècle à venir, ce qui crée des limites à posséder toute la révélation sera enlevé et nous nous retrouverons dans une connaissance, une révélation sans limite.
      Nous connaîtrons par là que les révélations reçues de manière partielle, ou fractionnées étaient véritables, parfaites et vraies et s’emboîtent parfaitement à l’ensemble de la révélation.

      La révélation est partielle ou fractionnée car les moyens actuelles (prophéties etc.) ne permettent pas de faire mieux, mais quand tous ces moyens actuelles qui sont liés à notre mode de vie actuelle (terrestre, faible, etc) disparaîtront, car ce qui est bien plus adapté va paraître, la révélation sera totale, entière, sans limite.

      Ne peux tu pas comme moi faire cette réflexion spirituelle logique ?
      Faut -il encore qu’on te guide afin que tu comprennes ce qui est profondément basique et qui est l’abcd spirituel et cesser de tordre charnellement le sens des textes et la pureté de l’écrit ?
      Quand devra t-on encore supporter ces torsions grotesques des textes ? Jusqu’à quand ?

      4) Quand tu dis ceci :ou que les réalités célestes ne nous sont pas parfaitement accessible à cause de la faiblesse de la chair, en l’occurrence de notre entendement.
      ……..
      Je ne suis pas d’accord !
      Les dons de l’Esprit sont tous parfaits et tous ce que nous recevons de l’Esprit est parfait et les réalités célestes nous sont parfaitement accessibles.
      Cependant elles sont simplement partielles ou fractionnées et ni la chair, ni l’entendement ne peuvent arrêter la Révélation partielle de l’Esprit en l’être humain.

      Tu fais inter réagir ici la chair en son sens inique ou esclave au Péché et l’entendement en son sens charnel ou souillé car le cœur est impur.
      Soit prudent…on ne mélange pas cocos et abricots.
      La chair si elle est faible n’est pas elle même péché et l’entendement s’il est limité n’est pas lui même corruption, car on peut se sanctifier même si on marche dans la chair et on peut parler selon l’Esprit même si on demeure des êtres humains intelligents.

      Ce que nous recevons de Dieu, est reçu par l’Esprit en notre esprit et tout est parfait, pur, saint et juste. C’est partiel car le moyen de réception ne permets que la réception partielle.
      Ce qu’il y a de pernicieux c’est le cœur sale ou impur et c’est ce cœur sale ou impur qui tord la révélation parfaite, pure, sainte et juste même si elle est partielle.

      «Les réalités célestes ne nous sont pas parfaitement accessible à cause de la faiblesse de la chair…» ce n’est pas juste d’écrire ainsi.
      Car elles sont parfaitement accessibles mais elles sont justes limitées à ce que peut supporter la faiblesse de la chair en son rapport naturel vis à vis de l’Esprit et l’entendement de l’être qui est lié à son intelligence ou ce que l’on appelle ses capacités cognitives.

      Si le cœur est impur la révélation sera tordue par l’entendement mais si le cœur est pur la révélation sera reçue parfaitement et la chair ne sera pas un frein à la perfection.
      En effet celui qui peut porter 1 kg portera 1 kg de vraies révélations et celui qui peut porter 3 tonnes portera aussi 3 tonnes de vraies révélations, chacun portera selon sa force ou encore en analogie à sa foi.
      La chair demeure un frein réel quand la chair se meut en esclave du péché (c’est la réalité de l’homme charnel ou animal) et particulièrement quand le cœur est impur.

      Il y a des nuances à observer et pour moi elles sont importantes.

    • Daniel PIGNARD // 14 août 2018 à 14 h 23 min //

      Pour ceux qui pensent que les vérités historiques peuvent parfois être en contradiction avec Astérix : http://michel.jean.free.fr/edit/Conference-JM-X-HA-160411.pdf

      Le dogme de l’infaillibilité apostolique est bien écrit dans la bible par ces deux paroles :
      « Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. » (Eph 2 :20)
      « C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez. » (1 Thes 2 :13)

    • « il n’a jamais dit que ce qui était dit en partie était imparfait. Mais voilà que tu ajoutes «imparfait»… Kesako ? »

      Partiellement n’est pas complètement donc pas parfaitement, c’est à cause de cette connaissance parcellaire que nous nous affrontons sur des questions d’interprétation des textes qui parlent des réalités célestes.

      Nous voyons comme dans un miroir ajoute t-il , ces fameux miroirs de bronze polis de cette époque qui renvoyaient un reflet flou et non aussi précis que les miroirs de notre temps.

      1 Corinthiens 13:12
      Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.

      Job 11:7,8
      Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, Parvenir à la connaissance parfaite du Tout-Puissant?…

    • Partiellement n’est pas complètement donc pas parfaitement
      …..
      On dit incomplet et non point «pas parfaitement».
      C’est parfait mais incomplet car c’est donné en partie, c’est fractionné.

      Par ailleurs quand Paul dit 1 Corinthiens 13:12 Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure énigmatique,, il ne parlait pas de la Révélation comme si elle serait obscure ou imparfaite ou trouble mais des prophéties qui ne permettent d’entrevoir qu’au travers d’une fenêtre sur le monde d’ailleurs.
      Ce sont les moyens de voir qui sont «comme un miroir et révèlent par énigmes» mais ce que l’on voit n’est ni obscure, ni troublé, ni imparfait, ce que l’on voit au travers de ce miroir, d’une manière énigmatique est parfait, car la révélation est toujours parfaite même si la fenêtre est toute petite.

      Chouraqui est plus précis dans ce registre car la révélation est toujours énigmatique

      1 Corinthiens 13:12  Oui, maintenant nous voyons dans un miroir, en énigme; mais alors, face à face. Maintenant, je connais partiellement; alors, je connaîtrai comme je suis connu.

      Pourquoi énigmatique ?
      A cause de cela :

      Nombres 12:6  Et il dit : Ecoutez bien mes paroles ! Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision que moi, l’Eternel, je me révélerai à lui, c’est dans un songe que je lui parlerai.
      7  Il n’en est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison.
      8  Je lui parle bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes, et il voit une représentation de l’Eternel. Pourquoi donc n’avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ?
      

      Donc le véritable sens du mot c’est énigmatique et non point obscure ou ténébreux ou trouble.
      Décidément tu joues à qui mieux mieux ne veut rien entendre et comprendre.

      Pour ton dernier verset cité et emprunté de la bouche même de Tsophar, le Seigneur par son Esprit, je dis bien le Seigneur par son Esprit, me dit de te répondre par ce verset qu’il vient de m’adresser :

      Psaumes 131:1  Cantique des degrés. De David. 
      Eternel ! je n’ai ni un cœur qui s’enfle, ni des regards hautains ; Je ne m’occupe pas de choses trop grandes et trop relevées pour moi.
      2  Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille, Comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère ; J’ai l’âme comme un enfant sevré.
      3  Israël, mets ton espoir en l’Eternel, Dès maintenant et à jamais !
      

      Et moi homme selon l’Esprit je dis encore ceci que ta parole est comme celle de Tsophar de Naama un consolateur fâcheux. Ceux qui se ressemblent s’assemblent dit-on et parlent de la même manière visiblement.

      Je dis encore ceci dans l’Esprit :

      1Cor.2
      9 Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.
      10 Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.
      11 Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu.
      12 Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.
      13 Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles.
      14 Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.
      15 L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne.
      16 Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.
      1Cor.3
      1 Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.
      2 Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent,
      3 parce que vous êtes encore charnels. 
    • @Daniel ,

      Les*versets que vous citez sont justes mais ne font pas des apôtres des hommes possédant l’infaillibilité pour autant ils ont certes communiqués la Sainte doctrine mais cela ne les a pas rendus infaillibles pour autant sans quoi il n’y aurait pas eu de débat au sujet de la conversion des païens, des viandes sacrifiées aux idoles, de la pratique ou non de la Loi, de la circoncision…
      Rien dans les textes ne dit que les apôtres possédaient une quelconque infaillibilité sans quoi les papes pourraient justifier pleinement de leur propre infaillibilité comme une part non négligeable de la transmission apostolique via Pierre confirmée par la Bible!

    • «Les réalités célestes ne nous sont pas parfaitement accessible à cause de la faiblesse de la chair…» ce n’est pas juste d’écrire ainsi.
      Car elles sont parfaitement accessibles mais elles sont justes limitées à ce que peut supporter la faiblesse de la chair en son rapport naturel vis à vis de l’Esprit et l’entendement de l’être qui est lié à son intelligence ou ce que l’on appelle ses capacités cognitives. »

      Mais c’est exactement ce que je voulait dire par « faiblesse de la chair » .

    • @Robert M. // 14 août 2018 à 19 h 17 min //
      Non tu as mis l’accent sur la chair qui opacifiait la révélation et la rendait trouble et imparfaite dès sa réception, puisque tu as avancé que Paul disait que nous prophétisons de manière partielle et imparfaite.
      Quand tu dis que Paul dit que nous prophétisons de manière imparfaite il est évident que tu avances que ce qui sort de la bouche est imparfait, trouble, obscure et c’est bien l’image que tu m’as fait observer par la suite en me parlant des miroirs troubles d’antan pour imager la révélation…Visiblement tu ne comprends même pas ce que tu écris…

      Moi j’ai rectifié en disant que nul chair ne peut opacifier la révélation quand elle parvient aux hommes car elle parvient de manière parfaite mais partielle et par énigmes.

      Si la révélation se corrompt ce n’est pas dans le rapport de ce qui est reçue mais dans l’interprétation fantasmagorique que certains en font. Cependant la prophétie demeure toujours parfaite.

      2 Pierre 1:20  sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Ecriture ne peut être un objet d’interprétation particulière,
      21  car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.
    • @Daniel,

      Les apôtres ont du chercher la face de Dieu pour comprendre et connaitre la pensée de Dieu
      pour son Eglise et pour eux-mêmes elle ne leur était pas donnée de manière automatique ou
      de sorte que toutes les paroles qu’ils pouvaient prononcer pouvaient être considérées comme des oracles de Dieu.

    • « Les Écritures ne disent nulle part que pour préserver l’Église de l’erreur, l’autorité des Apôtres a été transmise à ceux qu’ils ont ordonnés (comme l’affirme la doctrine catholique de la « succession apostolique »). La succession apostolique est « perçue » dans les passages que l’Église catholique cite pour appuyer cette doctrine (2 Timothée 2.2, 4.2-5, Tite 1.5, 2.1, 2.15, 1 Timothée 5.19-22). Paul n’a PAS demandé aux chrétiens des différentes églises d’accueillir Tite, Timothée et leurs autres responsables à cause de leur autorité d’évêques, mais plutôt parce qu’ils étaient ses compagnons de service (1 Corinthiens 16.10, 16.16, 2 Corinthiens 8.23). Les Écritures enseignent cependant qu’il s’élèverait de faux enseignements même du milieu des responsables d’Église reconnus et que les chrétiens devaient comparer les enseignements de leurs responsables aux Écritures, qui seules sont infaillibles. La Bible n’enseigne pas l’infaillibilité des Apôtres, sauf pour ce qui est de leurs écrits qui ont été consigné dans les Écritures (2 Timothée 3.16, 2 Pierre 1.18-21). Paul, s’adressant aux responsables d’Église de la ville d’Éphèse, les avertit de la venue de faux enseignants, mais, pour combattre leurs faux enseignements, il ne les oriente PAS vers « les Apôtres et ceux qui perpétueraient leur autorité », mais les recommande plutôt à « Dieu et au message de sa grâce » (Actes 20.28-32). »

    • Daniel PIGNARD // 16 août 2018 à 17 h 21 min //

      A Robert M.,
      L’infaillibilité apostolique n’est pas dans leur personne mais dans leurs écrits qui ont été reconnus comme canoniques.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 18 août 2018 à 12 h 47 min //

      Daniel PIGNARD // 16 août 2018 à 17 h 21 min //

      A Robert M.,
      L’infaillibilité apostolique n’est pas dans leur personne mais dans leurs écrits qui ont été reconnus comme canoniques.

      ****Oui ce jour là ils avaient bu beaucoup de canons 😉

    • Dire que vous osez traiter les autres de troll…c’est l’hospice qui se fou pas mal de la charité…

  5. Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 9 h 26 min // Réponse

    Lire une chronique pousse à s’impliquer par ce qui fait échos dans nos pensées personnelles. L’écho nous réunit un instant sur un dévoilement d’une partie de nos vies qui résonnent par identification.
    Aller au delà, en s’appropriant cet écho pour en faire sa vérité, c’est un mensonge émotionnel.

    Certes je peux comprendre partiellement mais jamais m’approprier ce qui m’est partager, car c’est une expérience personnelle qui se suffit à elle même pour être exposée. Je ne peux que l’écouter et l’accueillir comme un échange de grande valeur humaine, puisque l’exposant se découvre pour communier avec moi lecteur, lectrice, sur une portion de son histoire unique et précieuse que je ne dois pas falsifier.

    Aussi ne faut- il pas retirer ses sandales, avant de lire une chronique qui expose un vécu personnel précieux unique et profondément habité des vrais valeurs de l’être .Un lieu saint !

    Communion = commune union en vérité.

    • « Certes je peux comprendre partiellement mais jamais m’approprier ce qui m’est partager ». Très juste, c’est pour cela qu’il est inutile (à mon avis) de s’approprier le fil des commentaires et de tirer sur tout ce qui bouge. Le moins au niveau des commentaires est parfois plus et mieux. J’aime bien certains de tes commentaires (les plus réfléchis et les plus personnels) mais la prolifération des commentaires nuit à leur qualité (et très souvent je ne lis plus du tout les tiens car il y en a juste trop). Ce forum a besoin de « respirer », laissons respirer les auteurs et les autres commentateurs. Je déplore (depuis longtemps) que deux trois personnes (dont toi) monopolise ce forum. Merci de ne pas me faire un procès d’intention pour ce commentaire, c’est juste que trop est trop…

    • @kodati
      pardonnez moi je suis comme vous je n’aime guère les tartines
      mais par contre vous pourriez apprécier celle-ci

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 13 h 08 min //

      kodati // 14 août 2018 à 11 h 40 min //

      Personne ne vous empêche d’écrire… c’est donc votre ressenti qui s’exprime .

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 15 h 33 min //

      B.G. // 14 août 2018 à 13 h 06 min //

      La musique adoucie les mœurs 😉

      Musique Douce Pour Arrêter De Penser – Musique Relaxante

    • Visiblement cela n’a guère d’effet sur vous !

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 24 min //

      Oui Colombe et puis on peut le faire avec un peu de recul sans soupçonner le mal chez l’auteur de manière systématique je crois qu’on se comprend

  6. Pulsar supputait que quelque part, dans le temps: un Dieu avait créé l’Univers et près, tout près de la terre: « Une immense bonté tombait du firmament ; C’était l’heure tranquille où les lions vont boire. Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth ; Les astres émaillaient le ciel profond et sombre ; Le croissant fin et clair parmi ces fleurs de l’ombre Brillait à l’occident, et Ruth se demandait, Immobile, ouvrant l’oeil à moitié sous ses voiles, Quel dieu, quel moissonneur de l’éternel été, Avait, en s’en allant, négligemment jeté: Cette faucille d’or dans le champ des étoiles. Faut pas se poser trop de questions, sinon, tu finis par t’emmêler les pinceaux! 😉

    « Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. » Jean Cocteau. Pulsar le sait aussi, et vous?

    Ne cherchez pas/ « Michel Bible étude » vous étudiriez pour rien! 😥 De plus vous feriez certainement: un Procés d’Intention à Pulsar? Alors qu’il ne sait surement pas lui-même ce que cela veut dire, c’est pour çà: qu’il faut certainement que ces choses là soient dites? A la « revoyure » malgré tout, et en bons « zamis » chétien… évidemment 😆

    Au début de son texte Pulsar appréciait, évaluait, calculait, estimait qu’un Dieu « éloigné » avait créé toutes choses dans l’espace sidéral et Pulsar en était sidéré… bien sur!! Mais après examen attentif et un tantinet « procés intentionnel », sans le vouloir vraiment le créateur des mondes: c’est Emmanuel, oui, oui surement Emmanuel MACRON évidemment 👿

    Ah, au fait pour la chronique de Monsieur Samuel F. comme d’hab. « SUPER » Merci!

  7. C’est vrai que l’on s’approprie souvent ce que l’on lit quand cela a un fond qui nous touche personnellement.
    Par contre , il y a longtemps que je vous suis , que ce soit dans des débats qu’ils y a eu avec Paul Ohlott avec d’autres invités ou par des livres que vous avez écrit et cela m’a permis de vous cerner spirituellement par rapport à votre façon d’aimer Jésus et j’ai aimé l’esprit de Jésus qui est en vous, vous l’aimez et je comprends cette souffrance en rapport de celui qui se dit chrétien mais qui ne l’ai pas et de l’église qui n’est plus l’image que Christ nous a laissé (j’en souffre aussi)
    Aussi j’apprécie ce que vous écrivez car celà à un but certain, que celui qui voudras comprendre comprennent.
    Une mamie et une sœur en christ qui tient à vous encourager quoique vous soyez assez fort pour continuer avec l’aide du Seigneur. 🙂
    Vous avez aussi écrit: je refuse d’écrire sous l’inspiration de mauvais sentiments, parce que je sais que je peux être alors très violent et injuste. J’avais vu cette colère dans des coms et elle m’avait attrister n’étant pas digne d’un enfant de Dieu.
    Mais ce sentiments humain devant l’injustice ou la bêtise qui ne l’a pas ? Mais le refuser c’est ça être dans l’esprit du Seigneur. Soyez béni.

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 27 min //

      Je ne pensais pas à vous en écrivant cet édito Lyloo rassurez vous mais parfois il m’arrive de lire certains commentaires et de faire des procès d’intention moi aussi ça aide à comprendre ceux qui m’en font soyez bénie par

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 16 août 2018 à 18 h 15 min //

      Lyloo // 14 août 2018 à 11 h 31 min

      Samuel dit : Je ne pensais pas à vous en écrivant cet édito Lyloo rassurez vous

      Dommage il est très bel homme …. MDR … plus fort que moi je taquine … PAR PLAISIR HUMORISTIQUE ;soyez benies 😉 😉

  8. A COLOMBE

    Enlever ses sandales ok , mais le problème c’est que certains ont des croquenots ….C’est vachement plus long pour les enlever alors ….ils préfèrent les garder !!!!! Yep !

    Du coup , comme leur esprit est aussi lourd que leurs godasses , ils transforment les versets bibliques en gourdin et ça vire ….à la baston …!

    Parfois entre certains commentateurs , on pourrait lire entre les lignes quelque chose du style : – » Casse-toi tu pues , et marche à l’ombre  » ………. !! ….

    AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH ,que c’est beau , que c’est doux pour des frères de demeurer ensemble Tralala tralalalala ……Tra l’Allah ……et Tralala..lalalala Ayatollah …la la …….

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 13 h 16 min //

      Marie Vic

      Pour ma chère Marie, voici un développement percutant sur « ôte tes sandales car le lieu où tu te tiens est saint ! »

      http://www.biblecourses.com/French/fr_lessons/FR_200303_04.pdf

    • A COLOMBE

      Mais puisque je vous dis qu’ils ont des croquenots …pas des sandales ..Mdr

      Sinon, très bien le lien

    • A Marie Vic: les pigeons sont près à s’envoler, Pulsar va pouvoir user de son pouvoir, pour nettoyer le balcon! 😆 Ils sont beau: on dirait des…. Colombes 😉 Bises♥

    • Daniel PIGNARD // 14 août 2018 à 18 h 50 min //

      Je crois me souvenir qu’un apôtre avait désigné la parole de Dieu comme l’épée de l’Esprit.
      Gourdin ou épée, cela a le même but.
      Les femmes préfèrent la fleur au fusil, mais il n’est pas fait pour cela. C’est Popaul qui vous le dit, équipé de ses meilleurs rangers pour tenir ferme contre les ruses du diable (Plutôt pour les hommes à vrai dire)

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 22 h 01 min //

      Marie Vic

      je reviens sur le sujet des godillot !!

      Parfois entre certains commentateurs , on pourrait lire entre les lignes quelque chose du style : – » Casse-toi tu pues , et marche à l’ombre » ………. !!

      ****Ah vous avez remarqué !!!! genre tu es sataniste etc …. C’est juste l’attitude contrôlée du troll qui ne vient pas par hasard, mais pour défaire une discution qui le dérange terriblement .

      Seulement il faut 2 ou 3 coms pour discerner son manège . Ensuite c’est facile de l’exposer …….dans la mesure ou les internautes sont informés de ce type de déstabilisation .

  9. Il est en effet très difficile d’écrire, mais se faire comprendre dans l’esprit de son écrit est une chose encore plus difficile et une souffrance inavouable. Chaque mot pèse et chaque mot compte, mais nul n’est non plus à l’abri d’une maladresse et l’on n’est pas tout le temps attentif à tout.

    Le procès d’intention est bien souvent non la maladresse de l’incompréhension, mais le temps volontaire des règlements de comptes.
    S’il est une chose que je hais chez un lecteur c’est d’attribuer à un écrit le sens que jamais il n’a donné ou laissé envisager, en fractionnant une part du texte de son contexte ou en modifiant les mots de l’écrit.
    Il n’y a rien de plus désagréable que de se voir imputer des pensées qui ne sont point nôtres, il n’y a rien de plus désagréable que de se voir incompris quand tout est clair, il n’y a rien de plus désagréable pour ceux qui lisent de lire selon leur propre cœur et loin de lire ce qui est écrit, ne font que lire leurs propres jugements charnels en dénaturant l’esprit de l’écrit initial. Le pire c’est qu’ils viennent encore critiquer sans même admettre qu’ils ont tord quand on leur montre la Vérité en face.
    Il n’y a encore rien de plus désagréable, voir abominable, qu’un lecteur confondu en ses propos vains et qui comprends mais n’a point d’arguments à opposer, mais use du mépris, ou de la fuite en ne répondant pas, ou de l’argumentum ad personam, car la méchanceté prime et le but n’est pas tant de connaitre la Vérité mais de tuer/discréditer/salir/avilir/s’élever/s’enorgueillir/paraître par tous les moyens et pour le Péché tous les moyens sont bons, même à se saisir de la Vérité.

    N’a t-on pas dit à Jésus qu’il a dit qu’il était Dieu tandis qu’il n’avait dit qu’il n’était que fils de Dieu ? Mais pour tuer tous les moyens sont bons même mentir est saint et est volonté de Dieu, et le meurtre devient un haut culte sacré rendu à Dieu, le sacrifice ultime des boucs, une part à l’autel, l’autre part pour Azazel.

    On fait beaucoup de procès d’intention aux auteurs des lettres de la Bible surtout à l’apôtre Paul qui a très bon dos puisse qu’il ne peut répondre aujourd’hui à personne. Quoi de plus aisé que d’accuser quelqu’un qui aujourd’hui ne peut plus se défendre et démontrer par l’Esprit le sens de son écrit?
    J’aurai bien voulu que les «grandes gueules haineuses et/ou charnelles» qui, aujourd’hui, le critiquent et l’accuse (car ce sont bien là des accusations) de misogynie, de légalisme, de dureté de cœur, d’homme non lavé de la Loi, etc., soient là en face de lui ou du temps de son écrit pour savoir s’ils l’auraient ouvert avec autant de superbe, car il ne suffit pas d’être fier corbeau à belle allure sur son arbre perché et tenir en son bec un fromage. Paul ne les aurait peut-être pas ménagé, combien furent livrés à Satan comme Hyménée et Phylète…?…
    Mais aujourd’hui en son absence tout le monde est fort et même Jésus y passe amplement car ses paroles ne sont pas plus suivies…quoi que l’on dise qu’il est vivant mais on fait aussi dire à ses paroles ce qu’il n’a jamais dit ! N’est pas qu’il est facile de dire, d’ignorer, d’occulter que Jésus n’a jamais dit que le seul vrai Dieu c’est le Père et qu’il n’a jamais dit que son Dieu est le Père et que notre Dieu est le Père…?

    Je manque de puissance par l’Esprit et cela est honte pour moi…mais j’espère que la mesure sera comblée par Dieu et qu’un jour, Dieu saura lui aussi régler les comptes aux paons, à tout ce ramassis de gens malhonnêtes et orgueilleux qui tout en se vantant d’être sages sont fous !
    J’espère vraiment de tout cœur que ceux là se retrouvent devant Jésus lui même avec toute leur superbes démonstrations et voir que tout cela tombe en lambeaux pourris devant le Seigneur et je veux être là ce jour afin de le voir aussi de mes yeux !
    Devant Jésus les grandes gueules seront fermées c’est une justice aussi et quand il posera la question à savoir : « N’ai je point dit ceci ou cela ? »…Tel Jean 20:17, qui pourra le contester, qui pourra dire «je ne savais pas Seigneur !»…? Il faudra répondre…ou se taire et aller en jugement.
    Caïn n’a pas su se dérober, personne ne réussira à se dérober !

    Mais qui pense réellement qu’un jour il se trouvera face au Seigneur qui demandera des comptes pour chaque écrit, chaque parole prononcée, chaque fait, chaque acte…et tout sera passé au crible, même le plus petit des écrits et si c’est un mensonge et bien il faudra aussi lui en rendre compte.
    C’est pourquoi il est écrit qu’il n’y ait pas un grand nombre qui se mette à enseigner car ceux là seront jugés bien plus sévèrement…Et qui croit à cette parole vu le nombre qui existe aujourd’hui ?

    Il y a ceci de mauvais en l’homme c’est le cœur qui a un iota des choses de Satan en lui, car Satan ne ratera aucune occasion par lui afin de tourner la Vérité en Mensonge.

    • Il faudrait déjà que tous les chrétiens s’accordent à dire ce que la bible enseigne et de ce point là, on en est loin. Par exemple certains affirment que les dons de l’Esprit sont d’actualité et d’autres vont affirmer que les dons ont été appliqués jusqu’au 1er siècle et qu’ils ne sont plus aujourd’hui. Certains vont affirmer que le parler en langues est le signe de baptême dans le Saint Esprit et d’autres vont dire que d’affirmer cela c’est non biblique. Il y a une chronologie sur les événements à venir et là c’est le fiasco: le millénium ou pas, la venue de Jésus avant les tribulations ou après personne n’est d’accord. Donc, il serait bon que tous les chrétiens se rassemblent autour d’une table et se mettent d’accord sur ce qu’il en est au point doctrinal. Quand cela sera fait, on aura avancé.

    • Trop de chair tue l’Esprit.

    • A PULSAR

      Vous êtes donc l’heureux ‘ grand-père ‘ d’une famille de pigeons ingrâts qui vont quitter le nid …..de votre balcon.
      Bah vous inquiétez pas , maintenant qu’ils connaissent l’adresse ….,……ils reviendront vous faire des ‘ cacous’ plein le balcon …

      La bise Pulsar

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 29 min //

      Cet édito à pour but de tous nous faire réfléchir sur notre manière (y compris la mienne) d’aborder un texte ou un commentaire on le fait souvent avec ses états d’âme du moment parfois même de l’instant et ce n’est pas souvent juste

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 22 h 08 min //

      Qu’est ce qui rassemblent des chretiens dans un mouvement de lynchage collectif ?
      Le refus de responsabilité dans le déni des faits pour échapper à l’accusation .

      Depuis toujours l’homme pour cacher ses fautes s’est trouvé des boucs émissaires pour porter à sa place la responsabilité de ses péchés .

      Je cite :Une des origines de ce concept peut être trouvé dans la Grèce antique où le pharmakos (en grec ancien : φαρμακός, celui qu’on immole en expiation des fautes d’un autre) désigne la victime expiatoire dans un rite de purification largement utilisé dans les sociétés primitives.

      Pour le pécheur la seule solution qu’il avait trouvé et continue de trouver, pris au piège de ses bassesses, c’est d’accuser, reporter sur un innocent, pour effacer devant ses coreligionnaires ses responsabilités « C’est pas moi !!!! »

      Pourquoi ?
      Par peur du rejet !

      Comme le bouc émissaire animal ne remplissait pas toutes les attentes du besoin de purification (pour maintenir le lien social) de l’homme mauvais , Dieu a pourvu, pour effacer la faute que l’homme ne peut effacer de lui même, à cause de la terrible noirceur de son cœur orgueilleux. qui ne s’abaisse pas.

      Je cite :Le terme de « bouc émissaire » provient de la traduction grecque de « bouc à Azazel », un bouc portant sur lui tous les péchés d’IsraëlE 1. Si la tradition rabbinique conçoit Azazel comme une vallée désertique hostile, les auteurs de la Septante lisent ez ozel (« bouc en partance ») qu’ils traduisent en grec ancien par ἀποπομπαῖος τράγος / apopompaîos trágos, rendu en latin par caper emissarius. Le terme « bouc émissaire », tant employé au sens figuré dans la culture judéo-chrétienne, n’est cité qu’à une seule reprise dans l’Ancien Testament qui introduit le terme : Dieu demande à Moïse de faire porter les péchés de l’homme par un bouc. Le prêtre pose alors les mains sur le bouc, et le charge par là, symboliquement de tous les péchés. Puis le prêtre envoie l’animal dans le désert pour les porter à Azazel.

      Si le bouc émissaire n’est cité qu’une seule fois dans le 1er testament, c’est parce qu’il n’y a qu’un seul homme Jésus, qui une fois pour toute à porté les péchés don l’homme affublait le bouc et ensuite tuait, comme Jésus qui est mort sur la croix, pour effacer tous nos péchés.

      C’est à cause de nos fautes que le bouc innocent était tué, comme Jésus mort sur cette croix d’abomination …à cause de tous ces péchés de l’être humain incapable de faire le bien.

      ça devrait, nous qui nous réclamons de Jésus, nous faire réfléchir avant d’agir contre un frère ou une sœur, qui comme chacun, est redevable à Jésus pour toujours de l’expiassions de ses fautes….et ceci par grâce…. NOUS NE MÉRITONS RIEN.

      Le troll à permis de mettre en lumière ce travers humain qui demeure, même converti et baptisé du Saint Esprit …. dévoilant la vérité de nos natures profondément marquées par le déni de responsabilité à cause de nos péchés!!!!!!

      Au font chacun se fait son cinéma religieux sans pour autant régler les problèmes de fond, puisque nous restons mauvais .

    • @Colombe
      Le troll…
      ………..
      J’ignore qui est un troll ici pour vous, peut-être vous êtes vous juste regardée honnêtement dans votre miroir pour tirer une telle conclusion puisque c’est vous qui parlez des deux boucs.
      Ceci dit si j’ai usé des expressions dans un contexte bien particulier c’est avec maîtrise.

      Par ailleurs gardez votre psychologie chrétienne pour vous car elle possède, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’elle semble vouloir définir les mobiles de certaines attitudes, mais demeure sans intérêt aucun pour l’avancement de la foi et ne contribue qu’à la satisfaction de votre égo.

      Moi je connais Christ et sa Croix et cette Croix est ma mort. Elle est encore circoncision de Christ qui consiste à dépouiller le corps de la Chair. Celui qui est mort n’a pas besoin de l’idiotie de votre psychologie à deux balles !

  10. @Shor,

    « N’a t-on pas dit à Jésus qu’il a dit qu’il était Dieu tandis qu’il n’avait dit qu’il n’était que fils de Dieu ?  »

    « Le Fils Unique venu du Père » et pour la plupart des intervenants sur ce forum pleinement homme et pleinement Dieu, ce n’est pas parce que vous ne le recevez pas du fait de votre interprétation des textes que c’est un mensonge. Et n’allez pas me ressortir vos versets clés qui semblent démentir la pleine divinité du Christ car c’est toujours une question d’interprétation puisque nous n’en sommes pas les auteurs et que nous ne parlons pas la langue de ceux qui les écrivirent pas plus que nous ne partageons leur culture.
    L’Esprit de Jésus Christ qui est aussi L’Esprit de Dieu en nous en est témoin.

    • Oui Jésus vrai homme et vrai Dieu ,la Parole faite chair!
      Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu!

    • @Robert M.
      Ce n’est même pas une question d’interprétation, car je n’interprète absolument rien sur ce plan et quand Jésus dit que le Père est son Dieu et que son Père est notre Dieu (Jn.20:17) cela se passe d’interprétations.

      Tout ne s’interprète pas Robert M. il suffit de lire et d’admettre pour vrai Jn.20:17 par exemple.
      A-t’on par exemple encore besoin d’interpréter que la lune est ronde ? Mais on manquerait singulièrement d’intelligence alors… Si on ne sait pas ce que rond veut dire il convient de chercher à savoir avant de se gargariser en grands savoir…

      Cependant l’insensé pense acheter la sagesse avec l’argent tout comme toi tu penses accéder à la révélation avec ta philosophie humaine et tes attaques ad personam.

    • @Robert M
      « Le Fils Unique venu du Père » et pour la plupart des intervenants sur ce forum pleinement homme et pleinement Dieu.
      …………….
      A oui, puisque tu l’adores ce Fils unique venu du Père, qu’est que tu adores chez lui, la part homme ou la part Dieu ?
      Une réponse ?

      Concernant le nombre de ceux qui croient en tes présupposés, le monde aussi croit majoritairement que Dieu n’existe pas et ils ont tous tort car ne pas croire en Dieu et dire qu’il n’existe pas ce sont aussi des fadaises.
      La croyance majoritaire ne porte pas forcément le sceau du véritable et/ou de la vérité et exposer un tel point de vue comme argument contradictoire c’est maigre et inintelligent et c’est encore faire preuve d’insuffisance spirituelle.

      On a aussi couronné des crétins et on les a fait asseoir sur des sièges de sagesse mais ils n’ont point produits la sagesse et ils sont demeurés éternellement crétins.
      Il convient d’être un peu plus spirituel que ces chimères que je lis de ta part.

      J’aurais pu dire que je m’y habitue ou accoutume mais c’est impossible car l’homme spirituel ne peut pactiser avec le mensonge.

    • Il y a plusieurs sujets tabous parmi les évangéliques, sur le terrain desquels se promener est hasardeux, parmi lesquels:
      – le créationnisme
      – la trinité
      – la traduction de la bible
      – l’interprétation de la bible

    • Une chose est certaine ces divisions n’existaient pas du temps des 12 et leur voix était unanime sur ces sujets. Revenir avec simplicité à ce qui est écrit ou encore à ce qu’ils ont dit et y demeurer cela ne tuera pas non plus.

      1 Corinthiens 11:3  Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

      Par exemple ce fameux principe d’égalité chrétien, non plutôt crétin, idiot, stupide et débile qui dit qu’en lisant Dieu est le chef de Christ cela veut dire que Christ est l’égal de Dieu, alors que Christ lui même dit que le Père(2) est plus grand que lui(1), qu’en lisant que l’homme est le chef de la femme cela veut dire que la femme est l’égal de l’homme, mais qu’en lisant que Christ est le chef de l’Église cela veut dire que l’Église n’est pas l’égal de Christ, qu’en lisant que Christ est le chef de tout homme cela veut dire qu’aucun homme n’est l’égal de Christ.

      Voyez vous quand ça arrange tout le monde c’est égal et quand ça n’arrange personne c’est pas égal !

      Mais comme des moutons de Panurge crétins il faut dire comme tous les crétins que deux étant plus grand que un, cela veut dire que deux est égal à un, parce que tout le monde dit majoritairement que c’est comme ça ! Et le pire gare à vous si vous ne parlez pas comme eux vous êtes le mouton noir ! Et le protocole des crétins c’est de discréditer à max…Ils sont très fort pour cela …Meilleur à cela qu’a l’exercice de l’Amour ou simplement de la logique ou du bon sens.

      Donc 2 > 1 <==> 2 = 1 Une superbe équivalence en égalité chez ces chrétiens évangéliques, c’est une révélation bien entendu !..Mouais mon père est aussi le père noël et le père noël il existe vraiment…

      Désolé ça marche pas comme ça pour moi et excusez moi sur ce point j’envoie valser tout ce beau petit monde très hypocrite…car je préfère être vu en mouton noir mais intelligent(je précise car je garde au moins mon sens critique et mon bon sens) et logique, qu’un mouton de Panurge crétins qui suit des crétins.

      Oui, c’est très hypocrite ce petit monde évangélique mais faut pas le dire car ça fâche les crétins évangéliques mais je le dis quand même car les crétins que l’on disent la vérité ou pas restent toujours des crétins évangéliques faut quand même le préciser !

    • Il y a aussi des chrétiens qui disent que Dieu c’est trois personnes et d’autres disent non Dieu c’est une seule personne (Jésus serait le Père, le fils et le Saint Esprit): les unitariens.

    • « A oui, puisque tu l’adores ce Fils unique venu du Père, qu’est que tu adores chez lui, la part homme ou la part Dieu ?
      Une réponse ? »

      Les Deux par la force des choses , l’un est l’autre , l’humanité du Christ n’a rien enlevé à sa Divinité qui précéda cette condition d’homme , Dieu fait chair reste Dieu même dans une chair semblable à la nôtre , comme Thomas je m’exclame en voyant le Christ Ressuscité « mon Seigneur et mon Dieu » .

    • Jésus est «’Elohim» et «Seigneur» cela ne veut pas dire qu’il est «’Elohim Tout Puissant_YHWH» !
      Le Grec est trompeur : Le Seigneur(kurios) a dit à mon Seigneur(kurios), c’est YHWH a dit à mon ‘Adon
      Et « Ô Dieu(theos), ton Dieu(theos) t’a oint », c’est « Ô Elohim_’Adon, Ton ‘Elohim_YHWH t’a oint »
      Pour le Grec YHWH c’est kurios et ‘Adon c’est kurios
      Pour le Grec ‘Elohim c’est theos et YHWH c’est aussi theos
      Pour l’homme spirituel le grec ne le trompe pas mais il trompe les hommes charnels !

      Il faut un brin d’intelligence pour saisir les choses mais je doute fort aujourd’hui que tu puisses en posséder depuis le temps que la toile parle de ces choses, tu aurais au moins pu essayer de voir si c’était vrai ou pas !
      Mais comme tu ne m’infirmes pas sur ces points je suppose que tu t’en es préoccupé mais tu persistes dans ton chemin ce qui prouve que ce n’est pas la Vérité qui te plait mais la défense de tes petits acquis théologique frelatés. C’est si difficile pour toi de revenir au bon sens et surtout de dire : «Je me suis trompé…»
      Eh ben….

      Bonne réflexion….

    • @Robert M.

      1 Timothée 2:5  Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme(anthropos),

      Il est homme, donc tu reconnais que tu adores un homme.
      Bon vas y mais tu es un idolâtre comme les Ktos, c’est tout !

      Je n’adore pas Jésus, je me prosterne devant lui, l’honore, lui rends grâce et le loue…
      Il est mon Chef et mon ‘Elohim, mon Seigneur, mon ‘Adon, mon kurios mais il n’est pas mon YHWH Tout Puissant celui que j’adore et qui est le Père seul.

      La pensée juive sur qui est Dieu n’est pas un mensonge, ce sont les idolâtres qui adorent un dieu trinitaire ce qu’aucun juif avant eux n’a fait !
      Les juifs savent eux qui est Dieu Tout Puissant car il est YHWH et il savent aussi qui est Jésus mais jamais aucun des juifs dont le témoignage est consigné dans l’Écriture n’a adoré Jésus. Ils se sont prosternés(proskuneo) mais ne l’ont jamais adoré.
      Le juif qui devant des juifs aurait adoré(proskuneo) Jésus aurait commis une abomination pour les juifs et aurait été lapidé sur le champs, preuve qu’aucun juif n’a fait cela et que Jésus lui même n’a jamais enseigné cela.
      Par contre Jésus a enseigné que lui il adorait le Père. N’est pas qu’il a enseigné qu’il adorait le Père Robert ?
      Aucun apôtre n’a adoré Jésus car il savait qui il était et qui était aussi YHWH.

      Vas te faire déjà enseigner par l’Esprit avant de vouloir m’enseigner de choses qui te dépassent.

    • « Ce n’est même pas une question d’interprétation, car je n’interprète absolument rien sur ce plan et quand Jésus dit que le Père est son Dieu et que son Père est notre Dieu (Jn.20:17) cela se passe d’interprétations. »

      Vous savez fort bien que oui car que je sache ce n’est pas a vous ni par vous que ces textes furent transmis, vous interprétez leur sens que vous le croyiez ou non, sans quoi aucune exégèse du texte autre que la vôtre ne serait admissible puisque par votre affirmation sur ce point vous déclarez avoir le bonne lecture et que vous appelez mensonge le fait de croire que Jésus-Christ est Dieu manifesté en chair.

    • @Robert M.
      vous appelez mensonge le fait de croire que Jésus-Christ est Dieu manifesté en chair
      …………..
      Heu où as tu lu que je ne suis pas en accord avec cette affirmation ?
      Jésus-Christ sur terre et en chair fut bien la manifestation visible du Dieu invisible, cela je l’ai toujours dit et confessé ouvertement !
      Pourquoi mens tu sur moi ?
      Du fait que ceci est mensonge ton commentaire n’est qu’un argumentum ad personam et là bien évidemment tu me fais un procès d’intention.
      Et comme tu mens sur moi, je peux dire en effet que le père du mensonge t’inspire et c’est la vérité par contre et non point un idée saugrenue sans fondement comme la tienne.

      Par contre réponds moi à ces interrogations préoccupantes chez moi en Jean 20:17 où Jésus parlant dit ceci :

      Jean 20:17  Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      1) Selon cette parole qui est le Dieu de Jésus et qui Jésus dit-il être notre Dieu ?
      2) Qui est Dieu ici, Jésus ou un autre ?

    • Et que voyait Thomas ? Un être de chair et d’os , vous me direz que Thomas ne savait pas ce qu’il disait interprétant donc a dessein son propos puisqu’il contredit votre doctrine mais le Christ Lui-même ne le reprenant pas sur ce qui selon vous confine a adorer la créature plutôt que le Créateur (chose trop grave pour ne pas en corriger l’auteur) , le Christ donc reçoit cette déclaration de FOI et l’appuie d’un « parce que tu as vu tu as cru » qui n’embrasse pas que le FAIT de sa Résurrection.

    • @Robert M. // 14 août 2018 à 19 h 36 min //

      Hem

      Un extrait de commentaire https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100802045537AAzxHQH:

      Pourquoi Thomas dit-il " Mon Seigneur et mon Dieu "parlant à Jésus?
       
      Dans le codex sinaïticus, ce verset (Jean 20:28) est :
      "απεκριθη ο θωμαϲ και ειπεν αυτω ˙ ο κϲ μου και ο θC μου". 
      
      Traduire "KC" par "seigneur" (pour kyrios), passe encore, même si c'est tellement douteux qu'il eut été cent fois préférable de mettre le mot hébreu adonaï, comme le fait Chouraqui, plutôt que d'introduire ce mot "seigneur" qui prête à confusion tant il est anachronique ! 
      
      Mais remplacer "θC" par "dieu", c'est une absurdité sans nom, un anachronisme énorme ! 
      "θC", ce n'est PAS "ΘΣ" !!! 
      Pire, encore : les exégètes pensent que l'encre au centre du O et le trait au dessus ont été ajoutés par un correcteur bien après la rédaction de ces manuscrits, comme dans plusieurs versets du codex Alexandrinus ! (voir lien) !!! 
      
      Qu'était-il donc vraiment écrit là, à l'origine ?
      Regarde bien ce verset dans un vieux codex : comme dans tous les vieux codex, les mots ne sont pas séparés. La traduction la moins foireuse est donc, comme souvent, celle de Chouraqui : "Toma répond et lui dit : "Adonaï Elohaï"!".
      Source(s) :
      http://www.bible-researcher.com/alexandrinus4.html

      ……………………………
      En ajout personnel, Thomas ne s’exprimait pas en grec et le grec a cette fâcheuse manie de mettre tout le monde dans le même panier.
      Cette langue païenne ne possède aucun respect du sacré et c’est bien pourquoi au lieu de traduire les noms divins de l’hébreu vers le grec on aurait du laisser la translittération ou l’expression usitée dans la langue d’origine.
      Pourquoi en effet transcrire YHWH par theos ou kurios en grec c’est complètement désacraliser les choses et générer des confusions majeures.

      Mais je le crois bien la bande de faussaires de l’histoire qui s’est acharnée à faire passer leur doctrines mortifères dans les textes se sont bien arrangés dans les traductions afin de brouiller les pistes et le grec était la langue idéale pour faire de YHWH un cloaque immonde trinitaire à l’image de leur trinité païenne.

    • Décidément on y revient toujours, mais c’est vous qui avez lancé les hostilités Shor en attaquant à nouveau la question de la Divinité de Jésus-Christ.
      Nous connaissons vos arguments, vous connaissez les nôtres.

    • Excusez moi Robert M., vous n’étiez pas plus obligé d’y répondre selon vos propres lectures ou interprétations de mes écrits car je n’ai fait qu’évoquer le mensonge des juifs sur Jésus en Jean 10 et rien d’autre et cela en rapport avec le sujet des procès d’intentions.
      Jésus en Jean 10:36 dit bien qu’il a dit qu’il est fils de Dieu et non point ce que les juifs insinuaient. Point barre ./

    • « A-t’on par exemple encore besoin d’interpréter que la lune est ronde ? Mais on manquerait singulièrement d’intelligence alors… Si on ne sait pas ce que rond veut dire il convient de chercher à savoir avant de se gargariser en grands savoir… »

      Un texte a portée spirituelle s’interprète nécessairement à la lumière ou pas de révélations , la Lune dont vous parlez n’était pas considérée de la même manière d’une époque à l’autre et d’une civilisation à l’autre alors qu’elle fut toujours visible à l’œil nu, mais que voyaient les anciens qui n’avaient pas les moyens d’exploration actuel ? La Bible l’appelle luminaire pour éclairer la nuit, ce n’est certainement pas a prendre au pied de la lettre puisqu’elle n’émet pas de lumière d’elle même mais reflète l’éclat du Soleil. Seriez vous surpris d’apprendre qu’à notre époque des gens croient encore que la Terre est plate, qu’elle ne tourne pas autour du Soleil mais que c’est le Soleil qui tourne autour d’elle, que la Lune est un disque et que le Soleil est en fait une sorte d’immense luminaire suspendu a 6000 km au dessus de nos têtes ?

      Voir n’est donc pas nécessairement gage d’une interprétation exacte.

    • @Robert M. // 14 août 2018 à 21 h 50 min //
      Houlalalalalala…

      Quand on parle de choses spirituelles on s’adresse à des hommes spirituels, à des hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal, on ne s’adresse pas à des enfants ou à des hommes charnels ou à l’homme animal qui ignore tout des choses divines.

      J’ai bien précisé ceci : Si on ne sait pas ce que rond veut dire il convient de chercher à savoir avant de se gargariser en grands savoir

      Ainsi je circonscris mon commentaires auprès des pères, des maîtres, de ceux qui maîtrisent et non point des ignorants.
      De plus ce qui est donné par l’Esprit n’ignore pas que la lune est ronde !

      @Voir n’est donc pas nécessairement gage d’une interprétation exacte.
      ……
      Si toi tu louches quand tu vois l’Écriture ça c’est ton problème, moi je louche pas quand je considère les Écritures.
      Mais je veux bien croire que tu ne vois point ce qu’il convient de voir quand tu lis de même que lorsque le sage montre la ronde lune du doigt l’insensé regarde le doigt !
      Pas étonnant après cela qu’il ne sache même pas qu’elle est ronde.

      Jacques 1:23  Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
      naturel,
      24  et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.
    • Vous n’interprétez pas ?

      « Jésus a dit : « Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas » (Matthieu 12 :39). Quel était donc ce « miracle du prophète Jonas » ? Jésus Lui-même dit ensuite : « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre » (verset 40). Mais Il a dit aussi : « Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas » (Luc 11 :32). Il voulait dire que les Gentils allaient se repentir, alors que les Juifs ne se repentiraient pas. C’est aussi cela, le « miracle du prophète Jonas ».

      Jésus a donc Lui-même donné deux interprétations différentes de ce miracle de Jonas, et toutes les deux sont également valides. Ainsi, quand l’exégèse Protestante affirme qu’il ne peut y avoir qu’une seule interprétation, elle s’écarte de la pensée de Jésus.

      Une autre règle de l’exégèse Protestante affirme que « nous n’avons pas besoin de rechercher d’autres significations au texte de l’Ecriture, si ce texte est parfaitement clair en lui-même ». Acceptez l’Ecriture telle qu’elle est écrite, point ! C’est également tout à fait erroné !

      Un Juif du premier ou du deuxième siècle, converti au Christianisme, en lisant les trois premiers chapitres de l’Evangile de Jean, aurait sans doute dit qu’il s’agissait du récit de la « nouvelle création ». Il aurait vu que Dieu avait foulé la terre dans la Genèse, et qu’Il foulait à nouveau la terre dans l’Evangile de Jean, mors de la nouvelle création. Il aurait vu que l’Esprit Se mouvait à la surface des eaux, et avait créé toutes choses dans la Genèse, et qu’à présent, dans l’Evangile de Jean, l’Esprit Se mouvait à nouveau sur les eaux, et opérait une nouvelle création. Il aurait vu que la Genèse parlait d’un petit luminaire et d’un grand luminaire et qu’à présent, dans l’Evangile de Jean, il y avait à nouveau un petit luminaire, Jean-Baptiste, et un grand luminaire, Jésus. »

    • @Robert M. Robert M. // 14 août 2018 à 22 h 01 min // :
      Qu’avez vous à interpréter en ce texte ?
      ………………………
      RIEN ! puisque je parlais de Jn.20:17 par exemple et des autres textes encore très claires des Écritures.
      Voilà ce que j’ai écrit :

      « Ce n’est même pas une question d’interprétation, car je n’interprète absolument rien sur ce plan et quand Jésus dit que le Père est son Dieu et que son Père est notre Dieu (Jn.20:17) cela se passe d’interprétations. »

      NON ! Je n’interprète pas Jean20:17

      Jn20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      Je pose à nouveau ces questions :
      1) Selon cette parole qui est le Dieu de Jésus et qui Jésus dit-il être notre Dieu ?
      2) Qui est Dieu ici, Jésus ou un autre ?

      As-tu aussi besoin d’une interprétation pour y répondre car pour moi point n’est besoin d’interprétation ici ? Tout est clair….
      Non mais réponds au moins et ne pas répondre c’est poser un voile sur le débat.
      Pourquoi ne réponds tu pas à ces deux questions au fait ?
      Elles te dérangent dans ta doctrine ? Non mais réponds au moins, fait pas comme Hervé qui prends la fuite quand on lui pose une question sur le voile….

      J’ajoute puisque tu veux me balader pour noyer le poisson, et là on verra bien si ta doctrine est de Dieu !
      Il est écrit :

      Jean 4:22 Vous adorez(proskuneo) ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons(proskuneo) ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
      23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs(proskunetes)adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs(proskuneo) que le Père demande.
      24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent(proskuneo) l’adorent en esprit et en vérité.

      Qui adore t-on en règle générale ?
      Jésus s’inscrit-il ici en adorateur ? De qui est-il l’adorateur ?
      Si Dieu est «pèrefilsesprit» pourquoi le fils n’adore t-il qu’UN et UN seul ? (Et tu sais bien qui est ce dernier selon Jean 4:22-24!)
      Je crois savoir une chose, Jésus n’est pas un auto-adorateur, il ne peut s’adorer lui ! C’est d’un absurde absolu.

      As-tu ici besoin encore d’interprétations ?
      NON !
      Donc réponds au moins à ces questions sans détours et honnêtement sans chercher à noyer le débat sur un déluge de versets hors sujet puisque les versets sont cités ici, et puis là on verra si ta doctrine est du Père.

    • @Robert M.
      Jésus a donc Lui-même donné deux interprétations différentes de ce miracle de Jonas
      ……………
      Ah bon !
      Depuis quand ? Selon l’exégèse Robertine en herméneutique M. ? C’est ça ?…..
      Non mais cesse de te ridiculiser avec tes enseignements foireux.
      Le seul et unique signe ce sont les trois jours et rien d’autre et c’est ce que spécifie Matthieu qui donne une portée complémentaire et explicative à l’Évangile de Luc sur ce point là.
      Les autres paroles données par Luc sont dans un tout autre contexte et hors du contexte du signe de Jonas.

      En effet si on fait un parallèle simple entre Mat et Luc on lit les mêmes choses sauf le SIGNE explicité par Matthieu.
      Il n’y a pas deux signes etc ou deux interprétations bla bla bla …mais UN et UN seul : les Trois jours. point barre ./

      Mat.
      39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas.

      40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

      41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas.
      42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.

      ……………….

      Luc
      29 Comme le peuple s’amassait en foule, il se mit à dire : Cette génération est une génération méchante ; elle demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas.
      30 Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l’homme en sera un pour cette génération.

      31 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon.
      32 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas.

      Excuse moi mais va t’exercer encore à l’exégèse car ton enseignement à l’instant c’est du vrai n’importe quoi.

      //////*********///////
      @Je cite : ……Acceptez l’Ecriture telle qu’elle est écrite, point ! C’est également tout à fait erroné !
      ……..
      Si t’as un souci avec l’exégèse protestante va voir les détenteurs du palmarès et va te plaindre auprès d’eux. Tout n’est pas faux dans ce qu’ils disent mais il faut examiner certains points doctrinaux avec lucidité. En tout cas leur exégèse est bien plus proche de la vérité que celle des Ktos avec leur mariologie par exemple.

      Quand la Bible dit que Jésus est le Fils de Dieu faut pas l’accepter tel quel, telle que c’est écrit ?
      Il est vrai que certains points, certaines paroles nécessitent interprétation ou explications mais pas toutes.
      Le levain des pharisiens !!??, Kesako…Ben la Bible interprète…le levain de la parabole de la femme mais la Bible aussi interprète…tout est donné…
      la Bible interprète elle même la majorité des choses, sinon elle explicite toutes les imprécisions d’un texte par un autre texte ou une révélation similaire mais donnée dans une autre forme. Nous manquons de certains textes c’est évident surtout les autres lettres de Paul ou autres aux Église mais nous pouvons au moins faire un bon bout de chemin avec ce que nous détenons !
      L’homme spirituel sait tout lire mais l’homme charnel ira de murs en murs.
      Une chose est certaine et je suis pour une mise en pratique de ceci : Ce qui est clair doit être reçu en toute simplicité de cœur.
      Ce qui est à reprocher à une certaine exégèse telle que la Robertine à l’herméneutique M., c’est que bien souvent ce qui est clair est tordu dans tous les sens pour faire passer leurs doctrines falalcieuses.

      Exemple :
      Jean 20:17 il n’y a absolument rien à chicaner, à interpréter, à envisager autrement bla bla bla CAR tout est clair pour qui est PUR mais tout est obscure pour qui est impur.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 22 h 18 min //

      Michel, de bibletude // 14 août 2018 à 16 h 50 min //

      Il y a plusieurs sujets tabous parmi les évangéliques,

      Signification du mot tabou :
      tabou (n.m.)

      1.chose interdite par une croyance; chose occultée pour des raisons sociales.

      2.chose occultée de peur d’aller contre un principe, une morale d’une société.

      L’interdit ne peut s’appuyer que sur une crainte, une peur .
      Cela met en évidence toujours un manque de connaissance et d’appropriation d’une vérité comprise, acquise et assimilée .
      Lorsque une vérité, quelle soit spirituelle,biblique ou morale est comprise et assimilée , nous n’avons plus peur….plus de crainte de se tromper, puisque nous avons la clef mentale qui ouvre la porte de cette vérité.

      Le tabou exprime le besoin de la clef compréhension/assimilation pour tomber.

      Pasteurs donnez les bonnes clefs à votre troupeau … et les tabous tomberont remplacés par la sagesse expérimentée.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 16 août 2018 à 18 h 19 min //

      michel

      Il y a aussi les tas bourrés 😉

    • @Shor?

      « Pourquoi mens tu sur moi ?
      Du fait que ceci est mensonge ton commentaire n’est qu’un argumentum ad personam et là bien évidemment tu me fais un procès d’intention. »

      Arrêtez votre cinéma , vous savez fort bien que pour nous « Dieu manifesté en chair  » signifie le Dieu Véritable ce que vous contestez en réfutant l’égalité du Fils et du Père :

      « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, 7mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; 8et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. »

      Bien sûr vous interprétez ce texte différemment …

    • @Robert M. // 16 août 2018 à 19 h 22 min //

      Ah le fameux 2 >1 veut dire que 2 = 1
      XPTDR

      Bon faut que je mette la petite couche sympa :

      Philippiens 2:6  quoiqu’il fût en forme de Dieu, loin de s’en prévaloir pour s’égaler à Dieu,
      7  il s’est anéanti lui-même en prenant la forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes,
      8  et, ayant paru comme un simple homme, il s’est abaissé lui même, se rendant obéissant jusqu’à  la mort, jusqu’à  la mort de la croix.
      9  C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
      10  afin qu’au nom de Jésus, tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et sous la terre,
      11  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu son Père.
      

      Ah oui questions :
      Quand au verset 9 il est écrit que Dieu l’a souverainement élevé, quel Dieu dans ce verset à souverainement élevé et qui ce Dieu a t-il souverainement élevé ?
      Le Dieu du verset 9 est-il le même qu’au verset 11 ?
      Pourquoi au verset 11 on dit Jésus-Christ est le Seigneur et non pas Jésus-Christ est Dieu ?

      1,2,3….

    • Robert M. // 17 août 2018 à 8 h 50 min //

      @Shor ,

      Le Père et Jésus sont Un , Un qui ? Le Seul vrai Dieu, ne comparez pas l’unité à laquelle ILS nous invitent à celle qui les unis de toute éternité , nous sommes certes appelés à faire Un avec eux mais en tant qu’êtres crées et même recrées alors que Lui na pas de commencement de Jours. Vous pouvez tergiverser , aligner les versets, conspuer , éructer ,mépriser, comme vous savez si bien le faire mais pour beaucoup d’entre nous cela ne fait aucun doute: Dieu a été manifesté en chair et vos interprétations déviantes ne changeront rien à cela.

      « Croyez en Dieu , croyez aussi en Moi… » dit le Seigneur .

    • Où sont les réponses à mes nombreuses questions ?
      Inexistantes !
      Et pour cause : ces questions te dérangent et montrent que tu es dans le FAUX.
      Mais il faut au moins avoir de l’humilité ce qui est une denrée rare dans le protestantisme.

    • Robert M. // 17 août 2018 à 9 h 26 min //

      « Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. 7Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. 8Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints. 9Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; 10tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

       » L’agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange. 13Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! 14Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent. »

      « Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, 10les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant: 11Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. »

      Bien que le texte distingue Celui qui est assis sur le Trône et l’agneau nous voyons bien que l’honneur la puissance et la gloire leurs sont attribués à tous deux, l’Agneau est aussi assis sur le Trône et reçoit aussi l’adoration de toute la création.
      Vous distinguez la prosternation de l’adoration car sur la Terre on se prosternait aussi devant les rois il fut un temps ( plusieurs étaient cependant élevés au rang de divinités par leurs peuples) mais nous sommes ici dans les lieux célestes et que disait l’ange de la Révélation de l’Apocalypse à Jean qui voulut se prosterner devant lui ?:

      « Et moi Jean, je suis celui qui ai ouï et vu ces choses; et après les avoir ouïes et vues, je me jetai à terre pour me prosterner aux pieds de l’Ange qui me montrait ces choses. 9Mais il me dit : garde-toi de le faire; car je suis ton Compagnon de service, et [le Compagnon] de tes frères les Prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce Livre; adore Dieu. »

    • Apocalypse 5:14 Et les quatre animaux disaient: Amen! Et les vingt-quatre anciens se prosternèrent, et adorèrent celui qui est vivant aux siècles des siècles.

      Sachant que celui qui est vivant aux siècles des siècles est Dieu le Père et non point l’Agneau ton laïus n’a aucun poids.

  11. Il est évident qu il n y a que ceux qui ne disent rien, ne font rien qui ne seront jamais soumis au procès d intention !
    La Parole foisonne de procès d intention tel David soupçonné d être un orgueilleux alors que son mobile était la Gloire d Dieu ! Et que dire de Jérémie et la liste pourrait être longue !
    Je crois que le Seigneur veut nous débarrasser de l importance que nous pourrions attribuer au procès d intention des autres dans ce que nous disons ou faisons!
    L essentiel étant que nos mobiles soient purs devant Lui ,tant pis si les autres se trompent sur nous !Je crois que cela fait partie de la liberté que nous avons en Christ,celle de dire où faire ce que Lui, agréé !

  12. A l’attention de ceux qui se font azorer sur internet (c’est le cas de SF), afin de bien comprendre certaines réactions, voici le Manuel du petit manipulateur (car bcp de ces personnes qui réagissent le sont, malheureusement):

    Manuel du petit manipulateur, § 666-10 : maintenir dans l’ignorance
    Manuel du petit manipulateur, § 666-11 : encourager la médiocrité
    Manuel du petit manipulateur, § 666-12 : conditionner

    Manuel du petit manipulateur, § 666-20 : culpabiliser ceux qui cherchent à se libérer
    Manuel du petit manipulateur, § 666-21 : semer le doute, la confusion, affirmer péremptoirement des faussetés
    Manuel du petit manipulateur, § 666-22 : falsifier, calomnier, manipuler, tromper, diviser

    Manuel du petit manipulateur, § 666-30 : ne pas tenir compte des faits objectifs
    Manuel du petit manipulateur, § 666-31 : empêcher le débat sur ses propres opinions, sur son engagement, sur ses sources
    Manuel du petit manipulateur, § 666-32 : préférer insinuer plutôt que d’expliquer

    Manuel du petit manipulateur, § 666-40 : faire semblant de ne pas comprendre
    Manuel du petit manipulateur, § 666-41 : faire dire à la personne ce qu’elle n’a pas dit
    Manuel du petit manipulateur, § 666-42 : pratiquer l’amalgame pour péjorer la partie adverse

    Manuel du petit manipulateur, § 666-50 : s’attaquer à la personne plutôt qu’à ses dires, ses opinions
    Manuel du petit manipulateur, § 666-51 : laisser entendre que l’autre n’est pas clair, pas dans son droit, pas apte
    Manuel du petit manipulateur, § 666-52 : coller des étiquettes, catégoriser, qualifier péjorativement

    Manuel du petit manipulateur, § 666-60 : se cacher derrière des doctrines, des dogmes hermétiques
    Manuel du petit manipulateur, § 666-61 : citer des auteurs obscurs, des maîtres à penser, et dissimuler les autres opinions
    Manuel du petit manipulateur, § 666-62 : dire « oui, et alors ? » ou « qu’est-ce que cela prouve ? » au sujet de faits objectifs avérés

    Manuel du petit manipulateur, § 666-70 : prétendre connaître les gens mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
    Manuel du petit manipulateur, § 666-71 : faire passer l’autre pour le manipulateur, chercher un bouc émissaire
    Manuel du petit manipulateur, § 666-72 : provoquer l’autre à effectuer une faute pour pouvoir l’accuser

  13. Croire à la Bible et refuser la Divinité du Christ…

    C’est comme si un musulman disais:

     » Je crois au coran, mais mohamed n’est pas prophète  » lol

    Bref preuve de la Divinité du Christ avec un seul verset…

    1 Jean 5.20

    20Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est LUI qui EST LE DIEU VÉRITABLE, et la VIE ÉTERNELLE.

    Sans commentaire…

    • Samuel Foucart // 14 août 2018 à 18 h 32 min //

      C’est pas le sujet

    • On ne va pas faire non plus un procès d’intention au hors sujet…
      Ceci dit, si Actu C n’était pas cette liberté d’écrire même en hors sujet, il ne serait pas non plus ce qu’il est et le jour que Actu C changera de politique en muselant cette forme de liberté qu’il permet à tous, je pense que beaucoup iront voir ailleurs.
      C’est cette liberté qui fait aussi de son charme et de sa popularité, un grand merci à son concepteur Paul Ohlott, pour ne pas le citer, qui nous l’a proposé ainsi.
      Merci beaucoup Paul Othlott

    • Erratum : Paul Ohlott
      je me trompe toujours bien souvent désolé.

    • — Enfin, Catholique dit la vérité sur la Divinité de Christ !
      — Cependant, j’ajouterais ceci :

      Jean 1, 1-2 :

      «Au commencement était la Parole, la Parole était à Dieu, et Dieu était la parole. Elle était au commencement à Dieu.»

      Traduction révélée par le Père dans mon esprit.

      — Car en regardant les Strongs, le mot traduit par “avec” est PROS en grec ancien, dont un des sens est “à” ! Vérifiez ! Et que «Dieu était la Parole», c’est ce qu’Olivétan a traduit correctement, signant là son arrêt de mort par les catholiques qui l’ont empoisonné car ils voulaient imposer leur dogme de la Trinité qui venait des Égyptiens avec Isis, Horus et Seth (les trois lettres IHS sur la mitre du pape, gueule de poisson vue de côté – le dieu Dagon !) ! Dans TOUTES nos versions françaises, même les plus anciennes, on ne rend pas la transposition utilisée par l’apôtre Jean qui a écrit ce passage : elle a été supprimée !
      — De plus, Jésus-Christ a bien dit ceci, qu’on a tendance à “zapper” :

      Jean 10, 37-38 :

      «Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez pas, mais si je les fais, quand même vous ne me croiriez pas, croyez à ces oeuvres, afin que vous appreniez et que vous sachiez que le Père est en moi, et que moi je suis dans le Père.»

      Jean 14, 8-11 :

      «Philippe lui dit: « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. » Jésus lui dit: « Depuis si longtemps je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? Ne croiras-tu point que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous adresse, je ne les profère pas de mon chef; mais le Père qui demeure en moi fait Ses propres oeuvres; croyez-moi, quand je dis que je suis dans le Père et que le Père est en moi; sinon, croyez-moi à cause de Ses oeuvres.»

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — Un détail très important : Jésus-Christ n’a PAS dit : “l’Esprit du Père est en moi”, mais bien «LE PÈRE est en moi» ! Ce qui prouve là que le Père est Esprit puisqu’Il demeure avec Son Âme dans le corps de Son Fils !
      — Dans l’Apocalypse, on voit bien ceci :

      Apocalypse 5, 6 :

      «Et voici, au milieu du trône et des quatre animaux et au milieu des anciens, était un agneau qui paraissait immolé: il avait sept cornes, et sept yeux qui sont les esprits de Dieu envoyés sur toute la terre.»

      Apocalypse 7, 17 :

      «parce que l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra, et les conduira vers des sources d’eaux vivifiantes; et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.»

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — Or, dans le Ciel, il n’y a qu’UN trône : celui du Père et le même pour le Fils !
      — De plus, Jésus-Christ a reçu du Père TOUTE l’Autorité et il n’est aucune chose que le Père n’a pas donnée au Fils ! Et que le Père soit supérieur au Fils c’est évident quand on considère que, dans le Royaume de Dieu, l’Esprit règne sur l’Âme ! Ça sera le cas quand nous aurons nos corps célestes (ressuscités ou transmués – enlevés vivants) !
      ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
      — Je tiens à corriger une erreur quant au Retour de Jésus-Christ :
      * Quand Il viendra enlever Ses Disciples, Il ne posera PAS le pied sur Terre : Il nous enlèvera sur des nuées ! C’est écrit ici :

      1 Thessaloniciens 4, 17 :

      «… ensuite nous autres vivants, qui sommes laissés, nous serons tous enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du seigneur dans l’air, et nous serons ainsi toujours avec le seigneur.»

      Version Perret-Gentil Rillet.

      — Donc, ce ne sera PAS le Retour du Seigneur en Gloire pour régner sur la Terre, pas encore ! Ce ne sera que l’Enlèvement qui se déroulera aussi soudainement que rapidement et qui ne sera précédé d’AUCUN signe avant-coureur !
      — Ensuite, après 7 ans de tribulation (le règne de l’Antichrist), ce sera vraiment le Retour du Seigneur avec tous Ses saints !
      — Vous êtes libres de penser autrement : vérifiez bien avant, dans vos Bibles !

    • — Au sujet de Jean 1, 1-2 de la bible d’Olivétan, vous pouvez la consulter ici :
      https://www.e-rara.ch/gep_g/content/pageview/1965222
      , histoire de prouver que je ne mens pas !

    • Voilà qu’un mariolâtre va vouloir enseigner aux hommes spirituels qui est YHWH !
      Pathétique.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 15 août 2018 à 0 h 02 min //

      Hervé P

      — Donc, ce ne sera PAS le Retour du Seigneur en Gloire pour régner sur la Terre, pas encore ! Ce ne sera que l’Enlèvement qui se déroulera aussi soudainement que rapidement et qui ne sera précédé d’AUCUN signe avant-coureur !
      — Ensuite, après 7 ans de tribulation (le règne de l’Antichrist), ce sera vraiment le Retour du Seigneur avec tous Ses saints !
      — Vous êtes libres de penser autrement : vérifiez bien avant, dans vos Bibles !

      *****OUI , et l’épouse ira un temps au désert se cacher après l’enlèvement …… je l’ai vu en vision et d’autres choses encore !

    • Dispensationalisme fantôme et menteur oui !

  14. @Samuel Foucart

    Je m’adresser à shor l.

    @Hervé p.

     » Enfin Catholique dit la vérité sur la Divinité de Christ !  »

    Ah bon ? Pourquoi avant je disais pas la vérité sur la Divinité du Christ ?

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 16 août 2018 à 18 h 20 min //

      catholique // 14 août 2018 à 20 h 09 min

      C’est pas le sujet, 2fois comme les suisses 😉

  15. A tout les anti-trinitaire.

    Qui s’est incarner dans la chair ?

    Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???

    Qui es mort sur la croix ?

    Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???

    Qui a versé son sang ?

    Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???

    Qui s’est fait baptisé par saint Jean Baptiste ?

    Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???

    Qui s’est fait juger ?

    Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???

    Puisse le Seigneur vous éclairer et vous sauver amen.

    • @catholique
      A tout les anti-trinitaire.
      ………….
      On peut être antichrist car Christ est Vérité mais dire que quelqu’un est anti-trinitaire c’est dire que la trinité est vérité ou faire d’elle une vérité, or c’est Mensonge.
      Étant donné que c’est un fake évangélico-Ktolique disons plutôt que c’est une hérésie supplémentaire à dénoncer comme la mariologie dont vous êtes très fier mais que les protestants haïssent.
      Les protestants ne sont pas des anti-immaculée conception par exemple mais ils dénoncent une hérésie comme moi aussi je dénonce cette hérésie…nuance donc !
      Ps ; je ne suis pas protestant et/ou évangélique juste «Chrétien», mais je trouve cette religion très et trop hypocrite pour même m’inscrire en ombre du nombre, ils sont pas mieux que les Ktos mais ils se la pètent grave quand même.
      Cependant, ils sont un peu plus près de la véritable doctrine de la Bible que les Ktos faut au moins le reconnaître.

      @Qui s’est incarner dans la chair ?
      ………..
      Heu le verbe «incarner» veut déjà dire prendre chair, il y a redondance…hem…
      Celui qui s’est incarné ou celui qui a pris chair semblable à la notre est le fils de Dieu, celui que nous avons connu et connaissons sous le nom de Jésus dans la Bible.(Phil.2:5-8)

      @Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???
      ……….
      Jésus-Christ qui est le Fils, car il s’est dépouillé depuis les cieux (Phil.2:5-8) pour prendre une chair semblable à celle du Péché en naissant de par la puissance de Dieu le Père d’une vierge appelée Marie.

      @Qui es mort sur la croix ?
      ……….
      Jésus-Christ

      @Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???
      ………
      Le Fils

      @Qui a versé son sang ?
      ……….
      Jésus-Christ

      @Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???
      ………
      Le Fils

      @Qui s’est fait baptisé par saint Jean Baptiste ?
      ……….
      Jésus-Christ

      @Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???
      ……….
      Le Fils

      @Qui s’est fait juger ?
      ……….
      Jésus-Christ

      @Le Père, le Fils, ou le Saint-Esprit ???
      ……….
      Le Fils

      @Puisse le Seigneur vous éclairer et vous sauver amen.
      ……….
      C’était quoi le but, un jeu ?

  16. Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 14 août 2018 à 21 h 50 min // Réponse

    C’est bien la foi , mais il faut apprendre à écouter pour comprendre et laisser celui qui est en souffrance s’exprimer, dans le temps qui lui faudra pour le faire, sans crainte et sans peur ….

    Françoise Dolto, le désir de vivre
    https://tv-programme.com/francoise-dolto-le-desir-de-vivre_telefilm/replay

  17. Chère Colombe, sérieux, vous trouvez normal d’écrire un commentaire sur trois depuis des années dans les forums ouverts par ce site? moi pas. Ce site recueille des milliers de visites, à votre avis, si les gens passent leur chemin sans laisser de commentaire, c’est pour quelle raison? Cela ne vous est pas venue à l’esprit que si vous étiez un peu moins omniprésente, certains s’exprimeraient plus? (vous ou les deux trois personnes qui « la ramènent » sans cesse et qui à mon avis lassent les lecteurs et donc tuent le débat dans l’oeuf). Il y a des règles de civilité et de savoir vivre également sur Internet. Si vous avez vraiment qchose à dire, dites-le bien sûr, mais je me répète le moins en souvent le mieux…

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 16 août 2018 à 18 h 07 min //

      kodati // 14 août 2018 à 22 h 35 min /

      Vous n’êtes pas pour la pluralité ….Je vous gêne, ça c’est maintenant évident et j’imagine dans votre église comment ça peut fonctionner …. Vous notez ceux qui s’expriment et combien de fois par culte, y compris pendant les prières spontanées ?

      Donc aucune liberté d’expression il faut, par crainte de gêner des personnes comme vous, se contrôler et s’abstenir de partage dans la confiance et la joie de l’échange !
      Drôle de communion fraternelle, celle des cimetières … chacun dans son tombeau en silence.

      Moi je pense (et je n’ai pas peur de dire moi) que ma position spirituelle vous dérange et pour des raisons de besoin de contrôle habituel dans certaines assemblées chrétiennes, vous , vous mettez hors de vous, car là justement vous ne pouvez pas contrôler !!

      Alors, continuons à déranger les puissances religieuses qui veulent imposer leur principes religieux, qui n’ont rien à voir avec ce que Jésus désire vivre avec nous dans nos partages .

      Je n’ai jamais compté les coms …. car personne ne me dérange et ne me gêne .
      J’ai pour principe d’être à l’écoute de ce qui se partage et, dans une totale liberté sans arrière pensées, je réponds aux coms qui m’interpellent …

      Mais peut être que vous n’avez jamais appris à vous exprimer librement … ce qui fait que lorsque vous vous y tentez …vous réfléchissez à ce que vous pourriez dire pour être reconnue .
      Ce n’est pas du tout ma démarche …. Je ne cherche aucunes reconnaissances ….. Ce qui me permet de parler vrai ….et j’en récolte les réactions désobligeantes et parfois meurtrières … car je n’est point d’égard pour les religieux .

      Avoir des égards pour Le patois de Canaan …..? Que Dieu m’en garde 🙂

      Vous n’êtes pas de trop, allez y , faites des coms ….au lieu de fermer la bouche à ceux qui vous entourent, ouvrez-la, partagez , ça va vous faire beaucoup de bien , vous gagnerez en liberté d’expression et vous enrichirez beaucoup d’internautes . QVSRB

    • @Kodati,

      Colombe exprime un point de vue mais ne monopolise pas le débat puisque qu’il n’est pas verbal, si sur !es milliers de lecteurs qui feuillètent les pages d’ Actu seulement une poignée intervient ce n’est certainement pas parce que Colombe les empêche ou les décourage d’exprimer leur opinion , nous en ignorons la raison profonde.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 17 août 2018 à 14 h 04 min //

      Robert M. // 16 août 2018 à 19 h 13 min //

      Bien voilà un com de sagesse !

  18. Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 15 août 2018 à 8 h 25 min // Réponse

    Nous sommes entrés dans une saison de jugement ?
    Les évènements en Italie pour le 15 Août devrait plonger les catholiques dans une profonde remise en question de la validité de cette fête de la vierge.

    Le Seigneur jugerait -il cette nation avec cette fête à une idole de fabrication religieuse ?????

    • Vous plaisantez Colombe ?

    • @la colporteuse de chimères
      Tchip !
      Mon chat a pété sous mon siège et ça puait grave, cela veut aussi dire que le ciel vous tombera sur la tête vu la tonnes d’âneries que vous débitez par seconde sur Actu ?

      Billevesées !

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 17 août 2018 à 14 h 03 min //

      Robert M. // 16 août 2018 à 19 h 06 min //

      NON !

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 17 août 2018 à 15 h 10 min //

      Shor L. // 16 août 2018 à 21 h 27 min //

      En dehors de vos matières fécales vous avez quelque chose à dire ?

    • Un pet de chat n’est pas matière fécale…Encore une fois vous brillez dans l’idiotie !

  19. Aide mémoire à Jésus-Christ, avec « Procès d’intentions » volontaires, en parcourant son message dans le Livre!!! Pulsar n’a pas dit: pense-bête à Jésus! Quoi que pour notre part « d’humains » bêtes ou pas bêtes, c’est surement bêtement qu’il faut: Chercher la petite bête.

    « J’ai dit en mon coeur, au sujet des fils de l’homme, que Dieu les éprouverait, et qu’eux-mêmes verraient qu’ils ne sont que des bêtes. » « Car le sort des fils de l’homme et celui de la bête sont pour eux un même sort; comme meurt l’un, ainsi meurt l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle; car tout est vanité. » Et au fil du temps, les humanoïdes, mâles et femelles… (le confirment) 😥

    Même les bonnes, comme les mauvaises intentions! Intentionellement induites 😥 Pour en venir au Mémento (Prière de souvenir), pour subvenir aux procésus d’amnésies éventuelles à venir?

    Comme le disait Barbara: « Dis quand reviendras-tu (Jésus)? Voilà combien de jours, voilà combien de nuits. Voilà combien de temps que tu es reparti. Dis, quand reviendras-tu? Dis, au moins le sais-tu? Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère, Que tout le temps perdu,Ne se rattrape plus… »

    « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu’elle renferme sera consumée. » « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » 😇😇😇

    “Quand à propos d’une idée, on dit qu’on est d’accord sur le principe, cela signifie que l’on a pas la moindre intention de la mettre à exécution.” Otto von Bismarck.
    « Pour être efficace, il faut cacher ses intentions » ! Nicolas Machiavel
    « Nous jugeons les autres sur leurs actes, et nous-même sur nos intentions. » Eugène Marbeau

    Faites pas attention, c’est Pulsar, il parle pour rien dire et pourtant: il cause, m’enfin, il écrit! 😥

  20. Après avoir bien ri en lisant la Manuel du petit manipulateur, rions jaune en lisant le Manuel de l’auto- manipulation:

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-10 : se maintenir dans l’ignorance, rejeter la vérité
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-11 : s’encourager dans la médiocrité, en affirmant vouloir faire simple (arguments simplificateurs)
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-12 : s’auto-persuader, s’auto-conditionner

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-20 : refuser la libération (préférer décorer sa prison plutôt que d’en sortir)
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-21 : fermer les yeux, fermer les oreilles
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-22 : se fabriquer sa petite religion bien confortable

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-30 : préférer la subjectivité à l’objectivité
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-31 : refuser de remettre en cause ses propres opinions, son engagement, ses sources
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-32 : refuser d’entrer carrément dans le vif du sujet pour crever l’abcès

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-40 : refuser de comprendre, rejeter sans vérifier
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-41 : refuser le débat, de considérer les arguments des autres, leur prêter des pensées qu’ils n’ont pas
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-42 : aimer l’amalgame et s’en nourrir

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-50 : préférer s’attaquer à la personne plutôt qu’à ses dires, ses opinions
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-51 : aimer rabaisser les autres
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-52 : se persuader d’avoir compris après avoir collé une étiquette ou mis un nom sur une réalité

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-60 : se rassurer avec une théologie « béton »
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-61 : s’attacher à un « gourou » « chrétien »
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-62 : prendre ses désirs pour des réalités

    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-70 : croire connaître les gens mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-71 : projeter nos défauts sur les autres, les charger de nos fautes
    Manuel de l’auto-manipulation, § 666-72 : attribuer au satan nos propres dérives, ou la vérité des autres

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 16 août 2018 à 18 h 09 min //

      Michel, de bibletude // 15 août 2018 à 9 h 01 min /

      Amen !!!!!!!

    • Du 666 en plus de quoi faire hérisser le poil aux plus superstitieux…
      Lol…

      Ceci dit , c’est quand bien même réel ce manuel de l’auto-manipulation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :