L’EDITO DE SAMUEL FOUCART / Au nom de la paix… faut-il se taire ?

Raisonnablement qui peut être contre la paix ? A part quelques satanistes provocateurs qui prétendent être contre la paix, je ne vois pas trop. La paix est d’ailleurs synonyme de ciment unitaire. La paix et l’unité vont de pair. Là encore, la question vaut la peine d’être posée : qui est contre l’ordre, l’unité? Si on exclut de cette réponse les anarchistes de tout poil, il ne reste pas grand monde.

Alors l’argument « C’est pour la paix » est un élément majeur de la panoplie de presque tous les grands manipulateurs. Quand il s’agit de faire passer une idée, une vision, une décision risquant la contreverse, on ressort cette formule « Pour la paix, s’il vous plaît, acceptez notre décision, évitez les conflits, n’élevez pas votre voix, faites nous confiance » !

A partir de là, dans un petit monde comme celui du microcosme évangélique, une telle phrase étant prononcée par une autorité ou une autre, qui va oser s’opposer à ladite proposition ? Qui va prendre la parole pour exprimer ses réticences ? Qui va saisir l’occasion de passer pour la personne qui provoque les conflits, met le désordre et divise un groupe ? Moi je vous dis, personne !

Généralement cette phrase « Pour la paix, il faut éviter les conflits » est précédée de trémolos dans la voix, de sanglots refoulés (mais rassurez vous, ils sont fictifs ) et d’une fausse compassion allant vers ceux qu’il faut « embobiner » ! C’est généralement imparable.

D’ailleurs, plus la décision est « grave », injuste, impopulaire ou risquant de l’être, plus on en rajoute dans le ton et le verbiage de la paix à préserver. Ainsi on a vu des groupes entiers jeter en pâture à la pauvreté, du jour au lendemain, des hommes, leurs épouses respectives et leurs enfants en procédant à une forme ou autre d’exclusion et ce, sans que personne ne bronche. Il faut dire que la formule magique : « Mes frères, ne discutez pas la décision prise en haut lieu (enfin tout est relatif n’est-ce-pas), faites nous confiance, évitons les débats inutiles, c’est pour la paix et l’unité de notre mouvement que je vous demande de le faire » ! Bingo, ça marche !

Dans les milieux chrétiens, il suffit d’évoquer certains sujets pour obtenir le silence : la paix de l’Église, la paix du mouvement ou encore l’unité, l’édification. Il en va, à en croire ceux qui utilisent ces arguments, de l’avenir même de l’Eglise de Jésus-Christ sur la terre.

Comment museler les opposants, comment faire taire ceux qui crient à tort ou à raison à l’injustice face à certaines décisions, et bien aussi simplement que cela. Mettre un acteur (aussi mauvais soit-il et généralement il l’est) et argumenter avec un minimum d’émotion sur l’importance de la paix et de sa petite sœur l’unité. Et hop, on assiste à la naissance d’une dictature en miniature.

Vous me direz que j’y vais fort, une dictature, tout de même ! Alors expliquez moi ce qu’est un groupe de quelques personnes, qui pense pour tous les autres et qui refuse toute forme de débat ? Prouvez moi que l’Esprit de l’Evangile réside dans ces manières de faire consistant à imposer une décision sans que même les parties adverses aient pu s’exprimer ?

Utiliser les menaces ne marche pas, c’est une ficelle trop grosse. Faire comme si de rien n’était et tenter le passage en douceur, un peu sournois est illusoire de nos jours. Evidemment que les gens pensent par eux mêmes et qu’ils se posent des questions sur le bien fondé d’une décision impliquant un être humain et par ricochet toute sa famille par exemple, ou sur l’utilisation de l’argent d’une communauté, ou bien encore sur la vision de l’avenir d’une Église ou d’un mouvement. Alors il faut jouer l’argument pseudo spirituel du « C’est pour la paix » !

En résumé puisque c’est pour la paix, « laissez nous décider pour vous et ne posez pas de question » ! Puisque c’est pour la paix « Taisez-vous » !

Au nom de la paix, certaines personnes (parfois si nombreuses) sont entrées de plein pied dans le déshonneur absolu, dans la compromission avec l’injustice et dans ce que la Bible appelle l’iniquité. Cette dernière étant pire que le péché lui même, puisque c’est le soutien implicite et conscient du mal. Mais bon, avec le temps on s’habitue, on s’arrange avec sa conscience, on sauve la face puisque c’était pour la paix. A croire que, finalement, cette expression en arrange plus d’un.

Winston CHURCHILL disait à propos des diplomates anglais et français ayant rencontré Hitler en mai 1940 : «Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre » !

Tout se paie ici bas, tôt ou tard, un jour ou l’autre.

Samuel Foucart

112 Comments on L’EDITO DE SAMUEL FOUCART / Au nom de la paix… faut-il se taire ?

  1. Super ! sans oublier que Dieu Lui-même a fait la guerre 😉

  2. Si vous me permettez , j’appelle ça le désordre dû à la démission de l’assemblée ; j’ai vécu dans ce désordre où la plupart des gens ont préféré l’autorité d’ un homme sans honneur à la pensée de Dieu . Cela produit une fausse sécurité mais ça arrange tout le monde sauf quelques gêneurs auxquels des exhortations à la soumission sont asséné .

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 55 min //

      Pourvu que vous et moi restions des « gêneurs » !

    • Joseph-Denis Noël // 11 juin 2018 à 13 h 39 min //

      Alors, qu’attends-tu pour sortir de cette assemblée ? je dis cela car il me semble comprendre que vous connaissez le problème, mais le ou les pasteur(s) ne font rien , si toutefois vous les avez déjà averti ! J’imagine facilement l’ambiance malsaine dans cette assemblée ! Cela me prouve tout de suite qu’il n’y a pas d’esprit-saint sur cette assemblée .

    • Joseph-Denis Noël // 11 juin 2018 à 13 h 39 min //

      J’ai quitté le théâtre il y a 20 ans où des hommes de Dieu ont dénoncé l’abandon du Saint Esprit; mais ensuite il a fallu ensuite que je me repositionne par rapport à Jésus-Christ pour ne pas reproduire ce que j’ai connu

    • Je précise que j’y suis resté un temps sur l’ordre de Dieu et que je l’ai quitté sur l’ordre de Dieu avec son plan; j’ai donc vomi la mauvaise nourriture et j’ai pris un désert par la suite ; j’ai en outre appris à laisser les problèmes derrière moi et à partir sans me retourner. Mais en commentaire je ne peux pas tout dire.

  3. Pardon, assénées

  4. Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 9 h 01 min // Réponse

    SAMUEL FOUCART

    Vous me direz que j’y vais fort, une dictature, tout de même ! Alors expliquez moi ce qu’est un groupe de quelques personnes, qui pense pour tous les autres et qui refuse toute forme de débat ? Prouvez moi que l’Esprit de l’Évangile réside dans ces manières de faire consistant à imposer une décision sans que même les parties adverses aient pu s’exprimer ?

    *******C’est du totalitarisme religieux… à des fins mercantiles pour le pouvoir absolut !

    En résumé puisque c’est pour la paix, « laissez nous décider pour vous et ne posez pas de question » ! Puisque c’est pour la paix « Taisez-vous » !

    *******C’est ce qui a été imposé aux huguenots par la religion d’état de l’époque !
    Scotch sur la bouche sinon tué.
    Mais les huguenots ne se sont pas tus ! IIs ont lever une grande réforme .
    La solution serait de prêcher avec l’aide de l’Esprit Saint la repentance… Ceux qui refusent ne peuvent plus prétendre servir Jésus.

    Cette chronique est pil-poil au bon moment pour la diffuser aux églises !

    Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux églises.

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 57 min //

      Oui Colombe les nouveaux curés ont des postes de pasteurs, udrait pouvoir en rire, mais ils sont à plaindre

    • Colombe écrit: « …réside dans ces manières de faire consistant à imposer une décision sans que même les parties adverses aient pu s’exprimer ? Dans le spirituel et dans le « laïque » 😥

      Cela s’appelle le contradictoire: « Dans le système juridique français, le principe de la contradiction est consacré par les articles 14 à 17 du Code de procédure civile »

      « Le principe du contradictoire est à rapprocher des notions de droits de la défense, loyauté, équité et égalité des armes (art. 6-1 CEDH). Le principe du respect du contradictoire s’applique à tout moment de la procédure. »

      Pulsar peut citer: un mensonge éhonté, dans le Code de déontologie des avocats (article 5) :
      « L’avocat se conforme aux exigences du procès équitable. Il se comporte loyalement à l’égard de la partie adverse. Il respecte les droits de la défense et le principe du contradictoire. »

      De toute les façons que nous le retournions, c’est écrit: « J’ai encore vu, sous le soleil, qu’à l’endroit désigné pour le jugement se trouvait la méchanceté et qu’à l’endroit désigné pour la justice régnait la méchanceté. Je me suis dit dans mon coeur: «Le juste et le méchant, c’est Dieu qui les jugera, car il y a un temps pour toute activité et pour tout ce qui se fait.»

      Si tu vois dans une Assemblé ADD? 😥 « Si tu vois dans une province le pauvre opprimé et la violation du droit et de la justice ne t’en étonne point; car un homme élevé est placé sous la surveillance d’un autre plus élevé, et au-dessus d’eux il en est de plus élevés encore. »

      Contre qui dites vous, Ah bon, « l’adict aux contrats dit de Toire »! Aller à Toire ou aller ailleurs!
      Que penser mes amis de la ville de Toire,
      Ne préféreriez-vous pas tant aller ailleurs.
      Allez, dites le moi, vous me trouvez farceur !
      Nenni, car mon propos n’est pas aléatoire.

      Rassurez-vous, cette ville est imaginaire,
      Mais je la visite si souvent dans mes rêves.
      Je ne sais pas bien où elle se trouve et j’en crève.
      Je m’en vais alors dans un ailleurs qui m’éclaire. (Chez les ADD peut-être)

      Je cours, je vole dans toutes mes émotions,
      Pour y aller faire de très belles moissons.
      J’y trouve les mots qui cicatrisent mes plaies. (de l’injustice)

      Mais y courir parfois sans de bonnes raisons,
      J’y rencontre mes souffrances et leurs floraisons,
      Mais aussi des solutions qui me rendent gai. (Pas confondre avec gay)

      Jacques Hosotte

  5. Ouï comme Élie qu on accusait d avoir jeté le trouble en Israël mais avec Dieu et quelques 7000 fidèles ils ont été dans la majorité au vu et au su de tous!Viens remettre de l ordre dans ta maison Seigneur et que ce soit la fin de la confusion !Viens dédicacer les temples que tu as toi même façonnés pour ta Gloire !Lève ce reste pour ramener les coeurs vers Toi!

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 10 h 48 min //

      Raymond // 10 juin 2018 à 14 h 33 min //

      Viens dédicacer les temples que tu as toi même façonnés pour ta Gloire !Lève ce reste pour ramener les coeurs vers Toi!

      YES 🙂

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 59 min //

      Ah oui moi j’y ai eu le droit en 2013 ; mais aussi : « Malheur à celui par qui le scandal arrive » forcément celui qui l’ouvre lol et pas celui qui commet le scandal

    • c’est connu et cela a même donné lieu à une chanson signée Brassens :,,
      le poète a dit la vérité
      il doit être exécuté

      grand sujet grand débat
      qui aurait pu aussi s’intituler : prêtres ou mercenaires ? comment faire la différence

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 8 h 13 min //

      Le Elie que vous appelez de vos voeux s’appelle Cyrus et c’est lui qui fera le boulot comme écrit dans Esaïe 44:28.
      « Je dis de Cyrus, il est mon berger, il accomplira toute ma volonté; Il dira de Jérusalem : Qu’elle soit rebâtie ! Et du temple; Qu’il soit fondé ! »
      Je tiens ce Cyrus pour le Grand Roi qui doit venir parce que les versets suivant montre qu’il a ensuite une mission politique sur les nations. Il est encore décrit dans le psaume 72.

    • Daniel , le grand Roi qui doit venir c’est Christ

  6. Vous connaissez: La PAIX Romaine? Au 1e et 3e siècle, l’Empire romain connaît la paix. Les révoltes contre l’autorité de l’empereur sont rares. L’armée les écrase rapidement, comme les révoltes des Juifs en Israël en 70 et en 135. » C’est ça la PAIX! 👿

    « Rappelle à tous qu’ils ont à se soumettre aux gouvernants et aux autorités, qu’ils doivent leur obéir et être prêts à accomplir toute oeuvre bonne. 2 Qu’ils ne dénigrent personne mais qu’ils soient au contraire conciliants, courtois, et qu’ils fassent preuve d’une parfaite amabilité envers tous les hommes. » C’est dit: il faut O.B.E.I.R. Qu’est-ce que nous attendons? 😥

    En France aussi nous avons la paix! Pourvu que l’on nous la fiche? C’est les gouvernants qui l’affiche pour nous: la paix, bien sur! « Chacun est maître de soi-même, de ses opinions, de sa tenue et de ses actes, dans la limite de l’inoffensif. » Pour Macron…Evidemment!!! 👿

    Faut dire qu’en France nous avons: « A l’idée jaunny » les « fous à balles » importés en Russie. Avant nous avons eu: « les ma haut mais tant » vous m’en direz tant, comme l’attentat du Bataclan
    Avec l’appui et toujours pour la Paix 😥 des Macronneries à foison, à répétitions. Pulsar vous épargne les exemples….sordides et actuels à la charge des « Macronnerisants »!

    Pour « les » églises, (il y en a plusieurs), pareilles et si différentes l’une de l’autre! La paix du chef étant à l’ordre, du désordre du jour! 😥 N’est-il pas écrit dans la Bible Semeur 1 Corinthiens:
    « Je détruirai la sagesse des sages et je réduirai à néant l’intelligence des intelligents ?
    Où est le sage ? Où est le spécialiste de la Loi ? Où est le raisonneur de ce monde ? Dieu n’a-t-il pas changé en folie la sagesse du monde » ?

    « En effet, là où la sagesse divine s’est manifestée, le monde n’a pas reconnu Dieu par le moyen de la sagesse. C’est pourquoi Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient, par un message qui paraît annoncer une folie. »

    « Car quand ils diront : nous sommes en paix et en sûreté, alors il leur surviendra une subite destruction, comme le travail à celle qui est enceinte; et ils n’échapperont point. »

    Allons bon, voilà-t-il pas que le temps se gâte et qu’il se met à l’orage, demandez aux « souffre-douleurs, qui subissent de plein fouet les intempéries? Alors: le temps, il vient à petits ou grands pas? Pour la Paix Mondiale, mieux que la Romaine!!! Pulsar, ben il préfère Gina Lollobrigida dans « La belle Romaine » 😆 Comme de tout: elle a changée, car tout change: la paix, la guerre comme le reste!!! 😥

    « Or sache ceci, qu’aux derniers jours il surviendra des temps fâcheux. Car les hommes seront idolâtres d’eux-mêmes, avares, vains, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à leurs pères et à leurs mères, ingrats, profanes; Sans affection naturelle, sans fidélité, calomniateurs, incontinents, cruels, haïssant les gens de bien; Traîtres, téméraires, enflés [d’orgueil], amateurs des voluptés, plutôt que de Dieu. Ayant l’apparence de la piété, mais en ayant renié la force : éloigne-toi donc de telles gens. » Il manquait plus que çà! 😥 Pulsar revindra! Peut-être?♥

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 10 h 51 min //

      Pulsar ! // 11 juin 2018 à 9 h 06 min /

      Amen amen 100% PULSAR

  7. les faux semblants , toujours le même débat . Pourtant la Parole ne dit-elle pas : »je ne te vomirai pas de ma bouche, parce que tu est froid ou bouillant, mais parce que tu es tiède ». Lourd débat rempli de conséquences au point de conduire au désespoir sous la bannière de l’amour et de la bienséance!
    Bien oui, les trémolos dans la voix d’un bon orateur nous conduit directement à l’inaction , la dépendance dans une soumission qui fait des Seigneur et des esclaves……….Malheur à celui qui conteste! Les foudres du ciel le conduise direct dans l’enfer éternel en commençant par le bannissement dans l’église……Tout ceci enveloppé dans de riches rumeurs dénuées du sentiment de celui que nous prétendons suivre! .

    Allez Samuel, bon courage! Ce genre de discours doit obligatoirement conduire sous les yeux goguenard de l’ennemis à des tensions bien inutiles , il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre !……J’ose encore penser , même s’ils ne sont pas nombreux, qu’il y a encore quelques  » justes » qui n’ont pas besoin de trémolos pour convaincre et être entendus . Nous devons prier pour les reconnaitre dans la jungle des faux vrais ministres du culte…. une histoire de bon grain et d’ivraie…..
    .

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 13 h 01 min //

      Ça va aller Eulesis vous avez oublié aussi la peur que ces gens utilisent sournoisement, sans en avoir l’air et qui aide bien à fermer sa bouche

    • Oui , Eleusis , il y en a encore et moi j’ose croire qu’ils sont plus nombreux que les autres . Et c’est ça qui est bien triste , car ceux qui sont plus gourous que pasteurs font beaucoup de mal dans le camp de Dieu alors que le camp du diable est uni dans le mal 😦 😦

  8. Voilà un article qui sent le vécu: « Ainsi on a vu des groupes entiers jeter en pâture à la pauvreté, du jour au lendemain, des hommes, leurs épouses respectives et leurs enfants en procédant à une forme ou autre d’exclusion et ce, sans que personne ne bronche. ». On sent derrière la vraie vie, un ou plusieurs vrais drames. Sans nommer ni rendre les faits reconnaissables, serait-il possible de savoir à quelle type de situation vous pensez? En lisant vos lignes je pense à un comité missionnaire qui couperait tout soutien du jour au lendemain à une famille missionnaire. Mais peut-être pensez-vous à tout autre chose? on peut également imaginer des situations où ce ne sont pas que des individus mais des communautés entières qui sont abandonnées…

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 11 h 04 min //

      kodati // 11 juin 2018 à 9 h 37 min /

      Et oui kodati, j’ai moi même été démarchée par un pasteur retraité mais tout de même toujours en activité…..pour me faire prier ce qu’il voulait que je prie contre un pasteur.
      Mais voilà c’était une magouille, un piège pour faire tomber le pasteur et s’en débarrasse……
      J’ai refusé !!!! Le monstre avait remarqué que j’avais une certaine autorité dans la prière …. Mais je ne mange pas de ce pain …. je ne suis pas Balaam ….Il était furieux , j’ai osé le défier !!
      Il a fait en sorte que je dégage….un matin il a barré la salle de culte .Personne pour s’y opposer et oui Samuel dit la vérité, les moutons de Panurge sont soumis au Pasteur.
      Mais c’est avec joie que je suis partie… avec en sus des pierres précieuses sur ma couronne.

      Nous aurons à rendre compte de nos actes , et ce jour là le pasteur ne sera pas là pour donner un laissé passé !!!!!!

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 46 min //

      Oui Kodati c’est du vécu : je pense à quelques uns de mes collègues exclu d’un mouvement ou l’on n’hésite absolument pas à se débarrasser d’un problème en tuant les gens c’est plus simple ; je me souviens particulièrement d’un pasteur qui du jour au lendemain a été exclu pour une faute d’où il était possible de le sortir et de l’aider ! Bilan : plus de salaire, une femme, trois enfants en étude supérieure et plus un sou à la maison! Je n’arriverais jamais à me faire à ces deguelasseries enrobées de discours pseudo spirituels scandaleux ! Mon collègue en question a reçu pas mal de promesse d’aide pour l’aider à passer le cap difficile, mais que des promesses si vous voyez ce que je veux dire ! Je l’ai aide à titre personnel et l’église où je suis pasteur l’a soutenu. Quad je pense que l’Ancien Testament interdisait aux juifs de jeter dans la pauvreté l’un des leurs et quand je vois ce que nous faisons au nom d’un evangile qui n’est plus le mien depuis longtemps, j’ai honte pour ceux qui pratiquent ainsi. Voilà ! Samuel Foucart

    • @Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 46 min //
      Ce qui prouve que votre édito manque d’impartialité et on comprends fort bien pourquoi l’équilibre ne s’y trouve point.

      Je ne suis pas contre le fait de dénoncer l’injustice mais il faut aussi le faire ouvertement au lieu de faire un édito où les choses sont dîtes à demi mots mais où transpire quand bien même le sentiment de votre cœur qui crie à l’injustice. Votre édito est un cri de douleur et comme une imprécation contre…c’est comme un goût amère….

      J’aurai très sincèrement préféré que vous citiez le malheur de ce frère avant d’écrire votre édito afin que l’on saisisse mieux vos propos et votre position tout en concluant que vous pardonnez aussi à la tête injuste et que Dieu vous justifiera etc.

      A tout vous dire votre édito me mettait mal à l’aise car le déséquilibre qui s’y ressent est en fait un jugement???///une souffrance non guérie de votre cœur envers ceux qui ont agi contre ce frère pour lequel vous avez souffert en le renvoyant.
      Je ne vous condamne point, je ne cherche pas plus à vous exhorter, je vous donne simplement un ressenti, un avis personnel.

      Ceci dit vous n’évoquez pas non plus les raisons du renvoie, le ou les motifs pour lesquel(s) une telle décision a été prise.
      On ne peut non plus vous suivre dans votre demande en justice faute d’éléments permettant de juger de la situation et du pourquoi des choses.

      Bien à vous !

    • erratum : «envers ceux qui ont agi contre ce frère en le renvoyant, et pour lequel vous avez souffert .»

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 13 h 56 min //

      Ok Shor L mais il ne s’agit que d’un exemple parmi tellement d’autres ; après citer des noms m’amuserais follement mais au risque de vous décevoir ce n’est ni aigreur, ni l’amertume qui ont motivé cet article mais une forme de colère face à la manipulation et au discours qui va avec ; après chacun peut lire et ressentir selon son vécu personnel un article ; on a tous ses états d’âme vous compris

    • Citer des noms pas forcément mais être plus explicite cela aide à comprendre votre approche.
      Ceci dit même si vous ne donnez pas de nom vous pouvez toujours préciser la nature de la décision du renvoi de ce frère.
      Que s’est-il passé,q u’a t-il fait pour que l’on prenne à son égard une telle décision ?
      Je peux comprendre que vous ne voulez pas non plus divulguer des faits pour que ceux qui ne savaient pas ne sachent pas surtout si on sait de qui vous parlez… mais à vrai dire si on ne peut aller plus loin pourquoi écrire un edito sur le sujet puisque maintenant vous me faîtes m’interroger encore plus ?

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 15 h 39 min //

      Shor L. // 11 juin 2018 à 13 h 30 min //

      A tout vous dire votre édito me mettait mal à l’aise car le déséquilibre qui s’y ressent est en fait un jugement???///

      ****Le donneur de leçon se tient debout dans ses bottes pleines de boue …Mais moi je sais qui souffre d’un déséquilibre notoire, ce n’est certainement pas SAMUEL FOUCARD.
      Bon c’est vrai il pleut beaucoup c’est sans doute pour ça que SHOR L est plein de boue 😉

      M’enfin apprenez à tenir debout dans la boue puisque vous aimez l’élément .

    • La Grâce de Dieu est grande sur moi pécheur Colombe bien plus que vous ne le pensez…Merci de confirmer l’Esprit !

      Zacharie 3:3  Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange.
      4  L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête.
      5  Je dis : Qu’on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, et ils lui mirent des vêtements. L’ange de l’Eternel était là.
      6  L’ange de l’Eternel fit à Josué cette déclaration:
      7  Ainsi parle l’Eternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici.

      Ps : S.F. lui au moins a compris…

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 15 h 43 min //

      Non Colombe C’est Foucart pas Foucard ; pardonnez moi Samuel .

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 16 h 27 min //

      Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 46 min //

      Quad je pense que l’Ancien Testament interdisait aux juifs de jeter dans la pauvreté l’un des leurs et quand je vois ce que nous faisons au nom d’un evangile qui n’est plus le mien depuis longtemps, j’ai honte pour ceux qui pratiquent ainsi. Voilà ! Samuel Foucart

      ****Mais oui que c’est révoltant , c’est bien pour ça qu’il faut agir et dire notre désapprobation puis nous distancer de tels milieux qui ferment la porte de l’église aux perdus par leurs agissements…..comment faire confiance à l’église sui elle ne sait pas gérer les difficultés. Il faudrait un service de relation d’aide (gratuite) pour soutenir les pasteurs qui en ont besoin.

    • Merci Samuel de votre réponse dêtaillée. Nous ne voulons pas de la paix des loups.

  9. C’est vrai , on ne peut le nier , même si ce n’est pas la majorité , qu’il y a des  » pasteurs » et je préfère mettre des guillemets à pasteur , qui ont une emprise sur les chrétiens de leur assemblée et qui , s’ils disent le contraire , passent pour des fauteurs de troubles ou de semer la division . Alors c’est vrai aussi que des chrétiens qui aiment amener la zizanie ça existe , mais le pasteur est le berger pas le loup . J’ai toujours du mal à comprendre , tant c’est gros parfois , mais c’est la triste réalité

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 11 h 08 min //

      Catherine Bunel // 11 juin 2018 à 9 h 51 min

      Pour une fois vous êtes en vérité même si ça vous coûte. L’ important étant de produire par un bon enseignement biblique de vrais disciples pour Jésus et le Royaume de Dieu, au lieu des courtisans pour le Roi Pasteur…ça peut aussi être le roi prophète ou le roi évangéliste ….. etc.

      Ce que nous devons en aucun cas tolérer .

    • Daniel PIGNARD // 11 juin 2018 à 11 h 17 min //

      « des chrétiens qui aiment amener la zizanie ça existe »

      Zizanie = contraire de la paix.
      Et on les fait taire bien entendu « Au nom de la paix ». Vous êtes en plein dans le sujet.

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 52 min //

      Merci Catherine, moi dans cet édito j’aborde volontairement un aspect d’une triste réalité ! Trop souvent rencontrée et tellement actuelle, c’est volontaire et donc à dessein que je n’ai pas aborde un autre aspect.

    • Vous me faites toujours trop rire Colombe  » Catherine , pour une fois vous êtes dans la vérité  » , je suis trop flattée de vos compliments , mais ce n’est pas spécialement parce que je ne suis pas dans la critique constante ou que je ne dis pas comme vous que je ne suis pas dans la vérité 😀 😀 . Vous êtes vraiment marrante parfois , que voulez vous , perso je ne dirai pas la même chose que les rédacteurs , si je ne suis pas d’accord , juste pour qu’on m’encense , mais par contre si je suis d’accord je ne vais pas dire systématiquement le contraire ce serait complètement idiot . Mais je ne vous en veux pas , je ne vous connais pas et vous ne me connaissez pas , si quelqu’un qui me connait me disait ça , peut être que ça me toucherait mais là ce n’est pas le cas

    • Et ça ne me coûte absolument pas de dire ce que j’ai dit sinon je ne l’aurai pas fait , j’ai plein de défauts mais l’hypocrisie n’en fait pas partie 😀 😀

  10. Daniel PIGNARD // 11 juin 2018 à 11 h 01 min // Réponse

    Je ne résiste pas à vous faire lire la fin d’un courriel que les anciens m’ont adressée après que je leur avais demandé de parler 10 minutes devant l’assemblée sur le sujet des femmes qui veulent enseigner et devenir ancien.
    Ne manquez pas le dernier paragraphe du courriel qui est là pour illustrer le sujet « Au nom de la paix ».

    « – Par contre concernant la possibilité de femmes anciens dans l’église, c’est un sujet de réflexion qui est effectivement en cours. Nous ne voulons pas maintenant aborder le fond de ce problème car nous offrirons d’autres occasions pour le faire.
    – D’autre part, nous tenons à te rappeler que ce n’est pas le GTVE, ni les anciens qui décident des changements importants dans l’assemblée, mais l’assemblée dans son ensemble lors d’une assemblée générale. Actuellement le GTVE n’est qu’un groupe de travail et de réflexion qui travaille avec les anciens et le conseil, les anciens y jouant leur plein rôle pour préparer les propositions pour l’AG.
    – Nous avons entendu ton message, mais nous ne sommes pas d’accord avec tes conclusions, car notre lecture et interprétation de la Parole est probablement différente. Cependant nous avons tous à cœur d’être fidèles à la Parole de Dieu et d’accomplir sa volonté. C’est d’ailleurs pour nous un point fondamental.
    – Malgré nos divergences de vue, nous voulons nous appliquer à un comportement fraternel dans l’amour et le respect les uns des autres. Mais nous voulons aussi te rappeler que nous devons mener ensemble « le bon combat », celui de la foi, en veillant à ne pas disperser nos forces. C’est pour cette raison que nous préférons que tu n’interviennes pas sur ce sujet lors d’un culte.

    Bien fraternellement,
    Les anciens »

    • Je trouve qu ils t ont bien repondu… le culte n est pas un lieu de debats et doit rester sous le controle des Anciens. Heureusement que tous ceux qui veulent le micro le dimanche ne l obtiennent pas. Ce serait un cirque… et les rebelles s en donneraient à coeur joie. Par ailleurs, l’Eglise ne doit pas devenir une démocratie…

    • Daniel PIGNARD // 11 juin 2018 à 11 h 26 min //

      « le culte n’est pas un lieu de débats »

      D’une part, je n’ai pas demandé à débattre mais à parler 10 minutes.

      D’autre part, dans 1 Cor 14 :26-39, je lis ce qu’on peut et doit faire lorsque l’église se rassemble, et j’y vois notamment que les prophètes peuvent prophétiser dans l’église :
      « Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent, et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. »

      Conclusion : Les anciens auraient dû me laisser parler et vous êtes donc bien, vous aussi, dans le sujet du jour « Taisez-vous au nom de la paix ».

    • Daniel PIGNARD // 11 juin 2018 à 14 h 15 min //

      Pour montrer comment l’égalité de parole a eu lieu dans l’église, Linda Oyer, femme ne faisant pas partie de l’église, a prêché favorablement à l’enseignement des femmes et à leur prétention de devenir ancien et cela 30 minutes pendant trois cultes (J’espère que Paul Ohlott le lui aurait interdit) tandis qu’aucun frère de notre église n’a pu présenter le point de vue de l’apôtre Paul et des prophètes devant l’assemblée, malgré ma demande expresse de le faire.
      Alors votre « « le culte n’est pas un lieu de débats » est une parole de rejet de l’esprit de l’apôtre Paul qu’il y a derrière, pour permettre seulement à ceux qui sont contre son esprit d’avoir la possibilité de s’exprimer devant l’assemblée, même pendant un culte.

    • @Daniel,

      Vous vous battez manifestement contre une décision déjà actée par votre communauté , les anciens voudront bien en discuter les aspects théologiques avec vous en dehors du cadre de vos rassemblements mais si j’ai bien compris n’ont aucune intention de vous permettre d’argumenter contre le ministère féminin du haut de la chaire.
      Au mieux vous pourriez exprimer votre désaccord sous la forme d’une prophétie mais a moins de le faire sous une soudaine véritable inspiration de l’Esprit vous risquez de passer pour un trublion qui use de stratagème pour la ramener quand même.

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 7 h 56 min //

      Non, à l’époque ou ça s’est passé, la décision n’était pas actée, c’était en 2003.
      Toute personne qui me donne tort sur cette affaire refuse la liberté de parole aux hommes dans l’église alors même qu’elle est donnée aux femmes.
      « Là où est l’esprit du Seigneur, là est la liberté. »

    • Elle l’est donc maintenant ? Changez donc d’Eglise si cela vous scandalise, toutes ne sont pas favorables au ministère pastoral féminin ou a ce que les femmes enseignent.

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 9 h 20 min //

      Et le « N’abandonnez pas votre assemblée » ?
      Le lion n’abandonne pas si facilement la partie. Voir Esaïe 31:4.

    • Quand le système est corrompu ou contre soit, mieux vaut le fuir Daniel sinon tu finis par être éclaboussé jusqu’à ce que tes raisons passent pour tes torts.
      Un proverbe dit en quelque part «Ravèt pa ka ni rézon douvan poul»….La raison du plus fort est toujours la meilleure…
      Certes le lion rugit et sort ses crocs et montre sa majesté mais une meute de hyènes unis aura forcément raison de lui. Il devra battre en retraite ou se laisser tuer.
      Le juste n’a pas forcément toujours gain de cause matériel ou physique face au méchant…il y a des choses qui ne se règlent pas forcément sur terre mais spirituellement dans les cieux par le Dieu Puissant qui voit tout et qui rémunérera chacun selon le bien ou le mal qu’il aura fait étant en son corps car tous passent devant le tribunal de Christ aujourd’hui…

      Ceci dit je ne juge pas ton affaire en prenant part à ton problème en donnant tort ou raison à telle ou telle partie, mais je parle de manière générale.

    • C’est « n’abandonnons pas notre rassemblement » , quitter une communauté pour en rejoindre une autre qui vous semble plus fidèle à la Parole de Dieu n’est pas pécher.

    • @

      « n’abandonnons pas notre rassemblement »

      …………..
      Ce point se résume à ne pas renier Christ car ce n’est pas le rassemblement physique du dehors qui prévaut(quoi que utile mais non impératif) mais Christ et l’unité des esprits par le Saint-Esprit !
      Au delà du dehors la famille est déjà unité du dedans dans l’Esprit.

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 10 h 32 min //

      Désolé mais quand dans votre assemblée 25 % des membres sont écartés à cause de leur position apostolique sur l’enseignement des femmes, on ne les abandonne pas, bien au contraire, on leur fait savoir que ce sont eux qui ont raison. Ce sont les mauvais éléments qui doivent partir d’une assemblée et non les bons.

    • « Ce sont les mauvais éléments qui doivent partir d’une assemblée et non les bons. »

      Et les bons ce sont ceux qui pensent comme vous ?

    • Daniel , je suis super contente , pour vos frères et sœurs de l’églises que vous fréquentez que vous ne soyez pas pasteur sinon vous auriez pu , à l’aise , faire parti de l’article de Samuel 😀 😆 vous aussi vous êtes marrant parfois

    • Daniel PIGNARD // 14 juin 2018 à 12 h 52 min //

      Je n’ai interdit de parler à personne, que ce soit dans l’assemblée ou ici. Simplement je juge ce qui est dit et je contre si l’erreur porte à conséquence.
      Si je ne suis pas pasteur, je prétends au moins être docteur et un peu prophète, et comme vous le savez, ces gens sont peu prisés de la hiérarchie et on leur demande de se taire comme Esaïe nous le rappelle si bien :
      « Car c’est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent point écouter la voix de l’Eternel, qui disent aux voyants : Ne voyez pas! Et aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères !
      Détournez-vous du chemin, écartez-vous du sentier, éloignez de notre présence le Saint d’Israël »
      (Es 30:9-11)

      Eloigner de votre présence de le Saint d’Israël, C’est à peu près ce que tous vous nous avez proposé. Eh bien non, on ne laisse pas le loup disperser les brebis.

    • Daniel: vous faites référence à Hé.10.25 avec le «N’abandonnons pas notre assemblée».

      D’abord, le terme «assemblée» est une mauvaise traduction. Le terme grec est Ekklesia pour assemblée». Or, le terme que l’on retrouve dans ce verset est «episunagoge», qui n’a pas du touyt la même signification. D’ailleurs, ce mot ne se retrouve que dans ce passage et dans 1 ou 2 Thessaloniciens.

      Comme le livre s’adresse très spécifiquement aux croyants hébreux, avec toutes ces allusions au Lévitique, rien de ce qui est écrit dans ce livre ne concerne les non-hébreux.

      Et quitter le rassemblement, ce n’est pas quitter un groupe de chrétiens. L’auteur fait allusion aux juifs de la génération de Christ qui ont quitté la promesse de Dieu en ayant rejeté le Christ, la promesse faite chair. Et à cause de cela, le juif ne peut revenir à la repentance en crfucifiant le Christ à nouveau, il ne lui reste plus que l’attente terrible du jugement à venir.

      Ça n’a jamais eu de rapport avec l’assemblée locale, qui est une invention du catholicisme moyen-âgeux.

    • Daniel PIGNARD // 14 juin 2018 à 14 h 18 min //

      A Robert M.,
      Les bons ce sont ceux qui pensent comme Christ et les apôtres et les prophètes, or je pense comme Christ et les apôtres et les prophètes, donc…
      Je ne suis pas le seul sur cette question puisque nous sommes 25 % de l’assemblée.

    • @Daniel, connaissez vous donc toute la pensée du Christ pour pouvoir juger qui est bon et qui ne l’est pas ? Ou votre critère repose t-il uniquement sur l’acceptation ou non du ministère féminin?

    • Joseph-Denis Noël // 17 juin 2018 à 0 h 35 min //

      Ce n’est pas la place de la femme d’enseigner les foules sur l’estrade . l’homme est venu en premier, la femme ensuite .. elle n’a pas l’autorité nécessaire pour ce genre de ministere , Le gros probleme est que les églises sont trop influencée américaine..cela appartien à l’homme d’enseigner .Cela n’empêche toutefois pas la femme d’évangéliser les gens.

      Ps :Il existe une GROSSE différence entre ‘ enseigner ‘ et ‘ évangéliser  » ce sont deux concept bien différents !

    • Daniel PIGNARD // 16 juin 2018 à 17 h 06 min //

      A Robert M.?
      J’ai déjà dit que le fait de se ranger à la position apostolique de l’interdiction aux femmes d’enseigner dans l’assemblée avait pour conséquence que ces personnes sont aussi exclues de tout service mettant à l’honneur. Exclues de pouvoir parler en public, exclues de pouvoir officier dans le culte avant le prêche, exclu de pouvoir prêcher, exclu de servir à la sainte cène, jamais inviter à parler de leurs recherches spirituelles, etc…
      Ceci veut donc dire que ce critère du ministère féminin conduit à une exclusion de fait pour exercer ses dons dans l’assemblée mis à part le fait de donner son obole ou rendre des services de traductions.
      Alors si vous croyez que la pensée de Christ est d’exclure ainsi certains membres, vous vous trompez lourdement, car
      « L’oeil ne peut pas dire à la main: Je n’ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n’ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; » (1 Cor 12 :21-22)

      Maintenant à votre question : « connaissez vous donc toute la pensée du Christ pour pouvoir juger qui est bon et qui ne l’est pas ? »
      Eh bien moi, je n’ai exclu personne de l’assemblée et les anciens en excluent 25 %. C’est donc à tous les anciens dans les églises qu’il faut dire, selon votre position, que s’ils ne connaissent pas toute la pensée de Christ, il ne peuvent juger, toujours selon votre position, ce qui est bon et ce qui ne l’est pas et ne peuvent donc trancher pour l’enseignement des femmes. Vous venez donc de vous interdire tout jugement dans l’assemblée, tout pasteur que vous soyez, par ce raisonnement idiot que vous proposez pour tenter de me confondre.
      Ah ! Vous êtes bien dans la lignée des pasteurs que je côtoie et si j’avais la possibilité de retourner leurs raisonnements en public devant l’assemblée réunie ainsi que je puis le faire sur ce site, on ne s’ennuierait pas pendant les cultes.

    • Décompresse un peu Daniel concernant l’enseignement de la femme car si tu observes bien Paul s’il ne permet pas à la femme de parler en 1Cor.14 et 1Tim.2:11-16 et cela de manière absolue, le lui l’autorise en 1Cor.11(prières, prophéties) et là où il ne lui permets même pas de parler(de manière absolue) en 1Cor.14 il le lui permets dans les demeures en interrogeant les époux.

      Façon de dire que Paul faisait la différence entre l’Église locale et extérieur voir même l’Église de maison et estimait que la place de la femme était différente selon qu’elle se trouvait dans l’assemblée locale ou dans l’assemblée de maison.
      En effet si la femme pouvait vocaliser en 1Cor.11 et non en 1Cor.14 il y a en cela une différence capitale d’un enseignement qui vise l’assemblée locale en 1Cor.14 et hors assemblée locale en 1Cor.11:1-16
      En effet en 1Cor.11:17 l’apôtre semble créer une ouverture vers les assemblées locales ce qui tendrait à prouver qu’il parlait plus spécifiquement hors assemblée locale des versets 1 à 16.
      Ce point est encore débattu actuellement et très sincèrement je suis en réflexion profonde sur le sujet sans pour autant aller ni dans un sens ni dans l’autre.
      Ce que je conçois actuellement c’est que la position de Paul était bien plus nuancée qu’une position d’interdit absolu.
      C’est vrai il y a encore des choses a apprendre du Seigneur.

      Bon la seconde mitan Allemagne/Mexique m’interpelle un brin…hu hu hu

    • Daniel PIGNARD // 18 juin 2018 à 11 h 10 min //

      A Shor L.,
      Pour l’apôtre Paul, il n’y a pas de différence entre l’église locale et l’église de maison et les évangéliques, les Protestants, les catholiques avant 1900 n’ont pas accepté l’enseignement des femmes ni son admission comme ancien.
      Pourquoi cette nouveauté prêchée par les écoles bibliques ? Par apostasie des valeurs anciennement acceptées pour se mettre en conformité avec le monde qui réclame l’égalité entre hommes et femmes alors que la parole nous dit pourquoi l’on doit faire une différence.

    • Daniel, j’ai juste précisé que si le silence de la femme est absolue en assemblée locale il ne l’est pas en assemblée de maison puisqu’elle peut y prophétiser et prier.
      Cependant cela ne lève pas l’interdit de 1Tim.2:12 quand il s’agirait de didasko(d’enseigner).
      A noter que l’enseignement n’est pas un prérequis chez l’ancien(prebuteros) et l’évêque(episkopos), qu’une femme peut être diaconesse(diakonos) tandis que le diacre(diakonos) peut enseigner.
      Faut juger avec toutes les cartes en mains avant de les abattre…

    • Daniel PIGNARD // 18 juin 2018 à 18 h 22 min //

      A Shor L.,
      Vous n’avez malheureusement pas toutes les cartes en main tandis que j’ai fait une étude complète sur le sujet.
      Dans les qualités requises pour être Ancien figurent :
      «Propre à l’enseignement » (1 Tim 3)
      «Attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée » (Tite 1:9)
      « Capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs » (Tite 1:9)

      Ce n’est pas le cas pour être Diacre. Le diacre n’est donc pas préposé à l’enseignement.

    • Daniel ce n’est pas en faisant de la paraphrase que l’on prouve quoi que ce soit !
      Bien à toi.

    • Daniel PIGNARD // 19 juin 2018 à 8 h 57 min //

      A Shor L.,
      Je vous rappelle que vous aviez dit : « Excellent exposé » à ce qui vous a été présenté : https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/05/04/fusillade-pres-de-dallas-lors-dune-exposition-de-caricatures-de-mahomet/#comment-215086
      Les qualités requises pour être diacre sont bien moindres :
      Qualités requises pour être diacre
      1. Plein d’Esprit-Saint et de sagesse (Ac 6:3)
      2. Honnête, éloigné de la duplicité, des excès du vin, d’un gain sordide. (1 Tim 3:8)
      3. Conservant le mystère de la foi dans une conscience pure. (1 Tim 3:9)
      4. Etre éprouvé et sans reproche. (1 Tim 3:10)
      5. Les femmes doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. (1 Tim 3:11)
      6. Mari d’une seule femme, et bien diriger leurs enfants et leur maison. (1 Tim 3:12)
      Une femme peut donc être diacre. Phoebé fut diaconesse de l’Eglise de Cenchrées. Le diacre ne doit pas être propre à l’enseignement parce que ce n’est pas son travail.
      L’expression « mari d’une seule femme » doit être comprise comme « n’ayant eu qu’une seule femme dans sa vie », car la veuve devait avoir été femme d’un seul mari (1 Tim 5:9), or une veuve n’a plus de mari vivant.

    • @Daniel :
      Sur des sujets qui ne font pas consensus Daniel j’estime qu’il faut savoir casser ses propres convictions afin de reconsidérer ses positions.
      En trois ans on a le temps de réfléchir et réexaminer les choses, revoir les textes avec minutie etc….
      Concernant 1Tim.2:12-15 il m’est impossible de bouger le fondamental de ce texte. Donc détends toi !
      Examinons :
      Je reste sur les pensées de l’époque et ne bouge rien de l’enseignement de Paul. Qu’on comprenne que je n’extrapole pas sur notre temps mais demeure sur le temps de Paul et ce que tous concevaient.
      Paul à cette époque dans ces textes ne permets pas à la femme d’enseigner et dans tous ses écrits c’est la même pensée.

      Concernant par exemple le diacre, tu avances, je te cite partiellement : qu’il ne doit pas être propre à l’enseignement.
      Observe bien car il est écrit ceci de Timothée :

      1Tim.4:
      6 En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.
      7  Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété ;
      8  car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.
      9  C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue.
      10  Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants.
      11  Déclare ces choses, et enseigne-les.
      12  Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté.
      13  Jusqu’à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement.
      

      Ici tu vois bien que Timothée il enseignait les frères et le verbe grec est didasko en 1Tim.411 et le mot est didaskalia en 1Tim.4:13

      Timothée enseigne !
      Cependant le texte en 1Tim.4:6 avance l’expression bon ministre de Jésus-Christ.
      Si nous soulevons la couverture sur ce mot ministre et examinons un tant soit peu l’expression grec pour ministre ici c’est : diakonos

      Ainsi Timothée est en fonction de diakonos mais il didasko.
      Or la femme peut aussi être aussi en fonction de diakonos cependant elle est sous la garde de 1Tim.2:12.

      Ce que j’en conclu c’est qu’à cette époque, le diacre pouvait enseigner mais la diaconesse cela ne lui était pas permis selon 1Tim.2:12.
      En gros :
      Le diakonos pouvait être homme ou femme l’un pouvant enseigner et l’autre pas.
      Ce qui me fait dire que certaines charges qui permettaient aux hommes d’enseigner pouvaient aussi être confié aux femmes mais ces dernières n’enseignaient pas.

      Faut-il être plus explicite ?

      A noter que :
      1] L’ancien(presbuteros) selon 1Tim.5:17 peut exercer cette fonction sans qu’il n’enseigne(didasko).
      Donc on pouvait retrouver à l’époque des anciens qui n’enseignaient(didasko) pas.

      2] L’expression «mari d’une seule femme» peut vouloir aussi dire n’avoir qu’une épouse puisque la polygynie n’était pas un interdit mosaïque chez l’israélite à l’époque.

    • Daniel PIGNARD // 19 juin 2018 à 15 h 10 min //

      A Shor L.,
      Allons, il est bien évident qu’avec ce que demande Paul à Timothée, il fait fonction d’Ancien et tout bon docteur de l’écriture te le confirmera.

    • @Daniel PIGNARD
      Le texte dit un bon diakonos(diacre) de Dieu.

      Ceci dit tout hurluberlu invente bien des dents aux poules.

    • Daniel PIGNARD // 20 juin 2018 à 11 h 43 min //

      Voilà donc ce que Shor L. va demander à un diacre :
      Travail demandé à Timothée :
      « Recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin. »
      « Si je tardes, tu sauras comment il faut se conduire dans la maison de Dieu »
      « En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus-Christ…Repousse les contes profanes de vieilles femmes. »
      « Déclare ces choses, et enseigne-les. »
      « Applique-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement. Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t’a été donné par prophétie avec l’imposition des mains de l’assemblée des anciens.»
      « Ne réprimande pas rudement le vieillard, mais exhorte-le comme un père ; Exhorte les jeunes gens comme des frères, les femmes âgées comme des mères, celles qui sont jeunes comme des sœurs. »
      « Honore les veuves qui sont véritablement veuves… Mais refuse les jeunes veuves. »
      « N’impose les mains à personne avec précipitation. »
      « Enseigne ces choses et recommande-les. »
      « Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux,…de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres… »
      « Ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles qui soient capables de l’enseigner à d’autres. »
      « Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. »

    • Daniel PIGNARD // 20 juin 2018 à 11 h 43 min //

      Voilà donc ce que Shor L. va demander à un diacre :

      ………………..
      Moi non… l’Écriture oui par ces mots : «bon diacre(diakonos) de Christ» 1Tim.4:6

      Pourquoi dans UNE seule et même lettre et dans un même écrit de Paul le mot Grec diakonos est diacre en 1Tim.2 et subitement ministre en 1Tim4 ?
      Bref…Réfléchis un brin punaise…
      Sert toi pour une fois avec sagesse de ta matière grise…fait le travail d’un Sherlock Holmes au lieu de boire à la coupe de la duplicité et de l’hypocrisie…
      Sort de la fange de la médiocrité et de ceux qui se contentent de croire en tout ce qu’ils lisent sans EXAMINER l’esprit qui y est véhiculé.

      S’il est demandé cela au diacre, que pourrait être ce qui est demandé à l’évêque puisque sa responsabilité ne saurait être moindre ?
      C’est ici encore la réalité…

      Ce que je crois c’est qu’il y a des traducteurs qui ont galvaudé volontairement les mots grecs afin de faire passer leur perception des choses pour pensée des auteurs biblique et que cela à si bien marché que même Daniel PIGNARD grand exégète à ses heures est pris par le piège.

      Bravo Daniel t’a étudié les textes mais tu as omis l’essentiel que bien des faussaires de l’Écriture sont aussi là afin de te faire croire en ce qu’ils veulent.
      Tu as travaillé sur un faux…il te serait peut-être bien de travailler sur un vrai !

      Trop fort ce Daniel.

    • Daniel PIGNARD // 21 juin 2018 à 7 h 58 min //

      A Shor L.,
      Activité du diacre et nomination
      Chargé d’un emploi hors la prière et le ministère de la parole.
      « Choisissez parmi vous sept hommes, de qui l’on rende un bon témoignage, qui soient plein d’Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi(servir aux tables). Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. » (Ac 6:3-4)

      On remarque que les diacres sont nommés justement pour que les apôtres puissent se consacrer au ministère de la parole et à la prière, ce qui prouve que le diacre n’en est pas chargé.
      Comme l’écriture ne peut se contredire, les traducteurs ont bien traduit « ministre » pour Timothée et non diacre parce que justement, il est chargé du MINISTERE de la parole.

      Nommé par l’assemblée. Choisissez parmi vous sept hommes…
      Les qualités requises pour un diacre ne contiennent pas l’aptitude à l’enseignement ni à la parole.

    • Ben Daniel observe bien que par la suite Etienne et Philippe n’étaient guère aux tables mais en plein miracles et prédications…quoi que diacres…

      • Etienne premier martyr, ne me dit pas non plus que c’est une table qui lui est tombée sur la tête et qu’il en est mort !

      • Philippe lui même est évangéliste tout diacre qu’il est, il chasse des démons, évangélise des villages, baptise d’eau des croyants, un ange lui parle, il est même propulsé par l’Esprit de lieu en lieu…

      Bref cesse de minimiser les choses, dis plutôt que cela te dépasse.

      Observe que Timothée est lui aussi diacre mais encore évangéliste sans compter les autres rôles que Paul lui distribuait pour l’Assemblée.

      Actes 21:8  Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Etant entrés dans la maison de Philippe l’évangéliste, qui était l’un des sept, nous logeâmes chez lui.
      
      2 Timothée 4:5  Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.

      Réveille toi Daniel le jour se lève…

  11. Il n’y a pas que des boucs en haut, il y en a aussi en bas :

    Psaumes 120:7 Je suis pour la paix ; mais dès que je parle, Ils sont pour la guerre.
    

    Pour équilibrer l’article il aurait fallu aussi citer les boucs d’en bas et montrer le chemin par lequel on reconnait si la paix qui est annoncée vient de l’Éternel Dieu.

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 12 h 50 min //

      Oui bien sûr mais ce n’est qu’un édito et pas un article de fond ; vous pouvez toujours écrire sur le sujet un article équilibré mais moi je me contente dans cet édito d’aborder un aspect des choses merci de le comprendre

    • Catherine a eu la même réaction que moi preuve que l’équilibre manque même si c’est un édito.
      On a l’impression qu’il n’y a que la tête qui pèse et que les membres ne peuvent peser.
      Avec cet édito voilà que Daniel PIGNARD s’en donne aussi à cœur joie puisqu’il trouve aussi dans votre édito force afin d’appuyer l’injustice qu’il a subit de la tête quand il a demandé de parler 10 minutes.
      L’équilibre vous aurait donné l’argument défensif que le bouc peut venir aussi du bas !

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 14 h 01 min //

      Non ça prouve rien si ce n’est que vous devriez écrire vous même un article vous même ; moi j’assume l’angle pris pour écrire cet article ; les états d’âme des lecteurs sont respectables mais ne changent rien à ma ligne. Sinon c’est sur ce point plus de commentaire de ma part merci.

    • Cela prouve au moins que vous êtes partial dans votre approche et cela est très nuisible.
      Bien à vous !

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 9 h 12 min //

      Oh oui, Shor L., un article sur les boucs d’en bas avec un exemple type et aussi comment les reconnaître. Merci d’avance. Et on n’est pas contre des noms à conditions qu’ils soient anciens, lesquels doivent être dénoncés devant tous.

    • Shor tu me cites mais je ne vois pas ce que tu veux dire , est ce que tu peux m’expliquer parce que j’ai relu mon commentaire et je n’ai rien vu de tout ça , mais je ne t’ai moi même pas très bien compris sûrement

  12. Que préférons-nous? Qu’on nous frappe avec la vérité ou qu’on nous caresse avec le mensonge

  13. Bonne nouvelle // 11 juin 2018 à 13 h 20 min // Réponse

    Entre cela et le manque d’amour véritable dans l’église, sans oublier l’acceptation du péché comme normal, je comprends que certains quittent l’assemblée.

    Moi même ayant fréquenté 2 églises évangéliques, on quittait le monde pour retrouver le monde et le péché pendant le culte et autres.

    Pauvre Christ

  14. Michée 3, 5 :

    «Ainsi a dit l’Éternel contre les prophètes qui égarent mon peuple, qui publient la paix quand leurs dents ont de quoi mordre, et qui préparent la guerre contre celui qui ne leur met rien dans la bouche.»

    — C’est si simple de démasquer ces faux pasteurs : retenez votre dîme, ou donnez-la en secret à ceux qui en ont vraiment besoin ! Vous ne tarderez pas à subir ses foudres et, comme Diotrèphe, il vous excluera de “son église” !
    — Mais ensuite, quelle paix, quelle tranquillité ! Libérés de ces traditions mortifères, toutes tirées du catholicisme, vous servirez vraiment le Seigneur Jésus-Christ d’un esprit nouveau et non selon la lettre des traditions qui a vieilli ! Vous donnerez non pas “votre dîme”, mais ce que le Seigneur vous montrera SELON VOS MOYENS à ceux qui en ont véritablement besoin ! Et si ce n’est qu’«un verre d’eau froide» (ou une simple réparation d’un appareil en panne), dans le Seigneur, tout sera “comptabilisé” !
    — Rappelez-vous que ce n’est qu’hors des “églises” que le Seigneur m’a enseigné sur Son Église Parfaite et que j’ai “couché” sur mon site (en cliquant sur mon pseudo – vérifiez en bas de votre navigateur !) ! Aucun “pasteur” ne connaît ça et ce n’est pas eux qui auraient pu me l’enseigner. L’apôtre Paul, lui, n’a «consulté ni la chair ni le sang» (les autres apôtres avant lui !) ; Jésus-Christ l’a enseigné DIRECTEMENT ! Alors, comme Il ne change pas, pourquoi ça ne serait plus le cas aujourd’hui ?!??…
    — De plus (ça va en choquer plusieurs, tels que je les ressens sur ce blog !) :

    Matthieu 10, 34-36 :

    «Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je suis venu apporter, non la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre le fils et le père, entre la fille et la mère, entre la belle-fille et la belle-mère. Et l’homme aura pour ennemis ceux de sa maison.»

    — Si vous croyez que Jésus-Christ est un Dieu de paix, vous “repasserez” !

    • Whaaaooooowwwwwwwww..Hervé le prophète de l’AntiDîme !
      Plié.
      Bref…

    • Hummm….le hervé, soit vs êtiez (êtes un sacré pingre dans l’âme….soit vs avez un sérieux problème avec l’argent!!!! mais fichez donc la paix aux dimes (ou autres) des gens…. c’est pas votre pognon (là c’est vs qui me faites sortir de mes gonds) de toute façon, si? Je vs rassure, vs ne me choquez pas (surtout pour ce que je pense de la dîme sous la grâce), par contre vs m’exaspérez………comme ces pasteurs qui n’ont que ce mot à la bouche. Allez, faites un effort, changez de disque!

    • Lucius de Cyrene // 11 juin 2018 à 21 h 22 min //

      Le Saint Esprit n’habitait pas en permanence le Juif vivant sous la loi et il donnait 10%, le chrétien a reçu le Saint-Esprit habitant en lui en permanence et il vit dans la dispensation de la grâce. Les temps sont difficiles mais 10% devrait être notre minimum.

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 8 h 01 min //

      Et les 10 %, à qui doit-il les donner ?
      Voilà que j’enseigne sur ce site depuis début 2015 et je n’ai toujours rien reçu.

    • @Daniel, ben si votre église ne paie pas de loyer pour l’occupation des locaux et les frais divers qui y sont attachés , si votre pasteur n’est pas rémunéré par les dons des chrétiens, si vous ne soutenez pas l’effort missionnaire… Vous pouvez toujours trouver des gens dans le besoin à qui vos 10 % feraient grand bien, non?

    • Daniel PIGNARD // 12 juin 2018 à 10 h 25 min //

      Hum ! Il me semble que j’avais déjà écrit quelque chose sur le sujet.

    • — Dans le Nouveau Testament, je ne vois AUCUNE référence à donner la dîme aux Lévites à qui elle était destinée au départ ! Pour info, vous qui nous conseillez “un tas” de livres, vous devriez consulter celui-ci, en vérifiant toutes les références dans la Bible :
      http://moissondeselus.org/livres/les-mensonges-sur-la-dime.pdf
      — De plus, je n’ai pas besoin de me “fixer” sur 10%, attendu que moi ET TOUS MES BIENS, appartenons à Jésus-Christ !
      — Car dans l’Ancien Testament, seulement 10% des récoltes et des animaux devaient être consacrés à l’Éternel pour les Lévites, il me semble ! Et encore, l’Israélite qui donnait sa dîme «des produits des champs et les premiers-nés des animaux» se devait de la MANGER (avec le Lévite et l’étranger) au lieu que l’Éternel avait choisi pour lui, pas de la donner à d’autres ! Référence :

      Deutéronome 14, 22-29 :

      «Tu ne manqueras point de donner la dîme de tout le produit de ce que tu auras semé, de ce qui sortira de ton champ, chaque année. Et tu mangeras, devant l’Éternel ton Dieu, au lieu qu’il aura choisi pour y faire habiter son nom, la dîme de ton froment, de ton vin, de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l’Éternel ton Dieu. Mais si le chemin est trop long pour toi, en sorte que tu ne puisses porter toutes ces choses, parce que le lieu que l’Éternel ton Dieu aura choisi pour y mettre son nom, sera trop loin de toi, quand l’Éternel ton Dieu t’aura béni, Alors tu les convertiras en argent, et tu serreras l’argent en ta main; tu iras au lieu que l’Éternel ton Dieu aura choisi, Et tu donneras l’argent en échange de tout ce que tu désireras, gros ou menu bétail, vin ou boisson forte, et tout ce que tu souhaiteras ; et tu le mangeras là, devant l’Éternel ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille. Et tu n’abandonneras point le Lévite qui est dans tes portes, parce qu’il n’a point de portion ni d’héritage avec toi. Au bout de trois ans, tu tireras toutes les dîmes de ton revenu de cette année-là, et tu les déposeras dans tes portes. Alors le Lévite, qui n’a point de portion ni d’héritage avec toi, et l’étranger, l’orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, viendront et mangeront, et se rassasieront; afin que l’Éternel ton Dieu te bénisse dans toute oeuvre que tu feras de ta main.»

      Version Ostervald.

      — Alors, où voyez-vous qu’on doit donner sa dime en argent là-dedans, vous ?!??… Savez-vous lire, au moins ? On pourrait se le demander, tellement l’interprétation qui en est faite aujourd’hui est totalement différente de ce que c’était au départ !
      — GrrrRRRrrr 😡 !!! Décidément, ces “chrétiens”-là ne connaissent rien du tout au sujet de la dîme et ils prétendent m’enseigner 😡 ?!??…
      — À ceux qui pensent que parce que je ne donne pas ma dîme, j’ai un problème avec l’argent (suivez mon regard 🙄 !), je n’aime pas l’argent : ce que je gagne avec ma retraite me suffit largement et je n’ai pas besoin de jouer aux jeux de la FDJ pour “arrondir mes fins de mois”, contrairement à beaucoup de chrétiens qui, pauvres, donnent leur dîme alors qu’ils devraient être aidés de sorte qu’il n’y ait chez eux aucun indigent !
      — Ça “la fout mal” quand des païens vous regardent “trimer” pour vos fins de mois à donner votre dîme en argent ! Vous croyez qu’ils ne voient pas clair ?

      Galates 5, 4 :

      «Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui vous justifiez par la loi, vous êtes déchus de la grâce.»

      Version Ostervald

      — ‘Ferez mieux d’en tenir compte, au lieu d’essayer de justifier par la Bible votre amour de l’argent !

    • Encore la dîme…haaaaaaaaaaaa pitiééééééééééé………..

    • „„Encore la dîme…haaaaaaaaaaaa pitiééééééééééé………..““

      — Aaaaahhhh, ça fait mal quand on débouche des oreilles trop longtemps bouchées par les fausses doctrines, hein, Shor L… 😉 !
      — Mais si j’“insiste lourdement” là-dessus, c’est pour enfin éclaircir des choses trop longtemps mal pratiquées et, de plus, pour vous faire comprendre que si on essaie d’être justifié par la loi (ou l’un de ses commandements), on a “tout faux” !
      — Ce que vous n’arrivez pas à comprendre, c’est que beaucoup trop de “pasteurs” qui, aimant l’argent, ont extrait de la loi un seul commandement et rejeté tous les autres ! Ce faisant, ils ne comptent plus sur Christ, mais sur eux-mêmes et leur cœur mauvais !
      — Apprenez donc du Seigneur à lire correctement votre Bible, après quoi, on pourra en reparler !

    • Je ne suis pas pour l’enseignement de la Dîme Hervé et pas plus contre car la Dîme c’est comme manger de ceci ou de cela ou ne pas manger de ceci ou de cela, ce que je dis par mon long «ha» c’est qu’il conviendrait peut être pour toi de changer de registre parce que cela fatigue à la longue.
      Ce que tu fais là c’est carrément du matraquage…

    • Daniel PIGNARD // 16 juin 2018 à 17 h 21 min //

      Ce n’est pas du matraquage mais du contre matraquage que la dîme est due et même plus parce que j’en ai entendu un, Claude Baecher pour ne pas le nommer, dire que ce que devait payer l’Israélite aux autres se montait en tout à 30 % de ses gains. Malheureusement, il n’a pas fait le calcul devant nous.

    • Ben Daniel calme toi voyons car même avec Dieu on fait du fric sur son dos.
      Le problème pour moi ici n’est pas tant la dîme mais la cupidité des humains(non pas de tous) mais la cupidités des humains.
      Bien à toi !

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 16 juin 2018 à 21 h 47 min //

      Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! // 11 juin 2018 à 13 h 40 min //

      *****.Matthieu 6
      …2Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 3Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, 4afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

  15. Le monde dit : Toute vérité n’est pas bonne a dire. L’Église doit donc s’inscrire en faux absolument si je comprends.

  16. Eh bé ….je suis en accord avec l’article .Le sirop de  » la paix  » à n’importe quel prix ,ça englue les relations …..

    – » Si vis pacem para bellum » …!

  17. Est-on un fauteur de troubles en dénonçant l’oecumenisme de notre dénomination?

    • Samuel Foucart // 11 juin 2018 à 18 h 40 min //

      Ah oui et un magnifique en plus ✊🏼👍🏻

    • Colombe-Les ailes de la colombe sont couvertes d'argent, Et son plumage est d'un jaune d'or.- // 11 juin 2018 à 19 h 32 min //

      Metushelah.AZ // 11 juin 2018 à 15 h 09 min /

      Bien sûr que non , au contraire vous les poussez à reprendre les écritures pour discerner comment ce situer face à cette prostitution spirituelle!

  18. Le Seigneur lorsqu’il reviendra exterminera une immense armée qui aura envahi Israël revenu de nombreux pays. En fait ce sera une justice implacable qui amènera une véritable paix.
    Maintenant, au niveau des assemblées, il serait bon que monsieur le pasteur cesse d’être seul à décider et que ce soit un certain nombre d’anciens élus par l’Eglise qui dirigent tout. Maintenant, comme le dit l’apôtre Paul, ne reçoit pas d’accusation contre un ancien si ce n’est sur la déposition de deux ou trois témoins (je cite cela de mémoire) Si cela était réalisé dans les assemblées, il y aurait beaucoup moins de loups à la tête des Eglises.

    • „„Maintenant, au niveau des assemblées, il serait bon que monsieur le pasteur cesse d’être seul à décider et que ce soit un certain nombre d’anciens élus par l’Eglise qui dirigent tout.““

      — … Et surtout, qu’ils soient prêts à écouter le Seigneur même si c’est le plus petit de leur assemblée qui parle de Sa Part :

      Proverbes 6, 6-8 :

      «Paresseux, va vers la fourmi, regarde ses voies, et deviens sage. Elle n’a ni chef, ni surveillant, ni maître, Elle prépare sa nourriture en été, et amasse durant la moisson de quoi manger.»

      Version Ostervald.

      — Pourquoi pas “vers le lion” ? Parce que le lion, si vous avez regardé quelques reportages, est un groôôôoossss fainéant : il envoie les femelles chasser et ensuite, moôôossssieur se sert la meilleure part du gibier abattu ! Ensuite, il se prélasse à l’ombre et ce sont les femelles qui se “coltinent” tout le boulot !
      — Vérifiez donc !

    • « Le Seigneur lorsqu’il reviendra exterminera une immense armée qui aura envahi Israël revenu de nombreux pays »

      Super programme.

      Ah l’Amour…. 🙂

    • Il y a forcément un jugement des impies JB cependant les prophéties n’en font pas une affaire littérale, charnelle et tribale comme certains aiment à le faire.
      Il est vain pour toi d’attaquer le fondement de la foi chrétienne qui quelque soit l’interprétation qu’on lui donne avance la doctrine d’un héritage éternelle pour des justes et d’une condamnation éternelle pour les impies.
      C’est comme attaquer aujourd’hui cette évidence que la terre est «ronde»…

  19. Jésus le Prince de la Paix est pour la vraie Paix !Le tout est de savoir si l on préfère la Gloire de Dieu à celle des hommes !Mais hélas en ces temps il y a beaucoup d Éli et de fils d Eli ! Mais ce qui est réjouissant ,c est que dans ce milieu délétère a grandi un prophète que l environnement n a pas pu corrompre car à l écoute de Dieu !Donc ce secret de son intégrité est aussi pour nous!

  20. La sacro-sainte paix dans les églises! Que de compromis honteux ne voit-on pas de nos jours mais on y oublie cette parole du Seigneur: « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre mais l’épée ». Or les églises font bien partie de l’ensemble de la terre et dans une église on y retrouve les mêmes qualités et les mêmes défauts que dans le peuple d’Israël: les vrais adorateurs du Seigneur et les faux, ceux qui font semblants, mais aussi les mêmes travers (le mot est faible) qui sont dans le monde.
    Pourquoi croire qu’une église c’est le ciel sur la terre? Cela devrait l’être pense-t-on mais même dans le ciel actuel il y a des combats contre tout ce qui est ténèbres et mensonge.
    En fait quand on fait partie, (qu’on en devient membre) d’une église, on quitte le combat terrestre pour entrer dans le combat céleste et ce combat est bien plus subtil car on n’y a pas à faire à des opposants et des partisans mais à de vrais chrétiens qui ont laissé leur ancienne vie sur la Croix et ont retrouvé une autre vie hors du tombeau par la puissance de Christ face à d’autres qui sont descendus de la croix pour ne pas y mourir mais sont bien obligés de masquer leur imposture en étant plus chrétiens que le Christ Lui-même.
    On peut se demander pourquoi le Seigneur laisse ainsi filer les choses mais c’est pour que chacun s’examine lui-même, non pas à la lumière de ses propres réflexions mais au jugement des Ecritures Elles-mêmes.
    On ne doit pas reconnaître un chrétien à ses sentiments personnels mais à l’accomplissement des Ecritures dans sa vie. Là se trouve le vrai combat et quand il est bien mené selon l’Esprit de Christ on n’a plus assez de temps pour s’imposer aux autres.
    Mais il y aura toujours des factions dans les églises sinon à quoi servirait cette Parole du Seigneur: « Prends garde que personne ne prenne ta couronne »

    • — “Un pasteur”, j’ai trouvé un parallèlle frappant entre l’histoire du peuple d’Israël et “les églises” ! Les deux ont “dérivé” et ont abandonné le Seigneur au profit de traâââaditions, de “salamalecs” et de “calembredaines” dont la Bible ne parle même pas ! Des deux, seul un petit reste demeure dans les Voies de Dieu et la graââannnnnde majorité les rejette derrière son dos !
      — La fin du Deutéronome (que je lis actuellement, guidé par mon plan de lecture) fait part de la vision de Moïse concernant les voies tortueuses de ce peuple qu’il a sorti d’Égypte et qui vont l’amener à rejeter les Lois de l’Éternel pour se faire des idoles, à commencer par regarder tout arbre vert et tout lieu élevé pour y faire des sacrifices aux démons «parce que c’est un peuple au cou roide» ! De même, les “chrétiens” sortis en grande majorité de la religion catholique, n’ont pas abandonné les rites mortifères de cette religion mais les ont “importées” dans les “églises”, se coupant eux-même de la Source de Vie qu’est le Seigneur !
      — Ç’a valu au peuple d’Israël d’être déporté de nombreuses fois hors de son pays ! La dernière dispersion a tout de même duré près de 2000 ans ! Mais Dieu les ramène dans leur pays pour un jugement : ils ne seront jamais en paix tant qu’ils ne diront pas :

      Luc 13, 35 :

      «Voici, votre habitation va vous rester déserte, et je vous dis en vérité, que vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.»

      Version Ostervald.

      — Là, et seulement là, Jésus-Christ va Se manifester à eux !
      — Pour “les églises”, c’est pareil ! Même obstination à ne pas rechercher la Grâce de Jésus-Christ ni Son Enseignement, mais à se faire des enseignants humains qui n’ont rien compris au Plan de Dieu !
      — L’as-tu vu ainsi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :