L’EDITO de Samuel Foucart / La dictature du camembert missionnaire !

Une amie Suisse m’expliquait l’autre jour qu’elle recevait régulièrement des appels d’argent d’une certaine personne évoluant dans le petit monde des nouveaux missionnaires évangéliques.

Elle ne comprenait pas cette insistance et ces graphiques en forme de camembert qui n’étaient jamais positifs. En résumé, cette femme généreuse avec l’œuvre de Dieu a fini par estimer que cette jeune personne réclamant tout le temps de l’argent, et n’arrivant jamais à boucler son budget, exagérait.

Sans aucun doute qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir et c’est une réalité. C’est vrai aussi que cette parole de Jésus nous fait réfléchir : « Faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants » Luc 6/35.

Bon une fois ceci posé, faut-il se laisser berner, être aveugle, encourager au mieux une forme de paresse, au pire un goût pour la cupidité, j’en doute ? Mais chacun est libre de faire ce qu’il veut avec son argent.

Toute une génération de « nouveaux missionnaires » d’où qu’ils soient, a bien compris l’intérêt représenté par la stratégie du camembert.

Vous envoyez une demande de soutien pour une œuvre missionnaire (réelle ou imaginaire), pour un travail d’évangélisation (le mot clef par excellence), et vous estimez dans un graphique ayant la forme de ce fameux camembert, l’ordre de vos besoins. Mais, bien entendu, aucune somme n’apparaît. Il s’agit uniquement de portions représentant un pourcentage.

C’est ainsi que je me suis aperçu, il y a déjà bien longtemps, que certains « missionnaires » n’arrivaient jamais, d’une année sur l’autre à boucler leur budget, qu’il leur manquait toujours 10, 12, voir 20 ou 25 % de soutiens pour combler le vide. Evidemment le réflexe de tout généreux donateur, est de mettre la main à la poche, au portefeuille, sur le chéquier et de travailler à combler le manque.

Sans esprit soupçonneux, j’ai fini par découvir plusieurs choses : premièrement qu’il est quasiment impossible d’avoir un chiffre précis du salaire dudit missionnaire. A la question simple et légitime quand on apporte un soutien : « Combien gagnes- tu par mois ? », la réponse a souvent été cachée derrière le paravent de la pudeur outragée et du manque de confiance ! Donc stop !

Dans un second temps, et toujours sans vouloir soupçonner le mal, mais juste en constatant des faits, la part manquante sur le graphique en forme de camembert, pourrait finalement correspondre, d’une année sur l’autre à une augmentation de salaire de 10, 12, 17 ou 18 % par an. Ce qui ne m’est jamais arrivé en tant que pasteur d’ Église et croyez moi, je ne suis pas à plaindre pour autant.

Enfin, j’ai remarqué que, là encore très légitimement, quand il s’agissait de savoir si les soutenus (appelons les « missionnaires » si vous voulez bien) soutenaient à leur tour l’œuvre de Dieu en mettant leur offrande, alors là il était quasiment impossible d’obtenir une réponse simple, oui ou non. En réalité, le soutien à l’œuvre de Dieu est souvent un auto-soutien, c’est à dire : « Je reçois, mais je ne donne pas, pour pouvoir soutenir l’œuvre de Dieu en me soutenant moi même » (Ca va vous suivez ?) Très fort !

J’ai ainsi vu de mes yeux vu, des « missionnaires » s’offrir des voyages au bout du monde pour leurs congés, voyages que la plupart des donateurs ne pourront jamais s’offrir. J’ai vu des gens, toutes sortes de gens, prétextant un voyage missionnaire (où l’aspect missionnaire était plus que discutable) mettre en place des soutiens afin d’aller ici ou là dans le monde aux frais des autres. Pourtant, je pense à cette jeune femme, ayant un excellent salaire, s’offrant maquillage, coiffeur, jolis vêtements, oser réclamer un soutien pour un pseudo voyage missionnaire et humanitaire (encore un mot clef) en Afrique. Mais Madame, tu as de l’argent, paies toi ton voyage toute seule. En réalité, ces personnes qui réclament de l’argent sont souvent sous influence de pasteurs douteux aux méthodes douteuses, qui estiment que puisque ce sont les chrétiens qui paient, rien n’est cher.

Je connais et je soutiens une missionnaire au sens premier de ce mot, d’origine malgache, qui a fait sa carrière de professeur de Français en métropole et qui à l’heure de la retraite est repartie à Madagascar sans rien demander à personne. C’est sa seule retraite qui finance son travail là- bas. Pas de camembert culpabilisant, pas de demande d’argent oppressante, pas de nouvelles lacrymogéniques. Juste un état d’esprit authentique.

Bien sur, on me dira que tout ceci est légal, que je n’ai qu’à en faire autant (non merci) et que je suis un grincheux etc. Et moi, je vous répondrai qu’à force de prendre les gens pour des imbéciles, ces pseudos missionnaires, utilisant des mots clefs déclencheurs de générosité, n’ont plus grand chose à voir avec l’Evangile.

Soutenez bien, demandez des comptes, ce n’est pas un péché ! Exigez des chiffres clairs, ce n’est pas manquer de confiance, c’est juste être intelligent et puis ne donnez pas là où il est impossible d’avoir des réponses vraiment claires.

Généreux donateurs et donateurs intelligents, ce n’est pas du tout contradictoire.

Samuel Foucart

98 Comments on L’EDITO de Samuel Foucart / La dictature du camembert missionnaire !

  1. Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 7 h 53 min // Réponse

    Complètement d’accord et ça fait du bien de lire une chronique pleine de sagesse et d’intelligence sur ce sujet, dans ces temps postes modernes dans lesquels nous vivons, car des voleurs dans le temple il y en a à foison.
    Je connais même des pasteurs prophètes et super engagés pour Israël aux frais de l’église…. qui ramassent des SOMMES COLOSSALES des pleins sac à patates, des bauges…. (c’est ce que le Saint Esprit m’a montré !) et mettent toute cette fortune dans des paradis fiscaux pour que l’état mondialiste ne touche pas à cet argent qui doit servir Israël eeeeet surtout ceux qui l’engrangent .

    Alors oui Samuel …. je suis moi aussi très réfléchie avant de donner !!!

  2. « Soutenez bien, demandez des comptes, ce n’est pas un péché ! Exigez des chiffres clairs, ce n’est pas manquer de confiance, c’est juste être intelligent et puis ne donnez pas là où il est impossible d’avoir des réponses vraiment claires.
    Généreux donateurs et donateurs intelligents, ce n’est pas du tout contradictoire. »
    Frère Samuel, si vous me permettez de vous appelé frère, n’est ce pas qu’en Christ, nous sommes frères? Je suis cent pour cent d’accord avec votre EDITO.
    LA CONFIANCE N’EXCLUE PAS LE CONTRÔLE.

  3. — De plus, si ces “missionnaires” agissaient vraiment selon Dieu, ne croyez-vous pas qu’Il est capable de S’occuper de tous les frais que nécessiterait un voyage selon Ses désirs et non ceux du “missionnaire” ? Il est le Propriétaire de la Terre, non !?… Pourtant on dirait que le dieu de ces missionnaires n’est pas assez riche pour leur payer les frais de leurs voyages……… :-/ !
    — La jeune personne qui a examiné avec soin ce “camembert” du “missionnaire” qui insistait pour demander de l’argent a très bien fait et je l’applaudis “des quatre mains” ! C’est exactement ce que je fais : j’exerce mon discernement !
    — De plus, en l’exerçant, je constate avec tristesse que ces “missionnaires” ne sont pas délivrés de l’amour de l’argent (Mammon) !
    — Bravo, Samuel Foucart, pour cet article qui nous met “la puce à l’oreille” pour nous exhorter à exercer notre discernement en toutes choses, y compris dans les dons !

  4. Tout à fait , et il y a même des pasteurs qui pendant tout le culte ( et c’est long ) culpabilisent les chrétiens à coup de versets sur la dîme ( TU DOIS DONNER car tu vois, C’EST MARQUE. LA, LA ,la et la et encore la et la vlan!! ancien et nouveau testament tout y passe 😀 ) et même continuer en s’adressant aux jeunes de l’église qu’ils feraient mieux de donner ,plutôt qu’aller au Mac Do ou au Ciné.oui, oui ! je vous assure que c’est vrai!

    • C vrai qu il vaut mieux tout gaspiller au mcdo et encourager les jeunes a consommer tout et n’importe quoi, plutot qu a investir pour le Royaume… mdr. Aux oubliettes la Parole et ses promesses !

    • @ Rédaction // 28 mai 2018 à 9 h 05 min //

      mdr. Aux oubliettes la Parole et ses promesses !

      Si vous faites semblant de ne pas comprendre c’est votre problème,

      Mais pour ma part ce n’est pas en braquant des jeunes qu’on les avancer spirituellement et dans l’amour du prochain.

    • Et ce n’est pas en accusant tous les appels aux offrandes qu’on avancera non plus. Diriez vous que l’Apôtre Paul tenait des discours culpabilisants et excessifs, lui qui s’est vanté d’avoir « dépouillé des églises » pour faire avancer le Royaume ?

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 10 h 02 min //

      Un appel aux offrandes oui, mais c’est tout ….pas la peine de culpabiliser les âmes !

    • Quand on sent culpabilisés… le pb vient souvent de nous et de nos blessures… et non de celui qui exhorte.

    • @ Diriez vous que l’Apôtre Paul tenait des discours culpabilisants et excessifs, lui qui s’est vanté d’avoir « dépouillé des églises » pour faire avancer le Royaume ?

      Oui c’est vrai , mais c’était pour son salaire .pour pouvoir servir Dieu librement. Mais après il s’en ai gardé..
      2 Corinthiens 11 8 J’ai dépouillé d’autres Eglises, en recevant d’elles un salaire, pour vous servir. 9 Et lorsque j’étais chez vous et que je me suis trouvé dans le besoin je n’ai été à charge à personne; car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses je me suis gardé de vous être à charge, et je m’en garderai.…

      La dîme doit être donné librement venant d’une bonne conscience et parce que l’on aime Jésus et non par la culpabilité .
      Plus on aime Jésus et plus on a envie de faire et de donné .
      Et ça! c’est le role du pasteur, faire aimé et connaitre le Seigneur et tout suit , même de donner la dime .
      Enfin, c’est ce que je crois ! 🙂

    • Libertad , si vous avez accès librement aux comptes , bon culpabiliser les gens ne peut venir de Dieu c’est vrai , mais parler de la dîme ou des offrandes n’a rien de catastrophique . Après il y a , il ya eu et il y aura toujours des abus , ce qui fait beaucoup de mal à ceux qui sont sérieux , qui ne se servent pas dans la caisse pour faire de très nombreux  » voyages missionnaires » sur ce compte là c’est certain

    • La bible dénonce moins les discours sur les offrandes que ceux qui volent Dieu…

    • Samuel Foucart // 28 mai 2018 à 10 h 36 min //

      Le discours sur l’offrande est biblique et ce n’est pas le sujet de mon article ; ce qui l’est moins (biblique) c’est toutes les trop nombreuses dérives autour de l’argent. Samuel Foucart

    • — À propos de la dîme, n’avez-vous rien compris… 😡 ?!??…
      — Quand Jésus-Christ a parlé de la dîme, la donnait-Il, Lui ?
      — Ses disciples, la donnaient-ils ?
      — L’apôtre Paul (et par la suite les autres apôtres), la donnait-il ?
      LA DÎME (10% de tous nos revenus) FAIT PARTIE DE LA LOI QUE CHRIST A ACCOMPLI ! Nous n’avons plus à accomplir la loi, donc plus à la donner !
      — Ce passage devrait vous interpeller :

      2 Corinthiens 9, 6-7 :

      «Au reste: Celui qui sème chichement moissonnera chichement, et celui qui sème abondamment moissonnera aussi abondamment. Que chacun donne selon qu’il l’a résolu en son coeur, non à regret, ni par contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie.»

      , mais visiblement, beaucoup ne savent pas lire !
      — Est-ce qu’en donnant la dîme au “pasteur”, vous donnez vraiment sans regret ni contrainte ? Pour beaucoup, ça m’étonnerait, surtout si vous connaissez quelqu’un de votre famille dans le besoin, qui aurait bien plus besoin de votre aide que le “pasteur” et dont vous le privez en donnant la dîme !!!
      — Est-ce vraiment ce que Dieu veut ? Interrogez-Le et PRIEZ AVANT DE DONNER VOTRE DÎME !
      — Grrrr 😡 ! Ces “chrétiens” qui ne veulent rien comprendre 😡 , ça m’horripile !

    • La dîme et les offrandes sont pleinement d’actualité. Mais ce n’est pas pour les radins 😉

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 14 h 06 min //

      Personnellement, nous donnons celons notre cœur et après avoir prier pour savoir combien nous devons donner.
      Le Seigneur nous a toujours dit combien nous devons donner .
      C’est donc pas automatique puisque nous n’avons plus d’église. Nous suivons sur le net la PO. Nous donnons à la PO quand Dieu nous le suggère, parfois à des personnes que le Seigneur nous désigne et qui sont dans le besoins.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 14 h 18 min //

      Rédaction // 28 mai 2018 à 10 h 09 min //

      Quand on sent culpabilisés… le pb vient souvent de nous et de nos blessures… et non de celui qui exhorte.

      ****la difficulté vient de ce que nous avons vécu à carrefour revival à Montélimar .

      Pendant les sessions il y avait jusqu’à 8 collectes par jour. Et voilà qu’un jour le Seigneur me donne un ordre. Va planter ta bannière aux côtés des corbeilles d’offrande .
      Je suis allée mettre ma bannière en la calant bien comme Dieu me le demandait.
      C’était un WK explosif dans la foi, comme aimait le dire le responsable et prophète de ce lieu. Il y avait plein de prophètes de divers pays …Ils se sont tousses approchés comme une volée de moineaux pour savoir ce qui se passait . Mais moi j’avais reçu juste après mon obéissance l’explication de ce geste prophétique .

      Il y avait de gros détournement d’argent dans des poches…….noires et le calcul du montant prélevé était calculé après ces prélèvements, ils étaient dans le mensonge lui sa femme et son bras droit.

      Si nous sommes intègres , alors le Seigneur peut nous utiliser pour amener à la lumière les escrocs et les juger. Qui est prêt à obéir de telle manière que Dieu puisse l’utiliser pour la purification de sa maison ????

      Voilà Paul !!!! Il y a eu d’autres lieux où Dieu m’a utilisé pour faire ce travail très désagréable .

    • L erreur est de voir la même dérive dans chaque évocation des offrandes

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 15 h 30 min //

      Rédaction // 28 mai 2018 à 14 h 29 min //

      L erreur est de voir la même dérive dans chaque évocation des offrandes

      ****Oui aussi je prie avant d’agir 😉

    • A quand un édito sur la dîme Samuel Foucart ? Mdrrrrrrr ! Personne en pose la question alors je la pose moi même. Donc je vais me répondre rapidement. Samuel Foucart

    • En ce qui concerne l’édito sur la dîme, sans doute pas lundi prochain, mais peut-+être bien l’autre ou le suivant. Amicalement. 🙂 Samuel Foucart

    • Personne ne parle (ou je me trompe peut être) des pasteurs (dont je suis) qui parle librement de l’argent dans l’église, quand c’est nécessaire et qui mettent eux mêmes leur offrande, parce que oui cela existe et d’ailleurs c’est ce qui fait la différence avec les autres. Samuel Foucart

    • Dans certaines « églises », les « fidèles » s’entendent dire qu’il leur faut verser la ‘dîme’ parce que ce serait un « enseignement biblique » – ‘dîme’ se rapporte à « dix », et désigne donc 10 % des revenus. Le fidèle de ce type de mouvement devra donc faire une offrande « volontaire » de 10 % de son salaire, qui sera consacrée au fonctionnement de son église et aux « projets » que font ses dirigeants.

      Mais est-ce bien une offrande volontaire ?
      Que devons nous penser lorsque le dirigeant (pasteur, prédicateur, etc.) insiste lourdement dans ses prêches, par exemple sous cette forme: « La ‘dîme’ est prescrite dans la Bible, c’est donc la volonté de Dieu que les croyants véritables s’en acquittent » – et certains ajoutent: « nous sommes libres de ne pas la donner, mais dans ce cas il est inutile de prier Dieu, car il ne saurait exaucer ceux qui ne lui obéissent pas! ». Ainsi, certains prédicateurs n’hésitent pas à menacer leurs fidèles, allant jusqu’à dire: « vous volez Dieu lorsque vous ne donnez pas la ‘dîme’ à l’église ».

      Ce que ces prédicateurs indélicats (ou ignorants…) oublient de dire:
      La ‘dîme’ était une loi qui ne concernait que les Juifs de l’Ancienne alliance, lorsqu’ils vivaient dans un état théocratique. Les chrétiens n’étant plus assujettis à la loi de Moïse (Gal 5:4 « vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi »…), n’ont donc plus à verser la ‘dîme’. La prescription de verser la ‘dîme’ n’existe pas dans les Evangiles, ni dans le reste du Nouveau Testament.

      10%: vraiment ?
      Si malgré cela certains s’entêtent à vouloir donner la ‘dîme’, qu’ils sachent que le taux de 2,5 % de leurs revenus suffira, ainsi qu’il est prescrit dans la loi de Moïse: « Au bout de trois ans, tu sortiras toute la ‘dîme’ de tes produits… Alors viendront le lévite (prêtre), qui n’a ni part ni héritage avec toi, l’étranger, l’orphelin et la veuve, qui sont dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l’Eternel ton Dieu te bénisse… » Deut 14:28-29. Nous voyons dans ce texte que la ‘dîme’ était divisée en 4 parts, celle des prêtres, celle des étrangers, celle des orphelins et celle des veuves. Aujourd’hui nous payons tous trois de ces parts de ‘dîme’ (voire quatre dans certaines régions), par les impôts directs et indirects. En effet, les orphelinats, les pensions de reversions aux veuves etc. sont à la charge de l’état et des caisses de retraites et non de l’Eglise. Ainsi, si certains désirent absolument verser une ‘dîme’, 2,5 % de leurs revenus suffiront car il ne reste à leur charge que la part du prêtre (le Lévite), soit le quart de la ‘dîme’, et le reste (l’étranger, la veuve, l’orphelin) ils l’ont déjà donné (ce taux tombe à 0% pour ceux qui paient un « impôt ecclésiastique »). Il est par conséquent malhonnête de la part de ces prédicateurs de s’octroyer la part des étrangers, des orphelins et des veuves. La seule prescription évangélique sur l’offrande est la suivante: « Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte… » 2 Cor 9:7.

      Le porte-monnaie, baromètre de la spiritualité:
      La référence à la ‘dîme’ est fort commode pour pomper 10% des revenus des fidèles: « c’est écrit quelque part dans la Bible », donc « Dieu le veut ». Si vous ne versez pas la ‘dîme’ à votre église, « vous volez Dieu! ». Il s’agit bien là d’une arnaque intellectuelle… Beaucoup excellent dans l’application de cette sorte d’impôt pour « la plus grande gloire du Très Haut ». Le fonctionnement de ce système de prélèvement va souvent de pair avec l’exclusivité prétendue de la vérité, du salut, et l’imminence du jugement dernier. Comme dans le commerce, pour soutirer la décision d’achat au client potentiel, il faut l’amener à prendre rapidement une position en l’assurant que le produit est bientôt épuisé et qu’il ne pourra le trouver nulle part ailleurs. Et cela fonctionne tout aussi bien dans le domaine qui nous occupe ici: « l’opportunité d’être sauvé est de courte durée car la fin du monde est proche ».

    • Les offrandes volontaires c’est en plus de la dîme… la dîme c’est les prémices qui appartiennent a Dieu. Les offrandes ce sont les dons volontaires. La loi spirituelle des prémices esr toujours en vigueur.

      Si on n’est pas pret a donner 10%… on n’est pas pret a donner nos vies pour le Royaume de Dieu.

    • Pardon je voulais dire Lyloo et non Libertad

    • Hervé , quand Jésus reprend les pharisiens par rapport à la dîme c’est parce q’uils faisaient ça pour être vu mais qu’ils ne vivaient pas ce qu’ils prêchait mais il dit  » voilà ce qu’il faut faire SANS NEGLIGER LES AUTRES CHOSES  » ça veut bien dire que ce n’est pas parce qu’on fait selon le cœur de Dieu qu’il faut négliger la dîme , mais il faut le faire avec les sentiments qui sont en Christ

    • Très bonne réponse ma chère Catherine 😉

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 36 min //

      Samuel Foucart // 28 mai 2018 à 16 h 28 min //

      A quand un édito sur la dîme Samuel Foucart ? Mdrrrrrrr ! Personne en pose la question alors je la pose moi même. Donc je vais me répondre rapidement. Samuel Foucart

      YES YES YES…………..NOUS ALLONS BIEN COMER ….pour sûr 😉

    • — N’ouble pas, Catherine, que LA DÎME FAIT PARTIE DE LA LOI que Christ a ACCOMPLI ! Si tu veux vivre selon la loi, Christ t’est INUTILE et tu foules aux pieds l’esprit de la grâce ! Veux-tu vraiment insister lourdement ?
      — Quoi 😯 ?!?? Christ n’aurait-Il pas accompli la dîme ?!??… Il a payé les deux drachmes de l’impôt du Temple pour lui et pour Pierre en lui faisant pêcher un poisson dans la gueule duquel il y avait un statère (4 drachmes) et il n’est écrit nulle part (cherche bien !) qu’Il ait versé une dîme quelconque aux Pharisiens ! De même pour les 12 apôtres, Paul, Barnabas, Silas, Tite, Timothée, etc… !
      — GrrrRRRrrr 😡 ! Ces “chrétiens” : “formatés” par le “pasteur” tellement qu’ils ne lisent plus leur Bible correctement ! Il faut vraiment tout bousculer dans leur “comprenotte” !

    • Ma petite belle fille est péruvienne , ils n’ont pas le même rapport à l’argent que nous français , ils donnent pour l’oeuvre de Dieu avec joie , on n’a pas besoin de leur prendre la tête pour ça , pour eux c’est naturel et vous savez quoi ils sont vraiment bénis en retour

    • — Parce qu’ils donnent volontairement et non “forcés” par un “pasteur” en mal de reconnaissance !
      — J’ai vu sur Internet une église, en France, qui ne demande JAMAIS la dîme ou l’offrande et qui, ayant mis simplement un tronc où chacun peut y mettre ses offrandes, n’a jamais manqué de rien depuis plusieurs années, après qu’elle ait mis le tronc en place ! Du coup, ils laissent tel quel !
      — Le pasteur de cette église ne fait JAMAIS d’appel aux dons ! Ne trouves-tu pas qu’on devrait s’en inspirer ?

    • Te fâche pas Hervé car c’est pas ton fric qu’on met à la dîme.
      Ceux qui le font le font pour le Seigneur et ceux qui le font pas le font aussi pour le Seigneur.
      Laisse chacun libre de ses convictions.

  5. je voulais écrire ; fait avancer

  6. FERRET jeanlouis // 28 mai 2018 à 9 h 45 min // Réponse

    Bonjour à toutes et tous!!!
    Très très bonne remarque de Samuel FOUCART.
    Merci du courage car il en faut dans ce monde « évangélique » dit Chrétien!!!!
    Qui nous pardonnera?????
    jeanlouis FERRET

  7. Samuel F. conclut: « Soutenez bien, demandez des comptes, ce n’est pas un péché ! Exigez des chiffres clairs, ce n’est pas manquer de confiance, c’est juste être intelligent et puis ne donnez pas là où il est impossible d’avoir des réponses vraiment claires » Comme au super marché Leclerc!!! 😆

    Parce que ce genre d’individus (souvent originaire de l’Afrique… profonde) spécialistes du « fric-fra » du (continent noir), bien sur! En exgigeant de voir la couleur du « camembert »? Ils donneront la réalitée du nombre de portions existante? Permettez à Pulsar, d’avoir un certain recul, dans le doute de l’honnêteté de la réponse qui, peut-être, sera formulée dans la forme ronde du camenbert, (noir ou blanc) un peu trop fait!!! 😆 Sous toutes réserves 😆
    Comme qu’ils disent les « à vos cas » dans leurs business corrompus 👿 Droit aux mensonges oblige pour dédouaner les voyoux, les criminels… Allez bonne journée et « vivement (dimanche) pardon: lundi prochain pour le prochain EDITO de Samuel. Toujours plein d’instructions à mettre à jour, même la nuit♥ 😆

    • Samuel Foucart // 28 mai 2018 à 10 h 34 min //

      Bonjour Pulsar Houla ils sont de moins en moins d’Afrique noire ces personnes je vous assure même si effectivement on en trouve encore pas mal. Samuel Foucart

  8. il faut , et on doit demander des comptes , si la personne tic alors on peut se poser des questions

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 10 h 44 min //

      Catherine Bunel // 28 mai 2018 à 10 h 29 min // Réponse

      il faut , et on doit demander des comptes , si la personne tic
      alors moi je réponds : Et tac !

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 39 min //

      Samuel Foucart // 28 mai 2018 à 17 h 16 min //

      En même temps le Camembert c’est Normand, donc de chez moi, mais que chacun ramène son fromage SVP merci. Samuel Focuart

      ***si Samuel à de quoi nous loger on vient !!!

  9. Ah ah yes excellent article !!! 😃👍👏👏👏

  10. Perso j’aime le camembert quand il est bien coulant… alors que les finances coulent à flot ! 🙂

    • David Bayas // 28 mai 2018 à 12 h 50 min //

      Un camembert ça se partage 😄

    • Quand il y en a assez… ! Tout dépend de la taille du camembert ! 🙂

    • David Bayas // 28 mai 2018 à 13 h 14 min //

      Avec les chrétiens ce n’est pas cher ! 😂, on peut donc s’en acheter un chacun, et se faire une agape 😋

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 15 h 29 min //

      David Bayas // 28 mai 2018 à 13 h 14 min //

      oui oui avec du pain frais ………c’est super bon eeeet la communion fraternelle bien autant 😉

    • David Bayas // 28 mai 2018 à 16 h 56 min //

      Une agape avec les chrétiens d’actu-chretienne, Paul tu nous organises ça ?

    • Heu… allez la faire chez m. Foucart 😆

    • En même temps le Camembert c’est Normand, donc de chez moi, mais que chacun ramène son fromage SVP merci. Samuel Focuart

    • David Bayas // 28 mai 2018 à 17 h 28 min //

      Cool ! 👍 je retiens 😉

    • Z comme Zorro ⚡️⚡️ // 28 mai 2018 à 22 h 16 min //

      Ramener son fromage nous changera de ceux qui ramènent toujours leurs fraises !!!
      Trop facile mais tellement tentant!

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 43 min //

      ZORRO

      ceux qui ramènent toujours leurs fraises !!!
      Trop facile mais tellement tentant!

      ….. Pourquoi vous n’appréciez pas quand les chretiens ramènent leur fraise pour en faire une salade communautaire avec crème Chantilly à volonté 😉 😉 😉

    • „„Salade de fruits, jolie, jolie, jolie !““

      — Continuez à “ramener vos fraises” ! Je “ramène mes letchis, mes mangues et mes goyaviers” !

  11. À Catherine ,vous citez mon nom sûrement par erreur car je n ai rien écrit !😊

    • Oui désolée , j’ai rectifié je viens de me rendre compte , désolée 😀

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 44 min //

      Catherine Bunel // 28 mai 2018 à 19 h 43 min //

      Elle est dans les choux choux choux notre donzelle …. Bonne journée Catherine 🙂

  12. Je dirai simplement que lorsque Dieu donne une vision qu elle soit missionnaire ou autres il donne aussi la provision et il se sert souvent de personnes à qui il met à cœur de donner!

    • Dieu donne la provision, mais en effet il ne fait pas pleuvoir des billets du ciel… cela passe par la fidélité, la générosité et la libéralité des disciples.

    • — Oh, Il peut, mais pas nécessairement en donnant de l’argent qui, de plus, ne nous appartient même pas (a-t-on demandé votre avis quand on a changé le franc contre l’euro ?) !
      — D’ailleurs, quand la Bible parle “offrandes et dons”, pourquoi pensez-vous automatiquement “argent” ? N’y a-t-il vraiment pas d’autres choses à donner que de l’argent pour soulager et aider les vrais pauvres ?!??… On dirait que vous êtes “formatés” par l’argent et que ce n’est que par ce moyen que vous pouvez aider les pauvres !!!
      — Un proverbe du monde dit bien :

      “La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a”

      — Ce que la Bible confirme :

      2 Corinthiens 8, 7-15 :

      «C’est pourquoi, comme vous abondez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle de toute sorte, et en amour pour nous, abondez aussi dans cette oeuvre de charité. Je ne le dis point par commandement, mais pour éprouver, par l’empressement des autres, la sincérité de votre amour. Car vous connaissez la charité de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, étant riche, s’est fait pauvre pour vous, afin que par sa pauvreté vous fussiez rendus riches. Et en cela je vous donne un conseil, car cela vous convient, à vous qui non seulement avez commencé de le faire, mais qui en aviez eu le dessein dès l’année passée. Achevez donc maintenant de le faire, afin que comme il y a eu la promptitude de la volonté, il y ait aussi l’accomplissement selon vos moyens. Car, si la promptitude de la volonté existe, on est agréable à Dieu, selon ce qu’on a, et non selon ce qu’on n’a pas. En effet, pour que les autres soient soulagés, il ne faut pas que vous soyez surchargés; au contraire, qu’il y ait égalité, Que votre abondance supplée maintenant à leur indigence; afin que leur abondance supplée aussi à votre indigence, en sorte qu’il y ait égalité, Selon qu’il est écrit : Celui qui recueillait beaucoup, n’en avait pas plus, et celui qui recueillait peu, n’en avait pas moins.»

      Si vous êtes pauvres et que le “pasteur” insiste pour que vous versiez votre dîme, déjà que vous n’avez pas assez pour vous, SORTEZ !

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 13 h 58 min //

      Rédaction // 28 mai 2018 à 12 h 04 min //

      Dieu donne la provision, mais en effet il ne fait pas pleuvoir des billets du ciel…

      *****Et bien ça m’est arrivée à la caisse d’un Leclerc…. à Montelimar .
      Alors que je cherchais mon chéquier voilà que je n’avais plus de chèque … c’est alors que deux billets de banque sont tombés du ciel devant moi et la caissière…. J’ai tellement été surprise que je les ai donné à la caissière en lui disant ; ce n’est pas à moi et je ne comprends pas … je suis allée chercher un chéquier pour payer mes achats .
      Mais une fois dans la voiture j’ai prié et remercier le Seigneur pour ce miracle …j’étais bouleversée , sans l’avoir vu de mes yeux , je ne l’aurais jamais cru possible.
      Mais j’étais bien trop honnête pour m’approprier cet argent .

      Une autre fois, nous étions jeune mariés, (c’est donc antérieur à l’histoire du Leclerc qui n’a que 15ans), nous étions allés au culte et à la collecte mon mari à donné le seul billet qu’il avait dans son porte feuille .
      Nous avions à l' »époque très peu pour vivre.
      Une fois sorti il fallait acheter le pain et nous n’avions plus rien .
      Alors j’ai prié pour que Dieu pourvoit . Il l’a fait !!! Nous avons trouvé sur le trottoir à mes pieds le billet que mon mari avait donné à l’église … De quoi finir la dernière semaine du mois .

      Jean 11.40

      Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?

    • Je rectifie… a part pour colombe, Dieu ne fait pas pleuvoir des billets du Ciel 😆

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 15 h 26 min //

      Rédaction // 28 mai 2018 à 14 h 31 min //

      Je rectifie… a part pour colombe, Dieu ne fait pas pleuvoir des billets du Ciel 😆

      Hahahahaha ….. 🙂

    • Libertad a écrit: « À Catherine ,vous citez mon nom sûrement par erreur car je n ai rien écrit » !😊 Effectivement Pulsar avait remarqué, il m’en parlait justement et me disait: c’est peut-être un oublie de la Rédaction, ou une censure? Chose étonnante, car tout les deux, (Catherine et Rédaction), n’y sont guères sujet pas plus à l’animadversion, qu’à la réprobation par l’interdit… 😥 Comme le mériterait bien Pulsar!: je vous le fait pas dire! 😥 Ça: c’est seulement au cas où? 😉 😆 Pour que Pulsar ne soit pas oublié et mis au rebut avant l’heure? 😥

      Pour ce qui concerne la vision de Dieu: produisant le désir et le faire: avec les ressources pour « donner » avec émission de la « source » même! Pulsar essaye bien de rappeler à Dieu, que Pulsar et ben, il est un « missionnaire auto-entrepreneur, indépendant, autonome! Dieu devrait penser à prévenir à la ronde pour remplir le compte en banque de Pulsar!!! 😆 Pulsar donnerait bien une procuration, à tout le monde… Mais son CCP étant très limite, il faudrait pas que les mandataires en question, se lachant, ne face sauter le compte? Restons circonspect quant aux suites douteuses!!! Comme le suggère Samuel F. Quoi que vous me direz, c’est écrit: 😉 Version Martin « Car c’est Dieu qui produit en vous avec efficace le vouloir, et l’exécution, selon son bon plaisir. » 😆 A bientôt! Bises♥

    • Chère Rédaction, tout à fait d’accord avec vous, d’autant plus que vous êtes la preuve vivante (sauf erreur cruelle de ma part) que Dieu pourvoit sans pour autant être sans cesse un quémandeur et un fabricant de camembert numérique indigeste. Samuel Foucart

    • — @ Paul Ohlott :
      — Crois-tu que c’est seulement par l’argent que Dieu aide les nécessiteux ?
      — Si quelqu’un a un appareil électroménager en panne et qu’il y tient parce que ça fonctionnait très bien avant la panne, crois-tu qu’il va céder aux sirènes de l’argent pour s’en acheter un neuf qui risquerait de durer bien moins longtemps que celui qu’il avait et dont il étant habitué ? De plus, il faudra qu’il se réhabitue à faire fonctionner le neuf ! Parfois, c’est pô gagné !
      — Crois-moi, s’il trouve un dépanneur qui soit capable de lui dépanner son appareil, il sera beaucoup plus heureux que si on lui achetait un neuf et qu’on mette son appareil actuel à la déchetterie !
      — Et si quelqu’un, prpriétaire d’une maison, a un problème à sa porte d’entrée qui ne ferme pas bien, aura-t-il besoin d’argent, ou qu’un menuisier lui répare sa porte ?
      — C’est exactement ce que je fais dans le domaine de l’électronique et parfois de l’informatique en améliorant ou en dépannant des matériels de ma famille ! Ça aussi, c’est une offrande et il n’est pas nécessaire que les “pasteurs” soient mis au courant : ils seraient bien capables de nous culpabiliser comme ils savent si bien le faire parce qu’on en donne pas d’argent à l’“église” !

      *** À ce propos, un jour que j’étais encore dans une dénomination, un membre de ma famille avait besoin d’une aide financière. Ma femme m’en parle et je demande au “pasteur” si je peux me servir de ma dîme pour aider quelqu’un dans la détresse, sans lui préciser qui. Il me répond que “non, il faut donner à l’église”. Lui désobéissant en secret, j’allais réserver ma dîme pour aider cet homme quand j’apprends par ma femme qu’il avait reçu l’aide par quelqu’un d’autre. Ce jour-là, je gardai ma dîme pour moi car, curieusement à ce moment-là, malgré les promesses du “pasteur” pour qui donnerait fidèlement sa dîme, j’étais à deux doigts de la détresse ! Je suis sorti ensuite de cette dénomination. Depuis, je n’ai plus eu aucun problème !***

      — Alors, tu vois : c’est pas parce qu’on ne donne pas à l’“église” qu’on ne donne pas dans l’absolu ! Et que ce n’est pas que par l’argent qu’on peut le mieux assister les nécessiteux ! Parfois, on donne beaucoup plus, parfois pas du tout : le Seigneur ne nous condamnera pas pour ça ! Mais Il nous condamnera si on “ressuscite” la Loi de l’Ancienne Alliance, dîme comprise, car la loi amène la malédiction et la grâce la bénédiction.
      — L’as-tu vu ainsi ?

    • Ai je dit que le don se limite a l’argent ? En revanche l’argent est sans doute le plus grand prophète qui révèle nos coeurs.

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 46 min //

      Samuel Foucart // 28 mai 2018 à 16 h 34 min //

      Réponse top ….. mais pas chretien 😉

    • — Paul, ce n’est pas l’argent, mon prophète : c’est Jésus-Christ et PERSONNE D’AUTRE !

    • — À Colombe :

      „„Une autre fois, nous étions jeune mariés, (c’est donc antérieur à l’histoire du Leclerc qui n’a que 15ans), nous étions allés au culte et à la collecte mon mari à donné le seul billet qu’il avait dans son porte feuille .
      Nous avions à l’ »époque très peu pour vivre.
      Une fois sorti il fallait acheter le pain et nous n’avions plus rien .
      Alors j’ai prié pour que Dieu pourvoit . Il l’a fait !!! Nous avons trouvé sur le trottoir à mes pieds le billet que mon mari avait donné à l’église … De quoi finir la dernière semaine du mois .““

      — Donc, à l’époque, vous donniez votre “dîme” au “pasteur” ! Et, sans comprendre pourquoi, vous vous retrouviez à “tirer le diable par la queue” pour vos fins de mois !
      — J’étais aussi dans cette situation. Et la seule fois où j’ai eu mon compte bancaire à découvert, c’est justement quand je versais ma dîme !
      — Ne vois-tu donc pas qu’il y a là une malédiction ?
      — Et je suis certain que, maintenant que tu es sortie des “églises” et que tu ne verses plus ta dîme, mais que tu es à l’écoute de Dieu pour combler les éventuels besoins des personnes qu’Il te met sur ta route (pas nécessairement avec de l’argent, mais avec ce que tu as en trop dans ta maison !), tu ne manques de rien parce que tu donnes sans contrainte et avec joie ! Me trompe-je ?
      Avec la dîme, on donne TOUJOURS sous la contrainte, comme les impôts ! Réfléchissez bien à ça, Paul Ohlott, Catherine Bunel et ceux qui pratiquent la dîme !

  13. C est hélas vrai qu’il y a des abus mais il faut aussi reconnaître que dans nos milieux ,l argent est un sujet tabou et que celui qui réussit financièrement devient suspect!L Evangile de la médiocrité fait plus de dégâts que l Evangile de la prospérité ,la vraie celle qui n est plus dangereuse car l âme ayant d abord été rendue prospère donc délivrée de l amour de l argent pour utiliser ce dernier comme un outil pour faire avancer le Royaume de Dieu,!Et puis en Christ nous gérons avec Lui et veillons effectivement à ne pas donner à n importe qui!

  14. puisque ce sont les chrétiens qui paient, rien n’est cher.

    ………
    Loups dit : «Quoi de plus aisé que de s’offrir le luxe de la Charité avec ce qui ne nous coûte absolument rien !»
    C’est le leitmotiv moteur de ces loups au milieu du troupeau, trompant et s’enrichissant au nom de la piété.
    A la fin de toute chose beaucoup s’entendrons dire ouvertement par notre Maître et Seigneur Jésus-Christ : «Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité et ne faîte point la volonté de mon Père qui est dans les cieux.»

    Puisse Dieu préserver son troupeau et puisse t-il lever une armée de serviteurs modèles et honnêtes ayant la piété pour rassasiement.

    • „„puisque ce sont les chrétiens qui paient, rien n’est cher.““

      — C’est parce qu’on pense ainsi que les CDs de chants chrétiens sont plus chers que ceux du monde païen, avez-vous remarqué !?… Or, Dieu ne nous demande pas de dépenser notre argent n’importe comment ! Si nous suivons l’Ordre Divin il est premièrement affecté à notre famille, ensuite à nos enfants mariés quand il arrice qu’ils soient dans une mauvaise passe, ensuite pour nos proches ry en dernier pour d’autres que le Seigneur met sur nos routes pour que nous les aidions !
      — De plus, contrairement au monde, ce que nous donnons pour le Royaume des Cieux se multiplie : pourquoi insiste-t-Il sur «un verre d’eau froide» donné et que le donneur de ce verre d’eau froide ne perdra pas sa récompense ?
      — Si donc l’argent gagné ne suffit pas, il faudrait p’têt se demander si on ne le dépense pas inconsidérément ! Pour ce qui est des CDs de chants chrétiens, je vois ce qui pourrait “bouffer” l’argent de ceux qui les font : c’est le dépôt de la musique dans un organisme de droits d’auteur basé sur la jalousie (Rappelez-vous comment a été fondée la SACEM !) et qui “clavte” les auteurs en leur imposant un droit d’exclusivité (Ils n’ont plus le droit de déposer ailleurs, sous la Creative Commons, par exemple !) !
      — Or, souvent, des chansons du monde païen se retrouvent en libre écoute et téléchargement légaux sur le Net ! Cherchez bien un chant “chrétien” ! Le peu que vous trouverez est d’anciens chants, les nouveaux chants sont “clavetés” et on ne peut en écouter que des extraits !
      — Je divague ? Vérifiez donc !

    • @Hervé : Il ne faut pas confondre «seuil de rentabilité» avec cupidité.

      Bien à toi !

    • „„@Hervé : Il ne faut pas confondre «seuil de rentabilité» avec cupidité.““

      — Ah, parce que le “seuil de rentabilité” des “artistes chrétiens” est différent des artistes du monde païen, qu’ils vendent leurs production musicale plus cher que les musiques païennes ?
      — En tous cas, les “pasteurs” qui vendent fort cher des extraits de la Parole de Dieu, alors qu’on peut toujours la télécharger gratuitement et en entier sur Internet, ont un billet de banque à la place du cœur ! Leur mobile, c’est l’amour de l’argent, chose condamnée par Dieu !
      — Ô tempora, ô morès !

    • Si tu sais faire fonctionner un peu ce qui te sert de cervelle tu comprendrais que le coût de production se répercute sur le nombre de Cds vendu d’où la notion de seuil de rentabilité.
      Et puis par ailleurs personne ne t’a mis un couteau sous la gorge pour acheter Bible ou Cds pourquoi encore te plaindre?
      Si pour aider un frère tu achètes tu fais bien où se situe le problème ? Si tu veux pas t’achètes pas. Le vendeur est quand bien même libre de fixer son prix…

  15. C est ce que je dis Rédaction il met à cœur de donner parfois spontanément et parfois cela peut passer par un appel !

  16. Un petit garçon qui aimait le Seigneur était triste au moment de l offrande car il n avait rien à donner alors quand la corbeille passa car elle était très grande ,il se mit dedans!Comme dirait Jésus ,que celui qui peut comprendre comprenne !😊

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 13 h 43 min //

      Libertad // 28 mai 2018 à 13 h 24 min /

      Que c’est jolie ! Ce petit garçon avait tout compris 🙂

    • Ca ressemble a une histoire fictive hein 😉

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 28 mai 2018 à 14 h 23 min //

      Libertad // 28 mai 2018 à 13 h 24 min /

      Donner de l’argent sans se donner c’est une entourloupette que Dieu remarque … C’est l’histoire des pharisiens dans le temple….. Jésus observait comment les gents donnaient ..Et voilà que ses yeux (ô les yeux de Jésus) s’arrêtent sur une pauvre veuve !!!

    • Libertad , n’en veuillez pas à Pulsar, il profite de la belle histoire que vous comptez, pour réviser sa Bible 😆

      Combien que ça peut peser un petit garçon? « Dans une balance ils monteraient, (les humains sans distinction de race et de couleurs évidemment), Tous ensemble, plus légers qu’un souffle. » Esaïe 40. 15 😥 Quoi que!

      « Et quiconque aura donné à boire seulement un verre d’eau froide à un de ces petits en qualité de Disciple, je vous dis en vérité, qu’il ne perdra point sa récompense. » Matthieu 10. 42

      « Car tous y ont mis de leur superflu; mais celle-ci y a mis de son indigence tout ce qu’elle avait, toute sa subsistance. » Marc 12. 44

      « Chacun donnera ce qu’il pourra, selon les bénédictions que l’Eternel, ton Dieu, lui aura accordées. » Deutéronome 16. 17

      Alors surement le petit garçon, il a donné certainement, plus que son pesant d’or? D’ores et déjà♥ 😉

      « Eloigne de moi la fausseté et la parole mensongère; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m’est nécessaire. De peur que, dans l’abondance, je ne te renie Et ne dise: Qui est l’Eternel? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m’attaque au nom de mon Dieu. » Proverbes 30. 9

      Pulsar, ben: il donne sans compter, s’est son coeur qui est ainsi fait ! Tenez par exemple: « Un mec est venu sonner chez Pulsar, pour lui demander un petit don pour la piscine municipale, et illico-presto: il lui a donné un verre d’eau. » 😆

      Vous allez comprendre maintenant: « La bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu’elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu’elle n’a pas. » 2 Corinthiens 8. 12 Vous avez pigez! Pulsar, un peu! 😥

  17. Je préfère la réalité à la fiction et le Seigneur aussi!😊

  18. Le missionnaire comme l’évangéliste devrait être pris en charge par l’église (ce qu’elle fait spontanément pour le pasteur), en donnant en fonction des besoins du ministère ET prise en charge sociale maladie et retraite.
    Ces différents ministère devraient être soutenus par la prière, le moyen financier, les visites et l’église peut attendre d’eux des comptes rendus d’activités. Il va s’en dire que ces ministères ne sont pas des employés de l’église mais de Dieu. Un juste équilibre de reconnaissance mutuelle et d’écoute du Saint Esprit sont nécessaires pour que le Seigneur soit glorifié !

    • A condition que l eglise en a la capacité financiere !

    • — Que je sache, dans la Bible, l’apôtre Paul n’exhortait-il pas les Anciens à travailler pour qu’ils ne soient pas à la charge de l’église ? Ces “pasteurs-profiteurs” ne sont que des Diotrèphe qui mettent dehors les Vrais Disciples de Christ et font entrer des “requins” à leur place !
      — Les membres de cette “église” devraient “couper les vivres” à ces “pasteurs” en SORTANT de “son église” ! Ça l’amènerait sûrement à réfléchir et à se repentir !!! C’est pour ça que les “églises” se vident !

    • L’apotre paul a dit que les anciens meritaient un double salaire

      I timothee 5 v 16-18

    • A Rédaction à Paul O.qui cite son Homonime: « L’apotre paul a dit que les anciens méritaient un double salaire »
      Par exemple: si on double une coquille d’oeuf, ben çà ne fait pas… une omelette! Même pas une norvégienne 😆

      Croyez le cher ami: pour les coquilles, le mec Pulsar, ben il en connait un rayon! 😆 Vous aviez remarqué???
      Il est plus facile de repérer les fautes dans un texte écrit par d’autres, que dans un texte que l’on est soi-même 😉

      Rien multiplié par deux, ou bien zéro plus zéro cela fait un gros pataqués, même pas la moitier d’un Pulsar! 😆
      D’ailleurs il a besoin d’aller dormir le gars Pulsar, alors il y vas de se pas!!! Bonne nuit les petits…

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 8 h 49 min //

      Rédaction // 28 mai 2018 à 18 h 19 min //

      L’apotre paul a dit que les anciens meritaient un double salaire

      I timothee 5 v 16-18

      ça dépend , s’il est question du salaire du péché alors il faut se caler sur l’attitude de Zachée

    • salaire du péché en 1Tim.5 16-18…???? oO Kesako !!!
      Mais qu’est ce qu’elle ne va pas encore nous inventer ?…

    • Colombe/ les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée // 29 mai 2018 à 15 h 29 min //

      Shor L. // 29 mai 2018 à 12 h 07 min //

      mdr ………. 😉

    • „„L’apotre paul a dit que les anciens meritaient un double salaire““

      Double salaire, ou double honneur, Paul ? De plus, si «l’ouvrier est digne de son salaire», ne crois-tu pas que Dieu est capable de le lui donner sans appauvrir les autres ?
      — Déjà, apprends à ne faire confiance qu’EN DIEU sans appeler continuellement à la dîme et ressortir une loi qui apporte la malédiction</b !

  19. La Bible exhorte à la générosité envers tous azimuts : j’entends, tout frère ou sœur ou pasteur qui est vraiment dans le besoin, les autres devraient lui venir en aide. Et même tout humain dans le besoin : le Samaritain n’est pas venu en aide à son frère Samaritain mais à un Juif.

    Ceci dit, tout pasteur particulièrement :

    qui a rempli sa carquois (des actions en bourse, propriétaire des appartements en location, ….) doit éviter de toujours réclamer et les dîmes et les offrandes.
    qui ne prêche pas Jésus-Christ Sauveur, mais la prospérité, on ne doit plus
    ===> le « dîmer » ni ==> « l’ offrander » .

    Sans citer le nom, j’en connais un, qui joue en bourse avec les dîmes et les offrandes de l’église, afin de récupérer les intérêts pour lui.

    il y a de cela 50 ans qu’il s’est marié, il a travaillé avant de se convertir au pastorat à sa retraite; mais il se plains qu’il n’a jamais été en voyage de noce. Et ses anciens, sans demander l’aval de l’église, lui ont payé un voyage de noce aux seychelles hotel de luxe, pour une coquette somme sortie du compte des dîmes et des offrandes. Au retour de son « vieux voyage de noce » ridicule, ce pasteur a bloqué 30 minutes le dimanche matin, heure du culte, pour projeter ses photos et remercier l’église pour leur générosité (ne sachant pas nager, il s’est présent sur un bouée au bord de la mer , côte à côte monsieur et madame….

    Je trouve ridicule effectivement que les fidèles « dîment » et « offrandent » ce genre de pasteur vivant pour leur estomac. L’Apôtre Paul n’aurait jamais prêché son désire d’aller en voyage de noce ……
    Une fois, je lui ai demandé un RV , il me l’a accordé très facilement sans savoir bien sûr de quoi je voulais m’entretenir avec lui. Arrivé dans son bureau, je m’assois et je lui demande si l’église peut me faire un prêt ? (il y a une caisse d’entraide à l’église je signale au passage).
    Ce pasteur n’a pas pris la peine de m’écouter ou de me demander quel est mon problème ; il m’a pris de haut :
    « Tu penses que l’église a de l’argent ? L’église n’est pas une banque……. » Il s’est levé en grommelant ….. , il est sorti du bureau me laissant seul dedans. Evidemment, je suis sorti aussi et j’ai gagné la porte de l’extérieure pour rentrer chez moi. Et pourtant je savais qu’il y en a qui ont des aides ( ses préférés), d’autres qui ont des prêts (aux préférés de ses préférés, sur inclinaison du nom de l’un de la grille des préférés…)
    J’ai récupéré une K7 de ce pasteur dans laquelle il sermonne sur Malachie 3:8

    « Malachie 3:8 Un homme trompe-t-il Dieu ? Car vous me trompez, Et vous dites : En quoi t’avons-nous trompé ? Dans les dîmes et les offrandes »
    .
    Et lui de crier dans l »église comme pour gronder l’auditoire haut et fort :
    « Vous volez à Dieu, oui vous lui volez ses dîmes et ses offrandes. Cela fait environ deux ans que les dîmes et les offrande ne tombent plus assez . Vous volez à Dieu.. Je vais mettre sur le mur de l’église, un tableau de la liste de ceux qui ne paient pas leurs dîmes, comme fait le pasteur Yonggi Cho; et ce sera la honte de ceux qui ne versent pas leurs dîmes… »

    Lorsque je raconte les déboires pastoraux de certains de ces autoproclamés, les gens sans discernement me réponde, on ne dit pas du mal des serviteurs de Dieu. Moi je crois plutôt qu’ils sont des serviteurs de dddiiieeeuu. Ce dieu mondain dont la Bible nous dit de fuir ! !

    @Samuel Focart
    Oh ! Vous avez ouvert mes blessures contre ces faux pasteurs-renard, elles (mes blessures) vont saigner aussi longtemps que votre Edito restera affiché à ma vue, à chaque fois que j’entrerai dans ce forum ……

    Merci quand-même d’en parler. Même si vous dispatchez ce message dans des églises, ces pasteurs vous contrediront et ils diront à leurs fidèles que vous êtes ennemi de leur église. Car ils sont très manipulateur et n’admettent pas leur nature pécheresse.

    Bref, il y a trop à dire sur le sujet ! Que le SEIGNEUR REVIENNE VITE ! ! ! ! !

  20. Oui Colombe dans le domaine financier comme pour les autres domaines , ce sont nos mobiles que le Seigneur sonde ! Quant à ceux qui n ont pas la crainte du Seigneur car manipulation pour obtenir, c est très triste et grave pour eux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :