Samuel Foucart / Billy Graham, le modèle du Hamburger à la sauce évangélique !

Billy.F. Graham est donc mort à l’âge de 99 ans. A ma honte absolue, je l’ai appris mercredi soir en rentrant de mes réunions d’Église, alors que je le croyais mort depuis longtemps. Que l’on me pardonne, si c’est encore possible ! Donc le pasteur de l’Amérique est mort.

Cet homme d’une influence remarquable a surtout été pour moi et ce, depuis très longtemps, un modèle américain que l’on a largement servi aux évangéliques du monde entier. Il est d’ailleurs assez incroyable que ce pasteur baptiste refusant l’idée même que le parler en langues soit l’expression de la vie du Saint-Esprit, ait servi de modèle à tant de pentecôtistes. Mais bon, passons, l’erreur est humaine.

C’est une lourde tendance chez les américains, que de croire qu’ils détiennent le modèle absolu dans presque tous les domaines. Ainsi la démocratie a pour modèle les Etats-Unis d’Amérique, et il en est de même pour l’économie, la littérature et  le cinéma (mais hélas là, à mon avis, c’est vrai). Et bien entendu, le modèle évangélique ne pouvait venir que de là.

Je vous cite donc, dans ce même contexte, une prophétie, attribuée à feu David Wilkerson (est elle apocryphe ou réelle) mais elle vaut son pesant de beurre de  cacahuètes  made in USA .

En Novembre 2005, feu David Wilkerson aurait donné cette prophétie : « Quand vous verrez que je reprendrai Billy Graham et Oral Roberts à la maison, vous saurez que l’Amérique et l’Occident auront reçu leur dernier appel. Comme je l’ai dit dans ma Parole, si le Père ne raccourcissait pas ces jours de tribulation, même les élus ne seraient pas sauvés ».

Oral Roberts, l’évangéliste américain est décédé le 15 décembre 2009 âgé de 91 ans et Billy Graham ce jour.

Avouez tout de même que ce ne sont  sûrement pas l’humilité et le réalisme spirituel qui ont poussé quelqu’un à apporter une telle prophétie. Pour être  tellement convaincu de sa petite importance, il faut être juste en dessous du Seigneur, comprenez « américain » !

Billy Graham, on l‘a vendu au Japon (pays largement sous influence américaine depuis 1945), en Afrique, (mais bon avec des dollars en Afrique on fait ce que l’on veut), et en Europe ses campagnes ont été largement médiatisées. En France, grâce à un travail préparatoire invraisemblable d’au moins une année, le « pape des évangéliques » comme certains l’ont nommé à tort, a réuni du 20 au 27 septembre 1986, plus de cent mille personnes à Bercy. Sans parler des antennes locales dressées dans toutes les grandes villes de France et finalement assez peu suivies.

Cet intime des Présidents Nixon et Reagan reste à mes yeux un modèle exclusivement américain. J’ai réécouté mercredi soir un message donné à San José en 1981, à propos des choix. Sur le plan oratoire c’est remarquable, il n’est pas trop long, ce qui pourrait et devrait servir de modèle à certains français, croyant que longueur et inspiration vont de pair. Il ne laisse pas la part belle aux émotions d’infantilisme très tendance chez les prédicateurs évangéliques d’aujourd’hui se réclamant de son engeance spirituelle, et ce, jusqu’au ridicule : faire pleurnicher son auditoire enverrait au ciel plus vite  d’après eux. Son humour est à froid, ce qui laisse penser qu’il ne « plaisante jamais » avec son auditoire ou dans l’expression de son message, ce qui est faux. Tout est propre, nickel, rien ne dépasse dans la forme. Sur le fond, le message évangélique est servi au millimètre, c’est tellement bien que cela en devient presque transparent, insipide, vide. Et pourtant la construction est, elle aussi, exemplaire, il y a tout. Au fond, ce modèle américain fonctionnera surtout, quoi que l’on en dise, auprès des américains.

Malheureusement, les évangéliques, pentecôtistes et autres baptistes européens et particulièrement français sont tellement sous l’influence de ce qui vient d’Outre Atlantique, que leur vision est faussée d’emblée.  Il faut des chiffres à jeter en pâture au petit peuple, chiffres la plupart du temps parfaitement incontrôlables,  des images, des phrases chocs (de plus en plus complètement vides), des slogans, des dollars et encore des chiffres par dessus : 400 rassemblements, 185 pays visités (dont la Chine, l’URSS, la Corée du Nord), 2,2 milliards de téléspectateurs, de quoi donner des complexes aux clones français de ce grand homme. C’est le modèle du hamburger à la sauce évangélique. Plus c’est gros, mieux c’est.

Sans parler de la BGEA, que préside William Franklin Graham III, chargée de vendre et d’exploiter la marque déposée « Billy Graham » à travers le monde, et ça marche. Regardez un peu du côté de certains sites chrétiens franchouillards, l’estampillage « Billy Graham » placé ici ou là, pour laisser croire que le pasteur de l’Amérique les connaît et travaille avec eux. Bon, vous me direz quitte à choisir entre l’estampille BGEA et celle du CNEF, heu…. Comment hésiter un seul instant? 
Un modèle de marketing à l’américaine, parfaitement rôdé et très efficace.

Après les campagnes de Billy Graham au Japon, le chiffre concernant les Églises évangéliques dans ce pays n’a pas évolué d’un pouce, pas plus qu’en France. D’ailleurs, ces deux pays que tout oppose culturellement, ont un chiffre à peu près similaire de croyants de confession évangélique.

Billy Graham, c’est aussi le précurseur du télévangélisme, et même s’il n’est pas question de lui imputer les dérives de quelques-uns, il a mis en place un système dès 1950 (via la radio et la télévision) qui ne demandait qu’à se pervertir, malheureusement.

En réécoutant ce message sur « Les choix », sous entendu à faire pour Dieu, j’ai noté que Billy Graham parle d’un certain nombre d’idoles, de manière simple et utile, qu’il appartient aux êtres humains de renverser, de déboulonner loin de leur vie afin de laisser Jésus régner en eux. Je regrette juste une chose dans son discours, c’est qu’il ne mette à aucun moment l’accent sur l’idolâtrie propre au christianisme évangélique, pentecôtiste et baptiste, visant sans cesse à mettre sur un piedestal certains êtres humains, de pseudo « grands hommes », à leur rendre des hommages à n’en plus finir, à faire verser des larmes de crocodiles. Bref, tout le folklore US issu de la tradition américaine,  de cette culture de la communication,  de l’image et de la dictature des chiffres. Je me souviens d’avoir déjà vécu cela avec le pasteur David Wilkerson, il y a quelques années, où il était formellement interdit de dire quoi que ce soit sur cet homme, propos immédiatement considérés comme une insulte à la mémoire de ce Monsieur, par un petit comité autoproclamé de « sachants » !

Bref iconoclaste j’étais, iconoclaste je suis, et iconoclaste je resterai, cela me fait au moins un point commun avec Billy Graham.

Billy où que tu sois,  tu peux compter sur moi pour déboulonner les idoles, quelles qu’elles soient !

Samuel Foucart

40 Comments on Samuel Foucart / Billy Graham, le modèle du Hamburger à la sauce évangélique !

  1. Ac 11:23 Lorsqu’il fut arrivé, et qu’il eut vu la grâce de Dieu, il s’en réjouit, et il les exhorta tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. Il n’a pas critiqué l’Église.
    Heb 13:7 Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu ; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. Fais de même.
    Jas 4:11 Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.
    Foucart, pour qui te prends-tu ? Vois-tu la paille au lieu de la poutre ? Juger légèrement, sans crainte, un serviteur de Dieu, ne reste jamais impuni. J’étais à Bercy comme conseiller et j’ai vu l’immense bien qu’a produit cette campagne – et tous les fruits n’en étaient pas visibles, et de loin. Le témoignage de B. Graham de 3 minutes à la télévision a laissé les spectateurs sans voix et profondément émus : le pur message de l’Évangile en 3 minutes ! Une belle chorale (c’est-à-dire des cantiques), et non le tintamarre et les tam-tam de la « musique dite chrétienne contemporaine », et des messages non pas fades et insipides, mais pleins de la vigueur et de la sainteté de l’Évangile véritable. Sans parler d’un ministère de 60 ans centré sur Jean 3:16.
    Le critique ferait mieux de passer sa langue 7 fois dans sa bouche et de craindre celui qui défend ses serviteurs.

  2. Samuel Foucart …surfe sur la vague d’émotions aprés la mort de l’évangéliste Billy Graham . Pour nous dire quoi ? que le « produit  » vient de l’Amérique , et qu’il a été bien vendu en France et dans le reste du Monde .Et lisant ces lignes d’une rare violence caricaturale , j’ai comme un malaise , et même plus , quelques nausées.
    Comment peut on être obsédé à ce point par le marketing , pour le dénoncer ensuite au sein du courant évangélique ? Comment dénier le travail d’un serviteur de Dieu – évangéliste de son état – et dont les fruits attestent la nature de son appel : servir dans l’obéissance de la grande commission mise en place par Jésus , Lui même . Sommes nous insensible à ces milliers de conversions qui durent encore aujourd’hui en France – et des centaines de milliers dans le monde , . Une prédication épurée allant directement au but . Une communication parfaitement conforme aux enseignements de l’Evangile .Un encouragement à tous les évangélistes du monde à affermir leur vocation ( Amsterdam 10 OOO serviteurs et servantes) . Son fils Franklin qui a reprit le flambeau avec profondeur et intégrité .
    Voila ce que je retiens du message et du messager
    Pour ce qui est de la prophétie attribuée à David Wilkerson,, elle est loin d’être authentifiée comme venant de Lui . Et curieusement Samuel Foucart s’en délecte tout en avouant ..qu’il n’est pas certain …que .
    . Non Billy Graham n’était pas iconoclaste . Ni ouvert aux polémiques stériles – indignent de notre vocation . Merci Seigneur pur notre frère Billy Graham

  3. Mangouste ton commentaire est nul à un point ; dans le style idolâtre j’ai un beau spécimen là ! Samuel Foucart

    • Rien compris, pas même les exhortations bibliques. Où sont tombées les add, en tout cas certains de ses membres ! Confondre respect et idolâtrie, quel mélange et quel aveuglement !

  4. Pierre, revoyez la définition de « iconoclaste » avant de vous aventurer à des commentaires. Merci. Samuel foucart

  5. ICONOCLASTE : définition : personne qui détruisait les images saintes (comprenez les idoles) dérivé du grec signifiant : briseur d’icône, d’images (d’idoles) ; opposé au culte des images sacrées sous l’empire byzantin.Les réformateurs du seizième siècle furent souvent des iconoclastes.

    • Bonjour,
      Je découvre à l’instant votre texte. Je n’ai pas encore tout lu j’en suis au tout début jusqu’à la mention de Billy Graham. Le ton me plait assez, le début du moins.
      Mais avant d’aller plus loin je vais quand même mentionner une erreur de frappe? même s’il est très possible que quelqu’un d’autre l’ai déjà mentionné (je n’ai encore pas lu les coms.

      C’est au sujet d’une prophétie prétendument donnée par David Wilkerson. En fait non cette prophétie a été donnée par Maurice Sklar ici :http://www.mauricesklar.com/Teachings/Prophecy/prophecy.html
      avec la fameuse phrase : I am taking Billy Graham home to heaven soon. When you see this, know that My time of grace for the Gentile nations is coming to a close.”

      vous l’avez en Français ici : https://www.michelledastier.com/decembre-20011-prophetie-de-maurice-sklar/

  6. Sabbra, aucun ! Disons que je m’en fiche éperdument de vos histoires de grands hommes de Dieu ! Voilà ma réponse à toutes ces foutaises américano évangéliques. Samuel foucart

  7. Bon je m’excuse je n’ai pas lu jusqu’au bout , j’ai vite décroché , sois béni , sincèrement , Samuel et j’espère que toi aussi , un jour tu retrouveras ta joie 😦

    • C’est fou ce que ça rend Joyeux, aimant et aimable cet Evangile… 🙂

    • Vous auriez dû Catherine, lire jusqu’au bout! Vous auriez vu que Billy Graham n’y est pas critiqué en tant qu’homme ou pasteur, mais qu’il s’agit plus de l’analyse critique d’un système et de comportements humains déviants. Je n’ai pas connu Billy Graham, peut être en souffrait il de cette idolâtrie autour de sa personne…ou pas! Peut être en jouait il ou en profitait il….ou pas.
      Quel rapport avec un manque de joie….vous êtes inquiétante avec vos raccourcis!!

  8. Il ne faudrait pas confondre ce qui relève d’une culture (ici américaine), avec ce qui relève de l’ego. Jésus aussi a dénoncé l’ego et le paraître, mais il l’a fait d’une manière douce en attirant l’attention sur les deux piécettes de la veuve.

    Billy Graham était le ou l’un des pasteurs les plus riches d’Amérique, selon Forbes (2005) il gagnait 450.000 $ par an (source : https://www.forbes.com/lists/2005/14/CH0022.html). Mais tout le monde le laissait tranquille, parce qu’il était un Baptiste oecuménique qui disait aux gens de rester dans l’Eglise Catholique. Quand le pape Jean Paul II est mort en 2005, des journalistes lui ont demandé s’il pensait que le pape était sauvé. Billy Graham a répondu qu’il était plus sûr du salut du pape, que de son propre salut.

  9. Le roi est mort , vive le roi !….Au fait , y-a-t-il un remplaçant pour le trône vacant ?….
    J’ apprécie votre humour et votre iconoclasme , Samuel Foucart , votre impertinence qui va jusqu’à déboulonner ( gentiment d’ailleurs …) la statue du Commandeur …un régal !

    • Ça fait plaisir de voir que je ne suis pas seule!

    • Moi aussi, j’ai beaucoup apprécié cet article. Mais nous n’avons pas dû lire le même que la plupart des commentateurs!!! B. Graham n’est pas critiqué, mais le système américain et les petits frenchies complexés et avides d’idoles, oui!

    • sergio

      Et oui certains chrétiens ont été tellement formaté par l’idée du pasteur intouchable et représentant de Dieu , qu’ils tremblent lorsqu’il faut se positionner pour aborder certaines dérives spirituelles…. Moi j’aime le franc parlé de Samuel F! Il nous permet d’utiliser nos neurones pour discerner avec le Saint Esprit ce qui est juste et divin et ce qui est de l’ordre de la propagande évangélique
      . LA RELIGION RESTE LA RELIGION DANS TOUTES LES DÉNOMINATIONS CHRÉTIENNES…. SVP affranchisse- vous de la langue de bois .

  10. Michel (La bergerie ) // 23 février 2018 à 14 h 09 min // Réponse

    Moi je croyais que Samuel Foucart avait disparu mais il est ressorti pour dire toutes ces sottises et surtout descendre Celui qui a su conduire des milliers de personnes vers Christ dont je suis ! en fait il a pris la terre ou les pierres de dessous ses pieds pour la jeter sur celui qui ne lui plait pas et il risque de s’enterrer tout seul dans le trou creusé ! Pasteur vous ,non croque mort :certainement !

    • « Celui qui a su conduire des milliers de personnes vers Christ » (sic) Ben Pulsar, il croyait que c’était le Saint Esprit qui faisait le boulot? Que pour Billy Graham c’était: « Dieu doit-il de la reconnaissance à cet esclave parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné? Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des esclaves inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire. Voyez comme Pulsar se trompait!!! 😥

      Conclusion: ce n’est pas le Saint Esprit, c’est Billy qui choisi et sauve et c’est à Billy Graham seul que revient toute la gloire, ni surement pas au Saint Esprit à Jésus-Christ. 😥
      « de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme »
      « C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. »
      « Le peuple s’écria: Voix d’un dieu, et non d’un homme! Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers. » 😥

      « Car c’est Dieu qui produit en vous avec efficace le vouloir, et l’exécution, selon son bon plaisir. »
      « Jésus leur répondit: N’est-ce pas moi qui vous ai choisis. »
      « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais c’est moi qui vous ai choisis. »
      « Je vous ai choisis du milieu du monde… » « Je connais ceux que j’ai choisis. »

  11. Moi aussi je suis iconoclaste, pourtant je me fais piéger quelquefois. En fait, Il faut trouver l’ équilibre en tout, ce qui n’ est pas chose aisée. En France aussi nous aimons glorifier les hommes de Dieu, Mais c’ est plus subtil (hum).
    Souvent je mets en pratique cet espèce de proverbe entendu par des chrétiens : Quand tu manges du poisson, Tu laisses les arêtes. Et surtout je me dis que le Seigneur jugera chacun pour ce qu’ Il aura fait. J’ ajoute une troisième borne, j’ évite de faire entièrement confiance à ceux que je ne fréquente pas, fussent-ils frères, j’apprends à discerner ce qui plaît à Dieu, ce qui vient de lui.
    Que chacun s’ examine, pour faire avancer le corps de Christ.
    Les parfums outre Atlantiques ne sont pas , pour moi, gage d’ authenticité christique, en cela je rejoins M.Foucart.

  12. Sur quels critères seront jugés les chrétiens et les serviteurs de Dieu ? Sur leur intégrité morale, sur leur fidélité à la Parole, sur l’authenticité de leur foi. Pas sur leurs miracles, leurs résultats, leur gloire humaine. Personne n’a accusé B. Graham sur ces valeurs fondamentales, et même la gloire terrestre ne l’a pas enorgueilli, ce qui est remarquable. Il a gardé la foi jusqu’au bout. Qu’il ait commis des erreurs, qui va l’en accuser ? On a le droit de ne pas être d’accord avec toutes ses positions. Mais les critiques feraient bien de se documenter bibliquement sur le jugement sévère de Dieu contre ceux qui jugent ses serviteurs fidèles.  » Qui es-tu, pour juger le serviteur d’autrui ? » « Tu seras jugé avec la mesure dont tu t’es servi, et on y ajoutera pour toi. » La médisance est une plaie et un ferment mortel dans l’Église. Et la calomnie ?

  13. C’est vrai, que si l’on n’y prenait garde l’on s’attacherai facilement a ce que l’on voit ou entend dire d’un prédicateur et l’on pourrai s’en faire une idole.
    – Cela n’arrive t’il pas aussi dans les églises ?
    Le pasteur avant Dieu! par des personnes mal affermi qui ne savent pas faire la difference ? qui n’ont pas compris la parole de Dieu ! qui sont mal enseigné?
    Et tout ça parce que ces gens ont SOIF de vérité et que ces prédicateurs ont énormément de charisme alors les gens s’en font un GRAND Homme de Dieu, si GRAND que Dieu est caché derriere.
    Mais, ce que je crois c’est que Dieu est puissant et que malgré tout , il y aura eu et il y aura encore et toujours de vrai conversion car l’on ne résiste pas au SAINT ESPRIT quand c’est LUI qui appelle.
    – C’est Dieu qui est grand , LUI seul. 🙂

    • Lyloo , on , ne pourra jamais empêcher certains humains de voir le pasteur avant Dieu , c’est dramatique mais c’est comme ça , hélas . Mais je crois que la plupart des serviteurs ne demandent pas ça , et je crois que la plupart des chrétiens d’ailleurs ne sont pas comme ça , depuis ma conversion j’ai plutôt vu des pasteurs en prendre plein la tête . Il y a , c’est certain des pasteurs qui aiment être idolâtré , ils ne se rendent pas toujours compte , mais , même s’ils sont choisis de Dieu au début , s’il ne se ressaisissent pas l’œuvre ne tient pas , tôt ou tard , le Seigneur fait tomber les masques . Après que des milliers de chrétiens soient reconnaissants parce qu’ils ont beaucoup reçu d’un serviteur ou d’une servante qui a choisi de suivre Jésus avec tout ce que cela comporte c’est assez normal tant qu’ils se rappellent que , si le Seigneur n’était pas avec lui ou elle , rien ne se serait passé . Quand il y a guérison , il n’y a que Dieu qui doit être glorifié , pareil pour tous les signes et les prodiges qu’il peut y avoir dans un ministère . Par contre là où je suis d’accord c’est ce terme de « grand homme de Dieu  » , des hommes consacrés , OK , mais seul Dieu est grand et puissant , à lui toute la Gloire

    • Chère Catherine

      Ce que j’ai retenu dans le message de Samuel c’est sa colère pour certain qui vient d’un amour entier pour Dieu et qu’il exprime à sa façon,
      Peu de personnes l’ont comprit.
      Il n’enlève rien à Billy Graham.
      Si je me trompe que Samuel me reprenne.
      Si l’on réfléchi bien, dans la parole de Dieu aucun n’endroit n’est écrit grand homme ou grand serviteur de Dieu .
      Enfin de compte je suis aussi comme ça je n’aime pas que l’on mette quelqu’un avant Dieu, ou que l’on change les paroles de la bible, autrement que ce qu’elle devrait être . 🙂

  14. Oui, nous avons souvent tendance à mettre des hommes sur un piédestal.
    Il faut bien veillez sur ce que chacun à proclamer et enseigner. Et voir c’est sa concorde avec la parole de Dieu.
    Car dire qu’il y a un salut possible en dehors que Jésus. C’est mentir à la parole de Dieu.
    Avoir aussi des relations avec les grand de ce monde des francs maçons sa m’interoge Quand un peut.
    Maintenant que la gloire de Dieu ce manifeste dans la vérité pour chacun entre nous.

    • Fabrice // 23 février 2018 à 15 h 17 min //
      Oui, nous avons souvent tendance à mettre des hommes sur un piédestal.

      Oui surtout quand ils sont très riches … ça met en lumière la principale idolâtrie de l’homme : l’argent et la puissance qui l’utilise !

      Jésus dit : On ne peut servir Dieu et l’argent ; il faut choisir !!

      Matthieu 6
      …23mais si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres! 24Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

  15. Correction ou précision :
    Lorsque je dis «  il a pris la pierre pour la jeter » etc , je parle évidemment de Samuel F.
    « Pasteur » ? Non …. certainement pas , avec un si grand manque d’amour envers Billy Graham un serviteur de Dieu , qui est entré dans la Maison du Père, heureusement !

  16. Loin de moi l’idée d’être vache avec qui que ce soit!
    Mais cette adoration de Billy Graham ressemble a s’y méprendre à un commentaiire d’un auteur allemand de jadis, Maître Eckhart: » Certaines personnes veulent voir Dieu de leurs yeux
    comme ils voient une vache et ils veulent aimer Dieu comme ils aiment une vache. Tu l’aimes pour le lait et pour le fromage et pour ton propre avantage.
    Ainsi font tous les gens qui aiment Dieu pour la richesse extérieur et la consolation intérieur »

  17. Samuel,
    Je regrette vraiment beaucoup ton article concernant Billy Graham. A mes yeux il a été un évangéliste remarquable même s’il était USA. Nul n’est parfait.
    Cordialement
    Jacques

    • « Qui que s’est » qui est remarquable? C’est Billy Graham ou c’est-y Dieu? Désolé: c’est Dieu♥!!!

  18. Vraiment, je ne comprends pas Samuel. De son vivant, es tu allé le voir pour l’en dissuader ?

  19. Tu feras même chose à ton ami homosexuel lorsque lui aussi ne sera plus de ce monde. Vas reprends ton Frère, s’il se repent tu auras gagné ton frère. Mais ce n’est pas après sa mort que tu vas étaler ses défauts sans pudeur à la face du monde. Désolé… !

    • Une fois mort, les faux culs, ne tarissent pas déloges sur le défunt, même en le portant aux nue:

      Porter aux nues: « Attribuer des mérites excessifs, surestimer. Non messieurs, ne rêvez pas, les nues ne sont pas une troupe de femelles en rut dans le plus simple appareil ! Il s’agit ici d’une image pour désigner quelque chose de très haut, puisque ‘nues’, mot vieilli, désignait autrefois les nuages. » Alors « siouplait », pour les humains: « Toute chair est comme l’herbe, et toute la gloire de l’homme comme la fleur de l’herbe; l’herbe est séchée, et sa fleur est tombée »

      Dieu sera surement faire la part des choses: « Dieu, Qui rendra à chacun selon ses œuvres »
      « Car il nous faut tous comparaître devant le Tribunal de Christ, afin que chacun remporte en son corps selon ce qu’il aura fait, soit bien, soit mal. »
      « Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. »
      Si, si j’y t’assure mon z’ami: Pulsar aussi et s’il reste des places toi idem, surtout les femmes♥

      Comme l’a dit Brigitte Lahaie: « Ses excuses après des propos qui ont choqué. Après avoir déclaré, mercredi 10 janvier, sur le plateau de BFM-TV que l’« on peut jouir lors d’un viol »,

      Brigitte Lahaie s’est excusée jeudi soir sur TV5 Monde. Billy Graham en a t-il eu le temps?

      «On dit quelque chose, c’est repris par les réseaux sociaux, on est lynché, et il faut faire des excuses. Si c’est comme ça que le monde marche, alors je présente mes excuses »,
      a-t-elle affirmé avant de fondre en larmes à la fin de l’interview. Signataire d’une tribune parue dans Le Monde, revendiquant pour les hommes la liberté d’importuner les femmes »

      « Mme Lahaie était auparavant revenue sur ses propos tenus la veille. «Je regrette que cela ait été sorti de son contexte» fait-elle savoir, estimant que ce qu’elle a dit constituait
      « malheureusement une vérité».

      Et vous, Monsieur Samuel Foucart, estimez-vous pour Billy qu’il s’agit malheureusement d’une Vérité Pulsar pense que ça se pourrait bien, ça se pourrait bien!!! Cordialement.

    • Homophobe, tibosylas???…🤮🤮Pierre m’a filé ses nausées!!!

    • Il faut toujours qu’ils arrivent à mettre les Homosexuels dans un sujet quand ca ne traite même pas de cela…
      Idées fixes, quand tu les tiens…

    • @jeanba: m’enfin….comme vous y allez….ils sont remplis d’amour, d’empathie, jamais un mot déplacé, ils ne soupçonnent pas le mal, et ne tirent jamais sur une ambulance !! De vrais chrétins…..oups ….le correcteur a fait des siennes!!!

  20. Beurk article immonde.

    On se sert de la mort d’une personne pour étayer ses défauts mais on se sent INSPIRER par l’esprit de D.ieu. Manque cruel du discernement!

    «Il est d’ailleurs assez incroyable que ce pasteur baptiste refusant l’idée même que le parler en langues soit l’expression de la vie du Saint-Esprit»

    ==> Il n’a pas totalement tort.

    • Êtes vous sûr d’avoir bien observé le clapet? Ou bien l’obturateur de l’objectif était-il bouché?

      Pour Billy Graham: Ni surement, totalement raison? Suffit-il d’avoir raison pour convaincre ?

      « Comment peut-on soutenir qu’il suffit d’avoir raison pour convaincre ? Que penser alors des situations dans lesquelles avoir raison ne semble pas suffire pour convaincre ? N’existe-t-il pas une condition autre que celle d’avoir raison pour convaincre » ?

      « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent »

      Et aussi: « Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit: Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous »? lol!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :