Un instituteur muté d’office pour avoir enseigné la Bible

Éducation. L'inspection académique de l'Indre a condamné à une mutation d'office un instituteur pour avoir étudié les passages de la Bible en classe.

Quand la Bible est censurée...

Un instituteur de la ville de Malicornay (Indre) a été condamné, ce vendredi, à une mutation d’office après son passage devant la commission de discipline de l’inspection académique de l’Indre, selon France Bleu Berry. Cette sanction intervient alors que l’instituteur avait fait étudier des passages de la Bible dans sa classe de CM1-CM2.

LIRE LA SUITE…

37 Comments on Un instituteur muté d’office pour avoir enseigné la Bible

  1. On peut penser qu’étant donné l’anticléricalisme traditionnel de l’éducation nationale, la franc-maçonnerie de beaucoup de politiques qui est contre la Bible et contre les enseignements de ce livre qui démontrent que tout ce qui est contre Dieu et son Fils ira en enfer, parler de la Bible en tant que livre historique et moraliste et de conduite vers la vérités concernant le salut, il est préférable de faire connaître l’Islam en omettant de faire connaître les sourates qui poussent au crime, au mensonge et à l’esclavage.

    • Jean Baptiste // 3 juin 2017 à 14 h 17 min //

      Ca aurait été des passages du Coran, que tous ici vous auriez poussé de grands cris aussi 🙂

      Je ne vois pas donc pas pourquoi selon la logique des gens qui interviennent ici, vous seriez plus choqués par l’interdiction de la lecture de la Bible.

  2. ou sont les chrétiens, que font-ils face à ces mesures dénuées de bon sens. la laïcité est devenue l’arme privilégiée des athés, voir des satanistes. mais le pire est à venir.Que Dieu nous préserve. En écartant la Bible parole de Dieu, pour le bien de l’homme, et en prônant des valeurs humanistes et laïques, on s’expose davantage à l’arbitraire et à la manipulation.

    • Jean Baptiste // 3 juin 2017 à 14 h 21 min //

      L’Education Nationale n’est pas un de vos instituts théologiques évangéliques…Vous mélangez tout..

      Sinon à ce compte là, je suppose que sur le même principe, vous êtes d’accord pour des Madrasas en France ?

      Si chaque religion veut infiltrer l’Education Nationale, nous ne sommes pas sortis de l’Auberge du petit Jésus…

    • @Jean Baptiste
      Donner un ou plusieurs textes de la bible comme matière d’étude à des élèves de primaire, ça n’a rien d’un institut de théologie.

      Mon père à lu la bible la première fois lorsqu’il allait sur sa quarantaine.
      Pourquoi ?
      Parce que ça fait partie de la culture générale. Il était loin de penser ce que cela aurait pour conséquence dans sa vie. Il nous l’a fait lire à mes soeurs et à moi, et c’est moi qui « ironnie du sort » fuit le premier à naître de nouveau dans la famille. Ce qui, voyant chez moi le changement de vie eut un impact sur mon père, qui lui aussi nacquit de nouveau 1 an plus tard. Et le processus continue dans la famille depuis 😀
      Derek Prince, qui à l’âge de 24 ans (!), devint professeur de philosophie au King’s College de Cambridge, a tenu à lire pour les mêmes raisons, la Bible. Il était loin de penser ce que cela aurait pour conséquence dans sa vie. Les bienfaits de son ministères perdurent encore aujourd’hui…
      La Bible est effectivement un livre dangereux, mais pour des raisons complètement différentes (c’est à dire opposées) que pour le Coran. Mettre les deux sur le même plan c’est malveillant ou au mieux une confusion fort regrettable.

    • Oui la Bible le Livre des livres,le seul livre ancien dont l Auteur est toujours vivant

    • Jean Baptiste // 8 juin 2017 à 9 h 33 min //

      La Bible à l’école n’est à étudier que d’un point de vue « scientifique », c’est à dire Histoire du Christianisme Ancien et civilisations annexes pour le Nouveau Testament en l’Ancien aussi.

      Si c’est un religieux décérébré à la « nouvelle naissance », inévitablement l’endoctrinement prendra toujours le dessus.

  3. J ai lu qu à 12 ans Emmanuel Macron avait demandé le baptême car passionné par la Bible et saisi par le nouveau Testament.Puisse cette passion lui revenir!I have a dream for thé France,🇫🇷

  4. Il vaut mieux , dans cette République franc-maçonne et soit-disant laïque , enseigner les sourates du coran !……cherchez l’erreur ……

  5. Voilà ce qui me vient à l’esprit :
    « Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n’aurez pas achevé de parcourir les villes d’Israël que le Fils de l’homme sera venu. »

    Si cet homme est chrétien, ce qu’il subit est une forme moins flagrante mais d’autant plus pernicieuse de persécution. Et la persécution est une composante essentielle de la dynamique de l’annonce de l’évangile. Si en tant qu’enseignant il persiste et signe dans son partage – pourtant mesuré et sage – de la Bible, il serait peut-être à envisager de vivre dans un camping car ou un mobil-home (ce qui évidemment est plus réalisable s’il est célibataire), afin d’ensemencer (comme Victor Hugo le disait si bien) les communes de France.

    Si personne ne bénissait cet homme, il le serait quand même !

  6. Je suis bien de votre avis @Isaïe ! L’apôtre Paul à Timothée  » Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’oeuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère. »
    Cet enseignant n’est peut-être pas chrétien (allez savoir) mais ce fait est parlant !
    Amicalement Phil

  7. on n’a pas déjà lu ça sur ce site ???

    • Robert M. // 4 juin 2017 à 6 h 36 min //

      Qui plus est l’enseignant se dit agnostique et non chrétien , sa démarche n’était donc pas prosélyte, comme si l’enseignement public ignorait soudain qu’une bonne partie de la littérature classique est influencée par la pensée Biblique , revenir à la source n’a donc rien de criminel et encore moins d’une tentative d’endoctrinement..
      Curieuse polémique.

    • @Robert M.
      Avec ces infos, il est plus qu’évident : la persécution concerne non la personne mais la Parole de Dieu, et au final le Dieu de la Bible. Satan s’est servi de l’hypocrisie des leaders juifs pour mettre à mort Jésus mais il est ressuscité et sa mort s’est révélée être l’arme fatale contre lui. Et si cet enseignant agnostique était un futur évangéliste ? 😀

    • Jean Baptiste // 8 juin 2017 à 9 h 34 min //

      Un petit coup de « Satan » pour régler l’affaire 🙂

  8. Le réel problème de la Bible provient des enseignements catholiques d’avant VaticanII. En effet, à cette époque, la Bible était considérée comme un livre essenciellement religieux duquel il était nécessaire de se séparer pour laisse les soins aux religieux plus ou moins ignards de l’enseigner s’ils le pouvaient. Les historiens et archéologues avaient bien compris la valeur historique du livre, même si les traductions avaient de profondes lacunes. Cependant les historiens et archéologues restaient dans la vérité de l’ouvrage sur une partie. Un point négatif que j’ai relevé sur le plan historique fut de rejeter les données de 1 Rois ch.6.1. Sur ce plan là, la Bible ne fut plus considérée que comme un livre de légendes. Un autre point négatif est la traduction de Genèse 1.26. Ainsi la Bible fut rejetée par la plupart pour n’être cataloguée que comme un livre religieux au même titre que le Coran et les livres indous dits sacrés.
    Maintenant, si on peut prouver que la Bible est vraie sur la plan historique en acceptant de reconnaître certains points animistes pour la définition de la terre, si on accepte de dire que la terre dans les temps bibliques ne concernait que la contrée connue de l’humain, alors là on peut prouver nettement la réalité de la Bible, de ce fait ce livre devient un ouvrage de première importance à utiliser pour l’enseignement sur les temps anciens.

  9. « Un instituteur muté d’office pour avoir enseigné la Bible » C’est normal, c’est normand, mais non: c’est lorrain 😆 Il vaut mieux enseigner le Coran, de plus avec Sadiq Khan, le maire musulman de Londres les Angliches ne doivent pas s’étonner que la barbarie islamiste, s’acharne dans le pays, Pour la France: malheureusement avec un pro Mahométisme comme Macron, les Français ne sont pas sorti de l’auberge! 😥 Déjà l’enseignement du Coran était programmé avec Najat Vallaud-Belkacem, à consonance islamiste! 👿 Sans hésiter il faut proscrire la Bible des écoles Françaises et les récalcitrants qui osent en parler!!! Pour la suite: vous serez à même de statuer sur le sujet? A moins, à moins que le sujet, nous en l’occurrence, ne soyons plus là pour en débattre, ayant été abattus(es) par les très nombreux partisans et partisanes de l’Etat Islamique ou E.I. de France et leurs Mosquées, payées par les contribuables Français, pour faire assassiner: nos femmes, nos enfants, nos parents, nos connaissances…. A quand un Président Mahométan dans le pays? Macron en a déjà toutes les caractéristiques 👿 (6 morts et 48 blessés en Angleterre) Aux suivants, aux suivants… Que la France et le Monde échappe à la Barbarie Musulmane!!! Prions: à moins que ce ne soit la volonté de Dieu ou d’Allah???

    • A la barbarie djihadiste plutôt 😀 😀

    • Catherine écrit: « A la barbarie djihadiste plutôt »! Désolé de vous contredire: mais il n’y a pas d’incohérence, ni d’incompatibilité, ni de discordance entre Islam et djihadisme, c’est simplement un complément dans l’horreur et les crimes Barbares et abominables des Mahométans(es) Islamistes sataniques et disciple de Satan!!! 👿

      C’est un peu comme: arabes et terrorismes: Ce ne sont pas tous les arabes ou émigrés des pays avec des consonances (sensibles, voir explosives), qui sont des terroristes? Mais malgré tout: avec de forte présomption de passage à l’acte! Les nombreuses interventions islamistes, de « l’Etat Islamiste » ne se réclame pas, du christianisme, ou du boutisme, ou du confucianisme, ou autres.. Mais bel et bien de Mahomet, de l’Islam « PUR » et « DUR » et qui perdure et s’éternise dans le temps, avec son cortège: de morts, de blessés, de vie brisées, de famille détruites… Tout ça au nom d’Allah 👿 Jusqu’à quand les pays (en petite partie civilisés, en grande partie injustes) comme l’Europe etc. Fermeront leurs yeux et leurs cœurs, avec un laxisme, un laisser aller criminels 😥 en Faisant croire: qu’il existe un Islam modéré en ne faisant rien pour arrêter l’hémorragie, cette hécatombe: d’enfants, de femmes, d’hommes, d’humanoïdes de toutes les ethnies de la Planète et extraterrestre

      Ne nous y trompons pas: l’Islam et Mahomet 👿 c’est le « chaos » à l’inverse de Christ♥ Djihadiste n’est qu’un synonyme de Mahométan, de même qu’Islamiste, non une autre appellation d’un même mal, allant en empirant!

  10. « C’est un peu comme: arabes et terrorismes: Ce ne sont pas tous les arabes ou émigrés des pays avec des consonances (sensibles, voir explosives), qui sont des terroristes? Mais malgré tout: avec de forte présomption de passage à l’acte »

    Ben oui, c’est bien connu les Arabes ont une forte propension pour le meurtre, d’ailleurs Caïn était Arabe.

    • Robert M. // 5 juin 2017 à 18 h 31 min /

      ……..Caïn était Arabe.

      *****IMPOSSIBLE !!!!
      Fondation de la civilisation par la descendance de Caïn

      Caïn fonde la première ville, donne naissance aux coutumes et à la civilisation grâce à une descendance nombreuse11. Le livre de la Genèse nomme certains d’entre eux : Hénoch, Irad, Méhujaël, Méthusaël, Lamech (de qui date la polygamie31), Jabal (« courant de l’eau »), Jubal (en) (« produit »), Tubal-Caïn et Nahama. Cette généalogie caïnique décline l’origine des arts et des techniques car les descendants de Caïn se distinguent par leurs vies de nomades et d’éleveurs de troupeaux, de musiciens ou de forgerons.

      L’auteur biblique élabore un récit étiologique qui explique la naissance des arts et des techniques et suggère qu’ils permettent une certaine gestion de la violence32.

      La lignée de Caïn prend fin lors du Déluge à l’époque de Noé.

    • Robert M. // 29 juin 2017 à 9 h 17 min //

      Décidément Colombe vous partez au quart de tour dés que le mot arabe ou musulman est écrit, je ne disais pas que Caïn était Arabe mais ironiquement à Pulsar que puisque selon lui les arabes ou musulmans ont de fortes tendances au meurtre Caïn devait donc être Arabe lui aussi « quelque part ».

  11. Crime de lèse-laïcité

    Au rythme d’une comparution immédiate, un professeur des écoles a été sévèrement sanctionné par sa hiérarchie pour avoir lu des extraits de la Bible dans sa classe de CM1 et CM2.

    L’affaire n’a pas trainé, comme s’il s’agissait d’un enseignement djiadiste dans une classe clandestine de radicalisés.

    Les faits
    Le 30 janvier dernier, l’Inspection Académique reçoit un courrier anonyme dénonçant les enseignements d’un professeur des écoles qui aurait lu des extraits de la Bible en classe. Le 1er février, c’est à dire deux jours plus tard, un inspecteur de l’Éducation nationale se rend dans la classe des niveaux CM1 et CM2. De bonne foi (si l’expression est encore autorisée) le professeur reconnait les faits. Le 3 février, sans doute à cause de l’État d’urgence, l’enseignant est convoqué devant le directeur départemental de l’Éducation Nationale à Châteauroux et il est aussitôt suspendu pour une durée de 4 mois à titre conservatoire. Il convient de statuer sur ce crime de lèse-laïcité. Le 4 avril : convocation à une commission de discipline. Le 19 avril : l’instituteur dépose un recours hiérarchique via son avocat, maître Mongis, auprès du ministère pour tenter d’annuler l’arrêté de suspension.
    Le CPDH, par la voix de son président, est entré en contact avec cet avocat qui a reconnu : « Mon client se déclare agnostique et il a été véritablement mis KO debout, lors des premières semaines de sa suspension et puis, grâce notamment aux nombreux soutiens des parents d’élèves, des élus et de proches, il est redevenu combatif et aujourd’hui, même si une erreur d’appréciation peut lui être reprochée, le critère de gravité n’est nullement avéré. »

    Inspection (pas) Académique
    Si le professeur reconnait avoir lu des extraits de la Bible, il plaide le souci d’illustrer ses cours dans le cadre d’un enseignement sur l’histoire et la culture des civilisations. Il signale aussi n’être pas chrétien, s’être marié civilement et n’avoir pas fait baptiser ses enfants. Il pense être juste un enseignement qui illustre ses cours de citations choisies. Il conteste avec la plus grande énergie toute intention prosélyte de sa part et toute atteinte à la laïcité. Or voilà que le recours qu’il a déposé en son temps auprès de la ministre de l’Éducation Nationale n’a pas abouti. Il est vrai qu’entre temps, le gouvernement ayant changé, la ministre a été (heureusement) remplacée, mais le nouveau n’a sans doute pas eu l’occasion de se saisir du dossier en cours d’instruction.
    Qu’importe, la machine républicaine était lancée et le jugement a été rendu le 2 juin : le professeur a été suspendu définitivement de son poste et ne retrouvera pas sa classe.
    L’enseignant était pourtant défendu par de nombreux parents d’élèves, des élèves et des élus, qui ont organisé une manifestation de soutien devant l’Inspection Académique de Châteauroux. Ces citoyens ont eu moins de poids que la lettre anonyme. Finalement, le professeur est muté d’office par la commission de discipline de l’Inspection académique. En attendant cette mutation pour la rentrée prochaine, il est généreusement autorisé à enseigner de nouveau jusqu’à la fin de l’année en assurant simplement des remplacements.

    J’efface ton nom : Liberté !
    Si un professeur agnostique et soucieux de la laïcité dans sa classe ne peut même plus citer la Bible, nous sommes entrés dans un régime totalitaire où il ne s’agit même plus d’une atteinte à la liberté religieuse, mais à la liberté d’expression, de parole. Il y a un fanatisme laïcard et sans doute anti-chrétien qui devient une inquisition ridicule mais effrayante.
    Il parait que l’École veut protéger ainsi de toute idéologie malsaine qui pourrait influencer négativement la construction intellectuelle, psychologique et sociétale des enfants qui lui sont confiés. On le sait, la religion est un archaïsme dont il faut s’affranchir. Heureusement, il y a l’Éducation Nationale, telle une sentinelle pour nos chères têtes blondes. C’est la même élite idéologique qui impose sournoisement la théorie du genre et autres banalisations dans le domaine des sexualités, considérant là son rôle éducatif, mais qui refuse tout ce qui pourrait être du domaine moral, pour ne pas dire éthique.
    On se demande qui manipule qui dans pareil climat. Quoi qu’il en soit, comme à l’époque du KGB et de la Stasi, de beaux jours s’ouvrent pour les délateurs et auteurs de lettres anonymes ; en espérant au moins que ces corbeaux, s’ils manquent d’intelligence, ne font pas trop de fautes d’orthographe.

    Eric Denimal

    • — Malheureusement, nos gouvernants n’ont toujours pas compris que la Bible n’est PAS un livre “religieux”, tel le Coran ou d’autres livres qui, eux, sont tolérés par l’éducation nationale !
      — Ce professeur aurait cité des sourates du Coran qu’on l’aurait laissé tranquille… Mais voilà : la Bible dérange ! Et elle dérange tellement qu’on essaie depuis l’inquisition catholique de la faire taire ! Mais le Seigneur a si bien dit :
      Luc 19, 40 : «Et il répondit et leur dit: Je vous dis que si ceux-ci se taisent, les pierres crieront.»
      — Et s’Il ne peut pas utiliser des “chrétiens”, le Seigneur utilise même des païens ! Car il est encore écrit :
      Romains 2, 14 : «Or, quand les Gentils, qui n’ont point la loi, font naturellement les choses de la loi, n’ayant point la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes; Ils font voir que ce qui est prescrit par la loi est écrit dans leurs coeurs: leur conscience leur rend témoignage, et leurs pensées les accusent ou les défendent; Ceci paraîtra au jour auquel Dieu jugera les actions secrètes des hommes, par Jésus-Christ, selon mon Évangile.»
      — Et en ce moment-même, beaucoup d’incroyants donnent des leçons aux “chrétiens” ! Alors, s’Il utilise ce professeur agnostique pour annoncer Sa Parole, qui sommes-nous pour s’opposer au Seigneur ? Nous devrions tous en faire autant et “museler” l’opposition car nous avons des armes pour le faire !
      — Seulement les “églises” sont si faibles… rongées par le péché et infiltrées par 👿 !
      — Commencez donc par «ôter le méchant du milieu de vous» et vous REPENTIR au lieu de “gamberger” sur ceux (très rare) qui annoncent l’Évangile, le Vrai !

    • Dit quelqu’un qui ne met jamais les pieds dans une église 😀 😀

    • Robert M. // 20 juin 2017 à 7 h 37 min //

      C’est Kafkaïen, sachant qu’une grande partie des classiques de notre littérature et de notre histoire de l’art sont imprégnées quand elle n’en sont pas inspirées des récits et de la pensée Biblique cette mise au pilori de ce professeur « même pas chrétien » est parfaitement injuste et scandaleuse.
      Quant aux courageux dénonciateurs de « cet odieux criminel » on se demande s’ils ne sont pas de ceux qui filtrent le moucheron et avalent le chameau.

    • Qui est Eric Denimal

      https://www.babelio.com/auteur/Eric-Denimal/3329

      La Bible pour les Nuls de Eric Denimal
      Certains lecteurs pourraient s’étonner de ce qu’un livre aussi «sacré» que la Bible puisse entrer dans cette collection Pour les Nuls. Éditeur et auteur se sont posé plusieurs questions : N’est -ce pas irrévérencieux à l’égard de la Bible ? N’est-ce pas un risque trop grand à l’endroit des lecteurs ? N’est-ce pas tout simplement iconoclaste ? Or, c’est le souvenir d’un texte même de l’Évangile qui a encouragé l’entreprise.

      Un jour, Jésus mange chez un certain Matthieu, celui qui deviendra l’auteur de l’Évangile du même nom. Mais Matthieu n’est pas un homme très recommandable aux yeux des religieux et de certains croyants de l’époque. Ces derniers s’étonnent et posent la question de savoir comment un homme comme Jésus peut aller à la rencontre de tels gens présentés comme d’affreux pécheurs. Jésus entend ces murmures et s’en indigne. Visant ces religieux intransigeants, il lance : «Les personnes en bonne santé n’ont pas besoin de médecin. Ce sont les malades qui en ont besoin !»

      Par ces propos, Jésus ne dit pas autre chose que ceci : Vous vous croyez forts, bons et respectables ? Vous n’avez donc pas besoin de moi ! Vous vous suffisez à vous-mêmes. Moi, je suis là pour ceux que vous jugez nuls !

      Certes, cette lecture de la citation de l’Evangile est relativement libre, mais elle est bien dans l’esprit de la Bible.

      D’ailleurs, l’un des plus beaux discours de Jésus est celui des Béatitudes qui commence par : Heureux ceux qui se savent pauvres et humbles en esprit, car ils verront Dieu. Un tel message est donc bien aussi Pour les Nuls !

    • Oui je trouve aussi , ça ne me choque pas du tout , bien sûr on ne va pas prendre cette  » version  » pour notre culte personnel mais l’offrir comme un livre de chevet à quelqu’un qui ne connaît pas la bible je trouve ça plutôt bien

    • Eric Denimal
      Pasteur de l’Union des Eglises évangéliques libres de France

      https://www.franceculture.fr/personne-eric-denimal.html

    • „„Dit quelqu’un qui ne met jamais les pieds dans une église 😀 😀““
      — Est-ce que Jésus-Christ et Ses Disciples allaient au Temple pour adorer Dieu, Catherine ? N’y allaient-ils pas plutôt pour que Jésus-Christ montre aux Pharisiens et aux scribes leur pauvreté spirituelle, quoique fréquentant le Temple tous les jours ?
      — Jésus-Christ n’a-t-Il pas dit à la Samaritaine :
      Jean 4, 21-24 : «Jésus lui dit: Femme, crois-moi ; le temps vient que vous n’adorerez plus le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; pour nous, nous adorons ce que nous connaissons; car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père demande de tels adorateurs. Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.»
      — Où faut-il adorer le Père en esprit et en vérité ? Dans une “église” ? Il viendra un temps où elles seront toutes fermées, ces “églises” ! Alors autant adorer le Père n’importe où !!!
      — Et si tu crois que rassembler des personnes aussi disparates que les “chrétiens” leur font expérimentar la communion fraternelle, t’as “tout faux” : la Communion Fraternelle véritable ne se fait qu’EN CHRIST ! En-dehors de Christ, nous n’avons PAS de “communion fraternelle” et cette “communion fraternelle” n’est que pour les gens envers qui nous avons une affinité, pas les autres !
      — Es-tu prête à rencontrer des “crasseux” du genre de Patrich Galarneau, Brian Welch et Morgan Priest et prier avec eux sans te sentir gênée ? Pourtant ils auraient beaucoup à t’apprendre sur la Foi en Christ, eux qui sont exclus des “églises” !
      — Décidément, tu es le type même de “chrétienne-bisounours avec des lunettes roses” ! Et ces “chrétiens”-là seront vomis par Jésus-Christ !

    • Hervé , les personnes que tu as cités ne sont pas pour moi des crasseux , mais leurs discours me gênent plus que tout autre chose , sinon je suis de ceux , et heureusement assez nombreux , qui vont au devant de véritables crasseux , comme tu les appelle si joliment , des personnes qui sont détruites , physiquement , moralement , qui n’ont plus rien et je t’avoue même qu’il m’arrive de pleurer avec elles tant ce qu’elles vivent et terrible et ça , ça ne me pose aucun problème , bien au contraire pour moi c’est ça le véritable évangile .

    • C est incroyable tous ces gens qui se prennent pour Dieu et via Internet sans avoir vu vivre les personnes décident de qui sera sauve on non.😔

    • Et , une autre chose , pour moi , suivre les enseignements de Christ , marcher dans ses pas , chercher à chaque instant sa volonté s’occuper du pauvre , du petit sans se croire au dessus du panier et reconnaissant que TOUT vient de lui ne me fermera pas les portes du royaume céleste et mon nom ne sera pas ôté pour ça pas plus que je serai vomi par Dieu , désolée de te l’apprendre . Et je te dirai comme je dis à tous ceux de ce forum , je ne t’en veux pax pour tes écrits , à moi ça ne me fait aucun mal car tu ne me connais absolument pas , par contre si les personnes qui me côtoient et me connaissent me disaient ça se serait , bien sûr , différent

  12. Pulsar (Comme le poisson rouge) // 15 juin 2017 à 8 h 23 min // Réponse

    La famille Macron « illicite »: selon les critères du Livre et pour cause! Brigitte n’a pas enseignée la Bible à son élève Emmanuel, comme l’a fait c’est instituteur courageux, muté d’office! 😥
    Et voilà le résultat: le gars Macron est Président et sa jument Brigitte: Première dame (dame de cœur ou d’ailleurs?) Surement la justice et les récompenses prévues à cet effet selon la Bible?

    Colossiens 3. 23 « Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, 24 sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur. 25 Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes. » Reste plus qu’à vérifier??? 👿

    Brigitte Macron : pouvait-elle annoncer au lendemain du drame qui avait touché les journalistes: « Je suis Charlie »?(sic) Alors que ce même journal: « Brigitte Macron : la Une insultante de Charlie Hebdo fait polémique ». Macron Président: jamais sans ma maman!!! 😥

    http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/brigitte-macron-une-charlie-hebdo-polemique-39114#utm_source=?www.progamme-tv.net&utm_?medium=referral&utm_?campaign=?outbrain-generic

    « Cela fait déjà des mois que Brigitte Macron encaisse les critiques et autres moqueries sur son âge. Malheureusement, avec le nouveau statut de son mari, fraîchement élu président de la République, l’ex-professeure de 64 ans devrait subir encore de nombreux quolibets. Cette fois-ci, les moqueries ne viennent pas des internautes ou de personnalités mais d’un hebdomadaire bien connu : Charlie Hebdo, qui fait sa Une du mercredi 10 mai avec le couple Macron. »

    « La Une ne doit malgré tout pas faire rire la principale intéressée, qui avouait récemment à Vanity Fair prendre très à cœur ce genre de critique. « Malgré ses sourires hâlés, elle souffre des cari­ca­tures affreuses que l’on dessine d’elle, des blagues de Laurent Gerra qui la moquent en ‘grand-mère sait faire un bon café.' » Le quinquennat risque d’être long pour Brigitte Macron. »

    Elle (Brigitte) n’avait pas à abandonner son mari et ses enfants, pour faire des « coucheries »: genre Couguar avec un de ses élèves

    « Cette semaine, Charlie vous prédit que tout est possible pour le quinquennat qui s’annonce !
    Charlie était là ! » 😆 (La Bible enseigné, dans les collèges et « formaté » par Brigitte, bien sûr!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :