Vivons-nous le siècle du protestantisme idéologique ?

En quoi l’idéologie issue du protestantisme peut nous éclairer sur le monde politique et économique d’aujourd’hui ?

« Le XXIe siècle sera religieux, ou ne sera pas ». Ainsi en va-t-il de la réflexion attribuée à André Malraux, écrivain français et homme politique de la seconde moitié du XXe siècle sur notre siècle.

Si l’auteur parlait de « spiritualité » et non de « religion », on ne peut être que frappé par le caractère prophétique de ces mots car pour religieux qu’on le nomme, le XXIe siècle l’est assurément.

Il n’échappe à personne que nos sociétés laissent une grande place à la religion, ne serait-ce que quand on lit les grands titres des journaux et qu’on essaie de comprendre les problèmes qui se posent actuellement.

LIRE LA SUITE…

3 Comments on Vivons-nous le siècle du protestantisme idéologique ?

  1. Très intéressant….la culture catholique a bien modelé la face de notre nation qu’on le veuille ou non.

    L’ effet parpaillot est jugé sur sa position libérale qui pourtant à largement participé à la modernisation et le développement de toute notre nation.
    Les chefs d’entreprises protestants ont été des bénédictions pour le peuple…. offrant la sécurité, un toit , des droits pour la famille et les enfants etc ….. Nous constatons que sans l’Esprit Saint, la bonne volonté ne suffit pas pour apporter plus que la prospérité….le bien être moral .
    L’argent corrompt ceux qui s’y adonnent ….malgré le bien être physique qu’il procure .
    La soif de l’égo ne peut être assouvie que par une dimension supérieure qui vient décentré l’être humain de lui même pour le tourner vers autrui .
    Le bien commun, la collégialités, sont des éléments fondateur pour construire une société productive de vie et de responsabilité partagée.

    Nul doute que part ces dérives oligarchiques quelles soit sous luminance cathos ou protestante, rien ne change vraiment ..Nous avons toujours un petit nombre qui décide pour tous et pour ses internets.

    Réflextion :

    Ce texte à lire très prophétique sans le vouloir !!!
    La grande revanche des protestants
    Christian Makarian
    Publié le 27/01/1996 à 00:01 | Modifié le 27/01/1996 à 00:01 Le Point

    Citation : Une société protestante

    Il faut se rendre à l’évidence, le peuple protestant des origines a vécu : ses symboles se sont dilués et ses hautes figures ne se distinguent plus. Mais, attention, c’est là la ruse suprême. Moins le protestantisme est visible, plus il gagne l’esprit général. Il y a huit ans déjà, le sociologue Jean Baubérot annonçait dans un livre à succès – « Le protestantisme doit-il mourir ? » (Seuil) – la disparition programmée du peuple protestant français. L’effondrement de la pratique religieuse et la dilution des repères identitaires laissaient prévoir une telle issue. Tous les indices contribuaient à l’inexorable déclin de la tribu : faible endogamie, diminution de la taille des familles, affaiblissement du sentiment chrétien… La thèse de Baubérot était séduisante : le protestantisme allait mourir, vidé de sa substance, puisque toutes les valeurs qu’il avait enfantées – laïcité, libéralisme, tolérance privée et vertu publique – étaient passées dans le domaine commun. On ne sait si le protestantisme va mourir, mais sa « contagion », de fait, est une évidence : toute la société française adhère sans s’en rendre compte aux idéaux hérités de la Réforme.

    Les protestants français présentent avant tout le modèle d’une minorité active, laïcisée et républicaine, qui vit impeccablement sa différence dans une citoyenneté irréprochable. Cette culture laïque s’avère plus nécessaire que jamais. « Dieu seul est laïc. Hélas, l’homme est religieux », disait le pasteur Fallot. Confrontée à la montée de l’intégrisme islamique, la France a tendance à perdre sa foi laïque. Les protestants sont là pour la lui rappeler. Il n’est pas étonnant que les premiers instigateurs d’une organisation républicaine et laïque de la communauté musulmane soient protestants. FIN DE CITATION

    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/1996-01-27/la-grande-revanche-des-protestants/920/0/102076

    Macron influencé légèrement par un protestant de renom Paul Ricoeur !

    «J’ai rencontré Paul Ricœur qui m’a rééduqué sur le plan philosophique»
    Entretien Emmanuel Macron, Homme politique
    http://le1hebdo.fr/journal/numero/64/j-ai-rencontr-paul-ricoeur-qui-m-a-rduqu-sur-le-plan-philosophique-1067.html

    Macron, disciple de Ricœur ?
    https://www.reforme.net/actualite/politique/macron-disciple-de-ricoeur/

    • Ricoeur était avant tout un philosophe dont la pensée (plutôt obscure d’ailleurs) n’était guère confessante quoiqu’il était en effet « protestant » – de tendance manifestement libérale. Macron n’a été en fait qu’un genre de secrétaire pendant un bref moment, comme il a servi plus tard Attali ou Hollande en poitique mais de là à en faire un « disciple » de Ricoeur, et même un philosophe, la marge est grande… et je ne perçois strictement rien en lui de quelqu’un que la Réforme protestante aurait pu influencé. Son moralisme de façade, sa démagogie pour plaire, me font plutôt penser à l’influence des jésuites dont il a été l’élève, sans même reparler de l’esprit de séduction qui semble l’habiter…

    • Yves // 3 juin 2017 à 18 h 41 min //

      Son moralisme de façade, sa démagogie pour plaire, me font plutôt penser à l’influence des jésuites dont il a été l’élève, sans même reparler de l’esprit de séduction qui semble l’habiter…

      *****Je suis de votre avis .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :