« Au même titre que la divinité du Christ, la Trinité fut attaquée en tout temps »

A-t-on atteint l’apostasie du temps d’Arius pour que si peu de personnes s’alarment sur l’état de la doctrine de la Trinité dans nos églises ?

Le Diable frappe à la tête, frappe les bergers pour que les brebis s’échappent. Son désir le plus cher est qu’elles meurent, à petit feu, blessées et non pansées, pressées et non en paix. Lucifer utilisera ta plaie, ton ignorance, et ton orgueil pour t’isoler dans l’objectif de te mener vers un chemin où la blessure de ton cœur, de ton esprit ou de ton âme se détache de la doctrine véritable, une doctrine retranscrite par les Apôtres et inscrite dans le sceau de Sa Parole.

Chrétiens du 21ème siècle, qui inventent ses doctrines comme si l’Esprit avait changé de discours au cours de l’histoire. Pourquoi rejetterais-tu l’héritage de nos pères ? Seraient-ils devenus trop vieux pour qu’on n’y porte si peu attention ?

Car oui, la Doctrine de la Trinité n’est pas née hier et encore moins aujourd’hui.

Au même titre que la divinité du Christ, la Trinité fut attaquée en tout temps, car en tout temps, elle posa problème. Ce qui pose problème aux juifs, aux musulmans, aux ariens (les Témoins de Jéhovah et leurs copains), aux athées, aux panthéistes, poserait problème aujourd’hui, et depuis toujours, aux disciples de Christ euxmêmes ?

Pourquoi bon nombre de chrétiens se laissent berner par de faux enseignements, jusqu’à en devenir idolâtres ? Oui j’emploie bien le mot « idolâtre », car en n’adorant pas le Père le Fils et le Saint-Esprit, tu adores un autre dieu que celui de la Bible.

Clarifions bien les choses : le Père, le Fils et le Saint-Esprit constituent une unité divine d’une même substance dans une égalité inséparable. Par conséquent ils ne sont pas trois dieux, mais UN Dieu ; vu que le Père a engendré le Fils, il en va de soi que celui qui est le Père n’est pas le Fils ; et le Fils étant engendré par le Père, implique tout autant que celui qui est le Fils n’est pas le Père. Le Saint-Esprit n’est, quant à lui, ni le Père ni le Fils, mais l’Esprit du Père et du Fils, envoyé par Jésus-Christ (Jean 16.7), se faisant une Personne différente du Père et du Fils. Le Saint-Esprit appartient à l’unité de la Trinité. Vous me suivez ? Je vais essayer de nous aider.

C’est uniquement le Père qui déclara dans le ciel concernant Jésus lors de son baptême devant les juifs « Tu es mon Fils » Marc 1.10-11, c’est le Père qui à Jérusalem devant les grecs, dit au Fils en Jean 12.28 « Je l’ai glorifié et encore je le glorifierai ». Le Père envoya le Fils.

C’est uniquement le Fils qui est né de la vierge Marie, qui a été crucifié à la croix, enseveli sous Ponce Pilate puis ressuscité le troisième jour pour ensuite monter au ciel à la droite du Père.

C’est uniquement le Saint-Esprit qui conçut le Fils de la vierge Marie, qui descendît sous forme de colombe sur Jésus lors de son baptême. C’est également uniquement le Saint-Esprit qui, lors de la Pentecôte, après l’Ascension du Fils, souffla comme un vent impétueux pour remplir la maison pour se poser telles des langues de feu séparées sur les disciples. D’ailleurs le Saint-Esprit est un exemple parfait à la compréhension de la Trinité, car le Saint Esprit est à la fois dispersé en chacun d’entre les enfants de Dieu tout en étant un, le Saint Esprit habite en chacun des siens, constituant des petits temples, tout en formant un temple global, l’Epouse du Christ. Il y a une loi de pluralité et d’unité.

On voit donc que le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont inséparables et travaillent ensemble de manière parfaite.

Ok, bravo, me dira l’un, c’est bien beau ton histoire, mais qu’en dit l’Ancien Testament ?

Dès le premier chapitre de la Genèse, la Trinité est évoquée en Genèse 1.26 : « FaisONS l’homme à NOTRE image, selon NOTRE ressemblance … », à moins d’être dans une secte qui a réussi à nous faire oublier le pluriel … Nous voyons bien ici qu’il y a un dialogue entre plusieurs personnes et que ces Personnes se sont pleinement révélées dans le Nouveau Testament à travers le Père, le Fils et le Saint Esprit. La Trinité qui a créé l’Homme à son image dans l’Ancien Testament pour établir une alliance avec lui, a fait le choix, dans le Nouveau Testament, de s’engendrer lui-même sur la terre, afin de sauver Sa créature de la chute et rebâtir une nouvelle alliance avec lui.

De plus, la plus importante prière juive, en Deutéronome 6.4, le Shema, était répétée au lever et au coucher de la journée ( Deut 6.7). Cette prière ouvrait et fermait la journée du croyant. Cette prière, la voici : « Shemaʿ Yisrā’ēl YHWH elohénou YHWH eḥāḏ », en soit, « Ecoute Israël, l’Éternel [est] notre Dieu, l’Éternel [est] un. Ehad est un mot très intéressant. Dans Exode 26: 6, 11, les cinquante crochets d’or étaient utilisés pour tenir les rideaux ensemble afin que la tente soit une unité (‘eḥāḏ). Ezéchiel dit que le Seigneur lui avait ordonné de joindre deux bâtons pour représenter Juda et Ephraïm, car il allait faire les deux royaumes un (‘eḥāḏ), c’est-à-dire une nation unique composée de deux parties (Ez 37:17, 19, 22). Et enfin, en écrivant cet article, j’ai pu m’émerveiller devant Genèse 2.24, lisez bien, « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule (‘eḥāḏ) chair », la suprême beauté de Dieu unit l’homme et la femme en formant l’un et l’autre en une seule chaire, et cela en respectant la création et la diversité de chacun. Qui ne pourra pas s’écrier Allelouyah ? La prière qui débutait et terminait la journée du juif, le Shema donnait un indice sur la diversité et l’unité de qui Il EST. Le Père le Fils et le Saint Esprit sont tout à la fois distincts et totalement joint.

Pluriel ok, mais alors combien ? 3-4-5-6 Dieu ? La Parole nous parle uniquement de TROIS personnes dans une pleine unité à l’image du passage de la Genèse et du Shema, et c’est marrant comme les « amoureux de la Parole » qui cherchent à renier la Trinité refusent de voir la révélation de l’ombre des choses à venir à travers le Nouveau Testament, dont celui-ci nous parle du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

En soi il y a trois grandes erreurs possibles dont on doit être purifiés pour connaître Dieu, car si tu ne crois pas en la Trinité, tu ne connais pas Dieu et tu te fais menteur et idolâtre, car les juifs, les musulmans et les bouddhistes croient peut-être au même dieu que toi, et ce qui leur manque, c’est bel et bien la compréhension du Père, du Fils et du Saint-Esprit, pour être connu de Lui, acceptés, justifiés et sanctifiés dans le but d’être reçus dans la présence du Roi. Ton salut même est en jeu mon ami.

Voici les trois erreurs empreintes à l’immaturité et à la perversité de la raison :

1) Les adoptianismes, sont ceux qui n’arrivent pas à saisir que Dieu S’est incarné en chair pour sauver Sa Créature. Ils n’admettent pas la nature divine du Christ. Christ serait devenu une sorte de dieu lors du baptême. Ils rejettent que Jésus-Christ est Sauveur, Seigneur et Eternel. Ils sont perdus dans leur raisonnement et n’adorent pas Jésus.

2) Les modalistes sont ceux qui voient Dieu comme utilisant un masque, un coup il est Père, un coup il est Fils et de temps à autre, il est Saint-Esprit. Le modalisme crée une distance entre nous et Dieu, Christ serait un reflet de Dieu et pas vraiment Dieu … Pour eux, il n’existerait pas de relation entre le Père le Fils et le Saint-Esprit. Lorsque Christ priait, il s’adressait aux chatons, vous pensez ? Ou au Père qui est dans les cieux ? Bref, cette hérésie est vraiment tordue.

3) Et enfin l’arianisme, l’arien réduit Christ à une créature et le Saint-Esprit à une force impersonnelle, en gros Christ et le Saint-Esprit n’auraient pas vraiment tous les attributs de Dieu et ne seraient donc pas vraiment Dieu, une véritable abomination.

Mon souhait et ma prière la plus chère serait que ceux et celles, qui liraient cet article, sans avoir une foi trinitaire puisse s’examiner, chercher, se repentir et accepter cette vérité, au vu de l’amour de Dieu qui peut résider en toi.

Que la doctrine de la Trinité nous fasse bondir à aller faire connaître cette vérité comme nous le commande Matthieu 28.19, un commandement insupportable pour les antitrinitaires et les fous de la raison, dont l’« amour » pour la Parole les a le plus souvent poussé à modifier, tordre, jusqu’à enlever … ce verset clef des Saintes Ecritures :

« Allez donc, et enseignez toutes les nations, les baptisant au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ».

Olivier Imbernon

128 Comments on « Au même titre que la divinité du Christ, la Trinité fut attaquée en tout temps »

  1. Excellente analyse , tout est compris , merci

    • Dîtes moi Catherine, pourquoi le Fils ignore t-il le jour et l’heure de son avènement et où a t-il dit qu’après sa résurrection, il le saurait ?

    • Tu redeviens solennel tu reprends le vouvoiement 😀 , je répondrai tout simplement que , quand il était sur terre il était homme , il priait pour avoir les directives de son Père céleste , il cherchait sa face car il n’était plus dans son ciel de Gloire mais parmi les hommes

    • @Catherine Bunel

      Désolé Catherine : «Dis moi Catherine…»
      Je m’en excuse.
      …………….
      As tu déjà vu Jésus annoncer quelque chose et revenir sur sa propre parole dans tout ce qu’il a annoncé ?
      Et subitement cette parole donnée disant que seul le Père sait l’heure et le jour de son avènement, est la seule parole qui ne soit pas vrai aujourd’hui de sa part et toutes les autres sont vraies ?
      Depuis quand Christ se renie lui même dans ce qu’il a dit ?

      Si Christ se renie lui même dans ce qu’il a dit de sa propre bouche il est menteur.
      Donc entre Christ menteur et des hommes menteurs, je tranche et je dis :
      Christ est véritable et ne se renie point, que les hommes soient trouvés menteurs quand ils annoncent une autre parole que celle annoncée par le Seigneur Jésus lui même.

      Ce qui est écrit est écrit et nul ne pourra enlever un iota de ce qui est écrit et qui est sorti de la bouche même du Seigneur.
      Christ sur terre fut Fils de Dieu remplit de toute l’autorité de l’Esprit de Dieu.

      Et ce que j’observe c’est que l’on dit pour invalider ses propos qu’il fut homme et pour valider le 3en1 qu’il est Dieu.
      Vois tu on voit de suite comment on trouble les eaux.

      Merci de m’avoir interpellé pour le «vous»….

      Bien à toi !

    • Il le sait maintenant Shor car il est à la droite du père.

    • @Esaïe // 22 avril 2017 à 11 h 42 min //
      ………………
      Verset ?….Vous n’en avez pas !
      Donc n’inventez pas, dîtes ce qui est écrit et non point ce qui n’est pas écrit et dont rien ne laisse envisager que cela sera différent après sa résurrection, sauf si vous arrivez à confesser que c’est Dieu lui même qui vous a dit qu’il le sait.

    • Marc 16 v19 à la droite 🙂

    • IL dit ignorer le « jour et l’heure » et pourtant donne un indice car remarquons que, d’une certaine manière, Jésus sait quand cela arrivera. Dans la réponse qu’il donne à ses disciples, Jésus dit aussi : « Quand cette Bonne Nouvelle du Royaume sera annoncée dans le monde entier pour que le témoignage en soit présenté à tous les peuples, alors viendra la fin. » (Mt 24,14). Plutôt que d’en donner la date et favoriser par là une certaine paresse apostolique, Jésus incite ses disciples à la vigilance et à l’effort en leur cachant la date de cette plénitude apostolique.

      Comment toi Seigneur qui sait toutes choses tu ignorerais « une chose »?

      Il y a en effet un paradoxe:

      Jésus n’est-il pas, selon la Bible, celui-là même qui doit revenir à la fin du monde ? Et dans le livre de l’Apocalypse 8,1, Jésus n’est-il pas celui-là même qui initie le jugement dernier en ouvrant le dernier des sceaux que personne ne pouvait ouvrir ? Comment alors Jésus peut-il ignorer la date de la fin du monde si, selon la Bible, il EST la fin du monde ? Un passage dans le livre des actes des apôtres suggère une réponse :

      Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. ( Actes 1, 7).

    • @Robert M
      Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. ( Actes 1, 7).
      …………………………
      Déjà le Seigneur ne parle pas du jour et de l’heure de son avènement, mais des temps et des moments du rétablissement du royaume d’Israël.

      Par contre la parole du fils où il déclare qu’il ne sait pas le jour et l’heure de son avènement ne peut pas être révoqué.
      Donc seul le Père sait ce jour là !
      Et pour la petite histoire, le Fils lui aussi attends le signal de la voix de l’archange, au son de la trompette de Dieu ce qui lui indiquera que c’est l’heure !
      1 Thessalonic 4:16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

      Le Seigneur lui même attends ce signal qui sera donné par le Père et le Père seul et le Fils entendra le signal !

      Dès fois je me demande comment vous lisez l’Écriture, peut-être avec un voile sur les yeux et c’est normal que vous lui faîtes dire ce qu’elle ne dit point !

    • Robert M. // 23 avril 2017 à 5 h 45 min //

      @Shor,

      « Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de savoir quand viendront les temps et les moments, car le Père les a fixés de sa seule autorité. ( Actes 1, 7). »

      Oui en effet il est bien ici question du rétablissement d’Israël mais cette parole est donnée à titre de comparaison car vous noterez bien qu’elle dit strictement la même chose que celle qu’il prononça au sujet du jour de son retour : le Père seul le sait « au sujet des temps et des moments » ,mais il précise  » il ne vous appartient pas de le savoir. »

      1 Thessalonic 4:16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

      Les autres traductions offrent des nuances qui montrent que le Seigneur « n’est pas dans les starting blocks » comme vous l’interprétez mais a l’initiative:

      Darby Bible
      Car le Seigneur Lui-même, avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, descendra du ciel; et les morts en Christ ressusciteront premièrement;

      Martin Bible
      Car le Seigneur lui-même avec un cri d’exhortation, et une voix d’Archange, et avec la trompette de Dieu descendra du Ciel; et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront premièrement;

    • @Robert M. // 23 avril 2017 à 5 h 45 min //
      Citation : vous noterez bien qu’elle dit strictement la même chose que celle qu’il prononça au sujet du jour de son retour : le Père seul le sait « au sujet des temps et des moments » ,mais il précise » il ne vous appartient pas de le savoir. »
      ………………………
      D’un côté Jésus dit :
      Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
      Marc 13:32 Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

      De l’autre il dit :
      Actes 1:7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

      Dans la première parole il s’inclut, dans la seconde il n’inclut que les apôtres qui lui ont posé une question.
      Le point commun entre les deux paroles c’est qu’il place le Père au dessus de lui et en autorité en Chef et précise que ce n’est pas lui, le Christ qui prends les décisions en autorité mais le Père et le Père seul.
      Dans la première parole il dit qu’il ignore l’heure et le jour,
      Dans la seconde il dit aux apôtres que ce n’est pas à eux de connaitre…il ne dit pas qu’il ignore ce temps ou ces moments, ni qu’il connait ces temps et ces moments…

      Ce ne sont pas les mêmes paroles, elles n’ont pas le même sens et ne révèlent pas les mêmes choses, chaque parole est unique.

      Mais nul ne peut ignorer qu’il a dit : ni le Fils en Mat.24:36 et Marc 13:32
      Et ce témoignage est rendu non pas par un seul évangile mais par deux évangiles, par deux témoins et le témoignage est recevable car il est donné par deux témoins différents qui disent les mêmes choses.

      Ma réponse à Catherine est aussi votre.
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/04/21/pourquoi-bon-nombre-de-chretiens-se-laissent-berner-par-de-faux-enseignements-jusqua-en-devenir-idolatres/#comment-278018

  2. Oui, même si on peut discuter sur le mot »Trinité », DIEU est Quand même Père Fils Et SAINT ESPRIT. Ce sont les étude que je fais par ci par là, Mais spécialisé dans l’évangélisation des Témoins de Jéhovah, je leur fais remarquer que leur Maison Mère Watch-Tower est obligée de FALSIFIER les saintes écritures pour MASQUER la Trinité, nous verons quelques versets comme Jean 1/1 où je mets dans mon blog http://www.dangersecte-info.blogspot.com , que TOUS les spécialistes du Grec Ancien,la plupart enseignants dans des universités connues mondialement DENONCENT avec explications que le « … était « un dieu » ,(d minuscule),est Grammaticalement «  » »IMPOSSIBLE » » » . Et que cette même Watch-Tower pour nier cette vérité, trafique en « RAJOUTANT » des mots « entre crochets », qu’elle signale dans sa préface de sa Fausse bible, précisant que ces mots ne sont pas dans le texte original Grec ancien,TOUT COMME Romains 9/5. Le christ DIEU béni éternellement, les T.J mettent eux? « ..DIEU « SOIT » béni éternellement, ou, Colossiens CH.1/16..17 avec le mot « autres RAJOUTES malhonnêtement, etc etc , Changeant le sens du texte à 100%étude longe, Et cette même Maison mère Watch-Tower trafique les écrits des Pères de l’église qui eux ,croyaient en la trinité et l’écrivaient, mais les T.J ont transformé ces écrits,faisant croire que ces Pères de l’église, Polycarpe, Irénée, etc etc. n’auraient pas cru à cette Trinité, etc etc.. Donc, cette secte est obligée,OBLIGEE OUI, de trafiquer les sainte écritures pour NIER à tort la Trinité. A SUIVRE au besoin..

    • @hyperbrou // 21 avril 2017 à 15 h 35 min //
      ………
      Les Ktoliques ont créé aussi des dogmes et des hérésies avec l’Écriture même, tels que l’Assomption, l’Eucharistie, l’Immaculée conception,… cela n’invalide toujours pas la Vérité des Écritures et le fait qu’ils confessent de leur bouche que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, car Jésus-Christ est bien Fils de Dieu.
      Donc que les TJ soient dans l’erreur sur bien des points, cela ne valide pas plus la Trinité en doctrine enseignée par les apôtres et en doctrine soutenue par l’Écriture car à la Vérité l’Écriture valide qu’il y a un seul Dieu et Père, et que ce Dieu et Père est le Dieu de Jésus-Christ et le Père de Jésus-Christ le Messie selon qu’il est écrit :
      Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      Si Jésus-Christ est pour vous le Chemin, la Vérité et la Vie, votre Seigneur Véritable, et si vous êtes de ses brebis, il vous dit aussi en Jean 20:17 qui est votre Dieu et qui est votre Père.

  3. Dieu est Père, Fils et Saint Esprit trois personnes en UNE Ecoute Shemaʿ Yisrā’ēl
    « Il faudra leur dire » de Francis Cabrel (c’est pour cela qu’Olivier Imbernon se décarcasse, Pardi!

    Qui a-t-il à redire à la Vérité scripturaire? Perso: je n’y vois rien! 😉 Peut-être suis-je aveugle?
    Il y a tellement: de non voyants, évidemment! La preuve 😥 Il faut tout nous dire et leurs dire!
    Et encore pas sur sur que nous ayons pigé et que nous piquions notre bille? La bille sa roule 😦

    Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment
    Si les enfants sont tous les mêmes
    Alors il faudra leur dire
    C’est comme des parfums qu’on respire
    Juste un regard
    Facile à faire
    Un peu plus d’amour que d’ordinaire

    Puisqu’on vit dans la même lumière
    Même s’il y a des couleurs qu’ils préfèrent
    Nous on voudrait leur dire
    C’est comme des parfums qu’on respire
    Juste un regard
    Facile à faire
    Un peu plus d’amour que d’ordinaire

    Juste un peu plus d’amour encore
    Pour moins de larmes
    Pour moins de vide
    Pour moins d’hiver

    Puisqu’on vit dans les creux d’un rêve
    Avant que leurs mains ne touchent nos lèvres
    Nous on voudrait leur dire
    Les mots qu’on reçoit
    C’est comme des parfums qu’on respire
    Il faudra leur dire
    Facile à faire
    Un peu plus d’amour que d’ordinaire

    Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment
    Si les enfants sont tous les mêmes
    Alors… il faudra leur dire
    Les mots qu’on reçoit
    C’est comme des parfums qu’on respire
    Il faudra leur dire
    Facile à faire
    Un peu plus d’amour que d’ordinaire Tu sais Dieu et ben IL nous aime et il se met en quatre pour ce faire! 😆 Mais suis-je bête: Il se met en TROIS, évidemment!♥♥♥ Roulez, roulez!!!

    Trois cœurs pour toi seul: Père, Fils et Saint Esprit et c’est le même Dieu UN et UNIQUE♥

    • @Pulsar
      ……..
      Si le Père est Unique Dieu et le Fils est Fils Unique de cet Unique Dieu, comment peuvent-ils encore être part d’un Unique Dieu PèreFilsEsprit, puisqu’il y a un Unique Dieu qui est le Père ?

    • Quand on dit Dieu en trois personnes c’est que c’est la même divinité ce n’est pas la même personne mais le même Esprit , Ce qui repose sur le Père repose sur le fils et l’Esprit , qui est l’Esprit de Dieu le transmet

    • @Catherine Bunel
      ….
      Où trouves tu écris dans la Bible que Dieu est trois personnes Catherine; un dieu3en1 ?
      Par contre il est bien, écrit que le seul Dieu c’est le Père et Jésus dit que c’est celui là qui est son Dieu et notre Dieu, son Père et notre Père et que le Père, Dieu le Père cherche de vrais adorateurs qui l’adorent en esprit et en vérité.
      Celui qui adore autre chose que Celui qui est Dieu et Père n’est pas un vrai adorateur de Dieu.

    • Shor L. « Unique Dieu PèreFilsEsprit »! C’est cela que vous avez besoin de piger, car pour l’instant: vous vous laissez piégé! 😥 Allez je « vas » vous aider du mieux que je le pusse (Subjonctif imparfait) 😉 Ne pas confondre avec la puce qui pique, ni celle du téléphone etc. 😆

      Darby Bible « savoir le Mystère qui avait été cache des les siècles et des les générations, mais qui a été maintenant manifeste à ses saints »
      Vous en aviez du bol ou de la chance, c’était un Mystère que Paul nous a révélé par le Saint Esprit, et vous le négligé, comme si cela n’était que dérisoire dommage pour vous!!! 😥 Sans parler des dommages que vous en subissez, à vouloir être trop parfait, trop juste (il n’y en a pas)

      Ecclésiaste 7. 16 « Ne sois pas juste à l’excès, et ne te montre pas trop sage: pourquoi te détruirais-tu? 17″Ne sois pas méchant à l’excès, et ne sois pas insensé: pourquoi mourrais-tu avant ton temps »?… Bon weekend♥! Plein de mystères bien sur…

    • @Pulsar,
      Paul a levé le mystère pour tous en ces mots, un seul Dieu et Père :

      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      On a pas à mettre autre parole d’homme sur cette parole de l’Évangile qui est doctrine.

    • Shor L.
      Une fois, j’ai essayé de vous répondre sur ce point mais vous êtes déclaré incompétent pour entrer sur ce genre de sujets.
      Le fils a été engendré par le Père et non créé. C’est donc ainsi que celui qui a pour nom « Parole de Dieu » mais aussi Yéschouah – ce qui signifie YaH sauve a bien le nom de YHWH en Lui. Ainsi, lorsque Dieu (YHWH) parla pour la première fois, Il a fait naître, Il a engendré YHWH et donc un égal, un complément de Lui-même. C’est ainsi que lorsque nous lisons. C’est pour cela que les juifs voulaient lapider Jésus lorsqu’Il disait qu’il était le fils de Dieu, se faisant égal à Dieu (Jean 5.18). Ainsi cela permet de comprendre Zacharie 2.9-10 et 3.2 où nous voyons qu’il y a deux YHWH. Ce texte montre bien que celui qui a affaire à Satan au verset 2 n’est pas celui qui jugera et réprimera. Ainsi Jésus est bien semblable à Dieu mais du fait qu’il a été engendré il n’est pas, obligatoirement celui qui décide du moment de l’action. Toutefois, Jésus connaissait bien les faits géopolitiques qui précéderaient son retour sur la Terre. Maintenant, Jésus ne savait, peut-être pas, au moment où il a dit cette phrase que seul le Père savait mais cela n’empêche pas qu’il a pu connaître ce mystère une fois ressuscité.
      Maintenant, il est vraisemblable que le Père, Le fils et le Saint Esprit soient trois manifestations particulières de Dieu, selon las cas où il se présente. Toutefois, c’est toujours le même Dieu, la même puissance, la même volonté divine qui agit sur l’humain et dans la totalité de la création

    • @Isaïe // 22 avril 2017 à 13 h 38 min //
      ………………
      De pures supputations, tout athée peut en faire autant pour dire que Dieu n’existe pas.
      J’ai laissé un écrit, il serait peut-être temps de vous y pencher avec la Bible et non point avec le raisonnement :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/04/21/pourquoi-bon-nombre-de-chretiens-se-laissent-berner-par-de-faux-enseignements-jusqua-en-devenir-idolatres/#comment-277772

  4. Et beh! je me suis usé les doigts sur mon clavier en me disant , « mais ça intéresse encore quelqu’un s’ t’ affaire? « , apparemment oui, merci Olivier, je passe le témoin.

  5. Merci de nous rappeler le « mystère » de la Trinité . L’ homme a besoin d’être éclairé par le Saint-Esprit pour comprendre ces choses !
    « Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu »(1 Corinthiens 2:11)

    Amicalement
    Phil

    • Ce qui fait de la Révélation de Christ, qui est dévoilement des mystères, un autre mystère n’est pas de Dieu, car Dieu a envoyé son Fils afin dévoiler tout mystère.
      Si quelque chose après Christ demeure un mystère cela ne vient pas de lui mais vient du mystère de l’iniquité.

    • @Shor L
      Contrairement à ce que vous affirmez @Shor L il existe des mystères dans la Bible . N’est-il pas mystérieux pour vous que Jésus soit né sans l’intermédiaire de l’homme ?…Cela dit vous y mettez toute votre foi…enfin j’espère ! Est-il rationnel que Jésus ait marché sur l’eau, transformé l’eau en vin, que la mer se soit retirée,que le bâton de Moïse se soit changé en serpent…etc ! Je ne prétends pas tout expliquer mais ma foi est plus forte que ma raison .
      L’apôtre Paul déclare ceci : « Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, à savoir Dieu manifesté en chair ,justifié par l’Esprit,vu des anges ,prêché aux nations, cru dans le monde,élevé dans la gloire » 1Timothée 3:16 . Affirmeriez-vous que les propos de Paul viennent du diable ?

      La nouvelle naissance n’est possible que par la régénération de l’Esprit,l’amour du Père et le don du Fils sur la croix .Jean 3:5 à 6 et 3 : 14à16 …etc.

      Pour ma part le mystère de la trinité est insondable mais je l’accepte par la foi .

      Amicalement,
      Phil

    • Phil
      Bonsoir
      Je me suis intéresser à la trinité suite à trois formes de sujets où j’ai eu affaire. Comme je l’ai dit à Shor, ce fut après mon baptême suite aux enseignements que j’ai eu à l’époque, dans les années 62/63, Ce fut donc trois jours après le baptême, en lisant un livret, dans mon lit, des Jésus-seul que le Seigneur m’a dit que c’était comme le disait le livret qu’il fallait comprendre. Par la suite, j’ai eu affaire aux musulmans. J’ai été amené à lire une revue missionnaire protestante où était décrit le symbolisme du soleil/de la lumière/de la chaleur. Ainsi j’ai pu expliquer la trinité. Par la suite, alors que je faisait corriger une étude de plusieurs centaines de pages concernant des point de doctrines bibliques, la correctrice m’a dit au sujet de la trinité que je décrivait cela comme les autres. Alors, j’ai prié et il m’est venu à la pensée de voir que Jésus n’avait pas été créé mais qu’il avait été engendré. C’est un fait que n’annule pas le fait que Jésus soit le premier né de la création. Mais le fait qu’il soity engendré, cela signifie qu’il est sorti de Dieu. Du fait que Jésus est la Parole de Dieu, cela signifie donc que lorsque Dieu a parlé pour créer, les anges et l’univers. Cette parole est donc devenue celui que nous appelons Jésus le Christ ou Yéschouah Hamaschiah, et qui est appelé Parole de Dieu dans l’Apocalypse ch.19.14.

    • @Isaïe,

      Merci pour votre post .Comme vous j’ai étudié la Trinité et les symbolismes . L’ensemble des Écritures identifient Jésus à Dieu mais cette vérité est-elle suffisante pour nous donner une pleine et entière intelligence de cette révélation ? Il me semble qu’il faut avant tout y mettre la Foi et je ne souhaite pas quitter ce terrain là .C’est ce que j’ai voulu dire dans mon commentaire en réponse à Shor L .

      J’ai déjà eu des discussions inutiles et interminables sur ce sujet avec un collègue de travail témoin de Jéhovah… croyez que j’ai donné !

      Je crois qu’il faut simplement rappeler ce la Parole de Dieu enseigne : Oui les œuvres de Dieu restent insondables Job 5:9 ; 11:7 et Es 40 : 28 …Le Seigneur dit mes voies ne sont pas vos voies! Et Paul dit que notre connaissance est imparfaite, donc le mystère de Dieu subsistera . 1 Cor 13:9.

      « …Christ ,mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science » Col 2:3
      Soyez béni,
      Phil

    • Phil
      Bonjour
      Je viens de lire votre message. Je sais comme vous que les Témoins de Jéhovah font des recherches approfondies sur ce sujet. Je sais que si le Seigneur ne m’avais pas conduit, je serai comme beaucoup sur ce sujet. Cependant, pouvant sonder les textes hébraïques et grecs, j’ai été amené à voir certains points avec une certaine précision. Maintenant, je sais que ces braves gens cachent de nombreux versets qui peuvent les mettre mal à l’aise. Ainsi, au moins en deux endroits dans l’Evangile de Jean il est bien fait mention que Jésus est Dieu. Un point supplémentaire qui pourrait vous intéresser est le nom de Jésus: YaH sauve. Yah est un diminutif de YHWH qui est le Nom qui a été donné au peuple d’Israël pour invoquer Dieu. Ainsi Jésus est le nom qui a été donné à l’humanité pour appeler Dieu au secours et pour prendre autorité sur les démons. Maintenant, si cela vous intéresse, il existe un livre qui montre une statue égyptienne qui donne le Nom de YHWH transcrit en hiéroglyphes;
      « Le nom divin dans le Nouveau Testament par Didier Fontaine – Editions l’Harmattan »: Yehoûaw, page 34. On pourrait dire que ce livre est catholique mais chez eux il existe une puissante et abondante documentation qu’on est loin d’avoir dans les milieux évangéliques.
      Que notre Seigneur et Sauveur vous bénisse abondamment et qu’Il vous conduise dans la connaissance selon Lui.

    • @Phil // 23 avril 2017 à 16 h 29 min //
      Citation : le mystère de la trinité est insondable mais je l’accepte par la foi
      …………………..
      Tout ce que vous avez dit hormis votre conclusion n’est pas un mystère puisque cela est révélé et expliqué par l’Écriture et cela demeure mystère pour celui du dehors, car le voile se lève en Christ.
      Votre conclusion, citée plus haut, n’est pas un mystère par contre mais une hérésie, nuance !…
      Car Celui qui est Dieu a déjà été révélé, selon qu’il est écrit :
      •1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      Quand vous arriverez à faire dire que ces deux versets, ne disent pas qu’il y a qu’un seul Dieu, le Père, alors vous validerez pour parole de Dieu votre conclusion.
      Et à moins d’être un illusionniste ou un charlatan ou un disciple de Mesmer ou un hypnotiseur ou quelque chose du genre, je ne vois vraiment pas comment vous pourrez dire que ces deux versets ne confirment pas et n’attestent pas qu’il y a un seul Dieu, le Père.

      En outre, il est impossible de valider le dogme de la trinité par la foi, car la foi vient de ce que l’on entends, mais ce que l’on entends de la parole de Christ…ce qui fait que seule la folie peut la valider, car la parole de Christ en 1Cor.8:6 et Eph.4:6 atteste qu’il n’y a pour nous qu’un seul Dieu, le Père.

    • Personnellement je m’attelle à suivre les conseils des chrétiens de Bérée en Actes 17:11 mais j’ai bien noté que vous avez la capacité de tout expliquer @Shor L. Ne seriez-vous pas un peu formaté au livre d’Alexandre Hislop « les deux Babylones » ?

      Très bien @Shor, vous avez le droit de penser ce que vous voulez…moi aussi . Pour autant je m’en tiendrai aux sages enseignements de l’apôtre Paul à son compagnon Timothée « repousse les discussions folles et inutiles ,sachant qu’elles font naître des querelles » 2 Timothée 2:23.

      Restons en là si vous le voulez bien @Shor L .
      Amicalement
      Phil

    • Robert M. // 23 avril 2017 à 5 h 55 min //

      @Shor,

      « Conserver le mystère de la foi dans une conscience pure (1 Tim. 3:9). Tel est le mot d’ordre donné par l’Apôtre à son disciple, Timothée, pour être transmis aux diacres (ou serviteurs) de l’assemblée chrétienne.  »
      Le premier membre de cette phrase concerne la Doctrine; le second, la Vie. L’une ne va pas sans l’autre. On ne peut être vraiment saint qu’en obéissant à la vérité révélée.  »

      Il y a donc toujours mystère car tout ne nous sera pas révélé dés ici-bas car bien au-delà de notre compréhension, de même qu’il reste « un mystère de l’iniquité »:

      « 2 Thessaloniciens 2
      …6Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. 7Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. »

    • « Il y a donc toujours mystère car tout ne nous sera pas révélé dés ici-bas car bien au-delà de notre compréhension, de même qu’il reste « un mystère de l’iniquité  »

      Bien évidemment @Robert M.
      Amicalement,
      Phil

    • @Robert M. // 23 avril 2017 à 5 h 55 min //
      ……..
      A moins de ne point connaitre le Seul Vrai Dieu et de ne point connaitre le Véritable je conçois fort bien pour vous que tout demeure mystère, car tout ce qui est relatif à la piété, n’est mystère que pour celui qui n’est pas dans le Véritable selon qu’il est écrit : Marc 4:11 Il leur dit : C’est à vous qu’a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles,…

    • Nous connaissons en partie:

      « Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, 10mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. 11Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. 12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. »

      Job 11:7,8
      Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, Parvenir à la connaissance parfaite du Tout-Puissant?…
      Martin Bible
      Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, [savoir], que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire.

      Le Voile est ôté en Christ c’est certain mais cela ne signifie pas que toutes choses nous serons révélées dés ici bas à cause de nos limites de compréhension, de l’esprit du monde qui interfère et de la chair qui ne reçoit pas les choses de L’Esprit.
      Dans l’adresse a Timothée Paul déclare que « le mystère de la piété est grand » et en quoi consiste t-il ce mystère ? « Dieu a été manifesté en chair » , c’est à dire que sous le voile de la chair du Christ c’est Dieu qui à Habité parmi nous , qui c’est révélé parmi nous (Emmanuel), ce voile qui demeure sur votre entendement Shor puisque vous rejetez « le mystère de l’Incarnation.

      Puisque que vous êtes au fait de tous les mystères expliquez nous celui de l’iniquité , éclairez nous donc en nous expliquant comment Satan est devenu Satan et qui l’a séduit?

  6. @Olivier, je suis d’accord avec ce point de vue depuis quelques années, et ce malgré ma jeunesse ! ^^ 😉

    • • On ne met cependant pas du vin nouveau dans de vieilles outres, et celui qui dit que le vieux est bon ne boit pas du nouveau !

      • Ce n’est pas dans de vieilles outres que l’on met du vin nouveau, car celui qui dit que le vieux est bon, ne boit pas du nouveau !

  7. La sainte trinité est irréfutable c’est un fait.

    • Pour l’Athée la théorie de l’Évolution l’est tout autant, c’est un fait !

    • Est l’existence des extraterrestres aussi est un fait pour l’athée 🤤

    • Non même pas car les enlèvements extra-terrestres ou observations concernent surtout curieusement l’Amérique du Nord, les états unis en particulier où de nombreux Chrétiens ont eu ces diverses expériences.
      Je me passionne depuis longtemps sur les sujets ufologiques.

      Le « Diable » sera bien sûr l’argument classique pour ces cas chez les détracteurs 🙂

    • Dans le monde entier il y a des enlèvements JB mais les américains sont dans un autre monde que nous.

  8. — Il y a un hic… :-/ Sérieux !
    — Commençons par citer l’Écriture car sans elle, nous ne valons pas “chipette” !
    Jean 4, 24 : «Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.»
    — Si Dieu est le Père, il devient évident, même pour un enfant que le Père est esprit ! Ça “saute aux yeux” ! Et pourtant, il y en a qui contestent… 😥
    — Pour signaler le fait que Dieu n’a pas de corps, il faut voir comment Il est apparu à Moïse au mont Horeb :
    Exode 3, 2-4 : «Et l’ange de l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d’un buisson; et il regarda, et voici, le buisson était tout en feu; mais le buisson ne se consumait point. Alors Moïse dit: Je me détournerai, et je verrai cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point. Et l’Éternel vit qu’il se détournait pour regarder; et Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit: Moïse, Moïse!»
    — Est-ce que Moïse a vu un corps ? Non ! Il a vu une flamme qui ne consumait pas un buisson et il voulait savoir ce qui, pour l’homme, apparaissait comme étrange !
    — Est-ce qu’il y aurait un autre Saint-Esprit différent du Père qui Lui-Même est Esprit ?!??… Y’en a qui, pour essayer de prouver la Trinité disent vraiment n’importe quoi !
    — Quant à Jésus-Christ…
    Jean 1, 1-2 (citation correcte) : «Au commencement était la Parole, la Parole était à Dieu, et Dieu était la Parole. Elle était au commencement à Dieu.»
    Jean 1, 14 : «Et la Parole (Dieu) a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.»
    — Pour ce qui est de Jésus-Christ, maintenant… Il a dit :
    Jean 10, 38 : «Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes oeuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.»
    Jean 14, 10-11 : «Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui-même les oeuvres que je fais. Croyez-moi quand je dis que je suis dans le Père, et que mon Père est en moi; sinon, croyez-moi à cause de ces oeuvres mêmes.»
    — Jésus-Christ a répété quand même 4 fois que le Père est en Lui ! À l’INTÉRIEUR de lui ! Comment ça peut se faire si on ne croit pas que LE PÈRE EST ESPRIT ?!??…
    — Autre chose, Jésus-Christ sur la croix :
    Matthieu 27, 46 : «Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte, en disant: Éli, Éli, lama sabachthani ? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?»
    , ce qui indique que le Père – Esprit, ne supportant pas le péché, a quitté Jésus-Christ pour Le laisser être sacrifié pour le rachat de tous nos péchés qu’Il a pris sur Lui ! Ce qui prouve aussi autre chose : Jésus-Christ est une Âme vivante, résultant de la rencontre de l’Esprit, le même Souffle que Dieu a soufflé dans Adam, avec la poussière de la Terre qu’était l’ovule de Marie ! Sans cette âme, il ne serait resté qu’un corps sur la Croix, avant Sa mort !
    — Le Fils est donc cette Âme vivante dans la Divinité ! Qu’il soit l’objet d’adoration, surtout de la part de l’ex-aveugle de naissance de Jean 9 (et qu’Il n’ait pas protesté, contrairement à l’Ange vis-à-vis de Jean dans l’Apocalypse !) m’indique qu’il est Dieu Lui-Même dans un Corps Glorifié et qu’avant Sa Résurrection, Il était Dieu-Esprit dans un corps d’homme ! En effet, par quelle Puissance faisait-Il des miracles ?!??…
    — Alors, si on croit à la Trinité, il faudrait aussi croire que le Père est Esprit, le Saint-Esprit, un autre Esprit et l’esprit de Jésus, encore un autre Esprit !?… STOP !!! ASSEZ “GAMBERGÉ” !!!!!
    Éphésiens 4, 4-6 : «Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous êtes appelés à une seule espérance, par votre vocation. Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; Un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et par tous, et en vous tous.»
    — Et comme j’ai prouvé par l’Écriture que LE PÈRE EST ESPRIT… 😉 !
    — Autre chose : Dieu, l’Éternel, est Seigneur. Et Jésus-Christ est aussi Seigneur ! Mais il n’y a qu’UN SEUL SEIGNEUR, pas deux ! Vous ne comprenez donc pas ?!??… Demandez donc à Dieu Son Avis !

  9. Si le Père, Le Fils, L’Esprit sont un seul Dieu, expliquez pourquoi le Fils ignore l’heure et le jour de son avènement ?
    Selon qu’il est écrit :
    Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

    Marc 13:32 Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

    De plus si la Bible dit : L’homme quittera son père et sa mère et les deux seront une seule chair, la Bible n’a jamais écrit que : Le Père sera unit au Fils et à l’Esprit et les trois formeront un seul Dieu.

    C’est écrit où dans la Bible que de même l’homme et la femme dans l’union du mariage sont une seule chair que l’unité du Père du Fils et de L’Esprit fait qu’ils sont un seul Dieu ??????

    Cela n’est écrit nul part ! Et comme ce n’est pas écrit pourquoi l’inventer et dire Israël voidi ton Dieu ?
    Mais voilà ce qui est écrit :
    • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

    • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.
    ► Ainsi le Seul Dieu n’est pas définit par la Bible pour être dieu3en1, mais le Père seul.

    …………………
    Et Jésus lui même demande d’adorer ce seul Dieu là ici :
    Jean 4:23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
    Jean 4:24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

    Et Dieu ici selon le Christ n’est pas dieu3en1 mais le Père seul.
    Ceux qui adorent un autre que celui que Jésus lui même a défini ne sont pas de vrais adorateurs car les vrais adorateur de Dieu, adorent Dieu le Père en esprit et en Vérité et non point un dieu3en1.
    Ceux qui adorent le dieu3en1 ne sont pas de vrais adorateurs car le SEUL que l’on adore c’est le Père et cela c’est l’enseignement du Christ et c’est ce que le Christ ordonne par l’expression il faut que…

    Je lis, je cite : Pourquoi bon nombre de chrétiens se laissent berner par de faux enseignements, jusqu’à en devenir idolâtres ? Oui j’emploie bien le mot « idolâtre », car en n’adorant pas le Père le Fils et le Saint-Esprit, tu adores un autre dieu que celui de la Bible.

    J’estime que celui et ceux qui soutiennent ce point là et qui n’adorent pas le Père seul selon l’enseignement du Christ se jugent et se condamnent eux même par leur propre parole..

    …………….
    Vous dîtes encore qu’il y a égalité inséparable, donc le postulat est que l’on avance que le Père et le Fils sont égaux mais l’Écriture dit ceci du Fils et du Père dans le Psaumes 8, et cela c’est L’ESPRIT qui le dit :
    4 Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
    5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.
    6 Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds,

    Cette parole est une prophétie concernant le fils de l’homme, soit Jésus le Fils de Dieu et le verset 5 montre que Dieu l’a fait de peu inférieur à Lui, même lorsqu’Il l’a couronné de gloire et de magnificence, et qu’Il lui a donné la domination sur toute son œuvre et qu’Il a tout mis sous ses pieds.
    C’est en effet le Père qui élève souverainement le Fils et le Père seul et personne d’autre.
    C’est bien le Père qui lui soumet toutes choses, et le Père seul mais il est sans contredit que le Père qui soumet toute choses au Fils ne lui est pas soumis.

    A moins de déclarer que la Parole de Dieu soit un mensonge, on ne peut faire du Fils l’égal du Père, car L’Esprit rends le témoignage suivant : Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu
    De peu certes, mais inférieur tout de même et à cause de cette Parole de l’Esprit, il n’y a pas égalité.

    …………………
    De plus l’Écriture dit que le Père est le Chef du Christ, que Le Christ est le Chef des hommes, que l’homme est le chef de la femme, que le Christ est le Chef de l’Église, que le mari est le chef de l’épouse.
    Le mot Chef c’est Kephale en Grec, il ne peut avoir une valeur pour une expression et une autre valeur pour une autre expression.
    La question est simple :
    La Bible dit que Christ est le Chef de l’Église et des hommes, l’Église est-elle l’égale de Christ, les hommes sont-ils égaux de Christ ?
    Si L’Église est l’égale de Christ et les hommes les égaux de Christ, alors Christ est l’égal de Dieu.
    Si l’Église n’est pas l’égale de Christ et les hommes ne sont pas les égaux de Christ, alors Christ n’est pas l’égal de Dieu.

    On va le faire grandeur réelle et puis on va voir de suite qui est dans la Vérité.
    Lequel d’entre vous est l’égal de Christ ?
    Que celui qui est l’égal de Christ le dise maintenant !
    Si personne ne peut le dire alors personne ne peut confesser non plus que Christ est l’égal de du Père sans faire de l’Écriture un mensonge.

    C’est ici que l’on reconnaitra ceux qui sont du mensonge et ceux qui sont de la Vérité !

    …………….

    Concernant la divinité du Christ la Bible ne l’inscrit pas dans une trinité, ni dans une égalité, ni dans une unicité de 3en1, puisque L’Esprit lui même dit du Christ :
    • Psaumes 45:7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

    • Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes compagnons.

    Celui qui oint est le plus grand, car c’est l’inférieur qui est béni par le supérieur selon qu’il est écrit : Hébreux 7:7 Or c’est sans contredit l’inférieur qui est béni par le supérieur.

    Or celui qui est oint est Messie(oint). En effet Christ = Messie = Oint
    Celui qui oint c’est le Père, donc le Père est le plus grand, il est bien le Chef et le Messie reçoit tout du Père.(ps.8:4-6)

    Le témoignage de L’Esprit est a valider, l’Esprit dit : «Ô Dieu, ton Dieu t’a oint…»
    Nul ne peut dire que l’oint est dieu…Tous s’ils parlent par l’Esprit disent que l’oint est Dieu.

    Mais l’Esprit dit-il que celui qui est oint est un seul Dieu avec celui qui le oint ?
    Examinons !
    L’Esprit dit «TON» Dieu…il y a un pronom possessif.
    Le «ton, pronom possessif» spécifie que : Celui qui oint le Messie est Dieu pour le Messie.

    Répondons à la question : L’Esprit dit-il par là, que l’oint est un seul Dieu avec le Dieu qui oint et avec l’Esprit ?
    Non !
    L’Esprit dit que Dieu qui oint, est Dieu de celui qu’il oint(Messie) et comme il oint il est le supérieur…donc il ne peut y avoir ici de dieu3en1, car il n’y a déjà pas d’égalité et le Messie reconnait Dieu qui le oint pour son propre Dieu.
    L’Esprit n’inscrit pas le Messie(l’oint) dans un dieu3en1, loin de là !

    Et le Messie lui même l’a attesté par ces mots :
    Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

    Qui le Messie voit-il en Dieu ?
    Le Messie voit en Dieu celui qui est son Père et c’est bien celui là qui l’a oint selon Heb.1:9

    Et le Messie qui a été oint par son Père nous montre ceci :
    Mon Dieu est votre Dieu, mon Père est votre Père.
    Le Messie ne dit pas: Mon Père, moi, et l’Esprit sommes le seul Dieu et ni le Père, ni l’Esprit ne le disent…
    Donc ni le Père, ni Le Fils, ni l’Esprit ne valident un dieu3en1.

    Le Messie ne définit ici aucun dieu3en1, il dit clairement que :
    Son Dieu est son Père, et il est notre Dieu et notre Père et que c’est bien celui là que nous devons adorer selon Jean 4:23-24

    ……………………
    Si Dieu aurait pu être un dieu3en1, comment celui qui est fils en ce seul dieu3en1, peut-il tenir pour SON Dieu celui qui est le Père en ce dieu3en1, alors que l’inverse n’est pas vrai, tandis que l’Esprit atteste formellement qu’il n’y a pas égalité du Père au Fils, puisque que le Père est le Chef et son supérieur, et que le fils a été fait de peu inférieur au Père ?

    • Le mec qu’a pas compris la saison d’incarnation humaine ou le Christ a abandonné pour un temps la gloire du ciel oour revetir le manteau de l’humanité…

    • @Rédaction // 21 avril 2017 à 21 h 01 min //
      …………………
      En qualité de pasteur qui pait des brebis, j’ai beaucoup de mal à valider cette familiarité que vous m’imposez par l’usage du mot «mec» pour s’adresser à un chrétien qui expose des arguments biblique maîtrisés et que de surcroit ne reçoit pas un verset pour l’infirmer et encore moins une réponse à ses interrogations.
      J’estime que si vous m’appelez «mec», vous appelez aussi ceux de votre Assemblée «mecs» lorsque vous vous adressez à eux sur la chaire, mais je ne pense pas faire partie des intimes de votre Assemblée, pour vous permettre cette liberté en vous adressant à moi.

      Bien à vous, cher pasteur.

    • je m’adressais à un chrétien ? Je ne savais pas que l’on pouvait être chrétien sans croire à la Trinité. On peut donc être chrétien et ne pas croire en la révélation biblique ? C’est nouveau ça ! 😉

    • @Rédaction // 22 avril 2017 à 3 h 00 min //
      …………………….
      Beaucoup ne croient pas au parler en langue et ils écrivent même contre le parler en langue et ne sont pas moins Chrétiens.
      Tout du moins je n’invalide point leur salut ou leur appartenance à Christ car qui suis je pour m’ériger en juge de qui est chrétien ou qui n’est pas chrétien ?
      J’ignorais qu’un pasteur pouvait être aussi réducteur, sectaire et méprisant envers un chrétien.
      Vous croyez en Dieu le Père, j’y crois aussi
      Vous croyez en Jésus-Christ Fils du Dieu Très Haut, j’y crois aussi
      Vous croyez qu’il y a un Saint-Esprit et un baptême de l’Esprit, moi encore plus,
      Vous avez été baptisé au nom de Jésus-Christ moi encore plus, vous parlez en langue, moi encore plus, vous chassez des démons, moi encore plus…
      En quoi ne suis je point un Chrétien même si nous ne sommes pas assis sur le même rang tandis que ma Foi en Christ est ?
      Malgré ce que vous dîtes de moi, je vous ai répondu en votre qualité de pasteur et avec le respect que je vous dois, mais je n’ai même pas eu droit à cette même déférence en ma qualité de Chrétien croyant au Fils Unique Jésus-Christ, Fils du Dieu Très Haut.

      Par ailleurs j’ai fais un commentaire avec des questions et des interrogations j’estime qu’un pasteur devrait aussi y répondre correctement s’y tant est qu’une brebis du Seigneur ne le laisse pas indifférent.

  10. Bonjour,

    Jésus n’a jamais dit « je suis Dieu, adorez moi ! »

    Jésus psl était un simple prophète comme d’autres avant lui venu rappeler la parole/loi Matthieu 5 17

    La divinisation de Jésus est apparue bien des siècles après sa mort… Cela a été fait dans un but politique important pour l’empereur Constantin. C’est ainsi que par un bricolage théologique imposé lors des deux conciles, les figures de Jésus simple Messager fusionne avec celle du Dieu romain Mithra/Sol Invictus.

    Il hérite même du jour de sa célébration : le 25 décembre, fête du SOLstice d’hiver, comme du dimanche pour le célébrer… Et en anglais, dimanche se dit Sunday, qui signifie le jour du soleil…

    La Trinité n’apparait pas dans la Bible… C’est une invention humaine. Comme la formule trinitaire.

    La formule « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit » est un ajout tardif et non scripturaire qui a été formulé et reformulé au fil du temps pour la faire correspondre aux idéaux religieuse de l’époque ???

    Même, Joseph Ratzinger, « le pape Benoît XVI » l’a reconnue dans son livre « La foi chrétienne hier et aujourd’hui, p. 50, 51, 53″ il a écrit que le texte a été modifié au 2em ou 3em siècle par Rome.. »

    Eusèbe de Césarée citait ainsi Matthieu 28, 19-20 : « Allez donc : de toutes les nations faites des disciples en mon nom, leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit. »

    Depuis l’affirmation par l’Église du dogme trinitaire, nous lisons: « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. » (trad. Bible de Jérusalem).

    • N’importe nawak… lol

    • Alex Tevelyan // 21 avril 2017 à 21 h 44 min //

      Prouvez le 😉

    • Je ne perdrai pas des secondes précieuses pour répondre à de telles âneries. Je réponds uniquement aux commentaires qui le méritent !

    • Alex Tevelyan // 21 avril 2017 à 21 h 58 min //

      C’est juste que vous êtes dans la fuite… Vous ne savez pas quoi répondre…

      J’ai l’habitude 😉

      Bonne soirée

    • Pourquoi je ne suis pas surpris que vous avez l’habitude que personne ne vous réponde… 🙂 🙂

    • Un simple prophète ?
      Alors autant Shor a un brin de logique en s’appuyant sur des textes mais toi tu contredis carrément le message de JESUS.

    • @Alex,

      « Jésus n’a jamais dit « je suis Dieu, adorez moi ! »

      Mais IL a dit:

      Darby Bible:

      « Que votre cœur ne soit pas troublé; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. »

      Alors je ne sais pas vous mais a l’entendre croire en Dieu et en Lui c’est du pareil au même, sans quoi il aurait marqué une différence entre la croyance (la foi) en Dieu et le fait de croire en ce qu’Il dit « au sujet de Dieu » (comme un prophète) , bien au contraire il précise croyez aussi en MOI. (comme vous croyez en Dieu).
      Et cela n’est pas étonnant puisque plus loin dans l’épître aux Hébreux nous apprenons que : « Jésus est l’Auteur de la foi et celui qui la mène à la perfection. » Or sans la foi nul ne saurait plaire à Dieu, d’où vient la foi ? Elle vient de ce que l’on entend et ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu, qui est la Parole de Dieu Incarnée ? : Jésus.

      L’ apôtre Jean dit ailleurs:

      en Jean 5:

      « …22Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 23afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. »

      Alors je ne sais pas comment vous l’interprétez mais la question est « comment honore t-on le Père (Dieu le Père) quel est l’honneur qui LUI est dû ?:

      Apocalypse 5:
      « A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! 14Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.

      Jésus déclare que COMME on honore le Père on doit l’honorer Lui de la même manière et si nous pensions avoir mal compris une telle demande parce que ma foi plutôt gonflée (pour un prophète) Il s’empresse de préciser que « ne pas l’honorer LUI c’est ne pas honorer le Père » , rendant l’honneur qui lui est du semblable à celui que l’on réserve au Père ou plus précisément INDISSOCIABLE de celui que l’on doit au Père.
      « Qui n’a pas le Fils n’a pas le Père ».

    • Ces passages confirment en substance l’égalité du Père et du Fils.

    • Si égalité il existait, il n’aurait pas été écrit :
      Psaumes 8:5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

    • Shor L.
      Vous feriez mieux de relire le texte cité dans son contexte. Mais là, étant donné que vous ne pouvez pas lire l’hébreu, la première fois où il est écrit homme au verset 5, le terme traduit par homme est « anosch », mot qui désigne l’humain dans toute sa faiblesse. puis nous avons « fils d « Adam ». Ainsi, lorsqu’on se veut enseignant comme vous, il serait bon de vous instruire un peu plus.
      Maintenant, je vais vous donner une traduction juive pour le début du verset 6:
      Tu l’as fait manquer un peu plus que dieux, et gloire et magnificence tu le couronnes.

    • En fait c’est:

      Psaume 8:4,5,6 est cité dans l’épître aux Hébreux 2:6-8 comme « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui ? Tu l’as abaissé [pour] un peu de [temps] au-dessous des anges (dieux ou élohim), Tu l’as couronné de gloire et d’honneur, Tu as mis toutes choses sous ses pieds. »

      Pour un peu de temps, ce qui indique un abaissement temporaire et non un état permanent .

    • « Il est à remarquer que le mot hébreu (élohim) que nous avons rendu par anges avec la plupart des versions est celui qui signifie ordinairement dieu. Cependant ici et dans Ps 97.7, les Septante l’ont traduit par anges et leur traduction a été suivie par l’auteur de l’Épître aux Hébreux dans la citation qu’il fait de ces deux passages. Hé 1.6, 2.7. Les paroles : Tu l’as fait de peu inférieur aux anges, s’appliquent à la nature humaine, dans son état actuel, et à la personne de notre Sauveur, qui s’est revêtu de cette nature de préférence à celle des anges (Hé 2.10), et qui, pendant les jours de sa chair, était devenu inférieur aux anges, au point d’avoir besoin de leur assistance dans son agonie (Lc 22.43). »

    • @Robert M.
      On ne peut pas invalider un texte biblique en lui opposant un autre et cela est une règle spirituelle. Peut-être votre exégèse et votre herméneutique s’en moquent, mais cela ne vient pas de l’Esprit, car l’Esprit valide et l’une et l’autre des expressions.
      Les deux sens qui sont donnés doivent être tenus pour véritables, car les deux sens sont donnés par l’Esprit qui a validé les deux écrits, celui du Psaume8:5 et celui de Hébreux2:7
      Et chaque écrit dont le sens est donné par l’Esprit possède sa propre édification par rapport à la Révélation que l’Esprit a bien voulu donner.
      Une texte n’a pas forcément un seul degré de lecture, selon l’Esprit la Révélation peut-être donnée sur plusieurs degrés, selon que l’Esprit lui même le montre et le valide.

      Là où l’écrit dit : tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, vous ne pouvez pas effacer non plus la véracité de l’écrit de part votre propre autorité.

      …………….
      @Isaïe : La prophétie inscrite dans le Psaume8 concerne bien le Fils de Dieu. N’essayez pas de voiler ce qui est clairement exprimé par l’Esprit afin de faire valider vos propres visions.

    • « Une texte n’a pas forcément un seul degré de lecture, selon l’Esprit la Révélation peut-être donnée sur plusieurs degrés, selon que l’Esprit lui même le montre et le valide.

      Là où l’écrit dit : tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, vous ne pouvez pas effacer non plus la véracité de l’écrit de part votre propre autorité. »

      Je n’ai pas sortie cette traduction de ma poche, le rappel en Hébreux 2 fait référence clairement au Psaume 8 , il le cite , mais là ou le psaume marque Dieu le passage d’Hébreux dit Anges est c’est en recherchant le texte en Hébreux que l’on comprend le passage de l’un à l’autre au gré des traductions. Par contre  » pour un peu de temps en dessous.. » et non « de peu inférieur » apparait dans plusieurs traductions et change la signification .

    • @Robert M.
      ……..
      Les deux citations sont de l’Esprit de Dieu car les deux sont inscrites dans la Bible.
      Vous ne pouvez invalider le psaume8 qui était avant l’écriture de l’épitre aux hébreux sous prétexte que l’épitre aux hébreux parle autrement.

      Les deux citations sont de Dieu et chacune possède sa Révélation.

      Une citation dit : tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, cela est de l’Esprit
      L’autre citation dit: Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, cela est aussi de l’Esprit
      Car : 2 Timothée 3:16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,17 afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

      Vous ne pouvez invalider aucun de ces deux écrits, car L’Esprit a validé les deux dans leur propre expression !

      J’ose vous rappeler que la citation de Hébreux2 je l’ai déjà tout autant explicitée que celle du Ps.8 et que je n’ignore ni l’une ni l’autre et je n’invalide ni l’une ni l’autre car c’est la Parole de Dieu.

      CQFD

    • Tout à fait d’accord avec Alex Tevelyan, ce qui déclenche Mépris, Arrogance, Colère et Rage chez les superstitieux…

    • « Shor L.
      Vous feriez mieux de relire le texte cité dans son contexte. Mais là, étant donné que vous ne pouvez pas lire l’hébreu, la première fois où il est écrit homme au verset 5, le terme traduit par homme est « anosch », mot qui désigne l’humain dans toute sa faiblesse. puis nous avons « fils d « Adam ». Ainsi, lorsqu’on se veut enseignant comme vous, il serait bon de vous instruire un peu plus.
      Maintenant, je vais vous donner une traduction juive pour le début du verset 6:
      Tu l’as fait manquer un peu plus que dieux, et gloire et magnificence tu le couronnes »

      Notez le très beau Qittel concernant le verbe Couronner, à la fin du verset donc avec le Dagesh caracteristique dans la deuxième radicale, rencontré dans ce mode verbal ainsi que dans deux autres en Hébreu biblique.
      Le Qittel étant un mode verbal intensif, met l’accent sur le fait de faire exister quelque chose, là ici par le couronnement d’une personne.
      C’est ce que les auteurs ont voulu faire ressortir au sujet de la personne de Jésus, enfin plutôt ce qui a été interprété comme tel bien plus tard dans ce passage.

  11. C’est reparti!

    • Ces mieux les débats politiques hein

    • Robert M. // 22 avril 2017 à 9 h 22 min //

      Je suis étonné que les exigences exorbitantes de Jésus n’interpellent pas autant tant elles démontrent s’il le fallait encore que le placer Lui au cœur de nos affections c’est aimer Dieu, c’est rendre a Dieu le culte qu’IL mérite :

      Martin Bible:

      « Celui qui aime son père ou sa mère plus que MOI , n’est pas digne de moi; et celui qui aime son fils ou sa fille plus que MOI, n’est pas digne de moi. »

      Notons bien qu’Il ne dit pas « qui aime père, mère, fils, fille plus que Dieu n’est pas digne de Dieu » , ce qui pourtant entre en parfaite adéquation avec le premier commandement mais IL dit
      « plus que Moi ». Plus loin dans le texte il va même jusqu’à déclarer que « celui qui perdra sa vie pour lui la retrouvera , celui qui la gardera la perdra », or a quoi est-on plus attaché ici-bas qu’à notre propre vie? Et qui peut-il bien être pour en exiger qu’on la sacrifice pour lui?

      Romains 12:
      « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »

      « Tout amour terrestre, même le plus légitime , le plus pur, subordonné à l’amour de Jésus, telle est la loi suprême de son règne. Que faudrait-il penser de celui qui revendique ce droit de Dieu, s’il n’était pas Dieu ? »

      Matthieu 22:37
      Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

    • Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      Jean 4:
      21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
      22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
      23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
      24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

      25 La femme lui dit : Je sais que le Messie doit venir celui qu’on appelle Christ ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.
      26 Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle.

  12. Olivier Imbernon // 21 avril 2017 à 22 h 38 min // Répondre

    De toute façon, la frustration revient toujours chez les anti-trinitaires, comme s’ils n’étaient jamais en paix avec eux même. C’est presque obligatoire lorsque tu parles avec eux, tu peux parler de fromage … de vin … de cacahouète, les gars ils vont réussir à te parler de la trinité 😀 !

    • C’est étrange, d’après les commentaires, moi je constate plutôt cela chez les Trinitaires 🙂

  13. Jesus est venu en tant que Messie pour les juifs .
    Plus tard au baptème de Jean Baptiste , Jesus a été appelé « Voici mon bien aimé en qui j’ai mis toute mon affection »
    Le sens « Fils » ne peu pas etre compris comme celui d’un père qui engendre un fils .
    Il n’as pas été engendré , puisque qu’Il a tjs existé.
    L’Esprit et donc bien celui qui nous fait comprendre et prendre conscience de toutes ses choses.

  14. Brigitte Du Berger // 21 avril 2017 à 23 h 24 min // Répondre

    Je crois que ça ne sert à rien de s’obstiner à ce sujet. Les personnes qui ne croient pas à la trinité ne sont tout simplement pas nées de nouveau. Et nous savons tous que sans la nouvelle naissance, il est impossible d’entrer dans le royaume de Dieu, alors prions pour leur salut. Merci mon frère pour cette publication, elle glorifie Dieu. Soyez tous bénis.

    • @Brigitte Du Berger // 21 avril 2017 à 23 h 24 min //
      Citation : Les personnes qui ne croient pas à la trinité ne sont tout simplement pas nées de nouveau
      …………………..
      Le salut de quiconque n’est tributaire du dogme de la trinité car il est écrit :

      1 Jean 5:1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui.

      Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue(ont reçu la parole de la bouche de Dieu), à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,
      13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

      Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

      Jean 3:36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

      Jean 6:35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.

      Jean 6:47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.

      Jean 12:44 Or, Jésus s’était écrié: Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ;

      1 Jean 5:5 Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

      1 Jean 5:10 Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même ; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.

      Jean 20:31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

      Actes 8:37 Philippe dit : Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L’eunuque répondit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.

      Galates 3:26 Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ;

      1 Jean 4:15 Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

      Je crois que Jésus-Christ est le Fils du Dieu Vivant et je suis aussi baptisé en son nom, car j’ai cru en la bonne nouvelle de l’Évangile du Salut.
      Personne ne peut me juger de n’être sauvé, je dis bien personne et cela je l’impose à quiconque au Nom de Jésus-Christ.

    • Jean 12:44 « Or, Jésus s’était écrié: Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé  »

      Martin Bible
      Or Jésus s’écria, et dit : celui qui croit en moi, ne croit point [seulement] en moi, mais en celui qui m’a envoyé.

      C’est à dire que croire EN LUI c’est Croire aussi en celui qui l’a envoyé, la formule n’est pas négative son propre égard , on pourrait aussi traduire ainsi:
      « celui qui croit en moi croit aussi en celui qui m’a envoyé » car le Père était dans le Fils réconciliant le monde avec Lui-même, celui qui n’a pas le Fils n’a pas le Père, la foi dans le Fils (qui est son chef et son consommateur) c’est la foi dans le Père , l’Un ne pouvant être dissocié de l’Autre comme la Vie Eternelle est issue de « la connaissance de Père et du Fils », non de l’Un sans l’Autre.

      Ils lui dirent donc: « Où est ton Père? » Jésus répondit: « Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père: si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »

      Avoir le Fils c’est avoir le Père, et non l’inverse.

    • @Robert M.
      Citation : Avoir le Fils c’est avoir le Père, et non l’inverse.
      ………………

      Celui qui attire au Fils c’est le Père et le Père seul donc votre propos final est anti scripturaire et anti biblique :

      Jean 6:44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.
      45 Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.

      Les brebis sont les brebis du Père et il les confie au Fils.
      Jean 10
      25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi.
      26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis.
      27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent.
      28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
      29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.
      30 Moi et le Père nous sommes un.

      L’Unité Père, Fils , Esprit ne crée pas plus un seul dieupèrefilsesprit, ce dieu3en1, ce tri-théisme déguisé en monothéisme, ce polythéisme caché sous du monothéisme.

      Quand le mensonge veut se greffer à l’Écriture il faut le dénoncer et l’éradiquer.

    • Brigitte Du Berger // 22 avril 2017 à 15 h 38 min //

      Donc pour toi Shor L., Jésus n’est pas Dieu?

    • @Brigitte Du Berger // 22 avril 2017 à 15 h 38 min //
      Donc pour toi Shor L., Jésus n’est pas Dieu?
      ………………….
      Qui selon ces quatre versets est Dieu ?

      1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

      Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      …………
      Et selon ce verset qui est le supérieur, celui qui oint ou celui qui est oint ?

      Psaumes 45:7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

      Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

    • Vous n’avez pas compris Shor, pour avoir accès au Père il faut passer par la propitiation du Fils, c’est par son sang versé que nous avons librement accès a la Présence même de Dieu , c’est pourquoi il est écrit que nous Lui sommes agréables « dans le Bien-Aimé » et non en dehors de Lui , nous ne pouvons accéder au Père que par le Fils c’est pourquoi le Père nous attire à Lui (le Fils) mais nous attire seulement alors que pour  » l’avoir « nous devons « avoir » d’abord le Fils. Il n’est pas possible d’entrer dans la Présence de Dieu en dehors du Fils ou sans son intermédiaire. Ne pas avoir le Fils c’est ne pas avoir le Père dans cet ordre et c’est ainsi que Dieu l’a décrété, sans quoi comme il pouvait le faire parfois le Seigneur aurait aussi déclaré dans le même temps  » qui n’a pas le Père n’a pas le Fils » .

      « Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. »

      L’enseignement du Père au travers de toute la Bible et au travers de la prédication de Jésus et des apôtres (parce que la foi vient de ce que l’on entend) mais l’accès au Père ou « avoir » le Père est offert par Jésus et en Jésus vers qui pointe toutes les Ecritures . Entendre n’est pas avoir (beaucoup de gens ont entendu la Parole sans y répondre) il faut aussi la recevoir et alors seulement nous venons à Lui (Jésus) et par Lui uniquement avons accès au Père.

    • @Robert M. // 22 avril 2017 à 19 h 20 min //
      Vous n’avez pas compris Shor
      ………………….
      Vous avez osé dire je vous cite : Avoir le Fils c’est avoir le Père, et non l’inverse.
      Excusez moi, mais c’est vous qui avez à vous repentir de cette grossière entorse à la Vérité et vous avez encore l’outrecuidance de me dire que c’est moi qui n’ai pas compris ?
      C’est le monde à l’envers là !…

      Alors qu’il est écrit et au cas où vous ne l’avez pas bien lu, j’insiste :
      Jean 6: 45 Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.

      1) Le Dieu cité là dans ce verset 45, c’est le Père déjà !

      2) Avant que quiconque ne vienne au Fils, il doit impérativement entendre et recevoir l’enseignement du Père et nul s’il n’entends et ne reçoit l’enseignement du Père ne peut aller vers le Fils.
      Vous lisez bien comme moi entendre et recevoir, si cette condition n’existe pas nul ne va au Fils.
      Donc la Vérité c’est de dire que quiconque a entendu et reçu l’enseignement du Père, devient premièrement la brebis du Père, on est déjà propriété du Père marqué par le Père.
      C’est la condition incontournable.

      3) Ensuite le Père confie/donne sa propre brebis au Fils, c’est ici que la brebis vient au Fils afin que le Fils révèle le Père, en qualité de chemin, vérité et vie. Donc le but du Fils c’est de maintenir la brebis dans la Volonté du Père et faire en sorte qu’elle demeure dans la bergerie du Père et que les loups, les mercenaires, les chiens…ne la ravisse point !
      Et Jésus le dis bien : Nul ne peut les ravir des mains de mon Père !

      4) Le Père confie sa brebis au Fils, afin que le Fils paisse la brebis en Bon Berger et qu’au travers du Fils, par le Fils, la brebis soit gardée, protégée, soignée, nourrie etc..et apprenne à connaitre parfaitement la Volonté du Père en s’édifiant de tout ce qui est du Fils avec la finalité d’atteindre la stature parfaite du Fils, car telle est la Volonté du Père pour quiconque il attire à lui.

      5) Ensuite le Fils à la fin de toute chose, remet le royaume de Dieu y compris les brebis au Père.

      Si au départ personne ne reçoit l’enseignement du Père, personne ne peut non plus aller vers le Fils. Je dis bien personne !
      Donc le premier qui intervient dans la vie de quiconque croit, c’est le Père car c’est Lui personnellement qui attire tout homme à Lui et quiconque veut aller vers le Fils ne peut aller directement au Fils sans passer au préalable par le Père, car c’est le Père qui attire et non point le Fils.

      Celui qui a le Père a le fils, celui qui n’a pas le Père n’a pas le Fils et ne peut pas avoir le Fils…
      Et c’est la première règle pour quiconque croit et cela vous infirme magistralement puisque vous dîtes que l’inverse n’est pas vrai, en gros vous dîtes par là que : Avoir le Père ce n’est pas avoir le Fils.
      Excusez moi mais si vous écrivez quelque chose écrivez le correctement, mais ne venez pas dire aux gens qu’ils n’ont pas compris puisque c’est bien ce que vous avez écrit.
      Quand à votre enseignement…bref…

      Donc ne venez pas me tirer vos grandes phrases car vous êtes dans l’erreur devant cette démonstration que je vous fait, mais j’observe que loin de vous repentir et vous en excuser, vous osez dire que c’est moi qui ne comprends pas !

      Bref….

    • Robert M. // 23 avril 2017 à 6 h 14 min //

      Désolé mais il y a une différence notable entre être attiré par Dieu et avoir Dieu, par excellence tous les hommes sont attirés par Dieu  » car il a mis en eux la conscience de l’Eternité  » , mais tous les hommes ne le trouvent pas ou ne désirent pas qu’Il règne sur eux; On constate aisément que la croyance en « la divinité ou aux divinités » traverse tous les âges et travaille le cœur des hommes.
      Nous savons que Dieu est toujours à l’initiative en matière de révélation mais l’appel ne fait pas la conversion , Judas faisait partie des douze, Israël quoi qu’ayant été le premier au bénéfice du ministère de son Messie le rejeta dans sa grande majorité. Ainsi on peut entendre l’appel de Dieu et ne pas y répondre donc ne pas le recevoir et par conséquence ne pas être « conduit au Christ « pour « l’avoir » , et je persiste « ne pas avoir Le Fils c’est ne pas avoir le Père » car le Père n’est révélé qu’au travers du Fils:

      « Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »

      Le Père n’est accessible que par le Fils:

      « 1selon le dessein éternel qu’il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur, 12en qui nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance.  »

      Jean 14:6
      Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. « Nul ne vient au Père que par moi ».

      Dans ce passage nous lisons bien de manière réaffirmée que pour venir au Père il faut d’abord passer par le Fils.

    • @Robert M. // 23 avril 2017 à 6 h 14 min //
      CVous dîtes, je cite : Nous savons que Dieu est toujours à l’initiative en matière de révélation mais l’appel ne fait pas la conversion , Judas faisait partie des douze, Israël quoi qu’ayant été le premier au bénéfice du ministère de son Messie le rejeta dans sa grande majorité. Ainsi on peut entendre l’appel de Dieu et ne pas y répondre donc ne pas le recevoir et par conséquence ne pas être « conduit au Christ « pour « l’avoir » , et je persiste « ne pas avoir Le Fils c’est ne pas avoir le Père » car le Père n’est révélé qu’au travers du Fils:
      ………………..
      N’entendez vous point que quiconque vient au Christ, est d’abord attiré par le Père, entends le Père, reçoit le Père et devient d’abord brebis du Père ?
      Donc il ne s’agit pas de choses superficielles car le texte dit bien ceci que vous devez prendre soin d’examiner :
      Jean 6:
      44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.
      45 Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.

      Il y a être attiré par le Père, entendre le Père, recevoir le Père, être brebis du Père, avant d’être confié au Fils.
      Donc il ne s’agit pas ici du citoyen lambda incroyant et rétif, mais bien de ceux qui ont été attiré par le Père, c’est à dire qui ont entendu sa parole qui est vie, soit son enseignement et qui ont reçu en leur cœur cette parole du Père et sont devenus enfant de Dieu, lesquels sont nés de Dieu, car nés de la parole de Dieu.
      On ne parle même pas encore de Christ ici, on parle ici de ceux qui sont attirés par le Père, ont entendu la parole du Père(son enseignement) et l’ont reçu en leur cœur.
      Et parce qu’ils ont entendu et reçu l’enseignement du Père, cette parole leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés de Dieu, car nés de la parole de Dieu.

      Et ce n’est qu’une fois cette étape manifestée que le Père amène sa brebis vers le Fils, ou que la brebis du Père va vers le Fils.
      Ainsi ceux qui vont vers le Fils sont déjà nés de Dieu, ils sont déjà des convertis, car ils ont cru à la parole de Dieu. Ce sont déjà des croyants.
      Ne saisissez vous toujours pas qu’avant de venir au Fils, on est d’abord brebis du Père, on est déjà croyant ?

      Ainsi, comment osez vous donc parler de la sorte de Judas Iscariot ou d’Israël peuple de Dieu ?
      J’ose vous rappeler qu’Israël malgré son endurcissement ne fut point sans Dieu, tandis que les autres étaient sans Dieu, car les oracles de Dieu se sont adressés premièrement à eux, que les patriarches et beaucoup du peuple ont bien hérité du Salut, même si une partie d’Israël fut endurci…
      J’ose encore vous rappeler que Judas Iscariot était Juif, et il fut apôtre nommé par Christ lui même Fils de Dieu, même si, séduit par Satan, il a renié la Foi et est devenu un fils de la perdition, un antichrist.
      Il a certes mal fini sa course mais son appel n’était pas une fable, ou un mensonge, ou un semblant, mais bien une réalité spirituelle fondée en Christ, car Judas Iscariot fut bien un né de Dieu, un né de l’Esprit car ce fut un croyant, un apôtre de Christ.
      N’injuriez surtout pas son ministère ou ne le minimisez point, comme si Judas n’avait pas gouté que Dieu est bon et n’avait pas participé aux gloires et aux puissances à venir ,… et si nous n’avons jamais vu le Christ, lui il l’a vu face à face, il a mangé avec lui, a marché avec lui.
      Judas a bien cru en Dieu le Père, il a bien cru en Christ, ce n’était pas un non converti mais bien un converti à Dieu et à Christ.
      A moins de prendre Christ pour un imbécile ou Dieu pour un crétin, vous pouvez dire que Judas n’a jamais été une brebis du Père et qu’il ne fut pas un converti, ou qu’il n’a jamais connu la conversion.

      Juda fut bien un converti puisque quiconque vient au Fils est d’abord brebis du Père.
      La Parole de Dieu vous dit que Celui que le Père attire, celui là entends le Père, reçoit le Père et le Père en fait une de ses brebis et ensuite confie cette brebis au Fils.
      Judas a été nommé apôtre par Christ, Christ aurait-il nommé un non converti, un incroyant ?
      Non mais vous devez prendre Christ pour un demeuré, car c’est pas possible de parler ainsi de Judas…
      Car si Judas est arrivé aux mains du Fils, il l’est en qualité de brebis du Père avant toute chose et parce qu’il était brebis du Père, il fut donné par le Père au Christ en qualité de bon berger.
      Lui même le Christ dit ceci en sa prière sacerdotale : Jean 17:11 Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.
      12 Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.

      Donc tout le processus du Père jusqu’au Fils avait déjà été manifeste pour Judas, puisqu’on l’a retrouvé brebis du Fils, appelé apôtre par le Fils car s’il est devenu apôtre du Fils, c’est qu’il a été au préalable attiré par le Père, il a entendu le Père, il a reçu l’enseignement du Père, il est né de Dieu, il est devenu brebis du Père et il a été donné au Fils, qui le nomme apôtre et tous les autres apôtres ont suivi le même processus de conversion…

      Et s’ils sont tous donnés au Fils c’est afin que chacun croisse en Lui jusqu’à sa stature parfaite car tel est la Volonté du Père pour chacune de ses propres brebis donnée au Fils parce que le Père nous a tous acquis à la louange de sa Gloire.
      Et le rôle du Fils est bien celui du Bon Berger avec tout ce qui est relatif à un berger envers sa brebis et en vue de nous mener à la connaissance parfaite du Père.

      Vous avez tout faux sur ce registre, car Judas Iscariot était bien un croyant, un fils d’Abraham, un né de Dieu, parfaitement converti.
      Cependant il a raté son but, et il a abandonné son assemblée d’avec Christ en devenant un antichrist et il a fini par livré le Christ.

      Vous avez comme à votre habitude, le jugement très rapide et très hâtif sur les uns et les autres et je trouve cela déplorable de la part d’un chrétien.
      Donc ne méprisons pas les uns et les autres, ni Judas, ni Israël, car on a l’impression qu’avec vous tout se limite à votre vision étriquée et profondément insuffisante pour juger selon l’Esprit, car vous ne demeurez même pas dans ce qui est écrit.
      Faîtes attention à la manière dont vous jugez les choses car si une partie d’Israël a été endurci et Judas est tombé vous même n’êtes pas plus a l’abri…car l’Écriture nous averti tous en disant : «Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !…»

      Comme d’habitude, vous allez me sortir la chanson que je n’ai rien compris, que ce n’est pas ce que vous avez voulu dire, etc. mes commentaires sont longs, enfin tout le tralalala…
      Mais très sincèrement je n’ai que faire de vos jugements, votre enseignement n’est pas fondé en l’Écriture.

    • « Donc tout le processus du Père jusqu’au Fils avait déjà été manifeste pour Judas, puisqu’on l’a retrouvé brebis du Fils, appelé apôtre par le Fils car s’il est devenu apôtre du Fils, c’est qu’il a été au préalable attiré par le Père, il a entendu le Père, il a reçu l’enseignement du Père, il est né de Dieu »

      Judas né de Dieu! avant la Résurrection !

      Comment aurait-il pu croire en une chose qui n’avait pas encore eu lieu, en laquelle les apôtres eux-mêmes ne crurent pas jusqu’à ce qu’ils vissent le Christ ressuscité ?
      N’est-ce pas en écoutant avec foi la prédication de la Croix et de la Résurrection que nous parvenons à la Vie, comment donc les apôtres auraient pu avoir cette Vie avant que ce qui permit qu’elle fut libérée soit accompli?

      « Et c’est en lui (Jésus) que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ (son retrait du monde , sa mort) , qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: 12ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. 13Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; 14il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; 15il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

      « Christ en nous l’espérance de la Gloire », les apôtres s’ils « crurent » en la doctrine du Christ ne reçurent pourtant le Christ en eux et sa Vie de Résurrection qu’après qu’Il fut ressuscité puisque celle-ci ne pouvait être « libérée » qu’après la propitiation, la destruction du corps du péché et sa Résurrection triomphante.
      Le texte est très clair: « vous êtes ressuscités EN LUI et AVEC LUI par la FOI en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts…IL vous a rendu à la vie… »

      Comment donc auraient -ils pu avoir foi (et donc recevoir la Vie) en une chose que ne s’était pas encore produite et en laquelle ils ne croyaient pas encore?
      Les Evangiles disent même que « ces choses leur étaient cachées »:

      Luc 9 : 45

      « Pour vous, écoutez bien ceci: Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes. Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole; elle était voilée pour eux, afin qu’ils n’en eussent pas le sens; et ils craignaient de l’interroger à ce sujet. »

    • « Donc il ne s’agit pas ici du citoyen lambda incroyant et rétif, mais bien de ceux qui ont été attiré par le Père, c’est à dire qui ont entendu sa parole qui est vie, soit son enseignement et qui ont reçu en leur cœur cette parole du Père et sont devenus enfant de Dieu, lesquels sont nés de Dieu, car nés de la parole de Dieu.
      On ne parle même pas encore de Christ ici, on parle ici de ceux qui sont attirés par le Père, ont entendu la parole du Père(son enseignement) et l’ont reçu en leur cœur. »Et parce qu’ils ont entendu et reçu l’enseignement du Père, Et parce qu’ils ont entendu et reçu l’enseignement du Père, cette parole leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés de Dieu, car nés de la parole de Dieu. »

      Dans ce cas pourquoi Nicodème qui était docteur de la loi ignorait-il ce que c’était que de naitre de nouveau (la nouvelle naissance) ? Comment cet homme attaché au Dieu de ses pères, versé dans les Ecritures pouvait-il ignorer la signification de ce que Jésus lui disait puisqu’il fut attiré par le Père, a entendu la parole du Père(son enseignement) et l’a reçu en son cœur sans doute dés sa jeunesse comme aussi le jeune homme riche en quête de la vie éternelle ?

      L’expression « né de nouveau » signifie littéralement « né d’en haut. » Nicodème avait un besoin réel. Il avait besoin d’un changement intérieur d’une transformation spirituelle. La nouvelle naissance, le fait d’être « né de nouveau, » est un acte de Dieu par lequel la vie éternelle est accordée à la personne qui croit (2 Corinthiens 5.17, Tite 3.5, 1 Pierre 1.3, 1 Jean 2.29, 3.9, 4.7, 5.1-4, 18). Jean 1.12, 13 indique qu’être « né de nouveau » englobe le fait de « devenir enfants de Dieu » par la foi dans le nom de Jésus-Christ.

      « Et parce qu’ils ont entendu et reçu l’enseignement du Père, cette parole leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés de Dieu, car nés de la parole de Dieu. »

      La Parole qui leur a donné le POUVOIR de devenir enfant de Dieu qui les a fait naître de Dieu c’est Jésus-Christ « le verbe Incarné » , c’est par la foi en son Nom que nous sommes devenus enfants de Dieu , et non par un « enseignement » , l’apôtre Jean anticipe l’œuvre de la rédemption qui recouvre la Mort et la Résurrection du Christ dans ces quelques mots « la foi en son Nom » , »Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre Nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » la foi en son œuvre . Jésus dira d’ailleurs aux pharisiens:

      « Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. 40Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!

      l’Incarnation du verbe de Dieu avait un seul et unique but:

      « 5C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps;
      6Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.
      7Alors j’ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.8Après avoir dit d’abord: Tu n’as voulu et tu n’as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché ce qu’on offre selon la loi, 9il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde. 10C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. »

      Or il fallait d’abord que notre propitiation fut accomplie pour notre pleine Justification, puis le corps du Péché détruit (c’est à dire le vieil homme) par le Christ crucifié afin que nous paraissions aussi avec Lui en nouveauté de vie au travers de sa Résurrection sans qu’il ne soi plus question de péché , vivant dés lors pleinement la réalité de la Parole qu’il avait prononcée:

      Marc 2:22
      Et personne ne met du vin nouveau (la vie nouvelle) dans de vieilles outres (l’ancienne création); autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves (la nouvelle création).

  15. Merci Olivier pour ton analyse de grande qualité.
    Tu ramène une qualité d’enseignement la ou il y a des manque à Carmel avec une Théologie de la prospérité avec des apôtres,prophètes.Merci d’être l’ambassadeur du Calvinisme.

  16. Pour les contradicteurs au sujet du Fils de Dieu et sa Divinité en trois personnes: Esaïe 9. 6
    « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. »

    Luc 1:35 « L’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. »

    Matthieu 28:18 « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. »

    Matthieu 1:23 « Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. »

    1 Timothée 3:16 « Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.

    Zacharie 6:13 « Il bâtira le temple de l’Éternel; il portera les insignes de la majesté; il s’assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône, et une parfaite union régnera entre l’un et l’autre. »

    Jean 1:1,2 « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.… »

    Hébreux 1:8 « Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité » Etc. etc. etc…

    • @Pulsar // 22 avril 2017 à 7 h 53 min //
      …………..
      Pourtant L’Esprit lui même rends témoignage au Fils en ces mots : Psaumes 8:5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

      L’Esprit atteste que même au summum de sa gloire actuelle, c’est à dire aujourd’hui que Dieu le Père a fait le Christ de peu inférieur à Lui.
      De peu certes mais inférieur tout de même.

      Celui qui rejette ces paroles de l’Esprit rejette l’Esprit Saint et Ceux qui l’ont envoyés.

    • „„1 Timothée 3:16 « Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.““ (Qui est celui qui a été manifesté en chair ? Y’a un gros doute, là !)
      — Ça, c’est la version Segond ! Mais les autres versions disent bien :
      « Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: —Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru au monde, a été élevé dans la gloire.» (Darby),
      «Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, savoir, que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire.» (Martin 1707),
      «Et, de l’aveu de tous, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, et élevé dans la gloire.» (Ostervald)
      — Donc, si Dieu a été manifesté en chair, c’est bien que Dieu-la Parole a été fait chair !
      — Pourquoi ne pas croire une chose aussi simple ?!??…

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! // 22 avril 2017 à 14 h 24 min //
      — Pourquoi ne pas croire une chose aussi simple ?!??…
      …………………….
      1Tim.3:16 Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.

      Si cela était aussi simple il n’y aurait pas eu des tonnes et des tonnes d’écrits là dessus et de commentaires tout autant contradictoires entre eux.

      Toutes les versions que tu cites finissent par : élevé/enlevé dans la gloire
      Du grec : analambano
      Un seul fut élevé/enlevé dans la Gloire c’est le Fils et non Dieu le Père car comment Celui qui est le Dieu Très Haut et Dieu aux dessus de toutes choses et hors même de sa propre création peut-il être encore élevé.
      Cela n’a aucun sens et milles écrits ne prouveront nullement que Celui qui est déjà élevé puisse être encore élevé.
      Cependant il y a un qui a été souverainement élevé par Dieu le Père et c’est bien le Fils.

      Laissons la Bible s’interpréter par elle même !

      Preuves :

      1) Marc 16 : 19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé (analambano) au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu.

      2) Actes 1 : 2 jusqu’au jour où il(Jésus) fut enlevé (analambano) au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu’il avait choisis.

      3) Actes 1 : 11 et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé (analambano) au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.

      4) Actes 1 : 22 depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où il(Jésus) a été enlevé (analambano) du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection.

      5) 1 Timothée 3 : 16 Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé (analambano) dans la gloire.

      Cinq versets qui parlent du Seigneur Jésus qui a été élevé/enlevé !

      CQFD

    • Hébreux 2:9
      Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.

      Hébreux 2
      …6Or quelqu’un a rendu quelque part ce témoignage: Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui? 7Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l’as couronné de gloire et d’honneur…

      Pour un peu de temps, en fait, indique un abaissement temporaire de sa condition et non un état permanent ce qui renvoie à son dépouillement volontaire ou laissant derrière lui sa gloire céleste (celle qu’il avait auprès du Père avant que le monde fut) et son égalité avec Dieu (qu’il ne revendiqua pas comme un bien inaliénable ) bien au contraire il accepta de s’humilier a l’extrême au dessous même des anges et de revêtir l’état d’homme , paraissant dans une chair semblable à la nôtre (mais sans péchés ) pour la propitiation de nos péchés.

    • @Hervé,

       » Donc, si Dieu a été manifesté en chair, c’est bien que Dieu-la Parole a été fait chair ! »

      C’est que Shor rejette en bloc cette traduction et cette interprétation car il ne conçoit pas l’Incarnation.

    • @Robert M.
      ………….
      Je ne crois pas vous avoir autorisé à parler en mon nom.
      Jn1:1 parle de la parole de la bouche de Dieu à cause de 1Jn1:1
      Jn1:14 spécifie que cette parole a été faite chair, c’est à dire que Christ est l’œuvre parfaite du Père et la manifestation glorieuse de la parole de sa bouche annoncée longtemps à l’avance.
      Le verset ne veut nullement dire que quelqu’un qui s’appelait parole de Dieu s’est incarné.
      L’incarnation est un dogme inventé.

      De plus le texte en apocalypse ne dit pas qu’il est appelé la parole de Dieu, mais que le nom inconnu est appelé parole de Dieu.
      En effet si le texte précise que son nom est inconnu, pourquoi dit-on qu’il s’appelle parole de Dieu ?

      Visiblement les nuances ne sont guère perçues et on fait dire au texte ce qu’il ne dit pas mais là où tout est claire, on invalide.

      C’est triste et dramatique tout cela !

    • « Cinq versets qui parlent du Seigneur Jésus qui a été élevé/enlevé ! »

      Oui bien sûr , mais le Dieu manifesté en chair du début du verset est Justement Jésus, donc il n’y pas de contradiction , il n’est pas question du Père ici mais du Fils éternel de Dieu incarné.

    • @Robert M. // 22 avril 2017 à 19 h 24 min //
      …………………
      Le verset est très polémique car certaines versions disent Dieu manifesté en chair, et d’autre celui qui a été manifesté en chair.

      Par ailleurs Christ est l’œuvre parfaite du Père, celui qui a vu le Christ a vu le Père car l’œuvre visible du Père, révèle le Père invisible et ses perfections invisibles selon qu’il est écrit :
      Stapfer1889 :Romains 1:20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, son éternelle puissance et sa divinité, éclatent aux yeux depuis la création du monde, pour quiconque sait regarder ses oeuvres. De la sorte ils sont inexcusables;

      Mais cela ne veut nullement dire que nous sommes face à un 3en1.

      C’est comme un serviteur de Dieu nommé Etienne se lève, fait des miracles au Nom de Jésus.
      Celui qui a vu Etienne, a vu le Père car Etienne manifeste les œuvres du Père, le Père a été manifesté en chair au travers d’un homme appelé Etienne, car l’œuvre visible révèle, montre Le Père invisible.
      Etienne n’est pas le Père, il est l’œuvre du Père et ce n’est pas plus le Père en chair et il n’est pas 3en1 avec le Père…
      Donc il faut arrêter avec le mensonge et dire la Vérité car Christ est l’œuvre parfaite du Père, par laquelle il(Le Père) a œuvré pour le Salut du Monde au travers de miracles sans précédents et les perfections invisibles de Dieu ont été observé par des œuvres visibles au travers du Christ, de sorte que celui qui a vu le Fils a vu le Père.
      Mais cela ne fait pas de celui qui a été l’œuvre parfaite du Père, un élément d’un dieu3en1.

      La particularité de Jésus réside dans le fait qu’il est le Messie, celui qui manifeste l’excellence de la Volonté de Dieu, soit toutes les paroles de Dieu, toutes les prophéties concernant le Salut, la rédemption, le rachat, le pardon des péché…en somme il est Celui qui fait toute la Volonté de Dieu et à la perfection.

      Non désolé la vision trinitaire n’a aucune prise sur les versets des Écritures car tout s’explique par la Parole de Dieu elle même sans le dogme trinitaire qui est invention d’homme.

    • Martin Bible
      Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, [savoir], que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire.

      Darby Bible
      Et, sans contredit, le mystere de la piete est grand: -Dieu a ete manifeste en chair, a ete justifie en Esprit, a ete vu des anges, a ete preche parmi les nations, a ete cru au monde, a ete eleve dans la gloire.

      King James Bible
      And without controversy great is the mystery of godliness: God was manifest in the flesh, justified in the Spirit, seen of angels, preached unto the Gentiles, believed on in the world, received up into glory.

    • « Je ne crois pas vous avoir autorisé à parler en mon nom. »

      Je n’ai que faire de votre autorisation dans ce débat et je n’ai fait que rapporter ce que vous m’avez affirmé à savoir que l’Incarnation était un mensonge.

      Ce qui explique qu’un voile demeure sur vos yeux en ce qui concerne la parfaite humanité du Christ conjointe à sa parfaite Divinité.

    • @Robert M.
      …………………
      Celui qui juge n’est pas celui qui voit, mais celui qui est aveugle !

    • Robert M. // 23 avril 2017 à 6 h 25 min //

      « C’est comme un serviteur de Dieu nommé Etienne se lève, fait des miracles au Nom de Jésus.
      Celui qui a vu Etienne, a vu le Père car Etienne manifeste les œuvres du Père, le Père a été manifesté en chair au travers d’un homme appelé Etienne, car l’œuvre visible révèle, montre Le Père invisible. »

      C’est du grand n’importe quoi cette comparaison, Etienne fut toujours chair, alors que le Christ a été fait chair alors qu’IL préexistait en forme de Dieu, personne n’a jamais vu Dieu c’est le Fils qui la fait connaître au travers de son incarnation et oui celui qui voyait le Fils voyait alors le Père.

      Jean 6
      …28Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu? 29Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.

    • @Robert M. // 23 avril 2017 à 6 h 25 min //
      ……………….
      L’analogie est pourtant véritable car Christ est l’œuvre parfaite du Père car quiconque a vu le Fils visible a vu le Père Invisible selon qu’il est écrit :
      Romains 1:20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, son éternelle puissance et sa divinité, éclatent aux yeux depuis la création du monde, pour quiconque sait regarder ses œuvres. De la sorte ils sont inexcusables;…

      Car c’est l’œuvre visible du Père qui révèle le Père invisible.
      Celui qui voit l’œuvre visible du Père voit le Père invisible, celui qui voit l’œuvre visible voit la manifestation du Père invisible, l’œuvre est la manifestation visible du Père Invisible, le Père Invisible est manifesté par son œuvre visible.
      Et celui qui croit en cette œuvre du Père qu’est Jésus, est justifié de toutes les œuvres de la Loi car Christ est l’œuvre parfaite du Père en accomplissement de la Loi car il a accompli toute la Loi.

      La différence capitale ici c’est que l’on voit généralement l’œuvre en quelque chose d’inanimée mais le Fils est l’œuvre en chair parfaite du Père et qui a manifesté le Père en toute perfection.
      Celui qui a vu cette œuvre visible du Père qui fut/est le Fils, a vu le Père Invisible.

      Quand le texte dit ceci :
      Jean 6:… que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
      28 Ils lui dirent : Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu ?
      29 Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.

      Jésus dit que Dieu l’a marqué de son sceau. (On scelle quoi d’après vous ?)
      Le peuple veut savoir quoi faire, pour faire les œuvres de Dieu.
      Et la réponse de Jésus étonne : L’œuvre de Dieu c’est de croire en lui, (en celui que Dieu a envoyé), alors que le peuple demande ce qu’il faut faire pour faire les œuvres de Dieu.

      Comprenons :
      En gros Jésus leur disait qu’ils n’avaient aucunes œuvres à faire, sinon de croire en lui…
      Mais comment en croyant en Lui, ils faisaient les œuvres de Dieu ou/et pourquoi ne croire simplement qu’en Lui, les justifiait d’avoir accompli les œuvres de Dieu ?
      Simplement parce que Lui même le Christ était déjà l’œuvre de Dieu pour eux.
      Il ne leur suffisait que de croire en cette œuvre de Dieu(de croire en Lui le Christ), afin d’atteindre la Justice de Dieu qu’ils recherchaient au travers des œuvres.

      Et cette parole ne fut pas comprise et reçue car les Juifs cherchaient à pratiquer des œuvres (celles de la loi) au lieu de croire en l’œuvre accomplit de Dieu pour eux, savoir le Christ de Dieu.
      Et Paul le dit autrement, il dit des juifs :
      Ro.9 :
      30 Que dirons-nous donc ? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi,
      31 tandis qu’Israël, qui cherchait une loi de justice, n’est pas parvenu à cette loi.

      32 Pourquoi ? Parce qu’Israël l’a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d’achoppement,
      33 selon qu’il est écrit : Voici, je mets en Sion une pierre d’achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus.

      Ne pas comprendre cela c’est ne pas saisir qui est Christ, et pourquoi avoir la Foi en Lui sans les œuvres de la Loi, donne la Justification.
      Si la Loi manifestait sa justice par les œuvres(Ro.10:5), la Foi accorde la Justice sans les œuvres de la Loi en croyant simplement au Fils Unique de Dieu, car ce Fils Unique est déjà l’œuvre accomplie du Père par laquelle tout homme est Justifié.
      Celui qui croit en cette œuvre possède toutes les œuvres réclamées par la Loi et bien plus que toutes les œuvres de la Loi, car Christ est l’accomplissement de la Loi et il donne encore la Vie Éternelle, chose que la Loi est incapable de donner à cause de la faiblesse de la chair.
      L’Esprit n’est pas contre la Loi, l’Esprit a accompli la Loi et Christ a accompli la Loi en se faisant par Dieu le Père œuvre pour tous afin que tous héritent de la Justification promise sans les œuvres de la Loi, mais par la Foi en lui, en croyant en Lui.

      CQFD

      ………
      Jésus parlant des œuvres qu’il a accompli au nom du Père, montre qu’elles ne lui appartiennent pas mais sont toutes du Père et n’étaient manifestées par Lui que pour révéler le Père et révéler que le Père lui même l’avait envoyé :
      Jean 5:36 Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.

      Jean 9:3 Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui.

      Jean 9:4 Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler.

      Jean 10:25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi.

      Jean 10:32 Jésus leur dit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ?

      Jean 10:37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.
      Jean 10:38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père.

      Jean 14:10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.

      Jean 14:11 Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres.

    • Robert M. // 24 avril 2017 à 5 h 40 min //

      « L’analogie est pourtant véritable car Christ est l’œuvre parfaite du Père car quiconque a vu le Fils visible a vu le Père Invisible selon qu’il est écrit :
      Romains 1:20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, son éternelle puissance et sa divinité, éclatent aux yeux depuis la création du monde, pour quiconque sait regarder ses œuvres. De la sorte ils sont inexcusables;…

      Car c’est l’œuvre visible du Père qui révèle le Père invisible.
      Celui qui voit l’œuvre visible du Père voit le Père invisible, celui qui voit l’œuvre visible voit la manifestation du Père invisible, l’œuvre est la manifestation visible du Père Invisible, le Père Invisible est manifesté par son œuvre visible.3 »

      Non Shor, le texte dit que les merveilles de la créations « proclament » qu’il y a nécessairement un maître d’œuvre, en soi elles parlent de Dieu, car rien de tel ne saurait exister par lui-même sans « un architecte » (mais les athées du coin réfutent cette affirmation), beaucoup de cultes païens associent la nature a des divinités de toutes sorte, animales ou humanoïdes sans qu’il soit question d’un Père (ou alors un autre père genre « Manitou ») et le plus souvent d’une mère (Gaia) .Celui qui révèle Dieu ,le Dieu véritable dont il est question dans la Bible , celui qui le fait connaître vraiment c’est Jésus-Christ, car Lui seul en a le pouvoir « La grâce et la Vérité sont venues par Jésus-Christ »,

      « …personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils VEUT le révéler. »

      De plus votre analyse tombe a plat quand on lit ceci :

      « Personne n’a JAMAIS VU Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. »

      Donc contempler la nature visible ne permet pas de connaitre (de voir aussi) le Dieu invisible , juste de supposer ou d’envisager qu’elle a un « maitre d’œuvre », par contre voir le Fils c’est voir le Père et même le connaître.
      « Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; »

    • Robert M. // 24 avril 2017 à 9 h 25 min //

      Dans le passage de Romains que vous citez Paul fait appel au bon sens commun , à ce qui pour n’importe quel homme de son temps semblait une évidence (le discours athée n’était pas très populaire en ces temps là ni très développé)  » le monde est l’ouvrage de la divinité » (mettre en parallèle le discours aux Athéniens) , les Paroles de Jésus son Esprit et Vie et au-delà de l’appréciation « naturelle » et raisonnable , Lui seul révèle le Dieu Invisible au travers de sa Parole, de sa Personne physique, des ses œuvres, parce qu’Il ose affirmer que Dieu habite en Lui , alors que Dieu n’habite pas dans la nature (panthéisme), que Lui Seul a vu et connu le Père et est à même de le faire connaître.

  17. Merci à Olivier Imbernon pour se rappel bien nécessaire parfois! Complètement d’accord avec vous. Un seul et unique Dieu mais en 3 personnes!!! C’est pourtant pas compliqué!
    D’ailleurs, le diable, qui a lui bien compris la Trinité divine, essaye de la « singer » avec sa trinité à lui: lui-même (qui se prend pour Dieu), l’antichrist (qui sera son « fils » incarné) et le faux-prophète de la fin (qui fera office de pseudo Esprit-Saint ou qui voudra en prendre la place)…
    D’ailleurs, une phrase à ce sujet m’a toujours beaucoup interpellé dans la Bible, c’est lorsque Jésus, devant ses accusateurs, déclare: « avant qu’Abraham fût, JE SUIS »!!! Une abomination pour eux (les pharisiens, scribes et autres…) mais une déclaration très claire de Jésus, qui prend un attribut total pour se déclarer Dieu, dans strictement et globalement la même expression que lorsque Dieu s’est révélé à Moïse dans le buisson ardent quand il lui a dit: « dis-leurs que JE SUIS m’a envoyé… »!!!

  18. Je dois dire que lorsque j’était jeune, je fus amené à recevoir l’enseignement des témoins de Jéhovah. En 1970, je fus amené à me faire baptiser dans une Eglise baptiste par immersion du fait que je voulais obéir à Dieu par le peu que je pouvais. Au moment du baptême, des luttes de compréhension se sont manifestées dans ma tête. Mais trois jours après, dans mon lit, je lisait un petit livret commentant la divinité du Christ. Ce livret provenait de W. Brahma. Mais là, une voix se fit entendre dans mon esprit et m’a dit que c’était comme cela qu’il fallait comprendre. Ainsi, le Père, le Fils et le Saint Esprit sont trois manifestations de Dieu et non trois Dieux différents comme le pensent certains. Dieu est Un mais il est l’Esprit, le Père et le Fils qui est aussi la Parole, le Juge et le Créateur comme le dit Jean.
    Maintenant, comme cet exemple le dit, prenons le soleil. Il est astre, lumière et chaleur.
    La lumière n’est pas l’astre et pourtant elle en émane. Ainsi la lumière et l’astre font un.
    Il est la chaleur qui ne se voit pas mais qui agit sur la terre. et qui traverse tout. Donc, je pense que cet exemple symbolique peut amener à comprendre le sens de trinité, même si ce mot n’existe pas dans la Bible.
    Maintenant, il serait bon que beaucoup de ceux qui se disent pasteurs passent plus de temps à s’instruire pour enseigner plutôt que de précher.

    • @Isaïe
      ………..
      Toute voix entendu n’est pas forcément voix de Dieu. Il faut aussi exercer son discernement spirituel.
      Vous entendez une voix et tout de suite c’est Dieu…Soyons sérieux voulez vous !
      Car si la voix est celle de Dieu elle devrait au moins être celle de l’Évangile.
      Or l’Évangile dit et c’est l’Esprit qui le dit :
      • Psaumes 45:7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

      • Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

      Visiblement dans ces deux versets il y a Dieu qui oint un autre que l’Esprit lui même qualifie de Dieu.
      Et vous dîtes que la voix qui vous a parlé ce fut Dieu ?

      Bref…

    • Bonjour Shor L.

      Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

      Il est assez étrange que vous ne prenez qu’un verset pris dans le NT pour le rapporter au texte d’un Psaume mais que vous ne prenez pas ceux que j’ai pris dans le livre de Zacharie 2.9-10 et 3.2. Peut-être que ces deux versets sont trop complexes pour vous. De même vous ne reprenez pas le Psaume 2.7. Ainsi un homme ne peut créer un être vivant mais peut simplement l’Engendrer. Toutefois, le terme hébreu utilisé ici est yelidekha qui signifie enfanter, accoucher de, engendrer, produire.
      Ainsi pour enseigner, réfuter solidement, il est indispensable qui vous suiviez une petite formation. Mais comme vous pouvez le constater, Le Fils n’a pas été créé mais a été engendré. Cela signifie qu’il est Dieu et non un ange, puisqu’il est exactement de la même nature que Dieu.

    • @Isaïe // 23 avril 2017 à 8 h 52 min //
      Cela signifie qu’il est Dieu et non un ange, puisqu’il est exactement de la même nature que Dieu.
      ……………………
      S’il est engendré et qu’il est Dieu et non un ange, puisqu’il est exactement de la même nature que Dieu, cela fait combien de Dieux svp ?

      Cependant observez en Hébreux1:9 que L’Esprit atteste qu’il y a un qui oint l’autre.
      Celui qui oint c’est le plus grand ou le plus petit des deux ?
      Pour aller plus loin : https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/04/21/pourquoi-bon-nombre-de-chretiens-se-laissent-berner-par-de-faux-enseignements-jusqua-en-devenir-idolatres/#comment-277925

    • Shor L.
      Je crois qu’il y a de nombreux textes que vous ne lisez pas. Ainsi prenez Matthieu 1.23: Emanuel Dieu avec nous. Je puis dire que la traduction du sens du nom est littérale du fait que je l’ai regardé à partir de l’Hébreu. Reprenez ce qu’écrit Jean 20.24: Thomas dit bien à Jésus « Mon Seigneur et mon Dieu » et Jésus ne réfute pas ces paroles. Relisez donc bien Jean 14.8-10. En fait, au vu de ce j’ai lu de vos écrits, vous semblez ne pas savoir que Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint Esprit est une seule et même personne mais qui se présente sous trois manières différentes pour être invoqué comme Il le veut. Maintenant lisez bien Matthieu 28.19-20 et vous verrez que « au Nom » est au singulier tout en désignant trois Noms différents. Ainsi Jésus est le Nom par lequel nous pouvons invoquer Dieu pour être sauvés, délivrés. Le Saint Esprit est la Personne ou le Nom qui nous convainc de jugements mais qui nous guide vers la repentance donc vers le Christ Jésus. Dieu Le Père es notre but pour vivre dans l’Eternité.
      Je sais que ce que je dis là n’est pas parfait mais je vous laisse le soin de compléter.

    • Shor L
      Un petit problème pour vous: si je m’adresse à une personne qui me répond? Si vous avez en face de vous le président de la république et que vous lui posez une question qui vous répondra? Si je m’adresse droitement au Seigneur laissera-t-il entendre la voix de l’ennemi?
      Maintenant, toutes les fois que j’ai entendu la voix du Seigneur, je sais que ce fut Lui.
      Ainsi la première fois, ce fut trois jours après avoir été baptisé. La deuxième fois, ce fut lorsque je lui demandais qui serait mon épouse.
      La troisième fois, ce fut le long du Rhône, à Beaucaire, alors que je discutais avec un stagiaire pasteur de l’ADD de Nîmes: je me posais des questions au sujet des Mormon et je vis en vision, en lettres d’or sur fond noir la chapitre sept de l’Epitre aux hébreux et il me fut donné de comprendre les erreurs de cette religion.
      Par la suite j’ai eu d’autres visions et songes me concernant. Plusieurs fois je fus amené à poser des questions au Seigneur et le Seigneur m’a répondu de plusieurs manière dont l’ouverture de livres où il me fut donné de comprendre certains textes en ayant une traduction plus littérale.
      Nous étions prêts, mon épouse et moi à déménager et à amener un musée et une solide bibliothèque. Mais le Seigneur nous a fait comprendre que nous ne devions pas faire cela, de manières différentes à l’un et à l’autre mais complémentaires.
      Je pourrai donner d’autres témoignages de directives données par le !Seigneur mais je pense que ce que je vous dis là est suffisant.
      Maintenant, je ne vais prendre que deux versets que vous connaissez bien mais que les traductions manquent de précisions:
      L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toutes paroles qui sort de la bouche de Dieu: Le terme traduit par Parole est Rhéma et sa traduction serait plus judicieuse si c’était directive.
      Dans Eph. ch.6.17 il est écrit et l’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu: là encore, le terme « parole » est rhéma et donc directive. La directive n’est pas obligatoirement une parole de la Bible. Cela peut être une remontrance, un terme issu de l’hébreu traduit littéralement, la dénonciation d’un esprit particulier, la mise à la lumière d’un comportement occulte ou autre.
      Ainsi, un jour, je demandais un projecteur 16mm de hautes performances mais là le Seigneur m’a demandé où je trouverai des salles assez grandes et comment transporter ce materiel et ses accessoires. Là encore, comme vous le voyez, ce ne fut pas dans la Bible mais ce fut parfaitement logique et merveilleux. En fait je me demande si vous êtes un disciple du Seigneur ou un prosélyte d’une religion. N’oubliez pas que le disciple a une relation réelle avec le maître.

    • Isaïe // 23 avril 2017 à 13 h 36 min //
      …………………
      Je n’ai pas à juger de votre relation avec Christ, ni de ses directives en votre vie, et vous non plus n’avez pas à juger de ma relation avec Christ, ni de ses directives en ma vie, mais j’ai à juger de l’enseignement que vous portez selon qu’il est écrit :
      1 Jean 4:1 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

      Apocalypse 2:2 Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ;

      L’attitude selon les chrétiens de Bérée voudrait que l’on examine toutes pensées entendues à la Lumière des Écritures.
      Vous dîtes que ce que vous avez entendu de l’Esprit disait que c’est pas «trois Dieux…c’est trois manifestations de Dieu…», tandis que l’Esprit dit en Hébreux : «Ô Dieu, ton Dieu…»
      Vous lisez combien de Dieux là ? un seul ou deux ? Peut-être que c’est moi qui invente une histoire là…je dois voir double, c’est ça ?
      Vous lisez combien de Dieux là svp ?

      Selon l’Écriture «dieumadit» cela ne fonctionne pas comme ça !
      Si vous avez entendu Dieu, la Bible doit impérativement confirmer ce que vous avez entendu.

      Par ailleurs avec une si grande relation que vous avez avec Dieu, je m’étonne encore que vous ne sachiez si je suis un prosélyte de religion ou un disciple de Christ.
      Dieu ne vous a pas donné même pas un rhéma là dessus ? Étrange tout de même !…
      Veillez néanmoins à comprendre avant toute chose, le principe de la paille et de la poutre…

    • Shor L.
      Bonjour
      Il est vrai que je n’ai pas à juger des relations avec le Seigneur mais en ce qui concerne les dérapages, c’est le contraire, non pas pour condamner l’homme ou la femme mais pour avertir, et si besoin est, accompagner dans la prière de repentance tout en instruisant sur les sources du problème.
      Maintenant, je sais que plusieurs fois, de manière progressive, j’ai été instruit sur le sujet de la trinité. Toutes se sont complétées de manière merveilleuse.
      Ainsi j’ai reçu le premier enseignement sur ce sujet en lisant un livret des « Jésus seul ». Par la suite, ce fut dans la Bible elle-même puis ce fut au travers du symbolisme que j’ai lu dans une revue protestante mais ce sujet est bien plus ancien que la revue. Cela fut affiné par la question que me posa une femme, ex catholique et professeur de français.
      Je dois dire aussi que cela m’a servi pour dialoguer avec des musulmans mais je suis sûr que des entretiens seront réalisés avec des T.J.
      Maintenant, je n’ai jamais ajouté foi (ou confiance pour reprendre le vrai sens du terme grec) à tout esprit, à tout enseignement. Je sais que c’est pour cela que j’ai été regardé de travers par plusieurs « pasteurs » évangéliques. Ainsi comme me disait un vieux pasteur, je lis les textes comme un coiffeur couperait les cheveux en quatre dans le sens de la longueur.
      Des faux prophètes, j’en ai connu. Toutefois le seigneur nous a averti que ce qui nous était dit ne venait pas de lui et Il nous a fait renoncer à des projets chrétiens qui n’étaient pas conformes à sa volonté.

    • Cela vaut donc aussi pour vous , en niant l’expérience spirituelle d’Isaïe qui confirme ce que nous croyons sur la base de notre compréhension de la Parole de Dieu vous vous érigez encore en juge de ce qui est inspiré ou ne l’est pas.

      « Car si la voix est celle de Dieu elle devrait au moins être celle de l’Évangile. »
      Isaïe lisait un livre d’édification dans lequel la Parole de Dieu était cité, il m’est aussi arrivé personnellement de recevoir de puissantes révélations en lisant des passages de livres d’édification ou de témoignages qui citaient des passages précis des Ecritures, je dois préciser que connaissant les Ecritures j’étais à même de les resituer dans leur contexte et de vérifier que la Bible corroborait le témoignage ou l’enseignement.

    • @Robert M. // 22 avril 2017 à 21 h 18 min //
      ……………….
      Je n’ai pas a juger de ce qui est de Dieu par rapport à ce que vous croyez ou de ce que quelqu’un ait pu entendre une voix, mais je me dois de juger par rapport à ce qui est écrit et ce qui est écrit infirme ce qui est dit et entendu selon qu’il est écrit : 1 Jean 4:1 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
      Quand on dit : «Ainsi, le Père, le Fils et le Saint Esprit sont trois manifestations de Dieu et non trois Dieux différents comme le pensent certains.» et que la Bible dit :
      Psaumes 45:7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.
      Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

      Il est manifeste que les deux paroles sont opposées entre elles.
      L’Écriture valide que le Père oint le Fils, mais que L’Esprit exprime ainsi les choses : ô Dieu, ton Dieu
      Le pronom possessif «ton» interdit de dire que les deux sont un et un seul Dieu, puisque un des deux est Dieu pour l’autre, d’autant plus que Celui qui oint est le Supérieur sur celui qui est Oint.
      Si Dieu était un 3en1 dans ce cas il n’y aurait pas eu en lui de supérieur et d’inférieur.
      En effet il est écrit : Hébreux 7:7 Or c’est sans contredit l’inférieur qui est béni par le supérieur.
      Ceci démontrant de manière indubitable qu’il n’existe aucune égalité entre Celui qui oint et Celui qui est oint et cela est d’autant plus attesté par l’Esprit qui annonce : tu l’as fait de peu inférieur à Dieu.
      Or Celui qui est oint c’est le Christ et Celui qui oint est le Père.

    • @Shor, vous vous trompez car vous butez sur le prologue de L’Evangile de Jean en l’interprétant de manière erronée , toute votre lecture en est biaisée car vous passez à côté du « mystère de l’incarnation » sa grandeur et ses conséquences en le niant.

      En Apocalypse 22 . 12 nous pouvons lire ceci:

      12Voici, je viens bientôt, ( Maranatha ) et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. 1Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville! Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises.le Je suis rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.

      La construction de se passage fait sans équivoque de Jésus Celui qui adresse cet avertissement solennel, il vient bientôt en juge de toute la Terre Celui dont tous les Chrétiens attendent la parousie, il est bien l’Alpha et l’Oméga , le premier et le dernier, le commencement et la fin , celui qui fut a l’origine de la création et qui clôt l’histoire.
      « Oui, je viens bientôt, dit celui qui atteste ces choses. Amen ! Maranatha. »

    • Robert M. // 24 avril 2017 à 9 h 06 min //

      Autre point:

      « Dieu est son Temple »:

      En Apocalypse 21: 22 nous pouvons lire:

      22″ Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau…

      Encore une fois Dieu et l’Agneau conjointement, associés, forment le temple de Dieu dans la Nouvelle Jérusalem , l’endroit ou on adore, il n’y a plus de « bâtiment » dédié car Dieu est ici tout en tous « avec l’agneau ».

      23La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau… »

      La Gloire de Dieu qui l’éclaire de SON FLAMBEAU: « l’Agneau » de qui émane cette Gloire.

    • Autre point:
      « Dieu est son Temple »:
      En Apocalypse 21: 22 nous pouvons lire:
      22″ Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau…
      Encore une fois Dieu et l’Agneau conjointement, associés, forment le temple de Dieu dans la Nouvelle Jérusalem , l’endroit ou on adore, il n’y a plus de « bâtiment » dédié car Dieu est ici tout en tous « avec l’agneau ».
      23La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau… »
      La Gloire de Dieu qui l’éclaire de SON FLAMBEAU: « l’Agneau » de qui émane cette Gloire

      Je ne vois pas où vous voulez en venir avec ces versets. Maintenant, le sacrifice, les souffrances qu’a subit l’Agneau dans l’obéissance totale au Père lui donne la réalité d’être assis sur le trône aux côtés du Père. Ainsi, il apparaît nécessaire de voire que l’Agneau est Un avec le Père car Il a donné au Père la joie et la gloire d’avoir un très grand nombre d’hommes et de femmes de devenir ses enfants par adoption. Maintenant, si Jésus n’est pas Dieu, une manifestation visible de Dieu. C’est donc ainsi que la Parole est sortie de Dieu Jean 17.8. C’est aussi ce que dit Jean 14.8-10 lorsqu’il se désigne comme Dieu. Pourtant, nous pouvons lire dans l’Ancien Testament que Dieu ne donnera sa gloire à personne et donc qu’il ne permettra pas de s’assoir à ses côtés sur son trône (Esaïe 42.8). N’oubliez pas que le nom d’Emmanuel signifie Dieu avec nous (Matthieu 1.23). J’ai revu ce nom à partir de l’hébreu et la traduction est littérale. Maintenant, relisez bien Jean 20.28. Si Jésus n’était pas Dieu avec nous, jamais il n’aurait dû accepter que Thomas lui dise: Mon Seigneur et mon Dieu

    • @Isaie, vous vous trompez d’interlocuteur, mon propos soutien la Divinité du Christ
      et son égalité avec Dieu, dans le Nouvelle Jérusalem il y aura un seul Trône celui de Dieu et de L’Agneau, pas de Temple dédié car Dieu et L’Agneau seront tout en tous.

  19. — Je m’aperçois que beaucoup, dans leurs commentaires, quand ils citent la bible, citent la version Segond… Or, quand je cite d’autres versions, surtout la version Ostervald, ils “perdent pied” et “ramènent sur le tapis” leur version Segond !
    — Or, la version Segond a été modifiée par les catholiques pour essayer de valider leur dogme de la Trinité ! Et même les autres versions ont subi leur emprise, quand des traducteurs protestants ont traduit la Bible à partir de textes “originaux” corrompus !
    — La preuve ?
    Malachie 3, 1 : «Voici, je vais envoyer mon messager, et il préparera la voie devant moi, et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez, et l’ange de l’alliance que vous désirez. Voici, il vient, a dit l’Éternel des armées.»
    — Or, cette phrase est devenue dans le Nouveau testament celle-ci :
    Matthieu 11, 10 : Car c’est celui de qui il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant ta face, qui préparera ton chemin devant toi.»
    — Les renvois de nos Bibles disent bien que cette citation est celle de Malachie 3, 1 ! Mais si c’était la citation exacte, elle serait celle-ci :
    Matthieu 11, 10 : «Car c’est celui de qui il est écrit: Voici, je vais envoyer mon messager, et il préparera la voie devant moi.»
    — Marc 1, 2 et Luc 7, 27 sont du même “tonneau” ! Cherchez donc à qui profite cette confusion !
    — Pourtant, Malachie a bien dit :
    Malachie 3, 6 : «Car je suis l’Éternel, je ne change pas; et vous, enfants de Jacob, vous n’avez pas été consumés.»
    — Alors, comment un Dieu QUI NE CHANGE PAS peut-Il envoyer Son Messager devant un autre que Lui alors qu’Il a dit qu’Il l’enverrait devant Lui ?!??… Cherchez l’erreur !

    • Robert M. // 23 avril 2017 à 7 h 48 min //

      @Hervé, Jésus parlant de la venue du Saint-Esprit le qualifie « d’autre Lui-même », il va de soi que le Christ est Dieu, mais il n’est pas le Père , il est le Fils Unique venu du Père , sorti du Père , révélant le Père , un autre Lui-même partageant les mêmes attributs « tout ce que le Père a est à moi » et par lequel Seul nous pouvons avoir accès au Père « nul ne vient au Père que par Moi ».
      Lorsque nous lisons « qu’il est l’Image visible du Dieu invisible  » nous comprenons que le Christ dans sa manifestation physique visible  » Dieu manifesté en chair » était l’Incarnation du Fils éternel de Dieu en qui habitait « corporellement » toute sa plénitude et que ceux qui l’on vu ont vu le Père , ce Dieu jusqu’alors resté invisible et inaccessible mais maintenant révélé au travers du Fils.

    • — Mais Robert M, je suis d’accord qu’Il est le Fils ! Pas “un des fils” comme nous le sommes après nous êtres repentis, mais LE FILS ! Ç’appelle une remarque particulière…
      * Quand Dieu a créé l’Homme (Voir Genèse !), Il a formé l’homme de la poussière de la terre (les hydrates de carbone), a insufflé en lui un souffle de vie et l’homme EST DEVENU UNE ÂME VIVANTE ! Pas comme le dit Shor L une fois qu’il a péché, mais IMMÉDIATEMENT après que le Souffle de Dieu lui ait donné la vie, donc, AVANT qu’il ne pèche !
      * Et pour Jésus-Christ, c’est la même chose : le Souffle de Dieu est venu féconder l’ovule du sein de Marie (la poussière de la Terre), et Jésus-Christ est aussi devenu une âme vivante ! C’est pourquoi il est aussi appelé le dernier Adam
      — Mais la grande différence avec nous (et le premier Adam), c’est que cette Âme n’a JAMAIS péché ! Donc, Il n’avait pas besoin de se repentir, Lui !
      — Et pourquoi la Voix du Ciel a dit :
      Luc 3, 22 : «Et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe; et il vint une voix du ciel, qui dit: Tu es mon Fils bien-aimé, en qui j’ai pris plaisir.»
      Luc 9, 35 : «Et une voix sortit de la nuée, qui dit: C’est ici mon Fils bien-aimé; écoutez-le.»
      , si le Fils n’est pas justement cette Âme qui n’a pas péché et qui a accueilli le Père en son sein !?…
      — C’est pourquoi Jésus-Christ en tant qu’homme, fut un être particulier :
      * Il n’a JAMAIS péché,
      * le Père était en Lui, même sur Terre,
      * Son Corps parfait a été offert en sacrifice pour l’expiation de TOUS nos péchés et aussi effacer notre état de péché ! Celui qui Le croit n’est PLUS condamné, mais la Porte du Ciel – Jésus-Chist – lui est toute grande ouverte !
      * Son Nom si décrié est pourtant le Nom AU-DESSUS de tout nom ! C’est pourquoi on ne peut pas le prendre à la légère ! Si on proclame Son Nom, il faut vraiment en supporter la très grande responsabilité !
      „„ il va de soi que le Christ est Dieu, mais il n’est pas le Père““
      — Mais le Père était (et est toujours) EN LUI ! Et ça, on ne peut pas le nier car c’est PAR LE PÈRE qu’Il faisait des miracles en tant qu’homme ! Le Père est Esprit et Il peut entrer dans un corps d’homme (y compris Jésus-Christ homme !) ! Et ça, beaucoup l’ignorent !!!
      — Relisez bien vos bibles et demandez à Dieu Son Avis !

  20. Est ce que les « Trinitaires, qui en fait croient l’être mais ne le sont pas, ont eu le Courage de chercher du côté des Mythologies anciennes liées à la Trinité..?

    Non bien évidemment ,trop difficile cérébralement 🙂

    • OUI, Alexander Hislop en écrivant les « Deux Babylones » revient assez précisément sur tous les cultes trinitaires ayant existés ou existants.

    • — Le culte trinitaire le plus actuel est celui, égyptien, de ISIS, HORUS et SETH, repris par les catholiques par les lettres IHS (Vérifiez !) ! Bien sûr, ils essaient d’en donner une signification plus “proche” de la Divinité, mais la base est quand même égyptienne, de même que l’hostie, ce petit biscuit rond qui représente… le soleil, “piqué” aux égyptiens par les catholiques !
      — Vérifiez donc…

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      C’est étrange que dans Jean.20.28 Thomas dise à ,Jésus « Mon Seigneur et Mon Dieu et que Jésus ne le réfute pas. Maintenant, relisez bien Jean 14.8-10. Cela n’est-il pas un problème pour vous?

    • Jean Baptiste // 24 avril 2017 à 16 h 25 min //

      Oui c’est ça Horus, c’est interessant à étudier pour comprendre d’où proviennent certaines doctrines bibliques.
      Jésus qui ressuscite trouve aussi son origine avant.

    • „„C’est étrange que dans Jean.20.28 Thomas dise à ,Jésus « Mon Seigneur et Mon Dieu et que Jésus ne le réfute pas. Maintenant, relisez bien Jean 14.8-10. Cela n’est-il pas un problème pour vous?““
      — Absolument pas si on considère que le Fils, c’est l’Âme ! En Jésus-Christ homme, dans Son Corps, il y avait :
      * l’Esprit, le Père en Lui,
      * l’Âme qui a résulté de la rencontre de l’Esprit avec l’ovule de Marie !
      — C’est pourquoi il a été appelé le dernier Adam (1 Corinthiens 15, 45) !
      — Considère bien le passage où Jésus-Christ, sur la croix, dit :
      Matthieu 27, 46 : «Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte, en disant: Éli, Éli, lama sabachthani? c’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?»
      — À ce moment précis, l’Esprit – le Père – L’avait quitté car Il a supporté et pris sur Lui le péché de nous tous ! Dans ce moment-là, seul l’Âme du Fils le tenait en vie car sans Âme, il serait déjà mort ! Il a bien sûr rendu l’Âme quand Il mourut sur la croix !
      — Beaucoup croient à la vue de ce verset que l’Esprit du Fils est différent de Celui du Père… Mais C’EST LE MÊME ESPRIT car le Père est dans le Fils, à l’intérieur de Lui !
      — Pour en revenir à… nos brebis, sache bien que Dieu est Seigneur (Deutéronome 10, 17) et Jésus-Christ est aussi Seigneur ! Cependant, il n’y a qu’UN SEUL Seigneur (Ephésiens 4, 4-6), pas deux ! Alors, que Thomas l’ait appelé «Mon Seigneur et mon Dieu» ne fait que confirmer que Jésus-Christ est le Père manifesté (incarné) en chair, selon le prologue de l’Évangile de Jean !
      — Vérifiez donc !

    • je n’ai jamais entendu un chrétien dire que Jésus n’avait pas le même Esprit que l’Esprit de Dieu en lui

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! // 23 avril 2017 à 20 h 47 min //

      Satan copie , le culte trinitaire existe aussi chez l’ennemie avec trois puissances pour l’incarner Mamon Le Sexe et la Sorcellerie

      Mamon le pouvoir par l’argent qui remplace Dieu , le sexe le pouvoir dans la de l’être humain par la mauvaise passion centré sur soi au lieu d’être centré sur Dieu , la sorcellerie la fausse révélation « divination » à la place de la révélation divine .

      Ce n’est pas parce-que Satan copie… car il ne peut créer , que la trinité Sainte n’existe pas . Justement le fait que Satan contrefait la Trinité Sainte c’est la preuve qu’elle existe car il ne l’aurait pas inventé lui sa trinité !

    • — À en croire certains sur ce blog, ça “transpire” littéralement !
      — @ Shor L :
      * Si Jésus-Christ est inférieur au Père, pourquoi ce passage :
      Philippiens 2, 5-8 : «Ayez en vous les mêmes sentiments que Jésus-Christ, Lequel étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à saisir d’être égal à Dieu (Il était égal au Père, pas inférieur !) ; Mais il s’est dépouillé lui-même, ayant pris la forme de serviteur, devenant semblable aux hommes; Et, revêtu de la figure d’homme, il s’est abaissé lui-même, en se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.»
      — Donc, dans le Ciel, avant Son Incarnation, la Parole – Dieu – était Esprit. Lors de la venue de Jésus-Christ dans le sein de Marie, cette Parole – Dieu – S’est incarnée ! Et cette incarnation a produit le Fils, cette Âme Parfaite qui n’a jamais péché (et ça, ça te reste “en travers de la gorge parce que tu ne Le crois pas !) !
      * Et pourquoi a-t-Il reçu le Nom AU-DESSUS de tout nom, une fois mort pour le rachat de nos âmes et ressuscité pour notre justification (nous sommes JUSTES en Christ !) ?!??…
      — Pose donc tes questions à Dieu Lui-Même ! Et ACCEPTE Sa Réponse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :