EN UNE : Fabrice Statuto / Daniel 7 : L’Antichrist voudra changer les temps et les lois

Si Jésus-Christ devait revenir de nos jours, existerait-il une idéologie totalitaire qui persécute les Saints et qui cherche à s’étendre mondialement en voulant changer les lois occidentales et les lois de Dieu ?

Daniel 7:25 (Louis Segond) « Il (l’Antichrist) prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les Saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps. »

Si Jésus-Christ devait revenir de nos jours, existerait-il une idéologie totalitaire qui persécute les Saints et qui cherche à s’étendre mondialement en voulant changer les lois occidentales et les lois de Dieu ?

REGARDER LA VIDEO

Les défenseurs de la théorie d’une bête européenne attribuent ce verset au catholicisme car l’église catholique de Constantin a instauré de nouvelles fêtes religieuses tout en abrogeant celles de la Tora. On notera une faille importante dans cette théorie car il est écrit que l’Antichrist « opprimera les saints du Très Haut », le catholicisme ne persécute plus personne depuis longtemps. A l’heure actuelle le Vatican ne cherche ni à imposer ses lois ni à imposer sa religion par la force ou par la terreur.

Les défenseurs de la théorie d’un Antichrist islamique discerneront dans ce verset « la charia », les lois islamiques, qui ne se limitent pas simplement à abroger les fêtes de la Tora mais à abroger la totalité de la Tora, la totalité de l’enseignement du Messie ainsi que la plus grande partie des lois démocratiques des pays occidentaux. L’islam enseigne des commandements dignes d’une époque moyenâgeuse, celle de Mahomet au 7ième siècle, comme « combattre et tuer les juifs et les chrétiens », « tuer les apostats de l’islam », « frapper sa femme », « amputer la main d’un voleur », etc…

LA CHARIA VEUT REMPLACER LA TORA ET LES LOIS DEMOCRATIQUES

En Occident, les musulmans cherchent continuellement à imposer la charia : construction massive de mosquées et d’écoles coraniques, imposition de nourriture halal dans les écoles, imposition des jours fériés musulmans, horaires de prières aménagés dans des piscines et des entreprises, etc.

Où qu’ils se trouvent, les musulmans doivent faire avancer la cause de l’islam. Comment ? En instaurant les lois d’Allah. On s’en est rendu compte lors de la naissance du califat en Irak en 2014 avec l’instauration de la charia. Des lois barbares d’une autre époque ont été établies dans tout le domaine du califat : mise en place d’un impôt obligatoire pour les non-musulmans, crucifixions, décapitations et lapidations publiques d’apostats. Toutes ces scènes macabres relèvent d’une autre ère.

L’Antichrist viendra de l’islam et imposera un djihad mondial en utilisant la ruse et le terrorisme. La géopolitique actuelle vient confirmer cette thèse biblique issue de mes premiers travaux en 2009. D’ailleurs les individus avertis sentent le vent d’un djihad souffler sur l’Occident au travers de la radicalisation de nombreux musulmans et via une immigration islamique massive en provenance de la Syrie, de l’Afghanistan, de la Libye et du Soudan.

L’ANTICHRIST VOUDRA « CHANGER LES TEMPS »

Daniel 7 :25 (Louis Segond) « Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps (« zĕman », Araméen 2166) et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps (« iddan », Araméen 5732), des temps, et la moitié d’un temps. »

Dans ce même verset écrit dans un araméen antique, nous voyons à la fois la richesse et la complexité de l’araméen, deux mots différents, « zĕman » et « iddan » sont traduits dans la plus part des bibles occidentales par le même mot, le mot « temps ».

Pourquoi deux mots différents en araméen voudraient ils dire la même chose ? Manifestement il y a une subtilité de la langue araméenne qui échappe aux traductions latines. Personnellement je pense que l’expression « changer les temps » devrait se traduire par « changer l’ère » ou « changer l’époque ». D’ailleurs certaines bibles traduisent le mot araméen «zĕman 2166 » par « époque » ou « période de l’histoire ». (1)

Daniel 2:21 (New American Standard Bible) « It is He who changes the times and the epochs (« zĕman 2166 »); He removes kings and establishes kings; He gives wisdom to wise men And knowledge to men of understanding. »

Daniel 2:21 (God’s Word® Translation) «He changes times and periods of history (« zĕman 2166 »). He removes kings and establishes them. He gives wisdom to those who are wise and knowledge to those who have insight. »

La Bible du Semeur a proposé la traduction du mot « zĕman 2166 » par « calendrier » et la Bible Parole de Vie propose « jour de fête ». Un changement de calendrier entraine un changement des fêtes et de la mémoire d’un peuple. Il efface les souvenirs d’un peuple soumis. On a l’impression de ne plus vivre dans le même monde ni dans la même époque. Ceux qui auront connu la civilisation auront l’impression d’être revenus au moyen âge. C’est précisément ce que l’on observe chez tous les peuples qui ont été soumis à l’islamisation forcée: une déculturation.

L’ERE ISLAMIQUE ET LE CALENDRIER MUSULMAN

Pour justifier l’ère islamique, une ère rétrograde et archaïque l’Antichrist voudra instituer le calendrier islamique, déjà en vigueur dans tous les pays musulmans, faisant disparaître le calendrier hébraïque en Israël, et le calendrier universel utilisé par les ordinateurs et dont l’an un correspond à la naissance supposée de notre Sauveur, le Christ.

Le calendrier musulman commence en l’an 622 et non en l’an un. L’an où a commencé la migration de la première congrégation religieuse à Médine faisant référence au départ des compagnons de Mahomet de La Mecque vers Médine.

Le verset Daniel 7:25 dit que l’Antichrist voudra, espèrera, formera le projet de changer les temps. CĕbarStrong n°05452 Prononciation [seb-ar’] (Piel) penser, avoir l’intention de, destiner à.

Cela signifie qu’il ne le fera pas, soit par opposition du peuple, soit par manque de temps. Or le passage au calendrier musulman est une réalité, pas une espérance. Il serait donc possible que ce soit autre chose qu’un changement de calendrier. On notera que l’Antichrist espèrera changer les temps et la loi, ce qui prouve que son domaine ne sera pas absolu mais limité.

Pour conclure je pense que l’expression « changer les temps et la loi » fait référence à l’imposition de l’ère islamique qui par la charia cherche à imposer des lois rétrogrades aux nations afin de vivre comme au temps de Mahomet au 7ième siècle.

LA CHARIA PROGRESSE EN EUROPE

§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.§.

Livre : L’Antichrist, vers un Djihad Mondial – Éditions Oméga.

> VISITER LE SITE OFFICIEL

Présentation de l’auteur :

Fabrice Statuto est un ex-informaticien, actuellement conférencier en eschatologie et géopolitique biblique en Amérique latine. Il a commencé ses propres recherches depuis 2009 et a présenté dans ses premiers articles en 2010 ce qu’il appelle« l’équation biblique », expliquant pourquoi la bête du livre apocalypse est un énorme empire islamique.

Il publia « El islam en las profecías bíblicas » en 2012 en espagnol puis la version française du même livre en 2014, « L’Islam dans le livre de l’Apocalypse ». En 2016, il publia son dernier livre « L’Antichrist, vers un Djihad Mondial » aux Éditions Oméga.

Présentation du livre :

Identifier l’Antichrist et son empire est un sujet tout aussi passionnant qu’important. En effet Des milliards d’individus lui prêteront allégeance durant la tribulation finale. Il me semble donc indispensable de vous parler de ce mystérieux personnage et du système d’adoration qu’il utilisera.

Chers lecteurs, il est temps de voir ce qui amènera la tribulation et l’imposition de la Marque de la Bête… La résurgence d’un ultime Califat islamique donnera lieu à un grand djihad mondial. De nombreuses personnes devront faire le terrible choix entre la conversion forcée à l’Islam ou la mort.

L’Islam est le plus grand défi que l’Église va relever dans les années à venir.  Il devient urgent de prier activement pour le monde musulman (Matthieu 5:44) et de lui annoncer la Bonne Nouvelle (Matthieu 28:19) afin qu’ils puissent passer des « ténèbres » à la « lumière », du faux dieu « Allah » au « Dieu d’Abraham, Isaac et Jacob », le seul et unique Créateur.

Matthieu 10:28 (Louis Second) « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. »

> COMMANDER LE LIVRE (FRANCE, BELGIQUE)

> COMMANDER LE LIVRE (SUISSE)

154 Comments on EN UNE : Fabrice Statuto / Daniel 7 : L’Antichrist voudra changer les temps et les lois

  1. Voila un sujet bien développé…mais il manque la personne de l’Europe qui fera alliance avec le faux prophète islamique …..et moi je pense que maintenant je le connais !!!

    http://www.mondedemain.org/revues/2009/janvier-mars/cinq-signes-prophetiques-pour-le-moyen-orient

  2. Si Michael Jacques sonne il faut ouvrir // 24 mars 2017 à 13 h 25 min // Répondre

    En Matthieu 24.31, Jésus nous apprend que ses contemporains connaîtraient les « temps de la fin » (et celui qui sera appelé « l’antéchrist »). Il s’agit d’un événement de l’époque des premiers chrétiens. Cela concernait un épisode historique qui s’est passé en l’an 68 (siège de Jérusalem) et 70 (destruction du temple). Les « temps de la fin » (rendus parfois par « fin du monde ») n’est pas à prendre au sens hollywoodien. Il s’agit d’une période spirituelle (dispensation de la Loi) au terme de laquelle sortirait le Messie (dispensation de la grâce). Les juifs attendaient avec impatience les « temps de la fin » car ils savaient que cela serait un événement heureux. Donc désolé, mais l’antéchrist s’est déjà manifesté entre 68 et 70.

    • Robert M. // 24 mars 2017 à 14 h 10 min //

      L’Apôtre Jean parle d’un esprit d’Antichrist se manifestant dés les premiers temps de L’Eglise et même sorti de son sein, les prophéties des temps de la fin sont sujettes à interprétations diverses d’époques en époques et encore plus depuis que la Bible a largement été distribuée, aujourd’hui on focalise sur L’Islam , hier c’était le Nazisme, avant-hier le Catholicisme avec nombres d’ouvrages aux argumentations pertinentes qui se voulaient définitives…
      Soyons attentifs, veillons , observons , agissons dans la mesure du possible et gardons ferme notre confession.

    • L’esprit de l’antichrist s’est déjà manifesté (Néron, Napoléon, Hitler…) mais pas l’antichrist lui-même, l’incarnation du mal, de Satan, personnifié!!! Comme Jésus est Dieu fait homme, ce futur gars là, sera Satan fait homme.
      Alors maintenant, est-ce qu’on a le droit de supputer, d’imaginer que ce soit tel ou tel (Trump, son beau-fils, le « blond » comme l’appelle certains, le Prince William d’Angleterre, etc..), allez savoir… perso au vu des évènements, je pense qu’il est, du moins, déjà né, si pas déjà homme (majeur)…je sais pas, on va voir… Mais tout est réuni dans ce monde à la dérive, pour voir l’émergence d’un pseudo-sauveur, d’un faux-Christ, l’ultime falsification…

  3. Allons, allons soyez raisonnable: tout cela, ce n’est pas vrai, c’est absolument IRRATIONNEL:'(
    Tenez, par exemple: demandez à ceux qui disent: « faut pas faire d’amalgames » tout le monde: il est beau, il est joli, il est gentil, il est Doux, il est honnête… en somme sincère, comme MACRON: un pas en avant deux en arrière 😥 Gaffe au retour de bâton, plein la G. la figure 😥

    Vous disiez: « Amalgame »: un chien n’est pas un chat et les chiens, ben: ils font pas des chats! 😦
    Pour Amalgame, sans la Croix: si vous avez de l’intelligence (comme Pulsar) sans amalgame ou bien: mise à mal, (la Croix) et gammée 👿 cela sans faire de mauvais esprit: ni amalgame!
    J’explique: de MISE « A MAL » la Croix à gammée. il n’y a qu’un pas pour arriver au Coran disciples des enseignements de la croix gammée » Là est l’ennemi… du Monde civilisé!!!
    et ce n’est pas de Marine que cela vient♥ Mais bel et bien des: Musulmans, des Islamistes 👿

    Le détracteur, l’hostile, l’irréconciliable, le maléfique, le malfaisant, le néfaste, le nuisible… se révolte, contre ceux qui sont ses adversaires et jusqu’à preuve du contraire: les ennemis du Diable, ce ne sont: ni Macron, ni Mélanchon, ni Hamon, ni Fillon… Qui entretienne le crime et la corruption, en implantant de plus en plus de Migrants et de Mosquées (avec l’argent des contribuables de France)! Car, la seule qui lutte contre le mal: c’est notre Marine Nationale♥ la seule véritable Démocrate, qui veut buter et éradiquer la Charia et le Halal de France, contrairement à tous les dictateurs en herbe: cités ci-dessus, et dont la liste est non exhaustive de corrompus à la solde de Satan ou de son équivalent: l’Islam !

    Au fait vous allez voter? Moi pas! 😆 Mais votez bien, pour ne pas le regretter? Trop tard!!!
    Comme pour Hollande: « le changement, c’est maintenant, la justice, c’est maintenant » 😥

  4. Kappeler Philippe // 24 mars 2017 à 23 h 50 min // Répondre

    Un excellent livre. C’est vraiment intéressant et très fouillé. Merci pour ce bel ouvrage qui plaira à beaucoup, j’en suis sûr.

  5. Moi je trouve ce livre très intéressant. Il ne limite pas l’analyse au seul livre de l’apocalypse mais va chercher dans toute la bible celui que l’on appelle l’antichrist sous ses différentes appellations . L’auteur manifeste un profond respect pour la parole de Dieu et arrive à nous montrer ce qui échappé à beaucoup d’autres. Depuis que j’ai lu ce livre et le précédent je constate que beaucoup de choses se déroulent exactement comme cela a été annoncé. Il suffit d’observer la montée en puissance du président Erdoğan par exemple. A la vitesse où se déroulent les événements je crois qu’il est urgent de lire ce livre et de se préparer avant que la nuit islamique couvre l’Europe. La seule chose qui pourrait freiner un peu le djihad serait une évangélisation massive en direction des musulmans qui cherchent la vérité.

  6. Ouais, en fait l’auteur se sert classiquement de Faits divers spécifiques à des dérives de l’Islam, pas de tout l’Islam précisons le, comme le font certains partis d’Extrême Droite Européens.

    On se demande comment son Islam Radical pourrait prendre le Pouvoir Total en Europe car nous ne sommes pas un continent bananier tout de même.

    En plus, « malin » comme il est ou plutôt endoctriné comme il est, il propose encore « d’évangéliser » les Musulmans d’Europe, pour attiser encore plus les problèmes, en radicaliser plus vite d’autres, très Fûté le gars 🙂

    Pourquoi pas aussi directement mettre des Pancartes dans les Rues un peu partout en Europe  » L’Europe est Chrétienne » aussi ???

    Quand on cherche un peu sur ce Fabrice Statuto, on découvre que c’est un grand ami d’Israel, forcément… 🙂

    Bref, le mec se fait de l’argent en vendant ses « prophéties » sur le dos de Crédules qui y croient 🙂 Une fois de plus par la Peur, comme avec toutes les prophéties religieuses 🙂

    Pour info, j’ai des amis Adventistes qui vous démontrent exactement la même chose dans l’Apoc et Daniel avec le Catholicisme qui voudra changer les temps et la Loi.

    Sauf que, sauf que la Littérature adventiste en matière de prophéties a 150 ans et est bien bien plus poussée que la sienne, tout cela pour dire qu’on peut voir ce qu’on veut dans cette Apocalypse et Daniel, et tout défendre donc….Mais au final,la vérité n’est nulle part…

    • Jean Baptiste, vous êtes comme Thomas:

    • Fabrice Statuto // 25 mars 2017 à 16 h 40 min //

      Jean Baptiste – Citation : « Ouais, en fait l’auteur se sert classiquement de Faits divers spécifiques à des dérives de l’Islam, pas de tout l’Islam précisons le, comme le font certains partis d’Extrême Droite Européens. »

      J’ai écrit un livre sur l’origine islamique de l’antichrist en 2012 (« El islam en las profecias biblicas » – Amazon.com), soit bien avant la naissance d’un califat en Syrie et en Irak. Je trouve donc injuste de dire que je « surfe sur l’actualité ».

      Ps/Je ne repondrais pas a tes autres remarques…

      Bonne continuation

    • Cher jean-Baptiste
      La seule vérité est Jesus-Christ lui-même.
      La vérité est Sa Personne. C’est pourquoi il a dit Suis-moi.
      Mais l islam est l arme mondial de l Antichrist. Car la Bible dit que dans les derniers jours il y aura des apostats. Les apostats seront les chrétiens nes de nouveau qui n ont pas pris la reserve d huile dans les temps d une cruauté que nous n avons encore jamais vue. Car les gens perdus du monde ne peuvent pas être des apostats .
      Je suis d accord avec toi que l antichrist est déjà né, ceci est sûr.

    • Jean Baptiste // 26 mars 2017 à 8 h 47 min //

      « Mais l islam est l arme mondial de l Antichrist. Car la Bible dit que dans les derniers jours il y aura des apostats »

      Cher Nwhoa, je pense personnellement que l’Islam ne sera pas la seule arme mondiale de « l’Antéchrist », il est plus qu’évident que cela ne peut être qu’une seule religion, un seul concept, une seule idéologie,etc…

      Comme je le disais, l’Adventisme étudie le sujet à fond et voit le Catholicisme romain en lien avec la Marque de la Bête…Je ne suis pas plus d’accord avec eux…

      La Mondialisation par exemple me semble être, avoir été, et sera sûrement encore une arme encore plus redoutable, d’ailleurs d’autres auteurs Chrétiens cible un « Nouvel Ordre Mondial » comme cet « Antéchrist ».

      Selon moi, les gouvernants ont laissé volontairement l’Islam Radical se développer afin de s’assurer du contrôle total de la planète Via cette « Lutte » contre le Terrorisme.
      On voit bien que les mesures sécuritaires sont en passe de devenir Ultra sécuritaires, sans pour autant résoudre le problème Daech par exemple puisque le groupe est alimenté en armes par derrière !

      Je pense donc que cet Islam radical associé à un éffondrement économique verra l’emergence de ce Nouvel Ordre Mondial qui sera une arme encore plus terrible que les dégâts de l’Islam radical jusqu’à maintenant et après.

      Je ne crois donc pas à une « arme spéciale » de votre Antéchrist étant donné que vous verrez, on en reparlera, l’Islam radical sera vaincu comme par hasard au moment voulu par nos dirigeants, pour l’instant ils ne s’en servent que pour arriver à leurs fins, je pense même que l’une de ces Fins c’est la mise en place de leur Dicatature mondiale Via des Partis d’Extrême Droite au pouvoir en Europe car les gens se tournent vers eux en y voyant une « solution » mais en fait c’est un terrible piège pour contrôler les populations.

      De plus les principales victimes de l’Islam radical, je l’avais déjà dit, sont des Musulmans frappés par dans leurs pays par divers groupes terroristes et les frappes collatérales des américains qui « luttent » contre le « Terrorisme » :

      Regardez :

      https://fr.sott.net/article/30274-Washington-tue-plus-de-civils-que-de-terroristes-au-Moyen-Orient
      https://fr.sott.net/article/30272-Les-frappes-de-Washington-tuent-sans-merci-a-Mossoul

      Mais pour l’heure, la plus ignoble Bête à redouter et ce depuis bien longtemps ce sont bien les Etats-Unis et Israel, deux bêtes sanguinaires désirant toujours plus étendre leur Hégémonie avec le Paravent de l’Islam Radical.

      A noter que la « prochaine Syrie » c’est la Lybie :

      https://fr.sott.net/article/30273-Pour-les-renseignements-generaux-la-Lybie-a-ete-transformee-en-foutoir

      Avec possiblement d’autres guerres prévues par les Américains et leurs bases stratégiques à cet effet :

      http://www.mondialisation.ca/sicile-base-dattaque-usaotan/5581001

      Sicile/Lybie, on a vite compris….

      En fait, l’Islam radical est bien une arme, mais une arme de contrôle par la Chaotisation, viendront ensuite les vrais plans de l’Ignoble Bête ; les Etats-Unis.

    • Robert M. // 26 mars 2017 à 11 h 54 min //

      EH BEH! on a même droit à L’Apocalypse de Jean-Baptiste maintenant , chacun y va de son interprétation mais une chose est certaine : l’avenir n’est pas rose au dires de tous.

    • En fait ce n’est pas mon Apocalypse, je ne me fais ni ne m’estime proprietaire de rien à ce niveau là 🙂

  7. Faux…L’Antichrist s’inscrira dans la continuité de l’Empire romain, un IVème Reich à l’image du IIIéme Reich fondé par Hitler (cette continuité historique démarrant de Babylone est le thème du livre de Daniel). Il sera « issu du nous ». donc au minimum de culture judéo-chrétienne voir un ex-Chrétien ou ex-Juif. C la compréhension théologique dominante. Ne cédons pas aux modes…

  8. Jesus ne La pas dit alors je ne prendrais pas ce livre pour argent comptant.

  9. David Zvi .. Spirituellement Messianique et 100% Sioniste ..Un problème ? // 25 mars 2017 à 15 h 53 min // Répondre

    Les kippas, ils n’aiment pas
    Les femmes, ils n’aiment pas
    Les terrasses, de café ils n’aiment pas
    Les salles de concert ,ils n’aiment pas
    Les matchs de foot ,ils n’aiment pas
    Les juifs ,ils n’aiment pas
    Les chrétiens, ils n’aiment pas
    La musique, ils n’aiment pas
    Les caricatures ,ils n’aiment pas
    La presse, ils n’aiment pas
    Les eglises, ils n’aiment
    Les animaux, ils n’aiment pas
    Israël , ils n’aiment pas
    Le monde Occidental, ils n’aiment pas
    La liberté, ils n’aiment pas
    La democratie , ils n’aiment pas
    La vie ,ils n’aiment pas ……..

    Cependant ils aiment tuer , agresser , violer , kidnapper ,poignarder , bombarder , détruire …
    Ils sont prêts a tout car ils ont une mission celle de détruire les « infidèles »

    Wake up World !! On est en guerre !! une guerre qui n’est pas nationale ou seulement au Moyen Orient ! Elle est mondiale! … Si ça c’est pas l’Antichrist c’est quoi ????

    • David, tout à fait d’accord avec vous:

    • Robert M. // 26 mars 2017 à 9 h 22 min //

      Vous pensez sérieusement que tous ceux qui se disent musulmans dans le monde raisonnent unanimement de cette manière et ont tous le même objectif ?

    • Robert M. // 26 mars 2017 à 11 h 06 min //

      @Richard, en principe le Cheval de Troie était un présent des Grecs fait aux Troyens pour rendre hommage à leur résistance valeureuse (du moins c’est ainsi que les Troyens l’ont interprétés) mais en réalité une ruse pour investir la cité dont les murs jusqu’à lors avaient été infranchissables. Or, l’Islam et les musulmans sont décriés ici et partout ailleurs comme l’ennemi extérieur et intérieur, Daech n’a jamais caché son dessein de provoquer la déstabilisation de nos sociétés occidentales en provoquant des guerres civiles à défaut de pouvoir créer son califat par la force des armes au Moyen-Orient , la ruse est éventée depuis longtemps.

    • David Zvi .. Spirituellement Messianique et 100% Sioniste ..Un problème ? // 26 mars 2017 à 23 h 44 min //

      ROBERT M ….Pour moi ils sont tous les mêmes,le plus modéré peut se révéler le pire des enfoirés ,je n’ai aucune confiance en eux ,tant que l’islam coule dans leur veine .tolérance 0

  10. L’église catholique ne pourfant plus ses opposants mais séduit par son oeucuminisme. Elle est la prostituée assise sur la bête et parée d’or. L’Islam ne correspond pas à cette description.

    • en lisant les commentaires j’étais justement entrain de penser que pour certain c’était les musulmans et pour d’autres carrément les catholiques , je vois que je ne me trompe pas

    • @Catherine Bunel // 17 avril 2017 à 19 h 05 min //
      ……………..
      Tu ne te trompes pas, mais on ne va pas plus te croire car leur conviction est déjà fondée que c’est soit l’Islam ou le Catholicisme car c’est ce que la vision des hommes enseigne.
      Pourquoi ne pas revenir simplement à ce qui est révélé dans l’Écriture et déjà pas reconnaitre que le(s) antichrist(s) sort(ent) du corps de Christ ?

    • Pas faux , d’ailleurs comment les élus pourraient être séduit par l’islam ou tout autre religion ???? ça n’a pas de sens

    • erratum : et déjà reconnaitre

  11. Très bon article ! C’est exactement ce qui est le plus plausible et évident si nous regardons au Moyen Orient et l’ensemble du monde entier qui se laisse islamisé sans oublier 215 million de Chrétiens persécuté dans 57 pays islamique. L’évidence témoigne!!!

  12. pour moi il est clair qu il est vital de lire ce livre pour comprendre ce qui ce passe aujourd hui avec la monter de l islam l auteur preuves a l appuit nous montre d ou viens l Antichrist et ce qu il va faire s appuyant sur la bible il nous prouve que les propheties ce realise si vous etes chretiens vous devez lire cet ouvrage

  13. Quand Macron fait l’apologie de l’homosexualisme… devant des enfants de primaire

    https://www.ndf.fr/nos-breves/24-03-2017/quand-macron-fait-lapologie-de-lhomosexualisme-devant-des-enfants-de-primaire/

  14. Il est interessant de faire un parallele entre le loup animé dans l’église et

    la bete qui monte de la mer ou l’antichrist (on ne devrait pas l’appeler comme ca, mais bon…).

    Le loup: esprit d’antichrist: 1 sympathique, jovial, se fait ami avec les membres.
    2 Puis les amenent á des conférences oú les prédicateurs
    « ventent » le royaume de Dieu.
    3 Puis les amenent á quitter l’église discretement.
    4 Quand une église est bénie, il est toujours au premier rang.
    5 Il s’associe á ceux qui chassent des démons et partage la
    gloire de guérir.
    6 Il vit dans le péché, souvent s’appelle au ministere et séduit le
    pasteur qui lui donnera de plus en plus de services.
    7 Tellement habituer á mentir que meme devant le Seigneur, il énumerera ces oeuvres.
    8 Tres sioniste, (notre ami David Zvi n’est rien á cóté…), allant souvent á Jérusalem, séduisant les pasteurs, qui, au lieu de dépenser la trésorerie de l’église
    pour s’acheter des baffles, micros pour évangélisation, vont perdre une fortune á aller á lá-bas.
    9 Montrant une haine écoeurante envers tout ce qui n’est pas la dénomination qu’il a choisi. haissant les musulmans, alors que nous sommes appelés á les aimer au contraire pour leur servir de témoignage.
    10 Utiliser par Satan pour amener des doctrines (comme cette
    sale doctrine de la super gráce) pour relativiser le péché, et en enseignant á se déculpabiliser par toutes sortes de techniques. (doctrine de Jézabel et des Nicolaites).

    Voila, c’est pourquoi la Bete va détruire l’Islam, va etre sioniste, et viendra de la chrétienté elle-meme. La ville aux sept montagnes est Rome. il ne s’agit pas des catholiques, mais Rome en sera le centre.

    En AUCUN CAS la bete est l’Islam. Dans ce cas lá les loups seraient islamistes, or ils sont
    chrétiens. L’esprit d’antichrist vient de l’intérieur.

    • Fréchet David // 26 mars 2017 à 9 h 53 min //

      Très intéressant……je pense assez comme toi . Car l’islam c’est le faux prophète mais l’antichrist la bête qui est -il ?
      Martin pourrait très bien l’être . Il est un très grand séducteur et trompe pas mal de chretien ….Il a amassé une très très grand fortune grâce à ses prophéties qui caressent les oreilles et c’est manipuler les gens par l’exercice d’une puissance : Il hypnotise les gens en les fixant par les yeux et leur caressant les oreilles par de belles paroles , toujours les mêmes EXP : Je vois les anges , puis il flatte ses victimes etc etc etc et ça marche , et l’argent tombe dans son sac évidement . !!!!!

      Vidéo

      Il faudrait demander à Martin si sa montre est une Rolex ….car lui aussi reçoit de très très gros cadeaux !…………………vue de mes yeux !!!

  15. Frechet David écrit que :l’esprit d’antichrist vient de l’intérieur
    Aujourd’hui je vais dans ce même sens que l’Antichrist vient de l’intérieur.

    En tout cas c’est bien ce que la Bible affirme car ils étaient du milieu de nous et ils sont sortis du milieu de nous
    1 Jean 2:18 Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
    19 Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.

    Et la Bible elle même nous donne la clef en désignant l’Antichrist par l’expression «fils de la perdition».
    Or ce terme est utilisé auparavant, avant les écrits de Paul, par Jésus lui même, qui dans la prière sacerdotale, qualifie Judas Iscariot de «fils de la perdition».
    Se pourrait-il qu’il y ait deux «fils de la perdition», puisque Judas Iscariot était déjà mort quand Paul écrit sa lettre et annonce cet Antichrist ?
    Ainsi on comprends par là, que l’on ne se retrouve pas devant un seul individu, sinon Judas Iscariot aurait été le seul et unique «fils de la perdition», mais devant un Corps d’hommes qui est «fils de la perdition» et qui est L’Antichrist.
    Et Jean poursuivant la Révélation parle non pas d’un seul Antichrist mais de plusieurs Antichrists dans le Corps de Christ et qui se révèlent car ils sortent de ce Corps afin de faire ce pour quoi ils sont suscités.
    La postérité qui est Christ et qui a été cité en Galates3:16 est non pas un homme mais plusieurs hommes et femmes.
    On utilise un singulier Christ pour cette postérité de l’Esprit mais c’est un Corps d’Hommes et de Femmes.
    On utilise un singulier Antichrist pour cette postérité du serpent mais c’est un Corps d’Hommes et de Femmes.

    Ce Corps d’Antichrists c’est l’Ivraie de la parabole du semeur.
    Cette parabole est très particulière car elle montre que le fils de l’homme sème la parole de Dieu et cette parole est blé et que cette parole crée des enfants de Dieu.
    Et à un moment pendant que les gens dorment, l’ennemi vient et sème au milieu de ces enfants de Dieu une autre semence, c’est à dire une autre nourriture et ces enfants de Dieu mangent de cette nourriture qui les infectent et ils deviennent Ivraie.
    La nourriture fait l’homme, comme la parole de Dieu est nourriture et fait l’homme de Dieu, l’enfant de Dieu. L’ivraie est nourriture, semence, et aussi homme_ivraie.

    L’Antichrist est un Corps d’hommes et de femmes issus de l’Église même, et elle est l’Assemblée apostate, celle qui s’est laissée corrompre par le levain de malice et de méchanceté par les faux enseignements et les fausses doctrines et c’est cette femme prostituée qui fait la guerre aux saints et qui finira par les vaincre.
    Dieu gardera cependant un noyau d’hommes et de femmes, les fameux sept mille debout au milieu de cette apostasie…

    Quoi de plus évident pour Satan que de focaliser les yeux sur un autre ennemi en désignant l’Islam pour cacher le véritable ennemi qui est dans l’Église même et qui sont les loups déguisés en bergers et en brebis, alors qu’ils sont les boucs de la parabole.

    • Robert M. // 28 mars 2017 à 9 h 47 min //

      « Vous avez une mauvaise lecture du texte Robert. »

      « Vous avez une mauvaise lecture du texte Shor  »
      Vous ne voyez pas ce qui crève les yeux, non parce que cela n’est pas visible mais parce que vous vous êtes persuadé qu’il s’agit d’un dogme Catholique alors qu’il s’agit d’une lecture de la Parole de Dieu qui permet de déclarer que le Christ est vraiment Dieu lui-même, possédant les mêmes attributs aussi vrai que l’Esprit-Saint qui est l’Esprit de Jésus-Christ et l’Esprit de Dieu  » IL y a un seul Esprit » habite en ceux qui ont foi en Lui .

    • @Robert M. // 28 mars 2017 à 9 h 47 min //
      Citation : …il s’agit d’une lecture de la Parole de Dieu qui permet de déclarer que le Christ est vraiment Dieu lui-même,
      …………………..
      Vous dîtes bien vous même une lecture de… donc une interprétation de l’Évangile par laquelle les hommes ont déclaré que…

      Or si cette interprétation était la bonne pourquoi l’Écriture montre de manière évidente ceci :
      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      • 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

      Si Christ était vraiment Dieu lui même, selon ce que vous déclarez, pourquoi ces deux versets montre que le seul Dieu c’est le Père, tout en montrant que le Christ est non pas ce seul Dieu mais qu’il est Seigneur et médiateur auprès de ce seul Dieu là qui est le Père ?

      Donc votre allégation n’est qu’interprétation et une fausse interprétation car toute la Révélation biblique ne valide pas votre pensée.

      CQFD

  16. Correction: utilisé par Satan et non utiliser

  17. Á Shor!

    Tu m’as reproché de t’avoir insulté en disant que tu es T. de Jéhova, mais alors
    dis-nous en quoi se différencie ta vision ou ton opinion sur Christ.

    • @Fréchet David
      …………..
      Es tu catholique puisque tu es un adepte du dogme de la Trinité ?

      ……….
      Oui cela a été une insulte pour moi car je t’ai précisé formellement et plusieurs fois que je ne suis pas TJ et d’ailleurs je ne suis pas plus protestant, ni Catholique, ni ceci ou cela, je refuse que l’on m’attribue une appartenance à une quelconque dénomination car je suis libre à l’égard de toutes et personne ne me liera à aucune dénomination d’homme car je suis à Dieu le Père par Christ et à Dieu le Père seul par Christ et à Christ seul.
      Je suis Chrétien et mon Corps d’appartenance c’est l’Église de Christ en Dieu le Père et je souhaite qu’on respecte mon identité et cela je le revendique haut et fort.
      Donc ne me fais pas d’injure en me traitant de TJ car moi je te traite pas de Kto sachant que tu es de branche protestante si je ne m’abuse.

      Depuis quelques jours, je me suis placé au pied du Seigneur afin de saisir correctement Jean.1:1 et 1Jean1:1, car j’étais dans une impasse vis à vis des textes.
      A ma grande confusion la pensée que j’avais émise au préalable sur Jean1:1 s’est avérée fausse.

      Voilà la position que je soutiens en définitive suite à ces quelques jours passés en prière et en quête de sa Volonté sur ce verset :
      Jn1:1 Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu.

      Cette parole est la parole qui sort de la bouche de Dieu, sa propre parole selon qu’il est écrit : Matthieu 4:4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
      Cette parole de sa bouche est Dieu car elle vaut Dieu car Dieu se tient dans sa parole afin de l’accomplir indubitablement et la parole de la bouche de Dieu s’accomplit toujours.
      Il ne s’agit pas ici de Christ, je dis bien cette parole citée ici n’est pas Christ, mais seulement la parole qui sort de la bouche de Dieu et cette parole par laquelle Il a tout créé de l’univers Invisible à l’univers visible.

      Voilà la rectification est faite.

      En ce qui concerne ta question qui est un piège évident, je ne suis pas dupe, je te pose la question suivante, selon ce verset :
      Colossiens 1:15 C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures.
      ► Ce verset révèle t-il que le premier né désigné ici est une créature ?

      Déjà réponds à cette question si tu désires une poursuite du débat.

      Bien à toi !

    • Robert M. // 27 mars 2017 à 14 h 26 min //

      « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

      Ce à quoi répondent:

      « C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. 51Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.… »

      « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

    • @Robert M. // 27 mars 2017 à 14 h 26 min //
      ……..
      Vous jouez à quoi là Robert M., à saute mouton ?….

      Vous sortez encore comme d’habitude les versets de leur contexte….mais bref si cela vous amuses faîtes mais je n’y trouve aucun intérêt.

    • Robert M. // 27 mars 2017 à 14 h 50 min //

      et :

      Louis Segond Bible.

      « Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. »

      Mais de quelle vie est-il ici question ? de la Vie Eternelle sans aucun doute la Vie de Dieu , Jésus vis par le Père et nous enjoint en le « mangeant » de vivre par Lui (et non par le Père ) quoique d’une chose découle naturellement l’autre , parce qu’il est aussi Dieu et communique la Vie de Dieu étant sa Parole par laquelle nous vivront.

    • @Robert M. // 27 mars 2017 à 14 h 50 min // .
      …………………..
      Vous citez un verset et vous lui donner le sens de vos raisonnements humain et c’est ainsi que vous aveuglez les enfants de Dieu.
      Pathétique tout cela…

    • Robert M. // 27 mars 2017 à 15 h 06 min //

      Dans Apocalypse 19:13 l’apôtre Jean, parlant de celui qui s’appelle le Fidèle et le Véritable, et dont le manteau est trempé de sang, confirme à nouveau : « Son Nom est la Parole de Dieu«

      « Voici l’Amen, le Véritable, auteur de toute la création de Dieu » (Apoc. 3:14)

      « Jean appelle Jésus le « Verbe », en grec le « logos », c’est à dire la Parole de Dieu. L’Ancien Testament utilise souvent ce mot pour dire l’activité créatrice de Dieu. Ce titre permet à l’évangéliste de montrer que Jésus existait en Dieu avant le commencement du monde, qu’il est Dieu lui-même.

      Jean se sert du mot dans une double intention. D’une part il veut montrer que la venue du Verbe est un événement aussi important que la création du monde. D’autre part, il invite à voir que Jésus recrée le monde. C’est lui le Dieu créateur, celui qui fait toutes choses nouvelles. Jean appuie sa démonstration en étalant le début du ministère de Jésus sur une « semaine inaugurale » (1,19 – 2,12). C’est une évocation du récit de la création du monde, en sept jours. »

    • @Robert M. // 27 mars 2017 à 15 h 06 min //
      …………..
      Vous avez une mauvaise lecture du texte Robert.
      Il est écrit : Apoc.13:12… il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même ;
      13 et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.

      Le nom est inconnu des hommes, pourquoi voulez vous que ce nom inconnu soit « la parole de Dieu», puisqu’il est inconnu ?
      Le texte nous ment ou il est mal traduit ou vous avez une mauvaise lecture…Faut savoir !

      La véritable traduction est celle ci : Apoc.13:12…et il avait un nom écrit que nul homme ne connaissait sinon lui-même.
      13 Et il était vêtu d’un vêtement trempé dans le sang, et son nom est appelé: La Parole de Dieu.

      Et dans le texte Grec il y a nomos kaleo…donc c’est bien le nom qui est appelé et non pas lui car son nom est inconnu et il n’est même pas appelé La parole de Dieu mais c’est le non inconnu qui est appelé ainsi !

      Jean n’a jamais dit que le Christ est la parole de Dieu, et je vous met au défit de produire un verset qui le dit textuellement.
      Donc vous ne faites qu’extrapoler sur un texte ou des textes et lui/leurs faîtes dire ce que vous voulez y lire et ce qui n’est pas écrit.
      Vous lisez Il est la parole de Dieu, ce qui est archi-faux, tandis qu’il est écrit son nom est appelé : La Parole de Dieu., ce qui est vrai.
      Pourquoi cette formulation son nom est appelé : La Parole de Dieu. ?
      Simplement parce qu’aucun homme ne connait ce nom inconnu et parce que ce nom lui a été donné par Dieu lui même, par la parole qui sort de sa bouche et comme le nom est inconnu, on l’a appelé parole de Dieu en référence à ce qu’on a vu en Christ, car il a accomplit toute la volonté de Dieu, ce qui est vrai et véritable.
      Mais le texte n’a jamais dit : il est la parole de Dieu.

      Avouez que cela vous surprends et il est inutile de louvoyez comme vous avez l’habitude de le faire si souvent, et de dire que ça veut dire qu’il est la parole de Dieu, puisque le texte ne le dit pas, car le texte dit que le nom est INCONNU…Donc il peut pas s’appeler La Parole de Dieu sinon le verset est un mensonge.
      Je préfère dire que c’est vous qui mentez et la parole dit la Vérité.

      J’avoue que les versions trafiquées des Bibles sont vraiment des nids à ordures théologiques et qu’elles trahissent toutes le texte originel.
      Un proverbe vrai dit : Traduire c’est trahir mais ici ce n’est pas ce dont qu’il s’agit, on a carrément TORDU les écrits pour faire dire aux textes, ce que l’on veux que chacun croit et voit.
      C’est de la manipulation mentale.

      Par ailleurs, je vous ai déjà dit que dans Jean1:1 la parole qui est citée dans le texte, ce n’est pas Jésus, mais la parole qui sort de la bouche de Dieu selon qu’il est écrit : Matthieu 4:4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
      Cette parole qui sort de la bouche de Dieu et qui crée est Dieu car Dieu se tient toujours dans la parole de sa bouche afin de l’accomplir.

      Et quand on lit Jean1:14 ce verset n’a jamais dit : Celui qui est la parole s’est incarnée.
      Cela c’est une torsion grotesque du texte, un mensonge de la théologie.
      C’est un paradigme religieux !

      Le texte a dit : La parole a été faite chair.
      Ce qui veut dire que la parole qui est sortie de la bouche de Dieu et qui depuis des millénaires a annoncé la postérité qui écrasera la tête du serpent, cette parole là, cette prophétie là a été faite chair ou encore s’est accomplie au travers d’un être de chair.
      C’est à dire qu’elle a trouvé son accomplissement au travers d’un homme, de sorte que l’on a contemplé la gloire de la parole qui sort de la bouche de Dieu comme à l’œil nu, comme la gloire du fils unique qui est venu du Père.
      Façon de dire que lorsque l’on a vu Jésus on a vu l’excellence de ce que pouvait produire la parole qui sort de la bouche de Dieu, on a vu par Christ la gloire de cette parole de Dieu, car Christ a accomplit toute la parole de Dieu, soit tout ce qui concernait le Messie annoncé.
      Le regard de Jean, bien que porté sur Jésus, œuvre parfaite de Dieu, rendait hommage et gloire à la puissance même de la parole qui sort de la bouche de Dieu, dont il voyait l’accomplissement au travers d’une chair qui était Jésus.
      Mais le texte et Jean n’ont JAMAIS dit que Christ est la parole de Dieu depuis les cieux et que la parole s’est incarnée.
      Cette histoire d’incarnation de la parole c’est du mensonge, c’est une interprétation fallacieuse du texte, car le texte ne dit pas que la parole s’est incarnée, ce qui spécifierait que celui que nous avons connu sous le nom de Jésus serait la parole de Dieu depuis les cieux et qu’il se serait incarné, mais le texte dit que la parole qui sort de la bouche de Dieu et qui est avec Dieu et qui est Dieu, depuis le commencement, cette parole a été faite chair, c’est à dire qu’il y a eu accomplissement de la parole qui est sortie auparavant de la bouche de Dieu au travers d’une œuvre qui est chair.
      C’est totalement différent, c’est le jour et la nuit entre vos propos et ce qu’annonce l’Évangile de Christ.

      Que ceux qui possèdent l’Esprit de Dieu et qui veulent être éclairés comprennent.

      Pour l’histoire du paradigme dans lequel vous êtes c’est celui ci :
      Vous dîtes que Christ est la Parole de Dieu quand l’Écriture ne le dit pas.
      Pourquoi donc le dîtes vous ?
      Car c’est un paradigme religieux, on vous a lobotomisé à l’apostasie :

    • Robert M. // 27 mars 2017 à 15 h 47 min //

      @Shor :

      « Il est dur pour toi de regimber contre l’aiguillon. »

    • @Robert M.
      @Shor :

      « Il est dur pour toi de regimber contre l’aiguillon. »
      ……………
      Ben un Ktolique qui vous entendrait sur la mariologie vous répondrait de la même manière afin de vous montrer son côté très spirituel.
      Essayez de débattre avec l’Abée Pagès qu’il vous balancerait une tonne de versets comme celui là afin de vous certifier qu’il est dans la vérité sur le dogme Mariale.
      Vous me faîtes carrément marrer là !

      Non je ne regimbe point, je vous montre vos apostasies et vos paradigmes religieux mais vous dîtes que l’ivraie est bon !

    • Robert M. // 27 mars 2017 à 19 h 51 min //

      « C’est une évocation du récit de la création du monde, en sept jours.  »

      ET que fait Jésus ressuscité peu après sa Résurrection triomphante pour inaugurer la nouvelle création?
      Jean 20
      …21Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. 22Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.

      « Comme pour une nouvelle création de vie, effet du souffle donné…

      Genèse 2, 7 : « Le Seigneur Dieu prit de la poussière du sol et en façonna un être humain. Puis il lui insuffla dans les narines le souffle de vie, et cet être humain devint vivant. »

      Dieu donne la vie à l’être humain en « insufflant dans ses narines le souffle de vie » — c’est-à-dire l’Esprit de vie. Jésus reprend le geste du récit de la Genèse à son compte : il met ainsi en place une nouvelle création : il donne tout à nouveau l’Esprit de Dieu.

      De même qu’il a vécu lui-même dans la vérité de l’Esprit qui l’a animé, la nouvelle création, celle du monde de la résurrection est animée de la vie de l’Esprit. »

    • @Robert M. // 27 mars 2017 à 19 h 51 min //
      ………………………
      il est écrit : Jean 3:6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.

      Jésus insuffle de son Esprit chez les humains ils naissent âme ou esprit ?
      Je réponds car vous ne répondez jamais !
      Ils naissent ESPRIT car ce qui est né de l’Esprit est esprit.

      En calquant cela au récit de la Genèse, le premier homme reçoit l’Esprit de vie et il devint esprit à sa création.
      Cependant il meurt.
      Il devint âme, c’est à dire chair ayant une respiration de vie.

      De sorte que nous naissons chair par ‘Adam et esprit par Christ.
      Pourquoi montons nous au Ciel dans le Paradis si nous sommes au commencement issus du terrestre ?
      Nous montons au Ciel dans le Paradis parce que c’est de là que tout a commencé pour l’homme.

      Si vous étiez logique avec vous même vous comprendriez que de même Christ insuffle de l’Esprit à l’homme et qu’il devient esprit, qu’au commencement de l’homme Dieu a insufflé de son Esprit à l’homme et il devint esprit.

    • Robert M. // 28 mars 2017 à 9 h 49 min //

      « Vous avez une mauvaise lecture du texte Robert. »

      « Vous avez une mauvaise lecture du texte Shor »
      Vous ne voyez pas ce qui crève les yeux, non parce que cela n’est pas visible mais parce que vous vous êtes persuadé qu’il s’agit d’un dogme Catholique alors qu’il s’agit d’une lecture de la Parole de Dieu qui permet de déclarer que le Christ est vraiment Dieu lui-même, possédant les mêmes attributs aussi vrai que l’Esprit-Saint qui est l’Esprit de Jésus-Christ et l’Esprit de Dieu » IL y a un seul Esprit » habite en ceux qui ont foi en Lui .

    • @Robert M. // 28 mars 2017 à 9 h 49 min //
      …………..
      Versets ?
      Aucun !
      Vos allégations ne sont pas recevables

    • Robert M. // 28 mars 2017 à 10 h 10 min //

      @Shor?

      « Vous citez un verset et vous lui donner le sens de vos raisonnements humain et c’est ainsi que vous aveuglez les enfants de Dieu.
      Pathétique tout cela… »

      QUI me garantie que vos raisonnement soient plus inspirés que les miens ? il se trouve que beaucoup ici trouvent que votre négation de la Divinité de Jésus-Christ (son égalité avec Dieu) constitue un égarement spirituel qui vous rend imperméable aux textes glorifiants sa majesté divine « que les anges de Dieu l’adorent » , permettez que je vous rende la monnaie de votre pièce en déclarant que vous répandez un levain d’hérésie dans le peuple de Dieu en persistant dans cette voie.

      Dramatique tout ceci…

    • Robert M. // 28 mars 2017 à 10 h 21 min //

      « Dieu nous Parle et Parle à travers Nous par la Vie

      Nous pouvons ainsi comprendre pourquoi, dans la Bible, Jésus est appelé «La Parole de Dieu» (Apocalypse 19 : 13). Dieu parle en Lui et par Lui : toujours, et uniquement, et finalement, en Son Fils. Peut-être dirons-nous : « Tout cela est très intéressant, mais après tout, comment parle-t-Il ? Devons-nous L’entendre de nos oreilles ? » Non. Si nous revenons au contexte de ces titres, nous verrons que Dieu parle par la vie de résurrection. « Je suis … le Vivant … aux siècles des siècles » (Apocalypse 1 : 17-18). Comment parle-t-Il ? Comment Le connaissons-nous ? Comment la vie est-elle libérée de ses énigmes et de sa confusion, et amenée dans un ordre et un sens ? Lorsqu’Il devient notre vie! Il nous fait participants de Sa propre vie de résurrection. Il met en nous cette vie, qui est une vie d’ordre, une vie de sagesse et d’intelligence: une vie, non plus de confusion, mais un modèle d’ordre. C’est une puissance de vie qui est en nous.

      Lorsque Sa vie est en nous, cette vie répond aux questions, explique les choses, donne un sens à notre vie. Et tandis que, pour les oreilles naturelles, la vie peut être imperceptible, la vie est, en réalité, ce qui parle avec beaucoup, beaucoup de puissance. Elle parle plus fort, beaucoup plus fort, que des mots. Un pauvre enfant de Dieu, souffrant, peut ne pas être capable de dire grand-chose en paroles cohérentes, mais il suffit de passer avec lui un moment très court pour que la vie qui est en lui nous parle. La vie même, qui est en lui, parle avec beaucoup plus de puissance que des paroles. C’est la vie qui est en nous, qui est la communication, l’explication, la sagesse de Dieu; la puissance de cette vie agissant en nous. Par cette vie, Dieu nous parle, Il répond à nos problèmes.

      Si souvent, la réponse que Dieu nous donne ne consiste pas en quelque chose qu’Il dit, mais en quelque chose qu’Il fait par un nouveau toucher de vie. Il est étrange de voir comment, lorsque nous avons ce nouveau contact de vie dans notre être intérieur, nous cessons de nous inquiéter de notre problème, le problème est résolu! Nous pouvons ne pas avoir reçu la réponse à nos questions, mais nous avons la réponse : elle nous est donnée en vie! Peu nous importe désormais le problème: il a eu sa réponse dans ce nouveau toucher de vie. La vie est le moyen par lequel Dieu nous parle. »

      T. Austin Sparks

    • @Robert M. // 28 mars 2017 à 10 h 21 min //
      T. Austin Sparks
      …………
      Pourquoi présentez vous les pensées philosophiques indigestes des autres ?
      Parce que vous manquez d’inspiration ou parce que vous n’en avez pas ?!!!……

    • Robert M. // 30 mars 2017 à 12 h 22 min //

      @Shor,

      « Le texte a dit : La parole a été faite chair.
      Ce qui veut dire que la parole qui est sortie de la bouche de Dieu et qui depuis des millénaires a annoncé la postérité qui écrasera la tête du serpent, cette parole là, cette prophétie là a été faite chair ou encore s’est accomplie au travers d’un être de chair… »

      Interprétation de haut vol mais qui dénature le propos de Jean et l’intention de Dieu, personne ici ne vous suivra sur un terrain d’exégèse aussi glissant et en contradiction avec l’Esprit de l’entête de son Evangile. Le texte parle non d’un accomplissement prophétique mais d’une incarnation « La Parole était Dieu…et elle a été faites chair.
      Mais comme vous butez sur l’humanité parfaite du Christ conjointe à sa parfaite divinité il est logique que vous ne puissiez lire ce texte sous cet angle.

      « 1 Timothée 33.16 et de l’aveu de tous, grand est le mystère de la piété : Dieu a été manifesté en chair, justifié en esprit, vu des anges, prêché parmi les nations, cru dans le monde, élevé dans la gloire. Avant d’expliquer ce passage important (voir la note suivante), il faut remarquer qu’il présente trois variantes qui ont beaucoup occupé la critique : la première, celle du texte reçu, porte : « Dieu manifesté en chair ; » la seconde s’exprime ainsi : « Celui qui a été manifesté en chair… » Le sens reste exactement le même, à l’exception du nom de Dieu donné à Jésus-Christ ; car lui seul a été manifesté en chair ; (Jean 1.14 ; Romains 8.3 ; 1Jean 4.2) l’homme n’apparaît pas en chair, il est né de la chair. (Jean 3.6) Aussi tout le reste du passage ne peut s’appliquer qu’à Jésus-Christ.
      Enfin, la troisième variante donnerait cette construction à la phrase entière : « Grand est le mystère de piété qui a été manifesté en chair. » Cette dernière leçon, bien qu’elle soit adoptée par la Vulgate, n’a pas pour elle les témoignages des manuscrits et des Pères. Elle ne facilite pas l’explication du passage ; elle l’obscurcit au contraire.
      Les deux premières variantes, qui seules méritent considération, se partagent les témoignages d’une manière à peu près égale. Les critiques les plus célèbres, Wettstein, Griesbach, Lachmann, Tischendorf se déclarent pour la seconde.
      Après tous les travaux de la critique sur ce passage, la question reste forcément indécise.
      Pour comprendre comment ces deux leçons, Dieu et Celui, ont pu surgir, il suffit de rappeler qu’en grec Dieu (Theos) s’écrit ainsi « 0ç » en abrégé et que le pronom Celui s’écrit « Oç, » deux signes extrêmement sembalbles.
      L’apôtre n’hésite pas à convenir, et même à proclamer bien haut que la manifestation de Dieu dans notre humanité est un mystère, (1Corinthiens 2.7, note) mystère insondable, mais mystère de piété.

      Le fait de l’incarnation, avec ses suites pour le salut du monde, est la source de toute vérité divine, de toute vie religieuse, en un mot de toute piété. En y regardant de près, on se convaincra facilement, qu’en dehors de la foi à ce mystère, il n’y a point de piété véritable. Ce mystère, de l’aveu de tous, d’un aveu unanime (tel est le sens du mot grec), est grand, profond, immense, d’une importance infinie.
      Après avoir ainsi caractérisé l’incarnation, l’apôtre en déroule à grands traits les principales phases en six propositions consécutives, sans s’astreindre à suivre l’ordre dans lequel les faits se sont succédé. (Ainsi l’élévation de Christ dans la gloire, qui termine ce tableau, a précédé, dans le temps, la prédication de son nom parmi les nations.)
      – L’apôtre voulait décrire d’abord toutes les suites de l’incarnation sur la terre avant de montrer la glorification de Christ dans le ciel, glorification qui renferme déjà virtuellement celle de toute son Eglise. Chacune de ces propositions, ou de ces grandes phases de la rédemption, forme, avec celle qui la suit, une antithèse destinée à relever la grandeur de cette uvre, malgré ses apparences de petitesse et d’humilité.

      Ainsi : « Dieu a été manifesté en chair, » mais « justifié en èEsprit. » Le contraste de ces deux mots doit être entendu dans le même sens que celui développé Romains 1.3,4, note. Le premier indique la nature humaine de Christ, soumise à toutes les infirmités qui sont la suite du péché ; le second désigne sa nature divine, par laquelle il a été de toutes manières justifié « comme Fils de Dieu en puissance, selon l’Esprit de sanctification, par sa résurrection d’entre les morts. » (Romains 1.4)
      Sans doute, toutes les marques de divinité que Christ a fait éclater dans sa personne et dans sa vie entière appartiennent à cette « justification en Esprit ; » mais sa résurrection en a été le couronnement, parce que ce fait glorieux a, pour ainsi dire, anéanti toutes les apparences qui étaient contre lui, aux yeux de la chair. (Comparer 1Pierre 3.18, note.)
      Dans son état d’humiliation, puis de gloire, le Fils de Dieu a été vu des anges (Grec : « est apparu aux anges ») : ce qui doit rappeler, non seulement la part que les anges de Dieu ont prise à tous les grands moments de sa vie terrestre, à sa naissance, à sa tentation, à son agonie en Gethsémané, à sa résurrection ; mais surtout la manifestation de sa gloire aux anges du ciel, après l’achèvement de son uvre ici-bas.
      En sorte que la rédemption du monde a été pour les anges une révélation nouvelle des perfections divines. (Voir Ephésiens 1.10 ; 3.9,10, notes ; Colossiens 1.20, et surtout 1Pierre 1.12)

      Christ n’est apparu durant sa vie terrestre qu’au peuple d’Israël ; mais, son uvre accomplie, le conseil de la miséricorde divine a été manifesté à d’autres peuples, prêché aux nations, pour accomplir la parole du Sauveur lui-même. (Matthieu 24.14)
      Et ce n’a pas été en vain ; partout où est parvenue la bonne nouvelle du salut en Christ crucifié, les élus de Dieu l’on reçue par la foi ; il a été cru dans le monde, malgré l’opposition du cur de l’homme et de toutes les puissances du siècle.
      Enfin, l’homme Jésus, le représentant et le chef de notre humanité, a été élevé dans la gloire que le Fils de Dieu possédait auprès du Père « avant que le monde fût fait, » (Jean 17 ; 5) et par lui, en lui, qui est la tête, comme même gloire est acquise et assurée à tous ceux qui sont ses membres.
      Ainsi l’apôtre déroule en peu de mots l’euvre immense de notre rédemption, dont chaque fait particulier élève nos pensées vers un monde nouveau de sagesse et d’amour divins. L’Eglise de Jésus-Christ retient d’une main ferme cette profession de sa foi par laquelle elle surmonte le monde et repousse toutes les falsifications de la parole du salut.
      – Quelques interprètes admettent même que ces sentences détachées, qui glorifient Christ et son oeuvre, sont empruntées par l’apôtre à quelque antique confession de foi ou à un hymne de l’Eglise primitive. Quoi qu’il en soit, il a ainsi opposé la grande vérité de l’Evangile aux erreurs qu’il va combattre au chapitre suivant. »

      T. Austin Sparks est reconnu comme un enseignant solide dans les milieux évangéliques et son propos ici ne se veut pas philosophique mais cherche a traduire en d’autres mots le mystère du miracle agissant de la Parole de Dieu vivant en nous par Jésus Christ et sa communication plus vivante que verbale.
      Sa Parole est vraiment une nourriture.

      Neuchâtel

      1 Timothée15 afin que, si je tarde, tu saches comment il faut se conduire dans la de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. 16 et de l’aveu de tous, grand est le mystère de la piété : Dieu a été manifesté en chair, justifié en esprit, vu des anges, prêché parmi les nations, cru dans le monde, élevé dans la gloire.

      version Darby
      15 mais, si je tarde, – afin que tu saches comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’assemblée du Dieu vivant, la colonne et le soutien de la vérité. 16 Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : – Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru au monde, a été élevé dans la gloire.

      version Martin 1744)
      Mais en cas que je tarde, [je t’écris ces choses] afin que tu saches comment il faut se conduire dans la Maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la Colonne et l’appui de la vérité. 16 Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, [savoir], que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire.

      version Ostervald
      Et afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité. 16 Et, de l’aveu de tous, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, et élevé dans la gloire.

      version Segond 1910)

      15 mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. 16 Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.

      version King James

      15 But if I tarry long, that thou mayest know how thou oughtest to behave thyself in the house of God, which is the church of the living God, the pillar and ground of the truth. 16 And without controversy great is the mystery of godliness: God was manifest in the flesh, justified in the Spirit, seen of angels, preached unto the Gentiles, believed on in the world, received up into glory.

      Jérusalem

      1Tm 3:15- Si toutefois je tardais, il faut que tu saches comment te comporter dans la maison de Dieu – je veux dire l’Église du Dieu vivant – : colonne et support de la vérité.
      1Tm 3:16- Oui, c’est incontestablement un grand mystère que celui de la piété : Il a été manifesté dans la chair, justifié dans l’Esprit, vu des anges, proclamé chez les païens, cru dans le monde, enlevé dans la gloire.

      chouraqui :
      15 mais si je tardais, sache comment il faut se comporter dans la maison d’ Elohim … qui est la communauté d’ Elohim… le vivant, colonne et rempart de la vérité.
      16 Et, sans conteste, il est grand, le mystère de la piétié : lui, manifesté dans la chair, justifié par le souffle, contemplé par les messagers, proclamé par les nations, cru dans l’univers, exalté dans la gloire.

    • @Robert M.
      Citation : Interprétation de haut vol mais qui dénature le propos de Jean et l’intention de Dieu, personne ici ne vous suivra sur un terrain d’exégèse aussi glissant et en contradiction avec l’Esprit de l’entête de son Evangile. Le texte parle non d’un accomplissement prophétique mais d’une incarnation « La Parole était Dieu…et elle a été faites chair.
      ………………………………..
      Jean1:1 révèle Dieu et la parole qui sort de sa bouche.
      Cette parole est Dieu car Dieu se tient toujours dans sa parole afin de l’accomplir.

      Le verset n’a jamais désigné que la parole ici était un autre être, une autre entité et que cette autre entité s’incarne.
      Donc l’interprétation de haut vol vient de ceux qui prennent ce verset pour en faire une toute autre doctrine que Jean n’a jamais initié.

      Jean 1 rends hommage à la puissance de la parole qui sort de la bouche de Dieu, parole qui est Dieu car Dieu est toujours dans la parole de sa bouche afin de l’accomplir.
      Par cette parole et avec cette parole de sa bouche, Dieu fait absolument tout et rien de ce qui se fait ne se fait sans elle et tout ce qui se fait, se fait par elle.
      Jean 1 révèle Dieu et la parole qui sort de sa bouche, parole qui est vie et lumière et par laquelle il a tout créé, lui seul, lui le Dieu Unique.
      Une parole qui se manifeste au travers d’œuvres visibles qui révèlent le Dieu Unique invisible.

      La parole a annoncé que la vierge enfanterait d’un fils(une chair).
      Dieu se tenant dans sa parole a accompli cette parole et la parole annoncée a été faite chair en accomplissement et aboutissement de ce qui était annoncé.
      C’est tout simplement cela Jean1:14
      Dieu annonce une chair, Dieu fait cette chair et celui qui voit cette chair voit l’œuvre de Dieu et voit Dieu car l’œuvre visible témoigne du Dieu invisible.
      La particularité de Jésus, c’est qu’il est l’accomplissement des prophéties concernant le Messie, le Prophète, la postérité, le fils de David etc…, L’œuvre parfaite de Dieu en vue de manifester le Dieu invisible au travers d’œuvres que le Dieu invisible lui donnait de faire pour l’accomplissement de toute sa Volonté.

      Jean n’a jamais dit que la parole de Dieu s’est incarnée, il ne formule même pas les choses ainsi, en sous entendant que quelqu’un qui serait appelé parole de Dieu en Jean1:1 se serait incarné et que ce fut Jésus… car c’est pas vrai. C’est ici l’interprétation mensongère.

      Il a juste dit que la parole de la bouche de Dieu était Dieu (car Dieu accomplit toujours sa parole) et comme il accomplit toujours sa parole il manifeste ce qu’il avait déjà annoncé en Esaïe savoir que la vierge enfantera un fils.
      Il fait le miracle car la vierge qui est Marie enfanta bien d’un fils, c’est ainsi que la parole annoncé devint chair et on a contemplé la gloire de la parole de la bouche de Dieu en un homme qui fut Jésus car celui là a accompli/manifesté toutes les paroles de Dieu, toutes les prophéties, le concernant et qui annonçait le Messie, le Fils de Dieu.

      Celui qui voit l’œuvre visible de Dieu voit le Dieu Invisible, de sorte que celui qui voit le Christ Fils de Dieu et L’œuvre visible et parfaite de Dieu, voit le Père Invisible.
      Car le Dieu Invisible se manifeste, se révèle, se montre, au travers de ses œuvres visibles.

      C’est simple mais trop simple pour qu’on y croit, de sorte que l’homme a inventé des choses compliquées pour se donner une contenance, mais ce faisant il s’est aussi éloigné de Dieu.

      Ceci dit le Sage a écrit : Ecclésiaste 9:16 Et j’ai dit : La sagesse vaut mieux que la force. Cependant la sagesse du pauvre est méprisée, et ses paroles ne sont pas écoutées.

    • Robert M. // 30 mars 2017 à 15 h 22 min //

      « Pourquoi présentez vous les pensées philosophiques indigestes des autres ?
      Parce que vous manquez d’inspiration ou parce que vous n’en avez pas ?!!!…… »

      C’est que je ne me considère pas comme étant le seul a posséder toute la sagesse et l’éclairage suffisant dans le domaine si sensible qu’est celui de la révélation , que l’apport de mes prédécesseurs dans la foi et des mes frères quand il est inspiré m’est précieux pour mieux cerner la pensée de Dieu et sa Véritable nature, afin de ne pas devenir hautain comme l’est le ton de votre dernière remarque .

    • @Rober M.
      ………
      Le ton n’est rien, car mieux vaut un discernement sain qui sauve, que mille philosophies religieuses indigeste mais que vous approuvez.

      De plus quand on a pas d’argument spirituels justes, on accuse toujours l’autre de manquer d’Amour ou d’user d’un ton qui ne plait pas mais tout cela c’est charnel.

    • Robert M. // 31 mars 2017 à 11 h 38 min //

      Je ne sais pas si vous manquez d’amour mais d’humilité certainement et cela transpire littéralement de vos coms lorsqu’on a l’audace de s’opposer à votre « interprétation » des Ecritures
      et je dis et redis interprétation car vous avez beau l’ériger comme la plus fiable il n’en demeure pas moins que c’en est une (proche de l’Arianisme) et qu’elle pèche sérieusement en ôtant au Christ sa nature et son caractère Divin.

    • @Robert M. // 31 mars 2017 à 11 h 38 min //
      ……………
      C’est bien ce que je dis, quand on a pas d’arguments spirituels à proposer on commence par accuser l’autre de manquer d’amour et si ce n’est pas de manquer d’amour on l’accuse de ne pas avoir d’humilité et quand ce n’est ni l’un , ni l’autre, il faut trouver un autre argument selon la chair.

      Vous dîtes que j’enlève à Christ sa nature et son caractère Divin
      Éclairez ma lanterne et dîtes moi dans ces versets qui est le seul Dieu et qui est Christ s’il vous plaît :

      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      • 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

      Peut-être que si vous commenciez par répondre honnêtement aux questions posées on pourrait faire avancer le schmilblick.

      Pourquoi ne répondez vous pas aux questions ?
      Donc répondez à mes questions puisque selon vous c’est moi qui suis dans l’erreur et vous dans la Vérité.
      Si vous êtes dans la Vérité pourquoi ne répondez vous pas aux questions car celui qui est selon la Vérité parait dans la Lumière.
      Alors répondez aux questions puisque vous êtes dans la lumière et éclairez ma lanterne puisque vous dites que…

    • Robert M. // 31 mars 2017 à 11 h 48 min //

      Et pour ce qui est du Salut je ne sais pas pour vous mais pour moi c’est une chose acquise par le foi en L’œuvre propitiatoire de Jésus-Christ , vos tergiversations théologiques ne changent rien à cet état de fait.

    • @Robert M. // 31 mars 2017 à 11 h 48 min //
      …………………….
      Je ne vois pas ce que viens faire cette réflexion ici car je pourrais vous faire la même réflexion mais je m’en garde, car pour moi cela n’a aucune valeur d’édification..
      Ai je déjà enlevé à Christ son rang de Sauveur de l’humanité, Auteur du Salut, Agneau immolé, Victime propitiatoire Volontaire pour le rachat de l’humanité etc… ?
      Non !
      Et comme je l’ai déjà dit, quand on a pas d’arguments solides à présenter on accuse l’autre d’être hautain, de ne pas avoir d’humilité, de faire dans de la tergiversation théologique.
      C’est peut-être plus facile pour certains d’accuser, que d’avoir à réexaminer les textes simplement.

    • Robert M. // 1 avril 2017 à 17 h 42 min //

      Pour moi et en conclusion je dirais qu’un passage particulier de l’Evangile démontre de manière éclatante la réalité du verbe fait chair, non comme un simple accomplissement prophétique d’une parole prononcée en Eden mais comme Dieu se révélant au milieu de nous dans une chair semblable à la notre en Parole et en puissance:

      Jean 11
      …23Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. 24Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. 25Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;…26et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.

      Vivre par Jésus, croire en Jésus car c’est Lui la Résurrection et la VIE.
      Croire en lui c’est croire en sa parole , c’est le prier , c’est l’adorer et aussi à travers Lui le Père en esprit et en vérité.

    • @Robert M. // 1 avril 2017 à 17 h 42 min //
      ……………..
      Jean 11 v:23-26 ne peut aucunement faire à lui seul une doctrine car on ne possède pas à partir d’un seul verset ou d’un seul contexte une doctrine.

      Si Jésus dit :«25 Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ;
      26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?»
      dans ce contexte, il ne dit pas plus en cela qu’il est Dieu lui même.
      Or s’il ne le dit pas, et que vous l’affirmez à partir de ce contexte là, c’est que vous extrapolez sur le texte et lui faites dire ce qu’il ne dit pas, vous êtes donc dans une interprétation personnelle.

      Mais pourquoi Jésus parle ainsi en Jean11:23-26 ?
      A cause de ceci :
      Jean 5 :
      19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
      20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.
      21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.
      22 Le Père
      ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,
      23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.
      24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
      25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront.
      26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.
      27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme.

      Ici l’Écriture éclaire l’Écriture et montre que le Fils fait parce qu’il a reçu du Père le pouvoir de faire et d’être mais que cette autorité est l’autorité du Père donné au Fils.
      Si le Fils était Dieu lui même comme vous dîtes, pourquoi recevrait-il encore du Père le pouvoir de faire et d’être ?

      Voyez vous c’est ce genre de question auxquelles vous ne répondez pas car cela n’arrange pas votre façon d’aborder les textes.

      Ce qui est clair on veut le troubler et ce qui n’est pas clair ou aisé à comprendre on veut lui donner une valeur interprétative personnelle pour faire valider sa propre manière de voire les choses.
      Quand vous prenez 1Tim.3:16 qui est un verset très polémique, ce n’est pas non plus de la sagesse car avec ce qui est opacifié par la multiplicité des traductions approximatives on peut lui faire dire aussi ce que l’on veut.
      De sorte que T. Austin Sparks ne cherche pas à définir ce que le verset a voulu nous présenter mais il se sert du verset et de son opacité pour faire valider sa position théologique déjà prédéfinie à l’avance.
      C’est vraiment de la manipulation mentale, et il est très facile de le prouver et encore plus facile de démonter son argumentation avec la Bible elle même.

      Il y a des versets très clairs commençons déjà par ceux là, tels que …
      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.
      • 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

      … avant d’aller sur ce qui est rendu opaque par la traduction sans ignorer que «Traduire c’est aussi Trahir.»

    • Robert M. // 4 avril 2017 à 20 h 03 min //

      • » 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. »

      …qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes…

      Romains 11
      …34Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller? 35Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour? 36C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!

      Ce passage de Romain montre que si l’on peut distinguer le Père et le Fils on peut aussi les confondre sans les distinguer, c’est toute la particularité de leur nature consubstantielle, par la manifestation de Dieu en Christ , de Dieu manifesté en chair les apôtres introduisent dans leurs enseignements cette « révélation » spécifique qui permet de discerner qu’en Dieu le Père il eut toujours Dieu le Fils et que sa manifestation en chair nous l’a fait toucher du doigt:

      « ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la Parole de la vie» (1 Jean 1 : 1).

              Il est Fils :
                     a. éternel dans son existence (Jean 1 : 1) ; n’a pas été créé (1 : 3) : « tout a été créé par lui et pour lui, et lui est avant tout… » (Col. 1 : 16-17) ; dans la gloire auprès du Père « avant que le monde fût » (Jean 17 : 5) ; objet de son amour éternel : « Père... tu m’as aimé avant la fondation du monde » (v. 24) ; dans une communion insondable avec Lui : « Le Fils unique, qui est dans le sein du Père » (Jean 1 : 18).
      

      https://books.google.fr/books?id=jss8AAAAcAAJ&pg=PA74&lpg=PA74&dq=dieu+manifeste+en+chair&source=bl&ots=QyW-kTu4Um&sig=Nucni2HcQrl7dV2Aww31OF9XJjE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjVwf6evovTAhVMExoKHRoiCWk4ChDoAQg9MAc#v=onepage&q=dieu%20manifeste%20en%20chair&f=false

    • @Robert M. // 4 avril 2017 à 20 h 03 min //
      ………………….
      Ce que vous présentez là Robert est déjà une interprétation personnelle de versets.
      Je ne vous demande pas d’interpréter deux versets mais de répondre à une question simple.

      Qui dans ces deux versets est désigné pour être le seul Dieu.
      Ici c’est du français qu’on demande de lire et de dire ce qui est compris des deux versets.
      On ne demande pas d’interprétation car les deux versets sont limpides.

      Je reprends :
      Il est écrit :
      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.
      • 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

      Qui dans ces versets est le seul Dieu ?
      Qui dans ces versets est le Seigneur ?

      Il y a dans un seul verset deux êtres présentés et chacun à son rôle et son rang merci de les définir selon la limpidité de ces versets.

      ………………
      Pour répondre à Ro.11:34-36
      Vous n’ignorez pas la faiblesse du grec par rapport à l’hébreu et traduire c’est trahir.
      Quand le Grec dit ceci :
      Le Seigneur(kurios) a dit a mon Seigneur(kurios)…
      On voit deux Seigneurs et on est tenté de dire que l’un est l’autre où qu’il sont les mêmes…sauf que en retournant dans le texte originel on trouve ceci
      Parole de l’Eternel(IHVH-Adonaï) à mon Seigneur(Adôn)
      Il y a un qui est Dieu et l’autre qui est homme car le mot Adôn hébreu désigne toujours l’homme et non Dieu.
      Jésus en citant ce texte, ne se positionne pas en IHVH-Adonaï mais en Adôn.
      • Relisez votre texte et dîtes moi si cela est vrai !(J’attends une réponse simple et non une interprétation sur ce point)

      En Ro.11:34-36 le Seigneur désigné dans le texte est le IHVH-Adonaï à cause du contexte et de la référence hébraïque tiré de l’AT.
      Ce que la version Chouraqui traduit correctement, car elle a bien fait le distinguo ici, par :
      Ro.11
      33 Ô profondeur de la richesse, de la sagesse et de la pénétration d’Elohîms! Combien insondables ses jugements, impénétrables ses routes!
      34 « Oui, qui donc pénètre la pensée de IHVH-Adonaï et qui est son conseiller? »
      35 Ou: « Qui l’a précédé dans le don? Qu’il réclame son dû! »
      36 Tout est de lui, par lui, pour lui! À lui, la gloire en pérennité! Amén.

      Donc ce passage ne désigne de Ro.11.34-36 pas l’Adôn qui serait le Seigneur Jésus mais désigne Dieu le Père.

      Pour Jean1:1 et 1Jean1:1 la parole désignée dans les deux versets ce n’est pas le Christ, mais la parole qui sort de la bouche de Dieu.
      Les versets ne demandent pas d’interprétations non plus, c’est une lecture simple qu’il convient de leurs appliquer et j’ai déjà fait cette démonstration.

      Bien à vous !

    • Robert M. // 7 avril 2017 à 15 h 42 min //

      Mais VOUS INTERPRETEZ AUSSI et vos interprétations vous amènent a des conclusions différentes des miennes et de celle de bien des exégètes de la Bible qui croient en une Trinité Divine , or ici que je sache en dehors de FDS qui partage votre refus de la Divinité du Christ vous n’avez convaincu personne de la validité de vos interprétations.

    • @Robert M. // 7 avril 2017 à 15 h 42 min //
      VOUS INTERPRETEZ AUSSI
      …………………
      Robert…calmez vous, il y a des fans de vous là qui vous observent et vous lisent, donc apaisez vous, il y a pas le feu et le navire ne coule pas….

      Ainsi, je ne vous sollicite pas pour crier mais juste pour éclairer ma lanterne au travers de quelques questions que je trouve importantes.
      Répondez simplement aux questions posés et conformément aux questions posées sans aller dans des commentaires extravagants, c’est tout ce que je vous demande.

      On a bien une base commune c’est la Bible…n’interprétons rien et répondez aux questions.
      J’ose vous signaler que je n’ai rien interprété sur Ro.11:34-36
      J’ai juste montré quelque chose, je n’ai absolument rien interprété.

      Merci !

      Je reprends :
      Il est écrit :
      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
      • Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.
      • 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

      Qui dans ces versets est le seul Dieu ?
      Qui dans ces versets est le Seigneur ?

    • Robert M. // 8 avril 2017 à 6 h 24 min //

      Croyez moi quand je vous dit que je suis d’un calme Olympien, vous interprétez dis-je parce que vous ne mettez en avant que les versets qui semblent aller dans votre sans les mettre en parallèle les autres:

      • 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      Dans cette déclaration que lisons nous?

      Un seul Dieu et Père de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes…
      un seul Seigneur (Jésus-Christ) par qui sont toutes choses et par qui nous sommes…

      Le distinguo que l’apôtre fait est lié à la révélation de la nature du Fils qui était encore cachée dans l’ancien Testament , si nous lisons ce passage en relation avec l’entête de l’Evangile de Jean que vous interprétez faussement que VOYONS nous ?:

      1.Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
      2.Elle était au commencement avec Dieu.
      3.Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

      Nous voyons que « toutes chose ont été faites par elle » (la Parole de Dieu) correspond a « par qui sont toutes choses » c’est à dire La Parole de Dieu chez Jean , Jésus-Christ chez Paul.
      CELA EST INCONTESTABLE.

      Lorsque Paul déclare qu’il y a un seul Dieu pour qui nous sommes il dit effectivement que nous avons été crée pour Dieu mais aussi par Dieu en Jésus-Christ « sa Parole » puisque toutes choses (y compris nous) furent crées par elle ».
      Lorsque Jésus dit : »Moi et le Père nous sommes un » c’est UN seul Dieu en volonté, en action en être, c’est une unité d’une nature différente de quoique ce soit qui puisse exister car elle est liée à leur consubstantialité (même être, même attributs) tout en révélant des distinctions qui sont mises en lumière par Jean dans son Evangile, cette « Parole à été faites chair » (que vous interprétez faussement comme un accomplissement prophétique d’une parole de Dieu annoncée en Eden) est belle et bien le Dieu Véritable, en l’occurrence son Fils éternel « manifesté en chair ce qui est confirmé dans cet autre passage:

      Martin Bible
      Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, [savoir], que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire.

    • @Robert M.
      …………………
      Vous ne répondez toujours pas aux questions

    • Robert M. // 8 avril 2017 à 8 h 55 min //

      Le Préambule de l’Evangile de Jean montre sans conteste aussi que la « Parole de Dieu faites chair  » est bel et le Christ Jésus incarné qui se défini lui-même comme tel ailleurs:

      6Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. 7Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.…

      Je suis le Chemin: « Éternel! fais-moi connaître tes voies (la direction a suivre par ta Parole), Enseigne-moi tes sentiers. Conduis-moi dans ta vérité »

      La Vérité: « Sanctifie les par ta Parole, Ta parole est la Vérité »
      Jésus-Christ notre sanctification:  » Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption »

      et la Vie: « En elle était la vie (la Parole) , et la vie était la lumière des hommes, »

    • @Robert M.
      …………………
      Vous ne répondez toujours pas aux questions posées.

    • Robert M. // 8 avril 2017 à 9 h 28 min //

      …Quand le paraclet sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. IL ME GLORIFIERA (lui le Fils) , parce qu’il prendra DE CE QUI EST A MOI (mais qu’Est-ce qui est à Lui?) (… ) TOUT CE QUE LE PERE A EST A MOI (TOUT ce que le Père possède et non une partie ,c’est à dire LE REGNE , LA PUISSANCE ET LA GLOIRE) ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de CE QUI EST A MOI , et qu’il vous l’annoncera: (QU’IL règne, qu’Il a toute autorité et qu’Il est glorifié) (Jean 14, 16-17; 15, 26- 27; 16, 13-15)

      La Gloire de Jésus-Christ:

      Martin Bible/
      Et maintenant glorifie-moi, toi Père, auprès de toi, de la gloire que j’ai eue chez toi, avant que le monde fût fait.

      Psaume 115: « Non pas à nous, ô Eternel, non pas à nous la gloire,
      mais à toi seul… »

      Esaie 42.8 :

      Je suis l’Éternel, c’est là mon nom ; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles.

    • @Robert M.
      …………………
      Vous ne répondez toujours pas aux questions posées.

    • Robert M. // 9 avril 2017 à 8 h 25 min //

      J’ai répondu Shor et d’autres ont répondu aussi a plusieurs reprises à vos questions mais vous ne recevez pas ces réponses, vous prétendez démonter la Divinité de Jésus-Christ et le mystère de « la Trinité » en vous basant certains passages et je vous y oppose ceux qui appuient dans ce sens (car les Ecritures s’interprètent par les Ecritures) et révèlent un tout autre sens des passages que vous mettez en exergue .

      Vous niez que LA PAROLE dans le préambule de L’évangile de JEAN soit Jésus-Christ alors que cela est incontestable et éclatant vous fermant ainsi à la révélation de sa Divinité de toute éternité qui traverse tout le Nouveau Testament.

    • @Robert M.
      …………………
      Vous ne répondez toujours pas aux questions posées.

    • Robert M. // 9 avril 2017 à 16 h 24 min //

      … Vous ne voulez pas de ma réponse.

    • @Robert M.
      Ce ne sont pas des réponses mais une fuite en avant, un refus de voir a Vérité en face.
      C’est avec raison que l’Esprit de Dieu affirme que l’on a fermé les yeux et endurci les cœurs afin qu’ils ne voient et ne se repentent.
      Votre voie est déjà jugée par l’Écriture, je ne peux m’y opposer…

      Pourquoi ne répondez vous pas à mes interrogations ? Parce que cela vous dérange et montre vos mensonges et le père du mensonge en vos vies.

      Ce n’est pas triste ni dramatique, c’est normal car tous ne sont pas de Dieu quoi que se déclarant de Dieu.
      Mais est de Dieu celui qui se tient dans la Volonté de Dieu.

    • Robert M. // 10 avril 2017 à 9 h 46 min //

      @Shor,

      « Ce n’est pas triste ni dramatique, c’est normal car tous ne sont pas de Dieu quoi que se déclarant de Dieu.
      Mais est de Dieu celui qui se tient dans la Volonté de Dieu. »

      Donc je ne suis pas de Dieu, ainsi que tout ceux ici qui partagent ma foi en la Divinité de Jésus-Christ et dans le monde, vous seriez donc un élu , un clairvoyant au milieu de cohortes d’aveugles , Le Christ habite t-il en vous Shor ? Je crois qu’Il vit en moi , j’expérimente et j’ai expérimenté dans mon esprit mon âme et mon corps les effets de sa mort sur la croix et de sa résurrection en conformité avec l’enseignement des Ecritures et pourtant je crois que ces mêmes Ecritures témoignent de sa Divine Gloire, la victoire sur le Péché pourrait donc être obtenue autrement que par la connaissance réelle de Dieu en Jésus-Christ?

      Si le Christ habite réellement en vous , en moi et en tous ceux qui ont foi en son Nom, Lui dont vous dites qu’il n’est qu’une créature comment peut-Il habiter en autant de personnes , agir en autant de personnes, conduire autant de personnes dans toute la Vérité? Pourquoi le Saint-Esprit travailles t-il a le former en nous c’est à dire à SON IMAGE, ne sommes nous pas crées à l’image de Dieu?
      Depuis quand une créature peut elle être omniprésente?
      Lorsque l’Ecriture déclare « Dieu tout en tous » comment ne comprenez vous pas que c’est à Travers le Christ qui est ce Dieu tout en tous?

      « Nous savons naturellement que (la) lettre aux Colossiens déclare cela dès le chapitre premier. Elle nous dit que:  » Car par Lui ont été créées toutes choses, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou autorités : toutes choses ont été créés par Lui et pour Lui ; et Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent par Lui.  » Colossiens 1:16-17. C’est une déclaration très vaste, et elle établit clairement que Christ, étant tout, et en tous, est l’explication de la création tout entière. Pourquoi toutes choses ont-elles été créées? Pourquoi Dieu, par Christ, a-t-Il amené l’univers à l’existence? Pourquoi cet immense système universel existe-t-il et se maintient-il? Quelle est l’explication du monde? A toutes ces questions, il n’y a qu’une seule réponse : …..c’est pour que Christ soit tout, et en tous….. L’intention qui était dans le cœur de Dieu, lorsqu’Il créa tout cet univers, c’était que la création tout entière devînt un jour la manifestation de LA GLOIRE et de la suprématie de Son Fils, Jésus » (…)

      La Croix, bien-aimés, n’a d’autre but que de faire devenir le Seigneur Jésus  » tout et en tous  » pour nous. Et je vous le demande, à vous tous qui connaissez quelque chose de cette expérience, n’est-il pas vrai que le chemin par lequel le Seigneur vous a fait passer, la manière dont Il a appliqué la Croix dans votre vie, vous faisant devenir une même plante avec Lui dans Sa mort et Son ensevelissement, vous ont amenés à connaître le Seigneur Jésus comme vous ne L’aviez jamais connu auparavant? N’est-ce pas par ce chemin-là qu’Il vous est devenu cent fois, mille fois plus cher et précieux? N’est-ce pas précisément à cause de ces expériences qu’Il est devenu pour vous ce qu’Il est maintenant?

      Oui, c’est par le chemin de la Croix que le Seigneur Jésus devient …. » tout et en tous « …. Nous savons très bien que notre plus grand ennemi, c’est nous-même, notre chair. Cette chair ne nous donne aucun repos, aucune paix, aucune satisfaction; nous n’avons aucune joie en elle. Elle nous obsède, nous absorbe, se met sans cesse au travers de notre chemin pour nous enlever la joie même de vivre.  » Ce  » moi  » cruel, oh! comme il se débat  » – Que faut-il donc en faire?

      Ce qu’il faut en faire? Mais, c’est dans la Croix, et par la Croix, que nous sommes délivrés de nous-mêmes! non seulement de nos péchés, mais de nous-mêmes! Et, délivrés de nous-mêmes, nous sommes livrés à Christ; et Christ grandit, Lui, de tout ce dont nous diminuons, nous. C’est un chemin douloureux, mais l’issue en est bénie! Ceux d’entre nous qui, dans cette expérience, ont traversé la plus pénible agonie, pourraient témoigner , nous en sommes sûrs, que tout ce qu’ils ont retiré de connaissance personnelle du Seigneur Jésus, et de richesses spirituelles, a bien plus de prix que tout ce qu’ils auraient pu conserver en échappant à cette épreuve. L’épreuve n’a pas été vaine. »

      T. Austin Sparks

    • @Robert M. // 10 avril 2017 à 9 h 46 min //
      ……………………..
      Démontrez moi qui Christ vit en vous en répondant correctement à mes interrogations par les questions posées s’il vous plait, c’est tout !
      Christ se déroberait-il devant mes faibles questions, depuis quand Christ n’éclaire t-il point celui qui s’interroge sur lui afin de mieux le connaitre ?
      Répondez s’il vous plait selon Christ à mes questions, et répondez correctement aux questions.

      Merci

    • @Robert M. // 10 avril 2017 à 10 h 41 min //
      ……………………..
      Ce qui fait que vous paraissez en fils de Dieu ou en fils du diable, ce sont vos œuvres.
      Celui qui est de Dieu demeure dans la Vérité et ne voile pas ses voies, il parait en pleine lumière et avance en pleine lumière et il porte la connaissance de Christ aux autres en pleine lumière car il demeure dans la Vérité.
      Celui qui est de la Vérité réponds selon la Vérité et à des questions posées et qui sont claires il réponds aux questions posés.

      Si vous êtes de la Vérité répondez à mes interrogations selon les questions posées car vous êtes dans la Vérité et que le mensonge ne demeure pas en vous !

    • « Pourquoi ne répondez vous pas à mes interrogations ? Parce que cela vous dérange et montre vos mensonges et le père du mensonge en vos vies. »

      Dans votre arrogance vous osez même sans vergogne paraphraser le Christ fustigeant les pharisiens résistant à son témoignage, comme si votre parole valait la sienne, nous déniant le statut même d’enfants de Dieu puisque nous serions fils du diable en osant dire de Jésus-Christ qu’IL est le Dieu Véritable manifesté en chair et la Vie Eternelle de part Dieu son Père.

    • Vous êtes dans l’erreur Shor car vous ne comprenez ni l’exégèse ni l’herméneutique inspirée qui mettent en évidence la Divinité de Jésus-Christ, les questions que vous posez vous les posez sur la base d’une lecture exhaustive et biaisée des textes Bibliques ne les confrontant pas les uns aux autres , votre interprétation du préambule de l’ Evangile de Jean témoigne de votre « style d’interprétation » qui rejette que « la Parole » qui y est mentionnée soit Jésus-Christ alors que tout le texte s’articule sur cette évidence dans un dévoilement progressif.

      La Parole:
      « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.  »

      La Vie « en elle était la vie »
      La Lumière « Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle »
      La Vérité : « la véritable lumière qui en venant dans le monde éclaire tout homme »
      La Grâce:  » la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. »

      Le miracle de ‘Incarnation: « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

      Darby Bible
      Et, sans contredit, le mystere de la piete est grand: -Dieu a ete manifeste en chair, a ete justifie en Esprit, a ete vu des anges, a ete preche parmi les nations, a ete cru au monde, a ete eleve dans la gloire.

      Lorsque vous nous ressortez le texte qui dit de Jésus qu’il est le premier né de toutes les créatures, vous négligez sciemment l’autre traduction qui l’appelle « le premier-né de la Création » qui dans la continuité du même texte correspond à un titre « aîné de la création » et non à la définition de sa nature , appuyé par « afin qu’en toutes choses il fut le premier » , qu’il ait la primauté donc puisqu’il est à l’origine de la création « toutes choses furent faites par Lui », ce qui renvoie à  » Je suis l’alpha et l’oméga ».

    • @ Robert M. // 11 avril 2017 à 12 h 03 min //
      ………..
      Si vous êtes de la Vérité répondez à mes interrogations selon les questions posées car vous êtes dans la Vérité et que le mensonge ne demeure pas en vous !

    • « Démontrez moi qui Christ vit en vous en répondant correctement à mes interrogations par les questions posées s’il vous plait, c’est tout ! »

      Je n’ai pas a vous le « démontrer » en répondant « correctement  » a vos interrogations , démonstration supplémentaire de votre arrogance qui vous pose en juge souverain de qui possède la Vie et qui ne la possède pas sur la base de votre interrogatoire théologique; Fort heureusement cela ne dépend pas de vous mais de Celui qui la communique, je sais en Qui j’ai cru , j’ai constaté son œuvre en moi et entendu sa voix . Si le Christ par contre habitait réellement en vous vous ne pourriez nier sa Divine présence, mais vos faux raisonnements font obstacle à cette Vérité.

      Vous croyez maîtriser le débat en pensant démontrer que selon vous « nous répondons à côté de la plaque » et usons de mensonges et de faux fuyants face à la Vérité telle que vous la présentez, mais vous-même à l’instar des TJ la présentez de manière partielle et orientée rejetant tous les textes et les interprétations contraires à votre lecture des textes, tous ceux qui ont débattu avec vous l’ont constaté. Il y a différentes manière de mentir , de faire mentir et de se mentir à soi-même, vous vous séduisez vous même en vous persuadant être dans le vrai alors que sur ce point vous n’y êtes pas:

      Nous savons aussi que LE FILS DE DIEU est venu, et qu’IL nous a donné l’intelligence pour connaître LE VÉRITABLE ; et nous sommes dans LE VÉRITABLE, en SON FILS JÉSUS-CHRIST, c’est LUI LE DIEU VÉRITABLE, et LA VIE ÉTERNELLE, 1 Jean 5:20.

      « Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira: »

      http://www.cmpp.ch/conseil_de_dieu/chap20.htm

    • @Robert M.
      …………
      Vous ne répondez toujours pas à mes interrogations.

    • « et nous sommes dans LE VÉRITABLE en SON FILS JÉSUS-CHRIST c’est LUI LE DIEU VÉRITABLE et LA VIE ÉTERNELLE » 1 Jean 5:20. »

      Et puisque vous aimez les questions dans ce verset qui est le Dieu Véritable?

    • @Robert M. // 11 avril 2017 à 15 h 32 min //
      …………………….
      Je sais qui est le Dieu véritable et je peux parfaitement répondre à cette question mais pourquoi le ferais je si vous ne répondez pas aux miennes ?

      Or si j’agis ainsi vous me direz que je ne réponds pas, donc que cela vous justifie de ne pas répondre aux miennes.
      Et si je réponds et que la réponse ne vous plait pas et elle ne vous plaira pas cela vous servira de justification afin de ne pas répondre à mes première questions.

      En gros je n’ignore pas vos desseins et encore moins vos pensées et je sais que vous n’avez aucune intention de répondre à mes interrogations malgré le fait que beaucoup vous lisent.

      Je me demande ce que ceux là pensent de vous car à la vérité vous ne répondez pas à mes interrogations et aucun d’entre eux n’y réponds.
      Je me disais, peut-être un d’entre eux s’y essayera, mais encore là même pas un !

      Qui est le Dieu véritable ?
      Mais c’est écrit dans le texte :
      1 Jean 5:19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.
      20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Le Dieu véritable est le Dieu définit en 1Jean5:19 car son Fils Jésus-Christ nous a donné l’intelligence pour connaitre le véritable, et nous sommes dans le véritable si nous demeurons en son Fils Jésus-Christ.
      C’est lui le Dieu véritable et son Fils est Jésus-Christ, car il est écrit :
      1Jean4:14 Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.
      15 Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

      Question à Robert M.
      ► Si Jésus est le Fils de Dieu, le Père qui a envoyé son Fils comme sauveur du monde c’est qui d’après vous ?

    • Ésaïe 9:6
      Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

      Et dans celui-ci qui est appelé Dieu puissant, Père éternel… ?

    • @Robert M. // 11 avril 2017 à 15 h 42 min //
      ………………….
      Moi je réponds aux questions que l’on me pose et je réponds exactement à la question que l’on me pose.
      Ce fils est appelé Dieu puissant, Père Éternel,… mais ce texte ne dit pas qu’il est Dieu le Père, ce Dieu révélé dans le NT(Nouveau Testament) par Jésus lui même et qu’il reconnait être son Dieu et son Père.
      Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.
      Ce fils qui est donné en Esaïe 9:6 est révélé dans le NT être Jésus-Christ !
      ► Jésus-Christ est appelé Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

      Vous savez lire comme moi, qu’il y a Celui que le Nouveau Testament appelle Dieu et le Nouveau Testament fait bien le distinguo entre Celui là et le Seigneur Jésus-Christ.
      N’est ce pas ?
      Et c’est ici : 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

      Vous ne pouvez infirmer sans être menteur et du diable, que Dieu est le Père.
      Ce fils cité en Esaïe 9:6 est Jésus-Christ sans l’ombre d’un doute, et je l’atteste mille fois plutôt qu’une !
      Et je sais qui est ce fils de Esaïe 9:6, non pas parce que je l’invente, mais parce que le NT me le dit.
      Ce même NT qui dit qui est le Fils, dit aussi qui est Dieu entre nous.
      Et si je valide le NT qui me dit qui est le Fils, je valide aussi le NT qui me dit qui est Dieu.
      ► Je ne fais pas comme certains qui se bouchent volontairement les yeux et les oreilles afin de ne pas voir et de ne pas entendre la Vérité et ne pas répondre aux questions posées.

      Pourquoi l’AT, qui je vous le rappelle reçoit l’éclairage du NT, use t-il de l’expression «père éternel» ou «Père Éternel» pour le fils qui nous est donné ?
      A cause de ceci, qui provient non pas de l’AT mais du NT et de la Révélation du Saint-Esprit par les serviteurs et les apôtres du Christ :
      • Hébreux 2:13 Et encore : Je me confierai en toi. Et encore : Me voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés.
      • Esaïe 8:18 Voici, moi et les enfants que l’Eternel m’a donnés, Nous sommes des signes et des présages en Israël, De la part de l’Eternel des armées, Qui habite sur la montagne de Sion.

      Les deux versets disent que ces enfants que le fils a, sont les enfants que Dieu lui a donnés et si vous lisiez correctement le texte de l’AT, vous verrez que Esaïe 9:6 vient en continuité à Esaïe 8:18 et vous aurez saisi que le fils qui est donné est père éternel et pas que cela… car il lui est donné des fils à jamais.
      Ainsi, le fils est père d’enfants, que Dieu lui a donnés selon qu’il est écrit encore :
      Jean 10 :
      25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi.
      26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis.
      27 Mes brebis
      entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent.
      28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.
      29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

      Celui qui a donné des enfants, qui sont aussi ses brebis, au Fils, c’est Dieu. Et le Fils lui même dit que ce Dieu là, c’est le Père.
      Donc le Père donne au Fils des enfants, Il(Le Père, Dieu) confie au Fils des brebis…
      Le Fils est Bon Berger, autant qu’il est Père Éternel… car Dieu, Le Père lui confie des fils qui sont autant des brebis.

      Est ce que le texte dit que le Fils est Dieu le Père ?
      Non !

      Le texte dit que Dieu qui est le Père, a donné des brebis ou des fils à son Fils Jésus-Christ et que cela fait de lui Le Bon Berger, on peut même dire le Bon Berger Éternel, Le Pasteur Éternel(Heb.13:20), Le Père Éternel.
      Il est père éternellement car il possède une paternité éternelle et intransmissible sur ces enfants que Dieu le Père lui a donné.

      Jésus le Fils du Père, en qualité de Père Éternel, est-il Dieu le Père ?
      Si c’était le cas, le Père ne lui aurait pas confié ses propres brebis, ses propres fils afin qu’il veille sur eux et qu’il les garde.

      Donc il n’est pas Dieu, le Père, il est simplement Père Éternel tout comme Abraham est le Père des Croyants que nous sommes.
      Si Abraham lui même est Père des Croyants, à plus forte raison le Fils qui donne sa vie pour ses frères(et qui sont les fils, les brebis donnés par le Père en partage), est Père Éternel des Croyants que nous sommes.

      Dans Esaïe 9:6 l’expression «Père Éternel, Dieu puissant etc…» ne veut pas dire que le fils cité dans le verset est Dieu le Père ou le Dieu Très Haut.
      Le verset dit qu’il portera tous ces titres là, qu’il exercera toutes ces qualités, toute ces responsabilités, toutes ces fonctions, tous ces rôles…et la preuve donnée par le NT est que le Fils lui même atteste que tout ce qu’il a reçu vient du Père et du Père seul.
      Donc le Fils ne procède pas de lui même mais procède bien du Père, tandis que le Père ne procède pas du Fils, et cela est une loi spirituelle immuable.

      Le même schéma est applicable aux autres expressions car il est écrit : Hébreux 1:9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.
      Il y a Dieu qui appelle un autre du nom de Dieu….Celui qui est appelé du nom de Dieu est-il le Dieu Très Haut ?
      Non ! Car Celui qui appelle est toujours le plus grand, car c’est l’inférieur qui est appelé par le supérieur et cela est une règle spirituelle immuable.
      Dieu est celui qui appelle et c’est lui le Dieu Très Haut, le Dieu véritable, le seul vrai Dieu.

      Je sais vous ne serez pas d’accord avec la démonstration qui n’est aucunement une interprétation mais juste un simple éclairage porté sur des textes qui disent la même chose de plusieurs manières différentes, et cela en vue d’élargir la compréhension des uns et des autres.
      Mais je sais aussi que vous serez incapable par l’Écriture elle même d’infirmer cette démonstration, je dis bien INCAPABLE par l’Écriture elle même d’infirmer cette démonstration.

      A moins de mentir et de vous faire un faux docteur, vous ne pouvez infirmer avec les textes biblique cette démonstration qui est biblique.

      Encore une fois, je n’interprète rien, je ne montre que des textes !

    • Vous interprétez donc le texte en guise de réponse , mais vous l’interprétez mal:

      1 Jean 5:19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.
      20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ (pour connaître comme il faut connaître il faut être en lui car nul ne vient au Père, nul ne peut le connaître que par Lui) .C’est lui qui est (Jésus-Christ) le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Le texte original Grec ne contient aucune ponctuation et aucune séparation, lorsque Jean dit que c’est lui le Dieu Véritable il va de soi qu’il fait référence a Jésus-Christ cité juste auparavant , il ajoute de surcroit « le Dieu Véritable …et la vie éternelle » , or nous savons que c’est Jésus qui est cette Vie : « Moi je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? » (Jean 11, 25-26), remarquez qu’IL ne dit pas « quiconque vit et croit en Dieu », être dans le Véritable c’est être en Christ et être en Christ c’est être en Dieu , dans l’esprit de l’apôtre Jean cela coule de source d’ailleurs dans la lettre aux Sept Eglise ce Même Seigneur Jésus se présente à Lui comme étant clairement « le Véritable » qualificatif qui dans le texte plus haut défini Dieu :

      « 7 Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira »…

    • @Robert M. // 11 avril 2017 à 20 h 10 min //
      ……………..
      Il ne faut pas accuser les gens d’interpréter un texte quand il n’est pas clair et proposer soit même une interprétation selon sa propre vision.
      Si le verset en lui seul souffre d’un souci de traduction, car à la vérité traduire c’est déjà trahir, il faut faire jouer les versions comparatives, si cela ne suffit pas, alors il faut reprendre tout le contexte du verset et voir pourquoi l’auteur conclu de telle ou de telle manière.
      Il faut encore vérifier si la Révélation qu’on avance est confirmée par des versets plus claires ailleurs.
      En solution ultime : la prière au Père et l’écoute du Seigneur par le Saint-Esprit.

      Prenons la version Lsg que tous utilisent, elle dit ceci :
      (séparons les expressions)
      1 Jean 5:20
      a) Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ;

      b) et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ.

      c) C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Explicitons le point b) et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ.
      Ce point est comme un cheveux sur la soupe ici, j’aurai fait une phrase comme ça que le muffinauchocolat m’aurait épinglé de faire en lourdeur indigeste mais visiblement cette traduction grossière et sans sens semble ne déranger quiconque.
      Comme quoi faire bouffer du rat pour du veau est très tendance dans certaines traductions de la Bible…

      Il y a dans l’expression un pronom possessif : «son»…Il vient faire quoi là ce possessif ?
      Il est mis pour qui ? La traduction l’a inventé aussi ? … Bref…
      S’agissant de Jésus ici, le pronom possessif «son» est mis pour Dieu. N’est ce pas ?

      A cause de cela, le pronom personnel «il» dans le point a) est forcément donné pour Dieu sinon la phrase n’a aucun sens…et l’ensemble se lirait ainsi :
      a) Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et que Dieu(il) nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; b) et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ.
      c) C’est (lui)Dieu qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Cela est-il validé par ce qui précède dans le contexte de cette conclusion ?
      Au verset 19, l’apôtre prends Dieu en référence :
      1Jean5 :
      19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.
      20 a) Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et que Dieu(il) nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; b) et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ.
      c) C’est (lui)Dieu qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Quand je lis ainsi, c’est limpide.
      Pourquoi tant de soucis dans les traductions ?
      Parce que tous veulent forcer une lecture trinitaire quand le verset ne le stipule même pas.
      Donc on tord le texte et la traduction à qui mieux mieux va réussir à faire passer son apostasie.

      A la vérité, qui est la Source même de la vie éternelle ?
      1 Jean 5:11 Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.
      1 Jean 5:12 Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

      Jean est clair et limpide là dessus, il dit bien que c’est Dieu qui nous a donné la vie éternelle.
      Donc au départ ce n’est pas le Fils, la vie éternelle mais Dieu. Et Dieu donne son Fils afin que par lui tous reçoivent la vie éternelle.

      Jean 6:40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

      Jean 12:50 Et je sais que son commandement(le commandement du Père) est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

      Jean 17:2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
      Jean 17:3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

      En Jean17:3 Christ est clair là dessus, il ne se cite pas avant son Père, il cite son Père avant lui preuve que la Vie Éternelle vient du Père et que le Père donne pouvoir au Fils de donner la Vie Éternelle à qui il veut.
      Jean le dit encore ici :
      Jean 5 :
      19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
      20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.
      21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.

      Donc vous allez dire ce que dit la Bible elle même car si le Fils est vie éternelle et donne la Vie éternelle, il tient ce pouvoir non pas de lui même mais du Père qui est la SOURCE même de la vie éternelle car c’est le Fils qui procède du Père et non l’inverse.
      C’est le Père qui donne au Fils pouvoir de vie éternelle sur toute chair et non l’inverse.
      La Source de toutes choses c’est le Père et non le Fils.

      Non désolé, vous n’allez pas arriver à me faire avaler vos théologie apostates et mortifères car les autres textes claires de l’Évangile ne définissent pas Christ en Dieu véritable mais le Père en Dieu véritable, en seul vrai Dieu et ce n’est certainement pas un verset pas bien traduit du tout et torturé par des traductions approximatives et complètement dépassées par le texte originel, qui devra forcer la Révélation sur une vision trinitaire.

      Si en 1Jean5:20 Christ est le Dieu véritable, Jean17:3 est mensonge car Jean 17:3 définit le Père en Dieu véritable et vie éternelle et non le Christ.
      Ainsi la pensée est que 1Jean5:20 ne peut invalider la clarté de Jean 17:3…qui est du même auteur et la pensée de Jean17:3 vient non pas de Jean, mais c’est une prière par l’Esprit donné par le Fils lui même.
      Il n’y a pas de contradictions chez Jean, il y a de mauvaises traductions et de mauvaises interprétations de 1Jean5:20.

      La Trinité est une doctrine de démon tout comme la mariologie et cela le restera.

    • @Robert M. // 11 avril 2017 à 20 h 10 min //
      …………
      Je suis en profonde réflexion sur celui qui est Dieu véritable et vie éternelle.
      Je ne veux rien enlever à Christ car je l’aime, et je ne veux pas non plus lui attribuer ce qu’il n’est pas, de crainte d’être trouvé menteur et je ne veux point l’amoindrir de crainte d’être trouver encore plus menteur devant lui.
      Je n’ai plus d’autre choix, sinon celui de connaitre le Père et son Christ conformément à la Vérité et non point au delà de cette Vérité, ni en deçà de cette Vérité.

      Quand Jean parle en 1Jean5:20, du Dieu qui est le Dieu véritable et la vie éternelle, il dit que nous sommes dans le véritable en son Fils Jésus-Christ et qu’il(Dieu) nous a donné l’intelligence afin de connaitre le véritable ce qui est confirmé par Ephésiens 1:17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,…
      Ce n’est pas le Fils dans ce verset de 1Jean5:20 qui est Dieu véritable et vie éternelle mais le Père par lequel le Fils est fait sagesse, justice, sanctification, rédemption, vie éternelle, sauveur…

      Que le Fils soit Chef des cieux des cieux jusqu’au profondeurs les plus extrêmes aujourd’hui, tout cela lui vient du Père par lequel il a été fait TOUT pour nous, mais si le Fils est Chef sur TOUT, il ne l’est pas sur le Père car le Père est SON Chef, SON Père et SON Dieu, Son Seul Véritable Dieu.
      Le Fils ne peut être fait calife à la place du calife, il ne peut être fait Père, parce qu’il est Fils et s’il est fils, il est Fils de Dieu, et comme il est Fils de Celui qui est Dieu et Père, et Seul Véritable Dieu, il ne peut être ce Dieu là tandis qu’il(le fils) désigne lui même le Père pour être le Seul Véritable Dieu.
      De même comme il est Fils du seul Dieu véritable, il ne peut être en un seul dieu3en1 car le seul Dieu ne peut être que soit le Père ou le dieu3en1.
      Le seul Dieu ne peut être les deux, c’est soit l’un, soit l’autre.
      La Bible ne valide qu’un Seul Véritable Dieu : Le Père.

      En effet, le Fils priant Dieu le Père, en Jean17:3 dit ceci :
      Jean 17:3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi[Père]*, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.
      [Père]* : ajout personnel.

      Jésus désigne ici le Père et le qualifie d’être le Seul Vrai Dieu.
      Le mot Grec pour vrai est : alethinos

      L’expression en Jean17:3 = vie éternelle…seul vrai Dieu = zoe aionios … nomos alethinos theos
      L’expression en 1Jean5:20 = Dieu véritable…vie éternelle = theos alethinos … zoe aionios

      • 1 Jean 5 : 20 C’est lui qui est le Dieu_theos véritable_alethinos , et la vie_zoe éternelle_aionios .

      • Jean 17:3 Or, la vie_zoe éternelle_aionios, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul_nomos vrai_alethinos Dieu_theos , et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

      Ce sont exactement les mêmes mots Grec avec le même auteur : JEAN.
      ► Jean 17:3 = seul vrai Dieu = seul véritable Dieu
      Et il est aussi Vie Éternelle et c’est le Père.

      Or c’est Jésus lui même qui affirme, atteste, valide qu’il y a UN SEUL…et lui même Jésus ne s’inclue pas dans ce Seul Dieu là pour faire dire qu’il y a un seul dieu3en1.
      Il dit bien que ce seul Dieu là c’est le Père et non un quelconque dieu3en1 dont il serait part.

      Il ne dit pas qu’il y a plusieurs, ni 3en1, mais un Seul Véritable Dieu et Vie Éternelle qui est le Père, et Jean précise que ce Seul Véritable Dieu et Vie Éternelle a donné la Vie Éternelle en son Fils Jésus-Christ et qu’il nous a donné l’intelligence afin que nous connaissions le Véritable, que ce Véritable est en son Fils Jésus-Christ, que c’est Lui(Le Père) qui est le Dieu véritable et la Vie éternelle.
      Ce qui fait que le Fils est Véritable car Dieu, le Dieu Véritable et la Vie éternelle, fait connaitre le Véritable en lui(en Jésus-Christ).

      En Apocalypse le Fils le confirme lui même et dit :
      Apocalypse 3:7 Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable_alethinos, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira:…

      Nullement le Fils ne dit ici qu’il est le Dieu_theos Véritable_alethinos mais qu’il est le Véritable_alethinos, le témoin Fidèle et Véritable…
      De même qu’il dit qu’il est la Vie Éternelle, Le Saint, Le Rédempteur, Le Salut, le Premier et le Dernier, etc etc…
      Or il est Vie Éternelle car le Père a donné la Vie Éternelle en son Fils Jésus-Christ qui est/devient La Vie Éternelle pour tous ceux qui croient en Lui.
      De même il est Véritable car le Père a donné le Véritable en son Fils Jésus-Christ qui est/devient Le Véritable pour tous ceux qui croient en Lui.

      De plus dans le texte même où le Fils dit qu’il est le Véritable savoir Apoc3:7, il conclu en ces mots :
      Apocalypse 3:12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.

      Celui qui est le Véritable dit : le temple de MON Dieu, le nom de MON Dieu, le nom de la ville de MON Dieu, d’auprès de MON Dieu….

      S’il était dieu3en1, pourquoi lui le Véritable parle t-il d’un autre qui est SON Dieu ?
      Preuve qu’il n’est pas ce Dieu là, qui est tout autre que lui et il démontre clairement qu’il n’est pas part d’un dieu3en1, mais que le Seul Véritable Dieu est SON Dieu.
      Et il le définit clairement en Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

      De sorte que l’autiste questions/réponses dit :
      • Qui est mon Dieu et mon Père?
      Mon Dieu et mon Père est le Dieu et le Père de Jésus-Christ !
      • Qui est le Dieu et le Père de Jésus-Christ ?
      Le Dieu de Jésus-Christ est le Père, Dieu est son Père !
      • Qui Jésus dit être mon Dieu et mon Père ?
      Jésus dit que Son Dieu est mon Dieu et Son Père, mon Père, Dieu est Mon Dieu et Mon Père.

      ► Je comprends que Dieu est le Père, qu’il est le Dieu et le Père de Jésus, et qu’il est aussi mon Dieu et mon Père.
      [Dîtes moi bien où se trompe l’autiste questions/réponses svp en ce qu’il vient d’écrire]

      Et si Jésus dit que son Dieu et son Dieu, est mon Dieu et mon Père, je ne peux faire d’un truc 3en1 mon Dieu, car mon seul vrai Dieu c’est le Père et le Père Seul.
      Il n’y en a pas d’autres..et quand on fait dire qu’il y a un autre Dieu qui est 3en1, l’autiste questions/réponses dit : C’EST FAUX car la BIBLE dit le contraire.

      Si le Dieu de Jésus-Christ est le Père et que Jésus lui même atteste que c’est Le Père le Seul Véritable Dieu et la Vie Éternelle(Jean17:3), pourquoi dit on que Dieu est un 3en1 ?
      Parce que ceux qui le disent n’ont jamais connu le Véritable car s’ils avaient connu le Véritable qui est en Jésus-Christ, ils auraient aussi connu que Christ le Véritable leur dit que Dieu, SON Dieu Véritable et Vie Éternelle, c’est SON Père et que c’est bien Lui le Dieu Véritable et la Vie Éternelle, et qu’il a donné cette Vie Éternelle en son Fils Jésus-Christ.

      De plus, cerise sur le gâteau, vous osez dire, ceci qui est alarmant chez vous, je cite : il se place en avant pour ce qui est de la « Révélation du Père » il dit que l’on ne peut accéder au Père que par Lui , donc que l’avoir Lui c’est avoir Dieu et non l’inverse, or qui peut donner Dieu, communiquer Dieu et sa Vie si ce n’est Dieu Lui-Même, quelle créature fut -elle la plus admirable pourrait disposer de Dieu? QUELLE créature peut donc posséder tout ce que le Père possède?

      Vous dîtes, je cite : il se place en avantque l’avoir Lui c’est avoir Dieu et non l’inverse
      Vous lisez bien ce que vous avez écrit ? Relisez vous bien avant de lire la suite svp….

      Ben voyons, …allons voir ce que dit maintenant la BIBLE !
      La BIBLE dit :
      • Jean 6:
      44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.
      45 Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.
      46 C’est que nul n’a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu ; celui-là a vu le Père.

      • Jean 6:65 Et il ajouta : C’est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père.

      • Matthieu 11:27 Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.

      Voilà ce que dit la BIBLE.
      Elle dit que quiconque vient au Fils, vient premièrement au Père et que le Père confie ensuite au Fils afin que le Fils révèle le Père.
      Est ce que le Fils se place en avant ?
      NON ! Il ne peut pas car il dit : Toutes choses m’ont été données par mon Père…
      Or vous confessez que le Fils se place en avant…ce qui est faux, le Fils lui même reconnait que tout ce qu’il a, vient du Père et qu’il n’est rien sans le Père.
      C’est vous qui placez le Fils en avant, il ne s’est JAMAIS attribué cette place.

      Vous dîtes encore que l’avoir Lui(Christ) c’est avoir Dieu et non l’inverse
      Alors que La Bible enseigne que avant d’avoir Christ, on doit impérativement avoir Dieu, car sans Dieu nul ne peut venir au Christ, car c’est Dieu qui attire et non seulement il attire, mais que c’est Lui même qui amène au Christ et avant que quiconque soit à Christ, il doit d’abord être à Dieu.
      …Et, une fois que nous sommes confiés au Christ par Dieu, alors le Christ nous révèle le Père car le Père a tout donné à Christ et a fait de lui le Véritable, afin que tous ceux qui sont dans le Fils, apprennent à le connaitre lui le Seul Véritable Dieu…
      .
      La BIBLE dit que si nul n’a Dieu le Père, il lui est impossible d’avoir Christ, donc celui qui n’a pas Dieu le Père, ne peut avoir Christ.
      La BIBLE vous infirme quand vous dîtes : et non l’inverse
      Car il est écrit encore :
      Jean10:29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.
      C’est dit encore ici : Que les brebis qui sont sous la houlette du Fils sont premièrement les brebis du Père et que le Père les confie/donne au Fils, car personne ne peut les ravir de la main du Père.

      A la fin de toute chose, le Fils remettra le royaume(donc les brebis aussi) au Père selon qu’il est écrit :
      1 Corinthiens 15:
      24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance.25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds.
      26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort.
      27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté.
      28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

      Ainsi, il faut que tout sans exception soit soumis au Fils car telle est la Volonté de Celui qui est Dieu et Père car le Père a tout soumis au Fils.
      Cependant ayant tout soumis au Fils, celui qui a tout soumis au Fils savoir Dieu le Père n’est pas soumis au Fils et ne peut pas être soumis au Fils, tandis que le Fils se soumettra au Père afin que Dieu soit tout en tous.

      Le plus grand, du Père au Fils, c’est le Père, il n’y a pas égalité, et il ne peut avoir égalité car l’un(le Fils) est le soumis et le redevable de l’autre(Dieu Le Père).

      Si l’Esprit parlant par la bouche de l’inspiré s’écria jadis : «Ô Dieu, Ton Dieu t’a oint d’une huile de joie par privilège sur tes égaux»
      Il est manifeste que le Père(Dieu Très Haut) élève aussi souverainement le Fils en qualité de Dieu pour les hommes, afin que par Lui tous le connaissent Lui, le Dieu Très Haut.
      Cependant l’Esprit n’a jamais dit que Celui qui établit le Fils au dessus de toutes choses est soumis au Fils, ni qu’il fait du Fils le Dieu très Haut, ni qu’il en fait «un seul Dieu avec Lui et l’Esprit» qui serait un «dieu très haut 3en1» !
      Cela, l’Esprit ne l’a jamais dit à aucun homme !
      Pourquoi le dit on si cela ne vient pas de l’Esprit ?
      A cause du mystère de l’iniquité et cela vient du mystère de l’iniquité !

      Pour conclure :
      Vais-je entendre quelqu’un qui se dit inspiré et qui va en opposition ouverte à l’enseignement de la BIBLE ?
      Si la personne n’est même pas crédible et maître en son enseignement, comment l’entendre encore ?…

      CQFD

    • ► Si Jésus est le Fils de Dieu, le Père qui a envoyé son Fils comme sauveur du monde c’est qui d’après vous ?

      Le Père le Fils et le Saint-Esprit sont Un seul Dieu , c’est l’Incarnation qui a révélée le Fils éternel de Dieu au monde « la Parole faites chair », « Il envoie sa parole, et les guérit, et il [les] délivre de leurs tombeaux. » psaume 107/20, il ne s’agit plus dés lors de la parole prophétique donnée par des hommes choisis mais du Verbe fait chair :

      « Après avoir, à plusieurs reprises et en diverses manières, parlé autrefois à nos pères par les Prophètes, Dieu dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, et par lequel (Jésus-Christ) il a aussi créé le monde. (par sa Parole) ».

    • @Robert M. // 11 avril 2017 à 20 h 22 min //
      …………………..
      Encore une fois Robert M. apprenez à répondre correctement à une question posée.
      Vous ne répondez pas aux questions posées mais vous glissez comme un savon mouillé.

      La question est : Si Jésus est le Fils de Dieu, le Père qui a envoyé son Fils comme sauveur du monde c’est qui d’après vous ?

      1) Jésus est Fils de Dieu
      2) Le Père envoie son Fils
      ► Le Père est Dieu car Jésus est son Fils.

      POINT BARRE // Le reste ne réponds plus à la question.

      Comparez ce que vous dîtes ici :
      Je vous cite : «Le Père le Fils et le Saint-Esprit sont Un seul Dieu»
      Avec ceci :
      La Bible, l’apôtre Paul : 1 Corinthiens 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
      ou Encore ceci : Ephésiens 4:6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

      L’apôtre Paul dit, et cela plusieurs fois dans la Bible que le seul Dieu c’est le Père.
      Vous même dîtes que le seul Dieu c’est le Père le Fils et le Saint-Esprit.

      Lequel a raison, vous ou l’apôtre Paul ?
      Car il ne peut avoir un seul Dieu qui soit uniquement le Père pour Paul et pour vous qui soit Père Fils et Saint-Esprit.

      Soit c’est l’un, soit c’est l’autre car il y a UN SEUL DIEU.
      Soit c’est le Père,
      Soit c’est Le Père, le Fils et Le Saint-Esprit

      Qui a raison, vous ou Paul ?
      Qui devrons nous croire, vous ou Paul ?…La Bible ou Robert M. ?

    • Robert M. // 12 avril 2017 à 7 h 55 min //

      C’est que vous ne comprenez pas que la Bible s’interprète par la Bible , que les écrivains Bibliques évoquent des réalités spirituelles qui ont plusieurs dimensions, ainsi pour les apôtres l’unité de Dieu n’est pas mise à mal par la révélation du Fils éternel de Dieu mais perçue différemment depuis sa révélation: « le Père et moi nous sommes UN » « je suis dans le Père et le Père est en moi » « tout ce que le Père possède est à moi » , entendez ce que dit l’Esprit de Dieu, qui est aussi l’Esprit de Jésus-Christ et cessez de résister à la Vérité :

      ROMAINS 8;9:

      Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit DE DIEU habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit DE CHRIST, il ne lui appartient pas.

      Pour Paul indifféremment l’Esprit mentionné ici est celui de Dieu et (ou) celui du Fils et que ce qui compte c’est que cet Esprit habite en nous pour attester de notre appartenance à Jésus-Christ: « ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont crucifiés la chair avec ses désirs et ses passions ».

      Romains 8:11
      Et si l’Esprit DE CELUI QUI a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

      Jean 2
      …18Les Juifs, prenant la parole, lui dirent: Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte? 19Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours JE le relèverais. 20Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours TU le relèveras!…

      IL va de soi que c’est Dieu qui ressuscita Jésus d’entre les morts, mais voilà Jésus affirme prophétiquement qu’IL relèvera lui-même le temple « de son corps » après qu’il soit détruit, mais pouvait-il en être autrement pour celui qui se déclarait être « la Résurrection et la vie » ?

      QUAND le Père envoie le Fils , Il vient Lui-même aussi au travers de lui car le Fils fut toujours de toute éternité en Lui, c’est pourquoi Jésus déclare que voir le Fils c’est voir le Père « celui qui m’a vu a vu le Père » , qu’être avec le Fils c’est être avec le Père « il y a si longtemps que je suis avec toi et tu ne m’as pas encore connu », que recevoir le Fils c’est recevoir le Père « qui n’a pas le Fils n’a pas le Père », donc que L’un et l’autre sont indissociables bien que distincts , partageant la même nature et c’est cela la « consubstantialité ».

      « Ce n’est pas pour une bonne œuvre que nous te lapidons mais parce que toi qui n’est qu’un homme tu te fais Dieu »

      Comme Dieu fit sortir la louange d’enfants à la mamelle pour son Messie ,IL arrache cette confession des Pharisiens venus contester avec Jésus, ainsi en est-il de la révélation , « mon Seigneur et mon Dieu  » S’écria Thomas en voyant le Christ vraiment Ressuscité (et ne nous faites pas croire qu’il leva les yeux au ciel pour dire mon Dieu) qui ne le reprit pas son disciple pour ce qui pourtant avait suscité commentaires théologiques avec les pharisiens.

    • On a déjà débattu de toutes ces choses Robert M., j’ai déjà laissé mon empreinte sur chaque point… cela ne sert plus à rien d’y revenir.
      Mon cerveau d’autiste questions/réponses se met en veille quand le courant ne peut plus passer.

    • « Dieu parle. » Il est Révélateur (le Père), Révélation (le Fils), et acte de Révélation (Saint-Esprit). Il se révèle, il est la Révélation, et il est aussi le contenu de la Révélation. Dieu est identifié à sa Révélation. Il demeure absolument libre et souverain dans sa Révélation. « Ainsi, à ce Dieu qui, dans une inaltérable unité, est à la fois le Révélateur, l’acte de Révélation et le révélé, est également attribué ce triple mode d’être dans une inaltérable distinction. »

      (…)
      La Bible ne traite jamais de la doctrine de la Trinité comme d’une vérité abstraite, mais révèle la vie trinitaire dans ses diverses relations comme une réalité vivante, en rapport, en général, avec les œuvres de création et de providence et, en particulier, avec l’œuvre de rédemption. Sa révélation la plus fondamentale est donnée par les faits plutôt que par les mots. Et cette révélation s’éclaire au fur et à mesure que l’œuvre rédemptrice de Dieu est plus clairement révélée, comme l’incarnation du Fils et l’effusion du Saint-Esprit. Plus la réalité glorieuse de la Trinité ressort dans les faits historiques, plus les affirmations de la doctrine deviennent limpides. La révélation complète de la Trinité dans le Nouveau Testament est due au fait que la Parole s’est faite chair et que le Saint-Esprit a fait de l’Eglise sa demeure.
      (…)

      Preuves néotestamentaires

      Le Nouveau Testament contient une révélation plus claire des distinctions personnelles existant au sein de la Divinité. Si YHWH est représenté dans l’Ancien Testament comme le Rédempteur et le Sauveur de son peuple (Jb 19:25; Ps 19:14, 78:35, 106:21; Es 41:14, 43: 3, 11, 14, 47:4, 49:7, 26, 60:16; Jr 14:3, 50:14; Os 13:3), c’est le Fils de Dieu qui remplit ce rôle dans le Nouveau Testament (Mt 1:21; Lc 1:76-79, 2:17; Jn 4:42; Ac 5:3; Ga 3:13, 4:5; Ph 3:30; Tt 2:13, 14). Si, dans l’Ancien Testament, YHWH habite au milieu d’Israël et dans les cœurs de ceux qui le craignent (Ps 74:2, 135:21; Es 8:18, 57:15; Ez 43:7-9; Jl 3:17, 21; Za 2:10-11), dans le Nouveau Testament, c’est le Saint-Esprit qui habite dans l’Eglise (Ac 2:4; Rm 8:9, 11; 1 Co 3:16; Ga 4:6; Ep 2:22; Jc 4:5). Le Nouveau Testament révèle clairement Dieu, envoyant son Fils dans le monde (Jn 3:16; Ga 4:4; Hé 1:6; 1 Jn 4:9), ainsi que le Père et le Fils envoyant l’Esprit (Jn 14:26, 15:26, 16:7; Ga 4:6). Le Père s’adresse au Fils (Mc 1:11; Lc 3:22), le Fils communie avec le Père (Mt 11:25-26, 26:39; Jn 11:41, 12:27-28), et le Saint-Esprit prie Dieu dans le cœur des croyants (Rm 8:26).
      (…)
      La divinité du Fils

      Dans l’Eglise primitive, ébionites, alogiens, monarchianistes dynamiques et ariens l’ont niée. A l’époque de la Réforme, les sociniens les ont suivis et ont considéré Jésus comme un simple homme. Schleiermacher et Ritschl ont soutenu la même thèse, ainsi que l’école libérale (en particulier en Allemagne), les unitariens, les modernistes et les humanistes contemporains. Ce refus ne peut s’expliquer que par une méconnaissance des enseignements de l’Ecriture, pourtant clairs en ce qui concerne la divinité du Christ.

      (l) L’Ecriture affirme explicitement la divinité du Fils (Jn 1:1, 20:28; Rm 9:5; Ph 2:6; Tt 2:13; 1 Jn 5:20).

      (2) L’Ecriture lui applique des noms divins (Es 9:6, 40:3; Jr 23:5,-6; Jl 2:32, à comparer avec Ac 2:21, 1 Tm 3:16).

      (3) L’Ecriture lui confère des attributs divins comme l’éternité (Es 9:6; Jn 1:1-2; Ap 1:8, 22:13), l’omniprésence (Mt 18:20, 28:20; Jn 3:13), l’omniscience (Jn 2:24-25, 21:17; Ap 2:23), l’omnipotence (Es 9:6; Ph 3:21; Ap 1:8), l’immutabilité (Hé 1:10-12, 13:8), et en général tout attribut appartenant au Père (Col 2:9).

      (4) L’Ecriture parle de lui comme accomplissant les œuvres de Dieu comme la création (Jn 1:3, 10; Col 1:16; Hé 1:2, 10), la Providence (Lc 10:22; Jn 3:35, 17:2; Ep 1:22; Col 1:17; Hé 1:3), le pardon des péchés (Mt 9:2-7; Mc 2:7-10; Col 3:13), la résurrection et le jugement (Mt 25:31-32; Jn 5:19-29; Ac 10:42, 17:31; Ph 4:21; 2 Tm 4:1), la dissolution et le renouvellement de toutes choses aux temps eschatologiques (Hé 1:10-12; Ph 3:21; Ap 21:5).

      (5) L’Ecriture lui confère l’honneur divin (Jn 5:22-23, 14:1; 1 Co 15:19; 2 Co 13:13; Hé 1:6; Mt 28:19).

      (…)
      La divinité du Saint-Esprit

      Celle-ci peut être établie de la même manière que celle du Fils, à partir de l’Ecriture.

      (1) L’Ecriture donne au Saint-Esprit des noms divins (Ex 17:7, cf. Hé 3:7-9; Ac 5:3-4; 1 Co 3:16; 2 Tm 3:16, cf. 2 P 1:21).

      (2) L’Ecriture lui attribue des perfections divines, telles que l’omniprésence (Ps 139:7-10), l’omniscience (Es 40:13, 14, cf. Rm 11:34, 1 Co 2:10-11), l’omnipotence (1 Co 12:11; Rm 15:19), et l’éternité (Hé 9:14).

      (3) Il accomplit des œuvres divines, comme la création (Gn 1:2; Jb 26:13, 33:4), le « renouvellement providentiel » (Ps 104:30), la régénération (Jn 3:5-6; Tt 3:5) et la résurrection des morts (Rm 8:11).

      (4) L’Ecriture lui accorde l’honneur divin (Mt 28:19; Rm 9:11; 2 Co 13:13).

      Pour plus de détails:

      http://larevuereformee.net/articlerr/n222/7-la-sainte-trinite

    • Désolé Robert M. mon cerveau d’autiste primaire questions/réponses a disjoncté dès la première ligne.
      Je n’attends plus rien de vous tant que mes questions restent sans réponses, je vous l’ai déjà écrit :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/04/11/samuel-foucart-faut-il-voter-pour-la-bete-ou-pour-lantechrist-pour-la-peste-ou-le-cholera/#comment-277109

    • Robert M. // 13 avril 2017 à 5 h 23 min //

      Oui, nous avons bien compris que vous ne maîtrisiez ni l’exégèse ni l’herméneutique.

    • @Robert M.
      Mieux vaut en Dieu la Sagesse du pauvre, que l’érudition des grands de ce monde, car la folie de Dieu est plus grande que toute autre sagesse.

      Je préfère manger les miettes de la table du Christ qu’avaler les mets des grands de ce monde.

    • Robert M. // 13 avril 2017 à 7 h 46 min //

      …ET vous n’êtes pas autiste tout au plus un peu obtus.

    • @Robert M.
      ……
      Il me plait d’être l’avorton de Dieu en autiste questions/réponses car je ne peux être que ce que je suis !

      Merci.

    • « Il me plait d’être l’avorton de Dieu »

      Vous vous prenez donc pour Paul ?
      Que n’avez vous pas son humilité et sa connaissance du Christ.

       » Il m’est apparu à moi, l’avorton, car je suis le plus petit des apôtres… »

    • @Robert M.

      Je n’ai pas dit que je suis l’avorton des apôtres de Dieu…J’ai dit je suis l’avorton de Dieu en autiste questions/réponses…
      Je vous ai déjà dit de dire ce que je dis, pas ce que je ne dis pas.
      Paul fut avorton parmi tous les apôtres, le plus petit des apôtres,… moi je suis l’avorton parmi tous les chrétiens, le plus petit de tous chrétiens, car je ne suis effectivement rien…Je me considère comme rien parmi vous, vous les grands savants de ce forum.

      Cela vous dérange que je sois l’avorton des chrétiens, le plus petit d’entre vous, «l’autiste questions/réponses» de Dieu ?

      Que savez vous exactement de moi en Dieu le Père par Christ mon Sauveur ?…
      J’ai dit que je suis le plus petit, l’insignifiant, le méprisé, le plus vil, celui qui possède une liste de plus de 70 reproches à charge,… mais j’ai pas dit que je suis sans Dieu et sans L’Amour de Dieu pour moi, car Dieu m’aime.
      Avez vous interrogé Dieu sur moi pour savoir ce que Lui il pense de moi et comment lui il me voit et me perçoit ? Moi même je sais pas, je suis même une énigme pour moi-même, donc me demandez pas…mais vous qui êtes très proche de Dieu vous devriez savoir n’est ce pas ?
      Dîtes moi Robert M., que vous a dit Dieu le Père sur moi au Nom de Jésus-Christ puisque vous jugez que…?

      Moi je n’ai pas cette prétention d’inscrire d’étiquette ni sur moi, ni sur les autres.
      Il y a de grands apôtres, de grands pasteurs, de grands prophètes… mais qui les a attitré apôtre, prophète, évangéliste, pasteur, docteur… ? Dieu par Christ, ou les hommes par eux même ?
      Faut peut-être savoir…et ceux là ils sont humbles parce qu’ils sont pasteurs ou apôtres ou grand Bishop ou bref grand serviteur prophétique des saints de la dernière heure… ?

      Paul Ohlott est Pasteur, l’est-il du fait de Dieu ou des hommes, sa femme est Pasteure, l’est-elle du fait de Dieu ou des hommes ? [En voilà une belle question !]
      Dieu vous a dit que P.O. et sa femme c’est lui qui les a placé Pasteur(e)s ?

      Et les théologiens dont vous tirez votre exégèse et votre herméneutique…bref…Dieu vous a dit lui même que c’est Lui qui les a inspiré et que leur conclusion est PAROLE DE DIEU ?
      Dîtes moi Robert M. c’est cela ? Sont ce là, tous ces hommes, des envoyés certifiés et attestés de l’Esprit de Dieu en Jésus-Christ ? Dieu vous a t-il dit que ces hommes sur lesquels vous vous appuyez, c’est Lui qui les a envoyé comme il a aussi envoyé Christ ?

      Voyez vous peut-être ne fréquentons nous pas les mêmes bancs du royaume des Cieux, vous, Kouassi votre adulateur et défenseur attitré, Serein, P.O, Rantanplan et Cie, Colombe, S K D… aux premières loges et moi tout derrière, jusqu’au fonds…
      Vous voyez le dernier petit banc là,… le tout dernier là bas, et ben j’y suis en quelque part…Peut-être me verrez vous même pas….

      Mais permettez moi, même si je suis sur le dernier banc, de pousser au moins ma louange d’avorton en autiste questions/réponses du Seigneur Jésus-Christ mon Seigneur par lequel je suis, parce que je suis malgré tout un homme et un Chrétien sauvé par Grâce par Dieu le Père au nom de son Fils Jésus-Christ le bien-aimé Seigneur et Sauveur, Lui seul Dieu Rédempteur par son sang éternel, par Dieu le Père, le Dieu Très Haut, le Dieu Suprême, le Dieu des Dieux.

      Me comprenez vous là ?

    • Robert M. // 14 avril 2017 à 5 h 15 min //

      « moi je suis l’avorton parmi tous les chrétiens, le plus petit de tous chrétiens, car je ne suis effectivement rien…Je me considère comme rien parmi vous, vous les grands savants de ce forum. »

      Ce que je comprends surtout:

      C’est que c’est une façon bien maladroite de dire en fait  » qu’étant le plus petit vous êtes en fait plus grand qu’il n’y parait (aux yeux de Dieu) , vous le frère plein d’humilité et réellement éclairé et nous les « sages vaniteux qui vous toisent et vous méprisent ». Vous paraphrasez Paul comme si vous pouviez comparer son parcours au vôtre parce que lui-même fut méprisé alors que réellement appelé à l’apostolat, moi je m’oppose à vous fermement et uniquement parce que par vos interprétations erronées vous faites du Christ une créature lui ôtant ainsi ses attributs divin, ce qui en effet fait de vous « un petit » mais par votre déviance doctrinale.

    • @ Robert M. // 14 avril 2017 à 5 h 15 min //
      Citation : Ce que je comprends surtout
      ………..
      Oui c’est vrai ce que vous comprenez de vos yeux de chair et vos raisonnements d’homme aveugle et charnel, car à la Vérité vous n’avez jamais entendu Dieu parler de moi, vous ne savez même pas ce qu’il pense de moi et ce qu’il sait de moi.
      Vous l’avez interrogé et il vous a dit quoi ?
      Que savez vous vraiment de moi par Dieu et pour l’avoir entendu ? Rien !
      Que savez vous de ce que Dieu a pu me donner ? Rien !
      Vous ne me connaissez même pas donc votre jugement, il ne compte pas car il n’est pas selon Dieu, car vous me jugez moi !

      Il y a un mois j’ai parlé ainsi, ce que j’écris est vrai mais je ne peux vous forcer à y croire mais je sais que je dis vrai :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2017/03/03/paul-ohlott-en-france-un-professeur-a-ete-suspendu-pour-avoir-lu-la-bible/comment-page-2/#comment-273696

      Et si vous voyez quelque chose en moi, c’est Christ car je ne suis rien !

    • Robert M. // 14 avril 2017 à 5 h 26 min //

      « Kouassi votre adulateur et défenseur attitré »

      Je ne le connais même pas et je ne lui ait rien demandé, il a exprimé je pense son opinion sur l’orientation de votre doctrine au sujet de la nature du Fils et ma prise de position contre cette doctrine erronée dans les colonnes de ce forum.
      Je ne cherche pas la louange des autres.

    • @Robert M. // 14 avril 2017 à 5 h 26 min // : Qui ne dit mot consent, car quand j’interviens sur le sujet vous savez me répondre promptement, jusqu’à vouloir m’infirmer, donc vous le validez forcément et cela flatte votre égo tout en salissant un autre.

    • Robert M. // 14 avril 2017 à 7 h 43 min //

      [La Bible, version Louis Segond 1910]
      (2.6) lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,

      [La bible de Tob]
      (2.6) lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu.

      [Version J.-N. Darby]
      (2.6) lequel, étant en forme de Dieu*, n’a pas regardé comme un objet à ravir** d’être égal à Dieu,

      [Bible de Jérusalem]
      (2.6) Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.

      [Bible catholique Crampon 1923]
      (2.6) bien qu’il fût dans la condition de Dieu, il n’a pas retenu avidement son égalité avec Dieu;

      [version Ostervald, révision de 1996]
      (2.6) Lequel étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à saisir d’être égal à Dieu;

      [Bible du Semeur]
      (2.6) Lui qui, dès l’origine, était de condition divine, ne chercha pas à profiter [2] de l’égalité avec Dieu,

      [Nouvelle Version Internationale : NIV] Lequel, étant de nature même Dieu, n’a point regardé comme une chose à saisir d’être égal avec Dieu, 7 Mais il s’est lui-même réduit à rien, en prenant la forme même d’un serviteur, étant rendu semblable aux hommes ; 8 Et ayant paru comme un homme, il s’est humilié lui-même, et est devenu obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort sur la croix.

      VERSION AMPLIFIÉE: Qui, bien qu’étant essentiellement un avec Dieu et en forme de Dieu (possédant la plénitude des attributs qui font de Dieu, Dieu), Il n’a pas pensé que cette égalité avec Dieu était une chose à saisir passionnément ou à retenir: Mais Il s’est dépouillé de tous les privilèges et de toute dignité légitime au point de prendre l’apparence d’un domestique ou d’un esclave, en cela, Il est devenu comme les hommes et Il est né un être humain. Et après qu’Il eût paru dans la forme humaine, Il s’est abaissé et humilié encore davantage et a poussé Son obéissance à l’extrême jusqu’à la mort, même la mort de la croix.

      La Traduction de Weymouth dit, « Bien que depuis le commencement même Il eût la nature de Dieu, Il n’a pas considéré que l’égalité avec Dieu est un trésor à saisir fermement. Non, Il s’est dépouillé de Sa Gloire, et l’a pris la nature d’un esclave, un homme comme d’autres hommes.

      Toutes ces traductions mettent en évidence cette égalité avec Dieu qui est la proie a arracher du texte, c’est à dire « son bien légitime (cette condition) dont on ne saurait le déposséder » , or ici c’est lui qui « s’en dépouille » volontairement afin d’accomplir le dessein rédempteur de Dieu , et de quoi ce dépouille t’il ? De la Gloire qu’Il avait auprès du Père AVANT que le monde fut c’est d’ailleurs pourquoi il dit aussi « Glorifie moi de la gloire que j’AVAIS auprès de Toi… ».

      Auguste Crampon

      Philippiens 2.6 bien qu’il fût dans la condition de Dieu, il n’a pas retenu avidement son égalité avec Dieu ;

      Lemaistre de Sacy

      Philippiens 2.6 qui, ayant la forme et la nature de Dieu, n’a point cru que ce fût pour lui une usurpation d’être égal à Dieu ;

      André Chouraqui

      Philippiens 2.6 lui, qui subsistant en forme d’Elohîms, n’a pas estimé un butin le fait d’être égal à Elohîms,

      De plus et pour en finir, en ce qui me concerne car je ne doute pas que d’autres que vous ne connaissez pas encore heurteront sur votre posture doctrinale au sujet de la nature réelle du Christ, quand Le Fils déclare solennellement  » qui n’a pas le Fils n’a pas le Père » il se place en avant pour ce qui est de la « Révélation du Père » il dit que l’on ne peut accéder au Père que par Lui , donc que l’avoir Lui c’est avoir Dieu et non l’inverse, or qui peut donner Dieu, communiquer Dieu et sa Vie si ce n’est Dieu Lui-Même, quelle créature fut -elle la plus admirable pourrait disposer de Dieu? QUELLE créature peut donc posséder tout ce que le Père possède?

      « …Tout ce que le Père a est a MOI… »

    • @Robert M. // 14 avril 2017 à 7 h 43 min //
      …………………
      Nous n’allons pas revenir sur la question de l’égalité du fils avec le Père puisque je vous ai posé une tonne de questions la dessus et vous n’y avez JAMAIS répondu.

      Donc le sujet est clos et la multitude de vos versets ne changeront pas ce point doctrinal :
      Que le Père ne procède pas du Fils, mais que le Fils procède du Père,
      Que le Père est le Chef du Fils, mais le Fils n’est pas le Chef du Père,
      Que le Père est le Dieu du Fils, mais le Fils n’est pas le Dieu du Père,
      Que le Père a donné tout pouvoir au Fils, mais le Fils n’a donné aucun pouvoir au Père,
      Que le Fils a tout reçu du Père et du Père seul, mais que le Père n’a strictement rien reçu du Fils,
      Que Tout est Source du Père et non du Fils, que c’est le Père qui envoie le Fils et non le Fils qui envoie le Père, que le Père établit le Fils et non le Fils qui établit le Père, que le Père fait les miracles par le Fils et non le Fils par lui même, que le Père ressuscite le Fils et le Fils ne se ressuscite point par lui même, que le Père élève souverainement le Fils et non le Fils par lui même…et j’en passe…

      Tout ce que le Fils a, cela lui vient du Père et du Père seul =, je dis bien TOUT ce que le Fils a !
      Et si le Fils est autonome aujourd’hui en Roi régnant sur le royaume de Dieu, il tient son autonomie du Père, car c’est l’autorité du Père qu’il exerce et rien d’autre car c’est le Père qui lui a donné tout pouvoir dans toutes les dimensions possibles et imaginables.
      De plus le royaume dans les mains du Fils sera remis au Père à la fin de toute chose et le Fils se soumettra au Père afin que le Père soit tout en tous.

      Désolé s’il y a égalité du Père au Fils, dans ce cas Robert M. se déclare lui même l’égal de Christ, tandis que Christ est le Chef de l’Église.
      Cherchez l’erreur !
      Elle crève les yeux mais l’aveugle ne voit toujours rien !

    • Robert M. // 14 avril 2017 à 7 h 43 min //
      Citation : quelle créature fut -elle la plus admirable pourrait disposer de Dieu? QUELLE créature peut donc posséder tout ce que le Père possède?
      ………………………….
      La créature homme que Dieu le Père élève à ce rang.
      Actes 5:
      28 …en ces termes : Ne vous avons-nous pas défendu expressément d’enseigner en ce nom-là ? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme !
      29 Pierre et les apôtres répondirent : Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.
      30 Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez tué, en le pendant au bois.
      31 Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.
      32 Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint-Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.

      Les pharisiens même savent que Jésus est homme. Aucun des apôtres ne dit que c’est faux, bien au contraire ils affirment.

      Observez comment prient les apôtres.
      Ils prient le Dieu le Père, et l’appelle aussi Seigneur et ils qualifient Jésus en serviteur oint par ce Dieu là ou ce Seigneur là.
      Et ils prient Dieu au nom de son saint serviteur Jésus.

      Dans cette prière Jésus est serviteur de Dieu. Point barre //
      Actes 4:
      24 Lorsqu’ils l’eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve,
      25 c’est toi qui as dit par le Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Et ces vaines pensées parmi les peuples ?
      26 Les rois de la terre se sont soulevés, Et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint.
      27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d’Israël,
      28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d’avance.
      29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance,
      30 en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.
      31 Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.

      Pierre remplit de l’Esprit le jour de la Pentecôte s’écrit ainsi :
      Actes 2:22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes ;
      Actes 2:23 cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez crucifié, vous l’avez fait mourir par la main des impies.

      Il y a Dieu et Jésus de Nazareth, cet homme…Cet homme livré selon la prescience de Dieu.

      Depuis quand Pierre dit que Jésus de Nazareth est ce que vous dîtes.
      Il ne l’a jamais dit, il dit par l’Esprit qu’il est homme par contre.
      Donc quand je dis que Christ est homme, je parle aussi selon l’Esprit du Père et selon l’Esprit du Christ et selon le Saint-Esprit de Dieu !
      Et au nom de Jésus-Christ Homme je condamne vos langues calomniatrices…

      Paul lui même dans sa défense face aux Athéniens s’écrit :
      Actes 17:30 Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir,
      Actes 17:31 parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts … 

      Ici encore le texte montre les mêmes choses, il y a Dieu et il y a l’homme que Dieu a désigné.
      Cet homme est bien Jésus-Christ. On dit pas Dieu ou 3en1 mais homme.
      Point barre./

      Encore homme et non Dieu3en1 :

      Paul encore enseigne en qualité d’apôtre de Christ :
      Romains 5:15 Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense ; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.

      1 Corinthiens 15:21 Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme

      1 Corinthiens 15:47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre ; le second homme est du ciel.

      1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qu’est venue la résurrection des morts.

      En ce qui concerne une prétendu égalité Père Fils, répondez à cette question :
      ► Pourquoi le Fils s’il est Dieu3en1 et égal au Père ignore t-il lui même le jour de son avènement ?
      • Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
      • Marc 13:32 Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

      Que vous répondiez ou non, que m’importe car à la Vérité vous n’avez aucune réponse biblique à ce fait car la réalité s’impose inéluctablement aussi à vous que le Père est plus grand que le Fils, il est son chef et qu’il n’y a pas d’égalité spirituelle Père/Fils car c’est le Père qui ordonne le Fils en tout pouvoir le Père malgré tout demeure la Tête du Fils.

      Croyez le ou pas, cela c’est aussi votre problème, je ne vous droit rien et vous n’êtes pas plus mon pédagogue en Christ.

    • Robert M. // 14 avril 2017 à 8 h 12 min //

      « Et les théologiens dont vous tirez votre exégèse et votre herméneutique…bref…Dieu vous a dit lui même que c’est Lui qui les a inspiré et que leur conclusion est PAROLE DE DIEU ?
      Dîtes moi Robert M. c’est cela ? Sont ce là, tous ces hommes, des envoyés certifiés et attestés de l’Esprit de Dieu en Jésus-Christ ? Dieu vous a t-il dit que ces hommes sur lesquels vous vous appuyez, c’est Lui qui les a envoyé comme il a aussi envoyé Christ ? »

      Ce que je peux vous affirmer en tous cas c’est qu’ IL ne m’a pas dit que vous étiez plus dans le vrai que les autres que vous citez, bien au contraire je trouve dans leur exégèse des textes bien plus de pertinence que dans vos questionnements et vos interprétations et comme eux m’appuyant sur la Parole de Dieu (et non sur les hommes) et son étude avec l’éclairage de L’Esprit Saint j’y vois ce que manifestement vous vous n’y voyez pas.

    • @Robert M. // 14 avril 2017 à 8 h 12 min //
      …………………
      Donc vous reconnaissez bien que Dieu ne vous a jamais dit que cette parole par laquelle ils concluent tous, est la sienne, donc vous ne pouvez pas conclure non plus que c’est vérité venant de Dieu et ce que je dis ne peux pas plus être qualifié que cela n’est pas de Dieu puisque vous n’avez jamais entendu Dieu vous dire, ce que Shor L. dit n’est pas de moi !

      Donc il suffit pour vous de dire que vous n’en savez rien car Dieu ne vous a strictement RIEN DIT !… et ça c’est la Vérité, tout le reste vient du malin !
      Que savez vous de moi selon Dieu ? RIEN non plus !
      C’est cela la Vérité !

      Comme d’habitude vous zappez sur tout le reste !
      P.O et femmes sont pasteur(e)s selon Dieu, et votre pasteur est aussi pasteur selon Dieu et déclaré pasteur par Christ le Seigneur Dieu des ministères ?
      etc etc…

    • Robert M. // 15 avril 2017 à 5 h 23 min //

      « Oui c’est vrai ce que vous comprenez de vos yeux de chair et vos raisonnements d’homme aveugle et charnel, car à la Vérité vous n’avez jamais entendu Dieu parler de moi, vous ne savez même pas ce qu’il pense de moi et ce qu’il sait de moi. »

      Oh mais vous écrits parlent pour vous et suffisamment clairement pour se faire une idée du personnage, votre longue tirade larmoyante par exemple pleine de fausse humilité est très révélatrice à cet égard , quant à ce que Dieu pense de vous, je ne doute pas une minute qu’Il vous aime et c’est heureux puisque par ailleurs à ce que vous dites tout le monde vous méprise.

    • @Robert M. // 15 avril 2017 à 5 h 23 min //
      ……………….
      Je vous dis pourtant la vérité.

    • « que le Père fait les miracles par le Fils et non le Fils par lui même »

      Jean 5:17-43
      Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu’à présent; …moi aussi, j’agis.…
      Jean 20:30
      Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.
      Jean 5:36
      Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean; car les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.
      Jean 12:37
      Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui,

      Jean 5
      …18A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu. (pour un Sémite c’était une évidence) 19Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.(le Fils est capable de faire les mêmes choses que le Père) 20Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.…

      Certes le Père agit au travers du Fils mais le Fils agit aussi en imitation du Père « car tout ce que fait le Père le Fils peut le faire aussi » , Jésus fait des miracles au Nom de Dieu le Père mais les 70 ( avant la Pentecôte) puis Pierre (après la Pentecôte) feront eux des miracles au Nom de Jésus le Fils:

      « Les 70 disciples revinrent tout joyeux, en disant : « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.  »

      « Alors Pierre lui dit: Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche (…)C’est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c’est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous. »

      « que le Père ressuscite le Fils et le Fils ne se ressuscite point par lui même, »

      Jésus ETANT la Résurrection et la Vie nul doute qu’Il ait participé activement à sa propre résurrection comme il l’affirme prophétiquement ici:

      « Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours JE le relèverai. 20Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et TOI, en trois jours TU le relèveras! 21Mais il parlait du temple DE SON CORPS. »

      La Vie de Résurrection ne peut être liée par la mort:

      « Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était PAS POSSIBLE qu’ IL fût retenu par elle. »

      Qui ressuscite les morts?

      « La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et JE le ressusciterai au dernier jour. »
      « En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront. 26Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. »

      Le Fils a la vie en lui-même parce qu’il est dans le Père , cette vie ils la partagent en consubstantialité, c’est pourquoi aussi le Fils a autorité pour ressusciter les morts.
      Ces textes démontrent une action coordonnée du Père et du Fils et même si le Fils est subordonné au Père Il manifeste et partage clairement la même autorité, la même puissance, le Fils est bel et bien distinct du Père (je n’ai pas dis comme Hervé qu’Il était le Père) mais Il est UN en actes et en puissance et cette unité vient du fait qu’ils partagent la même substance aussi avec le Saint-Esprit :

      « Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. »

      Le Saint-Esprit nous invite a marcher sous sa conduite pour ne pas accomplir les œuvres de la chair or cet Esprit est clairement et indifféremment sous la plume de Paul celui de Dieu ou celui de Jésus-Christ , cela et confirmé par ses paroles:
      « Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. »

      C’est par le Saint-Esprit que le Père et le Fils font leur demeure en nous, ces textes renforcent aussi la nature omniprésente du Père et du Fils qui peuvent par le Saint-Esprit habiter dans le cœur de tous ceux qui croient en son Nom.

      1 Corinthiens 3:16
      Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?
      Galates 4:6
      Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!
      1 Jean 3:24
      Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.

    • @Robert M.
      ………
      La Source de toute chose c’est le Père et non le Fils et le Père donne tout pouvoir au Fils afin que ce dernier agisse en son nom(au nom du Père) et encore en son propre nom(au nom du Fils) car telle est l’ordre que le Fils a reçu du Père et du Père Seul.

      Même les démons vous dépassent en connaissance spirituelle car ceux-là disent au Fils :
      •Marc 5:7 et s’écria d’une voix forte : Qu’y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t’en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas.

      • Luc 8:28 Ayant vu Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds, et dit d’une voix forte : Qu’y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t’en supplie, ne me tourmente pas.

      1) Le démon confirme que Jésus est Fils du Dieu Très-Haut !
      Donc il n’est pas le Dieu Très-haut car il est son Fils.

      2) Secondement Légion l’en conjure au nom de Dieu, preuve que la prière est faite au Fils au nom du Dieu Très-Haut !

      3) Il n’y avait pas de confusion chez Légion quant à l’autorité du Père qui est le Dieu Très-Haut sur le Fils. Car Légion ne fait pas du Fils, le Dieu Très-Haut mais spécifie que le Fils, est Fils du Dieu Très-Haut.
      Si tant était que Dieu était DieuTrèsHautFilsduDieuTrèsHautEspritSaint, légion lui même l’aurait spécifié.

      Non les démons même vous surpasse en connaissance spirituelle sur ce point là !
      Shame On U !

    • @Robert M. // 15 avril 2017 à 5 h 23 min //
      ……………….
      Je vous dis pourtant la vérité.

      Votre vérité au travers du prisme de votre ma être , avez vous seulement constaté que personne en dehors de vous ne s’est apitoyé sur vous suite a votre tirade « du plus petit u fond de la salle »?

    • @Robert M. // 15 avril 2017 à 5 h 23 min //
      ……….
      La voix de tous n’est pas ma conscience et la voix de tous n’est pas force de Vérité et n’est pas Dieu.

      Un seul est juge de ce que j’ai écris, ma conscience.
      Et au dessus de ma conscience, il y a Dieu par son Christ Jésus Fils du Dieu Très-Haut, mais vous n’avez pas droit au chapitre car vous n’êtes ni Dieu, ni ma conscience et tout propos accusateur là dessus ne peut venir que du diable et non point de Dieu.
      Et même lorsque je serai seul et vraiment seul, je ne serai pas seul car Dieu est mon témoin.

      En ce que je vous ai écrit, je vous ai dit la vérité me concernant.
      Vous pouvez cracher dessus, pisser dessus, déféquer dessus, marcher dessus, le piétiner et le bruler, mépriser, décrier, maudire, produire en anathème… mais c’est mon témoignage et le témoignage de ma conscience et Dieu lui même m’en est témoin.

    • …mal être.

    • @Robert M. // 15 avril 2017 à 17 h 00 min //
      ……….
      mal être… ???????
      ………………
      Une de mes règles en hygiène de vie spirituelle est :
      1 Timothée 6:6 C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement ;

      Étant enrichi et comblé en tout point par Dieu, je ne vis point de mal être, que je sois le premier ou le dernier, en haut ou en bas, grand ou petit, connu ou inconnu, aimé ou détesté, compris ou incompris, méprisé ou honoré… et je me complais en mes faiblesses qui sont signes de ma mort en Christ et de mon baptême en sa mort, car c’est ainsi que Christ vit en moi.

      Que je meurs et qu’Il Vive c’est ici ma Victoire, le reste n’a plus aucune importance car mieux vaut un jour dans les parvis de la maison de l’Eternel qui milles autres ailleurs., et si je suis sur les parvis et vous au premier rang, l’essentiel pour moi est d’être un Élu, et c’est beaucoup pour moi, car cela veut dire que le Dieu Très-Haut a daigné jeté un regard sur ma petitesse et ma bassesse et cela est un si grand honneur que je ne saurais en décrire la hauteur, la profondeur, la longueur et la largeur car cela est égal car c’est le miracle du rachat d’une âme, de mon âme !
      Cela n’a pas de prix, car c’est la valeur du SANG de Christ, c’est ..bref..il n’y a pas de mots, il y a que le parler en langue et en esprit pour définir cet indéfinissable !

      ……..

    • Robert M. // 16 avril 2017 à 8 h 22 min //

      … »en haut ou en bas, grand ou petit, connu ou inconnu, aimé ou détesté, compris ou incompris, méprisé ou honoré… et je me complais en mes faiblesses qui sont signes de ma mort en Christ et de mon baptême en sa mort, car c’est ainsi que Christ vit en moi. »

      AH bon ? Alors pourquoi vous en plaigniez vous dans « votre longue tirade de l’incompris » ?

      « …Vous pouvez cracher dessus, pisser dessus, déféquer dessus, marcher dessus, le piétiner et le bruler, mépriser, décrier, maudire, produire en anathème… mais c’est mon témoignage et le témoignage de ma conscience et Dieu lui même m’en est témoin… »

      Mais ou allez vous chercher tout ça ? Pourquoi tant d’exagération ? Qui vous a piétiné …etc …etc…? A vous lire on croirait que vous fûtes martyr pour votre foi dans les geôles communistes à l’instar d’un Wurmbrand et ses frères Roumains emprisonnés, humiliés , et vraiment roués eux à cause de leur témoignage , alors que jusqu’ici ce ne sont que vos excès , votre suffisance , votre caractère et vos erreurs doctrinales qui vous ont été reprochés sans haine , si de simples réprimandes vous font cet effet là je n’ose imaginer la peine que vous pouvez éprouver en vous coinçant les doigts dans une porte.

      « mais vous n’avez pas droit au chapitre car vous n’êtes ni Dieu, ni ma conscience et tout propos accusateur là dessus ne peut venir que du diable et non point de Dieu. »

      Oui en gros vous ne supportez pas les reproches et les assimilez à de l’accusation diabolique (c’est pratique), vous ne rendez donc compte qu’à Dieu de vos propos et de votre comportement ?
      Personne pour vous corriger dans vos excès ? Ou du moins personne d’assez digne pour vous de le faire?

    • @Robert M. // 16 avril 2017 à 8 h 22 min //
      ………………………….
      Robert M., si pour vous ce fut une «votre longue tirade de l’incompris» pour moi c’était simplement ouvrir mon cœur à un frère.
      Le frère qui possède la miséricorde, l’amour du prochain, aurait compris que je confiais certaines choses et rien de plus afin que l’on ne se fasse pas plus une idée fausse car chacun pense en son fort intérieur que je m’élève.
      Comment voulez vous que je m’élève quand je suis maintenu malgré moi dans l’humilité par Dieu ?

      Par ailleurs je n’ai jamais dit que je n’acceptais pas l’exhortation, j’ai même dit la fois dernière à Catherine qu’elle était en droit de m’exhorter car elle est pour moi une mère et que je l’écouterais…je ne me souviens plus des termes exacts mais je le lui ai dit.
      Alors que l’on dit que je suis misogyne et que je suis un arriéré car je dis que la Bible dit vrai quand Paul dit: Je ne permets pas à la femme d’enseigner…
      Pourtant je me soumets moi même aux conseils d’une femme, de Catherine qui m’ayant exhorté concernant Daniel, je l’ai aussi écouté en son conseil.
      Si j’étais contre la femme, pourquoi j’entendrais Catherine en son conseil ?
      Si j’étais misogyne pourquoi j’écrirais encore que je me soumettrais à son conseil comme venant de Dieu car elle me parlera comme une mère en Christ…?
      Et si je ne voulais écouter quiconque pourquoi écrire que j’entendrais son exhortation ?
      Voyez vous c’est vous qui ne comprenez pas ce que j’écris…je demeure un mystère ?…tant mieux alors !

      Donc je n’ai pas dit que je n’entendrais pas l’exhortation d’un frère ou d’une sœur, mais que vous ne pouvez être juge de ma conscience quand je précise que j’ai dit la vérité en ce que j’ai écrit car qui êtes vous pour me dire que je mens, quand je vous dis que je vous ai écris selon la vérité en ce qui me concerne ?

      Vous n’avez pas à vous faire juge de ma propre conscience car cela n’est pas de votre ressort, cela appartient à Dieu et à Dieu seul par son Christ et par le Saint-Esprit !
      Si je vous dis que je suis l’avorton au milieu de vous et qu’il me plait d’être l’avorton de Dieu au milieu de vous car quand je suis faible c’est alors que je suis fort, pourquoi ne me croyez vous donc pas ? Pourquoi vous faîtes vous juge de ma conscience en Dieu le Père, alors que je prends Dieu à témoin ?
      Ne voyez vous pas que vous vous prenez pour Dieu et que vous avez un toupet fou ou carrément peut être êtes vous un inconscient ?
      Occupez vous de ce qui est de votre champs et non point ce qui est du champs de l’autre et de Dieu, car Dieu s’occupe de ma conscience par son Saint-Esprit car c’est le Saint-Esprit qui convainc tout homme de péché, de justice, de jugement et non point Robert M.
      Or quand j’ai écrit je l’ai fait aussi en bonne conscience devant Dieu, Dieu m’en est témoin et il sait pourquoi j’ai écrit ainsi.

    • IL y a un truc qui me turlupine à votre sujet , étant donné votre posture doctrinale pour ne pas dire vos croyances quelle communauté Chrétienne pouvez-vous bien fréquenter ?
      Pas le TJ si j’ai bien compris , l’Eglise Unitarienne peut-être ?

    • @Robert M. // 16 avril 2017 à 15 h 17 min //
      ………
      Demandez à Dieu Robert M., n’êtes vous point un inspiré…et ce ne sont pas des croyances mais une position doctrinale selon les Écritures.

      Est vous qui m’avez enseigné le baptême d’eau, le baptême de l’Esprit, le parler en langue est ce vous qui me l’avez donné….etc…
      Ce baptême de l’Esprit et le parler en langue je l’ai reçu quand j’étais à l’époque en plein service militaire assis sur un canon de l’Etat Major alors que je priais Dieu tard le soir dans mes tours de garde.
      Où étiez vous quand l’Esprit me visitait ce jour là assis en pleine nuit sur un canon ?
      Où étiez vous quand l’Esprit de Dieu tomba encore sur moi dans ma chambre alors que j’étais là solitaire au point que moi l’homme septique comme pas deux, je fus honteux et confus de voir que je ne pouvais ne plus croire en Dieu car il m’avait saisi malgré moi !
      Où étiez vous quand cherchant à savoir si Dieu existait et n’arrivant pas à y croire, une femme pria en son cœur et je vis un démon partir de ma poitrine et aller se cacher en mon cœur tout au fonds, car il a pris peur de la prière, moi même stupéfait de voir que j’étais en proie à une entité que je ne savais même pas qui était là ?
      Où étiez vous où priant en langue sous le drapeau de l’État major, je tombais sur ma face et sorti de mon corps plusieurs démons qui m’ont lâché ce jour là et je fus délivré par Dieu de puissance terrible ?
      Où étiez vous quand un soir cheminant et louant le Seigneur, tomba en mon véhicule une entité spirituelle multiple que j’appelle la chose et s’assit derrière mon siège en mon véhicule et qui voulu certainement ma mort et je fus arraché de mon corps afin de le combattre par l’Esprit, étant en proie à la peur et à l’angoisse…au point où jusqu’à ce jour effrayé, je ne comprends même pas ce qui m’était arrivé mais grâce à Dieu j’ai remporté la Victoire totale sur cette puissance terrible multiple…?
      Où étiez vous quand seul j’ai livré un combat dramatique contre des mercenaires et des loups dans l’Église même de Dieu et que j’ai remporté victoires sur victoires par l’Esprit de Dieu, menant à la délivrance des enfants de Dieu prisonniers de l’emprise de ces mercenaires au point ou je perdis tout ce que j’avais…?
      Où étiez vous Robert quand l’un de ces mercenaires me proposa de m’acheter pour ne pas qu’il plonge, me proposant non seulement des actions en entreprise, mais encore maisons et travail en plusieurs lieu, choses que j’ai refusé par la grâce de Dieu…. préférant la misère que le pain du mensonge et de la domination sur le peuple de Dieu…,?
      Où étiez vous Robert quand ayant tout perdu, il ne me restais que ma propre vie en ma main au point où la mort me semblait préférable à la vie, et que ce soir là dans l’angoisse et dans le désespoir, je voulu rencontré Dieu car je ne voulais plus vivre, je voulais lui remettre ma propre vie car j’étais trop fatigué pour poursuivre…et je mourus???(j’en sais rien) mais je rencontrai le Seigneur Jésus lui même, qui me fis une promesse assez particulière et que je vois se réaliser jour après jour, et qu’il me dit de sa propre voix : Il ne faut pas que tu restes ici, ce n’est pas encore ton temps, tu dois retourner…(Et c’est là que je compris que j’étais hors de mon corps, ailleurs)…
      Et là suppliant, dans ces lieux d’ailleurs je m’accrochais à lui car je ne voulais pas revenir sur terre, car j’en avais assez de vivre,….mais il m’a parlé et là il m’a fait traverser la porte de l’autre côté et je suis revenu à la vie…
      Mais sincèrement où étiez vous Robert M ?
      Est ce vous qui m’avez délivré de la mort et de mes angoisses, de mes peurs et de mes paniques …? Est ce vous qui m’avez délivré de la chose ? Est ce vous qui m’avez fait moi, ce Chrétien qui vous parle ? Est ce vous Robert M. ? Est ce vous qui m’avez fait triompher des mercenaires, est ce vous dans la mort qui m’avez pris sur vos ailes et m’avez transporté ? Est vous Robert M, qui m’avez fait connaitre la Vie Éternelle et qui me l’avez donné ?…

      Qui l’a fait ?
      Dieu le Père par son Christ Jésus… car je suis en Christ mon Seigneur et MON DIEU (puisque d’après vous je ne peux pas le dire ou le confesser car je le nie selon vous).
      Quand cesserez vous de me calomnier moi le Chrétien ? Si je soumets la langue du calomniateur au jugement de Dieu le Père par Christ mon Seigneur ne sera t-elle point jugée ?
      Oui elle sera jugée car ce sont là bien des calomnies…
      Et je dis : Mais jusqu’à quand Seigneur dois je de la sorte être méprisé par ceux que je vois en frères ? Jusqu’à quand mon Dieu…?

      Et cela parce que je ne vois pas comme vous…????!!!!
      Vous ai je demandé quelque chose ? je ne crois pas…et je ne vous dois strictement rien !

      Et bien, si je suis pour vous une énigme alors tant mieux, contentez vous d’entendre et d’écouter car pourquoi chercher ce qui est caché en Dieu le Père par Jésus-Christ son Fils Bien Aimé.

      Dire que vous osez appeler ma Foi et ma doctrine en Dieu une croyance…
      Je préfère garder le silence.

      Que Dieu le Père, seul vrai Dieu, soit glorifié en Jésus-Christ mon Seigneur et mon Dieu Sauveur par l’offrande de son sang Éternel !

    • « car je suis en Christ mon Seigneur et MON DIEU  »

      Alors là on atteint des sommets:

      Il faudrait savoir avec vous , tantôt Jésus est un dieu, tantôt il est votre Dieu ,si Jésus est vraiment le Dieu Véritable pourquoi vous acharnez vous a nier son égalité de nature avec Dieu le Père , le fait qu’Il possède les mêmes attributs et qu’Il ne fut jamais crée?
      Un être crée ne peut être Dieu au sens fort du terme parce que Dieu est par nature incréé, or Jésus dans le Livre de L’Apocalypse ne dit pas qu’IL eut un commencement mais qu’Il EST le commencement.
      Comment pourrait-il être le Dieu Véritable confessé par Jean et Thomas s’Il n’en a pas les attributs?

      « Cette histoire d’incarnation de la parole c’est du mensonge »

      Vous niez l’incarnation et rejetez donc toute l’interprétation que nous faisons du préambule de l’ Evangile de Jean qui appuie ce fait , qui démontre pourtant que Dieu c’est manifesté et révélé au milieu de nous par le Christ (Emmanuel) , parfaitement homme et parfaitement Dieu, ou alors vous êtes mono physiste comme les Coptes (ce qui ne me dérange pas) mais eux croient quand même que Jésus est parfaitement Dieu, le Seul vrai Dieu consubstantiel du Père.

      Vous écrivez:

      « Le Fils ne peut être fait calife à la place du calife, il ne peut être fait Père…

      (Je ne suis pas Hervé , je n’ai pas dit que Jésus était le Père, il s’en distingue en tant que Fils mais il est Un avec lui en substance)

      …parce qu’il est Fils et s’il est fils, il est Fils de Dieu…

      (IL est LE FILS UNIQUE venu du Père pas un fils de Dieu, Dieu n’a qu’Un Fils incréé les autres fils sont les anges il n’ont pas le caractère et le titre d’Unique PROPRE A JESUS SEUL, ce Fils fut toujours dans le sein du Père mais a la différence des anges qui furent crées Lui fut engendré » IL est sorti de Dieu , il parut )…

      … et comme il est Fils de Celui qui est Dieu et Père… ( Non , il est le Fils Unique venu du Père), et Seul Véritable Dieu, il ne peut être ce Dieu…

      (Et pourtant il EST ce Dieu par consubstantialité c’est pourquoi il lui est égal en attributs et nature, Jésus possède TOUT ce que le Père possède, en Apocalypse Il se présente aussi comme étant le Véritable )

      …là tandis qu’il(le fils) désigne lui même le Père pour être le Seul Véritable Dieu…

      (Seul…AVEC lui , la connaissance de Dieu et la Vie Eternelle sont le produit de la relation avec Dieu par Jésus-Christ (qui n’a pas le Fils (Unique) n’a pas le Père , les deux sont indissociables comme ils sont indissociables de l’Esprit-Saint).

      « De même comme il est Fils du seul Dieu véritable, il ne peut être en un seul dieu3en1 car le seul Dieu ne peut être que soit le Père ou le dieu3en1. »

      Dans votre entendement cela fait trois Dieux, le Chrétien qui crois en Jésus qui prie Jésus a foi en Jésus, prie Dieu , le SEUL vrai Dieu car l’un et l’autre sont indissociables comme le Saint-Esprit ne peut être dissocié de Lui puisqu’il est en appelé en Romains ou L’Esprit de Dieu (Dieu est Esprit) ou L’Esprit de Jésus-Christ tour à tour.

      Le seul Dieu ne peut être les deux, c’est soit l’un, soit l’autre.
      La Bible ne valide qu’un Seul Véritable Dieu : Le Père. »

      Dans ce cas , comment pouvez vous appeler Jésus votre Dieu , avec un D majuscule puisque selon vous le Seul vrai Dieu est le Père?

      Je ne conteste pas votre expérience mais vos conclusions quant à la Véritable Nature de Jésus-Christ.

    • @Robert M. // 19 avril 2017 à 10 h 00 min //
      …………………………
      Je n’ai jamais inscrit Christ en dieu mais en Dieu.
      Au nom de Jésus-Christ, je vous en conjure, «Dîtes ce que j’écris, ne dîtes pas ce que je n’écris point.»

      A cause de la Parole de l’Esprit qui a dit et validé ceci : Ô Dieu, ton Dieu
      Nul ne peut dire que Christ n’est pas Dieu sans se faire menteur car l’Esprit l’a déclaré Dieu par le Dieu Très Haut.

      Cependant il faut comprendre comment il est Dieu et pourquoi l’Esprit parle ainsi dans ce psaume des fils de Koré.
      Le psaume parle de ce qui est spirituel et il nous transporte dans l’excellence des choses célestes dans les cieux, où il se trouve des Dieux de différents rangs et de différentes autorités, des Anges de différents rangs et de différentes autorités.
      L’Esprit a parlé ainsi parce que l’Esprit parlait de choses profondément spirituelles et de ce qui se manifeste dans les cieux, dans l’autre création invisible, celle où tout est ESPRIT.
      Sur terre on parlera le langage des hommes, et on dira des hommes et des animaux et des insectes.
      Pour le Ciel, l’Esprit peut se permettre de dire des Dieux et des Anges car cela aussi est Vérité parce que tout est ESPRIT dans les Cieux.

      Et si moi j’ai forcé l’écrit à ce stade c’était afin de faire taire l’inintelligence car vous me jugiez et me condamniez de nier la divinité de Christ.
      Je ne nie pas sa divinité, je ne place pas sa divinité dans ce que vous concevez par le dogme, c’est à dire à l’intérieur du prisme trinitaire.
      Je vois la divinité du Christ à l’intérieur du Véritable, car il est le Véritable.
      Car si l’Esprit a dit : Ô Dieu, ton Dieu t’a OINT…
      Celui(Le Dieu) qui a oint ,fait de l’autre(Dieu) le Messie(oint), et Celui qui a oint est obligatoirement le Supérieur.
      Il ne peut y avoir égalité entre ces deux Dieux, car c’est l’inférieur qui est bénit par le supérieur et c’est pourquoi dans ce même psaume de Koré, L’Esprit rends le témoignage suivant :
      Il l’a fait de peu inférieur à Dieu.

      Ainsi comme vous l’avez dit c’est la Bible qui s’interprète elle même, et le contexte du psaume 8 ne fait pas de celui qui est oint l’égal de celui qui le oint, mais le place dans un autre rang, ce qui est acté par L’ESPRIT lui même :
      Psaumes 8:5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.
      Est ce bien ce qui est écrit ? de peu inférieur…
      Donc L’ESPRIT place le Messie dans un rang un peu inférieur.
      Oui c’est bien ce qui est écrit et le verset de Hébreux1 est tiré de ce psaume.

      Il existe une analogie terrestre de Christ à Dieu, c’est Joseph à Pharaon Ge.41:40.
      Honnêtement répondez à cette question :
      ► Joseph était-il égal à Pharaon quand Dieu a élevé Joseph par Pharaon aux yeux de toute l’Égypte et pourquoi ?
      (Je ne vous demande pas de croire ni de commenter mais de répondre honnêtement à cette question avec le verset biblique qui le dit.)

      ……………..
      Celui que nous connaissons sous le nom de Jésus est un être engendré c’est ce que dit la Bible.

      …………….
      La bible ne dit pas qu’il est le commencement, mais la Bible dit qu’il est le commencement de la création de Dieu.
      Il y a une différence entre les deux expressions que vous devriez apprendre à discerner.

      ……………..
      Encore une fois, on ne nie que ce qui est vérité pas ce qui est mensonge. On infirme le mensonge et on le dénonce.

      L’incarnation est un dogme interprétatif de la parole de Dieu a été faite chair.
      Je vous ai déjà dit que Jean1:1… ne parle pas de Christ mais de la parole qui sort de la bouche de Dieu, à cause de 1Jean1:1
      Comment pouvez vous être certain que ce que je dis est vrai ?
      Venez dans le Véritable et vous verrez, vous ne pouvez juger de ce que je dis que si vous venez dans le véritable.

      …………….
      Cessez de me comparez à X ou Y ou Z….venez à ce qui est écrit.
      Qu’ai je à faire des dogmes ou des avis ou des ressemblances avec…?
      Venez au Véritable et voyez vous aussi par vous même !
      La voix de la multitude n’est pas forcément voix de Dieu car il y a beaucoup d’appelés et peu d’Élus.

      …………….
      J’ai écrit ceci :
      Le Fils ne peut être fait calife à la place du calife, il ne peut être fait Père, parce qu’il est Fils et s’il est fils, il est Fils de Dieu, et comme il est Fils de Celui qui est Dieu et Père, et Seul Véritable Dieu, il ne peut être ce Dieu là tandis qu’il(le fils) désigne lui même le Père pour être le Seul Véritable Dieu.

      Ne coupez pas mes phrases car ce faisant vous enlevez toute la nature de ma pensée.
      Citez ce que j’écris ne faites pas de paraphrases coupées de ce que j’écris, car vous pourrez lui donner toute autre forme d’interprétation.

      Si dans ce que vous avez coupé, vous dîtes que vous n’êtes pas Hervé donc vous avez aussi parfaitement compris la suite, que Christ étant Fils Unique du Dieu Unique ne peut pas plus être part de ce Dieu Unique car il est lui même Fils Unique.

      ► Si son identité est Fils Unique d’un Seul Dieu Unique comment peut-il être encore part de ce Seul Dieu Unique vue que les deux sont Uniques ?
      Cela n’a pas de sens !

      ………………
      Christ n’est pas un incréé, il est ENGENDRÉ.
      Il est engendré il n’est pas incréé.

      ………………
      Vous dîtes : les autres fils sont les anges
      L’Écriture dit : Hébreux 1:5 Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils ?
      ► Vous, par votre allégation dîtes que l’Écriture est mensonge et que votre parole est vérité.

      Soit l’Écriture est mensonge, soit votre allégation est mensonge.

      ► L’Écriture est Véritable et dit la Vérité !

      Donc…

      ………………
      Vous dîtes : Et pourtant il EST ce Dieu par consubstantialité
      Ceci est votre interprétation et non pas ce que dit l’Écriture.
      Vous dîtes beaucoup de choses qui sont en opposition à l’Écriture,comme que les anges sont des fils de Dieu, ce qui est mensonge.

      On a aussi inventé le mot Eucharistie, Assomption pour faire valider un dogme et dire c’est écrit !

      ……………….
      Vous dîtes : Dans ce cas , comment pouvez vous appeler Jésus votre Dieu , avec un D majuscule puisque selon vous le Seul vrai Dieu est le Père?

      Il est Seigneur et il est Dieu par Dieu le Père selon l’expression de L’ESPRIT : Ô Dieu , ton Dieu…
      Ce n’est pas moi qui le dit, c’est L’ESPRIT et je ne peux aller contre L’ESPRIT, je dois dire ce que dit L’ESPRIT.
      L’ESPRIT dit Dieu, donc c’est Dieu, et non pas dieu.
      Et je l’ai écrit volontairement pour faire taire l’inintelligence de vos propos et vous porter à la réflexion.

      En disant qu’il est mon Dieu, je ne parle pas par incrédulité ou autre, mais par maîtrise de la Révélation, je dis par là que Dieu le Père a fait de Christ, Dieu pour les hommes, car Il(Le Père) lui a donné tous ses pouvoirs, et tout pouvoir depuis l’invisible jusqu’au visible et il(Le Père) l’a oint pour tout cela.
      Cependant L’ESPRIT dit dans le psaume :
      Psaumes 8:5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

      En parlant ainsi, L’ESPRIT me dit que Celui qui a oint le Messie demeure toujours Dieu(le plus grand car l’autre est de peu inférieur), et que le Messie même couronné de gloire et de magnificence(C’est à dire au summum de la Gloire donné par Dieu en qualité de Dieu) n’est pas son égal(l’égal de Dieu) car il est de peu inférieur. Peu certes mais inférieur tout de même !
      Donc Celui qui a oint le Messie demeure à jamais et à toujours Dieu, Dieu Très Haut, Dieu Suprême, Dieu au dessus de tout autre Dieu, Dieu des Dieux, le Seul que tout homme et tout Dieu, tout Ange , toute créature de l’Invisible et du Visible doit adorer.

      Un texte de l’AT en analogie ?
      Exode 7:1 L’Éternel dit à Moïse : Vois, je te fais Dieu pour Pharaon : et Aaron, ton frère, sera ton prophète.

      Si dans l’Esprit je parle, et je dis que Moïse est Dieu pour Pharaon, je ne mens pas, je dis la Vérité.
      Cependant dois je faire de Moïse mon Dieu ? Non !
      Si je fais cela, je suis tenu pour menteur et idolâtre.
      Si je suis moi même Pharaon et que je parle dans L’ESPRIT, je pourrais dire, il est mon Dieu ou Dieu pour moi, car il a été fait Dieu pour moi par Dieu… et je ne mentirais point.
      Mais si je dis catégoriquement que Moïse est le Dieu Très Haut ou Mon Dieu en Dieu Très Haut, là je ne suis plus dans la Vérité et dans le Véritable, et je ne peux pas dire cela par L’ESPRIT !
      Le Véritable c’est de dire, que le Dieu Très Haut a fait de Moïse Dieu pour Pharaon…

      Qui est Dieu au final ?
      Moïse ou Celui qui l’a établit Dieu ?
      Celui qui est Dieu véritable est UN et UN seul c’est L’Éternel Dieu celui qui a établit Moïse en Dieu pour Pharaon.

      Pharaon doit-il adorer Moïse car il est a été établi Dieu pour lui, par le Dieu Suprême ?
      Non !
      Si Pharaon doit adorer quelqu’un, ce n’est pas celui qui a été fait Dieu par le Dieu suprême, mais il doit adorer le Dieu suprême et ce Dieu là seul.

      C’est pourquoi le Messie a été fait Dieu de peu inférieur à Dieu et L’Esprit le lui atteste dans les cieux : Ô Dieu, Ton Dieu t’a oint….
      Il est évident que dans L’Esprit, le Messie est Dieu oint par le Père pour les hommes car il n’est aucun nom donné par lequel nous puissions être sauvé…etc

      Je ne mens point de dire qu’il est Mon Dieu par Dieu le Père ou Dieu pour moi par Dieu le Père, mais je ne l’adorerais point car Celui qui je dois adorer c’est le plus grand, le Dieu suprême, et le Dieu suprême c’est Celui qui oint et Celui là c’est Dieu le Père et Lui Seul.

      Comprenez si vous pouvez…que Celui qui possède l’Esprit de Dieu saisisse et voit le Véritable.

    • « Vous ai je demandé quelque chose ? je ne crois pas…et je ne vous dois strictement rien ! »

      Si ce n’est d’être en accord avec la Sainte doctrine, si vous contestez l’Incarnation et la Divinité du Christ (égale à celle du Père) vous vous positionnez spirituellement et en contradiction sur un aspect important de cette doctrine qui est au cœur de la foi de beaucoup ici, vous résister sur ce point est tout a fait normal , vous ne m’avez rien demandé ? Si ce n’est raison Bible à l’appui de ce que je crois mais vous réfutez mes arguments et ceux de tous ceux qui ont ferraillé avec vous sur le sujet qui nous occupe.
      Si vous ne me deviez rien pourquoi vous obstiner alors à me répondre?

    • @Robert M. // 19 avril 2017 à 10 h 19 min //
      …………………
      Vous me reprochez vos propres interprétations de la parole de Dieu, mais vous ne pouvez me reprocher de ne pas croire au Véritable.
      Vous ne pouvez jugez de ce que j’avance que si vous venez au Véritable.

    • L’expérience personnelle est une chose, je pourrais aussi vous livrer mon témoignage mais ce n’est pas le sujet, la Sainte Doctrine en est une autre ; Vivre l’action de Dieu dans notre vie n’empêche en rien que l’on puisse s’égarer dans nos raisonnements sur l’interprétation de sa Parole et même de nos expériences.
      Les apôtres quoi qu’ayant accompagnés et vu les miracles du Christ durent plusieurs fois corriger la perception qu’ils avaient de Celui-ci ou de la direction de Dieu dans leur vie.

    • @Robert M. // 19 avril 2017 à 13 h 26 min //
      ……………….
      Prenez votre propre exhortation à mon entendement pour vous premièrement car ce me semble l’homme/chacun est dans une perpétuelle quête de la Vérité.
      Celui qui croit être déjà arrivé est un orgueilleux et il ne sait rien, il a la maladie de la suffisance et de la prétention.
      Tous les jours chacun doit mourir et vivre en Christ car tous les jours chacun doit prendre croix et cela est aussi valable pour les convictions car chacun doit laisser le Seigneur l’émonder selon sa grande patience et sa grande puissance.
      Vous avez bâti sur des fondements que vous avez trouvé par ci et par là, et vous ne pouvez juger de mon fondement que si et seulement si vous entendez Dieu.
      Si avec les interpellations qui vous sont portées vous êtes incapable de vous remettre en question vous êtes un endurci car en ce qui concerne vos théologiens vous n’avez aucune preuve et véritable conviction que ce qu’ils ont conclu soit parole de Dieu.
      Vous pouvez tout autant être dans la conviction de leurs propres erreurs car eux non plus ne sont pas aussi fiable que cela(Beaucoup l’ont déjà démontré), et la voix de la multitude n’est pas forcément voix de Dieu.
      Le Ktolicisme a beaucoup de voix en sa faveur mais aussi beaucoup de fondements fallacieux… Pensez vous que vous n’en avez point alors que vous êtes né théologiquement sur leur fondement ?
      Je vous le dis vous aussi avez des fondements fallacieux et je puis en juger car j’ai vu ce qui est écrit et ce qui est écrit ne cadre pas avec votre enseignement.
      Croyez au moins à cause de cela, apprenez à vous remettre en question en vos convictions et posez vous les bonnes questions car les Ktoliques eux aussi sont pleinement convaincus de leur mariolatrie, leur Eucharistie, leur Assomption etc…, mais ils ne se remettent pas en question et ne se posent pas les bonnes questions pour savoir s’ils sont dans le Véritable en Jésus-Christ ou dans le faux.
      Et c’est bien pourquoi ils demeurent dans le faux et ne viennent pas tous à la lumière.

      Avant vous, j’étais comme eux et aussi comme vous, j’ai du apprendre à me dépouiller pour que Christ me revête et cela c’est aussi mon témoignage et Dieu m’en est témoin.

    • « 1L’Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit:
      2Qui est celui qui obscurcit mes desseins Par des discours sans intelligence?
      3Ceins tes reins comme un vaillant homme; Je t’interrogerai, et tu m’instruiras…

      4Où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le, si tu as de l’intelligence. »

      « Où étiez vous quand l’Esprit me visitait ce jour là assis en pleine nuit sur un canon ?
      Où étiez vous quand … Où étiez vous quand …. Où étiez vous … Où étiez vous quand …Où étiez vous quand seul j’ai livré un combat dramatique contre des mercenaires… »

      Que vous importe ou je pouvais être ? En quoi cette manière de m’interpeller sur votre expérience avec Dieu pourrait vous donner plus d’autorité dans votre interprétation des Ecritures comme si votre expérience justifiait votre éclairage en matière de doctrine?

    • @Robert M. // 19 avril 2017 à 13 h 55 min //
      ………………….
      L’intérêt de ce que je vous ai écrit réside dans le faits que vous n’avez aucune autorité sur moi et sur ma conscience, que ce n’est pas vous qui m’avez fait et ce n’est pas à vous de me juger en qualité d’homme car je suis à Dieu, je lui appartiens et mon fondement c’est Dieu par Christ et en Christ son Fils.

      Quant à mon témoignage ce qui est écrit est véritable et Dieu m’en est témoin, comprenez par là que celui qui méprise l’un de ces plus petit qui croit en Dieu par Christ, méprise celui qui l’a attiré à Christ et méprise aussi Christ qui le fonde en Dieu.

    • Robert M. // 21 avril 2017 à 8 h 54 min //

      « Quant à mon témoignage ce qui est écrit est véritable et Dieu m’en est témoin, comprenez par là que celui qui méprise l’un de ces plus petit qui croit en Dieu par Christ, méprise celui qui l’a attiré à Christ et méprise aussi Christ qui le fonde en Dieu. »

      Encore une fois je ne conteste pas la validité de votre témoignage personnel mais vos erreurs doctrinales (je ne comprend pas que vous fassiez l’amalgame) , ce n’est pas ma faute si vous vous sentez méprisé parce que l’on vous résiste ouvertement et avec ténacité dans ce domaine , je ne vous ai jamais dénié pour ma part la qualité d’enfant de Dieu, mais tout enfant de Dieu que vous êtes vous pouvez vous tromper sur « la nature de Dieu manifestée en Jésus-Christ ». Vous n’êtes pas victime d’une cabale juste de votre présomption en matière d’exégèse.

      Si je vous méprisait vraiment j’ignorerai carrément toute votre argumentation fort d’une certitude inébranlable , alors que je m’efforce de réfléchir à sa pertinence ou non en y répondant (certes de manière exégétique) , mais voilà jusqu’à présent vous ne m’avez simplement pas convaincu.

      Ainsi contrairement à vos dires je reste persuadé que celui qui déclare « Je suis l’alpha et l’oméga » est effectivement Le Dieu tout puissant comme celui qui déclare  » Je suis le Premier et le dernier, j’étais mort et je vis aux siècles des siècles  » est aussi le Dieu tout puissant.

    • @Robert M. // 21 avril 2017 à 8 h 54 min //
      ………………….
      Encore une fois vous ne pouvez juger de mon enseignement que si vous venez au Véritable parce que vous jugez que mon enseignement est faux par rapport à vos propres convictions et non par rapport à ce que Dieu dit ou encore ce qui est véritablement écrit.

      Sortez de vos dogmes, venez au véritable et là jugez. Vous avez lu des hommes, avez vous entendu ce que Dieu dit en sa parole ?
      C’est ici que je vous attends et non point sur vos dogmes.

      Moi aussi je peux crier que vous êtes dans l’erreur…mais cela ne sert à rien …

      Venez au Véritable et jugez !

    • @Robert M.
      ……..
      Soyez au moins rigoureux.
      Si le Père est le Dieu du Fils, le Fils n’est pas le Dieu du Père et ce n’est pas le Père qui procède du Fils, mais le Fils qui procède du Père.

      A cause de cela même tout ce que le Fils est, le Père l’est obligatoirement mais tout ce que le Père est, le Fils ne l’est pas !
      Exemples :
      – Le Père est le Chef du Fils, mais le Fils n’est pas le Chef du Père
      – Le Père est le Dieu du Fils, mais le Fils n’est pas le Dieu du Père,
      – Le Père a tout donné au Fils, mais le Père n’a rien reçu du Fils,
      – Le Père a tout soumis au Fils, mais le Fils n’a rien soumis au Père,
      – Le Père envoie le Fils, mais le Fils n’envoie pas le Père,
      – Le Père ne prie pas le Fils, mais le Fils prie le Père,
      – Le Père n’adore pas le Fils, mais le Fils est adorateur du Père en Esprit et en Vérité,
      – Le Père est le Dieu Très Haut, mais le Fils a été fait de peu inférieur au Père, donc il n’est pas Dieu Très Haut et le Seul Dieu Très Haut, c’est le Père

      Et je peux en produire d’autres comme cela.

      De sorte que tout ce que Christ est ou a, le Père l’est ou l’a ou a donné au Fils d’être mais l’inverse est faux ! Car c’est le Père qui donne au Fils et non l’inverse.

      Le Père est alpha et omega, le fils est premier et dernier et non point alpha et omega mais le Père est aussi premier et dernier.

      De sorte que le Père est alpha et omega, premier et dernier, commencement et fin et le Fils est premier et dernier.

    • Robert M. // 21 avril 2017 à 9 h 16 min //

      « Vous avez bâti sur des fondements que vous avez trouvé par ci et par là, et vous ne pouvez juger de mon fondement que si et seulement si vous entendez Dieu.
      Si avec les interpellations qui vous sont portées vous êtes incapable de vous remettre en question vous êtes un endurci car en ce qui concerne vos théologiens vous n’avez aucune preuve et véritable conviction que ce qu’ils ont conclu soit parole de Dieu. »

      Présomption encore, je n’ai tiré aucune conviction de votre argumentation en ce qui concerne la véritable nature de Jésus-Christ parce qu’elle est lacunaire mais je suis par contre convaincu (par l’Etude et le prière) de la Vérité de ce qu’Il est Bible à l’appui , c’est à dire « le Dieu Véritable et le vie éternelle au même titre que son Père » . L’argumentation des divers théologiens qui ont débattus sur l’interprétation de la Parole de Dieu peut s’avérer utile mais ce que je tiens je le tiens d’abord de mon étude de la Parole de Dieu et de ma communion avec Lui. Ne me prenez pas pour un perdreau de l’année.

      « …vous ne pouvez juger de mon fondement que si et seulement si vous entendez Dieu… »

      Oui en gros vous me dites « si vous étiez de Dieu vous recevriez mes paroles  » sous une autre formulation!

      C’est avec ce genre de remarque que l’on peut mesurer toute votre suffisance, en effet puisque vous prétendez avoir reçu l’éclairage de Dieu Lui-même sur ces choses à quoi bon en discuter puisque tous vos contradicteurs sont nécessairement et par voie de conséquence dans l’erreur puisqu’en substance contester votre « argumentation » c’est contester avec Dieu; Je comprend mieux pourquoi vous m’avez « avertis  » ailleurs que j’allais finir par lasser la patience de Dieu!

    • @Robert M. // 21 avril 2017 à 9 h 16 min //
      Citation : Oui en gros vous me dites « si vous étiez de Dieu vous recevriez mes paroles » sous une autre formulation!
      …………………..
      Vous avez une drôle de manière de me lire.
      Ce n’est pas ce que j’ai dis : j’ai dis par mon propos que si vous venez à Dieu, c’est à dire au Véritable à ce moment vous pourrez juger si ce que j’écris vient du véritable.

      Je vous ai bien écris : Vous ne pouvez jugez de ce que j’avance que si vous venez au Véritable.

      Voyez vous même mes propos vous les interprétez en travers.
      Ai je besoin de plus pour savoir comment vous lisez la Bible car même mes propres écrits qui sont pourtant simples vous les tordez dans tous les sens.

      Non si je dis que vous fatiguez Dieu, c’est vrai vous le fatiguez car vous lassez l’Esprit de Dieu par votre manière de faire car vous ne venez pas à Lui pour juger mais vous jugez quand même.
      C’est ici ce que j’ai souligné.

    • Robert M. // 21 avril 2017 à 9 h 36 min //

      « Avant vous, j’étais comme eux et aussi comme vous, j’ai du apprendre à me dépouiller pour que Christ me revête et cela c’est aussi mon témoignage et Dieu m’en est témoin. »

      Pour ma part j’ai du apprendre a me dépouiller pour revêtir le Christ , c’est aussi mon témoignage et Dieu m’en est tout aussi témoin mais cela ne me met pas plus que vous à l’abri de l’erreur. Vous pouvez fort bien sortir d’une erreur pour tomber dans une autre, soyez en certain.

    • @Robert M. // 21 avril 2017 à 9 h 36 min //
      Citation : Vous pouvez fort bien sortir d’une erreur pour tomber dans une autre, soyez en certain.
      ………………
      Et vous aussi pas moins.

    • « Non si je dis que vous fatiguez Dieu, c’est vrai vous le fatiguez car vous lassez l’Esprit de Dieu par votre manière de faire … »

      Non c’est vous que je fatigue, vous que je lasse , vous qui vous faites le porte parole de ce qu’IL éprouve à mon égard ,alors que vous l’ignorez parfaitement , vous positionnant ainsi en oracle de Dieu et moi en « petit trublion ignorant » confirmant ainsi ce que j’ai écris plus haut: de votre point de vue aller contre votre interprétation de la Parole au Sujet de l’égalité de nature du Père, du Fils et du Saint-Esprit c’est résister à Dieu.

      Comme je le constate encore  » le petit » « le méprisé » « celui qui est assis au dernier rang » a malgré tout une très haute opinion de lui-même puisqu’il peut se permettre lui de parler pour Dieu . Ne me prenez pas pour un idiot, je comprend très bien votre « manière de faire » mais je loue pour ma part la patience de Dieu à votre égard qui supporte depuis longtemps votre égarement en matière de doctrine.

    • @Robert M. // 22 avril 2017 à 11 h 00 min //
      ……………….
      Il y a lasser la patience des hommes par une manière de faire et lasser la patience de Dieu par une autre manière de faire :

      10 L’Eternel parla de nouveau à Achaz, et lui dit:
      11 Demande en ta faveur un signe à l’Eternel, ton Dieu ; demande-le, soit dans les lieux bas, soit dans les lieux élevés.
      12 Achaz répondit : Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas l’Eternel.
      13 Esaïe dit alors : Ecoutez donc, maison de David ! Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, Que vous lassiez encore celle de mon Dieu ?
      14 C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.
      15 Il mangera de la crème et du miel, Jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.

      ……………

      Que vous fassiez une toute autre interprétation de ce que j’ai écris, c’est votre opinion et vous faîtes ainsi sur bien des propos que j’écris, vous les tordez, vous les interprétez à votre manière, vous m’accusez même dans ce que je n’ai pas écris, vous écrivez même des choses que je n’ai pas écrites pour me les imputer en accusations etc…
      Ainsi, je ne discuterai pas sur vos opinions et selon qu’il est écrit : Romains 14:1 …ne discutez pas sur les opinions.

      Je crois que mon intervention s’arrête sur la doctrine et sur la doctrine seule.

    • « Citation : Vous pouvez fort bien sortir d’une erreur pour tomber dans une autre, soyez en certain.
      ………………
      Et vous aussi pas moins. »

      Relisez moi bien et vous verrez que je m’incluais dans cette possibilité..

    • @Robert M.
      …..
      Quoi qu’il en soit pourquoi me portez vous le jugement si tant est que vous estimez qu’il est encore plus adapté pour vous ?
      Où se situe votre logique ?…, sinon de dire que vous êtes vous même dans le véritable et l’autre dans l’erreur.
      Si vous estimez que votre propre parole vous sied avant les autres, dans ce cas, vous devez reconsidérer votre position en revenant simplement à ce qui est écrit et en faisant table rase de tous ce que les hommes vous ont appris car vous êtes incapables de les valider en véritable envoyé de Dieu disposant de la parole de Dieu.

      Je crois que l’on ne peut saisir les choses que si l’on demeure sur ce qui est écrit et uniquement sur ce qui est écrit mais si on dit que l’on voit, et bien on ne verra pas plus.
      Le fondement ce ne sont pas ceux qui sont venus après les apôtres, mais l’enseignement des apôtres eux même.
      Si leur enseignement est bafoué, le fondement s’effrite et les murs se fissurent.

      Tous les jours chacun doit se charger de sa Croix, or la Croix c’est la mise à mort de tout, et cela est tout aussi valable pour les convictions personnelles.
      Celui qui dit qu’il sait, ne sait rien, il a la maladie de la suffisance et il est remplit d’orgueil.

      L’Athée jugera vous et moi d’être des bornés et d’être dans l’erreur, en parlant comme eux, vous les ressemblez et cela n’est point de l’Intelligence, ni de la Sagesse…

    • « Je vous ai bien écris : Vous ne pouvez jugez de ce que j’avance que si vous venez au Véritable. »

      Mais voilà , étant déjà en communion avec le Véritable par Jésus-Christ depuis plus de 30 ans IL ne m’a jamais fait le reproche de considérer (à la lumière de sa Parole) qu’honorer son Fils au même titre que Lui lui était préjudiciable, en horreur , une hérésie.
      Voilà des années que dans la communion de L’Eglise nous adorons le Père et le Fils dans nos chants et voilà nous aurions tous tout faux (le Saint-Esprit restant muet sur la question) parce que Shor l’a décrété ainsi.

      Je comprend fort bien que lorsque que vous dites « que je ne pourrais juger de ce que vous avancez »…donc de la validité de votre enseignement et non de son invalidité… » que si vous venez au Véritable » … sous entendu : parce que vous n’êtes pas dans le Véritable sans quoi vous auriez reçu mon enseignement.

    • @Robert M.
      Depuis des siècles on voue un culte à Marie dans le Ktolicisme sans que cela ne les dérange plus et qu’ils ne se trouvent point hors du Véritable.
      Vos propos ne riment strictement à rien !
      Même les hommes du Monde ne s’inquiètent point de leur Salut tandis qu’ils sont en pleine perdition et ils vous maudiront même de leur parler de Dieu et du Salut par Christ car vous dénoncerez leur position qu’ils estiment juste.
      Donc ce que vous dîtes n’a aucun poids !

      Parlant de l’honneur dû au Fils, il ne parle pas en cela de l’adoration dû au Père sinon il n’aurait pas dit :
      Jean 4:23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

      Le Père est Chef du Fils cela vous ne l’effacerez JAMAIS !

  18. Bris Stekouant // 26 mars 2017 à 19 h 16 min // Répondre

    Pour ma part, je penses que l’antéchrist viendra de l’intérieur. Amenant peut être les gens à detester ceux qui n’ont pas la même vision qu’eux. Beaucoup aimé par ceux ayant des esprits faibles et pouvant même séduir les élus de Dieu s’il en faut. J’en suis sûr et certain qu’il viendra d’une culture chrétienne, connaissant bien la parole de Dieu pour mieux l’exploiter, ce sera un soit disant homme de Dieu très connu de tel sorte que lorsque le Seigneur Jésus paraitra que tous soit surpris de constater que c’est lui. Cet homme là fera par le suit beaucoup de mal.

    • L’antéchrist viendra de Syrie:

    • Robert M. // 5 avril 2017 à 17 h 04 min //

      Voilà qui est catégorique et clair , à défaut de savoir qui ce sera on sait au moins d’où il viendra, Richard serait-il au nombre des prophètes d’Actu C?

    • D’un sens c’est assez plausible il est bien écrit que certain diront » le Christ est ici ou là » . Quand on voit comment ceux qui détestent les musulmans s’en méfis je ne les vois pas se laisser séduire par eux !! mais chacun y verra ce qu’il veut y voir c’est certain

    • @Catherine Bunel // 17 avril 2017 à 19 h 10 min //
      ………….
      Le constat que tu fais Catherine est bien alarmant car voir en l’Islam l’Antichrist c’est vraiment parler hors de l’Esprit car l’Esprit lui même dit que les antichrist sortent du milieu même des chrétiens.
      On est devenu avide du sensationnel et de l’émotionnel et on ne prophétise plus selon l’Esprit mais selon l’âme et l’intellect et c’est ce qui fait le désastre du peuple de Dieu.

      On cherche l’antichrist dans le monde quand la prophétie dit qu’on le retrouvera assis dans le temple de Dieu se proclamant lui même Dieu.
      Depuis quand le Temple de Dieu c’est l’Islam ou une quelconque autre religion ou encore le monde politique ou autre chose ?????
      Le Temple de Dieu c’est l’Église et l’Église ce sont les croyants et c’est là que le(s) Antichrist(s) sont assis aujourd’hui.
      L’apôtre a bien écrit qu’il faut que l’apostasie vienne avant.
      L’Apostasie est déjà venu depuis le premier siècle des apôtres et l’Antichrist que Jean appelle les Antichrists sont sortis depuis cette époque et son venus de l’Église.
      Et Jean exhorte fermement les disciples et donne des moyen afin de le(s) reconnaitre.

      L’Antichrist est un Corps et non point un et seul individu et le premier fut Judas Iscariot.

    • je dis , Shor , c’est que chacun veut y voir ce qui l’incommode le plus , pour certain ce sera l’islam pour d’autres les catholiques pour d’autres juste le pape . Pour ma part je fais ce que me recommande Jésus je regarde les signes et je m’attend à lui car lui seul a et est la vérité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :