Lyon : amoureux, le père Gréa quitte l’Église pour se marier

"J'ai commencé à construire une relation avec une femme avec laquelle je pense que Dieu m'appelle à vivre", a expliqué le prêtre dans une lettre.

Prêtre Grea, diocèse de Lyon.

C’était le curé le plus populaire du diocèse de Lyon. Avec les concerts de rock « Pop louanges » du groupe Glorious, il remplissait son église Sainte-Blandine et avait acquis une notoriété dans toute la France grâce aux tournées du groupe. Celui que l’on pouvait croiser en jean et chemise dans le quartier de la Confluence n’hésitait pas non plus à poser sable laser à la main façon Star Wars sur son compte twitter.

LIRE LA SUITE…

64 Comments on Lyon : amoureux, le père Gréa quitte l’Église pour se marier

  1. Courageux , j’espère que cet homme fera une réelle rencontre avec Christ et oubliera toute idolâtrie , déjà le groupe Glorious , parle , maintenant , de Jésus du Saint Esprit dans leur chants , je pense vraiment que Dieu veut se faire connaître à cet homme

    • IL a déjà rencontré sa femme, ce qui n’est pas la moindre des choses, le Seigneur bénisse ce couple.

  2. Bravo à ce prêtre qui vit dans la Lumière.Puisse les Catholiques revenir à la Lumière de la Parole de Dieu qui les délivrera des traditions humaines parfois inhumaines

    • frédérique // 24 février 2017 à 11 h 53 min //

      qui es tu pour juger une confession religieuse?

    • Nulle confession n’est intouchable…

      Entre juger (c’est à dire condamner dans votre terminologie) et dicerner il y a une différence. Jésus Christ avant sa mort et une fois ressuscité a dicerné et donné son jugement de valeur, prévenu des conséquences, et donné le choix aux hommes de suivre ses conseils quant aux différentes compréhension de la Parole et les pratiques qui en découlent…
      Comprendre ce que jésus a enseigner, le croire, s’y attacher et l’annoncer, ne signifie pas condamner qui que ce soit. Si nous sommes appelés à faire ce que Christ a fait, et que nous sommes incapables de faire ceci, il nous manque un bras ou une jambe… et si nous le faisons en condamnant (c’est à dire sans la patience et l’amour du Seigneur) il nous manque un autre bras ou une autre jambe.
      Juger quelqu’un simplement parce qu’il annonce la vértité n’est-il pas aussi problématique ?

  3. georges buediena // 21 février 2017 à 14 h 25 min // Réponse

    Madame Bunel,le titre de ce post pose un sérieux problème de sincerité dans un site dit  »évangélique ».Ne donnons pas l’impression aux gens que le mensonge est un héritage de la reforme.Quitter la prêtrise ne signifie pas forcément quitter l’église.Vous dites qu’il pourra quitter toute forme d’idolatrie.Eh bien la prolifération cancéreuse de certaines églises dites évangéliques nous plongent au coeur des idolatries pires que les statues mariales.A gauche et à droite,nous avons églises,pied de Jésus,oeil de la foi,intervention rapide de Dieu,parole vivante,….Ces officines spirituelles aux doctrines semblables,contraires et contradictoires personalisent l’homme de Dieu et non l’Eternel.Bref,l’évangélisme nous a apporté(chez moi au Congo) l’obscurantisme et la crétinisation aussi.Bonne chance à ce prêtre,seuls Dieu et sa conscience savent.

    • @georges buediena

      « Eh bien la prolifération cancéreuse de certaines églises dites évangéliques nous plongent au coeur des idolatries pires que les statues mariales. »

      Il suffit de dire ce que la Parole dit :
      « l’insoumission est aussi coupable que le péché de divination et la désobéissance aussi grave que le péché d’idolâtrie »

      Dire « pire » à la place de « aussi coupable » et « aussi grave » est déjà un problème…

      L’article est intégralement repris du Point. Je doute que ce soit une volonté délibérée de la Rédaction de fausser la réalité.
      Le prêtre quitte son sacerdoce et non l’église catholique, c’est une question de bon sens. C’est déjà bien. Cela peut être un pas anodin ou non. Dieu le sait.

    • @georges buediena
      Témoignage d’une convertie congolaise ancienne catholique
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2013/02/17/hommage-jean-louis-jayet-osborn-etait-un-passionne-un-accroc-un-evangeliste-qui-a-donne-toute-sa-vie/

      Née au Congo Kinshasa, de parents catholiques, je fis mes études primaires et secondaires au lycée de Kisantu dans le Bas Congo dans un lycée dirigé par des nones belges. J’ai failli à mon tour devenir none.
      Mais, pendant je faisais mes études universitaires dans la capitale, et par pure grâce, je pus lire la 1ère édition de son livre (TL Osborn) «La vie comblée» Cela changea toute ma conception du Christ Jésus. Je ne peux l’expliquer mais c’était pour moi ineffable. C’est donc T L Osborn, au travers de son livre qui m’avait conduit au Vrai Jésus.Il est mon premier père spirituel.

  4. Étant donné que bibliquement parlant il n’y a incompatibilité entre aucun des ministères et le mariage (bien au contraire puisque selon le plan de Dieu nous sommes tous appelés au sacerdoce royal [1 Pierre 2:9]) cet homme fait bien de ne pas vivre dans une hypocrisie totalement inutile. Et le leadership catholique, le Pape en tête, devrait reconnaître comme un précepte humain (voire démoniaque selon Jacques 3:15) le célibat obligatoire pour les prêtres, et le mettre à la poubelle. Au moins, cela ferait une source de disfonctionnement en moins, et donc moins de cas d’homosexualité et de pédophilie chez eux. Certe, un détail dans la construction babylonienne mais de taille quand même.
    Il faut se réjouir rien que du fait que cet homme soit amoureux d’une femme (et non d’un homme), sachant qu’il y a même (au moins un cas en France) de concubinage non dissimulé entre un prêtre catholique et un pasteur protestant…
    Non ce n’est pas une blague. C’est à faire dresser les cheveux sur la tête d’un chauve !

    • «concubinage non dissimulé entre un prêtre catholique et un pasteur protestant… »
      Romains 2.24 Le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens

    • Apocalypse 12.12 Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

  5. Vouloir se marier n’est pas synonyme d’une prochaine rencontre avec Christ.
    Il y a des fidèles catholiques, mariés, qui restent catholiques entourés de leurs lot d’idoles.

    Je me demande à qui est dédié votre faux constat : un inconverti qui veut Christ, ne se cache
    pas sous le couvert du mariage ! !

    Réfléchissez enfin. Monsieur Gréa est amoureux d’une femme,
    mais pas amoureux de Christ ; en tout cas il ne l’a pas dit. Ce n’est pas parce qu’il utilise
    un générique universel  » Dieu » que nous devons lui attribuer les  »saints arguments » . . .

  6. Enfin un prêtre qui a compris ce qui était marqué dans la Bible !
    « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. » (Ephésiens 5. 31)

  7. Le sexe c’est agreable mon gars(avec le sexe opposé)sois heureux et prend ton pied

    Ta femme est comme une source d’eau pure. Bois à cette source ! Ne laisse pas son eau couler dans les rues et se disperser sur les places publiques. Qu’elle soit pour toi seul ! Ne la partage pas avec des étrangers. Remplis-la de bonheur, trouve ta joie dans la compagne de ta jeunesse. Ta femme est aimable, et gracieuse comme une gazelle. Que son corps te comble toujours de plaisir. Abandonne-toi sans cesse à son amour.

    • L’érotisme prend l’amour donne

    • Dictature & Exclusivité : NON
      Démocratie & Inclusivité : OUI
      😀

    • You’re right Eliane, it’s not always easy for men, Thanks for forgiving

    • @David Abner, un hétérosexuel frustré enfermé dans la règle de la prêtrise Catholique aura une maîtresse cachée ou fréquentera des prostituées (c’est souvent le cas) , il ne deviendra pas homosexuel ou alors l’a toujours été de même qu’il ne deviendra pas pédophile pour compenser ou alors il l’a toujours été.

    • Alberto Rivera a mentionné les religieuses

    • @Eliane
      En fait Metanoia cite Proverbes 5:15-19 mais c’est vrai, il aurait dû coupler avec 1Corinthiens 7.3 «Que le mari rende à sa femme ce qu’il lui doit »

    • Delmache Sylvie // 25 septembre 2013 à 11 h 42 min //
      Il y a un excellent livre de Jean Claude Buis : Voyage au cœur de l’intimité du couple. Il y a des couples que le Seigneur a équipés pour venir en aide, conseiller d’autres couples et je crois que Marie Claire et Jean Claude Buis en font partie.

  8. Génial il vaut mieux se marier que brûler ou abuser les petits garçons et les petites filles !

    Il va enfin être heureux fonder une famille et rendre une femme heureuse ……..

  9. Franchement , chère soeur en Christ ,  » toi que a fait une réelle rencontre avec Dieu  » ‘( je n’en doute pas ) et qui a laissé , « toute idolatrie  » ( c’est à prouver ..) ton commentaire me donne envie de vomir ( j ‘exagère) Pourquoi ? Parce que je crois que de nombreux catholiques servent Dieu et aiment Dieu . Ils marchent eux aussi « dans le salut » . Le groupe glorious et Hopen , desquels le père Gréa était trés proche , annoncent clairement le salut et font des concerts d’évangélisation de partout . Donc , ne te place pas en hauteur (plus haut que lui sur la question de l’expérience spirituelle ) . Je parle pour moi aussi , restons humble , sans jugement .Et ne te sens pas obligé de mettre ton grain de sel sur tous les sujets .(..Un vieux pentecôtiste ….)

    • Rom 10.1-4
      Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés. Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice (via Marie et le culte des saints) ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu; car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.

    • Femme du sud // 22 février 2017 à 9 h 42 min //

      @ Pierre
      Un vieux (J’en suis sure) pentecotiste (a verifier car de nos jours…) Grincheux, qui croit pouvoir dire a « sa tres chere soeur » de ne pas metre…..son grain de sel partout!!!
      Ici c’est un forum monsieur, chacun est libre jusqu’a irrespect, pourtant vous depassez les bornes.

  10. Sa position est Biblique, et donc raisonnée et raisonnable! Si les cathos lisent la même Bible que les chrétiens? Pas certain,pas certain du tout?

  11. — Alléluia ! Enfin un prêtre (ou plutôt ex-prêtre) qui a compris que Dieu ne peut pas interdire de se marier, même si l’église catholique le fait !
    — Ce n’est pas nouveau, la Bible parle ainsi :
    1 timothée 4, 1-5 : «L’Esprit dit expressément que dans les derniers temps quelques-uns se détourneront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs, et à des doctrines de démons; Par l’hypocrisie de faux docteurs, dont la conscience sera cautérisée, Défendant de se marier, commandant de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés, afin que les fidèles et ceux qui ont connu la vérité, en usent avec actions de grâces. Car tout ce que Dieu a créé, est bon (y compris le mariage !), et rien n’est à rejeter, quand on en use avec actions de grâces ; Parce que cela est sanctifié par la parole de Dieu et la prière.»
    — Beaucoup de prêtres quittent ainsi l’église catholique quand leur amour pour une femme ne peut plus être caché ! Ils dénoncent alors par leur conduite l’hypocrisie de ce système qui aliène les hommes et leur fait faire des choses horribles (amour en cachette, homosexualité entre prêtres, assassinats d’enfants qui naissent de ces unions “pas catholiques” – Voir les bandes dessinées d’Alberto Rivera !)
    — J’espère qu’il s’apercevra qu’il sert mieux Dieu étant marié que célibataire forcé !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • « Beaucoup de prêtres quittent ainsi l’église catholique quand leur amour

      pour une femme ne peut plus être caché ! »

      Celui-ci vous a-t-il dit qu’il a quitté l’église catholique ?

    • Il y a confusion , il n’est plus prêtre parce que ce Mariage l’exclu de manière automatique de la prêtrise Catholique, mais il est toujours Catholique, il a rencontré sa femme pas embrassé la foi évangélique.

  12. A quand la fin de ce calvaire inutilement imposé à des humains exactement semblables aux autres ?

    • On ne fait pas le séminaire par obligation, ceux qui veulent entrer dans la prêtrise Catholique connaissent les contraintes liées à ce sacerdoce et ont le temps du séminaire pour se déterminer.

    • @Robert M.
      Certe… cela change-t-il pour autant quelque chose à l’aberration de cette pratique ?

      En effet, 1Tim4 nous en parle : « …l’Esprit déclare clairement que, dans les derniers temps, plusieurs se détourneront de la foi parce qu’ils s’attacheront à des esprits trompeurs et à des enseignements inspirés par des démons. […] Ces gens-là interdiront le mariage. »

    • Au début on pense tenir, après on découvre la réalité du terrain lorsqu’il faut vivre chaque jour (ou presque) au milieu des paroissiennes, çà fait penser à Pierre qui était sûr de pouvoir défendre Jésus….. 😀

    • L’Écriture est comme la Constitution de l’Église (au sens large) et lorsqu’une loi est inconstitutionnelle (anti-biblique) il faut la dénoncer continuellement dans l’espoir qu’elle sera un jour abrogée. Othniel est dans la bonne ligne. Bien entendu les problèmes de fond du catholicisme restent intacts même si Rome évolue sur la question du mariage des prêtres.

  13. Celui qui a trouvé un conjoint a trouvé le bonheur. Vivent les mariés.

  14. Très bonne initiative et tous mes vœux de bonheur.

  15. Je connais un ex prêtre qui s’est marié et qui a eu des enfants (il est, actuellement grand-père). Il est devenu pasteur baptiste. Ainsi, il n’a pas trahi son vœu de servir Dieu mais il s’est opposé à la doctrine catholique du célibat qui ne remonte qu’au onzième siècle. C’est donc ainsi qu’il a obéi aux ordres de l’apôtre Paul qui veut que celui qui veut devenir épiscope (surveillant) se marie et montre l’exemple dans l’éducation de ses enfants. Actes ch.20.13-30 mon tre bien qu’anciens et évêques ou épiscopes ou surveillants sont biens identiques dans la pensée de Paul. Dans la pensée des assemblées évangéliques, le pasteur est l’épiscope et il n’y en a pas d’autres dans une assemblée. C’est ainsi qu’il peut dire n’importe quoi sans rencontrer d’opposition fraternelle. Ainsi, dans une assemblée évangélique, surtout de pentecôte, le pasteur reste maître et juge de tout et aucunne opposition n’est permise. C’est pour cela que beaucoup partent, et que les assemblées ne progressent que difficilement.

    • Je suis du mouvement pentecôtiste et j’peux vous dire que toutes les églises que j’ai connu (j’en ai connu 4 dont 1 où je suis resté 27 ans) je n’ai jamais observé un pasteur (dans la plupart des versions bibliques cité « l’évêque ») qui se comportait en « despote ». J’ai toujours connu le modèle suivant (et je pense que c’est celui-ci le meilleur): d’un (ou plusieurs pasteurs comme à Mulhouse par exemple où ils sont 6 ou 7 avec un pasteur principal, certes, suivant le nombre de membres dans l’église) entouré d’anciens et de diacres ou diaconesses et ce groupement de personnes qui forment « l’équipe pastorale » ou le « Conseil d’église ». Et je pense qu’ainsi, toute tentative ou tentation de régner en « maître absolu », ne peut avoir lieu! D’autant plus quand ces gens gardent à l’esprit que le « chef suprême » de l’église (comme de l’Eglise avec un grand « E ») est JESUS!!!

    • SamuelB
      Dans l’Eglise apostolique, les anciens appelés aussi épiscopes ou surveillant pour une traduction littérale, étaient élus à mains levées par l’assemblée locale. Mais le problème vient probablement de la fin du premier siècle dont nous avons une avant première dans la troisième épitre de Jean et qui fut entérinée par Ignace d’Antioche dès le début du deuxième siècle , qui élève au dessus des anciens élus un homme qu’il nomme épiscope ou évêque pour un temps plus récent. Maintenant, si nous suivons bien l’Epitre aux Romains, il y avait des hommes qui pouvaient être rémunérés par l’Eglise locale tels les enseignants. En effet, pour enseigner, il est indispensable de s’instruire soi-même et donc de se procurer des livres qui étaient très couteux à l’époque. Ainsi, en désignant un homme comme surveillant/évêque, le troupeau n’avait plus qu’à écouter sagement ce qui lui était dit sans aucune contestation possible.
      Je vous conseille de lire ces deux livres:
      – Les premiers bâtisseurs de l’Eglise (deuxième et troisième siècle – Marie-Françoise Baslez – Ed. Arthème Fayard.
      – Dieu sans religion (Les origines laïques du christianisme) – F. Vouga; H. Hofer; A. Jantet – Edition Labor et Fidès.
      Je sais bien que ces ouvrages ne sont pas ADD mais ils donnent un enseignement qu’aucun prêcheur vous donnerait. A titre de témoignage, je puis dire que le Seigneur m’a fait comprendre que tous ces auteurs sont des savants et des chercheurs. Ils peuvent dire des erreurs mais lorsque j’entend certains enseignements évangéliques, je puis dire que ces prêcheurs sont souvent à côté de la plaque lorsqu’ils prétendent enseigner.

      Que notre Seigneur vous bénisse abondamment

    • „„J’ai toujours connu le modèle suivant (et je pense que c’est celui-ci le meilleur): d’un (ou plusieurs pasteurs comme à Mulhouse par exemple où ils sont 6 ou 7 avec un pasteur principal, certes““
      — Heu… :-/ Pourquoi y a-t-il un “pasteur principal” ? Jésus-Christ n’est-Il pas suffisant ? Dans ce mouvement, il y a même des “surintendants des Assemblées de Dieu” (Comme si Dieu était incompétent 😥 !)… On reproduit là le système catholique pyramidal ! Et pourtant, ils ont quitté le système catholique, non ? Mais le système n’est pas sorti d’eux et ils le reproduisent !
      — Est-ce que les “pasteurs secondaires” ont une “minorité de blocage” pour annuler des décisions du “pasteur principal” quand celui-ci “dérape”, bibliquement parlant, ou sont-ils des “petits toutous” “léchant les bottes” du “pasteur principal” ?
      — Dans les Actes, ni l’apôtre Paul, ni les apôtres Pierre et Jean n’étaient des “superviseurs d’églises” ! Quand Pierre et Jean ont été voir les Samaritains (Actes 8), sont-ils restés pour “surveiller” cette assemblée ? Pas écrit ! Quand les apôtres Paul et Barnabas ont été à Iconuim, une fois la ville divisée en deux, sont-ils restés ? Ils sont REPARTIS pour aller évangéliser ailleurs, à Lystre et à Derbe (Lisez bien les Actes !) !
      — Mais les hommes ont tout compliqué ! Les statuts juridiques qui sont nécessaires pour faire fonctionner une association sont entrés dans l’organisme de l’Église de Christ et ont “pourri” son fonctionnement ! Il n’en était pas ainsi, au commencement !
      — Et ce n’est pas la peine de me “resservir” le coup du “il faut s’adapter à notre époque” : Dieu ne change pas (Malachie 3, 6) et ce qu’Il a prévu pour l’Assemblée de Dieu quand Jésus-Christ a dit à Pierre : «Je bâtirai Mon Assemblée et les portes du hadès ne prévaudront point contre elle» est et reste toujours valable dans notre 21e siècle !
      — Alors, si on cherche vraiment Jésus-Chrit et le Royaume de Dieu, il faut aussi chercher Ses Lois “de fonctionnement”, bien que nous soyons sous la grâce ! C’est à nous de nous adapter à Dieu et non le contraire !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @ Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! a répondu sur Lyon : amoureux, le père Gréa quitte l’Église pour se marier.
      en réponse à Isaïe:
      Je connais un ex prêtre qui s’est marié et qui a eu des enfants (il est, actuellement grand-père). Il est devenu pasteur baptiste. Ainsi, il n’a pas trahi son vœu de servir Dieu mais il s’est opposé à la doctrine catholique du célibat qui ne remonte qu’au onzième siècle. C’est donc ainsi qu’il a obéi […]
      „„J’ai toujours connu le modèle suivant (et je pense que c’est celui-ci le meilleur): d’un (ou plusieurs pasteurs comme à Mulhouse par exemple où ils sont 6 ou 7 avec un pasteur principal, certes““
      Au sujet des pasteurs: J’ai étudié l’organisation de l’Eglise des temps apostoliques. j’ai pu observer que les auditeurs de Pierre étaient des juifs, des craignants Dieu et des prosélytes. Tout était bâtri selon le système de la synagogue et non selon le modèle que nous connaissons actuellement qui a pris naissance au début du deuxième siècle et qui est devenu ce que nous connaissons actuellement. le système actuel a vraiment pris naissance à la fin du troisième siècle, début quatrième siècle.
      En fait, l’évêque est nommé sous le terme d’Episcope dans les textes grecs, Actes ch.20 montre bien que pour Paul, le titre d’ancien est la position de l’homme mais le titre d’épiscope est sa fonction dans l’Eglise. En ce qui concerne le pasteur, il serait utile de le remplacer par celui de confesseur dans les deux et troisièmes siècles.
      Ainsi l’Eglise pyramidale n’existait pas dans la période apostolique.
      Maintenant, le Segneur ne veut que des disc iples, fait que l’on ne voit pratiquement pas dans les Eglises, quelque soit la dénomination.
      Voici ce que je lis dans la revue « Les cahiers de l’école pastorale N° 102 du quatrième trimestre 2016, p.77-78 : Dans la réflexion missiologique d’aujourd’hui, on met en avant Matthieu 28.19 pour dire que l’objectif de l’évangélisation est de « faire des disciples ». Selon certains, ce szerait autre chose que de se convertir ou de devenir membre d’une Eglise tout simplement. Un « disciple » est quelqu’un qui s’engage vraiment à se laisser transformer et cela demande une formation prolongée.
      Or le mot grec matheteuo est un verbe que l’on devrait plutôt traduire par « discipuler ». La racine est le mot mathetes, « disciple ». Il s’agit donc de l’action d’enseigner. L’idée qui en ressort est que l’Eglise est mandatée pour enseigner l’évangile à ceux qui ne le connaissent pas, et pour continuer à enseigner ceux qui deviennent disciples, qui entrent dans « l’école du Christ » pour ainsi dire. Certaines traductions portent: Allez…, enseignez tous les peuples. Cela correspond à la suite du verset, où il s’agit d’enseigner tout ce que Jésus nous a commandé.
      L’Eglise primitive avait le Seigneur à sa tête, les anciens, les ministères (diacre peut être traduit par ministère, et ceux qui avaient les dons donnés par l’Esprit Saint

    • — Au commencement de l’Église de Christ, juste après Sa résurrection et Son ascension dans les cieux, il n’y avait pas tout ce “fatras” humain qui s’est installé dans l’Église ! Au contraire, un diacre et même un simple Disciple, s’il est mandaté par le Seigneur Lui-Même, pouvait lui-même enseigner ! La preuve ? Philippe, un simple serviteur aux tables, a tout de même évangélisé les Samaritains, miracles à l’appui, et l’eunuque éthiopien (Actes 8, qui est ma lecture du jour !), qui n’était ni plus ni moins que le Ministre des Finances de la Reine de Candace ! Pas n’importe qui, donc !
      — De plus, l’Assemblée de Jérusalem était dispersée. C’est-à-dire que tous les Disciples, sauf les apôtres, en subissant la persécution survenue après la mort d’Étienne, se sont dispersés. Ont-ils abandonné le Seigneur ? Au vu de ce qu’ils ont fait après, on peut dire même que le Seigneur les a guidés dans leur dispersion !
      — Alors, question : seriez-vous capables d’en faire au moins autant en France si une persécution faisait fermer toutes les “églises” ? Iriez-vous évangéliser et exhorter en pleine rue ou sur une place publique, comme le faisaient les Disciples dispersés par cette persécution ? Mais vous comptez plus sur le système pyramidal de “votre église” que sur le Seigneur et il faudrait peut-être un “coup dur” pour que vous vous ressaisissiez enfin !?…
      — Et au sujet d’enseigner, de qui recevons-nous instruction sur la Parole de Dieu ? Un disciple, comme les chrétiens de Bérée, doit être capable de vérifier si ce que dit “son pasteur” est juste ou non, bibliquement parlant ! Et vu que les Béréens n’avaient que l’Ancien Testament pour vérifier ce que Paul leur enseignait, il va sans dire que l’Esprit y était pour les guider ! Et Paul ne leur a jamais reproché de vérifier, au contraire : il les a encouragés ! Aujourd’hui, si on ouvre nos Bibles en contredisant une fausseté qui est décrite dans la Bible, on se fait “descendre en flammes” ! Est-ce normal, dans la “soi-disant” église de Christ ?
      — Donc, tout chrétien doit s’attendre à recevoir Instruction de Dieu directement, et non des hommes par l’intermédiaire d’“écoles bibliques” !
      — Regardez au fond de vos salles, à l’opposé de l’estrade : n’y a-t-il pas un groupe de chrétiens qui examine là tout ce que le pasteur enseigne ? Allez donc les interroger : ils font là exactement ce que les Béréens faisaient, ils vérifient tout ! Et, du coup, ils ne sont pas à acclamer toutes les paroles du pasteur, tout près de l’estrade ! En plus, après les réunions, ils osent poser des questions… très gênantes pour le pasteur qui ne sait pas souvent y répondre ! Alors, ils sont des “parias” dans leur propre église ! Mais ce sont les chrétiens les plus intéressants pour Christ : ils osent contredire ! Mais les “moutons de Panurge”, eux, ne contredisent pas : ils “bêlent” comme le pasteur les y invite ! Les Brebis du Seigneur, elles, osent tout vérifier ! Et quand le pasteur se transforme en mercenaire, comme c’est souvent le cas (Diotrèphe – 3 Jean 9-10), elles sortent !
      — EXERCEZ LE DISCERNEMENT et VÉRIFIEZ TOUT CE QU’ON VOUS ENSEIGNE : il y va de votre vie !

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      Je suis bien en accord avec vous en ce qui concerne les béréens et leurs successeurs. Je suis bien d’accord avec vous en ce qui concerne les sanctions pastorales contre ceux qui osent s’instruire et montrer les erreurs bibliques et doctrinales de celui que l’on nomme pasteur. Je suis bien passé par là, surtout quand je suis passé par la pratique de la relation d’aide. Un brave pasteur me disait que je coupais les cheveux en quatre dans le sens de la longueur. Actuellement, j’ai bien vu que tous ces hommes qui devraient soigner les âme, non seulement ne le font pas mais s’opposent à ceux qui agissent dans ce domaine pour des membres de leurs Eglises. En fait, il n’y a qu’eux qui savent tout mais lorsque quelqu’un est bien apte à les réfuter, ils ferment bien toute relation possible et interdisent aux membres qu’ils sont sensés unir de fréquenter ceux qui étudient la Bible.

    • — C’est pour ça que ceux qui veulent vraiment être Disciples de Christ et non “éponges à doctrines” en sortent de ces “églises” !
      — Car les “pasteurs” ne sont pas “enseignables” ! Ils ont reçu un enseignement humain dont il faudrait qu’ils se débarrassent pour qu’entre enfin l’Enseignement de Christ !
      —En effet, pour qu’une éponge absorbe de l’eau propre, il faut d’abord la presser pour qu’elle expulse l’eau sale, non !?… De même, un “pasteur” ne peut recevoir l’Enseignement de Christ que s’il consent à abandonner l’enseignement doctrinal pourri des hommes qui l’ont mal conduit sur le chemin du “pastorat” humain !
      — Et ça, ce n’est pas “demain la veille” ! Tant que l’homme tiendra un enseignement humain (qu’il a souvent payé !) plus que Celui de Christ qui est gratuit, il aura vraiment du mal à l’abandonner !
      — Pour ça, il leur manque quelque chose : LE DISCERNEMENT et même L’HUMILITÉ ! De plus, ils ne vérifient même pas dans leur Bible ce que ces “maîtres-enseignants” leur enseignent… Pourtant, c’est la première chose à faire ! Ils auraient alors vu qu’être pasteur, ça ne s’apprend pas dans une “école biblique” : ça s’apprend dans la nature, au Pieds du Seigneur, une Bible à la main ! Et ensuite, ça s’expérimente et ça se teste : est-on capable de “planter là” les 99 pour aller chercher celle qui est perdue ? Tant qu’on n’est pas capable de le faire, on n’est qu’un “pasteur d’opérette” et non un Pasteur selon le ❤ de Dieu !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      Pour l(‘ne’mble de ce que vous dites, je suis bien en accord avec vous. Toutefois on a besoin des enseignements de formateurs pour commencer l’étude des textes. N’oubliez pas que Timothée a été instruit par sa mère et sa grand’mère, Paul a été instruit aux pieds de Gamaliel, Les apôtres, dans leur ensemble ont été instruits à la synagogue. Ainsi leur connaissance des textes était bien établie. Avec Luc, le plus instruit des quatre évangélistes était Matthieu, qui de par son métier pouvait connaître, non seulement l’Hébreu, l’Araméen mais aussi le grec et probablement aussi le latin.
      Maintenant, ils sont allé à l’école du Seigneur, pendant trois ans environ, qui les a enseigné sur la vérité de nombreux points. Par la suite, le Saint Esprit, a continué leur formation en leur révélant des fait cachés dans les domaines spirituels et célestes.
      Pour ceux qui sont nommés pasteurs, à part une certaine forme de transmission humaine, ils connaissent que peu de choses. Ils sont enfermés dans la prison de leur dénomination et n’ont le droit de lire que les ouvrages agréés par leur dénomination. De plus, je sais qu’ils ne peuvent, pour la plupart, s’instruire dans le domaine de l’hébreu pour pouvoir comprendre les lois qui devraient être un pédagogue pour chacun. Ils ne peuvent s’instruire librement pour comprendre que le système des Eglises actuelles est basé sur les enseignement d’Ignace d’Antioche mais qui a commencé à la fin du premier siècle.
      C’est donc ainsi que si quelqu’un s’instruit trop à leurs yeux, ils le mettent dehors par peur de se voir remplacer par celui qui a une véritable formation. Cela m’est arrivé à deux reprises alors que je ne veux, en aucun cas, être responsable d’une assemblée quelconque.

    • — Il est vrai que nous avions tous un enseignant humain au commencement pour nous introduire dans la Parole de Dieu. Mais ensuite, l’Esprit nous conduit Lui-Même ! Et le plus tôt est le mieux : il faut commencer très tôt à éprouver les enseignements du pasteur qui nous guide car lui-même peut se tromper ! Car même l’apôtre Paul a dit :
      1 Corinthiens 11, 1 : «Soyez mes imitateurs, comme je le suis aussi de Christ.»
      , donnant du même coup la possibilité à tous ses auditeurs de vérifier !
      — C’est pour ça que, depuis longtemps, je suis sorti des “églises” car elles n’avaient plus rien à m’apprendre, leurs “pasteurs” étant trop limités ! De plus, ils ne “se foulaient pas la rate” pour aller chercher ceux qui, dégoûtés par leurs faux enseignements, sortaient : ils les laissaient sortir en nous disant qu’ils étaient “rétrogrades” car ils ne fréquentaient plus “leur église” et, bien sûr, ne donnaient plus la dîme ! Alors, “quand on veut se débarrasser d’un chien, on dit qu’il a la rage” ! Et quand on veut se débarrasser d’un Disciple qui commence à gêner, on dit qu’il est rétrograde !
      — Mais ces “rétrogrades”, le Seigneur les accueille, Lui ! Et Il les enseigne Lui-Même ! C’est ainsi que j’ai appris de Lui comment est bâtie l’Église de Christ et comment elle fonctionne ! Je n’aurais jamais pu l’apprendre des hommes car ls ont un “schéma” de fonctionnement et ils n’en dérogent pas… N’ayant pas ce “schéma” et ayant l’esprit libre (libéré par Christ !), j’ai pu l’apprendre !
      — Et même maintenant, le Seigneur Se révèle de plus en plus, me donnant des choses que beaucoup, même sur ce blog, ne comprennent pas :
      * Le Fils, une Âme dans le Ciel, les prémices de ce que nous serons nous-mêmes au Ciel et sur la Nouvelle Terre,
      * Les contradictions dans nos versions françaises de la Bible (falsifications du Texte Reçu)…
      * Et j’en passe…
      — Ils comprendront quand ils accepteront enfin que le Seigneur les instruise Lui-Même et qu’ils refuseront les enseignements humains, souvent payants alors que l’Enseignement de Christ est GRATUIT et le restera ! Tant qu’il restera de l’eau sale dans l’éponge, elle ne pourra pas absorber d’eau propre ! Donc, tant qu’il restera un zeste d’enseignement humain faillible dans l’entendement, l’Enseignement de Christ ne pourra pas entrer !
      — À vous donc de choisir…

  16. Pour ceux qui connaissent la Parole de Dieu, nul besoin de préciser que le célibat n’y est imposé nulle part. « Mieux vaut se marier que de brûler ». L’obligation au célibat des prêtres est une « décision » de l’Eglise Catholique au XIIème siècle, sans fondement biblique, pire, pour des raisons bassement matérielles. On connait aujourd’hui les conséquences et dérives de ces dogmes, ajoutés par des Papes ou Evêques… au mépris de la Parole Divine:
    « Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien; mais vous observerez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris. »
    Deutéronome 4:2
    Amen !
    Je souhaite au père Gréa beaucoup de bonheur, et une vie chrétienne épanouie avec sa future famille, dans la lumière de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !

    • „„Je souhaite au père Gréa beaucoup de bonheur, et une vie chrétienne épanouie avec sa future famille, dans la lumière de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ !““
      — Bé… Il n’est plus “père”, non !?… Pourquoi ne pas l’appeler “Monsieur Gréa”, comme tout le monde ? Puis… il faudrait qu’il soit convaincu de péché, de justice et de jugement afin qu’il se repente et qu’il ouvre son ❤ à Jésus-Christ ! L’a-t-il fait ?

    • Hervé P : Ni vous ni moi ne le savons, mais il ne faut pas être sectaire, il existe bel et bien des cathos convertis !

    • — Gréa, est-ce que je suis sectaire en demandant de vérifier tout ce qu’on nous enseigne ?!??… Alors, tu dois déclarer sectaires les chrétiens de Bérée qui, eux, vérifiaient tout ce que l’apôtre Paul disait !
      — Mais aujourd’hui, les “pasteurs” sont de véritables despotes : ils commandent de “boire d’un trait” tout ce qu’ils enseignent sans vérifier parce que, ayant fréquenté une “école biblique”, ils croient qu’ils ont reçu de Dieu alors qu’ils ne l’ont reçu que des hommes !
      „„il existe bel et bien des cathos convertis !““
      — Oui, heureusement ! Il y a eu le “célèbre” Alberto Rivera qui, lui, était jésuite, de l’ordre des armées secrètes du Vatican ! Lis donc ses bandes dessinées ici (en anglais) :
      http://www.fmh-child.org/AlbertoRivera.html
      , et tu y verras la fourberie du système catholique !
      — Bien sûr, tu verras aussi tout une “clique” de catholiques outrés, te disant que c’est faux, que ça n’a jamais existé ! Mais le silence du Vatican face à Gérard Bouffard est “assourdissant” ! Va voir ici :
      http://www.jeshua.fr/?p=86
      , et ici aussi :
      http://radicalementprotestant.fr.gd/LES-REVELATIONS-D%26%238217%3BALBERTO-RIVERA.htm
      (et visionne les vidéos qui vont avec !)
      , avant d’accuser les Disciples d’être sectaires ! Lis bien tout avant de te prononcer !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Tout à fait Sarah et le pape est chrétien n’en déplaise à certains.

    • Tristan
      Qu’est-ce qu’un chrétien? Si je vous pose cette question, c’est pour vous amener à voir le sens des mots différemment. Ainsi relisez donc attentivement Actes 11.26. Ainsi les disciples furent appelés chrétiens à Antioche pour la première fois. Montrez-donc en quoi le pape est un disciple, montrez donc en quoi la multitude des catholiques sont-ils disciples, c’est à dire recevant des directives, des enseignement donnés par le Seigneur Lui-même? Je puis dire que pour beaucoup d’évangéliques on pourrait poser la même question.
      Maintenant, le pape est élu par un collège de cardinaux et non pas par le Seigneur Lui-même. Il continue à désobéir aux dix commandements qui n’ont jamais été abolis par le Christ Jésus ni pare les apôtres. Donc je puis dire, sans hésitation que le pape n’est pas un chrétien mais un bon transmetteur des doctrines idolâtres et démoniaques de la religion de ses prédécesseurs. Ainsi relisez bien le deuxième des dix commandements:
      « Tu ne te fera aucune image taillée représentant ce qui est en haut dans les cieux, ce qui est en bas sur la terre et en bas en dessous dans les mers ». C’est pour avoir voulu faire une image taillée (le veau d’or), image conforme à l’idolâtrie du temps que beaucoup d’israélites ont été mis à mort par YHWH.
      Les lois concernant le meurtre, , les pratiques occultes (divination, sorcellerie, magie, l’invocation des morts etc.) ne sont pas aboli non plus. Ainsi, lorsque le pape et ses adeptes prient Marie ou un saint quelconque, ils invoquent des morts.

    • @Tristan
      « Le pape est chrétien n’en déplaise à certains. »

      Lequel ?

      Les israëlites étaient tous descendant d’Abraham, Isaac et Jacob, mais étaient-ils tous membres intégrés au Peuple de Dieu ?
      Pour ce qui est de la papauté, qu’il me soit permi ce parallèle :
      1 Samuel 8 nous dévoile que la royauté n’était manifestement pas la volonté de Dieu pour son Peuple, et pourtant les promesses faites par Dieu aux patriarches mentionnent pourtant des rois parmi leurs descendants (n’en déplaise à Shor L., c’est ici un exemple flagrant de la préscience de Dieu).
      Il y a eu de plus ou moins bons rois. Certains d’entre eux ont provoqué la colère et le jugement de Dieu… et même, David, celui qui était « selon son coeur » a commis des fautes graves qui ont eut des répercussions tragiques sur sa famille et sur tout le peuple. Comment ne pas nommer Salomon qui eut une part décisive dans la déportation du peuple à Babylone ?
      Qu’ils s’agisse de pasteurs, de papes, de prêtres, et de quelconque dénomination, la perfection, la ressemblance totale avec le modèle qui peut être vu dans l’Écriture, n’a jamais été là. Mais il y a plus ou moins nets proximité ou éloignement par rapport à la volonté de Dieu. Le Seigneur lui-même a donné son jugement de valeur par rapport à tout cela. Sans être à l’affut de qui frapper parmi le Peuple de Dieu, faut-il pour autant refuser de dicerner et passer sous silence le témoignage de l’Ecriture et de l’Esprit ?

      La connaissance peut amener quelqu’un à s’enfler, certe, mais le manque de connaissance amène le peuple de Dieu à périr…

    • Coucou les gars, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit… Je n’ai pas la prétention de savoir qui est converti ou non, qui est sauvé ou non, qui est véritablement chrétien ou non… Mais cela n’empêche pas que je sois convaincue que le Seigneur sait reconnaître les coeurs sincères, ceux qui le cherchent vraiment, au-delà des dénominations. Personnellement, je suis chrétienne « évangélique », mais ne me sens pas seule dépositaire de la grâce divine. C’est tout ce que je voulais dire ; en aucun cas je ne défendrais des doctrines humaines ajoutées à la Parole de Dieu, bien au contraire…

    • „„le pape est chrétien n’en déplaise à certains.““
      — Être chrétien aujourd’hui ne veut pas dire grand-chose, Tristan. Mais être DISCIPLE DE CHTRIST et de Lui Seul, là, très peu de “chrétiens” le sont, le pape en premier !
      — La preuve : pourquoi élever un instrument de mort et de torture (la croix) au-dessus des “églises”, alors que c’est le Nom de Jésus-Christ, «le Nom au-dessus de tout nom», qu’il faudrait plutôt élever, hein !?… Et du même coup, rabaisser le nôtre, et celui de nos dénominations !?…
      „„— Gréa, est-ce que je suis sectaire…““
      — Heu 😳 je voulais dire Sarah ! J’ai fait “une trompaison” graââave !

  17. georges buediena // 21 février 2017 à 14 h 25 min //
    Bref, l’évangélisme nous a apporté(chez moi au Congo) l’obscurantisme et la crétinisation aussi

    En Israël il a apporté à Judas Iskariot l’amour de la trahison. Attention ne confondons pas tout. L’évangélisme est biblique, au Congo certains l’ont mal compris. Ailleurs d’autres l’instrumentalisent pour s’enrichir et assouvir leur soif de domination.

  18. Celibataire d’Actu, lève toi, déploie tes ailes et prends ton vol 😀😀😀

  19. Je suis heureux de ces échanges fructueux, tout aussi tumultueux sur la toile.Je félicite ce prêtre pour son courage et son honnêteté.Il a refusé de brûler secrètement et vivre dans les impuretés sexuelles comme en décrivent les scandales au Vatican.Qu’il soit catholique ou qu’il soit devenu évangélique, l’important, et c’est ma prière pour lui, qu’il rencontre Jesus le Christ qui règne et qui sauve. Bonne chance à son foyer.

  20. Je crois sincèrement que le célibat des prêtres est une terrible erreur dans la doctrine des catholiques, il y en a d’autres que j’énumèrerai pas. Cet homme a voulu rompre le célibat, est-ce un crime?

    • bouncer
      « Ewald Frank dans son livre « Le Christianisme Traditionnel – Vérité ou tromperie ? – 1992»
      o Deuxième siècle : Ignace d’Antioche modifie l’organisation de chaque Eglise locale en désignant un homme avec le titre d’Episcope (compris et traduit par évêque) au-dessus des anciens. Dans le livre des Actes au chapitre 20, les anciens sont nommés épiscope (surveillants). Ainsi un homme seul est responsable des enseignements, même s’ils sont faux, et le peuple n’a plus qu’à suivre. Ainsi est née l’organisation de l’Eglise Catholique puis celle du Protestantisme, l’épiscope prenant le titre de pasteur.
      o 210 On commence à prier pour les morts
      o 310 Quelques-uns commencent à faire le signe de croix.
      o Au début du quatrième siècle, l’évêque de Rome commence à exercer une certaine domination sur la chrétienté
      o 320 Des cierges sont allumés lors du service divin.
      o 325 Le titre de Théotokos (du grec θεοτόκος, « qui a enfanté Dieu »), ou la Mère de Dieu, attribué à la Vierge Marie, apparaît sous la plume d’Alexandre d’Alexandrie en 325, l’année du Premier concile de Nicée, avant celui définitif du concile d’Éphèse (431). Dans l’Église latine, le titre de Mère de Dieu est parfois rendu par deipare (Wikipédia).
      o 375 Des anges ainsi que des saints décédés sont vénérés.
      o 394 Début de l’élévation de Marie
      o 450 Le purgatoire (probablement en préparation)
      o 500 Les prêtres commencent à porter un vêtement uniforme
      o 600 Grégoire premier introduit la langue latine dans le culte – On commence à adresser des prières à Marie et aux saints décédés
      o 650 Commencement de la fête en l’honneur de la vierge Marie
      o 6e/8eme siècle Immaculée conception : Les premières traces de cette fête, dans la chrétienté, remontent au VIIIe siècle dans l’Église grecque. Elle était alors célébrée le 9 décembre à Constantinople. Certains émettent l’hypothèse que cette fête était déjà célébrée au VIe siècle dans les laures monastiques. Georges de Nicomédie, au IXe siècle y fait référence comme étant « la fête de la Vierge la plus récente
      o 709 Introduction du baisement du pied du pape
      o 750 Commencement de la puissance temporelle du pape
      o 788 Vénération à Marie et aux saints décédés ; vénération devant la croix, les statues, les reliques, etc.
      o 800 Le jeune et le carême
      o 850 Sanctification de l’eau par le sel et les bénédictions des prêtres (eau bénite) – extrême onction.
      o 890 Vénération de Joseph, l’époux de Marie
      o 965 Introduction de la consécration des cloches
      o 995 La canonisation des morts est introduite
      o 998 Le jeune du vendredi de la semaine Sainte est introduit
      o 1079 (ou 1074) Commencement du célibat obligatoire des prêtres
      o 1090 Introduction du rosaire (grand chapelet)
      o 1100 Le sacrifice de la messe est introduit
      o 1184 L’inquisition contre les hérétiques est organisée
      o 1190 Commencement du commerce des indulgences
      o 1200 Remplacement du pain de la Cène par l’oublie (pain azyme ou hostie)
      o 1215 Dogme de la transsubstantiation ; confession des péchés (confession auriculaire) au prêtre au moins une fois par année. – toutefois la confession auriculaire est bien mentionnée dans l’épitre de Jacques 5.16 mais à des chrétiens à d’autres chrétiens et probablement à de vrais anciens.
      o 1220 L’adoration des hosties est introduite
      o 1227 La sonnerie des cloches est introduite, pour montrer que le prêtre accomplit la transsubstantiation
      o 1229 La lecture de la Bible est interdite aux laïques (probablement du fait des cathares qui contredisaient certaines pratiques et qui avaient commencé à traduire la Bible en langue du peuple.
      o 1245 Les cardinaux commencent à porter un chapeau rouge
      o 1264 Introduction de la fête-Dieu
      o 1410 Interdiction à l’Eglise de prendre la coupe
      o 1439 Proclamation de la doctrine du purgatoire
      o 1477 L’Immaculée Conception se fête le 8 décembre, date « supposée » de la conception de Marie, depuis 1477, par décision de Sixte IV.
      o 1478 Introduction de l’Inquisition en Espagne
      o 1545 Mise à égalité de la tradition et des Saintes Ecritures. Ainsi il est possible de dire que cette tradition ne remonte pas à l’époque des apôtres. – Cette position ne repose sur aucun écrit des pères de l’Eglise.
      o 1546 Insertion des Apocryphes dans la Bible (Cependant, ces apocryphes étaient dans le canon depuis le départ. Ainsi on retrouve les traces de textes apocryphes dans des épitres).
      o 1854 Proclamation de l’Immaculée Conception de Marie – Aucune version de la Bible, ni aucun père de l’Eglise ne mentionne cette probabilité –
      o 1870 Proclamation de l’infaillibilité du pape – Si le pape était infaillible, il serait comme Dieu ; il devrait donc vivre éternellement.
      o 1925 Présence corporelle de la vierge Marie dans le ciel
      o 1950 Publication du dogme de l’assomption
      o 15 août 2012 – En 1950, le Pape Pie XII proclamait l’assomption de Marie, l’identifiant comme étant la Reine du Ciel. Le prophète Jérémie parle bien de la reine du ciel
      o 1954 Pie XII proclame Marie « reine du monde » (comparer avec Jérémie 44.25)
      o 1964 Paul VI proclame « Marie mère de l’Eglise ».
      Il y a des articles qui ont été ajouté au relevé de l’ouvrage de l’auteur. Toutefois, il y a ici une liste assez importante pour démontrer les déviation du catholicisme au cours des siècles et non depuis l’origine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :