Aude Schneider, un grand miracle attesté médicalement !

Aude Schneider était atteinte d'une maladie incurable depuis 10 ans... elle a été guérie miraculeusement lors de la campagne "Feu et Gloire", qui s'est tenue à l'île de la Réunion en septembre dernier.

aude-remyC’est l’évangéliste Rémy Bayle (Action Mondiale Evangélisation), accompagné par le pasteur Paul Ohlott (Centre Chrétien Carmel de Toulouse), ainsi que par deux équipiers : Samuel et Michèle, qui a mis en place cette campagne d’évangélisation, en partenariat avec diverses églises.

« Avant que nous ayons prié pour elle, elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout depuis 10 ans. Elle était jonchée sur le sol, souffrant terriblement, durant toute la louange », témoigne Paul Ohlott.

aude-equipeRemy Bayle raconte à son tour : « Quand nous l’avons vue dans notre réunion d’évangélisation, nous étions bouleversés de compassion pour elle. Elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout. Elle ne pouvait que se tenir accroupie ou allongée. Elle a subit des années de souffrance d’une maladie dont seulement 5% de la population mondiale présente les symptômes irréversibles. Cela signifie aussi des années de prise de morphine pour être à peine soulagée. Ce soir-là, je prêchais la promesse de Jésus-Christ, que si nous demandons en son nom, le Père nous le donnera. Après avoir prêché sous une très forte onction du Saint Esprit, j’ai prié pour les guérisons dans la salle. Déjà plusieurs recevaient un miracle et cette pauvre femme attendait le sien. Je lui ai imposé les mains au nom de Jésus-Christ, puis nos équipiers ont combattu  pour sa délivrance. Elle a ressenti un feu venir dans son corps la toucher. Ensuite pour la première fois depuis des années elle a pu se tenir debout ».

Actu-Chretienne.Net vous invite à prendre connaissance du certificat médical, rédigé le 11 novembre par le Docteur Xavier PIERRE, basé dans la commune du Tampon. Il écrit notamment que « pour une raison [qu’il] ne s’explique pas, l’état clinique de Mme Schneider s’est brutalement normalisé, sans aucun signe neurologique objectif autre qu’une amyotrophie des membres inférieurs. Tous les antalgiques ont été arrêté, y compris la morphine »

CERTIFICAT MEDICAL

attestation-medicale

Actu-Chretienne.Net vous invite également à voir trois vidéos : la vidéo du « témoignage en direct », la vidéo du « témoignage de Aude, quelques jours après le miracle », ainsi que la vidéo de la réaction de l’évangéliste Rémy Bayle lors de la réception du certificat médical.

Témoignage en direct du miracle

Témoignage de Aude quelques jours après le miracle

Réaction de l’évangéliste Remy Bayle à l’attestation médicale

> VISITEZ LE SITE FEUetGLOIRE.COM

42 Comments on Aude Schneider, un grand miracle attesté médicalement !

  1. EST-CE QUE JE ME TROMPE DE PERSONNE. Je ne crois pas, C’ÉTAIT LE 4 SEPTEMBRE.

    Et d’après la photo , elle ne l’ai pas.

    Je veux bien croire qu’Elle ai subit des années de souffrance, mais elle n’était pas tétraplégique.

    La tétraplégie est une paralysie des quatre membres causée généralement par une lésion de la moelle épinière.

    S’il vous plait pourquoi en rajouter soyez vrai devant Dieu et devant nous.
    Autrement vous ne serez plus du tout crédible.

    • Le terme « tétraplégique » n’est peut être pas celui qui convient réellement, bien qu’elle l’ait employé. Ce qui est certain c’est que le médecin parle d’une amyothrophie des membres inférieurs et « le terme amyotrophie ou myatrophie désigne, en sémiologie neurologique, un signe clinique consistant en une atrophie musculaire » et « l’atrophie musculaire désigne le dépérissement des muscles ». En outre, le médecin parle d’une « impotence très importante » au niveau de ses membres inférieurs, et voici la définition de l’impotence :

      Le terme impotence (du latin impotentia, « impuissance, faiblesse ») peut renvoyer à : 1/ l’état d’une personne impotente, c’est-à-dire se déplaçant avec grande difficulté, voire grabataire. 2/ une incapacité fonctionnelle : une inaptitude à se servir d’un membre normalement, comme impossibilité de bouger un bras dans une paralysie (impotence d’origine nerveuse), impossibilité de tourner le cou dans un torticolis (impotence d’origine musculaire), ou un plus généralement une forme de handicap moteur.

      Donc, lorsque l’on a une « impotence très importante »… on s’imagine bien qu’elle vit elle pouvait avoir…

      Personne n’essaie d’en rajouter… si c’était le cas, on aurait pas diffusé en toute transparence le certificat médical.

    • « Personne n’essaie d’en rajouter… si c’était le cas,
      on aurait pas diffusé en toute transparence le certificat médical. »

      Désolé ! Souvenez-vous que :

      le certificat médical de guérison de Mme Sophie Fessard, [de l’église du pasteur Daniel
      Vindigni à Rouen], était aussi diffusé en toute transparence ; mais il s’est avéré qu’elle
      et son pasteur Vindigni avaient menti sur toute l’histoire. Voulant ainsi démontrer l’éveil
      dans l’église de Rouen, qui génère les miracles.

      En ce qui concerne Aude Schneider, attendons la suite des faits ……

    • « Avant que nous ayons prié pour elle, elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout depuis 10 ans. Elle était jonchée sur le sol, souffrant terriblement, durant toute la louange », témoigne Paul Ohlott.

      C’est plus que bizarre, çà parait bien la même personne en effet, et bien debout, 10 jours avant que la réunion de « Feu et gloire » n’ai eu lieu du 14 au 26 septembre…
      (cf. https://eglisecarmel.wordpress.com/2016/09/02/14-26-septembre-mission-feu-gloire-a-la-reunion-avec-remy-bayle-et-paul-ohlott/) ???

      Paul Ohlott aurait-il beaucoup exagéré ce dont il porte témoignage ici ?

      Bien sûr l’essentiel pour elle est qu’elle soit guérie, mais pour le reste, j’attends hélas désormais d’en savoir davantage.

    • Est il question d’une maladie chronique qui peut lorsqu’il y a crise aigue provoquer une incapacité temporaire, ceci pouvant expliquer cela?

    • @Robert M

      Maladie chronique peut-être, mais cela ne ferait pas pour autant que le témoignage « qu’elle ne pouvait se tenir debout depuis 10 ans » ne paraisse ici pour le moins exagéré. Paul aurait-il été abusé par ce qu’on lui en a dit ? A lui de nous en dire davantage.

    • @Yves,

      « Avant que nous ayons prié pour elle, elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout depuis 10 ans. Elle était jonchée sur le sol, souffrant terriblement, durant toute la louange », témoigne Paul Ohlott

      A moins qu’il ne veuille dire qu’elle ne pouvait tenir ces stations debout et assise de manière prolongée sans finir par en souffrir depuis déjà dix ans, ce qui est bien le signe d’une maladie chronique, en ce me concerne mes douleurs se manifestent de manière plus ou moins aiguës en général après 4 heures de sommeil et ce depuis plus de 15 ans m’obligeant a la position assise pour atténuer les symptômes douloureux .
      Mais je n’ai pas a me plaindre , certains présentant la même pathologie que la mienne souffrent en permanence et sont sous morphine.

      Je m’attends au Seigneur dans ce domaine quoi qu’il en soit.

  2. @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
    21 décembre 2016 • 8 h 08 min
    — À propos de prières de guérison non exaucées :

    « C’est aussi une autre possibilité que la Souveraineté de Dieu passe au-dessus
    des prières de Ses Enfants ! »

    Avant de te dire amen à ta conclusion, permets-moi de retirer de ta phrase ces mots :
     » aussi une autre possibilité que  »

    Affirmons sans hésitation que :

    « C’EST LA SOUVERAINETE DE DIEU QUI PASSE AU-DESSUS
    DES PRIERES DE SES ENFANTS ! » Un grand point final.

    • « — “Comme tu choises” ! »

      Non ce n’est pas mon choix.

      C’est en connaissance de la nature humaine.

      je développe un peu ce qui m’amène à mettre la souveraineté de Dieu au summum :
      Ce n’est pas nous qui avons choisi Dieu. Nous ne le connaissions même pas ; mais
      Lui, IL nous a choisis et nous a donnés tout ce dont nous possédons « spirituellement »
      je mets de côté tout ce qui est matériel.

      Il sait ce dont nous avons besoin avant même que ce dernier ne se présente à nous.
      C’est Lui qui nous a donné la foi ; et celle-ci, si elle arrive à chanceller devant des épreuves,
      nous comptons sur lui pour nous soutenir, pour nous fortifier. Cette foi lui appartient.

      Nous sommes faibles n’est-ce pas ! En tout point de vue nous comptons sur Lui
      Même lorsque, à certains moment nous savons que son oction nous remplit, c’est
      encore sa grâce qui ne vient pas de nos mérites ; nous n’en avons pas vraiment comment.

      Et quand j’entends je cite SDK dire que : « la foi influence même la souveraité de Dieu ».
      je tombe de nue. Nous ne croyons pas au même Dieu.

      Le mien est Tout Puissant, Toute Sagesse, ParTout Présent au même moment ;
      comment la foi qu’il m’a donné peut-elle influencer sa Sagesse infinie ? Je me demande. ?

      C’est vrai qu’il y a pas mal de versets qui affirment que :
      nous devons avoir la foi ; sans la foi nul ne peut-être agréable à Dieu ; celui qui croit peut
      aussi faire des oeuvres comme fait Jésus ; vous ne recevez pas parce que vous n’avez pas
      la foi ou vous priez mal ; etc etc Mais ces versets ne doivent pas nous monter contre Dieu
      pour LE mettre sous nos. pieds.

      Moi je suis « minisculement » minuscule à côté de tout ce que Dieu EST. Ma foi ne pourra
      jamais égaler sa majesté car souveraineté veut dire aussi majesté.

      Tous les vrais autres frères et les vraies soeurs en Christ, sont très supérieurs à moi en
      matière de foi sans doute, et ils se croient aussi supérieurs ou égaux de Dieu.
      Je leur laisse le soin de continuer à croire que leur
      « Foi influence même la Souveraineté de Dieu. » C’est fort ! Très fort ! Comme St Yorre !

    • @JC: jésus revient bientôt

      « ces versets ne doivent pas nous monter contre Dieu pour LE mettre sous nos pieds. »

      Je vois que mon commentaire a été mal compris. Pour éviter de faire couler inutilement de l’encre je précise :

      Je n’ai jamais dit que la foi et le croyant étaient supérieurs à Dieu, mais que le principe spirituel de la foi (qui est de Dieu et fonctionne en Dieu) était au dessus-de tous les autres principes spirituels.

      Si la foi est uniquement une question de don souverain de Dieu, comment est-il possible que
      – Jésus nous enjoint de croire comme Dieu
      – l’incrédulité soit un péché sanctionné par Dieu
      ?

      Avant de commencer à développer je pense que poser ces questions peuvent remettre les pensées en place chez certains qui s’emballent pour rien.

    • — JC, si tu dis que la Souveraineté de Dieu est au-dessus de la Foi qu’Il nous donne, comment alors interprètes-tu ce passage :
      Marc 11, 22-24 : «Et Jésus, répondant, leur dit: Ayez foi en Dieu; Car je vous dis en vérité, que quiconque dira à cette montagne: Ote-toi de là et te jette dans la mer, et qui ne doutera point dans son coeur, mais qui croira que ce qu’il dit arrivera; ce qu’il dit lui sera accordé. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez; et cela vous sera accordé.»
      — Est-ce que la Souveraineté de Dieu peut nous refuser ce que ce passage nous promet ? Dieu irait-Il contre Sa propre Parole écrite ? Si Jésus-Christ nous demande de Le croire (de Le prendre au mot), nous mentirait-Il ?
      — C’est pourquoi j’ai écit :
      „„C’est aussi une autre possibilité que la Souveraineté de Dieu passe au-dessus
      des prières de Ses Enfants !““

      — Et non que la Souveraineté de Dieu passe SYSTÉMATIQUEMENT au-dessus de la prière de Ses Enfants ! S’Il nous dit de nous attendre à Lui quand nous prions avec foi, c’est vrai ! Sinon il y aurait de graââannnndes frustrations, n’est-ce pas !?…
      — C’est pourquoi j’ai aussi écrit “comme tu choises”, puisque je n’ai pas la même pensée que toi sur cette question !
      — Tiens 😉 : demande-lui Son Avis sur cette question, puisque tu le pries comme moi !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! et SDK
      24 décembre 2016 • 17 h 19 min

      « — JC, si tu dis que la Souveraineté de Dieu est au-dessus de la Foi qu’Il nous donne, comment alors interprètes-tu ce passage :
      Marc 11, 22-24 : «Et Jésus, répondant, leur dit: Ayez foi en Dieu; Car je vous dis en vérité, que quiconque dira à cette montagne: Ote-toi de là et te jette dans la mer, et qui ne doutera point dans son coeur, mais qui croira que ce qu’il dit arrivera; ce qu’il dit lui sera accordé. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez; et cela vous sera accordé.»..

      …….Oui c’est juste ces versets qui viennent du Seigneur Jésus ; JE NE NIE PAS que Dieu
      …….honore la foi de ses enfants en leur accordant ce qu’ils lui demandent. Mais admettons
      …….aussi que Dieu selon son bon vouloir (sa volonté), peut refuser d’accorder une
      …….demande à un de ses enfants, malgré que celui-ci bouillonne de foi
      je cite :
      ……- .l’Apôtre Paul avec son écharde au pieds ;
      …….- Jésus Lui-même à Gethsémanie devant la coupe qu’il devait boire.
      …….- Hervé, la vision que vous avez racontée au sujet de la soeur malade, pour laquelle
      ……….vous avez bcp prié ; vous aviez la foi quand-même mais Dieu a décidé de la prendre.

      Voici quelques versets qui me font croire qu’il faut aussi que SA VOLONTE le veuille.

      Ephésiens 1:5……nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption
      ……………………….par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa VOLONTE,

      Ephésiens 1:9 …nous faisant connaître le mystère de sa VOLONTE, selon le bienveillant
      ……………………….dessein qu’il avait formé en lui-même,

      Hébreux 2:4………Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers
      ……………………….miracles, et par les dons du Saint Esprit distribués selon sa VOLONTE.

      Jacques 1:18 ……Il nous a engendrés selon sa VOLONTE, par la parole de vérité, afin que
      ………………………nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures.

      1Jean 5:14………Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous DEMANDONS
      ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;QUELQUE CHOSE SELON SA VOLONTE il nous écoute
      ……………………..Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous
      …………………….demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui
      …………………….avons demandée.

      « — Est-ce que la Souveraineté de Dieu peut nous refuser ce que ce passage
      [Marc 11, 22-24 (report)] nous promet ? Dieu irait-Il contre Sa propre Parole écrite ? Si Jésus-Christ nous demande de Le croire (de Le prendre au mot), nous mentirait-Il ? »

      …………………..A la lecture de ces qq versets que j’ai relevés ci-dessus ;
      …………………..Sa VOLONTE est-elle différente de sa SOUVERAINETE ?

      Pour MOI c’est la même chose. ======> Et VOUS ?

      « …Enfants ! S’Il nous dit de nous attendre à Lui quand nous prions avec foi, c’est vrai !
      Sinon il y aurait de graââannnndes frustrations, n’est-ce pas !?… »

      ………….Le problème de frustration ne devrait pas se poser, sachant que Dieu est
      ………….Souverain. Il sait pourquoi Il ne nous accorde pas ce dont nous lui demandons.
      ………….malgré que nous en ayons une foi inébranlable de béton ……..

      ………….Ca ne doit pas nous révolter au point de ne plus nous attendre à Lui.
      ………….Il est Dieu après tout ! Il faut accepter son refus tout avec foi comme un don.

      Mes frères, revoyez cette notion si importante ; peut-être nous en redébatrons.
      Soyez bénis !

    • S K D
      24 décembre 2016 • 12 h 40 min

      – Jésus nous enjoint de croire comme Dieu

      Dieu croit-il ? N’est ce pas qu’il sait tout ? Merci d’expliquer

    • @Le Meridien

      Jésus dit a ses disciples :
      « Ayez foi en Dieu » ce qui dans le contexte de son message (Marc11:12-14, 20-26) se traduit plus précisément comme ceci : « Ayez le type foi que Dieu a. »
      Pourquoi ? Jésus enseigne sur la foi, la parole de foi et l’accomplissement de celle-ci.

      Évidemment, le principe de la foi n’est supérieur ni à Dieu ni à sa souveraineté.
      Un exemple : Le Père a tout soumis au Fils, excepté lui-même. Il a tout soumis au principe de la foi excepté lui-même et les choses qu’il a placé sous son autorité seule.
      La venue du Messie a été décidée, annoncée à l’avance et accomplie que l’humanité le veuille ou non. De fait, les obstacles satanique et humains furent nombreux mais cela se réalisa quand même. De même le retour du Messie, le Royaume millénaire, la résurrection de tous les hommes et le jugement dernier s’accompliront aux moment fixés par le Père seul, que l’humanité soit d’accord ou non… Ce ne sont pas des éléments négociables, ils ne sont pas du domaine du type d’exercide de foi dont parle Jésus dans ces versets.

      Il s’agit donc de choses qui ne se réalisent que si le peuple de Dieu, que ce soit au niveau personnel et communautaire, exerce le type de foi que Dieu a.

      « La volonté de Dieu est que tout les hommes soient sauvés » nous dit l’Écriture. Si c’est sa volonté cela se fera pourrait-on en déduire sur la base d’autre versets qui mettent en avant la souveraineté et la toute puissance de Dieu. Mais c’est faut. Car d’autre verset mettent en avant la responsabilité de chaque homme dans cette affaire. Et nous savons aussi que tous ne seront pas sauvés, et aussi pourquoi : ils auront décidés de ne pas recevoir l’amour de la vérité pour leur Salut. Ils auront vus et entendus, mais ils n’auront pas cru…

      Donc :
      Tout est possible à l’homme qui croit en Dieu pour qui rien n’est impossible, dans une certaine mesure, celle qu’il a établie d’avance . Dieu tout-puissant dans une certaine mesure ; celle qu’il a établie d’avance, qui est le principe de la foi.
      Il accomplira certaines chose que les hommes croient ou non, et d’autres seulement s’ils croient.

    • „„- Hervé, la vision que vous avez racontée au sujet de la soeur malade, pour laquelle
      ……….vous avez bcp prié ; vous aviez la foi quand-même mais Dieu a décidé de la prendre.““

      — Erreur ! Ce n’est pas moi, mais Guy C. Bevington, dont j’ai cité le livre et mis le lien permettant de le lire en entier !
      — De plus, Guy C. Bevington cite pêle-mêle :
      * le cas d’un cheval qui boîtait et dont une jambe était enflée et qui ne pouvait plus labourer : il a été guéri par Dieu Lui-Même !
      ** Un champ où l’agriculteur devait planter du maïs mais, par suite de la maladie du cheval pendant presque tout l’hiver, l’agriculteur n’a pas retourné son champ à l’automne pour que le froid tue des vers mangeurs de maïs. Au printemps, au moment de semer le maïs, le champ était infesté de vers ! Sur la prière de Guy C. Bevington, tous les vers sont morts et même, une personne a jeté un défi à Bevington déclarant qu’elle trouverait de vers vivants. Peine perdue : elle n’en a pas trouvé un seul !
      — À propos de cette citation, j’avais mis le lien, il me semble :
      „„(Guy C. Bevington “Miracles extraordinaires obtenus par la prière et par la foi”, visible ici :
      http://www.spcm.org/iso_album/miracwd.pdf, à lire très sérieusement !)““

      , dans le message du 21 décembre 2016 • 8 h 08 min !
      — Donc, il faut BIEN LIRE mes posts : ils contiennent des informations très intéressantes !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  3. Personnellement c’est plus les paroles de Christ qui m’attirent que ses guérisons ; dommage pour les sentimentalistes, en tout cas très content pour la guérisons de cette dame.

    • Lœbservateur
      21 décembre 2016 • 19 h 23 min

      La parole s’est faite chair …..voilà une des raisons du miracle !

    • Jean Baptiste // 24 décembre 2016 à 15 h 07 min //

      « Personnellement c’est plus les paroles de Christ qui m’attirent »

      Dommage que vos commentaires acerbes ne s’en ressentent pas alors…..

      Prions pour un Miracle 🙂

  4. Le Miracle est un moyen pas une fin.

    Apocalypse 21:4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

    (Donc elles existent belle et bien).

    Commentaires

    4 Les croyants ne se contenteront pas seulement d’exister dans la ville sainte, ils y vivront dans un bonheur indicible. Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. Il n’y aura plus ni chagrin, ni maladie, ni douleur dans la Jérusalem céleste (voir Esa 35:10 ; Ap 7:16-17). Et par-dessus tout, il n’y aura plus de mort (Esa 25:8 ; 1Co 15:54 ; Ap 20:14). La mort était entrée dans le monde à cause du péché (Ro 5:12). Comme dans la ville sainte le péché n’existera plus, la mort n’aura plus de raison d’être.

    C’est pour cela que ceux et celles qui disent qu’ils n’y à plus de souffrances, de maladies, de morts, de deuil, ici-bas, ce trompent en trompant les autres.

    Matthieu 6:34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

    Luc 14:27 Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.

    2 Corinthiens 7:5-7 Car, depuis notre arrivée en Macédoine, notre chair n’eut aucun repos; nous étions affligés de toute manière: luttes au dehors, craintes au dedans. Mais Dieu, qui console ceux qui sont abattus, nous a consolés par l’arrivée de Tite, et non seulement par son arrivée, mais encore par la consolation que Tite lui-même ressentait à votre sujet: il nous a raconté votre ardent désir, vos larmes, votre zèle pour moi, en sorte que ma joie a été d’autant plus grande.

    Et c’est moi le bisounours, dans ce cas j’en accepte l’augure !?

    • « C’est pour cela que ceux et celles qui disent qu’ils n’y à plus de souffrances, de maladies, de morts, de deuil, ici-bas, ce trompent en trompant les autres. »

      Je ne pense pas que ceci soit prêché ici, il suffit du reste de constater que dans les campagnes d’évangélisation ou les séminaires tout les malades ne repartent pas guéris.
      Dieu fait encore grâce dans ce domaine mais la guérison pour tous viendra avec la fin de ce corps mortel pour revêtir le nouveau.

  5. Ce que j’ai un peu de mal à pouvoir comprendre :
    c’est qu’une l’affiche publicitaire annonce la guérison d’une femme atteinte de paraplégie,
    une autre affiche publicitaire parle de tétraplégie
    et le docteur traitant lui il ne parle ni de paraplégie ni de tétraplégie…!!!

    • C’est un lourd silence épais dans les rangs…!!!
      personne ne veut donc avoir l’extrême amabilité de me renseigner
      sur ce cas clinique si particulier…???

    • Daniel PIGNARD // 2 janvier 2017 à 11 h 21 min //

      Et pourtant, Georges Parolier a d’habitude le diagnostic facile. Que lui arrive-t-il ?
      Ses relations avec les médecins des hôpitaux sont-elles rompues ? Plus de clients pour eux ? Plus de dégagement des gêneurs pour pouvoir enfoncer le clou de la politique actuelle étant exactement calquée sur ce que nous en a dit Jésus :
      « Vous savez que ceux qu’on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent… » (Mc 10:42)
      « Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. Qu’il n’en soit pas de même parmi vous. » (Lc 22:25-26)
      « J’ai encore vu sous le soleil qu’au lieu établi pour juger il y a de la méchanceté et au lieu établi pour la justice il y a de la méchanceté. » (Ecc 3:16)

  6. https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/02/01/un-evangeliste-americain-annonce-un-moment-historique-pour-les-populations-de-bouake/
    Gertrude M.
    11 mars 2016 • 11 h 04 min

    T L Osborn raconte :
    En allant à Java, nous savions que le pays était musulman à 95%. Dans le monde entier, nous avons entendu dire combien de fois il est difficile d’atteindre les musulmans. Ils ne croient pas que Jésus est le Fils de Dieu, ni que Dieu l’a ressuscité des morts. Nous nous souvenions de notre impuissance à les convaincre en Inde, quand nous étions des jeunes missionnaires. Mais maintenant les choses avaient changé . Nous savions comment avoir la foi pour les miracles.
    Le premier soir, en terminant mon message, je leur dis que je ne m’attendais pas à ce qu’il renonce à leur religion pour accepter le Christ de la bible, a moins d’être persuadés qu’il est vivant. Je leur déclarai ma conviction qu’un Christ mort ne leur ferait aucun bien.
    Ils savaient que Jésus avait vécu autrefois sur la terre. Ils le tenaient pour un homme de bien, une sorte de prophète et un guérisseur doué d’une étrange puissance pour accomplir des miracles. Mais ils pensaient qu’il était mort.
    Il n’existe qu’un seul argument pour gagner le musulman à Christ. Si Jésus- Christ est vivant, qu’il fasse les miracles qu’il faisait avant d’être crucifié. S’il est mort, il ne peut les faire. S’il s’est ressuscité, il les fera.
    Je demandai que l’on fasse approcher les sourds. Je dis à l’auditoire que j’allais prier au nom de Jésus. Si Christ est mort, son nom n’aura aucune puissance. S’il est vivant, il fera ce qu’il faisait avant que les hommes ne le mettent à mort.
    Un prêtre musulman fut le premier
    Le premier homme à gravir les marches fut un prêtre musulman, d’environ 55 ans, coiffé de son fez noir. Il n’avait jamais entendu d’une oreille.
    Je lui parlai de Jésus-Christ, puis je lui dis comment j’allais prier. Je lui expliquais que Dieu nous regardait, qu’il a ressuscité son fils d’entre les morts, qu’ il voulait que les hommes sachent que Christ est ressuscité pour notre justification, et qu’il le prouverait en accomplissant ce miracle .
    Puis je dis à l’auditoire : ‘’ Si l’homme n’entend pas quand j’aurai fini de prier, vous pourrez dire que je suis un faux messager de Dieu et que Jésus est mort. Mais s’il entend, vous saurez que Christ est ressuscité car un Christ mort ne pourrait pas faire un tel miracle. ‘’
    Je plaquai mon doit dans oreille et priai :’’ oh ! Seigneur Dieu, fais-leur connaitre que Jésus Christ est ton Fils, que tu l’as ressuscité des morts, et que les hommes ne peuvent venir à toi et recevoir la vie éternelle que par lui et son sang répandu. Pour qu’ils le sachent, Seigneur Dieu, conformément aux écritures, fais que cette oreille entende. Je te prie au nom de Jésus Amen.’’
    Des missions sans miracles
    L’auditoire retint son souffle au moment où le vieux prêtre put entendre parfaitement le plus léger murmure, et même le tic- tac d’une montre. Des milliers levèrent les mains ce soir là pour accepter Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur. Comme nous étions loin des désappointements éprouvés autrefois en essayant de convaincre les mahométans des Indes ! Les musulmans ne sont pas différents quand ils voient des preuves.

    • @ serein

      TL Osborn et son équipe était des gens qui avaient le sens très pratique,
      des affaires et de l’argent : car ils vendaient par petits morceaux les extrades
      sur lesquelles ce très saint homme prêchait…!!!

    • De Remy Bayle
      J’ai eu la chance de rencontrer personnellement T.L Osborn deux fois dans ma vie, lorsqu’il était venu à Paris. Mais en réalité, je l’avais «rencontré» bien des fois, des années auparavant, par ses écrits et ses prédications qu’il avait enregistré bien avant ma conversion et qui m’ont été très utiles lorsque je suis devenu chrétien, pour m’aider à comprendre l’appel de Dieu sur ma vie.
      T.L Osborn n’avait pas la maladie de la mégalomanie. Sa notion de la prospérité n’était pas pour satisfaire la chair, mais pour ensemencer le monde avec l’Evangile. Je ne sais pas combien de nations il a visité, ni combien de livres il a écrit et offert, ni dans combien de langues, mais sa vie entière a été un exemple pour les gagneurs d’âmes.
      Ma rencontre avec Osborn en 2006 a été fortuite et comme un éclair. Il m’a serré dans ses bras et m’a béni comme un père bénirait un fils, et il m’a envoyé dans le monde pour prêcher cet Evangile que Christ a confié à l’Eglise il y a 2000 ans. Dès lors, suite à cette bénédiction, de nombreux miracles ont commencé à se produire dans mes réunions. C’est un fait incontestable qui a marqué un vrai tournant à ma vie d’évangéliste dans les nations.
      «Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste» (Matthieu 10 v 41)
      Ce que m’a transmis ce prophète de la fin des temps, est tout simplement la passion de gagner des âmes en prêchant un Evangile simple, dépouillé des fioritures inutiles de la religion, et accompagné des puissants miracles opérés par l’action du St Esprit.
      Docteur Osborn cherchait d’abord à comprendre l’autre pour parler son langage, pour ensuite lui communiquer le message de vie. Il disait que chaque personne mérite de savoir la vérité concernant Jésus-Christ. Il ne disait pas : amenez les gens à l’Eglise, mais il disait toujours : amenez les gens à Jésus et ensuite ils viendront à l’église ! T.L Osborn voulait rester avec les jeunes, courir avec eux, sachant que Dieu fait toujours des choses nouvelles. Il ne voulait surtout pas se laisser enfermer dans des préjugés religieux.
      J’ai écrit à plusieurs «grands évangélistes»… aucun ne m’a répondu à l’exception de T.L Osborn. Non seulement il m’a répondu, mais il m’encouragea en me bénissant par une offrande !
      Je suis fier d’avoir prié pendant des années pour ce prédicateur, apôtre des temps moderne, qui ne s’est pas laissé contrôlé par la religiosité ambiante, mais qui, en libérant son épouse Daisy dans sa destinée de femme de Dieu conquérante, a ouvert la voie à de nombreuses femmes qui se sont levées pour servir le Seigneur !
      «Le Seigneur dit une parole, Et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée» (Ps 68 v 11)
      T.L Osborn a été porteur de la Parole du Seigneur, et leur fille Ladonna est aujourd’hui un merveilleux fruit de leur obéissance.
      Cet homme ne voulait pas être adulé. Il se laissait approcher.
      Il disait de lui : «je ne suis qu’un fermier qui a ouvert le livre, lu ce qui est dedans et qui vous l’annonce ! Et Dieu confirme sa parole !»…

      Je ne regrette pas T.L Osborn, je suis heureux de son passage sur terre. Il a rempli sa mission. Et moi je suis un de ses millions de fruits. Et voilà, il a retrouvé sa chère et tendre épouse qui lui manquait tant depuis son départ !
      Seigneur, permet moi de lui ressembler un peu, car cet homme pouvait dire à l’instar de l’apôtre Paul : «Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ» (1 Corinthiens 11 : 1)

  7. J’ai toujours un plus que certain mal à essayer de pouvoir enfin comprendre :
    qu’une l’affiche publicitaire de rantanplan annonce :
    la guérison d’une femme atteinte de paraplégie,
    et qu’une autre affiche publicitaire parle de tétraplégie
    et le docteur traitant lui il ne parle ni de paraplégie ni de tétraplégie…!!!
    C’est un lourd silence épais dans les rangs évangéliques…
    mais sans doute que ma naïve question n’est pas tout à fait souhaitable
    et qu’elle n’est pas vraiment la bienvenue en ces jours de fêtes et de réjouissances
    et surtout au beau milieu d’une euphorie ambiante
    et d’un enthousiasme porté par une foule de commentateurs d’avance archis-convaincus
    personne ne veut donc avoir l’extrême amabilité de me renseigner
    sur ce cas clinique si étonnant et si particulier…??? !!!

    • Ce « lourd silence » (également la non-réponse à Lyloo plus haut) fait finalement apparaître l’article comme n’étant que de la com pour l’entreprise de Rémy, toute question à ce sujet n’étant traitée que par le mépris. Un silence qui parle donc, hélas.

    • @ Yves

      Tout d’abord tous mes vœux de prospérité selon le Seigneur;
      mon dernier commentaire ayant été censuré par la Rédaction
      donc en conséquence : ma présence sur ce site, soi-disant chrétien,
      se fera beaucoup plus rare…!

    • Est-ce déjà arrivé Georges?

    • @ Robert M.

      Ce n’est pas la première fois que la Rédaction se permet de me censurer…!
      je pense que Paul n’apprécie pas vraiment ma façon de juger
      le contenu de ses fumeux commentaires indigestes
      et particulièrement mes réponses caustiques…!

    • — Tu sais très bien, Georges, quand on pose trop de questions gênantes aux “pasteurs”, ils finissent par ne plus y répondre ?!??…
      — Ils sont tellement “coincés” dans leurs dénominations que, quand on les en dépouille, ils sont “tout nus” !
      — Rémy Bayle, je ne l’apprécie vraiment que quand je ne remarque pas l’omniprésence de “sa” dénomination qui le colle “comme carapat’ su’ tété bèf” (comme une tique sur le pis d’une vache) ! Mais dès que je vois que “sa” dénomination est plus importante pour lui que le Nom de Jésus-Christ, alors là, “je vois rouge” et lui enjoins, le plus poliment possible, de choisir entre sa dénomination et Jésus-Christ car on ne peut pas être longtemps “le c** entre deux chaises” !
      — Pour ce qui est de la guérison de cette femme, méfiance : “chat échaudé craint l’eau froide” ! Déjà qu’il nous a “fait le coup” avec Sophie Fessard qui, si je m’en souviens bien, n’aurait pas hésité à faire appel à l’“injustice” des hommes pour essayer de faire taire nos réserves, il essaierait de “refaire le coup” avec Aude Schneider que ça ne m’étonnerait qu’à moitié !
      — Mais voyons si Rémy Bayle ose se séparer de sa dénomination… :-/ !

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      Mais voyons si Rémy Bayle ose se séparer de sa dénomination…

      QUELLE EST LA DÉNOMINATION DE RÉMY BAYLE ? MERCI DE M ‘INFORMER

    • — Voyons, Colombe : n’as-tu pas lu ce qu’il présente dans son article : ACTION MONDIALE ÉVANGÉLISATION ? Pourtant c’est écrit en gros et en bleu parce qu’il y a un lien vers “son” site !
      — De plus, pourquoi ne se rend-t-il que dans les “églises” alors que c’est dehors, en-dehors des “églises”, qu’il faut être amené à évangéliser !?…
      — Aujourd’hui, dès qu’on veut “bouger le petit doigt” pour faire une action publique, il faut se monter en association… PAS D’ACCORD ! Jésus-Christ et Ses Disciples ne l’ont jamais fait et les plus grandes actions d’évangélisation ont été faites par des GENS, pas par des associations !
      — Regarde pour exemple le réveil aux îles Hébrides. Par quoi a-t-il commencé ? Par deux vieilles femmes qui n’ont pas pu dormir et qui ont prié toute une nuit au coin du feu, rien de plus !
      — Par quoi le Réveil du pays de Galles s’est-il éteint ? Dès que des juristes ont commencé à organiser ces mouvements de l’Esprit de Dieu en les enfermant dans des associations humaines telles justement des associations, et en leur donnant un “cadre juridique” !
      — Alors tant que Rémy Bayle continuera à évangéliser DANS LE CADRE de cette association, il n’ira pas loin : le Seigneur le lui rappellera à chaque fois… Mais voudra-t-il L’écouter ?
      — Vois-tu pourquoi il FAUT TOUT ÉPROUVER ?!??…

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      6 janvier 2017 • 17 h 35 min

      — Voyons, Colombe : n’as-tu pas lu ce qu’il présente dans son article : ACTION MONDIALE ÉVANGÉLISATION ? Pourtant c’est écrit en gros et en bleu parce qu’il y a un lien vers “son” site

      *****Mais non Hervé , le but de la création d’une assos c’est pour recevoir des don non fiscalisés . ….. C’est tout .

      Si tu veux devenir riche et recevoir des biens immobiliers tu crée une assos chrétienne loi 1901

      https://www.legalstart.fr/fiches-pratiques/association/don-association-comment-ca-marche/#ancre4

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscalit%C3%A9_des_dons_manuels_aux_associations_en_France

      Exonération des associations d’intérêt général

      À la suite de cette nouvelle pratique administrative effectuée dans le cadre de la lutte contre les sectes10, les associations ont exprimé leur inquiétude de voir taxer leur principal moyen de financement. Ainsi la revue Les Amis des monastères11 a-t-elle expliqué que «les communautés non reconnues qui recevaient directement des dons manuels ne peuvent délivrer aucun reçu fiscal. Pire, une menace fiscale existe bel et bien à leur endroit».

      Et d’ajouter dans une note que «si l’association devait être taxée il y aurait un espace de discussion juridique à défendre contre l’administration». Car seules les associations reconnues d’utilité publique et les associations cultuelles sont exonérées des droits de mutation à titre gratuit, selon l’article 795 du Code général des impôts.

      *****Voilà pourquoi la loi 1901 est tant chérie par les conseils d’administration cultuel 😉

      J’en connais qui on carrément un compte dans des paradis fiscaux pour couvrir l’argent qu’ils engrangent …. Vrai de vrai .

  8. Hervé

    Moi j’aime bien les enseignements de Rémy Bayle , écoute ça.

    https://feuetgloire.com/blog/audios-videos/jour-6-shabbat-de-gloire/

  9. Oui Georges, Aimons nous tous pour la Nouvelle Année LOL 🙂

  10. Envoyé depuis Windows Mail
    De : Sante Nature Innovation
    Envoyé : ‎lundi‎ ‎9‎ ‎janvier‎ ‎2017 ‎13‎:‎40
    À : christian@hotmail.fr

    La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis est un service d’information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

    Cancer : plus personne ne croit à ça! Chère lectrice, cher lecteur,
    Nous sommes à Forli, petite ville du nord de l’Italie, au XIIIe siècle.
    Un jeune prêtre, Pérégrin Laziosi, a le tibia rongé par un cancer des os.
    La plaie s’ouvre, s’infecte. Une affreuse puanteur s’en dégage. L’amputation devient urgente.
    Mais lorsque le médecin arrive avec ses outils pour couper la jambe, il constate que le cancer a régressé. Il décide de repousser l’opération. La lésion continue à guérir. Elle finit par disparaître
    d’elle-même.
    Le prêtre Pérégrin Laziosi vivra jusqu’à l’âge de 80 ans sans connaître de récidive.
    Canonisé en 1726, il est devenu le saint patron des malades du cancer.

    Saint Pérégrin Laziosi est un des cas documentés les plus anciens de régression spontanée du cancer, au 13e siècle !
    Cette histoire est l’un des plus anciens cas connus de régression spontanée d’un cancer.

    De la superstition ?
    Aujourd’hui, il existe un sanctuaire Saint-Pérégrin à Montréal, au Canada. Les personnes malades du cancer s’y rendent en pèlerinage. Les croyants ont une prière spécifique (la neuvaine à Saint Pérégrin) qu’ils font neuf jours de suite « pour la guérison de personnes atteintes du cancer ».
    Beaucoup invoqueront la superstition. C’est compréhensible. Mais il n’y a pas que ça.
    Le cas de Pérégrin Laziosi n’est pas isolé. L’histoire de la médecine est jalonnée de récits de ce type.
    A tel point que les revues médicales de référence publient chaque année plusieurs articles évoquant des guérisons de cancer, parfois à des stades très avancés où la maladie s’est disséminée dans l’organisme.
    Comprenez-moi bien : il s’agit de guérisons de cancers en phase terminale, alors que tout espoir était perdu, et ce sans radiothérapie ni chimiothérapie. Espérances.. Amicalement!!!

    • — La Bible dit :
      Luc 17, 22-24 : «Et il dit aux disciples: Des jours viendront où vous désirerez de voir l’un des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez point. Et l’on vous dira: Le voici ici, ou: Le voilà là; n’y allez point, et ne les suivez point. Car comme l’éclair flamboyant brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi paraîtra le Fils de l’homme en son jour.»
      — Alors pour ce qui est de ce prêtre, guéri du cancer en phase terminale, que des personnes vont rencontrer mort au Canada, je m’en méfierais “comme de la peste” ! Car 👿 est capable effectivement de guérir des maladies qu’il a lui-même suscitées dans des personnes afin d’attirer les gens à lui ! Alors, EXERÇONS LE DISCERNEMENT, question de vie ou de mort !
      — De plus, «pourquoi chercher parmi les morts Celui qui est Vivant ?» Et «qui a pris nos infirmités et S’est chargé de nos maladies ?» Le SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST !!!
      — Méfiance, méfiance…

    • Jean Baptiste // 15 janvier 2017 à 10 h 26 min //

      Vous avez juste un parti pris parce qu’il s’agit d’un Catholique Pulsar. Si cela avait été un évangélique guéri c’était donc forcément Dieu et pas le Diable alors 🙂

      Or je vois mal comment vous pourriez distinguer vraiment ce qui viendrait « de Dieu » ou du « Diable ».

      Selon votre logique, si Satan suscite des maladies pour se servir de ces guérisons par la suite, alors comment distinguer vous les maladies qui viennent « du Diable » et celles qui ont une autre origine sachant que selon la Bible le Diable peut en provoquer aussi avec l’assentiment du Dieu (Job) à certaines occasions donc..?

      Si Satan seul est capable d’en provoquer donc et d’en guérir pour arriver à ses Fins, qu’est ce qui vous dérange tant dans la Finalité puisque les gens sont guéris tout comme dans le cas de Job où Dieu avait laissé faire le Diable…. ? Et si en plus ces mêmes gens en remercient Dieu par la suite à travers le Catholicisme, c’est donc que le Diable n’en profite pas au profit de Dieu..?

      Je ne fais que réutiliser le littéralisme du livre de Job selon les vues de ce blog je précise.
      Personnellement bien sûr, je sais bien que ce livre biblique est une histoire inventée de toutes pièces.

    • „„Or je vois mal comment vous pourriez distinguer vraiment ce qui viendrait « de Dieu » ou du « Diable ».““
      — Parce que tu ne crois pas, tu ne peux pas le distinguer, toi ! Mais pour ceux qui croient Dieu et qui Le prennent au mot, Dieu leur accorde un don très important : LE DISCERNEMENT DES ESPRITS, pour savoir à coup sûr que lesprit est derrière telle ou telle manifestation !
      — Comme tu as refusé de croire Dieu, tu ne l’as pas, ce don ! Donc, tu es vraiment mal placé pour en parler !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :