Aude Schneider, un grand miracle attesté médicalement !

Aude Schneider était atteinte d’une maladie incurable depuis 10 ans… elle a été guérie miraculeusement lors de la campagne « Feu et Gloire », qui s’est tenue à l’île de la Réunion en septembre dernier.

aude-remyC’est l’évangéliste Rémy Bayle (Action Mondiale Evangélisation), accompagné par le pasteur Paul Ohlott (Centre Chrétien Carmel de Toulouse), ainsi que par deux équipiers : Samuel et Michèle, qui a mis en place cette campagne d’évangélisation, en partenariat avec diverses églises.

« Avant que nous ayons prié pour elle, elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout depuis 10 ans. Elle était jonchée sur le sol, souffrant terriblement, durant toute la louange », témoigne Paul Ohlott.

aude-equipeRemy Bayle raconte à son tour : « Quand nous l’avons vue dans notre réunion d’évangélisation, nous étions bouleversés de compassion pour elle. Elle ne pouvait ni s’asseoir, ni se tenir debout. Elle ne pouvait que se tenir accroupie ou allongée. Elle a subit des années de souffrance d’une maladie dont seulement 5% de la population mondiale présente les symptômes irréversibles. Cela signifie aussi des années de prise de morphine pour être à peine soulagée. Ce soir-là, je prêchais la promesse de Jésus-Christ, que si nous demandons en son nom, le Père nous le donnera. Après avoir prêché sous une très forte onction du Saint Esprit, j’ai prié pour les guérisons dans la salle. Déjà plusieurs recevaient un miracle et cette pauvre femme attendait le sien. Je lui ai imposé les mains au nom de Jésus-Christ, puis nos équipiers ont combattu  pour sa délivrance. Elle a ressenti un feu venir dans son corps la toucher. Ensuite pour la première fois depuis des années elle a pu se tenir debout ».

Actu-Chretienne.Net vous invite à prendre connaissance du certificat médical, rédigé le 11 novembre par le Docteur Xavier PIERRE, basé dans la commune du Tampon. Il écrit notamment que « pour une raison [qu’il] ne s’explique pas, l’état clinique de Mme Schneider s’est brutalement normalisé, sans aucun signe neurologique objectif autre qu’une amyotrophie des membres inférieurs. Tous les antalgiques ont été arrêté, y compris la morphine »

CERTIFICAT MEDICAL

attestation-medicale

Actu-Chretienne.Net vous invite également à voir trois vidéos : la vidéo du « témoignage en direct », la vidéo du « témoignage de Aude, quelques jours après le miracle », ainsi que la vidéo de la réaction de l’évangéliste Rémy Bayle lors de la réception du certificat médical.

Témoignage en direct du miracle

Témoignage de Aude quelques jours après le miracle

Réaction de l’évangéliste Remy Bayle à l’attestation médicale

> VISITEZ LE SITE FEUetGLOIRE.COM



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Paul OHLOTT, Remy BAYLE

119 réponses

  1. Bon et ben ça fait plaisir, merci Seigneur. Je cites: « Pour une raison que je ne m’explique pas, l’état de …. s’est brutalement normalisé. » C’est rare de voir une telle affirmation. Quand Dieu guérit vraiment, c’est clair! Bravo la rédaction de nous partager cela.

    • Merveilleux, Gloire à Dieu , je me réjouis pour cette femme sachant combien les maladies chroniques peuvent nous gâcher la vie, un encouragement a persévérer dans la foi contre la maladie.

    • Robert M.
      17 décembre 2016 • 18 h 29 min

      Vous devriez aller faire une session de guérison avec Rémy chez Paul O

      Philippe S ( fil ) aussi !

  2. Merci Seigneur le temps des miracles n’est pas terminé , notre Seigneur n’a pas changé , c’est peut être nous qui nous sommes un peu endormis , hélas , car lui est toujours prêt à guérir et à bénir . Gloire à Dieu pour ce miracle qu’il a accompli ça fait chaud au cœur

  3. Merci puissance infini !!!

    Ce n’est pas pour rien que le Seigneur s’est révélé comme Yahvé Rapha ! Ce qui peut se traduire ainsi : Éternel guérisseur. Je sais que le mot guérisseur est fortement péjoratif à cause des pratiques occultes dans le domaine de la guérison surnaturelle, mais c’est le sens premier qu’il faut en retenir. Notre Dieu est Celui qui était, est et sera toujours notre guérison, au même titre qu’Il est notre paix (Shalom), notre victoire (Nissi), notre justification (Tsidkenu), notre sanctification (M’kaddesh) etc., en Jeshua (Délivreur) Machia’h (Oint) par sa mort sur la croix, sa résurrection et sa glorification !
    En Lui, le Fils, le OUI et l’AMEN de Dieu le Père, tout est accompli une fois pour toute, et cela constitue notre saint héritage dans la lumière, dont nous prenons possession par la foi et la puissance du Saint-Esprit !

    « Que Ton Nom soit sanctifié, que ton Règne viennent, Que ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel » !
    Ce qui, pour le temps présent, veut aussi dire : Que les genoux de toute maladie plient au Nom de Jésus !

    • — Ah ! À propos de guérisons, l’apôtre Pierre :
      Actes 5, 14-16 : «De plus, des multitudes d’hommes et de femmes, de ceux qui croyaient au Seigneur, étaient ajoutées à l’Église; En sorte qu’on apportait les malades dans les rues, et on les mettait sur des lits et sur des grabats, afin que quand Pierre viendrait, son ombre du moins couvrît quelques-uns d’entre eux. Le peuple des villes voisines venait aussi en foule à Jérusalem; apportant des malades, et des hommes tourmentés par des esprits immondes, et tous étaient guéris.»
      — TOUS étaient guéris ou délivrés de leurs démons ! Pas seulement quelques-uns !
      — Et pour l’apôtre Paul :
      Actes 19, 11-12 : «Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul; Au point qu’en appliquant sur les malades des mouchoirs et des linges qui avaient touché son corps, ils étaient guéris de leurs maladies, et les esprits malins sortaient.»
      — Et pour ce qui est du cas de Philippe :
      Actes 8, 5-8 : «Or, Philippe étant descendu dans une ville de la Samarie, y prêcha Christ. Et le peuple était attentif, d’un commun accord, à ce que Philippe disait, en apprenant, et en voyant les miracles qu’il faisait. Car les esprits immondes sortaient, en jetant de grands cris, de beaucoup de gens qui en étaient possédés; et beaucoup de paralytiques et d’impotents furent guéris. Ce qui causa une grande joie dans cette ville.»
      — Rien que pour ces trois-là, ce n’est pas “quelques-uns” qui furent guéris ou délivrés, mais TOUS ou UN GRAND NOMBRE ! Ça change par rapport à notre “pauvre” ministère où on arrive tant bien que mal à guérir seulement quelques malades, et pas des pires ; et à chasser quelques démons, mais pas des plus méchants !
      — Pour croire AU Seigneur, il faut d’abord Le croire, Le prendre au mot ! Abram n’a pas cru seulement À l’Éternel quand l’Éternel le lui a imputé à justice, mais IL A CRU L’ÉTERNEL, il l’a PRIS AU MOT !
      — Comme tu dis, Rémy : REPENTEZ-VOUS !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      Être aussi cynique et amère au nom de Jésus Christ c’est vraiment tragique…

      En la personne de Jésus Christ, étaient concentrés la plénitude de la divinité et les 5 ministères. La plénitude de Christ est représentée par tous les membres de son corps, ministères et simples disciples, qui de surcroit sont tous en chemin vers la perfection… Êtes-vous incapable de vous réjouir pour le bien qui est fait par le Seigneur aux membres de son Corps auquel vous appartenez ?

      Je ne pense pas que le type de moquerie auquel vous vous adonnez est agréable au Seigneur.

      Si vous n’êtes pas reconnaissant pour le « peu » (qui est relatif car il y a des branches du christianisme où il n’y a absolument aucune guérison ou délivrance) qui vous donnera le plus que vous brandissez en ricanant comme référence ?

    • — Mais SKD, je ne me moque pas : je suis bien trop sérieux pour ces “enfantillages” !
      — La période actuelle est une période de grande séduction et il convient d’être particulièrement méfiant quant à certains miracles, qui sont vraiment dûs au Seigneur Jésus-Christ, mais qui sont devenus trop rares à cause de l’incrédulité “ambiante” !
      — Ce que je souligne et que tu prends pour de la moquerie, c’est la trop grande rareté des miracles, actuellement. Je ne peux m’empêcher de comparer avec le temps de l’Église primitive où le moindre des saints de l’époque était beaucoup plus actif que le plus considéré des évangélistes d’aujourd’hui !
      — Vous vous réjouissez tous à l’annonce d’un tel miracle (que je ne conteste pas, ayant lu le rapport médical, que je vois très sérieux !), mais dès que quelqu’un comme moi émet une “petite” réserve, aussitôt, il est vu comme un moqueur ! En effet : pour cette seule femme qui a été guérie d’une maladie incurable, combien sont-ils/elles à attendre une guérison, cloué(e)s sur leurs lits, se tordant de douleur, hein ?
      — Parce que j’en ai vu, moi, un “apôtre” essayer de guérir une femme en fauteuil roulant… Et je l’ai vue repartir à la fin de cette réunion toujours dans son fauteuil roulant ! Alors tu comprends pourquoi je me méfie… ?
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      Ok, je comprends mieux maintenant.
      Si vous n’en avez pas encore connaissance, sans doute serez-vous encouragé par ceci :

    • — Oui, je reconnais cette vidéo, que j’ai vue il y a quelque temps… Mais j’y ai vu de ces chrétiens qui imposent les mains aux démoniaques pour chasser un démon !!! Ça, JAMAIS Jésus-Christ ne l’a fait, pas plus que Ses Disciples ! Le SEUL cas où il faut imposer les mains, c’est aux malades, pas aux démoniaques car le démon pourrait bien en profiter pour s’introduire dans le chrétien !
      — Ce n’est pas une vidéo qui va me faire oublier d’ÉPROUVER TOUTES CHOSES, y compris cette vidéo ! Tu ferais bien d’en faire autant… Car :
      1 Corinthiens 2, 15-16 : «Mais l’homme spirituel juge de toutes choses, et n’est lui-même jugé par personne. Car qui a connu la pensée du Seigneur pour l’instruire? Mais nous, nous avons la pensée de Christ.»
      — Je n’ai donc pas à juger les frères et les sœurs, mais UNIQUEMENT ce qu’ils disent ou ce qu’ils font, ce qu’ils rendent public, si c’est conforme ou non à la Parole de Dieu, rien de plus ! Et c’est déjà pas mal…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      En ce qui concerne l’imposition des mains lors de la délivrance de démon je ne serai pas si catégorique :

      « Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient. »

      Alors je sais qu’il n’y a pas eu contact direct, mais il y a une corrélation entre le corps de Paul et la délivrance, à travers le canal de transfer qui est le tissu. Cela servait aussi bien pour la guérison que pour la délivrance. Pourquoi l’imposition des mains poserait-il alors problème ?

      Une autre remarque : Jésus faisait des choses choquante d’un point de vue religieu juif :

      Il a touché les lépreux, et ils s’est laissé touché par les malades, qui étaient certainement pécheurs et démonisés. De plus, la délivrance est une guérison et la guérison une délivrance, et pas seulement au sens figuré :
      « Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous. »

      Jésus a utilisé sa salive pour guérir… y-a-t-il un précédent dans l’A.T ? Non.

      Selon la Loi, le contact avec un mort rend rituellement parlant impur. Mais le contact avec les ossements de Elisée a servi à ressusciter un mort. 😀

      Selon les leaders juifs guérir et délivrer le jour du Sabbat c’était le profaner…

      Lit-on quelque par avant cela, que l’ombre d’un homme de Dieu aurait servi de transfer pour la guérison et la délivrance ? Et pourtant :
      « On apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux.La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris. »

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      « Ce n’est pas une vidéo qui va me faire oublier d’ÉPROUVER TOUTES CHOSES, y compris cette vidéo ! »

      Bien évidemment, moi non plus. Je n’ai pas dit que cette video était l’expression de la perfection. La perfection n’existe ni sur Terre en général, ni dans l’Église.

      Je pense que ce film va dans le sens d’une Église non « ministèrocentrique » sans pour autant être anti-ministères, dans laquelle tous sont appelés, bien que chacun à sa place, à agir dans le surnaturel de Dieu, qui à mon avis est la norme. C’est encourageant, non ?

      Le fait que Jésus ait revêtu d’autorité 12 disciples, puis 70 autres, pour accomplir ce que lui-même faisait, et qu’il ait dit :  » Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru… » et que les 5 ministères aient été donnés « pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ », nous prouve que si le résultat n’est pas ce qu’il devrait ou pourrait être, cela dépend de nous tous…

      Il est aussi à noter que du vivant de Jésus, les disciples comparés au Maître n’avaient déjà pas la même efficacité. Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil… Cela dit, c’est un fait, les résultats de l’Église primitive étaient nettement meilleurs.

      Je finirais cependant sur une touche d’espérance. La Prophétie selon laquelle « La gloire de la deuxième Masison sera plus grande que celle de la première. », ne concernenrait-elle pas aussi l’Église ?

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      « le démon pourrait bien en profiter » (de l’imposition des mains) « pour s’introduire dans le chrétien ».

      Ce n’est pas exclu dans l’absolu, mais si Jésus touchait les lépreux et autres malades rituellement impurs, et qu’il ne devenait ni lépreux ni impur, est-ce de l’orgueil d’être convaincu que Celui qui est en nous et qui est plus grand qui est dans le monde, en se manifestant pour la délivrance de quelqu’un nous garde aussi « d’attraper le microbe » de la personne qui est délivrée à travers nous ?

      Je n’ignore pas cette recommandation de Paul : « N’impose les mains à personne avec précipitation, et ne participe pas aux péchés d’autrui; toi-même, conserve-toi pur. », mais de là à systématiquement ne pas imposer les mains lors de la délivrance, il y a un gouffre. D’autant plus que lorsqu’on prie pour quelqu’un on n’est pas forcément au courant qu’un démon va se manifester ou que l’on va être amené à chasser un démon…

    • Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !

      Je pense que vous ne poussiez jamais imaginer que la mort physique soit un miracle, un abrègement des souffrances, mais seulement une conséquence du péché, pourtant ma belle-mère est décédée en paix après plusieurs crises cardiaque, mon épouse de même après de nombreuses années de maladies (plus de 15 ans) don j’ai été affecté et elle aussi, même sont départ est une déchirure, mais Dieu console, fortifie, …ces miracles là ne font pas la une à vos yeux comme à ceux de tant d’autres, parce-que vous vous arrêtez à l’apparence, à une partie de la victoire, pourtant sans la mort de Christ… et bien sur sa résurrection, ou en serrions-nous ?

      Christ fait donc en moi, en chacun qui espère en Lui, sa victoire aussi, quoiqu’il m’en coûte, mais nombres ne sont pas préparés à cette vérité, c’est tout juste s’ils n’ordonnaient pas à Dieu la guérison, c’est un passage obligé et ce n’est pas moi qui fixe les règles.

      Je vous conseille très exceptionnellement si vous le permettez de vous recommander le livre à bientôt JO, vous y verrez le courage, la foi, d’un enfant, de sa mère, face aussi au corps médical…

      Mais sur ce site, ce n’est pas l’habitude de parler de cela, qui peu sembler un échec, ce qui ne m’empêche pas de me réjouir d’une guérison dans le temps, la victoire en Christ étant éternelle.

      Voilà, j’ai témoigné d’autre chose, mais face à la réalité qui attends chacun de nous, j’en conçois la critique, mais pas des mensonges, ou accusassions.

      Allez, je vais terminer mon deuil, le temps qui est nécessaire à chacun en particulier !

      Gloire à Dieu !

  4. Les Emotions positives qui guérissent, guérisons spontanées :

    http://agirpoursasante.free.fr/pages/press3.html

    A noter que ces techniques sont en plein essor et sont prometteuses pour l’humanité sans que « Dieu » ait quoique que ce soit à voir là dedans puisque des Non Croyants guérissent désormais tout aussi spontanément que des Croyants, preuve supplémentaire que ce sont des Emotions positives qui guérissent Via un Groupe, Club, Association,…
    Bien sûr, pour rattraper le coup, beaucoup de Croyants obtus voient inévitablement « le Diable » dans ces processus de guérisons spontanées hors cadre église, Spritualités, Croyances 🙂

    • @Jean-Baptiste

      « …puisque des Non Croyants guérissent désormais…  »

      Comme si c’était nouveau…
      « A force de gémir, je n’ai que la peau sur les os. » dit le psalmiste.
      « Un coeur paisible est la vie du corps, tandis que l’envie est la carie des os. » nous dit Salomon.
      « Ce dont j’ai peur, c’est ce qui m’arrive; ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint. » nous dit Job.

      L’influence de l’attitude négative ou positive n’est plus à prouver. Mais ce n’est qu’un aspect de la chose.

      Puisque vous avez lu la Bible, vous connaissez aussi l’effet de l’incredulité. Jésus, à Nazareth ne put accomplir aucun miracle, mais seulement quelques malades furent guéris par imposition des mains.
      Il y a donc une différence, entre un miracle et une guérison simple.

      Là où il n’y a pas la moindre chance qu’il y ait un changement, qui plus est instantané, nous parlons de miracle. Nous sommes en plein dans le créatif.

      Que des personnes dans un groupe profitent des bienfaits de la « pensée et de l’émotion positive » est une chose, quoiqu’il faille dicerner quel type de groupe et de quel type de « foi » il s’agit.

      Mais comment pouvez-vous expliquer, par exemple, qu’une personne née paralytique (et qui n’a donc pas la musculature pour bouger) puisse se lever, sauter, danser etc. parce que quelqu’un lui a dit : « Au Nom de Jésus lève-toi et marche ! » ? C’est ce que nous lisons dans le livre des Actes.
      Cet homme n’était pas chrétien, ne connaissait pas Pierre et Jean, ne faisait pas partie d’un groupe où il a prit le temps d’apprendre à être positif, et pourtant en quelques secondes il était totalement guéri…
      Même remarque à propos les aveugles, les sourds, les muets et les estropiés à qui ils manquent physiquement quelque chose pour être complets et qui donc reçoivent la guérison par un miracle créatif, aussi bien dans les récits bibliques que de nos jours…

      Votre commentaire cherche à relativiser, pour ne pas dire ridiculiser, le témoignage de guérison de cette femme, et le principe même de la guérison divine.

      Nous lisons dans la Bible de certaines personnes ou groupe d’individus qui refusèrent de croire et de se laisser convaincre. J’espère (pour vous) que vous n’en faites pas partie…

    • @Jean-Baptiste

      J’ajouterais quelques versets qui éclaires non seulement la réalité de l’influence de la pensée sur le corps mais aussi ce qui la rend réellement et durablement positive :

      « Mon fils, sois attentif à mes paroles, Prête l’oreille à mes discours. Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; Garde-les dans le fond de ton coeur; Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, C’est la santé pour tout leur corps. »
      « Révérer l’Éternel est une source de vie qui fait échapper aux pièges de la mort. »

      « Révérer l’Éternel prolonge la vie, mais les années du méchant seront abrégées. »

      Le mot « méchant » (Rasha) est trouvé 249 fois dans la bible, et sa signification est la suivante :
      – criminel
      – hostile à Dieu
      – coupable de péché envers Dieu et les hommes

      La pensée et les émotions positives désolidarisée de la crainte (respect) de Dieu, et de sa Parole, sont fugaces car sans fondement, et leurs influences n’est pas de l’ordre de l’absolu. Elles sont donc limitées.

      Nous lisons de la plume de Paul, que : » L’exercice physique a son utilité », mais que ce passe-t-il si un homme vit sainement notemment en cultivant son corps et en se nourissant bien tout en étant « méchant » au sens biblique ? Paul nous le dis de façon indirecte : mais celle-ci (l’utilité de l’exercice physique) est limitée. L’attachement à Dieu, lui, est utile à tout puisqu’il possède la promesse de la vie pour le présent et pour l’avenir. »
      La méchanceté (hostilité à Dieu par exemple) peut annuler l’effet positif de l’exercice physique, et de la pensée et des émotions positives. La pensée positive peut s’avèrer mortifère si elle est fondée sur le mensonge.

      La guérison en dehors du processus naturel crée par Dieu et en dehors de la guérison divine, existe mais elle mène à la mort spirituelle… évidemment pour qui le spirituel est une réalité virtuelle, ou bien pour qui tout ce qui spirituel est bon, ça na pas d’importance. Cela ne change rien à l’affaire, Dieu a « placé la Vie et la Mort, la bénédiction et la malédiction devant » l’homme. Dieu encourage « Choisis la vie afin que tu vives », mais le choix reste celui de l’homme. Choisissez bien.

    • „„Mais comment pouvez-vous expliquer, par exemple, qu’une personne née paralytique (et qui n’a donc pas la musculature pour bouger) puisse se lever, sauter, danser etc. parce que quelqu’un lui a dit : « Au Nom de Jésus lève-toi et marche ! » ? C’est ce que nous lisons dans le livre des Actes.““
      — Il y a autre chose :
      Actes 14, 8-10 : «Or, il y avait à Lystra un homme impotent de ses jambes, qui était assis; il était perclus dès le sein de sa mère, et n’avait jamais marché. Il écoutait parler Paul, qui, ayant arrêté les yeux sur lui, et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, Dit d’une voix forte: Lève-toi droit sur tes pieds. Aussitôt il sauta, et marcha.»
      — Comparez avec ceci :
      Actes 3, 2-8 : «Et il y avait un homme impotent dès sa naissance, qu’on portait, et qu’on mettait tous les jours à la porte du temple, appelée la Belle, pour demander l’aumône à ceux qui entraient dans le temple. Cet homme voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le temple, leur demanda l’aumône. Mais Pierre, ayant les yeux arrêtés sur lui, avec Jean, lui dit: Regarde-nous. Et il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir quelque chose d’eux. Alors Pierre lui dit: Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne; au nom de Jésus de Nazareth, lève-toi et marche. Et l’ayant pris par la main droite, il le leva; et à l’instant la plante de ses pieds et ses chevilles devinrent fermes; Et sautant, il se tint debout, et marcha, et il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant et louant Dieu.»
      — Par deux fois, dans ces deux hommes différents, impotents DE NAISSANCE tous les deux et habitant dans des lieux très différents, Pierre et Paul ont remarqué une chose très importante : en fixant les yeux sur ces deux hommes, ils y ont vu LA FOI ! Cette foi que des païens manifestent de telle façon que Jésus-Christ n’a pas vu cette foi dans tout Israël !
      — Je vous disais bien que le DISCERNEMENT est important ! Or, Rémy Bayle, dans cette campagne d’évangélisation, a pu très bien faire comme Pierre et Paul : fixer les yeux sur cette femme devenue impotente et remarquer la FOI ! Cette foi qui est souvent plus forte que dans la meilleure “église” !
      — QUE LE GRAND DIEU TOUT PUISSANT SOIT BÉNI ÉTERNELLEMENT, AU NOM DU SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST !

    • Une guérison authentique et frappante – Jésus est vivant

    • Jean-Baptiste
      17 décembre 2016 • 19 h 09 min

      Vous êtes un sacré cas …..évidement que des non chrétiens peuvent guérir sans reconnaître la main de Dieu . Souvenez vous des 10 lépreux

      Luc 17, 11-19 – La guérison des dix lépreux – « Qu’est-ce que la foi ? »

      Or, comme Jésus faisait route vers Jérusalem, il passa à travers la Samarie et la Galilée. A son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et élevèrent la voix pour lui dire : « Jésus, maître, aie pitié de nous. » Les voyant, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » Or, pendant qu’ils y allaient, ils furent purifiés. L’un d’entre eux, voyant qu’il était guéri, revint en rendant gloire à Dieu à pleine voix. Il se jeta le visage contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce ; or c’était un Samaritain. Alors Jésus dit : « Est-ce que tous les dix n’ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux personne pour revenir rendre gloire à Dieu : il n’y a que cet étranger ! » Et il lui dit : « Relève-toi et va. Ta foi t’a sauvé. »

    • Oui Colombe mais aucune comparaison possible entre des non croyants de 2016 et vos lépreux s’étant rendus chez des prêtres, bien sur qu’ils avaient des croyances en tant que Samaritains…
      Le cas je crois bien que c’est vous a toujours affirmer et rien d’autre.

    • « La pensée et les émotions positives désolidarisée de la crainte (respect) de Dieu, et de sa Parole, sont fugaces car sans fondement, et leurs influences n’est pas de l’ordre de l’absolu. Elles sont donc limitées »

      Vos assertions n’ont aucun fondement SKD, même pas bibliques. Que vous le vouliez ou non, l’Humanité connaît des bouleversements au milieu d’un Chaos, ce qui nous sera Salvateur.

      Les Emotions positives et leurs Miracles sont quelque chose qui va faire de l’Homme un dieu par lui même et pour lui même.

      Comme l’affirme Jean Soler, c’est pour cela qu’un jour venu, nous n’aurons plus besoin de Dieu car nous serons devenus son égal par la puissance de l’esprit humain 🙂

      Ce que vous appelez Miracles dans vos églises, ce n’est qu’une facette de ces Emotions Positives qui guérissent, si tel n’était pas le cas, enfin si vraiment ils se rapportaient à Dieu au sens où vous l’entendez, tout le monde serait guéri pour ce qu’il a et vu le nombre de cas à guérir, votre Dieu échoue la plupart du temps donc et on ne sait pas pourquoi il guérirait plus une personne qu’une autre, Aude Schneider avait sa pathologie mais combien d’autres ont pire et espèrent, prient tout autant et n’ont absolument aucun résultat ! Avec des résultats aussi aléatoires il faut donc chercher du côté d’un processus propre à une personne au milieu d’Emotions Positives qui émanent d’un groupe ce qui engendre un phénomène très rare d’où l’étonnement, si il s’agissait vraiment des conséquences d’une entité qui pour vous est Dieu, a priori les résultats seraient largement moins hasardeux, surtout que ce que l’article se garde bien de mentionner c’est que des rechutes arrivent, au sein même d’une guérison dite divine comme non divine, preuve supplémentaire d’un phénomène encore mal connu mais néanmoins à la puissance illimitée pour l’humanité 🙂

    • @Jean Baptiste

      « Les Emotions positives et leurs Miracles sont quelque chose qui va faire de l’Homme un dieu par lui même et pour lui même. Comme l’affirme Jean Soler, c’est pour cela qu’un jour venu, nous n’aurons plus besoin de Dieu car nous serons devenus son égal par la puissance de l’esprit humain 🙂 »

      Rien de nouveau sous le soleil. Ce n’est pas en croyant toujours au même mensonge que l’humanité va s’en sortir… La chute de l’archange Lucifer a été dûe à la pensée et à la foi qu’il pouvait être son propre dieu et avoir son royaume parallèle. La proposition que satan a faite à Eve n’avait pas d’autre but que celui-d’entraîner l’humanité dans sa chute avec lui. Quelle était la teneur de son « évangile » ? : « Dieu te ment pour te garder dans la servitude, et que tu ne puisse pas être ton propre dieu… » Le monde déréglé dans lequel nous vivons est le fruit de cet évangile, et de la principauté de satan sur le monde dont l’Homme lui a remis les clés. Si vous voulez croire à cet évangile de pacotille, personne ne vous en empèche (même pas Dieu).
      Nous verrons bien qui de Jean Soler ou Jean le disciple de Jésus avait la bonne prophétie pour l’humanité…

    • Vous etes trop imbibé de cette Dualité Bien/mal , comme la plupart ici de toute manière car endoctriné depuis trop longtemps maintenant ou des fois non car le processus va très vite une fois le pied dans une secte évangélique, propre aux religions Monothéistes pour envisager de réflechir correctement au sujet de notre monde visiblement.

      Votre exemple de la Chute de Satan n’a strictement rien à voir puisqu’il s’agissait, dans le cas où cela s’est produit bien sûr et ou Satan existe, d’une tentative de prise de Pouvoir à des fins personnelles et rien d’autre, ne générant rien de positif pour l’Humanité.

      Le développement des Emotions Positives n’a aucune autre visée que le bien être de l’humanité et donc aucune tentative de suprématie idéologique ou physique sur quiconque, si ce n’est sur des Emotions Négatives.

      « « Dieu te ment pour te garder dans la servitude, et que tu ne puisse pas être ton propre dieu… »

      Dieu, si il existe, n’a jamais interdit de penser par soi même ou de tenter de se guérir par soi même, auquel cas cela ne remet aucunement en cause le fait de lui obéir pour ceux qui croient et cela ne rattache pas une personne à Satan….

      Vous oubliez qu’on peut très bien se guérir soi même par ses propres moyens sans avoir besoin de Dieu, de son consentement, de sa puissance, cela se produit tous les jours dans le monde, que l’on soit Croyant ou pas, et pas pour une Polyarthrite rhumatoide ou un cancer synonyme de Miracles, mais pour des petites choses. C’est juste l’autonomie minimum de l’être humain….

      Je pense que c’est au contraire à voir et croire que Satan agit en tout et à travers tout qu’on devient esclave de tas de choses….Un comble, justement tout l’inverse de ce qu’on vous fait croire cela à des fins d’asservissement idéologique : ne fais pas ceci, ne pas fais cela, ne t’approche pas de cela, ne lis pas cela, ne frequente pas un tel…

      Mais là est justement toute la Subtilité idéologique pour ceux qui comprennent le piège d’un petit scribe Juif deporté à Babylon ayant écrit le Mythe de la Chute, du Péché et de Satan 🙂 Le Mal n’est pas toujours là où bcp le voient….

    • @Jean Baptiste

      Vous me taxez de dualisme. Pas de problème. Je maintien ce que j’ai dit : la citation de Jean Soter est claire et elle est bel et bien en totale relation avec la chute de l’archange lucifer et de l’Homme.

      Dieu n’a effectivement empèché personne de penser par soi-même. La preuve : lucifer est devenu satan, et l’homme ce qu’il est, et cela n’est pas du fait de Dieu mais de leur propres pensées et de leurs propres actes. Nous sommes libres de penser ce que l’on veut ou ce que l’on peut, mais quel en est le fruit ? Ce n’est pas parce que l’on pense quelque chose que c’est la vérité. La chute est venue par le mensonge, et elle perdure par le mensonge…

      Ce n’est pas parce qu’on est soumis à une autorité quelconque que l’on est asservi… Ce que je crois est vrai parce que cela me rend libre. « La vérité vous rendra libre » et « celui que le Fils délivre est réellement libre » c’est ce qui est écrit et c’est ce qui se passe dans la vie de ceux qui veulent bien se laisser convaincre.
      Ce n’est pas parce que quelqu’un refuse toute autorité qu’il est réellement libre…
      Mais pour les incrédules (ceux qui refusent de croire) le tableau est dressé : « Mais les méchants ressemblent à la mer agitée qui ne peut se calmer et dont les flots agitent la vase et le limon.Il n’y a point de paix pour les méchants » (Esaïe57:20-21)

      Il n’est pas question d’émotions ou de pensées positives par opposition à des négatives, c’est beaucoup plus complexe et réaliste que ça.
      Les émotions négatives peuvent aussi être le vecteur d’une guérison ou d’un miracle : « vous qui aimez Dieu, haïssez le mal ! » nous dit l’Écriture. La colère contre le mal, satan, les démons et tout ce qui est conséquence du péché et de l’activité satanique est incontournable pour obtenir la victoire. Jésus, et ses disciples ont ressenti de la tristesse, de colère et cela faisait partie de leur vie et aussi de leur activité dans le surnaturel.

    • Vous faites un amalgame stratégique; Indépendance intellectuelle (penser par soi même) = Non recherche de la vérité = Méchanceté en conclusion.

      C’est très basique et simplet.

      Un exemple Simple qui contredit vos assertions, Erasme fût un Humaniste qui a son époque a su et pu remettre en question la toute puissance de l’église Via sa Liberté de Pensée donc son indépendance intellectuelle donc le fait de penser par lui même.

      Résultat, il a traduit la Bible en plusieurs langues et a fait avancer son époque et les époques futures….

      Vous faites des raccourcis rapides donc, le libre choix de l’homme aboutit inévitablement à une perdition, au mal, etc

      Non c’est juste un extrême que vous utilisez pour appuyer vos idées mais de là à dire que c’est vrai.

      Comme je vous le disais en exemple, que ce soit Erasme et bien d’autres, bcp ont su affronter leur époque, des dirigeants, des idéologies, pour finir par faire avancer l’Humanité, sans être plus mauvais que les autres pour autant malgré le fait qu’ils n’étaient pas croyants.

      De grands anarchistes ont défié les idées en place de leur époque là même où les autorités religieuses se taisaient comme souvent, et on sait qu’ils étaient non croyants, et cela a aboutit à de grandes avancées sociales….

      « Il n’est pas question d’émotions ou de pensées positives par opposition à des négatives, c’est beaucoup plus complexe et réaliste que ça.
      Les émotions négatives peuvent aussi être le vecteur d’une guérison ou d’un miracle : « vous qui aimez Dieu, haïssez le mal ! » nous dit l’Écriture. La colère contre le mal, satan, les démons et tout ce qui est conséquence du péché et de l’activité satanique est incontournable pour obtenir la victoire. Jésus, et ses disciples ont ressenti de la tristesse, de colère et cela faisait partie de leur vie et aussi de leur activité dans le surnaturel »

      Si vous avez besoin d’éprouver le colère pour votre Gueguerre contre le Mal, alors vous n’êtes pas des plus avancés dans le domaine spirituel alors.

      La colère n’est jamais incontournable contre « le Mal » étant donné que vous continuez à nourrir des emotions négatives quand même, et à épuiser les positives.

      Cela n’apportera jamais rien. Si vous restez sur ce principe biblique ou Dieu se met en colère vous vous fourvoyez car Dieu fût anthropisé dans ses émotions dés le début de son activité créatrice (fatigue, colere donc, etc). Dieu est même un Dieu jaloux, pensez vous,Dieu jaloux…. 🙂

      Je peux vous trouver tout un tas de sentiments divins dans la Bible, qui mit bout à bout laisse plutôt penser à ceux de Satan qu’à ceux de Dieu, colère, jalousie,impatience,etc preuve d’une anthropisation du caractère de Dieu que les auteurs bibliques ont utilisés à des fins littéraires.
      C’est plus qu’évident.

      Il y a très peu de chances de guérir avec des emotions négatives c’est bien connu même en medecine conventionnelle bien terrestre, voire même plutôt aucune…

      A noter que pour le cas de Jésus, expliquez moi dans quelle nature se manifestait sa colère ? Celle Humaine ou Divine puisqu’il fût les deux ? Si vous me répondez humaine alors sa colère fût celle d’un homme normal et donc la colère est une émotion peu constructive, souvenez vous de l’épisode où il renverse les tables des changeurs dans le Temple, on aurait très bien pu imaginer qu’il tente plutôt de discuter plutôt avec eux pacifiquement, surtout que cela n’a du strictement rien changer pour la suite…

      Jésus semble s’être laissé emporté souvent par ses émotions, la preuve il pleura aussi…Tout comme la colère c’est bien humain mais Dieu ne pleure pas a priori…

      Souvenez vous de l’épisode biblique ou un Monarque dans les Actes je crois meurt frappé par la colère divine, rongé par des vers.. Non attesté par l’histoire officielle et les auteurs de l’époque si je ne me trompe pas…
      Pure invention historique destinée à mettre en relief la « colère de Dieu ».

    • @Jean Baptiste

      « le libre choix de l’homme aboutit inévitablement à une perdition, au mal, etc »

      Désolé mais c’est vous qui faites des raccourcis et des caricatures… Je n’ai jamais dit ça, ni voulu le signifier. Vous n’êtes vous-même qu’un psittacidé d’une espèce très répendue 😀

      Peut-être que dans la culture bouddhiste notemment (et dans star wars qui emprunte de cette philosophie en ce qui concerne les jedi 😀 ) la colère est déjà mauvaise. Il n’en est rien dans la vision biblique.

      « Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un homme qui avait la main paralysée. Ils observaient Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat: c’était afin de pouvoir l’accuser. Jésus dit à l’homme qui avait la main paralysée: «Lève-toi, là au milieu.» Puis il leur dit: «Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer?» Mais ils gardèrent le silence. Alors il promena sur eux un regard de colère et, peiné de l’endurcissement de leur coeur, il dit à l’homme: «Tends ta main.» Il la tendit, et sa main fut guérie. (Marc3:1-5)

      La colère n’empèche pas Jésus de faire cette guérison miraculeuse…

      « Un jour que nous nous rendions au lieu de prière, une esclave vint à notre rencontre. Elle avait en elle un esprit de divination, et ses prédictions procuraient de grands revenus à ses maîtres. Elle se mit à nous suivre, Paul et nous, en criant à tue-tête : Ces hommes-là sont des serviteurs du Dieu très-haut : ils viennent vous annoncer comment être sauvés ! Elle fit cela plusieurs jours de suite. A la fin, Paul, excédé, se retourna et dit à l’esprit : Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir de cette femme ! A l’instant même, il la quitta. » (Actes16:16-18)

      Ce qui a initialisé la délivrance de cette jeune fille est la colère de Paul. Préjudice pour les maîtres de cette esclave, mais bénédiction pour la jeune fille et toute la ville de Philippes qui jusqu’à lors était sous la domination de la puissance satanique se manifestatnt dans cette jeune fille…

      Je crois précisément le contraire de ce que vous affirmez : Ce n’est pas l’homme qui a formé Dieu a son image mais Dieu qui a formé l’homme à son image, et pour sauver cet Homme déchu de sa position originelle, Dieu s’est fait homme. C’est votre droit de considérer que l’Évangile est débile et désuet, mais il n’y en a pas d’autre par lequel l’humanité peut être sauvée.
      Si l’homme est capable de colère c’est parce que Dieu en est capable. D’ailleurs nous lisons que Dieu est attristé (donc pourquoi ne pourrait-il pas pleurer ?), qu’il est « plié en en deux » de rire, qu’il se moque, fait de l’ironie etc. Tant que Dieu n’est qu’un concept abstrait pour vous et dont l’existence n’est même pas prouvée, que voulez-vous, l’image que vous en avez sera plate et ridicule…

      La colère en soi n’est ni bonne ni mauvaise, tout dépend des raisons qui la génère et de la manière dont elle gérée ou canalisée. Pour ma part je ne passe pas mon temps à être en colère, mais j’ai souvent expérimenter que la colère est parfois nécessaire pour que la puissance de Dieu se manifeste. D’autre fois, c’est en exerçant la joie par la foi, d’autre c’est en confessant simplement la Parole de Dieu, ou en mettant tout de côté et en louant Dieu pour ce qu’il est etc.

      Vous parlez de Jésus, qu’il me soit permi de le « psittacider » un peu : « Nul ne peut être en même temps au service de deux maîtres, car ou bien il détestera l’un et aimera l’autre, ou bien il sera dévoué au premier et méprisera le second. »
      Il est donc dualiste, en somme « basique et simplet ». Soit, comme « c’est assez si le disciple est comme son Maître », je prendrais tous ces qualificatifs comme des compliments 😀

      à suivre…

    • « Si l’homme est capable de colère c’est parce que Dieu en est capable. D’ailleurs nous lisons que Dieu est attristé (donc pourquoi ne pourrait-il pas pleurer ?), qu’il est « plié en en deux » de rire, qu’il se moque, fait de l’ironie etc. Tant que Dieu n’est qu’un concept abstrait pour vous et dont l’existence n’est même pas prouvée, que voulez-vous, l’image que vous en avez sera plate et ridicule »

      Vous cherchez très peu à en savoir sur le fait que les sentiments de Dieu sont anthropisés dans la Bible, d’où le fait que vous en ayez une image aussi infantilisante, infantile.

      La preuve, Dieu s’est bien « reposé » à la fin de la Création, mais pas mal de versets nous affirment que Dieu ne sa fatigue pas…

      « Ne le sais-tu pas? ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point » Esaie 40:28

      Il y a donc inévitablement une autre compréhension à avoir d’un Dieu fatigué par six jours de Création…

      Je ne fais que suivre votre raisonnement littéraliste en prenant des versets bibliques.

      En comparaison, dans le Spiritisme, les esprits « mauvais » sont connus pour être moqueurs, ironiques, vous rapprocheriez donc Dieu de réactions issues de « Satan » fondamentalement alors si on suit une logique certaine…

      « Peut-être que dans la culture bouddhiste notemment (et dans star wars qui emprunte de cette philosophie en ce qui concerne les jedi😀 ) la colère est déjà mauvaise. Il n’en est rien dans la vision biblique »

      Mais je ne suis pas Bouddhiste ni n’ai jamais affirmé l’être, c’est la nouveauté on me l’a déjà sorti l’autre jour ailleurs ici. Comme je sais que les Fondamentalistes ont toujours ce besoin de catégoriser les gens (Homosexuels, Athées, … ) afin de se rassurer dans leurs croyances Via leurs Préjugés, je suis Bouddhiste si vous voulez LOL

       » C’est votre droit de considérer que l’Évangile est débile et désuet, mais il n’y en a pas d’autre par lequel l’humanité peut être sauvée »

      Ah non je n’ai jamais dit considéré la Bible ainsi…

      « La colère n’empèche pas Jésus de faire cette guérison miraculeuse »

      C’est ridicule comme argument, comme si Jésus, ses disciples ou Paul avait eu toujours besoin de se mettre en colère pour réaliser des Miracles.

      Comme il y a eu d’autres « Miracles » dans d’autres conditions, celles où la Colère ne fût pas absolue, on arrive à d’autres conclusions….

      « Je crois précisément le contraire de ce que vous affirmez : Ce n’est pas l’homme qui a formé Dieu a son image mais Dieu qui a formé l’homme à son image, et pour sauver cet Homme déchu de sa position originelle, Dieu s’est fait homme »

      Non vous avez mal compris, ce sont les auteurs bibliques qui ont donné des sentiments humains à Dieu afin de mieux faire passer sa nature auprès de leurs contemporains déjà et cela s’est transmis…

      Cela ne signifie pas qu’on « forme » Dieu LOL, rien à voir !

      « La colère en soi n’est ni bonne ni mauvaise, tout dépend des raisons qui la génère et de la manière dont elle gérée ou canalisée »

      Vous avez à moitié raison : https://www.gotquestions.org/Francais/colere-Bible.html

      La Bible semble parler d’une « mauvaise colère » qui « pompe » notre personnalité pour rien et finit par nous vider.

    • « La preuve, Dieu s’est bien « reposé » à la fin de la Création, mais pas mal de versets nous affirment que Dieu ne sa fatigue pas… »

      Le repos de Dieu (le shabbat) n’est pas en rapport avec la fatigue…
      Ma lecture n’est pas si littéraliste que la vôtre. Votre vision vous emèche de saisir le sens des pensées du Dieu dont vous présumez qu’Il n’existe pas…

      « Mais je ne suis pas Bouddhiste… Comme je sais que les Fondamentalistes ont toujours ce besoin de catégoriser les gens… »

      Je n’ai rien sous-entendu dans ce sens. J’ai simplement comparer deux visions différentes. Pourquoi vous sentez-vous visé ?

      « …les sentiments de Dieu sont anthropisés dans la Bible… »
      C’est ce que vous dites. Avez-vous rechercher dans le sens inverse ?

      « C’est ridicule comme argument, comme si Jésus, ses disciples ou Paul avait eu toujours besoin de se mettre en colère pour réaliser des Miracles. »

      Quand ai-je dit que cela était systématique ? Pourquoi encore cette systématiqation de votre part ?

      « Les auteurs bibliques qui ont donné des sentiments humains à Dieu afin de mieux faire passer sa nature auprès de leurs contemporains déjà et cela s’est transmis…Cela ne signifie pas qu’on « forme » Dieu LOL, rien à voir ! »

      La Bible est claire, les dieux formés par les hommes (au sens propre et figuré) sont de faux dieux, des idoles. Que les dieux païens aient été revêtus de forme et de sentiments humains ne signifie pas que ce soit le cas avec le Dieu d’Israël qui s’est révélé à plusieurs personnes et même des foules. mais évidemment le témoignage de l’Écriture n’est selon vous pas crédible… Tant pis.

      « La Bible semble parler d’une « mauvaise colère » qui « pompe » notre personnalité pour rien et finit par nous vider. »
      Elle vous semble parler de ce type de colère. Mais le texte hébreu et grec est beaucoup plus riche. Il y a plusieurs types de colère, plusieurs sources de colère.
      La colère de Dieu n’est jamais mauvaise, jamais injuste. Celle de l’homme peut être injuste, et mauvaise mais pas nécessairement.
      Nous lisons : « Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. » Cette colère humaine est dirigée vers les hommes. Elle n’est pas apte à accomplir la justice de Dieu.
      La colère dont j’ai donné des exmples plus tôt (il y en a bien d’autres), elle, est spirituelle, et est dirigée vers le monde spirituel impur et vers le fruit de son activité. Elle est bénéfique pour l’homme et elle est capable d’accomplir la justice de Dieu.

      Voilà brièvement…

    • « Le repos de Dieu (le shabbat) n’est pas en rapport avec la fatigue…
      Ma lecture n’est pas si littéraliste que la vôtre. Votre vision vous emèche de saisir le sens des pensées du Dieu dont vous présumez qu’Il n’existe pas… »

      Je n’ai jamais eu une lecture littérale de la Bible. Le Sabbat est en rapport avec le repos de Dieu à l’origine et donc avec la Fatigue….D’où le fait que les Adventistes par ex ne travaillent pas le Samedi ou Sabbat…, en Genèse 2:2 Dieu se repose de son œuvre c’est l’origine du Repos le Sabbat….

      Un Juif pratiquant n’en a pas une autre compréhension a priori et le texte biblique est le même que le vôtre avec le verbe Shabath..Donc cela se défend ou pas cette histoire de Dieu qui se repose et donc qui fût fatigué.

      Un verbe Hébreu dérive même de là :

      http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-shabath-7673.html

      C’est votre vision globale de la Bible qui vous empêche de croire que Dieu ne peut pas se reposer au sens propre car si il se Lasse, est Impatient, Jaloux, Coléreux,…Expliquez moi pourquoi ces passages ne serait pas en lien avec la Colère lorsque Dieu est en Colère ou la Jalousie lorsqu’il est dit que Dieu est Jaloux si donc vous me dites qu’il n’y a pas de rapport avec la Fatigue lorsqu’il est dit qu’il est fatigué ?

      Ce n’est pas une question de Littéralisme mais d’appréhender les choses logiquement, il est logique donc de constater que si les Auteurs bibliques ont anthropisé d’autres sentiements de Dieu comme la Jalousie ou la Colère, de considérer que la Fatigue n’y échappe pas, étant donné que Dieu a été en colère ou Jaloux plus d’une fois dans l’Ancien Testament par rapport aux infidélités cultuelles d’Israel !

      Après on a ce genre de passage qui laisse penser qu’on a forgé des sentiments à Dieu dans la Bible :

       » Ne le sais-tu pas? ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point » Esaie 40:28

      Après, que Dieu puisse être fatigué ou pas, qu’importe, c’est qu’au regard de l’Anthropisation de son caractère il fût Jaloux ou en colère aussi ou Impatient, c’est à remettre dans le contexte de rédacteurs qui ont voulu faire passer telle ou telle chose dans la Bible ou alors à prendre tout à la lettre, il n’y a pas cinquante solutions de toute manière.

      On peut donc aussi considérer que le Sabbat en tant que repos physique si on se base sur Gn 2:2 est une image alors mais que des hommes qui l’observent mettent en application une compréhension littérale du texte par respect…

      « Nous lisons : « Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. » Cette colère humaine est dirigée vers les hommes. Elle n’est pas apte à accomplir la justice de Dieu. »

      Oui donc une « mauvaise » colère c’est ce que je disais.

      « La colère dont j’ai donné des exmples plus tôt (il y en a bien d’autres), elle, est spirituelle, et est dirigée vers le monde spirituel impur et vers le fruit de son activité. Elle est bénéfique pour l’homme et elle est capable d’accomplir la justice de Dieu. »

      Il faudrait savoir, si une Colère est dirigée contre le fruit de l’activité d’un monde impur, elle se retourne donc vers des choses plus vraiment spirituelles : des gens bien en chair puisque vous me parlez « d’activité ».

      Et à ce stade là elle est n’est plus vraiment bénéfique pour personne… et je ne vois pas ce qu’elle peut accomplir…

    • @Jean Baptiste

      « Le Sabbat est en rapport avec le repos de Dieu à l’origine et donc avec la Fatigue »

      Lorsque vous dites « qu’un juif pratiquant n’en a pas une autre compréhension », vous y aller un peu vite. Quelle compréhension en avait Paul qui était un juif pratiquant ?
      C’est ce que nous dévoile entre autre le chapitre 3 et 4 de l’épître aux hébreux, que je vous invite à lire. Cela m’évitera de m’étendre sur le forum.

      Tout comme le Shabbat, les fêtes bibliques ont toutes une dimension prophétique.
      Il ne s’agit pas par exemple de manger de l’agneau et ne pas manger de pain avec du levain parce que c’est la tradition… ou d’habiter dans des cabanes pour le fun.
      En Jésus Christ, la Loi et les Prophètes, sont accomplies et vont s’accomplir pleinement. C’est ça l’Évangile.

      Vous n’avez pas une lecture littéraliste de la Bible ? Soit. Je vais donc l’exprimer autrement : sans une lecture prophétique de l’Écriture vous n’en saisirez pratiquement rien.

      « Il faudrait savoir, si une Colère est dirigée contre le fruit de l’activité d’un monde impur, elle se retourne donc vers des choses plus vraiment spirituelles : des gens bien en chair puisque vous me parlez « d’activité » ».

      Jésus chassait les démons et les disciples ont continué (jusqu’à aujourd’hui) de le faire.
      Le verbe chasser est assez significatif : expulser, ça se fait avec autorité et un dynamisme (du mot grec dunamis) certain…
      Si vous appelez les démons « des gens bien » c’est que vous n’avez aucune expérience du monde spirituel, ce n’est pas un miracle puisque vous le dîtes inexistant… Et donc logiquement, une personne délivrée des démons n’est pas bénéficaire mais victime…

      C’est en la personne du Délivreur oint que le voile présent sur les juifs et les non juifs est levé… Je ne peux donc que continuer (quitte à me faire traiter de perroquet) à dire ce que l’Ecriture dit, avec le respect et l’amour que Dieu attend de moi à votre égard. Que le Seigneur se révèle à vous, c’est ma prière.

    • Merci oui je connais l’épitre aux Hébreux, je ne suis pas un spécialiste bien sûr mais je l’ai lue plus d’une fois, ainsi que les langues bibliques SKD (j’ai validé mes deux Langues en première année de Théologie Protestante) sans être un spécialiste je connais assez le Grec pour m’en sortir un minimum et des notions plus aussi avancées en Hébreu également. L’épître aux Hébreux laisse même un souvenir douloureux aux Hellénistes car le Grec y est sûrement le plus difficile de tout le N.T 🙂

      L’épitre aux Hébreux n’est pas un sujet de lecture dans une Synagogue, si on y invite le Croyant à entrer dans le Repos du Sabbat sous une autre forme c’est qu’à priori il avait une autre conception avant,a priori un Juif ne me semble pas être sensible plus que cela à cette forme d’observation du Sabbat, il s’en tient à sa forme originelle, un Repos physique et Psychique aussi quand même.

      Mais vous savez, l’Adventisme est Chrétien et garde le Sabbat donc comme à l’habitude tout se défend dans la Bible, sans que quiconque n’ait plus de « vérité » que l’autre, tout cela est très relatif.

      « Tout comme le Shabbat, les fêtes bibliques ont toutes une dimension prophétique.
      Il ne s’agit pas par exemple de manger de l’agneau et ne pas manger de pain avec du levain parce que c’est la tradition… ou d’habiter dans des cabanes pour le fun.
      En Jésus Christ, la Loi et les Prophètes, sont accomplies et vont s’accomplir pleinement. C’est ça l’Évangile. »

      Chez des tas de Chrétiens fans d’Israel, les fêtes juives relèvent d’une certaine mode quand même, c’est très loin d’être « prophétique » ou spirituel tout le temps, c’est juste pour s’identifier plus ou moins à Israel. Le Sabbat n’est pas tant prophétique que cela, les dénominations Chrétiennes qui le gardent parlent d’un Mémorial celui de la Création…Et devinez quoi Esaie parle du Sabbat observé à nouveau sur la nouvelle terre, Esaie 66, là pour le coup vous allez trouver à redire sur la compréhension du passage, mes vieux reflexes d’ancien Adventiste endoctriné me le font déjà deviner 🙂 Là le Sabbat est prophétique dans son observation pure pour un Adventiste par ex.

      « Je ne peux donc que continuer (quitte à me faire traiter de perroquet) à dire ce que l’Ecriture dit, avec le respect et l’amour que Dieu attend de moi à votre égard. »

      Bof, répéter ce que vous voulez si vous le voulez c’est un bon placebo, c’est comme les tubes homéopathiques plus on les secoue ou dynamise donc plus ils sont efficaces, c’est peut être la mission que certains se donnent ici, ils se sentent très efficaces à répéter sans cesse 🙂
      Moi je suis Une teinture mère, je reste plus inerte 🙂

      « Que le Seigneur se révèle à vous, c’est ma prière »

      Si ce n’est selon vos préjugés ou idées préconçues, qui vous dit que je n’ai pas connu une forme de révélation qui vous échappe, seulement j’aime ne pas avoir une vision étroite de la « révélation ».
      Je peux tout autant discuter avec un Spirite ou un Raélien en apprenant quelque chose à chaque fois, chez nombre de Chrétiens cela me semble impossible car ils se ferment des portes.

    • @ Jean Baptiste

      J’ai dû attendre votre réponse pour continuer, mais j’avais oublié de citer l’exemple du juif pratiquant par excellence : Jeshua 🙂

      La vision prophétique du Shabbat qu’avait Paul, était celle qu’avait Jeshua, ce Seigneur qu’il combattait à une époque, mais qui s’est révélé à lui sur la route de Damas.
      De fait un des chefs d’inculpation qui mena Jésus à mourrir crucifié a été la profanation du Shabbat selon la conception litteraliste qu’avaient beaucoup de juifs ; mais Jésus en disant « Qui de vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne l’en retire pas le plus tôt possible, même si c’est le jour du sabbat ? », et encore « n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres qui travaillent dans le Temple violent la loi sur le sabbat, sans pour cela se rendre coupables d’aucune faute ? » leur a prouvé que dans la pratique, ils étaient beaucoup plus en phase avec la pensée de Dieu lorsqu’ils ne réfléchissaient pas…
      C’est en pensant mal qu’ils arrivaient à le juger et le condamner injustement.

      La Parole est une chose, sa compréhension (de laquelle découle la mise en pratique) une autre. Ce n’est pas en donnant l’exemple de la mauvaise conception de certains juifs du Shabbat que vous pouvez déterminer ce qu’est le Shabbat selon le Dieu qui l’a institué…
      Si vous écartez le prophétique de l’Écriture il ne reste rien que l’enveloppe qui le contient. Il ne reste alors que des préceptes et des rituels inutiles et sans valeur. Ce sont les adeptes de ces choses vaines qui ont fait crucifier le Messie et ont persécutés les disciples de Jeshua. Je comprends que vous ayez des critiques justifiées envers ces religieux-là, mais ne mélangeons pas les torchons et les serviettes, voulez-vous ?

    • @Jean Baptiste

      Pour ce qui est de votre pensée concernant le Shabbat après la création des nouveaux cieux et de la nouvelle Terre, je dois vous signaler une méprise de votre part, ou de la part des adventistes.

      « Comme le nouveau ciel et la nouvelle terre que je vais faire subsisteront par-devant moi, l’Eternel le déclare, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom. Il adviendra alors que, régulièrement, à la nouvelle lune et à chaque sabbat, tous les humains viendront pour se prosterner devant moi, déclare l’Eternel. Et quand ils sortiront, ils verront les cadavres des hommes qui se sont révoltés contre moi ; et le ver qui rongera ces hommes ne mourra pas, le feu qui les dévorera ne s’éteindra jamais, et ils feront horreur à tout être vivant. »

      1/ Le COMME au début de la phrase (qui peut être aussi rendu avec l’expression assez courante dan sle language biblique « aussi vrai que… ») est utilisé pour appuyer une promesse de Dieu concernant le Peuple Élu.

      2/ « Tous les humains viendront » (dans Zacharie 14 « toutes les nations ») viendront rendre un culte au Dieu d’Israël, exceptés ceux qui se rebellent dont les cadavres sera visibles de tous. Dans Zacharie 14 certaines nations ne viendront pas pour célébrer la fêtes des cabanes, ce qui leur vaudra de ne pas avoir de pluie sur leur territoire, et il est aussi question des soldats venus combattre Jérusalem, qui périrons dans des conditions atroces…
      Lors des nouveaux cieux et de la nouvelle Terre qui seront éternels et où il n’y aura plus de péché et où la Mort ne sera plus, comment pourrait-il y avoir encore des rebelles et des cadavres ?

      Conclusion simplissime (pour qui est logique) :
      la période concernée est le Royaume millénaire du Messie, et non le Royaume du Père qui n’aura pas de fin.
      Le royaume millénaire du Messie, est lui aussi prophétique, il manifestera le Royaume sans fin qui le suivra : le Shabbat éternel !
      Serait-ce parce que Dieu et l’humanité coopérant avec Lui ont tant travaillé et que leur fatigue est si profonde que le Shabbat éternel est prévu ? 😀
      Non. Le Shabbat ne signifie pas seulement repos physique et psychique (c’est le cas pour l’homme déchu) mais une autre forme et qualité de vie, dans laquelle personne ne dors mais au contraire est libéré de toute activité nécessaire sur la Terre de l’humanité déchue, pour ne vivre que dans la communion avec Dieu, ce qui implique activité comme, la louange et l’adoration. Somme toute, là encore le « travail » spirituel ne rendra pas les prêtres de la Nouvelle Alliance coupables de profaner le Shabbat 😀

    • @Jean Baptiste

      « Bof, répéter ce que vous voulez si vous le voulez c’est un bon placebo, c’est comme les tubes homéopathiques plus on les secoue ou dynamise donc plus ils sont efficaces ».

      Ainsi Jésus et ses disciples, lorsqu’ils citaient l’Écritures ne faisaient pas mieux…

      « qui vous dit que je n’ai pas connu une forme de révélation qui vous échappe, seulement j’aime ne pas avoir une vision étroite de la « révélation ». »

      Je n’ai pas sous-entendu que vous n’avez pas eu de révélation.
      Il y a bien plusieurs type et niveau de révélation, je n’en méprise aucune dans le principe. Ce qui importe, c’est ce quelles produisent, et ce qu’elles produisent manifeste la source et la nature de la semence. Lorsque je dit prier pour que Dieu se révèle à vous, je n’entends pas par là que Dieu vous façonne à mon image mais qu’iI se révèle à vous tel qu’Il est, c’est à dire de manière personnelle et particulière. Cela vous indisposerait-il ?

    • Je pense qu’il n’y a pas de Méprise chez les Adventistes au sujet du Sabbat, leur doctrine concernant le Sabbat se défend bien Bible en main selon eux et d’autres.

      Ils citent souvent ce passage pour appuyer que Jésus ne comptait pas à ce que l’observation du Sabbat disparaisse après sa première venue :

      « Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat » Matthieu 24:20

      Cela se défend donc bible en main, c’est la preuve qu’on peut défendre des tas de choses avec la Bible et que c’est une révéation incomplète selon moi pour que tant de gens y interprètent ou y voient tant de choses, c’est la preuve selon moi aussi que c’est un livre humain avant tout car très imprécis.

      Si vous me dites que Esaie 66:23 concerne le Millénium, je pense que c’est un point de vue mais pas si logique que cela car on se demande pourquoi, enfin moi en tout cas je me pose la question, de savoir pourquoi selon la position conventionnelle des « Chrétiens du Dimanche » Le Sabbat aurait été aboli après la mort de Jésus alors que selon le passage de Matthieu 24 Jésus comptait sur son observation future, qu’il y aurait eu une coupure donc après sa mort selon ces Chrétiens, puis à nouveau une observation pour Mille ans selon Esaie 66, puis à nouveau dans le Royaume Eternel la disparition de son observation.

      Cela fait beaucoup de morcèlements dans l’Observation du Sabbat je trouve et pour moi la conclusion la plus simplissime selon moi c’est qu’il n’a plutôt jamais été aboli selon la logique biblique.

      « Je comprends que vous ayez des critiques justifiées envers ces religieux-là, mais ne mélangeons pas les torchons et les serviettes, voulez-vous ? »

      En fait je me base sur ce que dit la Bible au sujet des critiques formulées au sujet du Sabbat, et en particulier de la vision que Jésus en avait.

      Lorsqu’il dit que quelqu’un peut aller récupérer du bétail dans un Puits ce jour là, c’est qu’il sous entend qu’il en ôte tout le côté légaliste, ce que les Adventistes soutiennent et mettent en pratique.

      Je ne tire donc pas de conclusions personnelles ou émotionnelles au sujet du Sabbat mais selon un ex parmi pas mal donnés par Jésus.

      « Non. Le Shabbat ne signifie pas seulement repos physique et psychique (c’est le cas pour l’homme déchu) mais une autre forme et qualité de vie, dans laquelle personne ne dors mais au contraire est libéré de toute activité nécessaire sur la Terre de l’humanité déchue, pour ne vivre que dans la communion avec Dieu, ce qui implique activité comme, la louange et l’adoration. Somme toute, là encore le « travail » spirituel ne rendra pas les prêtres de la Nouvelle Alliance coupables de profaner le Shabbat »

      Que voulez vous donc que le Sabbat symbolise de plus qu’un repos physique et/ou psychique selon la compréhension qu’on en a.
      Si vous me parlez d’une autre Qualité de vie c’est bien au domaine spirituel donc psychique qu’on a affaire, une libération psychique face à son observation, ce qui n’empêche pas selon certains de l’observer physiquement, les deux choses n’étant pas incompatibles dans les faits, là encore les cas développés par Jésus vont dans ce sens là: une libérartion psychique par rapport au Sabbat.

    • @Jean Baptiste

      « Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat » Matthieu 24:20

      Le maintien du Shabbat est logique dans la mesure où Israël en tant que nation (et état, en accord avec les prophéties) et Jérusalem comme ville du retour du Messie en tant que Roi de toute la Terre font l’objet d’une promesse inconditionnelle de Dieu.
      Cette recommandation de Jésus est adressée à des juifs, puisqu’il est question de la fuite (d’où le votre ») hors Jérusalem. Ces juifs étaient d’une part les contemporains de Jésus, et d’autre part seront les juifs des temps où Israël en tant que nation revenue sur la Terre Promise à qui il sera donné de vivire le retour du Messie et le Salut d’Israël.

      Cela n’a donc pas de rapport avec le Shabbat dans un contexte chrétien, ou plus exactement dans celui de la Nouvelle Alliance. Les juifs qui ne sont pas entré dans la Nouvelle Alliance sont nécessairement dans l’Ancienne Alliance (qu’ils soient croyant ou athée), et ceux qui croient dans les paroles de cette Alliance en observent les clauses qui sont maintenues.
      Il n’est cependant pas interdit de célébrer le Shabbat pour des chrétiens. Mais quelle en est l’utilité ? En effet, à leur égard la volonté de Dieu est qu’ils vivent dans le Shabbat éternel dès à présent…

      Il n’y a donc pas de morcellement concernant le Shabbat, ni dans la pratique ni dans la perspective prophétique.

      « Si vous me parlez d’une autre Qualité de vie c’est bien au domaine spirituel donc psychique qu’on a affaire… »

      Vous qui connaissez l’Écriture, n’avez-vous jamais saisi la différence entre le psychique ( Nephesh / Psuche) et le spirituel ( Ruwach / Pneuma) ?

      L’homme est, selon les phases décrites de sa création, physique, spirituel, et donc psychique, et selon sa ressemblance avec Dieu, avant tout spirituel, puis physique : sa caractéristique d’avoir une âme (ce qui dans le language biblique a trait au psychique) étant le produit de la combinaison du spirituel et du physique.
      Dans le plan de Dieu, l’homme parfaitement sauvé jouira à nouveau et éternellement de l’harmonie originelle entre l’esprit , l’âme et le corps de par sa communion avec Dieu. C’est là le Shabbat accompli.
      La souffrance éternelle, elle, consiste dans l’absence de la communion avec Dieu de chaque homme bien qu’il soit à nouveau et éternellement esprit, âme et corps.
      Il y a donc deux qualités de Vie possibles dans l’éternité : Le Shabbat ou la Géhenne… Le Shabbat terrestre est une image, au même titre que la Géhénne terrestre (la vallée de l’Hinnon, au sud de Jérusalem, où les carcasses d’animaux et les déchets étaient jetées et brûlées). Ceci explique le sérieux avec lequel le Shabbat terrestre devait être considéré. Non pas le Shabbat pour le Shabbat mais pour ce qu’il représente dans la réalité encore invisible, préparée par Dieu pour l’Homme. c’est bien ce que Jésus nous dit : « Le shabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le shabbat ».

    • Il y a une réponse simple à cela, le Sabbat fût « instauré » par Dieu lors de la Création, or la Création n’est pas plus Juive que Chrétienne ou autre chose étant donné qu’à l’origine il n’y avait pas d’ethnie.

      Dieu avait aussi ordonné l’observation du Sabbat aux étrangers :

      « Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton boeuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l’étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi » Deut 5:1

      On peut y voir l’idée que comme Israel fût étranger et libéré, les étrangers sont libérés aussi à travers le Sabbat même à cette époque là.

      Pour Matthieu 24, je vois mal comment vous pouvez dissocier ce passage du reste du Chapitre car sur la base de votre logique alors.

      « Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat.
      24.21
      Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.
      24.22
      Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
      24.23
      Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas.
      24.24
      Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.
      24.25
      Voici, je vous l’ai annoncé d’avance »

      Si Jésus avait « annoncé cela d’avance », qu’est ce qui vous permettrait d’écarter le Sabbat plus qu’une autre chose, rien en fait sur la base de la logique de ces prophéties.

      « « Si vous me parlez d’une autre Qualité de vie c’est bien au domaine spirituel donc psychique qu’on a affaire… »
      Vous qui connaissez l’Écriture, n’avez-vous jamais saisi la différence entre le psychique ( Nephesh / Psuche) et le spirituel ( Ruwach / Pneuma) ? »

      Pneuma et Ruwach n’ont pas qu’une traduction selon une compréhension spirituelle, les deux s’appliquent au Vent ou à le respiration par exemple.

      De même Nephesh peut désigner un mort, une personne, un animal, etc..Et Psuche la Vie physique, c’est autre chose que Psychique donc, enfin en tout cas pas que cela.

      En fait c’est face au passage où Psuche apparaît qu’on détermine ce à quoi se rapporte Psuche précisément :

      « Les Juifs l ’entourèrent, et lui dirent : Jusques à quand tiendras-tu notre esprit [psuche] en suspens? Si tu es le Christ, dis-le nous franchement » Jean 10:24

      Il y a même des cas de Psuche très neutre :

      « La crainte s’emparait de chacun [psuche], et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres » Actes 2:43

      Dans le dernier cas il est indéfini donc.

  5. C’EST TOUT SIMPLEMENT MERVEILLEUX Amen

  6. J’aime, et gloire à Dieu, puisse cette femme être porteuse du message du salut par grâce aussi! Courage dans votre ministère rantanplan.

    • merci ! Nous en avons besoin en effet, cependant je veux vraiment rendre gloire à Dieu et dire encore une fois que ce n’est décidément pas mon ministère mais bien celui du Saint-Esprit. Cette femme a reçu un puissant toucher de Dieu qui lui a instantanément fait changer de destinée. C’est par les meurtrissures de Jésus-Christ que cette femme a été guérie. Je n’ai fais qu’ouvrir le livre, lire ce qui est dedans et Dieu l’a confirmé dans sa grâce et son amour pour nous.
      Mais merci pour les encouragements, nous avons effectivement prit la peine de partir et prêcher, et nous n’avons pas que des « fleurs »… 😉

    • Pas de soucis Rémy, je sais faire la part des choses, je vous ais parlez, vous m’avez répondu.

      Que le ministère que Dieu vous confie grandisse encore en puissance et vérité, pour Sa gloire, pas Sa puissance, par Son amour.

      Je crois que nous somme d’accord sur l’essentiel, enfin c’est mon avis.

    • (Par Sa puissance, sorry)

  7. Tous ceux qui croient en Dieu par Jésus-Christ, savent que la prière de la foi en Dieu
    au nom de Jésus-Christ opère des miracles, (guérisons …) et peut ne pas opérer des miracles.

    Ce n’est pas systématique ; parce que Dieu, s’il ne veut pas guérir quelqu’un, ou faire un miracle,
    IL ne le fera pas, même si la prière respecte cette formule biblique : « au nom de Jésus ».

    Je pense qu’il faut le dire ; sinon, lorsque quelqu’un ne sera pas guéri, soit il se culpabilisera
    du manque de foi. de Lui le malade, ou du pasteur qui a prié.

    On peut se poser la question : Pourquoi d’un coup ça marche et de l’autre sa ne marche pas ?
    Tout cela montre la SOUVERAINETE ABSOLUE de Dieu Mais pas l’excellence du ministère des
    hommes.

    Ce type de propagande, est à éviter je cite :

    « Aude Schneider était atteinte d’une maladie incurable depuis 10 ans… elle a été guérie
    miraculeusement lors de la campagne « Feu et Gloire », qui s’est tenue à l’île de la Réunion en
    septembre dernier.

    C’est l’évangéliste Rémy Bayle (Action Mondiale Evangélisation), accompagné par le pasteur
    Paul Ohlott (Centre Chrétien Carmel de Toulouse), ainsi que par deux équipiers : Samuel et
    Michèle, qui a mis en place cette campagne d’évangélisation, en partenariat avec diverses églises. »
    Fin de citation

    Quand Jésus guérissait les malades de toutes sortes de maladies, il n’y avait pas un seul qui n’était
    pas guéri. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Où seules LES GUERISONS sont criées haut et fort
    sur les toits, mais on passe sous silence le nombre des guérisons qui n’ont pas eu lieu.

    Rémy nous invite à aller consulter son site « feu de gloire », je ne sais pour quelle raison ; sans
    doute pour nous amener à nous rendre compte de la puissance de son ministère d’évangéliste.

    Mais, je crois sincèrement que c’est l’Evangile de Jésus-Christ directement que nous devons aller
    consulter tous les jours pour édifier notre FOI et recevoir les PROMESSES du SEIGNEUR. et notre
    CONSECRATION à chacun à la nouvelle vie que Dieu donne, à ceux qui demeurent attacher
    à Jésus-Christ. ; mais pas à ceux qui croient aux miracles qui sont opèrés au travers des
    ministères des uns et des autres, .puisque le diable aussi opère des miracles. Très important !

    Le pasteur Peterschimith prêche en larmes dans une vidéo (youtube) :
    Il a prié plusieurs fois, pour la guérison d’une petite fille qui est décédée ; alors que ses autres
    prières ont été exaucées par la guérison d’autres malades bien avant.
    Il a prié plusieurs fois avec toute l’église pour la guérison d’un frère très impliqué dans l’assemblée,
    ce frère est décédé quand-même. Et le pasteur dans ses larmes, demande à Dieu POURQUOI ?

    La guérison et la non-guérison, sont des réponses de la SOUVERAINETE de DIEU, qui est elle-
    même soumise à SA VOLONTE DIVINE.
    Nous ne pouvons le comprendre qu’en n’épluchant la Parole de Dieu sous la direction de l’Esprit
    de Jésus-Christ qui dit :

    « Je suis le cep, vous êtes les sarments.
    Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit,
    car sans moi vous ne pouvez rien faire. » Jean 15:5

    Et c’est Lui même aussi qui prie son Père en ces mots :
     » …..Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi !
    Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » ====> TA VOLONTE

    Papy Rémy, Je n’ai rien contre votre ministère et encore moins contre votre personne.
    Mais, étant évangéliste comme vous, j’envoie les gens à Jésus-Christ. Pas à moi ! Qui suis-je ?

    C’est-à-dire, responsabilisons les gens à observer les Paroles que Jésus a prescrites
    de la part de Dieu (la Bible), pas dans nos sites webs. Ni dans nos églises locales où :
    – les pasteurs prêchent sur la prospérité avec forts détails versets biblique à l’appuis
    – les pasteurs prêchent sur les dimensions de sorcellerie (3 ièm », 4 ième et 5 ième dimensions
    des lois du ciel), encourageant les fidèles, comme ils le font eux-mêmes, ces pasteurs qui sortent
    de leur corps en esprit pour aller en astrale visiter disent-ils, les membres de l’église malades ;
    qu’ils n’ont pas pu guérir en priant pour eux dans l’église devant toute l’assemblée.
    Quelles pratiques diaboliques ! Quelles patiques anti-bibliques enseignent-ils aux âmes
    affamées de la véritable nourriture spirituelle ! ! ! C’est abominable ! Ô Seigneur Jésus !

     » …. enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. …. » dit notre Seigneur.

    Où Jésus a-t-il prescrit l’évangile de prospérité ou bien les sorties astrales ?
    Orientons les âmes vers la Bible, Parole de Dieu.

    • @JC: jésus revient bientôt

      Je ne poste de commentaire pour contredire ce que vous dites mais pour nuancer. Juste quelques pensées :

      Nous lisons dans les évangiles que durant le ministère de Jésus « tous étaient guéris » et que durant les ministère des apôtres dans Actes « Tous ceux sur qui l’ombre de Pierre tombaient étaient guéris ». Les premiers cas de guérison via l’ombre de Pierre étaient bien évidemment souverainement initialisée par la souveraineté de Dieu, mais ayant été constatées par les témoins, ces derniers ont amenés les malades et tous furent guéris de la même manière.
      Nous lisons aussi que l’incrédulité a lié la puissance de Dieu à Nazareth, ou bien que les disciples de Jésus ne purent chasser un démon à cause d’un état d’esprit global de la « génération pervertie » dont ils faisaient partie, et leur dit « combien de temps encore vais-je devoir vous supporter ? ». Lorsque Jésus est réveillé par les disciples au milieu de la tempête, Jésus leur reproche « où est votre foi ? » etc.
      Si la Parole insiste sur la foi, ce n’est pas pour rien. Cela peut être compris et enseigné de travers mais c’est un fait. Cela ne change en rien la réalité de la souveraineté de Dieu, mais il y a un accent particulier sur la foi parce que c’est ce qui nous concerne contrairement à la souveraineté de Dieu. Il y a des exemples bibliques qui nous enseignent que la foi peut même influencer la souveraineté de Dieu…

      Où finit la foi et où commence la souveraineté de Dieu ? C’est un vaste sujet à deux versants qui vaudrait bien un ouvrage de plusieurs centaines de page. S’il y a quelque chose à comprendre c’est bien concernant l’interactivité entre les deux.

      La seule raison scripturaire que je connaisse concernant la maladie qui quoique fasse le souffrant ou le priant emporte les chrétiens est celle-ci :
      – le fait d’avoir été livré à satan afin que le corps soit perdu mais l’âme sauvée (sanction particulière à cause du péché pratiqué malgré la nouvelle naissance)

      Le fait de participer au Repas du Seigneur indignement et sans dicernement, est aussi une cause scripturaire mais elle n’est pas sans appel, la prière de la foi couplée avec la confession des péchés selon l’épître de Jacques semble ne pas laisser de doute quant au résultat puisque cela est affirmé : « la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera… »

      La non guérison peut être dûe par exemple à la présence démoniaque. Si celui qui prie n’a pas le dicernement de ce « détail » et que l’autorité pour chasser l’esprit n’est pas exercée, la guérison ne se fera pas. Ce n’est pas qu’une question de foi dans le sens global mais une question de mode opératoire.
      La non confession du péché, la non repentance, le non pardon peuvent aussi bloquer la guérison.

      Le hic n’est jamais du côté de Dieu, qui a envoyé son Fils, qui est son OUI et AMEN à notre égard. Le Salut est donc un fait acccompli par grâce, et devient une réalité dans la vie de l’homme par la foi, c’est à dire son oui et son amen, son inytelligence renouvelée par la Parole et l’Esprit, et l’action correspondante. C’est un principe spirituel immuable. Le reste ne mérite pas que l’on phylosophe dessus, cela mène à des aberrations et des fausses doctrines.

      S’il n’y a pas de résultat, il ne s’agit pas de (faire) culpabiliser mais de rechercher avec l’aide de l’Esprit pourquoi cela est ainsi. Nous sommes absolument tributaires de la révélation du Saint-Esprit…

    • @JC: jésus revient bientôt

      Une chose encore :

      Les 1ere, 2eme, 3eme dimensions forment l’espace (je ne parle pas du vide interplanétaire), la 4eme dimension c’est le temps (soit dit en passant, contrairment à ce que le titre du livre de Y. Cho aimerait illustrer, la 4 ème dimension ce n’est pas encore la sphère du spirituel.
      La dimension spirituelle, que l’on qualifie d’invisible pour la différencier du visible qui est l’espace-temps, peut-être nommée pour la décrir comme une cinquième dimension, ce n’est qu’une question de concept, et de terminologie.
      La bible nous parle du Royaume de Dieu qui n’est de ce monde, mais qui s’est manifesté dans le monde à plusieurs reprises et qui descendra dans ce monde à un moment donné, car le plan de Dieu est de réunir (ce qui é été désuni) tout sous l’autorité du Messie, ce qui est dans le Ciel et ce qui est sur la Terre. Entrer dès maintenant dans le royaume de Dieu que Jésus est venu manifesté sur Terre, accueillir le Royaume de Dieu dans son coeur, n’est-ce pas vivre la réintégration dans une dimension que l’on avait perdue ? Celle qui est au dessus du temps, l’éternité, la Vie de Dieu qui n’est pas seulement une existence éternelle mais une qualité de vie supérieure. Paul ne nous parle-t-il pas de la volonté de Dieu que nous connaissions la largeur, la hauteur et la profondeur (trois dimensions) de l’Amour de Dieu ?

      Le simple fait d’utiliser ses notions ne fait de personne des hérétiques.

      Dans cette dimension de l’esprit il n’y a plus ni d’espace ni de temps. Dieu voit les choses de l’extérieur et nous donne de voir les choses de cette manière. C’est une des caractéristique de ce qui est prophétique. Esaïe 53 (par exemple) est au passé alors que pour le prophète cela concernait le futur, Jésus et l’apôtre Paul diront à peu près la même chose de certains morts qu’ils ressusciteront « cette maladie n’est pas mortelle », »elle dort », « il vit encore » alors que ces personnes étaient réellement mortes. etc.
      Nous savons peu de choses sur l’activité de l’Esprit et de l’esprit humain.
      Elisée dira à son serviteur : « Crois-tu que mon esprit n’était pas avec toi lorsque cet homme a sauté de son char pour aller à ta rencontre ? ». Où était-il ? En Elisée et en même temps avec son serviteur ? Intellectuellement ce n’est pas concevable. Mais bibliquement parlant, dans la dimension spirituelle oui.
      Entre le ravissement en esprit et la sortie astrale la seule différence est la façon de nommer qui découle de la puissance qui est derrière. Cette activité de l’esprit, au sens biblique, n’est pas contrôlable, n’est pas une question de volonté humaine, elle est du domaine de la souveraineté de Dieu. De même les déplacements instantanés d’un endroit à un autre.

      Enfin bon, je ne vais pas m’attarder là-dessus. Juste pour dire que souvent il y a un problème de conception et de terminologie, qui nous fait réagir au quart de tour sur certains phénomènes et nous fait crier à l’hérésie.

      Cela dit, l’essentiel et l’étalon c’est bien la Parole et l’Évangile. il faut tout faire passer à ce crible.

    • @JC: jésus revient bientôt

      Une pensée quant à la manière de saisir la question de souveraineté de Dieu :
      Sachant d’une part que quiconque croit dans son coeur que Jésus crucifié est le Fils de Dieu, et qu’il est ressuscité, et quiconque le proclame de sa bouche a la vie éternelle, et que d’autre part, Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » à quoi doit-on que seulement certains soient sauvés dans la pratique ?

      Pour répondre à cette question, il faut (puisque Jésus le fait lorsqu’il démontre, par le cas du paralytique, la corrélation entre le pardon des péchés et la guérison physique) faire le parallèle avec la guérison divine et penser simplement de la même manière.

      La manière saine de voir la question de la guérison divine est de saisir que le Salut en Christ concerne tous les domaines de la vie humaine et tous les composant de l’être humain. Ainsi celui qui est dans le sens bible et original « sauvé » (verbe grec « sozo ») est par là-même guéri, il est rendu complet, entier.

      Si Dieu peut ne pas vouloir guérir (pour des raisons autres que celles exposées plus tôt), il peut aussi vouloir ne pas que quelqu’un soit pardonné alors qu’en en Christ il a déjà pardonné. Ceci est la volonté manifestée de Dieu à l’égard de l’homme de le sauver. Comment pourrait-il sciemment refuser à quelqu’un qui s’approche de lui par Jésus Christ de ne pas lui accorder ce dont il lui a déjà fait don en son Fils ? La guérison, la délivrance etc. constitue, en Christ, « le pain des enfants ». Penser que Dieu refuse la délivrance, ou la guérison à quelqu’un (pour des raisons autres que celles exposées plus tôt) revient à dire qu’il ne le considère pas comme un enfant, parce qu’il lui refuse non seulement le pain, mais aussi les miettes auxquelles les chiens peuvent pourtant prétendre… Le cas de la femme syro-phénicienne nous le montre : le principe spirituel de la foi est au dessus de tous les autres principes spirituels, il écarte même les cadres des temps prédéfinis par Dieu comme par exemple l’Ancienne et la Nouvelle Alliance…

      La vérité c’est que notre vision du Salut est décisive dans notre prise de possession des différents aspects du seul et même Salut en Christ. Il n’y a dans l’absolu qu’un seul Évangile mais la foi partielle nous sépare de ses différentes bénédictions. Celui qui croit uniquement dans le salut de l’âme, ne prendra très vraisemblablement pas possession du reste du Salut à moins que Dieu ne lui ouvre les yeux du coeur. Il en va de même pour celui qui ne croit pas à l’actualité des dons de l’Esprit etc.

    • @S K D
      19 décembre 2016 • 16 h 31 min
      Votre 1er com.

      Vous dites :
      « Il y a des exemples bibliques qui nous enseignent que la foi peut même influencer la
      souveraineté de Dieu…
      Où finit la foi et où commence la souveraineté de Dieu ?

      De la foi de qui est-il question dans « la guérison » ; « la résurrection » ; « la délivrance » ? ? ?

      1 / L’Apôtre Paul avait-il la foi lorsqu’il priait pour que Dieu lui enlève l’écharde à son pied ?
      Et voici que la souveraineté de Dieu a dit non ! [ « Ma grâce te suffit.] Qui a influencé l’autre
      La souveraineté de Dieu ou bien la foi de Paul ?

      2/ Jésus a croisé un cortège funèbre se dirigeant au cimetière pour ensevelir le fils de la
      veuve de la ville de Naïn. Personne de ce cortège ne connaissait Jésus ; encore moins
      la mère du garçon.Jésus a ressuscité le garçon et l’a rendu à sa mère. La foi de qui ici,
      dans ce cortège, a influencé la souveraineté de Dieu ?

      3/ Quand Jésus est arrivé devant le tombeau de Lazare ; les sœurs de Lazare et les juifs venus consolés la famille disaient : « s’il avait été là, Lazare ne serait pas mort. Leur foi pour la
      résurrection immédiate était zéro, zéro. Ici, Dieu, souverainement voulait se glorifier par le Fils
      ou bien vice versa. Les sœurs de Lazare avaient la foi que leur frère ressuscitera (par Jésus)
      au dernier jour. Mais aucune de leur foi qui ne s’attendait à sa sortie immédiate du tombeau,
      alors que le corps de Lazare était en décomposition, mort il y a déjà quatre jours.

      4/ Jésus, Jésus Lui-même notre Seigneur Jésus ; comment pouvait-il manquer de foi, lorsqu’il
      prie Dieu à Gethsémani, au moment crucial où sa chair souffrait, angoissait, de savoir
      qu’il allait boire cette terrible coupe. Il a prié avec foi mais la souveraineté de Dieu avait le
      dernier mot.

      Dieu honore la foi certes ; c’est incontestable ; car sans la foi, il est impossible de lui plaire.
      Mais la SOUVERAINETE de DIEU est au-dessus de notre FOI.
      C’est comme cela que je l’ai assimilé. Je ne vous dis pas de vous aligner sur ma compréhension.
      vous pouvez garder la vôtre.

      ======

      @S K D
      19 décembre 2016 • 20 h 12 min
      Votre 2ième com.

      Ce que vous essayez de développer ici rejoint les arguments scripturaires que ces pasteurs qui pratiquent ces voyages astraux, décrivent pour se justifier.

      Alors que les gens du monde, reconnaissant bien qu’ils sont les adeptes de satan, n’utilisent
      pas du tout les mêmes passages bibliques pour expliquer la sortie de leur esprit du corps et
      les voyages qu’ils effectuent dans l’espace, pour s’associer aux esprits impurs , afin de nuire
      aux âmes des personnes choisies à cet effet ou pour assister à des conférences occultes
      organisées quelque part…

      Vous dites :
      « Entre le ravissement en esprit et la sortie astrale la seule différence est la façon de nommer
      qui découle de la puissance qui est derrière. Cette activité de l’esprit, au sens biblique, n’est
      pas contrôlable, n’est pas une question de volonté humaine, elle est du domaine de la
      souveraineté de Dieu. De même les déplacements instantanés d’un endroit à un autre. »

      Pouvez-vous nous expliquer, si « c’est du domaine de la souveraineté de Dieu » ; est-ce que cette pratique fait partie de la Bonne Nouvelle que Jésus a ordonné d’annoncer aux nations ?
      A la pratiquer ? J’entends, faut-il en faire un enseignement dans l’église en invitant les fidèles
      à sortir de leur corps en esprit pour :

      (en s’adressant aux soeurs de l’église :
      « cela vous permet de surveiller votre mari, pour savoir
      s’il est bien à son travail ou avec une autre femme. »)

      (en s’adressant à un frère que le pasteur a rencontré lors de son voyage astral :
       » toi, tu sors pour faire du mal, alors que moi, je sors pour soigner les malades…  » )

      Si Dieu veut vous ravir au ciel, vous allez directement au ciel pas autre part.

      Mais quand l’homme, par des pratiques personnelles sort de son corps en esprit,
      ce n’est pas là, la volonté de Dieu ; et ce n’est pas là, un enseignement à donner à
      l’assemblée réunie pour écouter la Parole de Dieu.

      Nous ne parlons pas de la même chose. Allez dans YouTube, vous verrez et écouterez
      ces abominations anti-bibliques qui font froid dans le dos et qui sont prêchées sans scrupule.

      =========

      @S K D
      19 décembre 2016 • 21 h 08 min
      Votre 3ième com.

      Je vois que vous voulez développer l’enseignement de Jésus à Nicodème, sans le nommer :

      Jésus lui dit « en vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut
      voir le royaume des cieux …. Il ne peut entrer dans le royaume de Dieu …. »

      La nouvelle naissance, c’est l’œuvre exclusive que Dieu accorde selon sa volonté.
      Ce n’est pas forcément à tous ceux qui vont dimanche à l’église, ou bien à tous ceux qui
      prônent qu’ils sont chrétiens.

      C’est à partir de là que se situe notre problème.
      La nouvelle naissance c’est Dieu qui l’accorde en vertu de sa souveraineté. Dieu veut que
      tous les hommes soient sauvés ; et pourquoi tout le monde n’est pas sauvé ?

      Il (Dieu) a reproché à Israël, (sans doute à vous et à moi) en disant, ce peuple m’honore
      des lèvres mais leur cœur est loin de moi.

      De fois nous confondons la foi et le sentimentalisme, et nous accordons, par nos sentiments,
      la foi à tous ceux qui nous sont chers et proches ( famille, amis, connaissances, etc.) et nous
      affirmons haut et fort qu’ils ont la foi. Mais Dieu ne voit pas ce que nos yeux voient chez
      nous déjà et autour de nous.

      Vous évoquez le cas de la cananéenne,
      « Le cas de la femme syro-phénicienne nous le montre : le principe spirituel de la foi est
      au-dessus de tous les autres principes spirituels, il écarte même les cadres des temps
      prédéfinis par Dieu comme par exemple l’Ancienne et la Nouvelle Alliance… »

      Votre exemple est très pertinent.
      Mais Pensez-vous que la foi de cette femme était prête pour son salut ? Elle croyait à la
      guérison de sa fille, soit qu’elle avait entendu ou avait vu Jésus guérir ; mais n’avait pas la
      foi pour le salut que Jésus donne. Je pense que, elle et sa fille, de retour chez elles, ont
      continué à adorer leurs idoles selon leurs coutumes. Tant que cet obstacle n’est pas levé, pas
      de salut pour personne et seul Dieu voit les intentions du cœur de l’homme.

      Vous pouvoez théoriquement décrire comme vous le faites si bien ici, mais la réalité est tout
      autre chose.

      Je propose les exemples suivants :

      Daniel dans la fosse aux lions ; Daniel savait que s’il désobéit au roi, il serait jeté dans la
      fosse aux lions ; les lions vont le croquer, il va mourir mais Dieu prendra son âme. Jamais
      sa foi n’a imaginé qu’il en sortirait indemne..

      IDEM
      ses trois camarades Schadrak Mésack et Abernigo. Ce que Dieu a fait était loin d’honorer
      leur foi : Pour ses camarades, le feu ne les a pas brûlés, ils étaient loin d’ajuster leur foi
      à cette éventualité: la souveraineté de Dieu leur a accordé la vie..

      C’est Dieu qui est l’auteur de la foi, et sa souveraineté décide …. Personne ne peut avoir la
      foi par ses propres mérites.

      Jésus dit :
      « Nul ne peut venir à moi si le Père ne l’attire. »
      « Nul ne vient au Père que par moi. »
      La Souveraineté de Dieu le Père est largement dominante sur notre foi. Dieu répond
      comme Il veut.

    • @JC: jésus revient bientôt

      suite.

      Voià pourquoi j’ai du mal avec ce que vous proposez (Dieu attend de nous la foi mais c’est Lui qui décide de répondre ou non à la prière) :

      « Celui qui demande reçoit, celui qui cherche trouve… »

      « Ayez foi en Dieu (ou ayez le type de foi que Dieu a). Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

      « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; et tout ce que vous demanderez (revendiquerez, ordonnerez) en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. »

      « …vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas. Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal… »

      Je ne vois nulle part le conditionnel ni dans la traduction ni dans l’original…
      Si la volonté de Dieu serait que les siens aient la foi, mais qu’ils soient prêts à ne pas recevoir ce qu’ils demandent, cela serait clairement formulé, ou du moins la Parole ne comporterait pas les injonctions citées plus haut.

      Le Seigneur nous dit de croire comme Dieu. Comment croit-il ? Ce qu’il dit se réalise. Comment Dieu pourrait-il nous enjoindre de croire comme Lui et nous attendre à ce que nos paroles dites en accord avec sa Parole et son Esprit restent sans effets et nous en contenter ?

    • @JC: jésus revient bientôt
      « sortir de leur corps en esprit pour : (en s’adressant aux soeurs de l’église : « cela vous permet de surveiller votre mari, pour savoir s’il est bien à son travail ou avec une autre femme. »

      Impensable !
      D’une part, la base du mariage est la confiance et non le contrôle…
      d’autre part, il n’est pas nécessaire à l’esprit de sortir du corps, le Saint-Esprit peut donner les révélations sur telle ou telle situation si c’est important.
      Ceux raisons plus que suffisante pour foutre ce genre de doctrine à la poubelle !

      Je ne connais pas les enseignements sur 1ere … 5eme dimensions, sortie astrale et tout le tralala, je voulais simplement éclaircir les notions, et loin de moi de défendre des frères dans de telles pratiques.
      Tenir l’idolâtrie hors de l’Église mais y laisser entrer la magie d’un autre côté est vraiment, revient au même : « la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim » (1Sam15:23)…

    • S K D
      19 décembre 2016 • 21 h 08 min

      Vous avez l’intention d’écrire un livre…. vous nous soumettez votre manuscrit, il porte sur quel sujet au juste ????

    • @Colombe

      Je n’ai pas l’intention d’écrire un livre, cependant le sujet de la souveraineté de Dieu vs la foi (de même que celui de la Loi vs la Grâce) étant récurrent dans mes échanges avec les frères et sœurs, la pensée d’un livre sur le sujet me semble d’actualité.
      Je suis certain de ne pas être le seul à voir qu’il y a une bataille générée artificiellement entre les différents aspects de la nature de Dieu et de son Royaume, les manifestations spécifiques à chaque temps prophétique ; On oppose Ancienne et Nouvelle Alliance, le juif et le païen, la Foi et l’Amour etc.

      De même que marcher à cloche pied n’est vraiment ni pratique ni efficient, et peut causer une chute, appuyer de façon déséqulibrée tel ou tel aspect spirituel causera toujours des problèmes…

      C’est ainsi que (certains coms du fil de discussion présent le montre déjà) dès qu’on parle de miracles et de guérisons, certains ont le réflexe pavlovien de brandir l’étandard de la repentance et de la sanctification, comme si c’était une nécessité de choisir entre être saint ou en bonne santé, entre avoir la vie éternelle ou être guéri ou encore être béni au niveau financier, etc.
      Si un aspect de l’Évangile est mal compris et retourné contre son « jumeau » cela devient source de destruction pour le Corps, alors que les deux ensemble l’édifient.

      En peu de mots, ce qui à mon avis devrait et pourrait être traité par le biais de l’écriture et/ou de l’enseignement oral…

    • skd

      l’essentiel c’est la foi , c’est elle qui a le pouvoir d’ouvrir les cieux pour que le surnaturel envahisse la terre .

      Il est impossible de produire quoi que ce soit sans la foi au fis de Dieu.

      Aussi, tous ceux qui par la foi produisent des miracles et des guérisons ,au Nom de Jésus , sont de vrais intercesseurs.Ils savent plaider devant le trône et ouvrir les cieux pour leur semblables . C’est à ce prix que l’onction descend pour guérir . Shalom

    • @Colombe

      Pas le moindre doute là-dessus !
      Jésus a toujours mis l’accent sur la foi. Il est donc évident que c’est la base. S’il a tant insisté là-dessus, il nous faut, à chaque nouvelle génération, le faire également.

    • Colombe, merci pour feue mon épouse,(la foi) ,pourtant j’arrive à me réjouir pour les autres, c’est vrai, que par la foi, dans la foi, personne n’est mort.

      Vous vous voulez penser aux autres en parlant des huguenots, vraiment vous aimez à séparer en donnant des titres, des noms, mais Christ inclus Lui, Il n’exclut pas par les miracles, c’est aussi ce genre d’intervention qui sépare, divise, classifie.

      Ne comprenez vous pas que l’essentiel est la vie éternelle.

      1 Corinthiens 15:19 Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.

      Voilà pourquoi je dis : J’aime, et gloire à Dieu, puisse cette femme être porteuse du message du salut par grâce aussi!

  8. — @ Rémy Bayle :
    — Merci pour ce merveilleux rafraîchissement de la part du Seigneur au Nom Duquel je poste ici !
    — Je note dans la vidéo de présentation que tu espères plus ou moins secrètement avoir des subventions pour plus ou moins soulager les dépenses énormes de la Sécurité Sociale pour le mal de dos en France… Mais Dieu est riche au-delà de toute mesure ! Et l’argent du monde n’est PAS le moyen que Dieu utilise !
    — De plus, tu dis que tu espères aussi pouvoir voyager gratuitement en avion pour tes campagnes d’évangélisation… Mais ç’a déjà été fait : Philippe le diacre évangéliste l’a expérimenté quand l’Esprit l’a conduit de Samarie sur le chemin qui descend à Gaza et ensuite, à Azot ; et ça se fera encore ! Il n’y avait pas d’avions en ce temps-là et l’Esprit a été capable de transporter Son serviteur là où c’était nécessaire !
    — La Bible nous parle aussi d’Ézéchiel que l’Esprit a saisi par les cheveux pour le transporter de Babylone à Jérusalem (environ 2000 km) et retour, dans des visions divines ! Alors ne t’inquiète de rien pour ce qui pourvoira à tes éventuels déplacements : Dieu est capable du meilleur que ce tu pourrais oser penser !
    — Tu pries pour l’Église qu’elle sorte des “ismes”, mais c’est déjà fait : l’Église de Christ est déjà, depuis que Jésus-Christ a parlé de la bâtir, en-dehors des “ismes” de toutes sortes, qui étaient déjà présents à l’époque ! Il ne reste plus qu’à y entrer, et c’est ce que tu as fait en prêchant la Vérité envers et contre tout ! Seulement, les “églises” qui sont construites par les hommes ne sont PAS de Dieu, mais du 👿 ! J’explique :
    * Quand des hommes sont sortis du système pour prêcher l’Évangile et amener des personnes à Christ, ce qu’ils ne voyaient pas, c’est que ce système n’était pas sorti d’eux car ils ont cherché à le reproduire à plus petite échelle. Du coup, à l’appel de leur maître, le pape, ils sont retournés, comme une truie lavée dans le bourbier et le chien à ce qu’il avait vomi ! *
    — Ne pense donc jamais à reproduire cette erreur !
    — Mais cette Église glorieuse est comme un iceberg : on n’en voit qu’une petite partie en-dehors de l’eau et le reste demeure caché sous l’eau, parfois hors d’atteinte des instruments de plongée les plus modernes (hors d’atteinte des religions). Pour 100 mètres hors de l’eau, il y a parfois plus de 1000 mètres sous l’eau ! Rappelle-toi :
    Matthieu 18, 19-20 : «Je vous dis encore, que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre à demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. Car où il y a deux ou trois personnes assemblées en mon nom, je suis là au milieu d’elles.»
    — Et ils étaient certainement plus que deux ou trois dans cette tour de Constance où cette femme est restée presque 40 ans à prier son Seigneur, comme Daniel qui, suite à l’interdiction écrite par le roi Darius de ne prier aucun autre que lui pendant un mois, a préféré désobéir et être jeté dans la fosse aux lions… où pas un lion n’a osé s’approcher de lui, un ange ayant fermé leur gueule ! Mais Jésus-Christ était là, au milieu d’eux ! Il les a certainement bien assistés et leur a donné parfois la nourriture que les gardiens leur refusaient et qui leur était nécessaire, tout comme Il l’a fait pour Élie pour qu’il rejoigne la montagne de Dieu à Horeb (1 Rois 19, 5-8) !
    — Je n’ai pas grand-chose d’autre à t’offrir, sinon mes prières au Dieu des Cieux, qui sont plus que tout l’argent et tout l’or de la Terre ! Apprends donc, si ce n’est déjà fait, à ne dépendre que de Dieu pour tout ce qu’Il fera de toi, comme le frère Guy C. Bevington (à lire ici : http://www.spcm.org/iso_album/miracwd.pdf), qui, n’ayant jamais plus de 10 dollars en poche, a “secoué” quatre états des États-Unis : l’Indiana, l’Ohio, le Kentucky et le Tennessee. Prêchant la sanctification et la repentance, il la mettait d’abord en pratique pour lui-même avant de la prêcher aux autres. Atteint par de graves maladies, il refusait d’aller voir les médecins, risquant par ce fait d’aller en prison. Mais à chaque fois, le Seigneur honorait sa foi en le guérissant parfois graduellement, parfois instantanément !
    — GLOIRE À DIEU, LE TOUT-PUISSANT !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  9. Gloire à Dieu et à lui seul!!! J’aime aussi lorsque la médecine humaine (les connaissances sont données par Dieu, ça c’est pour les orgueilleux…) arrive à en être totalement dépassée par ce qu’elle ne peut expliquer, d’un point de vue strictement humain, qui la dépasse! Tout simplement lorsque le Divin Médecin passe par là… On passe du « naturel » au « surnaturel »! Au point où, la médecine et la science sont limitées, Dieu est illimité!!! AMEN

  10. S’il n’y avait un renvoi aux sites de deux organisations et un rappel insistant des noms et titres eccléeisastiques de leurs auteurs, chacun pourrait dire « à Dieu seul soit la gloire !  » . Mais ici, qui plus est sur le propre site d’info d’un des deux auteurs, ce n’est jamais que de la com qui pointe vers des ministères à soutenir… Gloire à Dieu cependant qui peut se servir même de serviteurs aussi contestables et autocentrés pour bénir qui Il veut !

    • Yves avez vous une seconde pensé à l’immense joie de cette sœur qui est véritablement guéri ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

    • avez vous une seconde pensé à l’immense joie de cette sœur qui est véritablement guéri ??????????

      @ Colombe,

      Sans doute pas moins que vous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Il y a, grâce à Dieu , d’autre chretien qui produisent des miracles par leur foi au Seigneur.

    Tout les miracles qui se font ne sont pas médiatisés !

    Pour autant , ils sont validés par Dieu lui -même à qui toute la gloire revient .

    Lorsque j’ai prié pour le beau-fis de ma voisine qui s’était électrocuté et était en mort clinique , sans espoir de relèvement , les médecins ont bien reconnu qu’il y avait eu un miracle,car sans explication humaine.

    Le lendemain de ma prière au matin , ses bras bougeaient ,ses jambes bougeaient et sa tête aussi . En une semaine il s’est relevé est 15 jours après il travaillait .

    L’église dans laquelle j’étais à l’époque et pour laquelle nous avions donné beaucoup d’argent et nous nous étions beaucoup investis pour sa création car les responsables étaient des amis de longue date….(nous pensions aider de vrais amis)…. n’ont pas supporté ce miracle. c’estait des serpents qui ont exigé que je leur donne mon don …..comme si je pouvais faire une chose pareille ….Ils nous ont chassé fou de jalousie ….c’est imbéciles…

    Curieusement Michel Allard va dans cette minuscule église .d’orgueilleux qui exigent de Dieu d’être élevé par les miracles et les guérisons .

    https://egliseevangeliquedelagrace.com/

    Ces gents là ont le pouvoir de détruire les ministères de guérisons , ils ne produisent que du baratin religieux , mais pas un seul miracle dans leur rang .

    Voilà pourquoi les évangéliques parfois tourne en rond sur leur savoir .
    Voilà mon point de vue sur le service de guérison ….

    La France évangélique est malade d’orgueil et exige la gloire sur son étiquette par la guérison et les miracles ….et ceci pour de l’argent .

    Matthieu 7 reste la clef de la compréhension de la nature de l’Agneau

    -12 Faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu’ils fassent pour vous, car c’est là tout l’enseignement de la Loi et des prophètes. 13 Entrez par la porte étroite ; en effet, large est la porte et facile la route qui mènent à la perdition. Nombreux sont ceux qui s’y engagent.
    – 14 Mais étroite est la porte et difficile le sentier qui mènent à la vie ! Qu’ils sont peu nombreux ceux qui les trouvent ! 15 Gardez-vous des faux prophètes ! Lorsqu’ils vous abordent, ils se donnent l’apparence d’agneaux mais, en réalité, ce sont des loups féroces. 16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Est-ce que l’on cueille des raisins sur des buissons d’épines ou des figues sur des ronces ? 17 Ainsi, un bon arbre porte de bons fruits, un mauvais arbre produit de mauvais fruits. 18 Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits.

    22 Au jour du jugement, nombreux sont ceux qui me diront : « Seigneur ! Seigneur ! Nous avons prophétisé en ton nom, nous avons chassé des démons en ton nom, nous avons fait beaucoup de miracles en ton nom. » 23 Je leur déclarerai alors : « Je ne vous ai jamais connus ! Allez-vous-en, vous qui pratiquez le mal ! » 24 C’est pourquoi, celui qui écoute ce que je dis et qui l’applique, ressemble à un homme sensé qui a bâti sa maison sur le roc. 25 Il a plu à verse, les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé avec violence, ils se sont déchaînés contre cette maison : elle ne s’est pas effondrée, car ses fondations reposaient sur le roc.

    Actuellement j’ai en garde un enfant qui est porteur de la mucoviscidose .(je me suis proposée pour garder les enfants malades) Depuis septembre et suite à une délivrance (faite dans la discrétion, la loi oblige de me taire ) plus de mucus et plus un seul rhume….mais les médecins refusent de reconnaître la guérison ..il va 3 fois par semaine chez le kiné pour rien , car ses poumons sont nickel .

    Et moi je loue mon Dieu pour ce qu’il fait qui est tellement à l’opposé de la raison humaine, que même devant la réalité miraculeuse, ils sont incapables de sortir de leur faux résonnement.

    En attendant, ce petit trésor que je suis, grandit, se fortifie,prend du poids et rayonne …..gloire à DIEU .
    Je témoignerai à ses parents quand il partira de la maison . JE NE SERAI PLUS TENUE PAR LE SECRET PROFESSIONNEL .

    Nous sommes persécutés par nos famille respectives , mes frères fous de rages de ma foi , m’enlèvent mon héritage …Ma belle famille me discrimine partout …Mais j’ai un héritage du ciel Mile fois plus précieux que l’or et l’argent. .

    Comme Pierre l’Apôtre , je puis dire ceci : Je n’ai ni argent ni or mais ce que j’ai je te le donne : Au Nom du Seigneur Jésus sois guérit

    Gloire à Dieu …je continuerai de lui obéir et de faire ce qu’il me demande pour le glorifier lui seul .

    • correction

      Voilà pourquoi les évangéliques parfois tournent en rond sur leur savoir !

      J’ai un héritage du ciel Mille fois plus précieux que l’or et l’argent. .

      Bénédiction REMY , avec toi la guérison ne vient pas de la reine du ciel …..qui trop souvent en France agit par les sessions de guérison couvertes par le manteau catho ..Ce sont des fausses guérisons accordées par une puissance qu’ils ne veulent pas dénoncer pour s’en débarrasser;

    • „„Au fil des pages et en quelques clics de souris, vous trouverez une quantité d’infos sur la vie de notre église.““
      — Encore une fois, ce n’est PAS l’Église de Christ, mais l’église du “pasteur” ! Donc, aucun intérêt pour un Disciple à aller visiter ce site… qui n’hésitera pas à “expulser” quiconque émettra la plus petite contestation à l’égard de leur “organisation” !
      — Orgueil religieux, quand tu nous tiens…

  12. Il est certain, qu’il serait bien difficile pour quiconque, de se plaindre, qu’un individu: homme ou femme obtienne une bénédiction, par la guérison, la bénédiction, la réussite… etc.

    Sachant et sans oublier que: 1 Samuel 2. 6 « L’Éternel fait mourir et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter. 7 L’Éternel appauvrit et il enrichit, Il abaisse et il élève.… »

    Ésaïe 45. 7 « Dieu forme la lumière, et il crée les ténèbres, il donne la prospérité, et il crée l’adversité; Moi, l’Éternel, je fais toutes ces choses. »

    Lamentations 3. 37 « Qui dira qu’une chose arrive, Sans que le Seigneur l’ait ordonnée? 38 N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent Les maux et les biens?… »

    Romains 9. 14 « Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l’injustice? Loin de là! 15 Car il dit à Moïse:
    Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’ai compassion.
    16 Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde…….. 18 Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.
    19 Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté? 20 Ô homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu?…………. 22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition, 23 et s’il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire? 24 Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les païens »

    T’as pigé mec: c’est Dieu le Patron, c’est Lui qui dirige « l’entreprise », qui commande, même si tu comprends pas, (comme moi) m’es toi dans la caboche, tout n’est qu’un renouvellement, sous d’autres formes, mais seulement recommencement!!!

    Comme conclusion: écoute la parole de l’Ecclésiaste: chapitre 1. 1 « Voici les paroles du Sage, fils de David et roi à Jérusalem. 2 Le Sage dit : Tout part en fumée, rien ne sert à rien, rien ne mène à rien. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. 3 Les êtres humains travaillent durement sur terre. Mais qu’est-ce que cela leur rapporte ? 4 Une génération passe, une génération naît, et le monde est toujours là. 5 Le soleil se lève, le soleil se couche, puis il court vers l’endroit où il se lève. 6 Le vent souffle vers le sud, puis il tourne vers le nord. Il tourne, tourne et s’en retourne, puis il recommence à tourner. 7 Tous les fleuves se jettent dans la mer, pourtant, la mer n’est jamais remplie. Les fleuves coulent vers un endroit et, là, ils reviennent aussitôt. 8 Tout cela est ennuyeux, on ne pourra jamais le dire assez. Les yeux voient et ils veulent voir toujours plus, les oreilles entendent et elles veulent entendre toujours plus. 9 Ce qui a existé existera encore. Ce qui a été fait se fera encore. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. 10 On peut dire de quelque chose « Voyez, c’est nouveau ! » Pourtant, cela existait longtemps, longtemps avant nous. 11 Nous, nous oublions ce qui s’est passé autrefois. Et ceux qui viendront ensuite oublieront à leur tour ce qui va se passer après nous. » (J’ai vu tous les travaux qui se font sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. …) Bof! Au suivant, au suivant♥ 😥 Patience: Jésus revient ????

    • Ici il est question des juifs qui refusais la possibilité que la foi soit apporter aux païens.

      Romains 9 :11-27 Dieu demeure selon l’élection qui dépend non des œuvres, mais de celui qui appelle –– 12 il fut dit à Rébecca : 13 L’aîné sera asservi au plus jeune ; selon qu’il est écrit : J’ai aimé Jacob Et j’ai haï Ésaü. 14 Que dirons–nous donc ? Y a–t–il en Dieu de l’injustice ? Certes non ! 15 Car il dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je ferai miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’aurai compassion. 16 Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. 17 Car l’Écriture dit à Pharaon : Je t’ai suscité tout exprès pour montrer en toi ma puissance et pour que mon nom soit publié par toute la terre. 18 Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. 19 Tu me diras donc : Qu’a–t–il encore à blâmer ? Car qui résiste à sa volonté ? 20 Toi plutôt, qui es–tu pour discuter avec Dieu ? Le vase modelé dira–t–il au modeleur : Pourquoi m’as–tu fait ainsi ? 21 Le potier n’est–il pas maître de l’argile, pour faire avec la même pâte un vase destiné à l’honneur et un vase destiné au mépris ? 22 Et si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition ? 23 Et s’il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire à des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire ? 24 C’est–à–dire à nous qu’il a appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les païens, 25 comme il le dit dans Osée : Celui qui n’était pas mon peuple, je l’appellerai mon peuple, Et celle qui n’était pas la bien–aimée, je l’appellerai bien–aimée ; 26 Et là même où on leur disait : vous n’êtes pas mon peuple ! Ils seront appelés fils du Dieu vivant. 27 Ésaïe, de son côté, s’écrie au sujet d’Israël : Quand le nombre des fils d’Israël serait comme le sable de la mer, Un reste seulement sera sauvé.

      Ici il est question d’apporter le salut au monde.

      1 Timothée 2:4… Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. C’est là le témoignage rendu en son propre temps, et pour lequel j’ai été établi prédicateur et apôtre, -je dis la vérité, je ne mens pas, -chargé d’instruire les païens dans la foi et la vérité.

      De plus, Dieu sait toutes choses, c’est sa prescience.

      Actes 2 :22 22-23 Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme approuvé de Dieu devant vous par les miracles, les prodiges et les signes que Dieu a faits par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous–mêmes ; 23 cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez fait mourir en le clouant (à la croix) par la main des impies.

      Même Christ homme et son peuple ont étés soumis à la prescience de Dieu.

      Il n’est donc pas question de laisser croire que Dieu fasse des caprices.

      Je voulais juste expliquer tant que soit possible à ma compréhension, la Nature Divine, d’Amour, de Justice de Dieu.

  13. Et certains persistent à croire que l’ère des miracles est passé? Enlevez au christianisme ses miracles et tout ce qui reste une religion morte dont le monde n’a pas besoin.

    • Tout à fait ! Vive les miracles ! on se fout de la croix, de la sanctification… Brûlons Romains, Hébreux, Apocalypse, tous ces vieux torchons pour rabats-joie, et la Bible en entier pendant qu’on y est…Tout cela ne sert à rien, pourvu que les paraplégiques sautillent et que les guibolles rallongent !

    • vive les miracle de Dieu et les religieux comme Muffin man au feu !

    • Muffin man
      1-C’est vous qui opposez le miracle au salut et a la sanctification moi Non
      2-Lorsqu’un couple renonce finalement au divorce grâce aux prières des frères c’est aussi un miracle et en plus la sanctification.
      3-En réalité ce que l’homme appelle miracle n’est que le naturel de Dieu
      4-Voulez-vous que Dieu prenne sa retraite?

    • @ Fortiche

      Sachez, mon cher, que les mots ont un sens. Si vous ne voyez pas la différence entre miracle, salut, et sanctification, achetez-vous un dictionnaire. Ou une Bible plutôt. Si vous voulez, je vous indiquerai quelques passages pour vous aider.

      @ Torquemada

      Pourquoi pas passer au feu ? Être qualifié de religieux est déjà un privilège que je goûte à sa juste mesure. Si je suis envoyé au bûcher par des clowns dans votre genre, je me réjouirai d’y griller dans la très excellente compagnie des saints persécutés qui m’y auront précédé, pour le glorieux nom de Jésus-Christ.

    • Muffin man
      21 décembre 2016 • 15 h 10 min

      .

      @ Torquemada

      Pourquoi pas passer au feu ? Être qualifié de religieux est déjà un privilège que je goûte à sa juste mesure. Si je suis envoyé au bûcher par des clowns dans votre genre, je me réjouirai d’y griller dans la très excellente compagnie des saints persécutés qui m’y auront précédé, pour le glorieux nom de Jésus-Christ.

      VOUS ÊTES DU GENRE DE SAUL DE TARS ?

  14. -passée
    -tout ce qui reste est une religion morte dont le monde n’a pas besoin

  15. J’espère que vous n’avez pas oublié la guérison de Mme Sophie Fessard ci-dessus :

    https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/05/21/le-pasteur-daniel-vindigni-invite-les-evangeliques-a-quitter-le-protestantisme-et-a-fuir-loecumenisme/#comments

    « Sophie Fessard
    23 mai 2015 • 16 h 54 min
    Voici mon témoignage qui j’espère fera réfléchir qui critique mon pasteur mais tout dabors souvenez vous se qu’à dit Jésus » Que celui qui est sans pêcher jette la première pierre »
    Une chose que je peu vous dire, et dont certains ignorent totalement a priori c’est que le Pasteur Daniel Vindigni est est oint de Dieu !
    Voici maintenant mon témoignage dossier médicale à l’appuie !
    ……………………………………………………………………. »
    …………………………………………………………………….
    …………………………………………………………………….

    =====

    Pauvre Sophie Fessard

    Son histoire m’avait laissé sans voix. Je n’arrive plus à croire sans voir;
    Je suis devenu l’apôtre Thomas.

    Ici aussi, nous n’avons que le cerificat médical ; qu’est-ce qui nous permet d’admettre que
    Scheneider était vraiment bien malade pendant 10 ans ?

    Mme Sophie Fessard nous avait menés en bateau avec son pasteur Daniel Vindigni.

    C’était gros comme mensonge ; et quand son mensonge a été découvert, elle menaçait
    de traduire en justice, tout ceux qui la contredisaient ; disant qu’elle a des connaissaances
    musclés là-dehors.

    Je vous laisse glorifier Dieu comme vous l’avez fait pour Mme Fessard et le pasteur Vindigni
    (des menteurs en bande organisée …..)

  16. J’espère que vous n’avez pas oublié la guérison de Mme Sophie Fessard ci-dessous :

    https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/05/21/le-pasteur-daniel-vindigni-invite-les-evangeliques-a-quitter-le-protestantisme-et-a-fuir-loecumenisme/#comments

    « Sophie Fessard
    23 mai 2015 • 16 h 54 min
    Voici mon témoignage qui j’espère fera réfléchir qui critique mon pasteur mais tout dabors souvenez vous se qu’à dit Jésus » Que celui qui est sans pêcher jette la première pierre »
    Une chose que je peu vous dire, et dont certains ignorent totalement a priori c’est que le Pasteur Daniel Vindigni est est oint de Dieu !
    Voici maintenant mon témoignage dossier médicale à l’appuie !
    ……………………………………………………………………. »
    …………………………………………………………………….
    …………………………………………………………………….

    =====

    Pauvre Sophie Fessard

    Son histoire m’avait laissé sans voix. Je n’arrive plus à croire sans voir;
    Je suis devenu l’apôtre Thomas.

    Ici aussi, nous n’avons que le cerificat médical ; qu’est-ce qui nous permet d’admettre que
    Scheneider était vraiment bien malade pendant 10 ans ?

    Mme Sophie Fessard nous avait menés en bateau avec son pasteur Daniel Vindigni.

    C’était gros comme mensonge ; et quand son mensonge a été découvert, elle menaçait
    de traduire en justice, tout ceux qui la contredisaient ; disant qu’elle a des connaissaances
    musclés là-dehors.

    Je vous laisse glorifier Dieu comme vous l’avez fait pour Mme Fessard et le pasteur Vindigni
    (des menteurs en bande organisée …..)

  17. — À propos de prières de guérison non exaucées :
    „„Ma vision du départ pour le ciel d’une chère Sœur
    J’aurais l’impression de négliger un important témoignage si j’avais omis de parler du départ pour la
    patrie céleste de notre chère Sœur Goddard, la mère de la Sœur Shelton. Elle quitta ce monde troublé pour un monde bien meilleur, le mercredi 19 janvier 1921, à 11 heures 50. Elle était malade depuis très peu de temps.
    Le samedi 15 janvier, j’allai la visiter. D’autres avaient déjà prié pour elle. Je priai aussi et fus béni. Sans trop réfléchir, je proclamai sa guérison.
    Le dimanche, je passai toute la matinée à prier pour elle, mais je ne fis pas de grands progrès, malgré
    tous mes efforts. Elle semblait aller de plus en plus mal. Comme le lundi était mon jour de lessive, je n’allai pas la voir avant la soirée. Je priai silencieusement, mais sans obtenir les résultats désirés. Je commençai à me sonder pour voir ce qui n’allait pas. Rentré chez moi, je fis mon repassage, et retournai la voir un peu plus tard. Je n’avais toujours aucune assurance quant à sa guérison.
    En rentrant à la maison, je dis au Frère Thomas que je craignais qu’elle ne parte pour la patrie céleste, et qu’elle ne reste pas longtemps au milieu de nous. J’allai me coucher, mais ne parvins à m’endormir que vers le matin. Je craignais de penser qu’elle doive nous quitter, car nous avions tous besoin d’elle. Du moins le pensions nous tous !
    Le mercredi matin, je revins la voir, et me glissai dans un coin de la chambre. Elle reposait en silence
    dans son lit, apparemment inconsciente. Plusieurs autres personnes étaient présentes, s’occupant d’elle. La sainteté et le silence régnaient dans la chambre, une sainteté douce et paisible. Je priai pour sa guérison mais ne fis aucun progrès. Je fus plutôt conduit dans une autre direction. Tout ce que je pus faire fut de prier pour qu’une pleine entrée dans le ciel lui soit assurée.
    Je restai dans mon coin une heure et demie, face contre terre. Pendant que je priais pour qu’une pleine entrée lui soit assurée, je vis une grande et magnifique demeure, qui me parut construite en verre, transparente et splendide à contempler. Je n’avais jamais vu de bâtiment aussi lumineux, avec des murs étincelants, des sols éblouissants, et des pièces toutes illuminées. L’aspect extérieur de cette demeure était tout aussi magnifique.
    Je vis des êtres vivants, portant des vêtements d’un blanc immaculé, qui tombaient jusqu’à terre. Vous
    auriez dû voir leurs visages, leurs mains, et leurs couronnes ! Tous étaient très occupés. Personne n’était immobile ni assis. Ils transportaient des gerbes de fleurs semblables à des lys, qui brillaient d’un éclat qui m’était inconnu. Ils entraient et sortaient avec hâte, comme s’ils mettaient les touches finales à la décoration de cette demeure. Tous ces êtres avaient des ailes magnifiques, mais ils les tenaient repliées. Tous s’affairaient à préparer la demeure pour la prochaine venue de quelqu’un.
    J’en conclus qu’ils devaient être les serviteurs célestes de la Sœur Goddard. Je supposai qu’ils avaient dû recevoir des ordres. On avait dû les prévenir de l’arrivée prochaine de la future occupante des lieux. Je me relevai, et me dis : “Elle n’en a plus pour très longtemps ici !” La Sœur Shelton me demanda : “Qu’avez-vous reçu ?” — “Votre maman vous quittera bientôt !”
    Je rentrai chez moi et dis à certains des étudiants que la Sœur Goddard allait bientôt nous quitter. Quand je revins dans ma chambre, il était onze heures du matin. A onze heures quarante, tous les préparatifs devaient donc être achevés. Tout était prêt pour l’accueillir dans sa patrie céleste. L’invitation lui avait été lancée d’abandonner ce vieil appartement délabré qu’elle avait occupé pendant des années, pour venir s’installer dans cette immense et magnifique demeure pour laquelle elle expédiait des matériaux depuis des années !““

    (Guy C. Bevington “Miracles extraordinaires obtenus par la prière et par la foi”, visible ici :
    http://www.spcm.org/iso_album/miracwd.pdf, à lire très sérieusement !)
    — C’est aussi une autre possibilité que la Souveraineté de Dieu passe au-dessus des prières de Ses Enfants ! Il a vu ce que Guy C. Bevington n’a pas vu : c’était le moment pour cette sœur d’abandonner la planète Terre pour entrer dans sa nouvelle demeure céleste… pour l’éternité !
    — Donc, Rémy : si tu n’obtiens pas une guérison après t’être sondé toi-même, pense à cette possibilité !
    — Mais ABANDONNE toute référence à une association humaine quelconque, y compris la tienne !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  18. — Ah 💡 💡 💡 ! Il y a le numéro de téléphone du médecin, sur le certificat médical ! Si vous voulez avoir plus de précisions, téléphonez-lui 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :