Canada : l’hilarante restauration d’une statue du Christ

La tête de l’Enfant Jésus ressemblait surtout à celle de Lisa Simpson ou d’une gargouille, ont déploré les paroissiens et les internautes qui ont vu la statue. De son côté, le prêtre de la paroisse de Sudbury, en Ontario, reconnaît la « difficulté » du travail.

statue-catastropheMoment d’hilarité sur internet

Une statue du Christ dans les bras de la Vierge Marie, installée dans le jardin de l’église Saint-Anne-des-Pins, à Sudbury, en Ontario (Canada) a provoqué l’hilarité générale des internautes.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Détente, Sport & Musique, L'Eglise, Religions

Tags:, , ,

78 réponses

  1. Çà ressemble au roi soleil en rose bonbon! « Tout est permis, mais pas utile » c’est écrit😥

    « Deux choses sont infinies: l’Univers et la bêtise humaine! Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. … Albert Einstein

  2. C’est tout le problème avec les statues… on peut les casser.

    « Le lendemain encore, s’étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Eternel; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, Et il ne lui restait que le tronc. » (1 Samuel 5:4)

    Dieu ayant lui-même cassé une idole, comment s’étonner qu’Il ait ordonné dans le passé de détruire des statues à caractère cultuel ?

    « L’Eternel dit à Gédéon: Prends le jeune taureau de ton père, et un second taureau de sept ans. Renverse l’autel de Baal qui est à ton père, et abats le pieu sacré qui est dessus. 26 Tu bâtiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel à l’Eternel ton Dieu. Tu prendras le second taureau, et tu offriras un holocauste, avec le bois de l’idole que tu auras abattue. » (Juges6:25-26)

    « Tu ne te prosterneras point devant leurs dieux, et tu ne les serviras point; tu n’imiteras point ces peuples dans leur conduite, mais tu les détruiras, et tu briseras leurs statues. »

    Il se pose tout de même la question de la propriété…

    L’autel érigé au Baal dans Juges 6 appartenait au père de Gédéon. C’est aussi une des raisons de la réponse de Joas le père de Gédéon aux habitants de la ville qui réclamait que Joas leur livre son fils pour le punir de son acte de vandalisme « sacrilège » : « Est-ce à vous de prendre parti Pour Baal ? est-ce à vous de venir à son secours ? Quiconque prendra parti pour Baal mourra avant que le matin vienne. Si Baal est un dieu, qu’il plaide lui-même sa cause, puisqu’on a renversé son autel. »

    Quoi qu’il en soit l’Écriture est est claire :
    « En ce jour, les hommes jetteront leurs idoles d’argent et leurs idoles d’or, Qu’ils s’étaient faites pour les adorer, Aux rats et aux chauves-souris; Et ils entreront dans les fentes des rochers Et dans les creux des pierres, Pour éviter la terreur de l’Eternel et l’éclat de sa majesté, Quand il se lèvera pour effrayer la terre. » (Esaïe2:20-21)

    Tout ce que Dieu attend de chacun est qu’il bazarde ses propres idoles (les statues et les autres).

    Aux autres, il est laissé la liberté de le faire ou ne pas le faire :

    « Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des oeuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons, et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher; et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols. » (Apoc9:20-21)

    Comme quoi la religiosité, l’occultisme, l’immoralité sexuelle et tout le reste ont l’air de faire bon ménage…

  3. oui , moi je dirai une gargouille , c’est sûr

    • A COLOMBE :

      Le sculpteur doit impérativement arrêter de tirer sur le pétard ,…..ça nuit à la qualité de l’oeuvre !!

      Le trip a dû être énoooorme pour en arriver là . Ca fait genre Steven Spielberg avec  » E.T . » l’Extra Terresttre quand il sort déguisé du placard .,…mais en version terre cuite ,méga déjantée …..Mdr !

    • Marie , je pense que c’est une farce !

  4. Rien de glorieux dans tout ceci! Mais ne sommes nous pas libre? à chacun ses engagements

  5. On aurait fait une tête de De Gaulle comme ça, il est évident que le politique aurait déjà fait sauté cette tête.
    Mais qu’ils sont pas sages du tout les idolâtres…

  6. Le ridicule ne tue pas, dans l’idolâtrie on trouve de tout!!!!

  7. Je comprends mieux pourquoi Dieu ne veut pas d’image taillée….

  8. Pourquoi vandaliser la petite statue et laisser la grande ! ! Si c’était moi, je saccagerais les deux en miettes. Qu’est-ce qu’on a, à apprécier une idole ! ! Après tout c’est une idole….sans âme sans esprit;
    elle n’a pas le droit d’exister devant les hommes commes devant Dieu

    « Tu ne te feras aucune image taillée …… pour te prosterner devant elle comme on se prosterne
    devanf Dieu………………. » paraphrase.

    Alors, les deux idoles broyées ! ! ! ! ! ! bro bro bro bro bro : c’est le son des coups de marteau.

  9. On ne nous dit pas tout😥 Un média comme actu-chrétienne serait même complice de ce silence impardonnable ;( Et nous pauvre couillons, nous attendons toujours le retour de « jésus »😥 Alors
    qu’il est là: à porté « de main », pas demain😉 aujourd’hui!😆 Couvrez vous bien, la Sibérie: c’est froid.

    A la rencontre de Jésus en Sibérie ! (vidéo) http://www.yoganova.fr/jesusensiberie/

    « Grande nouvelle ! Jésus serait de retour parmi nous et enseignerait un large cercle de disciples dans ses terres sacrées de Sibérie. C’est du moins ce que prétendent les milliers de fidèles qui visitent chaque années la communauté de l’église du Nouveau Testament située dans la région de Petropavlovka en pleine Taïga Sibérienne. C’est là, en effet, que vit et enseigne Sergey Anatolyevitch Torop plus connu sous son nom spirituel de Vissarion.  » Je m’ennui, alors j’enquête, pardi!

    https://derive-sectaire.fr/russie-vissarion-jesus-de-siberie-ancien-flic-de-la-circulation-devenu-leader-dune-secte-patriarcale-croyant-aux-extraterrestre/

    Maintenant ne venez plus dire: on ne savait pas? Vous êtes averties, il parait qu’il n’y a que les OVNIS qui manque à l’appel, pour le voyage sidéral, de quoi en être sidéré😉 Bon, je vous laisse, je part immédiato/presto en Sibérie. Pour pas louper le voyage!!! On se retrouve, plus tard? Je ne peut rien promettre, en vous disant: qu’il y aura d’autres navettes ou « vacations » sans faire de divagations😥 évidemment! Ne me remerciez pas pour mon dossier d’espionnage, à la nage! Bises♥

    • — C’est déjà prophétisé, Pulsar :
      Matthieu 24, 4-5 : «Et Jésus, répondant, leur dit: Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront en mon nom, disant: Je suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens.»
      — Il convient d’être autant plus méfiant que ces “jésus” ressembleront de plus en plus au Vrai : seul le DISCERNEMENT des ESPRITS saura nous en préserver. Ceux(celles) qui ne l’auront pas se laisseront séduire !
      — Et beaucoup trouvent le Discernement inutile❓ C’est qu’ils ne connaissent pas Dieu Qui nous le donne volontiers… si on le prend au mot❗
      — Méfiance, méfiance…:-/ !

  10. „„C’est tout le problème avec les statues… on peut les casser.““
    — Et ceux qui les adorent ne comprennent pas que, ne pouvant pas se protéger elles-mêmes, elles ne peuvent pas protéger non plus ceux qui les adorent !!! Sinon, on ne pourrait pas les casser…😉 !
    — Ça se voit que ce prêtre qui essaie tant bien que mal de restaurer “sa” statue ne connaît pas Jésus-Christ : il a plutôt moulé le visage de Tammuz, le fils de Sémiramis, le démon qui a donné naissance à la vierge catholique, en passant par Isis, la déesse égyptienne et d’autres “déesses” tout aussi païennes !
    — D’ailleurs, si vous regardez bien, la trinité catholique, c’est IHS, les initiales d’Isis, Horus et Seth, trois démons égyptiens ! L’hostie (ou biscuit de la mort) vient aussi d’Égypte où les prêtres faisaient de petits gâteaux ronds comme le soleil !
    — Vérifiez donc…

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      30 octobre 2016 • 20 h 44 min
      …………………………
      On a pas besoins de puiser dans toutes ces choses pour savoir que la trinité n’est pas une doctrine biblique.
      Il faut savoir rester simple en s’appuyant uniquement sur ce qui est écrit et vérifiable dans la Bible.

    • Jésus ne dit jamais textuellement « Je suis le Dieu ,d’Abraham , d’Isaac et de Jacob » et pourtant il est Dieu parce qu’Il est « Je Suis »
      « Avant qu’Abraham fut Je suis » et non je fut ou je fut crée dés la fondation du monde mais « Je suis « comme « éternel présent », il est remarquable d’ailleurs que peu avant cette affirmation les pharisiens qui écoutaient Jésus disant à propos de Dieu « je fait les œuvres de mon Père… » ont tout de suite compris qu’Il se faisait Dieu (et non un dieu d’un panthéon quelconque):

      Jean 10
      …31Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. 32Jésus leur dit: Je vous ai fait voir plusieurs bonnes oeuvres venant de mon Père: pour laquelle me lapidez-vous? 33Les Juifs lui répondirent: Ce n’est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.…

      On imagine difficilement que les pharisiens en répliquant cela faisaient référence à Jupiter ou Poséidon!

    • il est remarquable d’ailleurs que peu avant cette affirmation les pharisiens qui écoutaient Jésus disant à propos de Dieu « je fait les œuvres de mon Père… » ont tout de suite compris qu’Il se faisait Dieu (et non un dieu d’un panthéon quelconque):

      *****Parce que les pharisiens étaient dans l’alliance de la chair et du sang

      Jésus lui est dans l’alliance de l’Esprit qui vient en second après l’alliance de la chair, comme décrit en

      1 Corinthiens 15.

      45 L’écriture ne déclare-t-elle pas : Le premier homme, Adam, devint un être vivant, doué de la vie naturelle ? Le dernier Adam est devenu, lui, un être qui, animé par l’Esprit, communique la vie.

      46 Mais ce qui vient en premier lieu, ce n’est pas ce qui appartient au règne de l’Esprit, c’est ce qui appartient à l’ordre naturel ; ce qui appartient au règne de l’Esprit ne vient qu’ensuite.

      47 Le premier homme, formé de la poussière du sol, appartient à la terre. Le « second homme » appartient au ciel.

      48 Or, tous ceux qui ont été formés de poussière sont semblables à celui qui a été formé de poussière. De même aussi, ceux qui appartiennent au ciel sont semblables à celui qui appartient au ciel.

      49 Et comme nous avons porté l’image de l’homme formé de poussière, nous porterons aussi l’image de l’homme qui appartient au ciel.

    • @Colombe
      …………………….
      1 Corinthiens 15.

      45 L’écriture ne déclare-t-elle pas : Le premier homme, Adam, devint un être vivant, doué de la vie naturelle ? Le dernier Adam est devenu, lui, un être qui, animé par l’Esprit, communique la vie.

      Vous lisez bien comme moi que l’Écriture dit : Adam, devint une âme vivante

      Le verbe devenir c’est le Grec ginomai. S’il devint c’est qu’il ne l’était pas au départ.

      La réflexion selon la Sagesse n’est guère le fort des chrétiens en ces temps d’apostasie.

    • @Robert M.
      3 novembre 2016 • 10 h 44 min
      ……………………………
      Je cite : Jésus ne dit jamais textuellement « Je suis le Dieu ,d’Abraham , d’Isaac et de Jacob » et pourtant il est Dieu parce qu’Il est « Je Suis »
      …………………….
      Il ne le dit pas textuellement car il ne l’est pas. Dans ce cas pourquoi le dîtes vous ?

      @@@
      Je cite : Avant qu’Abraham fut, je suis
      ……………………….
      Il ne dit pas non plus ici qu’il est Dieu. N’inventez pas ce que Jésus en dit pas !
      Il dit avant que Abraham fut je suis…c’est a dire je suis = j’existe.
      Et cela est d’autant plus évident qu’il existait dans les cieux avant la fondation de la terre puisque que c’est aussi lui le créateur de l’univers visible.

      @@@
      Je cite : « Avant qu’Abraham fut Je suis » et non je fut ou je fut crée dés la fondation du monde mais « Je suis « comme « éternel présent »,
      …………….
      Pourquoi parler de création puisqu’il est engendré bien avant la fondation du monde.
      Un être engendré n’est pas un être créé.
      Il fut engendré en corps céleste avant la fondation du Monde, il se dépouille et il est engendré dans l’univers visible par Marie sa mère terrestre en corps terrestre, il meurt et il est encore engendré en corps spirituel.
      Il y a trois niveaux d’engendrement, trois fois prototokos.

      @@@
      Je cite : il est remarquable d’ailleurs que peu avant cette affirmation les pharisiens qui écoutaient Jésus disant à propos de Dieu « je fait les œuvres de mon Père… » ont tout de suite compris qu’Il se faisait Dieu (et non un dieu d’un panthéon quelconque):
      …………………..
      Ce n’étaient pas non plus des illuminés pour confondre Jésus et son Père…puisqu’ils comprennent tous que faisant les œuvres de son Père, il se montrait en dieu, lui un homme.
      Donc ils savent pertinemment qu’il n’était pas le Père mais qu’il se faisait dieu, comme le Père est Dieu.
      Et ils le lui disent fort bien en lui disant : toi qui es homme tu te fais dieu.
      Ils ne lui disent pas tu te fais Dieu le Père, mais tu te fais dieu.
      Toi un homme, tu te fais un dieu.

      Jean 10
      27 Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent.
      28 Je leur donne la vie éternelle; elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main.
      29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main du Père.
      30 Moi et le Père, nous sommes un.
      31 Les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider.
      32 Jésus leur dit: J’ai fait sous vos yeux beaucoup de bonnes oeuvres de la part du Père; pour laquelle me lapidez-vous?
      33 Les Juifs lui répondirent: Ce n’est pas pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, parce que, étant homme, tu te fais dieu.
      34 Jésus leur répondit: N’est-il pas écrit dans votre Loi: « J’ai dit: Vous êtes des dieux »?
      35 Si elle a appelé « dieux » ceux à qui la parole de Dieu était adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie,
      36 comment dites-vous que je blasphème, — moi que le Père a consacré et qu’il a envoyé dans le monde; — parce que j’ai dit: Je suis le Fils de Dieu.?
      37 Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez point.
      38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croiriez pas, croyez à mes oeuvres, afin que vous appreniez et que vous sachiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père.

      Par ailleurs aucun Juifs ici ne conteste à Jésus le fait qu’il existe bien des dieux.
      Donc les juifs savaient fort bien de quoi Jésus parlait.

      @@@
      Je cite : On imagine difficilement que les pharisiens en répliquant cela faisaient référence à Jupiter ou Poséidon!
      …………..
      Ils n’étaient pas aussi aveugles pour le décréter encore moins décréter que Jésus était Dieu le Père, puisque Jésus se dissocie clairement du Père et montre qu’il n’est pas le Père mais qu’il est Fils du Père.
      Ils comprenaient tous fort bien comme l’Écriture le déclare « J’ai dit: Vous êtes des dieux », qu’il est un dieu de ces dieux déclarés par l’Écriture.
      Et pourquoi ? Car ces juifs savaient que les dieux divins existaient, puisque la loi l’affirme, ce que les chrétiens eux même veulent ignorer.

      Le chrétien d’aujourd’hui est plus ignorant que les juifs d’antan mais se croient plus savant que ces juifs qui eux n’ignoraient pas que les dieux saints existaient.

    • @Shor?

      « Ils n’étaient pas aussi aveugles pour le décréter encore moins décréter que Jésus était Dieu le Père, puisque Jésus se dissocie clairement du Père et montre qu’il n’est pas le Père mais qu’il est Fils du Père. »

      Il est Dieu le Fils et de leur point de vue par sa déclaration Il se fait « l’égal de Dieu » et non « une créature » divine fut elle la première créature, il n’y a pas de créature qui puisse être égale à Dieu puisque Dieu est incréé.

    • @Robert M.
      4 novembre 2016 • 7 h 51 min
      …………………………………
      S’il se fait l’égal du Père, il n’est donc pas le Père car il y a deux et non pas un et le Père est plus grand que lui.
      D’autant plus que le Père est le Dieu en-tête du Fils et le Fils n’est pas le Dieu en-tête du Père.
      Niez vous cela aussi ?

      Que le Père soit le créateur de toute chose et de tout être cela n’empêche que le Père lui même qui est Dieu appelle d’autres qui sont de sa nature et ses créatures des Dieux.
      Le Père lui même rends le témoignage à ses créatures : vous êtes des Dieux.
      ‘Adam a sa création est fils de Dieu et il est aussi (un)Dieu car Dieu a dit aussi de lui qu’il est (un)Dieu.
      C’est bien pourquoi Christ est le second Homme et que depuis les cieux il est (un)Dieu car ‘Adam fut (un)Dieu.

      Si Dieu le Père appelle Dieux ceux que lui même a créé et aussi ceux qui furent engendrés et qu’Il a établi(placé), il est évident que Dieu le Père leur accorde aussi son rang tandis qu’il demeure la Tête, le Chef.
      A ce titre la notion d’égalité n’a rien à voir avec la caractéristique de créateur/créature puisque c’est le créateur qui déclare la/les créature(s) en Dieu/Dieux.

      Vous méconnaissez les fondements spirituels.

      De plus je n’ai jamais dit que Christ est créé et qu’il est la première créature, j’ai dit que Christ est engendré et qu’il est le premier-né_prototokos de toute les créatures.

      Il y a une différence entre :
      • créer et engendrer
      • première créature et premier-né_prototokos

      Mais jusqu’à présent vous n’arrivez pas à comprendre ce que cela veut dire, et vous ne saisissez pas la nuance entre les deux expressions.

    • 1 Jean 5.20 : Et nous sommes dans le Véritable en son Fils Jésus-Christ. C’est lui le Dieu véritable et la vie éternelle.

      Tite 2.13 : En attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, le Christ Jésus.

    • @Robert M.
      4 novembre 2016 • 8 h 28 min
      …………………………….
      Vosu citez de verset hors contexte :
      Le contexte de 1 Jean 5.20…
      Que dit le contexte ?
      Il dit :
      19 Nous savons que nous sommes de Dieu/(de Dieu le Père), et que le monde entier est sous la puissance du malin.

      20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu/(de Dieu le Père) est venu, et qu’il/(le Fils de Dieu le Père) nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable/(Dieu le Père) ;

      et nous sommes dans le Véritable/(en Dieu le Père), en son Fils Jésus-Christ.
      C’est lui/(Dieu le Père) qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

      Voyez vous c’est vous qui lisez mal le texte, le texte dit que le véritable Dieu c’est le Père mais que nous sommes en Dieu le Père par Jésus-Christ.
      Et Jésus le dit bien par ailleurs et VOICI la pensée de Jean : Jean 17:3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

      ► Jésus lui même déclare que le seul vrai(véritable) Dieu c’est le Père et c’est bien ce que Jean répète en 1Jean5:20

      N’inventez pas ce qui n’est pas écrit et restez dans ce qui est écrit !

      ………………….
      Il est écrit :
      Bible version LSG :
      Tite 2.13 : 13 en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand_megas Dieu_theos et de notre_hemon Sauveur_soter Jésus_Iesous-Christ_Christos,

      Cette version ne parle pas comme la votre car il n’y a pas de notre grand Dieu mais du grand Dieu et si on prends le texte Grec notre c’est hemon et c’est mis pour le sauveur.
      II n’y a pas de hemon pour grand Dieu donc la véritable traduction c’est du grand Dieu.

      Ainsi le verset parle du Père, le grand Dieu et du Seigneur Jésus qui est sauveur.

      ……………………
      De plus, vous n’ignorez pas que beaucoup de versions sont fondées en interprétation trinitaire et que les adeptes de la trinité ont tordus le texte selon leur interprétation.

      Mais prenez le texte originel et vous verrez la «manipulation mentale» qui est pratiqué afin que tous disent trinité, quand elle n’existe pas et que les apôtres ne l’ont pas prêché.

      Je vous rappelle que c’est l’assemblée Ktolique qui a inventé le dogme de la trinité et non les apôtres car si la trinité venait des apôtres ils auraient tous enseigné ce point capital qui serait d’une importance majeure.
      Or il n’en est rien, aucun n’a prêché ou même définit un concept quelconque de Trinité.

    • Je dirais même mieux: IL est Dieu le Fils qui est dans le Père:

      Jean 1:18
      Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui EST dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

      Bien que dans son incarnation le Fils qui « partage » la substance du Père est malgré tout toujours dans le sein du Père alors qu’Il évolue dans le même temps physiquement au milieux des hommes comme un simple homme.

    • @Robert M.
      4 novembre 2016 • 12 h 16 min
      …………………
      Que Christ soit un Dieu dans le sein du Père c’est une évidence spirituelle enfantine mais cela ne fait pas de lui le Père.
      Il y a bien deux avec le Père qui est sa tête. Il peut être Un avec le Père, dans le sein du Père, égal au Père, le Père est son Dieu et sa tête.
      Un point c’est tout !

      L’unité, l’égalité, l’appartenance etc n’annihile en rien la souveraineté du Père au dessus du Fils.
      Il y a un seul véritable Dieu et c’est le Père et seul celui là on adore et personne d’autre et Jésus lui même l’enseigne :

      Jean 4:23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
      Jean 4:24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

      Quelle est la réalité spirituelle qu’adorent les VRAIS adorateurs ?
      ► Le Père

      Ceux qui adorent un autre que le Père sont de faux adorateurs car les VRAIS/véritables adorateurs adorent tous le Père et lui seul.

      Verset 24, Dieu est Esprit…
      Quel Dieu ? Le Père, le Fils et l’Esprit ? NON !

      Uniquement Dieu le Père puisque le verset 24 est lié au verset 23 et c’est l’enseignement de Jésus et non pas celui de Robert M.
      Entre l’enseignement de Robert M. et Jésus je tranche pour l’enseignement de Jésus et invalide Robert M.
      !

      De plus le verset de Jn1:18 ne définit pas de trinité car un fils est bien dans un sein afin d’être engendré.
      N’oubliez pas non plus que Jésus est engendré en Fils Immortel, parfait et Spirituel par sa résurrection d’entre les morts.
      De même nous aussi sommes dans le sein de Christ attendant notre engendrement spirituel qui aura lieu à son avènement par la résurrection d’entre les morts et cela ne fait pas plus de Christ une pluralité. il y a Unité entre Christ et nous et nous sommes en son sein dans les cieux tout en étant sur terre en êtres vivants.

      Christ est pain descendu du Ciel vous ne dîtes pas qu’il est un pain, pourquoi vous dîtes qu’il est trinité quand il dit qu’il est dans le sein du Père ?
      Voyez vous soyez juste dans vos propos et dans vos définitions et ne tordez pas les textes pour les faire correspondre à vos idéologies.
      Christ dit encore de mangez sa chair et boire son sang, pourquoi vous ne dîtes pas non plus que nous sommes des cannibales et des vampires ?
      Soyez spirituel un brin et cessez de tordre l’Esprit des textes !

    • Jean 3:13,31
      Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel.…

      La conjugaison a son importance : Il est monté il en est en descendu mais il y est encore.

    • @Robert M.
      4 novembre 2016 • 16 h 44 min
      ……………………
      Vous aussi êtes assis dans les lieux célestes en Jésus-Christ et pourtant vous êtes sur la terre en être vivant terrestre.
      Cela fait-il que Celui qui est dans les cieux c’est vous ? Non !
      Car il y a vous sur terre et Christ dans les cieux.

      Le langage de Jésus en Jn.3:13 est simplement métaphorique …
      Mais quand Jésus dit je suis pain, vous prenez un pain et vous dîtes c’est Jésus (c’est l’image que vous renvoyez). Tout comme les Ktos et leur eucharistie !
      Pas étonnant puisque animé du même esprit ktoloque dans la trinité, vous confessez aussi leur esprit en interprétation.
      Vous êtes souillé par la pensée Ktolique et vous êtes esclave d’un dogme…Libérez vous !

      Jésus est dans le Ciel car il est dans le sein du Père comme nous aussi sommes dans le Ciel car nous sommes assis en Christ dans le Ciel.
      C’est métaphorique car notre réalité est terrestre et notre espérance est céleste, la foi est l’ancre qui nous rattache aux choses célestes et nous possédons ces choses pourvus que nous persévérions jusqu’à la fin.

      Je vous l’ai déjà dit : vous êtes un enfant(bébé) en Christ !
      Grandissez !

    • A la différence du Christ je ne fut pas toujours assis dans les lieux célestes, je ne vois rien de métaphorique dans le fait qu’il dise être dans le sein du Père au moment ou il parle a cause de la consubstantialité a laquelle je crois et qui ne provoque en moi aucun sentiment de souillure et cela n’a rien a voir avec la transsubstantiation supposée des éléments a laquelle je ne crois pas , quand Jésus dit « je suis dans le Père et le Père est en moi, ou, le Père et moi nous sommes un » je n’y vois pas de métaphore mais une réalité spirituelle qui me dépasse.

      Si je peux apprécier certaines de vos contributions je n’aime pas votre ton condescendant qui je pense vous dessert dans votre dialogue avec les autres Chrétiens d’un avis différent du vôtre .

    • Par ailleurs je n’ai pas dit que Jésus était le Père mais en tant que Fils éternel consubstantiel au Père et possédant les mêmes attributs.

    • @Robert M.
      7 novembre 2016 • 10 h 43 min

      Je cite : A la différence du Christ je ne fut pas toujours assis dans les lieux célestes,
      ………………..
      Pardon ?
      Depuis quand Christ fut il toujours assis dans les lieux célestes svp ?
      Ce me semble il ne s’est assis dans les cieux à la droite du Père que lorsqu’il est monté et qu’il fut glorifié par le Père et non point avant.
      Il était certes avant de venir sur terre dans les cieux, auprès du Père mais il n’avait pas déjà cette autorité qu’il a reçu quand il est remonté au cieux après la croix.

      Les anges par exemple ne lui furent soumis qu’après la croix. Avant la croix les anges ne lui étaient pas soumis encore moins Satan.
      Cependant concernant Dieu le Père, tous les anges lui étaient soumis avant la croix de Christ et parce que les anges lui étaient soumis, Il(Le Père) soumets à Christ suite à sa victoire sur la Croix l’ensemble des anges.

      1 Pierre 3:22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.

      Hébreux 1:3 et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts,

      Hébreux 10:12 lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu,

      Hébreux 12:2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

      Donc Christ au départ et avant la croix n’avait pas l’autorité que possédait le Père mais il reçoit du Père l’autorité sur toute la création après la croix.

      Comment pouvez vous dire qu’il y avait au départ consubstantialité vu que l’un est incréé et l’autre créature, que l’un a tout pouvoir et l’autre pas ?
      Vous lisez bien comme moi ceci : Colossiens 1:15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création/créature.
      S’il est premier-né de toute la création, il est créature car il est Homme et tout Homme/homme est créature de Dieu.
      Si Christ aujourd’hui a tout pouvoir cela lui a été donné par le Père après sa croix et si cela lui a été donné par le Père après la croix c’est qu’il ne l’avait pas au départ dans le Ciel.
      Cependant dans le Ciel il est déjà en Gloire auprès du Père.

      Christ est Homme Céleste et fils de Dieu à son engendrement en premier-né des Cieux, tout comme ‘Adam à sa création est fils de Dieu et Homme Céleste.
      Si Christ est consubstantiel à Dieu le Père, ‘Adam aussi le fut puisque Christ est le second Homme et ‘Adam le premier Homme.
      Or ‘Adam fut créé Homme Céleste dans le Paradis, Christ est aussi Homme Céleste depuis les cieux.
      Donc il n’y a pas consubstantialité, ce n’est pas possible !

      Dîtes moi où je me trompe svp ?

      Et même après sa résurrection des morts, l’Écriture dit de Christ ceci 1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
      Que dit l’Esprit ?
      Il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre ce seul Dieu et les hommes.
      Christ est le médiateur entre le seul Dieu et les hommes, donc Dieu ce n’est pas Christ, Dieu c’est le Père.
      Christ est médiateur et Christ est Homme.
      Pourquoi c’est pas dit ici Jésus-Christ Dieu…et pas Jésus-Christ homme ?
      Si il est écrit qu’il est HOMME même après sa résurrection, il est créature car tout Homme est créature de Dieu et le premier Homme c’est ‘Adam, lui le fils de Dieu créé à l’image et à la ressemblance de Dieu.

      Ignorez vous encore que Christ ne fut déclaré Roi des rois et Seigneur des Seigneurs qu’après sa Victoire à la Croix ?
      Je ne comprends vraiment pas cette légèreté de langage dont vous faîtes encore preuve ici car Christ s’est assis pour régner, mais après la victoire de sa croix.
      Il ne pouvait être assis et régner avant la Croix et il n’a jamais été assis depuis le commencement sur le trône du Père.
      Il a hérité de cette place après sa Croix et il a été élevé à ce rang de Gloire par Dieu son Père, son Dieu et notre Dieu, son Père et notre Père.

      S’il était Dieu(dans le sens de la doctrine trinitaire) depuis le départ, il aurait eu tout pouvoir depuis le départ, ce qui n’est pas du tout le cas !

    • Vous avez corrigé vous même , « a la différence de Jésus je ne fut pas toujours dans les lieux Célestes » c’est a dire que je n’avais pas de pré existence, maintenant assis ou debout était Il ? Je l’ignore.

    • @Robert M.
      9 novembre 2016 • 5 h 43 min

      Vous avez corrigé vous même , « a la différence de Jésus je ne fut pas toujours dans les lieux Célestes » c’est a dire que je n’avais pas de pré existence, maintenant assis ou debout était Il ? Je l’ignore.
      ……………………………
      Il faut être rigoureux Robert M., vous ne pouvez pas dire que vous l’ignorez quand la Bible elle même le dit. Sinon cela veut dire que vous refusez simplement de l’admettre par manque de fondement ou carrément parce que vous rejetez cet enseignement de la Bible.

      Vous dîtes « assis ou debout » comme si l’expression était à considérer de manière littéral…Attention, cela n’a aucun sens de parler ainsi au milieu d’hommes faits !
      Car « être assis » c’est une expression qui spécifie qu’il prends l’autorité et le gouvernement de la création et que tous lui est à ce moment là soumis par Dieu le Père.

      Donc « être assis », c’est être « assis sur le trône de Dieu à sa droite », c’est à dire recevoir de Dieu le Père autorité sur toute la création afin que tout soit fondé de nouveau en Lui et par lui et régner comme Dieu lui même règne sur la Création.

      Et Christ a reçu ce rang après sa résurrection d’entre les morts, il n’avait pas cette autorité avant de venir sur la terre quoiqu’il existait dans les cieux.

      Vous parlez de pré existence, comme si Jésus pré existait…je ne comprends pas ce terme car Celui que nous avons connu sous le nom de Jésus sur terre ne pré existait pas.
      Il EXISTAIT depuis les cieux, puisqu’il est le prototokos de toutes créature depuis les cieux et avant de venir sur terre.

      Celui qui est venu et qui a été appelé Jésus existant dans les cieux reçoit mandat de Dieu le Père pour accomplir une tâche sur terre.
      Il n’y a pas une pré existence de Jésus, il y a un être céleste qui existe dans les Cieux et qui vient accomplir une tâche sur terre dans un corps de chair et de sang sous le nom de Jésus.
      Avant de venir sur la terre qu’était son Nom cela je ne saurais l’exprimer, Jean rends l’expression par La Parole mais c’est une image qu’il donne.

      Je ne comprends pas vos termes et ce qu’ils veulent dire ou exprimer, ils me sont complètement étrangers.

    • Jésus est à l’origine de la création puisque tout a été crée par la Parole et pour la Parole qui était avec Dieu et qui était Dieu selon l’Evangile de Jean , IL en est l’auteur , or elle fut usurpée par Satan qui séduisit L’humanité et la précipita dans la chute en prenant l’ascendant sur Adam et en devenant par le même le Prince de ce Monde , le « dieu de ce monde  » de cette création qui fut soumise à la vanité. Cette domination Jésus ne la contesta pas au désert lorsque Satan s’en vanta en lui montrant tous les Royaumes de la Terre, il fallait donc reprendre ce qui était issu de Lui et pour Lui dés les origines en réparant ce qui avait été brisé par sa mort infamante sur la croix et sa glorieuse Résurrection:

      « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.  »

      Vous noterez qu’Il est dés les origines à la tête des trônes , dignités, dominations , autorités puisque leur créateur.

      Romains 11
      « …35Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour? 36C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »

      Ici l’apôtre évoque les prérogatives de Dieu sur toutes choses dans les mêmes termes que celles accordées au Fils plus haut ce qui renforce cette notion de « partage » des attributs

      « Hébreux 1
      …7De plus, il dit des anges: Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu.

      8Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel »

      Psaume 93:2
      Ton trône est établi dès les temps anciens; Tu existes de toute éternité.

      Permettez moi une interprétation de ce paradoxe apparent:

      IL y a donc règne et règne , celui de toujours et celui particulier qui suit l’incarnation , la mort , la résurrection et l’élévation, le Fils de Dieu trônait de toute éternité en tant que Dieu éternel mais il lui fallu se dépouiller de ses attributs divins en devenant un simple homme et reconquérir sa suprématie originelle sur sa création à cause de la Chute et de la « prise de pouvoir » de Satan.

      C’est Jésus-Christ homme qui c’est assis sur le trône ce qu’IL n’était pas avant l’incarnation, comme il fallut que le Fils de Dieu devint le Fils de L’homme afin de pourvoir à notre parfaite rédemption en devenant semblable a nous.
      Le règne du Christ après son élévation introduit une chose nouvelle et une nouvelle création qui n’était pas auparavant et dont Il est le Roi incontesté.

    • @Robert M.
      9 novembre 2016 • 10 h 05 min
      …………………………
      J’ai déjà répondu à la majorité des propos que vous exposez dans ce commentaire, mais vous évitez soigneusement de ne pas citer les versets que je vous ai déjà cité ou de me répondre par rapport à ce que j’ai déjà écrit sur le thème.

      Vous dîtes, je vous cite :
      Jésus est à l’origine de la création puisque tout a été crée par la Parole et pour la Parole qui était avec Dieu et qui était Dieu selon l’Evangile de Jean , IL en est l’auteur ,
      ………………
      De quelle création est-il l’auteur puisqu’il y a la création invisible et la création visible.
      Montrez moi Bible en main de quelle création il est l’auteur, les deux ou seulement l’une d’entre elle ?

      Quand en Jean1:1, Jean dit au commencement était la parole etc…
      De quoi parle t-il exactement quand la lecture est focalisée sur Jésus ?
      Est ce que Jean parle du commencement de la Création qui débute avec L’univers Invisible ou du commencement de la création des choses visibles.

      Il y a plusieurs degrés de lecture certes mais le sens que Jean donne ici et qui est le premier sens est ce qu’il parle du Commencement selon Ge.1:1 ou d’un autre commencement qui débute avec celui que nous avons connu sous le nom de Jésus ?

      Il y a des nuances que vous devez observer avant de tirer des conclusions hâtives et la suite vous mènera à ces nuances et observations.

      @@@
      Vous dîtes, je vous cite :
      Vous noterez qu’Il est dés les origines à la tête des trônes , dignités, dominations , autorités puisque leur créateur.
      De quelles origines parlez vous puisque la Bible dit qu’Il n’est à la tête des dominations, des autorités etc qu’après sa Croix.
      Il ne reçoit l’autorité qu’après la Croix et non pas avant la croix. Est-on en accord sur ce point ? (Merci de me dire si c’est bien cela …Bible en main bien entendu)

      Avant la Croix il n’était pas l’autorité des anges, vous le savez fort bien, il reçoit cette autorité après la croix puisque le Père lui soumet la création suite à sa Victoire sur la Croix.
      Donc vous ne pouvez pas écrire qu’il est autorité des anges depuis les origines, à moins de définir de quelles origines vous parlez.
      Avant cette Victoire sur la Croix rien de tous ce qui lui fut soumis ne lui était soumis.
      N’est ce pas ? (Merci de vérifiez vous même )

      Donc de quelles origines me parlez vous puisque la Bible montre que depuis les Cieux et avant de venir sur terre il n’avait aucune autorité sur les anges et sur Satan.
      Cela lui a été donné par le Père quand il est venu sur terre et qu’il est remonté au cieux puisque c’est sur terre qu’il fut revêtu de la puissance de l’Esprit et que tout pouvoir lui est donné par le Père dans le ciel et sur la terre.
      5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,
      6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
      7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;
      8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
      9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
      10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,
      11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

      Verset 9 : C’est pourquoi…
      Cela veut dire qu’il a été élevé au rang d’autorité sur la création qu’après la Croix.
      Avant de venir sur la terre, il n’avait pas cette autorité dans les cieux.
      Est ce bien cela ? Oui ou Non ?

      De fait définissez moi clairement ce que vous entendez par votre expression : dès les origines
      De quelles origines parlez vous ?

    • « le Dieu de l’alliance n’octroie sa souveraineté incontestable qu’à son Messie qui a le sceptre (la verge de fer de Daniel Pignard) de fer dans sa droite (2.27) et à qui, selon 1.6, appartient depuis toujours « la suprématie (ou le triomphe, le règne) pour les siècles des siècles ». »

    • @Robert M.
      9 novembre 2016 • 10 h 18 min
      ………………….
      Le verset qui parle selon vos propos svp.

    • @Shor,

      Vous écrivez :

      « Avant la Croix il n’était pas l’autorité des anges, vous le savez fort bien, il reçoit cette autorité après la croix puisque le Père lui soumet la création suite à sa Victoire sur la Croix.
      Donc vous ne pouvez pas écrire qu’il est autorité des anges depuis les origines, à moins de définir de quelles origines vous parlez.
      Avant cette Victoire sur la Croix rien de tous ce qui lui fut soumis ne lui était soumis.
      N’est ce pas ? (Merci de vérifiez vous même ) »

      MAIS HOP!:

      Jean 18
      …35Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi: qu’as-tu fait? 36Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. 37Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, JE SUIS ROI.

      UN passage édifiant n’est-ce pas ? Et qui vient conforter l’idée d’un règne préexistant ou si vous préférez Eternel (celui de Dieu sur tout et toutes choses) , Jésus de sa propre bouche affirme qu’Il règne donc déjà sur un Royaume (invisible) mais qui n’est pas de ce monde (et non pas pas encore) et il appelle les anges ses serviteurs ce qui signifie donc qu’ ils lui sont déjà assujettis , remarquez bien il n’est pas question ici d’un Royaume et d’une royauté à venir, Jésus affirme qu’IL est déjà Roi a Pilate.

      La Royauté sur la création visible déchue vient après la croix et la Résurrection certes puisque celle-ci fut usurpée par Satan et qu’il fallait d’abord qu’il fut vaincu et dépouillé pour que Jésus Homme s’assoie sur son trône , mais Jésus fut cependant toujours Roi de toute éternité.

      « Matthieu 4
      …10Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et TU LE SERVIRAS lui seul. 11Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et LE SERVAIENT . »

      Certes j’interprète avec une perspective trinitaire sans utiliser le mot qui vous fâche mais cette consubstantialité du Père , du Fils et du Saint Esprit pour moi transpire dans les pages de l’Ecriture contrairement a votre lecture respectable mais Arianiste qui peut être réfutée.

    • @Robert M.
      9 novembre 2016 • 19 h 17 min
      ………………………….
      Désolé Robert M. mais ce que vous avancez ici ce n’est pas Christ autorité sur les anges ou Christ chef des anges ou Christ investi d’autorité royale.

      Il y a Christ qui reçoit sur terre pouvoir du Père sur les démons etc et Christ qui monte dans les cieux et qui reçoit autorité sur toutes choses en qualité de Roi des rois et TOUT pouvoir dans les Cieux et sur la terre et sous la terre.

      Il y a une différence capitale car les apôtres sur terre avait aussi reçu de Christ le pouvoir de chasser les démons mais les apôtres n’étaient pas chefs des démons ou des anges, c’est à dire leur autorité spirituelle.
      De même Christ sur terre n’était pas l’autorité spirituelle des anges et des démon quoiqu’il avait reçu pouvoir par le Père sur les démons.
      Mais là il n’est pas leur Chef, leur autorité spirituelle.

      Voyez vous la différence ?

      De plus quand il dit à Pilate qu’il est roi, cela est comme David oint roi par Samuel le prophète tandis que Saül était encore vivant.
      Vous allez dire que David n’était pas encore roi…cependant il est oint roi par Dieu mais il n’est pas encore assis sur le trône tant que le temps n’était pas arrivé et ce temps c’était la mort de Saül.
      De même Jésus venant sur terre, le saint esprit descend sur lui comme une colombe mais il n’est pas encore revêtu de la puissance de l’Esprit et n’a pas encore reçu d’investiture royale.
      Il est encore revêtu de la puissance de l’Esprit suite à sa victoire sur la tentation lors des 40 jours dans le désert.
      Dès cet instant la Bible nous dit : 13 Après l’avoir tenté de toutes ces manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable.
      14 Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour.
      15 Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.

      Ainsi on voit une progression car Jésus va de victoire en victoire, comme David.

      Et dans les derniers instants de sa vie sur terre, avant d’aller vers Pilate, il fait la prière sacerdotale que je vous invite à relire et dans cette prière il parle déjà comme s’il n’était plus sur terre et il précise pourquoi la prière est ainsi avec ces Paroles : Jean 17:13 Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.
      Cette prière est donnée comme par anticipation et parle même de ce qui est à venir et qui doit encore s’accomplir. Il montre qu’il marche vers son achèvement et considère que c’est déjà fini.

      Et la prière sacerdotale est précédée de ce verset :
      Jean 16: 33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

      Il dit qu’il a déjà vaincu le monde donc il est évident qu’il n’attends plus ici que la fin des choses, la mort, afin d’aller aux cieux et être revêtu par Dieu le Père de toute autorité sur la création.
      Que les anges soient ses serviteurs sans être investi de l’autorité royale cela n’est point étonnant puisque David lui même était entouré d’hommes à son service avant même son investiture mais cela ne révèle pas que David était déjà assis sur le trône.
      Il y a appel à…

      Sur terre, il y a Jésus Fils du grand Dieu servit par des anges sous l’autorité de ce Grand Dieu là.
      Après l’investiture dans les cieux Jésus devient le Chef des anges et les anges se prosternent et le reconnaissent comme leur Chef, ce qui n’était pas le cas avant son investiture…C’est totalement différent !

      Il dit à Pilate qu’il est roi car tel est son onction, son appel et sa vocation mais il n’est pas encore assis sur son trône car il n’a pas encore été investi de l’autorité royale. Le temps est proche et la prière sacerdotale révèle pourquoi Jésus parle ainsi…
      Tout comme David oint mais qui n’était pas encore assis sur le trône tant que Saül était encore vivant.
      Saül meurt, David est investi en qualité de roi.
      Jésus meurt à sa croix et cette victoire lui assure le rang de l’autorité royale et de l’investiture en souverain.

      Il le dit lui même en cette parabole :
      Luc 19:
      12 Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.
      13 Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne.
      14 Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.
      15 Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.
      ……………..
      27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.

      1) L’homme de haute naissance c’est lui.
      2) Le pays lointain c’est le Ciel dans lequel il retourne après sa crucifixion
      3) Et il va dans le pays lointain pour se faire investir de l’autorité royale, donc sur terre avant la Croix il n’est pas investit de l’autorité royale, il est roi oint comme David sans être déjà assis sur le trône.
      4) Il annonce qu’il doit revenir (annonce de l’avènement)
      ………..
      5) Il revient au v.15, c’est l’avènement et là la Bible dit qu’il est bien investi de l’autorité royale, donc dans le ciel il est assis, il règne, il gouverne le Royaume, ce que confirme toute l’Écriture.
      6) Il fait rendre des comptes…ce qui est l’application du jugement avec certains qui iront à la vie et d’autres en seconde mort.

      Donc la parabole en elle même explique tout et montre bien que Jésus venant sur terre n’avait pas encore reçu du Père l’autorité royale. Qu’il n’était pas encore investi de l’autorité royale quand il était sur terre.
      , qu’il n’avait pas reçu tout pouvoir, dans le ciel,n sur la terre et sous la terre.
      Et cette autorité royale, ce plein pouvoir, il ne l’avait pas non plus quand il était dans les cieux auprès du Père avant de venir sur la terre puisque vous l’avez vous même reconnu que Satan détenait pouvoir sur le monde car il avait auparavant détrôné ‘Adam et avait usurpé de son trône sur la création.

      Jésus est venu reprendre ce que Satan a usurpé à ‘Adam.
      Et le Père dans son autorité et suite à ses victoires en conformité à sa Volonté lui remet le gouvernement du Monde car il a vaincu Satan et il a vaincu le Monde.
      Avant ces victoires là, il ne pouvait entrer en possession de l’héritage divin sur le monde et sur la création invisible.

      Conclusion : Dans les Cieux, avant de venir sur terre Christ n’était pas Roi investi d’autorité et de plein pouvoir, quoiqu’il avait déjà reçu cet appel depuis Ge.3:15 puisque c’est lui la postérité de la Femme/femme.
      Il n’y avait pas égalité d’autorité avec le Père. Il reçoit cette autorité après sa croix et c’est là qu’il devint le Chef de toute domination, autorité etc..

      Mais avant de venir dans le monde, il ne l’avait pas de sorte que le texte dit bien qu’il n’a pas cherché comme une proie à arracher d’être égal à son Père.
      Parlant ainsi, le texte dit bien qu’il n’y a pas égalité entre lui et le Père.
      Philippiens 2:6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,

      v6: Il existait en forme de Dieu …Où ?
      Dans les cieux et avant de venir sur terre.
      Dans les cieux Il ne regarde pas comme une proie à arracher d’être égal à Dieu son Père..donc il n’est pas égal au Père depuis les cieux
      …..
      La suite dit :
      7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;
      8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

      v7: Il se dépouille depuis les cieux…il abandonne tout ce qu’il était, son corps, sa gloire des cieux et son rang céleste.
      v8 : il parait …Ici on parle de sa naissance terrestre…en qualité de simple homme, lui qui était (un)Dieu dans les cieux
      Il marche sur terre en pleine humilité et en volonté de Dieu jusqu’à l’obéissance de la Croix où il meurt.
      ….
      La suite :
      9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
      10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,
      11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

      v9 : Dieu l’a souverainement élevé…On parle ici de l’investiture, c’est ici qu’il s’assied et qu’il est réellement souverain, Roi des roi…mais pas avant !
      Donc à ce verset là il est déjà mort auparavant et remonté aux Cieux pour être investi de l’autorité royale.

      v10 : c’est ainsi qu’il reçoit du Père les pleins pouvoirs et la pleine autorité dans les cieux, sur la terre, sous la terre…etc. etc..etc…

      Donc la Trinité ne colle pas au récit Biblique et à la réalité biblique puisqu’elle intronise le Christ en tout pouvoir avant sa venue sur terre alors que dans le ciel il n’avait déjà pas tout pouvoir et toute autorité.
      Celui qui avait tout pouvoir et toute autorité c’était le Père, et le Père confère ce pouvoir et cotte autorité au Fils.
      Après sa résurrection Jésus dit :
      Matthieu 28:18 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

      Cela lui a été donné MAIS après sa résurrection et si cela lui a été donné, c’est qu’il l’a reçu et qu’il ne le possédait pas au départ, même quand il était au ciel avant de venir sur terre.

      Vous parlez d’égalité entre le Père et le Fils mais à la vérité le Père est plus grand que le Fils.
      Donc il n’y a pas égalité de rang, voir même d’autorité quoique le Fils exerce l’autorité du Père.
      Il y a un le Père qui est toute autorité qui a donné à l’autre, le Fils après ses victoires son autorité en Roi des rois et le Fils exerce cette autorité de manière tout à fait autonome aujourd’hui en Volonté du Père.

      Mais il y a une chose que vous n’avez peut être pas vu, c’est ceci encore :
      24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance.
      Encore un verset qui montre que celui qui est Dieu c’est le Père car il est Dieu et Père.

      La Bible dit qu’il remettra….donc il a reçu premièrement du Père et ensuite il remettra au Père, il n’avait pas au départ l’autorité du Royaume et il ne possédait pas non plus ce royaume.
      Et cette autorité du Royaume était aux mains de Dieu le Père, qui le confère au Fils pendant un temps et le Fils à la fin de ce temps remettra au Père ce qui lui avait été confié par le Père, savoir tout le royaume.

      Au final le véritable détenteur du royaume est le Père qui confie le royaume au Fils et le Fils doit le lui rendre à la fin de toute chose.
      C’est comme Pharaon et Joseph…Seul le trône différenciait Pharaon de Joseph mais le royaume était celui de Pharaon et Joseph le gouverneur du royaume. C’était une préfiguration.
      Y a t-il entre Pharaon et Joseph égalité quand Pharaon dit ceci à Joseph : 40 Je t’établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m’élèvera au-dessus de toi.?
      A vous de savoir.
      C’est pareil entre le Père et le Fils puisqu’il y a le trône qui sépare quand bien même les deux et le trône c’est l’autorité au dessus de…
      Il y a égalité d’après vous ?

      J’ignore si en vous disant cela vous voyez bien ce que je vois mais je puis vraiment vous dire avec cela et en certitude que la Trinité est un mensonge odieux du dogme Ktolique.

      Bien à vous !

    • Jean 17
      …4Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire. 5Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.

      A Dieu seul soit la gloire.

    • @Robert M.
      12 novembre 2016 • 18 h 22 min
      ………………………………
      Il faut savoir ce que l’on met dans la Gloire qu’il possédait avant que le monde soit.
      Car si dans cette Gloire il possédait déjà la Victoire sur Satan il ne serait pas venu triompher de lui sur la terre par ses 40 jours de tentation dans le désert et par sa Croix.

      Donc il y a Gloire avant de venir mais encore il faut y ajouter ce qu’il a hérité en triomphant du monde et de Satan sur terre.
      Or s’il est nommé après la Croix Chef, des dominations, autorités, princes, esprits méchants c’est que dans la Gloire qu’il possédait avant de venir sur terre, il n’était pas Chef.

      Qu’il soit glorieux avant de venir et qu’il prie Dieu pour retrouver cette Gloire cela lui fut donné mais Dieu le Père ajouta encore à cette Gloire tout ce qui a découlé de ses victoires terrestres car l’athlète n’est pas couronné s’il n’a combattu selon les règles !

      De sorte qu’il s’en est ressorti beaucoup plus Glorieux qu’il ne l’était déjà avant de venir sur terre.

      C’est ici l’enseignement biblique.

    • Oui Shor , Roi de gloire puis Roi des rois Seigneur des Seigneurs.

    • Luc 19:12 Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.

      L’investiture de Christ en autorité royale est post croix, c’est la doctrine biblique…
      Laquelle pouvez vous présenter qui soit au dessus ce celle ci ?
      Aucune !
      Et si vous présentez une qui dit le contraire elle est anathème.

      Concernant la Gloire dont Jésus a parlé en Jn17:3 il n’a jamais dit qu’il était en gloire auprès du Père en qualité de Roi avant sa venu sur terre et là vous extrapolez magistralement en le confessant car vous n’avez pas de bases biblique afin d’entériner vos propos.

      Il fut déclaré Roi par sa venue sur terre, car il ne l’était pas avant dans les cieux, accomplissant les promesses faites à David, cela c’est biblique selon qu’il est écrit : Luc 1:30 L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.
      31 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.
      32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.
      33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.

      CQFD

    • 1 Timothée 1
      …16Mais j’ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir en moi le premier toute sa longanimité, pour que je servisse d’exemple à ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle. 17Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!

      DANS la mesure ou le Fils éternel de Dieu partage de toute ETERNITÉ sa gloire, celle qu’Il avait déjà auprès du Père avant que le monde fut, que le titre de Roi Éternel est donné a Dieu dés
      l’Ancien Testament et que Jésus parlant a Pilate affirme qu’Il est Roi, que son Royaume n’est pas de ce monde (mais qu’il existe déjà) sans quoi il aurait dit que son Royaume n’est pas encore de ce monde, qu’Il appelle les anges ses serviteurs …
      Oui Jésus fut toujours Roi de Gloire mais il fallait qu’Il triompha du Monde par la croix pour en obtenir la domination « je voyais Satan tomber du Ciel comme un éclair ».

      La Royauté Divine et éternelle du Christ est D’ailleurs affichée de la manière la plus spectaculaire au moment de la crucifixion:

      Jean 19
      …19Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue: Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: elle était en hébreu, en grec et en latin. 21Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate: N’écris pas: Roi des Juifs. Mais écris qu’il a dit: Je suis roi des Juifs, 21Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate: N’écris pas: Roi des Juifs. Mais écris qu’il a dit: Je suis roi des Juifs. 22Pilate répondit: Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit.

      Pourquoi croyez vous que ce « détail » ait pu être souligné par l’Évangéliste, ait tant causé de trouble aux Juifs et fut si autoritairement assumé par Pilate?

      4 Tous les anciens d’Israël se rassemblèrent et allèrent trouver Samuel à Rama.
      5 Ils lui dirent: «Te voilà vieux et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme on en trouve dans toutes les nations.»
      6 Cela déplut à Samuel qu’ils disent: «Donne-nous un roi pour nous juger», et il pria l’Eternel
      7 L’Eternel dit à Samuel: «Ecoute le peuple dans tout ce qu’il te dira, car ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi, afin que je ne règne plus sur eux.
      8 Ils agissent envers toi comme ils l’ont toujours fait depuis que je les ai fait sortir d’Egypte jusqu’à aujourd’hui: ils m’ont abandonné pour servir d’autres dieux.

      « Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous » (Luc 19.14). « Nous n’avons de roi que César » (Jean 19.15). Il avait pourtant rang de roi, celui que le premier évangile présente comme « le fils de David ». Mais le peuple juif du 1er siècle n’a pas voulu de ce roi différent, qui voulait changer les cœurs avant de dominer sur un peuple, et il l’a crucifié. Pourtant, sa royauté a été proclamée jusque dans son rejet : l’écriteau sur la croix comme la supplique du brigand repentant étaient là pour affirmer qu’il demeurait roi sur Israël. »

  11. « Le Fils est consubstantiel à son Père, et par là on entend, non seulement ce que pensent les Sociniens modernes et les premiers hérésiarques, que la nature divine est parfaitement semblable et égale dans le Père et dans le Fils, mais encore qu’elle y est indivise, numériquement une et singulière. »

    C’est pourquoi le Fils est et demeure dans le sein du Père a toujours quoique l’image physique « projetée » (l’image visible du Dieu invisible) manifestée au milieu de nous .

    Qui m’a vu a vu le Père (l’image),
    Qui n’a pas le Fils n’a pas le Père , le Père et moi nous sommes un (l’indivision)
    Christ est toutes choses et en tout. (omniprésence)
    °°°

    « Le terme Trinité essaie (bien imparfaitement il est vrai) de faire la synthèse de ces enseignements bibliques. Cette doctrine n’est pas sortie d’un chapeau magique au IVème siècle, elle transparaît déjà dans la Bible. Il faut la considérer comme une synthèse. Avant toute critique, il convient de s’y intéresser et de savoir pourquoi elle a été « mise au point », à quelles problématiques bibliques elle tente de répondre. Éluder le sujet en tordant la Bible, en y ajoutant des mots, ou en s’appuyant sur des traductions volontairement orientées simplifie évidemment le problème, mais est-ce la bonne solution ?

    Faut-il absolument tout comprendre de Dieu pour l’adorer comme Il nous le demande ? »

    • @Robert M.
      7 novembre 2016 • 13 h 11 min
      Faut-il absolument tout comprendre de Dieu pour l’adorer comme Il nous le demande ?
      ………………………………….
      Dans la mesure où on sait que Dieu c’est le Père il n’y a aucun souci en ce qui concerne l’adoration que tous doivent Lui porter.

    • Dans la mesure ou Père, Fils et Saint Esprit sont (est) les différentes manifestations du même Dieu je n’ai pas de problèmes non plus pour l’adorer . Ce Singulier pluriel ne me pose pas de difficulté intellectuelle sachant que Dieu est « Le tout Autre » .

    • @Robert M.
      14 novembre 2016 • 9 h 46 min
      …………………………………
      Mais c’est quoi ce barbarisme Robert M. ?
      Vous vous relisez un peu ?

      Vous dîtes que le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont (est) les différentes manifestations du même Dieu.

      Donc il y a pour vous une entité qui s’appelle Dieu et que celui ci se manifeste en un Dieu Père, un Dieu Fils et un Dieu Saint-Esprit.
      Donc dans ce Dieu là, le Dieu Père c’est la tête du Dieu Fils, le Dieu Fils est soumis au Dieu Père et appelle le Dieu Père son Dieu, le Dieu Saint-Esprit vient parler au nom du Dieu Père et du Dieu Fils
      Bref…
      Et vous vous trouvez intelligent d’adorer ça ?

      En gros vous croyez en trois Dieux réunis et manifestations d’un seul Dieu que vous adorez…et je suppose que ce Dieu que vous adorez s’appelle la Trinité qui est en somme un Tout Autre Dieu que celui qui est Dieu le Père de la Bible et qui est le Dieu du Fils.

      Mais libre à vous d’adorer ce Dieu là qui est un autre dieu que celui que Jésus nous a montré !

      Moi et ma famille nous Adorons Dieu le Père, le Seul Vrai Dieu !
      Jésus-Christ est Seigneur à la Gloire de ce Seul Vrai Dieu.

      Je vous ai posé pleins de questions dans mes écrits, vous n’avez répondu à aucune jusqu’à cet instant.
      Et aucun des versets que je vous ai présenté vous n’avez daignés les examiner de plus près.

      Merci de vous y atteler car je veux voir en face de moi un interlocuteur valable qui excelle dans le Solo Scriptura et Rien D’autre !

    • La doctrine de la Trinité est clairement établie depuis des lustres et vous savez très bien quels sont les tenants et les aboutissants de cette doctrine qui s’oppose a la votre comparable a celle de l’Arianisme , tout se résume dans la Consubstantialité (que vous réfutez) du Pére du Fils et du Saint Esprit qui ne sont qu’un seul Dieu qui se révèle en Trois personnes distinctes, cette arithmétique vous dépasse ou vous choque?:

      En effet comment 1+1+1 peuvent faire 1? Mais qu’est ce que Un spirituellement, les mathématiques peuvent elles permettre d’appréhender parfaitement toutes les réalités?

      Mais vous raisonnez en homme sur la nature du Dieu de la Bible, comment le Fils étant égal au Père peut aussi lui être de peu inférieur au point de se soumettre a Lui et de lui remettre toutes choses ? Comment celui qui a connu le Fils a connu et vu aussi le Père ?
      Comment le Fils peut il exiger la primauté et le règne dans nos cœurs alors qu’ils sont censés être le privilège de Dieu?
      Comment TOUTE la plénitude de Dieu qui est par excellence infini pourrait elle habiter dans une créature fut elle la première?
      Connaissez vous un seul récipient a même de contenir le seul vrai Dieu dans son « entièreté « ?

      « Dieu tout en tous » dans l’Eglise:

      « Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous » (Colossiens.3/11) ; « diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous » (1 Corinthiens 12/6).

    • @Robert M.
      16 novembre 2016 • 14 h 05 min

      Je cite vos propos : La doctrine de la Trinité est clairement établie depuis des lustres
      ………….
      Faux, depuis le Concile de Nicée en 375

      @@@
      Je cite vos propos : cette arithmétique vous dépasse ou vous choque?
      ………….
      Ni l’une, ni l’autre, je la réfute simplement car anti scripturaire.

      Le mari et sa femme sont bien 1 + 1 = 1 seule chair mais bien = à 2 êtres car l’unité du couple ne fait pas un être à part entière.
      En effet, la seule chair ne fait pas un « tout autre être » que l’on appelle Couple.
      Le couple est l’unité de deux êtres mais n’est pas un seul être et ne peut être un seul être car c’est une alliance entre deux êtres avec des obligations entres elles. Un est tête, l’autre est membre etc etc etc

      Il y a unité/Alliance Père, Fils et Esprit mais cela ne fait pas d’eux un seul Dieu, ce qui fait que le seul vrai Dieu c’est le Père et demeurera à jamais le Père.

      Par ailleurs ne comparez pas mon enseignement à l’Arianisme.
      Faîtes preuve de maitrise car si le fonds de votre enseignement et de votre confession de foi n’a rien à voir avec le Ktolicisme, mon fonds de même n’a rien à voir avec l’Arianisme.
      Quoi de mieux pour jeter le discrédit de l’hérésie sur l’autre en évoquant ce terme…hem…

      @@@
      Je cite vos propos : Connaissez vous un seul récipient a même de contenir le seul vrai Dieu dans son « entièreté « ?
      …………………………
      Oui je le connais mais vous pas.
      ► Jésus-Christ Homme, le Fils du Dieu Vivant, Dieu Vivant qui est le Seul Vrai Dieu et Père !
      Colossiens 2:9 Car en lui[En Jésus-Christ Homme] habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

      @@@
      Vous ne répondez à aucune de mes questions précédentes et évitez toujours les versets que je vous ai cité.

      Et encore :
      1Thes.1:
      9 Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai,
      10 et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.

      Qui est le Dieu vivant et vrai dans ces versets svp ?

      @@@
      Christ qui est tout et en tous = une réalité spirituelle enfantine puisque le Père, après sa victoire de la Croix, lui a donné TOUT pouvoir dans le Ciel et sur la terre et sous la terre de sorte qu’
      Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

      @@@
      Mr Pique Verset se la joue encore une fois ! Faut perdre cette manie Robert M.
      Le contexte de 1Cor.12:6

      Cor.12
      1 Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance.
      2 Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits.
      3 C’est pourquoi je vous déclare que nul, s’il parle par l’Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n’est par le Saint-Esprit.
      4 Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ;
      5 diversité de ministères, mais le même Seigneur ;
      6 diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.

      Le contexte montre que le Seigneur ici c’est Jésus

      On associe donc :
      ► Les dons spirituels à L’Esprit ou le Saint-Esprit,
      ► Les ministères au Seigneur Jésus-Christ,
      ► Les opérations (les œuvres) à Dieu(Le Père).

      Et c’est pourquoi on parle :
      ► De Dons Spirituels du Saint-Esprit,
      ► Des Ministères(les 5) confiés par le Seigneur Jésus-Christ,
      ► Des œuvres manifestées par le Père(Dieu).

      Ici le verset parle que Dieu opère tout en tous, il y a le verbe opérer, cela veut dire que Dieu le Père fait les œuvres et que Celui qui voit les œuvres, voit le Père.
      Cependant nul ne peut faire les œuvres du Père si le Père n’est en lui.
      Si Robert M. fait les œuvres du Père cela veut dire que le Père est en lui et que le Père opère en Robert M. et un observateur en voyant Robert M., peut dire : « Je vois le Père car c’est lui qui opère ou qui fait les œuvres manifestées par Robert M., le Père est en Robert M. »

      Robert M. n’est pas le Père et Robert M. n’est pas un seul Dieu avec le Père, mais celui qui voit les œuvres que Robert M. fait, voit le Père car les œuvres sont celles du Père et nul ne peut faire ces œuvres sauf le Père.
      Ces œuvres du Père, sont celles qui furent manifestées par Jésus-Christ et elles attestaient toutes que le Père était bien dans le Fils.

      C’est ceci que Jésus disait à Philippe mais cela n’est pas donné à tous de comprendre.

    • @Shor,

      « Je cite vos propos : La doctrine de la Trinité est clairement établie depuis des lustres
      ………….
      Faux, depuis le Concile de Nicée en 375 »

      Vrai, un lustre étant égal a 5 ans cela fait bien des lustres, la Trinité visait a exprimer bien faiblement je le conçois tout a fait la nature de Dieu révélée au travers du Père , Du Fils et du Saint-Esprit telle que décrite dans le Nouveau Testament et qui soulevait un voile jusque là bien opaque sur ce qu’IL était vraiment.

      « Le mari et sa femme sont bien 1 + 1 = 1 seule chair mais bien = à 2 êtres car l’unité du couple ne fait pas un être à part entière. »

      Vous comparez l’incomparable, dans le monde spirituel hauteur, largeur et profondeur sont différents de la notion que nous en avons ici-bas.
      De plus Jésus ne fait pas une seule chair avec Dieu mais EST DIEU fait chair , ce qui n’est pas la même chose.

      « Je cite vos propos : Connaissez vous un seul récipient a même de contenir le seul vrai Dieu dans son « entièreté « ?
      …………………………
      Oui je le connais mais vous pas.
      ► Jésus-Christ Homme, le Fils du Dieu Vivant, Dieu Vivant qui est le Seul Vrai Dieu et Père !
      Colossiens 2:9 Car en lui[En Jésus-Christ Homme] habite corporellement toute la plénitude de la divinité. »

      Mais Jésus n’est pas un récipient c’est une Personne (que je connais ne vous en déplaise et qui m’a fait connaitre le Père car nul ne vient au Père que par Lui) La Personne du Fils contient dans toute sa plénitude la Personne du Père , l’Un est dans l’autre , l’Autre n’est pas sans L’Un.

      Par ailleurs Robert n’est pas LE FILS unique venu du Père mais un fils et il n’est pas comparable au Fils dans l’étendue de ses possibilités, je ne puis être tout en tous car cela c’est de l’omniprésence et Dieu seul est omniprésent:

      « Christ est tout et en tous »

    • @
      Robert M.
      17 novembre 2016 • 15 h 19 min
      …………………….
      Bref :
      Lustres , nom masculin
      Sens 1
      Familier
      Des lustres signifie une longue période indéfinie. Il est employé au pluriel dans ce sens précis. A l’origine, un lustre équivaut à cinq ans, période de temps entre deux recensements dans l’antiquité romaine et marqué par un sacrifice expiatoire.
      Exemple : Il est parti depuis des lustres.

      Donc c’est une expression exprimant une période indéfinie. Et pour vous la Trinité remonte depuis des lustres cela veut dire depuis bien avant Ge.1, ce qui est archi faux puisque lorsque Dieu le Père créa l’Univers Invisible, il était Seul et Personne n’était avec Lui.
      Les autres êtres sont venus après et même celui que l’on connait sous le nom de Jésus puisqu’il est Prototokos, c’est à dire Premier-né (Donc il a un commencement depuis les cieux)…et le Premier Homme c’est ‘Adam, il est aussi la première de toutes les créatures de Dieu (le Père).
      Et si vous voulez comprendre ‘Adam est avant celui que l’on a appelé Jésus puisque ‘Adam est le Premier Homme et Jésus le Second Homme. L’Ecriture elle même dit que Jésus est le Second Homme, il est dans toute les dimension aussi bien céleste que terrestre.
      En effet, cette réalité est autant céleste que terrestre puisqu’il y a postérité de ‘Ishshah et postérité de Eve.
      Mais bref j’écris mais vous ne comprenez rien à ce que j’écris et vous ne voulez pas comprendre.
      Pour vous, je le sais j’affabule mais vous êtes incapable de me démontrer Bible en main et non apostasie Ktolique en main, en quoi j’affabule puisque vous n’avez pas de texte biblique qui corrobore vos propos, bien au contraire les textes vous infirment puisqu’ils infirment tous la Trinité !

      Les Juifs jadis adoraient un seul Dieu, l’Eternel et non pas une trinité débile Ktolique, votre fameux « tout autre » là qui pour moi est une idole puisque c’est pas le vrai Dieu car le vrai Dieu c’est le Père.
      De plus la Trinité est une invention humaine, je vous fais pas dire l’apostasie et l’idolâtrie en plein dans le temple.
      Ce genre d’abomination qui sont comme l’abomination de la dévastation car à cause de ces choses vient la Colère de Dieu car ce que l’on doit connaitre de Dieu est manifeste à tous.

      @@@
      La réalité du couple n’est qu’une image faible pour vous démontrer ô combien votre raisonnement ne tient pas la route et c’est l’une des plus évidente que j’ai trouvé.
      Jésus parlant à Nicodème lui dit :
      Jean 3:12 Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes ?

      La parabole est aussi en ce sens et exprime avec des choses terrestres ce qui est du céleste afin que l’on saisisse les choses céleste.

      L’homme de haute naissance et le pays lointain c’est qui et quoi d’après vous ?

      re Bref…

      @@@
      Je n’ai jamais dit que Jésus était une seule chair avec Dieu mais sortez de votre bulle, j’ai donné une image…faîtes le parallèle bon sang et trouvez l’analogie !

      @@@
      Vous dîtes je vous cite : De plus Jésus … EST DIEU fait chair
      ………….
      Pardon ? Depuis quand ? C’est écrit où cette conclusion hâtive sortie du cru des Kto Trinitaire ?
      Il est écrit ceci : 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

      C’est pas écrit Dieu s’est fait chair, (cela vous l’inventez comme beaucoup de choses d’ailleurs car vous n’êtes pas RIGOUREUX)… mais la Parole a été faite chair, la Parole qui était (un)Dieu car elle existait dans les Cieux en forme de Dieu et n’a point recherché comme une proie à arracher d’être égal à Dieu(le Père) mais s’est dépouillé et à pris la forme d’un homme terrestre, d’un simple serviteur.

      Jean 1:1 possède plusieurs degré de lecture mais surtout pas le degré de lecture trinitaire puisque la Bible ne valide pas la Trinité.
      Il y a un Au commencement en Jn 1:1 vous pensez aussi que c’est le même commencement de Ge.1:1 !!!
      Mdr….La Parole est Prototokos et tout prototokos à un commencement.
      Il y a Christ qui est appelé Parole de Dieu à ne surtout pas confondre avec ce qui sort de la bouche de Dieu qui est sa propre Parole et sa Propre Volonté.
      Et si Christ est Parole de Dieu c’est parce qu’il demeure de manière inébranlable dans la Volonté de Dieu.
      Il est Parole de Dieu dans ce sens car il accomplit à la perfection la Parole qui sort de la bouche du Père car il fait toujours la Volonté du Père en toutes choses.

      L’esprit de prostitution Kto vous embrouille !

      @@@
      Vous dîtes, je vous cite : Mais Jésus n’est pas un récipient c’est une Personne
      Mais vous êtes aveugle ou quoi ?
      Il est écrit quoi dans le verset, prenez le verset et relisez correctement !
      C’est écrit ceci et lisez bien : Colossiens 2:9 Car en lui[En Jésus-Christ Homme] habite corporellement toute la plénitude de la divinité. »

      CORPORELLEMENT c’est écrit : Christ est un Temple, le Corps est un récipient de l’Esprit….
      La plénitude de la divinité de Dieu HABITE CORPORELLEMENT en Christ.
      Donc on voit un Temple, une maison, un récipient…

      Bref……..

      Relisez, relisez encore et encore imprégnez vous et cessez de faire votre néophyte, vous me fatiguez car à la Vérité le Verset dit bien qu’il est un récipient dans lequel est déversé TOUTE LA PLENITUDE DU PERE et cela ne pouvait être possible que par le Corps Spirituel, Celui de la Résurrection.
      Avant ce Corps là ce n’était pas encore possible car les différents corps que Jésus avait revêtu étaient trop faibles pour cela.
      Vous ne comprenez toujours pas la raison pour laquelle il est descendu du Ciel ?
      Mais réveillez vous…car si dans le Ciel il était déjà parfait en toute chose il ne serait pas descendu du Ciel !

      @@@
      Ma conclusion c’était aussi une IMAGE, faîtes l’analogie svp !!!!

      Mais je le crois, ce proverbe est vrai : Quand le sage montre du doigt la lune, le sot regarde le doigt.

      @@@@@@@@@@@@@@@@@
      Faîtes moi grâce du jugement de ma personne car mon verbe je le sais est cru…j’écris comme cela sort, je ne vais pas me gêner face à quelqu’un que j’aime.
      Et plus j’aime plus je suis intransigeant en matière de doctrine.

      Considérez non pas ma personne, effacez là, mais de grâce comprenez au moins ce qui est écrit !

      Et puis par ailleurs j’attends des réponses par rapports aux différents versets que je vous ai proposé.

    • Dsl pour le gras, une balise en + ou –

  12. Sieur Shor, j’ai deux questions auxquelles j’aimerais que vous répondiez clairement :
    -Acceptez-vous que Jésus est Dieu?
    -Pouvons-nous Le prier?

    • Etienne le fit Shor ne le fait pas:

      .actes 6  »

      59 Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! 60 Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit. « 

    • @Mamy Gasikara
      16 novembre 2016 • 5 h 54 min
      …………………………….
      Il est écrit :
      Actes 7
      55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
      56 Et il dit : Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

      Répondez déjà à cette question de L’Esprit :

      La Bible dit :
      ► Etienne… vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
      ► le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

      Question : Qui est celui dont Jésus se tient à la droite, si c’est Jésus qui est Dieu ?

      Bien à vous !

    • Jésus est décrit debout a la droite de Dieu dans la vision d’Etienne puis plus tard dans le livre de L’apocalypse assis SUR le trône de Dieu par L’apôtre Jean. En Hébreux on peu lire Ton trône ô Dieu est éternel (n’ayant donc ni commencement ni fin) en parlant du règne du Fils et qui peut se lire aussi « Dieu est ton trône  » puisque par ailleurs Jésus affirme être assis sur le trône de son Père.

    • @Robert M.
      18 novembre 2016 • 9 h 31 min
      ……………………
      Ma question est très simple et vous n’y répondez pas !
      Comme de coutume cela est la preuve que l’on veut éviter la question.

      Faites l’effort de répondre correctement à la question.
      Merci !

  13. Quand Jésus déclare a celui qui lui demande de leur montrer le Père Jésus répond:

    Jean 14
    …7Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. 8Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?…

    « Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne m’as pas encore connu »

    Il y a ici plus que simplement voir selon cette déclaration , il y a la connaissance du Père, la rencontre du Père au travers du Fils, c’est pourquoi il dit ensuite:

    « 10Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi?  »

    Ce qui démontre leur indissociabilité et :

    « Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres.… »

    en même temps leur distinction.

    • @Robert
      ……………………..
      • Cela ne démontre aucunement un être indissociable, cela démontre une parfaite unité entre deux parties distincte, une unité indissociable certes et non un être indissociable.

      Jésus dit dans la prière sacerdotale :
      22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, — 
      23 moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

      Christ en nous et Le Père en Christ, donc le Père aussi en nous, en quoi cela crée un être indissociable ?
      Il y a unité indissociable de plusieurs en Christ, mais cela ne fait pas de nous un être indissociable.

      • Qui a dit qu’ils n’étaient pas distinct ?
      Pas moi en tout cas !

      • En quoi cette parade montre que le Fils et le Père forme à eux deux, un seul Dieu que vous pouvez adorer ?
      En rien du tout !

      Vous extrapolez en bon Kto dogmatique.

  14. J’ai posé de nouveau mes questions à Sieur Shor :
    -Acceptez-vous que Jésus est Dieu?
    -Pouvons-nous Le prier?

    • @Mamy Gasikara
      17 novembre 2016 • 5 h 41 min

      Shor L.
      17 novembre 2016 • 3 h 45 min

      @Mamy Gasikara
      16 novembre 2016 • 5 h 54 min
      …………………………….
      Il est écrit :
      Actes 7
      55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
      56 Et il dit : Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

      Répondez déjà à cette question de L’Esprit :

      La Bible dit :
      ► Etienne… vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
      ► le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

      Question : Qui est celui dont Jésus se tient à la droite, si c’est Jésus qui est Dieu ?

      Bien à vous !

    • @Shor L.

      « Qui est celui dont Jésus se tient à la droite, si c’est Jésus qui est Dieu ? »

      C’est bien évidemment le Père.

      Mais cela ne suffit pas pour régler la question.

      « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » (Segond)

      « Car pour nous un enfant est né, un fils nous est donné. Et il exercera l’autorité royale, il sera appelé Merveilleux Conseiller, Dieu fort, Père à jamais et Prince de la Paix. » (Semeur)

      Les nuances de traduction ne changent rien au fait qu’il est ici question du Messie.

      Sachant que le Père et le Fils sont deux personnes différentes (ce que tu as d’ailleurs démontré) la valeur du mot « père » n’est pas à comprendre comme le nom « Père » comme l’être qui est au dessus du Fils.
      Les significations du mot « père » (Ab) peuvent nous aider à démêler le nœud d’une contradiction seulement apparente :
      Père d’un individu
      Dieu père de son peuple
      Tête ou fondateur d’une maisonnée, d’un groupe, d’une famille, ou clan
      Ancêtre
      Grand-père, ancêtres d’une personne
      D’un peuple
      Auteur ou patron d’une classe, profession, ou art
      Terme de respect et d’honneur
      Gouvernant, souverain, chef

      En tout cas, cette facette du Messie est qualifiée d’éternelle
      [« Ad » dont les significations sont les suivantes :
      Perpétuité, pour toujours, continuant dans le futur
      De tout temps (pour le temps passé)
      à jamais (des temps futurs)
      D’une existence continue
      éternité (de l’existence de Dieu)]

      Il ne reste donc plus qu’à voir le « Dieu puissant (ou fort) » :
      El Ghibbore

      Cela ne te rappelle rien ?

      Elohim, El Shaddaï, Atta-El-roï etc.
      Que ce soit Yahvé lui-même ou bien les hommes qui aient nommé Yahvé de telle ou telle manière, dans l’Écriture ces noms ont valeur de révélation.

      Si le Père est nommé « dieu » et son Fils est nommé par Lui et donc très justement par les hommes « dieu », à quoi bon te prendre la tête ?

    • @Shor, Lisez un peu plus s’il vous plait mon commentaire mettant en évidence par un signe des Écritures écrit de la main même des occupants Romains que « l’acte d’accusation » cloué au dessus de la tête du Christ en croix révèle quand on y regarde de plus près par une formule assumée : Un Nom , le Nom de Celui qui Est Roi des Juifs mais est aussi Roi de toute Éternité, Roi de gloire Éternel.

      Portes, élevez vos linteaux;
      Élevez-vous, portes éternelles!
      Que le roi de gloire fasse son entrée!
      Qui est ce roi de gloire?
      L’Éternel fort et puissant,
      L’Éternel puissant dans les combats.
      Portes, élevez vos linteaux;
      Élevez-les, portes éternelles!
      Que le roi de gloire fasse son entrée!
      Qui donc est ce roi de gloire?
      L’Éternel des armées:
      Voilà le roi de gloire!

    • @Robert M.
      …………………..
      Me semble que c’est un psaume dédié à l’Eternel qui est Roi, car Dieu le Père est bien Roi puisque le royaume qu’Il confie à Christ c’est le sien et Christ le lui remettra à la fin de toute chose.

      Il est où le problème car le fils est prince et hérite de son Père qui est Roi ?

      Il s’assied pour régner en Roi sur un royaume qui est a son Père.
      A la fin de toute chose, il remettra le royaume à son Père.

      De plus l’expression roi des Juifs c’est pas roi de toute la terre.
      Réveillez vous.

    • @S K D
      19 novembre 2016 • 12 h 13 min
      ………………………….
      Tu dis : C’est bien évidemment le Père…
      Donc quand la Bible dit :
      Jésus debout à la droite de Dieu, c’est Jésus debout à la droite du Père , c’est Jésus debout à la droite de Dieu le Père, donc Dieu c’est le Père.

      Merci d’avoir relevé l’évidence.

      Pour ton texte de Esaïe, Abraham est aussi père des croyants, il est pas Dieu le Père, Jésus aussi est père car il enfante de fils, mais il est pas Dieu le Père.

      Jésus est père éternel car il sa paternité est éternelle puisque sa postérité est aussi éternelle.

      CQFD

    • @Shor L.

      Tu dis souvent, pensant t’en sortir allègrement, que le mot « elohim » est utilisé pour d’autres êtres que Dieu. Bien évidemment, comme il n’y a pas de majuscule en hébreu, la différenciation de « Dieu » d’avec « dieu » est donnée par le contexte où ce mot pluriel est utilisé.

      Dans Esaïe 44:6-8 Elohim et Elowahh (singulier de Elohim) sont utilisés sans équivoque en valeur de « Dieu ».

      « Ainsi parle l’Éternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Eternel des armées : Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n’y a point de Dieu (Elohim). Qui a, comme moi, fait des prédictions Qu’il le déclare et me le prouve !, Depuis que j’ai fondé le peuple ancien ? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver ! N’ayez pas peur, et ne tremblez pas; Ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu (Elowahh) que moi? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point. »

      Le psaume18 verset 32 redit la même chose :

      Car qui est Dieu (Elohim), si ce n’est l’Eternel; Et qui est un rocher, si ce n’est notre Dieu (Elowahh)?

      Ce qui scelle incontestablement le fait que le seul vrai Dieu, est pluriel, autrement dit, la divinité du Messie avant et après l’incarnation, et celle du L’Esprit est un fait. Ceci est appuyé par énormément plus que 2 ou 3 témoignages concordant. Ce fait est un mystère. Un mystère, oui, mais il est révélé. Il s’accèpte (comme tout ce qui a trait au Seigneur et son Royaume) avec joie par la foi.

      Je n’ai pas à utiliser le mot « trinité » pour exprimer ce fait, et je n’ai aucun problème intellectuel ou spirituel à m’adresser le cas échéant au Père, au Fils ou au Saint Esprit, de leur exprimer en même temps ou séparément, ma gratitude, mon amour, mon respect etc. ni même les adorer ensemble ou séparément, car Elohim est l’unique vrai Dieu, le seul digne d’être adoré.

      C’est pas compliqué.

      Mais il y en a qui se complique la vie… dommage.

    • @Ce qui scelle incontestablement le fait que le seul vrai Dieu, est pluriel,
      ………
      Ah bon, c’est une nouveauté doctrinal cela ou quoi ?

      Voilà ce que Dit Jésus-Christ ton et Mon Seigneur :

      Jn17:
      1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,
      2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
      3 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.
      4 Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire.
      5 Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.

      Jésus s’adresse à qui dans sa prière ?
      Verset 1 : Au Père par : Père, l’heure est venue !

      Qui déclare t-il être le seul vrai Dieu ?
      Verset 3 : toi, le seul vrai Dieu ….

      ► : Le Père

      Il n’y a ici AUCUN pluriel, il y a UN et UN SEUL vrai Dieu, c’est DIEU LE PERE !

      CQFD

  15. Je répondrai moi-même à mes questions car je suis sûr que Sr Shor n’y répondra jamais clairement :
    1/Oui, Jésus est réellement Dieu.
    Preuves :
    -Jean 20:28 « Thomas répondit et lui dit (à Jésus) : Mon Seigneur et mon Dieu ! »
    Ésaïe 9:6 « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et le gouvernement sera sur son épaule ; et on appellera son nom : Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de paix ».
    ->L’enfant dont on parle ici est Jésus. Je crois que vous le savez.
    -Apocalypse 1:8 « Moi, je suis l’alpha (le premier) et l’oméga (le dernier), dit le Seigneur Dieu, celui qui est, et qui était, et qui vient, le Tout-puissant ». Apocalypse 1:17-18 « Et, lorsque je le vis, je tombai à ses pieds comme mort ; et il mit sa droite sur moi, disant : Ne crains point ; moi, je suis le premier et le dernier, et le vivant ; et j’ai été mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles ; et je tiens les clefs de la mort et du hadès. »

    2/ On dit clairement en Apoc 22: 9b que c’est Dieu seul que l’on doit prier. Mais puisque Jésus est Dieu (comme on l’a démontré ci-dessus) nous pouvons donc le Prier.

    • Bon je vais rejouer les enquiquineuses , mais pourquoi Jésus nous demande de prier Jésus en son nom ??? Perso je loue et j’adore celui qui enlevé des ténèbres mais j’obéi à Jésus en prient mon Père céleste en son nom . Après tout c’est pour ça que Jésus c’est sacrifié pour que le voile soit déchiré et que nous puissions avoir accès au trône de Gloire de notre Papa céleste

    • @Mamy Gasikara
      ………….
      En apoc.22:9b il est écrit Adore Dieu et non pas Adore l’Agneau.
      Il vous faudrait relire correctement vos textes afin d’éviter ce genre de digressions mortifères.
      Donc il s’agit de Adore Dieu, ce qui se lit en Dieu le Père.
      ….
      Jésus lui même enseigne comment prier :

      ► Matthieu 6:9 Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ;

      ► Jean 15:16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

      ► Matthieu 9:38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.

      Jésus n’a jamais demandé de le prier mais de prier Dieu son Père et cela est doctrine biblique.

      Par ailleurs Etienne remet son esprit entre les mains du Seigneur cela est normal car on est après l’élévation du Seigneur qui règne déjà, car il a reçu du Père tout pouvoir depuis qu’il est monté aux cieux et Dieu le Père l’a établit Seigneur sur tous les hommes.
      Il est le détenteur des clefs de la morts et à ce titre il est normal que Etienne lui dise : «Seigneur Jésus, reçois mon esprit !»

      Cependant la prière d’Etienne à Jésus ne fait pas de Jésus Dieu puisque Etienne voit Jésus debout à la droite de Dieu.
      Faut être profondément de mauvaise foi pour oser dire que Dieu c’est Jésus quand la Bible dit elle même que Jésus est debout à la droite de Dieu.

      S’il est debout à la droite de Dieu, où est Dieu ?
      BREF !

      ……………….
      • Joseph fut second après Pharaon et seul le trône les séparait.
      Dans les demandes du peuple, ce n’était pas Pharaon qui était interpellé mais Joseph qui agissait sous ordre de Pharaon.
      Cela ne faisait pas de Joseph un Pharaon.

      • Moïse fut déclaré par l’Éternel Dieu pour Pharaon et Aaron fut son prophète.
      Cependant Moïse n’était pas l’Eternel Dieu mais agissait en qualité de Dieu et en Dieu pour Pharaon.

      …………….
      Selon Esaïe 9 Ésaïe 9:6 « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et le gouvernement sera sur son épaule ; et on appellera son nom : Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de paix ».

      Que Jésus soit Père du Siècle ou Père Eternel il n’est pas Dieu le Père.
      Vous voyez la différence ?
      Non !
      Car la doctrine Ktolique et apostate vous aveugle.

      La notion de Père ici repose sur l’engendrement de fils éternel.
      Jésus engendre de fils éternel et à ce titre il est Père Eternel, Père des Siècles…..
      Cependant la Bible ne dit pas par là qu’il est Dieu le Père.

      Abraham est aussi Père vous savez, Paul de Tarse aussi est Père.
      Même dans le protestantisme on déclare des hommes (aveugles sur bien des points) pères du Protestantisme, ils sont tous aussi Dieu le Père ?

      Encore une fois cessez de vous laisser aveugler par la théologie apostate des hommes.
      Il a fallut qu’un aveugle vous dise, Trinité et comme des aveugles nés tous disent Trinité.
      Il a fallut qu’un illuminé vous disent que Père Eternel = Dieu le Père et comme des illuminés nés tous disent Jésus est Dieu le Père ou Dieu.
      Il a fallut que des cabalistes disent que les fils de Dieu = des anges et tous les cabalistes nés répètent comme des moutons de Panurge que les fils de Dieu sont des anges alors que les Fils de Dieu sont des Hommes.

      Arrêtez avec la folie un peu !
      Mais réfléchissez un peu, bon sang !
      C’est lourd là, ça devient critique chez vous, car vous n’avez aucun sens de la recherche par vous même, aucune réflexion propre et inspirés de l’Esprit, vous ne faites que vomir la gadoue théologique.
      Bref …

      Pour Thomas j’ai déjà aussi répondu à Robert M. sur ce point, relisez mes explications.
      Thomas est le genre d’incrédule comme les Israélites dans le désert qui furent idolâtres et qui périrent tous dans le désert.
      Thomas est le genre de Saül qui pour se faire justice sacrifie des animaux dévoué pas interdit alors que le prophète avait dit d’attendre.
      Thomas est le genre de l’extravagance spirituelle, comme vous d’ailleurs qui pensent qu’à fore de faire des louanges exagérées au Seigneur on sera bien reçu de Lui !
      Or ce n’est pas à coup de Seigneur, Seigneur qu’on entrera dans le Paradis…

      Oui il fut apôtre et alors ?
      Judas Iscariot fut apôtre mais aussi antichrist.
      Thomas est un homme comme tous les hommes et aussi un israélite au cœur dur que Jésus a beaucoup supporté dans son Amour.
      Mais bref vous êtes tellement idolâtre que cela vous échappe ?

      Quand Thomas dit : Allons aussi afin de mourir avec lui, la Bible ne nous dit pas que Thomas délire grave et pourtant c’est le cas !
      Jean11:16 Sur quoi Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples : Allons aussi, afin de mourir avec lui.
      17 Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre.

      La Bible n’indique pas non plus que Jésus le reprends, donc arrêtez de dire que parce que Jésus ne dit rien que c’est validé par Jésus car Thomas est le genre très terre à terre et bien souvent ce genre là on le laisse parler car la Sagesse n’entre pas même à coup de masse.

      Et puis par ailleurs la Bible ne raconte pas TOUT de tout…

    • Vous avez un problème de vision Shor, quand « je vois » Jésus, je vois le Père à travers Lui, je comprend et reçoit son Immense Amour à travers Lui, quand je demande en son Nom ou quand je le prie je sais que je suis agréable au Père par Lui; Parce que j’ai Jésus j’ai le Père et c’est déjà beaucoup.

    • @Robert M.
      30 novembre 2016 • 7 h 36 min
      …………………………
      En quoi ce que vous racontez là explique que j’ai un problème de vision quand ce que vous exposez est complètement subjectif et personnel ?

      Quel texte Biblique m’imposez vous pour infirmer l’ensemble de mes propos ?
      Aucun !
      Donc vos propos sont nuls et non avenus faute d’argument fondés sur la Bible Seule !

      Que vous ayez le Père par le Fils c’est une évidence spirituelle basique mais cela ne fait nullement que le Père soit le Fils et/ou que les deux font un dieu.
      Le Fils lui même dit qu’il est le chemin qui mène à Dieu. S’il est le chemin qui mène à Dieu comment voulez vous qu’il soit Dieu lui même ?
      C’est insensé que de confesser qu’il existe un autre dieu qui soit une Trinité que Dieu le Père lui même.
      C’est carrément de l’idolâtrie comme tous ce que le Ktolicisme a fondé en dogme semblable à la mariologie.

      La Bible dit que Dieu c’est le Père, pourquoi inventez vous un autre dieu qui est un assemblage de pèrefilsesprit ?
      ça rime à quoi ça ? ça vous rends plus spi ?
      Que nenni !
      Plus idolâtre oui, pas plus spi !

      Qui est Dieu encore ici svp ?

      Apoc.1
      4 Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,
      5 et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
      6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

      Ceci c’est la Bible répondez avec la Bible svp !

    • Ce qui est remarquable c’est que vous balayez l’exégèse de tout ceux qui défendent par les Écritures la notion de trinité divine, qui n’est qu’un mot bien faible pour essayer de définir ce qui transpire de la révélation de la nature de Dieu. Votre interprétation est tout aussi subjective puisque vous ne connaissez nécessairement et inévitablement qu’en partie selon la mesure qui vous a été donné, je ne vous ferais pas l’offense de vous mettre en lien toutes les études théologiques qui supportent , développent, expliquent Bible a l’appui l’idée de la trinité depuis « des lustres » puisque de toutes façon vous les contestez toutes, pire même ,les appelez des doctrines de démon.

      Je respecte tout a fait pour autant votre point de vue sans le partager même si pour moi a la lecture de ma Bible et de la révélation que j’ai reçu Jésus-Christ est Dieu , le Dieu Véritable tout autant que le Père est Dieu, le Dieu Véritable ainsi que son Esprit.

    • @Robert M.
      3 décembre 2016 • 12 h 04 min

      Ce qui est remarquable c’est que vous balayez l’exégèse de tout ceux qui défendent par les Écritures la notion de trinité divine
      ………………………………….
      Et chez vous ce qui est remarquable c’est que vous balayez l’exégèse de tout ceux qui défendent par les Écritures la notion de l’immaculée conception et le dogme mariale, de la prière pour les morts etc. !
      Non ?

      Reprenons donc : Par les Écritures qu’ils ont tordus, ils ont fabriqué de fausses doctrines il faut dire.
      L’Écriture ne valide aucun Dieu trinitaire.
      Cela est la Vérité !

      Même le crédo Ktolique de 325 d’origine et le canon des apôtres reconnaissent qu’il y a un seul Dieu : Le Père.
      Les additifs trinitaires sont des hérésies apostates.

      Tenez lisez vous même cet extrait Ktolique du Symbole des apôtres, appelé ainsi parce qu’il est considéré comme le résumé fidèle de la foi des apôtres.

      Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ;
      et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
      qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli,
      ….

      Extrait du Symbole dit de Nicée-Constantinople tient sa grande autorité du fait qu’il est issu des deux premiers Conciles œcuméniques (325 et 381).

      Je crois en un seul Dieu,
      le Père Tout-Puissant,

      Créateur du ciel et de la terre
      de l’univers visible et invisible.
      Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
      le Fils unique de Dieu,

      Cela c’est la Vérité Biblique mais la Trinité est une doctrine de démon.

      Qui est définit dans ces deux extraits pour être Dieu ?
      J’ai donné 35 versets sur ce points merci d’y répondre aussi !

    • @Robert M.
      …………..
      Un début de réponse à ma question ici svp :

      Qui est Dieu encore ici svp ?

      Apoc.1
      4 Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,
      5 et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
      6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

      Ceci c’est la Bible répondez avec la Bible svp !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :