Suisse / Un mouvement tout neuf veut «renouveler» l’Eglise protestante !

Des pasteurs vaudois prêchent pour le renouveau de l’institution. Et rendent public aujourd’hui leur manifeste.

Eglise-EPGSur l’échiquier protestant, ils se situent à mi-chemin entre les réformés classiques et leurs cousins de tendance évangélique. Mais plutôt que de mettre le doigt sur ce qui divise les disciples de Martin Luther, les fondateurs du Rassemblement pour un renouveau réformé (R3) cherchent avant tout à les fédérer.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions

35 réponses

  1. « ils se situent à mi-chemin »

    On a tout compris! Des deux chemins que Jésus montre, ils ont choisi le troisième!

    1 Rois 18:21 Alors Elie s’approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu’à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l’Eternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui!.

  2. — … «Mais le peuple ne lui répondit pas un mot.»
    — Le peuple est resté sourd au choix donné par Élie. Il n’a pu le savoir que quand le feu du Ciel est descendu sur le sacrifice d’Élie tandis que les danses, les scarifications et les appels à Baal demeuraient désespérément sans réponse ! Voici la réaction du peuple devant le feu de l’Éternel :
    1 Rois 18, 38-39 : «Alors le feu de l’Éternel tomba, et il consuma l’holocauste, et le bois, et les pierres, et la poussière, et absorba l’eau qui était dans le canal. Et tout le peuple, voyant cela, tomba sur son visage et dit: C’est l’Éternel qui est Dieu; c’est l’Éternel qui est Dieu !»
    — Suite à ça, ils ont fait un véritable carnage chez les serviteurs de Baal et il n’en est pas resté un vivant !
    — Puissions-nous en faire autant (spirituellement !) en chassant tous les démons qui entravent les chrétiens prisonniers des dénominations que👿 a mis sur eux pour les asservir ! Là seulement, une fois délivrés, ils sauraient que Dieu n’était pas avec eux !
    — C’est comme pour le frère Bevington*** :
    „„Je vis un grand chêne qui étendait ses branches audessus de la route. Alors que j’étais en train d’admirer sa beauté, une voix me dit : “C’est là !” Je regardai tout autour de moi, il n’y avait personne. Je m’approchai cependant de l’arbre, me jetai à genoux, face contre terre. J’entendis alors du bruit. Je crus qu’il s’agissait de cochons qui mangeaient des glands, et je restai prosterné. Il me semblait que je ne pouvais pas bouger de cet endroit. Je sentais que mon message continuait à se développer en moi, mais je ne pouvais tout de même pas prêcher à des cochons en train de manger des
    glands !““ …
    „„ … Je commençai alors à pleurer et à combattre, réalisant l’état épouvantable des membres de cette église. J’entendis alors des gémissements, des grognements, des pleurs et des prières. Je levai la tête, et vis qu’il y avait soixante-douze personnes sous ce chêne ! Un tiers d’entre elles priaient, et le sujet de leurs prières était exactement ce message qui brûlait dans mon cœur ! Ils avaient tous reçu le même message que moi, sans que j’aie besoin de le leur donner ! Je restai donc prosterné, priant Dieu qu’Il imprime ce message dans leur cœur. La fille du pasteur était là, pleurant et priant de tout son cœur.
    À une heure trente du matin, je me relevai, et leur donnai, pour terminer, la partie du message qu’ils
    n’avaient pas encore reçue. Quand le feu fut éteint et que la fumée se fut dissipée, je vis qu’il y avait là treize personnes qui avaient été grièvement blessées dans l’échauffourée, à tel point qu’elles semblaient incapables de se relever et de partir. A quatre heures et quart du matin, personne n’avait encore fini de prier. Il y avait encore là cinquante personnes, hommes et femmes, jeunes gens et jeunes filles. A cinq heures trente, la fille du pasteur fut glorieusement sauvée. Elle courut en tous sens en criant, riant et pleurant. Vers six heures vingt, une centaine de personnes étaient réunies sous cet arbre. J’étais toujours prosterné face contre terre, pleurant et gémissant. Beaucoup de gens étaient terrassées par la puissance de Dieu. Quelqu’un dit que plus de soixante personnes priaient en même temps.
    Le pasteur, qui était ailleurs pendant que sa fille nous faisait une prédication, manqua cette belle fête. Quelqu’un me dit que sa femme était arrivée. Je me rappelle à quel point je craignais sa venue. J’avais prié que le Seigneur me protège. Mais elle n’était animée d’aucun esprit d’opposition. Elle se mit à aider ceux qui était là, accompagnée par sa fille. Je prononçai la bénédiction finale à quatre heures trente du matin. Finalement, le pasteur vint annoncer lui-même qu’il y aurait une réunion dans l’église ce soir-là, bien qu’il ait précédemment ordonné que l’on me mette à la porte de l’église !
    Vous voyez, cela paye toujours d’obéir à Dieu !““

    (Guy C. Bevington : “Miracles extraordinaires obtenus aujourd’hui par la prière et la foi”, page 76, disponible ici : http://www.spcm.org/iso_album/miracwd.pdf)
    *** qui, après avoir été mis à la porte d’une église, a gémi et prié jusqu’à ce que le “pasteur” et sa famille qui l’avaient mis à la porte, soient sauvés car, malgré qu’ils étaient membres d’une église, ils n’étaient pas sauvés !
    — Allons-nous suivre son exemple et délaisser le confort trompeur de notre modernité pour aller s’isoler seuls avec Dieu dans une meule de foin ou un tronc d’arbre, s’isolant ainsi des faux-frères qui ne songent qu’à “torpiller” notre Foi ? Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons plaire à Dieu !
    — Ce n’est pas la peine d’aller évangéliser en Afrique ou dans un pays lointain : il y a du boulot dans notre belle France car les membres des “églises” ne sont pas tous sauvés, loin de là, et les “pasteurs” en premier ! Alors, comment des gens non sauvés osent-ils nous donner des leçons à nous, qui sommes sauvés ?!??…
    — Désolant ! Alors que nous avons des gens à sauver à côté de chez nous, nous fuyons pour aller ailleurs !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Je me demande si une telle exhortation résulte d’une sainte inquiétude ou d’une impossible quête de pureté.

    • Mince tu as un sacré boulot Hervé , waouuuu !!!!!!! on est quand même assez nombreux en France , bon penses à te reposer entre deux , sinon tu vas être épuisé

    • — Je ne parle pas beaucoup, face au Seigneur : je me contente surtout de L’écouter ! Quant au travail soi-disant épuisant, le Seigneur n’est-Il pas capable de me donner de la force, tout comme Moïse qui, à 120 ans quand il mourut, avait la forme physique d’un “jeûnot” de 20 ans !?…
      „„on est quand même assez nombreux en France““
      — Le frère Guy C. Bevington, lui, était tout seul quand il a “secoué” quatre états d’Amérique ! De plus, il n’était pas riche : à peine voyageait-il avec 5 dollard en poche, quand il les avait. Ça n’a pas empêché le Seigneur d’utiliser ce frère pour bouleverser une région plus vaste que la France : l’Indiana, l’Ohio, le Kentucky et le Tennessee (Regarde une carte de la région !) !
      — Si tu crois qu’il faut se “crever le c**” quand on sert le Seigneur, tu te trompes, Catherine ! Il faut simplement être à Son Service, rien de plus ! À mes dépens, j’ai appris à ne faire confiance qu’au Seigneur pour toutes choses, y compris pour ma forme physique, et pas aux hommes, encore moins les médecins. Ça fait de sacrées économies pour la Sécu, tu ne trouves pas !?…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  3. Comment garder les derniers fossiles en leur faisant prendre le cor des Alpes pour un shofar ?

  4. Renouveler pourquoi , le message n’était pas le bon?………Peut-être que nos anciens étaient des mauvais serviteurs, puisque nous ne cessons de réformer l’Eglise, parfois dans la violence, parfois, par la décision arbitraire d’un homme avec des idées nouvelles……….J’ai toujours entendu dire que la Parole était la même hier , aujourd’hui et éternellement !……….Le Seigneur a posé la question , retrouverai-je la Foi quand je reviendrai . Oui cette Foi voute du Christianisme , si elle ne disparaît pas totalement est pas mal entamée, au point de changer les règles que le Seigneur nous a enseigné!!!!!!A force de chercher l’idéal de l’homme on perd la pensée du Dieu vivant, par Jésus…….Il est de règle de savoir à chacun, où il en est dans sa marche spirituelle ! Se complaire dans le mensonge ou rechercher la pensée du chef de l’Eglise à savoir l’Eglise de Christ ……….

  5. Changer de vêtement sans satisfaire à l’exigence de la mort en Christ et de la circoncision du cœur c’est comme transporter de l’eau dans un panier percé.
    L’enfer est aussi pavée de pas mal de renouveaux et aussi de réveils faute du fondement apostolique et de la muraille prophétique.

    • Éphésiens 2, 19-22 : «Ainsi, vous n’êtes plus ni des étrangers, ni des gens de dehors, mais concitoyens des Saints, et de la maison de Dieu; Étant édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, dont Jésus-Christ est la pierre angulaire, En qui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint au Seigneur, En qui aussi vous êtes édifiés ensemble, pour être la maison de Dieu par l’Esprit.»
      — Où sont les apôtres (les vrais) et les prophètes (les vrais aussi) dans les “églises” dénominationnelles ? On les fait taire, quand on ne les oblige pas à donner de fausses prophéties selon le cœur des “pasteurs” ! Les apôtres, quand il y en a, sont obligés de faire “profil bas” tellement ils sont mal considérés !
      — Du livre de Guy C. Bevington, je veux tirer d’autres passages :
      „„L’incrédulité de l’église endormie
      Ils furent exaucés ce mardi, vers quatorze heures trente. Tous quatre se rendirent à leur réunion de prière du jeudi soir, tout enflammés. Ils témoignèrent tous les quatre de ce que Dieu avait fait pour eux. On les fit déchanter et, à la fin de la réunion, on leur remit leurs lettres d’exclusion. Ils furent donc délivrés de ce carcan glacé. Puis ils sortirent dans la rue avec moi, remplis de puissance !““

      (Suite au témoignage d’un docteur à qui le Seigneur a envoyé le frère Bevington, suite à trois côtes cassées, pour lui faire prendre deux radiographies, une avant et l’autre après complet rétablissement, pour témoigner de Sa Puissance : une fois qu’il a témoigné, il a été jeté dehors, comme un malpropre !)
      ………………………
      „„L’honneur de l’église l’empêche de recevoir la vérité
      Le lendemain, tout un groupe se présenta, le pasteur, l’ancien, et le conseil d’église. Tous me condamnèrent, sauf l’ancien. Il semblait ne pas avoir grand-chose à dire. J’eus l’impression qu’il croyait la chose possible, voire hautement probable. Ils me donnèrent vingt-quatre heures pour quitter cette région. J’étais habitué à recevoir des menaces. On m’avait déjà menacé de me jeter des œufs pourris, de me rosser, de me rouler dans le goudron et dans les plumes, de me jeter dans un cachot, dans un asile de fous, dans des oubliettes, en prison, et même de m’attacher à un poteau pour me fouetter ! Leurs menaces ne m’effrayèrent donc pas trop. Je ne fis aucun geste pour faire mes bagages et pour partir, comme ils me l’avaient ordonné. Ils me dirent : “Ne voulez-vous pas vous préparer à partir ?” — “Je ne suis pas trop pressé de le faire. Il faut que je prie le Seigneur pour savoir quels sont Ses ordres.” Le pasteur se leva et dit : “Mais vous avez déjà reçu vos ordres !” — “Je dois attendre les ordres du Seigneur. S’il me demande de partir, je le ferai, mais pas avant.” Les trois autres dirent : “Il ne faut absolument pas que l’on sache ce que vous avez dit, à cause de la bonne réputation de cette grande église !” Pour la première fois, l’ancien s’exprima, et dit : “Frère Bevington, il se peut que ce que vous dites soit vrai. Supposons même que nous admettions que ce soit vrai. Ne vaudrait-il pas mieux tout laisser tomber ? Nous vous payerons votre voyage de retour.” Je répondis : “C’est vous qui m’avez demandé de ne pas lâcher la piste. Si je faisais ce que vous me demandez, imaginez que quelqu’un me pose la question : “Qu’avez-vous fait ? Avez-vous bien suivi la piste ?” Il faudrait que je dise un mensonge, et que je prétende que j’ai perdu la piste. Pourtant, je sais que cet acte a été commis dans le bosquet, près de la source, au cours de l’une de vos fêtes organisées pour les jeunes.”
      Je dis à l’ancien : “Vous rappelez-vous ce sermon que vous avez prêché contre les bars et les cafés ?” — “Oui.” — “Vous avez dit que tous les crimes causés par la fréquentation des bars devaient être rendus publics, que les patrons de ces bars devaient être confrontés à leurs responsabilités, et qu’ils devaient être désignés comme les premiers responsables de ces crimes. Mais quand une jeune fille perd sa vertu dans une église, faut-il considérer cela comme un crime de moindre importance, simplement parce qu’il a été commis dans le cadre d’une église ?”
      L’ancien fut obligé d’admettre que ce crime était aussi horrible dans un cas que dans l’autre. Mais il dit :
      “Mais il ne faudrait pas que tout vienne au grand jour dans l’église.” Je répondis : “Si la vie d’une jeune fille est détruite à cause de ce qui s’est passé dans un bar ou un café, vous acceptez de taper bien fort sur les patrons de ces bars. Mais si le même acte se passe dans une église, alors il faut l’étouffer ! Quelle merveilleuse logique ! Je ne peux pas me taire ! Je suis resté neuf jours dans les bois pour avoir la révélation de la vérité !” Ils répondirent : “Vous ne pouvez pas le prouver ! La jeune fille ne veut voir personne !” ““
      ………………………
      „„Le piège infernal des fêtes mondaines
      Depuis ce temps, plus que jamais, j’ai combattu les fêtes mondaines dans les églises. J’ai souvent dû souffrir à cause de la position que j’avais prise, mais j’ai survécu ! Aujourd’hui encore, j’en suis toujours un aussi farouche adversaire ! Je me rappelle que j’ai dû une fois marcher pendant soixante-deux miles, en traînant une lourde valise, simplement parce que j’avais pris position contre ces fêtes mondaines ! Je dis à nos prédicateurs de la sanctification : “Opposez-vous avec fermeté à ces fêtes ! Criez bien fort, n’économisez pas vos efforts, élevez votre voix ! Faites retentir votre voix comme un tonnerre, pour les dénoncer partout où vous irez !” Levons-nous tous comme un seul homme, et transperçons ce serpent à son cœur même, jusqu’à ce que nous l’ayons éliminé du milieu de nous !

      (Suite à une fête mondaine donnée dans une “église”, un jeune homme “chrétien” a donné la “drogue du violeur” à une jeune fille et a abusé d’elle : il en est résulté une grossesse ! Mais le “pasteur” local ne voulait pas que ça se sache : la “réputation” de “son église” risquait d’en souffrir ! Et pourtant, il était de ceux qui ont conseillé au frère Bevington de ne pas lâcher la piste ! Son conseil s’est retourné contre lui…➡➡➡ les poissons d’avril de Paul ohlott !)
      — Voyez donc les conséquences de ces “lieux de perdition” que sont devenues beaucoup d’“églises” ! Les “pasteurs” ne croient pas et transmettent leur manque de foi à leurs ouailles qui ne croient pas non plus ! De plus, plus une “église” a “pignon sur rue”, plus elle est bien considérée du monde, moins elle accepte la Vérité ! Il faut voir les combats qu’a mené le frère Bevington qui n’a pas lâché la piste de la jeune fille violée qui a “hérité” d’un enfant !
      — Alors ? Jusqu’à quand clocherez-vous des deux pieds (Un pied dans le monde et un pied dans le Royaume de Dieu) ? J’ai choisi depuis belle lurette et j’exhorte les intervenants de ce blog à en faire autant !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé
      « un jeune homme “chrétien” a donné la “drogue du violeur” à une jeune fille et a abusé d’elle : il en est résulté une grossesse !  »
      Mais… n’est-ce pas un sujet d’actions de grâce, puisqu’elle était stérile ? Et il suffit de faire un mix vieille Loi/pouveau Code, le gaillard l’épouse, ne la répudie que quand elle vieillit, et c’est marre.

    • Encore heureux que les tribunaux existent pour défendre la cause de ces femmes violées dont les cris sont étouffés par ces démons déguisés en serviteurs de Dieu.

    • Déjà si ce jeune homme a donné les la drogue du violeur à une pauvre jeune fille il était tout sauf chrétien . Il était présent c’est tout mais ce n’est certainement pas Christ qu’il suivait

    • Judas Iscariot était apôtre, donc à ses débuts il est bien chrétien mais cela ne l’a pas empêché d’être fils de la perdition.
      Ecclésiaste 7:8 Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement

      L’ivraie ce n’est pas le païen mais celui qui du royaume des cieux laisse le levain l’envahir et le corrompre.

    • „„Déjà si ce jeune homme a donné les la drogue du violeur à une pauvre jeune fille il était tout sauf chrétien . Il était présent c’est tout mais ce n’est certainement pas Christ qu’il suivait““
      — Ça j’approuve : il suivait “Chrét” et non Christ !
      — Si tu savais le nombre de “chrétiens” qui ne suivent pas Christ (à commencer par les catholiques !), tu ne te définirais plus comme “chrétienne” ce que moi, j’ai fait depuis longtemps ! Car ce mot est galvaudé : il ne signifie PLUS ceux qui suivent Christ, mais seulement ceux qui appartiennent à une religion ! C’est pourquoi je suis Disciple de Christ et non “chrétien” !
      — L’as-tu vu ainsi ?

    • Non , je me revendique chrétienne même si parfois ce mot est galvaudé , mais ça n’engage que ceux qui se disent « chrétiens  » et ne le sont pas . A Antioche les premiers disciples furent appelés chrétiens , ça avait une signification et ça l’a toujours , la signification , pour ceux qui suivent sincèrement Christ , pour les autres ils verront , en son temps , avec le patron

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      3 mai 2016 • 13 h 36 min
      ………………………..
      Il faut se réapproprier ce qui appartient au Royaume des Cieux.
      Il y a plusieurs Messies, plusieurs Dieux, plusieurs Seigneurs, plusieurs Jésus cela t’empêche t-il de dire que Jésus-Christ est le Messie, ton Seigneur et ton Dieu en Dieu le Père ?

      Je suis Chrétien, disciple de Christ et fier d’appartenir à la religion de Christ Fils du Dieu et Père, le seul vrai Dieu.
      Quelqu’un est pas content?
      Que m’importe !

    • — Dis-moi, Shor L : pourquoi, en anglais, on dit “Christians” au lieu de “Chretians”, hein !?… il n’y a qu’en français qu’on voit cette déformation !
      — Une autre expression : “parler français comme une vache espagnole”… Mais quand on remonte vers l’origine de cette expression, on s’aperçoit qu’elle était écrite ainsi :
      “Parler français comme un Basque parle l’espagnol”
      , ce qui signifie tout-à-fait autre chose !
      — Vois-tu : les expressions françaises, je fais comme le reste : je m’en méfie et les confronte à l’Écriture !
      — *** Tiens, une dernière pour la route :
      “Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse” !
      — Mais la Bible enfonce le clou et dit aussi :
      “Fais à autrui ce que tu voudrais qu’on te fasse” !
      — De sorte que l’espression complète est :
      “ Non seulement ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse, mais en plus, fais à autrui ce que tu voudrais qu’on te fasse” !
      — Voyez-vous comment le français tord les expressions pour leur faire dire autre chose ?
      — Vérifiez !

    • Peut être tout simplement parce qu’ils sont anglais , qu’il parlent anglais et que nous parlons français , ce qui compte ce n’est pas la façon de l’écrire mais ce que ça représente😆

    • @Sa Lexicographique Eminence Vévé
      « Voyez-vous comment le français tord les expressions pour leur faire dire autre chose ? »
      Quelle sotte remarque ; ce n’est pas que le français torde ou pas les expressions, c’est que la langue populaire restitue à l’oreille comme elle peut, cahin-caha, comme dans le cas de l’an quarante dont on se foutrait, alors que, comme Ta Très Haute Sapience ne peut l’ignorer, cela fait référence au coran d’la Mecque, qu’on appelait alcoran voilà un petit siècle.
      Coluche a exploré quelques perles du même tonneau avec sa cuisine à Jupiter, la fierté putativement alléguée des possesseurs d’un bar-tabac, et le petit père Perret avait ouvert la voie avec ses proverbes relookés

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      9 mai 2016 • 20 h 54 min
      …………………………
      Il faut savoir rester simple car tout est pur pour qui est pur.

    • — Quant à ce que ce jeune homme ait donné “la drogue du violeur” à cette jeune fille pour “profiter” d’elle, dans la citation, je n’ai pas cité ce passage du livre de Bevington :
      „„La jeune fille m’apprend la vérité
      Elle me raconta tout ce qui s’était passé, du début à la fin. Le jour de cette fête, son père était très occupé dans ses champs de blé. Il ne pouvait pas l’accompagner, pas plus que sa mère. Mais sept jeunes filles très sérieuses vinrent et les importunèrent beaucoup pour qu’ils permettent à leur fille de les accompagner. Elles dirent : “Nous irons ensemble, nous resterons ensemble, et nous rentrerons ensemble ! Nous avons de la monnaie pour nous acheter quelques friandises !”
      Les parents consentirent donc à laisser partir leur fille avec ses amies. A mesure que les boissons sucrées et les gâteaux circulaient, l’excitation grandit considérablement. On commença à faire des jeux. Des jeunes filles furent offertes pour vingt cents, on vota pour choisir la plus belle, etc… Finalement, chaque jeune fille se retrouva avec un garçon, et les couples se dispersèrent.
      Après avoir fini de manger, le compagnon de la jeune fille lui proposa de faire une balade jusqu’à la source, pour en boire un peu. Cela ne lui plut pas trop, mais elle finit par y consentir, car il lui promit qu’ils n’y resteraient que quelques minutes. Quand ils parvinrent à la source, le jeune homme lui dit : “On ne s’est pas servi de cette eau depuis un certain temps, et il se peut qu’elle ne soit pas potable. Je passe tous les jours devant cette source et j’aime bien y boire, mais le docteur m’a conseillé de purifier l’eau. Il m’a donné cette poudre pour la purifier, et je vais m’en servir.” Il lui proposa de boire la première. Ensuite, la jeune fille ne se souvenait plus de rien. Elle se réveilla le lendemain dans son lit. Elle pensa que ce jeune homme avait été très prévenant de la préserver d’une eau impure. Pendant tout le temps de son récit, elle était en larmes, et gardait la tête baissée. Finalement elle releva la tête, et dit : “Je me demande comment tout cela est arrivé ! J’ai même refusé de revoir mes meilleures amies !” Elle se couvrit les oreilles de ses mains, et s’écria : “C’est un rêve ! Qu’ai-je fait ?” Elle semblait hébétée, mais ajouta : “Je vous ai tout dit, même ce dont j’ai à peine parlé à mes chers parents, qui m’ont si noblement soutenue dans ma chute !” Elle tomba dans les bras de sa mère. Quelle scène, cher lecteur ! J’aimerais tant être capable de la décrire ! Elle dit : “Oh ! C’est un mystère !” Le père se leva et la serra dans ses bras. Il dit : “Ma fille, il n’y a pas de mystère ! Dieu a exaucé les prières de ta mère, et les miennes, en envoyant chez nous cet homme de Dieu pour découvrir la vérité !” Puis ils me demandèrent comment j’étais venu chez eux. Je leur racontai tout ce que Dieu m’avait dit, comment j’étais d’abord resté neuf jours dans les bois, puis comment j’y étais retourné soixante-treize ou soixante-quatorze heures, et comment j’avais vu le sentier, qui m’avait conduit à leur cuisine.
      Savez-vous combien de temps tout cela nous prit ? Nous restâmes plus de onze heures dans cette cuisine ! Il était près de minuit. On m’offrit donc un bon lit, et je vous avoue que je l’ai apprécié, car j’avais passé près de 303 heures sans me coucher dans un lit et sans manger ! Le lendemain matin, je me régalai avec un bon jambon de campagne au petit déjeuner ! Ils s’émerveillaient devant la grandeur de Dieu et la précision de Ses révélations.““

      Sous prétexte de purifier l’eau de la source, ce jeune homme a administré “la drogue du violeur” à cette jeune fille et a alors abusé d’elle, et lui a donné un enfant ! Ensuite, il s’est “enfui comme un voleur” en voulant éviter d’être responsable de cet enfant, étant son père biologique ! Si le frère Bevington n’était pas resté 9 jours dans un tronc d’arbre à supplier le Seigneur de lui révéler toute la vérité, cette affaire serait passée inaperçue ! Et combien d’“affaires” de la sorte se produisent dans les “églises”, en France aussi ?!??…
      — Notez aussi la responsabilité du “pasteur” qui, voulant “taper comme un sourd” sur les débits de boisonns et autres lieux de perdition où ces affaires se passent généralement, était tout-à-coup moins ardent quand il s’agissait de sa propre “église” !
      — C’est pourquoi les “églises” sont devenues des antres du péché et que le Saint-Esprit y est parti depuis longtemps ! Le seul “saint-esprit” qui y reste alors est le👿 !!!
      — J’exagère ? Vérifiez !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      12 mai 2016 • 7 h 49 min
      ……………….
      Faut être moins incisif Hervé car toute les assemblées ne sont pas forcément des antres du péché.
      J’ai croisé des assemblées où il faisait bon rester, d’autres moins.
      J’ai croisé des frères et sœurs catholiques qui sont de vraies pépites d’or tandis que chez les protestants j’ai vu aussi de vrais démons.
      J’ai croisé des hors assemblée qui sont de véritables sectes ambulantes…

      On trouvera de tout en ce bas monde mais gardons nos cœurs de tout jugement hâtif.

    • — Lis cet article, Shor L :
      http://www.latrompette.net/post/A227.eglise_organisee.htm
      , et tu verras que ce que je dis, c’est de la “gnognotte” à côté ! Le👿 sait se faire gentil quand il s’agit d’attirer les Disciples dans la mauvaise direction ! Mais il fera regarder les vrais Disciples, ceux qui pratiquent l’amour, comme durs et méchants, alors qu’ils ne cherchent qu’à prévenir du danger ceux qui se laissent berner par les attirances de ce monde qui s’est infiltré dans les “églises” !
      — Et si l’amour, ça consistait aussi à “caresser à rebrousse-poils” pour chercher à dénicher quelque “parasite” caché dans la fourrure !?… Le chat qu’on caresse ainsi n’aime pas ça, n’est-ce pas !?…
      — Je peux paraître dur et intransigeant, mais je ne cherche qu’à prévenir les autres du danger d’apostasie ! Et pour ça, je n’ai pas besoin d’être populaire, au contraire : je cherche à plaire à Dieu AVANT TOUT ! Ce que les autres pensent de moi m’est totalement secondaire ! Je suis sur le chemin étroit et resserré qui conduit à la Vie Éternelle et non sur “l’autoroute de la mort”, et je convie quiconque à en faire autant !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      20 mai 2016 • 19 h 27 min
      ………………………
      Tu sais Hervé le plus dramatique dans l’histoire ce n’est pas l’assemblée X ou Y elle même mais les doctrines qui sont prêchées et gobées par les chrétiens.

      Toi même par exemple tu te dis « hors assemblée » tout en t’en félicitant et tout en étant à Christ mais pourtant tu es en communion à certaines assemblées que tu condamnes car tu as épousés des théologies de démons telles que cette histoire de millénium à venir fer de lance du dispentionnalisme protestant.
      Mine de rien « sortir du milieu d’elles » ne veut strictement rien dire si tu ne fais pas toi même un travail de déminage en profondeur de tout ce que l’églisianisme t’a appris de fallacieux car sortir physiquement de ces milieux sans en sortir spirituellement c’est participer aussi à leur péché et à leur condamnation.

    • „„tu as épousés des théologies de démons telles que cette histoire de millénium à venir fer de lance du dispentionnalisme protestant.““
      — Es-tu vraiment sûr que l’Enlèvement de l’Église de Christ avant la Grande Tribulation soit une doctrine de démons, Shor L, si c’est ce que tu veux dire en parlant de la doctrine du Millénium ? Car soit tu ne parles pas franchement, soit j’ai un “léger” doute au sujet de ce que tu veux dire réellement !
      — L’Enlèvement de l’Église de Christ fait en ce moment “les gorges chaudes” des “prophètes” de tout poil ! Les uns disent qu’il aura lieu avant la Grande Tribulation, d’autres disent qu’il se produira au milieu, d’autres disent qu’il aura lieu à la fin…:-/ ! Seulement la Bible dit bien qu’il y a une IMMINENCE de cet Enlèvement qui fait qu’on ne peut pas en prédire la date d’aucune manière ! Car si la Grande Tribulation commence avant l’Enlèvement, il suffit d’y ajouter 3,5 ans ou 7 ans après qu’elle soit commencée pour savoir la date de l’Enlèvement… Or, ce n’est pas le cas car sinon pourquoi la Bible parlerait-elle de l’IMMINENCE de cet enlèvement qui peut se produire soudainement, à n’importe quel moment choisi par Jésus-Christ : il peut se produire la seconde qui vient, comme la minute, l’heure, le jour, la semaine, le mois ou l’année ?!??… “Va savoir”…
      — Et puis, au sujet des Protestants (ceux qui protestent réellement !)… il y en a qui sont de vrais frères en Christ, tout comme dans n’importe quelle dénomination ! Et ceux-là, tu ne les trouveras pas parmi les “chouchous” du “pasteur” car ils le gênent terriblement ! Au contraire, tu les trouveras près de la porte, prêts à sortir, s’ils ne l’ont pas déjà fait !
      — Alors, avant de certifier que ce que les Protestant pensent est une doctrine de démons, tu ferais mieux d’interroger le Seigneur comme je le fais, ne crois-tu pas !?…
      — De plus, il y a longtemps que je ne regarde plus à la dénomination pour savoir si un Disciple est vraiment mon Frère en Christ : j’interroge directement le Seigneur Lui-Même ! De plus, à une rencontre (même sur Internet), il y a un témoignage qui résonne dans le cœur…
      — Ne confondrais-tu pas l’Enlèvement des croyants «qui rencontreront le Seigneur SUR LES NUÉES» et le Véritable Retour en Gloire du Seigneur «avec tous Ses saints» (En effet, si le Seigneur revient en Gloire avec tous ses saints, c’est qu’ils auront été enlevés avant, non !?…) ? Beaucoup confondent les deux, hélas…😥 !
      — Je t’invite à rechercher ces affirmations dans la Bible car ça y est écrit !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      25 mai 2016 • 14 h 40 min
      …………………
      Ai je parlé d’enlèvement ?
      J’ai parlé du «Millénium à venir» qui est une doctrine de démons, tandis que la Bible parle de « 1000 ans » qui ont commencé au moment où Satan est lié.
      Or Satan fut lié dès la croix du Christ car lié(deo) veut dire être sous l’autorité d’un tiers donc soumis à Christ, fut placé sous la domination de Christ

      Tu as un soucis avec mes écrits maintenant ?
      Sinon relis correctement.

  6. C’est décidément très en vogue cette histoire de complémentarité , sans s’opposer ,et pourtant….il y a des dérives sur des points de doctrine essentiels qui ne peuvent souffrir le moindre compromis .

    L’article reste évasif et ne nomme rien avec précision …

    Ils sont en train de céder de plus en plus aux courants actuels du ‘ dialogue’ , de ‘ l’échange mou avec compromission ‘ …..etc..

    Certains pasteurs habiles , lancent des courants de fonctionnement ,comme Karl Lagerfield lance le courant de la mode et les tendances ………….

    L’église protestante Suisse , comme beaucoup d’autres est ‘ Fashion victim ‘ !!!!

    • @Marie-Vic
      « L’église protestante Suisse , comme beaucoup d’autres est ‘ Fashion victim ‘ !!! »
      Je crois qu’en se customisant, elle espère pécho les quelques djeuns qui sont encore le cul entre deux bancs de temple ; les barbons qui constituaient l’essentiel des troupes meurent ou gâtisent que c’en est une épidémie, et, face à telle défection, l »invocation à Guillaume Tell n’est d’aucun secours.

    • A Fil :

       » Gâtisent que c’en est une épidémie » ….au point ;

      Qu’ils en viennent à appeler les oppositions scripturaires fondamentales ,des  » couleurs  » différentes…Z’ont été chopés par l’esprit ‘ Picasso’ et vont finir par un évangile d’influence cubiste , fait de morceaux accolés de ci , de là ……comprendra qui pourra . Waouh !
      Qu’ils travaillent à  » jeter des ponts  » pour rejoindre l’autre dans ses  » différences  » ….Yaouh !
      Qu’ils veulent  » rassembler  » et  » fédérer » les contraires ….et ça .,..fallait tout de même y penser , le pondre , et le faire ..!..C’est effectivement , totalement inédit …dans l’absurde .
      Qu’ils oeuvrent à  » l’unité  » …..sans parler des fondamental de la doctrine ( dont il me semble qu’elle vient tout droit ,en direct de Christ …..), sans évoquer donc les fameuses différences car , accrochons nous : – elles divisent …..Mais dites – moi , c’est Yech qui va être absolument comblé et honoré de cette démarche du  » – Ne nous fâchons pas  » !!!!

      Hics..Ils sont en train de devenir immuno- déficients , et avec le prince des mouches tsé-tsé …qui vole dans leurs parages , ils sont bons pour un sommeil profond ,style : la belle au bois dormant , mais puissance mille !

      La fin de l’histoire suivra la tendance initiale ; ils passeront alors aux collages improbables et là : ce sera  » Guernica  » ,sur le fond, sur la forme, et ……en répercussion !!!!.

      Ne nous fâchons pas qu’ils disaient ………

    • Je voulais écrire :  » sans parler des fondamentAUX » et pas des fondamental….

    • @Marie-Vic
      18 avril 2016 • 22 h 24 min
      ……….
      Excellent, j’ai bien ri !

    • A SHOR : Hi Hi….! Àaaah l’esprit picasso cubiste evangelique…..c’est unconcept !!! Une difference tout de meme : _ Picasso a eu une periode dite rose , une periode dite bleue, mais si les Picasso evangeliques persistent dans leur destructuration qui se veut structuree et structurante,ils connaitront ( apres leurs tatonements et leurs flous  »  »artistiques »…), une periode dite…..noire !!! Celle ou le reveil du profond sommeil ne se fait pas par un baiser du prince charmant…… SOUHAITONS LEUR de rapidement changer d’histoire et d’inspiration …..

  7. Allez-y! Créez des mouvements et encore des mouvements! Le protestantisme s’étiolle jusqu’à ce qu’il se retrouve à 4 pelés et 2 tondus! Quel mouvement verra un vrai rassemblement unissant tous les chrétiens? Un oecuminisme créant la super église?

    Il n’y a que 2 conditions essentielles à un rassemblement oecuminique favorable:
    – Affirmer que Jésus seul est le médiateur entre Dieu et les hommes. Il est le roi des rois et Seigneur des seigneurs. Il est Dieu et doit être adoré en tant que tel!
    -La Bible est la parole de Dieu et la seule référence à notre foi. Tout ce qui voudrait se greffer et être ajouté à la foi chrétienne considérant sa parole comme insuffisante doit être exclu.

    Ainsi, vous l’aurez compris, un oecuminisme chrétien est acceptable uniquement si ces deux conditions sont réunies. Une foi centrée sur Jésus et Sa Parole comme repère essentiel. Cela évitera les dérives.

    • — Il y en a déjà un, Boucer : l’Église de Jésus-Christ telle qu’Il la bâtit Lui-Même ! Inutile d’en inventer un autre, sinon tu ne ferais qu’ajouter à la confusion déjà présente !
      — Soit on appartient à Christ, soit on appartient au monde : il n’y a PAS de “juste milieu” !
      — Alors ? À Q(q)ui tu appartiens ? Le reste n’est que “calembredaines” sans valeur aucune !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :