Paul Ohlott et Saïd Oujibou, co-animateurs de la 2ème Fête Nationale de l’Evangile !

La 2ème Fête Nationale de l’Evangile…. c’est déjà dans 3 mois ! Et l’événement promet de ne pas être triste ! Afin de co-animer ce rendez-vous majeur en France,…

PaulOhlott-SaidOujibou…le pasteur-journaliste Paul Ohlott et l’évangéliste-humoriste Saïd Oujibou essaieront de se partager « équitablement » le micro et de respecter le timing… sous l’étroite surveillance de l’évangéliste Remy Bayle !

LIRE LA SUITE…



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Paul OHLOTT, Religions, Saïd OUJIBOU

Tags:, , , , , , ,

102 réponses

  1. Mazal tov et bonne fiesta …. je pense que pour ce genre de manifestation ..coincés s’abstenir ..

  2. « Paul et Saïd ….essaieront de se partager « équitablement » le micro et de respecter le timing »

    Vous pouvez garder cette position sur la photo et tenir le micro,
    sans avoir besoin de vous le partager; le timing sera respecté :
    ne trouvez-vous pas ?

    « Paul et Saïd ont co-écrit un livre ………: « Fier d’être Arabe et Chrétien ». »

    Co-écrivains « Fier d’être Arabe et chrétien »
    Mais Paul Ohlott, je ne vous voyais pas Arabe …Je suis bien étonné !
    ===> Partagez-vous donc la dévise : Liberté Egalité, Couscous ?

    ===> Y aura-t-il du Couscous avec la sauce de Mshoui à cette fête ?
    A la place de Couscous, la République française a mis Fraternité ;
    ne manquez pas à faire preuve de fraternité en prévoyant le Couscous.
    (j’attends la réponse ;
    si OUI, je m’inscris tout de suite…
    si Non on verra….)
    J’assume ma gourmandise ! ! !

    A bientôt autour du Couscous !

  3. Comment se fait-il qu’on n’a jamais vu au frontispice d’une église une annonce comme celle là: « venez nombreux pour la venue du père Untel qui va célébrer une messe nationale ! ».
    Réponse : parce que la spiritualité sacramentelle ne se prête pas au culte de la personnalité, si ce n’est celle de Jésus.

    Dans l’univers protestant, en l’absence de cette foi qui confère le pouvoir de discerner le corps du Christ et de fonder sa vie spirituelle sur les éléments objectifs que sont les sacrements, c’est le règne de la subjectivité qui s’instaure, et cela conduit au culte de la personnalité, qui est la version psychique de la loi du plus fort.

    Ainsi, vous reprochez aux catholiques de s’adonner à l’idolâtrie parce que vous ne voyez pas la différence entre un objet de piété et une idole de l’antiquité païenne, mais vous ne réfléchissez pas au fait que le manque de discernement vous amène à détourner votre esprit du corps de Dieu pour le diriger vers la personne du pasteur.

    La dernière fois que j’ai assisté à un culte évangélique, c’était dans l’église de ma soeur, et cela m’a fait tout drôle de voir qu’il s’achevait sur le prêche du pasteur, moi qui ai l’habitude de la Messe qui s’achève par la communion au corps du Christ. Je me suis dit « ainsi, cet homme est Dieu à la place de Dieu! »

    Certains parmi vous perçoivent cette difficulté, et se détournent de l’expression communautaire de la foi pour faire Église tout seul, en se disant « ainsi je garderai mon église dans la pureté, elle ne sera pas corrompue comme les autres ». Ils parachèvent ainsi l’oeuvre de sacralisation de l’individualisme à laquelle conduit naturellement la libre détermination du vrai et du faux, cette tradition instaurée par la Réforme.
    Cela aussi est vanité et voie sans issue.

    On le constate sur ce site: vous aimeriez vous aimer mais c’est impossible puisque vous êtes condamnés à la rivalité doctrinale.
    Pour que l’amour fraternel s’épanouisse, lui qui seul est absolu, il faut la paix doctrinale dans le repos sacramentel.

    La vérité ne s’invente pas mais se reçoit.
    On ne peut la détenir mais on peut être détenu par elle.
    La première qualité pour cela est celle de la modestie, cette pauvreté de cœur par laquelle il est dit que le Royaume de Dieu est à nous.
    Or, avec le libre examen, la privatisation de l’Alliance et l’individualisme sacré, il est structurellement impossible d’être modeste.
    En effet la modestie se travaille par l’obéissance, et l’obéissance suppose une autorité légitime à laquelle se soumettre.
    Or dans la spiritualité protestante, à fortiori néo protestante, il est interdit d’obéir, donc d’être modeste, donc de recevoir en héritage le Royaume de Dieu.
    Cela se vérifie par une chose aussi simple que caractéristique: l’hostilité envers Marie, figure de l’obéissance.
    Ne pensez vous pas, en effet, que celle qui enfanta le Verbe par la foi d’abord et par la chair ensuite, et qui fut appelée pleine de grâce par Gabriel, fut dotée de tous les charismes en surabondance ? Mais elle a consenti à demeurer dans l’ombre par ordre de Dieu, afin que brilla par dessus tout sa sainte modestie.

    Ainsi, les chrétiens bibliques témoignent d’un vrai désir de sainteté, mais ce désir ne peut être comblé car le chemin de la pauvreté spirituelle leur est barré.
    Ce matin, par exemple, je découvrais Paul Washer. Je me disais « ouah, cet homme a tout d’un saint! ». Malheureusement, il lui sera impossible de parachever sa sanctification, car pour cela il faudrait que, à l’exemple de tous les saints catholiques, il porte la croix de l’obéissance à l’autorité hiérarchique et soit broyé par elle. Pour cela surtout, il faudrait qu’il accueille dans sa vie le trés doux et humble Jésus Eucharistie! En effet, la hiérarchie n’a d’autre sens que de le servir lui, et de reproduire dans le peuple l’unité qu’il y a dans le pain.
    Quel potentiel gâché ! Mais c’est de notre faute à nous les cathos. Jésus avait prévenu :  » si les disciples ne parlent pas, les pierres crieront! ».

    Ainsi, la modestie, reine des vertus, ne se prêche pas avec effets de manche et sono débridée.
    À la manière pentecôtiste, on peut prêcher la gloire, la victoire, l’onction, le triomphe, ou encore le jugement, la colère et le châtiment, mais pas la modestie.
    Ce serait un contre sens.
    Pour cela, il faut se tenir avec Élie sur le sommet du mont Carmel à écouter la voix de fin silence ou Dieu se fait entendre.
    En toute vérité, la modestie ne peut se dire avec des mots. Elle ne peut être prêchée que par le Christ dans la kénose eucharistique, par laquelle il donne l’exemple silencieux de l’abaissement et du don.

    • « Dans l’univers protestant, en l’absence de cette foi qui confère le pouvoir de discerner le corps du Christ et de fonder sa vie spirituelle sur les éléments objectifs que sont les sacrements, c’est le règne de la subjectivité qui s’instaure, et cela conduit au culte de la personnalité, qui est la version psychique de la loi du plus fort. »

      Vous pointez ( maladroitement ) du doigt une « dérive » parmi tant d’autres de la chrétienté charnelle tout en omettant malicieusement de rappeler que dans le Catholicisme certains papes et certaines figures célèbres « de l’histoire des saints » ont non seulement été l’objet d’un culte de la « personnalité  » (padre Pio, mère Thérésa, Jean Paul 2…) mais depuis leur canonisation ont été statufiés et aussi priés ce qui a davantage les allure d’un culte (des morts qui plus est) que l’engouement certes très déplacés et inutile pour certaines figures évangéliques; De plus n’oubliez pas que chez vous sans prêtre point de sacrements ce qui met donc ce serviteur au centre même de la célébration par son importance alors que selon l’apôtre Pierre le sacerdoce est universel en chrétienté « vous êtes tous sacrificateur ».
      Pour ceux qui ont cru et reçu le Seigneur par la foi en sa Parole le clivage et l’opposition Catholicisme vs Protestantisme n’a pas d’importance, les dérives des deux institutions sont innombrables et la plus ancienne pourrait même donner des leçons à la plus jeune.

      L’élément objectif véritable « c’est Christ en nous l’espérance de la gloire » par la foi en son Nom et rien d’autre, vous le voyez dans les sacrements? Comment ? par votre foi , nous le voyons dans sa Parole et le recevons par sa Parole par la foi et d’où vient la foi?

      « La foi vient de ce que l’on entend ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu . »

      Se nourrir du Christ et vivre par Lui c’est se nourrir et s’abreuver à sa Parole qui devient Esprit et Vie dans le cœur de ceux qui la reçoivent avec un cœur honnête.

    • « Cela se vérifie par une chose aussi simple que caractéristique: l’hostilité envers Marie, figure de l’obéissance »

      Nous ne sommes pas hostile à la figure de Marie et à sa foi remarquable mais a ce que la Tradition en a fait ALORS que les apôtres du Christ et les premiers Chrétiens n’en firent jamais autant se contentant parfaitement du Christ en eux , au milieu d’eux et à la droite de Dieu , son obéissance est certes exemplaire mais nous nous contenterons d’imiter sa foi et sa soumission en Celui-là Seul qui en est digne.

    • Le Fruit de l’Esprit qui contient la bénignité ne dépend pas de ‘l’Eucharistie » mais de la présence de l’Esprit Saint en nous et la soumission à son action:

      Galates « 22Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses.… »

    • Notre sanctification c’est Le Christ:

      Hébreux 10
      …10C’est en vertu de cette volonté (de la volonté de Dieu)que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes (les fois).

      Ephesiens:

      Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux!
      4 C’est en lui qu’il nous a choisis dès avant la création du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,
      5 nous ayant, dans son amour, prédestinés à être ses fils adoptifs par Jésus-Christ, selon sa libre volonté,
      6 en faisant ainsi éclater la gloire de sa grâce, par laquelle il nous a rendus agréables à ses yeux en son [Fils] bien-aimé.
      7 C’est en lui que nous avons la rédemption acquise par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,
      8 que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence,
      9 en nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le libre dessein que s’était proposé sa bonté,
      10 pour le réaliser lorsque la plénitude des temps serait accomplie, à savoir, de réunir toutes choses en Jésus-Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.
      11 C’est aussi en lui que nous avons été élus, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté,
      12 pour que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui d’avance avons espéré dans le Christ.

    • « le très doux et humble Jésus Eucharistie »

      L’ennui c’est qu’il est la propriété exclusive de l’Eglise Catholique et distribué exclusivement par la prêtrise Catholique aux seuls Catholiques , le Christ que nous connaissons n’appartient à personne n’est enfermé nulle part et peut être reçu par tous ceux qui croient en son Nom en toute simplicité de foi:

      Jean 1

      12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom.

      13 Ils ne sont pas nés du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu.

    • « la hiérarchie n’a d’autre sens que de le servir lui… »

      Malheureusement l’histoire de votre église démontre combien la « hiérarchie » a pu être au contraire à son seul propre service, allant ainsi jusqu’à vendre ses « indulgences » pour la construction de ses palais. Je crois que vous êtes aveuglé dans votre foi en elle pour ne pas le voir. Une hiérarchie idolâtrée qui a pris la place du Saint-Esprit dans la direction des croyants et des assemblées, comme il en est aussi dans tous les groupes sectaires de toutes autres tendances.

      Que le Seigneur vous ouvre les yeux sur cette croyance fort peu évangélique en la vertu sublimée d’une telle « hiérarchie » religieuse…

    • Benoit , juste une toute petite mise au point : les chrétiens de ce site , pour beaucoup , sont loin d’être la représentation de tous les chrétiens , je parle de ceux qui montre par leur commentaires qu’ils sont querelleurs , orgueilleux , qui pensent tout savoir . Je ne vais pas vous dire que tous les chrétiens évangélique sont des exemples de paix , d’amour etc , etc … car , hélas ce n’est pas le cas , déjà nous ne sommes que des humains et même si nous faisons des efforts , si la plupart des chrétiens se repentent et demandent pardon nous commettons des erreurs , mais pour la majorité des chrétiens le plus important est de servir le Seigneur , il n’y a pas de rites ni de « coutumes  » dans un culte parce que ce culte est pour le Seigneur pas pour que ça fasse joli . Jésus enseignait en toute simplicité , est ce qu’une seule fois il a recommandé de prier quelqu’un d’autre que son Père céleste , est ce qu’une seule fois il a dit de s’adresser à ceux qui avaient précédé les disciples dans la foi , bien sûr que non et c’est sur Jésus que nous batissons notre foi et sur lui seul

    • « La vérité ne s’invente pas mais se reçoit.
      On ne peut la détenir mais on peut être détenu par elle. »

      Pourtant paradoxalement vous la maintenez « captive » en affirmant la détenir vous seuls au travers de l’administration exclusive des sacrements, ainsi on ne peut « recevoir  » réellement le Christ selon vous qu’au travers de l’Eucharistie alors que toute L’Ecriture proclame que c’est par la Foi en son Nom et en Sa Parole.(son Nom est PAROLE de Dieu).
      Qui plus est seuls les prêtres dument ordonnés ont le « pouvoir » de faire descendre « le Christ  » dans les éléments ce qui rend les croyants totalement dépendants de leur « sacrificature » en contradiction avec les Ecritures encore une fois puisque tous sont sacrificateurs et tous selon l ‘épitre aux Hébreux ont libre accès à la Présence même de Dieu par le précieux Sang de Jésus-Christ versé une fois pour toutes les fois.

    • Benoit
      17 avril 2016 • 7 h 37 min

      UN PARFAIT DISCOURE RELIGIEUX QUI SE TIENT MAIS EST ENFERME DANS VOTRE MENTAL ABUSE .

      Avec en sus l’orgueil religieux de celui qui pense être au dessus des autres par sa religion qu’il considère comme juste parfaite unique et seul moyen d’atteindre le salut .

      L’Arrogance du religieux est unique et repérable à mille lieux à la ronde😉

      Relisez donc ce que Jésus expliquait par parabole sur un pharisiens qui méprisait un publicain dans la repentance ….!

      Luc 18.9. Il dit encore, à l’adresse de certains qui se flattaient d’être des justes et n’avaient que mépris pour les autres, la parabole que voici :

      10 « Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l’un était Pharisien et l’autre publicain.

      11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui–même : “ Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;

      12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j’acquiers. ”

      13 Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : “ Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis ! ”

      14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l’autre non. Car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé. »

    • Pas sur qu’enfermés dans le silence, on le fasse connaitre!
      Il y a un temps pour tout……..
      Pardonnez leur d’avoir une foi vivante et d’etre des communicants!!!

  4. Bonne préparation , bon en plus des gros travaux de l’église ça fait beaucoup , soyez bénis dans cette deuxième édition

    • Á Catherine!!

      Je te cite: « la plupart des chrétiens se repentent et demandent pardon nous commettons des erreurs , mais pour la majorité des chrétiens le plus important est de servir le Seigneur , il n’y a pas de rites ni de « coutumes » dans un culte parce que ce culte est pour le Seigneur pas pour que ça fasse joli . »

      Or tu continues á rejeter ce que je t’ai dit sur les poissons, tu ne l’as pas arraché de ta porte.
      Mais bon, si tu dis que c’est pour que ca fasse joli, alors continues, la derniere fois tu écris que
      la chance d’avoir un poisson est contestée, je pensais que tu t’étais repentie, mais apparemment non.

    • David , si tu avais bien lu ce que je t’ai dit , je n’ai pas et n’aurai jamais de poisson ni sur ma porte ni sur le coffre de ma voiture mais pas pour les raisons que tu m’as avancé , c’est juste que , maintenant , beaucoup de gens savent que celui qui a un poisson sut sa voiture est chrétien , mais si , un jour , ça peut arriver à tout le monde , on n’est pas bien et qu’on se met en colère parce que l’on nous a fait une queue de poisson , même si cela ne devait arriver qu’une fois ce serait une fois de trop car ce serait un contre témoignage , donc pas de poisson .

    • Á Catherine!
      Je t’ai fait marcher!🙂

    • je me suis un peu doutée quand tu m’as parlé de repentance ce n’est pas trop ton genre , mais , sait on jamais😀

  5. Le partage du gâteau : A combien l’entrée ?

  6. Bonjour, et merci pour vos réponse, qui ne sont pas trop aggressives.

    Je relève trois élements de malentendu entre catholiques et protestants:

    1)La confusion entre les termes « Ecriture » et « Parole ».
    Est elle juste?
    Est ce que dans la vie nous confondons ces deux termes?
    Est ce que les hagiographes parlent de la Bible dans ces passages:
    -« la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’un glaive à deux tranchants. Nous aurons à lui rendre des comptes » (épitre aux hébreux)
    -« ta parole, Seigneur, se dresse dans les cieux » (psautier).
    -« alors que la nuit en était au milieu de son cours et qu’un silence paisible enveloppait toute chose, ta Parole puissante s’élança de ton trône royal » (sagesse de Salomon)

    2) l’absence de prise en compte du corps de Jésus. Pourtant l’Incarnation est the message de l’Evangile! Est ce que pour vous c’est juste un évènement du passé, privé de conséquences depuis que Jésus est monté au ciel? Vous parlez de Jésus mais il semble que c’est un Jésus abstrait, idéal, qui n’a pas de consistance sur la terre!

    3) ce troisième point est en relation directe avec le second: l’absence de prise en compte de la dimension irréductiblement communautaire et sociale de l’Alliance. Vous revendiquez une relation « personnelle » avec Dieu. C’est trés bien, mais celle ci doit être inclue dans un contexte ecclésial pour être parfaite, exactement comme le mariage présente cette différence avec le concubinage qu’il est ratifié socialement. Sans cette inclusion, votre relation avec Dieu n’est plus personnelle, mais privative et, en fait, fusionnelle.
    En réalité, vous cédez à la facilité, et il vous est loisible ensuite de passer au crible l’Histoire longue et complexe de l’Eglise catholique pour la discréditer.

    • C’est que vous ignorez que nous voyons aussi le rassemblement de nous mêmes (ensemble) et notre communion comme un corps constitué, le corps de Christ dans une réelle inter dépendance même si tous ne sont pas éclairés sur ce fait spirituel, nous ne sommes pas à nous seuls le corps de Christ visible mais une partie de ce corps sur la terre . Christ en nous témoigne de notre attachement au mystère de l’Incarnation et à sa matérialisation, nous ne pouvons vivre la réalité du corps en ignorant les autres membres auxquels nous sommes spirituellement rattachés. Certes il y a des électrons libres et plus qu’ailleurs revendiquant une espèce de vie spirituelle fondée uniquement sur leur lecture de la Parole de Dieu et sans le rapport nécessaire aux autres dans la communion, mais ce n’est qu’une des dérives parmi tant d’autres qui pourrait se comparer aux ermites du Catholicisme fuyant les relations humaines par peur d’être entachés par elles dans une vision de la pureté faussée par de mauvaises expériences ou une trop haute opinion d’eux mêmes.

      « est-ce que les hagiographes parlent de la Bible dans ces passages:
      -« la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’un glaive à deux tranchants. Nous aurons à lui rendre des comptes » (épitre aux hébreux) »

      Oui , car la Parole écrite ‘ »logos » peut devenir « rhéma »,vivante en (pour)celui qui s’y attache et la tient pour véritable et cela par l’action du Saint Esprit qui a été envoyé pour nous conduire et nous éclairer dans toute la Vérité en rendant vivante en nous cette Parole à laquelle nous nous abreuvons et dont nous nous nourrissons , c’est ici l’œuvre de Dieu La Parole pain vivant descendu du ciel devenant nourriture si nous la recevons avec foi, quand le Christ nous commande de le manger sa chair et prend le pain comme symbole de cet acte c’est bien de manger « la parole de Dieu qu’il s’agit » , de la recevoir comme un aliment spirituel pour des êtres spirituels et en l’occurrence d’être associés à sa mort sur la croix que le pain rompu et le vin versé symbolisent au moment de la cène et communiquée sous une forme comestible que nous « intériorisons  » de la sorte, en effet c’est la mort de Jésus en nous et sa vie en nous qui font la vie Chrétienne mais ces choses saintes sont reçues par la foi découlant « de la prédication de la croix », car sans prédication qui comprendrait ce que le pain et le vin représentent?

      Comment avez cru? dira l’apôtre Paul aux Galates , « en pratiquant la Loi ou en écoutant avec foi? »
      Or la foi vient de ce que l’on entend et ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu.

      « Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

      Personnellement j’ai goûté à plusieurs reprises la puissance de la Parole écrite vivifiée par L’Esprit Saint au point que les promesses qui y étaient contenues sont devenues réalité en moi, réalité du pardon de mes péchés et de ma justification par pure grâce en Christ, réalité de la victoire sur la puissance du Péché et le diable , réalité du Corps de Christ dans la communauté …

      2 Corinthiens 3
      …5Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. 6Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.

       » vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira…En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.…36Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.… »

      « Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce. (Colossiens 3:16) »

      « Col 2,6 Continuez donc à vivre dans le CHRIST JESUS, le Seigneur, tel que nous vous l’avons transmis. (par l’enseignement et la prédication avec autorité)
      7 Soyez enracinés et soyez édifiés SUR LUI, soyez affermis dans la foi telle qu’on vous l’a enseignée, soyez débordants d’action de grâce. « 

  7. En vérité si vous commencez à penser que le Christ n’est pas qu’une idée dans nos têtes, mais une vraie personne qui a une consistance propre sur la terre parce qu’elle y réside par le moyen de l’Eucharistie et du peuple qui l’offre et la consomme, si vous commencez à conjuguer l’incarnation du Verbe au présent et non plus seulement au passé, alors il est possible que votre regard sur les réalités spirituelles commence à changer, et que vous n’envisagiez plus le christianisme ni la « religion » de la même manière.

    • Pour ma part le CHRIST vivant en moi par son Esprit est bien réel et agissant confirmant par son action dans mon cheminement à sa suite la vérité absolue et pratique de sa Parole.
      Je me réjouis de ce que grâce à LUI et à son œuvre rédemptrice parfaite mon nom soit inscrit dans le Livre de Vie mais aussi d’être capable de mener par Lui une vie sainte conforme à sa volonté, à Lui Seul soit la Gloire.

    • Robert M, merci pour ce beau témoignage de votre expérience de lecture de la sainte Bible.
      Cependant, il me semble que ce type d’expérience n’est pas exclusif à l’Evangile et aux chrétiens. Je suis sur qu’un juif avec la Torah ou un musulman avec le Coran pourraient en dire autant, et même un hindou avec les Upanishads ou n’importe qui avec une oeuvre profane qui l’a particulièrement touché.
      Un musulman me disait la même chose que vous au sujet de la « rhéma » bien que sans employer le mot: la lettre du Coran devient vivante et efficace lorsqu’elle est lue dans les bonnes conditions.

      La véritable originalité de la nouvelle Alliance, ce qui distingue absolument et immédiatement le christianisme des autres propositions religieuses, c’est les sacrements et ce qui est engendré par eux, c’est à dire l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique (et visible et romaine).

      Si vous avez le sens de l’Eglise, comment pouvez vous ne pas souffrir de son atomisation et ne pas avoir le désir de son unité RÉELLE?

      J’apprécie votre compréhension de la sainte Cène cependant, pensez vous qu’elle rende compte des paroles du Christ sur le pain de vie relatées dans l’Evangile selon saint Jean? Le Christ insiste sur le fait que son corps soit réellement une nourriture. Les juifs en étaient tant choqués qu’ils se détournaient de lui.
      Avec une telle approche, est ce que vous n’annulez pas la substance de l’incarnation? Le Christ a dit qu’il serait avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps. Si c’est simplement de manière idéale, en étant dans le coeur des croyants comme les agents des pompes funèbres consolent la famille du défunt en disant « les morts continuent de vivre dans nos souvenirs », est ce qu’il ne s’est pas un peu moqué de nous?
      Le Christ a comparé le pain de son corps à la manne du désert. Or, la manne était une vraie nourriture matérielle. Si la nourriture matérielle est changée par une autre symbolique, est ce qu’il y a vraiment progrès? Je pense plutôt qu’une personne impartiale dirait qu’entre une vraie nourriture matérielle et sensible qui descend du ciel miraculeusement chaque matin et un rite symbolique, on passe du mieux au moins bien.
      Mais cela n’est pas le cas, puisque le don de Jésus est une nourriture à la fois sensible et spirituelle. Elle est son vrai corps, son vrai sang, sa vraie âme et sa vraie divinité donnés sous les apparences sensibles de la matière. Celui là voit qui a la foi.
      La lettre aux hébreux parle de la Loi comme de l’ombre des réalités à venir.
      Or, si la Cène n’est qu’un symbole qui remplace le symbole du repas pascal juif, on ne passe pas de l’ombre à la réalité, mais d’une ombre à une autre.
      Passer de l’ombre à la réalité signifie qu’on passe du symbole au sacrement.

      En vérité la tradition scripturaliste protestante ne fait qu’affadir et banaliser la parole de Dieu. Pour quelle raison? Par manque de foi. Pourquoi manque t-on de foi? Par manque d’amour. En effet, qu’est ce qui fait qu’on préfère un symbole à un sacrement si ce n’est le manque d’amour? Qu’est ce qui fait qu’on préfère une Église invisible à une autre visible si ce n’est le manque d’amour? Qu’est ce qui nous rend indifférent au corps du Christ, nous orientant vers un Christ idéal et suggestif au lieu du Christ réel, si ce n’est le manque d’amour? Qu’est ce qui fait qu’on préfère l’Ecriture à Dieu, un verbe écrit et muet à la Parole vivante et incarnée si ce n’est le manque d’amour?

    • NON milles fois non , l’esclavage du Péché n’a été brisé que par l’œuvre du Christ sur la croix et notre identification à cette œuvre, c’est parce que le Seigneur Lui-même m’a parlé m’ouvrant les yeux davantage sur la puissance de son œuvre que cette Liberté me fut communiqué, cela n’existe ni dans l’Islam ni dans le Judaïsme qui n’offrent que le recours de la Loi pour tenter de contenir ou contre carrer la puissance du Péché vainement (si vous connaissiez le contenu de l’épitre aux Romains vous sauriez pourquoi).

      Cette révélation n’est offerte qu’à ceux qui appartiennent au Christ :
      « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifiés la chair avec ses désirs et ses passions »
      ce n’est pas le produit d’une discipline basée sur une loi morale mais le produit de la foi en son œuvre , chose qui n’est communiquée que par le Saint-Esprit EN UN INSTANT.
      Les Juifs , les hindous et le Musulmans réfutent l’œuvre de la croix et ne peuvent donc être à son bénéfice , la foi de Dieu vient de la Parole de Dieu révélée en Christ; Je ne comprend pas que vous puissiez mettre sur le même plan LOI et Grâce comme si quelqu’un pouvait espérer être jamais libéré par une quelconque loi de la servitude du Péché alors que Seul le Fils à ce pouvoir:

      « Si donc le Fils vous affranchit vous serez réellement libre ».

      Les religieux dont la vie est toute fondée sur la pratique de la Loi (ou d’une suite de lois) ne peuvent être libérés par elle , c’est tout le sujet de l’épitre au Romain qui élève l’œuvre du Christ comme accomplissement de la Loi par sa mort propitiatoire pour tous, mais encore faut il avoir la foi en cette œuvre, ce qui n’est ni le cas des Juifs pratiquants, ni des Musulmans, ni des hindous.

      IL ne s’agit pas de lire un livre saint quelconque dans de « bonnes conditions » pour y atteindre mais d’être mis en contact par le Saint-Esprit Lui-même avec la réalité des souffrances du Christ en croix , de sa mort et de sa résurrection COMME il est écrit:

      « 13Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera (communiquera) les choses à venir. 14Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera (communiquera).… »

      Vous écrivez:
      « La véritable originalité de la nouvelle Alliance, ce qui distingue absolument et immédiatement le christianisme des autres propositions religieuses, c’est les sacrements et ce qui est engendré par eux, c’est à dire l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique (et visible et romaine). »

      C’est LA PAROLE révélée qui est sacrement pas ses symboles, ainsi le baptême ne sauve personne mais la fois en la mort du Christ et notre association SPIRITUELLE à ce fait nous mettent au bénéfice des effets de sa mort concrètement , c’est pourquoi il faut croire dans son cœur puis confesser de sa bouche (quoi? La Parole de Dieu) pour parvenir au Salut, c’est pourquoi il faut se faire baptiser en conscience pour entrer dans la réalité de ce que ce signe implique:

      1 Pierre 3

      « 21Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais L’ ENGAGEMENT d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, »

      Romains 6
      …2Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? 3IGNOREZ-VOUS que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés? 4Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.… »

      Ces deux passages prouvent que la connaissance spirituelle du fait est essentielle pour être au bénéfice des effets de l’œuvre de la croix, mais que le baptême en lui-même ne fait que symboliser l’ensevelissement et la Résurrection , la réalité est en Christ, si la personne qui se fait baptiser ignore la réalité révélée du Christ crucifié et Ressuscite elle n’a fait que prendre un bain.
      De même ceux qui ne sont pas en contact avec la Parole du Christ et plus précisément la prédication puissante de la croix ne peuvent saisir les réalités spirituelles que couvrent le pain et le vin, pour eux ils restent des simples aliments.

      C’est la Parole de Dieu qui est sacrement et la foi en celle-ci!

      « Marc 16
      …15Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16Celui QUI CROIRA et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne CROIRA PAS sera condamné.

      HEBREUX 11:

       » 6Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il EST LE REMUNERATEUR de ceux qui le cherchent. »

      J’ai su que mes péchés étaient pardonnés bien avant mon baptême parce que le Saint-Esprit m’avait convaincu de cela en me montrant le Christ crucifié pour moi, ce jour fut pour moi le ciel sur la terre et une joie céleste sans pareille, c’est par la suite bien après que je témoignais publiquement par mon baptême de ma foi en ce fait et de ma volonté de le suivre et d’être pleinement associé à Lui, de faire un avec Lui pour renaître avec Lui (ce qui était déjà le cas spirituellement).

    • « Si vous avez le sens de l’Eglise, comment pouvez vous ne pas souffrir de son atomisation et ne pas avoir le désir de son unité RÉELLE? »

      Elle est réelle pour Dieu qui regarde au cœur et non aux apparences, le Corps de Christ ne se résume pas aux murs d’une Institution visible mais c’est la réalité de l’ensemble de ceux qui par leur foi et leur vie témoignent de leur attachement à la réalité du Christ Mort, Ressuscité et glorifié.
      Vous considérez les divisions qui déchirent l’Eglise depuis dés siècles (même avant la Réforme) et qui furent anticipées par les apôtres dans leurs écrits mais Dieu regarde au cœur ceux qui par leur foi
      et leur attitude forment ce corps spirituel invisible dans des corps de chair dispersés sur toute la surface de la terre , hommes , femmes , enfants qui confessent son Nom et vivent par Lui.

      Jean 12
      …25Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. 26Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.

      « 20Car là où deux ou trois sont assemblés en MON NOM, je suis au milieu d’eux. »

    • « Avec une telle approche, est ce que vous n’annulez pas la substance de l’incarnation »

      QUE signifie que le Verbe a été fait chair ? Est-ce symbolique ? NON!
      Ainsi la PAROLE DE DIEU Révélée devient vivante en nous par l’action du Saint Esprit , nous pouvons ne la recevoir qu’intellectuellement ce qui ne serait d’aucune réelle efficacité mais nous pouvons aussi la recevoir par la Foi (qui vient aussi de Christ) de sorte qu’elle « prend corps » réellement en nous sans qu’il soit besoin de communier les éléments de la cène ne faisant « que » symboliser une réalité qui peut être vécue de manière quotidienne:

      « La mort de Jésus-Christ en nous produit la vie en vous »

      C’est la PAROLE de Jésus en nous qui devient pain (nourriture spirituelle) si nous la recevons comme telle, lorsque Jésus annonça publiquement « mangez ma chair, buvez mon sang… » ces auditeurs Juifs pieux avaient de quoi être scandalisés par cette invitation à un acte de cannibalisme pour obtenir la vie éternelle, il eurent le tort d’interpréter littéralement son propos et seuls les 12 qui restèrent avec Lui malgré cela purent être au bénéfice de ce que couvrait vraiment ces paroles terribles:

      l’anticipation sous forme symbolique de l’œuvre de la croix, leur association nécessaire à cette œuvre pour avoir part avec Lui, l’œuvre de la croix communiquée sous une « forme comestible » afin qu’ils comprennent bien qu’elle devait à l’avenir faire partie intégrante d’eux « faites ceci en Mémoire de Moi ».
      Judas aussi a communié.

    • « qu’est ce qui fait qu’on préfère un symbole à un sacrement  »

      On ne le préfère pas, la foi en ce qu’il représente étant suffisante pour matérialiser la réalité en Christ à la droite de Dieu, au milieu de nous et en nous par son Esprit saint, votre rapport à la Parole de Dieu est équivoque sachant que ce que vous savez vient de cette même parole et que la signification du pain et du vin ne sont révélés que par la Parole. Pour nous ces symboles recouvrent une réalité spirituelle révélée par la Parole de Dieu et qui cherche à s’incarner en nous si nous laissons agir Dieu en nous , il faut de la foi pour cela , c’est la Parole de Dieu qui se fait chair non pas le pain.

      L’Incarnation réside toujours dans la fait que le Verbe de Dieu cherche à nouveau à s’incarner en nous pour former le Christ en nous.
      Quand nous parlons d’Eglise invisible nous parlons pas d’Eglise immatérielle et désincarnée sans quoi à quoi bon l’épître aux Corinthiens « vous êtes le corps du Christ chacun pour sa part » et à quoi bon s’aimer les uns les autres?
      L’Eglise invisible regroupe l’ensemble de ceux qui (toutes dénomination confondues) marchent résolument sur les traces de Jésus-Christ, sont scellés par son Esprit Saint et vivent en nouveauté de vie
      en puisant en Lui toutes les ressources nécessaires à une vie de piété.
      Elle n’est vraiment visible et n’est connue que de Dieu et de ceux qui le cherchent vraiment.

    • Et pour terminer :

      La définition même de la foi Biblique n’est pas que la foi vient de ce que l’on mange mais de ce que l’on entend:

      Romains:
      17Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

      De plus:

      Romains 14:

      17Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. 18Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.…

      1Corinthiens:

      8Ce n’est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins.

    • Cher Robert M merci pour vos longs développements.

      Votre appréhension de l’Eucharistie présente un avantage et un inconvénient à mon avis.

      L’avantage est qu’elle n’est pas scandaleuse. Raisonnable et conforme à la sagesse humaine, une personne qui ne partage pas la foi chrétienne trouvera peut-être ces explications un peu subtiles mais pas aberrantes, comme ce sera le cas avec la définition originelle que partagent l’Eglise catholique et la communion hortodoxe.
      L’inconvénient est qu’elle revient à opérer une confusion entre la chair du Christ et celle des fidèles. En effet, vous semblez dire que le Christ est actuellement incarné par sa présence spirituelle dans la chair de ceux qui croient en lui. Il n’a donc pas de corps à lui, il est comme un esprit qui viendrait posséder les hommes et coloniser leur chair avec leur consentement.
      Or, il n’y a pas de confusion entre la chair du Christ et celle de ses fidèles.
      Il n’y a pas de confusion entre la tête du Christ et son corps mystique.
      Jésus Christ a un corps qui lui est propre, et c’est dans ce corps qu’il demeure.
      Lorsque nous parlons de l’Eglise en tant que corps du Christ, nous parlons non pas d’un corps physique, mais d’un corps social.
      Il s’agit de la société dont les membres sont reliés par l’Esprit au corps physique ressuscité du Seigneur.
      Et cette union s’opère par l’Eucharistie, qui est la mystérieuse matérialisation de ce corps ressuscité. Cette matérialisation permet l’actualisation du sacrifice pascal afin d’en offrir la victime au Père pour le monde de ce temps. En outre, en le consommant, les fidèles reçoivent l’Esprit qui les unit au corps ressuscité de Jésus qui est dans le ciel et dont l’Eucharistie est la matérialisation dans notre réalité spatio-temporelle, indépendante des personnes qui la consomment.

      En ce qui concerne l’invisibilité de l’Eglise, je ne vois pas en quoi une telle croyance rend compte des Écritures. L’Eglise y est systématiquement comparée à des réalités visibles : corps, épouse, temple de l’Esprit, colonne et support de la vérité (la vérité étant lumière comment serait elle invisible ?), cité située sur une haute montagne et qui ne peut demeurer cachée.
      Si l’Eglise avait dû être dotée d’une présence invisible, les images employées auraient été celles qui sont propres à l’Esprit: nuée, souffle, feu.
      Pour vous l’Eglise est visible parce que ses membres sont visibles, mais c’est opérer une confusion entre les membres de l’Eglise et l’Eglise elle même, de la même manière que par votre conception de l’Eucharistie, vous operez une confusion entre le Christ et l’Eglise.

      Cordialement

    • Elle est invisible aux yeux de ceux qui se perdent comme est inaudible le message de la croix pour ceux qui par incrédulité et aveuglés par l’esprit de ce monde n’entendent pas le message de cette vie. Elle est visible pour ceux qui en font vraiment partie et eprouvent dans leur corps même les effets de la communion. L’apôtre Paul dira aux Corinthiens que parce que plusieurs sont aveugles a la réalité du corps du Christ dont ils font partie non seulement ils prennent la cène sans discerner ce Corps mais aussi subissent un jugement pour l’avoir prise avec légèreté. Il est donc évident que même pour certain chretiens la réalité de ce Corps etait voilée, a plus forte raison pour ceux du dehors etrangers aux alliances et au saint mystère qu’elle represente : Jesus present « physiquement » dans le monde aux travers des siens maus aussi regnant a la droite de Dieu .
      -Vous êtes assis dans les lieux Célestes en Jesus-Christ.
      -Vous n’êtes pas de ce monde mais vous devez y rester.

      QUANt a affirmer que nous sommes aussi le corps physique du Christ sur la Terre n’est pas moi qui le dit:

    • 1 Corinthiens12
      14 Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. 15 Si le pied disait : Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela ? 16 Et si l’oreille disait : Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela ? 17 Si tout le corps était oeil, où serait l’ouïe ? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat ? 18 Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. 19 Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ? 20 Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. 21 L’oeil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds : Je n’ai pas besoin de vous. 22 Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; 23 et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d’un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d’honneur, 24 tandis que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait, 25 afin qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. 26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.

      27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

      A moins que pour vous le langage de Paul soit ici purement symbolique.

    • Cher Robert M votre théologie est intéressante mais bien trop suggestive à mon goût.

      Le Christ a fondé l’Eglise non sur la suggestivité des croyants mais sur l’objectivité des sacrements, qui agissent sans le concours de la volonté humaine, même si bien entendu, celle ci doit consentir à cette action pour en bénéficier.
      C’est pourquoi le Baptême est administré aux enfants: son effet ne dépend pas de la conscience du bénéficiaire. L’enfant sera purifié de la tâche originelle même s’il n’a aucune idée de celle ci, il ressuscitera à la vie nouvelle avec le Christ même s’il est incapable de prononcer le nom de Jésus, et il recevra l’Esprit d’adoption même s’il est incapable de dire « abba, père! ». Il lui reviendra ensuite de cultiver ce germe de vie nouvelle ou au contraire de le rejeter. Celendant, le sceau spirituel apposé par le Baptême demeurera toujours sur son âme, pour l’éternité, même en enfer s’il choisit le péché.
      De même pour l’Eucharistie: la transsubstantiation est opérée dès lors que les conditions objectives du rituel sont respectées. Sa réalisation ne dépend pas de la sainteté du prètre ni de la foi des fidèles. Ce qui appartient à la foi des fidèles, c’est d’accueillir en eux les dons spirituels que Jésus leur fait dans la communion, de la rendre efficace par leur foi, leur espérance et leur charité.
      Il y a donc deux réalités: le don qui dépend de Dieu seul et la réception qui dépend des fidèles.

      Dans votre manière de concevoir les choses, la réalité du don dépend déjà de la disposition des fidèles. Il n’y a donc pas de réelle consistance dans les sacrements, pas plus que dans l’Eglise.

      Vous produisez le texte de Paul exposant la comparaison de l’Eglise et du corps humain.
      J’aimerais qu’en toute bonne foi, vous admettiez qu’une telle comparaison indique la forme d’Eglise institutionnelle unique du catholicisme plutôt que le modèle de nébuleuse ecclesiale du protestantisme.
      Un corps n’est pas un amas disparate de membres, mais une unité organisée.

      Autre remarque: votre théologie semble distinguer deux groupes de chrétiens: ceux qui savent et ceux qui ne savent pas.
      On revient alors à ce modèle ésotérique/exotérique qui est celui des religions naturelles et que le Christ écarte en disant « vous n’appelerez personne maître car vous n’avez qu’un seul maître: le Christ ». Il signifiait par là que l’autorité dans son Eglise ne serait pas charismatique mais hiérarchique, et que tous les prêtres de cette hierarchie n’en formeraient qu’un seul: lui même, qui est l’unique grand prêtre, enseignant tous et chacun de la même manière et au grand jour.

  8. Bon courage, bon amusement, bonne évangélisation, bon, bon, bon…. 😉

  9. Jésus Christ est seul médiateur entre Dieu et les hommes, mais pas sans son corps, c’est à dire sans l’Eglise, celle qui est déjà au ciel auprès de lui, et celle qui est sur la terre en chemin.
    Ne négligez pas le corps du Christ, car c’est par lui que nous sommes sauvés!
    Ne tombez pas dans la facilité! Ne faites pas des réductions! Ne prenez pas des raccourcis! Ne désincarnez pas le Verbe!

    • Benoit , voyons , le corps c’est nous et la tête c’est Christ , je ne comprend vraiment pas votre commentaire là , où est la facilité de dire que nous , le corps , ne sommes « relié » au Père nous ne pouvons l’atteindre , que par l’intermédiaire de la tête qu’est Christ . Ce n’et en rien une facilité c’est juste la réalité tout simplement

    • Nous nous sommes mal compris Catherine, mais ce n’est pas grave.

  10. @Robert M.
    17 Avril 2016 de 12h08 à 13h56

    AMEN ! AMEN ! ET AMEN !

    Nous n’aurons jamais assez de temps pour mettre au grand jour, les aberrations des catholiques :

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-pape-francois-expose-les-reliques-de-saint-pierre_1302317.html

    « Devant 60.000 fidèles réunis à Rome, le pape François a pour la première fois présenté au public le reliquaire contenant des ossements vénérés comme ceux de Saint Pierre……. »

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/12/2010180-notre-relique-c-est-le-sang-de-jean-paul-ii.html

    « .. Une relique, goutte de sang de la soutane de Jean-Paul II,….

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2014/04/23/jean-paul-ii-une-canonisation-douteuse/

    « Doutes sur la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II »

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/18/97001-20110218FILWWW00570-cercueil-de-jean-paul-ii-expose-le-1er-mai.php

    « Tous les pèlerins qui le souhaiteront pourront se recueillir sur la dépouille de l’ancien pape, décédé le 2 avril 2005 après plus d’un quart de siècle de règne, a précisé le Vatican dans un communiqué. »

    Aberrations + + + etc; etc.

    @Benoît

    Il y a tellement de crasse à décrasser chez les catholiqques, que vous devriez la fermer tout simplement.
    Et dites-vous très clairement, que vous n’êtes pas chrétien.
    Les catholiques ne sont que des  » c r é t i n s » idolâtres trompeurs.

    Notre Seigneur Jésus-Christ n’est pas dans :
    – les ossements de pierre
    – les gouttes de sang sur la soutane de jean paul II
    – aucune canonisation que ce soit
    – aucune adoration des dépouilles des morts .

    Que votre doctrine de l’enfer soit détruite dans ce site et vous revienne.

    Ici, nous amenons les âmes à la croix du sacrifice de Christ qui Sauve parfaitement,
    quiconque croit en son Nom , selon la Volonté de Dieu, Créateur Suprême .

    ==> et non pas des bla bla blas des papes sataniques.

  11. Pour nous la prochaine fête de l’evangile c’est SEULEMENT dans trois mois…..
    Boubouh, j’aurais quitte TOULOUSE A ce moment.
    Que Dieu bénisse en abondance les organisateurs et que des milliers d’âmes puisent être sauvés a cette occasion. Que Dieu soit pleinement glorifié !

  12. — Une fête de l’Évangile😯 ? Mais c’est une fête païenne, comme les autres ! À cette occasion, des viols, des agressions et des assassinats se commettent en sous-bois, dans les coins cachés, dans des sous-sols d’immeubles… tandis que les “c(h)réti(e)ns” défilent dans les rues !
    — Ne vaut-il pas mieux profiter de cette journée pour que chacun aille vers sa propre famille incrédule pour leur parler du Royaume de Dieu et du Jugement à venir, au lieu de “pérorer” dans les rues et s’enfuir “ventre à terre” dès que le loup pointe le bout de ses crocs ?
    L’Évangile n’est PAS une fête : c’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle ! Bonne pour celui qui l’accepte et entre ainsi dans le Royaume de Dieu en évitant le Jugement, mauvaise pour celui qui le refuse et qui encourt un Jugement Éternel que même les avocats les plus éminents ne pourront atténuer : le lac de feu et de soufre, la mort seconde ! Odeur de vie et odeur de mort !
    „„que des milliers d’âmes puisent être sauvés a cette occasion. Que Dieu soit pleinement glorifié !““
    — Ne vaut-il pas mieux prêcher à toute occasion, favorable ou non ? Que faites-vous quand, avant d’avoir évangélisé une personne, vous apprenez qu’elle est morte dans un accident ou un attentat ? N’avez-vous pas “raté une étape” ?
    — Si vous aviez vraiment charge d’âmes à sauver, à l’Appel du Seigneur, vous vous isoleriez qui dans un tron d’arbre creux, qui dans une meule de foin, qui dans une vieille grange délabrée… en tous cas très loin du brouhaha de la ville agitée et là, vous pleureriez et gémiriez devant le Seigneur déjà pour votre manque de foi et ensuite pour qu’Il sauve les âmes perdues, au lieu d’en faire une fête “vaguement” chrétienne !
    N’OUBLIEZ JAMAIS QUE LES BREBIS APPARTIENNENT AU SEIGNEUR, PAS À VOUS, “PASTEURS” !
    — Désolant😥 !

    • Yes, je prie afin que ce soit une fête païenne… autrement dit… que de nombreux païens viennent à cette grande campagne d’évangélisation ! Gloire à Dieu !

      Les chrétiens qui combattent les campagnes d’évangélisation me feront toujours rire🙂

    • J’aime « l’Évangile est à la fois une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle »

    • @Hervé : je suis étonné que vous ayez internet du fin fond de votre tronc d’arbre creux, ou de votre meule de foin.

    • — @ Dam :
      —😉 Un tronc d’arbre creux ou une meule de foin peut être à proximité d’un point d’accès wi-fi gratuit ! Y as-tu pensé ? Et les ordis portables sur batterie, ce n’est pas fait “que” pour les chiens, il me semble… ! Et puis… il y a un temps pour aller sur Internet, un temps pour prier, un temps pour manger, un temps pour dormir… il me semble🙄 ! De plus, même chez soi, on peut trouver un coin pour s’isoler loin des faux-frères qui ne sont là que pour “torpiller” ta Foi !
      À l’époque (1920), Guy C. Bevington n’avait pas d’accès Internet, même en Amérique, pourtant le premier pays à créer Internet puis à le diffuser en masse et gratuitement à tout le monde ce qui n’est pas le cas aujourd’hui encore en France !
      — @ Paul Ohlott :
      — Que je sache, je n’ai jamais vu de grandes campagnes d’évangélisation dans la Bible, telles que tu les organises à Toulouse : regarde bien ! Es-tu sûr que tu n’ajoutes pas à la Parole de Dieu ?
      * Comment Philippe a-t-il pu parler à des Samaritains au point que beaucoup soient baptisés ? Avait-il une grande salle pour y faire tenir tout ce monde ? Allait-il dans les rues, un micro à la main (peut-être un porte-voix ?) ? Non : il priait et le Saint-Esprit faisait venir les gens, exactement come le frère Bevington sous un chêne, en-dehors de toute “église” ! Et les gens venaient en masse sous ce chêne pour s’y repentir (des gens des “églises”, justement !), accablés de remords d’avoir péché contre Dieu, convaincus de péché, de justice et de jugement par le Saint-Esprit !
      ** Pour l’eunuque éthiopien c’est sur le chemin qu’il a été évangélisé, loin du brouhaha de la foule !
      — Donc tu peux parcourir la ville dans tous les sens, crier Jésus-Christ dans un micro bien amplifié, appeler à la repentance… Mais si tu n’es pas sanctifié toi-même, je doute fort de l’efficacité de “ta” méthode !
      — Et puis… ce n’est pas qu’un jour ou une semaine qu’il faut évangéliser : c’est tout le temps ! Comme ce n’est pas à la portée d’un seul homme ou même d’un groupe d’hommes et de femmes, il faut que chaque Disciple le fasse dans son coin pour que ce soit efficace !
      — De plus, EN QUEL NOM veux-tu les rassembler ? Si tu prêches Christ au nom d’une dénomination quelconque (création d’homme !), je doute fort de l’aide du Sait-Esprit dans l’histoire ! On ne peut prêcher Christ qu’EN SON NOM et sous AUCUN autre nom ! Y ajouter un autre nom frôle le blasplème ! De plus, Christ bâtit Son Église et ne veut PAS de l’intervention de “la patte” de l’homme !
      — Un dernier point : on reconnaît la Voie de Dieu entre autres à l’opposition qu’on rencontre quand on essaie d’y entrer ! Y a-t-il vraiment opposition de👿 à ce que tu organises ? Est-il vraiment “furax” au point de dresser les autorités de la ville contre ce que tu fais ? Le frère Bevington a eu des combats intensifs contre👿 rien que pour organiser des réunions dans une école désaffectée ! C’est au point qu’on y a envoyé des gens pour casser toutes les chaises et tout meuble permettant de s’y asseoir ! Si ce n’était la détermination de ce frère à vouloir obéir à Dieu quelles que soient les conséquences, il y aurait longtemps qu’il aurait été tué, soit par les gens du coin, soit par une maladie ou un accident ! As-tu vraiment cette détermination ?
      — Pries-tu vraiment au Nom de Jésus-Christ pour que “ta” campagne d’évangélisation secoue la ville de Toulouse ? Si c’était vraiment le cas, il y aurait longtemps que la ville de Toulouse aurait changé d’aspect, ne serait-ce que par la disparition de ces marchands de mort que sont les buralistes, des débits de boissons alcoolisées et autres dealers !
      — … Mais… Est-ce vraiment le cas ? Réfléchis…

  13. Que l’Eternel Dieu vous accompagne et fasse réussir cet évenement

  14. Bravo pour cet événement. Mais qui a eu l’idée d’instituer la fête nationale de l’évangile le premier? Said ou Paul?

  15. Que Dieu bénisse Paul et Said (et Rémy et Fatima et…) et tous les autres qui vont œuvrer pour cette manifestation.
    Le 9 avril, nous avons eu un premier rassemblement de « Chrétiens en Fête » à Namur (capitale de la Wallonie) ici en Belgique francophone, organisée par les pastorales protestantes-évangéliques de Wallonie. Et c’était super, 2500 personnes qui louent le Seigneur ensemble avec le groupe « Eden Choir » et Didier Likeng! Et le pasteur Claude Houde (Québec) qui a apporté un très bon message. C’était le 1er rassemblement de ce genre ici, et j’espère que ça sera pas le dernier…
    Que Dieu vous bénisse!

  16. @Benoît

    Si Jésus voulait être éternellement adoré physiquement, IL serait resté visiblement sur la terre.

    A la femme Samaritaine, IL a enseigné que DIEU EST ESPRIT :

    Jean 4:23
    « Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père
    en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande
    Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

    Ensuite, juste après sa résurrection, Marie Madeleine l’ayant reconnu ….
    a voulu Le serrer dans ses bras et Jésus [ ESPRIT ] lui dit :

    Jean 20:17
     » Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père.
    Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père,
    vers mon Dieu et votre Dieu. »

    Marie Madeleine, avant la crucifixion, touchait Jésus à sa guise, pour LUI témoigner physiquement
    son affection. Ici, Jésus veut lui dire que : tu ne pourras plus me toucher que par la foi, de façon spirituelle.

    Pareil, dans la communion de la Cène : Jésus Lui-même dit à Ses disciples de le faire en SOUVENIR,
    par la foi ; de façon spirituelle.

     » De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en ==> mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.
    Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. » 1Corinthiens 11:25-26

    mémoire , c’est le souvenir historique d’un fait passé ; ce n’est pas le fait qui se produit le jour même.

    Les papes empêchent leurs membres de lire la Bible, sous prétexte qu’ils ne la comprendront pas.
    Mais eux-mêmes la comprennent encore moins. Les pauvres !

    :Jésus dit dans Matthieu 15:14
     » … ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ;
    si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. »

    C’EST CELA LA TRISTE HISTOIRE DES CATHOLIQUES IDOLÂTRES.

    Benoît, vous n’arriverez pas à entraîner les vrais chrétiens de ce site dans votre théologie démentielle.
    Vous pouvez toujours radoter ! ! !

  17. Les uns font la fête, peut-être ont-ils enregistré des âmes sauvées dans leurs églises…..Oui ceci peut déclencher une ambiance festive….

    Mais n’oublions pas qu’autour de nous minute par minute, beaucoup d’âmes vont en enfer
    à cause de l’enseignement catholique.
    Avec l’abus des traditions, le pape François rusé et menteur, POUSSE dans le feu brûlant de l’enfer,
    ses membres aveugles scripturaires.

    J’admire le courage du pasteur Rich qui dénonce et commente l’enseignement de ce renard,
    à la lumières des Saintes Ecritures,

    1°) Les insinuations du pape François enseignant l’adoration des anges :
    .
    .

    .
    .
    .2°) En cachette, pendant que vous et moi n’y pensons pas, le pape François
    installe l’oecuménisme, comme la religion du nouvel ordre mondial. ……….
    .
    .

    .
    .

    François travaille sournoisement mais sûrement…..
    Pendant que les églises évangeliques dorment sur leurs oreillers douillets….
    Reveillez-vous, arrêtez de prêcher les dîmes, la prospérité des dirigeants, occupez-vous un peu
    du salut des âmes de vos prochains ; c’est cela l’AMOUR DU PROCHAIN ! !

    • Cette fête… est une campagne d’évangélisation… nous serons plus de 150 évangélistes dans les rues pendant une semaine. Nous distribuerons plusieurs dizaines de milliers de magazines. Nous parlerons, témoignerons et prierons pour les gens… alors oui, c’est la fête, car des perdus entendront la Bonne Nouvelle de Jésus Christ !

    • Vous êtes un idéologue cher monsieur JC etc.

      On constate deux mouvements concomitants dans la chrétienté: un mouvement d’unification mené par les églises traditionnelles qui mettent de coté leur hostilité séculaire pour apprendre à se parler dans la charité, et un d’atomisation mené par une frange des néo protestants qui exaltent l’individualisme sacré en instituant comme cellule de base de l’Eglise non plus la communauté regroupée autour de son évêque mais l’homme seul avec sa Bible face à l’Eternel, et qui appelle Belzeboul ceux du premier mouvement.
      Lequel de ces mouvements, à votre avis, correspond à l’esprit et la volonté de Dieu? Lesquels sont ceux de la gauche et de la droite ?

      Au sujet de l’épisode de l’apparition du Seigneur à Marie-Madeleine, j’y vois personnellement la désapprobation par Jésus de la prétention à la relation privée et fusionnelle avec lui, à l’appropriation de sa personne que certains appellent de manière flatteuse « relation personnelle avec Dieu ».
      Par ces paroles, il signifie en effet qu’on ne doit plus l’appréhender de manière humaine, charnelle, mais de manière spirituelle, par la foi.
      Or, la croyance en sa présence réelle dans l’Eucharistie est le couronnement de la foi, l’acte de foi ultime, suprême, par lequel s’accomplit toute l’Ecriture et toute l’oeuvre de salut.
      D’ailleurs Jésus dit à Madeleine : « va trouver mes frères ».
      Il la renvoie donc aux Apôtres, ceux qu’il a envoyé comme le Père l’avait envoyé en leur disant « qui vous écoute m’écoute », ceux auxquels les évêques succèdent.
      Il lui signifie que l’Alliance avec Dieu par son corps et son sang sera un acte ecclésial rapporté aux apôtres, donc aux évêques.
      L’Eglise est le corps social visible du Christ. Elle est nécessaire à la relation authentique avec lui. Elle est fondée sur les apôtres, non sur la Bible qui n’existait pas à l’époque, encore moins sous forme de livre de poche.

    • « Elle est fondée sur les apôtres, non sur la Bible qui n’existait pas à l’époque, encore moins sous forme de livre de poche. »

      Elle est fondée sur SA PAROLE dont les apôtres ont été les premiers dépositaires, « le fondement des apôtres  » c’est l’enseignement (leur transmission des paroles de Jésus) qu’ils ont communiqué non strictement leur personne, lorsque Marie Madeleine obéissant à l’injonction du Seigneur alla leur annoncer sa Résurrection ils ne la crurent pas et traitèrent ses propos de « contes de bonne femme », Jésus apparaissant au milieu d’eux leur reprocha « leur incrédulité » car en rejetant le témoignage de Marie ils rejetaient les prophéties « connues d’eux » puisqu’ils avaient la LOI et les prophètes et encore en mémoire les avertissements du Seigneur sur sa Résurrection certaine après sa mort. En la repoussant ils repoussaient sa Parole.

      Lorsque Jésus parlant des apôtres lui dit « va vers mes frères » qui sont aussi les frères de Marie M. a partir de la Résurrection ce n’est pas parce qu’IL veut les distinguer par ce « titre » mais parce qu’il était devenu le PREMIER né d’entre plusieurs frères, eux , vous , moi , en aussi grand nombre qui ont crus ou croirons en sa Résurrection.

      Romains 8:29
      « Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frère »

      Ces frères là ne résument pas aux premiers apôtres.

    • JC etc. Vous n’êtes peut-être pas un religieux mais vous êtes un idéologue, ce qui est pire.
      Mais vous avez une circonstance atténuante: vous n’êtes pas le seul ici.
      L’idéologie, c’est quand on met les idées au dessus de la vie.

    • @Rédaction

      Très bien, pour l’évangélisation lors de cette fête.

      Connaissant les dérives doctrinales des religions païennes telle que le catholicisme qui utilisent les versets bibliques pour détourner les gens de la vraie foi, N’HESITONS pas à marteler toute séparation avec toute sorte d’idolâtrie.

      Vous me direz : « mais il n’y a pas que l’idolâtrie comme péché …..! » Oui ; mais à cause de l’idolâtrie, la fureur de l’Eternel notre Dieu s’enflammait violemment sur son peuple, et même sur les nations. Cela veut dire qu’ils le rejetaient, Lui qui les a créés, qui leur donne tout pour leur survie, qui peut les sauver parfaitement.
      L’idolâtrie est un poison mortel, elle tue ; on doit s’en repentir ! Il n’y a pas de grâce possible tant qu’on adore des idoles (esprits ou objets) à la place de Dieu. …..

      Je rencontre des évangélistes qui refusent de clarifier, à la lumière des Ecritures, ces fausses doctrines catholiques (par ex.), sous prétexte que ce n’est pas leur rôle de critiquer …. Pour moi, ce ne sont pas des disciples de Christ. Il ne s’agit pas de critiquer, mais d’expliquer, d’informer selon la Parole de Dieu, une fausse information diabolique que l’on a enregistrée suite à un enseignement tompeur…..

      Sinon, Où commence l’évangélisation et où se termine-t-elle ?

      Le prophète Elie n’a pas dit aux prophètes de Baal et aux Samaritains,  » pratiquez votre religion, nous aussi nous pratiquons la nôtre. » Il leur a lancé un défi pour prouver à toute la Samarie, Qui est le véritable Dieu suprême. En démontrant sa toute Puissance…….

      Ayons le courage Frères, de jeter la bouée à ceux qui coulent, ballotés par les vagues de la fausse doctrine catholique, afin de les sauver.

    • On denonce l’oecumenime clairement. Et on a pas fondé l’eglise carmel pour rien.

    • A Benoît pour qu’il s’instruise un peu. Il y trouvera les deux mouvements chrétiens dont il parle mais il y trouvera aussi comment Dieu voit l’un et l’autre.
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/02/07/apocalypse-une-premiere-dans-toute-lhistoire-de-lhumanite/comment-page-3/#comment-202328

    • — @ Paul Ohlott :
      — Mais regarde bien : je suis certain que ton “église” est infiltrée par les catholiques ! Ils se cachent en faisant semblant d’âtre de “bons chrétiens”, servent avec empressement… mais par-derrière, ils rapportent tout au pape ! Et quand ils “montent en chaire”, ils insinuent des enseignements trompeurs qu’on DOIT vérifier soigneusement !
      — Vérifie donc, ne t’en prive pas, surtout !

    • Mdr… tant mieux… je suis heureux que le pape soit informé de tout ce que l’on fait. Il finira ainsi par se convertir 😊

    • — @ Paul Ohlott :
      „„On denonce l’oecumenime clairement. Et on a pas fondé l’eglise carmel pour rien.““
      — C’est bien ton rôle (et je t’en remercie) de dénoncer l’œcuménisme. Mais ce n’est PAS ton rôle de “bourrer tes sales pattes charnelles” dans l’Église de Christ qu’Il bâtit Lui-Même !
      — “Ton église carmel” n’est qu’une association humaine basée sur les lois des hommes : nous n’en avons PAS besoin quand nous appartenons à Christ et à Son Assemblée qui n’est PAS de ce monde ! En effet : nous pouvons sans lois humaines réunir plusieurs personnes chez nous, non !?…
      — Nous sommes le Corps de Christ, non en vertu d’un quelconque rassemblement charnel tel que vécu lors d’un match de foot-ball ou d’un concert d’un chanteur célèbre, mais SEULEMENT parce que nous appartenons à Christ ET que nous marchons dans la lumière (Vérité) ! Toute autre voie n’est que mensonge !
      — Tu ferais bien d’en prendre conseil… auprès de Jésus-Christ, pas de moi !

    • Lol… vous ne ferez jamais de grandes choses avec un tel raisonnement. Ne vous en déplaise, Dieu benit et utilise Carmel pour de plus grandes choses chaque année. Et je me rejouis que nous soyons existants aux yeux de cette société afin de mieux l’impacter ! Continuez d’aboyer… nous, on continue d’avancer 😊

    • „„Lol… vous ne ferez jamais de grandes choses avec un tel raisonnement.““
      — Mais ce n’est PAS à moi de faire de grandes choses : c’est à Dieu ! Guy C. Bevington ne faisait AUCUNE “grande” campagne d’évangélisation car il n’appartenant à aucune “église” officielle. Mais Dieu, par son moyen et son obéissance, a fait beaucoup plus dans ces 4 états d’Amérique que toi dans la plus “pompeuse” de tes campagnes d’évangélisation !
      — Souvent, on ne le voyait pas pendant plusieurs jours d’affilée, caché dans un tronc d’arbre creux, à l’abri de toute agitation mondaine. Là, il luttait contre le diable et lui reprenait chaque pouce de terrain parmi les âmes en perdition, y compris des “chrétiens” ! Une fois, il a été nourri par des écureuils que Dieu envoyait car il avait terminé son jeûne mais il lui restait quelque chose à accomplir dans son tronc d’arbre creux. Chaque jour, trois fois par jour, à heures précises, il recevait 6 glands de chêne à manger, des glands fort délicieux ! Piqué au vif, il a alors quitté discrétement son tronc d’arbre pour savoir qui ou quoi lui envoyait ces glands… Puis, à l’heure dite, il a vu six écureuils gris lui apporter les fameux glands !
      — Une fois, dans l’état de l’Indiana, par un hiver froid à -25°, il a logé 9 jours dans une meule de paille sans rien manger et n’ayant pour “salle de bains” que la neige froide autour de lui. Mais là, il a “foutu” une telle “déculottée” à👿 que c’en est resté une période mémorable dans toute la région !
      — Et pour finir, une citation de Bevington :
      „„Quand Dieu peut nous attirer dans la solitude, c’est là qu’Il accomplit Ses plus grandes œuvres !””
      — Alors, si tu veux vraiment une évangélisation efficace, “remballe”un peu ta “superbe” de “pasteur BCBG”, mets ton orgueil dans ta poche et un mouchoir par-dessus, et ISOLE-TOI loin du brouhaha des inconvertis et des faux-frères et là, INTERCÈDE SEUL AVEC DIEU !
      — Et surtout, surtout, laisse le Seigneur agir : ne te mets pas en travers de Son Chemin !
      — Un conseil de frère en Christ qui sait de quoi il parle pour le vivre actuellement…

  18. Quand on sait que Jésus s’adressait à des foules de 5000 hommes sans compter les femmes et les enfants , que le jour dans Actes 2 que 3000 personnes sont présentes et acceptent Jésus on se dit qu’il y a du boulot pour en arriver là . Je vous souhaite le même succès , c’est le temps

    • @ Catherine ,c’est par notre fruit que les âmes seront sauvées .
      La plupart des évangélistes représentent un mauvais fruit ,et que Jésus a dit : Si tu as deux (2) tuniques ,alors donnes une pour ton prochain ,mais c’est là le problème de tous les évangélistes .

    • Je ne sais pas Youssef , tous ceux que je connais sont de vrais pasteurs et qui ont à cœur les âmes mais aussi d’aider leur prochain , du moins ceux que je côtois car bien sûr j’en connais , de loin car je ne côtois pas ce genre de personnage , qui ne pensent qu’à eux même et aiment avoir une coure mais ça c’est une autre histoire

    • il y a très peu de Pasteurs qui donnent de leurs poches aux nécessiteux .

    • Comme je vous le disais Youssef ceux que je connais bien et que je côtois sont ainsi et comme je ne connais pas tous les pasteurs du monde je ne peux vous dire .

    • Le vrai ministre pastoral n’est pas dans le titre ou le diplôme obtenu après des études en facultés de théologie, il l’est par l’appel de Dieu, le caractère et le cœur éprouvés aux travers des circonstances et un service empreint d’humilité, de tels hommes existent.

    • — … Et ces tels hommes sont REJETÉS par les “églises” et les “pasteurs” au point qu’ils sont amenés par l’Esprit dans le désert afin d’être édifiés dans la Foi en Christ, loin de toute l’agitation de la foule bruyante et surtout, des faux-frères !
      — Donc, pour les trouver, ces “vrais Pasteurs”, il faut DISCERNER et souvent “regarder en-dehors des sentiers battus” car ce n’est pas là où on pense les trouver qu’on les trouvera mais bien souvent là où on ne penserait jamais trouver un Vrai Pasteur !
      — Je me trompe ? Je le “crie” depuis quelque temps : VÉRIFIEZ ! Beaucoup ne le font pas et “me cassent du sucre sur le dos” ! Qu’ils le fassent avant de critiquer !

  19. Paul Ohlot, est ce que vous allez inculquer l’anti-oecumenisme aux gens en même tant que l’amour du Christ?

    • Je prêche la vérité. Point barre.

    • N’empêche si vous prêchez l’irreligion, l’anti-ecclésialisme et l’anti-oecumenisme tout en distribuant des Bibles, il y a fort à craindre que vous ne fassiez reculer le royaume de Dieu tout en faisant progresser la diffusion de la Bible.
      Rappelons nous que le seul « antisme » admis par la charité qu’est Dieu est l’anti-égoïsme et l’anti-sectarisme. Tout le reste est vin idéologique.
      Attention à la gueule de bois.

    • Je ne prêche pas l’anti… je preche la Parole de Dieu qui est une épée a double tranchant. L’amour de Dieu n’est pas l’amour humaniste…

    • Moi je dirais plutôt que l’amour de Dieu est l’amour pleinement humaniste, l’humanisme athée s’appuyant sur une vision tronquée de la nature humaine, amputée de sa dimension spirituelle.

    • Pardon d’être catho je peux pas faire autrement
      21 avril 2016 • 11 h 36 min

      Paul Ohlot, est ce que vous allez inculquer l’anti-oecumenisme aux gens en même tant que l’amour du Christ?

      ****Le christ n’était pas sur terre œcuménique, mais radicalement opposé à la religion et aux religieux …C’EST D’AILLEURS EUX LES RELIGIEUX , FERVENT MENTORS DE LA RELIGION MISTICHORELIGIONDETAT , QUI ONT CRUCIFIER JÉSUS ….(par devoir politique !!)

      Relire Jérémie 1.4 à 19, Ezechiel 3.4 à 21 (Sachant qu’entre Israël et l’Église même combat pour la fidélité à Dieu)
      Ézéchiel 20.27 à 38 ? ET CECI EST VALABLE AUSSI POUR LES INSTITUTIONS CHRÉTIENNES
      A mettre en // avec Esaïe 56 .1 à 8

      Et je suis bien placée pour savoir que LES RELIGIEUX sont toujours présents dans toutes les structures religieuses, prêts à tuer s’il le faut, pour sauver leurs idéologies misticho-chretienne

      CE N’ EST DONC PAS DANS LES STRUCTURES QUE NOUS POUVONS SERVIR LES PLANS DE DIEU !

      ALORS COMMENT ? Sujet inintéressant à développer !!!

    • — @ “;)” :
      „„CE N’ EST DONC PAS DANS LES STRUCTURES QUE NOUS POUVONS SERVIR LES PLANS DE DIEU !
      ALORS COMMENT ? Sujet inintéressant à développer !!!““

      — Au contraire, Colombe : c’est un sujet TRÈS INTÉRESSANT que tu soulèves ici ! il y a longtemps, si tu regardes un peu tous les com’s que j’ai écrits à ce sujet, que j’ai voulu l’aborder, ce sujet… Mais “zoreil cochon dan’ marmit’ pois”, la majorité des intervenants de ce blog ne veut même pas en entendre parler, à commencer par Paul Ohlott !
      — Je l’ai dit et le répète : l’Église de Christ, c’est «deux ou trois assemblés au Nom du Seigneur Jésus-Christ» ; rien de plus, rien de moins ! Et là même, Jésus-Christ nous assure qu’Il est parmi nous, en Esprit ! Même les graââââannndes foules assemblées par un “pasteur” ne lui arrivent pas à la cheville !
      — Les “pasteurs”, sur le modèle de l’église catholique, ont créé des “églises” chapeautées par des organisations humaines (associations, fédérations…) pour ensuite, être enregistrées comme “associations cultuelles” auprès des autorités de notre pays… Mais comme les autorités ne croient pas Dieu, elles s’en “foutent du tiers comme du quart” de ces associations qui ne lui rapportent rien, à part les impôts fonciers de leurs propriétés !
      — Mais Jésus-Christ, Lui, a-t-Il quelque rapport avec les autorités de ce monde, Lui qui a dit «Mon royaume n’est pas de ce monde» ? De sorte que les rassemblements de deux ou trois en Son Nom n’ont PAS besoin de ces structures qui les ankylosent et les paralysent car il faut bien alors des statuts d’association ! Et ces statuts n’englobent qu’une toute petite partie des Statuts de l’Église de Christ !
      — De plus, ne pas être enregistrés auprès des autorités nous donne une très grande liberté ! Tellement grande qu’elle fait peur aux “pasteurs” et les oblige à restreindre cette liberté chez les “chrétiens” ! C’est pourqoi, pour regagner notre liberté en Christ, il FAUT en sortir et qu’en plus, ce système sorte de nous car nous risquerions de le reproduire ailleurs ! D’où l’indispensable “traversée du désert” pour nous “dépolluer” de toute pensée humaine car c’est dans le désert qu’on apprend à ses dépens à ne faire confiance qu’au Seigneur et à persone d’autre !
      — De là vient l’OPPOSITION que ces Disciples libres affrontent quand ils fréquentent quelquefois des “chrétiens” encore liés par des “rites religieux” ! Il y en a sur ce blog que je fréquente et l’opposition que je ressens vient bien d’eux : ils n’ont pas goûté comme le Seigneur est bon et voudraient m’empêcher d’exercer cette liberté, malgré que la charte de ce blog autorise Paul Ohlott à publier “presque” n’importe quel commentaire !
      — En conclusion, servir les Plans de Dieu, c’est commencer par se soumettre à Lui et Lui obéir exclusivement, même si notre obéissance nous amène à désobéir en face à des lois humaines ! C’est témoigner de Christ en toutes occasions favorables ou non, malgré l’opposition qui ne tardera pas à se manifester. Et quand notre obéissance nous coûte quelque chose (place de travail, réputation, bonne image…), c’est là qu’elle devient agréable à Dieu !
      — Tu vois donc que servir Dieu, c’est en opposition totale aux lois de ce monde ! D’où la persécution qui accompagne tous ceux qui veulent obéir à Dieu car l’obéissance à Dieu est inimitié contre le monde !
      — C’est comme pour le frère Bevington :
      „„Premières réticences (pp. 69-70)
      Le lendemain, trois de leurs anciens vinrent me trouver, mais je ne reçus aucun appel de leur pasteur. Je les renvoyai. Le lendemain, le pasteur arriva. Il me dit : “Je crois que certains membres de notre église ont assisté à vos réunions ici, et qu’ils voudraient que vous veniez chez nous. J’ai entendu dire que vous prêchiez la sanctification.” — “Oui, c’est vrai, et de tout mon cœur !” — “Nous sommes tous des Méthodistes de la tendance de John Wesley.” — “Je dois dire que je n’en ai pas rencontré beaucoup ces temps derniers !”
      Il me demanda : “Prêchez-vous la sanctification aux pécheurs ?” — “Je prêche ce que le Seigneur me demande de prêcher. Parfois, je prêche la sanctification comme seconde œuvre de la grâce. Dans d’autres endroits, je ne parle presque pas de sanctification.” — “Bien. Nous aimerions vous voir venir chez nous, car cela plairait à certains de nos membres. Mais nous pensons qu’il ne serait pas sage de prêcher la sanctification à des pécheurs. Nous vous suggérons de prêcher la nouvelle naissance aux pécheurs, car c’est ce dont ils ont besoin. Par la suite, si vous le souhaitez, vous pourriez faire certaines réunions l’après-midi, pour ceux qui veulent la sanctification.”
      Je lui dis : “Est-ce une simple suggestion, ou un désir qui est en fait un ordre ?” — “Je crois qu’il vous faut accepter cette condition si vous voulez que nous vous autorisions à venir chez nous.” — “Bien, s’il en est ainsi, je préfère ne pas venir du tout.” — “Je vous propose de ne consacrer qu’une seule soirée dans la semaine pour prêcher la sanctification.” — “Je ne peux pas vous donner mon accord, car il se pourrait que Dieu me demande de ne prêcher que la sanctification ! Je ne peux venir que si j’ai une complète liberté d’action, si je peux prêcher aussi longtemps que Dieu me le montrera, et sur les sujets qu’Il m’indiquera. Je n’accepterai aucune restriction. Je vous demande même de me laisser un plein contrôle des réunions. Je peux être amené à vous demander d’intervenir pour prier, mais aussi bien à ne pas le faire.” Il me répondit : “Mais n’est-ce pas une attitude proche du fanatisme ?” — “Appelez cela comme vous le voudrez. Si je dois venir chez vous, ce sera à ces seules conditions !”
      Il repartit, et dit à ses anciens : “Frères, nous ne pouvons pas inviter ce gars chez nous ! C’est un vrai fanatique ! Il ne veut même pas que j’intervienne en quoi que ce soit dans les réunions, ni même que je prie. Il se peut qu’il ne m’invite même pas à monter sur l’estrade de ma propre église !” Les quatre hommes lui dirent : “S’il ne nous est pas possible de le faire venir dans l’église, nous pourrions peut-être nettoyer l’un des hangars où l’on traite le tabac, y mettre des sièges et le chauffer. Il contiendrait presque autant de monde que l’église. Nous pensons que cet homme doit venir nous parler. Il y a eu des âmes sauvées chaque soir ici. Cela fait trois ans que vous êtes pasteur, et nous n’avons vu aucune âme sauvée chez nous !”
      Le pasteur vit qu’il ne pouvait rien faire. Il finit donc par céder et m’invita dans son église. Je vins, et
      ouvris le feu sur les 300 membres de son église. Le pasteur m’avait demandé de ne pas prêcher la
      sanctification à des pécheurs. Je leur dis que la doctrine de la libération du péché semblait plaire assez bien aux pécheurs. Il m’avait dit que son église avait 350 membres, et que tous étaient sauvés, bien entendu. Quant à moi, je pensai que les quatre membres qui étaient venus assister à mes réunions, qui avaient été sauvés, puis sanctifiés, étaient un bon échantillon des 350.““

      — Vois-tu comment Bevington a résisté à la tentation d’obéir au “pasteur” de l’“église” dans laquelle il était venu prêcher ? Il a dit en substance : “Si je ne peux pas dire ce que Dieu m’ordonne de dire, je m’en vais !” Et le “pasteur” a cédé !
      — Donc, obéir à Dieu EN TOUTES CHOSEs et se soumettre (pas nécessairement obéir) aux autorités humaines : si elles ne veulent pas de ce que nous pourrions apporter, à quoi bon insister ?
      — SOUMISSION n’est pas nécessairement OBÉISSANCE !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  20. @Benoît

    L’Apôtre Pierre qui a suivi le Christ du début de son ensignement jusqu’à sa mort (celle de Pierre)
    nous déclare :

     » Ce n’est pas, en effet, en suivant ===> des fables habilement conçues,
    que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement
    de notre Seigneur Jésus Christ,
    ===> mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. » 2Pierre 1:16

    Quelle est la mesure de la connaissance de Dieu du pape, PAR RAPPORT à L’Apôtre Pierre ?

    L’Apôtre a vu , suivi, écouté, accepté Jésus-Christ comme son Sauveur personnel ! ! !
    Et le pape ; l’a-t-il vu …? Même en vision ? C’est entouré de ses idoles visibles et esprits démoniaques qu’il compose les (ses) fables qu’il inculque aux membres catholiques.

    Vous avez un zele pitoyable, au lieu de vous taire, vous polluez l’atmosphère avec votre prétendue éloquence fabulatrice, pour dire n’importe quoi.

    vous dites :
     » « Or, la croyance en sa présence réelle dans l’Eucharistie est le couronnement de la foi, l’acte de foi ultime, suprême, par lequel s’accomplit toute l’Ecriture et toute l’oeuvre de salut. »  »

    Avez-vous une référence biblique de ce que vous avancez ?,
    ou bien vous le piochez de la composition des fables papales ?

    LES MESSES DES ANGES DU PAPE, DEVOILEES,

    font-elles aussi partie de cette croyance réelle de la présence de Christ ? ,
    qui couronne de la foi ?,
    qui est un acte de foi ultime ?,
    suprême ?,
    par le quel s’accomplit toute l’Ecriture ? et
    toute l’oeuvre de salut ?,

    ÊTES-VOUS DONC SAUVE EN CROYANT AUX ANGES ? ? ?

    Vous venez ici pour embrigader les âmes comme vous l’êtes vous-même embrigadé par des fables habilement conçues du pape.

    Foutez-moi la paix !

    Je ne vous réponds plus, vous êtes un dangéreux espion de satan.
    Vous travaillez pour le diable ; vous faites équipe avec le vatican..
    Arrière de moi, satan ! Au nom de Jésus-Christ, je lie et je neutralise le pouvoir de tout esprit satanique que vous avez introduit dans ce site [actu-chrétienne]. Satan dehors ! Jésus-Christ est vainqueur !

    • Cher monsieur JC etc. si vous souhaitez vivre à l’imitation du Seigneur vous devriez descendre de vos grands chevaux.
      Lui, en effet, était monté sur un petit âne.

    • Si je puis me permettre une autre remarque, cher JC etc. il est écrit dans un épitre: l’amour fait confiance.
      Or, votre psychologie semble toute imprégnée de méfiance.

      Je me réjouis que vous ayiez le charisme d’exorciser par écrit, mais j’espère que vous n’oubliez pas au passage de convoiter les « dons supérieurs » afin de vous engager sur la « voie qui les surpasse toutes » en cultivant la Charité qui seule ne passera jamais.

    • — Faute d’arguments, Benoît, tu “dégaines” ton lien “pourri” !?… Mais sache que beaucoup sur ce blog ne le visiteront jamais, ton lien car la religion catholique essaie de faire passer pour fous ceux qui se confient uniquement en Jésus-Christ et se réunissent en Son Nom :
      Actes 24, 14-15 : «Toutefois, je te confesse ceci, que, suivant la voie qu’ils appellent secte, je sers le Dieu de mes pères, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes; Et ayant en Dieu cette espérance, que la résurrection des morts, tant des justes que des injustes, qu’ils attendent aussi eux-mêmes, arrivera.»
      Suivant la voie qu’ils appellent secte : la religion catholique nous catalogue comme fous ! Je ne vois pas la différence…:-/ !
      — Mais je préfère être un fou en Christ qu’un intelligent sans Christ car «la sagesse de Dieu est folie pour le monde» !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :