Le Pasteur Chris Oyakhilome déclare que la masturbation n’est pas un péché et s’attire les foudres !

Chris Oyakhilome, le pasteur leader de l’église internationale «Ambassade de Christ» a réaffirmé sa position selon laquelle la masturbation n’a rien à voir avec Dieu et que les personnes impliquées….

…dans cet acte doivent cesser de considérer ce fait comme un péché et s’y adonner à cœur joie si réellement elles désirent en jouir.

La réaffirmation de cette thèse divise depuis quelques jours la communauté chrétienne au Ghana qui est confuse sur l’opportunité de croire le pasteur Chris Oyakhilome ou l’apôtre Alfred Kodua, le Secrétaire général de l’Église Pentecôte du Ghana qui estime la masturbation est un péché. Cette divergence de vue entre ces deux leaders chrétiens suscite la curiosité des médias.

LIRE LA SUITE…

LIRE EGALEMENT : 



Catégories :Détente, Sport & Musique, L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , , , ,

549 réponses

    • Un regard sur le phénomène qu’est cet individu et on est vite renseigné sur la profondeur de ses propos.
      J’estime que si l’on veut ouvrir un débat sur des choses aussi particulière il faut au moins discerner de qui ils proviennent et cela en vue d’éviter de chevaucher avec la bête.

    • @Shor L.

      Je ne défend pas le pasteur en question.
      Vous devez cependant savoir que le seul fait d’un mode non conventionnel de communication de l’onction ne peut être la base pour juger de l’authenticité d’un ministère.

      Je ne sais pas s’il faut que j’étaie mon propos, avant de le faire si necessaire, je dirais simplement que tomber en avant, en arrière ou sur le côté, avoir un comportement d’ivre, trembler, être en extase, rire, pleurer, crier, danser, sauter etc. n’est pas nouveau ou inquiétant d’un point de vue biblique. Discerner par l’Esprit, quelles sont les manifestations authentiques et lesquelles ne le sont pas, est plutôt la question.

    • J’espère que mon commentaire aidera les jeunes chrétiens qui ont soif de Dieu et qui pourtant sont actuellement dans « la masturbation ».

      Article très intéressant sur le sujet de la masturbation, du fait que le Pasteur Chris Oyakhilome est aussi un homme puissamment utiliser par Dieu.

      Dans l’article le pasteur Chris dit que « la raison pour laquelle vous voulez arrêter cet acte, c’est l’idée que vous vous faites de la masturbation » et encore que « beaucoup de chrétiens pensent que la masturbation est un péché contre Dieu et Satan utilise cet alibi pour les opprimer et leur faire croire qu’ils ne peuvent plus plaire à Dieu ». Il n’a pas forcément tort.

      Premièrement, il faut rappeler qu’il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

      Deuxièmement, le Saint-Esprit a comme un « ministère positif », Jésus a expliqué très clairement que le Saint-Esprit nous convaincra de péché( singulier). Le péché au singulier est de ne pas croire que Jésus est le Fils de Dieu, c’est la racine de tout péché.. La vérité est que c’est notre conscience qui nous condamne, pas Dieu. Le Saint-Esprit est jamais la source de toute notre culpabilité ou condamnation. L’apôtre Jean déclare formellement dans 1 Jean 3: 19-21 que le sentiment de culpabilité vient de notre conscience. Il existe une vérité biblique que notre conscience peut nous condamner alors que Dieu lui-même ne nous condamne pas.

      Attention je ne dis pas que j’approuve ou non la masturbation. Quoiqu’il en soit personnellement, il m’est déjà arrivé de me masturber un matin et de guérir un malade au nom de Jésus l’après-midi. Je n’ai donc pas eu « une perte de l’onction ». Il m’est déjà arrivé de me masturber et ensuite quelques temps après ressentir merveilleusement la présence de Dieu durant mon adoration.

      D’ailleurs je trouve la réponse de la Rédaction très pertinente : « Un chrétien doit être libéré de toute forme d’esclavage. Il faut donc distinguer la pratique occasionnelle, de la pratique addictionnelle (où l’emprise spirituelle est évidente). Les excès, les addictions… sont des formes d’esclavages et vont à l’encontre de la glorieuse liberté dans laquelle nous sommes appelés à vivre en tant qu’enfants de Dieu.

      Ceci étant dit, la pression culturelle de la pseudo « morale chrétienne », condamnant violemment la masturbation… joue un rôle très fort dans la culpabilisation des chrétiens. C’est pourquoi le « ressenti général », ne peut être un indicateur fiable de la volonté de Dieu. »

    • @ Shor L

      Je pense que vous n’avez pas obtenu, le début du centième des âmes amenés à Christ, des miracles, des guérisons obtenus par le Pasteur Chris Oyakhilome. Vous n’êtes donc nullement qualifiés pour juger un tel homme. Seuls ceux qui auraient mieux fait que lui pourraient à la rigueur commencer à le juger !

    • @ Shor L

      C’est Benny hin qui doit être vert de jalousie à la vue de ces images ! Et Messmer est vraiment « un petit joueur » à coté de ce gourou en plein délire mystique, mais contrairement à ce « médium d’obédience dite charismatique (ce prétendu « pasteur » qui n’est qu’un leurre) », il ne prétend pas lui, que son « fluide » et son énergie viennent de Dieu.

      En cela Messmer est bien plus honnête et « intègre » que Oyakhilome . Enfin, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    • Gustave B.
      5 avril 2016 • 6 h 50 min
      du fait que le Pasteur Chris Oyakhilome est aussi un homme puissamment utiliser par Dieu.
      ……………………………
      Vous osez appeler ce mariolle un homme puissamment utilisé par Dieu mais visionnez un peu les actes de cet hommes.
      Il faut arrêter de juger sur le chiffre et la popularité il faut aussi juger à partir des œuvres pratiquées par ces hommes.

      Dîtes moi quel est l’intérêt de faire tomber des gens à la pelle comme cet homme fait ?
      Ne voyez vous pas que cet individu est animé par un esprit de gloire du monde, d’intérêt de sa petite personne, du paraître, du show, ..?

      Vous appelez « serviteurs de Dieu » n’importe qui et n’importe quoi, et tout ce qui parait en « ange de lumière » est déifié, c’est ici le drame de l’Église.

    • @Shor L.

      Je ne connaissais pas l’église que vous avez l’habitude de fréquenter régulièrement…
      toutefois, elle ressemble un peu à l’église évangélique de Toulouse
      fréquentée par certains commentateurs du site Actu-Chrétienne…!!!

    • @ Shor L

      Personnellement, je ne jetterai pas d’anathème sur lui à cause de cette vidéo. C’est vrai que cela peut surprendre, mais je ne dirai pas forcément que c’est du diable ou « du mesmérisme ».

      Vous voulez parler d’utilité, amusons-nous alors ! Vous parler de l’utilité de faire cela, mais dans l’ancien testament nous avons des exemples plus qu’étrange sur des directives réelles du Saint-Esprit extremement surprenant.

      Par exemple : Le prophète Esaïe posa une masse de figues sur l’ulcère d’Ezéchias, pour
      marquer sa guérison. Quel est l’utilité de faire cela ? C’est de la magie ou une directive de l’Esprit ?

      Elisée jeta de la farine dans un pot de potage empoisonné et le potage fut purifié. Quel est l’utilité de faire cela ? C’est de la magie ou une directive de l’Esprit ?

      Dans 2 Rois 13:14 à 19, le prophète Elisée demande au roi Joas de tirer une
      flèche par la fenêtre avec un arc. Il lui dit ensuite de frapper le sol plusieurs fois avec les
      flèches. Quel est l’utilité de faire cela ? C’est de la magie ou une directive de l’Esprit ?

      Dans le verset 15 d’Ezéchiel 4 où l’on voit le prophète être appelé à faire ce que les Hébreux feront, lors du futur siège de Jérusalem »Voici, je te donne des excréments de boeuf au lieu d’excréments humains, et tu feras ton pain dessus ». Quel est l’utilité de faire cela ? C’est de la magie ou une directive de l’Esprit déconcertante?

      « Et toi, fils de l’homme, prends un instrument tranchant, un rasoir de barbier; prends-le, et passe-le sur ta tête et sur ta barbe. Prends ensuite une balance à peser, et partage les cheveux. Brûles-en un tiers dans le feu, au milieu de la ville… » (Ezéchiel 5:1) Quel est l’utilité de faire cela ? C’est de la magie ou une réelle directive de l’Esprit déconcertante ?

      « L’un des fils des prophètes dit à son compagnon, d’après l’ordre de
      l’Eternel : Frappe-moi, je te prie ! Mais cet homme refusa de le frapper. Alors il lui
      dit : Parce que tu n’as pas obéi à la voix de l’Eternel, voici, quand tu m’auras
      quitté, le lion te frappera. Et quand il l’eut quitté, le lion le rencontra et le frappa. Il
      trouva un autre homme, et il dit : Frappe-moi je te prie ! Cet homme le frappa et le
      blessa. Le prophète, alla se placer sur le chemin du roi, et il se déguisa avec un
      bandeau sur les yeux »(1 Rois 20:35, 36).

      Nous voyons, dans ce passage, qu’un prophète demande de la part de Dieu parce qu’il a reçu la directive de l’Esprit de le faire, à l’un de ses compagnons de le frapper. La Bible mentionne que cet homme « se blessa ». Quel est l’utilité de faire cela ? L’Esprit n’avait pas prévu que l’homme se blesse ?

      La liste est très longue, je pense m’arrêter ici. Voici pourquoi je ne lance pas aussitôt d’anathème. Néanmoins, il est vrai que nous devons avoir du discernement.

      Déjà pour les prophètes de l’Ancien Testament ils se retrouvaient à faire des choses un peu
      bizarres, pour l’homme d’aujourd’hui. Bibliquement, Le même Saint-Esprit de Dieu peut pousser Ses serviteurs à faire ou à faire faire des choses humainement déconcertantes. C’est pour cela que le milieu charismatique, celui qui est ouvert à l’action de l’Esprit, sera toujours incompris par les religieux jusqu’au retour de Jésus, assurément. L’écriture nous montre, en effet, que nous sommes appelés à mêler l’incompréhensible, humainement parlant, que ce soit le parler en langues ou certaines manifestations de l’Esprit avec le compréhensible, et que les deux doivent avoir leur place au milieu des rassemblements des chrétiens (1 Corinthiens 14).

    • Désolé pour les fautes d’orthographe.

    • @Gustave B.
      5 avril 2016 • 10 h 04 min

      @ Shor L

      Je pense que vous n’avez pas obtenu, le début du centième des âmes amenés à Christ, des miracles, des guérisons obtenus par le Pasteur Chris Oyakhilome. Vous n’êtes donc nullement qualifiés pour juger un tel homme. Seuls ceux qui auraient mieux fait que lui pourraient à la rigueur commencer à le juger !
      ……………………………
      Et ça commence à sortir le grand jeu des âmes, des miracles et patiti patata…
      Le seigneur réponds à cette pensée :
      Matthieu 7:21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
      22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
      23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

      Le type balance avec je ne sais quel ange, des vents sur les gens qui tombent à la renverse comme des cartes et vous osez appeler ça un serviteur et un miracle de Dieu.

      Non mais je comprends fort bien pourquoi l’enfer est remplis de gens comme vous.
      Les adulateurs du fantasmagorique sont lâchés, attention Actu risque de vibrer et de tomber aussi à la renverse.

      Mdr….

    • @Atrabilaire
      5 avril 2016 • 15 h 33 min
      ………………
      Nul est besoin de vous montrer la porte.

    • @discovery7
      5 avril 2016 • 12 h 55 min
      ……………….
      Bien dit.

    • @Gustave B.
      5 avril 2016 • 21 h 41 min
      …………………………
      Vous avez donné des exemples tirés de la Bible et qui sont de l’Esprit car dirigées par l’Esprit et données par l’Esprit avec un Résultat donné par L’Esprit et inscrit dans la Bible.mais vous n’avez jamais démontré l’utilité de faire tomber des gens à la renverse.
      Quelle utilité svp ?
      Vous n’avez pas de réponse, vous allez en inventer une ?

      Jésus crache et mélange son crachat avec de la terre fait de la boue et fait une onction à un aveugle né. Résultat : L’aveugle né voit !
      Il y a Résultat ici.

      Jésus prends sa propre salive qu’il applique sur la langue d’un muet et le muet parle, Jésus applique sa propre salive sur les paupières d’un aveugle, il impose les mains deux fois et l’aveugle voit.

      Il y a dans tous les exemples cités et que vous avez aussi cité un résultat selon l’Esprit.
      Il y a un but, une utilité, une guérison de Dieu, un jugement de Dieu etc…

      Mais renverser une foule de fidèles dans une salle à coup de vent de je ne sais quoi : Utilité svp ?
      Quelle utilité selon l’Esprit ? Pour quel résultat ?

      Sinon produisez moi l’utilité de la chose de faire tomber des gens en masse à la renverse puisque pour vous je ne suis pas un enseignant et que je suis aussi un néophyte.
      J’attends une réponse spirituelle et dirigée selon l’Esprit et non pas une tour de Babel en raisonnement.
      Non mais arrêtez avec ce cirque et ce cinéma.

      Vous avez vu Jésus balancer un vent et toute la foule tombe à la renverse et se met à hurler, à gesticuler, à être carrément en transe…
      Arrêtez avec cette démence et cessez d’appeler ces prodiges mensongers en prodiges glorifiant Dieu.
      Car ces choses ne peuvent glorifier Dieu.

      C’est du désordre et du spectacle, je ne vois pas Dieu dans ça !

    • @Shor L

      C’était un besoin irrésistible de simplement vous taquiner
      pour vous mettre un peu en forme…
      car j’approuve totalement votre jugement
      sur cette soi-disant église de Jésus Christ
      et sur ce soi-disant « homme de Dieu »

    • @Atrabilaire
      6 avril 2016 • 11 h 19 min
      ……………
      Veuillez pardonner mon incompréhension.

    • @S K D
      6 avril 2016 • 11 h 03 min
      ………………….
      Peut on se faire avocat du diable ?
      Si je prends au mot : Oui !

      Un véritable serviteur de Dieu ne se livre pas à ces singeries et à ces imbécilités grotesques qui sont de l’ordre des prodiges de Simon le Magicien.

      Il est écrit dans l’Écriture qu’il est aussi un temps de l’apostasie et que les humains refusant la Vérité seront séduit par des miracles mensongers.

      Ce que je vois de cet homme dans cette vidéo, ce sont des miracles mensongers.

    • C’est triste à dire mais c’est de la véritable manipulation mentale.
      Sur air de musique ambiante : When the spirit takes other your soul, you will be change…et vlan mange mon renversement

      Power in the name of Jésus…et avec cette puissance que fait-on ?
      On fait l’inverse de ce que Christ fait réellement on domine, on domine l’esprit, on brise l’esprit des humains et on les rends docile à la domination et à n’importe quoi.
      C’est de l’esclavage spirituel ce n’est pas cela la Gloire de Dieu.

      Et pour prouver que il y a de la puissance le type donne ordre à une femme (qui tient un sac qui a l’onction, un genre de fétiche) d’interdire un homme étendu à terre par ordre et de se relever et ensuite par ordre de se relever.
      On est plus dans l’Amour et la Gloire de Dieu mais dans l’abus spirituel et de ses dérives.
      1 Corinthiens 13:2(b) …quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.

      C’est sans appel, la vidéo ne montre pas des œuvres selon Dieu mais du spectacle et des miracles mensongers menant à l’abus spirituel.
      Je ne m’étonnerai guère que cet individu domine sur ce troupeau mais chaque chose est révélée en son temps et si Dieu use de miséricorde il ne laisse pas non plus prendre son Nom en vain.

      Ce que je vois de cet homme c’est pire que le mesmérisme en effet.
      Oser prendre la défense de cet individu c’est dire qu’on est comme lui.

    • @Gustave
      Vous écrivez : « il m’est déjà arrivé de me masturber un matin et de guérir un malade au nom de Jésus l’après-midi. Je n’ai donc pas eu « une perte de l’onction ». Il m’est déjà arrivé de me masturber et ensuite quelques temps après ressentir merveilleusement la présence de Dieu durant mon adoration.»

      Ce genre de raisonnement peut facilement induire en erreur. Le miracle dépend pour beaucoup de la foi du malade et de la puissance de Dieu et pas forcément de vous. C’est à partir de l’Ecriture seule que vous devez juger de la validité d’un comportement sexuel. Votre expérience subjective n’est pas la norme de la vérité. Ceux que Jésus décrit dans Math 7.21-23 ont été victimes de cette confusion.
      Math 7.21-23 : …n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.
      Ces paroles montrent qu’on peut opérer des miracles toute notre vie durant malgré une pratique active du péché, Dieu laisse faire et attend le jour du jugement dernier pour sanctionner.

    • @Le Rocher 12
      13 avril 2016 • 18 h 58 min
      …………………
      Très bien vu !

    • Cet article ne devrait même pas exister car si déjà vous vous posez la question de savoir si la masturbation est en accord avec la sainteté de Dieu et donc que vous n’êtes pas sûr alors il ne faut pas la pratiquer en toute sagesse. La Bible m’apprend à ne pas faire ce dont je ne suis pas sûr. Le problème majeur de cet article, c’est qu’il n’a pas été pensé pour les autres car si une personne a une foi faible et qu’on lui dit que la masturbation est une bonne chose elle risque de tomber dans sa foi et vous causez la perte de quelqu’un pour qui Jésus est mort. Dans l’autre cas, si la masturbation est bonne alors cet article n’a pas d’utilité.

    • Pourtant jesus pratiquait la pedagogie de l’erreur… et heureusement qu’on a le droit a l’erreur !

    • @Rédaction
      22 avril 2016 • 12 h 03 min

      Pourtant jesus pratiquait la pedagogie de l’erreur… et heureusement qu’on a le droit a l’erreur !
      …………………………….
      Pécher ce n’est pas être sous le couvert d’un « droit à l’erreur » entre nous.
      Celui qui pèche ne peut évoquer devant Dieu le « droit à l’erreur » pour sa justification.

      Ainsi si je vais dans votre sens, comme j’ai le « droit à l’erreur » et puisque c’est un droit, Dieu ne peut me juger et me condamner en qualité de pécheur.

      Je ne sais pas si vous lisez la profondeur de l’aberration que vous avez écrit mais je comprends pourquoi dans votre vie vous vous tolérez toute formes d’écarts vis à vis des Écritures sous prétexte que vous êtes sous une forme d’immunité légalisée par « un droit à l’erreur », en gros je me demande si vous ne faites pas par là une doctrine du péché légalisé par Dieu(puisque c’est un droit).

      Je me demande qui vous a enseigné l’Évangile si c’est le Saint Esprit ou Satan mais je puis vous dire que cela ne peut venir du Saint-Esprit car il est écrit ceci du Saint-Esprit et qui j’oppose à votre « droit à l’erreur » : 1 Corinthiens 10:13 Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

      Et Paul va très loin dans la doctrine du Salut et de la nouvelle naissance en disant :
      11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.
      12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.
      13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.
      14 Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.
      15 Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là !
      16 Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ?
      17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.
      18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. — 

      Ainsi ne confondez pas Grâce de Dieu accordé au pécheur repentant et « droit à l’erreur ».
      Que l’erreur se reconnaisse par exemple quand on conduit un véhicule et que l’on puisse se tromper d’itinéraire c’est un point mais dire qu’en règle doctrinal chrétienne il puisse exister un « droit à l’erreur » cela est profondément satanique.

      Se tromper c’est humain car l’humain est faillible, pécher c’est humain car nul n’est parfait en toute chose, mais ce n’est pas un « droit à l’erreur ».

      Bref…je ne veux même pas vous comprendre c’est justifier le mal.

  1. Les uns comme les autres ont mis en confusion les multitudes de jeunes qui ne savent plus à quelle théorie se donner. pour ce, il ne suffit pas de livrer l’information ou la discussion des autres mais donner votre position comme leaders des églises serait une façon d’aider ces jeunes à se positionner. La difficulté n’est pas seulement pour les autres mais pour tout le monde. Les milliers de personnes qui ont le même doute ne pourront se positionner que si les autres donnent leur avis là dessus.

    • et si tous les leaders ne pensent pas la même chose… ça changera quoi au final ? S’il y a de la confusion, c’est parce qu’il s’agit d’un tabou millénaire et qu’il est difficile de condamner fermement et bibliquement cette pratique étant donné que la Bible n’en parle pas. Il faut donc faire quelque chose que la plupart des chrétiens n’aiment : mener une vraie réflexion et laisser le St Esprit nous éclairer.

    • Paul O

      …… étant donné que la Bible n’en parle pas.

      Si la bible n’en parle pas c’est qu’il s’agit de l’intime qui ne regarde personne sauf l’ intéressés, aussi pourquoi en parler .

      La sagesse de Dieu et de l’Esprit , ne nous indiquent telle pas plutôt de faire la différence entre ce qui doit rester caché et ce qui peut être exposé à la lumière !!!!!!!

    • La foi c’est intime. On en parle quand même ?

    • « La foi c’est intime. On en parle quand même ? » Non Paul c’est une illusion de douceur, un idéal qui le reste.

      La foi est accaparée, censurée, manipulée. C’est facile, puisque aucune solidarité entre les intervenants, intervenantes, fraternité mon œil, une armée LOL.

      Pas besoin d’ennemis, pas besoin d’attendre un quelconque secours, sauf de Christ, on en revient donc, chacun pour soi et Dieu pour tous.

  2. Que dire d’autre que ce que l’Écriture dit ?

    « Autrefois, il y a eu des prophètes de mensonge parmi le peuple d’Israël ; il en sera de même parmi vous. Ces enseignants de mensonge introduiront subtilement parmi vous des erreurs qui mènent à la perdition. Ils renieront le Maître qui les a rachetés et attireront ainsi sur eux une perdition soudaine. Beaucoup de gens les suivront dans leur immoralité et, à cause d’eux, la voie de la vérité sera discréditée. »

    Et

    « …si quelqu’un devait faire tomber dans le péché l’un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait bien mieux pour lui qu’on lui attache au cou une de ces pierres de meule que font tourner les ânes et qu’on le jette dans le lac. »

    Sous prétexte que la masturbation n’est pas nommée dans l’Écriture, peut-on affirmer que ce n’est pas un péché ? Toutes les maladies ne sont pas nommées dans Deutéronome, mais en Christ nous sommes guéris de toutes les maladies « qui ne sont pas nommée dans le livre de la Loi ».

    Galate5:19-21 ne donne pas non plus une liste exhaustive des péches :
    « …les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table » mais laisse la liste ouverte avec l’emploi de ses mots : « et les choses semblables. »

    Et Paul de dire : « Je ne puis que répéter ce que j’ai déjà déclaré à ce sujet : ceux qui commettent de telles actions n’auront aucune part à l’héritage du royaume de Dieu. »

    Sur ceux qui, jouissent de notoriété et d’autorité parmi les enfants de Dieu, enseignent que le péché quel que soit sa forme ne l’est pas, pèse une culpabilité particulière…😦

    • « Sous prétexte que la masturbation n’est pas nommée dans l’Écriture, peut-on affirmer que ce n’est pas un péché ? »

      Je pense, a minima, qu’il faudrait pour le moins user de sagesse sur ledit sujet et éviter de condamner trop rapidement à l’enfer ceux qui s’y adonnent.

    • moi je répondrais à tout cela que pour le coup c’est une question personnelle et intime.. et je ne crois pas que Dieu s’arrête sur ce détail et heureusement……

    • @Marie

      La Rédemption permet au pécheur de venir à Dieu tel qu’il est, certes, mais vous n’ignorez pas l’appel de Christ à être « saint comme le Père Céleste est saint »… La première phase du processus, l’action de Dieu, a pour but la deuxième, la coopération de l’homme.

      Il n’y a pas de domaine trop intime pour Dieu. Il est necessaire de lever les tabous, oui, mais pour arriver à faire comprendre les problèmes sexuels et leur sources, et non les légitimer. Libérez un pécheur d’une culpabilité justifiée pour qu’il puisse s’adonner au péché, n’est certainement pas la liberté glorieuse des fils de Dieu, dans laquelle nous sommes appelés à vivre dès maintenant.

      Contrairement à La Rédaction, je pense que l’essentiel n’est pas le caractère occasionnel ou addictif du péché commis mais sa nature. En effet, et je sais que je prends un exemple qui peut sembler démesurément grave comparé au péché dont il est question, mais David (l’homme selon le cœur de Dieu) a commis une fois l’adultère et l’homicide avec préméditation, et malgrès la grâce qui lui a été accordée, cela a affecté toute sa vie et celle de sa famille…
      Il est bien évident qu’un tueur en série, et David ne peuvent être considérés, que ce soit par nous ou par Dieu, sur le même plan, cependant la nature du péché demeure la même. D’ailleurs la peine biblique vétérotestamentaire pour l’adultère et le meurtre était la même, la lapidation. Pourquoi David et Bethsabé y ont-il échappés ? C’est l’affaire de Dieu (car la parole envoyée du Seigneur envoyée par le prophète Nathan était claire ; c’est bien de pardon dont David et Bethsabé ont bénéficié). Je me risquerais à dire que ce n’est pas sans rapport avec le rôle de David concernant l’incarnation du Messie…

      David, parle dans un de ses psaumes « des péchés de sa jeunesse ». Il est fort probable, vu le rejet dont il faisait l’objet (car il n’était pas considéré comme enfant légitime par Isaï et ses frères, à cause de l’erreur de parcours de son père, l’adultère) qu’il ait eu des problèmes sexuels (d’ailleurs son adultère n’est pas sans lien avec la manière dont il a été conçu). Cela dit, le Seigneur le nomme d’homme selon son coeur, et en tant que teenager il avait une véritable communion avec Dieu, qui servit notemment à faire fuir le demon qui tourmentait le roi Saül. Tout ceci peut sembler contradictoire, mais non : la grâce y est pour quelque chose. Etant maintenant sous la grâce, nous avons tout le necessaire pour entrer dans la plénitude, ce qui n’était pas donné à David ou quiconque avant que l’Agneau de Dieu soit immolé.

      Je pense que je n’ai pas à développer d’avantage.🙂

    • @marie
      5 avril 2016 • 7 h 52 min

      je vous cite : moi je répondrais à tout cela que pour le coup c’est une question personnelle et intime.. et je ne crois pas que Dieu s’arrête sur ce détail et heureusement……
      …………………
      En quoi le Péché en général n’est pas une affaire personnelle et intime pour conclure que vous ne croyez pas que Dieu s’arrête sur ce détail ?
      L’adultère est une affaire personnelle et intime aussi, deux personnes libres et non mariées qui baisent comme des ragondins aussi, l’homosexualité aussi, l’acte sodomite aussi, se placer devant un film porno et se branler à donf c’est aussi une affaire personnelle et intime…Non ?

      Ce n’est pas ce que vous pensez qui est à valider mais ce que Dieu pense de telle ou telle chose et sur ce point là on a tous intérêt plutôt à savoir ce que Dieu en pense réellement de la masturbation et non essayer de bâtir des tours de Babel de raisonnements fallacieux pour couvrir l’iniquité.

      En quoi «manger du fruit est péché», ce n’est qu’un détail en effet et pourtant visiblement Dieu s’est arrêté à ce point de détail.

    • Tout a fait d’accord avec vous, la question a se posée est qu’une impudicité ? Quels sont les péchés qui entrent dans le cadre de l’impudicité ? La réponse a cette question nous fera comprendre que la masturbation est l’un des péchés qu’on commet contre son propre corps ( 1 Corinthiens 6:18 et Galates 5:19-21) La parole de Dieu est clair, elle recommande de FUIR l’impudicité, elle a dit qu’il y aura un temps où les gens ne supporteront plus la saine doctrine mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables , ils se donneront une foule de docteur selon leurs propres désirs, ils détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables 2 Timothée 4:3-4. Cette même parole de Dieu nous mets en garde dans Matthieu 7 :15, 16, 17, 20, 21, 22, 23, 24 et 26. Le verset 15 dit: Gardez- vous des faux prophètes. Ils viennent a vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce son des loups ravisseurs. Le verset 16 dit: vous les reconnaîtrez a leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Le verset 17 dit: Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Le verset 20 dit: C’est donc a leurs fruits que vous les reconnaîtrez, le 22 dit: Plusieurs me diront en ce jour- là : Seigneur, Seigneur, n’avons nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Le verset 23 dit: Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. Le verset 24- dit: C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable a un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.Et enfin le verset 26 dit:Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable a un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. Ainsi la bible nous a tout révélé a l’avance afin de nous édifier et d nous affermir.

    • S K D vous écrivez: « David, parle dans un de ses psaumes « des péchés de sa
      jeunesse ». Il est fort probable, vu le rejet dont il faisait l’objet (car il n’était pas
      considéré comme enfant légitime par Isaï et ses frères, à cause de l’erreur de
      parcours de son père, l’adultère) qu’il ait eu des problèmes sexuels (d’ailleurs son
      adultère n’est pas sans lien avec la manière dont il a été conçu). »

      Excusez-moi SDK mais vous écrivez: « Isaï père biologique de David était: adultère »
      d’où vous l’avez sorti celle là? Au vu de ma faible connaissance de la Bible, pourriez
      vous me faire la grâce de me donner les références où cela est écrit??? Cela pour
      venir en aide à mes lacunes Bibliques évidentes😥 Soyez en remercié d' »avance!!!

      Je me permets de solliciter l’aide de toutes personnes ayant connaissance de ce fait
      historique dans les écritures, (car elles m’ont échappées), de bien vouloir m’en faire
      connaître? Afin d’être au diapason de S K D!!! Encore merci♥

    • @Pulsar

      Inutil de s’emballer comme ça…
      Il est vrai que nulle part vous ne trouverez écrit texto « Isaï eut pour fils David d’une relation adultère ».
      Vous ne trouverez pas une fois le mot « résurrection » dans l’A.T mais manifestement les juifs (ne serait-ce que les pharisiens, une des soeur de Lazare etc.) y croyaient. Alors d’où tenaient-ils cette vérité et sur quelle base était elle enseignée ?

      Il y a certains détails dans l’histoire de David et ses psaumes qui en disent pourtant assez pour que l’on puisse penser ce que j’ai évoqué.

      Premier indice :
      David dit après avoir commis l’adultère avec Bath-Schéba : « Voici, je suis né dans l’iniquité, Et ma mère m’a conçu dans le péché. »
      On peut voir un caractère général dans ses mots, mais ils peuvent aussi être le fruit d’un constat éclairé par l’Esprit de Dieu par rapport à la racine du péché qu’il a commis. Il ne dit pas « je suis sous le joug du péché originel », mais en quelque sorte il exprime ceci : « mes parents étaient iniques et pécheurs, ainsi en va-t-il de moi. »
      Deuxième indice :
      David le plus jeune des fils d’Isaï n’est pas invité à un évènement aussi important que la venue du prophète Samuel sous le toit de son père. Manifestement, il n’était pas compté par Isaï parmi ses fils. Il était considéré par toute la famille comme un simple serviteur qui n’avait rien à faire au banquet.
      Troisième indice :
      Lorsque les fils d’Isaï (pas tous) sont sur le front pour combattre les philistins, qui envoie-t-il pour prendre des nouvelles ? Bien la mission ne soit pas péril (bêtes sauvages, et nous parlons, au cas où vous réalisiez pas bien la chose, d’aller sur le front ) il envoie le plus jeune, David. Pourquoi son fils et pas un serviteur ? Il était bel et bien considéré comme un simple serviteur, dont la vie n’a pas d’importance et dont la perte – même si je me risque un peu loin – pourrait même l’arranger…

      Feriez-vous cela avec votre enfant ? J’ose espérer que non.
      Isaï l’a fait, et ce n’est sûrment pas sans raison. L’explication la plus plausible est qu’il n’aimait pas son fils parce qu’il lui rappelait son adultère. Il avait un munimum le sens des responsabilités voilà pourquoi il supportait sa présence dans la famille mais il ne manifestait pas envers lui l’amour paternel dont jouissaient ses autres fils. Il était tenu à l’écart, et son père n’hésitaient pas à mettre sa vie en danger.

      Le rejet dont il était l’objet est aussi évident lorsque David arrive au front et que son grand frère se comporte avec lui d’une manière particulièrment méprisante et humiliante.

      On comprend mieux pourquoi dans le psaume27 David (au temps de son exil provoqué par l’attitude peurtrière de Saül à son égard) dit « mon père et ma mère m’abandonnent » (ce qui peut aussi se traduire me rejettent, m’apostasient). Il n’est pas ici question d’une eventualité « si mon père et ma mère venaient à… » mais d’une affirmation.😦

      Mais pour finir sur une touche positive, je soulignerais que David le mal aimé fut bien aimé du Seigneur. Tout concourrut à son bien, même son envoi insensé en zone dangeureuse, puisque ce fut l’occasion pour lui de vaincre Goliath😀

    • SDK je suppose que vous faites référence au Psaumes 25. 7 de David :
      « Ne te souviens pas des fautes de ma jeunesse ni de mes transgressions;
      Souviens-toi de moi selon ta miséricorde, A cause de ta bonté, ô Éternel! »
      Quel rapport avec IsaÏ le père de David et son « présumé » adultère?
      Nullement spécifié?😥

    • Permettez-moi cher maître S D K et cela s’en m’emballer, ni me laisser embarquer
      et emballer dans d’hypothétiques conclusions hasardeuses, s’il en est!

      S K D écrit le 4 avril 2016 • 17 h 19 « Que dire d’autre que ce que l’Écriture dit »?

      De vous répliquer: « Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille. »😆 Explication:
      « A force de suppositions, tout est possible. Ce proverbe est souvent utilisé pour
      faire remarquer qu’il est absurde d’émettre des hypothèses afin de parvenir à une
      conclusion qui nous arrange. Cette idée se décline dans de nombreux proverbes. »

      Apocalypse 22.18 « Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie
      de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits
      dans ce livre; 19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de
      cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte,
      décrits dans ce livre. 20 Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt.
      Amen ! Viens, Seigneur Jésus » !

      Voir également Deutéronome 4. 2 et 12. 32 « Vous prendrez garde de faire tout ce
      que je vous commande. Tu n’y ajouteras rien, et tu n’en diminueras rien. »

      Proverbes 30. 6 « N’ajoute pas à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne, et que
      tu ne sois trouve menteur. » Veuillez accepter calmement tous mes vœux😉

      Esaïe 30. 15 « Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël: C’est dans
      la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance
      que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu! »🙂😉

    • @Pulsar

      Pourquoi me nommer « maître » alors que moi-même je ne me considère pas comme tel ? Je vous trouve quelque peu cynique…

      J’ai parlé d’explication « PLAUSIBLE »… par d’affirmation catégorique.
      Si vous pouvez proposer une autre explication à l’attitude de la famille de David à son égard, je vous écoute.

      Ce qui peut être exprimé que ce soit dans l’Écriture ou dans la vie ne l’est pas toujours de manière scolaire…

      Pour affirmer la réalité de la résurrection Jésus ne va pas chercher un verset explicite (c’est normal, il n’y en a pas) mais (se) cite dans l’épisode du buisson ardent « Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob ? » et il explique « Dieu n’est pas Dieu des morts, mais des vivants. »
      D’un point de vue humain, le fait que quelqu’un ait vécu n’implique pas qu’il vit encore en tant que personne si on en parle après sa mort. Mais pour Jésus ce seul verset (en principe deux ou trois témoignages concordant sont nécessaires) suffit à affirmer qu’il y a résurrection, il y vit après la mort. En tant que docteur de la Loi qu’auriez-vous répliqué à Jésus, « C’est un peu mince come preuve. » ?

      Cela ne m’arange pas que David a été malaimé, aucun intérêt pour moi de prouver ceci ou cela. Ce qu’évoque l’Écriture est tout aussi réel que ce qu’elle présente nettement et en détail…

      Je suis persuadé que si quelqu’un ne vous dit pas « vous êtes un imbécile » mais se comporte avec vous comme tel, vous ne manqueriez pas de comprendre le message, et en être quelque peu affecté, non ? Et pourtant se n’est ni dit et encore moins écrit.

      Après, il n’est pas de l’ordre du salutaire de savoir que david était malaimé, même si ça a son importance pour comprendre sa vie et en tirer profit.

    • @Pulsar

      Je suis extrêmement loin de tout savoir. Cela m’empêche-t-il d’avoir compris et de continuer à comprendre des choses par la grâce de Dieu, par révélation directe ou par l’exercice de la sagesse ?

      Nous pourrions faire une liste assez conséquente de ce qui n’est pas nommé dans l’écriture mais qui existe…

      La Loi ne parle pas du suicide. Parler du suicide comme un péché est-ce ajouter à la Parole ou bien comprendre la Loi concernant l’homicide ?

      Le mensonge est un péché. Briser le Shabat l’était aussi. Si vous mentiez un jour de Shabat pour pouvoir cacher un innocent à qui on voudrait prendre sa vie ou lui nuire, et qu’à cette fin vous deviez vous démener physiquement, cela est-il un péché ? Est-ce ajouter à la Loi ou bien la comprendre ?
      Les exemples bibliques que Jésus évoque nous donne la réponse. Mais si ces paroles n’étaient pas écrites, comment feriez-vous pour vous y retrouver, si ce n’est grâce à l’aide de l’Esprit-Saint ?
      C’est exactement ce que fait le Fils de l’Homme, et c’est ce à quoi il nous appelle, nous ayant rempli du Saint-Esprit qui selon sa promesse nous révèlera toute la vérité.

      Ce que Jésus (tout comme Esaïe) dénonce, c’est d’élever les traditions humaines au rang de la révélation divine qui est la Parole, et de la rendre par là impuissante et de provoquer ainsi des avortements spirituels.

      Méditer sur la Parole, la comprendre, coopérer pour laisser l’Esprit nous montrer les connexions, les images qu’elles contient et que l’on ne voit pas au premier regard, à la première lecture, n’a rien à voir avec retrancher ou ajouter.

      Veuillez accepter calmement ce que je vous dit calmement aujourd’hui, tout comme je l’ai fait hier😀

    • @S K D
      12 avril 2016 • 23 h 43 min
      ……………
      Je rejoins Pulsar dans sa démarche que je considère plutôt prudente et sage.
      En effet quand on relis correctement les textes, il n’y a dans la naissance de David absolument rien qui dise qu’il soit un fils adultérin d’Isaï son père.

      La Bible ne fait nul part mention d’un tel fait.
      Or quand David dans le Ps.51 dit : Psaumes 51:5 (51-7) Voici, je suis né dans l’iniquité, Et ma mère m’a conçu dans le péché.

      David fait mention de l’état de l’homme dans le Monde, un monde où le Péché est déjà entrée à cause de Adam. C’est l’état de tout homme venant dans le monde.

      • Si David était né de l’adultère d’une femme mariée(sous l’autorité d’un autre homme) avec Isaï il est évident que la Bible l’aurait mentionné à cause de la loi.
      • Si c’est Isaï que l’on traite d’adultère car il aurait eu plus d’une femme c’est hyper débile car les hommes auparavant pouvaient avoir plusieurs épouses et cela n’était pas péché puisque la polygynie selon la Loi n’est pas péché tandis que la polyandrie est péché.
      • Si Paul dans le NT spécifie que l’évêque et le diacre soit mari d’une seule femme, il ne définit pas plus la polygynie en péché puisque la Loi ne le définit pas en péché.
      Il y a restriction imposée par l’apôtre dans le cadre du service du Seigneur.

      Sinon que S K D produise au moins un texte qui montre que David est un fils issu d’un adultère.

    • @ Shor L.

      J’ai répondu à Pulsar là-dessus. J’ai montré quelques versets qu’il faudrait pouvoir expliquer autrement pour écarter cette approche. On se moque volontier mais aucun argument à l’horizon…

      Il faut aussi produire au moins un texte vétérotestamentaire qui prouve indubitablement la réalité de la résurrection. Mais Jésus n’a pu le faire ; les sadducéens seraient donc repartis de manière justifiée avec le sentiment du bien-fondé de leur conception doctrinale… et pourtant Jésus leur dit « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu. »
      La clé n’est donc pas de trouver le mot « résurrection » dans l’A.T, ni de pointer du doigt l’endroit où la résurrection est enseignée de manière scolaire, mais de comprendre les écritures et la puissance de Dieu.

      On peut comprendre quelque chose sans que ce soit écrit textuellement. Mais je pense que je n’ai pas à te prouver cela, toi-même tu exerce cela dans beaucoup de cas😀

    • @Shor L.

      Tu dis :
      « …la Bible l’aurait mentionné à cause de la loi. »

      « Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l’Eternel; et l’Eternel le fit mourir ».

      « La colère de l’Eternel s’enflamma contre Uzza, et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute. Uzza mourut là, près de l’arche de Dieu. »

      Pour le coup, on pourrait penser « c’est expéditif et non argumenté ».

      Mais le Parole ne dit pas tout, sur tout et tout le monde, que ce soit avant la Loi ou sous la Loi…

    • @ Shor L.

      L’Iniquité (Evel – http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-evel-5766.html ) est toujours en relation avec un acte. Ce n’est pas un état.
      Quelqu’un d’inique est traduit aussi comme méchant. « Er était méchant aux yeux de l’Eternel et le fit mourrir, » c’est donc bien en rapport avec ses actes qu’il dû subir la mort (sur la base de quelle loi ?).

      Pour être « né dans l’iniquité » faut quand même « le faire »… David n’y pouvant rien, il reste les parents ; ce qui, à mon avis, replace le « conçu dans le péché » dans un contexte spécifique (le cas d’Isaï) et non général (« l’état de tout homme venant dans le monde »).

    • @S D K Pour Maître: c’est à cause de vos connaissances Bibliques! Pour PLAUSIBLE
      Définitions: « Qui a une apparence de vérité, accepté, admis jusqu’à preuve du contraire »🙂

      Vous écrivez: « Si vous pouvez proposer une autre explication à l’attitude de la famille
      de David à son égard, je vous écoute. » Et là permettez moi de vous rétorquer par
      vos écrits personnels: « Que dire d’autre que ce que l’Écriture dit »?😆

      Pulsar n’ayant pas la science infuse, et ayant du mal à se comprendre lui-même,
      pensez à la difficulté de sonder les autres?😉 De plus j’ai cru lire quelque part:
      Matthieu 11:25 « En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur
      du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents,
      et de ce que tu les as révélées aux enfants. »

      Vous écrivez: « Nous pourrions faire une liste assez conséquente de ce qui n’est pas
      nommé dans l’écriture mais qui existe… » Effectivement, exemple: « Rien n’est
      impossible à Dieu » et « Tout est possible à Dieu »😉 Comment se fait-il « qu’il ne puisse
      pas mentir »?🙂 Bof!

      Vous écrivez encore: « Veuillez accepter calmement ce que je vous dit
      calmement aujourd’hui, tout comme je l’ai fait hier »

      Mais mon cher Maître il n’y aucune frénésie hystérique dans mes répliques: juste
      effectivement une mise au point😉 Voilà!

      Pour en revenir au sujet de l’article, et les positions tranchées de certains, sans
      compassions, ni miséricorde… Il me semble qu’il serait intéressant de connaître
      l’âge, l’état (marié, célibataire, veuf, séparé, divorcé, malades… etc, etc.

      Car, dirais-je il est plus facile de critiquer et d’inventer des jugements lapidaires
      à l’encontre des frères et des sœurs concernés(es) par le sujet!
      Quand le frigo est plein, des revenus stables, bobonne ou le géniteur à la maison
      et que tout marche comme sur des roulettes… Vous savez, çà s’appelle: « Évangile
      de la prospérité » Quand ça ne marche pas c’est que vous êtes un pécheur invétéré,
      digne des flammes de l’enfer😯 Du calme S D K puisque vous lisez en zigzag
      Avant de condamner sans réflexion au paravent: Osée 6:6 « Car j’aime la piété et
      non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. »
      Matthieu 9:13 « Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde,
      et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

      Bises…♥

    • @Pulsar
      « Vous écrivez encore: « Veuillez accepter calmement ce que je vous dit calmement aujourd’hui, tout comme je l’ai fait hier » »

      Je ne faisais que vous renvoyer votre exhortation à accueillir calmement ce que vous disiez😀

      Ce n’est pas pour dire que Dieu peut mentir mais il y a ces versets étranges : « Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi pour dire : Guérirai-je de cette maladie ? Elisée lui répondit : Va, dis-lui: Tu guériras ! Mais l’Eternel m’a révélé qu’il mourra. »
      En somme Dieu dit a Hazael de mentir…

      « Vous écrivez: « Si vous pouvez proposer une autre explication à l’attitude de la famille
      de David à son égard, je vous écoute. » Et là permettez moi de vous rétorquer par
      vos écrits personnels: « Que dire d’autre que ce que l’Écriture dit »? »

      Oui, que dire que ce que l’écriture dit, QUAND elle le dit, et COMMENT elle le dit. Vous savez que Jésus lui-même a parlé tantôt de manière claire et tantôt enigmatique… nous retrouvons ces deux modes dans l’Ecriture. Comprendre ce qui est dit « entre les lignes », ce qui est caché est effectivement l’oeuvre du Saint Esprit et non le fruit d’une âme agitée. Ce que je dis à propos de David n’est pas echaffaudé par moi pour arriver à mes fins, mais une réalité entrevue de manière intuitive.

      Bref on ne va pas en faire un fromage😀

    • Encore un petit détail S D K vous écrivez aussi: « …comment feriez-vous pour vous
      y retrouver, si ce n’est grâce à l’aide de l’Esprit-Saint ?
      C’est exactement ce que fait le Fils de l’Homme, et c’est ce à quoi il nous appelle,
      nous ayant rempli du Saint-Esprit qui selon sa promesse nous révélera toute la vérité. »

      Dans ces affirmations, ce qui m’inquiète: ce n’est point que le Saint Esprit nous
      éclaire: il le fait!😉 Mais surtout, que: c’est le Saint Esprit qui le fait et sans que cela ne
      soit appuyé par absolument rien de Biblique😯 Alors qu’il s’agit de l’humain « agité »😉

      Le plus souvent, et à mon « humble »😉 avis, le Saint Esprit nous utilise, nous enseigne,
      nous corrige… sans que nous en ayons pleinement conscience et cela (peut-être)
      pour qu’enflé d’orgueil nous ne tombions dans l’orgueil spirituel! En évoquant le Saint
      Esprit dans cette affaire, alors qu »il (le Saint Esprit) n’a rien à y voir, ni rien à faire🙂
      Je l’admets pour ma part! Pour vous S D K libre à vous? Bises amicales♥

    • @S K D
      17 avril 2016 • 10 h 28 min
      En somme Dieu dit a Hazael de mentir…
      ……………………………..
      Pardon comment pouvez vous aller dans une pensée aussi abominable envers Dieu ?
      Dieu ne peut-être tenté par le mal et ne fait pas le mal comment osez vous un seul instant faire Dieu menteur ?

      Hazael a caché une partie des paroles du prophète à Ben-Hadad qui a bien reçu la guérison quand Hazael est retourné vers lui.

      Hazael tue le Roi qui avait reçu la guérison de Dieu.

      Dieu est Vérité mais vous comprenez mal le texte et concluez mal parce que vous ne demeurez pas sur la Révélation.

    • @ Shor L.

      Pas si évident que ça…

      « Hazaël quitta Elisée, et revint auprès de son maître, qui lui dit : Que t’a dit Elisée ? Et il répondit : Il m’a dit : Tu guériras ! Le lendemain, Hazaël prit une couverture, qu’il plongea dans l’eau, et il l’étendit sur le visage du roi, qui mourut. »

      Je ne vois pas un homme guéri mais toujours couché et incapable de se défendre face à son meurtrier. Un homme en voie de guérison pourquoi pas, mais qu’on tue avant qu’il se rélève de sa maladie. La prophétie d’Élisée « Cependant, l’Eternel m’a révélé qu’il va mourir. (…) L’Eternel m’a fait voir que tu deviendras roi de Syrie. » n’y est pas pour rien dans cette affaire…

      Je n’ai jamais dit que Dieu était menteur… et je ne me suis pas servi de cet épisode pour argumenter dans ce sens.
      Dire à quelqu’un qu’il va guérir alors qu’on sait qu’il va mourrir, est tout de même bizarre.

      Jésus avant de Partir pour Gethsemané dit : « Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée. » les disciples disentt : « Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit : Cela suffit. » Ensuite se déroule cette scène : « Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent : Seigneur, frapperons-nous de l’épée ? Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole, dit : Laissez, arrêtez ! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. » Un autre évangile nous rapporte ces paroles « Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée. »

      Tout ceci – comme l’épisode d’Hazaël – peut sembler contradictoire. Faire acheter des épées pour ensuite reprocher de l’utiliser, ce n’est pas logique, ou du moins ce n’est pas notre logique.

      Lorsqu’on est dans le prophétique, tout devient possible même ce qui est moralement inpensable… il y a quelques exemples de choix :
      – devoir demander à quelqu’un de nous frapper et si’il ne le fait pas la personne meurt
      – devoir se marier avec une prostituée

      Ce sont des cas extrêmes, je sais. Mais ils sont là, que veux-tu ?

      Et puis, certains protagonistes bibliques mentent pour sauver leur vie ou celle d’autres personnes :

      Rahab cache les espions et ment aux soldats venus se saisir d’eux
      Mikal aide David à s’échapper et joue la comédie
      David feint d’être fou

      Alors est-ce automatiquement un péché de mentir ?

      Selon Jésus on peut même briser le sabbat sans se rendre coupable😀

      Bref…

    • @S K D
      15 avril 2016 • 11 h 53 min
      ……………………….
      Être né dans l’iniquité ne veut pas dire être le fruit de l’iniquité.
      Vois tu la différence ici ?

      David nous dit : « Je suis né dans l’iniquité, ma mère m’a conçu dans le péché » c’est dans un cadre général car il exprime devant Dieu son malheur qui est le malheur de tout homme depuis Adam pécheur qui fonde une humanité esclave au péché et mortelle.

      Jésus lui aussi est né dans ce monde de l’iniquité, sa mère l’a bien conçu au sein même du Péché car le Péché est entré dans le Monde depuis Adam mais il n’était pas inique.
      Cependant à cause de cette iniquité manifeste il a été tenté comme nous en toute chose mais n’a pas faillit.

      Comme je t’ai déjà demandé il te faut un texte beaucoup plus spécifique pour expliciter ta vision.
      Sinon si tu dis que David est un fils d’adultère, la seule manière qu’il puisse l’être c’est que Isaï son père couche avec une femme mariée à un autre homme.

      Admettons alors :
      En supposant que cela soit vrai, cette femme aurait caché son péché à son mari et aurait enfanté dans la maison de son mari.
      Donc le fils serait vu comme le fils du mari et non comme celui d’Isaï.
      Or David est bien dans la maison d’Isaï.
      Cela est une preuve évidente qu’il n’y a pas eu adultère d’Isaï.

      Rien qu’avec cette argumentation tu devrais comprendre que la théorie «David est le fruit d’un adultère d’Isaï» cela ne tient vraiment pas la route et n’est que pure supputation de théologiens avides de scoops et de sensationnels et qui en demeurent pas dans la Révélation des Écritures ou même dans la simple logique des choses.

    • @ Shor L.

      J’aurais dû être plus précis. Je n’entendais pas forcément l’adutère comme toi ; en effet une relation en dehors d’un mariage avec une personne non mariée, n’est pas légitime, et aussi bien moralement que spirituelllement, cela n’est pas un vecteur de bénédiction ou d’harmonie pour l’enfant à naître…
      La mère (présumée illegitime) de David n’était pas forcément extérieure à la maison d’Isaï. Je ne vois pas où mon ressenti ne serait pas réaliste et logique.

      En tout cas, le rejet de David par sa famille même si elle n’est pas mentionnée textuellement, ne fait aucun doute.

      Car l’attitude et les actions sont une forme de language.

      Les enfants de Jacob furent pour 10 d’entre eux, le fruit de relations (légitimes certes) mais non voulues. Lorsque Jacob est en marche pour retrouver Esaü qu’il suppose toujours désireux de se venger, il place les enfants et leurs mères dans un ordre de préférence personnelle. II pense sans aucun doute à préserver sa descendance d’une éventuelle attaque de son frère, laissant plus de chance à Rachel et Joseph de s’en tirer en les laissant en arrière. Il serait naïf de penser que cet acte n’a pas été perçu par les enfants et leurs mères – même si ce n’était pas le but de Jacob – comme un message tout à fait claire.
      On retrouve cela plus tard, dans les relations conflictuelles entre Joseph et ses frères, ces dernier étant agacés, dégouttés, jaloux etc. au point d’en vouloir sa mort. D’ailleurs c’est la compétition désespérée des deux soeurs, Lea et Rachel, pour avoir l’attention et l’amour de Jacob, qui a déterminé la relations des enfants entre eux, et particulièrement celle des 10 avec Joseph, faisant d’eux tous des victimes, ceci étant l’aboutissment de l’iniquité de leur père Laban, qui se servait d’elles pour faire rester Jacob chez lui, à cause duquel la bénédiction était venue sur sa maison… en somme toute cette famille a été victime de cela.

      Mais, comme nous pouvons le voir fréquemment dans la Bible, les personnes rejettées et malaimées par les hommes furent « dédommagées » par grâce et parfois même d’une manière surproportionnelle par le Seigneur.

      Je n’ai pas de révélation directe et surnaturelle à propos de David, mais je tend à penser tout ce que j’ai partagé. Je ne pense pas que ce soit plus osé ou téméraire que lorque tu dit que l’appareil reproducteur fut greffé par la suite sur Adam, alors que ce n’est pas écrit…

    • Correction et ajout :
      … car le Péché est entré dans le Monde depuis Adam mais il(Jésus) n’était pas inique encore moins le fruit de l’iniquité.

    • @S K D
      17 avril 2016 • 23 h 21 min
      ………………………………….
      Il y a pour toi difficulté de compréhension par manque de Révélation.
      Il faut que tu viennes encore à la Révélation en restant prudent et en ne perdant pas de vue les fondements véritables.

    • @S K D
      17 avril 2016 • 22 h 40 min
      ……………………….
      Il y a ce que l’on peut avancer qui est du domaine de la Révélation et qui se vérifie par le texte.
      Pour Adam il n’est pas possible de le concevoir sexué quand le projet de la femme n’était même âs envisagée puisque toi même tu t’es rendu compte que avant de créer la femme, Dieu amène toute la création des êtres vivants vers Adam afin qu’il les nomme.
      Et sur les millions d’êtres vivants crées par Dieu nous pesons qu’il y a eu un temps conséquemment long que nous ne pouvons quantifier en mesures temporelles mais qui est très long d’autant plus que l’homme a cette époque n’était pas impacté par la mort donc n’avait pas d’âge.
      Cela a du se faire sur des milliers d’années voir plus…

      Tu dis que les animaux sont crées avant Adam à cause de Ge.1, or il est plus qu’évident que Adam a vécu au temps de ceux que l’on appelle les dinosaures puisque ceux là aussi ont été nommé par Adam.
      Donc Adam a non seulement connu les dinos mais il les nomme preuve qu’il était bien là à leur époque.
      Est ce exagéré de le dire puisque l’Écriture elle même dit que Adam a nommé la création de Dieu ?
      Doit-on aujourd’hui invalider le texte ?
      Si on commence ainsi on finira par biffer tout ce qui nous dérange.
      Je respecte le texte et je le valide et avec lui je cherche, jusqu’à ce que je trouve.

      Mais revenons à Adam sexué.
      Pourquoi Dieu le ferait-il sexué à sa création quand le projet de la femme ne vient au cœur de Dieu qu’au moment où il ne trouve pas dans les premiers êtres vivants qu’il amène vers l’homme le Ezer ?

      Ainsi la logique de la Sagesse même inspire ceci que tu n’as peut être pas vu :
      Je te l’écris, observe bien le mouvement de la Révélation et comprends quand je te parle de Révélation je te parle aussi de ceci :
      Ge.2:
      23 Et l’homme [0120] dit : Voici cette foi celle qui est os de mes os et chair de ma chair  ! on l’appellera femme [0802], parce qu’elle a été prise de l’homme[0376].

      Que vois tu S K D ?
      Relis…Que vois tu ?

      Et c’est là que c’est difficile et c’est ici la souffrance de la Révélation.
      Chercher selon Dieu et trouver selon Dieu.

      Que lis tu ?
      Tu lis [120] et [0376]
      Je te laisse chercher les deux sens…

      C’est ici la Révélation : Il y a [120] et [0376]

      Et c’est [120](Celui du départ) qui dit que le [0802] est tirée non pas du [120] mais du [0376]

      As tu compris maintenant ?
      Qu’avant de faire le [0802], le [120] devint forcément le [0376] afin de tirer de lui le [0802]

      Or le [0376] est le sexué, car le [120] ne l’était pas d’où la Révélation que le [0376] est venu au moment de la création du [0802], Dieu greffe à ce moment là au 120 l’appareil reproducteur.

      As tu saisis la différence ?

      Ainsi ce n’est pas au petit bonheur la chance que se déduit la Révélation.
      Elle suit une trame précise et inscrite dans la Bible, que tous ne voient pas même s’il lisent mais que l’Esprit révèle quand même.

      ////////////////////////////////

      De même quand tu avances quelque chose que tous ne voient pas il faut la Révélation.
      Mais elle doit être trouvée dans le texte.
      – C’est à cause de la Révélation que je ne soutiens pas doctrines mensongères des démons copulateurs et que je dis que les fils de Dieu sont des humains des « ZAKAR »,
      – C’est encore à cause d’elle que je dis que ces fils de Dieu sont les fils du premier couple Adam et femme, nés anté péché et qu’ils étaient tous des [0376] comme leur père Adam,
      – C’est encore à cause d’elle que je soutiens que les autres femmes(sauf Eve) sont venues en humanité post péché et non en humanité anté péché car Dieu ne peut valider l’inceste,
      – C’est encore à cause d’elle que j’ai vu que les géants sont entrés dans l’arche avec Noé mais ils étaient comptés parmi les autres êtres vivants et non comme des humains au nombre de 8,
      – C’est encore à cause d’elle que je dis qu’ils furent crée au commencement par Dieu en géant tout comme les dinosaures, c’était des hominidés très évolués et ayant l’usage de la parole puisque Dieu cherchait pour l’homme le fameux Ezer. Ce qui prouve encore que les géants ont été eux aussi crée à cause de l’homme et pour l’homme et de ce fait n’ont pas pu être crée AVANT l’homme.
      Dieu a crée l’homme comme il a aussi crée le géant,
      – C’est encore à cause d’elle que je soutiens un déluge universelle et non point local comme beaucoup le disent…

      Je ne peux pas tout expliquer du cheminement que j’ai fais mais j’en ai exposé les grandes lignes dans des articles et je n’en ai fait que 4 pas un de plus car il y a suffisamment de réflexions en eux pour que chacun rentre en lui même.

      //////////////////
      C’est aussi à cause d’elle que je dis que David n’est pas plus un fils né d’un adultère.

  3. A mon avis, si quelqu’un peut se caresser le %£$*# sans s’exciter avec les images d’une femme connue ou pas, il ne pêche pas. Mais alors, est-ce alors possible ?
    Quand je me masturbais, je devais toujours « faire jouer » mon imagination afin de faire monter l’excitation. Donc, je commettais clairement le péché de la fornication.

    • La masturbation excitait-elle tes pensées ou avait-elle pour rôle de les calmer ? Est-ce que tu étais plus excitée ou moins excité après la pratique de la masturbation ? Faut-il condamner la masturbation ou les mauvaises pensées qui la précèdent ? Des questions que l’on ne posent que trop rarement sur ce sujet dans le milieu évangélique et qui me semblent pourtant fondamentales.

    • Reste à savoir si fantasmer l’acte sexuel revient a forniquer en vrai, d’aucuns le pensent et l’affirment:

      http://jesuschrist1.tv/quest-ce-que-la-fornication-concretement/

    • Jesus Christ TV… lol. Choisissez de meilleures sources🙂

    • C’est une argumentation commune dans nos milieux, en cherchant bien on peut sans doute trouver l’ antithèse.

    • @Rédaction
      4 avril 2016 • 18 h 03 min

      Jesus Christ TV… lol. Choisissez de meilleures sources:-)
      ………………………
      Parce que chris oyakhilome est une bonne source ?
      Or vous présentez fort bien ses propos.

    • Il n’est pas une source mais un pasteur influent.

    • On s’en tamponne tout à fait de savoir comment vous vous masturber,
      essayez donc plutôt de faire du yoga
      et ainsi vous n’aurez plus besoin d’agir à cinq contre un..!!!

    • Paul Ohlott, vous n’avez pas l’air d’apprécier Jésus christ TV. Pourtant je trouve que l’investigation de Jesus Christ TV est particulièrement instructive.
      Même si l’on peut être en désaccord sur certains points, à la base on y trouve la vérité de la Bible et celle de l’Esprit.
      Alors dire qu’il y a de meilleures sources, c’est possible (donnez des exemples), mais il y en a de pires !

    • La masturbation bien que la bible n’en parle d’une façon explicite mais la bible condamne cette pratique pcq Paul le met dans le compte des choses semblable ;puisque l’unique moyen qui est mis à la disposition de l’homme en vu de se satisfaire ainsi c’est par une relation sexuelle avec sa propre femme.

    • @Rédaction
      5 avril 2016 • 19 h 16 min

      Il n’est pas une source mais un pasteur influent.
      ……………..
      Ô grand Seigneur permettez moi d’oser vous adresser ces quelques mots et pardonner la bassesse et la médiocrité de ma spiritualité face à votre haute intelligence mais :

      Si l’influence est pour vous clef d’authenticité j’ose sottement vous rappeler que Satan ne manque pas d’influence.

      Bon vent sur l’influence alors….

    • J’ai juste parlé d’influence. Pas d’authenticité.

    • @gh
      6 avril 2016 • 22 h 11 min
      ………………
      En effet,
      1 Thessalonic 5:21 Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ;22 abstenez-vous de toute espèce de mal.

    • C’est vrai. La bible dit que la convoitisaste est un peche en ce que l’on regarde une personne et imagine faire l’amour avec cette dernière dans ses pensées. Quand l’on se masturbe il recherche quoi? Il ressent quoi? Je crois que c’est les mariés seulemet qui doivent ressentir ce que le masturbé ressent quand ils font les rapports sexuels.

    • @Rédaction
      7 avril 2016 • 18 h 54 min

      J’ai juste parlé d’influence. Pas d’authenticité.
      …………………………..
      Et c’est bien là votre drame.

  4. « La masturbation excitait-elle tes pensées ou avait-elle pour rôle de les calmer ? »

    Les calmer.

    « Est-ce que tu étais plus excitée ou moins excité après la pratique de la masturbation ? »

    Moins excité.

    « Faut-il condamner la masturbation ou les mauvaises pensées qui la précèdent ?  »

    Les deux.

    • La masturbation t’aidait à avoir moins de pensées mauvaises et calmait tes excitations hormonales… pourquoi donc la condamner ? Sur quelle base ?

    • Vous oubliez le côté addictif. Au début, on prend son pied avec une branlette par jour puis 3 puis 5 puis on ne peut plus y résister. Et je ne parle même du tapis rouge déroulé à la pornographie…

      Bien sûr qu’il y a des opiomanes qui résistent à l’addiction mais, dans quelle proportion ? Conseillerez-vous à un proche de ne pas y résister ?

    • Le pb est donc l’addiction ou la pornographie. Pas la pratique, en soi, de la Masturbation. Soyons logique et precis.

    • @ ekoulemaneng

      Bien sur que la masturbation est très proche de la fornication et elle est l’étape qui l’a précède.

      Si la masturbation est anodine, alors la fornication l’est aussi car elle est « apparenté ».

      Mais moi je vous dis: Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. (Matthieu 5:28)

      « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, (pour ceux qu’ils l’on romains 8.9), que vous avez reçu de De Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous même ?
      (1 cor 6.19)

      « Mais s’ils ne peuvent pas se maîtriser, qu’ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler de désir. » (1 Corinthiens 7:9)

      Certains vont dire mais avant le mariage et s’ils ne peuvent se mariés ? Cela ne change pas le fait que la masturbation est à proscrire, à rejeter, à combattre de toute ces forces pour un croyant.
      Je ne crois pas un seul instant que Paul se masturber ! Pourtant il était célibataire (veuf à ce que j’ai compris)

      Sinon, pourquoi pas de temps en temps un « joint », une petite ligne de cocaïne pour un anniversaire, pourquoi pas ?

      Quand on rentre dans un processus de « sanctification » la pratique de la masturbation sera un boulet qui entravera durablement et péniblement la marche en avant. La masturbation est même un lien charnel très puissant dont les « serviteurs spirituel » de satan se servent à « merveille » pour pervertir l’homme en général.

      La sexualité est sanctifié par les liens du mariage et selon les critères bibliques (chasteté avant et entre disciples de jésus,ect….), sinon c’est la porte ouverte à toute les dérives.

      Faire un bon diagnostique et avoir une révélation clair à ce sujet ne rend pas la chose plus aisé pour autant mais cela démontre que le but final pour tout croyant « dépendant » de cette « forteresse de néant » et de l’abandonné et la réduire à néant. C’est le but à atteindre, tôt ou tard.

      La psychiatrie moderne l’encourage fortement. Alors, psychanalyse et la bible, même combat ?

      Un rockeur ne revendiquant absolument pas de suivre les lois bibliques (chacun est libre) aurait-il plus de discernement que Chris Oyakhilome ?

      http://www.ravelations.fr/avicii-mon-addiction-a-la-masturbation-a-failli-me-tuer/

      Le divorce serait-il aussi devenu anodin ? Comme la masturbation ?

      http://www.ivoirediaspo.net/divorce-oyakhilome/12240.html

      En tout cas « l’addiction aux dollar » ne pose pas problème à ce « loup, très, très, très mal déguisé en brebis, plutôt il les dépouillent avec panache.

      http://terangaweb.com/les-cinq-pasteurs-les-plus-riches-du-nigeria/

      Je ne crois pas un seul instant que cette « escroc » soit un disciple de Jésus, c’est un « simon le magicien » des temps modernes n’ayant plus en face de lui des Pierre, Jean ou Philippe qui puissent le confondre en face……..

    • La Masturbation n’est pas plus proche de la fornication… que la sexualité d’un couple marié ne l’est vis a vis de l’adultère.

    • La pornographie et la masturbation vont de paire. Personne ne se masturbe devant un stylo bille ou une belle voiture. La bible parle de la masturbation dans Génèse 38:9-10 et la condamne.

    • Tant de betises en si peu de lignes…

    • Genèse 38/9et10 nous parle d’un homme qui devait obéir à Dieu en prenant la femme de son frère et en lui donnant des descendants . Mais lui ne voulait pas alors il faisait en sorte qu’il n’y ait pas rencontre du spermatozoïde et de l’ovule , tout simplement . Perso je ne suis pas pour encourager mais pas non plus pour condamner . Je préfère que ce soit le Seigneur qui m’éclaire .

    • L’onanisme est un tout autre sujet qye celui de la Masturbation

    • Oh NON!
      ah non…
      O NAN !

      Et c’est reparti avec le mal nommé Onanisme.

    • @ rédaction

      Vous avez repris les 5 % de mon commentaire où vous avez cru discerner « une faille » et cela au détriment de tout le fond de l’argumentation. C’est une technique d’échappatoire pour ne pas faire face à la réalité…

      Je ne sais pas quel est votre motivation à encourager l’immoralité sexuel, tel un sexologue mais en cela vous êtes décrédibilisé quand à votre réel appartenance à Jésus. L’évangile ne saurait encouragé l’impudicité et l’immoralité sexuel, sinon ce n’est plus l’évangile.

      Le fait que cet homme soit un « gourou à tendance mystique sévère et dangereuse », qu’il est divorcé, qu’il manipule des foules pour les dépouiller financièrement, ect… ne semble pas vous posez problème tant qu’il accepte la masturbation tout comme vous !

      Réveillez-vous et revenez « à votre premier amour », à la foi simple en Jésus que vous avez semble-t-il abandonnez pour des raisons qui vous appartiennes. (j’ai mon idée bien sur mais à chacun de faire sa propre opinion) Il n’est pas trop tard, la porte n’est pas encore fermé, saisissez-la tant qu’il est encore possible.

      Vérité, Amour et Justice en Jésus, amen.

    • Tant de mépris en si peu de mots…

    • Respecte l’avis de chacun, sans faire des phrase pour te donner un peu d’autorité (« soyons logique et précis » par exemple).

    • @Catherine Bunel
      5 avril 2016 • 7 h 05 min
      Perso je ne suis pas pour encourager mais pas non plus pour condamner .
      ……………………..
      Pourtant Dieu lui même a condamné l’acte et a frappé de mort l’auteur, Onan.
      Ge.38:10 Ce qu’il faisait déplut à l’Eternel, qui le fit aussi mourir.

      Certains se croient au dessus de Dieu pour ne pas condamner ce que lui même condamne et pour dire encore que l’homosexualité est plus péché que le péché lui même tandis que Dieu ne voit qu’un péché parmi tous les péchés.

      Il serait bien de faire taire la sottise parfois mais je le crois à mépriser la Vérité et maudire le Juste en son cœur, à ne pas condamner ce que Dieu condamne, à condamner en pire ce que Dieu ne condamne pas en pire… cela ne peut aller que de mal en pis.
      Non ce n’est pas vous que je déteste mais je hais votre sottise et l’absurdité de certains de vos propos.

    • @Rédaction
      4 avril 2016 • 18 h 12 min

      La masturbation t’aidait à avoir moins de pensées mauvaises et calmait tes excitations hormonales… pourquoi donc la condamner ? Sur quelle base ?
      ………………………………..
      La fornication(Un homme et une femme non mariés et libres qui baisent) t’aide aussi à avoir moins de pensées mauvaises et calme tes excitations hormonales… pourquoi donc la condamner ? Sur quelle base ?

      Quelles différence fait-on entre cette manifestation sexuelle et la masturbation si les deux servent à expulser un trop plein hormonal et à calmer les mauvaises pensées ?
      Pourquoi l’un est péché et pourquoi l’autre ne le serait pas ?

  5. Il n’est de fait pas de notre ressort de condamner – que se soit vite ou pas – à l’enfer ceux qui sont sous l’emprise du péché. Celui qui juge c’est Dieu. Notre travail consiste à communiquer en paroles et en actes, la Grâce et la connaissance qui peut les amner à être libres du péché.
    Cela dit, mieux vaut ne pas donner de réponse si nous ne savons pas ce qu’il en est, plutôt que de dire « ce n’est pas un péché », car cela libère peut-être la conscience de certains de la culpabilité mais leur cause un problème encore plus profond. Si c’est un péché, et qu’un homme de Dieu encourage à le pratiquer, il va sans dire, en tant qu’enseignant, il sera jugé d’autant plus sévèrement…
    Beaucoup de personnes ne sont pas en paix avec cette pratique non parce qu’elles ont été formatées chrétiennement parlant mais parce qu’elles se sentent effectivement esclaves de cette pratique. Les convaincre qu’elles ne sont pas esclaves est un véritable crime.

    Effectivement, user de sagesse et de compassion envers les personnes concernées est indispensable.

    • « Beaucoup de personnes ne sont pas en paix avec cette pratique non parce qu’elles ont été formatées chrétiennement parlant mais parce qu’elles se sentent effectivement esclaves de cette pratique. »

      L’addiction est un vrai pb. Que ce soit en matière de masturbation ou sur tout autre sujet. S’il est bon de manger… l’excès de table est un péché.

      Un chrétien doit être libéré de toute forme d’esclavage. Il faut donc distinguer la pratique occasionnelle, de la pratique addictionnelle (où l’emprise spirituelle est évidente). Les excès, les addictions… sont des formes d’esclavages et vont à l’encontre de la glorieuse liberté dans laquelle nous sommes appelés à vivre en tant qu’enfants de Dieu.

      Ceci étant dit, la pression culturelle de la pseudo « morale chrétienne », condamnant violemment la masturbation… joue un rôle très fort dans la culpabilisation des chrétiens. C’est pourquoi le « ressenti général », ne peut être un indicateur fiable de la volonté de Dieu.

    • Est-il possible de se masturber sans avoir en pensée l’image de sexe? Non. Ce qui nourri la masturbation, ce sont les images des scènes sur le sexe (pornographie et autres). Conséquence les personnes qui pratiquent la masturbation, deviennent esclaves de la pornographie. Est-ce que voler occasionnellement ne pas un peché? Si. L’excès c’est un niveau qu’on atteint au fur et à mesure; L’appétit vient en mangeant, il ne faut pas tomber dans le piège de goûter. En sommes, la masturbation est un peché; il faut s’en repentir. Se masturber c’est coucher avec une personne qui n’est visible que dans ses pensées et beaucoup de personnes en le faisant, ont invité les maris et les femmes de nuit dans leur vie sans le savoir. Je ne vous condamne pas vous qui pratiquez la masturbation ou qui vous en livrer par moment car CHRIST non plus ne vous condamne; mais je vous exhorte à n’est pas souiller vos pensées et votre corps qui est le temple du Saint-Esprit. Que la paix de DIEU qui surpasse toute intelligence garde vos coeur et vos pensées en CHRIST.

    • à skd

      Si ça c’est une manière de « communiquer l’onction »;;;;;; ???

      Moi je vois un démon vociférant envoûteur et manipulateur exactement aux antipodes de l’Evangile.

    • @Sam de Souce

      Je le répète mon commentaire est d’ordre général, je ne défends ou condamne personne.

      Peut-être devriez-vous lire plus attentivement l’Écriture qui nous rapporte de nombreux cas non conventionnels, voire dégoûtants, de manifestation et de communication de l’onction…
      Cela changera votre vision trop carrée de ce qui peut être ou non de Dieu.
      Cela dit, il reste toujours – même après que notre coeur et notre intellect aient dilaté (comme la peau d’une outre) pour accueillir de nouveaux standards – à exercer le discernement spirituel par le Saint ESprit, c’est à dire que l’on ne juge pas selon les apparences mais selon le contenu que seul Dieu peut connaître vraiment.

  6. Honnêtement je suis émerveillé par la vitesse de la réalisation des prophéties bibliques ou mal sera appelé bien et bien sera appelé mal. Il y a nombre de choses dont la bible ne donne pas une position claire mais dont nous reconnaissons dans notre marche avec le Saint-Esprit que cela est agréable à Dieu ou pas. Il reviendra à ceux qui cherchent Dieu de tout leur cœur de connaitre sa volonté (bonne, agréable et parfaite). Tenir de telles propos pour un enseignant de la Parole avec tous les dégâts (divisions) que cela peut engendrer dans l’Eglise du Christ, vraiment, j’en suis deçu.

    Mais si vous espérez, après tant de siècle trouver dans la Bible une parole claire qui vous dit vous pouvez vous masturber ou pas, bonne chance à vous…….. Chacun passera seul devant le Père ce jour là. La mode de la fin des temps, d’après les écris, sera de se livrer vers ses penchants charnels, nous le voyons chaque jour et ça ne va pas s’arrêter.

    Colossiens 2:8 « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »

  7. Le vice solitaire est un grave péché, principalement chez les hommes, parce que :

    1) C.S. Lewis, John Piper, The Gospel Coalition, les éditions BLF et le CNEF l’ont condamné sans ambiguïté.
    2) Toute perte séminale provoquée, ne visant pas à la reproduction constitue un détournement du commandement épistémologique allianciel normatif clairement énoncé en Genèse, et par conséquent une atteinte à la gloire du Royaume.
    3) Tous les pasteurs évangéliques qui ont fait une école biblique savent que pécher est absolument synonyme de manquer le but. Or, par construction, le but de chaque spermatozoïde étant d’atteindre l’ovule, en perdre un seul volontairement est un péché, dans le grec.

    (Chez les femmes, il en va un peu différemment, car le but manqué dans le domaine reproductif se traduit chaque mois par leurs règles. Ce péché n’étant pas toujours conscient, bibliquement on parlera plutôt de souillure.)

    • Lol… quand on fait l’amour a sa femme c’est uniquement en vue de la reproduction. J’en ai lu des âneries… mais certaines me depassent vraiment lol

    • Observez le petit enfant de deux ans sur le pot : à peine sorti du ventre de sa mère, ce débile rejeton de la chair démontre déjà sa nature pécheresse en y pratiquant la rétention ! pour faire durer le plaisir !! Voyez avec dégoût cette face poupine congestionnée : la volupté remplit ses yeux remplit ses yeux de larmes criminelles, la jouissance crispe sa bouche en un affreux rictus ! Ah, personne n’a eu besoin de lui apprendre à détourner à une fin perverse la simple nécessité corporelle de décharger ses boyaux ; manquer le but, pécher lui est venu tout naturellement. Et vous, pasteur et père indigne, vous ne trouvez rien de mieux que de l’encourager dans la voie de perdition : « Oui mon canard, va sur le pot, pour laisser un gros boudin à papa et à mamam, et aussi pour te faire plaisir… »

      Votre justification de la m… n’est que le développement inéluctable d’un tel laxisme, toléré dans la petite enfance ; le raisonnement est tout-à-fait identique. Or sachez que La folie est liée au cœur du jeune enfant ; mais la verge du châtiment la fera éloigner de lui.

      Je ne serais d’ailleurs pas étonné que plusieurs commentateurs d’apparence pieuse, qui se défendent ici haut et fort de pratiquer l’onanisme et les mauvaises pensées afférentes, ne passent un temps suspect dans les toilettes, sous prétexte de constipation ou de méditation. Il y a là un grave sujet, qui mériterait une étude des mots grecs et hébreux, et une recherche bibliographique approfondie, pour savoir si les puritains n’auraient pas fait quelque allusion voilée aux jouissances illégitimes éprouvées sur le trône.

    • vous savez que ça se soigne ça , apôtre révérend docteur pasteur évangéliste j’en passe et des meilleurs , si vous voyez ça chez un enfant là où Jésus lui même ne voyait , et ne voit toujours d’ailleurs , que beauté il faut très vite consulter

    • « Le vice solitaire est un grave péché, parce que le Cnef l’a condamné sans ambiguïté »
      Je ne savais pas que le Cnef et d’autres instances étaient parole d’évangile !

      Surtout que le Cnef ferme les yeux quand ça l’arrange…
      Exemple cet artiste « chrétien » sur la scène évangélique, qui vit en situation d’adultère répétée (maîtresses,divorce, remariage…).

      Ah mais c’est vrai, « on ne peut pas arrêter un artiste comme ça ». Et qu’importe les dégâts que ce type a fait autour de lui. Qu’importe les abus… Les victimes n’ont qu’à pardonner !

      Quelle hypocrisie…

      Alors avant de condamner la masturbation, le Cnef pourrait peut-être s’occuper de ce qui est clairement et bibliquement condamnable.

      Et arrêtons de culpabiliser les jeunes qui, titillés par leurs hormones, se masturbent. Juste de la religiosité…

    • @Manon

      Je ne savais pas que le CNEF…
      Comme l’indique son acronyme le Conseil Normatif des Émissions Futiles a pour vocation de réguler les débordements intempestifs qui s’écarteraient de la doxa pastorale ; lui-même émet d’ailleurs régulièrement des communiqués remarquables par leur effet sédatif, relaxant et occlusif de la feuille. Je vous conseille de les lire avant de vous endormir.

      Et arrêtons de culpabiliser les jeunes qui, titillés par leurs hormones…
      Tout dépend de quelles hormones vous voulez parler. Aujourd’hui les jeunes baignent depuis leur enfance dans un environnement imbibé d’oestrogènes qui polluent les eaux et provenant de la consommation de masse en pillule, médicaments de toutes sortes, bisphénols etc. En conséquence, les cas de microzizi congénitaux se multiplient, la concentration en spermatozoïdes connaît depuis plus d’un demi-siècle une baisse spectaculaire ; au japon où la pollution est particulièrement forte, la libido disparaît… Nos jeunes mâles sont donc beaucoup moins titillés par les hormones que ne l’étaient leurs ancêtres ; le vice tend à perdre chez eux son caractère naturel, hygiénique et exutoire, pour devenir cérébral et contre-nature.

    • « Observez le petit enfant de deux ans sur le pot : à peine sorti du ventre de sa mère, ce débile rejeton de la chair démontre déjà sa nature pécheresse en y pratiquant la rétention ! pour faire durer le plaisir !! Voyez avec dégoût cette face poupine congestionnée : la volupté remplit ses yeux remplit ses yeux de larmes criminelles, la jouissance crispe sa bouche en un affreux rictus ! Ah, personne n’a eu besoin de lui apprendre à détourner à une fin perverse la simple nécessité corporelle de décharger ses boyaux ; manquer le but, pécher lui est venu tout naturellement… »

      C’est de l’humour, c’est ça? : « la volupté remplit de larmes criminelles » !!!!!!!!!!!!
      en retenant son caca ????

    • Oui là ; Robert faut aller chercher loin😆 bon là j’avoue qu’il faut être un peu tordu pour dire de telles horreur sur un bébé

    • @Apôtre Révérend Docteur Ondoa Mbibé Lespessaires , etc et patati et patata !!!

      Si prochainement vous devez allez visiter un zoo
      dans ce cas : prenez un billet d’entrée
      mais surtout et également un billet de sortie !
      pour le cas où les gardiens vous retiendraient…!!!

    • @RobertM

      C’est de l’humour, c’est ça?

      Le fait que vous vous posiez la question est encourageant, ce n’est pas le cas d’une grande partie des badeaux évangéliques qui croit réellement que manquer le but est moralement synonyme de pécher, parce qu’ils ont entendu un jour un pédant imbécile l’affirmer derrière un pupitre. Quand en français je dis : « cette sauce pèche par un excès de curry, je veux simplement dire qu’on a trop mis de cet épice, je n’attribue aucun caractère moral à la sauce. De même, lorsqu’un archer grec, après avoir longuement visé, s’exclamait : j’ai péché ! parce qu’il avair raté la cible, ce n’était pas parce qu’il se sentait poussé à avouer sa coulpe au Zeus très-haut, mais tout simplement pour exprimer son dépit. Comme toute langue, le grec doit se comprendre selon le contexte.

      En soi la nature animale n’a pas de caractère moral : sur le pot le petit homme ne pèche pas, il apprend juste à contrôler son sphincter, s’il y trouve du plaisir c’est évidemment une preuve supplémentaire du caractère sage et astucieux de l’ingénierie qui préside aux sources de la vie. Croyez-vous donc que ce soit par hasard si chez les mammifères les organes excréteurs et reproducteurs soient très proches, et qu’en conséquence les sensations qu’ils procurent soient liées ? En 1 Corinthiens Paul, parlant de la fonction de chaque membre dans l’Eglise, sort cette image étonnante :
      les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires ; et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d’un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d’honneur, tandis que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait.
      Bien évidemment Paul n’emploie pas ici les mots honnête et honorable dans un sens moral, mais il veut dire que certaines nécessités biologiques, doivent chez l’homme rester cachées, privées, justement parce qu’il est homme et non pas seulement animal.

      Si donc Dieu a disposé les organes du corps de façon à ce que la sexualité soit topologiquement et sensoriellement dépendante des appareils éliminatoires, aussi bien chez l’homme que chez le cochon, c’est évidemment pour que le premier, contrairement au second, apprenne à contrôler la machine et à la maintenir fonctionnelle, loin des regards. La pensée centrale de Dieu sur la sexualité humaine veut qu’elle reste exclusivement privée : c’est pour cela qu’il lui donne les barrières strictes du mariage, et qu’elle ne doit pas en sortir, en se racontant sur la place publique. Quand l’individu n’est pas marié, sa sexualité n’en reste pas moins fondamentalement privée, il doit continuer à porter des vêtements et à fermer la porte des toilettes.

      En conclusion, ce que fait un jeune dans son intimité solitaire ne regarde aucunement C. S. Lewis ou Oyakhilomé, ni aucun internaute. Façon de parler, que ceux qui voudraient pontifier sur le sujet, aillent se faire f…

    • Quel plaisir de constater enfin que les commentateurs font de réels progrès
      surtout dans les contenus de leurs commentaires,
      c’est évident et cela saute aux yeux de tous :
      que si des non croyants se mettent à lire les divers commentaires de ce forum :
      ils seront très certainement éclairés et illuminés par la révélation
      de ce qui est la pure doctrine chrétienne-évangélique
      et ils ne manqueront pas certainement de se convertit…à Satan…bien entendu..!!!

    • @ Apôtre Révérend Docteur ON DOIT IMBIBER LES FESSAIRES
      On m’a dit que vous avez élu votre préchoir ici là, ho la c’est don vrai…

    • @Bischop Ona-Plou KA LEUFER

      Dites donc vous là-bas au fond de la classe, vous me copierez 500 fois :
      Le pessaire pertinent ne produit pas de poison pernicieux. (Serment d’Hippocrate)

      Et gare à vos fesses si vous confondez encore les F et les P !

    • @ Apôtre Révérend Dr Ondoa,

      Je veux bien recopier mais enfin 6 Pets dans une même phrase ! Chiffre de la bête oblige, moi je dis que tout ça sent très mauvais
      on dirait bien que quelqu’un a péché dans l’ Αἰγεύς en confondant organes reproducteurs et organes excreteurs.
      ça n’est pas bon di tout je ferais bien de me protéger en prenant une tisane antisipets on sait jamais

    • Et encore un apôtre….un! ça commence vraiment à pulluler hein…… En plus vu ce qu’ils sortent!!!

  8. La Bible ne parle ni d’oyakhilome, ni d’ Olloth, mais nous donne beaucoup d’indications pour savoir ce qu’il faut penser d’eux.

    Bientôt ils nous diront qu’on peut innocemment commettre le meurtre, sans aucune arrière-pensée méchante et sans la moindre agressivité.

    Il y a une chose que Dieu déclare pire que la pratique du péché, c’est d’approuver ceux qui le commettent..

    C’est la doctrine des Nicolaïtes et de Balaam, condamnée dès longtemps, celle des Ranters du 17° siècle, celle de tous les faux prophètes modernes qui détournent les faibles de la voie de la Vérité.

    La Bible dit que leur condamnation est écrite depuis longtemps et que leur ruine ne sommeille point.

  9. Je ne sais pas!, mais si quelqu’un n’a jamais péché, qu’ils jette la première pierre….Moi j’ai péché et Jésus est mort pour ces péchés aussi !………

    L’amour, l’adultère, la fornication, la pédophilie Etc……Sont des sujets récurrents qui justifient bien des choses pour les accusateurs , les juges …Ces pratiques ne seraient que des cas isolés ?. Quand les femmes ont leurs règles, elles sont donc impures les maris vont coucher dans la chambre à côté pendant huit jours?

    Pendant qu’on montre du doigt l’interdit , combien se cachent sous le « parapluie? »……..L’hypocrisie permet au mensonge de se cacher, l’accusateur alors jongle avec la sottise humaine………

    L’idéal serait peut être poser les bonnes questions, et chercher les bonnes réponses dans la Parole……Au bon endroit C à D dans le NT parce que la grâce du Seigneur nous suffit ……Et lui peut transformer les chose parce que nous le croyons!….

  10. 1 corinthiens 6 du verset 15 à 20
    15 Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d’une prostituée? Loin de là!
    16 Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair.
    17 Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
    18 Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps.
    19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
    20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.
    2 Corinthiens 7 verset 1
    Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.
    Conclusion :
    Les souillures de la chair et de l’esprit, ce sont les péchés de toute nature qui salissent notre cœur et notre corps. Cela va des mauvaises pensées, des mauvais sentiments, à nos comportements et à nos actes mauvais.
    D’où vient la pensée de la masturbation dans votre vie ?
    Peut être des choses que vous avez vu ; de conversation entendue ; d’un manque affectif ; ou simplement le fruit d’une addiction.
    Important : Avant la masturbation ,il y a une pensée .
    Donc ,c’est cette pensée qui mène au péché .

    • Da Youcef de Tizi
      4 avril 2016 • 22 h 03 min
      .

      D’où vient la pensée de la masturbation dans votre vie ?
      Peut être des choses que vous avez vu ; de conversation entendue ; d’un manque affectif ; ou simplement le fruit d’une addiction.
      Important : Avant la masturbation ,il y a une pensée .
      Donc ,c’est cette pensée qui mène au péché .

      **** YES !

    • @ Colombe
      Merci de cette compréhension et j’ajoute que Adam et Eve étaient morts d’esprit le jour où ils ont mangé le fruit de l’arbre de la connaissance

  11. La masturbation (extrait de http://www.pasteurweb.org/Etudes/LEtreHumain/ChretienEtSexualite.htm )

    Dieu a doté les humains de cinq sens: la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Ils nous permettent de donner de la saveur et du plaisir à notre vie.

    Le toucher est utile dans bien des domaines, et il procure souvent des sensations agréables. C’est par lui que nous connaissons la douceur des caresses exprimant la tendresses et l’amour. Bien sur elles tiennent une grand place dans les relations sexuelles

    La découverte du plaisir sexuel se produit parfois très jeune chez l’enfant. Puis à l’adolescence, lors de la puberté, la fonction des organes génitaux se précise ainsi que le plaisir qui l’accompagne. C’est la que va intervenir une pratique d’excitation qui date de toujours : la masturbation.

    Nous devons reconnaitre que certaine natures sont plus sensibles que d’autres, c’est vrai aussi pour nos autres sens, et que la sexualité est plus impérieuse chez certains et certaines.

    Le mot en lui-même génère un malaise, tant il est vrai que ce sujet traîne derrière lui un très mauvaise réputation dans nos milieux judéo-chrétiens et on lui a faussement attribué toutes sortes de méfaits : surdité, cécité, abêtissement, impuissance et j’en passe. Il est scientifiquement prouvé que cela est erroné.

    On a cité, également à tort, l’exemple de Onan, qui pour ne pas donner de postérité à sa belle-sœur se souillait à terre et que l’Éternel fit mourir.

    Ce qu’il faisait déplut à l’Éternel, qui le fit aussi mourir. Genèse 38.9/10

    Ce texte mérite une explication :

    Premièrement, Onan ne se masturbait pas, mais utilisait un moyen bien connu pour ne pas mettre sa belle sœur enceinte : il se retirait au moment de l’éjaculation, selon l’expression « se souillait à terre » Genèse 38.9.

    Deuxièmement ce qui a déplu à Dieu, c’est son refus d’obéir à la loi divine qui ordonnait à un homme dont le frère mourrait de lui assurer une postérité, en allant vers la femme du défunt. Or Onan agissait ainsi parce qu’il savait que cette postérité ne serait pas à lui et que l’héritage de son frère ne lui reviendrait pas.

    On a aussi dit que la masturbation était une souillure selon la loi de Moïse, en citant le texte de Deutéronome 23:10 :

    S’il y a chez toi un homme qui ne soit pas pur, par suite d’un accident nocturne, il sortira du camp, et n’entrera point dans le camp.

    Lorsqu’il arrivera à un homme d’avoir un épanchement séminal, il baignera tout son corps dans l’eau et sera impur jusqu’au soir. Lévitique 15:16

    Là encore, il en s’agit pas de masturbation m’ais émission de sperme, peut être conséquente à un rêve érotique ou a une éjaculation pendant la sommeil.

    Or selon la loi de Moïse le sperme rependu en dehors de l’acte sexuel consommé était considéré comme une impureté. Nous avons bien compris qu’il s’agit là des choses que la loi de Moïse considérait comme souillées, au même titre que lorsqu’une femme avait son cycle menstruel ou que l’on touchait une chose désignée comme impure selon la loi.

    La masturbation a été condamnée par les lois religieuses, au même titre que les relations sexuelles des couples mariés en dehors de la recherche de la procréation. Mari et femme ne devaient pas avoir de rapports sexuels si ce n’est dans l’intention d’avoir des enfants et la semence d’un homme ne devait pas être répandue en dehors de cet impératif.

    C’est à cause de toutes ces interdictions établies au nom de la morale ou des interdits religieux, que la masturbation produit chez ceux qui la pratiquent un sentiment de culpabilité.

    Mais qu’en est-il réellement ?

    A ma connaissance, le terme et l’acte ne sont cités nulle part dans la Bible, quoique nous savons que la pratique de la masturbation a toujours existé.

    Il est donc difficile de s’appuyer sur des textes précis des Écritures, pour en juger en bien ou en mal.

    Il faut plutôt se placer dans le contexte général de la Parole de Dieu, concernant ce qui est pur ou impur, convenable ou inconvenable, se rappelant aussi les instructions de l’Écriture au sujet de la maîtrise des désirs charnels.

    Tout d’abord, la masturbation est provoquée par plusieurs éléments qui suscitent le désir sexuel :

    . Un désir naturel mécanique.

    On connaît le phénomène de l’érection matinale chez l’homme, qui est le résultat d’un afflux de testostérone, produit par les testicules. Chez la femme ce désir naturel est l’effet de secrétions hormonales.

    . Des rêves érotiques qui, s’ils ne trouvent pas en eux-mêmes leur conclusion, suscitent la masturbation.

    . Des images ou des scènes qui produisent un état d’excitation.

    . Les fantasmes,

    produits de l’imagination qui met en scène dans la pensée des situations érotiques. Cela fait partie de ces pensées, qui si elles focalisent sur une autre personne que son conjoint sont traitées d’adultère par Jésus. Matthieu 7.28

    . Des comportements ou des attitudes qui provoquent le désir

    . Ou tout simplement la recherche du plaisir que la masturbation produit.

    Il est évident que certaines de ces situations font partie de ce que la Bible appelle « les convoitises charnelles » » « les mauvais désirs », « les désirs de la chair ».

    Si la masturbation est pratiquée en dehors de tout fantasme qui nous amènerait à projeter nos désirs sur d’autres personnes, elle ne consiste pas une faute en elle-même.

    • Mr Guyot
      Je vous approuve entierement

    • à Guyoy

      C’est ça, une pratique hygiénique comme les pompes et étirements, le brossage des dents etc.
      A quoi sert ce raisonnement purement théorique et totalement étranger à la réalité ?

      La masturbation est un péché parce qu’en la pratiquant on SAIT qu’on pèche et qu’en le niant on SAIT qu’on ment.
      C’est aussi simple que ça.

  12. Ok pasteur et la pipe ?

  13. Je suis tres loin et même imposible de croire que la masturbation ne soit pas un péché. C’est une impireté charnelle qui vient apres la convotise sexuelle. Hors la Parole de dieu nous appel à la purité en toute chose. Je respecte et je salue la Personne, le ministère et la Personnalité de Pasteur Chris. Je pense néanmoin qu’il est entrain de dire ainsi peut-être pour voir ceque sera la réaction de nous ses suiveurs avant qu’il finisse par condamner la masturbation comme nous. Car si je dois faire la masturbation je la fais avec qui dans ma pensé? Dieu, satan, femme d’autrui, ou prostitué? et encourage-il le pornographie?

    • @Samuel
      5 avril 2016 • 10 h 46 min
      Je pense néanmoin qu’il est entrain de dire ainsi peut-être pour voir ceque sera la réaction de nous ses suiveurs avant qu’il finisse par condamner la masturbation comme nous
      ………………….
      Ben dis donc si je continue le pas de la danse, Satan aussi a dit à la femme de manger peut-être pour voir ce que serait la réaction de tous ses suiveurs avant qu’il finisse par condamner l’acte de la femme.

      Whaoooooowwwwwwww quelle trouvaille sinon quel éclat dans l’inintelligence.
      Punaise j’aurai cherché discours plus « pasteurolatre » j’aurai pas trouvé.

  14. « Mais s’ils ne peuvent pas se maîtriser, qu’ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler de désir. » (1 Corinthiens 7:9)

    • Je ne crois pas que se marier soit le remède a la masturbation ni que ce passage suggère cela ( on ne se marie pas comme on prend médecine ) l’apôtre semble plutôt ici encourager le mariage rapidement pour deux individus qui eprouveraient un vif désir mutuel afin de ne pas pécher hors de ses liens.

    • Exactement Robert , il est question , dans ce passage , du mariage . Pour ma part , comme je l’ai dit je n’ai pas d’idée vraiment préconçues sur le sujet , pour bien conseiller , si on me pose la question je demande vraiment à Dieu de m’éclairer. Si un jeune me le demandais je n’irai jamais dans le sens de l’encouragement , bien au contraire je l’avoue , mais s’il me confiait que ça lui était arrivé je ne le condamnerai pas non plus car c’est vrai que la Parole n’en parle absolument pas . Je rejoins Lyloo dans le fait que s’il s’agit d’une addiction , films pornos ou autre , il faut prier pour la délivrance , aider soutenir et là c’est un autre sujet . Ce qui m’amuse énormément ce sont les donneurs de leçons qui vous balancent des commentaires remplis de grossièretés voir très limites parfois , même très , très limites et qui pensent qu’ils ne pèchent pas dans ces moments là . Oui mais quand c’est eux ce n’est pas un péchés car leurs grossièretés et leurs paroles quelque obscènes sont sanctifiées c’est ce qui fait toute la différence 😆

    • D’ailleurs on sait que bien des personnes sont liées par des addictions sexuelles bien que mariées .

    • Dans ce passage le Seigneur s’adresse aux couples . Ils leurs dit que , plutôt que d’avoir des relations en dehors du mariage il vaut mieux se marier

    • Paul explique que c’est la femme (pour l’homme) qui est l’usage naturel du sexe. Lisez Romain 1:27

    • le verset n’a rien n’avoir avec le sujet, princecoffi revient a l’ordre du jour.

    • En fait ce passage démontre que c’est la femme pour l’homme et l’homme pour la femme

    • L’usage naturel du sexe, ce n’est ni l’utilisation d’un animal (la zoophilie), ni une personne de même sexe(l’homosexualité), ni soi même ( la masturbation), mais c’est la femme (pour un homme). Rom1:27 parlait de la femme comme usage naturel du sexe. Ce verset à tout son sens.

    • Les ados ne peuvent pas decouvrir leurs corps ? A l’epoque on se mariait a 15 ans… aujourd’hui on se marie vers 25 ans. Arretons d’ecrire n’importe quoi.

    • Bravo Rédaction! Encourageons les jeunes à avoir des pensées impures pour faciliter l’érection.

    • La Masturbation n’encourage pas les pensées. Elle les calme.

      Quand vous avez des jeunes qui sont travaillés par leurs hormones toute la journée. Vous leur dites quoi ? De lutter comme des malades pendant quelques années en espérant qu’ils se marient ? Quand certains jeunes sont assaillis par des pensées et des pulsions sexuelles, il est bon de leur preconiser de s’auto calmer de temps en temps, avec modération. Et si vous voyez un demon derriere les hormones c’est que vous etes encore plus malade qu’eux.

    • C’est étrange de dire que la masturbation calme les pensées impures, puisque celui qui se masturbe , pendant l’acte, s’imagine faire l’amour avec quelqu’un. et demain, c’est reparti encore… Nous devons apprendre à la jeunesse à contrôler « des envies naturelles » par le Saint Esprit. Justement, c’est ça la marche par l’Esprit car elle s’oppose en envie de la chair.

    • Et d’ailleurs, ce ne sont pas tous les jeunes qui se masturbent (même parmi les païens) Comment y arrivent- ils? Sont ils morts après?

    • Lol… 100% des hommes ont pratiqué la Masturbation a un moment donné dans leur vie. Il faut arreter de se voiler la face. Ensuite chacun a un fonctionnement hormonal différent.

    • @Rédaction
      11 avril 2016 • 23 h 15 min
      …………………………
      Il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, ils se sont masturbés aussi ?

      LOL…

    • Disons qu’il n’y a plus beaucoup d’eunuque de nos jours…

  15. Le judaisme traditionnel interdit le gaspillage du sperme… les rabbins disent que la masturbation constitue un tel gaspillage … par contre la masturbation feminine est toute a fait permise dans le judaisme…Honnêtement je ne sais pas quoi penser de la chose en question.. ce qui me parait logique ..c’est que la sexualité a été crée pour deux .. et se fait à deux .. donc la masturbation reste un plaisir solitaire voir égoïste .. moralité mieux vaut se marier que de brûler … c’est un conseil de Paul ( l’Apotre ) … que voulait il dire exactement par  »brûler  » faisait il allusion à la masturbation ou à la fornication ..ou les deux en même temps ?

    • @David Zvi

      « Ce qui me parait logique, c’est que la sexualité a été crée pour deux et se fait à deux, donc la masturbation reste un plaisir solitaire voir égoïste »

      Vous avez mis le doigt sur l’aspect essentiel.

      Dieu dans son amour et sa sagesse a créé toute chose parfaite, d’où le « très bon » dont Dieu qualifie son ouvrage.
      Ce « parfait », veut aussi dire que les choses, leur but et leur fonctionnement sont en harmonie.
      Ainsi, la seule finalité de la sexualité normale (un homme et une femme dans les liens du mariage) n’est pas la procréation, de même que la seule finalité de l’alimentation n’est pas la nutrition.
      La sexualité, comme le manger et le boire, se manifeste comme un besoin naturel, alors que c’est aussi un besoin psychique et spirituel. Les deux sont les élements d’un langage en vue de la communion. Communion veut dire « se posséder mutuellement », ce qui implique de se donner mutuellement. C’est ce qui se passe entre Dieu et l’homme.
      L’homme et la femme sont l’image de Dieu, l’homme est l’image de Christ et la femme celle de son Peuple, et le mariage est l’image de la relation entre Dieu et l’homme.

      Ce qui est à noter : tout ce que le Seigneur a fait – qui malgrès la chute et le joug qui pèse à cause d’elle sur toute la création – fonctionne sur ce modèle, et implique un besoin et un plaisir correspondant à l’assouvissement de ce dernier. Cela vaut tant au niveau naturel que spirituel, et ne concerne pas seulement l’homme mais manifestement la faune, et qui sait, peut-être même la flore.

      L’illustration parfaite est que le Seigneur a fait la Femme pour l’Homme dont il savait qu’il n’était pas bon qu’il soit seul, après que ce dernier ait expérimenté ce manque.

      L’être humain est fait pour l’extase, tant au niveau naturel que spirituel, c’est une caractéristique qui vient de Dieu, c’est même une caractéristique divine avant tout, car l’Homme a été fait à l’image de Dieu.

      Si le péché dont on débat ici n’en était pas un, Dieu n’aurait pas fait son Fils en tant que premier né de sa création, et ensuite les anges etc. mais serait resté seul, parfait et suffisant à lui-même. Mais Dieu étant Amour, il a créé des êtres avec qui ils pourrait être en communion, et ce non d’un manière interressée, et des êtres qui pourrait être en communion les uns avec les autres, universellement parlant tous ensemble et spécifiquement parlant entre spécimens d’un même groupe selon des modalités précises.

  16. La masturbation et la pornographie vont de paire. Personne ne se masturbe devant autre chose que des images sexuelles. La bible parle de la masturbation dans Genèse 38:9-10 et la condamne. Mais Mr Ohlot, n’insinuer pas que c’est une bonne pratique car d’abord vous en êtes pas sûr et la bible dit quand même de ne pas faire une chose si l’on est pas sûr et le fait d’insinuer sa peut entrainer les gens ayant une foi faible à tomber.

  17. Toutefois je m’inquiète également de la santé mentale de certains chrétiens de ce site…!!!
    car en effet ! pour écrire ces genres de commentaires :
    il faut certainement avoir des problèmes psychologiques
    et des troubles de comportements…!!!!

  18. Quelqu’un peux se masturbe sans s’imagine entrain de le faire une femme?

  19. Quand tu fais un prélèvement de sperme pour un spermogramme, est ce aussi un péché vu que cela se fait par masturbation après au minimum 3 jours d’abstinence ? ne pensez vous pas que la culpabilité est la première faiblesse du chrétien? Au finish on ne sait plus ce qui est péché et ce qui ne l’est pas. un vrai débat s’impose.

    • L’Eglise est elle prête a vivre un vrai debat ? J’en doute…

    • Disons que ça risque peut être d’être un vrai capharnaüms

    • @Dack Alladeen

      Je ne comprends pas pourquoi le mode opératoire pour un « prélèvement de sperme » doit forcément être la masturbation… Je peux concevoir que les gens du monde n’y voit aucun inconvénient, puisque c’est normal. Mais un peu de bon sens pourrait aussi avoir de l’intérêt.
      J’ai entendu des amis blaguer par rapport à la gène d’un homme (qui devait pour des raisons de santé de son épouse donner du sperme pour une insémination artificielle) auquel on avait sans autres explications remis un « gobelet » et une revue pornographique en lui indiquant la direction des toilettes…
      Vous comprendrez, que la conception d’un enfant n’est pas seulement une chose naturelle, car la sexualité elle même n’est pas seulement un chose naturelle, car l’homme n’est pas seulement un être naturel. Si le sperme sort suite à une excitation amorcée par la vue de corps étrangers à celui de sa femme, le mari se rend impur ainsi que sa relation avec sa femme et cela touche aussi l’enfant qui en résulte…
      Il y aurait bien moyen de rendre ce type d’interventions plus humaines, plus respectueuse de la volonté de Dieu.

    • @Dack Alladeen
      5 avril 2016 • 13 h 16 min
      ……………….
      Vous me faîtes rire avec vos raisonnements.
      Et la Sage femme qui doit accoucher les femmes doit aussi voiler la nudité des femmes qui accouchent pour ne pas découvrir la nudité de leur mari ?
      Non mais sans rire, vous vous relisez des fois
      N’avez vous pas lu que les disciples ont mangé du blé le jour du Sabbat, que David mange des pains de propositions sans se rendre coupable alors qu’ils étaient bien tous sous la Loi ?

      il y a la lettre et l’Esprit mais certain pour justifier le péché se servent de la lettre au lieu de venir à l’Esprit.
      C’est somme toute navrant cette manière de procéder.

      @Rédac
      ….
      On ne vit pas un vrai débat en pipant les dés non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :