Les mormons divisés sur la question LGBT

Le récent suicide d’un jeune mormon ouvertement gay a mis en lumière les pratiques au sein de l’Église chrétienne restaurationniste et la défiance de certains fidèles vis-à-vis de leur hiérarchie.

mormonsL’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours est une Église chrétienne dite restaurationniste, c’est-à-dire qui prétend avoir restauré le christianisme originel. Par exemple, les mormons ont, en plus de la Bible, le Livre de Mormon, et ils ne reconnaissent pas l’autorité du Pape ; les rites, le sacerdoce ou encore le culte diffèrent également (baptême, prêtrise…).

LIRE LA SUITE…



Catégories :Dérives sectaires, Famille & Education, Religions, Société

Tags:, , ,

137 réponses

  1. Bientot nos tetes vont ressemblez a un organe genital a force de nous bassiner par toujours les memes sujets

    • Ouais ouais ……quand l’information se réduit aux mêmes sujets , ça commence à tourner en rond et à devenir pauvre, car il existe plusieurs autres thèmes sociaux/culturels/politiques qui peuvent amener le débat entre chrétiens puisque ce site se définit comme un lieu d’information/ débat /échange/chrétien .

      Et si on considère qu’actuellement il faut attendre parfois plusieurs jours pour que les commentaires soient affichés , …… ça ne facilite pas l’échange car ensuite tout arrive en bloc ..etc…bref . Ca va !!

      Donc en ce qui me concerne , je stoppe ma participation pour le moment , je n’y trouve plus aucun intérêt .

      La bise à Colombe , Fildefer , Catherine Bunel, une bise aussi quand même à Shor , David Fréchet , Lyloo , Pulsar, G Parolier ……..et à bientôt peut-être si les choses évoluent bien ici ?????

    • @huber
      22 mars 2016 • 7 h 48 min
      …………….
      Il convient plutôt de réfléchir car on oublie trop vite le drame que vivent les homosexuels.
      Cet énième article m’a fait encore réfléchir et prier et constater que l’Église n’a aucunes solutions viables à offrir aux homosexuelles et pour moi c’est un véritable échec.

      Pour ma part je remercie plutôt Actu de me donner ces articles que je n’aurai pas lu et qui m’obligent en Christ à prier, à intercéder, à rechercher des solutions en lui et dans l’Amour en faveur de mon prochain.

      Aimer selon Christ en refusant le rejet de son prochain tout en veillant à ne pas entrer dans le compromis charnel c’est toute une Sagesse(et cela requiert réflexion et prudence) et beaucoup ne comprennent pas cela.

      Il est en effet plus facile de tourner le dos au problème et se dissocier du péché des autres mais cela ne résoudra pas le problème du suicide des jeunes homosexuelles.
      Dieu ne nous redemandera t-il pas le sang de ces jeunes ?
      C’est à chacun de savoir si nous sommes des «Caïn ou des Abel» dans l’histoire.
      Allons nous dire au Seigneur comme Caïn : «Suis le gardien de mon frère ?»

      Il faut savoir aujourd’hui qui nous sommes et si nous sommes chrétiens, le problème homosexuel ne doit pas nous laisser indifférent.

      Puisse Dieu en sa Miséricorde se souvenir de notre faiblesse et nous sauver de nos péchés.

    • Oh ben non , Marie Vic , je vais être la seule tête en l’air d’Actu si vous partez je vais me sentir bien seule😀

    • @ Marie-Vic

      C’est sûr qu’avec des commentaires édités une ou deux fois par semaine seulement çà enlève toute notion d' »échange »… Quant à l’info elle devient rare et souvent hélas répétitive sur certains sujets. Il est évident que beaucoup vont vite se lasser comme vous et cesser de consulter le blog comme ils pouvaient avoir pris l’habitude de le faire. Ce qui ne sera d’ailleurs pas très grave pour eux…

    • Marie-Vic
      22 mars 2016 • 11 h 31 min

      .
      Et si on considère qu’actuellement il faut attendre parfois plusieurs jours pour que les commentaires soient affichés , …… ça ne facilite pas l’échange car ensuite tout arrive en bloc ..etc…bref . Ca va !!

      Donc en ce qui me concerne , je stoppe ma participation pour le moment , je n’y trouve plus aucun intérêt .
      
      La bise à Colombe , Fildefer , Catherine Bunel, une bise aussi quand même à Shor , David Fréchet , Lyloo , Pulsar, G Parolier ……..et à bientôt peut-être si les choses évoluent bien ici ????? 
      

      *************Je suppose que Paul O a ses raisons , j’espère que tout va bien pour lui !!!

      Mais peut être qu’il en a marre de certains coms très négatifs à son sujet ….?

      Son silence m’incommode…..j’ai (nous) besoin de ses interventions.

    • LE P’TIT MOT DE LA FIN :

      A COLOMBE :

      J’entends bien ce que vous dites Colombe ,et il est effectivement probable que Paul O, aient une, ou des raisons à son silence, ainsi qu’à sa non participation actuelle sur le site , et aux nombreux retards de publication ,CEPENDANT , il y a une attitude qui consiste à prendre en CONSIDERATION les intervenants du site , en leur faisant brièvement part et sans s’étendre ( surtout si c’était personnel ) , de la raison de son silence . Cela s’apparente tout simplement au respect de ceux qui écrivent sur son blog.

      Je pense que personne n’a obligé Paul O à mettre ce site en place. Il l’a certainement créé de son plein grès , oui ou non ? Bon !

      J’entends aussi qu’ il est tout à fait possible que son emploi du temps soit compliqué pour gérer le site ,car c’est très prenant, mais je ne conçois pas qu’il traite ses difficultés de gestion du temps avec autant de  » légèreté » vis à vis des intervenants .

      Par extension ….certes assez large ,c’est un peu comme si faute de temps ….je ne répondais plus aux questions de mes patients et rompais l’échange avec eux sans rien leur dire : J’AI CHOISI MON METIER :- JE L’ASSUME , c’est valable pour toute fonction que l’on a CHOISI , mais si un jour je ne peux plus , ce qui peut arriver à n’importe qui , alors ….JE LE DIS OUVERTEMENT , j’informe , et je reprends  » mes billes  » mais je ne laisse pas les autres dans le flou !!!!

      Quant au fait qu’éventuellement et si c’était le cas ? , il en avait assez de certains commentaires ou commentateurs , on peut aussi tout à fait l’entendre sans problème car parfois  » c’est raide « …., mais ça ne le le dédouane pas de donner une information, même brève ,sans s’étendre quant à son absence /.silence ,et, sur le fait que les coms ne sont publiés que quelques rares fois par semaine .

      En fait : – on peut comprendre , admettre la ou les raisons , même si c’est dit succintement en quelques mots , sans se justifier , MAIS clairement ,et dans la considération des intervenants car tous ne sont pas acides , méchants ou à côté de la plaque .

      Ce serait dommageable de mettre toutes les brebis …dans le même panier ..(.si elles y rentrent …..! ?)

      La  » monarchie absolue de droit divin » …….c’est fini depuis longtemps ! La bise .

      A CATHERINE BUNEL :

      Je vous embrasse Catherine et si le site reprend un rythme normal , avec des échanges édifiants , des sujets riches et variés , je reviendrai pour vous accompagner dans vos étourderies …..avec moi ça fera 2 .!

      A YVES :

      On est bien d’accord .

    • Merci Marie Vic , ça me laisse un espoir😉

    • Je ne vous connais pas Marie Vic mais vous avez souligné les raisons pour lesquelles je viens de manière très rarissime…L ‘éternelle répétition des sujets, des débats enflammés pour des broutilles bien souvent… Il fut un temps ou je venais très souvent, mais je l’avoue, je me lasse réellement de Actu-Chrétienne… Je remercie toutefois les habituels lecteurs et commentateurs de faire vivre ce site, sans quoi il serait déja mort….
      Soyez tous bénis…

  2. Ben dites donc les femmes se portent bien …..ils n’ont pas aussi un problème avec la bonne chair ?

  3. J’ai assez bien connu ce mouvement dans ma jeunesse. En rapport avec les ADD, il y avait certaines choses qui me troublaient. Ainsi, les mormons que j’ai connu croyaient dans les parler en langues, la prière pour les malades. J’en ai, même connu un qui a été guéri d’une fracture du rocher.
    Ce qui m’a fait abandonner ce mouvement, c’est une vision du chapitre 7 de l’épitre aux hébreux que j’ai eu par la grâce du Seigneur.
    Maintenant, au sujet du rejet des homosexuels, je les comprends. Mais il y a un point que leurs responsables ne semblent pas voir est que les homosexuels peuvent être guéris et soignés dans la prière et l’intercession directe (Je dois dire que cette pratique absolutiste se pratique dans les milieux évangéliques et surtout pentecôtistes où il n’y a que peu d’hommes et de femmes aptes à soigner les âmes. Ceux que l’on nomme pasteurs n’ont, malheureusement, aucune connaissance dans ce domaine. Maintenant, ce n’est pas en imposant les mains que cxes gens peuvent être guéris (sauf exception venant de la grâce du Seigneur. En effet, combien de jeunes sont devenus homosexuels suite à la méchanceté d’un parent, suite à des pratiques contre-nature faites par un proche?

    • @Isaïe
      22 mars 2016 • 9 h 30 min
      …………
      Une chose demeure : il y a ici en l’homosexualité un véritable problème qui dépasse les compétences des uns et des autres sinon on n’aurait pas vu une telle recrudescence des suicides.
      A mon humble avis dans le milieu catholique et protestant la mesure est la même, le drame est aussi criant et présent.
      Il ne faut pas se voiler la face, il y a échec de l’Église dans ce domaine.

    • La vraie question demeure pour eux comme pour nous:

      « Prêchent t-ils avec autorité le Christ crucifié et Ressuscité »? ou un succédané de christianisme, un faux christ, un faux Evangile sans puissance spirituelle (si ce n’est d’égarement) car si l’on en croit les Ecritures ET ELLES DISENT VRAI la puissance du Péché à été brisée à la croix ce qui inclus TOUTES ses manifestations extérieures , tous ces fruits.

      « Jean 8
      …34En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.… »

      Romains 6
      « …5En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, 6sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; 7car celui qui est mort est libre du péché.… »

      C’est toujours une question de foi.

    • @Robert M

      Pourtant, tout comme moi, vous savez fort bien que parmi les disciples de Jésus Christ :
      il y a actuellement des personnes qui sont vraiment réellement malades :
      dépressions, problèmes psychologiques, troubles psychiatriques,
      addictions au tabac ou à l’alcool ou au sexe
      (même si ce n’est qu’avec son seul et unique conjoint
      devenu objet sexuel et esclave d’un pharisien-évangélique…!!!)
      et certains chrétiens pour ne pas se retrancher définitivement du Seigneur
      préfère s’abstenir de tout acte sexuel contre nature :
      car leurs propres désirs sexuels ne sont jamais orientés vers le sexe opposé…!!!
      Il ne suffit pas de déclamer et de proclamer que Jésus Christ peut rendre libre !
      (tous les chrétiens savent parfaitement cela)
      parfois c’est bien le cas et la délivrance peut-être instantanée,
      mais parfois également ce n’est qu’au bout de plusieurs mois voire plusieurs années
      que la personne peut enfin sortir du tunnel vers une délivrance totale et définitive.

    • @Robert M.
      22 mars 2016 • 13 h 09 min
      ……………………….
      Si cela se résume à une question de foi Robert pourquoi péchez vous encore ?
      Se peut-il que vous n’avez pas la foi ou que l’évangile dans lequel vous vous trouvez n’est pas le bon ?
      Est ce à dire que vous vous persuadez d’être né de nouveau dans ce cas ?

    • @Shor , je suis né de nouveau, sans quoi ses affirmations de la Parole n’auraient aucune efficacité ni aucun sens dans mon cheminement spirituel, hors elles en on, la condition première est d’appartenir à Jésus-Christ :

      « Ceux qui SONT à Jésus-Christ ONT crucifiés la chair avec ses désirs et ses passions » , nous avançons par la foi sur la base d’une chose déjà accomplie par le Christ crucifié  » la crucifixion du vieil homme afin que le corps du Péché soit détruit » (ou annulé) , c’est notre union spirituelle à sa mort et à sa résurrection effective qui nous mettent par la foi encore au bénéfice de cette victoire bien réelle sans quoi l’apôtre Paul ne pourrait parler ainsi:

      Romains 6
      …11Ainsi vous-mêmes, regardez-vous (par la foi) comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. 12Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel (parce qu’il n’en a plus le pouvoir), et n’obéissez pas à ses convoitises (Parce que nous n’en sommes plus esclaves puisque le vieil homme qui était son esclave a été crucifié). 13Ne livrez pas vos membres au péché (vous le pouvez) , comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.… »
      (devenez « esclaves » VOLONTAIRES du Christ et laissez le régner en vous comme nouveau maître de votre maison).

      Jean 8
      …34En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché (le vieil homme) 35Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36Si donc le Fils vous affranchit (et IL l’a fait) , vous serez réellement libres »…

      « 22Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.… »

      Cet affranchissement est réel et accompli mais n’a de puissance que si nous avons foi en sa réalité effective, Martin Bible:
      Or la foi rend « présentes » les choses qu’on espère, et elle est une démonstration de celles qu’on ne voit point.

      Cela ne signifie pas que nous ne pouvons plus pécher sans quoi il ne serait pas écrit par ailleurs:

      « Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair… »

      Cette marche est donc conditionnée par une vie conduite par l’Esprit « demeurez en Christ  » dans la foi afin que sa mort et sa vie nous soit communiquée.
      La tendance de la chair (qui n’est pas le vieil homme) est toujours au péché et les efforts de Satan porteront toujours par le moyen de la tentation à nous faire sortir de notre union spirituelle acquise avec le Christ pour nous faire agir dans la chair, ou par la chair, c’est encore pourquoi il nous est dit:
      « Jacques 4
      7Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. »

      « Vous êtes saints soyez le… » « vous êtes morts, faites mourir… »

      « Car vous êtes morts (c’est un fait accompli) et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ notre vie paraîtra, vous paraîtrez aussi avec Lui dans la gloire. Faites donc mourir les membres (laissez sa mort agir en vous) qui sont sur la terre ».

    • @Georges, je ne l’ignore pas , le temps n’est pas la question mais vous conviendrez que cette libération vient toujours de la même source et par le même moyen par la foi et la persévérance de la foi:

      « 16 C’est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d’Abraham, notre père à tous, 17 selon qu’il est écrit : Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. 18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité. 19 Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé (ou mort), puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants (ou son sein mort). 20 Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, 21 et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir. 22 C’est pourquoi cela lui fut imputé à justice »

    • Quelqu’un a écrit quelque part que nous avons été suffisamment sauvés pour ne pas pecher mais pas suffisamment pour ne plus pécher, c’est pourquoi le Sang de Jésus-Christ est operant pour nous une fois pour toutes les fois c’est a dire passées, présentes et à venir ( Romains, Hebreux, 1ere epitre de Jean);

      Il y a cependant une difference notable entre le vieil homme qui etait l’ habitation du Péché, pecheur par nature, vendu au péché et qui a été crucifié et les tendances de la chair qui sont en quelques sorte le  » reliquat » de sa presence dans notre mentalité et que la tentation peut solliciter , c’ est d’ailleurs pourquoi Paul nous exhorte non a crucifier de nouveau le vieil homme comme si cela n’ était pas déjà fait en Christ mais à nous « depouiller du vieil homme » pour revêtir le Christ au travers de l’ homme nouveau recréé en Christ; Ce dépouillement qui est opéré par la sanctification consiste en un abandon de notre vieille mentalité conditionnée par le Péché :  » soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence »…

      Depouiller le vieil homme c’est se debarrasser des habits sales qu’ il a laissés derriere lui , le Péché n’ opère plus en nous de la même manière puisque son habitation  » le vieil homme  » a été détruite ( c’est un fait certain), pour ceux qui appartiennent au Christ Ressuscité la méthode du diable sera de nous pousser soit a agir dans la chair par la tentation soit a nous faire croire que notre condition d’ esclave n’ a pas changée nous enfermant ainsi dans l’ incrédulité et nous rendant incapables de saisir par la foi la REALITE DE NOTRE PLEINE LIBERATION.

    • @Robert M.
      24 mars 2016 • 10 h 07 min
      …Cela ne signifie pas que nous ne pouvons plus pécher…
      ……………………
      Alors pourquoi est-on aussi cruel envers les homosexuels s’il arrive à un né de nouveau de pécher ?
      Ils n’ont pas le droit en Christ de sombrer/pécher eux aussi ?

      Pourquoi on serait dans une mouvance de tolérance envers la masturbation des jeunes et des non mariés aussi bien que la fornications et que le(a) jeune (ou le) gay ont lui dit abstinence.
      Pourquoi deux poids, deux mesures ?????

      Si on dit abstinence pour un c’est aussi abstinence pour l’autre et non pas masturbation et fornication toléré pour les uns et abstinence pour le gay.
      Non ?

    • A mon humble avis l’homosexualité trouve solution dans une déconstruction et une reconstruction par le Seigneur ce qui est une « résurrection » car cela relève du miracle ou du même pouvoir du disciple de Christ de ressusciter les morts.
      Or ressusciter les morts cela n’est pas donné à tout le monde.
      Ainsi soit l’on meurt et vit par soit même ou encore un autre le fait pour nous car on n’a pas la force de le faire nous même…

      Quand Jésus est sorti du mont de la transfiguration il a aussi déconstruit et reconstruit l’enfant possédé d’un esprit muet et cela depuis l’enfance.
      On lit bien que le démon est chassé mais l’enfant tombe comme mort et Jésus lui donne la main et le relève. Donc il y a bien eut mort et résurrection, déconstruction et reconstruction.

      Après les disciples l’ont interrogé car eux n’avaient pas pu délivrer cet enfant qui était lié depuis l’enfance.
      Jésus a répondu que cette espèce ne sort que par la prière et le jeûne quoi qu’avant cela il leur a reproché leur incrédulité.
      Mais Jésus n’a jamais expliqué ce que cela voulait dire et j’avoue que cela m’ennuie terriblement car cela me laisse impuissant.
      Il leur dit que c’est a cause de leur incrédulité et il dit ensuite mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.
      Donc il y a foi mais pas seulement foi, il faut encore prière et jeûne pour certains cas.

      Je pense que Jésus a voulu parlé par l’expression « prière et jeûne » son expérience dans le désert pendant les 40 jours et suite à cela il a été revêtu de la puissance de l’Esprit.
      N’est donc pas oint qui veut être oint mais est oint celui qui est suscité par Dieu et ce oint là est capable de déconstruire et de reconstruire un humain car il a reçu la puissance de l’Esprit du fait de sa sanctification, de sa victoire sur la chair et sur Satan.

      Pour la solution de Parolier, je ne suis pas contre (elle m’affaiblit plus qu’autre chose car elle me révèle mon impuissance) et ce n’est là pour moi qu’un placebo qui ne remplacera jamais la mort et la résurrection.
      Mais pour mourir et ressusciter ce n’est pas une partie de plaisir.

    • — @ Shor L :
      „„Il ne faut pas se voiler la face, il y a échec de l’Église dans ce domaine.““
      — Il ne peut pas y avoir d’échec de l’Église de Jésus-Christ, Shor L, mais DES églises bâties par les hommes (y compris «la mère des abominations» qu’est l’église catholique), pas pareil ! En effet, la victoire appartient à l’Église de Jésus-Christ qu’Il bâtit Lui-Même (car «les portes du hadès ne prévaudront point contre elle»), Église qui n’a AUCUN RAPPORT ni aucune ressemblance avec les “églises” bâties par les hommes, comme expliqué plus bas. L’Église de Jésus-Christ peut être chétive, méprisable aux yeux des hommes, ça n’empêche que c’est l’Église de Jésus-Christ et non l’église des hommes !
      — Tu ferais bien attention de ne pas confondre les deux…

    • @Shor, personnellement je considère les homosexuels comme des pécheurs comme les autres et que je sache il n’y a pas d’Evangile spécifique pour les homosexuels, l’apôtre Paul sur ce sujet affirmait avec force:

      Corinthiens 6
      …9Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. 11Et c’est là CE QUE VOUS ETIEZ , quelques-uns de vous. Mais vous avez été LAVES, mais vous avez été SANCTIFIES, mais vous avez été JUSTIFIES au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu »

      Ne s’attardant pas sur les difficultés que pouvait constituer un type de pécheur suite à la proclamation de l’œuvre de la croix, Paul met sur le même plan tous les pécheurs qui ont tous été aux bénéfice de la même délivrance du Péché à la croix.

    • @Robert M.
      25 mars 2016 • 12 h 01 min
      ……………..
      Entendu Robert, soyez comblé des grâces de Christ pour notre perfectionnement à tous !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      25 mars 2016 • 9 h 00 min
      ………………
      Je vous entends bien Hervé j’articule plutôt sur l’échec donc sur cette impuissance face au phénomène autant dans le ktolicisme, chez les protestants, chez les mormons etc.
      Mais l’impuissance ne doit pas non plus se traduire en mépris des homosexuels comme je le vois bien trop souvent sur ce forum.

      Lire un chrétien écrire que l’homosexualité est un crime contre l’humanité j’estime qu’il y a vraiment des démons qui se lâchent carrément sur ce forum et que l’homophobie possède de véritables adorateurs parmi les chrétiens.

    • — Je ne méprise aucunement les homosexuel(le)s, Shor L, car tu m’as bien vu discuter posément et sans animosité avec “Vraiment Libre ?” quoiqu’elle soit homosexuelle !
      — Mais je tiens le péché d’homosexualité, de même que l’assassinat des fœtus (avortement) pour abominable, exactement comme Dieu Lui-Même ! Et du même coup, j’avertis les homosexuel(le)s que Dieu les aime tellement qu’Il les délivrera de leur péché, s’ils se repentent ! S’ils ne se repentent pas, comme tous les autres péchés, ils iront en enfer.
      — Rien de plus, rien de moins !

  4. ces responsables sont fermes et cest une tres bonne chose.pourvu que cela continue ainsi.faut croire que toutes les denominations doivent passer par la si ce nest pas lordination des femmes qui divise cest celle des homosexuels ou de leur place au sein des dites denominations

    • Oui c’est étrange :
      Ce sont les moins au clair sur la question du salut : catholique, mormons et témoins de Jéhovah qui en respectent le mieux les implications.

      (Tu es devenu épais, gras et replet et tu as regimbé….. Souviens-toi d’où tu es tombé… souvenez-vous de ces premiers jours… )

    • Le légalisme ne sauve pas, dans la société parfaitement religieuse et stricte ou le Seigneur enseigna avec autorité c’est contre les pratiquants les plus zélés de la Loi qu’Il fut le plus virulent dans ses harangues:

      Jean 9
      …40Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent: Nous aussi, sommes-nous aveugles? 41Jésus leur répondit: Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites: Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste.

    • @Robert
      Être ferme dans ses positions doctrinales ce n’est pas être légaliste.
      Le légalisme est intransigeance et condamnation par un attachement excessif à la lettre en tenant en berne l’Esprit tandis qu’agir avec fermeté cela consiste à demeurer fidèle à l’Esprit de l’écrit tout en exerçant la miséricorde, la compassion, la compréhension, l’Amour mais sans entrer pour autant dans le compromis charnel.

    • Par legalisme je n’ entend pas morale élevée et juste dans la patience et l’ Amour , ce qui recommandé et fort louable, mais une piété toute entière basée sur la règle, sans compassion et inflexible.

       » Je désire la miséricorde et non le sacrifice »…

      Dans « Les Miserables » de Hugo c’est toute la différence entre Mrg Myriel et Javert.

    • @Robert M.
      ………………
      Concernant le lien de l’article, s’il y a une chose que je déteste c’est son hypocrisie.
      Rahab était une prostituée un point c’est tout, il est hypocrite et pharisaïque de vouloir l’anoblir pour faire croire qu’une prostituée qui est prostituée ne peut manifester une œuvre salutaire.
      L’Évangile n’appartient pas aux hommes mais à Dieu mais une catégorie d’hommes en font leur chasse gardé comme si c’étaient eux les détenteurs des clefs du Salut.
      Et j’abhorre cette façon d’être et de faire car elle ferme l’accès au Royaume de Dieu à ceux qui veulent y entrer.
      La preuve est si réelle que Rahab la prostituée & Famille n’entra point en Israël mais fut parquée HORS d’Israël de crainte de mettre un interdit en Israël et de mener le peuple à la défaite face à Jéricho. Ils étaient toujours IMPURS alors qu’ils étaient déjà sauvés.
      Donc on va arrêter avec ce puritanisme bon marché et plus hypocrite et pharisaïque qu’autre chose pour reconnaitre que Rahab est prostituée et elle et sa famille souillées, donc tous impurs au yeux de Dieu, jusqu’à être parquée HORS d’Israël pendant la chute de Jéricho.

      Nous sommes en phase de dire que c’est la Foi qui justifie,
      Nous sommes en phase de dire que la Foi sans les œuvres est morte,
      Nous somme en phase de dire que sans la Foi nul ne peut être agréable à Dieu.

      ////////////////
      Cependant l’Écriture dit que Abraham ne fut pas justifié par ses œuvres, quoi que Jacques dise le contraire.
      Elle dit :
      Gen.15: 6 Abram eut confiance en l’Éternel, qui le lui imputa à justice.
      Pourquoi Jacques dit que c’est par les œuvres quand Abraham offrit son fils que sa foi lui fut imputée à justice et que par ses œuvres sa Foi fut rendue parfaite alors que Paul dit tout son contraire ?

      Il y a :
      Gen.15:6 Abram eut confiance en l’Eternel, qui le lui imputa à justice.

      Or, nul ne peut être agréable à Dieu sans la Foi et la Foi n’est pas sans les œuvres car la Foi sans les œuvres est morte, c’est à dire qu’elle est sans valeur aux yeux de Dieu.
      Il faut obligatoirement les œuvres selon Dieu, mais pourquoi Dieu impute t-il la Foi à Abraham sans ses œuvres là ?

      C’est ici la clef :
      Dieu impute à Abraham la justice sans les œuvres par Miséricorde donc par pure Grâce dans l’espérance du fruit digne de cette imputation sinon Abraham n’aurait jamais pu être justifié car la foi exige une œuvre justificative.
      En gros Dieu mise par anticipation envers Abraham et ne lui réclame rien quoique la Foi réclame et exige des œuvres dignes de Dieu avant que Dieu ne puisse justifier.
      Dieu ne trouve pas d’œuvres dignes de lui en Abraham, alors Dieu descends la barre, il descends le niveau, il abaisse l’exigence de la Foi pour Abraham et se contente que Abraham lui fasse simplement confiance.
      Dans l’équilibre Dieu remplace l’œuvre par sa Miséricorde, il fait Grâce de l’œuvre et il Justifie sans l’œuvre.

      Ainsi Abraham sans les œuvres(qui normalement sont exigées pour une imputation à Justice mais sont inexistantes et impossible d’être trouvées) entre dans le bénéfice de la justification de la Foi MAIS par pure Grâce, par pure bonté de celui qui appelle et qui est Dieu.

      J’insiste, à ce niveau Abraham entre en possession d’une JUSTIFICATION qu’il n’a même pas droit(puisqu’il n’a AUCUNES œuvres justificatives) et cette JUSTIFICATION lui est accordée par pure Miséricorde de Dieu, d’où cette valeur de la Grâce.
      Dieu ne cherchant pas de contrepartie en œuvres chez l’homme et trouvant une contrepartie chez lui : Sa Miséricorde.

      Mais attention !
      Si par pure Grâce Abraham est entré dans une JUSTIFICATION à laquelle il n’avait pas droit car il est sans œuvres justificatives(il est nu), cela lui est donné comme une avance sur le fruit à produire et Abraham doit aussi répondre à Dieu de l’avance par anticipation qui lui a été faite.
      Abraham DOIT produire le fruit digne de la JUSTIFICATION qui lui a été accordé par pure Grâce et Abraham doit prouver sa reconnaissance/gratitude à cette Justification Gracieuse.
      Et cette reconnaissance se traduit par une implication personnelle dans l’exigence de la Foi qui sans les œuvres est morte.
      Abraham doit pour PARFAIRE sa foi ou encore légitimer la «Justification de la Foi qu’il a reçu sans les œuvres », Abraham doit sublimer en œuvres selon la Foi et c’est ainsi que Dieu place sur son chemin les épreuves de la Foi, afin de le purifier d’où l’œuvre en Justification dans le « sacrifice d’Isaac » et par laquelle sa Foi lui est imputée à Justice et qu’il est appelé « ami de Dieu ».

      Pas facile à saisir, je ne suis pas un virtuose de l’écrit, Philippe aurait été plus diplomate que moi certainement par son vocabulaire qui je l’admet aurait eu plus de richesse et de précision mais je le dit avec mes faibles mots.

      De sorte en effet que nul au départ, je dis bien au départ, devant Dieu ne peut être justifié par ses œuvres car tous sont pécheurs et tous ont besoin d’être justifié.
      Or nul ne peut produire cette justification première et il est impératif(A cause du fait que nul n’est agréable à Dieu sans la Foi) qu’un autre le fasse à notre place et c’est ce que fit Dieu par sa Miséricorde envers Abraham.
      Or Abraham est suscité par Dieu qui le sanctifie afin qu’il soit la « planche de Salut » pour la justification d’autres qui viendront après lui mais qui ne feront que le bénir.
      Dieu n’exigeant pas de ce autres, ce qu’il a exigé à Abraham. Il demandera juste de bénir Abraham pour être béni.

      C’est ainsi que Dieu a suscité et sanctifié Jésus qui se sanctifiant encore lui même pour nous devient pour tous l’œuvre justificative afin que par notre simple confiance en Dieu nous obtenions d’emblée la pleine justification sans nos œuvres.
      Dieu nous imputant la Justification de la Foi à cause de l’œuvre de Christ.
      Mais une fois cette Grâce Justificative accordée alors que nous étions nus, nous devons comme Abraham confirmé Dieu sans son choix envers nous et pour lui être agréable nous devons produire le fruit digne de la repentance, c’est à dire le fruit digne de la justification que nous avons obtenue gracieusement au travers d’une œuvre accomplis par Jésus et par Jésus seul à la croix.
      Et ce fruit c’est nos propres œuvres en Jésus-Christ selon qu’il est écrit : Ephésiens 2:10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.
      L’objectif est bien : les bonnes œuvres.

      Ce cheminement fait, venons en à Rahab la prostituée.
      Dieu s’est-il présenté à Rahab la prostituée afin que Rahab la prostituée reçoive la justification sans les œuvres comme Abraham ?
      Non !
      C’est un tout autre canevas.
      Et quel est-il ?
      On l’a déjà défini : Or Abraham est suscité par Dieu qui le sanctifie afin qu’il soit la « planche de Salut » pour la justification d’autres qui viendront après lui mais qui ne feront que le bénir.
      Dieu n’exigeant pas de ces autres, ce qu’il a exigé à Abraham. Il demande juste de bénir Abraham pour être béni.

      C’est ici la justification de Rahab selon qu’il est écrit d’Abraham : 2 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.
      3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

      Paroles encore renouvelées au travers de la prophétie de Balaam : Nbre 24:9 Béni soit quiconque te bénira, Et maudit soit quiconque te maudira !

      Comment cette parole est devenu salut pour Rahab ?
      Simplement parce que Rahab fait du bien à Abraham, elle fait une bonne œuvre envers Abraham.
      Et comment Rahab fait du bien à Abraham, une bonne œuvre envers Abraham ?
      En sauvant la postérité d’Abraham, les deux espions, les Israélites.
      Elle entre(sans même le savoir car elle ignore les promesses faites à Abraham, elle ne connait même pas l’Éternel) par une œuvre selon la Foi(en analogie à la promesse de Dieu), en possession de la Bénédiction qui est sur/en Abraham car en sauvant les espions Israélites elle témoigne qu’elle est en bénédiction à Abraham, elle agit en bénédiction à Israël, elle est en bénédiction à Abraham.
      Rahab ne possède aucune foi en l’Éternel, zéro niet rien !
      Mais elle fait une œuvre de Bénédiction envers Abraham que Dieu a suscité à cet effet et par cette œuvre elle entre dans le bénéfice de la foi d’Abraham de sorte que l’on dit : Hébreux 11:31 C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance.
      Il n’a jamais été écrit parce que Rahab cru, eut confiance en celui qui venait.

      Ce qui se traduit dans la Grâce d’aujourd’hui par :
      Matthieu 25:40 Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

      Et quelle fut la récompense de ceux là ?
      34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
      35 Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;
      36 j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
      37 Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
      39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?
      40 Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

      Observez que dans cette parabole on ne défini que des œuvres faites par d’autres envers des sanctifiés.
      Observez dans cette parabole l’étonnement des gens : ils disent : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
      39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?

      Un chrétien ignore ces choses ? NON !
      Un étranger de la maison de Dieu ignore ces choses mais pas le chrétien.
      Preuve qu’en faisant ces choses, ils ne savaient même pas qu’ils étaient en train de gagner leur vie éternelle comme Rahab hérita du Salut et de sa famille uniquement au travers d’une œuvre justificative car elle bénissait pratiquement Abraham car Dieu le veut aussi ainsi afin de sauver le plus grand nombre.

      Car Dieu fait ce qu’il veut avec ce qui est à lui. C’est aussi la parabole des ouvriers de la dernière heure qui reçoivent AUTANT que les premiers tout en bénéficiant du travail des autres.

      On peut ne pas être un adhérant à cette vision, je le sais mais on ne peut pas dire que ce n’est pas de Dieu car c’est aussi écrit.
      Cependant cela est ce que j’ai vu et entendu de la Miséricorde de Dieu.

      Bien à toi !

    • Oups ma réponse précédente est mal placée je la repositionne correctement.

  5. J’apprends que les Mormons sont considérés « chrétiens ».
    Cet article me parle pas du % d’homosexuels chez les jeunes de cette congrégation. On dirait qu’il y a eu une épidémie comme on attrape la grippe ou la rougeole. Il y a un vaccin contre ce genre de situation, c’est la crainte de Dieu. C’est pas cher, il n’y a pas d’effets secondaires néfastes et ça peut rapporter gros !

    • @Yohana
      22 mars 2016 • 11 h 46 min
      ………………
      Ils croient en Christ et considèrent qu’il est l’auteur du Salut de l’humanité.
      https://www.mormon.org/fra/articles-de-foi
      Le point 8(bis) et 10 sont propres à leur vision.
      …………….
      Vous péchez vous n’avez pas la crainte de Dieu ?

    • @ Shor L

      Vous dîtes : « Ils croient en Christ et considèrent qu’il est l’auteur du Salut de l’humanité. »

      Votre réponse est trop simpliste. A titre d’exemple, les témoins de Jéhovah croient aussi  » en Christ et le considèrent comme l’auteur du Salut de l’humanité. » Pourtant lorsque « nous creusons en profondeur » nous remarquons que le Jésus des Témoins de Jéhovah n’est pas le vrai Jésus de la Bible ; que le Jésus des Mormons n’est pas le vrai Jésus de la Bible parce qu’on a ajouté certaines choses qui ne sont pas dans la Parole, et enlevé certaines choses de la Parole concernant la personne de Jésus.

      Pour les mormons Jésus-Christ n’est pas Dieu le Fils; pour eux, brièvement, Jésus est une entité qui se trouve entre les anges et Dieu, que Dieu lui-même appelle son fils, alors que Paul fait connaître aux Philippiens la préexistence de Jésus-Christ auprès de Dieu et en tant que Dieu (Philippiens 2:6).

      D’ailleurs, Shor L, votre théologie sur la divinité qui renie la trinité est exactement la même que les mormons, je l’avais remarqué depuis bien longtemps.

      Voici quelques hérésies de mormons qui n’ont absolument aucun rapport avec la simplicité de l’évangile ( source : http://mit.irr.org/ )

      Selon l’enseignement de la Bible et ce que croient les chrétiens orthodoxes de toutes les époques, Jésus est le Fils unique de Dieu; il a toujours existé en tant que Dieu; il est Lui-aussi éternel et égal au Père (Jean 1:1,14; 10:30; 14:9; Colossiens 2:9). Bien que n’ayant jamais été inférieur à Dieu, il s’est, au moment convenu, débarrassé de la gloire qu’il partageait avec le Père (Jean 17:4,5; Philippiens 2:6-11) et s’est revêtu de la chair pour nous sauver; son incarnation s’accomplit de la manière suivante: il fut conçu de façon surnaturelle par le Saint-Esprit et il naquit d’une vierge (Matthieu 1:18-23; Luc 1:34,35).

      Par contre, les Mormons enseignent que Jésus-Christ est notre frère aîné qui a évolué, ayant tout d’abord été procréé en tant qu’enfant spirituel par un Père et une mère céleste; il fut plus tard conçu physiquement par des rapports entre le Père céleste et la vierge Marie (Achieving a Celestial Marriage, p. 129 ; Mormon Doctrine, pp. 546-547,742). Selon la doctrine des Mormons, Jésus et Lucifer sont des frères (Gospel Principles, pp. 17-18; Mormon Doctrine, p. 192).
      Source : http://mit.irr.org/le-mormonisme-est-il-une-religion-chretienne

      Selon l ‘enseignement de la Bible et ce que croient les chrétiens orthodoxes de toutes les époques, à part l’œuvre salvatrice de Jésus-Christ sur la croix, nous sommes spirituellement morts par nos offenses et par nos péchés (Éphésiens 2:1,5), et nous sommes incapables de nous sauver nous-mêmes. C’est seulement par la grâce, et non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, que Dieu pardonne nos péchés et nous rend dignes de vivre en sa présence (Éphésiens 2:8,9; Tite 3:5,6). Il nous suffit de nous accrocher à Christ par une foi sincère.

      (Toutefois, il est sans doute vrai que si quelqu’un ne prouve pas par sa conduite que sa vie a changé, sa foi en Christ sera mise en doute; avoir le salut seulement par la grâce en Christ ne veut pas dire que nous pouvons vivre à notre guise – Romains 6:1-4).

      Par contre, les Mormons enseignent que pour pouvoir vivre éternellement en présence de Dieu (ce qu’ils expriment par «exaltation dans le royaume céleste»), il faut le mériter par l’obéissance à tous les commandements de l’Église des Mormons, y compris les rites exclusifs du temple de cette Église. Il faut accomplir des œuvres pour mériter le salut (l’entrée dans le «royaume céleste») – (Gospel Principles, pp. 303-304; Pearl of Great Price – Third Article of Faith; Mormon Doctrine, pp. 339, 671; Livre de Mormon – 2 Nephi 25:23).
      Source : http://mit.irr.org/le-mormonisme-est-il-une-religion-chretienne

      Voici ce que dit l’Eglise mormone : « Dieu a créé Satan et Jésus, et ainsi, nous pouvons dire qu’ils sont frères. Mais de ce même façon, nous serions tous frères et sœurs, puisque nous sommes tous les enfants de Dieu. Si nous sommes tous les enfants de Dieu, alors nous sommes les frères et sœurs de tous les autres enfants de Dieu. Il n’est pas pire pour Jésus d’être le fils de Satan, qu’il n’est pour chacun d’entre nous d’être le frère ou la sœur de terribles personnes ayant vécues sur cette terre. »
      Source : http://eglisemormone.net/133/les-mormons-croient-ils-que-jesus-et-satan-sont-freres

      Jésus est d’après eux une créature, de surcroît frère de satan… Je voudrais préciser que nombreux mouvements particulièrement sectaires comme les témoins de Jéhovah affirme aussi que Jésus et Satan sont frères. Vous ce que disent les témoins de Jéhovah : « Les Saintes Écritures montrent que l’expression étoiles du matin fait allusion à deux créatures puissantes du ciel, nommément, Michel (le Logos) et Lucifer () Ces deux puissantes créatures étaient frères; tous deux fils de Dieu. The Watchtower, premier mars 1932, p. 76. »

      Shor L vous perdez de plus en plus de votre crédibilité.

    • — @ Gustave B :
      „„Pour les mormons Jésus-Christ n’est pas Dieu le Fils; pour eux, brièvement, Jésus est une entité qui se trouve entre les anges et Dieu, que Dieu lui-même appelle son fils, alors que Paul fait connaître aux Philippiens la préexistence de Jésus-Christ auprès de Dieu et en tant que Dieu (Philippiens 2:6).““
      — Ça se comprend mieux quand on considère le prologue de l’évangile de Jean :
      Jean 1, 1-14 (Je cite la traduction correcte que Dieu Lui-Même m’a révélée) : «Au commencement était la Parole, et la Parole était à Dieu, et Dieu était la Parole. Elle était au commencement à Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
      La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»

      — Donc, Jésus-Christ existait auprès de Dieu en tant que PAROLE ! Mieux : Dieu étant la Parole (Vérifie la traduction d’Olivétan, s’il te plaît !), Dieu est Jésus-Christ : c’est le MÊME ! Tout comme ta parole et toi sont la même personne, la Parole et Dieu sont le Même Dieu ! D’ailleurs, un autre passage qu’on croit rajouté traite de cette question, toujours écrit par l’apôtre Jean :
      1 Jean 5, 7 : «Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit, et ces trois-là sont un.»
      — Que le Père et l’Esprit sont Un est aussi traité ici :
      Jean 4, 24 : «Dieu (le Père) est esprit ; et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.» Beaucoup “zappent” ce passage pourtant si évident !
      — Donc Dieu, le Père, est un Esprit qui parle ! C’est Lui-Même (toutefois en partie) qui est descendu dans un corps de chair, après avoir passé toutes les étapes de la croissance humaine pour accomplir ceci : anéantir le péché dans la chair !
      Ne pas croire que Jésus-Christ est Dieu, c’est tout simplement saper la base de notre salut (tactique de👿 !) car :
      1 Corinthiens 15, 20-28 : «Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort. Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.»
      — Le passage en gras mérite une explication : tout comme nous avons un esprit, une âme et un corps, Jésus-Christ a un Esprit (qui est le Père), une Âme et un Corps qui est l’Église. Or, le Père est EN Lui :
      Jean 14, 10 : «Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui-même les oeuvres que je fais.»
      — Si déjà Il disait ça le temps de Son Passage sur Terre, c’est encore plus vrai, maintenant qu’Il est Ressuscité ! Et comme l’esprit recréé parfait en nous dirige maintenant notre vécu, et non plus l’âme, l’Esprit du Père a autorité dans la Vie du Fils ! Ça ne sera effectif et révélé que quand viendra la fin. Pour l’instant, ce n’est pas encore évident, quoique Jésus-Christ a toujours fait et fait toujours la Volonté du Père !
      — Comprends-tu mieux, maintenant ?
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Gustave B.
      24 mars 2016 • 22 h 11 min
      ……………………
      J’ai déjà balayé l’ensemble de vos propos par cette réponse générale :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/02/09/une-boite-de-nuit-echangiste-transformee-en-eglise/comment-page-4/#comment-253915

      Que ce soit les TJ, les mormons, les adventistes, les Ktoliques, les protestants, les orthodoxes, les prétéristes, les *iste, les *iques et j’en passe etc. ce Jésus qu’ils annoncent en sauveur de l’humanité est le même Jésus sauveur que la Bible proclame.
      Cela est acquis pour tous et tous parlent unanimement d’une même voix concernant le Salut par Christ et par Christ seul sauveur de l’humanité entière depuis Adam jusqu’au jour de son avènement.
      Le drame en tout cela c’est que leurs docteurs ont pondu des doctrines fallacieuses en parallèle au message du Salut.

      Les protestants font pires par exemple car ils prêchent Jésus mort et ressuscité mais certains prêchent ce Jésus dans l’évangile de la prospérité, Jésus celui qui réclame la dîme, Jésus qui oint la femme en apôtre, Jésus celui qui pourfends les homosexuels et pardonne tous les autres péchés, Jésus qui ne fait plus de miracles et qui condamne ceux qui les font, Jésus qui demande l’observation du Sabbat et de ne pas manger de certains aliments, Jésus qui demande de haïr ses ennemis et de tuer les terroristes…
      Scoffield et Darby ne sont pas des moindres avec leur doctrine de la dispensation qui mine la Révélation et crée des chrétiens futuristes qui ignorent aujourd’hui leur véritable identité de sacrificateurs spirituels en Christ et qui attise cette doctrine de démon d’un sionisme terrestre avec construction de temple terrestre et retour à une sacerdoce charnel (et satanique bien entendu) alors que le sacerdoce christique selon l’ordre de Melchiosédek est intransmissible.
      Le pire est de voir ces docteurs fanfaronner comme des paons mais parlant par des esprits de démons et des chrétiens « vierges folles » les suivre dans leurs doctrines folles jusqu’à la fosse.
      C’est hallucinant !

      C’est malgré tout le même Jésus sauveur à la Croix de la Bible car il n’y en a qu’un seul et unique selon qu’il est écrit Philippiens 1:18 Qu’importe ? De toute manière, que ce soit pour l’apparence, que ce soit sincèrement, Christ n’est pas moins annoncé : je m’en réjouis, et je m’en réjouirai encore.,, à la différence qu’on l’associe a beaucoup de fausses doctrines pour donner du poids aux hérésies et attirer la masse dans sa dénomination.
      Quand le Seigneur viendra à son avènement il jugera tout ces faux docteurs avec sévérité car ils auront entrainé des foules immenses dans leur folie.
      Cependant dans cette foule et dans le Monde certains seront trouvés sincères car Dieu s’est toujours réservé les « 7000 qui ne fléchissent point les genoux devant Baal que même les Élie ignorent qu’ils sont et qui ils sont », car ils auront cru au crucifié/ressuscité et auront gardé leur cœur de tout mal.

      Ce ne sont pas tous ceux qui crient Seigneur Seigneur qui sont sauvés a dit le Seigneur de sorte qu’il y aura des premiers qui seront derniers et des derniers qui seront premiers et aussi de ceux du royaume qui seront jetés dehors et d’autres qui seront intégrés.

      Quand a ce que vous dîtes de ma crédibilité elle reste intacte en Christ Romains 8:38 Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances,39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

    • @ Hervé
      Non, Jésus-Christ est clairement le Fils de Dieu (c’est-à-dire Dieu le Fils) dans la Bible.
      Mais il n’est ni Dieu le Père, ni Dieu le Saint-Esprit.

      Un simple exemple (parmi tant d’autres) on ne peut plus clair sur le fait que le Fils et le Père sont deux personnes distinctes :  » Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul; mais le Père qui m’a envoyé est avec moi. Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai; je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m’a envoyé rend témoignage de moi » (Jean 8.16-18). Jésus ne dit-il pas clairement « je ne suis pas seul »?

      Vous faites aussi une confusion que tous les modalistes font, quand nous disons « Jésus est Dieu » nous parlons de sa nature, tandis que quand nous disons « il est Fils » nous parlons de sa relation avec le Père qui lui aussi à la même nature que le Fils sans être la personne que l’on appelle « le Fils ». Les modalistes mélangent nature et personne. Par exemple en lisant Jean 4:24, le modaliste dira  » le Père est Saint, le Père est Esprit : le Père est le Saint-Esprit » alors que Saint et Esprit décrivent la nature de Dieu et que Saint-Esprit est le nom d’une Personne en Dieu.

    • Gustave B , la majorité , dont je fais parti , pense comme vous mais il y a deux trois personnes qui se basent sur deux trois versets , alors que la plus grande parti des évangiles dit le contraire , pour rejeter Dieu en trois personnes et même en leur citant tous les passages qui démontrent que Jésus , tout en étant Dieu est le fils de Dieu , rien n’y fait c’est comme ça

    • @Shor L
      Vous dites : « Que ce soit les TJ, les mormons, les adventistes, les Ktoliques, les protestants, les orthodoxes, les prétéristes, les *iste, les *iques et j’en passe etc. ce Jésus qu’ils annoncent en sauveur de l’humanité est le même Jésus sauveur que la Bible proclame. »

      Non, d’après les apôtres eux-mêmes le Jésus des gnostiques des premiers siècles par exemple n’avait absolument aucun rapport avec le vrai Jésus. « Ce Jésus » des premiers gnostiques, aussi de nombreux mouvements particulièrement sectaires, n’incarne pas l’ensemble de la vérité de toute la Parole de Dieu. Ce n’est plus le Jésus de la Bible, tout en ayant beaucoup de ressemblance avec le vrai. L’ennemi vient en ange de lumière avec tous les artifices de la vérité pour séduire.

      L’apôtre Paul était catégorique, la séduction nous est envoyée pour nous détourner de Jésus et de Sa Parole, du vrai Jésus et de Sa Parole ! On leur présente un faux Jésus, une fausse Parole et c’est un autre esprit que le Saint-Esprit qui agit.
      Mais le vrai Jésus de Nazareth, le Fils éternel de Dieu, Dieu le Fils, il n’y en a qu’un, un seul vrai, c’est lui que nous devons connaître, que nous devons connaître au travers de sa Parole par le Saint-Esprit.

      Je suis désolé, mais ce n’est pas parce que le nom de Jésus est mentionné qu’il s’ agit du vrai Jésus. C’est un autre Jésus, un faux Jésus, un autre esprit que le Saint-Esprit de vérité et un autre Evangile que le pur Evangile de Jésus-Christ.

    • @ Shor L

      Vous n’êtes assurément pas un enseignant. Vous prôner un salut par les oeuvres. Mais dans quel bouquin avez-vous pioché cet enseignement hautement hérétique !

      Vous dîtes ceci : « D’autres pensent sottement qu’un musulman, qu’un TJ, qu’un mormon, qu’un païen n’a aucune chance pour obtenir le salut, ce qui est faux puisque chacun sera aussi jugé par Christ qui tranchera fonction les œuvres.
      Or si les œuvres sont en conformités à la Foi, ces œuvres là parleront en faveur de ceux là selon qu’il est écrit : Jacques 2:18 Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j’ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres. »

      Rien n’est plus étranger à l’esprit du véritable Christianisme! L’Évangile est un Évangile de la grâce exclusive. Le salut ne peut s’obtenir que par la foi dans l’œuvre et dans les mérites du Seigneur Jésus-Christ. Le salut ne s’achète pas, que ce soit au comptant ou à crédit par nos quelconque oeuvres. Le salut pour les bonnes œuvres serait comme un paiement au comptant. Si vous avez accompli de bonnes œuvres sans croire en Jésus, vous pouvez vous présenter devant Dieu, qui vous dira : « C’est très bien, tu peux être sauvé ».

      L’enseignement biblique est pourtant très simple, la nouvelle naissance, c’est quelque chose de fondamental, de capital, sans lequel on ne peut strictement pas accéder au Royaume des Cieux. On doit amener les enfants, les jeunes, vieux, païens, à une vraie nouvelle naissance qui fait passer leur esprit de la mort à la vie. Et cette nouvelle naissance n’est pas possible s’il n’y a pas une conviction de péché, de justice et de jugement, qui nous précipite dans les bras de Jésus, pour recevoir la vie nouvelle dans notre esprit.

      Nous ne méritons rien devant Dieu, mais nous saisissons par la foi et avec reconnaissance toutes les bénédictions de Sa grâce! Nous n’avons pas besoin de faire quoi que ce soit pour être sauvés. Nous avons besoin de croire en Jésus-Christ, en Sa Personne et en Son œuvre! Dans la nouvelle alliance, c’est par la repentance et la foi en Jésus-Christ que l’on est sauvé. L’apôtre Jacques disait qu’il faut que les chrétiens accomplissent de bonnes œuvres. Mais les bonnes œuvres dont il parlait n’ont aucun rapport avec le salut. Elles concernent le royaume, la récompense et la couronne. Le salut ne s’achète pas, que ce soit au comptant ou à crédit. Il est donné gratuitement par la foi en Jésus-Christ, sur ce point l’apôtre Paul est strictement catégorique.

      Shor L, je pense que le mieux est que vous arrêtez de vouloir enseigner les autres sur Actu-C par vos commentaires, car prôner un salut par les oeuvres, c’est carrément abuser.

    • @Gustave B.
      27 mars 2016 • 14 h 39 min
      ……………..
      Vous ne m’avez pas bien compris.

      Quiconque vient en ce monde et annonce Jésus le Christ sauveur de l’humanité et demande de se repentir et d’être baptisé afin d’être sauvé cette Parole est de Dieu.
      Qu’importe qui est cette personne et sa confession.
      Si c’est un Ktolique que celui qui entends se repentent, si c’est un mormon que celui qui entends se repente, si c’est un TJ que celui qui entends se repente et qu’il soit baptisé pour le pardon de se péchés.

      Ce premier point est décisif pour tout humain.
      Le reste appartient à Dieu.

    • @ Shor L

      C’est vous qui ne comprenez pas. Ce n’est pas une question de confession ou de dénomination, mais de discerner si nous sommes face à une séduction de satan.

      Tous ceux qui apportent un enseignement allant à l’encontre de la simplicité de l’Evangile sont une menace pour l’unité chrétienne. Paul réagit bien différemment devant ceux qui prêchaient le véritable Evangile pour de mauvais motifs, et ceux qui prêchaient « un faux évangile » selon ses propres termes. Dans le premier cas il se réjouit (voir Philippiens 1:18). Dans le deuxième, il déclare ces prédicateurs anathèmes, c’est-à-dire maudits (Voir Galates 1:9).

      Le contenu de l’Evangile est crucial. S’il est faussé, nous sommes en grand danger ! Aussi Paul écrit-il : « Mais si nous-mêmes, ou un ange du ciel vous annonçait un Evangile différent de celui que nous avons annoncé, qu’il soit anathème ! » (Galates 1:8). La clé, c’est le contenu de l’Evangile.

      Tout Jésus qui nous est décrit d’une manière qui ne correspond pas à la description du vrai Jésus de la Bible est un faux Jésus! C’est la raison pour laquelle la « doctrine de Christ » est si importante! La « doctrine de Christ » doit présenter tout ce que la Bible nous révèle, concernant la Personne et l’oeuvre du Seigneur Jésus.

    • @ Shor L

      Le « Jésus créature » des Témoins de Jéhovah, ou le Jésus des Mormons, n’ont rien à voir avec le vrai Jésus. Ce « Jésus » là ne sauve pas. Car Jésus n’est pas une créature, Il est Dieu, le Fils Unique. Dire qu’Il est créature est une séduction de satan.

      Aucune créature n’aurait été qualifiée pour porter le péché des hommes! Aucune créature n’aurait été jugée digne de nous racheter! Aucun ange n’aurait pu recevoir l’adoration et la louange éternelles qui reviennent à Celui qui était dans le sein du Père, à Dieu le Fils unique, dont le sang précieux a été versé pour effacer tous nos péchés sur la croix!

      Répondez à ma question :
      Jésus est-t’Il une créature selon vous ?

    • @Gustave B.
      28 mars 2016 • 8 h 20 min
      ………………….
      Avant de juger l’écrit de quelqu’un ou quelqu’un il faut au moins avoir compris ce que vous n’avez pas encore compris de l’Écriture.
      Je vous invite à relire encore et encore ce texte jusqu’à ce que vous le compreniez :

      Jacques4 :

      14 Mes frères, que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver ?
      15 Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour,
      16 et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ?
      17 Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle-même.
      18 Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi ; et
      moi, j’ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres.
      19 Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.
      20 Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?
      21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel ?
      22 Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite.
      23 Ainsi s’accomplit ce que dit l’Ecriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu.
      24 Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement.
      25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?
      26 Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

    • @ Shor L

      Je confirme mon discernement, vous n’êtes pas un enseignant ! Voici comment tordre les Écritures !

      Jacques ne contredit pas Paul : « De même qu’un corps sans âme est mort, la foi sans les œuvres est morte. » Les œuvres par rapport à la foi sont comparées à l’âme par rapport au corps. L’âme donne la vie au corps. Les œuvres donnent la vie à la foi. Et pourtant les œuvres viennent de la foi. La foi sans les œuvres est morte. Quand tu as la foi, tu vas la traduire en œuvres, et ce sont ces œuvres qui vont donner la vie à ta foi, qui prouvent que ta foi est vivante. Les œuvres prouvent que ta foi est vivante. Mais les oeuvres en elle-même ne sauvent pas.

      Si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus une grâce. » (Romains 11: 6)

      D’ailleurs dans (Romains 4: 1-13) l’apôtre Paul explique clairement qu’Abraham a donc reçu le pardon de ses iniquités, non pas parce qu’il avait obéi à une loi ou accompli de bonnes oeuvres, mais parce que le Dieu véritable S’est révélé à lui, qu’il a eu foi en Lui, et qu’il Lui a obéi. Grâce à sa foi et à son obéissance, Abraham a été déclaré juste. En le déclarant juste, Dieu lui a donc nécessairement pardonné ses péchés.

      L’apôtre Paul dit catégoriquement dans l’épître aux Romains que si ce n’était pas uniquement par grâce, ce serait comme une récompense de mes œuvres et ça, c’est exclu, le Seigneur n’en veut pas. Le Seigneur veut me donner un plein salut par grâce, mais Il me demande une chose : il faut que je croie. « Crois au Seigneur Jésus et à l’œuvre qu’il a accomplie pour toi ».

      Shor L, votre salut par les oeuvres sans nouvelle naissance accessible uniquement par la foi en Jésus-Christ dans la nouvelle alliance est une grossière séduction.

      D’ ailleurs, répondez à ma question : Jésus-Christ est-Il une créature ?

    • @Gustave B.
      29 mars 2016 • 18 h 27 min

      @ Shor L

      C’est vous qui ne comprenez pas. Ce n’est pas une question de confession ou de dénomination, mais de discerner si nous sommes face à une séduction de satan.
      ……………….
      J’ignorais que Satan pouvait prêcher de croire en Jésus mort et ressuscité et qu’il invitait aussi le monde à être baptisé pour le pardon des péchés.

      Suffit pas de sauter sur son clavier pour répondre, il faut au moins comprendre.

      Je répète : Quiconque vient en ce monde et annonce Jésus le Christ sauveur de l’humanité et demande de se repentir et d’être baptisé afin d’être sauvé cette Parole est de Dieu.
      Qu’importe qui est cette personne et sa confession.

      Matthieu 23:2 Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.
      3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent ; mais n’agissez pas selon leurs œuvres.

    • @Gustave B.
      29 mars 2016 • 19 h 04 min
      Répondez à ma question :
      Jésus est-t’Il une créature selon vous ?
      …………………………
      C’est quoi une créature pour vous ?
      Que mettez vous dans le terme créature car si Dieu est incréé il a tout crée et tout ceux qui naissent de femme sur cette terre sont des créatures de Dieu.
      Jésus est né d’une femme, il est quoi … un robot, un ange, une femme, un esprit, un fantôme, un djin… ?
      Bref…

      1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

      homme = anthropos = être humain

      Un être humain c’est pas une créature ?
      Dois je considérer que vous n’êtes pas une créature ?

      Or vous êtes bien chrétien, enfant de Dieu, … vous pouvez être créature et enfant de Dieu.
      Donc on peut bien être créature de Dieu, Fils de Dieu, Seigneur, Premier Né des morts, Dieu pour les hommes …

      Colossiens 1:15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.
      Comment Jésus peut-il être le premier né de toute la création sans être de la création ou être une créature ?
      Dieu lui a bien formé un corps ? Non…???!!!
      Ben voyons : Hébreux 10:5 C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps ;
      C’est bien cela, le Christ dit à son Père : Tu m’as formé un corps.
      Donc il est bien crée en corps physique à ce stade puisqu’il nait de Marie dans une chair semblable à celle du péché. Romains 8:3 Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,
      Or quiconque nait en ce Monde est créature…sauf si pour vous c’est un autre machin indéfinissable propre à vos inventions !

      Et encore :
      Apocalypse 3:14 Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:…
      Jésus même glorifié ne s’est jamais exclu lui même de la création.
      Et même hébreux va jusqu’à dire :
      Hébreux 2:17 En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple ;

      Rendu semblable en toutes choses à ses frères c’est écrit.
      Donc tel on est, tel il fut et ce que nous seront dans le siècle à venir c’est tel il est.

      Bref….mais quelle perte de temps !

    • @Gustave B.
      30 mars 2016 • 12 h 55 min
      …………………..
      Je n’ai pas parlé de salut par les œuvres de la loi et de justification par la loi.

    • @Gustave B.
      28 mars 2016 • 8 h 20 min
      Rien n’est plus étranger à l’esprit du véritable Christianisme! L’Évangile est un Évangile de la grâce exclusive.
      ………………………
      Peut-être ne comprenez vous pas le véritable christianisme encore moins la Grâce car le Seigneur dit : Matthieu 10:42 Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

      Quiconque c’est qui ici svp ?
      Si c’est un musulman, un païen, une prostituée, un sdf, un boudhiste il perdra sa récompense ?

      Une réponse ?

    • @Shor, Jesus n’ est pas a strictement parler une créature ce qui sous entendrait qu’il ait eu un commencement alors qu’Il n’en a pas, l’incarnation n’est pas son commencement mais la forme qu’Il a accepté de revêtir:  » n’ayant point regardé comme une proie a arracher d’être a l’égal de Dieu mais s’etant abaissé Lui-même… »

      C’est EN ENTRANT dans le monde que le Fils exprime ce « mais tu m’as formé un corps… » donc un receptacle physique de sa Divinité en vue du sacrifice , sa pré existance ne permet pas de le ranger sur le même plan que toutes les autres créatures même s’Il a été rendu « semblable » à nous , Il ne l’a été ni dans sa Nature profonde ni par sa naissance ni par son origine de toute éternité.

      Jésus n’est pas un ÊTRE créé mais Il a revêtu la nature humaine par son Incarnation.

    • @Shor L

      Je vous invite à consulter ce lien : http://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-avenir/2406-reponse-206.html

      Ce lien dit ceci à ce sujet : « La seconde citation se trouve dans Marc 9.41: Et quiconque vous donnera à boire un verre d’eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

      Pour être récompensé, il faut donner « au nom de Jésus » à celui dont on reconnaît que lui aussi appartient à Christ. Cela ne concerne donc PAS les inconvertis.
      Non, il n’y a vraiment aucun moyen de salut par les œuvres – même pas par les bonnes œuvres faites sincèrement. »
      Source : http://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-avenir/2406-reponse-206.html

      « En mon nom » signifie « de sa part ».

      Shor L, vous devez comprendre quelques chose de simple. Dans la Bible, ce qui est mis en avant est que l’homme a deux buts. Alors que nous étions pécheurs, notre objectif était d’être sauvé. Après que nous sommes sauvés et sont devenus croyants, notre objectif est de recevoir la récompense. Le salut est préparé pour les pécheurs. La récompense est préparé pour les croyants. Un homme doit d’abord recevoir le salut et ensuite chercher après la récompense. Ceux qui périssent ont besoin de salut. Ceux enregistrés ont besoin de la récompense.

      Maintenant concernant la divinité de Jésus-Christ, je sais que pour vous Jésus n’est pas pleinement Dieu. Ce qui est inadmissible pour un chrétien.

      Il faut prendre l’expression « premier-né » dans le sens de « premier en toutes choses, occupant le premier rang, » comme le précise le verset Colossiens 1: 18. Il ne s’agit pas d’abord de la position d’aîné, dans le sens commun, quoique Jésus était l’aîné de sa famille. Par ailleurs, Jésus n’est pas une créature, puisque le Fils est Dieu comme le déclare explicitement la Bible. Mais Il a créé toutes choses. Et, dans toute la création, Il est le premier en tout!

    • Dans la Bible Jésus est Qualifié de Premier né à plusieurs reprises mais en ce qui le concerne cela ne définit pas sa condition de créature prééminente mais se révèle un titre :

      « Col.1:15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.
      L’expression «le premier-né de toute la création» est comprise par certains comme étant le premier créé de toute la création, si c’est cela que Paul avait eu à la pensée, il aurait employé le terme grec prôtoktisis «premier-créé» au lieu de prôtotokos «premier-né».

      Mais pourquoi Paul alors a-t-il écrit prôtotokos pasès ktiseôs «premier-né de toute la création» ? Paul s’explique dans le verset suivant (notez la conjonction car): Jésus-Christ est le premier-né de toute la création non pas parce qu’il a été créé le premier mais parce que tout ce qui existe a été créé par lui.
      Col.1:16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui… »

      Dans le passage de Hé.1:6, le concept de primauté ressort aussi fortement, Jésus est le premier-né non pas en chronologie car il y en a des millions de nés avant lui mais en primauté car même les anges devaient l’adorer.
      Hébreux 1:6 Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né , il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.

      Col.1:15 Le Christ est l’image visible du Dieu invisible. Il est le Fils premier-né, supérieur à tout ce qui a été créé.
      En tant que premier-né, Jésus-Christ est supérieur à tout ce qui a été créé, non seulement cela mais tout a été créé par lui et pour lui. Tout a été créé pour lui, parce qu’en tant que premier-né, il en est donc l’hérétier principal, majoritaire. Hé.1:2 énonce la même vérité :
      Hé1:2 Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde

      Spiros Zodhiates a écrit:
      «Dans Colossians 1:15 Christ entretient la même relation avec toute la création non pas parce qu’il est inclus comme faisant partie de la création, mais la relation de toute la création avec lui est déterminée par le fait qu’il est le prôtotokos, le premier-né de toute création, afin que sans lui la création n’aurait pas existé, comme le souligne le verset 16».
      Rajoutons que si Paul avait voulu faire ressortir que Jésus était le premier-créé de la création, il aurait pu se servir de la préposition « ek » en grec en écrivant « prôtotokos ek pasès ktiseôs » au lieu de « prôtotokos pasès ktiseôs ». Il le fait justement 3 versets plus, au verset 18 « prôtotokos ek tôn nekrôn » : « Il est la tête du corps de l’Eglise; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier ». Paul a employé la préposition grecque « ek » ici parce que Jésus est vraiment mort, il a fait partie des morts avant de ressusciter, mais il n’a jamais fait partie de la création, c’est pourquoi Paul n’a pas utilisé la préposition grecque « ek » au verset 15.

      Un Témoin de Jéhovah m’affirmé en se basant sur Col.1:15 que Jésus est l’aîné de tous les fils de Jéhovah. Si on suit cette ligne de pensée dans Col.1:15 Paul ne dit pas que Jésus est l’aîné de tous les fils de Jéhovah mais qu’il est l’aîné de toute la création, donc de toutes les créatures, pas juste les hommes mais les animaux et les poissons aussi, sans oublier la terre, le ciel et la mer ! Il faut être logique dans ce qu’on affirme d’après ce que le texte dit. Cela n’a vraiment pas d’allure de prendre Col.1:15 dans le sens littéral de Jésus comme le fils-aîné de toutes les créatures. Jésus est le premier-né en ce sens qu’il a reçu autorité en tant que descendance ou héritier de la promesse de Dieu, mais non pas au sens littéral qui ne tient pas la route ; Jésus n’est pas le frère aîné des poissons et des arbres et tout le reste qui a été créé.

      Résumons le point apporté par Paul pour élever Jésus au-dessus de toute créature ; Jésus est le premier-né de la création, non pas parce qu’il a été créé le premier mais parce qu’il est supérieur à toute créature puisqu’il est leur créateur et qu’il les a créées pour lui » .

    • @ Robert M

      Absolument d’accord avec votre commentaire, au verset 15 de Colossiens 1 Paul parle de Jésus. « Il est l’image du Dieu invisible ». Ça veut dire : il est la forme visible du Dieu invisible. Le Père, Dieu le Père, est invisible. Nos yeux le verront un jour quand nous serons là-haut, mais il s’est rendu visible par Jésus-Christ. Et donc, il est : « Le premier né de toute la création ». nous ne sommes pas comme les témoins de Jehovah ou mormons qui disent qu’il a été créé le premier. Il n’a jamais été créé, Jésus. Jésus est éternel, puisqu’il est Dieu, mais il est le premier né. Ça veut dire : il est l’aîné dans la création du Seigneur que lui-même a faite, puisque c’est Jésus qui a créé toute chose par sa puissance. Il est le premier en tout. Un premier né, c’est celui qui vient le premier. Et nous savons que Jésus-Christ, il est le premier à être venu sur la terre et à avoir accompli toute la loi. Il est le premier à être ressuscité par la puissance de Dieu, il est le premier à être monté aux cieux en tant que Dieu fait homme et ressuscité, il est le premier de toute la nouvelle création que nous sommes en lui. Il est le chef. Le premier né ça veut dire aussi le chef. « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre. Les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été par lui (donc, il est le créateur) et pour lui. Ce n’est pas une entité angélique qui est le créateur.

      Jésus est avant toutes choses, toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l’Eglise. Il est le commencement, le premier né d’entre les morts (puisqu’il est le premier ressuscité) afin d’être en tout le premier ». Voilà. La position de Jésus-Christ : il est le premier en tout ; il est le chef de tout, il est le chef de toute autorité, de toute domination. Il occupe la place la plus haute dans le ciel, à la droite du Père, égal au Père mais soumis à lui en tant que Fils. Il est le premier en tout. Voici mon précieux Jésus dont mentionne explicitement la Bible.

    • @Robert M.
      30 mars 2016 • 22 h 43 min
      …………………
      La parole a été faite chair Robert.
      Elle s’est dépouillé de se qu’elle était pour devenir semblable à nous.

      Si vous n’arrivez pas à saisir qu’elle s’est faite créature pour sauver ses créatures et ensuite retrouver la gloire qu’elle possédait dès avant la fondation du Monde on est loin de la Révélation.

      Ne vous en faites pas cela n’enlève en rien que Jésus est Dieu pour les hommes.

    • @Gustave B.
      30 mars 2016 • 23 h 18 min
      ……………
      Vous ne répondez pas plus au critère donné par la Bible.
      En mon nom ne veut pas dire que la personne est forcément chrétienne mais qu’elle a été saisi d’une crainte respectueuse de Dieu et a aidé un membre de Christ.

      Votre lien tord le sens du verset puisqu’il parle de salut par les œuvres et de mauvais cœur en vue d’acheter le salut.

      Ce n’est pas ce que Jésus dit.
      Rahab la prostituée saisi de crainte devant les espions a fait une œuvre de foi, elle a protégé les Israélites en mentant aux gens de la ville.
      Elle est prostituée, elle habite Jéricho, elle ment pour protéger et elle est sauvé elle, la famille de son père et tous ceux qui lui appartenaient alors que Dieu a déjà déclaré la ville en interdit avec tout ses habitants..

      Expliquez moi en quoi la famille de Rahab a cru pour être sauvé ?
      Cette famille a été sauvé par Rahab qui a agit par une seule œuvre selon la Foi.
      Rahab ment au gens de la ville envoyé vers elle, envoie sur une fausse piste, est prostituée cela aurait du la disqualifier puisqu’il est écrit Deutéronome 23:17 Il n’y aura aucune prostituée parmi les filles d’Israël, et il n’y aura aucun prostitué parmi les fils d’Israël.

      Pourtant Rahab la prostitué est sauvée et non seulement elle mais encore la famille de son père et tous ceux qui lui appartenaient et par la suite Rahab et certainement les siens ont habité au milieu d’Israël.

      Si vous arrivez à me montrer dans le texte relatif à Rahab que la famille de son père et tous ceux qui lui appartenaient ont eu la foi et parce qu’ils ont eu la foi ils ont été sauvé alors on peut valider l’ensemble de votre théologie sur ce point.

      Le souci c’est que la seule personne qui a agit en conformité à la foi c’est Rahab et non pas la famille de son père et tous ceux qui lui appartenaient.
      Mais la famille de son père et tous ceux qui lui appartenaient sont quand même sauvés.

      Salut pour Rahab la prostituée & Cie au travers d’une seule œuvre selon la Foi manifestée par Rahab la prostituée seule !

    • @Robert
      Jésus n’est pas un ÊTRE créé mais Il a revêtu la nature humaine par son Incarnation.
      ………….
      Du fait qu’il s’est dépouillé, il a donc renoncé à ce qu’il était et est devenu créature afin de sauver les créatures de Dieu.
      Philippiens 2:7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;
      L’adjectif dépouillé parle ici de ce commencement car cela veut dire qu’il s’est vidé de ce qu’il était afin d’être en tout point ce que les créatures de Dieu sont afin de les sauver.
      De parole de Dieu il est devenu créature et non seulement créature il revêt un corps mortel par lequel il peut s’offrir en don expiatoire.
      Nous sommes créatures et pour sauver la créatures que je suis il fallait une autre créature comme nous.
      Ainsi, il a du être rendu semblable à nous en toute chose jusqu’à l’identité de la créature de Dieu car il est né d’une femme.
      Cette naissance d’une femme marque qu’il a voulu lui aussi avoir un commencement pour sauvé ceux qui ont un commencement.

      Incréé certes au départ, mais se dépouille de tout ce qu’il était pour avoir un commencement, être une créature pour sauver les créatures de Dieu et le Monde, pour ensuite être glorifié par Dieu de la gloire qu’il avait auprès de Dieu avant que le monde soit.
      Cependant étant monté au cieux il est monté en forme de créature ressuscité dans un corps glorifié.
      De Parole, il a été fait chair ayant revêtu un corps, il se fait dernier Adam et second homme et devint un esprit vivifiant.

      On a du mal à saisir jusqu’où Christ à du aller et à quoi il a du s’abaisser et se soumettre pour nous sauver mais c’est bien cela.
      Par ailleurs s’il n’était pas créature il n’aurait pu sauver une seule autre créature.

    • @Robert M.
      31 mars 2016 • 8 h 53 min
      ……………………
      Il y a une confusion terrible dans la théologie que tu présentes Robert.
      Je vais tenter d’écrire ce que j’y vois.

      Le terme « prototokos » dans les écrits de Paul se rapporte à Jésus ressuscité en corps glorifié donc un terme post résurrection.

      Jésus lui même se présente en commencement de la création de Dieu :
      Apocalypse 3:14 Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement(arche) de la création de Dieu:

      Donc il parle de lui non pas avant incarnation mais de ce qu’il est devenu suite à son incarnation, à sa mort et à sa résurrection d’entre les morts.
      Et quand il parle de commencement il exprime par là qu’il est lui même ce commencement, qu’il s’est fait commencement et que tout se qui se fait/fera dès lui ressuscité est/sera selon son principe.
      Incréé au départ mais il s’est fait lui même et volontairement créature afin de participer à la faiblesse de la créature et de la création toute entière(car il a revêtu le corps même de la création par une naissance selon l’ordre créationnel de Dieu) à cause de Adam jusqu’à se faire lui même, lui la Parole Véritable qui a fait toute chose, qui a créée toute chose par lequel toutes choses sont, des visibles aux invisibles, donc jusqu’à se donner un commencement afin de tout « créer en lui de nouveau » ou tout «recréer en lui » au travers de sa Résurrection d’entre les morts. Il devient lui même le principe de la nouvelle création divine et tout devra porter sa marque et sa nature.

      C’est ici à la résurrection d’entre les morts, qu’il est déclaré par Dieu le Père « engendré aujourd’hui » et où il reçoit l’autorité sur toutes choses et où il est ordonné jusqu’aux anges même de se prosterner devant lui car c’est lui le Chef de toute chose car Dieu le Père lui a tout soumis et cela jusqu’à la mort qui sera le dernier ennemi détruit à son avènement et dont le signe sera la glorification de l’ensemble de son Corps(Église), savoir un corps glorifié et céleste pour chacun ses membres.
      D’où cette fameuse doctrine de la résurrection des corps des décédés en Christ/transformation des vivants en Christ en corps glorifiés à l’avènement finale.

      En effet quand Jésus fut-il déclaré « prototokos » premier né ?
      Il le fut quand Dieu dit de lui : Actes 13:33 Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui.

      Le « aujourd’hui » fut accompli quand Dieu ressuscita Jésus d’entre les morts.
      C’est ici le « prototokos » celui qui est ressuscité des morts en corps glorifié et qui est devenu un esprit vivifiant. Et cela se lit bien de manière littéral car Jésus est bien dans un corps glorifié.

      Nous sommes bien d’accord que la Parole (incréée) est au commencement(Grec:arche), elle est avec Dieu et elle est Dieu que toutes choses ont été faites par elle etc…et qu’elle fut faite chair.
      Or elle ne peut pas se faire chair sans se dépouiller de ce qu’elle fut pour participer à la création.
      Elle sait faite volontairement créature afin de venir en aide à la création pour ensuite retourner en Gloire auprès du Père en premier né « prototokos » de toute la création.
      Et à ce titre il(Jésus-Christ) devient celui qui renouvelle toutes choses des cieux à la terre car par lui toutes choses sont et sans lui rien n’est.
      Ainsi le prototokos est aussi le principe par lequel tout le reste de la création est/sera renouvelé car à son avènement il y aura bien le corps terrestre qui passera en corps céleste en ce qui nous concerne mais encore Dieu par Christ renouvellera l’ensemble de la création puisqu’il y aura bien un nouveau ciel et une nouvelle terre (caractère physique) selon la nature même de ce prototokos car les choses de notre création actuelle disparaitront.

      Bien à toi !

    • @Shor, se faire créature n’affecte en rien son Être qui reste incréé , vous raisonnez en creature , Il se dépouille certes mais pas de sa Divinité qui est sa nature propre et inaliénable, Jésus revêtant la nature humaine devient « semblable » ( a la ressemblance de ) a nous mais pas en tous points puisqu’il existe de toute éternité et n’a pas de péchés.
      C’est pourquoi le terme de créature ne lui convient pas puisque son Être Eternel n ‘a fait que revêtir la nature humaine ce qui est la definition même de L’incarnation:
      « Dieu c’est FAIT CHAIR ».
      « JÉSUS-CHRIST manifesté en chair ».

    • Créature = être crée = commencement , or Dieu EST incréé , il ne c’est pas fait « créature » mais IL « c’est fait chair » d’une chair « semblable à la notre » ce qui n’est pas la même chose et les mots ont leur importance, en revêtant la nature charnelle Il ne perd pas son statut d’Être incréé pas plus qu’IL ne s’en est dépouillé en descendant parmi nous.
      Nous sommes des créatures parce que nous n’existions pas avant qu’IL le décide et parce que nous sommes son ouvrage, nous n’avons pas la conscience d’un avant notre commencement de vie, c’est ce qui nous défini, mais cela ne le défini pas LUI.

    • @ Shor L

      Concernant Rahab, je vous propose d’abord de remettre ce passage des écritures dans son contexte. Tous ceux qui ont accepté d’entrer dans la maison de Rahab ont été sauvés « ce jour-là ».

      Quand nous sommes justes devant Dieu, déclarés justes par le sang de Jésus, nous avons des promesses particulières pour le salut de toute notre famille, les exemples de la famille de Noe et de Lot sont identiques à celui de Rahab. Bien entendu, il va falloir que ceux de nos familles acceptent de venir au Seigneur, mais ils vont pouvoir être travaillés par l’Esprit du Seigneur d’une manière toute spéciale. Néanmoins, ils devront être né de nouveau; sinon Jésus avait menti concernant la nécessité de la nouvelle naissance ! Ce qui est impossible.

      Je suis désolé Shor L, mais vos arguments ne tiennent pas la route. L’ensemble du nouveau testament réfute votre position.

      « c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. »

      Vous au contraire vous affirmer ceci : « D’autres pensent sottement qu’un musulman, qu’un TJ, qu’un mormon, qu’un païen n’a aucune chance pour obtenir le salut, ce qui est faux puisque chacun sera aussi jugé par Christ qui tranchera fonction les œuvres. »

      C’est faux ! Personne au jour du jugement ne se glorifiera du fait qu’il était musulman ou taoïste, et qu’il a fait une bonne oeuvre à un chrétien et du coup il est sauvé sans nouvelle naissance. Cela est ridicule Shor L.

      Le Seigneur Jesus a dit : « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis ? »

      Donc pour Jésus croire en Lui est nécessaire lié à l’obéir. Dans (Jacques 2 : 14 – 26) on remarque que dans son exposé, Jacques parle des œuvres que l’on doit accomplir dans la vie de tous les jours par rapport à la foi que nous avons reçu, après avoir été sauvé (pas pour être sauvé). Ces œuvres sont le signe d’une soumission (obéissance) à la volonté de Dieu, ses directives pour la vie de tous les jours.

      Quand Jacques affirme que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement, en se penchant sur le contexte, on comprend qu’il veut dire que l’homme est rendu agréable aux yeux de Dieu par la pratique de la droiture et de la justice dans la vie de tous les jours, pas seulement par le fait qu’il y ait la foi en Dieu (il ironise en affirmant que même les démons croient en Dieu et tremblent, cela ne fait pas qu’ils lui soient agréables).

      Il est vrai que Jacques questionne ses lecteurs pour savoir si sans les oeuvres la foi seule peut sauver. En croissant cette déclaration aux passages suivants de la Bible, on comprend que Jacques ne parle pas du fait de recevoir le salut, mais du fait de produire des fruits digne du salut qu’on a reçu.

    • @Robert M.
      31 mars 2016 • 20 h 45 min
      ……………..
      Déjà la théologie que tu as exposé sur le prototokos est tirée par les cheveux car ce n’est pas un titre mais une réalité.
      Jésus est prototokos car il est le premier de toute la création de Dieu a être ressuscité des morts en corps glorifié étant devenu un esprit vivifiant.
      Avant lui personne, après lui beaucoup d’autres qui seront semblable à lui.
      Donc c’est une réalité, du vrai de vrai !

      Je t’ai proposé le verset en Apoc. où Jésus glorifié dit qu’il est le commencement de la création de Dieu.
      Donc il s’est donné un commencement lui qui n’en avait aucun afin d’être commencement et le commencement pour le renouveau de toute chose.

      Qu’il soit au départ incréé ne change strictement rien au fait qu’il est né et parce qu’il est né il s’est fait créature et s’est donné un jour où il est né, un commencement.

      Cela reste pour moi la preuve la plus extraordinaire de l’Amour de Dieu pour moi.
      Car de ce qu’il était il s’est rendu semblable à moi pour me sauver.
      Qui ferait une chose pareille pour moi s’il ne m’aime et là mon cœur se rassure car je me dis que pour arriver à se dépouiller à un point si extrême pour moi il ne peut être qu’Amour et un Dieu si désintéressé qu’une seule chose à compté pour lui : Mon salut !

      Et là, je me sens comblé et aimé, choyé, voulu, désiré par Dieu…Cela n’a plus de limite, je suis comblé et je contemple Dieu avec de nouveaux yeux et un nouveau cœur.

      Merci Père pour ta Grâce en Jésus-Christ.

      Ps : Je n’ai aucun mal avec cette vision du fait que je ne suis pas trinitaire en conviction mais je respecte ta conviction.

      Bien à toi !

    • @Gustave B.
      1 avril 2016 • 11 h 28 min
      …………………………
      Ce qui pour vous est impossible n’est pas impossible à Dieu.
      Dieu est Dieu de Parole et d’accomplissement de sa Parole.
      Ce qu’il a dit, il le fait que vous soyez en phase avec lui ou pas ou que votre théologie vous enseigne que cela n’est pas possible car ce n’est pas vous qui êtes mort à Golgotha mais Christ et parce que c’est Christ c’est lui qui fixe les règles pas vous encore moins la théologie aveugle !

      Je vous ai imposé l’épisode de Rahab la prostituée et vous ai posé la question : En quoi la famille à cru ?
      Vous êtes incapable de répondre et vous inventez des histoires qu’il faut que chacun croit et patiti patata…
      Non… Rahab la prostituée a fait une seule œuvre en conformité à la Foi et par cette œuvre là elle est sauvée elle, sa famille & Cie.
      J’ose vous rappeler que Rahab est cité en Hébreux 11 dans l’immense galerie de ceux qui ont agi en conformité à la Foi et qui ont possédé la Foi.

      Quand Rahab la prostituée posséda cette Foi ?
      Elle est hors d’Israël, elle est de plus prostituée mais hérite du Salut car elle fait une œuvre de façon naturel(quand les païens qui n’ont point de loi font naturellement….Ro.2:14) qui est suscité par la Foi qu’elle ne connait même pas puisqu’elle n’appartient pas à Israël.
      Elle ne confesse pas une appartenance au Dieu des Israélites, elle parle de lui comme d’un étranger, L’Éternel, votre Dieu… elle dit, c’est pas le sien…L’Eternel est un Dieu étranger pour elle…mais elle fait une œuvre à Salut pour elle et les siens.
      Et oui le Salut vient par la Foi mais il n’a jamais été dit par la foi uniquement chez le chrétien qui connait Dieu ou les justes qui n’ont pas besoin de repentance, ou les biens portants qui n’ont pas besoin de guérison…
      Or la Foi ce n’est pas la confession mais l’œuvre.
      Rahab la prostituée ne confesse pas L’Éternel en Dieu personnel, ne dit pas je veux le servir, ne fait pas une confession d’appartenance et de soumission aux lois etc…
      elle fait une chose : une œuvre !
      Une œuvre qui dit : C’est par la Foi que je suis et que j’existe !…Et si j’existe c’est que quelqu’un a agit selon la Foi.

      L’œuvre de Rahab la prostituée seule la sauve elle et les siens c’est cela la réalité que vous refusez d’admettre car cette œuvre là qu’elle fait lui est imputée en Foi et puisque celui lui est imputé en Foi, cela aussi lui est imputé à Justice pour non seulement elle mais encore à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient.

      Rahab la prostituée (il faut le dire car elle est toujours prostituée lors de son œuvre) avant d’hériter de son salut pour elle et famille n’a jamais été associé au peuple d’Israël et pas plus les siens.
      La preuve est tel qu’en la faisant sortir elle, sa famille et ses proches on les a placé en dehors du camps…preuve que tous ces gens n’était pas du tout sanctifié pour entrer en Israël.

      Ils étaient tous HORS D’Israël et pourtant …
      ….Malgré cela : Ils sont tous sauvés !

      Il y a des choses que la théologie aveugle ne sait pas et n’enseignera jamais mais qui existent et seront manifestes au jour du Seigneur à son avènement.

    • @Shor,

      « Or la Foi ce n’est pas la confession mais l’œuvre. »

      Sauf que la SALUT ne vient pas d’une œuvre que nous aurions pu pratiquer mais de notre foi en l’œuvre d’un Autre à laquelle nous croyons et que nous confessons.

      La Foi de Dieu vient de Dieu et de sa Parole, les œuvres de la foi découlent naturellement de cette « relation véritable » ou interaction qui provoque LOGIQUEMENT une action sans quoi ce ne serait qu’illusion de foi : « montre moi ta foi sans les œuvres » …

      Il y a des œuvres qui expriment « une foi » mais toute entière basée sur le mérite et par lesquelles les croyants pensent obtenir une justification quelconque qui en serait la récompense, or Paul parlant de la foi d’Abraham dit qu’il fut justifié parce qu’il cru aux promesses de Dieu et que cela lui fut compté à justice et non comme un dû (un salaire). Le grand œuvre d’Abraham fut d’être capable d’offrir son fils en holocauste selon la demande de Dieu parce qu’il avait foi que Dieu tiendrait sa promesse en ce qui concerne sa postérité au travers de lui et qu’IL avait même le pouvoir de ressusciter les morts. Le patriarche était convaincu de cela et agit en conséquence selon la direction de Dieu et non selon sa fantaisie. Rahab était toute aussi convaincue de la supériorité de l’Armée de l’Eternel aux portes de Jéricho car elle avait entendue ce qui se disait au sujet de la « défaite de l’Egypte » et cru, alors que les peuples de Canaan bien que saisis d’effroi loin de plier le genou s’opposèrent malgré tout à Dieu en résistant à Israël;

      La prostituée n’hésita pas à trahir ses congénères pour contracter une alliance avec les espions Hébreux (ce qui exposait sa vie) et fut sauvée elle et toute sa maison, en tous cas tous ceux qui crurent comme elle à la victoire assurée d’Israël et se mirent au bénéfice de cette alliance en venant sous son toit avant l’assaut. Cet épisode ramène clairement à la dernière plaie d’Egypte et à la marque du sang sur les linteaux des portes de Goshen.

      « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. »

      « 10Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, »

      La Foi est confession ET œuvre consécutive de cette confession,

      mais il y a les œuvres de la Foi et celles qui puisent leur motivation et leur force non dans l’œuvre et la Parole de Dieu mais dans des calculs charnels basés sur le mérite, la mauvaise conscience, être quelque chose ou quelqu’un , le rachat des fautes par un autre moyen que le Sang du Christ…

    • La confession de Rahab à cet égard est exemplaire:

      « Rahab monta vers eux sur le toit 9et leur dit: L’Eternel, JE LE SAIS, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous.10Car nous avons appris comment, à votre sortie d’Egypte, l’Eternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoués par interdit. 11Nous l’avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect; car c’est l’Eternel, votre Dieu, QUI EST Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre. »

    • C’est parce que Rahab cru que le Dieu des Hébreux était le Dieu Véritable (sa confession) qu’elle donna
      refuge aux espions et les cacha au regard de ses compatriotes espérant par là obtenir d’eux en échange qu’elle et sa maison seraient épargnées, elle agit donc d’abord avec la foi pleine d’assurance que Jéricho était perdue « Dieu a livré le pays entre vos mains » (confession étonnante identique à celle de Josué et Caleb mais qui ne fut pas entendue par le peuple Hébreux 40 ans plus tôt à cause de son incrédulité) et que ce que l’on racontait de ce que Dieu avait fait à l’Egypte était vrai (on avait pas la télé ni les journaux à cette époque) « la foi vient de ce que l’on entend », c’est donc bien l’œuvre de Dieu qui suscita en elle la foi même au prix de la trahison de son propre peuple.

      La famille de Rahab par ailleurs fut au bénéfice de la foi et de l’ oeuvre de celle-ci mais convenez qu’elle dut sans doute « prêcher » et convaincre ceux-ci de sa foi en la victoire prochaine et certaine d’Israël les engageant ainsi à s’associer à sa trahison, ils crurent donc aussi en ses paroles pour leur propre salut
      puisque les espions n’étaient plus là pour les confirmer ce que par exemple ne firent pas les beaux-fils de Loth lorsqu’ils l’entendirent parler du jugement qui allait tomber sur Sodome et Gomorrhe et prirent cela pour des sornettes.

      « Comment avez-vous cru ?…En écoutant avec foi… »

    • Ce qui fait la différence notable entre l’attitude de Rahab et celle de ses congénères, c’est que bien que tous aient défaillis à l’écoute des victoires qu’avaient remportées les Hébreux elle seule cru qu’ils étaient conduits par « le Dieu Véritable  » et que leurs dieux d’or, de bois et de pierre ne pourraient rien pour eux, elle seule convaincue qu’un terrible jugement allait s’abattre sur eux tous (comme le pèlerin dans le livre de Bunyan fuyant la ville de destruction) saisi l’opportunité des espions passant près de chez elle pour faire « entrer le salut  » dans sa maison, elle seule cru que sa confession et son geste pourraient incliner leurs coeur alors qu’ils avaient reçu ordonnance de Dieu de dévouer par interdit toute la population (bêtes comprises) et que par dessus le marché leur hôte était une prostituée notoire donc impure parmi les impures.

    • @Robert M.
      2 avril 2016 • 9 h 51 min

      @Shor,

      « Or la Foi ce n’est pas la confession mais l’œuvre. »

      Sauf que la SALUT ne vient pas d’une œuvre que nous aurions pu pratiquer mais de notre foi en l’œuvre d’un Autre à laquelle nous croyons et que nous confessons.
      ……………………
      Ah bon Rahab a cru en l’œuvre de qui Robert, de quel Autre ici Robert ?
      Jésus n’était même pas à cette époque et le salut proclamée.

      Observe Robert qu’elle dit :
      8 Avant que les espions se couchassent, Rahab monta vers eux sur le toit
      9 et leur dit : L’Eternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous.
      10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d’Egypte, l’Eternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoués par interdit.
      11 Nous l’avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect ; car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre.
      12 Et maintenant, je vous prie, jurez-moi par l’Eternel que vous aurez pour la maison de mon père la même bonté que j’ai eue pour vous. Donnez-moi l’assurance
      13 que vous laisserez vivre mon père, ma mère, mes frères, mes sœurs, et tous ceux qui leur appartiennent, et que vous nous sauverez de la mort.
      14 Ces hommes lui répondirent : Nous sommes prêts à mourir pour vous, si vous ne divulguez pas ce qui nous concerne ; et quand l’Eternel nous donnera le pays, nous agirons envers toi avec bonté et fidélité.

      Observe que Rahab parle au Nom de tout Jéricho car elle dit : « nous »
      Tout Jéricho a peur car tout Jéricho sait que c’est « l’Eternel, le Dieu des Israélites, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre »

      Mais cela ne les sauve pas tous pour autant.
      Ils savent tous que « l’Eternel, le Dieu des Israélites, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre » et là tout le monde à peur.
      Rahab a peur, tous ont peur.

      Mais une chose fait la différence entre Rahab et les autres : Une œuvre.

      Rahab fait une œuvre parce qu’elle croit en un Autre auteur de son Salut parce qu’elle sait que cet Autre va la sauver ?
      Non !
      Elle a peur et veut sauver sa peau comme tous les autres ont peur et veulent sauver leur peau.

      Et parmi tous ces autres Rahab fait une œuvre qui va creuser la différence.
      Elle cache des serviteurs de Dieu, les espions, non pas parce qu’elle croit en leur Dieu, ce n’est pas son Dieu mais parce qu’elle a vu que ce Dieu là est fort, qu’il a détruit, qu’il a terrassé Sihon et Og et que maintenant c’est à leur tour.
      Elle ne s’adresse pas à ce Dieu auquel elle ne croit pas, elle fait un marché avec les espions afin de lui laisser la vie sauve.
      Et là elle gagne le gros lot car elle est sauvée elle et sa famille.
      Pensez vous qu’elle a été dire à sa famille etc qu’il faut croire à l’Éternel pour être sauvé ?
      Je ne pense pas !
      Elle leur a dit très certainement, j’ai fais un deal avec les espions pour que nous ayons tous la vie sauve etc.
      Devant une telle opportunité que faire Robert ?
      Confesser une foi en un Dieu que l’on ne connait même pas et devant lequel on tremble tellement que l’on meurt de peur car notre mort est certaine ou l’on saute dans la brèche ouverte par Rahab ?
      Tout le monde chie dans son froc et là on se dit : si c’est une chance alors sautons dans la brèche ouverte par Rahab.

      Une chose est vraie :
      La foi sans les œuvres est morte, dire que l’on croit sans aucune œuvre ce n’est pas cela la foi car les démons croit qu’il y a un seul Dieu, ils le confessent même en disant « Tu es le Fils de Dieu », « ces hommes sont des serviteurs du Dieu très haut » et ils tremblent et ils ne sont pas sauvés.
      Jéricho croit que c’est « l’Eternel, le Dieu des Israélites, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre » et certainement ils le disent tous et Jéricho tremble et Jéricho et ses habitants sont tous consumés SAUF Rahab & Cie.

      Mais la différence c’est quoi alors ?
      La confession que l’on appartient à Dieu, que l’on croit qu’il existe, que l’Éternel est le Dieu des israélites, le Dieu très haut, que l’on croit que Jésus-Christ est le Fils du Dieu vivant, que l’on croit que le sang de la croix lave des iniquité, que l’on croit que Dieu me pardonne de tous mes péchés etc. et que l’apôtre Paul, Pierre, Jean, Jacques, Judes etc. sont ses serviteurs ?
      Alors c’est quoi ?
      Qu’est ce qui creuse le fossé ?
      La confession ?
      Non !
      Alors quoi ?
      La différence c’est l’œuvre et l’on fait ce que l’on veut on est obligé d’admettre que c’est l’œuvre.
      C’est l’œuvre justificative car Rahab fut justifiée par ses œuvres et non pas par sa confession, c’est cela qui sauve véritablement car l’œuvre justificative est démonstration de foi car aucune confession ne sauve et ne sauvera quiconque.
      Si la confession seule sauve alors tous les démons sont sauvés.

      C’est pourquoi celui qui dit qu’il croit en Jésus-Christ doit aussi au moins être baptisé d’eau afin d’être justifié. Et nous devons tous enjoindre ceux que nous croisons au moins à cette œuvre justificative devant Dieu.
      De même celui qui fait une œuvre selon la volonté de Dieu(donc en analogie à la foi) même lorsqu’il ne confesse rien du tout son œuvre lui est imputée en foi donc en justification.

      Certains comme Rahab la prostituée par une seule œuvre en conformité à la foi sont aussi justifiés par Dieu à salut.
      Cela est ma conviction selon qu’il est écrit : Matthieu 21:31 Lequel des deux a fait la volonté du père ? Ils répondirent : Le premier. Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.
      Ici c’est non pas « confesser que…» mais « faire la volonté de Dieu » donc l’œuvre.

      Il y a telle personne dont la volonté de Dieu est inscrite sur les tables des cœurs et qui sont comme les corbeaux(animal impur) qui ont nourri pendant une période le saint, le pur Elie ou comme cette veuve de Sarepta(hors d’Israël étrangère, impur) qui nourrit Elie(Juif, pur) et qui reçoit en retour le salut pour sa maison.

      Il faut des hommes et des femmes qui s’engagent avec Dieu(les élus, ils ont la connaissance, savent etc) mais tous ne le feront pas et certains autres devront leur salut parce qu’ils auront fait(Dieu les poussera) un seul jour du bien à ceux qui sont engagés avec Dieu selon qu’il est écrit : Zacharie 8:23 Ainsi parle l’Eternel des armées : En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.
      Le juif ici en Zac.8:23 ce n’est pas celui qui habite dans son territoire de poussière mais c’est le juif de cœur, le véritable circoncis de cœur, l’Élu, le serviteur de Dieu en Christ, le petit enfant qui a la foi en Christ né de nouveau marchant en nouveauté de vie et adorant Dieu en esprit et en vérité…

      C’est ici celui qui donne un verre d’eau froide(les 10 hommes de toutes les langues des nations) au Nom du Seigneur à un de ces petits(Juif de cœur) qui croit en lui.
      Celui qui croit c’est le serviteur, l’élu, le petit qui croit en Dieu et celui qui donne le verre d’eau est le corbeau (l’impur, la veuve de Sarepta, Rahab la prostituée, homme des nations) celui qui fait une œuvre selon la volonté de Dieu et qui hérite du Salut parce qu’un jour cette âme a fait simplement du bien à un seul enfant de Dieu.
      Comment ?
      Un verre d’eau froide, un hébergement, un vêtement, un repas, de la nourriture, une visite en prison.
      C’est ici aussi la parabole du jugement des Nations qui parle de ces choses.
      Jugement selon la foi ici dans cette parabole ? Non selon les œuvres.

      Il y a foi avec œuvre(s) et aucune confession n’est salut si aucune œuvre selon la volonté de Dieu n’existe car l’œuvre seul justifie quiconque car la foi sans œuvre(s) est morte.
      De même certains possèdent la foi sans même le savoir(la loi de Dieu est inscrite dans leur cœur par sa volonté qu’il ordonne) car ils font des œuvres justificatives selon la volonté de Dieu.
      Et Dieu peut placer cette volonté de faire dans le cœur de quiconque afin de sauver celui là.

    • @Shor,

      « Elle cache des serviteurs de Dieu, les espions, non pas parce qu’elle croit en leur Dieu, ce n’est pas son Dieu mais parce qu’elle a vu que ce Dieu là est fort, qu’il a détruit, qu’il a terrassé Sihon et Og et que maintenant c’est à leur tour. »

      Désolé, désolé mais sa confession est parlante et c’est une déclaration de foi:

      « L’Eternel, JE LE SAIS, vous a donné ce pays »

      « c’est L’Eternel votre Dieu qui EST Dieu »

      Car en effet comment pouvait elle affirmer avec une telle certitude que la victoire d’Israël était assurée avant même que le combat commence si ce n’est par la foi au Dieu d’Israël « qui dans la mer fit un chemin »? Rahab cru dans son cœur et agit ensuite en conséquence en trahissant son propre peuple pour faire alliance secrète avec le peuple hébreux:

      « Luc 14
      …31Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille? 32S’il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. »

      Cette sagesse les gens de Jéricho ne l’eurent pas qui tremblaient sans doute à l’écoute des récits colportés sur les faits entourant la progression d’Israël mais crurent encore qu’ils pouvaient résister et avoir leurs chances face à l’envahisseur, car s’ils avaient vraiment cru leur défaite assurée ils avaient encore le temps de fuir la région ou d’envoyer une embrassade ce qu’ils ne firent pas car ils croyaient encore en la possibilité de victoire au contraire de Rahab.

      C’est donc bien par la foi qu’elle fit ce qu’elle fit et dit ce qu’elle dit bien qu’étrangère aux alliances ses paroles identiques à celles que Josué et Caleb prononcèrent aux portes de la Terre Promise 40 ans plus tôt et qu’elle ne connaissait pourtant pas , ces paroles étaient inspirées et confortèrent les espions tous comme Gédéon entré secrètement dans le camp de Madian fut conforté:

      « 13 Gédéon arriva; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait: J’ai eu un songe; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian; il est venu heurter jusqu’à la tente, et elle est tombée; il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.
      14 Son camarade répondit, et dit: Ce n’est pas autre chose que l’épée de Gédéon, fils de Joas, homme d’Israël; Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp. »

      D’autre part déclarer que « C’est l’Eternel votre Dieu qui EST Dieu » constitue en soit un reniement ouvert des faux dieux qu’elle a pu vénérer jusqu’à lors, on peut sans se tromper dire qu’elle se positionne alors comme Ruth en contractant ensuite une alliance:

      « Naomi dit à Ruth : Voici, ta belle-soeur est retournée vers son peuple et vers ses dieux ; retourne, comme ta belle-soeur. 16 Ruth répondit : Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi ! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ;  »

      « Pensez vous qu’elle a été dire à sa famille etc qu’il faut croire à l’Éternel pour être sauvé ?
      Je ne pense pas ! »

      Personnellement je le crois sachant qu’eux aussi étaient au fait des prodiges qui avaient entourés la progression d’Israël et qu’elle ne leur demandait ni plus ni moins que de se rallier à sa trahison alors que les gens de Jéricho étaient confiants dans la solidité de leurs remparts, son pacte avec les espions ne leur GARANTISSAIT PAS la victoire d’Israël et leur salut mais le fait qu’ils seraient épargnés avec Rahab s’ils cherchaient refuge chez elle dans sa maison marquée d’un cordon cramoisi AU CAS OU Israël l’emporterait. Vous imaginez bien que Rahab ne leur présenta pas les choses ainsi mais affirma sa conviction que le Dieu d’Israël qui était le VRAI DIEU avait bel et bien livré le pays entre les mains de son peuple et qu’il était plus sage de choisir son camp.

    • @Robert M.
      ………………
      Concernant le lien de l’article, s’il y a une chose que je déteste c’est son hypocrisie.
      Rahab était une prostituée un point c’est tout, il est hypocrite et pharisaïque de vouloir l’anoblir pour faire croire qu’une prostituée qui est prostituée ne peut manifester une œuvre salutaire.
      L’Évangile n’appartient pas aux hommes mais à Dieu mais une catégorie d’hommes en font leur chasse gardé comme si c’étaient eux les détenteurs des clefs du Salut.
      Et j’abhorre cette façon d’être et de faire car elle ferme l’accès au Royaume de Dieu à ceux qui veulent y entrer.
      La preuve est si réelle que Rahab la prostituée & Famille n’entra point en Israël mais fut parquée HORS d’Israël de crainte de mettre un interdit en Israël et de mener le peuple à la défaite face à Jéricho. Ils étaient toujours IMPURS alors qu’ils étaient déjà sauvés.
      Donc on va arrêter avec ce puritanisme bon marché et plus hypocrite et pharisaïque qu’autre chose pour reconnaitre que Rahab est prostituée et elle et sa famille souillées, donc tous impurs au yeux de Dieu, jusqu’à être parquée HORS d’Israël pendant la chute de Jéricho.

      Nous sommes en phase de dire que c’est la Foi qui justifie,
      Nous sommes en phase de dire que la Foi sans les œuvres est morte,
      Nous somme en phase de dire que sans la Foi nul ne peut être agréable à Dieu.

      ////////////////
      Cependant l’Écriture dit que Abraham ne fut pas justifié par ses œuvres, quoi que Jacques dise le contraire.
      Elle dit :
      Gen.15: 6 Abram eut confiance en l’Éternel, qui le lui imputa à justice.
      Pourquoi Jacques dit que c’est par les œuvres quand Abraham offrit son fils que sa foi lui fut imputée à justice et que par ses œuvres sa Foi fut rendue parfaite alors que Paul dit tout son contraire ?

      Il y a que :
      Gen.15:6 Abram eut confiance en l’Eternel, qui le lui imputa à justice.

      Ainsi, nul ne peut être agréable à Dieu sans la Foi mais la Foi n’est pas sans les œuvres car la Foi sans les œuvres est morte, c’est à dire qu’elle est sans valeur aux yeux de Dieu.
      Il faut obligatoirement les œuvres selon Dieu.
      Alors pourquoi Dieu impute t-il la Foi à Abraham sans ses œuvres là ?

      C’est ici la clef :
      Dieu impute à Abraham la justice sans les œuvres par
      Miséricorde donc par pure Grâce, dans l’espérance du fruit digne de cette imputation sinon Abraham n’aurait jamais pu être justifié car la foi exige une œuvre justificative.
      En gros Dieu mise par anticipation envers Abraham et ne lui réclame rien quoique la Foi réclame et exige des œuvres dignes de Dieu avant que Dieu ne puisse justifier.
      Dieu ne trouve pas d’œuvres dignes de lui en Abraham, alors Dieu descends la barre, il descends le niveau, il abaisse l’exigence de la Foi pour Abraham et se contente que Abraham lui fasse simplement confiance.
      Dans l’équilibre Dieu remplace l’œuvre par sa Miséricorde, il fait Grâce de l’œuvre et il Justifie sans l’œuvre.

      Ainsi Abraham sans les œuvres(qui normalement sont exigées pour une imputation à Justice mais sont inexistantes et impossible d’être trouvées) entre dans le bénéfice de la justification de la Foi MAIS par pure Grâce, par pure bonté de celui qui appelle et qui est Dieu.

      J’insiste, à ce niveau Abraham entre en possession d’une JUSTIFICATION qu’il n’a même pas droit(puisqu’il n’a AUCUNES œuvres justificatives) et cette JUSTIFICATION lui est accordée par pure Miséricorde de Dieu, d’où cette valeur de la Grâce.
      Dieu ne cherchant pas de contrepartie en œuvres chez l’homme et trouvant une contrepartie chez lui : Sa Miséricorde.

      Mais attention !
      Si par pure Grâce Abraham est entré dans une JUSTIFICATION à laquelle il n’avait pas droit car il est sans œuvres justificatives(il est nu), cela lui est donné comme une avance sur le fruit à produire et Abraham doit aussi répondre à Dieu de l’avance par anticipation qui lui a été faite.
      Abraham DOIT produire le fruit digne de la JUSTIFICATION qui lui a été accordé par pure Grâce et Abraham doit prouver sa reconnaissance/gratitude à cette Justification Gracieuse.
      Et cette reconnaissance se traduit par une implication personnelle dans l’exigence de la Foi qui sans les œuvres est morte.
      Abraham doit pour PARFAIRE sa foi ou encore légitimer la «Justification de la Foi qu’il a reçu sans les œuvres », Abraham doit sublimer en œuvres selon la Foi et c’est ainsi que Dieu place sur son chemin les épreuves de la Foi, afin de le purifier d’où l’œuvre en Justification dans le « sacrifice d’Isaac » et par laquelle sa Foi lui est imputée à Justice et qu’il est appelé « ami de Dieu ».

      Pas facile à saisir, je ne suis pas un virtuose de l’écrit, Philippe aurait été plus diplomate que moi certainement par son vocabulaire qui je l’admet aurait eu plus de richesse et de précision mais je le dit avec mes faibles mots.

      De sorte en effet que nul au départ, je dis bien au départ, devant Dieu ne peut être justifié par ses œuvres car tous sont pécheurs et tous ont besoin d’être justifié.
      Or nul ne peut produire cette justification première et il est impératif(A cause du fait que nul n’est agréable à Dieu sans la Foi) qu’un autre le fasse à notre place et c’est ce que fit Dieu par sa Miséricorde envers Abraham.
      Or Abraham est suscité par Dieu qui le sanctifie afin qu’il soit la « planche de Salut » pour la justification d’autres qui viendront après lui mais qui ne feront que le bénir.
      Dieu n’exigeant pas de ce autres, ce qu’il a exigé à Abraham. Il demandera juste de bénir Abraham pour être béni.

      C’est ainsi que Dieu a suscité et sanctifié Jésus qui se sanctifiant encore lui même pour nous devient pour tous l’œuvre justificative afin que par notre simple confiance en Dieu nous obtenions d’emblée la pleine justification sans nos œuvres.
      Dieu nous imputant la Justification de la Foi à cause de l’œuvre de Christ.
      Mais une fois cette Grâce Justificative accordée alors que nous étions nus, nous devons comme Abraham confirmé Dieu sans son choix envers nous et pour lui être agréable nous devons produire le fruit digne de la repentance, c’est à dire le fruit digne de la justification que nous avons obtenue gracieusement au travers d’une œuvre accomplis par Jésus et par Jésus seul à la croix.
      Et ce fruit c’est nos propres œuvres en Jésus-Christ selon qu’il est écrit :
      Ephésiens 2:10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.
      L’objectif est bien : les bonnes œuvres.

      Ce cheminement fait, venons en à Rahab la prostituée.
      Dieu s’est-il présenté à Rahab la prostituée afin que Rahab la prostituée reçoive la justification sans les œuvres comme Abraham ?
      Non !
      C’est un tout autre canevas.
      Et quel est-il ?
      On l’a déjà défini : Or Abraham est suscité par Dieu qui le sanctifie afin qu’il soit la « planche de Salut » pour la justification d’autres qui viendront après lui mais qui ne feront que le bénir.
      Dieu n’exigeant pas de ces autres, ce qu’il a exigé à Abraham. Il demande juste de bénir Abraham pour être béni.

      C’est ici la justification de Rahab selon qu’il est écrit d’Abraham : 2 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.
      3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

      Paroles encore renouvelées au travers de la prophétie de Balaam : Nbre 24:9 Béni soit quiconque te bénira, Et maudit soit quiconque te maudira !

      Comment cette parole est elle devenue salut pour Rahab ?
      Simplement parce que Rahab fait du bien à Abraham, elle fait une bonne œuvre envers Abraham.
      Et comment Rahab fait du bien à Abraham, une bonne œuvre envers Abraham ?
      En sauvant la postérité d’Abraham, les deux espions, les Israélites.
      Elle entre(sans même le savoir car elle ignore les promesses faites à Abraham, elle ne connait même pas l’Éternel) par une œuvre selon la Foi(en analogie à la promesse de Dieu), en possession de la Bénédiction qui est sur/en Abraham car en sauvant les espions Israélites elle témoigne qu’elle est en bénédiction à Abraham, elle agit en bénédiction à Israël.

      Rahab ne possède aucune foi en l’Éternel Dieu, zéro, niet, rien, que dalle !
      Mais elle fait une œuvre de Bénédiction envers Abraham que Dieu a suscité à cet effet et par cette œuvre elle entre dans le bénéfice de la foi d’Abraham de sorte que l’on dit : Hébreux 11:31 C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance.
      Il n’a jamais été écrit parce que Rahab cru, eut confiance en celui qui venait.
      Il est écrit : elle avait reçu les espions avec bienveillance = Une œuvre.
      Et par cette œuvre elle est justifiée.

      Ce qui se traduit dans la Grâce d’aujourd’hui par :
      Matthieu 25:40 Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

      Et quelle fut la récompense de ceux là ?
      34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
      35 Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;
      36 j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
      37 Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
      39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?
      40 Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

      Observe que dans cette parabole on ne défini que des œuvres faites par d’autres envers des sanctifiés.
      Observe dans cette parabole l’étonnement des gens : ils disent : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
      39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?

      Un chrétien ignore ces choses ? Non !
      Un étranger de la maison de Dieu ignore ces choses mais pas le chrétien.
      Preuve qu’en faisant ces choses, ils ne savaient même pas qu’ils étaient en train de gagner leur vie éternelle comme Rahab hérita du Salut et de sa famille uniquement au travers d’une œuvre justificative car elle bénissait pratiquement Abraham car Dieu le veut aussi ainsi afin de sauver le plus grand nombre.

      Car Dieu fait ce qu’il veut avec ce qui est à lui.
      C’est aussi ici la parabole des ouvriers de la dernière heure qui reçoivent autant que les premiers tout en bénéficiant du travail des autres.

      On peut ne pas être un adhérant à cette vision, je le sais mais on ne peut pas dire que ce n’est pas de Dieu car c’est aussi écrit.
      Cependant cela est ce que j’ai vu et entendu de la Miséricorde de Dieu.

      Bien à toi !

    • @ Robert M

      Vos commentaires sont particulièrement convaincant contrairement à ceux de Shor L qui s’écarte de la simplicité de l’évangile et me semble assez farfelu dans son salut par les oeuvres !
      Une chose est sûre Robert, c’est que la grâce ne peut s’obtenir par de bonnes oeuvres et en fait les deux agissent comme l’huile et l’eau, elles ne se mélangent pas. En ce qui nous concerne, Paul avertit qu’essayer de mériter la grâce par de bonnes oeuvres annule l’effet de la grâce, et il dit que le résultat est « d’être déchus de la grâce »! Faisons attention à la séduction…

      Merci à vous.

    • @Gustave B.
      5 avril 2016 • 10 h 31 min
      …………………
      Ce n’est pas à l’inintelligence de juger la sagesse.
      Celui qui comprends, entends et s’enrichit, celui qui ne comprends pas s’irrite contre tout ce qui est sage et méprise les autres.

      Le Salut est toujours par Grâce(Dieu est Miséricordieux) car nul homme(Sauf Christ_Homme) ne peut produire d’œuvre en vue de son rachat et de son salut mais la justification de tout homme est par les œuvres car la foi sans les œuvres est morte selon qu’il est écrit :
      Jacques 2:
      24 Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement.
      25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?

      Hébreux 11:31 C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance.

      C’est l’œuvre de Rahab qui lui est imputé en Foi…Rien d’autre.
      Et celui qui justifie c’est Dieu qui par Miséricorde bénit celui qui bénit Abraham.

      Or celui qui produit une œuvre selon la Foi est agréable à Dieu car sans la Foi nul ne peut lui être agréable et son œuvre lui est imputé en Foi selon qu’il est écrit :
      Jacques 2:18 … je te montrerai la foi par mes œuvres.

      Mais il est plus facile à un chameau de passer par le trou de l’Aiguille, qu’à un formaté de la théologie d’entendre l’Esprit !

  6. L’Église est remplie de malades qui n’obtiennent pas leur guérison.

    • Sans doute l’Eglise de toutes les chapelles de ce temps manque-t-elle de foi sur ce sujet et doit-elle commencer en effet par reconnaitre son dénuement spirituel devant bien des situations de maladie, ou de déviance au sens le plus large, du psychisme.

    • Si au lieu de pleurnicher sur nos bobos physiques nous recherchions la guérison de nos pensées « terrestres, charnelles, diaboliques » nous serions promptement exaucés.

      Avant de se précipiter sur le 53° chapitre d’Esaïe pour lui faire dire n’importe quoi, il serait sage et honnête de commencer par le chapitre premier (dans ma Bible tous les livres commencent par là!) pour comprendre de quelles maladies parle le prophète.

    • Dans le sens spirituel, le péché est une plaie dans l’humanité en gros une « maladie spirituelle ».
      Il y a en effet un gros souci dans l’Église aujourd’hui et ce n’est pas un problème de foi mais de consécration et d’authenticité.
      Jésus guérissait toutes les maladies et était capable de tous les miracles car il était lui au moins authentique, consacré et avait reçu une chose que beaucoup non pas ou qui ne se trouve pas dans l’églisianisme savoir recevoir la puissance d’en haut.
      Jésus a guéri des gens qui eux même n’avait rien demandé donc zéro foi en action pour la guérison mais tout est passé par la puissance du Seigneur, cela il faut aussi le considérer.

    • Tu ferais mieux de dire “les églises”, Shor L ! Car dans l’Église de Christ on obtient toujours sa guérison… si on se repent et fait la Volonté de Dieu ! Ne confonds pas les deux, s’il te plaît, car l’Église de Christ est bâtie par Jésus-Christ Lui-Même et a pour fondements les apôtres et les prophètes, tandis que “les églsies” sont bâties par les hommes et ils ont “vite fait” écarté la Pierre d’Angle qui est Christ ! Du coup, le fondement des apôtres et des prophètes n’existe plus et ça donne une construction “bancale” !
      — Quand tu verras la différence, tu ne pourras plus dire “Je ne savais pas” !

    • @Samcedouce

      La Bible interprète elle-même le passage d’Esaïe 53 :

      « Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète: Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies » (Matthieu 8: 16-17).

      Matthieu donne la traduction exacte de ces versets du prophète Esaïe. Il parle bien ici de nos maladies physiques ou mentales, et non uniquement du pardon de nos péchés.

      Si les chrétiens pouvaient croire ne serait-ce qu’un peu à la guérison, je suis certain que l’Église aurait un magnifique impact. Avec mon petit groupe d’amis de 5 personnes nous avons enregistré environ une cinquantaine de guérison en seulement 2 semaines durant nos sessions d’évangélisations de rues. Des dos guéris, épaules, reins, pieds, jambes, bras, migraine etc guérison « par prières à distances » confirmés plus tard par les personnes en question… dont une femme qui avait une jambe plus courte que l’autre de 4,5cm qui a rallongé sous nos yeux en plein marché du samedi après-midi à Paris, une femme qui avait l’arthrose de genou depuis 1978 qui a été guéris après imposition des mains. Bref, Jésus s’est bel et bien chargé de toutes maladies et infirmités et les chrétiens devraient bien commencer à y croire !

    • C’est important, ces signes sont censés accompagner la proclamation de L’Evangile et les apôtres l’ont démontrés à plusieurs reprises, le service d’Etienne qui était « seulement » diacre se caractérisait par une réelle puissance en démonstration, ce n’était donc pas une spécifié du ministère apostolique.
      Certes tous les miracles n’amènent pas nécessairement à la foi en Jésus-Christ comme l’Evangile de Jean le précise, mais suffit que parmi dix malades guéris un seul revienne à vous et rende gloire à Dieu.

    • @Gustave B.
      27 mars 2016 • 14 h 53 min
      ……………
      Beaux témoignages.
      Que Dieu soit grandement élevé dans les cœurs de chacun au nom de Jésus-Christ !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      27 mars 2016 • 14 h 51 min
      …………………
      Dans le champs il n’y a pas que l’ivraie mais encore le blé.

  7. Grande question…..! quelque part il y a, à la source le péché. Il est possible que si le Seigneur le permet ce sera pour confondre l’instigateur. C’est instigateur peut être un parent, un adulte , une personne plus âgée etc ….!. Le péché commence par nous nos prières sur le sujet sont-elles opiniâtres? Au même titre que les prière pour ceux qui nous dirigent !

    Parfois j’ai l’impression que nous faisons des prières comme des enfants. Un moment pour tel sujet un moment pour un autre mais il n’y a pas de constance ………Nous papillonnons et nous nous étonnons, de ne pas recevoir de réponse……Pourtant nous exprimons souvent l’autorité comme la loi, comme une constance , qui nous fait oublier l’Amour et le pardon….
    ..
    Les mormons sont certainement sauvés, mais ils ont aussi leurs particularités . Le livre des Mormons peut aussi avoir plus d’autorité que la Parole . Jésus a donné aussi sa vie pour l’idolâtrie comme tous les autres péchés , sauf celui de l’Esprit , Le pardon reste soumis à la condition de reconnaître la croix.

    L’homosexualité est une déviance. pas simple . Il ne suffit pas de dire de prier et le Seigneur délivre alléluia . Le Seigneur lui même se mettait à genoux pour prier et parfois des gouttes de sang coulaient . Nous ne sommes pas habilités pour faire des jugements de valeur mais quand la Parole nous dit, que si vous aviez la foi comme un grain de Sénevé , vous déplaceriez les montagne, je pense que nous manquons de foi.

    Le Seigneur ne nous recommande-t-il pas d’Aimer le pécheur ? Si les mormons sont divisés, c’est que l’ennemi a pris place . Ce que je sais , Le Seigneur ne nous demande pas de justifier le mal mais il dit , que tout est permis , mais tout n’est pas utile . Que si tu vois quelque chose contre ton frère, prie. L’homosexualité les déviances de notre époque , quels grands sujets de prières! ! Il ne demande pas de débattre sur le bien fondé ou non ! Le Seigneur nous demande de laisser couler l’Esprit en nous et le laisser faire. Il est vrai, la cher est faible et nous restons dans notre médiocrité d’homme dans un monde corrompu .!!

    Appliquons nous à bien compter les jours apprenons à regarder à l’homme que Dieu aime , pas au péché que Dieu effacera pour ce qui est de son peuple , sachant que nous appartenons avant tout , à l’Eglise de Christ. et que la Croix n’est pas veine! Sachant que le Seigneur nous connaît, depuis le commencement des temps ………..

    • Oooooooh !le Jésus des Mormons n’est certainement pas le vôtre:

      « Lors du conseil dans les cieux, Jéhovah (Jésus-Christ), le premier-né des enfants d’esprit, était prêt à venir sur terre, à donner sa vie, à expier les péchés du monde. Il dit : Père, que ta volonté soit faite, et que la gloire t’appartienne à jamais (Moïse : 4:2). Lucifer, lui, voulait forcer les enfants du Père à faire sa volonté. Après avoir entendu SES DEUX FILS (!!!!!!!!!!), Dieu le Père dit : J’enverrai le premier (Abraham 3:27). Jésus-Christ a été choisi pour être le Sauveur. »

      De plus le Mormonisme considère sur la base des « révélations » accordées à Joseph Smith leur fondateur (par Jésus Lui même) que TOUTES les dénominations chrétiennes depuis la mort des apôtres ont sombrées dans l’apostasie et affirme que LA PRETRISE DE MELCHISEDEK a été TRANSMISE à leurs fondateurs par Pierre , Paul et Jean alors qu’elle est INTRANSMISSIBLE selon l’épitre aux Hébreux.
      Lorsque vous rappelez « ce petit détail » aux jeunes Mormons missionnaires je peux vous assurer qu’ils sont bien embêtés.

    • @Robert M.
      23 mars 2016 • 10 h 39 min
      ………………………….
      Nous n’avons pas non plus les mêmes convictions Robert iriez vous jusqu’à dire que votre Jésus n’est pas le mien ?
      Il faut éviter d’être aussi péremptoire dans la conclusion car il y a bien un seul Jésus sauveur et celui là les mormons y croit.

      Sinon si vous estimez que votre Jésus est l’authentique vous estimez que l’authenticité de la Révélation est en vous seul !…Voyez vous les secte naissent de là.(Je ne dis pas que vous confessez cela mais la réalité est celle là !)

      On peut simplement dire qu’ils se sont fourvoyés dans des doctrines parallèles tout comme le catholicisme au travers de ses dogmes ou encore W.M. Branham dans sa doctrine de la semence du serpent etc.

      Il y a au milieu des chrétiens des dispentionnalistes, des prémillénaristes, des amillénaristes, des prétéristes, des hyper prétéristes, des pneumillénaristes etc…certains sont catholiques, d’autres protestants, d’autres orthodoxes, certains ne croient pas au voile, d’autres oui, certains sont pour le ministère de la femme d’autre non…la liste est longue…
      Sur quels critères se baser pour dire que le Jésus de celui là est le bon et l’autre pas ?

      Cependant aucun d’entre eux ne nie le Christ sauveur de l’humanité.
      Appelons au moins un chat, chat !

    • @ Robert M

      Merci Robert pour ces précisions, c’est malheureux que beaucoup de chrétiens ne font plus de recherches.

    • Eh bien Shor , jugez en par vous-même:

      « Les membres de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours croient que leur Église a été rétablie par Jésus de Nazareth lui-même, par l’intermédiaire du « prophète » Joseph Smith, et qu’elle a été organisée comme l’Église primitive, celle du Nouveau Testament, après une période de 18 siècles de changements et de pertes appelée la Grande apostasie.

      Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ

      Selon ses dires, Joseph Smith, alors âgé de 14 ans, aurait prié dans un bosquet près de chez lui en 1820, pour savoir à quelle Église il devait se joindre. Il raconte que deux personnages lui apparurent (Première Vision) : Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ. Il ajoute que Jésus-Christ lui déclara alors que la vraie Église avait été transformée et perdue par les hommes, et que, s’il restait fidèle, il serait plus tard celui par qui elle serait rétablie.

      Moroni

      Joseph Smith affirme que trois ans plus tard, en septembre 1823, il reçut « la visite d’un ancien prophète nommé Moroni » qui lui révéla l’emplacement de saintes Écritures (colline de Cumorah), écrites en égyptien réformé sur des plaques métalliques et aujourd’hui parues sous le titre de Livre de Mormon. Selon Joseph Smith, ces écrits étaient l’œuvre de prophètes d’origine juive ayant vécu sur le continent américain entre 600 ans av. J.-C. et 420 ap. J.-C..(3)

      Pierre, Jacques et Jean

      Joseph Smith raconte également que son secrétaire Oliver Cowdery et lui-même, travaillant en 1829 à la traduction du Livre de Mormon, y lurent le récit de la visite du Messie aux habitants de l’Amérique ancienne et ses enseignements sur le baptême. Selon leur récit, le 15 mai, ils allèrent prier sur les bords de la rivière Susquehanna, près de la maison de Joseph, à Harmony. Ils racontent qu’un être céleste leur apparut, « se présentant comme étant Jean-Baptiste » ; que ce personnage leur conféra la prêtrise d’Aaron et leur commanda de se baptiser et de s’ordonner mutuellement. Ils racontent que plus tard dans le mois, « les apôtres d’autrefois Pierre, Jacques et Jean » leur apparurent aussi et leur conférèrent la prêtrise de Melchisédek et les ordonnèrent apôtres.

      Moïse, Élias et Élie

      Le 27 mars 1836, Joseph Smith consacra le temple de Kirtland. Joseph Smith raconte qu’une semaine plus tard, le 3 avril 1836, Jésus-Christ apparut à lui et à Oliver Cowdery dans le temple, en déclarant : « J’ai accepté cette maison, et mon nom sera ici ; et je me manifesterai avec miséricorde à mon peuple dans cette maison » (Doctrine et Alliances 110:7). Il ajoute que trois messagers de l’époque de l’Ancien Testament, Moïse, Élias et Élie, apparurent également et rétablirent des clés et l’autorité de la prêtrise qui avaient été perdues depuis longtemps sur la terre. Toujours selon Joseph Smith, l’autorité de rassembler Israël des extrémités de la terre et de sceller ensemble les familles pour le temps et toute l’éternité furent rétablies (Doctrine et Alliances 110:11-16).

      Livre de Mormon

      Le Livre de Mormon est un ouvrage publié en 1830 et présenté par Joseph Smith comme la traduction de plaques trouvées selon lui dans la Colline de Cumorah dont l’endroit lui aurait été indiqué par l’ange Moroni. Le livre relaterait, de 600 ans avant Jésus-Christ à 421 ans après Jésus-Christ, 1000 ans de l’histoire de Léhi, prophète d’origine juive, fuyant par la mer avec sa famille juste avant la destruction de Jérusalem, et de sa descendance, les Néphites et les Lamanites, peuples de l’Amérique ancienne, avec pour point culminant, la visite que Jésus-Christ aurait rendue au peuple néphite trois jours après « sa soit disant crucifixion ». L’ouvrage tire son nom d’un de ses personnages, Mormon, qui aurait vécu de 311 à 385 environ après Jésus-Christ. Ce dernier aurait rassemblé les annales de ses prédécesseurs pour en faire une compilation religieuse et historique. C’est en référence à cette compilation que sont utilisés les termes « mormon » et « mormonisme ».

      Joseph Smith affirme avoir traduit ce document à l’aide de l’ourim et thoummim. Selon lui, il s’agissait d’instruments qui étaient en usage parmi les prophètes de l’Ancien Testament (se référant à Esdras 2:63) et qui se trouvaient avec les plaques. L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours considère l’ouvrage comme historiquement authentique et affirme qu’il est possible d’obtenir le témoignage de la véracité du Livre de Mormon au travers de la prière. Ce livre constitue pour les mormons la « clef de voûte de [leur] religion ».

      Les historiens rejettent les aspects surnaturels du récit de Joseph Smith et estiment que celui-ci a rédigé le livre lui-même, seul ou avec l’aide d’associés plus instruits, en se servant vraisemblablement d’autres ouvrages. Ils rejettent la véracité historique du Livre de Mormon en soulignant les incohérences anachroniques du récit ».

      http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/11/27/31035599.html

    • De plus si vous parlez à des missionnaires Mormons comme j’ai pu le faire plusieurs fois vous découvrirez rapidement que leur confession s’exprime ainsi systématiquement :

      « Je crois que le Livre de Mormon est vrai  » (c’est presque un mantra) et qu’ils vous inviteront non pas à croire au sacrifice propitiatoire de Jésus-Christ comme moyen de votre salut en priorité mais a « interroger Dieu dans la prière pour savoir si le Livre de Mormon est vrai » en se basant sur l’épitre de Jacques:
      « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée ».

      Sachant ce qu’est le Livre de Mormon et comment ils l’élèvent comme le filtre nécessaire voir obligé pour vraiment comprendre la Bible on peut sincèrement s’inquiéter des conséquences spirituelles d’un tel ajout à la révélation Biblique.

    • Le Mormonisme « serait » la dernière grande révélation chrétienne en date, Joseph Smith était un héritier de la Réforme, s’il était seulement question de communiquer le message de cette vie d’une manière plus fidèle aux origines pourquoi l’avoir enrobé d’autant de mensonges aussi grossiers et en si peu de temps ? Et ces mensonges énormes seraient sans conséquences ou inoffensifs ? Nous savons que l’Eglise de Jésus-Christ a du faire face à l’apostasie durant sa longue histoire et dés son commencement mais en quoi le Mormonisme apporterait t-il une révélation supplémentaire plus que tardive et plus explicite que le texte Biblique en y rajoutant pas moins de 15 livres truffés d’hérésies et d’incohérences et sur lequel repose toute l’autorité de l’Eglise des Saints des derniers jours !!!!!

    • @ Shor L

      Je suis un fervent défenseur de l’unité des chrétiens, mais il existe « un socle commun » à cette unité comme par exemple la divinité de Jésus-Christ. Je suis désolé, mais mon Seigneur n’est pas une créature. Mon Seigneur Jésus, est clairement Dieu le Fils ( mot-à-mot le Fils de Dieu), il existe de toute éternité auprès de Dieu son Père et il est Dieu. C’est un glorieux mystère, dont les premiers chrétiens avaient remarqué la pertinence de la Trinité ( une unité plurielle) comme synthèse de l’ancien et du nouveau testament.

      Quoi qu’il en soit, la base de l’unité des chrétiens est selon moi : la Divinité de Jésus-Christ. La Vie Eternelle est dans le Fils. Celui qui a le Fils à la Vie, mais le Fils est Dieu comme rappellent l’apôtre Jean et l’auteur de la lettre aux Hébreux, Il n’est pas une créature.

      Je crois que les hérésies du mormonisme sont totalement inadmissibles. C’est littéralement « un faux Jésus » comme enseigner dans les sectes.

      Pour les mormons, Jésus-Christ a été crée ! Il est une créature, selon eux. Que dois-je donc en penser ? C’est une hérésie, c’est de la plus haute fantaisie !

      Pour vous Shor L, Jésus est-il une créature ? A-t’il été crée selon vous ? Donnez une réponse claire et nette, please.

      Selon eux, le « Jésus » mormon est identique à celui des témoins de Jéhovah dans le sens que dans ces deux mouvements hautement sectaires Jésus est l’esprit frère de Lucifer (satan).
      Source : ( Source : Gospel Principles, pp. 17-18; Mormon Doctrine, p. 192).

      Ce Jésus n’a clairement rien en commun avec le véritable Seigneur Jésus-Christ qui se trouve dans les Evangiles. C’est malheureux, mais il faut vraiment intercéder dans nos prières en faveur des mormons. Dieu est vivant, Il écoute nos prières.

    • @ Robert M

      Ce que vous dîtes est très intéressant car vous mettez le doigt sur une caractéristique des mouvements sectaires. Par exemple dans le Branhamisme le système est identique à celui du Mormonisme.

      Un Branhamiste dira ceci :

      « Je crois que ce que dit mon prophète est vrai et infaillible », ils vous inviteront non pas à croire au sacrifice propitiatoire de Jésus-Christ comme moyen de votre salut en priorité mais a « interroger Dieu dans la prière pour savoir si W.M Branham est le dernier prophète » en se basant sur l’épitre de Jacques:
      « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée ».

      Et les prédications enregistrées de W.M Branham sont comme le filtre nécessaire voir obligé pour vraiment comprendre la Bible.

      Vous dîtes que les missionnaires mormons disent ceci : « Je crois que le Livre de Mormon est vrai » (c’est presque un mantra) et qu’ils vous inviteront non pas à croire au sacrifice propitiatoire de Jésus-Christ comme moyen de votre salut en priorité mais a « interroger Dieu dans la prière pour savoir si le Livre de Mormon est vrai » en se basant sur l’épitre de Jacques:
      « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée ».

      Sachant ce qu’est le Livre de Mormon et comment ils l’élèvent comme le filtre nécessaire voir obligé pour vraiment comprendre la Bible.

      Je crois que le nombres de sectes qui utilisent ce système sont très nombreuses, il faut prier pour ceux qui sont dans cette séduction. Dieu est vivant et miséricordieux.

    • OUI Gustave, en effet , j’ai toujours été surpris dans nos vives discussions avec eux que les choses soient ramenées à « prier et demander pour savoir si le Livre de Mormon était vrai », un jour nous avions fait la remarque à un jeune Mormon que le passage de l’épitre de Jacques cité en référence ou comme base sur la demande de Sagesse s’adressait spécifiquement à des chrétiens convaincus du fait de Dieu (c’est pourquoi il précise « sans reproche ») et non a des personnes en recherche encore perdues dans leur péchés;

      Pourquoi Dieu serait t-IL donc « tenu » d’attester de la véracité d’un livre entier et rajouté à la révélation Biblique alors qu’IL n’eut jusqu’à présent de cesse de révéler son Fils comme le Saint -Esprit le fait très bien déjà Bible et même parfois bribes de Bible à l’appui ?

    • Je ne suis pas là pour juger de la doctrine des mormons aujourd’hui, ce n’est pas le thème.
      Je pourrais en parler mais j’estime que ce serait une perte de temps.

      Je n’adhère pas à leur doctrine, pas plus que je n’adhère à celle de W.M Branham ou à la doctrine du dispentionnalisme de Darby et de Scoffield, celle des ktoliques avec le dogme trinitaire et Marial, celle de certains groupes avec leur ministère d’enseignement de la femme, celle du sionisme terrestre doctrine de démons et j’en passe.

      Ce que je dis c’est que s’ils viennent à vous en prêchant Jésus et le salut de la croix c’est Biblique et sur ce point nous parlons bien du même Jésus sauveur de l’humanité.

      Il n’y a pas que les mormons qui soit en pleine apostasie entre nous car l’évangile de la prospérité chère à beaucoup de protestants ne l’est pas moins et la femme qui prêche est le «petit péché mignon» du milieu.
      Cependant si un disciple mormon ou un adepte de l’évangile de la prospérité ou une «femme pasteure» prêche le Christ et le salut au travers de la croix que celui qui entends se repente, se fasse baptiser pour son salut.

      Comprenez par là que je ne valide pas, à cause des propos de l’apôtre Paul, par exemple la femme qui enseigne mais je ne crache pas non plus sur les paroles inspirées qui sortiraient de sa bouche dans son enseignement et je ne mépriserais pas non plus le fait qu’il puisse avoir des convertis, des miracles, du bien selon Dieu au travers de son action.
      Loin de là bien au contraire je dis écoutez ce qui se dit, prenez ce que Dieu vous donne mais n’agissez pas selon leurs œuvres !
      Vous voyez la différence ?

      Ce que je dis peut paraitre paradoxal ou contradictoire mais ne l’est pas car ce qui sort de la bouche des uns et des autres concernant le salut par Christ et par le sang de sa croix vient de Dieu.
      Ce n’est pas parce qu’une ânesse dira : « Si je ne mettais pas affaissée, tu serais mort » qu’il faut tuer la bête et s’entêter. Il faut écouter ce qu’a dit la bête car la parole est venue de Dieu.
      [Cas de Balaam]

      Ainsi chacun aura à rendre compte à Dieu pour ce qu’il a fait de ce qu’il aura entendu de Lui, autant les mormons, les adeptes de l’évangile de la prospérité, les «femmes pasteur, apôtre, prophète, docteur, évangéliste qui enseignent», en gros tous ceux qui ont entendu l’Évangile et moi le premier.

  8. Pourquoi ne pas parler du drame que vivent les meurtriers ,les voleurs et violeurs d’enfants, les escrocs…. tous ces incompris que la société exclu… enfin partiellement!

    Car bien sûr on ne choisit ni le vice ni le crime, on est programmé comme ça, tiens.

    Alors si sur ce point au moins les mormons tiennent ferme , bravo à eux!

    Mais mormons ou autres, croire qu’on peut extirper le vice par la thérapie, la religion, l’éducation etc, en dehors d’une vraie repentance, d’une vraie conversion, d’une vraie expérimentation de la puissance de délivrance de Jésus-Christ, c’ est pure folie

    • Meurtrier et violeur d’enfants c’est plus grave qu’être homosexuel.
      Escroquerie et vol c’est pas mieux que l’homosexualité mais c’est pas aussi grave que le meurtre et le viol d’enfant.

      La différence si on enlève l’aspect de l’adoption des enfants dans les couples gays c’est que l’homosexualité n’est pas une nuisance à autrui sauf pour les homophobes et les soit disant puritains qui cautionnent ailleurs en leur cœur l’impudicité, le libertinage, la fornication, l’adultère, les unions en joug étranger, les orgies, les incestes, les divorces/remariages.

      Pour un chrétien né de nouveau l’homosexualité est un péché pardonnable et qui n’est pas blasphème contre l’Esprit.
      Loin de parler comme Georges Parolier qui enlève aux gays la Miséricorde divine et leur rachat par le sang de Christ qui purifie tout péché, le Véritable Chrétien croit qu’un homosexuel affranchi de tout péché par le Seigneur et marchant en nouveauté de vie peut être un serviteur utile au Seigneur.

    • @Shor L

      Au lieu de toujours braire comme un troupeau ânes !
      en me traitant bêtement et stupidement d’homophobe !
      citez moi donc un seul et unique serviteur de Dieu
      qui aurait eu des pratiques sexuelles homosexuelles dans sa jeunesse
      puis qui serait devenu par la suite un apôtre ou un homme de Dieu reconnu
      rempli du Saint-Esprit, avec un puissant ministère…

      j’attends !!! depuis hier… et j’attends encore aujourd’hui votre éventuelle réponse..!!!

      Par ailleurs, bien que je finisse hélas par être habitué au fait
      que vous n’êtes toujours pas réellement en mesure de pouvoir
      enfin comprendre certains de mes commentaires…
      toutefois ,à cause des autres internautes je tiens à préciser
      ce qui est ma propre opinion et ma conviction intime ,
      qui est fondée et basée sur certaines expériences vécues
      et par mes propres constatations sur le terrain…!!! :
      que des personnes : peuvent être vraiment homosexuelles
      et être en même temps chrétiennes, disciples de Jésus Christ :
      si toutefois elles s’abstiennent, coûte que coûte, de tous rapports sexuels
      avec des personnes qui sont du même sexe qu’eux…
      (cette lutte peut durer des mois voire parfois même plusieurs années
      avant d’obtenir de la part du Seigneur une totale et réelle délivrance)

    • @]Shor L,

      Vous savez très bien que je vous ai toujours pris : non seulement pour un petit pharisien Antillais, prétentieux et présomptueux, mais qu’en plus je considère que vous êtes réellement un triste c…,
      Je ne pense pas que vous ayez un profil à avoir vraiment des amis, des collègues ou une quelconque responsabilité (même partielle) dans une église ou dans un groupe de Chrétiens…
      mais qui donc serait assez stupide et téméraire pour vous confier le soin d’une quelconque prédication ou même d’une simple petite étude biblique…???
      restez donc, tout comme filacoupélesnoix, dans votre caverne Antillaise et surtout n’en sortez plus jamais, car vous faites peur aux femmes et aux enfants…!!!

      Votre bien dévoué …!!!

    • A Shor L.,
      « l’homosexualité n’est pas une nuisance à autrui »
      Ben, le salut nazi non plus, et pourtant, il est interdit.
      Cherchez donc bien pourquoi la sodomie est quand même une nuisance à l’humanité. Allez, essayez un peu de rentrer dans les raisonnements d’un bon Français.

    • @Georges Parolier
      25 mars 2016 • 12 h 48 min
      ………………
      Je vous avais déjà répondu…
      Ce n’est de la faute à quiconque du retard dans la validation des commentaires mais comme vous aimez à me traduire en faute ne vous gênez pas.

      https://actualitechretienne.wordpress.com/2016/03/16/suisse-un-ado-de-15-ans-envoye-en-therapie-de-conversion/#comment-253811

      Shor L.
      25 mars 2016 • 13 h 59 min

      @Georges Parolier
      24 mars 2016 • 12 h 11 min

      @Shor L … pharisien-évangélique confirmé)
      ………………………….
      Pourquoi cet homophobe ose t-il me traiter de pharisien-évangélique confirmé ?
      Simplement parce qu’il est accoutumé aux jugements fallacieux.

      Vous savez Parolier un homme qui se prétends chrétien et qui confesse que Dieu ne serait pas capable de tirer un homosexuel de son iniquité pour en faire SON serviteur est un homophobe.

      Quel exemple avons nous dans l’Écriture d’un homosexuel que Dieu aurait enlevé dans son iniquité afin de le servir ?
      Je n’en ai pas à vous proposer.
      Cela ne veut pourtant pas dire que vous avez raison car Paul dit ceci :
      1 Timothée 1:
      12 Je rends grâces à celui qui m’a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugé fidèle, en m’établissant dans le ministère,
      13 moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité ;
      14 et la grâce de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et la charité qui est en Jésus-Christ.
      15 C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.
      16 Mais j’ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir en moi le premier toute sa longanimité, pour que je servisse d’exemple à ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle.
      17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles ! Amen !

      Paul force sur le verset 15 en spécifiant qu’il est le premier(le principal, le premier de rang) des pécheurs.
      Si le premier a obtenu, tous les autres peuvent obtenir.

      Vous êtes homophobe mais vous n’avez même pas l’honnêteté de le reconnaitre car confesser que le SANG de Christ n’est pas capable de sauver un homosexuel pour servir Dieu c’est ne même pas connaitre le sens de la Croix ou encore c’est laisser triompher en soit la condamnation d’un homosexuel, en gros c’est se révéler être profondément Homophobe.

      Si pour vous le Sang de Christ n’est pas capable de sanctifier un homosexuel et d’en faire un ministère divin au travers du Rachat et de la Nouveauté de Vie, alors l’homophobie chez vous et pour vous est plus grande que le sang de Christ, plus grande que la Croix, plus grande que le rachat, plus grande que la Miséricorde de Dieu, plus grande que le salut, vous dîtes par là que le Sang de Christ n’est pas suffisant pour pardonner et mener au renouvellement.
      C’est très très très grave !

      Pour vous Dieu ne peut pas pardonner l’homosexualité, c’est ce que cela spécifie.
      Vous vous séduisez vous même Parolier et pas qu’un peu et aurez vous l’intelligence de saisir ce que j’écris ?
      Soit vous ne connaissez pas Dieu, soit vous êtes homophobe, mais comme vous n’ignorez pas la Grâce de Dieu donc vous êtes forcément homophobe.

      Ainsi condamnez le Gay si vous voulez mais selon les Écritures, Dieu vous juge aussi selon la mesure de votre condamnation et ce que vous avez en bouche soit cela vous étouffe (épisode des cailles) ou encore vous le vomissez (le reniement).
      [Pour les impies et les mauvaises langues qui pullulent sur ce forum ce n’est pas ici une malédiction c’est une conclusion logique et spirituelle].

      Je vous laisse à votre conscience si du moins elle existe encore à l’état de chrétien repentant.

    • @Daniel PIGNARD
      26 mars 2016 • 10 h 14 min

      A Shor L.,
      « l’homosexualité n’est pas une nuisance à autrui »
      Ben, le salut nazi non plus, et pourtant, il est interdit.
      Cherchez donc bien pourquoi la sodomie est quand même une nuisance à l’humanité. Allez, essayez un peu de rentrer dans les raisonnements d’un bon Français.
      ……………………………..
      Si pour vous l’homosexualité est semblable au nazisme j’estime que vous avez un sacré problème de discernement et d’appréciation des choses.
      Votre homophobie quoi que pesante ne semble guère vous empêcher de dormir et vous croire chrétien.
      Mais comme dit l’Écriture Proverbes 4:16 Car ils ne dormiraient pas s’ils n’avaient fait le mal, Le sommeil leur serait ravi s’ils n’avaient fait tomber personne ; et encore Matthieu 7:21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

      Cela est aussi justice de Dieu.

    • @Short L

      Au lieu de continuer à palabrer à la manière Antillaise..!!!
      je vous demande encore :
      de me citer le nom d’une seule et unique personne,
      ayant vécu dans une période comprise entre Abraham et le 21ème siècle…!!!
      qui ayant pratiqué régulièrement l’exercice physique de l’homosexualité dans sa jeunesse
      à reçu par la suite un appel de Dieu pour être prophète, apôtre
      ou Serviteur de Dieu dont le ministère est reconnu ???

      « Celui dont les testicules ont été écrasés
      (c’est le symbole de celui qui en fait ne peut pas se reproduire…)
      n’entrera point dans l’assemblée de l’Eternel…)

    • @ Shor L.,

      Commentaire trouvé sur internet concernant ce passage des Ecritures :
      « Celui dont les testicules ont été écrasés
      n’entrera point dans l’assemblée de l’Eternel »

      Aucun homme castré par écrasement des testicules ou ayant le membre viril coupé
      ne pourra entrer dans la congrégation de l’Eternel. ” (Dt 23:1).
      Cette « castration » n’avait pas trait à des tares congénitales ou à un état accidentel
      (voir Lv 21:17-21 ; Dt 25:11, 12).
      Par conséquent, cela concernait sans doute l’émasculation intentionnelle
      à des fins immorales, telle l’homosexualité.
      Il fallait empêcher un tel homme d’entrer dans la congrégation,
      ne pas l’autoriser à s’associer à elle, afin de protéger la pureté de la congrégation.

    • A Shor L.,
      Mon homophobie me laisse dormir tranquille tout comme votre phobie des saluts nazis vous laisse également dormir tranquille.
      En pays chrétiens, l’homophobie est plus que millénaire, et ce ne sont pas des étrangers qui vont nous faire changer ça, cela fait partie des bonnes moeurs que les chrétiens ont conservées.

    • @Shor L.

      Comme beaucoup d’Antillais et comme beaucoup d’Africains :
      vous en faites surtout des tonnes et des tonnes…
      pour au fond et au final :
      ne pas dire vraiment grand-chose de bien concret…!!!
      hors le fait d’envoyer des avalanches et des torrents de versets bibliques
      en faisant laborieusement de multiples et copieux copié/collé
      (comme si à part votre éminente petite personne :
      les autres chrétiens ne connaissaient pas vraiment le contenu des Ecritures Saintes).

      Je ne suis pas le seul à interpréter de la sorte ce passage des Ecritures,
      « « Celui dont les testicules ont été écrasés
      n’entrera point dans l’assemblée de l’Eternel  »
      (c’est le symbole de celui qui en fait ne peut pas se reproduire…)

      et de plus, le témoignage et l’expérience (sur plus de 4000 ans)
      démontrent que lorsque Dieu choisit un Prophète ou un Apôtre,
      il choisit aussi sa future épouse
      et de plus Il fera en sorte que le passé de son Serviteur
      ne soit pas une pierre d’achoppement
      et une réelle cause de chutes pour son peuple.

      Par ailleurs : les conséquences physiques d’un exercice homosexuel
      intense, durant plusieurs années, ne permettent pas à un homme
      d’avoir une vie sexuelle normale avec une femme
      et ce même si cette personne n’est plus par homosexuelle
      après sa conversion et l’appel de Dieu…
      (et ce même également si le Créateur refaisait un anus tout neuf,
      qui n’a plus aucune fuites…)

    • @parolier
      ……………….
      C’est une perte de temps de vous répondre.

    • Dormez PIGNARD, dormez….

    • @Daniel, si seulement la Péchéphobie avait été plus que millénaire nous n’en serions pas encore a débattre inutilement quel pécheur est le plus coupable, faire une fixation sur l’homosexualité comme une des pires tares de l’humanité c’est oublier que sur la croix Dieu a jugé et condamné TOUTE l’humanité déchue de la même manière au travers de la mort propitiatoire du Christ, si donc le remède est le même pour tous c’est que le mal est le même pour tous même si les symptômes sont différents.

    • A Robert M.,
      Si vous faisiez un peu attention à ce que nous dit Paul sur les raisons de la sodomie :
      « ILS NE L’ONT POINT GLORIFIE COMME DIEU. …ILS NE SE SONT PAS SOUCIES DE CONNAITRE DIEU. »
      Les autres péchés ne sont pas forcément de cette gravité puisque Dieu ne les livre pas à l’impureté comme il le fait pour ceux là.
      « puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; » (Ro 1 :21-24)
      « C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature;… Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les

    • Shor a peur de certaines fuites sans doute..!!

    • « ILS NE L’ONT POINT GLORIFIE COMME DIEU. …ILS NE SE SONT PAS SOUCIES DE CONNAITRE DIEU. »

      Vous lisez mal Daniel, ici Paul parle des hommes idolâtres en général qui ne sont pas nécessairement homosexuels par voie de conséquence, l’idolâtrie revêtant bien des formes, celle d’une femme pour certains, celle de l’argent pour d’autre…enfin tout ce que l’on élève au dessus de Dieu.

    • @Georges Parolier
      30 mars 2016 • 17 h 37 min
      ……..
      Explicitez votre pensée svp.

    • @Daniel PIGNARD
      30 mars 2016 • 15 h 58 min
      ………………………………
      Si vous lisez correctement Ro.1:18-32 vous verrez que le texte commence par :

      • v18: La Colère de Dieu.

      • v19-23: Raison de cette Colère de Dieu sur l’humanité

      • v24: Moyen mis en œuvre pour appliquer sa colère : Dieu livre l’humanité à la puissance d’égarement

      • v25-31 : Effets de ce jugement : Immoralité, impureté, jusqu’à la dépravation sexuelle et l’homosexualité

      Ce qui est à comprendre c’est que la colère de Dieu est venue parce que les humains ont rejeté Dieu et parce qu’ils ont rejeté Dieu alors ils ont été livré et parce qu’ils ont été livré, ils sombrent dans le péché et cela va jusqu’à l’homosexualité.

      Donc vous n’y êtes pas du tout, ce n’est pas l’homosexualité qui est la cause car l’homosexualité est l’une des conséquences du jugement de Dieu ou de la colère de Dieu contre l’humanité dont le péché source est le rejet de Dieu.
      En gros l’homosexualité c’est l’une des forme de la manifestation de la Colère de Dieu sur l’humanité. Colère dont la source est le rejet de Dieu.

      Le Péché source : Le rejet de Dieu, refus de le connaitre
      Colère de Dieu : Dieu juge et livre les humains à la puissance d’égarement
      Une des conséquences de ce jugement : l’homosexualité(sachant qu’il y a d’autres iniquités)
      Pour faire simple :
      Le rejet de Dieu est la cause de la montée en puissance de l’immoralité, de la débauche, des péchés sexuelles, de l’homosexualité dans le monde.
      L’homosexualité est l’un des jugements de la Colère de Dieu sur le Monde parce que les hommes ont rejeté Dieu.

      Ro.1
      18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,
      19 car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
      20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,
      21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
      22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ;
      23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
      24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ;
      25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
      26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ;
      27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
      28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,
      29 étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; (1-30) rapporteurs,
      30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents,
      31 (1-30) dépourvus d’intelligence, (1-31) de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.
      32 Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

  9. Drôle de titre quand même… On peut penser ce qu’on veut des mormons et de leur appartenance ou non à Jésus-Christ, mais il ne semblent pas si divisés que çà sur la question puisque unanimes à exclure la bénédiction de l’homosexualité. Un article manifeste de désinformation issu du lobby…pourquoi le relayer ?

  10. — La Bible dit (et nous ferions bien de faire attention à ce qu’elle dit !) :
    Matthieu 21, 40-44 : «Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte. Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux ? C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé.»
    — Et quelle est ce pierre si spéciale ?
    1 Pierre 2, 6-10 : «C’est pourquoi il est dit dans l’Écriture; Voici, je mets en Sion la maîtresse pierre du coin, élue et précieuse ; et celui qui croira en elle, ne sera point confus. Elle est donc honneur à vous qui croyez: mais quant aux rebelles, il est dit ; La pierre que les édifiants ont rejetée, est devenue la maîtresse pierre du coin, une pierre d’achoppement, et une pierre de trébuchement : Lesquels s’heurtent contre la parole, et sont rebelles: à quoi aussi ils ont été destinés. Mais vous êtes la génération élue, la Sacrificature royale, la nation sainte, le peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière: Vous qui autrefois n’étiez point son peuple, mais qui maintenant êtes le peuple de Dieu: vous qui n’aviez point obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde.»
    — Toutes les dénominations que je vois sous le soleil ont été bâties par des hommes, sans consulter Christ au sujet de Son Église. Aussi, ce faisant, elles ont rejeté cette Pierre Angulaire si particulière qu’est Christ et L’ont mise de côté. Leurs noms de dénominations ne portent PAS le Nom de Jésus-Christ qui est «le Nom au-dessus de tout nom» et elles ne peuvent pas le porter car porter Son Nom, c’est renoncer au nôtre !
    — D’ailleurs ça se voit d’une autre manière : comme les fondations de l’Église de Christ qui s’accordent avec cette pierre d’angle sont les apôtres et les prophètes, on constate dans ces dénominations une absence criante de vrais apôtres et de vrais prophètes appelés par Dieu et non par eux-mêmes ni par les hommes. Constatant cette absence,👿 tente bien d’y remédier en en introduisant des faux : c’est pourquoi l’indispensable DISCERNEMENT est de mise et doit plus que jamais s’exercer !
    Le Nom de Jésus-Christ DOIT être l’étendard sous lequel nous agissons et je m’aperçois aussi que bien peu nombreux sont ceux qui arborent ce Nom au-dessus de tout nom ! Pourquoi ?
    — À vous de voir…

    • C’est surtout le signe de la fin d’une société qui annonce et introduit sans le savoir la venue du Fils de Dieu …..et , en cela je suis satisfaite !

    • @Colombe
      ………………….
      Sortez de ce dispentionnalisme pessimiste et sans espérance.

    • @Hervé
      …………………….
      Dieu s’est toujours adapté à ce que proposait l’homme car il est Sagesse, patience, bonté, Amour, Intelligence, Dieu multipliant ses œuvres et transformant le mal en bien….Mes mots sont faibles, recevez le sentiment de l’Esprit…
      Observez Jacob Vs Laban et la Sagesse que Dieu lui(à Jacob) donnait à chaque fois face aux ruses de Laban concernant les brebis.

      Ainsi dans le temps présent Dieu sait parfaitement reconnaitre les siens au sein du système Églisianiste qui loin d’être pour Dieu un frein est pour lui une manière de démontrer sa puissance car il se servira de la folie des hommes pour mener d’autres à sa Sagesse et rien ne l’arrêtera Lui Dieu qui a retirer le juste de la mort et l’a fait assoir à sa droite dans les Cieux.

      Gardons cette vision que Dieu sait ce qu’il fait et que rien n’arrête et n’a arrêté la pierre qui sort sans le secours d’aucune main et qui devient une grande montagne sur toute la terre.
      Cette prophétie est là est accomplie et rien ne peut mettre un terme au règne de Christ.
      Que manque t-il encore ?
      Que Jésus fasse paraître les choses aux yeux de tous mais le royaume, le règne, les trônes tout est déjà là présentement.

      Seigneur ouvre lui les yeux afin qu’il voit !

      Ainsi Hervé, c’est nous encore ici, qui nous écrions avec Foi : Romains 8:38 Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances,39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

    • — Dieu ne s’adapte jamais à nous, Shor L : c’est plutôt nous qui, en naissant selon Sa Volonté, nous adaptons à Lui !
      — Crois-tu qu’Il n’était pas “au courant” pour Jacob et Ésaü ? C’est Lui qui les a fait naître ! Donc, Il était parfaitement conscient du caractère de ces deux hommes !
      — De plus, Il dit bien :
      Genèse 36, 8 : «Ainsi Ésaü habita en la montagne de Séhir: Ésaü est Édom
      Genèse 36, 19 : «Ce sont là les enfants d’Ésaü, qui est Édom ; et ce sont là leurs Ducs.»
      — Et nous savons que les Édomites (les descendants d’Ésaü) étaient parmi les adversaires les plus acharnés d’Israël !
      — Ce passage montre que Dieu Seul décide :
      Romains 9, 10-13 : «Et non seulement cela, mais aussi Rebecca, lorsqu’elle conçut d’un, savoir de notre père Isaac. Car avant que les enfants fussent nés, et qu’ils eussent fait ni bien ni mal, afin que le propos arrêté selon l’élection de Dieu demeurât, non point par les oeuvres, mais par celui qui appelle; Il lui fut dit; Le plus grand sera asservi au moindre : Ainsi qu’il est écrit; J’ai aimé Jacob, et j’ai haï Ésaü.»
      — Donc, Dieu ne s’est pas adapté à l’homme, mais les enfants sont nés selon la Prescience de Dieu ! Tu ferais bien de demander à Dieu Son Avis, Shor L, depuis le temps que je te le répète !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      28 mars 2016 • 14 h 52 min
      …………
      Quand je dis que Dieu s’adapte cela veut dire qu’il s’est fait tout en Christ qui est sorti du ciel, s’est dépouillé de sa hauteur et de sa grandeur pour venir au niveau de l’homme afin de le sauver et lui permettre de le saisir.
      Je dis encore par là que Dieu se met au niveau de l’homme et l’accompagne en son chemin et il intervient selon les besoins, la force, de l’homme.
      Je dis encore par là qu’il change le mal que l’homme fait en bien.
      Quand Adam a péché Dieu a subit le préjudice de la chose et il a cherché au travers de ce qui se proposait à lui la meilleur solution afin de sortir l’homme de sa boue.

      En gros c’est le Dieu qui se fait serviteur de tous, il s’adapte à tous tout en demeurant le Maître et Seigneur.

      /////////

      Ils sont très particulier les textes que tu as cités Hervé.
      S’agissant de l’élection et de la prophétie concernant Esaü et Jacob, la prescience de Dieu à concerné non pas le caractère des deux frères mais le dessein de Dieu qui suscite la foi.
      Si Esaü est devenu ce qu’il était ce n’est pas parce que Dieu avait déjà vu qu’il serait devenu mauvais et qu’il avait déjà choisi Jacob dès le sein de la mère à cause de cela.
      Ce n’est pas cela du tout.
      Dieu voulait bénir Esaü autant qu’il a béni Jacob, à la différence que Dieu a décidé que le plus jeune serait le plus fort et cela en vue de prouver que l’élection ce n’était pas la chair mais l’Esprit.
      Dieu n’avait pas besoin que Esaü vende son droit d’ainesse pour accomplir sa parole.
      Bien au contraire même lorsque Esaü aurait conservé le droit d’ainesse Dieu aurait malgré tout démontré la prophétie de Ge.25:23.
      Esaü perd son droit d’ainesse car il s’est montré profane. Cela n’a rien à voir avec Dieu, Dieu ne voulait même pas que Esaü perde son droit d’ainesse afin de démontrer encore plus la véracité de sa parole donné à Rebecca.
      Tu comprends ?…Je sais ce n’est pas si évident à saisir car la théologie nous a habitué à gober ce qu’elle nous enseigne.

      Sache qu’entre la prophétie de Ge.25:23 et celle de Malachie 1:2 il y a plus d’un millénaire d’écart.
      En Malachie 1:2 quand Dieu dit qu’il a haï Esaü c’est à cause de ses voies et non pas parce que Dieu avait déjà vu que Esaü irait dans de mauvaises voies.
      Et quand il parle de Jacob il en parle avec amour car Jacob est demeuré dans les voies de Dieu, cherchant sa face et sa volonté.

      Je ne suis pas un défenseur de la doctrine de la prédestination, c’est de la bêtise pour moi et en vérité c’est vraiment faire dans la divination car à tout dire : On a toujours le choix !
      Celui de faire le bien ou de faire le mal.
      Donc on ne pouvait pas décréter que Esaü était déjà « méchant  » dès le ventre de sa mère car aucun d’eux n’avait fait ni bien ni mal pour le déclarer et même Dieu ne le pouvait pas.
      Cependant plus d’un millénaire après Dieu a pu se prononcer entre les deux frères non pas par rapport à la prophétie de Ge.25:23 mais à cause des œuvres manifestées par les deux nations.
      Dieu a toujours cherché et le bien de Jacob et le bien d’Esaü mais si Esaü s’est retrouvé dans des emmerdes cela n’a pas été du fait de Dieu mais du fait des choix d’Esaü.

      Quand Paul a cité les deux textes en Ro. il défendait le point de vue de l’élection selon la promesse face à l’élection selon la chair chose que les juifs de l’époque étaient de fervent adeptes car ils aimaient bien se glorifier en la chair et Paul le savait fort bien puisque lui même est juif.

      Je ne sais pas si tu vas saisir la nuance dans les choses mais le texte ne va pas dans le sens que tu lui prêtes.

      Bien à toi !

  11. Les mormons ont un esprit d’égarement avec leur berger illuminé de Joseph Smith. Ils ne seront pas plus lucides que les protestants unis de France.

    • à Shor

      « l’homosexualité n’est pas une nuisance à autrui »

      Non ? C’est tout simplement un crime contre l’humanité, un vrai celui-là, pas seulement contre une partie de l’humanité comme le sont les génocides.

      Avec l’avortement c’est l’arme absolue contre la race humaine.

    • Enfin , il faut relativiser c’est une chose que de tuer un enfant à naître une autre de ne pas procréer du tout. De plus de plus en plus d’homosexuels cherchent a fonder une famille et à avoir des enfants par les moyens que la société et la science permettent (par l’adoption ou les mères porteuses). Beaucoup , femmes et hommes malgré leur tendance ont un fort désir de maternité ou de paternité.

    • @samdesouce
      25 mars 2016 • 10 h 48 min

      Propos de Shor L: « l’homosexualité n’est pas une nuisance à autrui »

      Vos propos :Non ? C’est tout simplement un crime contre l’humanité, un vrai celui-là, pas seulement contre une partie de l’humanité comme le sont les génocides.

      Avec l’avortement c’est l’arme absolue contre la race humaine.
      ………………………..

      Une homophobie bien caractéristique chez vous provenant d’une vision radicale, extrémiste et mortifère.
      Désolé mais je ne reconnais pas Christ dans vos réflexions et c’est à cause d’individus comme vous que les pécheurs de tout genre ne sont pas non plus prêts à venir vers Christ car ils se disent si c’est cela la mentalité en Christ mieux vaut périr dans le monde et garder un minimum de bon sens.

      Votre perception de l’Amour, de la Tolérance et de l’Accueil du prochain est à revoir urgemment.

    • @bouncer
      24 mars 2016 • 19 h 58 min
      ……………
      Les protestants ne sont pas mieux, il suffit de voir comment sur ce forum les homosexuels sont haïs et relégués au rang des déchets de l’humanité par les chrétiens.
      C’est triste à dire mais certains sont venus à Christ avec des bazoukas sur leurs épaules pour tuer des pécheurs.
      Que dira Christ à ces méchants ?
      Il leur enlèvera sa miséricorde.

    • A Shor L.,
      « les homosexuels sont haïs et relégués au rang des déchets de l’humanité par les chrétiens. »

      Aux yeux de l’apôtre Paul aussi, et aux yeux de Dieu aussi.
      « puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; » (Ro 1 :21-24)
      « C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature;… Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. » (Ro 1 :26-31)

    • Attention , la fin du texte que vous accolez plutôt arbitrairement ne parle pas spécifiquement des homosexuels mais des hommes pécheurs en général qui se sont détournés de lui pour sombrer dans l’idolâtrie:

      18La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice DES HOMMES qui retiennent injustement la vérité captive… Ils sont donc inexcusables (les hommes )21puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.…24C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, SELON les convoitises de leurs cœurs;

      L’homosexualité n’étant dans ce texte qu’une des tendances de l’humanité dévoyée que Dieu à livrée a sa propre convoitise,

       » étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde »

      Tous ces péchés ne sont pas attachés spécifiquement à la condition homosexuelle, je connais des tas de gens qui les pratiquent et qui sont parfaitement hétérosexuels.

    • @Daniel PIGNARD
      28 mars 2016 • 10 h 41 min
      ……………..
      Vous savez Daniel il n’est pas bon d’attiser la colère de Dieu sur soi.
      Ne vous faîtes pas ce si grand mal en parlant autant en mal, ceux qui sont reconnus piliers et colonnes dans le temple de Dieu.
      Même s’ils ne sont plus sur terre, ils sont vivants en Christ et Christ leur défenseur peut se lever afin de leur faire justice.

      Soyez béni Daniel, en Jésus-Christ et cessez de jouer avec le feu.

  12. — Je lis presque en tête de cet article :
    „„L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours est une Église chrétienne dite restaurationniste, c’est-à-dire qui prétend avoir restauré le christianisme originel.““
    — Et elle a pour “explication” de la Bible un autre livre, exactement comme les TJ qui ont leur livre de la Watchtower qui est plus important que la Bible et sans lequel ils sont totalement perdus !?… Alors ils n’ont rien compris du christianisme originel qui ne s’appuyait QUE sur les Écritures sans ajout de quoi que ce soit !
    — Vouloir restaurer l’Église de Jésus-Christ, il n’y a que Jésus-Christ qui peut le faire ! Ça signifie RENONCER à tout ce que l’homme y a apporté, “bourrant ses sales pattes” là où il ne fallait pas intervenir !
    —😥 Pffff ! Quelle “pourriture” que l’action de l’homme perverti par le péché dans l’Église Parfaite de Christ…😥 !

    • Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain Hervé.
      Il y a de mauvais les doctrines fallacieuses dans les confessions mais il y a aussi des disciples de Christ dans toutes les confessions.
      Comme vous le savez, le royaume de Dieu n’est pas un ensemble de dénominations mais bien Jésus-Christ Roi régnant dans les cieux sur la terre, dans l’invisible, dans le visible mais les hommes ont créés leurs divisions au sein de ce royaume. Nous nous consolons en disant «Christ mort et ressuscité n’est pas moins annoncé»
      Quoi qu’écrivant ainsi, l’Église est quand même bien là dans ces dénominations comme hors de ces dénominations car c’est le circoncis de cœur marchant en nouveauté de vie, c’est aussi celui qui n’a point «fléchi les genoux devant Baal».

      Bien à toi !

    • — Et ça, il y a longtemps que je suis “au courant”, Shor L ! Ces Disciples de Christ dans les confessions sont justement ceux qui “posent des colles” au “pasteur” en posant des questions très gênantes et qui, du coup, sont très mal considérés ! Ils finissent souvent par sortir des dénominations et n’y remettent plus jamais ne serait-ce qu’un orteil !
      — Ceux qui ne sont pas encore sortis croient que Dieu les appelle à réformer de l’intérieur la dénomination dans laquelle ils sont mais, voyant la Réponse de Dieu tarder, ils se posent des questions. Ils n’ont pas encore compris que Dieu les appelle non à réformer le système de l’intérieur, mais plutôt à EN SORTIR avant qu’Il ne juge ces systèmes et y mette un terme !
      — À ce sujet, je lisais le livre des Actes il y a quelques jours sur ce passage :
      Actes 24, 25 : «Et comme il parlait de la justice, et de la tempérance, et du jugement à venir, Félix tout effrayé répondit; Pour le présent va-t’en, et quand j’aurai la commodité je te rappellerai :»
      — Donc, Paul, prêchant l’Évangile aux gouverneurs romains devant lesquels il paraissait comme prisonnier, n’y allait pas “par quatre chemins” : il a parlé du Jugement de Dieu à venir, ce qui a effrayé le gouverneur Félix !
      — On ferait bien d’en faire autant !

    • @Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ !
      28 mars 2016 • 15 h 05 min
      …….
      Entendu Hervé.
      Bien à toi.

  13. Il est écrit en fin du livre de l’Apocalypse que rien ne doit être ajouté ou retranché. Les mormons sont répréhensibles sur ce point en effet.

    • C’est tout à fait juste, mais catholiques, protestants ou évangéliques n’ont-ils pas eux aussi ajouté et retranché bien des choses à la doctrine et à la pratique des apôtres ? Je ne me sens guère plus proche des catholiques adorateurs de « Marie » que des mormons, ce qui ne m’empêche pas de voir que les uns comme les autres demeurent fidèles aux Ecritures pour s’interdire la bénédiction de l’homosexualité, ce qui n’est pas hélas le cas de tous les protestants…

    • @Yves
      26 mars 2016 • 9 h 57 min
      …………
      En effet !

  14. Un suicide est toujours sujet à tristesse! Mais je pense que rien ni personne ne fera jamais changer Dieu d’opinion, sur le sujet de l’homosexualité. Après, chaque être humain est libre de suivre les préceptes de Dieu ou ceux de la société sans Dieu, mais tout en sachant qu’ils sont diamétralement à l’opposé!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :