Les défis du pentecôtisme en pays musulman (Burkina Faso, Mali)

La progression quasi simultanée de l’islam et du christianisme en Afrique de l’Ouest a bientôt fait de la religion musulmane le nouveau défi des pasteurs pentecôtistes…

…qui multiplient les attaques frontales et les appels à la conversion des musulmans, notamment dans des pays à majorité musulmane comme le Burkina Faso, le Niger et le Mali. A partir de deux enquêtes menées dans la ville de Ouahigouya, au nord du Burkina Faso, et dans la ville de Mopti, au nord du Mali, nous verrons en quoi l’implantation récente de deux églises pentecôtistes permet d’illustrer la violence de la conversion pentecôtiste en pays musulman et comment pasteurs et fidèles tentent d’établir des relations de bonne entente et de tolérance réciproque, notamment en misant sur l’engouement collectif pour le football comme facteur de réconciliation.

  1. L’expansion des pentecôtismes en Afrique s’est traduite dès les commencements par la lutte contre la sorcellerie et l’offensive contre les religions païennes. Mais la progression quasi simultanée de l’islam et du christianisme en Afrique de l’Ouest a bientôt fait de la religion musulmane le nouveau défi des pasteurs pentecôtistes qui multiplient les attaques frontales et les appels à la conversion des musulmans, notamment dans des pays à majorité musulmane comme le Burkina Faso, le Niger et le Mali. A l’image de certains pays comme le Nigeria, dont la partition entre un sud chrétien et un nord musulman se traduit par de réguliers affrontements, d’autres pays comme la Côte-d’Ivoire, divisée depuis l’offensive rebelle de septembre 2002, se radicalisent dans le discours de la menace musulmane, particulièrement dans sa dimension politique. Si, à l’instar de la configuration politique mondiale, l’islam, souvent pris dans sa globalité, semble désigné comme le nouveau diable des chrétiens les plus radicaux, les contextes locaux des pays africains diffèrent pourtant nettement les uns des autres, avec leur histoire propre, traversée par les courants d’un islam multiple (Kane, Triaud, 1998).

LIRE LA SUITE…



Catégories :Islam & Islamisme, L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , , , , , , , ,

27 réponses

  1. Oui , enfin , ne me lynchez pas mais j’ai vu très récemment un reportage sur un pays d’Afrique où là ce sont les musulmans qui tremblent devant les chrétiens qui , là bas , sont aussi violent que certains musulmans extrémistes , alors peut être était ce des catholiques car il y avait un évêque qui allait là où les musulmans était plus ou moins parqués pour donner l’exemple aux autres chrétiens afin qu’ils arrêtent cette barbarie

  2. Je cite :

    Pour Nathalie Luca, l’émergence de l’Église de la Providence dans une société moderne ne permet pas d’attribuer son succès charismatique à une « force de rupture ». Son succès viendrait au contraire d’une « force réconciliatrice » qui « [re]met en contact l’ordre du religieux et l’ordre du social, et valorise leur complémentarité » (1997 : 137). La violence de la conversion pentecôtiste africaine tient pour beaucoup à la perception de cette nouvelle religion par les musulmans eux-mêmes, ajoutée à la radicalité des termes par lesquels les nouveaux convertis manifestent leur prise de distance à l’égard de pratiques que le pentecôtisme condamne sévèrement. Le rôle des pasteurs consiste alors à contenir les risques d’affrontement auxquels peut donner lieu un tel discours, à limiter les actes de violence à l’égard des fidèles – et de lui-même – en instaurant un lieu symboliquement a-religieux, sorte de no man’s land confessionnel, où pourrait se déplacer le conflit : un terrain de football improvisé (car souvent il n’existait pas). Sur ce terrain, nous l’avons vu, c’est une rivalité de puissance qui se donne à voir. C’est donc la victoire du pasteur et de son équipe qui va être à l’origine de ce « charisme de réconciliation » et qui va permettre à tous les acteurs de se retrouver, symboliquement réconciliés, à travers la victoire identitaire d’un match de football.

    *En opposition avec ce type d’action*

    Les croisades mettent l’accent sur les guérisons publiques de malades (paralytiques, non voyants, etc.) « pour témoigner de la puissance des miracles opérés par le Saint Esprit » explique le pasteur Mathieu. La croisade de Mopti, plus particulièrement, fut perçue par les musulmans, et même par les autres Églises, comme une méthode agressive et brusque, mettant l’accent sur l’aspect spectaculaire du rassemblement pour attirer les conversions (guérisons publiques, mise en avant des moyens – matériels et financiers – spectacle musical, prêche public avec équipement sonore, orchestre, parade de voitures et de pasteurs, etc.). Comme l’explique Paul Gifford à propos d’une croisade de Reinhard Bonnke dans la ville de Kano au Nigeria en 1991, pour certains pasteurs, les musulmans ne font l’objet d’aucun ménagement

    *Certes , ce qui transparait de cet article , c’est la sagesse de la rééducation des comportements par le biais du foot qui est un sport d’équipe et qui peut donc être transposé dans l’apprentissage du bien vivre avec des méthodes bibliques.

    Je trouve que c’est une bonne expérience ….mais je garde la souvenance des exactions produites entre les hutus et les tutsis qui avaient été évangélisé à 90 % de la nation et qui se sont entretués !!!!!!!

    *A l’époque les journaux criaient au scandale contre les ADD pour le piètre résultat des changements de comportement et de cœur*.

    • Facile de crier contre les ADD alors que l’Evangile n’est pas une idéologie qui s’impose et la véritable conversion rien moins qu’un miracle, les vieilles rancœurs locales n’ont majoritairement pas été mises à plat à l’échelle nationale et ce ne sont pas des conversions superficielles en masse qui auraient pu y changer grand chose. Quelques uns se sont dressés pourtant courageusement contre leurs congénères pris de folie assassine et ont fait de leur corps un rempart (bien fragile) contre les machettes, et à cause de ceux-là on peut espérer que là ou le péché a abondé la Grâce surabondera un jour vraiment au Rwanda.

    • Robert

      Et oui !!!!

  3. Je ne te lyncherai aucunement, Catherine bien au contraire, personnellement je sais que Dieu se sert de toutes choses pour faire avancer son Royaume coute que coute, Jésus est venu pour faire la lumière dans les ténèbres. Dans sa bienveillance rien ne lui est impossible y compris les lieux il ou n’est point loué ni adoré. Même pour ceux qui reviennent à leurs anciens amours, il laisse une porte ouverte inconditionnellement durant le temps de sa Grâce.

  4. Beaucoup critique « les Assemblées de Dieu » (ADD) et leurs soeurs, la dénomination « des Églises de Dieu », mais ces dénominations ce sont très tôt engagées dans l’effort missionnaire. Des le début de XXe siècle. Dieu a utilisé puissamment ces missionnaires, la preuve par les chiffres : 366.000 Églises implantés dans le monde rien que pour la dénomination des Assemblées de Dieu. Merveilleux travail du Saint-Esprit à travers le monde.

  5. Encore le pentecôtisme ?, je pense qu’il y a uniquement des enfants de Dieu ,des disciples de Jésus Christ ,alors arrêtons ces dénominations qui ne sont pas bibliques .

  6. @josephdekabylie
    La prétendue Troisième Vague vient du faux-prophète W.M Branham, et on lui doit Toronto, et toutes ces contrefaçons diverses qui ont eu tant de succès, d’abord en Amérique, puis dans le reste du monde.
    Branham était si fasciné par l’occultisme qu’il avait fait mettre une pyramide sur sa tombe…
    https://deceptionfree.wordpress.com/tag/william-j-seymour/

  7. A quand le défi pentecôtiste en pays Indonésie, berceau de l’Islam? Sinon, le défi des pentecôtistes reste leur propre pays dont la France car il est très loin d’être à Christ surtout en ce moment. Que Dieu puisse briller partout dans le monde car nous sommes aux temps de la fin!

    • @bouncer
       » Indonésie, berceau de l’Islam »
      Vous faites fort. Et ce n’est pas la première fois. En forçant un peu la marche, vous rattraperez peut-être françois, et, soyons fous, peut-être même amen…

    • Vous vouliez dire premier pays musulman par le nombre de pratiquants sans doute, parce que le berceau c’est toujours l’Arabie.

    • Cette erreur d’appréciation n’enlève en rien que nos yeux sont rivés là où l’Islam ne se développe le plus. Personne ne parle de l’Indonésie. Si les missionnaires en faisaient une priorité, remplis du Saint Esprit, il y aurait probablement d’avantage de musulmans tournés vers Jésus.

    • @bouncer
      « Si les missionnaires en faisaient une priorité, remplis du Saint Esprit, il y aurait probablement d’avantage de musulmans tournés vers Jésus. »
      Le non-sens de votre assertion ne semble guère vous troubler. On ne peut postuler que deux choses : soit les missionnaires sont pleins de l’Esprit, et c’est Lui qui les conduit où Il plaît au Seigneur, et par conséquent peut-être en des lieux que vous trouvez absurdes, soit ils vont à leur guise, et alors, à mon humble avis, ils étaient aussi bien à la maison.
      La triste réalité est que le message de vie n’intéresse pas grand monde. Ce n’est pas nouveau, mais ça s’accentue.

  8. — Perso:-/ , je ne pense pas que les pentecôtistes soient véritablement à l’origine des conversions des islamistes…
    — Il faut bien souligner que l’Islam, tout comme la Foi en Jésus-Christ, viennent toutes les deux d’Abraham qui, faisant preuve d’impatience, a d’abord donné naissance au fils de l’esclave Agar : Ismaël ! Puis, ensuite, à 99 ans, il a donné naissance à Isaac, le fils de la femme libre Sara, l’enfant de la promesse, à qui a été promis une descendance spirituelle qui est Christ !
    — Ces faits rappelés, je constate avec un grand plaisir que ce ne sont pas les “grandes” dénominations qui sont à l’origine des conversions à Christ les plus solides, mais très souvent, des Musulmans isolés, qui se mettent à réfléchir ! Par là même, Dieu répond à la prière d’autres ex-musulmans qui prient avec l’énergie du désespoir, les genoux à terre le plus souvent possible, assaillant le Ciel de leurs demandes pressantes pour la libération de leur famille toute entière !
    — Cherchant à contredire la Bible en lisant le Coran, beaucoup s’aperçoivent alors de rapprochements significatifs entre ces deux livres, bien que, dans le Coran, il y ait une page pour Jésus contre deux pour la Vierge Marie ! Ce faisant, en lisant la Bible pour essayer de la discréditer, ils goûtent alors à la Merveilleuse Grâce de Dieu qui fait fondre les cœurs les plus durs et amène à la repentance qui sauve véritablement !
    — @ Ravfildeferinox : Le message de Vie est toujours le même, c’est la mort de Jésus-Christ à la Croix qui nous donne la Vie ! Mais parfois il est tellement mal représenté par ceux-là même qui l’apportent qu’il reste sans force ! C’est pourquoi Dieu écarte parfois violemment ceux qui pensent apporter le Message de la Croix par la chair ! Il susicte à la place Son Esprit qui accompagne ceux qui tremblent à Sa Parole et qui n’ont aucune confiance en eux-mêmes ! Exemple ? Un musulman qui vient de découvrir le message de la Croix et qui vit tout seul dans son village, tout comme l’ex-démoniaque de Gadara, Dieu va l’utiliser puissamment et interdire à👿 de lui faire du mal ! Au contraire, la graâââaannnnnde dénomination pentecôtiste aura toutes les peines du monde à en convertir un seul par la chair ! N’est-il pas écrit :
    Zacharie 4, 6 : «Alors il reprit et me dit: C’est ici la parole de l’Éternel, qu’il adresse à Zorobabel, disant: Ce n’est point par puissance, ni par force, mais par mon Esprit, a dit l’Éternel des armées.» !?…
    — Alors, je crois qu’il vaut mieux laisser faire Dieu, non !?… Il est bien plus capable que nous de briser le cœur de pierre pour donner un cœur de chair ! Nous devrions plutôt nous repentir de notre inefficacité et de notre propension à laisser pareler notre chair qui DOIT ÊTRE MORTE !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé
      « d’Abraham qui, faisant preuve d’impatience, »
      Soit tu as une bible périmée, soit tu ne comprends rien à ce que tu lis. C’est Sarah qui a envoyé Abraham vers Agar, Abraham croyait à la parole de l’Éternel.
      Je trouve ton ton suffisant et péremptoire de plus en plus imbuvable.

    • — Alors, j’ai fait une “trompaison”😳 ! Donc, c’est Saraï qui a été impatiente ! Ça n’empêche : à cause de ça, Abram a bien été obligé d’attendre 14 longues années de plus pour enfin enfanter Isaac : de 86 ans (naissance d’Ismaël) à 100 ans !
      — De plus, son nom et celui de sa femme ont été changés : Genèse 17, 5 et 15.
      „„Je trouve ton ton suffisant et péremptoire de plus en plus imbuvable.““
      — Je ne t’oblige pas de le boire😆 !

Rétroliens

  1. Les défis du pentecôtisme en pays ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :