Martin Godin a tué par fanatisme religieux

C’est l’interprétation qu’il faisait des préceptes de la Bible qui ont poussé Martin Godin à assassiner ses deux filles, son ex-femme et le nouveau conjoint de celle-ci en février 2014.

C’est ce qui ressort du rapport du coroner Luc Malouin, rendu public aujourd’hui.

Rappelons que le drame était survenu le samedi 1er février 2014. Vers 8 h 45, Martin Godin s’était rendu à Sainte-Croix dans Lotbinière. Avec une carabine de calibre 16, il a atteint mortellement Nancy Samson, 44 ans, et blessé Benoît D’Aigle, 39 ans. Il a ensuite frappé ce dernier au visage avec la crosse de son fusil.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Dérives sectaires, L'Eglise, Religions, Société

Tags:, , , , , , , ,

20 réponses

  1. Ce pauvre monsieur aura une drôle de surprise de l’autre côté du voile, lors du jour du jugement par le Seigneur Jésus, à la vallée de Josaphat…

  2. une véritable rencontre avec Christ amène la vie mais le fanatisme religieux quel qu’il soit amène la mort , tellement terrible

  3. Ce n’est pas parce que l’on fréquente une assemblée évangélique, que l’on a été baptisé que l’on est chrétien, libre et conduit par le Seigneur.
    Maintenant, la version de la colombe est bien traduite en ce qui concerne le sixième commandement: « Tu ne commettras pas de meurtres ». Pour une fois, je serais bien d’accord avec les TJ lorsqu’ils traduisent ce commandement par « tu n’assassinera pas ».
    Sixième commandement

    Voici une analyse du sixième commandement telle que je l’ai réalisée avec l’aide de plusieurs commentaires:

    Ce commandement est le premier qui concerne les lois sociales (E. Munk). Il faut noter, avec cet auteur, que tous ces textes son rédigés de manière négative.
    Le meurtre est l’action de tuer un être humain dans le but de s’approprier son bien, son espace ou même pour des causes philosophiques et religieuses du fait qu’il n’a pas les mêmes convictions ni les mêmes compréhensions.

    V. 13 Tu ne commettras pas un meurtre.
    Il y a plusieurs verbes en hébreu pour dire « tuer, mettre à mort »
     Ratsoha ou Ratsah רצח ;
     Harog הרג ;
     Qatol קתל ;
     Haméth ou hémyth המת ;
     Mothéth מותת.
    Il est évident que chacun de ces termes, tout en étant synonyme des autres, à un sens précis que les autres n’ont pas.
    Frank Michaéli fait remarquer, qu’ici, c’est le verbe ratsah רצח qui est utilisé.
    Voici ce qu’il dit :
    « Ce verbe qui est utilisé ici dans ce commandement est beaucoup moins fréquent que les autres (quarante six fois). Il ne parait pas appartenir primitivement au vocabulaire ouest-sémitique (il signifierait verser le sang innocent(1).
    Ce verbe ne se trouve que pour parler du meurtre avec ou sans préméditation ; il n’apparait jamais pour parler de la peine de mort ni de la mort au cours d’une guerre ou d’une bataille. C’est donc l’assassinat commis sur un ennemi personnel ou parfois l’homicide involontaire, par négligence ou imprudence (Deut. Ch.4 v. 41-43 ; ch.19 v.1-13 ; Nombres ch.35, etc.).
    Le sixième commandement est donc une interdiction de porter atteinte à la vie du prochain, du semblable, d’une manière illégale, ce qui serait une atteinte à la vie communautaire du peuple, alors que, juridiquement, il existait des cas de peine de mort légales et des circonstances historiques où la guerre étaient nécessaires et en accord avec la loi de Dieu. (2)
    Il est possible de mentionner avec E. Munk, que ce commandement a été précédé par un commandement frère : Celui qui verse le sang de l’homme par l’homme, son sang sera versé (Genèse ch.9v.6). Ainsi dès le début, dès la sortie de l’arche, la sanction du meurtrier à été donnée comme loi immuable. Nous pouvons aussi observer que cette loi n’existait pas encore lors du meurtre pratiqué par Qayn.
    Le meurtre peut se pratiquer de plusieurs manières :
     Par la diffamation, par la médisance, par le faux témoignage, par la violence verbale, par la non assistance en cas de péril.
    Il est possible de mettre en avant l’armée qui est entrainée pour tuer. Mais dans ce cas, le commandement qui est mentionné, ici, n’est pas utile. Il existe des enseignements bibliques pour les militaires lorsqu’ils combattent. La Bible, tant l’Ancien que le Nouveau Testament, ne condamne pas le militaire qui tue à la guerre. Il n’existe aucun texte qui oblige le soldat à quitter le métier des armes même dans le Nouveau Testament. Le Centurion Corneille, reste officier dans l’armée romaine après avoir reçu le baptême dans le Saint Esprit. Le Seigneur ne demande pas à l’officier à qui il avait guéri l’esclave de quitter son service au sein de l’armée romaine. Dans l’épitre aux hébreux, nous voyons cette phrase :
    « C’est par la foi que certains furent vaillant à la guerre. »

    Jean Baptiste dit aux soldats (mais cela peut s’appliquer aussi aux policiers). En effet, le soldat est armé mais celui qui est en face de lui l’est aussi,
    « Ne commettez ni extorsion, ni fraude envers personne et contentez vous de votre solde (3) »
    Il s’agit de policiers, les brigands ont des motifs autres que celui de secourir. Il se doit de protéger et ce n’est pas pour rien qu’il est là, armé (Romains ch.13 v.4) Lorsqu’il fait son travail droitement, il est pleinement serviteur de Dieu.

    Le soldat est un homme envoyé pour une cause dont les intérêts sont bien au dessus de lui. La seule chose qui lui est demandé, en tant que chrétien, est de demander à Dieu de le conduire et de lui donner les sentiments et actes qui sont à la gloire du Seigneur.
    En fait la motivation du soldat n’est pas le manque d’amour, ni la colère ni le désir de s’enrichir (4). Quoique la colère et le désire de vengeance peuvent aussi se manifester devant certaines atrocités dont certains de ses amis ont été victimes par des soudards ennemis. Dans ces cas là, seul le Seigneur peut secourir l’âme du soldat chrétien.

    • « En fait la motivation du soldat n’est pas le manque d’amour, ni la colère ni le désir de s’enrichir »

      ça se sont justement les horreurs et la folie de la guerre qui le mettront à l’épreuve, nous ne sommes pas fait pour tuer notre semblable mais parfois il semble que ce soit inéluctable pour endiguer un mal plus grand, reste à savoir si les hommes d’armes le feront sans haine mais par nécessité impérieuse, sans excès mais toujours pour défendre le plus faible, sans être le jouet d’une idéologie trompeuse et saurons désobéir à des ordres iniques.

  4. C’est un moment de folie intense, ça n’a rien à voir avec le fanatisme religieux.
    Il y a des non croyants qui ne supportent pas la rupture conjugale et ils passent aussi à de tels drames.
    Sans doute Martin Godin n’a même jamais donné sa vie à Jésus-Christ ; la preuve !

    • Qu’en savez vous ?? Le fanatisme dans certains milieux évangéliques est effrayant ! Surtout dans le continent Africain !

    • « …. Le fanatisme dans certains milieux évangéliques est effrayant !
      Surtout dans le continent Africain ! »

      Rien ne nous permet de connaître l’origine (géographique)(la nationalité) de Martin Godin.
      Mais comme vous vous entretenez avec les esprits voyants, si ce sont eux qui vous ont
      dévoilé que ce monsieur si violent est Africain, merci pour l’information.
      Conseil d’ami :
      arrêtez de consulter les voyants !
      C’est une abomination grave devant l’Éternel !

  5. Je pensais, avec son nom, que c’était un coup à la Landru…

  6. @ Robert M.

    Vous avez bien vu. Maintenant, il reste à savoir comment soigner et accompagner les soldats qui reviennent de la guerre. En effet, il n’y a pas que le fait de tuer un homme armé en face de soi mais aussi le fait d’avoir vu des camarades mutilés par le camp ennemi, le fait d’avoir dû tuer des hommes et parfois des femmes et des enfants (ainsi, en Indochine, les ennemis envoyaient des enfants bourrés d’explosifs etv leur tiraient dessus lorsqu’ils arrivaient auprès des soldats – les kamikazes pré-islamistes).

    @ Okem
    Pour ce monsieur Godin, vous avez, probablement bien vu. Néanmoins, il est probable, aussi, qu’il aurait dû suivre une bonne cure d’âme avant de se marier. En effet, pourquoi le divorce, n’est-ce pas une question primordiale à se poser?

  7. Pour les ceux qui apprécient les chansons inappropriées et hors sujet de Pulsard♥
    « La Complainte De Mandrin » YVES MONTAND

    Nous étions vingt ou trente
    Brigands dans une bande
    Tous habillés de blanc
    A la mode des, vous m’entendez . . . .
    Tous habillés de blanc
    A la mode des marchands.

    La première volerie
    Que je fis dans ma vie,
    C’est d’avoir goupillé
    La bourse d’un, vous m’entendez. . . .
    C’est d’avoir goupillé
    La bourse d’un curé.

    J’entrais dedans la chambre,
    Mon Dieu, qu’elle était grande !
    J’y trouvais mille écus,
    Je mis la main, vous m’entendez. . . .
    J’y trouvais mille écus,
    Je mis la main dessus.

    J’entrais dedans une autre,
    Mon Dieu, qu’elle était haute !
    De robes et de manteaux,
    J’en chargeais trois, vous m’entendez. . . .
    De robes et de manteaux,
    J’en chargeais trois chariots.

    Je les portais pour vendre,
    A la foire en Hollande.
    J’les vendis bon marché,
    Ils ne m’avaient rien, vous m’entendez. . . .
    J’les vendis bon marché,
    Ils ne m’avaient rien coûté.

    Ces Messieurs de Grenoble,
    Avec leurs longues robes,
    Et leurs bonnets carrés,
    M’eurent bientôt, vous m’entendez. . . .
    Et leurs bonnets carrés,
    M’eurent bientôt jugé.

    Ils m’ont jugé à pendre,
    Ah ! c’est dur à entendre !
    A pendre et étrangler,
    Sur la place du, vous m’entendez. . . .
    A pendre et étrangler,
    Sur la place du marché.

    Monté sur la potence,
    Je regardais la France,
    J’y vis mes compagnons,
    A l’ombre d’un, vous m’entendez. . . .
    J’y vis mes compagnons,
    A l’ombre d’un buisson.

    Compagnons de misère,
    Allez dire à ma mère,
    Qu’elle ne me reverra plus,
    J’suis un enfant, vous m’entendez. . . .
    Qu’elle ne me reverra plus,
    J’suis un enfant perdu.

    • Il vaut mieux entrer dans le vif du sujet pour un débat constructif,
      que de multiplier des vers de poème copiés/collés stériles.
      Pensez-y la prochaine fois ; car ce n’est pas drôle du tout. C’est du temps perdu !

    • @Okem
      « C’est du temps perdu ! »
      Pulsar se prépare pour l’éternité, parce qu’il subodore que c’est long ; autant apprendre à s’occuper…

    • @Fildurasoir

      Je ne sais pas à quoi il se prépare,……..
      Mais il se prépare mal : très olé, olé, c’est une préparation qui s’oriente plutôt vers la fournaise de souffle. C’est aussi l’éternité.
      Et là il n’aura pas une minute pour faire sa danse des poèmes bidons.
      Mieux vaudrait pour lui, qu’il se ressaisisse maintenant, avant qu’il ne soit trop tard …….

    • @Okem
      Ne vous arrêtez pas à quelques impressions glanées de ci de là. Pulsar a eu le temps de peaufiner sa sagesse galactique, avec toutes ses années-lumière.
      Vous n’aimez donc pas l’air frais, pourtant indispensable à la vie ?

    • 😆😆😆 Ben voilà! Tout est dit: Entrer dans le vif, entrer dans le vif du sujet!!!
      Vous en avez de ces expressions Okem, et qui pourraient mettre la pression😉
      Çà frise le licencieux et le libertinage🙂 Qu’est-ce que vous voulez construire avec ça?

      Matthieu 24.1 « Jésus était sorti du Temple et s’en allait, lorsque ses disciples
      s’approchèrent … Amen, je vous le dis : il ne restera pas ici pierre sur pierre ;
      tout sera détruit. … » Même les donneurs de leçons, qui ne connaisse pas leur leçon🙂

      Dieu bénit tout le monde? Pourquoi pas vous et moi aussi? Pleins de bonnes choses♥
      Idem pour toi Fildurasoir! Tu fais bien de me le rappeler; il faut que je me rase!😉
      Le 28 novembre c’est mon anniversaire et je vais recevoir pleins d’embrassades???
      En attendant je « rase » Okem qui me fait ma fête😉 Désolé Okem😦 je me prénomme:
      Christian, Elie et ma fête c’était le 12 novembre! J’espère que vous y penserez en 2016🙂
      Vous êtes encore à temps pour mon anniversaire!😆
      Pour les dons en argent: uniquement en liquide🙂 comme les larmes!😥

    • Georges Clemenceau disait: « Ne craignez jamais de vous faire des ennemis;
      si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait »😆

  8. Le drame aux states reste le port des armes. Si les armes n’étaient pas en libre circulation il y aurait moins de drames. Maintenant, quel est le but de cet article? Nous démontrer qu’il y a des fous dans d’autres religions que l’Islam?

    • Le Canada n’est pas encore un État des Etats-Unis…🙂

    • Je n’étais pas si loin.

    • @bouncer
      « Le drame aux states reste le port des armes. »
      Ah bon, et pourquoi ? Le drame est le cœur mauvais de l’homme, qui n’a pas besoin d’armes sophistiquées pour accomplir le mal, Caïn en étant la démonstration flagrante, qui a dû se contenter d’une grosse pierre pour fracasser le crâne de son frère, ou l’a étranglé à mains nues.
      Tous les amis chrétiens que j’ai aux USA ont des armes y compris de poing en grand nombre, et je n’ai pas remarqué que cela pose le moindre problème à autrui. Encore que plusieurs mennonites n’en aient pas, eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :