Zambie: le président demande à Dieu de « soigner » son pays en crise

Le président zambien Edgar Lungu s’en est remis à Dieu pour « soigner » son pays, lors d’une journée nationale de prière, dimanche, destinée à invoquer l’intervention divine pour résoudre la chute vertigineuse de la monnaie nationale.

« Notre Dieu a entendu nos pleurs. Il nous a pardonné nos péchés et nous sommes sûrs qu’il va soigner notre pays qui fait face à de graves problèmes socio-économiques », a déclaré M. Lungu au parc des expositions de Lusaka devant quelque 5.000 personnes, dont les anciens présidents zambiens Kenneth Kaunda et Rupiah Banda.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , , , ,

21 réponses

  1. Ah si nos gouvernements incitaient à la Prière au lieu de pousser les peuples au mal , par l’athéisme, l’ennemi n’aurait aucune prise sur les hommes……….

    • Êtes-vous donc pour une théocratie ? Le mot « gouvernement » en lui-même a été pollué et corrompu par les hommes. Le gouvernement humain est criblé d’ambitions égoïstes, de fourberies, de stratagèmes, d’autoglorification, du désir de se remplir les poches, de privilèges et d’aubaines. Mais cette raison ne doit pas nous amener à « jeter le bébé avec le bain. »

      Le gouvernement de Dieu est plus que de la bureaucratie; il a affaire avec l’ordre, mais il a également affaire avec les valeurs, le droit, la justice, la sainteté, l’impartialité, la paix, la miséricorde, la compassion et l’amour. Les gouvernements du monde ne connaissent pas ces réalités. Ils sont fondés sur la puissance, le profit personnel et l’ambition, mais le gouvernement de Dieu donne la vie. Quoiqu’il en soit, l’heure n’est plus à la théocratie, puisque le retour du Seigneur est très proche ! Nous ne sommes que pèlerins et voyageurs.

  2. Hum… il y a peut-être des remèdes simples… limoger les hauts responsables pris la main dans le pot de confiture

    http://french.peopledaily.com.cn/n/2015/0108/c96852-8833377.html

    • …Pour commencer, on se souvient du grand ménage institué par Néhémie lorsque le peuple de Dieu revint après un long exil sur sa Terre.

    • Avant de limoger les voleurs « de poules », que le président leur demande d’abord de restituer ce qu’ils ont volé et puis prier Dieu, afin qu’Il leur donne un esprit de repentance. Une fois le péché avoué et délaissé, et alors le pays pourra prier pour qu’Il (Dieu) sanctifie le pays afin que cela ne se reproduise plus.

      La punition divine dans l’A.T.
      Moïse et/ou Josué devaient ordonner la mort du pécheur hors du camp, pour extirper le péché du milieu du peuple.

      Tant que la punition n’est pas sévèrement appliquée, les dé-tourneurs de fonds publics riront aux nez des contribuables et recommenceront impunément. Et ça dans toutes les gouvernances du monde.

    • @Okem
      Il est bien rare, dans l’économie actuelle du monde, que piété aille de pair avec responsabilités nationales. Il est certes souvent avantageux pour un prétendant à une présidence de caresser la tendance majoritaire de son pays, qui peut très bien être christianique ; cela ne représente rien de plus qu’une stratégie électoraliste.
      Le cas du Rwanda en 95 nous renseigne assez, par ailleurs, sur la remarquable capacité d’étripage mutuel de communautés se revendiquant, parfois, hélas, de l’évangile.

  3. « Zambie: le président demande à Dieu de « soigner » son pays en crise »

    Mais il y avait mieux, beaucoup mieux: demander de « guérir » son pays en crise!
    2 Chroniques 7:14 « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et
    cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux,
    je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. »

    2 Rois 13. 18 « Elysée dit encore: Prends les flèches. Et il les prit. Elysée dit au roi
    d’Israël : Frappe contre terre. Et il frappa trois fois, et s’arrêta. 19 L’homme de Dieu
    s’irrita contre lui, et dit : Il fallait frapper cinq ou six fois; alors tu aurais battu les Syriens
    jusqu’à leur extermination; maintenant tu les battras trois fois. »

    Combien de fois avez vous cru bon de frapper les flèches par terre?
    Alors frappez, frappons les flèches de Dieu, contre ses ennemies et de ce fait les nôtres!😉

    Vous voyez Monsieur le Président, c’est tout de même simple🙂 c’est inscrit dans le Livre♥

  4. Ah si notre président pouvait se tourner vers Dieu……l’espoir fait vivre!

    • Sa conversion n ‘ entrainerait pas celle du pays, ce n’est pas l’ empereur Constantin ( dont la conversion etait déjà plus que suspecte).

    • @Robert M
      On peut d’ailleurs se poser à très juste titre de très légitimes questions sur la vision missionnaire du 19ème et les débuts de 20ème, qui visait, en Afrique et dans d’autres contrées considérées comme peuplées de variantes simplifiées de la création divine quant à l’intelligence, à obtenir l’adhésion, voire la conversion, soyons fous, du roi, potentat, ou chef de tribu, puisque en principe la totalité de ses sujets embrassaient automatiquement son choix. Ce qui tendrait, hic et nunc, à poser problème à nos sensibilités occidentales, très jalouses de l’indépendance d’esprit, et des 50 nuances de parpailloterie.

    • La conversion d’un souverain entraînant la conversion de ses sujets, cela s’appelle tout simplement porter des fruits. De même Corneille a entraîné la conversion de ceux qui l’entouraient, de même le geôlier de Philippes a entraîné la conversion de toute sa famille.

    • @D Pignard
      « La conversion d’un souverain entraînant la conversion de ses sujets, cela s’appelle tout simplement porter des fruits. »
      Vous avez un bel avenir dans le jésuitisme, père Pignard, si tant est que vous n’ayez déjà la soutane ad hoc.
      Il sera demandé comptes à chacun individuellement ; les décisions pour se conformer au mouvement dominant, ou se faire bien voir par le chef, ou le souverain puisque vous entrez en transe à toutez allusion à la royauté, seront très logiquement tenues pour sans fondement, et rejetées, à l’évidence : pensez au fils de Scéva ; au même titre que les démons se foutent pas mal des ahuris qui croient qu’on peut se bercer de mots et prononcer des formules, ceux qui n’auront pas reçu le sceau dont parle l’homme de Patmos seront virés manu militari, comme il est écrit.
      Voulez-vous que je vous informe au jour le jour de la température du bain-marie dans lequel glougloute le bitume ? Si vous voulez, j’activerai le foyer, car novembre risque d’être froid, pensez, quinze jours de nuit polaire, comme vous nous l’avez claironné…
      Il faut que vous pensiez à me donner votre adresse, que je n’aie pas à chercher…

    • Pas du tout, on ne se converti pas pour suivre l’ exemple de son Monarque , la véritable conversion est la conséquence d’ une profonde conviction sous l’action de la proclamation ( ou la lecture) de l’ Evangile et du Saint-Esprit. Chez Corneille les gens rassemblés etaient des craignants Dieu issus des gentils et qui s’ attendaient a quelques chose du passage de Pierre parmi eux, l’ Esprit Saint descendit sur tout ceux qui étaient reunis pour attester les propos de l ‘apôtre. Le Geôlier et sa famille accueillirent Paul et Barnabas suite au signe dans la prison, Paul eut largement le temps de leur exposer le message de cette vie, il va de soit que c’est l’ adhesion individuelle de chacun qui fit leur conversion et non l’acceptation du chef de famille seul pour tous, sans quoi le Christianisme ne serait qu’ une religion de plus . Un pays ne devient pas Chretien parce que son souverain a adopté la foi Chrétienne qui est UN ENGAGEMENT PERSONNEL devant Dieu ( relisez Pierre).

    • Ainsi donc, vous soutenez tous deux que la conversion de quelqu’un ne peut en aucun cas entraîner la conversion de son entourage. Mais ou vivez-vous ? Ah dans le midi, là où on vote à gauche toute ! Pauvre de vous !

    • VOUS confondez avec la contagion, comme si la foi était une maladie ou avec l’effet de mode qui fait que les gens influençables se plient aux habitudes des grands pour essayer de leur ressembler.
      La Parole nous incite a imiter la foi de ceux qui nous ont précédés et furent de brillants témoins de l’Evangile mais la conversion réelle est toujours un acte individuel suite à l’écoute de la Parole de Dieu et non le désir de suivre les pas d’un homme en matière de religion fut-il un monarque.
      D’ailleurs les meilleurs témoins de l’Evangile ne se trouvent que rarement dans les palais des rois.

    • NOUS soutenons surtout que la « conversion » des rois ne fait pas celle des peuples, l’exemple Français est des plus parlant , eux qui rejetèrent avec grande violence la monarchie et ses abus et l’Eglise même en finalité de sorte que le pays c’est déchristianisé en moins d’un siècle!

  5. Nous demandons a nos gouvernements de demander a Dieu au nom de notre Seigneur Jésus Christ de diriger nos pays et de les bénir ,amen.

  6. Que Dieu bénisse la Zambie et son président, que les prières de ce peuple soient exaucées.

  7. O’fildespages
    26 octobre 2015 • 19 h 51 min
    « Il est bien rare, dans l’économie actuelle du monde, que piété aille de pair avec responsabilités nationales. Il est certes souvent avantageux pour un prétendant à une présidence de caresser la tendance majoritaire de son pays,… »

    C’est tout à fait cela ; mais prétendre invoquer le Dieu Bon, Juste et Saint, en invitant tout le pays à participer, et tout en protégeant le mal dans le but de maintenir son électorat, ne peut pas être une démarche noble.
    Je pense le but de ce président est de jeter la poudre aux yeux du monde qui l’entoure.
    Mais je peux me tromper sur sa sincérité . …

  8. Pas la peine de se donner la peine de prier Dieu, pour la Zambie ou pour d’autres pays!!!
    Pensez plutôt à prier pour la France, qui à perdu le cap avec un capitaine à la barre, qui
    fait tout barrer de « traviole »! Vite qu’il se barre!:'( Si vous avez bon cœur: Vous pouvez
    l’aider, et le virer, avant que le bateau (France) qui louvoie dangereusement, ne finisse
    par virer de bord et sombrer définitivement!!! Et nous tous avec!😳
    Exemples: Le Point 07/11/2015
    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/laurent-neumann/neumann-couacs-en-serie-du-gouvernement-un-mauvais-revival-07-11-2015-1979979_2449.php?M_BT=711750367327#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Mi-journee%5D-20151107

    « Couacs en série du gouvernement : un mauvais « revival »:
    Cafouillages fiscaux, cafouillage sur Notre-Dame-des-Landes, cafouillage sur le CDD:
    cette semaine rappelle les pires heures du gouvernement Ayrault… Par L. NEUMANN
    François Hollande, Bernard Cazeneuve et Manuel Valls sur le perron de l’Élysée.
    Il était temps que cette semaine s’achève. Semaine noire pour le gouvernement qui a
    débuté sur une série de cafouillages fiscaux du pire effet politique. Un jour, c’est la
    suppression de la demi-part des veuves et des veufs que les crânes d’œuf de Bercy
    oublient d’anticiper. Au grand dam de centaines de milliers de retraités modestes qui ne
    savent toujours pas s’ils doivent payer leur taxe d’habitation et, pour ceux qui ont déjà
    payé, s’ils seront un jour remboursés. Un autre, c’est l’allocation adultes handicapés
    que les mêmes génies créatifs envisagent de raboter, avant de faire marche arrière.
    Et encore a-t-on échappé in extremis à la remise en cause des aides au logement pour
    les étudiants. L’on voudrait souffler sur les braises mal éteintes du ras-le-bol fiscal
    qu’on ne s’y prendrait pas autrement. En trois jours et autant de couacs fiscaux,
    les docteurs « Folamour » du ministère des Finances ont réussi à anéantir le maigre
    avantage politique des baisses d’impôts, votées tout de même pour 12 millions de
    foyers en deux exercices budgétaires. Chapeau, les artistes ! Dommage collatéral inouï

    La semaine s’est poursuivie avec l’incroyable sortie de Ségolène Royal sur l’aéroport de
    Notre-Dame-des-Landes. Un jour, la ministre de l’Écologie, pourtant en voyage
    présidentiel en Corée du Sud, dit son opposition à la reprise des travaux – surtout,
    justifie-t-elle, à moins d’un mois de l’ouverture de la COP21 ; le lendemain, le Premier
    ministre, Manuel Valls, explique dans l’hémicycle qu’ils doivent reprendre au nom du
    respect de l’État de droit et des règles de… la COP21. Pendant 24 heures, on se serait
    cru revenu aux riches heures du gouvernement de Jean-Marc Ayrault quand les ministres coproduisaient à la chaîne un couac par jour, une polémique par semaine, un psychodrame
    politique par mois. Avec ce dommage collatéral inouï, à quelques semaines du premier
    tour des élections régionales : Cécile Duflot, qui plafonne toujours à 2 % dans les sondages, miraculeusement remise en selle. Chapeau, les artistes !

    La semaine se clôt – enfin ! – sur la douloureuse prestation médiatique de la ministre du
    Travail Myriam El Khomry qui se prend les pieds dans le CDD au moment où elle doit
    porter sur les fonts baptismaux une révision du Code du travail que le Premier ministre
    présente comme une « révolution ».😥
    Retour du ras-le-bol fiscal, retour de Cécile Duflot, retour du procès en amateurisme
    de la gauche au pouvoir… Au bowling, on appelle ça un « strike ». Faut-il, dès lors,
    s’étonner que les électeurs aient envie de dégommer les quilles ? (chiche)🙂

    Vous me direz: et le Bon Dieu la dedans? Ben, il se fait des cheveux blancs😡
    C’est normal: vu son grand âge! Si Hollande et son gouvernement ont priés Dieu? (
    Ce dont que je me permets de douter😦 Hollande et Valls doivent continuer!
    De prier bien sûr! Pour notre part: prions et votons bien!😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :