Jean d’Ormesson : « Le grand problème, c’est Dieu »

Populaire dans toutes les générations, il propose chez Robert-Laffont un pavé qui couvre cinquante ans d’histoire, où il est question de Dieu, les Affaires et Nous.

Jean-OrmessonDieu est plusieurs fois présent dans le titre de vos livres. Vous en êtes où avec lui ?

« Nous mourrons tous. Notre vie ici-bas est très peu de chose. Quelques années, et on entre dans une éternité. Le problème est de savoir si cette éternité est vide ou pleine. C’est le problème majeur de l’humanité. Le reste n’est qu’atermoiements avec le confort matériel. Le fond du problème est : qu’est-ce que nous faisons là ? Le grand problème, c’est Dieu. Je suis de ceux qui pensent que Dieu tout seul est une catastrophe. Les hommes sans Dieu, ce n’est pas brillant. Il suffit de regarder les deux exemples que nous avons : Hitler et Staline sont des hommes sans Dieu. »

LIRE LA SUITE…

.

LIRE EGALEMENT : 



Catégories :L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , ,

42 réponses

  1. Dans un avenir proche qu’en sera t-il des philosophes et autres écrivains que vous citez monsieur d’Ormesson  ? Le grand problème n’est pas Dieu mais chacun de nous ! 

    Certes Stendhal s’était enorgueilli d’être encore lu 100 ans après sa mort mais qu’est-ce qu’un siècle ou deux ,face à l’éternité et combien se soucient encore de lui aujourd’hui ! Pour autant croyez qu’en ce moment des millions d’hommes et de femmes cherchent le Seigneur .
    L’éternité est en Dieu…question de foi .

    Amicalement Phil

  2. Bonjour Monsieur Jean d’Ormesson,
    c’est un plaisir de vous compter parmi ces quelques hommes dont on souhaiterait être l’ami.

  3. J’ai écouté avec attention son interview à la télé hier et je souhaite vraiment qu’il rencontre le Seigneur avant son départ , on a l’impression qu’il croit au fond de lui mais que ce serait remettre en cause tout ce en quoi il a cru jusqu’à maintenant

    • Oui vous avez raison @Catherine Bunel , souhaitons lui une rencontre inattendue et inoubliable avec le Seigneur…du style chemin de Damas !

      Amicalement Phil

    • Oui c’est aussi mon impression. Il lui manque peut-être un bon enseignement et c’est là que les choses ce compliquent. Car je ne crois pas que Monsieur d’Ormesson est un homme qui avale n’importe quoi.
      Il en est de même pour tous les « hésitants » qui reste dubitatifs devant la floraison de doctrines et dénominations «  » »chrétiennes » » » parfois irréconciliables.

      Je suis convaincu que si les gens et les chrétiens sincères connaissaient le plan de Dieu dans tous ses détails, nous verrions l’émergence d’une élite d’ouvriers prêts pour la dernière Moisson.

    • Certes @Néo, il lui faut un bon enseignement mais en premier lieu monsieur d’ Ormesson doit être convaincu de pécher .

      Amicalement Phil

  4. Il me rappelle: au sujet de Jean D’Ormesson c’était dans les années 70 (1970 pas 1870)😉
    Jacques Chancel avait interviewé Jean D’Ormesson dans son émission Radioscopie,
    sur l’antenne de France Inter et j’avais été enchanté, par les argumentations de Monsieur
    D’Ormesson! Je lui avais écris et il m’avait répondu, de façon, si je me souvient bien:
    fort civile!

    Ce qui m’avait particulièrement « intéressé » c’était son livre: « Dieu existe, je l’ai rencontré »
    Je précise: j’étais à la boucherie et (quand la viande était prête) j’attendais les clients,
    clientes♥ j’écoutais France Info l’après midi en nettoyant le magasin😡 Je dis ça, c’est
    pour situer le cadre😉 J’avais beaucoup apprécié cette interview ou il disait, comment il
    avait rencontré Dieu!!! Et cela m’avait beaucoup marqué!

    Il faut savoir qu’à ce moment là, je n’étais pas spécialement chrétien et que je lisais
    beaucoup. Pas la Bible, cela c’est plus tard!😦 Pourquoi je vous raconte cela? Surement
    pour me faire plaisir à moi-même, et me rappeler, que j’ai été jeune et que j’ai vieillie😯

    A l’occasion de différentes « Radioscopies » j’ai écrit à Jean-Claude BOURRET, à Louis
    LEPRINCE RINGUET, à Joël de ROSNAY … Qui m’ont offert leurs livres dédicacés avec
    de très aimables courriers d’accompagnement😉 J’ai encore certains livres et lettres!

    Ça m’a fais plaisir de discuter avec vous😦 tenez, même que j’ai cru, « un moment », que
    vous m’écoutiez? Comme nous pouvons devenir stupide, quand nous vieillissons😥

    Une bise, quelque part: un peu chrétienne♥ Bon, je vais manger, bon appétit à vous aussi🙂

    • Dans un repas de famille pour jeter un certain émoi…
      il faut dire « bon appétit »
      sauf à un…!!!
      l’effet est assuré…!!!

    • Mais bien sûr que l’on vous écoute , Pulsar lol😀

    • Si, si ,J’ai été toute ouïe moi 🙂 comme toujours quand je vous lis, mais je ne suis pas très bavarde surement comme beaucoup.
      Car il m’est difficile d’exprimer ce que je ressens par écrit et souvent ça sort comme un couperet , je m’en rend compte, surtout quand ça touche l’amour de Jésus.
      Je vous apprécie beaucoup et j’espère que vous avez passé de très bon moment avec vos enfants et petits enfants sur Bordeaux.
      Ce qui fut aussi le cas pour moi et mon mari . Bise chrétienne🙂

    • je suis toute ouïe😉

    • André Frossard « Dieu existe je l’ai rencontré »! Merci de la rectification Colombe,
      j’étais persuadé que c’était un interview de Jean D’Ormesson, qu’avait fait Jacques
      Chancel dans Radioscopie et qui parlait de ce livre! Je me suis « planté », une fois
      de plus😳 Mais, je reste convaincu d’avoir écrit à Jean D’Ormesson aussi. M’enfin!

      Et puis de gros « poutous » de Toulouse, parfumés de violettes à: Catherine, Lyloo,
      Colombe à leur mari et aussi à Georges et sa compagne et puis tient, aussi à tous
      sur ce « site », sans pouvoir les « citer » tous, à mon grand regret♥ C’est presque 20h
      déjà!😉 Alors bon appétit à TOUS, sauf à un…!!! Pour assurer l’effet…!!! De Georges🙂
      Bonne soirée, et elle sera bonne, grâce à Jésus, mais aussi: grâce à vous♥♥♥ Merci!

    • pulsar gros poutou à vous aussi bien calinou pour faire de beaux rêves .

  5. Les gens ne veulent pas vraiment grandir, ne veulent pas vraiment changer, ne veulent pas vraiment être heureux. Ils vont voir un psychologue ou un psychiatre pour trouver le soulagement, seulement le soulagement. Pas pour guérir vraiment. D’ailleurs, la psychologie n’est pas plus concrète que la spiritualité: rien n’est plus concret que la spiritualité. Lorsqu’il est question de spiritualité, il s’agit de désapprendre, désapprendre presque tout ce que l’on a appris. Avoir la volonté de désapprendre, et d’écouter. La chose la plus difficile au monde est d’écouter, de voir. Nous ne voulons pas voir. Une ouverture, une franchise totale devant la vérité, quelles que soient les conséquences, quel que soit le chemin qu’elle va nous faire prendre, quelle que soit notre ignorance au sujet de ce chemin. Cela s’appelle la foi. Pas la croyance, la foi. Vos croyances vous apportent la sécurité, alors que la foi signifie insécurité. Dans quelle mesure êtes-vous prêt à accueillir ce qui ne vous est pas familier? La première réaction est la peur. Ce n’est pas que nous craignions l’inconnu: on ne peut craindre une chose que l’on ne connaît pas. Personne n’a peur de l’inconnu. Ce que l’on craint est la perte du connu. C’est cela que nous craignons. Je n’ose pas me mettre à réfléchir car je ne saurais plus comment faire pour continuer à fonctionner. La seule tragédie existant dans le monde est l’inconscience. C’est de cette calamité que découle la peur, et c’est de la peur que découle tout le reste. La souffrance prouve que vous avez perdu contact avec la réalité. La souffrance vous est donnée afin que vous ouvriez les yeux sur la vérité, afin que vous puissiez comprendre qu’il y a un mensonge quelque part. Elle est comme ces douleurs physiques qui vous sont données, afin que vous puissiez comprendre qu’une maladie ou un problème physiologique est en vous. La souffrance survient lorsqu’on se heurte à la réalité. Lorsque les illusions se heurtent à la réalité, lorsque les mensonges se heurtent à la réalité, on souffre. En dehors de cela, il n’y a pas de souffrance. Les sentiments négatifs sont en vous, pas dans la réalité. Alors cessez d’essayer de la changer. Vous voulez changer le monde? Pourquoi ne pas commencer par vous changer vous-même? Cessez d’essayer de changer les autres. Nous n’avons pas à changer ce qui nous entoure. Ni les événements, ni les circonstances, ni les contingences, ni les gens ne possèdent le pouvoir de vous blesser ou de vous inquiéter. Plus vous essaierez de les changer, plus vous vous embourberez. Plus vous résistez à une chose, plus vous lui donnez du pouvoir. Lorsque vous essayez de transformer ce qu’est un être ou une chose en ce que vous pensez qu’il ou elle devraient être, vous cessez de comprendre. Les gens qui traversent la vie avec des idées fixes ne se transforment jamais. Ils sont tout simplement inconscients de ce qui se passe. Lorsqu’on est conscient d’une chose, on peut prendre le contrôle sur cette chose. Lorsqu’on n’en est pas conscient, c’est elle qui a le contrôle sur nous. On est toujours l’esclave de ce dont on n’est pas conscient. C’est en en prenant conscience qu’on s’en libère. Elle est toujours là, mais on n’est plus atteint par elle. On n’est plus sous son influence, on n’est plus son esclave. On ne doit rien faire pour être libre, on doit au contraire laisser tomber des choses. Lorsque vous cesserez d’avoir des opinions, vous saurez. C’est alors qu’on se libère. Réussir sa vie, c’est se réveiller. Au fur et à mesure que grandira votre conscience, vous réagirez de moins en moins et agirez de plus en plus. Le bonheur est l’état naturel des petits enfants, à qui le royaume appartient jusqu’à ce qu’ils soient contaminés et souillés par la stupidité de la société et de la culture. Lorsque vous traversez la vie avec des préférences sans autoriser aucune d’entre elles à être la condition de votre bonheur, cela signifie que vous êtes réveillé. Vous vous dirigez vers le bonheur qui consiste en une absence d’illusion, état qui vous permet non pas de voir les choses en fonction de ce que vous êtes mais en fonction de ce qu’elles sont. L’illusion consiste à croire que les événements extérieurs ont le pouvoir de vous blesser et que les gens qui vous entourent ont ce même pouvoir. C’est faux. C’est vous qui leur donnez ce pouvoir. Le seul moyen de changer est de changer votre compréhension des choses. Mais qu’est-ce que cela veut dire? Comment y arriver? J’ai besoin d’entrer en contact avec la réalité. J’ai besoin de m’évader de ma prison, de ma programmation, de mon conditionnement, de mes fausses croyances, de mes fantasmes. Le bonheur est un état libre de toute illusion, un état que l’on obtient en se débarrassant de ses illusions. Vous ne changerez pas si vous vous contentez de changer votre monde extérieur, vous ne changerez pas en changeant de métier, de conjoint, de maison, de gourou ou de religion. Croire cela équivaut à croire que l’on change d’écriture en changeant de crayon. Si vous prenez conscience des barricades que vous élevez sur le chemin de l’amour, de la liberté et du bonheur, celles-ci s’effondreront. Ouvrez la lumière de la conscience et l’obscurité se dissipera. +

    Mon royaume n’est pas de ce monde. Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l’attention – et on ne dira pas: voici, il est ici – ou: voilà, il est là – car voici: le royaume de Dieu est au-dedans de vous. Le Père nous a transférés dans le royaume du Fils de son amour. Il nous a faits Royaume… Si quelqu’un n’est pas engendré d’en haut, il ne peut voir le royaume de Dieu.

    • […] Dieu a fait les hommes droits ; mais ils ont cherché bien des subtilités.😉

    • Chris M
      25 août 2015 • 8 h 34 min

      […] Dieu a fait les hommes droits ; mais ils ont cherché bien des subtilités.

      Dieu a fait des hommes droit (debout) avec des pensées tordus…..Le problème c’est Dieu …..car comment réconcilier le bien avec le mal ????? Grave question d’un homme de lettre qui écrit pour séduire et lui même et les autres sans jamais se poser en vérité devant Dieu .

  6. Je pense que Jean d’Ormesson croit en Dieu mais il ne l’a pas rencontré concrètement .Il est derrière le paravent de la religion catho. Nous savons ce que la religion, les dogmes peuvent faire comme mal . Nous pouvons espérer qu’il rencontrera le Seigneur , c’est un homme sincère. C’est une affaire entre le Seigneur et l’homme . Il est vrai que le monde chrétien a grise mine avec toute ses divisions, toutes ses critiques , tous ces jugements , en homme qui réfléchit c’est difficile. Nous savons que nous vivons l’époque d’apostasie , mais si nous avions la foi comme un grain de sénevé , l’ennemi n’aurait aucune prise!

    Souhaitons lui au crépuscule de sa vie la rencontre avec le Seigneur et prions aussi pour lui.

    • Complètement d’accord avec vous , Eleusis , sommes nous vraiment le sel de la terre , la lumière qui brille dans les ténèbres ? peu probable et nous avons tous une lourde responsabilité par rapport à ça

  7. « Nous mourrons tous. Notre vie ici-bas est très peu de chose. Quelques années, et on entre dans une éternité. Le problème est de savoir si cette éternité est vide ou pleine. »

    Jean d’Ormesson

    Nous mourrons tous. Serait-ce en vain ?
    En une éternité sans fond,
    Jean disparaît, et n’est plus rien.
    Mais si de Dieu, elle est maison,
    Ouverte au pécheur repenti,
    Jean dort, mais son coeur vit.

  8. Dieu existe, je l’ai rencontré ; de J. d’Ormesson ??????

    Moi je l’ai lu, mais d’André Frossard (un voisin que je n’ai jamais rencontré)

    Il y a aussi une version de Raymond Devos (assez diffèrente!)

  9. C’est ici toute la distance entre celui pour qui Dieu demeure un « problème » et celui pour qui Il est définitivement notre salut… Entre les deux, la naissance d’en-Haut, la conversion que je souhaite de tout coeur à ce grand écrivain.

  10. La religion accepte un Dieu sans cause. Pourquoi n’accepterait – t-on pas une matière sans cause?

    • C’est vrai, la mauvaise foi a moins de limites et de scrupules que la vraie!

    • Anti-Religion
      Dans cette hypothèse, la matière aurait évolué vers l’homme doué d’attributs personnels tels que la conscience, l’intelligence, la volonté .…etc…..Question : Comment la matière peut elle produire de telles réalités immatérielles ?…. Je préfère croire en un Dieu sans cause doué d’attributs personnels au départ et créateur des autres êtres personnels–les hommes et les anges – et auteur de la matière.

    • Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui Col 1.17

  11. C’est dommage qu’un tel homme ne connaisse pas Dieu.

  12. « LE GRAND PROBLEME, C’EST DIEU »

    Pas faux, il a créé l’homme à son image, mais il a oublié une chose :
    Celle de le finir, et d’en faire un être parfait….comme lui.

    Pour rencontrer DIEU, il faut juste mourir….

    En fait Dieu nous a fait à son image, et pourtant ; il est dit qu’il n’a jamais eu de commencement, il a toujours existé, impossible de le représenter, car il n’a jamais eu de corps.
    Il est donc lumière.

    Nous sommes créés à son image, et pourtant malgré que nous ayons tous deux yeux, une bouche un nez et deux oreilles ; nous sommes tous différents.

    Comment dans ce cas peut-on être à son image….(chaque être est unique, mais toujours imparfait).

    Alors, est-ce une fois mort, quand notre âme quittant notre corps pour devenir lumière, est-ce à cet instant que la signification « Dieu nous a crée à son image prend tout son sens ?

    A la fin de sa vie Jean, se pose l’ultime question et se dit que le GRAND PROBLEME C’est DIEU.

    Sans doute…Dieu sait tout, voit tout, et malgré cela ; il a créé l’imperfection….l’humain….

    La question est pourquoi ?

    • « Le grand problème c’est Dieu » Pas faux dites-vous @Bluesun , Il a créé l’homme à son image en
      oubliant d’en faire un être parfait comme Lui !

      Comprenez qu’Adam et Eve étaient parfait . C’est le doute semé par le diable qui a rendu pécheur l’homme comme la femme, par ailleurs tous deux responsables de leurs actes ! Dieu déclare la perfection de l’être humain (dans tous les sens du terme) mais la conséquence de nos déchéances vient de notre incapacité à nous soumettre à Sa Loi .

      « Pour rencontrer Dieu il faut mourir…dites-vous, Dieu n’a pas de corps , Il est donc lumière…nous sommes tous différents…. Dans ce cas comment pouvons nous être à l’image de Dieu . »

      Nous ne pouvons voir Dieu que spirituellement au travers de Sa Parole et de Son Fils .Pour autant nous voyons Dieu dans tous ses bienfaits et la perfection de sa création. L’excellent apôtre Paul l’enseigne aux Romains « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages »Romains 1 :20

      Selon la Bible Dieu est Esprit , il faut donc l’adorer en esprit (Jean 4 : 24). Dieu est lumière en contraste avec les ténèbres, n’espérez donc pas la rencontre physique mais croyez que tôt ou tard , d’une manière ou d’une autre, Dieu fait signe . Libre à chacun d’y répondre ou pas .
      « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe,dit le Seigneur, Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apo 3 :20.

      Non, monsieur d’Ormesson n’a pas raison…le problème c’est l’être humain !

      Amicalement Phil

  13. @ Phil

    Adam et Eve étaient parfaits dites-vous ?

    Si Adam et Eve avaient été parfaits, ils n’auraient pas succombé.
    Donc, il y a faille….

    Dieu, ne succombe pas …lui….

    Dieu est partout, et pourtant, on ne cesse de le chercher….

    Sans doute, se cache t-il en nous ?

    Sa création est aussi magnifique, et comment alors ne penser à lui en regardant un magnifique couché de soleil, et comment ne pas s’émervéiller devant un splendide paysage….
    Mais, ne parle t-on pas alors devant tant de beauté, de la main de Dieu ?

    Dieu, est lumière.
    Les humains sur terre, sommes donc tout le contraire, et imparfaits.

    La lumière est en nous, puisque l’âme doit se dégager de notre corps, pour à son tour éclairer les ténèbres.
    Deviendrons alors lumière, et atteindrons alors l’image de DIEU et la perfection.

    Mais avant il faut vivre, et mourir….(là aussi imperfection)

    Dieu, jamais de commencement, ni de fin.

    • Avant la chute Dieu aurait créé imparfaitement l’être humain…croyez-vous vraiment cela @Bluesun ? Aurions nous un Dieu imparfait ???

      Il me semble que toute la création était parfaite au sixième jours et « Dieu considéra tout ce qu’il avait créé ,et trouva cela très bon ! » Genèse 1 : 31.

      Amicalement Phil

  14. Dieu est parfait…

    Dieu sait tout, voit tout, entend tout, et est partout…..il devait alors savoir que l’humain allait succomber.

    Etait-ce alors voulu ?
    En tout cas, il y a une raison….
    Et lui seul sait…..

    • Dieu est parfait…dîtes-vous , on ne peut qu’être d’accord avec cette affirmation !

      Il est donc omnipotent, de sorte que dans la création, rien ne peut échapper à son contrôle et à son autorité !

      « Alors ,était-ce voulu ? » dîtes-vous !
      Vous admettrez l’inutilité de cette question si l’on reconnaît, comme vous le faîtes, l’absolue perfection de Dieu .

      Amicalement Phil

  15. @ Phil

    « Les voies du Seigneur sont impénétrables ! »

    A chacun donc, de cultiver une relation personnelle avec Dieu en Jésus-Christ, par le Saint-Esprit, afin d’être en mesure de discerner les temps et les circonstances, de comprendre que Dieu parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre, et d’être prompt à agir selon sa volonté.

  16. Merci Phil..

    Vous pareillement, soyez béni….

    Ca me fait bizarre, c’est la première fois, que je dis cela à quelqu’un…
    mais en ai-je le droit ?

    Peut-être êtes vous un ecclésiastique ?

  17. Non @Bluesun je ne suis pas ecclésiastique mais le Seigneur nous demande de bénir, même nos ennemis.Pas que je vous considère en ennemi…entendons nous bien !

    Croyez aussi qu’il ne faut pas être un ecclésiastique pour cela. Je ne dis jamais « je vous béni »(aucun homme n’a ce pouvoir) mais soyez béni…autrement dit « que Dieu vous bénisse »  ! c’est une prière que Dieu aime entendre de la part de ses enfants .

    Bien amicalement Phil

  18. Merci Phil, heureuse de votre précision, car effectivement nous ne sommes en rien ennemis.

    Merci aussi pour votre réponse, qui m’éclaire.

    Idem, Bien amicalement Bluesun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :