L’Église protestante en Allemagne s’excuse d’avoir détruit tant d’images religieuses pendant la Réforme

Lors d’une rencontre à Hambourg entre délégations du Patriarcat œcuménique de Constantinople et de l’Église protestante allemande (EKD), l’évêque protestant Petra Bosse-Huber a fait des excuses pour la crise de l’iconoclasme protestant au XVIe siècle.

Eglise-Allemagne-femme-âsteur« L’Église protestante condamne la destruction d’images religieuses. Ces images sont depuis longtemps devenues une expression de la piété protestante. » En prononçant ces deux phrases, Petra Bosse-Huber, évêque de l’Église protestante du Nord (NEK) qui est elle-même membre de l’Église protestante en Allemagne (EKD), a en quelque sorte présenté les excuses de l’Église protestante pour avoir détruit un si grand nombre d’images religieuses pendant la Réforme.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions, Société

Tags:, , , , , ,

42 réponses

  1. Quelli aberration ! Bientôt on va s’excuser d’avoir voulu réformer l’église de l’époque et d’avoir retrouvé la Bible !

  2. De toute façon, ces excuses sont vides de sens ! C’est une erreur d’anachronisme ! On pourrait même faire un procès de sacrilège ou de blasphème à Luther pour avoir placardé les portes de l’église …. Il aurait du les mettre sur Facebook ! …. Tout cela est ridicule ! ….

    • Vous avez un sacré toupet tout de même que de faire semblant d’oublier
      que les Protestants (Luthériens et Calvinistes) ainsi que les Anglicans
      ont massacré, torturé et brûlé sur des bûchers
      des milliers de Catholiques et des milliers d’Anabaptistes;
      et de quel droit les Protestants ont brisé les statues
      et déchiré les images pieuses des Catholiques ?
      Une dénomination religieuse n’a pas à donner des ordres
      ni à se mêler des affaires d’une autre dénomination religieuse.
      Que diriez-vous si les Musulmans se mêlaient des affaires du Christianisme
      et qu’ils nous dictent notre conduite à tenir
      et ce que doit contenir notre doctrine ????????????????

    • L’esprit religieux Annabella, le même qui guide les Djihadistes du moment en leur faisant croire qu’ils servent la cause de la religion pure et doivent faire table rase des « égarements » de la foi dussent t-ils trancher dans le vif des récalcitrants; Nous avons connus huit guerres de religions en Europe entre « chrétiens » qui conduisirent aux mêmes excès qu’en Irak aujourd’hui.

    • @Robert M.
      3 août 2015 • 9 h 03 min
      ________
      Comment donc justifiez vous Israël pour ses génocides sous Moïse et sous Josué etc. ?
      N’ont-ils point fait cela en conformité à leur Dieu ?

      Qu’est ce qui justifierait la « condamnation » les protestants jadis ou les Catholiques jadis alors que les anciens d’Israël ont été jusqu’au génocide ? La loi de l’Amour, mais la Loi Mosaïque enseignait aussi l’Amour du prochain au travers du décalogue…

      Y a t-il une Loi pour Israël dans un droit au génocide et une autre loi pour les autres peuples dans l’interdit de verser le sang, alors que nous n’ignorons pas que la Loi prescrivait à Moïse autant qu’à Josué et David : « Tu ne tueras point ! » ?

      Je suis curieux de voir ce que vous répondrez à ces questions.

    • EN un mot « la dispensation » , n’oubliez pas que le ministère de la Loi (même si celle-ci est bonne)est un ministère de mort (car la chair ne peut s’y soumettre) : dés sa rédaction sur des tables de pierres la Loi fut transgressée , les tables sur lesquelles elle était gravée brisées et trois mille Hébreux passés au fil de l’épée à cause de la corruption à laquelle c’était livrée le peuple;
      Les premiers a en subir le terrible versant tranchant furent donc le peuple à qui elle s’adressait, Israël en tant que Nation choisie fut aussi la main de Dieu qui appliqua sont jugement contre les peuples vivants en Canaan, jugement annoncé par avance à Abraham comme le coup d’arrêt au comble de leur abominations, le même type de jugement qui frappa le monde au temps du Déluge et de Sodome et Gomorrhe à ceci prêt que celui de Canaan fut accompli par la main armée du peuple Elu.
      Mais nous ne sommes plus sous cette dispensation si nous nous prévalons de Christ qui a subit pour nous le châtiment que réclamait la transgression de la Loi une fois pour toutes les fois (la Loi n’est pas abolie mais accomplie au travers de sa mort), c’est par une désobéissance nouvelle que ceux qui était censés porter le message de la réconciliation et du pardon sous le beau Nom de Jésus-Christ ont portés l’épée , le feu et la destruction démontrant par là-même toute la perversion et la folie de la chair qui même exposée au message de la Grâce faites à tous parvient à transformer un message de vie en message de mort.

      Ce n’est pas la Loi de Dieu qui est en cause et encore moins le remède qu’IL dispense pour notre guérison et notre libération de la puissance de la transgression, mais toujours la désobéissance de la chair qui même ayant reçu le message de la Grâce peut être imperméable à ses effets:

      « “C’est pourquoi le royaume des cieux a été fait semblable à un roi qui voulut compter avec ses esclaves. Et quand il eut commencé à compter, on lui en amena un qui lui devait dix mille talents. Et comme il n’avait pas de quoi payer, son seigneur ordonna qu’il fût vendu, lui, et sa femme, et ses enfants, et tout ce qu’il avait; et que le payement fût fait. L’esclave donc, se jetant à ses pieds, lui rendit hommage, disant: Seigneur, use de patience envers moi, et je te payerai tout. Et le seigneur de cet esclave-là, touché de compassion, le relâcha et lui remit la dette. Mais cet esclave, étant sorti, trouva un de ceux qui étaient esclaves avec lui, qui lui devait cent deniers; et l’ayant saisi, il l’étranglait, disant: Paye, si tu dois quelque chose. Celui donc qui était esclave avec lui, se jetant à ses pieds, le supplia, disant: Use de patience envers moi, et je te payerai. Et il ne voulut pas; mais il s’en alla et le jeta en prison jusqu’à ce qu’il eût payé la dette. Or ceux qui étaient esclaves avec lui, voyant ce qui était arrivé, furent extrêmement affligés, et s’en vinrent et déclarèrent à leur seigneur tout ce qui s’était passé. Alors son seigneur, l’ayant appelé auprès de lui, lui dit: Méchant esclave, je t’ai remis toute cette dette, parce que tu m’en as supplié; n’aurais-tu pas dû aussi avoir pitié de celui qui est esclave avec toi, comme moi aussi j’ai eu pitié de toi? Et son seigneur, étant en colère, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qui lui était dû. Ainsi aussi mon Père céleste vous fera, si vous ne pardonnez pas de tout votre cœur, chacun à son frère”.

      IL est notoire que la Parole du Seigneur « quant à l’amour des ennemis » provoque toujours autant de remous même aujourd’hui parce que la chair ne peut l’entendre.
      Catholiques et Protestants quoique porteurs en principe d’un même message d’Amour par l’Evangile sombrèrent assez naturellement dans une opposition féroce qui ensanglanta l’Europe et démontrèrent par là s’il le fallait encore qu’il n’y a vraiment rien de bon en l’homme puisqu’il parvient a faire le mal avec ce qui est bon.

    • Une fois n’étant pas coutume aussi je tiens à vous dire
      que j’apprécie votre remarque pertinente,
      la réponse à votre question sera certainement laborieuse
      et pour certains ce sera sans doute « la langue de bois » qui fera office de réponse.
      C’est un sujet intéressant qui devrait retenir l’attention de Paul de la Rédaction
      sur le thème : « Tu ne tueras point »

    • Nous parvenons à croire d’un côté que Dieu fit périr dans le Déluge toute l’humanité de son temps à l’exception de huit personnes et croire encore qu’IL anéanti Sodome et Gomorrhe en épargnant quatre personnes (enfin trois puisque la femme de Loth eu la mauvaise idée de se retourner pour voir) et encore que sous l’une des coupes de la colère de Dieu versée en Apocalypse un tiers de l’humanité périra, mais nous ne parvenons pas à croire d’un autre côté qu’Israël exerça le même type de jugement (qui n’épargna personne) en Canaan en tant que bras armé de Dieu ce qui avait été clairement annoncé prophétiquement à Abraham plus de 400 ans plus tôt?

      QUE la méthode diffère c’est une chose mais le résultat est le même et pour les mêmes raisons.

    • « 12 Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram, et voici qu’il fut assailli par la terreur et une grande obscurité. 13 L’Eternel dit à Abram: «Sache que *tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera pas à eux. On les réduira en esclavage et on les opprimera pendant 400 ans. 14 Cependant, la nation dont ils seront esclaves, c’est moi-même qui la jugerai[j], et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. 15 Quant à toi, tu iras dans la paix rejoindre tes ancêtres, tu seras enterré après une heureuse vieillesse. 16 Ce n’est qu’à la quatrième génération qu’ils reviendront ici, car la faute des Amoréens n’est pas encore à son comble.»

    • J’entends bien votre argumentation Rober M. et vous en remercie car la réflexion sur le sujet est très ardue et si j’ai posé la question c’est parce que la réponse n’est pas du tout évidente.
      Je ne dis pas par là que je sois convaincu par votre démonstration car elle possède ses faiblesses à cause principalement du caractère immuable de la Loi.

      • Déjà la dispensation à elle seule ne peut justifier la transgression à ce fondamental de la Loi mosaïque : « tu ne tueras point » , car la Loi est bonne et est spirituelle.

      • Ensuite, les jugement du déluge, de Sodome, des plaies d’Egypte, de la mer sur les Égyptiens se sont tous accomplis par Dieu, le peuple n’y a pas participé.
      Dieu SEUL a accompli son Jugement.
      Pourquoi changerait-il face aux ennemis d’Israël suite à leur sortie d’Egypte en livrant leur main au sang ?

      Paul écrivait ceci :
      Romains 2:12 Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi.
      et Jacques ceci :
      Jacques 2:10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.

      D’où les questions :
      Selon les textes (non pas selon vous ou nous), Israël est-il coupable de Péché en agissant ainsi ?
      La réponse est évidente : Oui !

      Pourquoi Dieu ordonne t-il donc à Israël d’agir ainsi alors qu’Il leur a donné une Loi disant « Tu ne tueras point » et les aurait-il mené volontairement à transgresser cette Loi ?
      Nous savons en outre que Dieu ne tente personne.

      Et la Volonté de Dieu se voit bien longtemps après dans la vie de David car Dieu lui dit :
      1 Chroniques 22:
      7 David dit à Salomon : Mon fils, j’avais l’intention de bâtir une maison au nom de l’Eternel, mon Dieu.
      8 Mais la parole de l’Eternel m’a été ainsi adressée : Tu as versé beaucoup de sang, et tu as fait de grandes guerres ; tu ne bâtiras pas une maison à mon nom, car tu as versé devant moi beaucoup de sang sur la terre.

      1 Chroniques 28:3 Mais Dieu m’a dit : Tu ne bâtiras pas une maison à mon nom, car tu es un homme de guerre et tu as versé du sang.

      Cette Parole de Dieu à David montre clairement que Dieu l’avait disqualifié pour la noble tâche de lui bâtir une maison, preuve que Dieu n’était pas contre la Loi et a jugé David selon cette même Loi à cause du « tune tueras point ».

      Alors question :
      Pourquoi Israël a t-il versé tout ce sang en disant que Dieu lui a dit de faire car Dieu lui même impute à David le sang versé ?

    • Vous avez l’art de couper les versets ! Dieu ne disqualifie pas David … Que du contraire … David veut construire une maison à Dieu …. Dieu lui dit … C’est moi, qui vait établir ta maison … Ton trône à jamais …. C’est bien la preuve que Dieu n’a jamais puni , ni juger DAVID ! I SAMUEL 7:16  » TA MAISON ET TON RÈGNE SERONT POUR TOUJOURS ASSURÉS, TON TRÔNE SERA POUR TOUJOURS AFFERMI » ….. Où voyez-vous que DAVID a été rejeté ou puni ?

    • @Viola Eliseo

      Punition de David :

      Mais la parole de l’Eternel m’a été ainsi adressée:
      Tu as versé beaucoup de sang, et tu as fait de grandes guerres;
      tu ne bâtiras pas une maison à mon nom,
      car tu as versé devant moi beaucoup de sang sur la terre.

      1 Chroniques 22:8

      (nul besoin de commentaires…!!!)

    • Israël en tant que peuple élu reçoit des directives pour exécuter le jugement de Dieu sur Canaan, les textes à ce sujet sont très clairs pourtant, de même que Dieu suscitera des Royaumes contre Israël pour juger son infidélité; Tout ceci est prononcé dans Bénédictions et Malédictions:

      28.15 Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage:
      (…)

      28.49 L’Éternel fera partir de loin, des extrémités de la terre, une nation qui fondra sur toi d’un vol d’aigle, une nation dont tu n’entendras point la langue,

      28.50 une nation au visage farouche, et qui n’aura ni respect pour le vieillard ni pitié pour l’enfant.

      28.51 Elle mangera le fruit de tes troupeaux et le fruit de ton sol, jusqu’à ce que tu sois détruit; elle ne te laissera ni blé, ni moût, ni huile, ni portées de ton gros et de ton menu bétail, jusqu’à ce qu’elle t’ait fait périr.

      28.52 Elle t’assiégera dans toutes tes portes, jusqu’à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles sur lesquelles tu auras placé ta confiance dans toute l’étendue de ton pays; elle t’assiégera dans toutes tes portes, dans tout le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

      28.53 Au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi, tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles que l’Éternel, ton Dieu, t’aura donnés.

      28.54 L’homme d’entre vous le plus délicat et le plus habitué à la mollesse aura un oeil sans pitié pour son frère, pour la femme qui repose sur son sein, pour ceux de ses enfants qu’il a épargnés;

      28.55 il ne donnera à aucun d’eux de la chair de ses enfants dont il fait sa nourriture, parce qu’il ne lui reste plus rien au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi dans toutes tes portes.

      28.56 La femme d’entre vous la plus délicate et la plus habituée à la mollesse et par délicatesse n’essayait pas de poser à terre la plante de son pied, aura un oeil sans pitié pour le mari qui repose sur son sein, pour son fils et pour sa fille;

      28.57 elle ne leur donnera rien de l’arrière-faix sorti d’entre ses pieds et des enfants qu’elle mettra au monde, car, manquant de tout, elle en fera secrètement sa nourriture au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi dans tes portes.

      28.58 Si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique toutes les paroles de cette loi, écrites dans ce livre, si tu ne crains pas ce nom glorieux et redoutable de l’Éternel, ton Dieu,

      28.59 l’Éternel te frappera miraculeusement, toi et ta postérité, par des plaies grandes et de longue durée, par des maladies graves et opiniâtres.

      28.60 Il amènera sur toi toutes les maladies d’Égypte, devant lesquelles tu tremblais; et elles s’attacheront à toi.

      28.61 Et même, l’Éternel fera venir sur toi, jusqu’à ce que tu sois détruit, toutes sortes de maladies et de plaies qui ne sont point mentionnées dans le livre de cette loi.

      28.62 Après avoir été aussi nombreux que les étoiles du ciel, vous ne resterez qu’un petit nombre, parce que tu n’auras point obéi à la voix de l’Éternel, ton Dieu.

      28.63 De même que l’Éternel prenait plaisir à vous faire du bien et à vous multiplier, de même l’Éternel prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire; et vous serez arrachés du pays dont tu vas entrer en possession.

      28.64 L’Éternel te dispersera parmi tous les peuples, d’une extrémité de la terre à l’autre; et là, tu serviras d’autres dieux que n’ont connus ni toi, ni tes pères, du bois et de la pierre.

      28.65 Parmi ces nations, tu ne seras pas tranquille, et tu n’auras pas un lieu de repos pour la plante de tes pieds. L’Éternel rendra ton coeur agité, tes yeux languissants, ton âme souffrante.

      28.66 Ta vie sera comme en suspens devant toi, tu trembleras la nuit et le jour, tu douteras de ton existence.

      28.67 Dans l’effroi qui remplira ton coeur et en présence de ce que tes yeux verront, tu diras le matin: Puisse le soir être là! et tu diras le soir: Puisse le matin être là!

      28.68 Et l’Éternel te ramènera sur des navires en Égypte, et tu feras ce chemin dont je t’avais dit: Tu ne le reverras plus! Là, vous vous offrirez en vente à vos ennemis, comme esclaves et comme servantes; et il n’y aura personne pour vous acheter.

      Une analyse pertinente du Rôle D’Israël:

      http://larevuereformee.net/articlerr/n225/la-conquete-de-canaan-un-genocide

    • On m’a toujours appris que comparaison n’est pas raison ! Et ici dans votre comparaison c’est flagrant ! Qu’y a-t-il de commun entre le texte de Deuteronome 28 (malédictions et bénédictions d’Israel – face à l’observance de la Thorah) et le pseudo repentir de cette pasteure ? … Rien !

    • A la lecture des textes et des commentaires je ne puis être d’accord avec cette affirmation « Dieu seul exerce ses jugements », car qu’Il le fasse par le biais des éléments déchainés ou par la main d’Israël ou même celle de l’Empire Babylonien contre son propre peuple c’est bien Dieu qui suscite et exerce son Jugement; Les Hébreux accomplirent la prophétie sanctionnant le comble des abominations des Amoréens, ne pas vouloir mettre sur le même plan le jugement de Sodome et Ghomorre et celui de Canaan n’est pas juste car les termes sont les mêmes, seuls les moyens diffèrent.

    • Pour ce qui est de David, n’oublions pas qu’en dehors des combats pour la défense d’Israël il eut aussi à cause de ses mauvais désirs ou de sa désobéissance le sang du peuple (par le dénombrement) et celui de son compagnon Uri sur la conscience, un sang versé à cause de ses égarements.

      Les Cananéens dont ont sait par le témoignage de la prostituée Rahab qu’ils étaient saisis par la terreur de l’Eternel s’endurcirent alors qu’il leur était loisible de fuir le territoire devant les Hébreux, songez que grâce à la désobéissance de ceux-ci aux portes du pays promis ils avaient bénéficiés d’un sursis de 40 ans (qui correspondaient au temps de l’errance) alors même qu’ils savaient ce qu’i était advenu de l’armée d’Egypte. On peut dire que la patience de Dieu c’était prolongée pour eux à la faveur de la désobéissance d’Israël, le temps pour eux de fuir ou de se soumettre sans combattre, comme nous le savons il n’en a rien été.

      Nous savons aussi que ce ne furent pas les éléments déchainés qui chassèrent les Israelites de la Terre Promise à cause de leur iniquités parvenues à leur comble mais l’Epée de L’Eternel entre les mains des Babyloniens comme il est dit dans les prophéties de Jérémie et d’Ezéchiel.
      C’est bien eux qui furent à leur tour les instruments humains de son jugement et tranchèrent dans la chair du peuple.

    • @Viola, c’est que vous n’avez suivi le fil de la conversation qui a dérivé, je vous le concède, sur la notion de jugement de Dieu et de son application.

  3. Ho c’est scandaleux ………impensable !
    Ils ne savent plus qui ils sont ces pauvres élites protestantes ….Il faut ménager ce corps physique déifié, avec tout ce qui l’habite pour ne pas souffrir .L’influence grec qui nous vient de la psychanalyse …..ET WOUAI 😆

    J’aimerais bien savoir ce qu’en pense Pierre Daniel Martin lui qui criait sur les toits que le renouveau – charismatique(L’interconfessionnalité ) accueillerait Le Messie d’Israël !!!!!

    • « J’aimerais bien savoir ce qu’en pense Pierre Daniel Martin lui qui criait sur les toits que le renouveau – charismatique(L’interconfessionnalité ) accueillerait Le Messie d’Israël !!!!! »

      @ « colombe »

      Le plus simple serait de le lui demander directement, je ai trouvé le lien par lequel vous aurez ses coordonnnées : http://filetdumaitre.com/filet/index.php?option=com_content&view=article&id=12&Itemid=21&lang=fr . Je ne doute pas que vous ayez aussi d’autres petits points à éclaircir avec lui à cette occasion, après tout tout ce que vous nous en avez dit.

      Pour ma part, je ne me demande plus depuis longtemps ce qu’il pourrait y avoir à retenir de tout ce que vous avez vous-même « crié sur les toits » concernant les uns ou les autres.

    • Yves votre infaillibilité à suivre le corpus réformée m’époustoufle ……vous devez certainement avoir des actions dans leurs devises…..y’a pas à dire, vous êtes un fidèle à Babylone , l’Épouse Salomonique .

      http://blogdei.com/la-vigne-de-salomon-et-la-vigne-de-jesus-christ/

    • J’ai surtout l’usage de google pour me faciliter la tâche et vous offrir ainsi de régler vos comptes directement sans nous polluer de vos états d’âmes quant à votre passé dans cette mouvance.

    • Yves
      2 août 2015 • 14 h 44 min

      Mais vous les avez déjà contacté pour vomir votre colère contre mes témoignages

      Ils savent ce que je pense et s’en moque éperdument car voyez- vous celui qui part en campagne pour son projet est complètement persuadé qu’il est dans la vérité , comme le pensait Saül de Tarse qui tuait les chrétiens.

      Ce n’est donc pas ceux qui abusent qu’il faut contacter mais ceux qui se font abuser ….et c’est ce que je fais et j’ai le droit de le faire : liberté de conscience !!!!!

    • « vous les avez déjà contacté pour vomir votre colère contre mes témoignages »

      @ « colombe »

      Vous démontrez de jour en jour combien la vérité vous est indifférente dans vos racontars. Je n’ai évidemment contacté personne pour régler ce qui vous concerne seule, mais çà ne vous gêne manifestement pas de l’écrire. A moins que vous n’en ayez eu je ne sais quelle révélation hallucinatoire …

      Comme vous le dites si bien pour d’autres mais qui ne saurait mieux s’appliquer qu’à vous-même : « celui qui part en campagne pour son projet est complètement persuadé qu’il est dans la vérité , comme le pensait Saül de Tarse qui tuait les chrétiens. » …

    • Yves
      4 août 2015 • 14 h 25 min

      Bon vous ne l’avez pas fait …c’est bien je retire ce que j’ai écrit !

      Ce serait tout de même mieux de ne plus nous chamailler .

    • « je retire ce que l’ai écrit »

      J’en prends acte, c’est un début…

  4. L’ Eglise catholique va-t-elle bientôt s’ excuser d’ avoir détruit tant de vies humaines ( protestantes , en l’ occurence …..) lors de ces périodes troublées ?……voire .

  5.  » l’évêque protestant Petra Bosse-Huber »…

    C’est surtout de sa propre « image » de femme enfreignant ouvertement les instructions apostoliques sur le ministère qu’elle prétend exercer dont elle devrait commencer par se repentir.

  6. Après relecture de l’article cette femme me semble manquer de rigueur intellectuelle sur deux points :

    – Aucune source ne confirme que Calvin a été à l’intiative ou ait incité les évènements iconoclastes en Août 1531 à Genève, et il n’arrive là bas qu’en 1536. Si les réformateurs ont tous condamnés ces représentations en citant les écritures, ils ne sont jamais allé jusque là. Calvin a même élevé la voix contre les destructions de 1562 en France. Il préconisait plutôt de simplement les retirer des églises avec soin. Comme souvent les catholiques ont pondu une version des fait qui les arrangeait et qui a été démentis par les preuves historiques. C’est ce que cette femme semble relayer directement de Wikipedia…

    – La destruction d’oeuvres religieuses concerne des statues, des vitraux, des tableaux propres à la religiosité catholique. La délégation du Patriarcat œcuménique de Constantinople qui rencontrait cette femme représente les orthodoxes qui ont été étrangers à ces faits. A la même époque ils étaient sous la domination musulmanne depuis presque un siècle, ça ne communiquait plus depuis le schisme, les rares échanges avec les luthériens allemands ont tournés courts.

    – Les orthodoxes ne considèrent pas les icones comme des oeuvres d’arts (ce que peinent à comprendre les catholiques) mais comme de réels objets de culte qui servent de porte entre le matériel et le spirituel, vers ce qu’ils représentent, c’est à dire une forme de présence, qu’ils vont embrasser pendant le culte. De même l’art sacré occidental, ne l’est pas pour un orthodoxe qui y verra une innovation et une dérive. Si elle voulait faire dans l’oeucuménisme c’est rapé.

  7. C’est bien de se repentir, personne ne dira le contraire .

    Ne faudrait-t-il pas se repentir des ses propres fautes, plus tôt que d’aller chercher quatre ou cinq siècles avant, ce que les autres ont fait?

    Si c’est le cas, c’est qu’il n’y a pas de pardon ! je comprends mieux alors, ce qui sont mis en « quarantaine » accusés de tous les maux de la terre même de ceux qu’ils ne connaissent pas . Ainsi pour ma part, dit sans passion, j’ai appris des choses à mon sujet que je ne connaissais pas colportées par des serviteurs de Dieu irréprochables…………La nature humaine a des subtilités qui dépassent parfois notre entendement et qui font terriblement souffrir……….;;Alors il nous faut penser: Si nous ne devons pas être malheureux est, que le Seigneur a souffert bien plus …….Penser au moment, pas cinq siècle après !!!!!

  8. Le Christ nous demande de n’appeler personne sur la terre notre père : « N’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. » (Mt 23 :9)
    Ceci veut dire que nous ne portons aucunement les fautes de ceux qui nous ont précédés, et donc nous n’avons pas à nous repentir de fautes que ni nous ni notre père n’ont commises.

    Tous ceux qui ont dérogé à la parole de l’apôtre Paul en tuant ou emprisonnant des personnes pour position religieuse ne sont pas à imiter, qu’ils soient catholiques ou protestants :
    « C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des coeurs. » (1 Cor 4 :5)

    • @Daniel PIGNARD
      3 août 2015 • 10 h 43 min
      Je vous cite partiellement : « et donc nous n’avons pas à nous repentir de fautes que ni nous ni notre père n’ont commises. »
      ____________
      Ah bon, tout Daniel n’est pas DANIEL !

      Lisez ceci, vous paraitrez un peu plus sage.

      DANIEL13:
      2 la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler soixante-dix ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète.
      3 Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre.
      4 Je priai l’Eternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession : Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements !
      5 Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.
      6 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays.
      7 A toi, Seigneur, est la justice, et à nous la confusion de face, en ce jour, aux hommes de Juda, aux habitants de Jérusalem, et à tout Israël, à ceux qui sont près et à ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés à cause des infidélités dont ils se sont rendus coupables envers toi.
      8 Seigneur, à nous la confusion de face, à nos rois, à nos chefs, et à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.
      9 Auprès du Seigneur, notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous avons été rebelles envers lui.
      10 Nous n’avons pas écouté la voix de l’Eternel, notre Dieu, pour suivre ses lois qu’il avait mises devant nous par ses serviteurs, les prophètes.
      11 Tout Israël a transgressé ta loi, et s’est détourné pour ne pas écouter ta voix. Alors se sont répandues sur nous les malédictions et les imprécations qui sont écrites dans la loi de Moïse, serviteur de Dieu, parce que nous avons péché contre Dieu.
      12 Il a accompli les paroles qu’il avait prononcées contre nous et contre nos chefs qui nous ont gouvernés, il a fait venir sur nous une grande calamité, et il n’en est jamais arrivé sous le ciel entier une semblable à celle qui est arrivée à Jérusalem.
      13 Comme cela est écrit dans la loi de Moïse, toute cette calamité est venue sur nous ; et nous n’avons pas imploré l’Eternel, notre Dieu, nous ne nous sommes pas détournés de nos iniquités, nous n’avons pas été attentifs à ta vérité.
      14 L’Eternel a veillé sur cette calamité, et l’a fait venir sur nous ; car l’Eternel, notre Dieu, est juste dans toutes les choses qu’il a faites, mais nous n’avons pas écouté sa voix.
      15 Et maintenant, Seigneur, notre Dieu, toi qui as fait sortir ton peuple du pays d’Egypte par ta main puissante, et qui t’es fait un nom comme il l’est aujourd’hui, nous avons péché, nous avons commis l’iniquité.
      16 Seigneur, selon ta grande miséricorde, que ta colère et ta fureur se détournent de ta ville de Jérusalem, de ta montagne sainte ; car, à cause de nos péchés et des iniquités de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont en opprobre à tous ceux qui nous entourent.
      17 Maintenant donc, ô notre Dieu, écoute la prière et les supplications de ton serviteur, et, pour l’amour du Seigneur, fais briller ta face sur ton sanctuaire dévasté !
      18 Mon Dieu, prête l’oreille et écoute ! ouvre les yeux et regarde nos ruines, regarde la ville sur laquelle ton nom est invoqué ! Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de tes grandes compassions.
      19 Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu ! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple.
      20 Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché de mon peuple d’Israël, et je présentais mes supplications à l’Eternel, mon Dieu, en faveur de la sainte montagne de mon Dieu ;
      21 je parlais encore dans ma prière, quand l’homme, Gabriel, que j’avais vu précédemment dans une vision, s’approcha de moi d’un vol rapide, au moment de l’offrande du soir.
      22 Il m’instruisit, et s’entretint avec moi. Il me dit : Daniel, je suis venu maintenant pour ouvrir ton intelligence.
      23 Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer ; car tu es un bien-aimé.

    • Contrairement à ce que peut prétendre votre interlocuteur (appelé SHOR . L. ) …. Si Daniel (biblique) demande pardon c’est qu’il pouvait s’identifier à ces pères (spirituels) ……. Mais dans le cas présent ….. Une femme pasteur du XXI°siecle … … Elle n’a rien avoir avec les idées morales, éthiques, spirituelles des réformateurs du XVI° siecle ! Cette femme pasteur est le résultat de la modernité, mais nullement de l’esprit de la Réforme ! … Si elle est pasteur … C’est tant mieux pour elle (je ne suis pas contre … Si son église l’accepte … Ok) …. Mais elle ne peut pas prendre la parole en lieu et place des réformateurs …. ils se retourneraient dans leurs tombes … Les pauvres ! …… Et puis les réformateurs ( meme s’ils ont fait un travail exemplaire et courageux pour leur époque) … Ils restent des hommes imparfaits comme nous tous.

    • A Shor L.
      Désolé, mais si Luther a fait des fautes ou si le pape a fait des fautes, je n’ai pas à m’en repentir mais simplement à éviter de faire de même. Libre à vous de le faire, mais vous allez avoir un sacré boulot : Si vous êtes Français de France, les fautes de la révocation de l’Edit de Nantes, des massacres de la Révolution, du gouvernement de Vichy, des lois liberticides, de la non application de la Constitution actuelle, de Valls qui agit contre les chrétiens, du mariage homo, etc… Et si vous n’êtes pas français de France, vous en trouverez d’autres, ça ne manque pas.

      Quant au texte de Daniel que vous citez, effectivement Daniel était dans la calamité promise par Dieu quand le peuple s’éloigne de ses commandements, il y avait donc un sérieux besoin de repentance du peuple, mais nous ne sommes plus dans la calamité des guerres de religion, nous sommes actuellement dans les calamités de l’aboutissement de la démocratie sans le livre, c’est-à-dire l’application de lois anti naturelles telles que mariage homo, destruction de la famille un papa, une maman et des enfants, destruction de la science par la théorie de l’évolution et du réchauffement climatique par la faute de l’homme, destruction de la vie par l’euthanasie, destruction de la nation par l’immigration massive d’étrangers hostiles à la chrétienté, etc…
      Mais de tout cela, nous ne sommes pas coupables si nous le refusons. Ceux qui sont coupables sont tous ceux qui à leur niveau ne s’élèvent pas contre ces destructions.

  9. Après : « retour vers le futur  » , nouvelle production : « retour vers le passé  »😀

  10. @Shor L.
    3 août 2015 • 22 h 42 min

    …………………….

    Lisez ceci, vous paraitrez un peu plus sage.

    DANIEL13:

    ICI ===> C’EST ==> DANIEL 9 …cad (CHAPITRE NEUF) , ~~~> [ au lieu de 13 . petit détail ]

    2 la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler soixante-dix ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :