Le protestantisme : un christianisme élitiste ?

C’est l’un des débats qui sera proposé lors de la 5e édition des Etats généraux du christianisme organisés par La Vie à Strasbourg les 2, 3 et 4 octobre 2015.

Pistes de réflexion avec Nathalie Leenhardt, rédactrice en chef de l’hebdomadaire protestant Réforme, et Caroline Bretones, pasteure au temple du Marais, qui participeront au débat.

Que vous évoque cette question liant protestantisme et élitisme ?

Nathalie Leenhardt : D’abord que c’est un cliché ! Mais comme c’est souvent le cas pour les clichés, c’est à la fois vrai et faux. Cela tient au fait qu’il n’y a pas un seul mais des protestantismes aux traditions et aux visages différents. Si vous vous rendez au culte d’une paroisse parisienne, la population sera d’un milieu social plutôt élevé. Cela peut effectivement donner l’impression d’un élitisme sociologique. Mais si vous allez en banlieue où sont implantés de nombreuses églises évangéliques ou bien dans des régions traditionnellement protestantes comme les Cévennes ou la Drôme, c’est tout autre chose. Les fidèles sont issus de l’immigration, appartiennent à des milieux moins favorisés ou ruraux.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , ,

83 réponses

  1. Ce soir le pasteur de l’église réformée unie vient diner .Ce jeune pasteur de 32 ans est dépité car il est contre la décision prise pour les mariages gays .

    Que Dieu nous donner des clefs pour aider ces jeunes pasteurs qui se sentent trahiS et trompés par les aînés .

    • J’espère que vous allez lui parler de ce qui va se passer en novembre 2015. ça lui redonnerait de l’espoir !

    • @colombe
      Il n’a qu’a relire le livre des Juges, et méditer sur la prise de position de Gédéon vis-à-vis d’une hiérarchie foireuse, en l’occurrence son père. La solution est très simple, soit se fédérer entre sola scripturistes, faire sécession, en informant les fidèles des raisons de cette prise de position, et perpétuer la Réforme traditionnelle, soit en sortir, purement et simplement, en la considérant comme caduque.

    • Daniel Pignard

      Extrémiste comme d’ab !

      Filoxera

      soit blanc soit noir …….

      J’ai été conduite à l’encourager à se positionner contre la mouvance apostate à l’intérieur du corps … pour être une voix prophétique auprès des siens .

      Je vous signale que les prophètes ne vivent pas hors du corps mais au milieux du corps pour dénoncer ce qui déplait au Seigneur …..Jérémie qui avait prophétiser au peuple la captivité bien avant qu’elle soit effective ….est parti avec le peuple en captivité.
      Il ne c’est pas dérobé à son appel de se tenir au milieu du peuple apostate pour être la voix de Dieu qui indique où sont les problèmes et ce qu’il faut faire pour revenir vers l’Éternel .

      Dieu la touché au niveau de l’oreille pour l’écoute de Dieu , il s’est passer quelque chose, je suis ravie !
      Je vais donc le porter dans la prière pour que Dieu lui parle pour diriger sa vie et son avenir .

    • @jeremiette
      La Réforme est une des Fifty shades of grey du catholicisme, et rien de plus : elle s’est arrêtée au milieu du gay.
      Il n’y a rien à garder d’une organisation cléricale, et si les fidèles lisaient effectivement leur Bible en la comprenant, il y a beau temps qu’ils auraient décampé.
      Prenez garde qu’à vous auto-décerner des brevets de sainteté, contredite par vos écrits, et des satisfecits continuels, il ne vous arrive ce que le Seigneur Lui-même a annoncé, sur ceux qui se trouveront rétrogradés, voire écartés, malgré leur excellente opinion d’eux-mêmes.

    • Ce que vous appelez « mouvance apostate » dans le corps de cette « EPUdF » c’est, d’après leur synode, 95 % du corps… A ce stade-là il ne s’agit plus d’une tumeur maligne qu’il suffirait de contrer pour la réduire mais du triomphe d’une imposture qui ne peut conduire qu’ à s’en séparer, et les pasteurs fidèles à en montrer le chemin – pas moins que Luther en son temps devant son constat de l’imposture romaine.

      La fidélité à la « Réforme » n’est certainement pas en effet dans la compromission avec l’apostasie manifeste. Mais cela vaut aussi pour toutes les autres dénominations évangéliques dont je n’ai guère entendu qu’elle tenaient à se distinguer désormais clairement et publiquement de ce faux-protestantisme apostat pour en revendiquer le « vrai ». Est-ce qu’au fond l’ambiguïté de demeurer vaguement associé à ce protestantisme de la « haute société » approuvée des pouvoirs leur plairait finalement davantage que la plus simple fidélité à l’Ecriture qu’ils proclament pourtant tous en principe ?

    • Filoxera
      30 juillet 2015 • 6 h 42 min

      C’est dans le cadre des églises réformées que je me suis convertie et y ai reçu le don du St Esprit avec les charismes .

      Autant vous dire que Dieu fait ce qu’il veut et souvent vient la où nous ne l’attendons pas . Il est miséricorde et plus la terre est sèche et plus son envie d’arroser est intense, car il aime la créature qu’il a créée .

      Que devons-nous faire nous qui savons par expérience que sans son Saint Esprit nous ne pouvons rien faire ?

      De sa miséricorde il faut nous revêtir, pour rester sentinelle auprès des plus jeunes désemparés . Ils ont besoin de pères et de mères spirituels pour traverser la vallée de Baca ; J’ai choisi d’en être et de tenir ma porte ouverte avec l’aide du Seigneur .

      Psaume 84

      …5Heureux ceux qui placent en toi leur appui! Ils trouvent dans leur coeur des chemins tout tracés.

      6Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions.

      7Leur force augmente pendant la marche, Et ils se présentent devant Dieu à Sion.…

    • @calvinette
      « De sa miséricorde il faut nous revêtir, pour rester sentinelle auprès des plus jeunes désemparés . Ils ont besoin de pères et de mères spirituels pour traverser la vallée de Baca »
      Le ridicule de ce que vous écrivez ne vous frappe pas ? Un responsable spirituel, pasteur d’une assemblée, a besoin de popa-moman ? Il ne s’appuie donc pas sur Celui qui ne chancelle jamais, pas plus que sur la parole transmise par les prophètes et les apôtres pour l’édification des saints ? Mais alors, que fait-il à son poste ? C’est un usurpateur, qu’il faut dénoncer et chasser séance tenante.
      Mais le fond de la question est que cela vous donne un rôle, et ça, vous ne le lâcheriez pour rien au monde, pas vrai ?

    • @ Daniel Pignard: Que va-t-il se passer en novembre?

      @ Filoxera: Les « pas assez loin » sont le propre de tous les gourous avides de fonder des sectes; La réforme protestante a affirmé le sola fide, article capital, donc elle est assez chrétienne pour que tout chrétien s’y rallie.

    • @Bucer
      « donc elle est assez chrétienne pour que tout chrétien s’y rallie »
      N’ayant vu nulle part dans les Écritures que les ministères existassent autrement que par la désignation expresse du Saint Esprit, attestée et cautionnée par les anciens, j’ai beaucoup de mal à reconnaître en une faction qui croit à la formation théologique comme capable d’insuffler le souffle de l’esprit de Dieu, la digne héritière de la grande nuée de témoins qui, étrangement, avaient été appelés tout autrement, eux, et attestaient de la réalité de leur appel par leurs actes, comme Hébreux nous l’énumère à l’envi.
      Quant aux lamentables circonvolutions actuelles, où les uns, du clan des modernistes, ne voient pas en quoi l’homosexualité pourrait poser un quelconque problème, ni dans l’assemblée, ni en chaire, car il est manifeste que l’Éternel ne pouvait pas rester indéfiniment vieux-jeu et ronchon, et ceux qui, tortillant du croupion, et sachant parfaitement le jugement de l’Ecriture, mais se demandant de quoi leur ordinaire se composera, adoptent la position ambigüe de Boucomont, dont on peut subodorer qu’il ne veut pas faire fuir sa maigre clientèle, il n’y a pas grand ragoût idéologique ni théologique dans les diverses positions, qui reflètent principalement un triste esprit de compromis.
      Il n’y a guère de débats dans l’évangile, des affirmations normatives et des injonctions, en revanche, dont la célèbre main à couper, nonobstant que l’œil à crever.

    • Filaplomb ou fil de fer barbelé ou fil de fer torsadé
      Voici des données que je ne lis presque jamais sur ce site:
      A l’époque apostolique, les croyants lisaient presque tous le grec. Une bonne majorité était des juifs, des prosélytes et des craignant-Dieu. Tous connaissaient les Écritures. La Bible de l’époque, la Septante, avait beaucoup plus de livres que nous en avons, m^me que les catholiques en ont. Les textes que nous disons apocryphes de l’Ancien Testament étaient utilisés (ainsi le livre d’Hénoch). Je puis affirmer cela du fait que j’ai lu l’Épître de Clément de Rome aux Corinthiens, livre qui fait mention de nombreux ouvrages que nous nommons apocryphes. Cet ouvrage est le plus ancien écrit du christianisme à part les épîtres de Paul et qui daterait du premier siècle.
      Maintenant, c’est le Saint Esprit qui donne les dons et les ministères. En ce qui concerne les anciens, dans l’Eglise apostolique, ils connaissaient bien les écritures, chose qui vraiment négative des pseudos anciens d’Eglises actuelles. Maintenant, il y a beaucoup plus de femmes qui étudient la Bible que d’hommes dans les Eglises. Ainsi il ne faut pas s’étonner que le Seigneur donne des dons et des ministères à des femmes.
      Je puis dire que lorsque je travaillais, durant les trajets j’étudiais la Bible au moyen de commentaires, je me suis initié à l’hébreu et au grec. Mais combien d’hommes, appelés anciens, en ont fait autant? Je vois des hommes, dans des églises, qui sont désignés comme anciens mais qui sont incapable de prier pour les malades, pour se déplacer chez eux et pour réfuter les fausses doctrines. J’ai eu un ami et frère en Christ à qui le pseudo pasteur a refusé le statut d’ancien du fait qu’il avait divorcé bien avant sa conversion. Mais le Seigneur a utilisé se frère pour guérir des malades, délivrer des possédés. Le saigneur a même donné des visions et des songes à ce frère alors que le pseudo pasteur ne connaissait rien dans ce domaine. Ainsi, qui était vraiment un ancien dans cette assemblée? Le pseudo pasteur? les pseudos anciens? ou ce frère? Le Seigneur a utilisé ce frère pour ramener un moribond à la vie dans un hôpital. Qui donc était le véritable ancien?

    • @ Filoxera: oui, mais, justement, la « réforme protestante » ne consiste pas dans l’apostasie des modernistes et les cavillations des athéestants.

    • Concernant les statistiques du vote de l’EPUdF à propos de la bénédiction des couples homosexuels, il faut avoir conscience que les 94 voix « pour » (sur 105 présents) exprimées au Synode de Sète ne représentent même pas 20 % de l’ensemble des électeurs potentiels de l’EPUdF (environ 500 sur le territoire français) Ce qui veut dire que 75 % ne sont pas venus à ce Synode assez excentré, ne voulant par générer des frais dans cette période de crise et ne s’attendant pas à ce que ce sujet y soit voté, car plusieurs avaient demandés un moratoire sur ce sujet polémique). L’EPUdF ne représentant que la moité des voix consultatives de la Fédération Protestante de France (FPF), on peut donc en conclure que ce vote ne représente en fait que 10 % des voix totales de la Fédération. On est bien loin de l’écrasante majorité dont les médias nous ont rebattu les oreilles ! On voit bien que tout dépend avec quelle crédulité on écoute ces organes chargés de nous (dés)informer…

    • @Jean-Luc B
      Où voulez-vous en venir exactement, avec vos serpentages ? Que ce vote était, somme toute, anodin ? Ou que c’est en fait un coup de Trafalgar et une forme de trahison d’une faction, ayant habilement manœuvré pour parvenir indéniablement à un quorum écrasant, sauf votre respect, et qui, en l’état, ne peut amener qu’un schisme et une sécession de tous ceux que cette compromission abjecte scandalise ? Et, en tout cas, de manière probable, une grande confusion chez ceux qui fréquentant ordinairement ces assemblées.

    • Serpentages ? On voit l’intention derrière l’invention du mot.

      Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, il s’agit d’une mise en perspective réelle des chiffres concernant le vote, car un intervenant parlait de «95 % du corps», ce qui n’est pas la vérité . Si tu arrives à voir des louvoiements là dedans, c’est que l’objectivité mathématique ne doit pas faire partie de tes valeurs…

      Comme je l’ai mis en gras, l’effet d’annonce de ce vote ne correspond tout simplement pas à la réalité des faits et on est effectivement en droit de soupçonner une tentative de manipulation médiatique. Il n’empêche (et ceci explique cela) que la FPF actuelle est très éloignée des critères de sélection qui existaient dans la première Église concernant les prises de responsabilité au sein du groupe. Du temps des apôtres il fallait impérativement être «rempli de sagesse et d’Esprit Saint» pour distribuer simplement aux tables. Aujourd’hui, même un incrédule revêtu de son diplôme de théologie peut se retrouver à une place de responsabilité dans ce genre de fédération Et on voit où mène la baisse des exigences… Mais rassure-toi, ce n’est guère mieux dans les autres fédérations et regroupements d’églises qui composent le PEF (Paysage Évangélique Français), et la conformité au monde va encore s’y accentuer car ce terrain miné est trop éloigné du modèle Néotestamentaire pour permettre d’y combattre efficacement pour la sainteté et la justice…

      Pour mémoire, le vote concernant la prétendue «mère de dieu» au concile d’Éphèse en 431 s’est déroulé avec le même genre de magouilles, puisque les «pour» n’avaient pas attendus l’arrivée des «contre» pour clôturer le vote. Mêmes causes, mêmes effets ?… De toute manières, dans l’Écriture les votes utiles ne servent qu’à désigner les anciens et les diacres, mais jamais à définir la vérité ou la façon de la pratiquer, car la vérité ne dépend heureusement pas de la majorité des votants ! Comme le faisait remarquer un humoriste célèbre, si le suffrage populaire permettait vraiment de faire progresser la justice, ça fait longtemps qu’il serait interdit…

      N’est-ce pas par des votes de «croyants» que s’est décidé la crucifixion de notre Seigneur et la lapidation d’Étienne le premier martyre ? Il n’y a rien de nouveau sous la soleil…

    • Filaplomb
      30 juillet 2015 • 20 h 17 min

      @calvinette

      «  » »
      Un responsable spirituel, pasteur d’une assemblée, a besoin de popa-moman ? Il ne s’appuie donc pas sur Celui qui ne chancelle jamais, pas plus que sur la parole transmise par les prophètes et les apôtres pour l’édification des saints ? Mais alors, que fait-il à son poste ? C’est un usurpateur, qu’il faut dénoncer et chasser séance tenante.
      Mais le fond de la question est que cela vous donne un rôle, et ça, vous ne le lâcheriez pour rien au monde, pas vrai ? » » » »

      Nous avons quitté l’ERFU et certains réformés y compris des responsables , viennent vers nous pour partager leur désarroi…..et nous devrions leur tourner le dos Philippe, mais vous avez besoin de vous convertir pour apprendre à chérir les âmes en détresses?

      Un jeune pasteur de 34 ans à besoin d’aide pour discerner comment avancer, étant lui même contre cette prise de position de l’ERFU, imposé par 10% de réformés et nous lui tournerions le dos alors qu’il se débat !!!!
      S’il sort il n’a plus de travail et pas de chômage, car contrairement à ce que nous avait dit un pasteur sur ce site , ils n’aura pas de chômage , juste une indemnisation de 6mois .

      Vous êtes une sacrée ordure pour oser parler comme vous le faites

      Les autorités se plantent et ceux qui sont sincères se retrouvent à la rue ….de belles petites ordures irresponsables sont au sommet de l’ERFU …..et il faut le dénoncer , car ce n’est pas 10% d’ hurluberlus qui vont faire la loi dans les cœurs .

      Nous savons par la bible que ceux qui changent la loi de Dieu sont antichrist !

    • @colombe
      « viennent vers nous pour partager leur désarroi »
      Ce n’est pas ainsi que vous l’aviez relaté, mais que vous aviez fait porter le message par les parpaillotes quêteuses afin de joindre parpaillot-en-chaire (et en os j’espère), et qu’il avait saisi la balle au bond.
      « S’il sort il n’a plus de travail et pas de chômage »
      Et alors ? Il me semblait avoir lu que les moineaux ne tombent pas à terre sans la volonté expresse du Père. Il peut également faire des tentes, ou des objets d’artisanat, comme moi : qui l’en empêche ?
      « Vous êtes une sacrée ordure pour oser parler comme vous le faites »
      Ce sont vos propos à mon égard qui sont orduriers, mais l’Éternel en sera juge, et ce n’est pas la première de vos offenses envers moi.
      « Nous savons par la bible que ceux qui changent la loi de Dieu sont antichrist ! »
      Alors l’église réformée l’est selon vos critères, car vous ne trouverez nulle part dans la Parole d’homme dominant sur une assemblée, au prétexte qu’il a suivi les cours d’une faculté de théologie – libérale, au demeurant, et mettant en doute l’inspiration des Écritures, comme Tania – et qu’il en a reçu un diplôme attestant de sa capacité à pasteuriser les âmes, ce qui leur ôte, de ce fait, toute vie utile.

    • Filaplomb
      1 août 2015 • 14 h 39 min

      « Vous êtes une sacrée ordure pour oser parler comme vous le faites »
      Ce sont vos propos à mon égard qui sont orduriers, mais l’Éternel en sera juge, et ce n’est pas la première de vos offenses envers moi.

      Philippe je m’excuse, vous m’avez mise en colère, je retire ce que j’ai écris à votre sujet .

      —- Pour tous !!!!

      Jean Luc B exprime très clairement comment les responsables ecclésiastiques abusent le troupeau. C’est donc eux qui seront jugés dans cette affaire.
      Pour le troupeau lui, il appartient à Dieu pas aux responsables.
      Il donc juste de s’en occuper, ce que je compte faire à mon humble petite place, pour faire remonter les abus de toutes sortes qui ont conduit cette église à déraper.
      Cependant, il faut savoir que parmi ceux qui sont contre cette bénédiction des gays mariés par la république, il existe des associations et des mouvements chrétiens qui paraissent très spirituels, mais qui à leur niveau d’aveuglement ont contribué à ouvrir la porte à l’abomination.
      Dans ce cas précis je veux rappeler aux responsables du renouveau Drôme/Ardèche, qu’ils ont eux aussi, contribuer à cet état de fait.

      L’Union de prière de Charmes, pilier de ce renouveau (Viviers / Gagnières , la P.O. ,Embrase nos cœurs , Vers l’olivier de la réconciliation , etc etc etc ) …ont financé les études théologiques d’une jeune femme lesbienne, sous prétexte qu’elle avait une intelligence remarquable.
      La dite pastourelle étant nommée pasteur sur le plateau du haut Vivarais, elle fut prise en flagrant délit dans un bois, par le président du Conseil presbytéral et son épouse qui se baladaient un dimanche après-midi.
      Le lundi ils étaient chez nous, ayant tous les deux les yeux pleins de larmes, pour nous raconter l’évènement.

      Nous avons eu toutes les peines du monde pour obtenir qu’elle ne puisse plus exercer son ministère pastoral. COURRIER, TÉMOIGNAGE, RIEN N’Y A FAIT. Le conseil régional a obtenu de la déplacer et donc qu’elle quitte le poste où elle exerçait.
      Elle a été casé comme responsable dans une bibliothèque protestante (archiviste il me semble) .

      Mais pas question de la virer.
      Ensuite à Gagnères vous savez qu’une violoniste à commis l’adultère avec un trompettiste dans le cadre des répétitions de la session annuelle du Renouveau charismatique de Gagnière .

      Personne n’est véritablement intervenu avant que j’intervienne. Résultat ils ont été blanchis et ils ricanent car moi j’ai été mise de côté. J’aurais dû bien sur me taire car la réputation du lieu en souffre. Seulement qui souffre des abominations de ces lieux ? C’est LA QUESTION qu’il faudrait réellement se poser.
      D’autre cas similaires ont eu lieu. Pire , c’est une lesbienne qui a fait tomber le pasteur qui avait levé le réveil …puissance de Jézabel évidement.

      Et voilà que les mêmes veulent à nouveau prendre les rennes pour réorganiser l’église avec une nouvelle réforme dont- ils seraient les instigateurs et les maîtres. ABUS DE POUVOIR UNE FOI DE PLUS !

      De qui nous nous moquons ….Ils nous prennent pour des idiots benêts…..et nous ne nous tairons pas, tant qu’ils n’auront pas réglé leurs arrières….. qu’ils trainent comme des casseroles.
      Qu’ils ne s’imaginent pas que je me tairai. Je suis au service du Roi Jésus, Seigneur de son assemblée (église) qui est la colonne et l’appui de la vérité.

      Nous voulons une vraie réforme des comportements, c’est ce que nous attendons et c’est donc de repentance, de pardon, et de réparation qu’il faut discuter.

      Comment ceux qui sont à l’origine des dérapages dans le corps, ceux qui ont fait silence au lieu de traiter les problèmes pour les régler, pourraient envisager encore de noyauter le corps de Christ pour lever une pseudo- réforme à bon marché ????

      Assez des langues de bois. Au travail pour lever le voile, mieux encore… « Déchirer le voile de mensonge » posé sur les assemblées, les associations et les mouvements chrétiens qui ont anéanti la mission de l’Église ?

      COMMENT LE SEIGNEUR POURRAIT ACCEPTER CETTE SUPERCHERIE !!!!!

    • @colombe
      Je me réjouis de votre attitude, non que j’attache de l’importance à ma « dignité », mais parce qu’en m’insultant, vous vous mettiez à la merci de l’adversaire et lui donniez des droits sur vous.
      Je suis attristé, mais pas surpris, des faits divers que vous rapportez et qui semblent démontrer les apparences de la piété dans certains mouvements sans rien de ce qui en fait la force. Cela dit, cela ayant été annoncé depuis les temps apostoliques, nous avons surtout à nous préoccuper de nos propres robes, tout en exhortant sur la base de l’Ecriture, quand nous avons l’évidence d’un manquement criant. Il me semble qu’un disciple a toujours du mal à croire qu’on puisse préférer des satisfactions charnelles aux promesses éternelles, qui sont clairement conditionnelles.

    • colombe
      Dans l’assemblée de l’ERF que je fréquente, le pasteur sait bien que s’il s’avisait, un jour de bénir une union homosexuelle, soit une bonne partie de l’assemblée s’en va, soit il il devra démissionner de la ville. En fait nous sommes plusieurs du même avis.
      Que notre Seigneur vous bénisse abondamment

  2. Vu l’adoption d’une orthographe au rabais par l’auteur de cet article, il n’y a pas de danger !

    • Gilles Veuillet

      Conclusion, Dieu ne sauve que ceux qui ont une syntaxe parfaite, les autres sont au rebut et des sous- êtres, n’ayant rien à partager avec leur semblable, pour raison de non maitrise parfaite du français….. langue de Molière, fils de marchant de tapis ennoblie se jouant la comédie sur les parvis du roi.

      Vous êtes de plus monarchiste VEUILLET bien le reconnaitre, votre savoir s’exposant comme référence absolut….. face au savoir spirituel qui se contente de fait plus que de lettres, pour convaincre les âmes de légitimité souveraine à vous sauver…..des noblesses virginales qui trompent l’être sur sa véritable valeur céleste.

    • @dindonnette
      Je comprends que vous voliez au secours du fauteur de l’article, compte-tenu de vos criantes lacunes en la matière, malgré vos prétentions même sur ce terrain où, hélas, vous ne trompez guère plus que dans le spirituel.
      Quand on prétend écrire un article, quel qu’il soit, la moindre des politesses à l’égard des lecteurs, si d’aventure il s’en présente, est de donner un texte au moins lisible, en français décent, et sans aucune faute d’orthographe, car ce qui peut se comprendre d’un com envoyé sans relecture trop tatillonne est inexcusable dans un document destiné à la publication.

    • Filaplomb
      30 juillet 2015 • 12 h 58 min

      Vous risquez d’être le dindon de la farce à vous maintenir sans retenue sur ce site, pour apostropher tous ceux que vous déclarez hors norme.

      A la porte du Royaume, il se pourrait que Molière soit en embuscade pour vous empêcher d’accéder au Royaume d’amour du Père. Y est-il entré lui-même ?

      Le Seigneur qui n’est que miséricorde, grâce et bonté…..risque de ne pas vous connaitre, y avez-vous pensé ?

      Vos mains seront vides. N’ayant rien d’autre à offrir que vos compétences éclatantes littéraires…… qui vous ont permis d’être sur terre, mais qui ne vous ouvriront pas les cieux.

      Jean, l’Apôtre bien aimé du Seigneur était illettré !!!!!!

      Je vous conseille de lire ce livre pour vous préparer pour le Royaume.

      LE MOUVEMENT DE LA GLOIRE A VENIR

      http://www.vida-editions.com/edification-vie-chretienne/626-le-mouvement-de-la-gloire-a-venir-9782951151598.html

    • Filaplomb : « Quand on prétend écrire un article, quel qu’il soit, la moindre des politesses à l’égard des lecteurs, si d’aventure il s’en présente, est de donner un texte au moins lisible, en français décent, et sans aucune faute d’orthographe, car ce qui peut se comprendre d’un com envoyé sans relecture trop tatillonne est inexcusable dans un document destiné à la publication. »

      >>> Oh… le public évangélique pardonne facilement, on entend même des voix s’élever en son sein pour dire qu’il ne faut pas se conformer à la sagesse du monde et que donc la maîtrise de la langue importe peu. Moi, j’ai étudié pendant des années le parler en langues, et je n’arrive toujours pas à écrire sans fautes quand je prétends enrouler des phrases sur le mode du subjonctif, imparfait même, en langues… Alors, bien parler le français, bof ! Nous ne sommes pas du monde !!! Et ne parlons pas des subtilités du français qui en font une langue au moins bifide… et comme disaient les Amérindiens d’Amérique du Nord au sujet des Européens : « langues fourchues ! » CQFD !

      >>> Blague à part, je considère qu’écrire comme un pied est un mauvais témoignage puisque cela peut donner l’impression que la foi est une affaire pour gens sans compréhension de la langue, prêts à croire n’importe quoi. Mais peut-être que certains s’imaginent qu’écrire comme un pied, c’est être proche du talent de Christy Brown… or, dans « Christy », il y a « Christ »… CQFD !

    • Filoxera : « Il n’y a rien à garder d’une organisation cléricale, et si les fidèles lisaient effectivement leur Bible en la comprenant, il y a beau temps qu’ils auraient décampé. »

      >>> Mais non !!! Quand c’est la papauté, ça va pas, cépadanlabible! mais quand c’est un pasteurpro-prophète-étolesurlesépaules-oligarquespirituel-éludedieuquiatoutenluidépensé-enseignant (c’est un jeu des kyrielles le ministère clinquant quand on y regarde de près), là, c’est normal et biblique.

      Colombe : « Vous êtes de plus monarchiste VEUILLET bien le reconnaitre, votre savoir s’exposant comme référence absolut… »

      >>> C’est nouveau, cette définition du monarchisme… Je me découvre donc pédant.

      Colombe : « Vos mains seront vides. N’ayant rien d’autre à offrir que vos compétences éclatantes littéraires…… qui vous ont permis d’être sur terre, mais qui ne vous ouvriront pas les cieux »

      >>> Entre les mains vides de Fil et la bouche remplie d’obscénités de Colombe, on verra qui préférera saint Pierre… A moins qu’il ne propose, comme vous, à ses contradicteurs de coucher ensemble et ignore ensuite les remarques à ce sujet. Je parle là de repentance, quelque chose d’essentiel pour être sauvé.

    • Oups ! « écrire sans fautes » : singulier, évidemment ; non « une affaire pour gens » mais « une affaire de gens/pour les gens… »

      J’écrirai 100 fois : « Je n’écorche pas la langue de la molaire ! »

    • @colombe,
      Je n’admets qu’on puisse déformer une langue par manque de compétence orthographique et transformer cette déficience en vertu parée du nom d’orthographe « réformé ». Alors dans un article sur le prétendu élitisme c’est risible ! Mas bon cette subtilité semble quelque peu vous avoir échappé…

    • Gilles Veuillet : « Je n’admets qu’on puisse déformer une langue par manque de compétence orthographique et transformer cette déficience en vertu parée du nom d’orthographe « réformé ». »

      Et pourtant… dans le domaine des charismes, nous avons déjà eu de puissants exemples de ministères distribués par le truchement d’une langue réformée. Regardez donc Joseph Smith qui reçut les tablettes qui allaient donner le Livre de Mormon, l’Ange Moroni l’amena à Cumorah où il découvrit des tablettes en or sur lesquelles étaient gravé l’ouvrage en égyptien… réformé. Sous l’inspiration divine, le très peu éduqué Jojo traduisit le texte. Alors, CQFD !!

    • Pfff !!!
      « Mormon : l’Ange Moroni… »
      « était gravé… »

      Voilà ce qui arrive quand on fait beaucoup de sport et ne dort pas assez… Donc le sport nuit à la qualité de la langue. Il y a donc de grands sportifs ici. CQFD !😀

    • LES ILLUSTRES FRANCHOUILLARDES…..on se détend comme on peut hein !

      Mon Jésus n’a rien à voir avec vos valeurs mondaines …..Il ne s’appuie pas sur les valeurs mondaines même orthographiques …..Il regarde au cœur. Aussi qui êtes-vous pour empêcher un cœur de s’exprimer et exposer ce qu’il croit ????

      Jésus et son Père ne regardent pas aux apparences mais au cœur, faut-il encore vous le répéter !!

      A force de centrer votre réflexion sur la connaissance d’élites dépourvus de la sagesse de l’Esprit, on se demande sur qui et sur quoi est fondée votre foi !
      Votre foi est fondée sur le savoir humain ou sur l’intervention divine qui ne s’embarrasse pas de la connaissance intellectuelle pour se démontrer à celui que vous considérez comme hors-jeux.

      Vous passez à côté de la précieuse expression de cœur, qui a bien plus de valeur aux yeux de Dieu, que vos fabuleux écrits bien syntaxés si je puis dire, faisant valoir votre connaissance ultra scolarisé (ce qui n’est pas à négliger bien évidement dans la mesure où vous êtes prêt à vous investir pour partager aux plus faible (les sans droits) votre connaissance afin de l’enrichir) pour juger les âmes que Dieu chérit.

      Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde et beaucoup de ceux qui pensent être quelque chose n’en franchiront jamais l’entrée par manque d’amour et de bonté!

      Réformez vos cœurs !!!!

    • colombe
      2 août 2015 • 8 h 24 min

      Et blablabla, et onction, et blablabla, et discernement, et blablabla… Dites, si au lieu de répondre pour causer, vous preniez la peine de lire ? Personne n’a interdit à qui que ce soit d’écrire des articles mais dit que c’était un mauvais témoignage de donner des leçons bourrées de fautes.

      Mais, heureusement, même si vous n’avez pas compris ce qui se disait, vous avez réalisé que vous aviez tout intérêt à présenter des commentaires un peu plus lisibles que ceux auxquels vous nous aviez habitués. Le changement est tel que je me permets de vous demander si quelqu’un vous corrige désormais avant que vous ne postiez ? Certes, le fond reste le même, mais il y a déjà du progrès…

    • @ Colombe,
      Mauvaise joueuse, va !

  3. Une chose est certaine, j’ai eu ma première Bible par l’ERF. Les enseignements sur le domaine spirituel, je les ai eu au sein des ADD. Les enseignements indispensable pour lire et étudier les textes, je les ai eu par des biblistes de l’ERF.
    En fait il serait souhaitable que les biblistes de l’ERF enseignent les anciens et les volontaires des Eglises évangéliques et que les Eglises de types pentecôtiste enseignent le domaine spirituel.

    • 12
      Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.
      13
      Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
      14
      Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville !
      15
      Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !

      QUI DIT MIEUX ?

      pourvu que cet enseignement là atteigne les consciences
      car n’est-ce pas là l’essentiel , le but et la finalité

      les oeuvres sont là expliquées
      les critères du jugement aussi :
      nous serons jugés nos pas aux montagnes que nous aurons déplacées en en attribuant la gloire à Dieu

      MAIS à CE QUE NOUS N’AURONS PAS FAIT de la volonté de notre Père Céleste à savoir purifier notre âme de tout ce qui nous sépare de Lui

      bonne journée à tous dans la sagesse de notre Père et Sauveur

    • Marguerite
      Je ne saisis pas le pourquoi de votre texte. Ce que vous avez écrit jest bien conu. De fait, j’ai écrit un commentaire sur l’Apocalypse que vous pourrez vous procurer sur commande à la FNAC ou sur amazon. Dans ce commentaire, je sais que le Seigneur m’a guidé à plusieurs reprises.
      Le titre exact et l’Apocalypse – Essai d’actualisation.
      Vous pourrez voir que de nombreux faits sont entrain de se préparer et que les textes ne se comprennent pas par la manière traditionnelle.
      Maintenant, je dois vous dire, que j’ai bien appris à lire la Bible avec des biblistes de l’ERF, même si j’ai appris comment avoir une merveilleuse relation avec le Seigneur dans une ADD. Ainsi les deux formes d’enseignement placées côte à côte m’ont donné une instruction biblique et spirituelle que je n’aurai jamais eue si j’étais resté dans une des dénominations.

  4.  » L’Eglise protestante unie de France, qui regroupe luthériens et réformés, est de plus consciente de sa fragilité. Nous perdons 1% de nos fidèles par an, ce n’est pas rien. »
    Réaction stratégique et tentative de contrer l’érosion qui sera sûrement supérieure à ce chiffre quand, comme on peut le prévoir, l’homosexualité qui sera peut-être suivie de la bestialité, l’inceste, et la pédérastie dans les chaires pastorales auront suffisamment écœuré les vieux réformés attachés à leur identité, mais sachant tout de même ce qu’en pense l’Éternel ?

  5. Le protestantisme, un christianisme élitiste? Je ne crois pas aux dénominations qui rapprocheraient de Dieu plus que d’autres. La Bible enseigne qu’il n’y a que deux catégories de personnes. Les sauvés qui auront accepté Jésus comme leur sauveur marchant selon l’esprit de Dieu selon sa parole et les perdus qui sont la deuxième catégorie de personnes marchant selon la chair rejetant Dieu ou sa parole.

    • bouncer
      Vous avez raison. Aucune dénomination est parfaite et conforme aux enseignements de la Bible. J’ai essayé d’étudier l’organisation de l’Eglise apostolique. Ainsi j’ai vu de très grandes divergences avec les Eglises actuelles sur le plan de l’organisation, des directions. Ainsi j’ai vu qu’il y a peu ou pas de ministères, qu’il y a peu ou pas de dons venant de l’Esprit Saint s’exercer. Beaucoup de ceux qui sont désignés comme pasteurs ne le sont que par la volonté de leurs collègues et ne savent et ne peuvent pas soigner les âmes. Il n’y a aucun ancien apte à l’enseignement (ou très peu). En effet, les anciens aptes à l’enseignement sont éliminés par celui qui se nomme pasteur. Jai vu, même un jeune homme qui était vraiment appelé, être chassé du fait que le Seigneur l’accompagnait (ce pasteur a dû être renvoyé de l’Eglise qu’il dirigeait (cela se passait vers 1977).
      Maintenant, le Seigneur a institué la Sainte Cène avec du pain et du vin et non avec de l’azyme et du jus de raisin servi dans une coupe commune, lors d’un repas fraternel. Maintenant, on a terriblement dévié et on sert du jus de raisin avec de l’azyme dans des petits gobelets individuels. La domination d’une assemblée par un seul homme a pris, officiellement, naissance par Ignace d’Antioche au deuxième siècle.
      Ainsi on désire un réveil mais les chefs d’assemblées font tout pour l’étouffer. Ainsi je dis qu’il serait bon de revenir aux enseignements de l’Ecriture et de les mettre en application. Il serait bon que les anciens se mettent à étudier sérieusement les Écritures et qu’ils contredisent celui qui préside lorsqu’il s’égare. Il ne faut pas oublier que tout homme qui dirige, qui enseigne, qui aide aux soins les âmes blessées n’est qu’un être humain aussi fragile que le moindre d’entre nous face aux attaques de l’ennemi. Ainsi, lorsqu’un homme s’égare, il est bon de l’accompagné, à deux ou trois, dans la prière et l’intercession.
      Ainsi, si l’ERF s’égare pour une partie de ses pasteurs, il ne faut pas oublier que beaucoup qui se disent pasteurs dans les milieux évangéliques se sont égaré sur d’autres points mais tout aussi fondamentaux.

    • Ce n’est pas ce qui est dit, ça parle d’un élitisme intellectuel…

      Ceci dit, force est de constater que les églises protestantes historiques sont moins dans l’émotion rebaptisée onction que nombre d’églises évangéliques, qu’on y rejette moins la raison (jamais la Bible n’a demandé de la balancer à la poubelle, sûrement pas l’apôtre Paul… et la foi est conditionnée par l’existence de la raison : c’est parce que l’on admet qu’une chose est au-delà de la raison humaine que l’on peut croire… et croire en Dieu, c’est user de la raison parce qu’on part du postulat qu’il est le Tout-Puissant)… mais malheureusement on y rejette moins la raison pour de plus en plus faire dans l’intellectualisme, s’écouter causer… Et encore, l’argument qu’on bénit les couples homos à l’EPUdF pour suivre la société, c’est drôlement intellectuel ça…

      Manque d’équilibre chez les évangéliques entre foi et raison, manque d’équilibre chez les protestants historiques (et pas qu’à l’EPUdF… l’Église Protestante Unie d’Alsace-Lorraine, c’est pas mieux)… Disons, arbitrairement, que si dans tous les cas, c’est déséquilibré, chez certains (EPUdF), on peut même penser que certains ne croient pas vraiment en Dieu : je ne parle pas de croire en son existence mais en sa présence… Mais même chez les évangéliques, il y a de telles dérives, autres, que finalement, même la foi (la foi seule, sans la raison) ne garantit pas le vrai converti contre les hérésies…

    • Mais si l’on regarde le catholicisme, sa pensée est nettement supérieure à celle du protestantisme. La Doctrine sociale de l’Église écrabouille les prétentions intellectualistes des protestants, les encycliques – que l’on approuve ou non leur contenu – sont nettement mieux argumentées que les papiers protestants – bon, je ne parle pas de la dernière de François à la méthodologie douteuse, en plus de parler d’une question ne concernant pas la vie de l’Église catholique… Quand on se délivre des autosatisfecits entre protestants historiques, en regardant de haut les névangéliques, on pense être au sommet. Et quand on n’a peut-être pas les outils pour évaluer la pertinence, la construction d’une pensée, on ne se rend peut-être pas compte, en tant que protestant historique plein de morgue et bientôt à la morgue qu’on se fait éclater par les intellos de Rome. Mais peut-être considère-t-on que tous les points où catholiques et évangéliques se rejoignent prouvent que le protestantisme est intellectuellement supérieur au catholicisme…

      Il faut dire que s’indigner est devenu un avatar de l’élitisme intellectuel : en soirée, on brille en crachant sur les Américains, sur le libéralisme économique, sur tout ce qu’il est bon de dénoncer pour se convaincre que l’on comprend le monde et qu’il est manichéen. C’est devenu ça, le protestantisme historique : on s’occupe d’être pro-européen, antilibéral et on jeûne pour le climat. Pas mal comme programme quand on est en fin de vie.

    • bouncer
      29 juillet 2015 • 21 h 02 min

      Amen …..C’est avec le Saint Esprit qu’il faut transmettre et enseigner, hors de cette réalité spirituelle tout est vanité.

  6. Quel sera l’impact de ce débat pour l’Évangile en lui même ?
    Cela fera t-il plus de sauvés pour la Gloire de Christ ou se retrouve t-on dans les mêmes travers des Nations qui passaient leurs temps à discourir et à philosopher sur la couleur du temps ?

    J’estime que ces gens n’ont rien à faire ou encore qu’ils ont du temps à perdre ou à gaspiller ou encore à justifier les fonds financiers récoltes de la poches des prosélytes car s’ils se préoccupaient un tant soit peu de la santé spirituelle de l’Église ce n’est pas « d’élitisme dans le protestantisme » que l’on aurait parlé mais déjà d’agir en humilité dans l’Église, le Corps de Christ.

    « Femmes pasteure » pour C.B. d’un côté, l’autre N.L., grande adepte d’un l’élitisme intellectuel via pasteur interposé etc faisant plus figure d’une bourgeoise protestante qu’autre chose… mais où va t-on avec cela ?
    J’ai envie de dire : Mais qu’est qu’on en a à faire de ce débat qui ne fera pas avancer l’Évangile de Christ et sa Révélation d’un Iota ?

    Car je lis , je cite les propos de C.B.:Vivons-nous vraiment la sola scriptura, c’est-à-dire l’Ecriture seule ?
    Et je réponds, si tel était le cas, vous ne seriez même pas « pasteure »

    et encore je lis, je cite les propos de C.B. : Souvent, on a pu être protestant avant d’être chrétien. Ce positionnement identitaire dont on voit encore les traces est finissant.
    Je réponds : ce n’est pas « souvent » encore moins « finissant », car c’est une vérité instante et loin d’être à son terme sinon pourquoi ouvrir un débat sur protestantisme et élitisme ?

    Ces gens pour moi sont à l’image de ceux ci : Actes 17:21 Or, tous les Athéniens et les étrangers demeurant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter des nouvelles.

    Bref…

    • Très juste commentaire. C’est d’ailleurs hélas au nom de cette autocélébration identitaire permanente de ce faux « protestantisme » – qui se veut « historique » quoique devenu apostat – que beaucoup semblent avoir du mal à s’en séparer, même convertis à Jésus-Christ…, sans parler naturellement du ministère féminin qui ne semble plus guère choquer, bien au-delà des réformés, sauf une poignée méprisée de supposés « religieux », genre « derniers de Mohicans »…

    • Shor L.
      Vous parlez de protestants prosélytes. Mais je puis en dire autant d’un grand nombre d’évangéliques qui, plus est, idolâtres pratiquement monsieur le pasteur. Ainsi, monsieur le pasteur a toujours raison, il est l’intermédiaire entre le Seigneur et le croyant. L’Eglise évangélique est organisée ainsi:
      Monsieur le pasteur
      Les anciens qui sont nommés par monsieur le pasteur et qui n’ont aucun ministère, pas plus que
      monsieur le pasteur.
      Les membres du conseil
      Les paroissiens qui ne doivent qu’écouter les prèches de monsieur le pasteur. Ils ne doivent
      surtout pas remettre en question les enseignements et les prédications.
      Pour ma part, en tant que protestant, je puis étudier la Bible, remettre en question les traductions, ne pas être en accord avec monsieur le pasteur et le lui faire savoir. Le Seigneur m’utilise pour aider des chrétiens souffrant de leur passé. Je n’ai pas à recevoir d’opposition de la part de monsieur le pasteur, contrairement aux assemblées pentecôtistes que j’ai fréquenté. Je puis dire que j’ai vu plusieurs fois la grâce merveilleuse du Seigneur se manifester lors de délivrances et de guérisons. Mais j’ai su de bons pasteurs interdir le service d’anciens à des frères en Christ qui avaient divoircé avant leur conversion pais que le Seigneur a utilisé pour des visions, des songes et des délivrances, sans compter des délivrances.
      Ainsi je puis dire que si l’ERF n’est pas au top spirituel, au moins elle forme des hommes et des femmes pour traduire ou améliorer les traductions de la Bible.

    • @Isaie
      30 juillet 2015 • 16 h 51 min
      __________
      Je suis juste Chrétien appartenant à Christ et membre de son Corps l’Église.
      Je ne porte pas de drapeau dénominationnel.

    • Shor L.
      Vous voyez, moi non plus je ne suis pas dénominationel, moi aussi je suis membre du corps du Christ. je suis protestant pour me démarquer des catholiques, orthodoxes etc.
      Je ne suis pas spécialement ERF du fait de certains points importants de doctrines bibliques mais je ne suis pas plus pentecôtiste ou évangélique du fait de terribles lacunes face aux enseignements de l’Ecriture. En fait, je m’aperçois que les Eglises évangéliques font de plus en plus de prosélytes. néanmoins en ce qui concerne des disciples du Seigneur, j’en doute de plus en plus, surtout lorsque je vois qu’un grand nombre de ceux qui se disent pasteurs ne croient pas dans les dominations démoniaques.

    • et bien moi je suis celui qui est, car en le suivant je ne risque pas de devenir dénominationnel Dieu merci .

  7. Euh…on peut me dire à quoi sert cette discussion ? On dirait une réunion pour faire « bien »…Quelle perte de temps…

  8. Les protestants tellement sociale oseraient -ils laisser faire ce type d’injustice ??????

    1 157 € de retraite mensuelle pour un étranger n’ayant jamais travaillé en France … C’est possible !

    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/1-157-e-de-retraite-mensuelle-pour-un-etranger-nayant-jamais-travaille-en-france-cest-possible/

    800€ par mois pour un retraité étranger n’ayant jamais travaillé et cotisé en France. Info ou Intox ?

    http://blog.seniorenforme.com/800e-par-mois-pour-un-retraite-etranger-nayant-jamais-travaille-et-cotise-en-france-info-ou-intox/

    • SUITE MINIMUM RETRAITE

      L’association Contribuables Associés a déposé le 20 juin 2011, à la présidence de la République, 96 000 pétitions (voir la pétition ci-dessous) signées par ses membres et les lecteurs du Cri du Contribuable.

      A la suite de cette pétition, le gouvernement a présenté à l’Assemblée nationale un amendement à la loi de finances 2012 sur la Sécurité sociale dans lequel l’ASPA, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (l’ancien minimum vieillesse ; 8 500 euros par an pour une personne seule) est réservée, pour les étrangers non européens, aux réfugiés, apatrides et anciens combattants pour la France.

      Des étrangers peuvent toucher une retraite en France sans avoir jamais cotisé

      http://www.observatoiredesgaspillages.com/2011/02/des-etrangers-peuvent-toucher-une-retraite-en-france-sans-avoir-jamais-cotise/

    • Colombe: Il suffisait d’en déposer une seule à l’A. N. ou au Sénat! Bises♥
      « L’association Contribuables Associés a déposé le 20 juin 2011, à la présidence
      de la République, 96 000 pétitions »

      « Le droit de pétition à l’Assemblée nationale ou bien au Sénat? (Pas la même aux deux)

      Le droit de pétition est défini par l’article 4 de l’ordonnance du 17 novembre 1958
      relative au fonctionnement des assemblées parlementaires et par les articles
      147 à 151 du Règlement de l’Assemblée nationale.

      – L’article 4 de l’ordonnance du 17 novembre 1958 précise qu’il est interdit
      d’apporter des pétitions à la barre des deux assemblées parlementaires.

      – Les articles 147 à 151 du Règlement de l’Assemblée nationale définissent les
      conditions d’enregistrement et d’examen des pétitions.

      Ainsi, les pétitions reçues à la présidence de l’Assemblée nationale et susceptibles
      d’être enregistrées comme telles sont transmises à la commission des lois
      constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

      Les pétitions jugées recevables sont inscrites sur un rôle général et examinées, en
      principe une à deux fois par session, par la commission précitée. Sur les conclusions
      du rapporteur nommé à cette fin et généralement compétent pour l’ensemble des
      pétitions de la législature, la commission des lois peut prendre trois types de décisions:
      le classement pur et simple de la pétition, le renvoi de celle-ci à une autre commission
      permanente, à un ministre ou au médiateur de la République, la soumission de la pétition à l’Assemblée. »
      C’est un Droit et un Devoir pour chacun de dénoncer ce qui nous choque dans la France!

  9.  » pasteure au temple du Marais  »
    C’est le faux jésus qui a autorisé cette femme à la tête de l’église .

    • Ce doit être aussi pour çà que « colombe » aime bien au fond cette église qui non seulement bénit les mariages homos mais sanctifie aussi l’enseignement des assemblées par les femmes, quoi que nous en instruisent les Ecritures…

    • Yves
      31 juillet 2015 • 9 h 27 min

      Encore une foi vous mentez, Boucomont ne bénit pas les mariages homos , il est contre et c’est lui qui a levé un projet pour dégager de ces aberrations les pasteurs qui sont contre …Fermez là donc Judas

  10. Le protestantisme n’est que le christianisme dans toute sa force et toute sa cohérence.
    Quant à l’EPUdF et ses sectateurs qui se gargarisent dans leurs gnoses toutes plus impies les unes que les autres, non, ce n’est pas de l’élitisme, juste (comme le dit un ami) une grosse montagne de caca prétentieux.

    • @Bucer
      30 juillet 2015 • 21 h 52 min
      Le protestantisme n’est que le christianisme dans toute sa force et toute sa cohérence.
      ____________
      Façon de dire que pour vous le christianisme n’est que l’ébauche du protestantisme.
      Belle façon de couper le tronc sur lequel la branche se repose !
      Quelle intelligence….

      Pppppffffff !…..Pardon …TCHIP….

  11. Vous souffrirez toujours et toujours, tant que vous n’aurez pas fait la différence entre :
    LA FOI ………….ET…………….LA RELIGION

    La différence est grande. Ce sont deux monde OPPOSE.
    Tous ces débats : « Le protestantisme un christianisme élitiste ? » ce sont les fables de la religion.
    Rien de tout cela ne franchira le seuil du royaume de la gloire.
    Ne perdons même pas notre temps à leur répondre ; la religion se croit trop importante.

    Pour ceux qui le veulent, accrochons-nous à LA FOI EN CHRIST JÉSUS SEUL. Il tous ceux qui cherche premièrement le royaume de Dieu et sa justice.
    Le train de la foi vous attend ! Christ siffle le départ.

    Do not waste time anymore, for the sterile debates ! ! !

  12. Il y’a beaucoup d’appelés et peu d’élus me semble être un élitisme spirituel mais pas vraiment dans le sens qu’on l’entend visiblement et c’est bien dommage.

  13. E muito bom, acompanhar d perto

  14. « Au cours des siècles, même si la Bible était accessible en langue vernaculaire, réussir à l’appréhender, en faire une lecture distanciée ou historico-critique, a été plutôt réservé à une élite intellectuelle. »

    => pour une lecture distanciée.. c’est vrai qu’ils se sont vraiment distanciés avec le temps..

    • Une lecture d’autant plus distanciée qu’elle se veut dégagée toute foi en l’inspiration divine des Ecritures, mais qui ne les empêchent nullement de profiter de la crédulité et de la générosité financière du « vulgum pecus » qui fait vivre leurs prétendues « élites » faussement pastorales… Dans d’autres cas on parle de secte…

    • « qui ne les empêche »

    • et oui Yves , pourtant vous soutenez ceux qui trompent le peuple en se faisant passer pour de vrais bergers , alors qu’ils sont au Service de Babylone, la religion de Salomon établie sur la sagesse de Salomon , qui l’a conduit à faire des alliances avec tous les rois de la terre, afin de pouvoir s’élever au-dessus de tous, pour ensuite suivre les faux Dieu de ses 1000 femmes ….Tout cela par amour de l’argent et du pouvoir absolu!
      Foutaise que la religion des hommes.
      Dieu la précipité à terre, puis divisé, déchiré à toujours le peuple d’Israël.

      Vous parlez d’un modèle de réussite !!! Et pourtant que font les pasteurs prophètes sionistes aujourd’hui ?
      Passent-ils leur temps à porter la sagesse du Messie à l’Israël naturel ?
      Ils passent leur temps à rabâcher toujours les mêmes enseignements, ce qui leur permet d’amasser beaucoup d’argent et voyager dans tous les pays du , logeant dans les hôtels de luxe ….4étoiles, voir suite royale pour certain , pendant que vous qui les idolâtrez, vous trimez dans les champs de Salomon, de Pierre Daniel Martin, de l’union de prière, de Charrat Boutique et Allard , de Michel Chevalier etc etc etc …ces gens qui ne fichent rien et passent leur temps à parler parler parler de toujours la même chose !

      Vous appelez ça de l’intelligence, moi j’appelle ça de l’exploitation de la crédulité naïve !
      Ce sont des renards qui se goinfrent de raisin, dans la vigne de l’Éternel qui préfèrent suivre des hommes plutôt que suivre le Seigneur.

      Ce sont des royaliste qui assujettissant le peuple du Seigneur, à des fins détournées pour satisfaire leur besoin de gloire et d’élévation personnelle !

      N’IMPORTE QUEL ROI AGIT DE LA SORTE !

      C’est donc juste que Dieu juge cette génération adultère, qui se vautre dans la litière de Salomon avec Jézabel. Ils récolteront les fruits de leur prostitution.
      Quand à moi-même, je récolte déjà les fruits de ma consécration et personne ne pourra me voler cette sainteté qui vient de Dieu !

    • « vous soutenez ceux qui trompent le peuple en se faisant passer pour de vrais bergers »

      @ « colombe »

      C’est vous qui trompez le monde en m’accusant, moi aussi, de ce genre de choses. Je ne « soutiens » nullement quiconque de vos connaissances que vous accusez ici dans leur dos, mais je ne cesserai pour autant de vous dire combien votre pratique de l’accusation publique m’est odieuse et relève du monde des ténèbres, quoi que vous affichiez de vos pedigree huguenot ou soi-disant « révélations ».

      Quant à cette formule assassine sur « ces gens qui ne fichent rien et passent leur temps à parler parler parler de toujours la même chose ! « , laissez-moi vous dire qu’elle m’aurait plutôt fait rire sous votre signature, si je n’y voyais aussi votre dépit tragique que « ces gens » n’ont sans doute pas bien reçu votre propre flot de paroles…

    • Yves
      Je suis, malheureusement pour vous vraiment en accord avec colombe. Beaucoup de ceux qui se disent pasteurs ne le sont que de nom. Ils ont été placés par l’autorité d’autres hommes qui savent bien crier haut et fort mais qui ne font rien.
      Ainsi relisez bien la parabole du bon samaritain. Le clergé n’a rien fait pour sauvé l’homme blessé. Le samaritain s’est penché sur la victime et lui a accordé les premiers soins puis l’a amené dans une hôtellerie. A l’époque il n’y avait pas d’hôpitaux. Ici l’hotellerie symbolise l’Eglise locale. Le blessé symbolise les hommes et les femmes qui ont eu leur âme et leur esprit terriblement agressés. Je vois dans plusieurs Eglises pentecôtistes (je ne parle pas des autres) que le blessés sont mis au pilori, chassés, ridiculisés et j’en passe. Je sais des pasteurs qui ont eu leurs parents qui ont trempé dans les sciences occultes et qui ne sont pas libéré de leur passé familial. Les dégâts qui sont commis, sot irréversibles dans de nombreux cas.
      Je sais que si quelqu’un parle en langues, il est automatiquement baptisé du Saint Esprit. Mais j’ai vu, moi-même des gens possédés parler en langues. J’ai été mis au courent, par des frères en Christ africains que l’un des anciens qui parlait en langues, parlait dans un dialecte africain et disait des malédictions à l’égard du pasteur. J’ai vu des fils de sorciers repentis et convertis liés par des puissances démoniaques (leurs œuvres le prouvaient).
      Maintenant, les africains qui se donnent des noms de ministères ronflants et ne connaissant pas le sens littéral, sont-ils des disciples du Seigneur?
      Les propagateurs de l’évangile de la prospérité sont-ils des disciples du Christ?
      Tous ces hommes qui disent avoir le ministère de pasteur sont-ils des pasteurs, eux qui ne savent ni vraiment enseigner ni soigner les âmes, eux qui ne veulent aucune aide venant d’hommes et de femmes formés par le Seigneur.
      Observez bien les assemblées. Dites si vous voyez les neuf dons en exercice, dites si vous voyez les cinq ministères être exercé, soyez honnête avec vous même et avec le Seigneur. N’oubliez pas que le seigneur a dit dans l’évangile de Jean que ceux qui auriont cru en Lui feront les œuvres qu’Il a faites et même de plus grandes. Ne trouvez-vous pas qu’il y a un véritable problème spirituel?
      Que notre Seigneur vous bénisse abondamment

    • Oui Yves.
      Une secte je ne sais pas, une coquille vide oui, ou une organisation humaine tout simplement.. Mais il est facile de tomber dans le même péché qui est l’orgueil, prenant des formes différentes, c’est par exemple aussi le cas de ceux qui fuient toute assemblée en croyant pouvoir être chrétien tout seul..

    • christophecrocfer
      3 août 2015 • 11 h 56 min

      Le fait d’être dans une assemblée ne garantit pas d’être dans la vérité. La seule chose qui garantisse la vérité de la foi en Christ et en Dieu son Père, c’est la parole de Dieu « les deux testaments mis en pratique » et la communion au Seigneur par la puissance du St Esprit.

      Vous voyez combien il est facile de faire église avec des chrétiens qui n’ont pas reçu le St Esprit, mais il faut encore être suffisamment impacté par l’Esprit de vérité pour discerner le vrai du faux dans les charismes ….

      Alors piano piano …..l’assemblée constituée dans le naturel , est très confortable pour les moutons de Panurge ….delà à nous introduire dans le royaume de Dieu (d’ailleurs c’est une pensée catholique octroyant un certain pouvoir aux prêtres que Dieu ne reconnait pas ) , autant dire que vous prenez de sacrés risques …..les réformés le prouvent de façon éclatante et les cathos aussi, quant aux ADD c’est pire, ils couchent avec la divination à la place du St Esprit.

      Jésus n’a pas créé d’assemblée sur terre, mais une assemblé un corps spirituel (Éphésiens 2.11 à 22), mais juste des disciples qui devaient être témoin de la réalité spirituelle autour d’eux même, par des signes, des prodiges, des miracles, des guérisons, des délivrances …..pour offrir aux êtres humains séparés de Dieu, la preuve et la possibilité d’entrer en relation avec leur créateur, qui par sa présence à le pouvoir de les guérir et les transformer en une nouvelle nature, nouvelle créature.

      C’est tout ! Dieu n’en demande pas plus, pourquoi faisons nous autrement que ce que Jésus et le Père par l’Esprit nous ordonne ????

      L’Orgueil de l’église triomphaliste ce n’est pas une idée de Dieu qui est doux et humble de cœur ….sa nature exprimée en Jésus incarné, c’est une idée de l’homme pour s’élever et gouverner ses frères ….en fin de compte à la place de Dieu.

    • Colopmbe, ou Martinette, Si Jésus n’a pas créé d’assemblée, il avait tout de même déjà une vie communautaire avec ses disciples.. Qui par ailleurs après sa mort continuèrent à vivre et prier ensemble.. jusqu’à recevoir le Saint Esprit, et ensuite également bien entendu, avec la croissance qu’a connu le Corps de Christ.
      Par ailleurs les épitres montrent l’importance pédagogique de ces assemblées au travers des nombreux « les uns les autres » qui nous appellent à grandir dans l’amour et l’humilité en nous frottant parfois les uns les autres dans nos égos..
      Ce n’est parce-que nous avons une relation personnelle et directe avec le Père grâce à Christ que cela exclue forcément la nécessité de faire partie d’une famille locale en Christ.. et l’excuse des abus de tels ou tels pasteurs, prêtres ou quelconques « chefs » religieux est usée archi usée et cache souvent bien d’autres travers qui appelleraient à libération..
      Ce n’est peut-être pas votre cas, vous semblez par ailleurs largement remplacer toute vie d’église réelle par votre présence plus qu’accrue sur ce site😉

    • @ christophecrocfer

      En parlant de secte, je voulais évoquer un des points qui la caractérise, celui où un groupe de personnes est abusé par des pratiques qui visent à entretenir la position soclaie de dirigeants qui pensent pouvoir s’abstraire eux-mêmes de toute autorité spirituelle. N’est-ce pas le cas qui est advenu des dirigeants de l’EPUdF quand ils ont congédié l’autorité souveraine des Ecritures aussi spectaculairement que par leur dernier synode ?

      C’est aussi ce genre de chose qui conduit à la division où beaucoup sans doute vont claquer la porte pour hélas en effet se retrouver seuls – mais pourrait-on les en blâmer ? – leurs pasteurs les plus fidèles semblant hésiter à partir avec eux. (cf https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/07/03/un-courant-des-attestants-voit-le-jour-chez-les-protestants/)

    • christophecrocfer
      4 août 2015 • 15 h 54 min

      vous semblez par ailleurs largement remplacer toute vie d’église réelle par votre présence plus qu’accrue sur ce site

      il se trouve que je vous y trouve sur ce site…. alors que racontez vous????

      L’ÉGLISE (je préfère Assemblée ) DES TEMPS DE LA FIN EST AU DÉSERT CHER AMI

      Il faut choisir entre prostitution et sanctification, le Seigneur m’avait annoncé que je serais au désert ….alors piano piano laissez donc le Seigneur s’occuper de ses brebis lui même……Dans la bible vous avez toute une palette de serviteurs et servantes qui sont mis à l’écart dans l’intimité de Dieu pour une préparation en vu d’un service .

    • christophecrocfer

      Pourquoi le désert ?

      Quand il n’y a plus de contact intime, étroit, entre le Créateur et la créature, nous avons tout perdu.
      Je ne puis pas m’empêcher de penser, lorsque les enfants de Dieu sont rassemblés pour le culte et qu’on sait par ailleurs ce que certains font de la Parole de Dieu, je ne peux pas m’empêcher de penser, de me demander si le Seigneur Jésus revenait, combien seraient enlevés. Le point capital est là.

      S’il n’y a pas de communion avec Jésus pendant notre marche sur la terre, il n’y a pas de communion avec lui pour l’enlèvement. S’il y a rupture entre le Seigneur et nous quand nous sommes en train d’effectuer notre pèlerinage terrestre, il y aura rupture au moment de l’enlèvement. Dieu nous amène à y penser et nos rassemblements chrétiens sont là pour nous y faire penser.

      Le désert, voilà la terre dans laquelle Dieu manifeste sa gloire. J’aimerais Que nous lisions dans le livre de l’Exode, au ch.13 v.17 : «Lorsque Pharaon laissa aller le peuple, Dieu ne le conduisit point par le chemin du pays des Phi­listins , quoique le plus proche», notons bien ceci, mes frères et sœurs, «quoique le plus proche»; nous pourrions traduire : «quoique le plus facile, quoique le plus direct».

      En géométrie on nous dit que la ligne droite, c’est le chemin le plus court d’un point à un autre, mais la géométrie et la Bible, ça n’a rien à voir ensemble. Dieu ne s’est pas conduit comme un géomètre pour diriger son peuple. Il n’a pas choisi le chemin le plus direct, il n’a pas choisi le chemin le plus court, quoique le plus proche, dit la Parole de Dieu.

      La voie de la facilité, mes frères et sœurs, est loin d’être toujours la voie spirituelle. Le Seigneur Jésus disait à ceux qui le suivaient : «Si quelqu’un veut venir après moi, eh bien qu’il renonce à lui-même»; oh, ce n’est pas le chemin le plus proche, «qu’il se charge chaque jour de sa croix, » ce n’est pas le chemin le plus facile, «et qu’il me suive». Si je voulais choisir le chemin le plus proche, si je voulais choisir le chemin le plus facile, ce midi, je retournerais déjeuner. Dans des journées comme celle-ci, mes frères et sœurs, nous assurons quatre réunions. Nous entrons le matin à 9 h 30 et nous sortons le soir à 19 h 30, ce n’est pas le chemin le plus facile.

      Mais que Dieu nous garde de vivre notre vie chrétienne par le chemin le plus court. Ce qui est important, ce n’est pas de savoir quel est le chemin qui nous est agréable, c’est de savoir par quel chemin Dieu aimerait nous conduire. Dieu dit : «Je veux l’attirer»; alors ou bien tu te laisses attirer ou tu fais la forte tête; ou bien tu réponds à Dieu : «j’ai autre chose à faire». Dieu dit : «Je veux l’attirer et le conduire au désert et là, je parlerai à son cœur».

      «…quoique le plus proche; car Dieu dit : Le peuple pourrait se repentir en voyant la guerre, et retourner en Egypte». Et il y a bien des enfants de Dieu qui sont devenus rétrogrades, parce qu’ils ont voulu vivre la vie chrétienne en passant par leur chemin, ils ont trouvé que le chemin de Dieu était trop long et trop pénible; et tout en choisissant leur chemin, ils ont choisi le chemin de la guerre et ils se sont découragés en cours de route, ils se sont lassés, ils ont faibli.

      «Mais Dieu fit faire au peuple un détour par le chemin du désert, vers la mer Rouge». «Le chemin du désert». «Les enfants d’Israël montèrent en armes hors du pays d’Egypte. Moï­se prit avec lui les os de Joseph; car Joseph avait fait jurer les fils d’Israël en disant : Dieu vous visitera, et vous ferez remonter avec vous mes os loin d’ici».

      «Dieu fit faire au peuple un détour par le chemin du désert». Dans le désert, le peuple a fait l’expérience de la direction divine. Dieu le conduisait le jour par la nuée, la nuit par une colonne de feu. Dans le désert, le peuple a fait l’expérience de la Toute-puissance de Dieu. C’est dans le désert que Dieu leur a donné les cailles à manger. C’est dans le désert que, pendant quarante ans, Dieu leur a donné la manne à manger. Oh il est certain que, lorsqu’ils furent entrés dans le pays de Canaan, ils firent aussi des expériences avec Dieu, ils virent sa puissance, mais ce fut un carrefour pour eux que ce pays de Canaan et dans le désert, c’est Dieu qui envoyait les cailles.

      Depuis, les théologiens ont trouvé des explications, mais à l’époque, avant que les théologiens ne naissent, le peuple savait bien que c’était Dieu qui envoyait les cailles. Les théologiens ont trouvé des explications pour la manne, mais avant qu’il y ait des théologiens, le peuple savait que c’était Dieu qui lui dispensait la manne. Voilà les expériences du désert.

      La nuée, la colonne de feu, les cailles, la manne et même la mer Rouge. Le chemin que Dieu avait choisi pour conduire le peuple, c’est ce chemin là qui a amené Pharaon à se dire : «Le désert les enferme, alors poursuivons-les»; et c’est parce que Pharaon pensait que le désert les enfermait que Dieu a dit à Moïse : «Je vais ouvrir la mer Rouge»; le miracle de la mer Rouge, encore une des conséquences du chemin du désert. Si Dieu avait conduit son peuple par le chemin le plus facile, il n’y aurait jamais eu de mer ouverte.

      Et quand nous choisissons le chemin le plus facile, il n’y a plus d’interventions miraculeuses de Dieu. Pourquoi voudriez-vous qu’il y en ait. Si nous mettons Dieu hors de notre vie et si nous nous plaçons hors des voies de Dieu, pourquoi voudrez-vous que Dieu intervienne en notre faveur? Dans le désert, il y a eu aussi l’enseignement du Mont Sinaï; c’est là que Dieu leur a donné ses conseils, ses exhortations, ses lois.

      Dans le désert, il y a eu la manifestation de la puissance de Dieu quand le peuple qui regardait vers le serpent d’airain, trouvait la guérison de ses morsures mortelles. Dans le désert, il y a eu aussi cette expérience que Dieu rappellera un jour au peuple : «Tes chaussures et tes vêtements ne se sont point usés». Le désert, c’est le chemin du miracle, c’est le chemin de la dépendance totale de Dieu, c’est le chemin où on ne fait rien sans Dieu. Quand la nuée s’élevait, le camp se levait; quand la nuée s’arrêtait, le camp s’arrêtait.

      Dans le désert, on dépend absolument de Dieu. Et quand on sait entrer dans sa chambre, fermer la porte derrière soi, quand on sait se mettre à part pour Dieu et avec Dieu, alors on peut faire l’expérience de cette parole rapportée dans le livre des Nombres : «Ils ont vu ma gloire dans le désert».

      Lorsque nous quittons l’Ancien Testament, on ne peut pas ne pas être frappé par ce que Dieu fit avec Jésus, l’Homme parfait. Après son baptême d’eau, où l’Esprit conduisit-il le Seigneur Jésus? Dans le désert! Alors n’allez pas me dire que Dieu a changé d’avis avec la Nouvelle Alliance.

      Il y a une continuité dans le plan de Dieu. Les hommes réforment et adaptent la vie avec Dieu à leurs conceptions; mais Dieu ne change pas. La Parole de Dieu dit que Jésus fut conduit par l’Esprit dans le désert et, de la part du Fils de Dieu, il n’y eut aucune résistance. Le Seigneur Jésus est venu nous montrer comment on vit avec Dieu. Jésus n’est pas venu sur la terre pour que nous puissions dire : «Oui, mais, c’était le Seigneur Jésus».

      L’apôtre Paul pouvait dire : «Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi». Alors, mes frères et sœurs, si Christ vit en nous, est-ce qu’il va toujours se laisser conduire et nous avec lui, par le Saint-Esprit ou est-ce que Christ serait devenu tellement différent qu’il nous apprendrait à résister au Saint-Esprit? «Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert». Avant toute autre chose.

      Oh, nous, nous aimons beaucoup parler miracles, prodiges, ça, ça nous intéresse, mais avant que le Seigneur Jésus ne fasse un seul miracle, il s’est laissé conduire par le Saint-Esprit dans le désert. Et c’est pour cela qu’il a pu faire des miracles; parce que dans le désert, il a appris ce qu’était la puissance du diable, il a aussi appris ce qu’est la nature humaine, mais il a aussi appris ce qu’est la puissance de Dieu pour triompher du diable et pour triompher de la chair et du péché.

      Dieu dit au sujet d’Israël : «Je veux l’attirer et la conduire au désert et je parlerai à son cœur». Le Seigneur Jésus, lui, n’a pas attendu des circonstances défavorables, fâcheuses, mais il s’est prêté à cette action du Saint-Esprit, et il s’est laissé emmener par le Saint-Esprit dans le désert.

      Quelle glorieuse conclusion, lorsqu’après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, lorsqu’après avoir triomphé du diable, l’évangile nous dit bien simplement : «Et les anges le servaient» Le ciel est au service de ceux et de celles qui savent se laisser conduire par le Saint-Esprit dans le désert. Non pas par le chemin le plus proche, le plus court, le plus facile, mais dans le chemin qui nous enseigne la mort à soi-même, la crucifixion de la chair, la destruction du péché.

      Encore une remarque avant de terminer. Lorsque le Seigneur Jésus a multiplié les pains, où a-t-il opéré cette multiplication des pains? Dans le désert. Lorsque le Seigneur Jésus, s’est trouvé avec ces milliers de personnes, les disciples sont allés lui parler et lui dire : «Seigneur, renvoie la foule car il est tard et ce lieu est désert».

      Et c’est dans le désert que le Seigneur Jésus a montré que, lorsqu’on est capable de tourner le dos à la ville, au monde, lorsqu’on est capable de laisser les soucis, les convoitises, les plaisirs, les choses de la terre, le Seigneur Jésus a montré que là, il peut faire voir la puissance de Dieu. Et, partant de quelques pains, de quelques poissons, il a nourri des milliers d’hommes et de- femmes et d’enfants.

      Où le Seigneur Jésus a-t-il guéri l’aveugle de Bethsaïda? A l’écart, loin de la foule.

      Où le Seigneur Jésus a-t-il guéri le sourd et muet? A l’écart, loin de la foule.

      Il y a des moments, mes frères et sœurs, où nous avons besoin d’être dans le monde pour apporter notre témoignage. Il y a des moments où nous avons besoin d’être aux carrefours, le long des haies, sur les chemins pour parler de Jésus-Christ, de son amour et de sa puissance, mais on ne peut faire tout cela, croyez-le, que si on permet d’abord à Dieu, dans le désert, de nous enseigner, de nous faire voir sa gloire, de nous montrer sa puissance, de nous qualifier, de nous rendre capables de faire son œuvre.

      Alors, puissions-nous, frères et sœurs, chacun pour sa part, volontairement, résolument, dire : Eh bien, Seigneur, jusqu’à présent, j’ai suivi mon chemin, j’ai voulu marcher comme bon me semblait, j’ai voulu aller là où ça me plaisait, j’ai voulu diriger ma vie comme je le voulais, mais aujourd’hui, Seigneur, je rends les armes, je capitule devant toi et je veux permettre au Saint-Esprit d’agir dans, ma vie.

      morceaux choisi du message du Pasteur R. Copin

    • colombe
      J’étais à Paris lorsque yonggi cho et venu, en 1981, si mes souvenirs sont exactes. Que monsieur Copin dise de belles choses, c’est possible mais il m’a profondément déçu. En effet, à un moment donné, tous, sous la tente, se sont mis à louer le Seigneur. Le Saint Esprit était là. Mais ce monsieur, ne comprenant pas, probablement ce qui se passait, ayant surement anvie d’aller manger s’est mis a gesticuler en disant au micro que ce qui se passait était charnel. Pour ma part, j’avais vu cela à Sète, à Nîmes et à Clamart. Ces moments là sont magnifique. Mais monsieur Copin ne semble pas avoir compris ni cru à ce qui se passait.

    • Colombe,

      Merci pour ces précisions et ce partage sur le thème du désert, que je partage tout à fait.
      Ce qui n’exclue pour autant pas la nécessité des assemblées.

    • Isaie
      6 août 2015 • 12 h 15 min

      J’y étais moi aussi avec mon époux à Paris pour yonggi cho en 1981, cependant Copain n’avait certes pas reçu à l’époque le baptême du St Esprit, ce qui a dû certainement arriver au cour de la session ….. l »exégèse de ce texte il n’est pas à côté de la plaque !

    • colombe
      Copin était depuis plusieurs années « pasteur » dans les ADD. Il était une grande voix déjà. A cette époque, je commençais à ne plus vraiment estimer les ADD et le comportement de ce « pasteur » m’avait choqué.

    • christophecrocfer
      6 août 2015 • 12 h 13 min

      Colombe,
      .
      Ce qui n’exclue pour autant pas la nécessité des assemblées

      Bien évidement , cependant il me semble que dans cette saison les fondements sont ébranlés ….ça secoue ça secoue , et ce qui est ébranlable s’écroule …..Aussi il faut être assuré d’avoir jeté l’ancre là où il faut pour tenir et remporter la victoire de la vérité contre le mensonge….

      La sagesse de Dieu du Jardin d’Eden à la Nouvelle Jérusalem

      Éliane COLARD

      http://blog-porte-parole.blogspot.fr/2015/03/la-sagesse-de-dieu-du-jardin-deden-la.html

    • colombe
      La Bible a bien été traduite en langue du peuple mais seuls les riches et les monastères pouvaient se la procurer. Maintenant, les catares ont bien essayé de la traduire en langue populaire mais ils n’ont pas pu achever leur œuvre du fait des manifestations très amicales et fraternelles de la religion catholique.
      André Paul, dans son livre la Bible et l’Occident – De la bibliothèque d’Alexandrie à la culture européenne – Le dit très bien. Ainsi, il a fallu Vatican II pour que la Bible soit mise entre les mains dces fidèles de la religion catholique.
      Voici quelques lignes que rapporte cet auteur provenant du concile dominicain qui se tint à Toulouse en 1229:
      Que les laïques ne possèdent pas des livres des Ecritures, à l’exception du psautier et de l’office divin, et que ceux-ci ne soient pas dans la langue vulgaire. Nous interdisons de plus que les laïques soient autorisés à posséder des livres de l’Ancien et du Nouveau Testament…

    • En effet ça secoue. Vous avez raison, il faut s’assurer d’avoir jeté l’ancre là ou il faut, en fait, être là ou le Seigneur nous veut.🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :