Les églises de réveil et politique au Congo Brazzaville

Pour le réveillon du nouvel an 2015, le bishop Serge Aimé Ozabatou-Ecko organisait au palais des congrès de Brazzaville une grand-messe éveillée sur le thème « Relever les défis ».

Cette manifestation de masse n’est que la partie émergée de l’iceberg que représentent les églises de réveil au Congo. Leur activité quotidienne s’avère moins ostensible mais plus influente.

L’essentiel des églises du réveil est constitué d’un archipel de chapelles pouvant accueillir quelques dizaines de fidèles, notamment dans les quartiers populaires de la capitale. Ainsi à Bacongo, en se baladant dans les rues, on voit moins les églises qu’on ne les entend en s’approchant d’elles, à quelques mètres à peine, à l’heure des lectures ou du prêche.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , , , ,

10 réponses

  1. Rien que ce passage, révèle tout le secret de ces églises vulnérables et influençables :.

     » Certaines églises de réveil sont dirigées par des personnalités politiques proches du pouvoir, à titre personnel ou à titre politique : Rehoboth, Impact Christian Center, Brahanam… Ces églises ont toutes en commun d’être favorables à la révision constitutionnelle par la voix de leurs principaux dignitaires. »

    Peut-on être « né d’en haut » dans le royaume des cieux
    et être « né en bas  » dans le pouvoir terrestre ?

    Donc ne parlons plus d’églises de réveil ;
    parlons plutôt d’églises de sommeil :
    car bercées par le prince de ce monde de ténèbres.

  2. Le problème du politique c’est que sans la force de la religion qui vient rassembler colmater un corps manipulable… il ne peut rien faire i

    Regardez donc Cazeneuve qui distribue des médailles , visitent des églises influentes et des lieux de mémoire ….
    Pensez-vous que cela concerne seulement une faveur en vue du besoin de reconnaissance des chrétiens ?

    Sans le religieux les chefs d’états ne peuvent rien faire .

    Le religieux cimente une pensée totalitariste pour produire un mouvement totalitariste qui permet à la bêtes, aux multiples visages exprimés dans les œuvres de la chair, de servir l’homme devenu dieu (tout puissant). Le rêve de la plus part des chefs d’états et de certains chefs religieux .

    Même combat pour une même cause, le désir orgueilleux de la toute puissance de l’homme magnifié.

    Aussi avant de nous engager dans une alliance avec une association, une église, une œuvre ….il faut discerner qui en est le Dieu : Notre Seigneur ou l’homme (la femme) qui se cache derrière le Nom du Seigneur ????

  3. Quand la politique se mêle au religieux, cela ne peut rien donner de bon. En France, on a bien fait de séparer l’Eglise de l’Etat. On sait ce que ça donnait à travers l’histoire.

    • Pourtant pour le nouveau roi qui doit venir, il n’y aura pas séparation de l’église et de l’Etat. La preuve : Il sera sacrificateur et roi à la fois.
      « Tu lui diras: Ainsi parle l’Éternel des armées: Voici, un homme, dont le nom est germe, germera dans son lieu, et bâtira le temple de l’Éternel. Il bâtira le temple de l’Éternel; il portera les insignes de la majesté; il s’assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône, et une parfaite union régnera entre l’un et l’autre. » (Za 6 :12-13)

  4. La bête politique associée à la bête religieuse : les 2 bêtes du Livre de l’Apocalypse. Ce système est une imitation du culte à Dieu.

    Ils se mettent eux-mêmes une marque (la marque de la bête) à travers leurs pensées et leurs actes. Marque peut aussi se traduire cicatrice d’une morsure (du serpent).

    Contrairement à ces 2 bêtes, Dieu dirige par son Esprit d’Amour, et non pas par la puissance : la toute-puissance de Dieu, c’est son Amour.

    • « Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es », il est vrai. Mais, je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis et médite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :