« Petites mais puissantes ! Libérer l’impact démesuré d’églises volontairement petites »

Découvrez comment les petites églises peuvent avoir un immense impact !

Dans l’Eglise de Dieu, les vrais ministères ne peuvent pas être mesurés en nombre. Toujours est-il que Tony et Felicity Dale furent très surpris quand ils réalisèrent la puissance et l’efficacité que peuvent avoir les petites églises. En tant que pionniers d’une expansion fulgurante de l’Eglise en Angleterre, les Dales sont allés aux Etats-Unis croyant que les grandes églises étaient une indication de l’approbation de Dieu. Mais Dieu avait une vision différente en tête…

Petites mais puissantes ! raconte comment Dieu utilise les petites églises, simples et facilement reproductibles pour multiplier et étendre rapidement son Royaume ; comment les quartiers, les communautés, et les vies individuelles sont transformées en conséquence, et comment Dieu peut faire la même chose pour votre église. Publié originellement sous le titre Le lapin et l’éléphant et maintenant mis à jour, ce livre de Tony et Felicity Dale ainsi que du chercheur reconnu George Barna apporte un important message au peuple de Dieu.

Tony et Felicity Dale ont enseigné ces concepts de ‘L’Eglise simple’ à Londres et en furent les pionniers. Vivant actuellement à Austin, Texas, ils sont activement engagés dans l’implantation d’églises. Avec des amis, ils ont fondé le ministère House2House, un site web fournissant des ressources pour ces églises simples. Les Dales sont les auteurs de plusieurs livres et parlent régulièrement dans des conférences à travers le monde.

George Barna est le fondateur de ‘The Barna group’, une entreprise de recherche et de ressources à Ventura en Californie. À ce jour, Barna a écrit plus de quarante livres, a été salué comme ‘la personne la plus cité dans l’Eglise chrétienne aujourd’hui’, et figure parmi ses leaders les plus influents.

> COMMANDER LE LIVRE

> Nous vous recommandons également le livre « Réimaginer l’Eglise » de Frank Viola

> A VOUS DE PUBLIER UN LIVRE AUX EDITIONS OASIS !



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Religions, René DE GROOT, Société

Tags:, , , , , , , , , ,

166 réponses

  1. Après les Méga-Church voici donc venu le temps des Mini-Church.

    • Je pense en réalité que les deux sont complémentaires… les deux ont des avantages… et les deux ont des inconvénients. Ceci étant, il est vrai qu’une petite église peut libérer un impact important à l’échelle d’un quartier et même d’une ville… pour peu que les responsables développent une vraie vision et ne sombrent pas dans la dérive du petit club chrétien dominical…

    • moi j’aime surtout les muffins le fin du fin et facile à reproduire jusqu’à 20 dans mon four . MDR

      Ce doit être des églises lapines , à chaque porté une explosion de bébés

      EDR ouffff trop rigollot, les sujets s’enchainent et se déchainent mdr

    • rédaction

      perso j’ai (nous) préféré travailler dans les petits églises , car des liens fort se tissent plus facilement, pour faire une équipe d’intervention …C’est la communion fraternelle qui permet de porter du fruit autour de nous.

      Cependant, j’aimais aussi aller dans les sessions chrétiennes chaque été et sur plusieurs jours, avec un nombre important de chrétiens , pour partager l’adoration (c’était merveilleux) et la réflexion (ça nous permettait de grandir dans la foi et la connaissance biblique) ….. C’est dans ces lieux que j’ai le plus reçu et trouvé les motivations d’action …pour revenir les partager dans la petite église de secteur.

      Ma fille me disait que dans les Méga-Church on se sent anonyme, aussi son église pratique c’est le groupe de jeune, avec lequel elle vie des temps forts et des actions formidables .

    • Complètement Paul , je crois l’avoir déjà partagé mais un pasteur disait un jour , une église avec une vision sans action est une église de rêveurs . une église qui serait en action mais qui n’aurait pas de vision serait une église réduite . Mais nous avons une vision et qu’ensemble nous nous mettons en action c’est une église qui révolutionne . Personnellement je n’ai rien contre les méga Church , ou grandes assemblée en français , mais je crois vraiment que de petites assemblées peuvent avoir , aussi un impact important et touché un grand nombre

    • Concrètement, ça consiste en quoi une petite église, car sous ce thème générique, bien des choses peuvent-être dites, ou faites, mais quoi précisément?

    • — Joseph, lis ceci :
      Matthieu 18, 19-20 : «Je vous dis aussi, que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre, tout ce qu’ils demanderont leur sera donné par mon Père qui est aux cieux. Car là où il y en a deux ou trois assemblés en mon Nom, je suis là au milieu d’eux
      — Tu t’assembles en accord avec ton ami Disciple au Nom de Jésus-Christ à l’exclusion de tout autre nom et Christ est là, avec vous deux ! Pourquoi chercher la complication ? C’est tellement simple…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  2. Yongui Cho avait commencé en Corée par faire des réunions de maison, aujurd’hui la Corée compte beaucoup de chrétiens.

    • @bouncer
      « aujurd’hui la Corée compte beaucoup de chrétiens. »
      … et une obsession de la réussite qui en fait le leader mondial du suicide chez les 14-20 ans.

  3. La chaîne d’arpenteur de G. Barna a souvent la mesure juste, mais l’intention dans ce titre d’ouvrage est singulièrement déconcertante. D’où vient-il que ce soit le lot des brebis d’exprimer l’avis réservé au seul souverain pasteur, Yeshua?
    L’impact réel des assemblées de Yeshua se mesure d’En-haut. Et qui sont les humains pour « libérer » l’impact des assemblées à taille humaine? Le monsieur ‘Stats’ des évangéliques étasuniens excelle souvent dans ses mesures, et je ne doute pas que sa collaboration avec les Dale ait produit un texte inspirant.
    Demeure une question : comment acclimate-t-on les spécificités étasuniennes au reste du monde qui n’a pas encore attrapé le virus du gigantisme US?

    • Ntjufen, on ne peut pas acclimater des spécificités, ce serait contraire à l’esprit qui veut l’on consièdre l’autre comme plus important que soi.
      donc, gros dilemme
      cordialement

  4. Pour ma part, je vais assez souvent aux réunions de la petite église, (mais costaud) de Limoux, église évangélique de la délivrance,là où il y a eu l’intervention des gendarmes, car les voisins entendaient

    les cris d’une personne possédée et qui était en train d’être délivré, là,par le pasteur et l’église, mais dans l’étage du haut, où, ça résonne.les voisins ont bien compris la chose,

    et ce jeudi dernier, un couple est descendu de la région parisienne pour que l’épouse possédée de plusieurs démons soit délivrée à son tour, belle soirée de prière de combat,(je ne détaille pas, mais belles victoires.

    J’aime cette petite église, accueil très chaleureux etc etc ..LE Saint-Esprit agit, guérisons, et message conforme aux saints écritures
    Pour moi, une église vivante quelle que soit sa grandeur, est l’église où les dons spirituels sont exercés,
    et etc.. Mais c’est une petite assemblée très bien administrée, je m »y sens ultra bien de plus.
    QDVB

    • — Très bien ! Mais plutôt que de faire plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres pour aller chercher une égise “puissante” et “réveillée”, pourquoi n’en ferais-tu pas autant chez toi ? Jésus-Christ n’est pas qu’à Limoux, que je sache ! Il attend que d’autres se sanctifient et se réveillent dans leur région là où ils habitent pour agir avec eux auprès de gens qui ont besoin du salut là où ils sont ! Chiche ?

  5. — Selon Alberto Rivera (Ancien Jésuite converti à Jésus-Christ), plus les “églises” sont grandes plus elles risquent fort d’être infiltrées par les Jésuites, qui se cachent en feignant d’être des chrétiens nés de nouveau alors qu’ils ne sont qu’envoyés du Vatican…
    — C’est pourquoi les petites “églises” (heu… je préfère assemblées !) sont plus à même d’exercer l’indispensable discernement qui fait tant défaut chez les grandes ! De plus, ce que craint véritablement le Vatican, c’est justement le petit nombre déterminé et non le grand nombre passif ! C’est pourquoi le petit nombre ne sera que rarement infiltré et si ça devient le cas, il saura appeler Christ à la rescousse soit pour vraiment convertir le faux-frère, soit le chasser et ôter le mal du milieu d’eux ! Il est écrit :
    Luc 12, 32 : «Ne crains point petit Troupeau: car le bon plaisir de votre Père a été de vous donner le Royaume.»
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Bonjour, je suis Jésuite et j’ai été envoyé une fois pour infiltrer une petite église d’une dizaine de personnes.
      Peine perdue, au bout d’un an, nous nous sommes aperçu que nous étions deux jésuites, trois francs-maçons, deux illuminatis, un policier des renseignements généraux, une journaliste et un inconverti venu uniquement pour draguer la journaliste !

  6. Je suis bien d’accord, hervé P.
    Finalement, si on réfléchit bien, 9 fois sur dix, une grande église, (comme ici á Budapest, 20000membres) ou en Europe dans un petit stade, par exemple, il s’agit d’un regroupement de plusieurs pasteurs emmenant leurs églises. Par la suite, le monde attirant le monde, un bon pourcentage ne sont pas vraiment nés de nouveau: ils ressemblent plutot á Guéhazi, le serviteur d’Elisée cherchant leurs bénédictions plus qu’autre chose. Depuis 15 ans, je me consacre plutot dans une petite église charismatique, car c’est lá qu’il y a le plus de boulot.
    Mais si on médite la parabole des milliers d’hommes á qui les disciples devaient distribuer des pains, le Seigneur les a fait assoir par groupe de 50 et de 100, qui sont des nombres relativement petits. Peut etre á la fin des temps, la multiplication des églises vivantes se fera ainsi et non par la multiplication du nombre de membre pour une seule église.

    • — Oui, David Fréchet ! De plus, le “réveil mondial de la fin des temps” que beaucoup de “pasteurs-présidents-directeurs-généraux” invoquent à grands cris ne viendra que pour séduire les “chrétiens mal affermis” par des esprits séducteurs envoyés par Dieu et, s’ils ne veillent pas, ils seront emportés dans le flot général vers… la perdition et l’enfer !
      — L’autre réveil, le vrai, se produira au niveau des individus, et non d’une région, comme ça s’est produit avant (aux îles Hébrides, au pays de Galles…). Et pourquoi ces réveils se sont-ils éteints ? Parce que des hommes ont voulu organiser ces mouvements, en “encapsulant” tout ça dans des structures juridiques humaines (associations, fédérations…) qui ne sont évidemment pas “à la hauteur” pour contenir une telle manifestation de l’Esprit, même seulement à DEUX (avec Christ !) !
      — Le mieux c’est évidemment de “foutre tout ça par-dessus bord” et de s’en passer, exactement comme les premiers Disciples qui n’ont JAMAIS eu de structures juridiques et qui, contrairement aux Pharisiens et aux Sadducéens, n’en avaient pas besoin : ils “avaient” Christ, ça leur suffisait largement !
      — Et on ose nous dire que Christ n’est pas suffisant😡😥 ?!??… Qu’on leur attache donc une pierre autour du cou et qu’on les jette à la mer ceux qui osent dire ça à la face de Christ, ou que le Seigneur les traite comme Ananias et Saphira, tiens !!! Si “on” le fait pour un ou deux en exemple, les autres y regarderont “à quatre fois” avant d’avancer de telles âneries !
      — Suis-je assez dur ? Regardez Christ comment Il a chassé les vendeurs du Temple ou qu’Il a demandé aux Disciples de manger Son Corps et de boire Son Sang, de sorte que beaucoup L’ont abandonné !
      — Quant aux pasteurs amenant leurs églises dans les stades ou les grandes salles louées à prix d’or avec les dîmes des pauvres et des non-convertis, beaucoup d’entre eux ne sont même pas nés de nouveau eux-mêmes ! Comment peuvent-ils alors parler de nouvelle naissance alors qu’ils ne l’ont jamais vécue ? Crois-moi : quand on naît de nouveau, on le sait ! Et ça ne passe pas inaperçu, même vu de dehors !
      — Nous avons ça tous les ans, à la Pentecôte, “la fête de l’Évangile”, au stade de Saint-Paul (Réunion), organisée par une groôôosssse dénomination locale. Je n’y ai jamais mis ne serait-ce qu’un orteil ! Et même : dans cette période-là, j’évite le secteur ! Leur radio locale (payée également avec les dîmes des pauvres et des inconvertis) fait maintenant des compromis avec le monde en passant des chansons à succès du show-business par faute de suffisamment de chants chrétiens, qui sont plutôt des “chants-perroquets” ! Du coup, je préfère écouter une radio mondaine qui passe des musiques des années 50-80, des chansons à texte ! Et quand il me prend l’envie de louer le Seigneur en chantant en langues, j’ai un petit module mp3 pour passer des musiques instrumentales de Higher Praise et de chanter une deuxième voix dessus ! Ça soulage par où ça passe !
      — Je préfère de loin être seul avec le Seigneur que mal accompagné !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Hervé , on a bien compris que vous ne vous vouliez vivre votre foi tout seul , c’est votre droit , mais ne vous en prenez pas aux assemblées et aux dirigeants pour vous donner raison . Beaucoup de chrétiens aiment la vie d’assemblée formée de l’Eglise que NOUS sommes , nous sommes un corps et , a moins d’être amputé un corps ne se constitue pas que d’un membre

    • Autre chose , Hervé , j’écoute de la louange en faisant mon ménage ou simplement pour louer Dieu , non par obligation mais par choix et cela me fait le plus grand bien . Ayez l’humilité de reconnaitre que ces chants ont été écrits avec et pour le Seigneur , comme disait ma maman : si vous n’aimez pas n’en dégoûtez pas les autres . Après si vous ça vous fait du bien de n’écouter , question louange bien sûr , que vos propres compos , c’est aussi votre droit

    • — Mais je n’écoute pas que mes propres compos, Catherine ! Sur ce site anglophone :
      http://www.higherpraise.com/
      , il y a toute une collection de chants instrumentaux dont je me suis fait le plaisir d’en télécharger plusieurs dizaines de morceaux MIDI que j’ai transformés en mp3 !
      — Seulement, je suis musicien et suis particulièrement peiné qu’on prenne Dieu pour “un vieux radoteur” à force de répéter les mêmes paroles dans un seul chant, tout de même ! Y’a des limites à ne pas dépasser !
      — Qu’un jeune enfant qui répète des paroles, passe encore… Mais un ADULTE MUSICIEN CHEVRONNÉ qui s’adonne à ce genre de répétitions… où a-t-il eu son imagination ainsi bridée ? Et ces formations musicales (justement le morceau dont tu as posté une vidéo !) où on entend le maître chanteur donner les premières paroles du couplet à chanter “à la sauvette”, comme si les chanteurs n’étaient pas capables de le faire ?!??… N’est-ce pas “un peu” les prendre pour des “gogos” incapables de réfléchir par eux-mêmes ? Franchement…😡 !
      — Alors, “faute de grives… on mange des merles” ! Et on se contente de paroles plus variées et d’une musique qui les accompagne bien, et non de répétitions “assommantes et répétitives”😆 !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  7. Hervé-P – Au Nom de Jésus-Christ ! Actes 6. 2 : « C’est pourquoi les Douze ayant appelé
    la multitude des disciples, dirent : il n’est pas raisonnable que nous laissions la parole de Dieu
    pour servir aux tables. »
    Il faut bien des « sous fifres » Plutôt efficaces dans le cas😉 Etienne😡

    • — Ouais, Pulsar : mais ils étaient, comme les apôtres, “sous-fifres” de Christ et non des apôtres ! D’ailleurs, qui a donné l’ordre à Philippe d’évangéliser les Samaritains et l’eunuque éthiopien, hein😉 (Cherche bien !) ? Pas les apôtres, en tous cas car ils étaient bien “planqués” à Jérusalem tandis que les autres ont bien été dispersés par la persécution suite à la mort d’Étienne, si je ne m’abuse…😉 !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  8. Tant que ça n’encourage pas à n’importe qui à fonder n’importe quoi ça ne me gêne pas, tant que les chrétiens grandissent.

    • — Justement, “Un Pèlerin” : ce n’est PAS à nous à fonder quoi que ce soit, vu que c’est Jésus-Christ qui bâtit Son Église et de laquelle, dès que nous nous sommes repentis et que nous sommes nés de nouveau et baptisés du Saint-Esprit, nous en sommes automatiquement les membres ! Pas besoin de carte de membre ni d’inscription quelconque dans un registre quelconque : Jésus-Christ a Son Registre dans lequel nous sommes répertoriés !
      — C’est-y pas mieux comme ça ?
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  9. En y regardant de plus prêt le nerf de l’action c’est l’argent qui permet de construire des petites babels pyramidales pour briller devant le monde plus que devant Dieu …..

    Quand nous comparons ce que la bible nous dit de faire avec ce qui se fait à l’heure actuelle , nous sommes bien obligés de reconnaitre que nous avons dérapé .

    L’église actuelle est un système monarchique qui permet à quelques uns de s’enrichir sans effort, jute avec la parlote et beaucoup de séduction à répéter depuis des siècles….. toujours les mêmes paroles, qui droguent ceux qui les écoutent et leur fait ouvrir le portefeuille, tout en maintenant la masse dans l’illusion et le rêve d’ un monde meilleurs .

    C’est pour ces raisons que les états gouvernementaux tolèrent la religion, car elle canalise les besoins de libertées fondamentales ,rendant ainsi aux gouvernements abusifs un sacré service qui leur permet de continuer d’abuser à des fins strictement personnelles de pouvoirs , sans soulèvement de la population.( l’opium du peuple hein )

    La religion ferme les bouchent en demande d’un monde meilleurs et reste silencieuse assise sur les bancs des églises …qui bernent à l’infini ….pour satisfaire le besoin d’être avec du sens, pour ne rien faire ….juste croire que c’est possibles, sans jamais pourvoir affranchir de l’illusion !!!!

    Je ne crois pas en la religion ……mais en Dieu qui a envoyé son Fils pour que nous n’ayons plus besoin de religion et de système de corporation religieuse pour exister sur terre et dans le monde .

    C’est ce qui fut dit par Jésus à la samaritaine qui demandait à Jésus où il fallait adorer .

    Jean 4

    19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. 20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. 21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. 25 La femme lui dit : Je sais que le Messie doit venir celui qu’on appelle Christ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. 26 Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle.
    27 Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu’il parlait avec une femme. Toutefois aucun ne dit : Que demandes-tu ? ou : De quoi parles-tu avec elle ? 28 Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens : 29 Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce point le Christ ? 30 Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui.

    VA et fait comme la samaritaine dit à ton entourage ce que Jésus fait pour toi et cela suffit

    Va et fait comme Étienne qui pria pour l’éthiopien et le baptisa dans la rivière du coin SANS AUTRES FORMES DE LOI !

    Va et suis Jésus qui lui n’a jamais créé d’église ni de lieu de culte , car il considérait que le temple c’est nous les vivants qui adorons le Père en Esprit et en Vérité ….et ceci partout .

    CE SONT LES HOMMES LES APÔTRES QUI ONT CRÉE LES ÉGLISES PAS JÉSUS.

    Car JÉSUS est venu pour renverser les temples faits de main d’homme, le temple de Jérusalem en étant un exemple flagrant !!!!!

    Il ne restera pas pierre sur pierre de ce temple dit Jésus ….car Jésus est venu établir sa présence dans les cœurs pas dans des temples de pierres !

    JÉSUS va jusqu’à dire qu’ Il à le pouvoir de faire crier les pierres vivantes ….
    .
    où ça ????? Dans la rue, dehors , hors des temples car le temple est en nous !

    Galates 4 . 21 à 31
    v, 22 Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. 23 Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. 24 Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar,- 25 car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie,-et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. 26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère; 27 car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point ! Eclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée.
    28 Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse; 29 et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. 30 Mais que dit l’Ecriture ? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. 31 C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.

    Et tous vont à Jérusalem y chercher quoi ??????????????

    Chercher Jésus à Jérusalem c’est être en désobéissance avec le Père et le Fils qui dit que notre Jérusalem est en haut verset :

    26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère; 27 car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point !
    Éclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement !

    Va et fait comme tous ceux qui obéissent au Saint Esprit sans autre forme d’expression , car depuis que Jésus est ressuscité, nous sommes tous sacrificateur pour Dieu le Père , des envoyés par grâce, à ceux qui n’ont pas encore trouvé le Seigneur qui vient habiter les cœurs, ET DONC ….. pas les temples faits de mains d’hommes.

    Ceux qui persistent dans la religion corporative, sont enfermés dans les principes de l’esclavage TERRITORIAL ……..

    Galates 4 .

    24 Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar,- 25 car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie,-et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.

    LA véritable épouse du Messie qui ne peut venir que dans les cœurs qui ont compris que l’alliance est spirituelle et pas naturelle , est l ‘épouse Par l’Esprit Saint .

    C’est ainsi que tout l’édifice spirituel s’élève pour nous permettre de vivre par l’Esprit en communion les uns avec les autres, pour devenir cette merveilleuse habitation en Esprit qui ne se voit pas dans le naturel mais dans le Spirituel , car ce que nous en percevons dans le naturel c’est le fruit de l’Esprit !

    éphésien2.21 et 22

    21 en Lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur ; 22 en Lui vous aussi, vous êtes édifiés ensemble pour être une habitation de Dieu en Esprit.

    • — @ Colombe :
      „„Va et fait comme Étienne qui pria pour l’éthiopien et le baptisa dans la rivière du coin SANS AUTRES FORMES DE LOI ! ””
      — NON, Colombe : c’est PHILIPPE qui a baptisé l’eunuque éthiopien (Ministre des finances de la Reine de Candace — Actes 8) !
      — Regarde bien…

  10. Encore une chose qui sévit dans les milieux protestants et aussi chez les évangéliques, à savoir que beaucoup d’œuvres protestantes sont couvertes par des franc-maçons richissimes qui financent une grande partie de ces œuvres …..ceci étant dit , à quel prix spirituel les chrétiens s’exposent !

    La franc-maçonnerie est établis sur des puissances occultes.
    Le Seigneur ma montré en vision au dessus de la tête d’un franc-maçon chrétien, dans un groupe de prière de maison ceci : Je voyais au dessus de la tête de cet homme un hippocampe tout noir et très très piquant …..je ne comprenais pas pourquoi le Seigneur me le montrait tout noir , car c’est le symbole de l’intelligence humaine .

    Alors voici l’explication que Dieu m’en a donné.
    Je voudrais vous dire qu’il m’a valu un an pour comprendre, car pour moi il était impensable qu’un franc maçon puisse se tenir au milieu de nous .

    Aussi un jour le Seigneur c’est fâché avec moi et m’a dit : Depuis le temps que je te montre en vision qui est cet homme tu attends quoi pour réagir ?????
    Je me suis dons soumise pour faire ce travail de discernement puis de chercher sur le net la symbolique de ce que je voyais pour prouver que ce que Dieu me montrait était la vérité.

    Cet hippocampe représente l’intelligence de l’ennemie qui s’exprime chez les franc-maçon par un système luciférien……beaucoup de ces franc-maçons n’en comprennent pas la gravité et la perversion, car ils sont coupés de l’intelligence de Dieu et servent avec une idéologie humaniste qui les aveugle.

    Ensuite le Seigneur ma montré son tablier à l’envers c’est à dire le symbole caché inscrit au dos du tablier dans ce cas particulier il était en soie, dans le naturel en cuir dans le spirituel .

    VOICI CE SYMBOLE une tête de mort noire sur fond blanc
    Wikipédia : Tablier : Pièce de soie ou de peau évoquant symboliquement les tabliers de peau des tailleurs de pierre. Ses ornements et la manière de le porter varient selon les degrés. L’envers du tablier est souvent noir et, dans ce cas, il y figure fréquemment une tête de mort.

    Cet homme a pris le pouvoir dans une église ADD et se proposait de couvrir l’école chrétienne qui s’y est créé avec son argent . Résultat c’est lui qui choisissait qui devait en faire partie …Il m’a barré la route …(je l’ai vu en vision les bras écartés sur ma route il me barrait la route ) et m’a chassé de l’église publiquement car j’ai osé dire qu’il était franc maçon !
    Cet homme fait partie de la famille de Yves Barbes Président du filet du maître de PDM .

    L’église dans laquelle nous nous étions rattachés dernièrement sur le plateau ardéchois, même topo .
    Le pharmacien qui y exerce comme responsable avec les anciens , est franc maçon.
    Dieu ma montré l’étoile franc-maçonnique au-dessus d’eux et là aussi une école chrétienne est née sous la couverture de Luc BUSSIERE , comme celle de Montélimar et chaque foi Luc ferme les yeux;………….. car sans argent on ne peut RIEN FAIRE comme LE DIT PDM …..qui soutient les écoles chrétiennes , une vient de se lever dans le cadre d’une églises qui est implantée dans les locaux de PDM sur Valence, les trois écoles avancent ensemble ….CHUUUUT tout le monde la boucle !!!

    Mais de grâce, de grâce ne parlez plus d’école chrétienne !!!!

    Pasteur et franc-maçon: est-ce compatible?

    http://www.lemondeevangelique.com/franc-maconnerie-devoilee.htm

    le figaro

    http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2012/07/19/01006-20120719ARTFIG00514-les-secrets-des-francs-macons.php

    • @colombe
      De deux choses l’une, soit le Seigneur est gâteux, soit vous êtes une pantine. En effet, une fois où je m’étais gaussé de collège Daniel et toute la clique, vous m’étiez rentré dedans, en me traitant d’insensible à l’Esprit, et vos aménités habituelles, et disant le plus grand bien des écoles chrétiennes. Je crois que c’était lors de l’assassinat de la gamine par le violeur à antécédents couvert par la direction du collège cévenol.
      Bref, une fois de plus…
      Je continue à recevoir les circulaires et les appels à cracher au bassinet alors que je n’ai plus contribué depuis au moins 15 ans… super gestion…

    • filosof
      22 juin 2015 • 9 h 45 min

      Depuis que j’ai vu certaines choses j’ai changé d’avis …..il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis .

      Je suis de nature entière , quand c’est oui c’est oui oui
      Quand c’est non c’est non non !

      Et puis il y a oui oui pour les petits garçons bien sages

    • @colombe
      Moi, je vous aime bien, la petite huguenote, comme une frangine à qui on rabat le caquet quand elle la ramène un peu trop. Il ne s’agissait pas tant d’erreurs d’appréciations que de déclarations tonitruantes, et surtout dont vous ne doutiez pas un instant. Je n’ai jamais discuté que vous ayez des visions, j’ai toujours contesté leur origine quand pour moi elle ne venait pas du Seigneur. Quand je disais à françois qu’on ne la fait pas à une pute sur le regard d’un homme, à propos des soi-disant regards de désir de Jésus, et j’ai la colère qui monte à nouveau de l’évoquer à nouveau , j’ai vécu, pour ma part, de la crédulité des gens, et je sais qui est B Hinn. Et si je voulais réunir des éléments à charge, je n’aurais aucun mal, dans mes amis Palestiniens – chrétiens, mais pas que -, il y en a qui connaissent le zèbre. Mais peu importe.
      Donc ce n’est pas parce que vous recevez quelque chose que l’info est obligatoirement fiable. De surcroit, vous,le savez très bien : vous avez de la fierté, de l’orgueil si vous préférez, et cela coûte de reconnaître qu’on n’est pas au point auquel on prétend être, mais c’est un fait, et au fond de vous vous ne pouvez l’ignorer. Ça ne m’empêche pas de vous apprécier pour votre dynamisme et votre envie de bien faire, même maladroitement et de manière brouillonne. Finie, vous serez tout à fait bien.

    • Merci pour ce moment, Welcome, c’était bon !😀

      Filosof, à quoi faites-vous référence, ce disant : « En effet, une fois où je m’étais gaussé de collège Daniel et toute la clique, vous m’étiez rentré dedans, en me traitant d’insensible à l’Esprit, et vos aménités habituelles, et disant le plus grand bien des écoles chrétiennes. Je crois que c’était lors de l’assassinat de la gamine par le violeur à antécédents couvert par la direction du collège cévenol. » ?

    • @Déraréopageetredémarrage
      « Filosof, à quoi faites-vous référence, ce disant : »
      Sur quoi porte exactement votre question, car il y a trop d’éléments ? Sur le fait que colombinette passe son temps à se défausser ? Mais ça, vous le savez déjà. Sur les regrettables accointances du collège Daniel ? Sur l’assassinat ? Bref, quid ?

    • Sur le CD et le meurtre.
      Le reste, ce qui concerne Welcolomartinette, je le connais déjà…🙂

    • @Démarragealapage
      « Le reste, ce qui concerne Welcolomartinette, je le connais déjà… :) »
      Pour la dédicace des albums, elle donne son nom dans une de ses interventions, ce qui lui permettra de pleurnicher en une autre occasion qu’on ne respecte pas son anonymat… oui, nunc est ridendum, vous avez raison
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2014/02/18/protestantisme-la-triste-fin-du-college-cevenol/

      Pour le CD, je n’arrive pas à retrouver les fils de discussion, mais j’expliquais que j’avais renoncé à même lire les circulaires tant les faits rapportés étaient ahurissants, avec des histoires de chantage interne, d’homosexualité, de salaires non versés, et que sais-je encore. Ce qui en soi est simplement de la cuisine interne, mais martinette avait des positionnements très contradictoires suivant le sens du vent.Vous me direz que ce n’est en rien un scoop.
      Il me semble donc que dans une discussion je m’étonnais de cette affaire du collège cévenol, où l’on intègre dans le plus grand secret un jeune condamné pour viol, donc en parfaite connaissance de la dangerosité potentielle de l’individu, laquelle se manifeste très peu de temps après par un viol suivi de meurtre de manière particulièrement horrible, puisqu’il semble qu’il ait brûlé sa victime encore vivante. Il est par ailleurs sidérant que les responsables moraux du collège n’aient pas été mis en examen, puisque leur responsabilité est manifeste. et si ma mémoire est bonne, colombinette/martinette reliait ça au CD, sur la question des dysfonctionnements.

    • fildurazoir

      Finie, vous serez tout à fait bien.

      Votre finitude commence la où s’achève mon relèvement .

    • Je me rappelle que Martinette encensait le Collège Daniel, sans pourtant y avoir jamais été élève (encore que, on ne sait jamais…)… Bon, le rapport de Martinette entre le Collège d’Agnès Marin et le CD que vous me présentez, j’avoue ne pas trop le voir, à moins qu’un pasteur de l’école ait tenté de noyer une élève très doué spirituellement.

      Le Collège, je le connais bien, j’y ai été disci… euh… élève ! Du grand n’importe quoi, un tel bordel scolaire que je me suis toujours demandé comment il pouvait être encensé dans le monde évangélique, même si les évangéliques sont généralement les moins éduqués (et moins intelligents ?) des chrétiens.

      Je me souviens de mon année de 3e : aucun cours de français digne de ce nom ! Pas la moindre leçon de grammaire (c’est quoi un COD, une proposition subordonnée ?), les rares dictées se faisaient à partir de la Bible pour développer le niveau (!!!), il était bien vu de causer de Dieu dans les rédactions (en même temps, quand on ne maîtrise pas la syntaxe, ça aide), il était d’ailleurs bien vu d’interrompre le « cours » pour prier. Je me souviens que, un jour où nous allions enfin entamer la grammaire, un élève a lancé : « Madame, je crois que j’ai envie de me convertir, est-ce qu’on peut prier ? » Je disais donc plus haut que nous n’avions eu aucune leçon de grammaire…

      En Histoire-Géo : la Réforme, vue à l’évangélique, bien sûr. C’est-à-dire, et sans manichéisme aucun mais avec la probable inspiration de la Colombe, les méchants catholiques contre les gentilles victimes protestantes.

      Anglais : beaucoup de Bible. C’était amusant parce que le prof d’anglais, musicien de son état, était également le prof de Bible.

      Musique : cantiques.

      Restaient donc les sciences, c’était à peu près le même niveau que dans le vilain monde. Ouf !!! Bon, en biologie, on était tout de même prude. Je me souviens du sévère regard professoral sur moi quand, lisant mon manuel, j’avais demandé à mon camarade ce qu’était l’éjaculation nocturne (ça, c’était en 5e ou 4e, je crois). Et en Allemand, nous avions un bon prof qui ne perdait pas son temps à prier, et ne tombait pas dans le panneau. Lui méritait sa paie, à coup sûr.

      Tout cela, c’était lors de mon année de 3e, mais c’était variable, cela dépendait des années, des enseignants. Avec Bussière, nous avions quand même eu des cours de français… A un moment, ça a dérapé.

      Je me souviens de l’une de ces réunions de prière du lundi matin : un élève prétendait que Dieu lui avait demandé qu’on prie pour recevoir le causer en langues, une prof a confirmé la demande divine, et c’est parti. Le gamin s’est levé et a fait le tour de la salle en chabadabant, et ça n’en finissait plus. Salut les baptistes, les cathos, les luthériens, vous vous étiez inscrits dans une école interdénominationnelle sans savoir qu’on vous imposerait le pentecôtisme…

      Car, il important aux élèves de montrer aux profs qu’ils étaient de super chrétiens, et ils prenaient des initiatives validées par le corps enseignant. Ainsi, un groupe de louange de quelques élèves pendant la récré (non, on n’est pas à Pau !!) a été transformé en louange obligatoire pendant la récré. Les passants s’amusaient bien.

      Les parents étaient convaincus que leurs gosses bossaient bien, ces derniers étaient trop contents de ne rien branler et ne leur disaient rien.

      Concernant les salaires non versés, j’ai aussi connu ça, ayant bossé dans le milieu évangélique auprès d’un type très vénéré qui m’a bien spolié. En revanche, lui a eu une augmentation de salaire en s’attribuant mon travail. D’ailleurs, il m’est arrivé de rédiger ses prédications.

    • Et les élèves ont eu leur diplôme avec un tel programme ??

    • @Arrêtsurimage
      Ah ah ah… excellent ! Je comprends mieux la réticence bizarre qui fait que depuis plus de 10 ans je n’ouvre même pas les circulaires, après
      avoir rapidement eu le sentiment que tout allait toujours merveilleusement, merci Seigneur, sauf l’argent qui manquait toujours, merci cher frère de contribuer, puisque vous avez à cœur la merrrrveilleuse œuvre qu’est le CD… Et que vous vous inscrirez, n’est-ce pas, aux séminaires Mathurin Cordier, pour propager la bonne parole…
      Ce que vous dites se percevait en filigrane, si l’on lisait entre les lignes : certaines circulaires montraient clairement des trous béants quant à l’encadrement, ou à la qualification, ou les deux, mon général. Et l’arnaque charismatique était soigneusement masquée, puisque le démarchage ratissait dans des assemblées innocemment évangéliques, ou réformées, mais rien de plus.
      Il,est logique que vous imaginiez martinette y ayant fait ses classes, quoiqu’elle soit plutôt chenue pour ça, ou très en retard, puisque les shabadabada fleurissent sous sa plume comme bubons sur la peau d’un pestiféré…
      Il va de soi qu’avec les dispositions ordinaires de la jeunesse, qui sont de suivre sa pente naturelle sans s’astreindre à un effort soutenu, un tel environnement scolaire ne pouvait qu’être très envié… J’espère que vous avez réussi à acquérir ensuite la rigueur nécessaire pour quelque activité que ce soit… même « chrétienne »

    • @colombe
      Vous faites éclater aux yeux de tous votre petitesse et votre médiocrité, puisque vous révélez quelque chose de manière fourbe, alors que dans votre cas c’est vous qui avez à au moins deux reprises donné votre nom en clair.
      Votre fausseté vous rattrapera, soyez-en sure.

    • Là ça devient moche , perso je n’ai pas de pseudo donc je m’en moque mais si chacun y va de sa petite recherche pour savoir qui est qui et surtout le dévoile ça vient très « caniveau  » ou ras des pâquerettes au choix

    • @Catherine Bunel
      « mais si chacun y va de sa petite recherche pour savoir qui est qui »
      En recherchant une référence sur une question que faisait un forumeur, martinette/colombinette donnait son nom en clair elle-même dans un com, ce qu’elle avait déjà fait à au moins une autre reprise. Cela n’a donc rien à voir avec son cas, où elle utilise un échange privé par lequel elle a eu accès à mon nom. Cela s’appelle, dans toutes les langues de la terre, fourberie et trahison. Ses grandes protestations de droiture sont par conséquent démasquées et ridiculisées, et le seul esprit qui l’anime est manifestement celui de Judas. Dans des temps de persécution, ceux qui auraient eu des contacts avec elle auraient fort à craindre pour leur liberté ou leur vie. Cela dit, cela confirme – désagréablement – l’intuition que j’avais, et m’incitera à plus de prudence à l’avenir.

    • fripouille

      « La moitié d’un ami, c’est la moitié d’un traître. »

    • Fildurazoir

      Aucunes excuses vous êtes une balance !

    • catherinette

    • fripouille

      Maman les p’tits bateaux
      Qui vont sur l’eau
      Ont-ils des jambes ?
      Mais oui, mon gros bêta
      S’ils n’en avaient pas
      Ils ne marcheraient pas

      Allant droit devant eux
      Ils font le tour du monde
      Mais comme la Terre est ronde
      Ils reviennent chez eux

      Maman les p’tits bateaux
      Qui vont sur l’eau
      Ont-ils des ailes ?
      Mais oui, mon gros bêta
      S’ils n’en avaient pas
      Ils ne danseraient pas

      Allant droit devant eux
      Ils font le tour du monde
      Mais comme la Terre est ronde
      Ils reviennent chez eux

    • Fildurazoir

      LE FOURBE c’est vous qui avez osé pointer mon époux présent sur ce site, honte à vous ….apprenez à vous contrôler .

    • @colombe
      L’évidence de votre mensonge est très aisément vérifiable.
      Que le Seigneur vous corrige.

    • Fildurazoir
      27 juin 2015 • 6 h 00 min

      @colombe
      L’évidence de votre mensonge est très aisément vérifiable.
      Que le Seigneur vous corrige.

      Je vous renvoie la flèche empoisonnée vers vous…au Nom de Jésus .

      Une belle petite ordure, alors que vous sortez le nom de mon époux dans un sujet qui ne le concernait pas ..nous savons ce que vous valez !

      C’est moi qui ai demandé à Paul que ce soit enlevé. Votre lâcheté est à la hauteur de votre déshonneur ….Maintenant vos dérapage pervers sont exposés et ceux et celles qui vous font des mamours eux aussi avec vous !

    • Ne blasphémez pas en utilisant le nom du Christ pour votre mettre en valeur.

      De toute façon, nous sommes plus d’un ici à vous avoir déjà reproché vos méthodes, vos accusations sournoises, votre façon de fuir les questions embarrassantes, alors…

      Vous vous vexez parce que quelqu’un a repris le nom de votre mari, ce qui, apparemment, n’est pas élégant, et vous l’insultez ; mais vous, votre comportement habituel sur les divers blogs où vous êtes passée (je vous rappelle, même si vous le niez et me traitez de menteur à ce sujet, que même le très « illuminé » blogdei vous a éjecté deux semaines parce que vous étiez considérée comme une sacrée tarée… J’ai déjà donné les preuves à ce sujet après que vous m’aviez traité de menteur quand je l’avais révélé, et vous aviez alors changé de sujet en m’accusant sur un autre front après avoir tordu mon message), votre comportement habituel, donc, n’est de loin pas mieux. Vous êtes quelqu’un de bien moins sympathique qu’il n’est comique…

      Vous donnez des leçons de morale et d’amour à tout le monde, et, cependant, sans la moindre preuve non seulement vous soupçonnez le mal mais encore accusez les gens, les traitez de menteurs ainsi que vous m’avez apostrophé plus haut hier. Vous vous sentez obligée de ridiculiser l’intelligence rationnelle des autres en prétendant que leur QI spirituel est ridicule alors que le vôtre est décrit comme exceptionnel si l’on s’en réfère à toutes vos prétendues visions, votre onction, etc. Jamais vu Dieu envoyer de prophète se vanter de son intelligence, moi ! Alors, examinez-vous donc un peu, voyez ce qui cloche chez vous : ce désir d’être admirée quitte à marcher sur les autres , ce refus de la contradiction qui vous pousse à maudire, accuser faussement et j’en passe ; ce probable besoin de transcender votre situation réelle dans le monde en vous inventant une vie sur les forums internet jusque dans l’adresse électronique (777, pour l’une de vos adresses) ; cette envie de jouer à l’intello, celle qui sait tout en postant ridiculement des liens Wikipédia ou d’articles de journaux sans forcément rien comprendre du débat… Acceptez-vous avec votre limites et vous aimerez alors les autres plus facilement, sans chercher à les prendre en défaut quitte à mentir à leur sujet.

      En fait, vous pensez être de l’aréopage des grosses têtes célestes, une pointure des choses de l’Esprit, docteur en columbidologie spirituelle alors que vous n’êtes au mieux qu’une adepte du psittacisme, ramage et plumage en moins plaisants encore que ceux de l’autre oiseau. Et pourtant, question ramage, il faut le faire pour être moins doué, mais votre aigreur se ressent dans vos prétendues mélopées sur l’état de l’église quand, perchée là-haut dans la canopée vous nous chiez dessus. Oiseau sans augure qui n’annonce rien de vrai, même pas le printemps comme l’hirondelle ! Vous aussi, vous êtes de ce prétendu aréopage d’experts en sainteté qui dérapent.

    • hébé ça au moins c’est une charge, vous devriez aller dans les arènes de Nîmes je pense que vous aimeriez ça …..voir le sang couler d’une bête innocente, avec les hurlements des fauves debout dans l’arène qui crient tuez le !

      Blogdei…. Nous sommes restés en très bon terme et j’ai par mail perso régulièrement de ses nouvelles. vous savez évidement que je me suis éloignée du site (pas de Nicolas je précise,) à cause des décharges que plusieurs internautes vomissaient contre actu chrétienne et Paul O !!!!

      Je ne vais pas sur face de bouc , voilà pourquoi je n’interviens plus sur ce site , mais j’ai beaucoup d’amitié et d’affection pour Nicolas et sa petite famille.

      Par contre des grandes gueules comme la votre, excusez- moi mais votre QI est remis en question par rapport à vos écrits strictement de votre cru …..comme shor L, Stéphane etc .
      Vous pouvez déguster vos fadaises tranquillement, en continuant de penser qu’ hormis vous…. les autres sont des imbéciles ….heuuuuu permettez moi d’en douter et d’avoir une autre opinons de moi même (psaume 139) que celle que vous illustrez. ici !!!

      Passez donc votre chemin, vous êtes un troll, vous aimez la polémique et insulter les internautes .ce qui ne m’impressionne nullement MDR ….

      Aussi vous récoltez ce que vous semez ….la discorde, mais je ne me laisse pas impressionner pas un QI spirituel nettement maladif en ce qui concerne le St Esprit et son action . Bon WK

    • @Martin
      « Martine Galland né… »
      La petite greffe n’a pas été trop douloureuse ? Il paraît qu’ils font des prothèses formidables, maintenant ; j’espère que vous en avez profité pour le petit coup de bistouri d’un mohel messianique : ce serait péché que de ne pas saisir une telle occasion de joindre spiritualité et esthétique.
      Vous pourrez dorénavant, vous balançant rituellement, remercier dorénavant Hachem d’avoir permis que votre infortune soit corrigée sur le tard…

    • Tout un com pour un petit « e » qui fut oublié……..je n’avais pas envie de corriger.
      Martin c’est pas mal si j’étais née homme ……………..mais je remercie Dieu de ne pas m’avoir créée homme …..mon époux en est tellement reconnaissant😉

    • Fildurazoir
      27 juin 2015 • 21 h 17 min

      Tout un com pour un petit « e » qui fut oublié……..je n’avais pas envie de corriger.
      Martin c’est pas mal si j’étais née homme ……………..mais je remercie Dieu de ne pas m’avoir créée homme …..mon époux en est tellement reconnaissant😉

    • Fildurazoir : « Martine Galland né… »

      Parmi mes fautes d’accord dues au manque de sommeil, il y avait « disparue » (« Attention, vous avez déjà menti à ce sujet, et avez ensuite disparu »)… Je lui offre ce « e ».

    • hébé ça au moins c’est une charge, vous devriez aller dans les arènes de Nîmes je pense que vous aimeriez ça …..voir le sang couler d’une bête innocente, avec les hurlements des fauves debout dans l’arène qui crient tuez le !

      >>> Le sang d’une bête innocente, rien moins que ça… Venant d’une personne qui m’interpelle sur un fil de discussion auquel je ne participe pas pour me dire de couper le sexe, ça a l’air crédible ; d’une personne qui, plus haut, m’accuse, me traite de menteur et ne revient pas présenter des excuses quand je lui démontre qu’elle s’est trop vite avancée ; d’une personne qui passe ses journées à maudire, considérer comme anathèmes ceux qui n’acceptent pas ses prétendues révélations (il ne manquerait plus qu’elle commande à un ours de nous bouffer !)… c’est pas mal. Mais, puisque vous parlez des fauves qui réclament la mise à mort, je suppose que vous vous inspirez de vos délibérations intérieures concernant la manière de traiter vos contradicteurs, délibérations se concluant ainsi : « Venez, tuons-le avec la langue ! » (Jér. 18).

      Blogdei…. Nous sommes restés en très bon terme et j’ai par mail perso régulièrement de ses nouvelles. vous savez évidement que je me suis éloignée du site (pas de Nicolas je précise,) à cause des décharges que plusieurs internautes vomissaient contre actu chrétienne et Paul O !!!!

      >>> D’une part recevoir des infos de blogdei via une lettre de nouvelles, n’importe qui le peut, et cela ne remet pas en question ce que je dis de votre exil forcé de deux semaines de ce site, en même temps que votre compère Boris, j’en avais déjà parlé, en donnant des preuves… ensuite, vous avez choisi de ne pas revenir en prétendant que vous étiez au-dessus du lot et que d’autres bénéficieraient de vos révélations, que c’était toujours la femme que l’on privait du droit à la parole et blablabla ; d’autre part, et je me répète, vous n’avez jamais été bannie pour avoir soutenue Paul Ohlott mais suite à un dérapage dans l’un de vos échanges avec JLB, justement sur la femme, après avoir prétendu qu’il avait piqué vos idées (quand il les soutenait depuis des années avant votre arrivée sur blogdei – et même s’il vous avait connue auparavant, m’enfin… piquer vos idées… quelle idée !!)… Je ne suis probablement pas le seul à avoir remarquer à quel point vous faisiez de la lèche à Paul Ohlott ici, au point de ne pas réagir quand il rigole de vos délires alors que vous maudissez rapidement tout autre qui se permet de vous demander un peu de retenue, vous pouvez même applaudir à ses propos quand, peu avant ou après, on vous voit les critiquer quand un autre les exprime, ou encore les applaudir à grands coups de tambour sans déployer la même énergie quand un autre en poste de pareils : vous faites de la lèche, et ainsi vous mentez, inventant une histoire de départ par soutien envers Actu Chrétienne. Attention, vous avez déjà menti à ce sujet, et avez ensuite disparue du fil quand je vous avais sorti vos propos et ceux de Ciarapica, voudriez-vous tenter une nouvelle fois ? Pourriez-vous répéter vos mensonges quant à votre départ de blogdei et prendre Dieu à témoin ? Au fait, j’ai administré blogdei, j’en ai été le principal administrateur avec Ciarapica… d’où croyez-vous que je connaisse votre adresse électronique en 777 ? Je pourrais aussi vous rappeler votre présentation que seule l’administration pouvait voir, parlant d’école des prophètes et autres conneries… Voudriez-vous bien redire tous vos mensonges et assurer que Dieu est témoin que vous dites vrai ?

      Je ne vais pas sur face de bouc , voilà pourquoi je n’interviens plus sur ce site , mais j’ai beaucoup d’amitié et d’affection pour Nicolas et sa petite famille.

      >>> On s’en moque ! ça ne démontre en rien que vous n’avez pas été bannie deux semaines pour gros délires et occupation abusive des espaces de discussion. Vous êtes comme les musulmans qui prient dans la rue : partout pour être vue.

      Par contre des grandes gueules comme la votre, excusez- moi mais votre QI est remis en question par rapport à vos écrits strictement de votre cru …..comme shor L, Stéphane etc . »

      >>> Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet » (Courteline). Quand une inculte absolue doublée d’une incapable totale en matière de raisonnement évalue ce que j’écris, le notant mal avec une encre d’écume sortie d’entre ses lèvres, sans démontrer mes erreurs, je ne m’attends pas à être bien noté. On n’est pas à la fac ou dans une rédaction tout de même…

      Vous pouvez déguster vos fadaises tranquillement, en continuant de penser qu’ hormis vous…. les autres sont des imbéciles ….heuuuuu permettez moi d’en douter et d’avoir une autre opinons de moi même (psaume 139) que celle que vous illustrez. ici !!!

      >>> Jamais je n’ai dit que tout le monde était con sauf moi, mais cela vous arrange de prétendre le contraire pour essayer de mettre quelques uns, censés se vexer, dans votre camp. Quant au Psaume 139, permettez-moi, ô excellente Martine douée en explication de texte, que jamais ce passage ne parle de l’intelligence ; s’il remercie Dieu d’avoir réalisé une merveilleuse créature, c’est peut-être au sujet de la complexité humaine, c’est poétique, mais ça ne dit rien de plus : être merveilleux ne veut pas dire ici être intelligent, sinon certains sont plus merveilleux que d’autres (et pourquoi pas être grand, beau, musclé, etc.). D’ailleurs, de deux choses l’une : où le psalmiste ne parle là que de lui et ne croit pas que ce verset concerne les autres, auquel cas vous ne pouvez vous l’approprier ; ou il proclame une merveille qu’il pense être le lot de tous, auquel cas vous vous situez en porte-à-faux avec lui quand vous traitez les autres d’idiots. Car, enfin ! vous, vous pouvez prétendre que vos interlocuteurs sont des niais, qu’ils n’ont qu’un faible QI spirituel, qu’ils sont nuls et blablabla (je n’arrive pas à roucouler), mais gare à qui vous dit que vous ne pigeon… pigez que dalle !

      Passez donc votre chemin, vous êtes un troll, vous aimez la polémique et insulter les internautes .ce qui ne m’impressionne nullement MDR ….
      >>> Oh, je ne cherche pas à vos impressionner, donc ne gaspillez pas votre salive dans des MDR pour vous auto-convaincre. Pour que vous soyez impressionnée par les propos de vos interlocuteurs, il faudrait encore que vous ayez la capacité, même minimale, de comprendre la différence de construction avec les vôtres. Quant au « insulter les internautes », toujours ce fameux pluriel pour ne pas sembler seule et trouver un méchant après avoir mitraillé tout ce qui bouge ici. Sauf Paul, bien entendu, puisque vous lui faites de la lèche (vous croyez qu’il ne l’a pas remarqué ?)…

      Aussi vous récoltez ce que vous semez ….la discorde, mais je ne me laisse pas impressionner pas un QI spirituel nettement maladif en ce qui concerne le St Esprit et son action . Bon WK

      >>> La seule action de la Colombe que je vois dans vos commentaire, c’est le fait de fienter sur les autres. Et c’est la seule chose que je reçois de votre part : ça ressemble à la merde, c’est doré comme la merde… mais, oui ! c’est de la merde ! (Cacaca Dry) Et je ne perds pas mon temps à discuter de votre QI spirituel en bon santé, vous nous l’avez assez fait voir avec vos accusations insidieuses, vos délires de persécution, vos mensonges sur vos contradicteurs, votre besoin d’être mise en avant, votre réfection de votre historique à votre convenance, sans parler de vos prétendues visions (Dieu qui vous avertit de l’arrestation de DSK le jour-même de son appréhension par la police, c’est l’une des meilleures, ou encore Dieu qui vous révèle que les chrétiens sont persécutés en Chine !), de vos prophéties a posteriori. Et surtout de votre manque d’amour puisque vous accusez sans jamais rien prouver et sans demander pardon, insistant même dans les accusations, les sous-entendus et refusant d’être précise, que vous n’acceptez pas chez les autres ou d’eux ce que vous vous permettez…

      >>> Ceci dit, je me suis bien amusé en vous répondant, je vous laisse répondre ce que vous voulez, je m’en fous… mais si vous avez du temps pour confirmer vos mensonges sur votre exil de blogdei, en prenant Dieu comme témoin, ainsi que je vous le propose, je pense que je répondrai alors.

    • Déraréopage
      28 juin 2015 • 11 h 22 min

      Bon, ça vous a fait du bien de vider votre sac !!!!

      Je lis que vous aviez du ressentiment à mon égare…..blogdei mais c’est du passé (ne te couche pas sur la colère « soleil » ♪♫1♥ ), surtout pour une personne que vous ne connaissez pas . Drôle de phénomène Philomène

      Peuchère….. pauvre « je ne sais qui » , car je ne vous connais pas …..alors vous pouvez bien déballer tout ce que vous voulez , avec un langage qui en dit long sur l’état de votre cœur et de votre âme …..la relation d’aide pourrait peut être vous aider à vider complètement votre sac et ensuite le remplir du St Esprit .

      De plus je n’ai lu que les 1ère phrases le ton m’indiquant votre état d’esprit !

      La suite Dieu peut être la lira …..
      SHALOM

    • Vous avez noté, Fildurazoir : elle prétendait que je mentais quant à son éviction de blogdei… une fois que je la mets au défi de prendre Dieu à témoin et répéter ses mensonges, tout en précisant que j’ai les moyens de prouver qu’elle ne dit pas la vérité, que j’ai administré blogdei, elle prétend n’avoir pas lu tout mon message (et donc la demande de prendre Dieu comme témoin) : elle sait… non, elle croit (car personne ne la trouve crédible, je suppose) qu’elle perdrait toute crédibilité en répétant son mensonge. Cela dit, implicitement, et peut-être sans s’en rendre compte, elle avoue que j’ai raison en changeant alors de sujet : c’est du passé et je suis méchant car j’essaie de régler mes comptes avec elle en me focalisant sur elle. Ne peut-elle imaginer que j’aie la capacité de retenir les divers échanges que j’ai pu lire ? Si elle oublie rapidement la plupart de ce qu’elle dit, allant jusqu’à se contredire dans une même demi-heure sur un même fil de discussion, il se trouve que, fort heureusement, ma mémoire peut permet de ressortir telle ou telle phrase, mot précis, des années après, même d’une discussion que je n’ai fait que suivre.

      Et, bien sûr, elle revient avec son histoire de relation d’aide qui me serait indispensable : c’est la marque des abuseurs spirituels qui nient leurs responsabilités. Elle ne saurait démontrer en quoi cette aide est nécessaire. J’ai eu un employeur évangélique qui, devant mes exigences salariales, osait me dire qu’il prierait pour moi, que j’avais besoin d’une relation d’aide… Et il faisait de même avec les autres employés qui finissaient par menacer de partir. Elle revient avec ça, disais-je, car ce n’est pas sla première fois : https://actualitechretienne.wordpress.com/2014/10/07/le-premier-congres-mondial-des-homosexuels-catholiques-souvre-au-portugal/#comment-176426 Oui, je plains l’église qui serait sous la coupe de Martine, les fidèles seraient châtiés avec des scorpions, car l’orgueil de Madame n’est pas sans évoquer celui de Roboam.

      La Madame qui injurie, accuse faussement, parle de ce que les autres ont dans leur pantalon sans la moindre vergogne, et ose ensuite dire qu’ils l’agressent. Est-ce que je me figure ce qu’il y a sous sa robe ? On se demande où cette détraquée a appris à lire la Bible pour souiller ainsi les débats…

      Vous aurez noté qu’elle n’ose pas répondre à ce que vous révélez quant à la confirmation de sa mise au ban par Ciarapica… Elle détourne le sujet en vous accusant toujours plus… L’employeur évangélique auquel je fais référence était du même bois putréfié mais pourtant immature : vous pouviez lui mettre le nez dans sa merde, il la niait ; vous présentiez devant des tiers (CA ou autre) les preuves de ses magouilles et autres mensonges, de ses abus, vols, il niait avec un aplomb surprenant, à la grande gêne des membres du CA. Il a fallu que je menace de l’envoyer en prison avec les preuves que j’avais pour qu’il me réponde : « On peut discuter… » Quand quelqu’un nie l’évidence devant ses yeux, c’est soit qu’il est aveugle, soit puéril, car mentir à ce point, c’est s’exposer à passer pour un fou. Mais peut-être dans les deux cas s’agit-il de folie, après tout…

    • @Déraréopage
      Je pense que la fabricante de colombine ne trompe pas grand monde, et que ceux qui ont affaire à elle soit filent doux, s’ils sont de nature non dominante, soit s’inventent des passe-temps qui leur évitent la
      confrontation, soit lui rentrent dedans, en faisant un break de temps à autre, par lassitude.
      J’avais pris le parti depuis longtemps de passer sur ce que je pense effectivement être une forme de pathologie hystérico-maniaque, mais l’évidence d’une volonté délibérée de mensonge jointe à une fourberie criante, insupportable chez quelqu’un s’autodécernant quotidiennement des satisfecit de sainteté tiptop ne passe pas, non pour la révélation, dont tout le monde se contrefout, moi y compris, mais pour ce que cela révèle de son monde intérieur. Dans des temps de persécution, il serait évidemment extrêmement périlleux d’avoir le moindre contact avec l’oiselle, laquelle, comme tous les pigeons voyageurs du monde, colporterait toutes les nouvelles avec une attendrissante sottise, si elle n’était potentiellement mortelle. Ou à dessein, et par vengeance, ce qu’elle vient de montrer au grand jour. Il s’agit donc d’une imposture criante, et d’une renarde – pas au sens hispanique, je ne soupçonne pas le mal même si mon petit doigt ressent des choses – qui se déguise pour entrer dans la basse-cour, en se collant assez maladroitement des plumes disparates, et mal assorties.
      « il se trouve que, fort heureusement, ma mémoire peut permet de ressortir telle ou telle phrase, mot précis, des années après, même d’une discussion que je n’ai fait que suivre. »
      Oui, j’étais exactement comme ça, au point que c’en était souvent gênant. On n’aime guère ce genre de profils, car on les soupçonne toujours d’instruire à charge, alors qu’ils sont souvent accablés de l’incohérence, l’inconstance, et même une légèreté dans le mensonge, y compris chez les christianisés, qui surprend au début, révolte ensuite, et rend finalement misanthrope. Le Seigneur a mis plus de trente ans à me faire admettre que les gens sont comme ils sont, et qu’il n’y a pas tant de différence entre Israël au désert et ceux qui débitent des halleluyahs comme un charcutier du boyau à saucisse : ce n’est pas qu’ils n’aiment pas l’Éternel, surtout quand il ouvre la mer Rouge, c’est qu’ils ont leurs petits soucis à eux. Quant aux dominants, ceux qui font du management d’assemblée, ils sont impitoyables avec ceux qui voient clair dans leur jeu, et savent parfaitement jouer des structures qu’ils ont souvent soit créées soit faites à leur main pour discréditer ou éliminer les opposants, ou simples contestataires. Le dernier numéro que je viens d’entendre, dans une assemblée où j’ai mis les pieds une fois, il y a quinze jours, n’a pas hésité à prêcher qu’il faut défendre un ministère – il voulait dire pastoral – même hérétique ou apostat, en excipant du cas de Saül et David, ce que je considère comme une évidente distorsion de la parole. Après lui avoir donné mon opinion, sans grande illusion de le convaincre, j’ai tourné les talons hélas sans secouer mes sandales, n’en portant pas ce jour-là. Voilà pourquoi j’ai du mal, non que je ne veuille partager avec des frères, mais parce que je ne supporte plus le gars au micro qui dit : « taisez-vous, je vais vous expliquer ».

    • Fil : « Il s’agit donc d’une imposture criante, et d’une renarde – pas au sens hispanique, je ne soupçonne pas le mal même si mon petit doigt ressent des choses – qui se déguise pour entrer dans la basse-cour, en se collant assez maladroitement des plumes disparates, et mal assorties. »

      >>> Vous mentionniez récemment « Tristana »… J’ai lu le livre, et il y était question d’un vieux loup, un séducteur âgé qui, ne pouvant plus convaincre de jeune fille, en tenait une captive, dans une sorte de syndrome de Stockholm… Je le mentionne ici puisque parlez de « renarde – pas au sens hispanique »… Les gens qui seraient pris sous sa coupe, par exemple de jeunes convertis. Le vieux loup Colombe/Martinette, qui serait capable d’amener ceux sous sa sujétion à un syndrome de Stockholombe, c’est du même taxon que les petits renards qui ravagent les vignes.

       » Oui, j’étais exactement comme ça, au point que c’en était souvent gênant. On n’aime guère ce genre de profils, car on les soupçonne toujours d’instruire à charge, alors qu’ils sont souvent accablés de l’incohérence, l’inconstance, et même une légèreté dans le mensonge, y compris chez les christianisés, qui surprend au début, révolte ensuite, et rend finalement misanthrope. »

      >>> Il a fallu la main de Dieu pour sortir de la misanthropie, surtout quand la cuirasse est perforée. Elle l’est d’abord de l’extérieur suite au contact avec l’hypocrisie, la légèreté, mais ensuite depuis l’intérieur, comme un ulcère qui ronge l’estomac. J’ai fini, face à ces constations diverses, par remettre ce que je voyais dans les mains de Dieu afin de ne pas m’en faire, c’est impossible de vivre sainement sinon. De la même façon que si Dieu donne le discernement pour voir que quelqu’un se débat avec des péchés, ce n’est pas pour aller le crier sur tous les toits ou se morfondre, mais lui tendre la main…

    • Vous avez bien résumé , Désaréopage , il ne faut pas le crier sur les toits ça c’est important

    • Et wouai il faut couvrir pour sauver la réputation plutôt que la vérité et ainsi on fini par marier les homos… Bravos les chrétiens récoltent ce qu’ils méritent et c’est le juste jugement de Dieu .

      Mais alors que faites vous de cette exhortation chère sœur ???

      10 26 Ne craignez pas les hommes ;

      … tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu.

      27 Ce que je vous dis dans l’ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits

      Lorsque Jésus descendit de la montagne,

      …de grandes foules se mirent à le suivre.

      2 Et voici qu’un lépreux s’approcha, se prosterna devant lui et dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »

      3 Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

      4 Jésus lui dit : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne l’offrande que Moïse a prescrite dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage. »

      16 « Voici que je vous envoie comme des brebis…

      …au milieu des loups. Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes.

      17 Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues. 18 Vous serez traînés devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.

      19 Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là.

      20 Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

      21 Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort.

      22 Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.

      23 Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Amen, je vous le dis : vous n’aurez pas encore passé dans toutes les villes d’Israël quand le Fils de l’homme viendra.

      24 Le disciple n’est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur.

      25 Le disciple doit se contenter d’être comme son maître, et le serviteur d’être comme son seigneur. Si le maître de maison s’est fait traiter de Béelzéboul, ce sera bien pire pour les gens de la maison.

    • Fildurazoir
      30 juin 2015 • 9 h 20 min

      Je pense que la fabricante de colombine ne trompe pas grand monde, et que ceux qui ont affaire à elle soit filent doux, s’ils sont de nature non dominante, soit s’inventent des passe-temps qui leur évitent la
      confrontation, soit lui rentrent dedans, en faisant un break de temps à autre, par lassitude.

      Si vous saviez combien la lassitude de vos excès est pesante et vos mensonges même enrobés de belles triades lyriques ne sont pas digérables !

      Mais la nature de l’être humain est ainsi faite qu »elle se laisse endormir très facilement pour finir par accepter la tentation de croire celui qui déploie sa littérature excentrique avec ruse, pour torpiller la vérité ….Eve en est un bel exemple et son époux aussi (le genre humain à l’état de péché).

      Sauf qu’avec le St Esprit il est difficile d’entortiller celui ou celle qui en est rempli ….L’esprit Saint est par excellence l’Esprit de vérité dévoilée …..

      Autant vous dire que les envolées lyriques des orgueilleux s’étalent au pied de la sagesse de Dieu, qui n’a rien à voir avec la plus brillante des sagesses humaines !

    • @Martine Galland, se prétendant « colombe »
      Vous êtes bien aimable de me citer in extenso chaque fois, mais ça n’apporte rien au débat.
      J’ai des solutions avec votre cas, me taire et sauter vos interventions, mais ce serait une démission, et je trouve que vous en prenez de plus en plus à votre aise, mentant de plus en plus effrontément et racontant de plus en plus de sornettes. En sorte que, même si je n’ai aucune envie de jouer au gendarme, je ne trouve pas sain de vous laisser suivre votre folie, et je m’étonne d’ailleurs qu’il y ait si peu de réactions, soit beaucoup partent en vacances, soit tout le monde s’en fout, car il connaît la loustiquette.
      J’ai également la ressource de ne plus me connecter, ce qui finira peut-être par arriver, à regret car j’ai plaisir à lire certains.
      Reste la posture dans laquelle je suis.
      Il faut bien que quelqu’un se trompe quelque part, soit vous, soit les quelques uns que nous sommes qui contestent et démentent catégoriquement les lettres de créance que vous vous auto-octroyez avec une générosité frisant le faste. Vous écrivez beaucoup trop pour ne pas saupoudrer largement d’âneries une bonne partie des sujets auxquels vous vous attaquez ; un génie qui s’essaierait à donner un avis digne d’intérêt sur tout serait certain de se fourvoyer parfois. Or, vous n’êtes pas dans ces dispositions intellectuelles, et loin s’en faut.

    • Déraréopage
      29 juin 2015 • 18 h 07 min

      Je précise à l’intention des internautes que cet homme est HORS DE SENS .

      Vos propos sont salles, quelle horreur, vous ne pouvez vous revendiquer chrétien avec de tels comes !

      Quelle honte, et vous vous vantez d’avoir été administrateur du blog de Nicolas ….et alors, pourquoi vous ne l’êtes plus ????? Question pertinente !
      Vous feriez bien de prendre de la graine sur notre cher Jean Luc B, voilà un serviteur de Dieu digne de ce nom !!!!!

      Vous vomissez toutes sortes d’inepties innommables, et le fait que vous soyez homme ne vous octroie pas le droit d’insulter et souiller la femme.

      Vos propos sont diffamatoires , vous écrivez sous le regard de Dieu, soyez donc dans la crainte car vous aurez à rendre compte .

    • @Martine Galland se disant colombe
      « sur notre cher Jean Luc B, voilà un serviteur de Dieu digne de ce nom !!!!! »
      Et surtout qui défend avec énergie la thèse des ministères
      d’enseignement féminins. Quelle heureuse coïncidence. Cela mis à part, il doit aimer parler dans des sites à écho, pour réentendre avec transports et ravissements ses paroles de miel, voire d’or : JL Chrysostome
      Sur la question de votre éviction 2 semaines de blogdei, j’ai la preuve que c’est exact signée de Ciarapica.
      « Vous vomissez toutes sortes d’inepties innommables, et le fait que vous soyez homme ne vous octroie pas le droit d’insulter et souiller la femme. »
      Plutôt que lancer des généralités de ce type, pourquoi n’êtes-vous pas factuelles, en reprenant point par point ce qui est en désaccord manifeste avec la Parole ? Parce que votre ressenti n’a guère d’importance en la matière.
      Sur le point qui me fait vous retirer toute confiance, j’ai cité, comme cela se fait le plus communément du monde, un article dans lequel vous envoyiez vos bisous bisous en spécifiant in nomine Martinae qui vous étiez. En rétorsion, vous révélez un nom que vous n’avez connu que par échange de mail privé, comme vous le savez très bien. Ça ne vous pose pas de problème quant à la droiture ?

    • Celui qui cherche noise finit par la trouver !

      Vous pouvez vous justifier…. viré de blogdei pour 15jours, afin de passer à un autre sujet, c’est raté j’ai mal pris la chose et me suis retiré 1an …. car le sujet qui nous opposait était le site de Paul O …

      Je suis donc fière d’avoir résister à l’esprit accusateur des frères sans véritable mobile pour accuser , sachant que chacun est libre de penser ce qu’il veut ….Leurs excréments littéraires me dégoutaient , il fallait voir ce que certains internautes se permettaient d’écrire ….cependant même si avec Nicolas parfois nos positions divergeaient, il y a toujours eu respect !

      Reprendre point par point les coms , mais je n’ai pas que ça à faire , je n’ai d’ailleurs pas le temps de suivre les fils de discussions, je viens tapoter par intermittence pour me détendre ….et là ben parfois la détente est plutôt cocasse avec des loustic comme vous et votre clone😉

      Sachez que si vous pointez mon patronyme je pointe le votre ok Phillipe Signoli …..d’ailleurs y’ a pas de quoi fouetter un chat que d’oser mettre son patronyme sur ce site !

      Mais je préfère m’appeler Colombe ça me convient mieux pour intervenir…… de façon spirituelle.

    • @Martine Galland se la jouant colombe
      « Sachez que si vous pointez mon patronyme »
      C’est une curieuse idée que d’épouser votre père. On ne vérifie pas les bans, dans votre cambrousse ?

    • Vous voyez, Fildurazoir, la Colombe aux écrits spirituels, comme elle se décrit, peut produire pas mal de longs écrits méchants, accusateurs sans la moindre preuve, et trouver trop longues des réponses… systématiquement quand ces réponses lui demandent de prendre Dieu à témoin de ses dires, sachant qu’ils seront ensuite réfutés. Tout comme elle parle sans gêne du contenu de mon pantalon à trancher, sans me connaître ni d’Adam ni d’Eve, et se prétend insultée quand je lui demande des explications… Personne n’est dupe, alors lui répondre risquerait d’être insensé à partir d’un certain moment (à vous de voir lequel avec Dieu)…

      Je crois que vous perdez votre temps à essayer de lui faire réaliser sa faute, elle sera toujours moqueuse, menteuse et agressive, osant parler de jugement de Dieu, de Bible comme si elle croyait vraiment à son statut de victime. Or, quand on ment aussi effrontément et fuit quand il s’agit de présenter des preuves, de demander pardon une fois mouché(e), c’est que l’on sait bien qu’un autre statut que celui de victime sied à sa personne. Il y a des gens qui sont tellement éloignés de Dieu que je me demande s’ils peuvent encore comprendre la notion de repentance, mais il est inutile que l’on essaie de les convaincre quand il est facile de voir leur mauvaise foi.

      Elle s’est permis de révéler votre nom, profitant d’un échange privé, vous savez désormais ce qu’il en est… Vous gaspillerez votre énergie à attendre que ses yeux se décillent, elle est bien davantage dans le « Moi Je » que dans la contrition. Il n’y a même pas d’attrition. Comment qualifier cela d’autre chose que d’incroyance ? On peut croire que Dieu existe, qu’il est tout puissant, et ne rien comprendre de sa sainteté, de son amour pour les âmes, de sa tristesse quand un chrétien éloigne des incroyants de lui, comme en témoigne la discussion auquel renvoie le lien que j’ai donné ici dans ma réponse mentionnant la réponse à l’insensé, ou quand un chrétien blesse d’autres chrétiens. Il y a de moins usants combats que de perdre son temps avec une personne d’un tel niveau. Non pas qu’il ne soit pas utile de la contredire, car on ne peut laisser une personne mentir quant à soi, mais qu’il n’y a pas d’intérêt à essayer de lui ouvrir les yeux sur elle-même… Le saint Esprit est peut-être déjà trop loin de cette personne.

      Je vous parlais de cet ancien employeur évangélique qui a le même comportement. Quand je lui ai dit que je lui pardonnais (mais peut-on pardonner celui qui ne demande pas pardon ?), il a ri. Je priais pour qu’il se repente, aussi dans mon intérêt car il m’avait bien sali, mais il persistait et envoyait des messages accusateurs fondés sur ses seuls mensonges. Comme je l’ai dit, il a fallu que je parle de tribunal pour qu’il me réponde : « On peut discuter… » Mais, malgré tout, il n’a jamais voulu demander pardon. Dès le début de notre collaboration, je me suis demandé s’il était chrétien car ça clochait sévèrement chez lui ; la secrétaire d’alors m’a dit au bout de quelques jours qu’il n’était pas converti… Pendant les 5 mois où je l’ai encore eue comme collègue, elle me l’a parfois dit. Sa remplaçante, une jeune chrétienne toute pétillante de la joie du salut, sortie du monde mais pas déséquilibrée contrairement à d’autres jeunes convertis, m’a rapidement confié son sentiment : « Il n’est pas converti ! »… Je pensais pareillement, mais je préférais me taire quand ces deux femmes me faisaient part de leur sentiment à ce sujet. Je me disais que peut-être quand même… Je n’ai pas l’habitude d’exprimer mes soupçons sans preuve. A la fin, après qu’il m’avait une nouvelle fois provoqué, dans un message envoyé à des membres du CA – au courant de ses magouilles et qui l’avaient pris la main dans le sac puisqu’il leur avait caché ma démission pendant 3 semaines jusqu’à ce que je la leur révèle (qu’aurait-il raconté une semaine plus tard pour expliquer mon départ juste après celui avec fracas de la secrétaire ? Il ne pouvait pas leur dire avoir dissimulé ma lettre de démission), en se posant comme victime de mes prétendus problèmes (cela ne vous rappelle-t-il pas quelqu’un ?) ; donc, disais-je, il m’avait une nouvelle fois provoqué à la fin, en mentant, avec 4 membres du CA en copie, et je lui avais répondu, sûr de moi que de toute façon, son titre de pasteur ne démontrait en rien sa conversion… Cela a irrité les membres du CA qui tenaient là une occasion de partager les responsabilités en prétendant que je le blessais ainsi.

      J’ai dû revoir cet homme, dans un conférence pastorale, pour signer mes documents de départ ; devant les gens, il m’a tendu la main pour me saluer. Quand nous nous sommes retrouvés seuls et que j’ai pris congé de lui, il n’a ni répondu à mon mot de congé ni saisi la main que je lui tendais.

      Si j’en parle, ce n’est pas avec amertume, parce que ça me pèserait, mais parce que ça a profondément affecté ma foi pendant toute une période tant j’étais sidéré par son comportement mais aussi de ceux qui, pour des raisons professionnelles, de réputation, avaient essayé de me culpabiliser juste parce que j’avais répondu à ses mensonges alors qu’il m’avait volé et sali. Il était impossible de comprendre comment des gens disant avoir le saint Esprit (je ne parle pas de lui, je ne crois pas à sa conversion, mais de ceux qui ont essayé de le couvrir en sachant pourtant qu’il avait démoli plusieurs employés) pouvaient agir ainsi… Et puis, j’ai laissé ça entre les mains de Dieu. On retrouve le comportement de cet homme chez Martinette/Colombe, et il faut craindre qu’il n’y ait rien à espérer des efforts pour l’amener à admettre le mal qu’elle vous a fait, elle qui ne craint pas d’éloigner davantage un ancien croyant de Dieu, comme je l’ai montré. Dieu vous fera justice face à Martinette si elle ne vous demande pas pardon. Vous pouvez bien sûr dénoncer ses mensonges mais argumenter avec elle pour essayer de lui ouvrir les yeux sur son péché, c’est peine perdue. L’un de mes passages préférés, et ce bien que j’adore la philo, c’est 1 Cor. 2:4… Et l’esprit de ce texte peut également valoir ici…🙂

    • Oups ! « Vous gaspilleRIEZ votre énergie à attendre que ses yeux se décillent… » & « tant j’étais sidéré par son comportement mais aussi CELUI de ceux qui… »

    • @Déraréopage
      Le brisement qu’impose presque nécessairement, à part pour ceux qui ont eu le bonheur de naître sans traces de carnalité, et leur rareté saute aux yeux, la marche chrétienne, dans laquelle on apprend petit à petit à faire l’abandon des bagages qui gênent la progression m’a appris, dans la révolte au début, que non seulement il y a de nombreux escrocs de l’évangile à des postes parfois essentiels, lesquels sont éventuellement, hypothèse que j’avais beaucoup de mal à formuler jusque là, mais qui prend corps, des imposteurs ennemis de l’évangile mis là précisément pour retarder la marche générale, mais encore qu’ils jouissent très souvent de la complicité au moins passive d’autres sbires, liés par divers hochets, reconnaissance selon l’esprit du monde, position, et parfois simplement salaire, quand leurs capacités ne leur permettraient guère de réussite selon les lois du monde. A vrai dire, on observe un peu le même panel en politique… mais là, on s’y attend.
      Pour être tout à fait honnête, et il serait anormal que je ne le reconnaisse pas, en prétendant sermonner autrui, j’ai délibérément et en jubilant mis le lien où colombinette envoyait ses mamours en s’identifiant, croyant sans doute qu’un forum est fait pour ça ; c’était bien évidemment dans l’idée de la provoquer, car si j’apprécie certains traits de miss Réforme – pas tous, il va sans dire -, je suis fraternellement moqueur sur ses révélations en tir groupé, et carrément contradicteur sur nombres de ses opinions théologiques. Mais je ne m’empresse pas de la croire devenue pire qu’une incroyante : entre avoir une fierté de sa filiation spirituelle, du mal à admettre des ratés à l’allumage, et travailler sciemment à une œuvre qu’on sait être opposée à la pensée de l’Éternel, il y a un abime, et mes propres manquements, malgré plus de trente ans de marche, m’occupent bien assez, et me rappellent ma propre faillibilité. Malgré ma volonté de vivre la Parole, je pèche quotidiennement avec une constance qui me ferait aisément subodorer que la condition humaine y est assujettie ; et un forum tel que celui-ci est, in fine, un laboratoire très intéressant de l’état d’avancement des travaux de mise en beauté des saints, qui vont devoir se présenter devant le trône, quelque jour, sans se flanquer des coups de coude dans les côtes, ni cafter ce qu’a fait tartempion. Ce qui fait qu’en toute honnêteté, je pense que les différents que je peux avoir avoir avec Martine, comme avec nombre d’autres forumeurs – Tania, avec laquelle je suis en total désaccord sur des points essentiels, étant un exemple, car j’ai beaucoup d’amitié et d’affection pour elle -, n’ont que bien peu de consistance au pied de la croix, et que nos préventions, voire nos griefs, même fondés, s’évaporent très aisément dans la présence du Saint d’Israël, dont la connaissance plus approfondie est l’objet de notre cheminement terrestre. Il n’est pas aisé de manger l’évangile, de l’ingérer, afin qu’il prenne corps en nous : je commence à considérer mes productions littéraires passées comme de la boue, et ce ne fut pas si aisé, puisqu’elles sont une grande partie de moi. De quel droit exigerai-je alors de ma sœur d’être parfaite, si cette petite chose-là m’a tant coûté ? Je simplifie à dessein pour ne pas alourdir le propos. Le Seigneur m’a donné une épouse bien meilleure que je ne suis, car l’intelligence est un cadeau à double tranchant, et la plus extrême vigilance est nécessaire pour la contraindre à demeurer dans la voie de l’obéissance et de la foi, car autrement, elle ne demande qu’à galoper selon sa fantaisie, laquelle est plus souvent perverse, subtilement, bien sûr, que sanctifiée.
      Je dois ajouter aussi que je suis habitué et coutumier d’une grande liberté de parole, apport remarquable de la culture de ma bien-aimée, et qui a toujours régné dans notre maison, où les indignations se manifestent avec une démesure presque hellénistique, sans pour autant remettre en question l’évidence et la solidité de l’amour mutuel. Nous donnerions beaucoup les uns pour les autres, mais n’hésitons pas à nous envoyer des « tu pues » à travers le blair. Et quoique prince régnant de la maison, j’ai choisi un régime parlementaire qui ne m’excepte pas, pas plus que la reine-mère, des reproches éventuellement véhéments de notre clan.

    • Au cours de ma vie, et je suis encore jeune, vous pourriez presque être mon grand-père, vie chrétienne s’entend, j’ai vu nombre de dérives, tant de cas de torsion, de contorsions, de fraude, de mensonges notamment de gens bien vus, occupant des places prééminentes dans le milieu évangélique même, qu’il m’a été difficile de ne pas finir par penser comme Élie. Non pas que l’on se croit sans tache, mais qu’il est difficile de comprendre comment, si les gens ont le saint Esprit en eux, ils peuvent persévérer dans le mal. Je commets le mal, mais je ne me crois pas plus malin que Dieu, il n’est pas possible de ruser avec lui ; de plus, quand bien même ce serait possible, je porterais une blessure en me payant sa tête… Être harcelé par sa conscience, ce n’est pas une vue de l’esprit, ça ne devrait en tout cas pas l’être.

      Mais le fait de pécher n’empêche pas de reprendre autrui, pour son bien, pour éviter qu’il n’enflamme la forêt avec sa langue, pour le témoignage. Pour son bien, je l’ai dit plus haut, mais sans insister, car c’est son problème avec Dieu ; pour le témoignage, pour défendre son nom, c’est déjà différent, car d’autres sont concernés que seuls Dieu et cette personne, en l’occurrence Martinette/Welcome. Paul qui disait faire le mal qu’il ne voulait pas est aussi celui qui reprend vertement les Corinthiens, après avoir dit sa joie qu’il y ait leur église.

      C’est ma démarche : j’ai dénoncé les mensonges de Martinette à mon sujet, ce qui a attiré d’autres mensonges de sa part… Cependant, ceux qui n’avaient aucune idée de qui avait raison ou tort ont pu voir ce qui se passait, et je n’avais plus aucune raison d’insister puisqu’elle était discréditée et que ses nouvelles accusations pour détourner les regards des preuves de ses fautes ne devaient plus présenter d’efficacité. Si demain, elle ment en prétendant que Dieu lui a dit ça pour l’Église ou je ne sais quoi, peut-être répondrai-je, ou encore si elle agresse quelqu’un et donne un sale témoignage. Mais, sur ce fil-ci, je pense que chacun peut voir ce qui est visible : que nous ne sommes pas parfaits, mais que si certains désirent grandir en Christ, d’autres préfèrent se grandir eux-mêmes quitte à tomber dans le plus grand ridicule. Chrétiens peu affermis ou incroyants auront donc assez d’éléments pour ne pas être troublés.

      Je ne sais pas tout ce qui se passe entre vous deux, c’est pourquoi j’avais préféré la prudence en disant : « Vous vous vexez parce que quelqu’un a repris le nom de votre mari, ce qui, apparemment, n’est pas élégant, et vous l’insultez… » L’adverbe « apparemment » servant à garder une certaine distance. Vous avez tout à fait raison de vous examiner et éventuellement admettre vos erreurs, s’il y en a. Chacun fait comme il reçoit de comprendre dans l’Esprit… certains ne reçoivent peut-être déjà plus rien. Je crois que si votre comportement a choqué, même l’un ou l’autre qui vous aurait fondamentalement donné raison face à Colombe, vous épargnez à certains le risque accru d’être troublés… Certains ont une conscience si développée qu’ils pèsent sérieusement ceux qu’ils préfèrent comme ceux qui les rebutent au lieu de prendre parti par sympathie.

      La différence que je trouve, l’une des différences, entre Colombe et d’autres, c’est que l’une est capable de persister dans sa faute, quitte à persifler, mentir pour accuser ceux auxquels elle a déjà nui, quand Tania, puisque vous la citez, est capable de comprendre ses erreurs ou pourquoi on considère qu’elle en a commis une (cf. ce qu’elle dit de ma réaction suite à son propos sur Vincent) ; sur plusieurs points, je ne suis pas d’accord avec Tania, mais je l’apprécie, elle est davantage authentique que d’autres. De la même façon, je ne suis pas d’accord avec Catherine quand elle estime qu’il ne faut pas juger, je la trouve parfois trop colombe, mais c’est aussi un témoignage qu’elle veut voir le bon côté des choses, trop probablement, mais si c’est un défaut, c’est un défaut d’une qualité… De telle sorte que, même en cas de sérieux désaccord, je ne les vois pas mentir, vouloir dominer. Ce qui n’est pas le cas de celle qui blesse volontairement les gens, même quelqu’un qui dit avoir perdu la foi, juste pour avoir le dernier mot… A partir d’un seuil, j’estime qu’on n’est probablement pas converti. Pas parce que l’on pèche, je le redis, mais parce que l’on est insensible – positivement en tout cas – à tout avertissement, bien au contraire, on se retourne pour mordre et salir qui vient fraternellement demander de faire preuve de modération : quand une telle attitude est constante, année après année, il y a de quoi se questionner sur la compréhension des choses de Dieu (surtout venant de quelqu’un qui prétend recevoir des messages divins à longueur de journée et être nettement plus intelligente spirituellement que les autres)… David était un homme selon le cœur de Dieu… parce qu’il admettait son péché et ne se cherchait pas d’excuse. Capable de tuer Urie, il est aussi capable d’avouer au peuple son péché quand il le réalise, au lieu de profiter de sa position d’autorité pour essayer de le cacher. Il comprenait qui était Dieu.

      Bon courage.🙂

    • « Non pas que l’on se croie »
      « venant de quelqu’un qui… plus intelligent… »

      Je devrais me relire avant de poster…😦

    • @Déraréopage
      Pour avoir été au collège Daniel sous Shamir, – donc, j’imagine, dans les années 90 – il fallait bien que vous eussiez au moins 12 ans, ce qui vous ferait naître vers 78, voire avant. Il serait difficile, n’ayant guère que 20 ans de plus, que je tienne de manière satisfaisant le rôle de grand-père que vous me décernez avec générosité.

    • Il me semblait que, malgré votre éclat, vous étiez sexagénaire… Théoriquement, d’un point de vue biologique, je disais « presque »…

    • @Déraréopage
      Certes ; mais si le décompte est bon, vous êtes, vous, quasi quadra, et si les postulantes parturientes peuvent être fécondables dès l’âge de l’Aïcha du célèbre amateur de morveuses, messire Momo, d’ordinaire les petits cercophores demandent quelques années de maturation pour que l’excellent élixir atteigne sa réelle efficacité génésique. En sorte que deux générations en vingt ans me semble un exploit difficilement atteignable, en l’état actuel de la science kamasoutrienne.

    • Certes, un vin de 20 ans d’âge qui n’a pas tourné au vinaigre peut être préférable au dernier Beaujolais, mais il arrive que que le second soit plus fécond, plein d’oligo-éléments. On a déjà vu un père de 11 ans et il m’avait semblé que vous aviez déjà passé le cap des 60…

    • @Déraréopage
      « et il m’avait semblé que vous aviez déjà passé le cap des 60… »
      Vous me confondez avec l’oiseau de paradis à épanchement de colombine. Je suis encore un peu en deçà.
      Ma surprise demeure donc fondée : si certaines variétés animales parviennent à se reproduire à peine nées, pour l’homme, le processus de maturation est infiniment plus long, cela étant également vrai quant au psychisme.

    • Pas très tenté d’avoir un pigeon prophétique comme mamie…

    • @ Déraréopage

      « ……quand Tania, puisque vous la citez, est capable de comprendre ses erreurs ou pourquoi on considère qu’elle en a commis une  »
      🙂

      En effet, après coup, je m’en suis beaucoup voulu d’amour trop rudoyer David Vincent , car il a une  » bouille de petit premier de la classe qui reste sage et n’embête pas trop les gens ».
      En fait , mon très fort agacement tenait aux circonstançes du moment , à ma très forte empathie qui Be pouvait souffrir son analyse maladroite et froide de l’affaire Charlie.

      Je reste persuadée aujourd’hui malgré mes excuses que David n’a pas fait preuve de sagesse dans ses écrits et qu’il n’a pas mesuré la notion de respect du deuil des gens.

      Ce n’est pas très compliqué chez moi, je ne supporte pas l’arrogance, l’injustice, et l’idiotie nuisible à ses semblables….
      Dans mes réponses, il m’arrive donc de le servir de ces mêmes travers avec leur auteur, pour le leur renvoyer en pleine face en effet boomerang..

      Après ces tordus de la communication viennent chialer en me traitant de méchante, de grossière alors que je leur met en plein devant leur nez leur propre méchanceté et grossièreté ….

      Une autre chose qui me fait réagir très fort est quand je vois des idiots sur ce site écrire des com qui bousille le message de vie de Christ et qui en plus assoment l’auditoire de versets sortis de leur contexte , jouant à être intelligent pour Dieu alors qu’ils abiment des âmes qui viennent sur ce site par un hasard des quatres matins…
      Pour eux , j’assume pleinement les bombes verbales que je largue car il est plus que vital pour moi de  » redresser  » la situation dans l’intérêt du lecteur athée ou du chrétien fragile qui serait en train de lire leurs énormités qu’ils sortent au nom de Dieu.

      Parfois je pousse un peu à l’excès mes propos « frontaux » comme par exemple avec le Sieur Yves que j’aime beaucoup , mais qui a parfois le cerveau trop moulé dans une rigidité à l’apparence de sagesse mais qui en fait n’est pas celle de Dieu.
      Yves est aussi un religieux sur bien des points et récemment ,c’est volontairement que je l’ai secoué comme un prunier pour le rendre  » vivant  » dans ses réponses…
      LOL…je crois qu’il évite de croiser ma route depuis.
      Il n’y a pas que moi qui suis agacée par son attitude d’ailleurs ‘Paul Ohlott aussi même si je suis convaincue qu’il l’aime en Christ car il ne fait aucun doute qu’Yves aime le seigneur.

      Quant à vous, vous êtes un type génial .🙂. Et je vous ai confondu avec quelqu’un d’autre qui d’ailleurs est aussi un surdoué mais à ma connaissance ,il est plutôt athée …

      ❤️ : c’est pour vous .🙂

    •  » d’avoir trop rudoyer.. » LOL.c’est mieux.

    • @To….de Brest-Litovsk
      ” d’avoir trop rudoyer..” LOL.c’est mieux. »
      Il n’y a pas à dire. Quel œil implacable. Comme pour le « tonerre » qui détone un peu…

    • euh..pardon, cher professeur !

      c’est « d’avoir trop rudoyé  » et  » tonnerre » … Vous savez qu’il fait extrêmement lourd et chaud et que mes neurones sont en veille….?…………

      persiffleur…..😛

    • @Tonnerre de Brest
      « persiffleur….. :-P »
      Rebelote. Père siffleur, si vous voulez.
      « mes neurones sont en veille….?………… »
      Lesquels ?

    • Euh…en fait le correcteur a fait sa vie en remplaçant certains mots dans mon com…mais les vrais se devinent…

      Et pour les fautes d’accords..bin..il fait trop chaud pour les corriger… LOL

    • Tania, je peux comprendre votre réaction suite à l’article de David Vincent, c’est la manière dont vous l’exprimiez qui m’avait poussé à réagir. Un jeune chrétien (un vieux, ça aurait d’ailleurs été pareil), publiquement repris de cette façon, avec son nom et pas un pseudo, il y avait un risque qu’il se sente tellement humilié devant tous que cela laissât des lézardes dans sa vie chrétienne…

      Quant aux « idiots sur ce site » qui écrivent n’importe quoi au risque de donner un mauvais témoignage, on peut se rassurer (ou se consoler, c’est selon) en constatant que même la personne la plus inspirée, qui reçoit révélations sur révélations, ridicules et fausses, n’a pas encore pondu (c’est le mot adéquat) de commentaires en langues… Ouf !

    • Je vais vous répondre en m’inspirant un peu de modèle de dialectique hégélien, avec la Bible.

      THÈSE : « Réponds à l’insensé selon sa folie, Afin qu’il ne se regarde pas comme sage » (Proverbes 26:5).

      « Je précise à l’intention des internautes que cet homme est HORS DE SENS .
      « Vos propos sont salles, quelle horreur, vous ne pouvez vous revendiquer chrétien avec de tels comes ! »

      >>> C’est bien. Maintenant, pouvez-vous dire de quoi vous m’accusez ? Parce que toujours vous criez au scandale et omettez de répondre aux demandes de précision… Qu’ai-je dit de sale, de plus sale que ce que vous racontez sur le contenu du pantalon des hommes en me mentionnant… Allez, dites ! au lieu de faire du tapage pour que le bruit couvre l’absence de preuves et masque que vous avez été implicitement traitée de menteuse par Ciarapica qui confirme vous avoir bannie quand vous prétendiez que je mentais à ce sujet… D’ailleurs, puisque vous avez le temps de bavarder, que dites-vous de cette preuve ? quand comptez-vous me demander pardon pour m’avoir traité de menteur maintenant qu’il est visible de tous que c’était vous qui mentiez ? J’avoue ne pas rechercher votre demande de pardon, ça m’importe peu, mais c’était bien de voir votre face démasquée.

      « Quelle honte, et vous vous vantez d’avoir été administrateur du blog de Nicolas ….et alors, pourquoi vous ne l’êtes plus ????? Question pertinente ! »

      >>> Question sans pertinence aucune puisque sans rapport avec le sujet ; elle ne sert qu’à détourner le sujet. Un peu de mentalité « whataboutist » ? D’ailleurs, je me doute bien de ce que vous espérez comme réponse, pour dérouter le propos sur ma relation avec Ciarapica comme vous l’avez déjà fait quand j’avais dit avoir quitté blogdei par désaccord ; vous en aviez malhonnêtement déduit que je jugeais « notre cher Nicolas Ciarapica »… Mais quand bien même serait-ce le cas, en quoi cela prouverait-il que Ciarapica n’a pas confirmé que mentez en prétendant que j’invente votre mise au ban ? Enfin, il ne ressort nulle part de mon propos que je me vante d’avoir administré blogdei, je ne suis pas comme vous, ma mère, j’ai écrit des centaines d’articles connues dans le milieu chrétien sous pseudonyme, l’important n’étant pas moi mais l’information… Je n’ai pas besoin de mettre mon nom en avant, rechercher la gloriole.

      « Vous feriez bien de prendre de la graine sur notre cher Jean Luc B, voilà un serviteur de Dieu digne de ce nom !!!!! »

      >>> Tiens donc… cela ressemble à votre propos sur Ciarapica : je dis qu’il vous a éjectée, vous me traitez de menteur et laissez entendre, en restant floue, que vous échangez avec lui, que vous le connaissez bien, en disant que sa petite famille vous est chère… Là, vous voilà parlant de votre cher Jean Luc B… Mais la préciosité que vous lui attribuez soudainement, peut-être en espérant qu’il vous soutienne s’il vous lit puisqu’il est également sur ce site, ne démontre rien, pas plus que ce que vous disiez des Ciarapica. Or, ce que j’ai dit, c’est que, alors que vous étiez du même avis que JLB sur le ministère de la femme, vous l’avez accusé de vous voler vos idées, comme s’il était impossible que deux personnes pensent la même chose. Un tel pétage de plombs qu’il a fallu que Ciarapica vous envoie prendre l’air, sanction à laquelle vous avez riposté ainsi : « Ci ça dérange des gens qu’une femme apporte les perles que Dieu lui a données, alors je ne reviendrai jamais ! » Car, en fait, même d’accord avec JLB sur le fond, vous ne pouviez supporter qu’il écrive quelque chose, une idée constante chez lui bien avant votre arrivée sur blogdei, que vous auriez aimé dire vous-même, vous privant ainsi d’être sous les projecteurs. Peut-être que JLB est un serviteur de Dieu digne de ce nom, mais ce compliment ne démontre en rien que ce que je dis de vos accusations de votre part à son endroit en 2012 est mensonger. Mais peut-être voudriez-vous demander à Ciarapica de confirmer que là aussi vous mente… euh… pardon, dites la vérité… Je vous encourage donc cette fois encore à prendre Dieu à témoin, dire que je mens au sujet de cette querelle avec JLB, et ensuite demander à Ciarapica qui, manifestement suit cet échange, de confirmer vos dires… ;))

      « Vous vomissez toutes sortes d’inepties innommables, et le fait que vous soyez homme ne vous octroie pas le droit d’insulter et souiller la femme. »

      >>> Et c’est reparti avec les accusées non étayées… Allez, dites-moi quelles inepties (sachant que j’ai répondu à tout et que je donnerai en objection les liens de mes réponses pour ne pas perdre mon temps)… Ah mais oui, c’est « innommable », dites-vous fort opportunément… Comme c’est pratique ! Il est plus facile pour vous de parler du contenu de mon pantalon sur un fil de discussion où je ne suis pas présent que de citer ce qui vous choque dans mes dires… Et dites-moi quand j’ai insulté et souillé la femme ? Vous n’êtes pas LA femme, vous êtes une femme, et ce n’est pas à ce titre que je critique vos mensonges. En revanche, vous insultez les femmes en les mettant dans le même sac que vous quand ce n’est pas la féminité qui est critiquée mais votre attitude.

      « Vos propos sont diffamatoires , vous écrivez sous le regard de Dieu, soyez donc dans la crainte car vous aurez à rendre compte . »

      >>> Bien. Alors portez plainte pour diffamation si vous voulez, du moins montrez où il y a diffamation (et ce n’est pas la peine de sortir des « Mdr », « Je n’ai pas le temps de tout lire », etc. Et vous faites très mal la réponse symétrique à ma suggestion que vous preniez Dieu à témoin en répétant vos accusations.

      C’est vraiment étrange, ce comportement : traiter publiquement quelqu’un de menteur, être aussitôt désavouée par son prétendu témoin (qui n’était pas censé intervenir), oublier les accusations en disant ne pas tout lire de la réponse de l’accusé et donc ne pas demander pardon, avant de revenir par une autre fenêtre pour porter d’autres accusations toujours sans rien démontrer et en essayant d’introduire des éléments extérieurs au débat dans le débat pour faire illusion. Il paraît que cette Madame est très intelligente, du moins cela s’entend quand elle se moque de l’intelligence des autres, et pourtant elle instruit très mal à charge sur des dossiers très simples… Il y a un risque, et l’expérience enseigne sa possibilité, c’est que Martinette/Colombe laisse passer la discussion avant de revenir y planter des commentaires plusieurs jours plus tard quand plus personne n’y commente, comme ici, à partir de ce point quand, prise en défaut par Yves et Perlimpimpin, elle laisse passer deux jours avant de répondre, lorsque fil semble déserté, puis trois jours quand elle reçoit de suite une objection, alors qu’elle n’était pas absente de la Toile : https://actualitechretienne.wordpress.com/2013/02/22/vatican-speculations-sur-un-lobby-gay/#comment-60983 Tout pour avoir le dernier moment, peut-être pour un éventuel lecteur passant dans les parages plus tard ou même plus bêtement pour elle-même.

      __________________________________________________________________

      ANTITHÈSE : ce sera court : « Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, De peur que tu ne lui ressembles toi-même » (Proverbes 26:4).

      … Autrement dit, si j’insiste pour débattre avec une personne qui se ridiculise en faisant feu de tout bois, jusqu’au mensonge le plus puéril, pour avoir raison devant les autres alors que les autres la prennent pour une folle, ne risquerais-je pas de passer moi-même pour un fou ayant perdu le sens des priorités et des proportions ? Qui plus est, ne serait-ce même pas insister au risque de la folie, certes légère, mais folie tout de même car besoin obsessionnel de répondre ?

      __________________________________________________________________

      SYNTHÈSE : Bref, j’ai répondu pour exposer votre mensonge, vous confronter ; chacun pouvant constater ce qu’il en est, je n’ai pas besoin de répondre davantage, car sinon je risquerais de devenir un obsédé de l’*avoir raison* comme vous. Chez Hegel, la dialectique, c’est le mouvement de l’esprit (humain, bien sûr), mais ces deux versets peuvent être compris à la lumière de l’Esprit qui permet de les articuler sans qu’ils se contredisent : répondre jusqu’à un certain point, tourner les talons ensuite pour ne pas marcher dans le même sens que le fou. L’Esprit, l’Esprit dont une certaine accusatrice ici aurait une centuple portion…

    • Déraréopage
      1 juillet 2015 • 16 h 26 min

      « Ne réponds pas à l’insensé selon sa folie, De peur que tu ne lui ressembles toi-même » (Proverbes 26:4).

      Je n’ ai pas lu votre roman fleuve .

    • @Déraréopage
      « Pourriez-vous répéter vos mensonges quant à votre départ de blogdei et prendre Dieu à témoin ? Au fait, j’ai administré blogdei, j’en ai été le
      principal administrateur avec Ciarapica… »
      J’ai par devers-moi un mail de N Ciarapica di Volpi qui confirme la mise à pied, alors que je ne le connais ni d’Adam ni d’Eve, mais ayant lu la discussion en cours il m’avait contacté, croyant sans doute que je faisais une affaire personnelle de l’histoire, alors que le seul point qui me préoccupait était de savoir si Martinette, fabricante de colombine renommée, mentait ou pas. Il est manifeste que c’est et c’était le cas, et ce n’est pas le seul exemple. Par ailleurs, son côté vicieux et fourbe transparaît dans les accusations qu’elle porte et a portées sur divers pasteurs, car elle sait très bien que ce qui lui vaudrait en cas de plainte ,dans le monde, un très sérieux rappel à la loi pour diffamation n’aura guère de conséquence avec des chrétiens, qui malgré leurs complots de meurtre, semblent magnanimes.

    • Et allez , continuez d’ empoisonner ce site avec vos élucubrations pourris …..vous êtes payés par les pasteurs / prophètes du cru , qui sont sous accusations de dérapage ?

      Cette nuit je réfléchissais sur le comportement de Yeshoua .
      Et bien si vous lisez les évangiles , il a passé sont temps à dénoncer tout ce qui se passait dans la synagogue….le Fils de Dieu Parfait SAINT ET OINT, à passer sont temps à pointer ce qui devait changer ……………et nous qui nous réclamons de Lui nous devrions nous taire et concubiner avec la grande prostituée !!!!!

      Allez donc laver vos cœurs dans le sang de l’Agneau , bande de courtisant à la botte de l’ennemie pour détruire ceux qui sont fidèles à Yeshoua le Messie .

    • @Martine
      « Je vous renvoie la flèche empoisonnée vers vous… »
      Pourquoi voyez-vous le mal ? Le sage se réjouit de la correction du Seigneur, car elle prouve qu’Il attache du prix à sa croissance.
      Si cela vous a offusqué au point d’exiger de Paul qu’il retire le com qui vous dérangeait, tant, ce qui montre un esprit de compromis chez lui qui ne me surprend guère, puisqu’il ne rééquilibre pas cela en éliminant vos coms fielleux que vous répandez avec mon nom, pourquoi alors usez-vous soudainement de votre nom marital suivi de votre patronyme ?
      « Maintenant vos dérapage pervers sont exposés »
      Lesquels ? Citer un passage que vous avez vous-même écrit ?
      « ceux et celles qui vous font des mamours »
      C’est parce que je le vaux bien.
      Ne vous inquiétez pas pour les mamoureux : s’ils m’apprécient un tant soit peu, ils ont forcément assez d’intelligence, que vous auriez dû demander plutôt que le don d’extra-lucidité, pour trier et se faire une opinion.

    • je comprends pourquoi elle est partie !

      D’après vos dires je suis un cas désespéré, mais moi je suis toujours avec mon époux depuis 38 ans, voyez donc où est votre problème .

      Vous faut il un miroir grossissant ?

    • FILDURAZOIR

      Zut le pseudo

      je comprends pourquoi elle est partie !

      D’après vos dires je suis un cas désespéré, mais moi je suis toujours avec mon époux depuis 38 ans, voyez donc où est votre problème .

      Vous faut il un miroir grossissant ?

    • @Martine Galland fabricante de colombine
      « je comprends pourquoi elle est partie ! »
      Mais de qui parlez-vous, par curiosité ?

    • @colombe
      « mais moi je suis toujours avec mon époux depuis 38 ans »
      Pourquoi alors n’a-t-il ni passeport, ni carte bancaire, ni clés de voiture, et confisquez-vous ses chaussures tous les soirs ?

    • PHILIPPE SIGNOLI ,

      Il faut demander à votre princesse pardi !

      …………….et confisquez-vous ses chaussures tous les soirs ?

      Mon époux … à oui il enlève ses chaussures tous les soir pour aller au lit, c’est juste😉 Je ne vous décris pas la suite de ce qu’il garde et de ce qu’il enlève évidement ha ha ha mdr…..maiiis nous faisons la prière ÉVIDEMENT aussi 😉

    • J’avoue que votre réponse me laisse pantois. Si c’était le but c’est gagné. En même temps j’avoue, j’admire votre prose et me délecte quelque peu de l’intelligence indéniable dont vous faites preuve.
      Oui l’amour est une énergie vivifiante qui passe par dessus, donc qui pardonne ce qui peut nous sembler être des lacunes. Si j’étais jugé sur ma culture je serai recalé…Jésus s’adresse au cœur et heureusement au quidam moyen comme moi. M’approchant de Jésus qui m’a replanté dans le terreau de l’amour du Père, j’en suis capable à mon tour, même si cela me coûte parfois, mais je sais où sont mes sources et mes ressources.

    • Déraréopage
      25 juin 2015 • 18 h 59 min

      Tous ne disent pas la même chose alors !!

      Comme dans n’importe quelle école il y a du bon et du mauvais, de là à tout jeter c’est une barrière que je ne franchis pas .

      Par contre remettre en question le système de financement des écoles chrétiennes , là nous pouvons émettre des idées et faire des propositions honnêtes et constructives !

      Moi j’ai beaucoup souffert dans les écoles laïques …violence et coups , pas de chance car certaines sont très bien ….Aussi une école établie sur des fondements chrétiens m’inspirait ….mais là encore tout dépend de la véracité de l’appel pour exercer cette profession auprès des enfants .

      Rien n’est simple et chaque situation est unique.

    • „„Encore une chose qui sévit dans les milieux protestants et aussi chez les évangéliques, à savoir que beaucoup d’œuvres protestantes sont couvertes par des franc-maçons richissimes qui financent une grande partie de ces œuvres …..ceci étant dit , à quel prix spirituel les chrétiens s’exposent !””
      — Ce que tu dis, Colombe, a été dit dans la bande dessinée “Alberto” où le pape noir, celui qui dirige tout dans le Vatican, est un franc-maçon du 33e degré ! Les prêtres jésuites ont bien enseigné à Alberto de lutter contre la franc-maçonnerie, mais quand il a découvert (suite à une messe noire) qu’elle se “logeait” dans les hautes sphères de l’église catholique, il en a eu le sang glacé (Alberto, pp 27-28) ! L’autorité ecclésiastique devant laquelle il s’est agenouillé portait une bague avec le symbole franc-maçon dessus ! Et il a appris par la suite l’appartenance du pape noir à la franc-maçonnerie !
      — Il est grand temps d’ouvrir les yeux, “chrétiens” !

    • @Hervé-P
      « — Il est grand temps d’ouvrir les yeux, “chrétiens” ! »
      Chrétiens, ou crétins ?
      C’est des hommes de la stature de Paul qui voulaient que les chrétiens parviennent à la stature accomplie de Christ ; pas les nombreux mercenaires de l’évangile, qui tirent leur pouvoir – et leurs ressources – de la rétention d’information, et du formatage clérical de beaucoup, qui arrange bien les tireurs de ficelles.

    • @Hervé-P
      Est-ce que tu as le lien pour les BD, s’il te plaît ?

    • Catherine, certains partaient pour le public en cours de route, d’autres restaient mais, comme je l’ai dit, ce délire n’était pas généralisé à tous les enseignements, et, heureusement, ceux à fort coefficient en pâtissaient le moins, hormis le français et l’histoire/géo. L’anglais également mais la plupart des élèves de ma classe avaient pris allemand en première langue. D’ailleurs, je donnais moi-même des cours de soutien en allemand après le déjeuner à mes camarades de classe. Et puis, bon, les diplômes sont donnés de nos jours, alors… Le principal écueil à éviter était l’examen d’entrée dans le public (je suppose que le contrôle continu n’était pas reconnu puisque l’établissement était hors-contrat) où il y avait forcément davantage de matières qu’au BEPC…

      En revanche, dans le public, certains se sont lamentablement vautrés ! Quand je l’ai réintégré, à la scolarité, lors de ma seconde 3e, on a dit à ma mère qu’on connaissait la réputation du Collège Daniel, plusieurs anciens de l’établissement avaient énormément de lacunes. J’ai d’ailleurs retrouvé au lycée un jeune qui était passé de justesse et qui a fait trois 2de. Jusque là, j’avais de bonnes notes en français, j’en avais toujours depuis que j’avais appris à écrire, même lorsque j’étais dans un collège public, en 6e, où la prof me citait en exemple ; je savais bien que ce n’était plus le cas, sauf en rédaction ou en lecture suivie ou expliquée, mais les notes… je ne m’attendais pas à ça en grammaire !!! et les engueulades de la prof qui pensait que je me payais sa tronche au point de crier qu’elle devait faire du yoga à cause de moi pour se calmer… Mais j’ai fini l’année avec des 20 en grammaire. Quand l’enseignante m’avait demandé de lui montrer mes cours, je n’avais rien sous la main, rien de rien ! Alors j’ai vite pompé quelques leçons dans le manuel de grammaire, je me disais que jamais elle ne me croirait sinon… Mes parents ne pouvaient pas me payer des cours particuliers comme d’autres le faisaient.

    • @ Fildurazoir, là où vous avez rapidement perçu les lacunes, dans les circulaires, la foi des autres les permettait de voir la perfection. Mais peut-être que la lacune est aussi une perfection à sa manière, quand le mal manque, c’est parfait, et quand le bien manque absolument le mal est parfait : les compétences exigées par l’affreux monde en matière d’encadrement et d’enseignement, c’était peut-être le mal pour certains.

      Plusieurs enseignants n’avaient rien à faire là, même ceux ayant obtenu leur CAPES ou le CAPET (tiens, je me rends compte qu’on n’a jamais parlé de Hugues en histoire… en revanche, on nous avait raconté que des dynasties entachées par le péché n’avaient pas perduré au-delà de la septième génération à partir du coupable – moi qui descends des Valois d’Angoulême, je comprends mieux pourquoi je ne suis pas sur le trône de France…) ; je disais donc que plus d’un prof n’était pas à sa place, soit que, même certifié, il trop librement dans l’Esprit le programme académique, soit qu’il n’avait pas de qualifications pour enseigner. C’était par exemple le cas de mon prof d’histoire-géo, matière ô combien importante pour entrer dans le public ou le BEPC : il n’avait même pas de diplôme en histoire ou en géo. Je l’ai un jour croisé sur le campus et appris à cette occasion qu’il entamait sa deuxième année de D.E.U.G. D’ailleurs, l’un de mes camarades du collège, que j’avais retrouvé au lycée (celui qui avait fait trois 2de) et qui était un admirateur de ce prof, m’a un jour confié sa stupéfaction : « En discutant avec mon prof d’histoire-géo (du lycée), on s’est rendus compte qu’il connaissait xxx (notre prof d’histoire-géo), et je lui ai demandé s’il était bon élève… La réponse était non !! juste passable en histoire ! » Bref, autant prendre quelqu’un qui aime bien lire Musso, Levy ou Werber avant de se coucher pour enseigner en fac de Lettres (c’est d’ailleurs fou le nombre de gens qui se disent littéraires par défaut, parce que mauvais en sciences ou parce qu’ils lisent de temps en temps)… Ce prof, donc, était arrivé là à 24 ans en tant qu’objecteur de conscience… Rien que ça, ça me hérisse le poil !! Il n’avait pas de compétences, il n’était nulle part : par exemple il a un jour parlé de l’Égypte et de la Syrie comme alliées d’Israël ! Je l’ai interrompu pour lui signaler que l’Égypte n’avait conclu qu’un traité de paix avec Israël en 79 mais qu’ils n’étaient pas alliés, et que la Syrie était en conflit avec Shamir (ça ne me rajeunit pas…) Quand je lui posais une question embarrassante, il me répondait : « C’est compliqué ! »… Or, j’ai pu constater par la suite, quand j’ai davantage eu accès à l’information que ça ne l’était pas… Incompétent sur le fond, en méthodologie et en évaluation ! La prof d’histoire-géo suivante confessait à ma mère qui était devenue son amie que j’étais plus compétent qu’elle et que j’aurais plus enseigner à sa place. Elle avait pourtant été prof chez les cathos qui, normalement, n’avaient pas à l’époque des maîtres sans grand savoir…

      J’oubliais, il y avait aussi le sport et les arts plastiques, bien entendu. Alors, en sport, un parent d’élève s’était dévoué une année, et il nous fallait un cahier pour son cours. En effet, c’était nécessaire pour y noter des versets du genre « Je cours pour remporter le prix !! » Et en arts plastiques, je me souviens d’un dédaigneux : « C’est pas productif ! » de la prof passant entre les rangs et zieutant nos dessins en cours quand elle vit le mien point chrétien du tout mais représentant la carte de la CEE (car, oui, j’étais européiste à l’époque, et j’en savais déjà plus à ce sujet que les gens que je croisais) : l’Europe, c’était le diable !

      Je m’en suis sorti parce que je suis boulimique de culture, peux emmagasiner des tonnes d’infos et les classer facilement dans ma mémoire, que je n’étais pas dupe (je voulais partir de là, je disais à ma mère que l’on n’y foutait rien à part de la masturbation spirituelle – ma sœur me contredisait, normal, elle était paresseuse). J’ai par la suite pu poursuivre des études très poussées et variées jusqu’en cycle doctoral. Mais je ne remercie pas cette école.

      Et je ne parle pas de mes relations avec certains enseignants : entre le con qui me tira les oreilles en travaux pratiques parce que, même en restant sérieux, je n’avançais pas (en même temps, à la maison, je bossais dans les champs, donc des TP, je bloquais ! En plus, fabriquer des tables de ping- pong pour ne pas y jouer puisque je restais dans mon coin sans amis), et le prof d’anglais qui nous gavait avec sa lecture de la Bible en anglais (dire que j’apprécie ma King James maintenant !), le prof d’histoire-géo avec qui c’était la guerre (et le traité de paix avec Israël n’avait pas arrangé les choses :))… Un jour, le prof d’anglais, me surprenant en train de causer avec mon voisin, m’a chassé de la salle pour le couloir. Mais c’était l’été, les demoiselles volaient dehors, l’eau du ruisseau coulait à 20 mètres de là, les cétoines dorées brillaient sur les buissons, les amoureux se roulaient dans le foin… euh… je m’égare ! Donc c’était l’été, et plutôt que de rester à me faire chier dans le couloir, je suis allé suivre le cours à la fenêtre. Quand il m’a aperçu, le musicien improvisé prof d’anglais, car anglophone natif (et Colombe, elle peut donner des cours de FLE !!) a tonitrué : « Déraréopage ! Qu’est-ce tu fais là ? » J’ai placidement répondu : « Pourquoi, ça te gêne ? » tellement j’en avais ma claque… Il n’a rien ajouté et je continué à m’amuser de son cours à la fenêtre.

    • Saint Esprit issu du croisement d’un pigeon et d’une linotte a écrit le 25 juin 2015 • 19 h 56 min

      « Tous ne disent pas la même chose alors !! »

      >> Les dons de la grâce sont variés, normal, ce n’est pas le même Esprit. À celui-ci est donnée, par un minimum de finesse d’esprit, du discernement pour percevoir les dérives et assez de jugeotte pour constater ce que verrait même Dame Cécile quant à la nullité d’un programme ; à un autre, de multiples paroles de méconnaissance a posteriori, selon un autre Esprit. Vous n’y étiez pas, je crois, et vous n’êtes de loin pas qualifiée pour évaluer le niveau des gens qui en disent du bien. D’ailleurs vous le prouvez encore une fois en ne relevant que je dresse un portrait nuancé de l’école.

      « Comme dans n’importe quelle école il y a du bon et du mauvais, de là à tout jeter c’est une barrière que je ne franchis pas . »

      >> C’est bien. Mais où l’aurais-je fait, moi qui ai bien nuancé le tableau ? Donc votre nuance est sans intérêt, ma chère.

      « Par contre remettre en question le système de financement des écoles chrétiennes , là nous pouvons émettre des idées et faire des propositions honnêtes et constructives ! »

      >> Tu causes trop pour causer, te faire plaisir. Et après ? Et je n’ai pas besoin de me prononcer sur la pertinence de vos propositions quand déjà vous ne comprenez pas ce à quoi vous répondez.

      « Moi j’ai beaucoup souffert dans les écoles laïques …violence et coups , pas de chance car certaines sont très bien ….Aussi une école établie sur des fondements chrétiens m’inspirait ….mais là encore tout dépend de la véracité de l’appel pour exercer cette profession auprès des enfants . »

      >> Non, tout dépend des compétences. Pas besoin d’appel pour enseigner des enfants hors du cadre scolaire officiel, mais des compétences si ! Je me rappelle ce commentaire d’une mère de famille sur un blog évangélique, elle répondait à un article sur le niveau de l’école et à un témoignage d’enseignement à domicile en disant qu’elle aimerait aussi le faire car l’Education nationale était nulle. Oui, l’Education nationale est nulle, mais on n’est pas crédible quand on la critique en lardant son message de fôtes.

      « Rien n’est simple et chaque situation est unique. »

      >> Vous prenez des cours de rhétorique chez Juppé pour sortir des banalités de ce genre qui ont l’apparence de la vérité et de la sagesse ou est-ce une prophétie ?

    • Déraréopage
      26 juin 2015 • 14 h 47 min

      « @ Fildurazoir, là où vous avez rapidement perçu les lacunes, dans les circulaires, la foi des autres les permettait de voir la perfection. »

      « leur permettait »… et quelques autres honteuses fôtes.

    • Déraréopage
      26 juin 2015 • 14 h 52 min

      Ce qu’un troll peut affirmer sur ce collège me fait bien rire …..quel idiot goberait vos fadaises ?

      Il se trouve que certains grands hommes sont sortis de ce lieu que vous dénigrez , entre autre un chirurgien …..ça m’étonnerait qu’il est eu son bachot dans une pochette surprise!

      Les grandes bouches méprisantes me font tendre l’oreille pour dénicher la faille du vocabulaire débitant à grande vitesse un amoncellement de négation crétines.

      Bon c’est clair vous êtes un spécimen extrêmement courant sur les sites………….il faudra fignoler la prochaine foi 😉 cheeeer troll😆

    • Calmos, Cristobalette Colon spirituellement irrité !

      « Ce qu’un troll peut affirmer sur ce collège me fait bien rire …..quel idiot goberait vos fadaises ? »

      >> Un idiot comme Filderazoir peut-être, sachant que ce qui est con pour vous est admissible dans la catégorie « Intelligents ». Vous aurez noté qu’il dit avoir eu des doutes, remarqué des lacunes… A distance et pas in situ. (Je soupçonne Filderazoir d’être un surdoué, pas seulement à cause de sa manière d’écrire mais également cette d’être, avec tous les inconvénients que cela peut supposer en sus des avantages, et je le crois plus apte que vous à évaluer le savoir…) Mais je vous soupçonne de poser la question pour convaincre. Enfin, sachez que pour évaluer ce que je dis, et je me répète, il faut avoir un minimum d’intelligence…

      « Il se trouve que certains grands hommes sont sortis de ce lieu que vous dénigrez , entre autre un chirurgien …..ça m’étonnerait qu’il est eu son bachot dans une pochette surprise! »

      >> 1/ C’est quoi un grand homme, Gulliver au pays des Lilliputiens ? Dans ce cas, oui, je comprends que vous voyiez facilement de grands hommes ; 2/ au pluriel d’ailleurs… c’est connu, la méthode, on dit qu’il y a un paquet et on n’en cite qu’un « entre autres » ou « par exemple » ; 3/ quand allez-vous donc arrêtez de faire l’idiote ? je ne sache pas que le Collège Daniel ait eu un lycée à l’époque dont je parle (vous aviez un élément pour le situer : je parle de Shamir, donc c’était bien avant que ne soit proposée la deuxième partie des études secondaires), et ce futur chirurgie a très bien pu poursuivre sa scolarité dans le monde avant l’université… Je dis bien d’ailleurs que certains ont pu profiter de cours privés par exemple ou encore que je nuance les choses car selon les années et les enseignants, c’était plus ou moins pire… On dirait que vous ne savez pas comment ça se passe à l’école d’ailleurs : il suffit que ce jeune ait fait D (maintenant « S ») au lycée pour que ses éventuelles lacunes en français ou en histoire-géo n’ait que peu compté, ou qu’il se soit cultivé seul, avec un prof particulier, que sais-je encore… N’oubliez pas que j’ai dit que les matières scientifiques étaient les rares où le niveau n’était pas inférieur à celui du monde (mais on remarque beaucoup de difficultés chez vous à avoir une vue d’ensemble du propos de vos interlocuteurs…). 4/ Si votre grand homme exerce au Canada, je le connais, je l’ai même saisi par le cou sur un terrain de foot et l’ai jeté à quelques mètres de là après qu’il m’avait approché, versets à la bouche, pour me réprimander d’avoir répondu de travers à un autre jeune… Je me souviens même l’avoir jeté en lui disant : « Va prier maintenant ! » Mais c’était le bon vieux temps, je parie que si je le croisais, on partagerait une bonne boisson de chez Unibroue et qu’il regretterait le temps où il énerva même une prof en voulant prier en cours, secouant la tête parce qu’elle avait refusé…

      Les grandes bouches méprisantes me font tendre l’oreille pour dénicher la faille du vocabulaire débitant à grande vitesse un amoncellement de négation crétines.

      >> La crétinerie vous ne l’avez pas démontrée, vous en seriez bien incapable puisque vous ne la voyez pas devant vous lors de votre pose interrogatrice : « Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus Sel ! » Vous n’avez décelé aucune faille sauf ce que vous voulez déceler.

      Bon c’est clair vous êtes un spécimen extrêmement courant sur les sites………….il faudra fignoler la prochaine foi😉 cheeeer troll😆

      >> J’espère bien qu’il y a d’autres spécimen de ma taxinomie, si cela peut quelque peu contrebalancer l’imposture spirituelle d’une menteuse qui joue à se faire passer pour l’intello qu’elle n’est pas, le génie spirituelle qu’elle n’est pas, la psychologue qu’elle n’est pas et la victime de complots ourdis par des pasteurs (et Dieu sait le mépris que j’ai pour la caste des pasteurs en général et combien je les conchie, mais vous allez trop loin !). S’il y a quelque chose de spirituel chez vous, c’est à vos dépens.

    • Oups :  » ses éventuelles lacunes en français ou en histoire-géo n’aient que peu compté » (saleté de lacune !) et « afin de me réprimandé pour avoir blablabla »…

    • Déraréopage
      26 juin 2015 • 18 h 04 min

      Ce fut un bon moment humoristique, pliée de rire ….quel débit chapeau !

    • Ça, ce n’est pas une démonstration que vous avez raison, surtout après tout ce que je viens de vous répondre. Mais il est vrai que prétendre bien rire permet aussi de masquer, certes très mal mais tout de même, son incapacité à objecter sérieusement et probablement cacher votre rage de vous êtes encore une fois ramassée. Et puis, sur le plan moral et spirituel, ça présente un avantage indéniable aux orgueilleux : ils peuvent ainsi éviter de présenter des excuses après avoir salement et injustement accusé leurs interlocuteurs. Mais bon, vous connaissant, on va mettre votre orgueil ainsi que votre méchanceté sur le compte du saint Esprit… Certains accusent le diable pour se dédouaner, d’autres ont la chance de pouvoir justifier toute leur corruption en prétendant parler par l’Esprit de Dieu.

      Ce qui m’agace, c’est qu’elle accuse Bussière sans qu’on puisse vérifier si elle ne ment pas une nouvelle fois, mais que la moindre chose que je dis sur le collège, elle prétend que ce n’est que mensonge, sans savoir qu’objecter sérieusement et prétendant implicitement pouvoir évaluer elle-même le niveau de l’école…

      Et, contrairement à Colombe/Martinette, je sais faire la part des choses : je n’aime pas ce collège mais j’ai deux amis qui y ont enseigné, l’une qui ne veut plus en entendre parler après une année là-bas où je l’avais d’ailleurs eue comme prof, l’autre que j’avais rencontré en colo dans les Alpes et qui apprécie toujours cette école. D’ailleurs, à Toulouse, j’ai appris par quelqu’un d’une église liée à une école chrétienne que Bussière avait reconnu des dérapages (mais je ne force personne à me croire…).

  11. Vous pouvez bien écrire tous les livres que vous vouliez, s’il n’y a pas à la base l’amour de la vérité et l’intégrité …..peine perdu vous travaillez pour la fausse épouse qui en cette saison se lève grâce à des faux prophètes.

    Le réveil de 1973 n’ été d’aucune manière impacté par l’argent !
    C’était l’ouvre pure de l’Esprit Saint il avait la marque de l’Agneau .

    C’est ce qui a fait la différence d’avec se qui ce passe en se moment. Actuellement c’ est un mouvement qui est venu démolir les œuvres de l’Esprit, posé par Dieu et son Saint Esprit en 73 !! Ce mouvement actuel n’a pas la marque de l’Agneau mais la marque de Mammon .

    Pour ce qui est des œuvres actuelles en France , vous pouvez dire merci à Pierre Daniel Martin qui est la principale cheville ouvrière des œuvres actuelles …avec le renouveau qui a dérapé lui aussi royalement
    C’est je pense le jugement de Dieu qui amène à la lumière les désirs cachés des faux serviteurs de Dieu !!!!! .

    Nous avons nous même goûté au vrai réveil ….et faisons la différence avec le faux réveil .
    Ci Dieu m’a accordé le discernement des esprits dans le 1er réveil ce n’est pas pour faire bien , ni pour me faire un nom , ni pour me faire une situation , mais pour protéger le corps qui s’était levé pendant le 1er réveil .

    Peine perdu Seigneur, ils ont préféré les œuvres de la chair aux œuvres de l’Esprit !

    • @colombe
      « ni pour me faire un nom »
      cela me sonne en écho au « Lucille » de Jonasz,
      « venait-elle me voir à la prison ? Non, non, non »

      Martine voulait-elle se faire un nom ?
      Non, non, non.

    • filosof
      22 juin 2015 • 9 h 37 min

      un nouveau livre dans la collection😉

  12. Colombe a encore dit plusieurs choses intéressantes! En effet, les pierres qui crient sont á l’exterieur du temple et meme á l’exterieur de Jérusalem (étant sur le chemin menant á cette ville).
    je pense aussi qu’il y aura ensemble deux réveils, un vrai et un faux. J’ai bien aimé cette phrase aussi:
    « qui amène à la lumière les désirs cachés des faux serviteurs de Dieu « . Ainsi les vrais chrétiens habitués á ne pas idolatrer leur pasteur, sortiront du faux réveil, car ces désirs cachés se manifesteront. « Dieu les prendra par leur propre ruse. »

    • Fréchet David

      Merci David d’apprécier à sa juste valeur un partage qui se veut être avant tout , juste une réflexion .

    • — Merci, David ! J’avais écrit sur ce blog au sujet des deux réveils (l’un vrai et l’autre faux !) et tu en as trouvé une autre preuve !
      * Le vrai : des personnes isolées marchant tout-à-coup d’un pas décidé, légèrement plus rapide que le pas normal, se dirigent ves une direction précise, avec unelumière en elles qui les éclaire dans la nuit. Lorsqu’elles en recontrent d’autres, la lumière grandit.
      * Le faux : dans un clair-obscur ressemblant à une boîte de nuit, des “chrétiens” se trémoussent et dansent, entrent en transe au son d’une musique du monde. Ce “mouvement” ne vien pas de Dieu, mais du diable !
      — C’est pourquoi dans le sujet “video-paul-ohlott-leglise-va-mettre-la-honte-aux-boites-de-nuit”, j’avais bien souligné que beaucoup trop d’“églises” actuelles ressemblaient étrangement aux boîtes de nuit pour leur faire honte !
      — Qui se ressemble s’assemble !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  13. Ce matin j’avais la forme olympique ….qu’est-ce que j’en ai fait des écrituuuuures😉

    • Hélas, vous étiez dans une telle forme qu’il fut impossible de vous suivre…

    • Pour les illettrés spirituels évidement ….votre QI spirituel bloqué fut largué par dessus votre très sainte intelligence rationnelle . ….vous m’en voyez confuse😉

    • QI spirituel !!! C’est ça, mon Q!🙂

    • Déraréopage

      troll !

    • Prouvez-le, parce qu’en attendant, ce n’est pas moi qui me gausse de la faible intelligence spirituelle des autres… Avez-vous une revanche à prendre sur ceux qui sont plus intelligents que vous pour vous permettre de donner votre avis sur tout (en plus sans jamais rien comprendre et dans un français déplorable !) et insister sur votre QI spirituel qui péterait le fion des pigeons passant au-dessus de vous ?

  14. @ Déraréopage

    En effet , Fildeferiste est un ex enfant à haut potentiel .Et un adulte surdoué..

    Si ce que vous affirmez dans vos récits est vrai, vous êtes aussi de la même marque….

    Le souci avec des gens comme vous, c’est que vous êtes souvent trop « intelligents « pour être heureux…

    Vous avez les défauts extrêmes de vos qualités extrêmes… Et vous devez conjuguez avec ces deux aspects opposés … 🙂

    @ Fildeferiste

    Vous avez manqué de prudence avec une pie jacassante…..j’en suis navrée pour vous.
    Mais en aucun cas , il n’y a de fourberie en vous comme l’avance Martinette en vous insultant..c’est clair comme le cristal.
    J’ai sur ce site qui permet des rencontres dépassant le virtuel ,pu découvrir des facettes de personnes qui se réclamaient TTS et qui m’ont balancé à la face ,leur médiocrité et leurs vices à peine cachés…: ceux là m’ont encore plus endurci et fait m’éloigner de l’église et du tralala pastorale…

    Mais je n’ai rien trouvé en vous qui m’empêcherait de vous considérer comme un homme de valeur.

    @ Martinette

    Votre langue est votre pire ennemie….

    • Mon tendre Poussin laqué, tout ce que je dis est vrai… Comme dit, ce n’est pas seulement la façon d’écrire de Fildexxx qui me laisse penser qu’il est surdoué, car on peut écrire très bien sans l’être, mais également sa manière d’être, que je sois ou non d’accord avec lui sur le fond.
      Je sais ce que je suis, les capacités et les défauts ; grand prématuré, il se peut que mon sévère problème de dysgraphie soit le pendant de mes capacités. L’un des pendants. J’ai par exemple fait seulement la moitié du travail dans les différentes matières au bac (mais l’autre Pigeon spirituel va encore prétendre que réussir à obtenir malgré tout le bac du premier coup est la preuve que l’enseignement du Collège était excellent)… L’un des pendants, peut-être en tout cas, disais-je, car à côté de la surdouance, il y a le décalage énorme avec les autres : on pense beaucoup plus vite qu’eux, on approfondit bien plus et plus rapidement qu’eux, et cela peut créer des tensions… Longtemps, je me demandais si les gens ne jouaient pas aux idiots en ne comprenant pas les choses qui me paraissaient très simples. Et les gens peuvent croire que l’on veut se la péter, les dominer alors que l’on veut juste partager des réflexions… J’ai une connaissance de moi-même qui me semble très poussée, par exemple l’autre soir j’ai pu répondre en 3 minutes à un questionnaire quand les autres ont eu besoin d’un rajout de 3 minutes à leur 15, et encore j’avais choisi le formulaire en anglais contrairement à eux. Car la surdouance, ce n’est pas que de la logique, c’est aussi une profonde connaissance de la psychologie humaine : par exemple être capable de sortir de suite une explication à une amie qui lit beaucoup de psychologie et qui a pris 30 ans pour comprendre son problème. Et c’est aussi là que ça fait très mal, car on n’est dupe de pas grand chose sinon de rien, on saisit vite les motivations des gens même quand ils sont honnêtes avec eux-mêmes et se mentent, on voit la légèreté des choses… Alors, quand on est dans le monde évangélique, je ne vous raconte pas le malaise. Il m’est d’ailleurs impossible de me qualifier d’évangélique tant je ne peux dissocier la foi de la raison. Quant au reste, on se sent souvent mieux seul qu’avec des amis : vivre dans un cabane au bout du monde (ou dans une cabane en Norvège comme Wittgenstein), ça ne me gênerait pas. Il est très difficile d’aimer les gens (peut-être qu’un probable surdoué comme Hitler tire sa haine de là) avec leurs petitesses car, observateur de soi, on – moi en tout cas – est exigeant avec soi, plus qu’avec les autres, et a du mal à accepter qu’ils manquent de sérieux, de contrition, d’authenticité. Et je ne parle pas de l’exercice que représente le fait de devoir se retenir quand son interlocuteur s’enfonce dans des justifications vaseuses sans s’en rendre compte, sortant par exemple des explications impossibles sur le plan chronologique, n’ayant pas une vue d’ensemble de ses propres mensonges et se contredisant… Il faut avoir reçu l’amour de Dieu pour réussir à aimer son prochain quand on a de tels dons.

      C’est une bénédiction et une « malédiction » à la fois.

      Et ne parlons pas du monde évangélique qui, quand il a remarqué vos capacités essaie d’en profiter à votre détriment, volant votre travail par exemple.

      Si Fildefériste est tellement agacé quant à la colombe, l’un des rares à avoir dénoncé ses méthodes quant elle a rigolé de la sexualité d’un pasteur, alors que les gens ne font plus attention à elle, c’est peut-être parce que, surdoué, il présente également de hautes exigences morales. Un gars comme lui ne risque peut-être jamais d’être heureux dans une église, sauf à réussir à faire abstraction de pas mal de choses pour ne retenir que le bien, exercice difficile quand on comprend vite les choses.

    • @Déraréopage
      « Longtemps, je me demandais si les gens ne jouaient pas aux idiots en ne comprenant pas les choses qui me paraissaient très simples. »
      Bienvenue au club.
      « Et ne parlons pas du monde évangélique qui, quand il a remarqué vos capacités essaie d’en profiter à votre détriment, volant votre travail par exemple. »
      Le monde est souvent plus respectueux, effectivement. J’y ai toujours été rémunéré pour mon travail, notamment prospectif en sciences de l’éducation, alors que le monde dit chrétien m’a floué à de nombreuses reprises, allant jusqu’à violer la loi de manière grave, et qui aurait pu avoir des conséquences funestes pour « l’œuvre », selon le terme consacré.
      Dans mon cas, je me suis lesté longtemps, pour arriver à supporter la vie – avant d’en rencontrer le Prince, bien sûr – et suis allé suffisamment loin dans la pratique raisonnée de la destruction des neurones excédentaires par l’alcool et les cocktails détonants à base d’acide lysergique arrosés de THC que j’arrivais in fine non seulement à supporter les autres, ce qui ne m’était auparavant possible qu’avec quelques éléments triés sur le volet, curieusement scientifiques de haut vol, alors que je suis selon les grilles d’évaluation de mon temps une quiche matheuse, mais même à vouloir frayer avec eux, ce qui n’allait pas sans grands malentendus, comme on l’imagine. Mais indéniablement le Seigneur m’a reprogrammé sur mes critères d’évaluation, entre autre par l’épouse qu’il m’a donnée, laquelle a toujours perçu ce qu’elle considère comme un handicap, à très juste titre, en me plaignant plutôt, mais pas plus que le nécessaire.
      Cela dit, le Seigneur est bon, et grâce à quelques AVC sans conséquences hémiplégifiantes, j’arrive de mieux en mieux à voir chez l’autre la lueur céleste, qui in fine est le seul point qui mérite qu’on s’y intéresse, puisque indéniablement les intelligences passeront, pascaliennes, newtonniennes, einsteiniennes, mais le fruit de l’Esprit, lui, demeurera de manière incorruptible et éternelle.

    • Poussin
      27 juin 2015 • 21 h 32 min

      @ Déraréopage et fildurazoir c’est le même personnage, exactement le même langage , avec deux mails différents pour camoufler ….le Philippe.

      Ma langue vous pose problème …..elle est une épée que vous n’appréciez pas à sa juste valeur…..c’est parce que vous faites les yeux doux à fildefer ,des mamours , essayez le c’est gratuit , vous ne serez que les énième mégère qui se fait avoir et manger toute crue comme une crevette rose …. !

      Petite mijaurée chrrrrétiennnnnne heu …qui fut décourager par le vice à peine caché etc etc etc……… pauvre petit bouchon ….vous ne flottez plus à la surface des eauuuux, comme c’est navrant😆 Vous faut il une bouée ?

    • @ Martinette

      Arrêtez l’alcool voulez- vous?

      Vous avez juste en ce moment dans ma tête la mise d’une soûlarde qui déblatère des propos incohérents et honteux pour votre image .

      Non, Fildeferiste n’est pas Déraréopage , ils n’ont pas du tout le même style d’écriture .

      Quant à votre langue , bin…elle vous ridiculise aux yeux de tous ceux qui vous lisent sur ce site, c’est navrant.

      Je ne fais pas de yeux doux à Fildeferiste, c’est un homme qui attire mon respect et mon affection sûre, en tout bien et tout honneur.

      Quant à l’essayer , et bien , je n’ai pas l’appétit d’une nymphomane .Si c’est votre nature , ne généralisez pas aux autres, je vous en serai reconnaissante.
      Et par ailleurs , je vous prierai de respecter cet homme et de l’épargner de vos propos sales car c’est un homme respectueux qui est fou amoureux de sa femme , ne vous en déplaise.

      Petite mijaurée ?….je vous en ficherai des petites mijaurées en pleine face, en vous servant quelques soufflets de ma spécialité si j’avais le bonheur de vous avoir en face de moi !

      Vous faites honte au Christ , par votre mise honteuse madame.
      Un désastre pour le lecteur malheureux qui vous découvrirait sous ce triste apparat…

      Repentez vous de votre manque de sagesse.

    • Tania
      29 juin 2015 • 12 h 21 min

      @ Martinette

      Je ne m’attendais pas à mieux, mais plutôt à pire ….cette foi vous avez surveillé votre langage qui n’a pas dérapé dans la grossièretés ….MIGNONNE VA !

      Un chrétien qui balance des noms de familles et s’attaque à toute la famille et qui implique une personne juste pour persifler …..vous trouvez ça bien !

      hébé MA GRANDE ……………votre morale reste à désirer .

      Je trouve super ce qui se passe grâce à ce sujet que Rémy B à poster sur ce site .

      Les puissances se déchainent pour salir ceux qui marchent par l’Esprit .

      En sommes c’est courent….. rien de nouveau sous le soleil de l’église structurelle …..un gros paquet d’œuvre de chair mortelles .

      Qui est fildefer ….un minerai lourd qui ne risque pas de flotter avec seulement ses connaissances littéraires loin s’en faut……………..ligne de partage des eaux oblige, j’ai passé le Jourdain il y a longtemps 😉

      Il peut divaguer, se venger, hurler, insulter, accuser, mentir ext . et vous avec ……………….et alors ????? La preuve de ses accointances avec le malin pour en arriver là !

      Criez donc A MORT quand vous y êtes .Qui est votre pères Satan ou Adonaï ?

      Déraréopage / fildefériste même topo …même famille spirituelle, accusateur des frères et des juifs .

    • @Martine Galland née Bérard
      « Criez donc A MORT quand vous y êtes »
      Vous tournez à l’hystérique monomaniaque. Vos grosses ficelles sont si voyantes que quelques uns, croyez-le ou pas, dans l’espoir que vous rentriez en vous-même et recouvriez votre bon sens, essaient de vous faire voir que vous oscillez entre délire et imprécations. La majorité, sachant de longtemps ce qu’en vaut l’aune, ne perd même pas de temps à boulotter les tartines de pseudo-exégèses dont vous overfloadez le site quand l’agitation hormonale, j’imagine, vous pousse, comme les vieilles filles confites en bigoterie, à saisir le micro pour y aller d’une petite beuglante, quel que soit le sujet.
      Sérieusement, croyez-vous tromper qui que ce soit, déjà parmi les christianisés doué d’un semblant de bon sens – je vous accorde qu’ils se raréfient -, et à plus haute échelle ?
      Je n’ose formuler ce que je pressens, à savoir que vous croyez dur comme fer aux élections divines dont vous vous réclamez, à la continuation des huguenots en Votre Oblative Sainteté, et tout le fatras dont vous nous entretenez en temps et hors de temps. ce qui rend le cas épineux, et presque insoluble. Certes, vous ne vous prenez pas pour Marie, la très respectable mère porteuse de Yechouah ; mais pour Marie Durand, probablement. Entre autres.

    • Colombe, c’est là aussi le saint Esprit qui vous a révélé que Fildurazoir et moi avons le même style ? si oui, je vais m’intéresser sur le discernement littéraire de l’Esprit car nos styles (enfin, ici, j’en montre un, j’en ai plusieurs) diffèrent nettement, d’ailleurs à l’avantage du sieur Fil. Et c’est également l’Esprit de Dieu qui vous a révélé que lui et moi sommes la même personne ? En tout cas, votre discernement ne cesse de me surprendre…

      Quant au reste, votre propos est, comme à l’habitude, bourré de méchanceté ! Et c’est ça qui m’emmerde le plus, que vous discréditiez ainsi l’Évangile pour votre gloriole (du moins celle que vous croyez avoir)… Que votre témoignage nuise aux évangéliques, je m’en moque, je ne me sens pas évangélique, mais je me sens concerné quand il ridiculise l’Évangile. Je vous ai déjà demandé d’y faire attention, pour l’amour de Dieu, mais vous vous en foutez… C’est peut-être là votre plénitude spirituelle, hein !

      Si j’étais incroyant mais désireux de trouver la vérité, et découvrais le christianisme via Colombe, je continuerais ma quête ailleurs… Je n’ose imaginer le nombre de gens que cette femme a pu détourner de l’Évangile par ses menaces, accusations, moqueries.

    • @Déraréopage
      « le nombre de gens que cette femme a pu détourner de l’Évangile par ses menaces, accusations, moqueries. »
      Une telle autorité spirituelle serait effrayante ; je crois que les ondes spirituelles que l’Éternel émet en permanence rencontrent des cœurs bien disposés, où qu’ils soient, car la prescience du vrai Dieu a été inscrite puissamment dans la conscience de l’homme. Les témoignages abondent d’humains cherchant intérieurement le Dieu véritable, et auxquels il s’est révélé par le Seigneur Jésus, y compris dans des mondes fermés à l’évangile. Comment autrement Abram aurait-il eu l’intuition que le vrai Dieu n’était pas dans les simulacres dont son peuple se contentait ?
      Mon grand-père, fils d’Israël devenu révérend baptiste, et dont le charisme m’a maqué pour la vie, disait qu’il préférait voir une prédication que l’entendre. Je ne pense sincèrement pas qu’au quotidien le blabla soit d’une grande efficacité pour amener d’éventuelles âmes au Seigneur. Le témoignage muet, beaucoup plus.
      La folie mystique de dame colombinette ne peut attirer et séduire – c’est le mot – que des profils comme le sien. Le vœu que l’on peut former est que ces braves gens saisissent les promesses, et s’attachent à la Parole, en fuyant à toutes jambes les révélations prophético-délirantes de miss martinette. Ce qui n’est évidemment pas gagné, car on la voit difficilement ne pas assommer le poisson qu’elle aura réussi à ferrer.

    • Tania : « Vous avez juste en ce moment dans ma tête la mise d’une soûlarde qui déblatère des propos incohérents et honteux pour votre image . »

      Si ce n’était que son image, je n’y prêterais aucune attention, mais elle salit la réputation de l’Évangile, et elle persiste et s’en moque, tout en prétendant que ce sont les autres qui s’y appliquent.

      On ne verra jamais cette nana demander pardon après avoir faussement accusé, s’être autorisée à parler du contenu du pantalon de l’un ou l’autre… Au contraire, quand des critiques fusent, elle se pose alors en victime, victime à cause de sa foi. Elle doit vraiment vouloir être à la hauteur de ses ancêtres huguenots persécutés, quitte à faire tous les mélanges possibles. J’ai fini par me demander si elle était vraiment convertie, ou l’était encore, car aucune remise en question, pas de repentance, toujours le souci de passer avant l’honneur du Christ… En tout cas, elle est spirituellement immature. Et le témoignage chrétien sur la Toile en pâtit.

      Et quand je dis « merde », elle ose sauter sur l’occasion, elle qui employa récemment le mot « putain » pour prétendre que cela démontre que je ne suis pas chrétien. Je m’en fous de son avis sur moi, puisque je le sais malhonnête, mais pas de l’image que ça donne du Christ…

    • Déraéropage , pardon de m’immiscer je passe juste un petit instant pour dire que tout le monde accuse tout le monde et personne ne demande pardon à personne, voilà , je vous fais un petit geste de la main et je m’en vais , je ne faisais que passer

    • @ Déraréopage

      L’ordinateur a donc changé votre vie en matière d’écriture ?🙂

      Le surdoué en fait, n’est pas plus intelligent qu’un autre de façon quantitatif mais plutôt de façon qualitative.

      Il est hypersensible , » il a l’émotion au bord des lèvres ,toujours …et la pensée aux frontières de l’infini, tout le temps » disait un spécialiste sur la question.

      Vous devez avoir alors les sens aiguisés, une empathie qui capte toutes les émotions des autres, une capacité surdéveloppée des cinq sens ?

      Grand susceptible? Vue perçante et aiguisée ? Ouïe acéré capable d’écouter des infos en provenance de plusieurs plans alors qu’il y a un vacarme pas possible dans la rue d’à côté?
      Vous êtes un écorché vif émotionnellement parlant à cause de vos sens exacerbés …

      Par contre , c’est un peu prétentieux de dire que vous avez compris les pensées et le sens des actions de quelqu’un qui est de bonne foi alors que cette dernière l’ignore….😉. Vous n’êtes pas Dieu…..

      Ce qui est drôle chez les gens comme vous ,c’est que vous allez vite à la résolution d’un problème mais quand on vous demande comment vous y êtes parvenu dans votre démarche : vous répondez que c’est l’évidence…. LOL
      Certains expliquent cet impossibilité d’accéder facilement aux stratégies utilisées pour la résolution ,par les connexions qui se font dans votre cerveau à grande vitesse et en deçà du seuil de la conscience….

      ………..le plus dur pour les parents qui ont ces enfants est de leur permettre d’apprendre à apprendre pour rester dans le circuit scolaire, car la plupart sont ,chose incroyable , considérés comme des cancres à l’école….

      « Ce qui est alarmant c’est en effet que la plupart de ces enfants ont un parcours scolaire souvent très chaotique , ils sont psychologiquement fragiles avec de reperes narcissiques floues et souffrent d’une conscience douloureuse du monde..
      Il est nécessaire qu’ils sachent très tôt qui ils sont pour mieux s’accepter car soit ils réussissent à transformer leur particularité en atout, en dynamique positive de vie ou soit ils coulent dans des problèmes psychologiques assombrissant pour l’adulte de demain .Un adulte qui fonde sa personnalité sur des renoncements et des blessures , sur des mécanismes rigides pour se protéger de son intense vulnérabilité , est un adulte à la personnalité bancale . »

       » Trop intelligent pour être heureux  » de Jeanne Siaud-Facchin

      Connaissez-vous cet ouvrage?

      Euh…petite question qui n’a rien à voir ..pourquoi je suis un poussin  » laqué » , vous aimez le canard  » laqué »? Vous mangez des canards ???

    • Fildurazoir, de manière générale, j’ai toujours apprécié de travailler dans le monde, et je préfère d’ailleurs même mon bénévolat chez les affreux incroyants que mes activités chez les évangéliques. Ces derniers peuvent grandement abuser avec Dieu pour se justifier, Dieu pouvant servir de prétexte pour la gloire d’un homme. Gloire toute relative car pas connue dans le monde ni reconnue par Dieu pas du tout nigaud.

      Je disais avoir dû rédiger des sermons pour un employeur (il se présente comme pasteur) et qu’il avait eu une augmentation de salaire en s’appropriant mon travail. Il le signait et le montrait même à la secrétaire en lui prétendant que c’était le sien : le gus essayait d’instaurer de la méfiance entre les employés (diviser pour régner) ou me parlait encore de la secrétaire en me disant : « Elle, elle peut pas comprendre contrairement à nous ! », pensant sans doute que je serais ainsi flatté et ne comprendrait pas son jeu me concernant. La malheureuse secrétaire n’osait pas me confier ce qu’elle subissait car elle croyait que nous étions amis, lui et moi (nous ne faisions surtout que nous croiser elle et moi). Et donc, il lui présentait mon travail par lui signé et s’en vantait, idem devant le CA… Bizarrement, quand j’ai claqué la porte, avec fracas, son inspiration s’est immédiatement tarie, il n’a plus su rédiger sauf des appels à la prière. Et des demandes d’argent. Cet employeur refusait mon départ, et, plus encore, il me discréditait déjà avant ma lettre de démission, craignant que je n’aille chez le concurrent ; il disait du bien de moi devant le CA, car il voulait me garder, et du mal en dehors. Jamais je n’ai autant su à quel point avoir du talent pouvait coûter. Pour Dieu, on doit tout, non ? Ainsi, il avait dit à ma collègue réclamant son salaire : « Ton mari a un travail ! », et m’avait demandé à trois reprises d’abandonner mon salaire sous prétexte que, ayant travaillé ailleurs avant de le rejoindre, j’avais de l’argent sur mon compte bancaire !!! Le gars ne doutait pas de lui, puisqu’il pouvait s’approprier une partie de ce que je faisais… Il avait même obtenu un blog sur le top chrétien, et j’y rédigeais ses articles… J’ai dû me retenir de le frapper quand, après que j’avais présenté ma démission, il m’avait encore plus sali et prétendu devant les quelques membres du CA au courant de mon départ que je mentais… J’ai choisi de le laisser démontrer ses capacités plutôt que de le baffer… La secrétaire venait de prendre la porte (la troisième en trois ans), il se retrouvait seul : 6 mois sans rien pour les abonnés à la lettre papier (payante) et j’en passe, sans trop en dire pour ne pas le dévoiler… Ma consolation, c’est de l’avoir fait tomber, même si j’ai dû subir encore plus d’injustices pour cela, être davantage sali. Voilà ce qui peut vous arriver quand la surdouance vous touche en milieu évangélique…

      C’est derrière moi, mais les conséquences des mensonges sont encore là ; dans la pastorale de ma ville, j’ai été pas mal sali par exemple. Jusqu’au moyen de fausses preuves. De sorte que, même si j’ai tourné la page, il faut parfois encore faire avec ce qu’a engendré cette affaire.

      Dorénavant, j’envoie promener ceux qui espèrent profiter de mes talents et ne dispense mon aide que selon mon temps disponible et ma bonne volonté. Les « truc pour Dieu », non merci ! Dieu m’a doté de talents, je peux le servir sans passer par le monde évangélique, et mes talents peuvent être utilisés à des fins non évangéliques.

    • Tania, oui, écrire sur un pc me facilite les choses, grandement. J’ai une écriture manuelle très lente et assez illisible, il m’est impossible de rédiger proprement si je le tente chez moi ou dois laisser une note à un collègue ; un tiers peut assez bien lire ce que je lui écris, mais seul moi puis déchiffrer sans problème ce que je n’écris que pour moi. Avec le temps, ça s’est compliqué, car, forcément, vous imaginez bien que j’ai dû rendre des devoir à l’école… Fort heureusement, lors des examens, je suis automatiquement mis en mode lisible, et je n’ai pas à faire d’efforts spéciaux pour cela ; mais alors mon écriture est encore plus lente, d’où la foultitude de devoir jamais terminés… Mais j’ai pu avoir la moyenne : par exemple la moitié dans les différentes matières au bac, comme je l’ai mentionné plus haut, ou les 3/5es durant un examen pour m’autoriser à soutenir en D.E.A. Le plus amusant, c’est ce devoir rendu en quelques lignes (intro, plan, quelques tirets pour vite donner des idées) avec un 10/20 quand mes camarades avaient rempli des pages sans forcément avoir mieux ou la même note. Car il faut parfois élaborer des stratégies. Mon kiné pense que c’est un problème de nerf comprimé.

      Je ne m’intéressais pas à la surdouance jusqu’à l’an passé, parce qu’il a bien fallu. Je n’en dirai pas plus sur le pourquoi. Je n’ai jamais lu l’ouvrage dont vous parlez, mais ai déjà trouvé ces éléments sur certains sites liés à la douance (quel horrible barbarisme !). Il y a du vrai : de manière générale, les surdoués peuvent se retrouver dans cette définition ; mais il y a aussi du faux : une généralité ne correspond jamais à un cas particulier, et pas besoin d’être Bergoglio, le jésuite, pour faire de la casuistique… :)) Quand je suis face à un problème, je peux le résoudre très rapidement de façon conventionnelle, mais aussi, et c’est ce que j’aime le plus, originale. Et d’ailleurs, on est davantage attiré par mon approche originale des choses, car c’est toujours nourrissant de voir une problématique envisagée sous un angle nouveau. C’est ainsi que j’ai multiplié du lectorat un peu partout où je suis passé (je ne suis pas journaliste, je maintiens ce que je vous avais dit sur le fil quant à DAECH) et ai été apprécié de mes enseignants. En maîtrise, l’une d’eux m’a un jour dit : « Plusieurs ici peuvent faire une thèse, vous êtes le seul à pouvoir en présenter une de remarquable ! »… Au cours d’un autre master, la directrice du centre (non, pas le centre de Jarod – « Le Caméléon) a dit à sa collègue lors d’un oral : « Tu vas voir, il est vraiment très fort ! » avant de souffler à plusieurs reprises, époustouflée, pendant mon intervention. Elle a deux doctorats et est internationalement reconnue dans son domaine de compétence. Je ne dis pas cela pour me vanter, mais faire écho à ce que vous mentionnez quant à cette intelligence qualitative. A l’école, j’étais une quiche en sciences, des 0 à la pelle : il a suffi que je me sente en confiance pour passer de suite de 0 à 18 avant de retrouver les abysses du classement… Aujourd’hui, j’ai une intuition mathématique qui me permet de me débrouiller, même à mon avantage parfois quand je discute avec des gens aient fait des études de sciences. Mais peut-être que la surdouance, c’est aussi une part d’intelligence quantitative : non seulement trouver les solutions autrement, penser plus profondément, plus vite, mais aussi assimiler beaucoup plus d’éléments, de complexité que la moyenne des gens. Je ne parle pas d’apprendre beaucoup rapidement, mais de savoir organiser cette énorme quantité que l’on peut avoir vite appris, la mûrir comme si on l’avait assimilée sur une longue période, établir des connexions, trouver les liens, les corrélations, les failles et ce qui doit être approfondi : par exemple, n’assistant pas à un cours, j’avais appris le bouquin conseillé par l’enseignante en trois 3 jours, 320 pages ; j’avais eu un 16, probablement parce que je n’avais pas terminé mon devoir. En Terminale, nous devions bien lire nos cours pendant les vacances de Pâques en philo ; à la rentrée, devoir surprise : j’ai eu un 14, le seul au-dessus de la moyenne… Le prof, généralement placide, était en colère et la classe s’est pris une engueulade, notamment un : « Le seul à avoir étudié pendant les vacances, c’est Déraréopage ! » : euh… non, je n’avais rien étudié, pas plus que je n’ai préparé le bac… sauf en aidant une amie qui était dans ma classe l’année précédente à réviser pour le sien. Bref, il me suffit de voir rapidement et sans répétition pour mûrir une réflexion, et je peux agacer mes interlocuteurs quand, ayant pris un bon moment pour analyser une chose, ils se voient répondre en quelques secondes que leur propos comporte des failles, qu’ils n’ont pas pris ceci ou cela en considération. Or, pour ma part, je n’éprouve pas d’agacement parce que je ne place pas d’affect dans les échanges intellectuels, cherchant simplement à trouver du vrai, du solide, peu important qui a raison au final.

      Ne plaçant pas d’affect dans les échanges abstraits, je ne suis pas hyper sensible là, je dois surtout faire attention à ne pas énerver, sembler arrogant. Sur le reste, pour des raisons diverses liées à mon vécu, j’ai été hyper sensible, d’autant que j’étais en plus isolé. J’ai dû faire des efforts pour contrebalancer ça par la rationalité. Et puis, il y a cette profonde intuition du comportement humain : si elle peut alimenter l’hypersensibilité, car on n’est pas dupe de grand chose – du moins de beaucoup moins que la majorité des gens -, elle peut aussi arrondir les angles, on peut voir que les gens ne sont pas forcément animés de mauvaises intentions en cas de quiproquo, et on est très conscient de ses propres failles, ce qui aide à moins se focaliser sur celles des autres. J’ai été très susceptible, normal quand on voit rapidement que l’on est pris pour un con par des manipulateurs… d’autant que, lorsqu’on le fait remarquer à d’autres, ils ne le croient pas, jusqu’à ce que les faits confirment ce que l’on avait pressenti et compris : vous parlez de bonheur, on y est là aussi, sur cette question, quand on capte de suite l’hypocrisie et dois faire avec sans la dévoiler de suite, attendant souvent qu’elle soit dévoilée pour enfin pouvoir en parler. Non, je ne suis pas (plus) un écorché vif. L’avantage d’années passées isolé couplées à la surdouance, c’est que l’on développe un réel sens de l’introspection, et ça aide beaucoup à se corriger ou à demander de l’aide voire de la patience aux autres.

      Je ne prétends pas être comme Dieu en disant comprendre les pensées des gens quand même eux ne se connaissent pas : Dieu n’a pas besoin d’intuition ou d’analyse, de contexte, il est omniscient instantanément. Ce que je dis, c’est que souvent les gens se mentent sur leurs motivations mais qu’on peut vite s’en rendre compte. Tenez, j’avais commenté l’attitude de Martinette sans voir le propos de Filduzaroir, les messages d’hier n’ayant été validés que ce matin : tous les deux nous avons dit dans l’après-midi que Martinette devait vouloir égaler ses ancêtres huguenots. Peut-être ne s’en rend-elle pas compte, mais c’est mon ressenti, apparemment celui de Fil aussi… Prenons l’exemple de 1 Cor. 13 : c’est l’un de mes passages préférés dans la Bible, il est fin mais jamais exploité dans sa finesse lors des sermons… On se contente de dire qu’il faut de l’amour, etc., mais je trouve très intéressant ce que dit Paul sans entrer dans le détail : on peut faire toutes sortes de choses en se trompant sur ses motivations ; on peut être engagé dans tous les services d’église pour compenser un manque, être reconnu, être actif (par exemple quand on part à la retraite)… On peut donner sa vie en tant que chrétien en croyant le faire pour Dieu. Je ne prétends pas tout savoir des gens, mais être capable de discerner (et je ne parle pas là de discernement spirituel) les motivations que les gens peuvent avoir sans s’en rendre eux-mêmes compte. Et j’ai discuté avec des gens qui en ont finalement pris conscience. La surdouance n’affecte pas ses dépositaires à des emplois scientifiques ou tout autre exigeant une haute capacité rationnelle, elle peut aussi être revendiquée par des gens étudiant le comportement humain. Il y a probablement des psychologues surdoués qui étaient davantage faits pour leur métier que pour les sciences dures ou qui excellent partout mais aiment penser l’humain.

      Et, mais non, je n’ai pas une vue perçante, pas plus qu’une ouïe hyper performante : une piqûre de guêpe dans l’œil, enfant, un coup de bec de canard dans l’œil, enfant (les joies de la basse-cour) et surtout des heures à lire la nuit avec la lampe de chevet sous la couverture durant l’enfance et l’adolescence n’ont pas laissé d’heureuses conséquences. Mais j’étais capable de mettre une balle dans l’équivalent d’une pièce de 2 euros à 200 mètres (avec des lunettes militaires, bien sûr), tout comme atteindre ma cible avec mon fusil lance-grenade alors que je tirais depuis une pente (mais il y a évidemment une bonne part de calcul)… En fait, je n’ai ni bonne ouïe ni bonne vue et ne suis ni grand ni léger.🙂 Un croisement d’albatros et de canard, mais je préfère être ça que me prétendre colombe.

      Mais nous nous égarons dans une longue digression, je ne suis pas le sujet… Ne rendons pas Colombe jalouse.

      Non, j’aime beaucoup la cuisine asiatique, mon premier livre de cuisine, c’était un ouvrage consacré aux saveurs de l’Orient extrême et de l’Inde. Alors, manger du poussin laqué, pourquoi pas… Après tout, j’appréciais les larves de bois et de guêpes frits pour moi par mon oncle quand j’étais enfant.

    • Catherine, je ne suis pas d’accord : ce n’est pas tout le monde qui accuse tout le monde et ne demande pas pardon. D’une part, en soi accuser n’est pas le problème, la question étant sa véracité et ses motivations (car on peut accuser sans mentir mais pour faire du mal au lieu de reprendre son frère en secret, et ça ne vaut pas mieux qu’une accusation injuste) ; d’autre part, bien des gens accusent et demandent pardon s’ils se trompent. Mais on relève que si les évangéliques parlent facilement de pardon, on le voit rarement demandé, comme si les gens préféraient faire comme si de rien n’était. Or, si l’on a souci d’autrui, on craint que, blessé, il ne vienne pas à Dieu ou ne s’éloigne de lui. Sans parler de la conscience qui fait que l’on peut ressentir la blessure que l’on a infligé. On ne m’a que rarement demandé pardon, et sur des choses marginales, mineures ; j’ai demandé publiquement pardon à une personne, alors que je savais que ceux qui haïssaient ma manière d’être dans les débats se satisferaient probablement de me voir présenter des excuses, parce que je l’avais publiquement clashé suite à une insistance de sa part parce qu’il ne comprenait pas ce que j’avais écrit et qu’il finissait par m’agacer… Il avait alors disparu, et que savais-je de son état émotionnel d’alors ? Peut-être était-il déjà dans un contexte difficile, que sais-je encore, mais en tout cas je l’avais rabroué publiquement, il n’était pas question que je lui demande pardon en privé (administrateur, j’avais son adresse). C’était aussi une question de témoignage.

      Fildurazoir, quand il m’arrive de penser aux gens que j’ai involontairement pu blesser, au risque de les détourner de Dieu ou les empêcher de venir à lui, j’éprouve un profond sentiment de honte, et je m’en veux. Et si ces personnes ne sont pas à Dieu, je les mentionne dans la prière à ces moments où j’y repense. Je crois que le terme « contrition » recouvre cette prise de conscience. Et tout chrétien devrait en être capable, aussi c’est inquiétant de voir Martinette persister dans son comportement. Je crois aussi que Dieu trouve un moyen de s’adresser à ceux qui le cherchent vraiment (n’entend-on pas parler de visions – de vraies – de Jésus en terre musulmane ? de bouddhiste rêver de l’annonce de Jésus sans avoir jamais entendu parler de lui ?), mais que les chrétiens peuvent aussi gâcher bien des choses. Si mon prochain est en train d’agoniser devant moi et que je ne lui annonce pas Dieu, il y a de fortes chances qu’il meure sans avoir eu la possibilité de donner sa vie à Dieu (mais je ne me prononce pas sur le reste, sur comment Dieu va juger ceux qui ne savaient pas, et Romains 2:14 n’en dit pas assez) ; il en va de même si mon comportement éloigne mon prochain de Dieu… Ezéchiel 3:18 ou 33:8 parle de cela aussi. Martinette qui se prétend colombe n’aime qu’elle parce qu’elle n’est pas satisfaite, et je crains que des gens en paient le prix. Aussi, ce ne sont pas tant ses délires qui m’agacent, bien qu’ils ridiculisent l’Évangile, mais sa haine, ses mensonges sur les autres, qui peuvent rebuter des incroyants qu’elle croise…

    • Perso , Déraréopage , vous n’êtes absolument pas obligé de me croire et je ne vous en voudrai pas pour ça , mais je n’ai aucun problème à dire , je me suis trompée désolée , il m’a fallu du temps mais la première fois que je l’ai fait j’ai eu une telle paix que je me dis que ça vaut le coup . Maintenant il m’arrive parfois de douter mais je fini toujours par le faire quand je m’aperçois que je me suis trompée

    • Les quelques fautes d’accord sont liées au manque de sommeil (je suis insomniaque par périodes)… Désolé si ça pique les yeux !

    • MDR -EDR ………..à éditer dans la section les déblateurs fous d’actus (mémoires)

    • @ Deraréopage

      Merci de m’avoir partagé votre témoignage.
      Je comprends mieux quand vous m’aviez reprise sévèrement quant à David Vincent…..🙂

      Je m’intéresse beaucoup à ce phénomène de surdouance car j’ai vu si souvent des enfants catalogués comme « ingérables » ou « hyperactifs » et qui étaient en échec scolaire alors qu’ils avaient en eux un énorme potentiel….

      Par ailleurs , j’ai deux drôles de zèbres à la maison dont les traits de caractères suscitaient mon interrogation ,voir mon inquiétude..;;

      Décalage avec ses copains , fréquentation d’adultes ou d’enfants nettement plus agés que lui avec qui il préférait discuter…
      Mon fils, très jeune portait en lui la souffrance du monde et de ses petits copains à l’école , à en pleurer quant il se retrouvait seul à y réfléchir ou à hurler à l’injustice comme un écorché , comme si c’est lui qui vivait cette injustice..

      j’ai beaucoup prié pour qu’il apprenne à relativiser ces choses afin qu’il n’en soit pas trop affecté et parfois j’aurais voulu porter toute ses souffrances qu’il portait du haut de ses quelques années de vie…

      A coté de cela ,il possède aussi beaucoup des capacités cités plus hauts qui suscitent mon interrogation .
      Dieu merci pour sa scolarité ,tout se passe bien même si je sais qu’il en glande pas une quant il rentre à la maison comptant sur capacité à rebondir et organiser ses connaissances…;Bref, il torche ses leçons en deux secondes ,non sans avoir relevé l’inutilité de quelques matières…
      Et du coup, je ne suis pas rassurée car je me dis qu’il n’apprend pas à apprendre comme le font les enfants d’habitude et que cela pourra peut être le nuire ,plus il avance dans ces études…?
      Pour l’instant à mes inquiétudes,il se contente de me répondre  » je ne suis pas un idiot » pour couper court à tout effort de ma part de l’orienter vers plus de méthodologie dans l’apprentissage…

      Pour s’amuser ,il lui arrive de faire des test de QI et il arrive à une moyenne de 143.;;Je sais que ce ne sont pas des test sérieux sur le net, aussi , je pense peut-être qu’un jour ,il faudra lui faire passer des tests plus sérieux par des professionnels…
      Le but étant qu’il apprenne à mieux se connaitre pour mieux s’épanouir dans cette vie…

      Ce que j’ai découvert en tout cas en lisant le livre dont je vous parlais, c’est que beaucoup d’adultes ayant « raté » leur vie ont su par la suite qu’ils étaient des surdoués qui s’ignoraient et que la société à ignoré en tant que tel.Ces derniers ont alors grandi dans un environnement défavorable et n’ont pas réussi à développer des mécanismes de défense pour s’en sortir par rapport à leur trop forte perception du monde et au sentiment qu’ils étaient des  » petits monstres insupportables avec qui on n’arriverait à rien..; »

      Mon fils l’a lu je crois…ou feuilleté l’air de rien.. Il a 14 ans.
      Il lit aussi le bouquin de Steve Jobs par curiosité….ou des tonnes d’informations par rapport à un sujet qui le passionne en un temps record comme un boulimique…🙂

    • Cathy, il n’y a aucun souci, je n’ai aucune raison de ne pas vous croire. Je ne suis pas toujours d’accord avec vous, loin s’en faut, mais il m’a aussi toujours semblé que vous respiriez l’amour et l’honnêteté.

      Tania, pour en revenir à l’hypersensibilité, puisque vous mentionnez celle de votre fils, oui, c’est le lot de pas mal de surdoués. Monique de Kermadec en parle assez dans ses interventions, et elle ne doit pas être la seule. On peut cependant avoir des prédispositions intellectuelles et ne pas être dans l’indignation facile ; d’ailleurs, rien ne m’insupporte plus, en matière de morale de masse que l’indignation systématique sans approfondir : être ainsi indigné prive d’être objectif, impartial. On peut me prendre pour quelqu’un d’amoral quand je ne m’excite pas par principe et sans examen contre les patrons, la guerre, le libéralisme (car, oui, je soutiens l’économie libérale, je peux comprendre la guerre dans bien des cas et je ne suis pas jaloux des riches – je méprise l’ISF, du vol « progressif »), ne signe pas toutes les pétitions indignées qui passent… J’aime savoir de quoi je parle, et je ne m’exprime jamais sur ce que je ne connais pas, et je peux donner raison et tort à la fois à une même personne selon les points examinés. Aussi et ainsi, ma sensibilité nuancée par ma rationalité permet un équilibre éthique. Beaucoup de surdoués, semble-t-il, sont trop dans l’émotion, et la surdouance n’est pas un gage d’objectivité. Cependant, je pense qu’ils sont peut-être plus sincères dans leur indignation, car hyper sensibles, que nombre de gens qui s’indignent parce que c’est socialement bon de s’indigner : c’est toujours bon, peut-être, de (se) montrer que l’on est moralement mieux, même si l’on ne sait pas de quoi l’on parle. Et je comprends qu’on puisse trop s’en faire au point d’avoir des crampes au ventre… L’intelligence, c’est aussi la capacité à relativiser – ce qui n’est pas de la légèreté contrairement à ce que peut s’imaginer un surdoué…

      Beaucoup dépend du cadre de l’enfant (environnement social, familial, stimuli, etc.) dans son développement ; il paraît qu’un tiers des surdoués sont en échec scolaire et, plus tard, professionnel. Comme c’est quelque chose de mal compris et puisque l’on veut se rassurer facilement, quelques mères de famille déduiraient des mauvaises notes de leurs chérubins qu’ils sont des surdoués. Surdoués en paresse, je veux bien. D’ailleurs, et vous le mentionnez, les tests de QI faits sans professionnels, ça n’est pas significatif… et je me demande d’ailleurs à quoi riment, sauf pour trouver un public, les émissions télévisées avec des tests de QI : ce n’est pas sérieux, non seulement parce que le QI se rapporte à une catégorie d’âge (un gamin de 6 ans échouera devant ces tests, je suppose – je ne les regarde pas, mais je doute qu’ils s’adressent sérieusement à tous les âges – et il pourra très bien être un surdoué), à une manipulation et compréhension de connaissances déjà acquises (les Juifs d’Europe centrale débarquant aux USA pouvaient rater leurs tests parce qu’il leur était par exemple proposé des exercices portant sur des ampoules alors qu’ils n’avaient pas idée de ce à quoi elles servaient), ou encore parce qu’il n’y a pas de psychologue pour évaluer les réponses. Mais, de ce que vous dites, il appert que votre enfant est probablement un zèbre.

      Permettez que je continue à dire des choses de moi, sans trop en faire, c’est ma méthode pour parler d’autrui (quand j’écoute des amis, je peux mentionner mes expériences, les leçons que j’en ai tirées et les leur proposer en tenant compte de leurs situations, et ainsi ils savent que je ne parle pas à la légère) : je n’ai pas vraiment d’amis plus jeunes que moi, même si je peux très bien m’entendre avec des jeunes. Mes proches amis sont toujours plus âgés que moi, et certains ont une intelligence au-dessus de la moyenne (sans être forcément à 130 ou plus de QI) : ma plus jeune proche amie a 10 ans de plus que moi, la deuxième plus jeune 17 ans, et ma meilleure amie… 27 (et ce n’est pas une amitié maternelle de sa part). Depuis enfant, j’ai toujours eu des relations plus cordiales avec les gens plus âgés que moi, mais j’ai choisi de développer des relations avec des plus jeunes, il suffit juste de ne pas trop attendre des gens. Mais quand un plus jeune que moi et plus intelligent que la moyenne essaie de discuter intello, ça me barbe car je sens qu’il manque quelque chose ; je peux écouter ses théories détachées de tout vécu, mais je préfèrerais alors parler avec lui de jardinage (une passion) ou de films par exemple. Je peux comprendre que vos enfants préfèrent les adultes, mais vous savez probablement qu’il importe qu’ils aient aussi des relations avec ceux de leur âge, plus qu’ils ne s’en rendent probablement compte. Une sociabilisation qui, par exemple, leur permettra de vivre sereinement leur éventuel mariage avec une personne moins intelligente (car marier des surdoués entre eux, ça peut également faire des étincelles vu que pas mal sont hyper sensibles), comprendre que l’amour prévaut sur l’intellect dans une relation de couple, ce qui permet d’arrondir pas mal d’angles… Et éviter d’écrabouiller la femme qu’il aimera.

      Il importe que rapidement il sache voir les qualités, capacités de ceux qui ne sont pas des zèbres comme lui. Nouer des relations avec des gens de son âge ou des plus âgés mais bien moins intelligents que lui pourrait (peut, si c’est déjà le cas) l’aider à préparer sa vie d’adulte : professionnelle, sentimentale, de père, etc. Car la majorité des gens qu’il rencontrera ne seront pas des surdoués, on estime généreusement que seuls 2% de la population passe le seuil des 132 de QI (échelle de Wechsler bien sûr). Il peut trouver sa femme plus facilement chez Mensa, mais il est aussi bon d’être en relation avec d’autres, pas forcément quelqu’un de trop ressemblant. Sa femme n’aura peut-être pas ses capacités intellectuelles, mais s’il est par exemple un peu trop réservé, elle pourrait beaucoup lui apporter si elle est facilement dans le contact. Le mariage, c’est aussi de la bonification mutuelle… En tout cas, ça devrait l’être. Ainsi, il ne serait pas spécialement frustré de ne pouvoir être immédiatement compris s’il sort une longue et profonde réflexion en un rien de temps que sa femme ne pourrait saisir de suite ou jamais saisir… Idem avec leurs enfants. Idem au boulot quand il avancera nettement plus vite que ses collègues au point de se demander s’ils ne sont pas fainéants…

      J’ajouterai qu’à cet âge-ci, grandir dans une église peut être un sérieux défi : il ne faut pas se voiler la face, le niveau intellectuel chez les évangéliques est probablement bien plus bas que dans les autres dénominations chrétiennes, et je ne parle pas là de culture générale mais de capacité à raisonner. Comme si être un bon chrétien nécessitait de mettre la raison en veilleuse, plus qu’ils ne s’en rendent compte. Plus d’un m’a qualifié d’incrédule alors que je crois fort en Dieu, en sa puissance, et ai vécu des choses extraordinaires (je n’ai pas dit « vu », j’ai dit « vécu »). Si l’on évolue dans une assemblée sans stabilité intellectuelle (des gens intelligents qui peuvent péter un plomb dans la foi, perdre tout repère intellectuel) ou avec un niveau intellectuel très bas (tout dans les émotions, le suivisme), on peut être rapidement frustré, et un enfant surdoué peut tellement s’emmerder, être dégoûté que, s’il n’a pas rencontré Dieu, l’éloignement de l’église est très possible. D’un minimum de foi aussi s’il a rencontré Dieu. D’autant plus possible quand il y a un risque de confrontation à l’hypocrisie ou la légèreté (n’est-ce pas Fildurazoir qui dit davantage « christianisés » que « chrétiens », peut-être jamais « chrétiens »… ? il y a une nette différence entre le fait d’avoir une culture chrétienne et celui d’être chrétien). Et cela peut être un supplice de voir un pasteur jouer à l’intello et se prendre pour tel, croyant avoir raison parce que l’assemblée, n’interagissant pas avec lui, semble conquise… Et, puisque vous parliez de mieux se connaître, c’est essentiel : comme je le disais plus haut, l’introspection m’a beaucoup aidé par rapport aux autres. Peut-être aimerait-il lire Proust…😉

    • Tania : votre enfant au singulier, mais 2% suivi du pluriel…🙂

    • @ Déraréopage

      Merci , je lui en parlerai……🙂

      Est ce qu’on peut faire comme si cette conversation n’a pas eu lieu pour que je puisse continuer à vous taquiner comme un parfait inconnu que j’ai l’impression d’avoir connu?…

      Parce que …c’est embêtant mais j’ai pas envie de parler longtemps comme une grande personne, ….c’est fatigant.
      😉

    • Fildurazoir, voici un exemple du comportement que peut avoir Martinette/Colombe face à un incroyant qui lui dit justement que son comportement ne l’encourage pas à croire ; elle sait qu’elle a tort, mais pour ne pas perdre la face, elle va lui sauter dessus, il faut qu’elle ait le dernier mot même si cela nécessite de mentir ou de se moquer de l’incroyant : https://actualitechretienne.wordpress.com/2013/02/22/vatican-speculations-sur-un-lobby-gay/#comment-60983

      Dans mon entourage, il y avait une chrétienne dont le mari était inconverti… Un homme gentil, d’ailleurs (ce qu’elle n’a jamais nié). Il a prudemment commencé à mettre ses pieds à l’église, la première fois en l’accompagnant à un grand rassemblement pentecôtiste où il est resté à l’extérieur. Puis sa femme l’a trompé avec un homme qu’elle trouvait plus intéressant (ce qu’elle a dit pour se justifier ensuite, c’est que son mari était trop gentil, l’autre homme plus fort de caractère)… Quand il a découvert la situation, le mari a essayé de sauver son mariage, mais sa femme s’est installée avec son amant, et elle est tombée enceinte. Jusque là, ce pauvre mari était celui qui s’occupait des enfants, et elle a tout fait pour l’en priver ; pour l’empêcher d’aller au tribunal, elle a caché son dentier, sachant qu’il était hyper timide. Elle a donc obtenu la garde des enfants dont elle ne s’est pas plus occupée que jusque là… Un jour, son désormais ex-mari a confié à une cousine de cette femme qu’ils étaient toujours mariés, de ce qu’il avait compris en lisant la Bible. Et cette cousine n’a rien trouvé de mieux à faire que de le répéter, pas dans un noble but. Ces deux chrétiennes ont éloigné cet homme de l’église. C’était il y a 25 ans déjà, il a 65 ans et n’est toujours pas chrétien. Et son ex-femme ne lui demandera probablement jamais pardon.

      Des gens comme Martinette/Colombe ont très bien pu éloigner des gens de Dieu, définitivement si ceux-ci sont décédés dans cet état. Comme le laisse craindre le lien ci-dessus donné.

    • @Déraréopage
      Nous sommes quelques uns sur le forum pour lesquels je pense que les enjeux éternels sont une évidence aveuglante ; Yves, que j’apprécie,
      comme beaucoup, particulièrement pour son refus des idées et des jugements tous faits, et sa paisible affirmation de la réalité scripturaire, tient ferme une position, non qu’il veuille à tout prix s’opposer à Martine, mais parce que les petits renards prennent avantage du manque de vigilance et du laxisme. Je ne contredis pas Martine pour le plaisir de le faire, personnellement, mais parce que voir une occasion de chute pour quelqu’un de mal affermi et ne pas la signaler n’est pas argumentable.
      Mon précédent com concerne ma position personnelle vis-à-vis de Martine : je ne me crois pas meilleur saint qu’elle, et sais très bien que dans les échanges houleux récents, je me suis amusé à jeter de l’huile sur le feu, et pas de l’huile sanctifiée.
      Je pense qu’avec l’évidence de son fonctionnement, nous avons matière à prier intelligemment, non pour qu’elle se convertisse, mais pour qu’elle délaisse sa croyance en son infaillibilité, fruit de sa communion avec le Saint Esprit. Pierre était plein du Saint Esprit, reçu avec les autres le jour de la pentecôte, et délivrant sous cette onction un appel amenant un coup de filet peu commun ; cela ne l’a pas empêché de jouer un jeu hypocrite que Paul a été contraint de dénoncer, car la vérité est plus haute que la révérence mutuelle.
      Je ne lui en veux pas de ses gamineries à utiliser ce qu’elle croit être mon patronyme, car je l’ai taquinée.

    • Oh, Tania… Je pense que vous lui en auriez parlé sans avoir besoin de mon commentaire…🙂
      Adulte, c’est en grande partie un état d’esprit, pas forcément des sujets de discussion. D’ailleurs, nous pouvons discuter de Donald Duck, puisque je lis encore ses aventures pour me détendre (il ne faut juste pas le répéter…)… Il n’y a pas que Kant ou Arendt.

    • Fil, je comprends votre position.
      J’apprécie également Yves pour son souci de précision, d’honnêteté, tout en ne partageant pas ses idées politiques par exemple. En fait, je m’attache davantage à l’honnêteté, la méthode qu’à la croyance en général sur divers sujets : par exemple, si je ne suis pas d’accord avec vous deux quant à Israël, ce n’est pas par israélolâtrie évangélique, le soutien des évangéliques à Israël me tape généralement sur les nerfs parce qu’ils le soutiennent sans trop savoir pourquoi, sans s’informer, juste parce que c’est comme ça !! Comment, d’ailleurs, veulent-ils ainsi défendre leur soutien devant les incroyants, avec des pétitions de principe intégrant Dieu ? Bref, je vous préfère, méthodiques, avec vos explications, alors que je pense le contraire de vous. Le fanatisme, je n’aime pas, et soutenir sans s’informer sur le sujet que l’on prétend soutenir, à raison ou à tort, c’est déjà du fanatisme… Il y a d’autres personnes que j’apprécie ici, toujours sans être forcément d’accord avec elles. Je comprends en tout cas que votre souci de la vérité vous amène à répondre à Martinette/Colombe pour prévenir toute malheureuse conséquence sur des chrétiens encore faibles ou des incroyants de passage. Je le comprends mais encore je l’approuve pour diverses raisons précédemment données.

      C’est sur la méthode que je m’interroge : peut-être convaincre une personne de péché, car il s’agit de péché, en argumentant avec elle ? La conviction de péché s’obtient par l’Esprit. D’où ma citation de 1 Cor. 2:4 notamment. Il ne s’agit pas ici de maladresse, mais dans bien des cas de méchanceté. Reprendre un chrétien qui donne un mauvais témoignage sans trop s’en rendre compte, ça peut marcher par le raisonnement ; reprendre une personne qui couvre ses fautes par le mensonge, ajoutant le mal au mal comme dit la Bible, n’est-ce pas perdre son temps ? Quand quelqu’un ne saisit pas un problème, la patience peut permettre de l’aider à le voir ; quand quelqu’un est de mauvaise foi, comme un enfant qui met la main sur les oreilles et ferme les yeux en criant : « J’entends rien ! je vois rien ! », l’effort épuise. J’ai voulu convaincre des gens malhonnêtes, je leur mettais les preuves devant les yeux, parce que je fonctionnais rationnellement et que je supposais qu’il était impossible que, avec cela, ils persistent dans leur fraude ; que croyez-vous qu’ils firent ? ils n’y répondirent même pas et m’accusèrent de manquer d’amour, jouèrent aux cons jusqu’à sortir les pires absurdités. Tenez, un exemple un peu extrême.

      Un gars qui hébergeait un groupe de prière de l’église et qui voulait savoir, absolument, pourquoi je l’avais quittée, chose que je ne souhaitais pas détailler parce que je doutais que cela m’apportât du bon… J’avais souhaité partir de l’église en paix après avoir dit au conseil ce que je pensais de ses mensonges – engagement pris envers moi, non tenu, et justification de la faute par « On n’a rien promis, tu manques d’amour, tu n’es pas obéissant ! », ce à quoi j’avais répondu en présentant les divers échanges prouvant l’engagement, en demandant de m’expliquer où et en quoi j’avais manqué d’amour et fait preuve de désobéissance… et annoncé mon départ dès après le prochain culte. Incapables de répondre, on m’a fait comprendre que je pouvais bien partir… et l’on n’a pas voulu me rencontrer à ce dernier culte, on n’y est pas venu car on ne pouvait pas se justifier sérieusement face à mes preuves, de même qu’on n’a pas accepté la main tendue que je présentais dans les e-mails en disant vouloir partir malgré tout en paix -, et je n’avais pas dit à cet hébergeur pourquoi je partais… Il a insisté, disant que je pouvais lui faire confiance. J’ai sobrement exposé l’affaire, il m’a évité, et ayant fini par considérer qu le groupe qu’il hébergeait était le sien, au sens possessif et non relatif, il m’a supprimé de la liste des destinataires des e-mails annonçant les réunions… J’avais pourtant demandé à rester informé car, même sans église, je comptais bien participer aux rencontres chez lui de temps en temps. Je lui ai écrit pour demander s’il y avait une raison pour laquelle je ne recevais plus les messages. Je me contentais de poser une question, je n’accusais pas. La réponse fut agressive, prétendant que j’accusais comme un parano, et il osa me prendre pour un idiot en me disant que, justement, parce qu’il me respectait, il ne m’envoyait plus les invitations, afin de ne pas remplir ma boîte : 2 ou 3 e-mails par moi, ce n’était pas ça qui prenait de la place, et selon ce raisonnement, il faut croire qu’il ne respectait pas les autres puisque, eux, recevaient toujours les invitations. Et, alors que mon message rappelait que je désirais encore fréquenter le groupe de maison, le gars a conclu d’un « Bonne continuation »…

      Ceci pour dire que quand vous avez des gens de mauvaise foi en face de vous, argumenter ne sert à rien. Martinette/Colombe sait ce qu’elle fait, puisque pour éluder les critiques, elle prétend ne pas les lire quand elle voit que c’est trop dérangeant, par exemple quand il lui est demandé de répéter ses mensonges qui seront ensuite confrontés à des preuves ; elle change de sujet quand elle ne sait plus quoi répondre, et prétend être attaquée en tant que femme, qu’on veut sa mort, qu’on tient des propos obscènes (sans jamais pouvoir les montrer, alors que les siens…), ajoutant le mensonge au mensonge… C’est l’attitude de quelqu’un qui est conscient de ce qu’il fait et qui décide d’y persévérer… Qu’elle n’ait pas conscience, réellement conscience et pas juste une connaissance cognitive apprise dans un sermon, de déplaire à Dieu, c’est très possible, mais alors les arguments ne serviront probablement à rien (même si Dieu peut s’en servir), sauf à vous épuiser. Comment convaincre une personne qui sait qu’elle a fauté mais ne veut pas être convaincue ? Le prophète n’a pas tapé à la porte de David jour et nuit pour qu’il réalise sa faute, Dieu l’a envoyé des mois plus tard, d’abord avec une parabole : le moment était venu… Dieu agit certes de différentes façons, mais je ne suis pas sûr qu’il nous demande d’insister quand on est face à de la mauvaise foi. Il est plutôt parlé de secouer ses sandales…

      Bref, en deux temps qui ne s’excluent pas, reprendre Martinette/Colombe devant tous pour éviter que ses paroles soient dévastatrices pour des gens mal affermis ou qui ne croient pas, cela me semble juste ; mais c’est la seule raison qui me semble compter en la reprenant (outre le fait de lui demander de prouver ses accusations si l’on en est victime… mais avec un pseudo, on est assez protégé, sauf quand, comme dans votre cas, elle dévoile le nom de celui qu’elle accuse faussement)… La reprendre pour qu’elle se rende compte de ce qu’elle fait d’elle-même, rentre en elle-même, ça me semble improductif en plus d’épuiser. Dans tous les cas, l’action est la même (la reprendre devant autrui) et les conséquences les mêmes (qu’autrui constate que ce n’est pas ça être chrétien), mais selon les motivations, l’épuisement peut venir plus ou moins rapidement. Tout dépendant également de chacun.🙂

    • « peut-on convaincre… »

    • — @ Fildurazoir :
      „„@Hervé-P
      Est-ce que tu as le lien pour les BD, s’il te plaît ?””

      — Ici (BD en anglais) :
      http://www.fmh-child.org/AlbertoRivera.html
      — Ton serviteur Hervé-P !

    • @Hervé-P
      Je te remercie ; en fait, on y accédait sans problème directement par google.
      Ces BD, si tout est avéré, redessinent une tout autre vision des enjeux, et, en définitive, donnent à penser que le monde pastoral évangélique est rempli soit d’imbéciles, soit de traîtres. A en juger par le très net vent d’œcuménisme qui commence à souffler et séduire ceux qui ne demandaient qu’à l’être, on peut en inférer que les temps mûrissent, et que l’Église clandestine des disciples fidèles se rapproche, ainsi que le retour, notre espérance. Ce qui rassure sont les paroles d’encouragement comme « parce que tu as peu de puissance – donc l’opposé des ministères ronflants prétendument christiques – et que tu as gardé ma Parole… », laquelle proposition est tenable par tout témoin humble et désireux de rester fidèle avant tout, et surtout avant les conquêtes prestigieuses, qui chatouillent surtout la chair.

    • — En me servant de GIMP, de FreeOCR et de Firefox (pour aller chercher Google traduction — dont on peut installer un module dans Firefox), j’ai pu en traduire deux : Alberto et Double Cross, que je garde pour moi perso car pour les faire paraître ne serait-ce que sur un site, il faudrait en demander l’autorisation à Chick Publications !
      * GIMP : pour efacer le texte anglais et coller le texte français dans les bulles et les annotations de haut et bas de page,
      * FreeOCR pour “capturer” le texte anglais avant de le coiper dans le presse-papier et de demander la traduction
      * Firefox et son module Google traduction, pour traduire le texte du presse-papier (très pratique !) !
      — Les deux bandes dessinées “The Godfathers” et “The Prophet”, on peut les trouver déjà traduites en français ici :
      http://godieu.com/doc/les-bandes-dessin%C3%A9es-chr%C3%A9tiennes
      , sous les titres “Le prophète” et “les parrains” !
      — Bonne lecture !

  15. Je suis impressionné en lisant tous ces messages. Je me suis convertis il y a 25 ans dans la petite église d’un pasteur, agriculteur…l’Evangile a rafraîchi ma vie m’a donné la vie alors que je mourrai de manque d’amour et d’égoïsme. J’ai accepté pleinement Jesus comme seigneur de ma vie. J’essaie de le suivre et de témoigner de son amour autour de moi, et bien souvent ceux qui cherchent sont touchés. Ce merveilleux message de réconciliation, de repentance, de changement de cap, de grâce , est pour moi complètement d’actualité . J’avoue que je suis stupéfait et attristé devant les joutes oratoires violentes, voire proche de la haine que je peux lire ici. Pourquoi…,? Ne sommes nous pas des éléments de paix et de réconciliation…ne sommes nous pas appelé à manifester l’amour de Christ qui a chèrement payé pour nous…? Je ne comprends pas. Quelle dureté ! J’aime les frères et sœurs de toutes dénominations ceux qui ont accepté Jesus dans leur vie qui se sont tourné vers leur rédempteur. Nous sommes tous faibles et imparfait mais le sang de Christ nous couvre nous donnant un libre accès auprès du père. De grâce manifestons un cœur pour les autres, encourageons nous…aimons nous, ou bien le sacrifice de Jesus n’a donc t’il pas de valeur? Tant d’invectives si peu empreintes de compassion, j’avoue je ne comprends pas.

    • @Phil31
      Dans le monde culturel de ma princesse, la Biscaye, on s’enorgueillit d’un rejet de la culture dominante castillane, décrite comme un concentré et un parangon de toutes les affèteries courtisanes que l’hypocrisie catholicisante peut sécréter, Buñuel en exposant les rites et les chemins traversiers dans de nombreux films, Viridiana, Tristana, et quelques autres. Sur un mode basque, donc, non seulement se joue un parti-pris d’extrême franchise, mais une véritable jubilation d’épingler le travers de l’autre, dont on est l’ami intime, qu’il soit physique ou moral : au lieu d’un déni de l’évidence, ce peuple affirme hautement que son amitié ou son amour va au-delà de grimaces de façade, et est fondée sur l’essence de l’autre, et non ses oripeaux, les sautes d’humeur ou l’inconstance du caractère y étant comptées. Le meilleur ami de mon beau-père, son inséparable, surnommé « la fiancée » par la cuadrilla, leur groupe de copains, affligé de paupières libanaisement immondes, à la Philippe Seguin, avait comme sobriquet, et plutôt surnom, « Œil-de-velours » qu’avait créé, à son intention, son « fiancé ». Quand l’amour circule comme une énergie vivifiante, ce que j’ai vu dans ma belle-famille, il ne peut y avoir aucun doute sur les intentions, et la plus grande liberté devient possible. Je suis bien certain qu’en connaissant autrement qu’en virtuel certains du forum avec lesquels j’ai des atomes crochus, et il serait stupide et mensonger de revendiquer les avoir avec tous, j’aurais encore infiniment plus de latitude, ayant une connaissance beaucoup plus fine de l’autre.

    • Je ne peux dire qu’Amen à votre commentaire Phil31

    • Phil31
      28 juin 2015 • 8 h 51 min

      On s’amuse littérairement …………plié de rire !!! Si vous pouviez nous voir derrière notre ordi vous seriez édifiés de la malice humoristique qui nous animes …..ni voyez pas plus que ça !!!!

  16. Déraréopage
    29 juin 2015 • 18 h 07 min

    Dé raréopage de chercheur MDR

    Tribunal suprême d’Athènes……ça Pète haut….attention de ne pas vous salir 😉

    XXXfois que je confronte l’espèce que vous représentez …..Que faites vous à trainer vos bottes pleines de boues sur ce site , puisque vous vous sentez tellement à l’aise sur blogdeï, courez vite exposer vos délires injurieux sur les âmes qui vous résistent en face ….trollez bien si ça vous chante, vous êtes vous et filderazoir les deux seuls à être enchantés par vos fadaises à bon marché il eusse été tellement plus constructif de développer la profondeur de notre foi ….mais vous préférez attaquer liquider et régner en maître sur les comes ….nous révélant ainsi la pauvreté de votre cœur, ulcéré par l’opposition récurrente.

    Sans suite !

    • Prouvez vos accusations, je vous l’ai déjà dit, sinon il est préférable que vous vous taisiez surtout quand on pense à vos obscénités gratuites sur le contenu de mon pantalon qu’il faudrait paraît-il trancher… Et Tania, c’est notre complice ?

  17. @colombe

    28 juin 2015 • 18 h 09 min

    FILDURAZOIR

    Zut le pseudo ………..je comprends pourquoi elle est partie !
    —————————————————————————–

    Que c’est bas !
    —————————

    Et il est sur et certain que fildeferiste à raison.

    Car, comme les chats vous semblez retomber sur vos pieds avec toutes vos explications et vos smiley rieurs.
    Mais n’empêche, que c’est dans l’espace de temps avec tout vos coms pour la plupart extravagant .
    ..Qui fait que vous ne me semblez plus crédible .

    Pourtant , j’aime votre façon d’être, primesautière, vous êtes aussi très intelligente c’est votre orgueil et vos paroles qui vous desservent .
    C’est dommage n’est ce pas , j’ai osé vous le dire et j’espère que vous y réfléchirez .

    Et puis, je n’ai pas voulu laissé fildefer (car, je ne suis pas en vacance ) croire, qu’il était le seul à vous dire ce qu’il pensait.
    Même , quand il vous dit;
    Moi, je vous aime bien, la petite huguenote, comme une frangine à qui on rabat le caquet quand elle la ramène un peu trop. Et Il n’a pas tord.

    Car ce qu’il fait et biblique. Matthieu 18:15

  18. @filosof
    17 juin 2015 • 18 h 59 min
    ====
    « bouncer
    17 juin 2015 • 15 h 03 min

    Yongui Cho avait commencé en Corée par faire des réunions de maison, aujurd’hui la Corée compte beaucoup de chrétiens.
    Répondre ↓

    filosof
    17 juin 2015 • 18 h 59 min

    @bouncer
    « aujurd’hui la Corée compte beaucoup de chrétiens. »
    … et une obsession de la réussite qui en fait le leader mondial du suicide chez les 14-20 ans. »
    ======

    « ……………du suicide chez les 14-20 ans. »
    Merci de m’indiquer les sources de cette information, si elle concerne le bilan des « mega church » de Cho.

    Je voudrais tout simplement fermer la bouche à l’une de ses fanes qui en fait une idole de [ce très grand serviteur de Dieu, sans taches dit-elle. ] Elle n’accepte pas que Yongui Cho puisse détourner 11 millions de dollars ; pour elle, c’est de la diffamation.

    • @Aucarrémary
      « Merci de m’indiquer les sources de cette information, si elle concerne le bilan des “mega church” de Cho. »
      Pas du tout, je répondais au commentaire extasié sur la Corée.

    • — Alors, Yongui Cho détourne 11 millions de dollars (O_o pour quoi faire ? Acheter la sagesseo_O ? Mais il est hors de sens:mrgreen: !) et je suis certain qu’il y a dans son “église” des pauvres qui meurent de faim !
      — Qu’il leur donne de quoi satisfaire leurs besoins, de sorte qu’il n’y ait aucun indigent parmi eux (avec 11 millions de dollars, il y a de quoi !), et après, on “causera” !

    • @hervé-P
      « (avec 11 millions de dollars, il y a de quoi !) »
      Le problème, c’est que l’évangile de la prospérité induit nécessairement
      l’évangile du sac Vuitton, et du carré Hermés : n’oublions pas que nous sommes en Asie, et que si les Corées haïssent – fraternellement, quand ils sont christianisés – les Nippons, ils ne sont pas arriérés au point de ne pas avoir compris que le french style, malgré la courte taille de leurs compagnes, elles le méritent également, et le valent bien.
      Donc n’imagine pas si vite que ces pauvres 11 millions permettent d’équiper tant de donzelles que ça. Surtout qu’après les colifichets, il faut penser aux chaussures, et là, on est dans le lourd.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :