Comment peut-on être protestant ?

Quel est le point commun entre Roland Barthes et le créateur de Babar? Ils figurent dans l’étonnant « Dictionnaire des protestants ». Le philosophe et théologien Olivier Abel l’a lu pour nous.

Voici paru le premier volume du «Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours»: plus de 800 pages pour les seules lettres A à C. Le feuilleter, c’est entrevoir l’histoire de la France des deux derniers siècles, mais une histoire en discontinu, au travers de brefs aperçus biographiques, rassemblés sous la direction des historiens Patrick Cabanel et André Encrevé.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , , , , ,

12 réponses

  1. Ou quand la sociologie de la chair remplace la filiation selon l’Esprit… Car c’est évident que les authentiques protestants de la Parole de Dieu dans ce monde ne sont pas tant de nos jours issus de familles protestantes de très longue date que de milieux catholiques ou agnostiques dont eux-mêmes ou leurs parents se sont séparés par une conversion personnelle. Ceux-là ne sont guère répertoriés car certainement jugés avec mépris comme des « évangéliques » par le protestantisme de la chair… A l’inverse le grand nombre d’incroyants cités dans le dictionnaire en dit long sur le genre de « protestantisme », celui qui applaudit naturellement au mariage gay, au ministère pastoral pour les femmes (et bientôt aussi pour les couples homos) ou à l’euthanasie, entre autres, ce « protestantisme » qui plait tant au monde….

    • Bonjour Yves, je suis contre l’euthanasie, une mise à mort assistée, par contre les soins palliatifs, respecte la vie et la dignité de la personne, même là ce n’est pas toujours parfait, il est vraiment nécessaire d’avoir un personnel bien formé, car j’en est vu des lacunes, envers les familles d’ailleurs.

    • Un exemple parmi tant d’autres, le chef de service donc un médecin chez nous, est très peu disponible, il n’accompagne pas les familles contrairement aux soins intensifs, les questions reçoivent pour réponse du personnel médical, je ne sais pas, où il faut demander au médecin, qui lui n’a pas le temps.

      La mort, la maladie, les conséquences, ce que vivent les malades, comment viendra la fin, ne sont pas vraiment abordé, même au conjoint. Tout le monde sais que le palliatif c’est le couloir de la mort, mais personne n’en parle, pourtant être accompagné aider à mieux comprendre…

      Tout le monde c’est aussi que l’autre côté de la porte double battant c’est la morgue. Oui la mort est taboue.

      Simplement par ce qu’ils sont en échec par rapport à la foi, donc leurs désespérances, il faut la cacher, ce n’est pas ma façon d’appréhender la mort face à Christ. Eux ils en sont volontairement dépourvus, donc ils n’assument pas.

      Joseph

  2. C’est quoi un protestant et le protestantisme? Je me gratte la tête pour réfléchir😉
    Pour faire vite et en m’appuyant sur des pensées d’humains, bien plus érudits et inspirés!

    « La vie, c’est comme une bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre » A. Einstein

    « Il faut savoir se perdre pour un temps si l’on veut apprendre quelque chose des êtres que nous
    ne sommes pas nous-mêmes » – Friedrich Wilhelm Nietzsche

    « Pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent » –
    Sir Winston Leonard Spencer Churchill

    « Il faut bénéficier d’une révélation particulière pour ressentir l’habituel, le normal, comme étrange,
    insolite et hautement improbable » – Alan Watts

    « La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe » – Jacques Prévert

    « Si tu veux comprendre le mot de bonheur, il faut l’entendre comme récompense et non comme but »
    Antoine de Saint-Exupéry

    D’accord, d’accord, c’est bien beau tout ça(sic) Mais là dedans: où ça qu’ils sont: les protestants?
    Dit qu’est-ce que tu en penses toi Seigneur? Peut-être ça: Segond 21 Éphésiens 4. 17

    « Voici donc ce que je dis et ce que j’affirme dans le Seigneur: vous ne devez plus vous conduire
    comme les non-croyants, qui se laissent guider par la sottise de leurs pensées. Ils ont l’intelligence
    obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ils ont perdu tout sens moral et se sont livrés à la débauche pour
    commettre avec avidité toutes sortes d’impuretés. Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez
    appris à connaître Christ, si du moins c’est lui que vous avez écouté et si c’est en lui que vous
    avez été enseignés conformément à la Vérité qui est en Jésus »

  3. Le degré zéro de la physique sociale.
    Ce genre de pensum se situe au carrefour de la bâtardise épistémologique et de la taxinomie qui additionne les carpes et les lapins. Il en ressort ce genre de tout-venant qui donne du grain à moudre à ceux qui entretiennent la conviction que le christianisme est vraiment une religion susceptible d’une prise en compte sous le regard ou des entomologistes ou des zoologistes du fait social.
    Parle-t-on de croyants qui ont pris leur parti de mettre en avant les cinq solae ? De revenir à l’Écriture?
    L’esprit souffle où il veut ; et le cuisinier de la sociologie versé sans l’étude du fait religieux qui pense pouvoir mettre Roland Barthes et Jean Jacques Bourdin sur une liste sensée susciter de la « fierté » des Protestants ne peut faire plaisir qu’à ses pairs et à une grappe d’aveugles gavés de religion.

  4. Pascal disait, on ne naît pas chrétien, on le devient.
    L’apôtre Pierre disait que le baptême n’est pas la purification des souillures du corps mais l’engagement d’une bonne conscience envers D.ieu.
    Si on a une religion par appartenance ethnique ou ancestrale, même la religion chrétienne n’est qu’une forme religieuse et charnelle. J’ai rencontré des personnes protestante que par filiation ancestrale. Certaines étaient engagées sérieusement, d’autres n’avaient qu’une étiquette ou marque de fabrique.
    Bénis soit D.ieu pour le jour ou j’ai été touché par son amour. Je peux dire que ce jour là, je suis naît de nouveau.
    Malgres ma connaissance du milieu évangélique, j’avais besoin de cette nouvelle nature,de ce germe implanté dans ma vie et qui a grandi tout au long de mon existence jusqu’à aujourd’hui.
    Ma religion, c’est avoir cette relation avec D.jeu.

  5. Des discutions épistolaires, sont elles réalistes?

    Je crois que la nature humaine c’est égarée dans la façon d’appréhender les sujets . La réalité, qu’attends Dieu dans nos comportements? Ne nous connait-il pas? Comment pourrait-il nous donner instruction, si nous étions parfait ? D’ailleurs ne nous parle-t-il pas de pardon? S’il y a pardon, il y a erreur non?

    Le drame est que nous ne sommes pas sorti de la loi. Si devant une action il n’y a pas réponse l’homme crée une loi pour justifier un acte ou pour changer de direction. voyons toutes les règles inventées par les hommes qui aboutissent à des multitudes d’appellations ………..

    Pourtant dans notre ignorance crasse, le Seigneur nous explique deux choses fondamentales qui sont les origines ne toutes choses. La Foi de celui à qui l’on croit et l’Amour. Si nous avons la Foi nous savons que Dieu va résoudre toute chose, sans se sentir obligé d’être juge. C’est la démonstration des choses qu’on espère , mais qu’on ne voit pas. La Parole est l’explication de tout ceci, sans être naïf, sentimental, gentil….
    On peut comprendre ce que représente l’Amour et le Pardon. La religion n’est alors qu’un artifice pour justifier toutes nos carences. Accessoirement elle peut porter enseignement, s’il est donné par l’Esprit et lui seul!

  6. J’ai espere conserver de vrai valeur dans l’eglise protestante que je respecte pour ses origines. Les valeurs de famille qui constitue les fondements essentiels d’une societe moderne.
    L;image d’un homme responsable et d’une mere vertueuse , mais j’ai vu que l’esprit du monde a envahi cette eglise .

    • Le monde n’est pas plus fort que l’Église dont Christ est la tête, comme je le disait il à bon dos le monde, c’est à L’Église de s’en remettre à Christ, car il sera L’époux, et il y aura des Noces.

  7. Je cite Olivier A

    Aussi marginal soit-il, ce monde protestant n’en finit pas d’attirer des personnalités fortes, de transmettre des valeurs discrètes, ou de renvoyer vers la société des individus «bons pour le service», qui ne mentionnent plus leur attachement, n’éprouvent plus le besoin de cette référence, descendue dans les profondeurs d’un oubli constitutif.

    Ceci n’est pas un échec du protestantisme. C’est le contraire.

    La prédication de la gratitude a si bien marché que ceux qui l’ont entendu et comprise semblent ne plus avoir besoin de la répéter. Ils retournent au monde ordinaire et s’y effacent.

    Mais cela ne peut durer que si par ailleurs des générations nouvelles se lèvent, qui entreront à leur tour dans un dictionnaire ultérieur, que nous ne saurions imaginer.

    Et oui Olivier , c’est la résultante d’une habitude aux persécutions, qui fait que le protestant d »éducation se tait et vie sa foi en silence. Il est …. dans une extrême pudeur, se gardant bien de juger ses frères, sachant le prix qu’il en coûte d’oser dire ce que l’on croit !

    N’est -il pas temps de se dégager de l’éducation des persécutions, qui à mis un sparadrap sur nos bouches, nous interdisant de vivre notre foi dans la lumière pour la proclamer avec assurance et détermination !

  8. Les oiseaux font des oiseaux, les chats des chatons, les chiens des chiots, les poissons des alevins
    Les chrétiens font des enfants, pas des disciples engages.

  9. Comment peut-on être protestant dans un pays qui interdit le prosélytisme au nom de la laicité?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :