Bruno Picard, le pasteur qui « respecte ses clients » du dimanche ?

Pasteur de l’église « extravagance », qui réunit de nombreux fidèles à l’île de la Réunion, Bruno Picard considère-t-il l’église comme une entreprise qui trouve « surtout » son succès dans le « respect du client » ?

Je ne connais pas personnellement le pasteur Bruno Picard et je me garderai par conséquent de tout jugement hâtif sur le travail pastoral qu’il réalise au sein de son église, mais la réflexion qu’il vient de poster sur facebook m’interpelle…

Voici sa réflexion intégrale :

Dans ce monde, il y a deux types de personnes.

Ceux qui brillent, réussissent, vont de l’avant et inspirent les autres. Leur influence est naturelle et pure! Ceux qui salissent et critiquent et descendent les autres pour être connus et entendus. Leur influence est factice, superficielle et impure.

Il y a des entreprises qui n’ont pas besoin de casser les concurrents pour attirer des clients. Leur excellence, leur stratégies, leurs prix et leurs produits et surtout leur « suivi et respect du client » font qu’ils progressent à tout niveau.

Il y a des Eglises locales qui n’ont pas besoin de casser les autres, ni juger à tout-va, pour voir la faveur de Dieu sur leur Eglise et sur leur travail à Sa gloire.
Ces Eglises locales se consacrent avec tout leur coeur à la mission qu’elles ont reçue de Dieu et malgré leurs lacunes, erreurs et manquements, avancent avec passion… Elles grandissent en qualité et en quantité..

Et toi quel genre de personne ou d’entreprise ou d’église veux-tu être?!

Naturellement, il y a du vrai dans cette réflexion ! Nous connaissons tous des pseudo-ministères qui cherchent à se fabriquer un nom en critiquant gratuitement tous les ministères de France et de Navarre, et surtout d’Outre-Atlantique ! Et bien évidemment, nous sommes appelés à « entreprendre » et à « briller » !

Ceci étant, cette « réflexion spirituelle » est inquiétante sur divers points… :

1] Il est absolument faux de croire que tous ceux qui « brillent, réussissent, vont de l’avant et inspirent les autres », ont forcément une « influence naturelle et pure ». Bien au contraire, la Bible nous révèle que beaucoup de loups séducteurs réussissent, brillent et possèdent une belle influence pour mieux séduire les élus. La réussite n’est pas gage de vérité et de pureté. Tout ce qui brille n’est pas or. Et, en cette fin des temps, nous devons manifester un discernement particulièrement aiguïsé, puisque nous sommes avertis que les foules se chercheront de faux docteurs selon la convoitise de leur coeur, et s’attacheront à des esprits séducteurs et des fables humaines habilement conçues. Jésus voyait au-delà des apparences, sondaient les coeurs et face à une foule enthousiaste, qui se réjouissait des miracles qu’il opérait, la Bible nous dit que « Jésus ne se fiait pas en eux, parce qu’il les connaissait tous » (Jean 2 v 23-25)…

2] S’il est vrai qu’il existe des pseudo-ministères baptisés dans le vinaigre, qui usent sans cesse de critiques gratuites, en quête de reconnaissance ou de vaine gloire, il ne faut pas oublier malgré tout qu’il existe également une critique salutaire ! Plutôt que d’habituer les chrétiens à se contenter du petit lait dominical qui fait gazouiller les bébés, nous devrions les amener à maturité, les encourager à vérifier la véracité biblique des enseignements et les exhorter à exercer un véritable discernement spirituel. La Bible comporte de nombreuses critiques, qui sont saines et salutaires ! Un vrai ministère ne peut se contenter de déverser du petit lait fraise le dimanche… il se doit également d’émettre certaines critiques inspirées par l’Esprit. Dans sa seconde Epître aux Corinthiens, l’Apôtre Paul va s’éxclamer : «J’ai honte de le dire, nous avons montré de la faiblesse» (11 v 21). Quelle est donc cette «faiblesse» qui le rend honteux ?

L’Apôtre Paul a-t-il honte de ne pas avoir prêché suffisamment l’Evangile, d’avoir manqué d’amour envers son prochain, d’avoir mal parlé à ses frères, de ne pas avoir aidé suffisamment les pauvres,… ? Absolument pas ! Ce n’est pas cela qui le perturbe et le rend honteux. La faiblesse dont il fait mention se rapporte à quelque chose de bien différent : un relâchement, ou tout du moins une passivité, face aux dérives qui mettent en péril la vérité de l’Evangile et qui causent de nombreux dégâts au sein de l’Eglise.

Si vous lisez l’ensemble du chapitre 11, vous comprendrez quelles sont les raisons de sa honte et de sa colère. Vous y lirez notamment ceci : «De même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. (…) Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres».

3] S’il est vrai qu’il existe des pseudo-ministères qui passent leur temps à casser les autres pour tenter vainement de réussir leur propre faux ministère, il ne faut pas oublier que les évangéliques (et ce pasteur se réclame du protestantisme évangélique), sont les héritiers de la Réforme et que la Réforme est une entreprise divine qui s’est construite sur la dénonciation des hérésies catholiques ! C’est parfois l’Esprit lui-même qui nous pousse à dénoncer les entreprises ténébreuses, les fausses promotions, les produits contrefaits, les stratégies séductrices… et cela est le fruit même qui atteste de la véracité d’un serviteur de Dieu. Le temps des croisades est révolu ! Dieu merci ! Mais le temps de la guerre spirituelle et de la confrontation entre la lumière et les ténèbres, ne s’est jamais terminé. Dieu merci également ! L’Eglise est appelée à être la lumière du monde… aucune lumière véritable ne peut s’empêcher de mettre à jour les ténèbres, et plus encore de s’en indigner par crainte des hommes, par intérêt personnel, par confort ou en vue d’une réussite sociale qui nécessite une approbation massive !

Les Réformateurs n’ont pas hésité à dénoncer les séductions, l’idolâtrie, les fausses doctrines… comme en témoigne notamment ce superbe texte de Jean Calvin : Jean Calvin / L’idiotie des reliques et le lait de la sainte vierge !

4] La comparaison entre l’église locale et l’entreprise a ses limites et Bruno Picard semble borderline, quand il prend modèle sur les bonnes entreprises qui mettent « surtout » en exergue « le suivi et le respect du client » afin de progresser. En tant que pasteur, le seul respect qu’il doit avoir pour ses brebis est celui de les aimer au point de leur prêcher la vérité et de se soucier d’elles, au point de sacrifier sa propre vie, comme l’a fait notre modèle par excellence, le Christ, le « Bon Berger ».

Mais s’il fonde « surtout » sa réussite pastorale sur le « respect du client » comme le font les entreprises de ce monde, nous sommes légitimement en droit de nous inquiéter, car il va ainsi à l’encontre de tous les enseignements et mises en garde bibliques. L’Apôtre Paul est particulièrement explicite sur le sujet ! S’il savait se faire « tout à tous », c’était en vue d’en « sauver quelques uns », et non en vue de mieux « progresser » dans son ministère. Par ailleurs, comme il l’écrit sans détour : « Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ » (Galates 1 v 9-11).

En outre, toute la Bible condamne la flatterie « commerciale/pastorale » que « l’entreprise/église » serait tentée de mettre en oeuvre pour obtenir plus de succès : « Un homme qui flatte son prochain Tend un filet sous ses pas » (Proverbes 29 v 5) ; « La bouche flatteuse prépare la ruine » (Proverbes 26v28) ; « Il séduira par des flatteries les traîtres de l’alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté » (Daniel 11 v 32) ; « On se dit des faussetés les uns aux autres, On a sur les lèvres des choses flatteuses, On parle avec un coeur double » (Psaume 12 v 2) ; « Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples » (Romains 16 v 18) ; « Jamais, en effet, nous n’avons usé de paroles flatteuse, comme vous le savez ; jamais nous n’avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin » (I Thessaloniciens 2 v 5) ; « En effet, c’est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent pas écouter la loi de l’Eternel. Ils disent aux voyants : « N’ayez pas de visions », aux prophètes : « Ne nous révélez pas des vérités ! Dites-nous des choses flatteuses, révélez-nous des chimères ! Détournez-vous du bon chemin, écartez-vous du bon sentier, cessez de nous confronter au Saint d’Israël ! » (Esaïe 30 v 9-11) ; « Car il n’y a point de sincérité dans leur bouche ; Leur coeur est rempli de malice, Leur gosier est un sépulcre ouvert, Et ils ont sur la langue des paroles flatteuses » (Psaume 5 v 9).

En guise de conclusion, s’il m’a semblé important de réagir à cette « réflexion spirituelle » du pasteur Bruno Picard, je précise à nouveau que – ne connaissant pas cet homme personnellement – je limite pour l’instant ma critique spirituelle à la critique de cette réflexion qu’il a proposé publiquement sur facebook.

Paul OHLOTT



Catégories :Chroniques, Dérives sectaires, Entreprises & Business, L'Eglise, Paul OHLOTT, Religions, Société

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

336 réponses

  1. Paul tu écris ne pas connaitre Bruno Picard , et ne pas vouloir juger hâtivement , laisse moi te dire effectivement , tu ne le connais pas ! mais tu t’es permis de juger spirituellement et hâtivement un homme de Dieu qui porte du fruit ! je trouve tes propos un peu déplacés … Paul je te connais un peu et là je suis un peu hâtif.

    • Je ne juge pas cet homme, je juge l’un de ses écrits publiques qui compare l’église à l’entreprise et qui met en exergue le « respect des clients ». Mon cher Carlos, c’est dommage que tu ais commenté de manière hâtive.

    • Je suis d’accord avec toi Carlos…

    • Et vous êtes d’accord avec la réflexion de Bruno picard ?

    • Paul , vous avez vous aussi , pris une métaphore pour expliquer le fait de s’assoir sur ses problèmes et se reposer en Jésus , pourquoi lui n’aurait pas le droit d’en prendre une pour expliquer ce qu’il veut démontrer ??

    • Je n’ai rien contre les allégories/Métaphores…etc. Je trouve juste que sa comparaison entre l’église et l’entreprise est pernicieuse ou manque pour le moins de précisions salutaires, surtout à une époque où les pasteurs se prennent facilement pour des PDG… et en oublient le coeur de Berger.

    • Paul à mon avis il aurait été judicieux de prendre contact avec Bruno Picard avant la publication d’un tel article. Je connais un peu Bruno c’est mal connaitre le frère pour agir ainsi. A ta place je retirerais l’article.

    • Ah ce fameux esprit de censure…😉 Le monde évangélique a décidément beaucoup de mal à accepter que l’on puisse réagir à une « pensée spirituelle ». Je ne savais pas que lorsqu’un pasteur diffusait une « pensée spirituelle », sur facebook, elle était considérée comme une parole divine intouchable et impropre au débat du petit peuple dont je fais partie.

      Tant mieux si ce que je perçois de Bruno Picard est erroné ! Cela me rassurerait le concernant, car son analogie entre l’église et l’entreprise est particulièrement ambigüe. Quoi qu’il en soit, comme tu le sais, ce site est un média libre (qui résiste à toute pression pastorale ! C’est d’ailleurs ce qui en fait son charme…) et ce site cherche également à édifier par l’entremise de l’interpellation et du débat.

      Et si le principal intéressé veut se prêter au jeu du débat, ce n’est pas un soucis pour moi… toujours ouvert pour l’échange, la réflexion et le débat !

    • Je ne parle pas de censure mais d’une suggestion car justement tu ne connais pas le frère. Fraternellement.

    • Cet article ne juge pas la frère, mais réagit à une pensée spirituelle.

    • N’importe quoi cet article vraiment. Pour un sois disant chrétien c’est honteux. Si ça te dérange ce qu’il a écrit va lui dire à lui. Là tous les regards sont braqués sur lui. Quel intérêt? On a un cerveau pour retenir ce qui est bon ou pas. On a le St Esprit. Tu ferais mieux de ravaler ton égo un petit peu. C’est nul. Je suis un bébé spirituel et je trouve que c’est nul! Moi Dieu me demande toujours de considérer les autres comme étant supérieurs à moi-même, de considérer les intérêts des autres en premier pas les miens et je trouve cet article à l’encontre de la pensée de Dieu. Inutile Pas édifiant. Ta démonstration confirme ton orgueil spirituel. Y a pourtant du taf au niveau journalistique ou même littéraire (je suis journaliste aussi) quand on veut servir le Seigneur. Dommage. Satan est content là, dans notre propre camp on s’entre tue à coup de « démonstrations ».

    • Et bien je trouve votre analyse très juste……. et bien heureusement très biblique , en pointant justement les vrais valeurs du chrétien qui ne peuvent se comparer avec les principes marchands du monde.

      Le problème c’est que la mentalité commerçante du monde est vraiment entrée dans les églises qui fonctionnent comme un fond de commerce ……..faire du chiffre, du nombre, du profit, pour démontrer notre réussite de diverses manières …mais au fond quel type de réussite ….celles des œuvres des êtes humains celle de l’œuvre de l’Esprit du Seigneur ?

      Les résultats sont du succès certes , comme cet homme s’en vente et de la promotion en renversant beaucoup de chrétiens et surtout les plus faibles …..puisque personne n’a le droit de dire sa façon de penser…… allant jusqu’ à parfois les piétiner, jouant des coudes, pour se précipiter dans le ministère à coup de prophétie ….. afin de passer en tête de la course….. mais sans les nobles motivations de l’Apôtre Paul .

      Oui votre analyse est juste et sage, et je suis agréablement étonnée et surprise de cette démarche très mature chez un jeune pasteur .

      Votre attitude Paul dénote un caractère de berger ….celui qui prend soin du troupeau et qui est prêt à laisser les 99 brebis sur la , pour aller chercher celle qui s’est perdu .
      Il n’est pas question pour ce berger de piétiner les faibles mais de les aimer suffisamment, pour s’arrête dans sa marche et prendre le temps de soigner celles qui ont besoin de soins.
      il y a aussi la parabole du bon berger qui donne sa vie pour ses brebis , il n’est pas dit que les brebis doivent donner leur vie pour le ministère, mais que c’est le ministère de berger qui donne sa vie par amour pour ses brebis, affin qu’elle suivent le Seigneur et soient toutes sauvées.

      Aujourd’hui les ministères sont comme des grands savants sur l’estrade, qui enseignent leur savoir… sans que l’on puisse échanger , partager et vivre dans l’amour fraternel.
      Ils ont fabriqué des consommateurs de sessions qui n’arrivent pas à être rassasier pour demeurer dans la paix.
      Ils donnent leur savoir qui vient de l’arbre de la connaissance du bien et du mal , mais ne s’attardent pas sur les besoins des brebis ..ayant dans le cœur une avidité de succès à l’excès .
      Ils marchent la tête haute, dominant ceux qui les écoutent car ils savent …… sans avoir un seul sentiment d’amour vrai pour le troupeau !

      Ceux- là courent vers leur propre gloire éphémère ….pendant que le vrai berger se salit les mains, pour nettoyer et panser les plaies des brebis qui souffrent, par amour, porté par son désir quelles trouvent la vraie sécurité.

      C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle très cher Paul !

      Et en ces circonstances…. nous sommes obligés de reconnaitre que vous avez un cœur de berger.

      Soyez encouragés très cher Paul, pour la bonté de votre cœur et pour l’appel prophétique que le Seigneur a placé sur vos épaules, avec un manteau de guérison pour les cœurs brisés.

      Vous êtes à la tête d’une nouvelle génération de ministères apostolique, avec des tripes remplies de compassion et d’amour .

      Votre service se fera dans la douleur du cœur (fardeau) pour ceux qui souffrent …et ils viendront vers vous, car ils trouveront la table mise… le feu allumé et votre douceur pleine de bonté et d’humour ….qui les feront s’assoir à vos pieds pour vous écouter parler des merveilles du Seigneur pour eux.

      Bénédiction abondante dans la puissance du St Esprit.

    • Effectivement Carlos Payan vous avez raison ,Bruno Picard porte du fruit de la chair.A méditer galate chapitre 5

  2. D’accord avec Carlos !
    C’est juste une pensée du jour sur facebook qui amène les gens ( c’est amis ) à réfléchir sur des choses positives. .. Et voilà maintenant un article dans quelle but ? Du journalisme ou de la philosophie avec des textes bibliques. .. là ca va un peu trop vite! … Il y a t-il un jugement ou verset biblique sorti de son contexte pour en faire un prétexte , dans mes propos?
    Benissons nous les uns les autres avec le respect des ministères …

    • Ah on peut écrire n’importe quoi sur Facebook ? Et on s’en fout de la teneur spirituelle d’une pensée du jour ? Ok… Lol

    • Biville Silvain
      10 juin 2015 • 14 h 29 min

      Benissons nous les uns les autres avec le respect des ministères …

      Mes mon cher Biville Silvain le respect ne s’impose pas par la force, mais se reconnait aux critères bibliques pratiqués !

      Le fait même de parler de respect insinue que le ministère à toujours raison.

      Jésus n’avait pas une telle prétention pour lui même, puisqu’il dit que les péchés contre le fils de l’homme seront pardonnés, mais pas le péché contre le Saint Esprit !

      En ces conditions, si le Saint Esprit demande à Paul O de donner un message au corps de Christ sur l’ interprétation de ce texte , il se doit de le faire en toute simplicité…. car il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes .

      Voyez combien il est facile d’imposer une loi relationnelle qui n’est pas biblique mais le fruit du besoin de reconnaissance absolut de certain ministère pyramidale

  3. Sagesse, prudence, prendre le temps, discernement, preuves.

    Actes 5 : 38 – 39 Et maintenant, je vous le dis, ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez–les aller. Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, 39 elle se détruira ; mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les détruire. Prenez garde de peur de vous trouver en guerre contre Dieu.

    @+ Paul.O

    • A l’époque, les disciples avaient un vrai esprit critique ! Paul n’avait pas peur de confronter les faux enseignements et de saluer l’attitude des chrétiens de bérée. voilà donc que l’esprit critique est devenu un péché ? Cela me conforte dans l’importance d’un tel article.

      Ps : tous les potes a Carlos vont débarquer ? Mdr.

    • Ce n’est pas ce que j’ai dis Paul, le temps et la patience, font plus que force et rage, voilà mon intension première, le temps dévoile aussi, c’est même Biblique.(fidélité – patience…) Merci Paul pour ce partage entre nous.

    • Etre patient ne signifie pas ne rien dire ou ne rien faire… je ne condamne pas cet homme, je m’interroge spirituellement sur la base d’une pensée spirituelle qu’il vient de diffuser publiquement. Et en m’interrogeant, j’espère nourrir la réflexion de « quelques uns »…

    • Que vous le vouliez ou non, c’est certes une bonne chose que la critique constructive, mais tout ne ce règlera pas aujourd’hui, comme souvent.

    • « Ps : tous les potes a Carlos vont débarquer ? Mdr. »

      Oui il y aura un ordre de bataille rangé, ça commence déjà d’ailleurs, ce n’est pas la première fois, c’est aussi une bonne chose que la confrontation, pour la gloire de Dieu au final.

      Les potes à Carlos, je ne les connais pas, même pas lui vous voyez.

      http://www.20minutes.fr/cinema/272252-20081113-mesrine-carlos-bande-a-baader-bandits-squattent-ecran

      😉

    • Et bien Joseph , une sœur de notre assemblée a invité C Payan , il y a quinze jours chez nous , j’ai été agréablement surprise , très bon enseignement , beaucoup d’humour bref très bon culte . Moi j’aime bien me faire ma propre idée et franchement rien à dire

    • Si vous le dite Catherine, sous présentation favorable, défavorable, je ne connais toujours pas cette personne et sa bande.

  4. Pourquoi ne pas faire un interview avec lui plutôt ?

    • Je préfères les chroniques aux interviews… j’en fais de moins en moins.

    • Michel chevalier
      10 juin 2015 • 14 h 53 min

      Pourquoi ne pas faire un interview avec lui plutôt ?

      Mais oui une interview permet de se flatter avec séduction, en noyant le poisson dans l’eau abondante des paroles futiles !

      Paul O sait naviguer même par vent de tempête ………………..

  5. Ce n’est pas une question de pote à Carlos …
    Quand on connaît pas les gens , leurs vies et leurs dévotions. ..
    Jésus a parlé de manière différente selon les personnes à qui il avait affaire …. et il a toujours été en confrontation avec les « religieux « .
    Bruno connaît la culture de son église local et à qui cela va parler ou non !
    Bye

    • Jésus parlait de manière différente, mais il ne disait jamais de demi-vérités… qui ne sont rien d’autre, in fine, que des mensonges et des séductions…

      Personnellement, je trouve que son analogie entre l’église et l’entreprise est pour le moins imprudente et fausse.

      C’est peut être un brave garçon, mais il m’a semblé important de réagir à sa réflexion… je ne vois pas où est le mal dans ma démarche.

  6. Paul, lorsque ce pasteur parle de gens qui « brillent, réussissent, vont de l’avant et inspirent les autres et qui ont une influence naturelle et pure », il ne parle évidemment pas des séducteurs et faux-prophètes. Je pense que les bons esprits l’auront compris (évidement, il y a aura toujours des gens pour mal interpréter).

    Lorsqu’il parle de ne pas critiquer, je ne pense pas non plus qu’il cherche à dire qu’il n’y aie pas une bonne critique (constructive et dite avec une bonne attitude de cœur). Je ne crois pas un seul instant qu’il défende aux gens d’avoir une opinion critique et objective.

    Pour ce qui est des rapprochements entre l’église et le monde entrepreneurial, cela n’est qu’une allégorie. Elle a ses limites, certes, mais ce pasteur en est très probablement conscient.

    Allez, va faire un bisou à ton frère. C’est madame Debbouze qui te l’ordonne.

  7. Encore un article torchon sur Actu »Chrétienne ». C’est désolant et attristant…
    Moi non plus je ne vous connais pas personnellement Mr Paul O. donc je me garderai de tout jugement hâtif à votre égard mais je lis depuis un certain temps vos articles plus ou moins sérieux et je constate votre qualité et don d’écrire (aucun mérite c’est votre métier en même temps) voir de vomir sur beaucoup de ministères, comme l’a si bien dit le pasteur Carlos Payan qui portent du fruit…
    Là où vous avez peut être raison c’est que effectivement tout ceux qui brillent, réussissent, vont de l’avant et inspirent les autres n’ont pas forcément une influence naturelle et pure. Faites attention à ne pas tomber dans ce piège. Vous brillez sur le net et dans le « monde évangélique », vous réussissez et tant mieux, vous allez de l’avant et inspirez certains… Mais votre influence est-elle naturelle et pure? Votre coeur saurait-il un jour se garder de jouer les pharisiens que vous dénoncez tant parfois?
    Personnellement je connais très bien le pasteur Bruno Picard, j’ai passé 5 ans dans cette église à l’ile de la Réunion, alors oui vous allez me dire que je prend la défense d’un ami, vous avez le droit de le penser mais au delà de ça j’en ai assez de vos articles qui salissent le monde Chrétien et qui au final ne donneront pas envie aux non Chrétiens qui vous lisent (et il y en a) d’appartenir à notre grande famille en Christ.
    Ceci dit vous êtes libres de le faire, et m’attendant à une réplique bien aiguisée de votre part j’ai envie de vous répondre par avance que je suis aussi libre de réagir à vos propos pour une fois. Et croyez moi ce n’est pas contre votre personne, beaucoup de vos articles ont été très pertinents et intéressants à partir du moment ou ne jouiez pas les sniper de pasteurs ou autres frères et soeurs en Christ.
    Et comme dit Biville Sylvain : bénissons nous les uns les autres.

    SVP Paul Ohlott, construisons Son Royaume ensemble, ne nous trompons pas d’ennemis. Soyons des artisans de paix.
    Que Dieu vous bénisse sincèrement…

    PS : Sans vouloir faire de publicité et de tomber dans l’idolâtrie, l’église Extravagance influence la société Réunionnaise dans presque tous les domaines comme aucune autre église en France à part peut être la P.O de Mulhouse. c’est une « église modèle » en ce qui concerne la prière, l’amour, l’intégrité, l’enseignement, la louange… Et j’en passe !

    • Vous avez le droit d’être son ami, ce n’est pas condamnable… sauf si votre amitié surpasse la prédominance de la véracité biblique. L’amitié fait appel aux sentiments (âme) et il ne faut pas perdre de vue que nous sommes appelés à marcher par l’Esprit.

      Quoi qu’il en soit, vous qualifiez de torchon, un article équilibré qui ne fait que s’interroger, bible en main, sur une réflexion spirituelle qui me déplaît fortement pour ce que j’en perçois. Et je ne vois aucun mal dans cette attitude. C’est même sain pour ne pas dire salutaire dans bien des cas. D’ailleurs, vous êtes d’accord avec moi pour rappeler que tout ce qui brille n’est pas pur… Ne m’empêchez donc pas Actu-Chretienne.Net de jouer son rôle d’interpellation. C’est aussi comme cela que l’on s’édifie. Pourquoi considérer que la moindre critique ou réserve ou prudence ou mise en garde… nous transforme en ennemis ? Ne soyons pas immatures et arrêtons de boire cet évangile bisounours.

      Par ailleurs, une église qui influence la société ne m’impressionne pas forcément… sinon autant s’émerveiller devant l’église catholique qui influence bien davantage que les églises évangéliques.

      Construisons ensemble pour le Royaume ? Pas de soucis ! A condition que l’on puisse parler en toute franchise et en vérité comme le faisaient les premiers disciples. Les Epîtres de l’Apôtre Paul n’étaient pas des torchons et il a bien fait de reprendre Pierre dans son hypocrisie et dans son égarement sur certains sujets. D’ailleurs, savez-vous que la moitié du Nouveau Testament sont des critiques/reproches sur nos mauvais comportements ? Votre ami Bruno Picard ne vous a pas enseigné ces choses ?😉

      PS : Ceci étant, tant mieux si je me trompe à son sujet et qu’il a juste été « maladroit » dans l’expression de sa pensée spirituelle.

  8. Je pense qu’il a pris une image pour démontré quelque chose de réel , comme Paul avec son derrière , Jésus ne parlait il pas en parabole ou on dirait aujourd’hui , en métaphore ??

    • Je n’ai rien contre les allégories/Métaphores…etc. Je trouve juste que sa comparaison entre l’église et l’entreprise est pernicieuse ou manque pour le moins de précisions salutaires, surtout à une époque où les pasteurs se prennent facilement pour des PDG… et en oublient le coeur de Berger.

    • Rédaction
      10 juin 2015 • 15 h 44 min

      Je n’ai rien contre les allégories/Métaphores…etc. Je trouve juste que sa comparaison entre l’église et l’entreprise est pernicieuse ou manque pour le moins de précisions salutaires, surtout à une époque où les pasteurs se prennent facilement pour des PDG… et en oublient le coeur de Berger.

      300% d’accord Paul O je l’ai vu votre cœur de berger !!!

  9. Dans Bruno Picard? Picard avec au fond: une idée de « piquer »😉 Zut, il faut que je me « déjuge »😉

    Un homonyme de Carlos l’œcuméniste : Carlos le chanteur de son vrai nom Jean-Chrysostome
    Dolto(sic) prénommé: Chrysostome😉 qui signifie : « bouche ‘d’or »😆 Qu’est-ce qui revient qui
    revient tout le temps? C’est le pognon patron, c’est les picaillons pasteurs😆 Alors, il faut élargir
    le cercle au maximum, pour porter à contribution les ouailles: de « briques, de caillasses, qui pèze »
    Pour bâtir la « casbah » à en faire pâlir les « austres »😆

    Il faut bien que l’œcuménisme, ça serve à quelque chose!😥 Important: faire du n’importe quoi😦
    Pourvu que cela fasse du « flou »😡 et également, apporte, ce qui ne gâte rien…. du flouse😯
    C’est bien connu, et je con-firme (étant, ancien « marchant ») pour qu’un commerce: « marche »😉
    Et ben, faut que le fond, donne de la surexploitation, sans être obligé de racler les fonds de
    tiroir😥 également de terroir🙂 Par ici la bonne soupe😉 Normal: les pasteurs et autres « chefs »
    spirites ou spirituels, comme tu veux, tu « choises »😉 Il faut bien qu’il défendent, leurs fonds de
    commerces, tout comme l’épicier!!! En sommes le point commun, entre l’épicier et le pasteur:
    c’est qu’il vendent tout les deux…. de la salade😆😆 Tu crois? Vas savoir!😳
    Bises œcuménistes👿

    • Pour les gens nouveaux qui viennent sur ce site le pseudo « Pulsar » c’est un dingue , le retour des conneries à volonté !

  10. Je savais que vous alliez répondre avec vos jolis mots de journaleu mais apparemment vous n’avez pas bien compris le sens de mon commentaire puisque vous croyez que j’ai réagi parce que il est mon ami. Alors oui effectivement cela m’a influencé et ce n’est pas condamnable comme vous dites, d’ailleurs je ne l’ai pas caché, mais avant tout ce qui m’a fait réagir c’est la multitude d’articles-torchons que je lis depuis un certain temps avec patience sans en commenter un seul. Même quand vous aviez dénoncé le couple de pasteurs Canadiens vendeur de « serviettes double onction » je me suis dit que dans le fond vous aviez raison mais c’est votre forme qui est peut être à revoir et parfois maladroite. Pourtant votre métier vous a appris à bien écrire, essayez avant chaque post de le mettre à la lumière du coeur de Dieu. Et si je puis me permettre sans vous donnez d’ordre, posez vous peut être cette question : Est ce que je plais à Dieu dans ce que je dis ou j’écris?

    Et ne m’appropriez pas un rôle que je ne prends pas svp en disant « Ne m’empêchez donc pas Actu-Chretienne.Net de jouer son rôle d’interpellation ».

    « A condition que l’on puisse construire en toute franchise et vérité » et bien voilà pour moi c’est fait et je vous le redit M. Paul Ohlott, ce n’est pas personnel, je n’ai rien contre vous. J’aurai juste espéré que les journalistes chrétiens sortent un peu du lot, soient différents des journalistes du « monde » et puissent donner envie à tous ceux et celles qui vous lisent en dehors de nos communautés, de devenir enfants de Dieu.

    Dire q’une église qui influence la société ne vous impressionne pas forcément, c’est votre choix. Pourtant l’église des actes des apôtres l’a fait, et elle a bouleversé le monde comme peu de nos dénominations aujourd’hui. C’est ce que nous sommes appelés à vivre sinon nous devenons justement des églises qui proposent un évangile bisounours comme vous dites si bien.

    L’apôtre Paul avait une mission bien précise dans ses épitres et ils nous servent de leçons, de conduites à avoir aujourd’hui. Le travail est fait et accompli, la bible est bouclée, n’en rajoutez pas. Vous avez le même prénom que lui Paul, mais pas la même mission, avec tout mon respect.

    Bon allez finissons en car je n’aime pas me laisser aller à ce genre de débat vain, même si je reconnais avoir commencé en vous commentant mais n’y voyez là aucune attaque, aucun conflit, juste un « raz le bol » de
    lire des critiques répétitives camouflées bien souvent sous la casquette « je constate, je met en garde… »

    Encore une fois, soyez béni, sincèrement.

    • 1. Bien écrire, n’est pas écrire ce que vous avez envie de lire. J’ai un style que le Seigneur affine, qui est parfois piquant, parfois caustique… et c’est un style qui dérange souvent les religieux. La Bible déverse le coeur de Dieu avec des styles très différents. Découvrez le coeur de Dieu en vous enrichissant de différents styles. D’ailleurs, pour ma part, j’ai découvert pourquoi Dieu me pousse à user de causticité (ce qui semble vous déplaire). Comme je l’ai écrit il y a quelques mois :

      « J’ai découvert il y a peu la raison de cette causticité incontrôlable lorsque je cherche à faire un peu de nettoyage dans les délires spirituels, toujours aussi florissants… En effet, il paraît que « les savons sont généralement caustiques ». Bref, je ne vais pas entrer dans les détails du processus de saponification, mais visiblement, il faut un peu de causticité pour nettoyer efficacement »

      En traitant cet article de « torchon », vous souhaitez empêcher en réalité ce site de jouer son rôle d’interpellation. Je vous donne le rôle que vous vous attribuez vous même.

      « Dire q’une église qui influence la société ne vous impressionne pas forcément, c’est votre choix. Pourtant l’église des actes des apôtres l’a fait, et elle a bouleversé le monde comme peu de nos dénominations aujourd’hui. »

      Il y a un petit mot que vous avez oublié dans ma phrase : « impressionne PAS FORCEMENT ». Mais je suis impressionné par l’église des Actes des Apôtres et je suis impressionné par toutes les oeuvres que Dieu fait aujourd’hui en vue d’impacter véritablement notre société. Mais tout ce qui « influence la société » et qui porte le nom d’église ne vient pas forcément du Seigneur et ne m’impressionne donc PAS FORCEMENT.

      « L’apôtre Paul avait une mission bien précise dans ses épitres et ils nous servent de leçons, de conduites à avoir aujourd’hui. Le travail est fait et accompli, la bible est bouclée, n’en rajoutez pas. Vous avez le même prénom que lui Paul, mais pas la même mission, avec tout mon respect »

      COMMENT ?? Au contraire, l’Apôtre Paul désirait que l’on soit ses imitateurs comme il l’est lui-même de Christ ! La mission menée par l’Apôtre Paul n’est pas terminée, elle doit être poursuivie au quotidien, de génération en génération. Plus que jamais, en cette fin des temps, nous devons veiller sur le troupeau, éloigner les loups ravisseurs, dénoncer les brigands et les loups séducteurs… etc. etc. Si le travail de dénonciation de l’Apôtre est terminée, alors on peut aussi considérer que son travail d’évangélisation est également terminée ?

      Je m’étonne de votre immaturité spirituelle, après avoir vécu 5 ans auprès d’un tel ministère…

    • Dequelson Jérôme je ne connais pas Bruno Picard mais je connais la France la métropole et je connais des églises qui influencent la société mais surtout change les gens certains viennent déçues de la vie cassée et après des années sont entrepreneurs embauches influencent réellement la société ne parlez pas de ce que vous en connaissez pas je parle de l église de France dans certaines églises il y a des maires etc.. Ne jugez pas sans connaitre , sans compter certaines qui influencent réellement le monde spirituel et emmène des changements dans al nation sans forcément être les plus connus.
      Le nombre n’est pas un critère pour Dieu c’est bien souvent le contraire lisez Juges 6 merci et je ne critique ni la PO ni Bruno Picard je partage simplement sur la vraie influence et de ma nation al France que je connais très bien après des années a avoir parcouru la nation en prêchant l’évangile, merci.

    • Mr Kopp (Thierry je suppose?). Sachez tout d’abord, si c’est bien vous derrière ce pseudo que je connais un peu vos enseignements et vos livres et que je vous respecte.
      Si vous relisez bien ce que j’ai écrit en aucun cas je n’ai jugé les autres églises comme vous le dites.
      C’est une expression de dire « comme aucune autre église », ce qui veut dire qui dépasse ou a un peu d’avance en la matière MAIS JAMAIS je n’ai dit que les autres églises n’influençaient pas la société.
      Et pour reprendre vos propos, je n’ai jamais dit que le nombre était un critère. Une église peut influencer la société en qualité qu’elle soit grande ou petite, elle peut et je suis d’accord avec vous changer des gens cassés par la vie, ce n’est pas une question de nombre mais d’amour.
      Si je puis me permettre de citer une église influente « à la mode » : Bethel de Redding Californie, elle n’est pas si grande que ça pour une église Américaine mais pourtant elle influence non seulement la société Américaine mais aussi des centaines d’autres dans le monde. Une fois de plus je le répète ce n’est pas son nombre mais comme pour Extravagance c’est peut être sa prière, son amour, son intégrité, son enseignement, sa louange…
      Je me suis peut être mal exprimé en disant « aucune autre » j’aurai du employer une autre expression mais j’espère m’être fait comprendre dans ce commentaire.
      Soyez vous aussi béni M. Kopp🙂

    • Bonjour Dequelson Jérôme la nous sommes d’accord car spirituellement certaines églises ont beaucoup d’influences et changent la société sans qu’elles soient connus ou même des œuvres dites para églises comme porte ouverte les chrétiens persécutés qu’elle œuvre magnifique , merci pour vos commentaires et l’appréciation du ministère soyez richement bénis je tenais juste a préciser avec le nombre car cela n’est et ne seras jamais un critère pour Dieu la plus grande églises au monde qu’il n’y a jamais eut et qui avait des miracles chaque jour Dieu n’était pas d’accord avec elle Israël dans le désert.

    • La bataille des « Chefs »😆 Qui, qui va « Picard » la première place à l’autre???
      Voir la suite au prochain numéro! Quand voilà de « sacrés » Numéros😳
      Pour sacrés, c’est vous qui le dites! Celui qui est la Vérité Sacré c’est Jésus♥😦
      Le pasteur dit je suis de la vérité, et l’autre dit: moi aussi, et machin itou!!! C’est pas bien
      de con-tester et c’est pour ça que, et ben….. Nous contestons, la contexture actuelle!!!
      En tant que patron, « ronchon » d’églises👿

  11. @ Rédaction « Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples » (Romains 16 v 18)  »

    Paul : l’ apôtre commence son exhortation au verset 17 Je vous exhorte, frères, à prendre garde à
    ceux qui causent des divisions et tentent de vous piéger dans l’enseignement qui vous a formés ;
    tenez-vous loin d’eux.
    Et il fini par : « Cependant je veux que vous soyez sages pour ce qui concerne le bien, mais
    innocent pour ce qui concerne le mal. Et Dieu, source de paix, écrasera bientôt
    l’adversaire sous vos pieds. »

    Il y a actuellement un véritable mouvement d ‘unité naît de Dieu en France et de réseaux de ministères qui se développe progressivement depuis une vingtaine d’années d’où les fruits sont manifestes. Ce mouvement n’a rien d’ œcuménique, mais cela suscite des craintes et des suspicions parmi certains.

    Je crois que nous manquons de sagesse lorsque nous abordons des sujets qui fâchent et qui blessent
    car cela alimente l’esprit de division et de rébellion. Nous pouvons être bien intentionné en voulant dénoncer les hérésies du catholicisme d’aujourd’hui et d’hier et de nos milieux évangéliques. Mais je ne crois pas que sa permet à l’Eglise de grandir. bien au contraire cela peut faire avorter ce que Dieu met en place et
    détourner l’Eglise de son véritable mandat.

    Soyons patient et contribuons à ce que l’Eglise s’affermisse dans la Foi, l’Espérance et l’Amour sachant
    que l’Amour est la chose que l’ennemi redoute le plus. Car l’Amour couvre une multitude de péchés
    dans l’intercession.

    « Ceux qui brillent, réussissent, vont de l’avant et inspirent les autres. Leur influence est naturelle et pure! Ceux qui salissent et critiquent et descendent les autres pour être connus et entendus. Leur influence est factice, superficielle et impure. »

    Je suis d’accord avec ces propos.( Esaie 60)

    •  » Nous pouvons être bien intentionné en voulant dénoncer les hérésies du catholicisme d’aujourd’hui et d’hier et de nos milieux évangéliques. Mais je ne crois pas que sa permet à l’Eglise de grandir. bien au contraire cela peut faire avorter ce que Dieu met en place et détourner l’Eglise de son véritable mandat ».

      C’est une blague ? Vous proposez de laisser fleurir les hérésies et de ne rien dire ?

      A l’époque de la Réforme, l’Eglise était UNE, elle était même hégémonique. Vous allez bientôt nous expliquer que les réformateurs étaient d’infâmes diviseurs ?? Cela rejoint ce que l’Esprit me montre actuellement, l’Eglise protestante/évangélique a vomi la réforme que Dieu a suscité il y a 500 ans…

      Pour ma part, je continuerai à dénoncer les hérésies et à mettre en lumière les oeuvres des ténèbres, car cela fait partie du « plein Evangile » que nous sommes appelés à prêcher. Si vous préférez vivre un « Evangile partiel » pour conserver une apparence d’unité, c’est inquiétant. Marchons par l’Esprit et crucifions les pensées charnelles de nos âmes.

      L’amour couvre une multitude de péché, à condition qu’il y ait repentance de la part de la personne ou de l’église en question… on couvre un péché quand il y a repentance… on ne couvre pas le péché pour le tolérer et le laisser se répandre. Il suffit d’un seul fruit pourri pour contaminer un panier de fruit !

      —————–

      Quoi qu’il en soit, je suis heureux que cet article permette un tel débat entre nous !

    • @ rédaction « L’amour couvre une multitude de péché, à condition qu’il y ait repentance de la part de la personne »

      La femme adultère, Jésus à couvert son péché avant qu’elle se repente ou après ?

      Jésus n’a pas attendu que l’homme se repente pour se laisser crucifié et couvrir le péché!
      Je ne suis pas pour la Grace à bon marché.
      La Parole nous révèle que Jésus intercède pour nous afin que nous parvenions à la repentance.
      IL nous a exhorté à intercéder les uns pour les autres pourquoi ?
      Si tu vois un homme nu dans la rue couvre le ! de quelle nudité est-il question ?

       » C’est une blague ? Vous proposez de laisser fleurir les hérésies et de ne rien dire ?  »
      Je laisse le soin au Saint Esprit de les révéler lui même aux intéressés. La prière du juste
      et bien plus efficace que la dénonciation.

    • La Bible est pleine de dénonciations… relisez là ! L’esprit prophétique ne peut exister sans une part de dénonciation. On ne peut pas se repentir, sans un appel à la repentance qui dénonce le péché !

    • C’est vrai , Kassem que parfois on se conduit comme de bons petits pharisiens à qui Jésus a dit par exemple : « qu’est ce qui est plus aisé de dire tes péchés sont pardonnés ou de dire lèves toi et marches « . On a du mal avec le salut par grâce , qui est inconditionnel , mais pourtant c’est une réalité

    • Rédaction
      10 juin 2015 • 16 h 44 min

      L’amour couvre une multitude de péché, à condition qu’il y ait repentance de la part de la personne ou de l’église en question… on couvre un péché quand il y a repentance… on ne couvre pas le péché pour le tolérer et le laisser se répandre. Il suffit d’un seul fruit pourri pour contaminer un panier de fruit !

      300% d’accord ouuuu que j’aime cette jeunesse pleine de feu …..un Jean Baptiste , c’est le signe que Jésus est à la porte !

      Matthieu 3
      …11Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. 12Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.

    • Kassem NORDINE (@AIMEDUPERE)
      10 juin 2015 • 17 h 29 min

      L’amour couvre une multitude de faute

      NON NON NON C’est une mauvaise interprétation…..très en vogue par les temps qui courent , vous faites des raccourcis qui décrédibilisent la parole de Dieu et son message de salut !

      Pour couvrir une faute il faut aimer suffisamment le pécheur pour le conduire avec amour sans jugement …à la repentance et ainsi effacer les fautes avec le sang de l’Agneau .
      Il n’y a que le sang de l’Agneau qui a le pouvoir de couvrir les fautes pour les effacer ….mais seulement après repentance et confession à Dieu.
      La repentance est la base du salut !!!!!

      Jacques 5:20
      qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.

      Il est impossible d’être pardonné sans passer par la repentance , c’est le chemin étroit qui mène au royaume et très peu le prennent .Jean Baptiste à passé sa vie à dénoncer les péchés …..pour amener les cœurs à la repentance afin qu’ils trouvent le salut .

  12. L’église n’est pas une entreprise. Une oeuvre missionnaire n’est pas une entreprise.
    Moi qui ai répondu à l’appel de Christ, j’ai lutté tout le temps de mon service au sein d’une oeuvre missionnaire pour que celle-ci n.e devienne pas une entreprise. C’est-à-dire durant 25 ans ! Je vous garantis que si vous êtes au front avec le nom de Jésus-Christ, l’adversaire fera tout pour que les valeurs de l’Evangiles soient remplacées par les valeurs du monde. Malheureusement, maintenant la foi diminue partout, et l’adversaire risque de gagner du terrain … Faut pas le laisser faire, au nom puissant de Jésus-Christ.

  13. Personnellement je n’apprécie pas du tout les gens
    qui décrètent intempestivement qu’il n’y a que deux sortes de personnes
    (pourquoi pas trois ou quatre et même cinq…!!!!)
    et je me détourne des leaders, meneurs ou pasteurs
    qui ne prennent pas le parti des petites gens,
    de ceux qui sont faible et sans force
    et je me méfie particulièrement de ceux qui n’ont d’autres objectif
    que celui de briller en public (je leur conseille d’utiliser miror)

    • @Georges Parolier
      Je ne peux qu’approuver vos propos. Ce pasteur (que j’ai entendu plusieurs fois) est un des exemples de la nouvelle vague de l’hyper-grâce. Car pour ces pasteurs qui prêchent le bien-être spirituel et le succés, et non pas la repentance et le discipolat, il y a effectivement plusieurs catégories: Les épanouis et les ratés, les victorieux et les aigris, les prospères et ceux qui ont un esprit de pauvreté, et j’en passe.
      L’allusion à l’entreprise n’est pas seulement une image, c’est une mentalité de starification de plusieurs leaders évangéliques.

    • ‘D’accord avec les deux : Georges Parolier et sebnet

    • Moi aussi comme colombe je suis d’accord avec vous deux

  14. C’est bien ce que je disais, vous êtes doué en écriture mais par contre mauvais pour comprendre celles des autres. Une fois de plus vous interprétez à votre manière mes propos mal compris. J’ai n’ai jamais dit que la mission était terminée, j’ai dit que la bible dans sa composition l’était, nuance… « N’en rajoutez pas » bref…
    Pour ce qui est de mon immaturité spirituelle, libre à vous de juger. Je n’ai pas de compte à vous rendre, mais à Dieu et à mes autorités spirituelles.
    Je vous laisse à votre causticité que vous vous attribuez et proclamez venant du Seigneur. Si vous me connaissiez, je ne suis certainement pas religieux et cela ne me dérange pas loin de là, ce qui me gène en revanche ce sont les oeuvres qui ne produisent pas de fruits et qui ne font que cultiver les débats sans fins…
    Je vous ai béni à deux reprises, donc dans chacune des fins de mes commentaires et cela était sincère, alors soyez un peu humble M. Ohlott et un peu moins imbue de votre personne. Ca aussi c’est un enseignement de l’apôtre Paul qui n’est pas terminé et toujours applicable aujourd’hui.
    J’ai remarqué une chose chez vous depuis longtemps : chaque commentaire qui ne va pas dans votre sens, vous êtes sur la défensive. N’avez vous pas un avocat auprès du Père pour cela?
    Je reconnais votre talent alors reconnaissez parfois vos petits dérapages, sans gravité évidemment mais pas édifiants…
    Sinon, je vous demande pardon pour le mot « torchon », je n’aurai pas du, c’est une erreur et je l’assume, très sincèrement.
    Et une fois de plus soyez béni…

    • « C’est bien ce que je disais, vous êtes doué en écriture mais par contre mauvais pour comprendre celles des autres »

      Nous sommes deux alors😉 Enfin un détail qui nous unit.

      Moi aussi, je vous bénis.

  15. Bien que je ne soit pas toujours d’accord avec Paul il y à une chose que j’aime sur ce site. c’est que les commentaires ne sont pas censurer. Désolé Didier Biava si je ne suis pas d’accord que cet article soit retiré. Il y à des sites que je ne fréquente jamais en outre le site enseignemoi.com sur ce site le mot d’ordre c’est censure censure censure ont bloque tout les commentaires qui ne vont pas dans le sens du poils, et ont n’autorise que les amen amen amen et autres commentaires vide de sens.

    Perso le sites avec un article et au bas de l’article avec plein de ( Amen ) ça devient vite ennuyant et peut constructif et franchement je me demande si les contributeurs pousse en profondeur leurs réflexions et ont compris ce que l’auteur à voulut transmettre dans son article.

    Bénédiction.

    • AMEN ! (Et pour le coup, je n’ai pas mieux à dire🙂

    • yes yes yes ….nous sommes une famille spirituelle qui partage et ça c’est glorieux !!!

    • @Dan Picard. Permettez moi de vous tirer mon chapeau, mon frère! Un constat parfaitement
      authentique, car l’ayant vécu moi-même, par les sois disant « chrétien » dit au Top-chrétien
      Dont notre Brave, Didier Biava, fait partie… de la bande à « bono »😆 Poussez-vous, je passe😦
      Permettez-moi encore😉 et là je le reconnais humblement: j’use et j’abuse♥ Votre commentaire:
      c’est une véritable Bénédiction♥ Merci!

  16. Un détail que l’on doit parfaire peut être tous les deux😉
    Une chose est sûre l’amour de Christ et la vérité de sa Parole nous unit🙂 M. Ohlott quelques soient nos divergences d’opinions et nos incompréhensions… Nous sommes au bénéfice de son sang et de sa grâce vous et moi.
    Je reçois votre bénédiction lol Merci.

  17. Bonjour,

    Alors il a décidé de « taper » sur Bruno Picard ???

    Décidément ils s’amuse à le faire sur tout le monde et bien puisque c’est son pain quotidien comme on le sait si bien celui qui sème récolte et là je crois qu’il est temps de récolter parce que si ce n’est pas moi qui réagit et qui interpelle les chrétiens sur bien de ces articles de notre chèr Paul Ohlott qui le fera, j’ai quand même été surprise qu’il fasse un article j’ai bien dit UN ARTICLE, sur une broutille, un propos, attention de Bruno Picard sur son facebook.
    Je comprenne que l’on puisse réagir sur Shora Kuetu qui a vait une portée négative sur le plan social et surtout spirituelle.
    J’ai presqu’envie de pleurer de rire.

    Déjà que j’ai trouvé des erreurs dans pas mal de vos articles, je pourrais aussi m’amuser à faire des articles sur vos articles et à me poser des questions sur les « portées spirituelles » de vos articles.
    Si vous aviez des contradictions sur l’article de Bruno P. Pourquoi ne pas lui avoir parler directement ce qui aurait plus simple ou bien le publier sur son profil Facebook.

    Mais non il faut faire un article ?

    Quoi que se passe t-il vous êtes en panne d’article ou quoi ?
    Et on s’étonne que le monde chrétiens est divisé pas dans le bon sens du terme.

    Puisque vos fesses sont prophétiques mais yeux le seront pour moi…

    • Où avez-vous vu que je tape sur Bruno Picard… ? Je m’autorise juste (mais cela doit sûrement être un péché) à réagir spirituellement à une pensée spirituelle qu’il a diffusé, en vue d’une interpellation et d’un débat. C’est grave docteur ?

      Je suis journaliste et je crois que c’est le rôle d’un média d’interpeller et de nourrir le débat sur des sujets de ce genre… beaucoup d’églises sont gérées comme des entreprises et il me semble salutaire d’en parler librement.

      Le débat n’est pas de la division. Essayez de gagner un peu en maturité… merci ! Et si cela est impossible pour vous, vous pouvez toujours rester bien au chaud dans votre petite bubulle évangélique où tout n’est que grâce et volupté😉

    • Paul, nous sommes chrétiens avant d’être journaliste. Notre approche doit être différente de celle des non chrétiens qui ont, eux, cette « liberté » de tout dire pour « ouvrir le débat ». Nous ne sommes pas comme eux.

      Tu ne rendras pas des comptes à Dieu pour ton travail de journaliste mais pour ce que tu as fait en Christ, c’est à dire si tu as manifesté Sa nature et le fruit de l’esprit.

      Il faut enfin prendre en compte toute la dimension humaine. Lorsque tu parles d’un homme dont tu sites le nom publiquement, sais-tu que tu risques de le blesser et le fragiliser ? Peut-être a-il une femme, des enfants ? Cela peut briser, sinon fragiliser une vie. Cela peut créer une division dans son église.

      Ce n’est pas à toi de jouer au redresseur de tord et au journaliste justicier.

      Tu vas peut-être crever un abcès en exposant l’erreur d’un homme, mais tu risques au final d’en créer 50 bien pires et au final d’engendrer plus de larmes et de peines.

      Ne joue pas avec les vies humaines, si fragiles, parce que tu serais journaliste.

      Enfin, Bruno Picard n’est pas le centre du monde et ne mérite pas que l’on s’intéresse autant à lui. Je ne pense pas que ses propos risquent d’affecter à ce point le Monde que l’on doivent exposer son erreur.

      Je le répète, attention, tu peux blesser des vies. Ne deviens pas responsable d’offenser une personne et de créer des divisions.

      Tu peux exposer des attitudes et des mauvaises doctrines en vogue, mais pas citer les noms de ceux qui les commettent.

  18. Un religieux choqué ?😉 (Je paraphrase P.O). Hum…il aurait dû parler de ses fesses le sieur PICARD, ça aurait élevé le débat, ça aurait été plus édifiant visiblement!!!

  19. Pas de soucis… Et je continuerai moi même à vous lire car JE SUIS plutôt PAUL que CHARLIE dans le genre caustique😉

  20. Je suis de l’île de la réunion et je connais le pasteur de l’extravagance .Je ne peux dire que bravo trés bonne analyse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :