Thierry Kopp / « L’humanisme rejette Dieu et veut donner à l’homme de définir lui-même ce qui est bien ou mal »

Actu-Chretienne.net vous invite à regarder l’enseignement de Thierry Kopp sur le thème : « Reconnaître les temps que nous vivons ».

REGARDER LA VIDEO

> VISITER le site de Thierry Kopp



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Religions, Société, Thierry Kopp

Tags:, , , , , , ,

94 réponses

  1. Quel message ! quelle parole sévère et pourtant pleine d’onction !

    Thierry prêche comme il écrit : tout pénétré du sérieux de l’Evangile, brûlant de gagner des âmes, il choisit ses mots avec le même soin que David prit à recueillir cinq cailloux dans le torrent, avant d’affronter Goliath, et sa fronde n’est pas moins redoutable ! Frappé dans sa conscience dès l’exorde du sermon, l’auditeur doit l’écouter jusqu’au bout, pour capituler glorieusement dans la péroraison.

    Quand je pense que ce frère ne passe pas moins de 15 h à préparer de telles démonstrations de puissance spirituelle, au milieu de la multitude de responsabilités et de devoirs que lui occasionne son MINISTÈRE, je suis sidéré par la somme de travail fournie !

    Oh vous paresseux, qui critiquez Thierry Kopp en particulier, et les pasteurs en général, apprenez ici quelque chose de la longue peine et des douleurs qu’ils endurent avec joie, afin de vous enfanter de beaux messages :

    Messire Florent

    • Messire Florent… lol , vous aussi , vous vous écoutez parler , et vous aimez que l’on vous écoute.
      Ecouter donc Dieu et vous mettrez moins de temps pour préparer vos messages car ce sera poussez par le St Esprit et non par vos effort.d’autant temps d’heure de préparation qui ne m’impressionne pas plus que ça..
      Oh! ils sont certainement très beau, mais surement vide de ce qui en fait la force………la présence du Seigneur.

    • et ta sœur ! elle prépare aussi longuement que ses discours sur le divan ?

    • – Légèreté du succès, vide de la gloire, néant de la lutte pour la réussite…!
      – N’est-ce pas là du pessimisme et du désespoir?
      – Non. C’est l’exaltation et la sensation de liberté ressentie par l’aigle planant au-dessus du précipice.

      (de Mello)

    • @Abruti

      Vous l’êtes en effet ! dans la marmite comme dans le pupitre une lente et savante macération des morceaux doit précéder la cuisson. Ensuite, comme nous l’enseignait notre beau doux Thierry durant ses séminaires, une rotation régulière doit faire monter la tension des deux cordes, sans toutefois les casser ; au moment adéquat on lâche le tout, et le client, béat et repu, frappé au portefeuille, passe sans rechigner à l’addition.

    • @ Boucicaux

      Elle est soulante de platitude et de vacuité ,la vidéo que vous nous avez proposés…

    • @Boucicaux
      « Thierry prêche comme il écrit »
      Quelle perfide flèche du Parthe vous lui décochez là ; on hésite, pour qualifier son brouet, entre le pipi de chat et la pisse d’âne, et l’on incline finalement au plus clairet des deux.
      A l’escroc sur l’estrade,
      Qui nous vend ses salades
      (sur l’air de l’Agneau sur son trône, yeux levés, mains jointes)

    • @Boucicaux
      « l’auditeur doit l’écouter jusqu’au bout, »
      Pourquoi tant de cruauté ?
      « de telles démonstrations de puissance spirituelle, »
      A côté, Simon le magicien est enterré, et pourtant on disait la puissance de Dieu, la GRRRRANDE
      « afin de vous enfanter de beaux messages : »
      Je préférerais qu’ils engendrassent de beaux silences…
      Enfin, sans doute vaut-il mieux ouïr cocorikopp qu’être sourd ; mais je n’en suis pas si sûr ; et ce mec se fait passer pour inspiré ? grave mortel, trop fort le gars…

    • @Tania,

      Elle est soulante de platitude et de vacuité ,la vidéo que vous nous avez proposés…

      J’espère bien ! je ne me permettrais jamais de faire de l’ombre à notre Thierrylot angélique et sexy en diable, en promouvant ce vieux barbon de messire Laurent qui désire sa perte.

    • Je reconnais que l’enseignement sur la manière de préparer des prédications
      est particulièrement intéressante et enrichissante.

    • Extrait du commentaire de Sœur Issabelle du 6 juin 2015 • 14 h 07 min

      « et le client, béat et repu, frappé au portefeuille, passe sans rechigner à l’addition »

      Si par hasard le prophète Thierry Kopp cherche un nouvel emploi :
      je suis prêt à l’embaucher, aux meilleurs conditions,
      en qualité de représentants en vins…

    • @Sœur Isabelle
      « et le client, béat et repu, frappé au portefeuille, passe sans rechigner à l’addition. »
      Je peux comprendre, avec si niaise gestion de la mécanique des flux irriguants, et l’incompréhension que les vases communiquent précisément en fonction inverse, l’admission numéraire précédant toujours la détente, que le père abbé Titi Kopp n’ait eu d’autre alternative que vous retirer de l’évangélisation in cauda semen pour ne plus la pratiquer que sous la bure, ou la bourre, comme on dit en province.

  2. Pour une fois, je me suis dit « let’s see »…. J’ai stoppé après quelques minutes…. C’est une video de superette …. J’ai de sacrés doutes pour quelqu’un qui prétend entendre Dieu et est un expert en marketing pour bénir et surtout se « bénir »….

  3. Actu-Chretienne.net vous invite à regarder l’enseignement de Thierry Kopp sur le thème : « Reconnaître les temps que nous vivons ».
    Ce n’est plus l’enseignement PROPHÉTIQUE annoncé par Mr Kopp!!!!!!

    Comme beaucoup , je fais partit de ceux qui ont rejeté sa façon de faire , en mettant ce titre accrocheur;
    Voyage en Israël avec Thierry Kopp : « Élargis ta vision prophétique »

    Et maintenant vous sentant trahi par cette humanité qui s’est mise contre vous, vous récidivez avec un autre titre pour que l’on aille voir votre vidéo…

    L’humanisme rejette Dieu et veut donner à l’homme de définir lui-même ce qui est bien ou mal.

    Faire croire que l’on a rejeté l’enseignement de Dieu, alors que vous avez dit l’avoir eu …….par deux fois en message prophétique ……..
    Un pasteur qui mélange , Enseignement prophétique ET Enseignement bibliques . c’est grave , surtout de vouloir faire croire que l’on a reçu plus, que Dieu a pu donner.
    Mr Kopp, je n’ai pour ma part jamais rien rejeter de ce qui viendrait de Dieu.
    Je rejette votre façons de faire qui est charnel.
    Et pour ceux qui ne comprendrait pas charnel , c’est faire passer son ego avant Dieu.
    Et toute cette pub dans la vidéo c’est écœurant.

  4. Cella fait trop longtemps que nous vivons dans une société permissif avec une absence d’autorité a tout niveau.
    Aujourd’hui hui la pollution a atteint les cinq sens et la sexualité prends toute l énergie dans le monde des jeunes .
    Revenir a l’essentiel ne va pas être simple, cela passera par la douleur d une façon ou une autre. Avec ou sans conversion a l’Évangile.

  5. Vous connaissez peut-être l’histoire du Diable et d’un de ses amis qui marchaient dans une rue, quand ils aperçurent devant eux un homme qui se baissait pour ramasser quelque chose par terre et, qui, après l’avoir regardé, le mit dans sa poche.

    L’ami dit au Diable : « Qu’est-ce qu’il a ramassé ? ».
    « Un morceau de la vérité » répondit le Diable.
    « Sale affaire pour vous, alors », dit son ami.
    « Oh, pas du tout ! », répliqua le Diable, « je vais le laisser l’organiser ».

  6. Définir par soi-même le bien et le mal consiste à retourner à l’arbre de la connaissance. En effet, le jardin où se trouvent Adam et Eve, c’est notre coeur. Eve, c’est notre âme, qui influence notre esprit, Adam, afin qu’il décide de lui-même ce qui est bien et ce qui est mal (arbre de la connaissance) plutôt que de s’en remettre à l’Arbre de Vie (Christ). Inversement, au jardin de Gethsémani (pressoir à huile) l’Esprit de Dieu seconde notre esprit pour l’amener à dire : « non pas ma volonté, mais la Tienne ».

    Là est le coeur de la Bible, de l’Evangile, de la Vie.

  7. Jusqu’à 18′, où j’arrête pour l’instant, beaucoup de blabla, de prêchi-prêcha, d’imprécisions flagrantes, et une dialectique chaotique, que je me ferai un plaisir de reprendre ultérieurement.
    Et Kopp-inage veut faire croire qu’il est un GRRRRAND dottore es-Écritures, que comme chacun sait, il connaît par cœur (à 2’42) ? Pitié, j’ai mal aux côtes…

    • Mr le persifleur…….. 🙂

      attention, pensez à respirer…….

    • Vous êtes une mauvaise langue car j’ai écouté attentivement pendant plus d’une minute la vidéo
      et la suite doit être certainement vraiment plus que passionnante !

    • @abruti
      Il m’a semblé, cher vous, que les premières minutes étaient exclusivement et dévotement consacrées à de l’autopub…
      Cela dit, « Les habits neufs du pastoureau » finit en pantalonnade : il est à poil, et guère sexy.

    • @fildurazoir

      Par acquis de conscience et aussi par honnêteté intellectuelle :
      je viens d’écouter attentivement ces deux vidéos dont le thème est :
      « Comment préparer ses prédications comme un chef » :
      Bonus 1 et vidéo 2 : « les invités » – et Bonus 2

      Je dois dire que je suis vraiment particulièrement étonné
      par la qualité réelle et profonde des exposés clairs de ce pasteur
      (si quelqu’un peut me donner plus de renseignement sur le profil
      de ce pasteur : car en effet, cela m’intéresse)

      j’ai donc écouté cette vidéo ci-dessous et ce en plus de la vidéo qui est sur ce site :

    • C’est le bon début de cette vidéo

    • Georges,

      Votre étonnement face à la découverte de Florent Varak vient du fait qu’ayant gravité votre vie entière autour de la nébuleuse ADD, et autres amas gazeux glossogènes, vous ignoriez l’existence de grumeaux galactiques de composition fort différente.

      Celui auquel appartient Messire Florent dérive historiquement de fraternités plymouthistes, ayant subi dans la deuxième moitié du vingtième siècle une forte pasteurisation à haute température, destinée à les immuniser contre le virus pentecôtiste. Vous commencez déjà à sonder les années lumières qui séparent le consortium éditionsclé, poissondanslenet, des Kopp Outlaw Ministries & Néné de Proot publishers. De plus, en début de 21ième siècle, le centre de gravité du cluster évangélique lyonnais, verrouillé sur la trajectoire du continent américain, a amorcé un looping arminio-calvineux tout à fait surprenant, et se retouve aujourd’hui dans une configuration orbitale hybride Piper-Carson.

      Si vous ne comprenez rien à ce que je dis, ce n’est pas grave, retenez juste qu’il n’y a pas plus de comparaison possible entre Kopp et Varak, qu’entre un fond de barrique de vinaigre de cidre breton et un Coca-Cola collector millésimé.

    • @Wikicclesia

      Un tant soit peu indigeste votre fumeuse démonstration…
      en effet : je ne vois de différence
      entre un fond de barrique de vinaigre de cidre breton
      et un Coca-Cola collector millésimé
      car ces deux sous-produits sont aussi dégueulasse l’un comme l’autre.. .
      Ceci dit, ce qui m’intéresse c’est d’avoir un peu plus de renseignements
      en ce qui concerne Florent Varak
      (question subsidiaire : pourquoi donc l’appelez vous « Messire Florent » ???

    • Tania
      6 juin 2015 • 14 h 07 min

      Tania m’enfin
      votre grand ami de toujours fildurazoir ……………….quelle flèche pour son pauVre cOeur ………….persifleur !!!

    • @colombe
      Je prends le terme comme une reconnaissance et un compliment. Et m’afflige, devant le talent d’un Muffin man, de ne même plus avoir envie d’enfiler la métaphore, plutôt que filer l’anacoluthe pastorokoppienne, tant actu me semble un triste caboulot, où seuls quelques iconoclastes désabusés s’essayent encore par leurs saillies – image, il va sans dire – et leurs joyeusetés à tenter d’égayer un lieu qui s’ensinistre, malgré les masques rieurs distribués manu militari à l’entrée, et le ton primesautier général qu’on attendrait de fracturés du bras, et de leur grand timonier-apôtre. Quand je pense que le Devos de l’évangile, Chicos Politos, l’Auguste, pendant joyeux du clown blanc grinçant Kopp, dont l’accent évoquerait insensiblement un mauvais film de série B avec Villeret s’efforçant laborieusement d’imiter l’accent teuton, ne nous inonde que sporadiquement de ses irrésistibles facéties… triste boutique, vraiment. Faut-y qu’on ait envie de broyer du noir pour y venir, mame Michu.

    • Wikicclesia
      6 juin 2015 • 20 h 50 min

      Georges,

      Votre étonnement face à la découverte de Florent Varak vient du fait qu’ayant gravité votre vie entière autour de la nébuleuse ADD, et autres amas gazeux glossogènes, vous ignoriez l’existence de grumeaux galactiques de composition fort différente.

      et autres amas gazeux glossogènes, Ha ha ha bien envoyé !!!!

    • @colombe
      « et autres amas gazeux glossogènes, Ha ha ha bien envoyé !!!! »
      Il m’avait pourtant semblé que, poussée autant par la surpression paraclétique que par une absence de sens du ridicule qui vous désigne à l’hilarité inconditionnelle des lecteurs, vous nous poussiez volontiers la chansonnette, sous forme de shabadabala pouet pouet, qui pourraient donner à entendre, à des esprits soupçonneux, que les anges, puisqu’il s’agirait de leur idiome, bavent et présentent des physionomies mongoloïdes, avec les capacités intellectuelles afférentes, qu’ils dissimulent sournoisement derrière leurs ailes bien connues pour le duvet qu’ils n’oublient jamais de vous laisser, et qui fait croire aux non-initiés que vous êtes centenaire.

    • @ GP

      « Ceci dit, ce qui m’intéresse c’est d’avoir un peu plus de renseignements
      en ce qui concerne Florent Varak »

      Vous devenez sénile ou quoi Georges? Wikicclésia vient juste de vous donner tous les renseignements possibles et imaginables sur le pedigree du Messire.
      Heu vous nous décevez là

      Franchement réfléchissez un peu
      Tchiiiiip !

    • @LOTLA et à bien d’autres…!!!

      Je suis particulièrement déçu par le réel manque d’intérêt
      que la plupart d’entre vous manifeste envers le pasteur Florent Varak !
      par contre, je constate que c’est la curée envers le gibier à poils nommé Kopp,
      ce qui donc en conséquence : prouve vos réels centres d’intérêts…!!!
      déçu une fois de plus et hélas ce ne sera certainement pas l’avant dernière fois…!!!
      même les grands pseudos intellectuels préfèrent se vautrer dans la fange,
      je constate que c’est là où heureux et béat ils s’épanouissent vraiment…!!!
      en fin de compte et pour tout dire…ces gens là
      n’ont pas grands choses à apporter aux autres
      bien loin d’édifier leur pédantisme pharisaïque lasse plutôt.

    • @ Fildurazoir

      « poussée autant par la surpression paraclétique que par une absence de sens du ridicule qui vous désigne à l’hilarité inconditionnelle des lecteurs, vous nous poussiez volontiers la chansonnette, sous forme de shabadabala pouet pouet, »

      C’est tellement drôle ! Ne sombrez pas dans la déprime ! Si je viens sur ce site, c’est en particulier pour m’amuser de telles trouvailles. Ne nous laissez pas tomber !

    • @Muffin man
      C’est que vous m’avez porté une estocade terrible avec votre kopp-movie en ébauche, car c’est d’une ironie insolente qui me régale,
      que je pratique avec délectation, et que je désespérais de jamais voir resurgir, ou trop rarement.
      J’apparais sans doute trop, et suis trop sérieux, et réactif, ce qui dilue les vertus persiflantes et corrosives des apports. Il serait heureux que je m’amendasse.
      Quand un beau sujet comme ça nous écherra, et je ne doute pas qu’ils abonderont au fil des jours, nous nous amuserons bien ; Kopp est une valeur sûre, et un placement judicieux quant à la vis comica.
      Il serait même intéressant de faire un exercice scolastico-drôlatique sur la base de ses propres écrits, l’incontournable Sortir de la débauche, traité en explication de texte.

    • @ Muffin Man

      Et moi qui pensait que vous passiez par ici, pour admirer ma beauté en créature servile……
      😦

  8. Et oui Mr Kopp, l’humanisme rejette Dieu et on s’attend hélas jusqu’où il va aller… la fin est bientôt là.

  9. Quelle confusion, quelle cacophonie, quel mélange…je jette !

  10. « J’tais assis derrière et j’demandais Seigneur, sur quoi j’vais prêcher » (2’12)

    Bien.
    Énorme préparation.
    Travail de bénédictin.
    Chaque mot est longuement pesé, tracé méticuleusement à la plume d’oie pour laisser le suc spirituel imprégner le prédicateur au fil des pleins et des déliés.
    Mais non, on est dans le domaine de la prophétie.
    Donc après avoir longuement médité la page faits divers des « Dernières nouvelles d’Alsace », Thierry se laissa aller à l’inspiration divine.

    • @Muffin man
      « la page faits divers des “Dernières nouvelles d’Alsace”, »
      lues dans la langue originale, le détail a son importance…
      Des charlots de cet acabit ne sont pas dénoncés par l’AAAAAdmirable PO, l’assemblée où « Sa Prûle », pour reprendre une vanne éculée ? Où les guérisons sont si nombreuses et instantanées qu’elles interrompent constamment la prédication, ô combien méritoire, de l’émule de messire Florent, qui a médité et applique les enseignements non frelatés de la dynamique de groupe évangélico-prophétique ?
      Kopp mac formerly ? Etait-il pas plutôt tenancier de bonneteau à la sauvette, ou vendeur au parapluie ? Ses apports prétendument prophético-inspirés ont toujours l’air d’un déballage de vendeur au parapluie, prêt à remballer en un tournemain si les pandores débarquent…

    • Non, il dit avoir demandé, et ensuite on comprend qu’il prêche ce qui lui parvient au fur et à mesure de l’Esprit : « J’ai pas préparé ce message, c’est des versets qui me viennent à l’esprit », dit-il à la 37e minute, à partir de la 25e seconde.

  11. Merci a ceux qui m encourage et merci a ceux qui me critique Jésus n a pas fait l unanimité heureux serez vous lorsque des hommes diront des faussetés sur vous je suis heureux merci , dommage de ne pas etre sensible a l onction et a la vérité certainnement par mauqne d’habitude de vivre De Lui et de reconnaitre ainsi Sa présebnce , en tout cas merci a tous pour vos commentaires je vous aime soyez tous bénis.

    • @kopp
      6 juin 2015 • 21 h 10 min
      heureux serez vous lorsque des hommes diront des faussetés sur vous
      ___________
      Et si c’est des femmes vous serez malheureux ?

      Blague à part… en toute franchise, ce fut une torture pour moi de vous écouter.
      J’ai supporté jusqu’à ce que vous lâchiez votre truc sur le prophète qui voit et l’apôtre qui établit(un truc du genre) et là c’était la peau de banane spirituelle.

      Bref, j’ai pas pu supporter de vous entendre parler de l’apôtre de cette manière…je me suis dit, comment un prophète peut il ainsi « voir » un apôtre ?
      En gros je me suis dit : « Mais que voit il tout compte fait ? »
      Depuis le début j’attends de tomber sur du solide prophétique mais je n’ai eu droit qu’à du « baratin pastoral ».

      Ps : il y a faussetés et vérités. En ce qui vous concerne j’ai plutôt lu des vérités mais si pour vous ce sont des faussetés, je ne vais pas vous contredire.

    • @kopp
      « en tout cas merci a tous pour vos commentaires je vous aime soyez tous bénis. »
      On attrape le menteur plus vite que le boiteux : méditez, cher – je suis réaliste – et inspiré prophète, and all that sort of things.
      Quand je pense que vous allez revenir d’Israël avec une vison tellement élargie qu’elle en deviendra panoramique à 360°, la jalousie m’étreint si fort que j’en fais une quasi jaunisse, ce qui manque d’esthétique.

  12. Ça avait commencé il y a bien longtemps. Il devait avoir une quinzaine d’années. Au fond son lit, il avait caché un petit transistor. Il pouvait ainsi s’évader, la nuit, quand tout le monde dormait. Voyager sur les grandes ondes.
    Quatre ou cinq heures du matin, sur cette radio périphérique. Après une étrange musique qui semblait ouvrir les portes d’un monde inconnu, les mots tonnaient : « À bon entendeur, salut ! ». Et la voix rocailleuse du sévère prédicateur entrait en lui, dense comme une montagne arménienne, vibrante de toutes les orgues basaltiques de Djermouk. Dans le noir, il avait un peu peur, mais il aimait ça.
    Quinze minutes au milieu des silences nocturnes, quinze minutes bizarres et profondes. Aujourd’hui, lorsqu’il prêchait, il aurait tout donné pour retrouver les modulations caucasiennes de la voix du maître. Il aurait voulu que sa voix s’envole avec l’élan flamboyant d’un chevalier orthodoxe moldave combattant les dominations.
    Mais lorsqu’il ouvrait la bouche, le mince filet qui fuitait semblait juste vaguement enroué. Au lieu des torrents charriant les glaces de l’Arménie, un pichet de corona servi sur un comptoir de Niederbronn-les-bain; au lieu des majestueuses éruptions du Khndzoresk, la petite éructation d’un fond de Gewurtz, un soir de déprime : « Où va-t-on ? Y-a pu d’limites… », « OK, Seigneur », « Purée, que j’lui ai dit… »
    Au lieu des visions d’Ézechiel, la une du Parisien.
    Il avait essayé de travailler la prose pascalienne. Mais comme il voyait l’art de l’anacoluthe filer entre ses doigts gourds, il se contenta de ne plus ponctuer ses phrases. Pour l’aider à rythmer ses périodes, balancer la protase et l’apodose, seuls les petits chocs réguliers des talons aiguilles des tapineuses sur les trottoirs de Strasbourg lui revenaient en mémoire. Alors, le puissant rhéteur débandait.
    Il avait trouvé le moyen de donner de la consistance à sa parole en la fixant sur des CD, des bouquins. C’était solide. On pouvait les palper, les regarder briller, sentir l’odeur de neuf. Ça rapportait un peu.
    Il suffisait juste de ne pas écouter, ou de ne pas lire.

    • Excellent début, Muffin man ! ça rappelle un peu du Boris Vian, et l’on sent que l’histoire pourrait très vite prendre un tour kafkaïen, lorsque l’anti-héros confronté à sa nullité homilétique finira par en rendre Dieu responsable. Peut-être avez-vous d’ailleurs déjà prévu d’introduire le personnage d’un jeune pasteur surdoué, un Mozart de la chaire, dont le rôle consisterait essentiellement à se faire haïr du malheureux Salieri évangélique en quête d’applaudissements (encore que le vrai Salieri connaissait lui la musique). Quoi qu’il en soit, au moins un meurtre dans l’église, avec le menu d’horribles magnigances et corruptions sont indispensables, pour que la suite réponde à un si brillant début ; au besoin les archives d’Actu seront là pour féconder votre fertile imagination.

      Pourquoi ne pas renouer avec la vieille tradition du feuilleton ? Peu importe le sujet du fil dans lequel vous posterez les épisodes suivants, je vous garantis qu’avec cette qualité d’écriture, vous serez lu ; et à la fin, on rassemble le tout et on imprime chez de Proot ! la gloire quoi….

    • @Muffin man
      « Mais comme il voyait l’art de l’anacoluthe filer entre ses doigts gourds, il se contenta de ne plus ponctuer ses phrases. Pour l’aider à rythmer ses périodes, balancer la protase et l’apodose »
      J’eusse été bien aise de filer avec tant d’élégance de si jolies images. Il faut que je secoue le rigorisme qui m’étreint.

    • 🙂 ……

      Vous êtes terrible.
      J’espère que ce Thierry Kopp a le sens de l’humour car sinon il se perdra de chagrin dans le chemin de votre persiflage ….

    • « Mais comme il voyait l’art de l’anacoluthe filer entre ses doigts gourds, il se contenta de ne plus ponctuer ses phrases. Pour l’aider à rythmer ses périodes, balancer la protase et l’apodose »

      Misère il va falloir un dictionnaire à côté pour décrypté Acu-C maintenant ?
      Anacoluthe n’Est-ce pas une insulte Capitainhadockienne?

    • L’anacoluthe (ou anacoluthon) est une figure de style ou encore un ensemble de figures, qui prend des libertés avec la syntaxe pour sortir des constructions habituelles, voire routinières.

      mazette j’ai appris un nouveau mot chef😉

    • balancent la prostate vous dites😉

      HO … le puissant rhéteur………….. comment osez vous sur ce site ?????

      un pichet de corona (bière) 25 dollar canadien en france hébé !!!!!

    • @ De Proot

      Le feuilleton est tentant. J’ai en tête un petit personnage rigolo. Mais pour l’instant je préfère l’interventionnisme ponctuel.

    • Je me demandais si certains reconnaîtraient le sévère prédicateur dont le parlais.
      Tremble Thierry Kopp ! Dibar Apartian va parler !

      Cette voix incroyable… Dans cette vidéo, il a un peu vieilli (il est mort en 2010). Mais à l’époque où Internet n’existait pas, c’était quelque chose d’aller chercher cette voix, alors sans visage, au cœur de la nuit.
      Quand j’avais 15 ans, c’était la seule personne que j’entendais défendre le créationnisme. Comme je n’étais pas converti, je me demandais vraiment quel genre d’hurluberlu pouvait proférer des énormités pareilles. Il me fascinait…mais aujourd’hui, je trouve pas mal de choses discutables, évidemment.
      Reste cette voix.

    • @ Colombe

      Petite précision : je suis français, pur jus, expatrié au Québec.
      Quand Fildurazoir a parlé d’un « brouet, entre le pipi de chat et la pisse d’âne », j’ai immédiatement pensé à de la Corona.

    • @Muffin man
      « Je me demandais si certains reconnaîtraient le sévère prédicateur dont le parlais. »
      Pour reconnaître, il faut connaître auparavant ; je suis bien aise que vous ayez livré les clés qui me manquaient, car je ne connaissais rien du cadre que vous définissiez.
      Je comprends votre choix de la corona comme substitut à la pisse de chat, mais à mon avis on est mieux inspiré de ne pas l’essayer, et en rester au connu.

  13. je ne suis pas d’accord de ce que vous dites.
    bien que ca soit evident, pouvez vous me donner un passage bublique qui declare votre affirmation?
    j’en ai tellement besoin

  14. Heureusement que tous les critiqueurs de ce site vous représentez une minorité des chrétiens sinon j’aurais honte de faire partie d’une telle famille même pour certains ici qui se prétende serviteur de Dieu.
    Allez bonne continuation .
    Ca me fait penser au foot ce qui sont dans les gradins ont les plus grandes bouches mais ils ont jamais jouer si ce n’est chez les poussins et ils veulent critiquer les autres, bon en vous voyant comme des bébés spirituels ce que vous êtes je vous fait a tous un gros câlins et n’oubliez pas votre tétine , et le changement des couches aussi est important l’odeur monte jusqu’au ciel.
    lol.

    • @kopp
      « et le changement des couches aussi est important l’odeur monte jusqu’au ciel.
      lol. »
      L’avantage de rire de ses propres plaisanteries, c’est que ça en fait toujours un.
      Je trouve votre coup de patte envers les vieux chrétiens incontinents, comme vous serez peut-être, quelque peu déplacé : Moïse allait cul nu sous la tunique, comme Yechouah.

    • @ Kopp

      Moi j’ai joué au foot. Chez les pupilles. La plupart du temps, j’étais immobile sur le terrain. Mais une fois, j’ai attrapé le ballon, et j’ai couru vers le but ! personne à droite, personne à gauche…devant la voix est libre…fasciné par ma vitesse sans doute, le gardien semble sidéré, il reste les bras ballants…et je tire, à côté. Heureusement, parce que sinon j’aurais marqué contre mon camp.
      Vais-je céder à la tentation d’écrire un petit « lol » ? Non finalement.
      Mais ça ne m’empêche pas de déclarer haut et fort que Kezman méritait son ballon de plomb en 2009.
      Pourquoi ?
      Parce que j’ai le droit.

    • J’Imagine bien votre gardien de but entre stupéfaction et gesticulations essayant de vous faire comprendre que vous jouez contre votre camp.

  15. la caravane passe les chiens aboient.

    • la caravane passe les chiens aboient.

      Eh non ! vous vous êtes encore trompé de proverbe ! cette fois-ci c’était :

      Le Muffin man s’éclate, et le Thierry écope.

    • @kopp
      « la caravane passe les chiens aboient. »
      … et les koppines ? – j’ai dysorthographié à dessein, pour ne pas risquer un procès en obscénité ; mais ce ne fut certes pas l’envie -.
      Que pensez-vous de la nouvelle marque de collyre ?

    • @ Kopp

      la Mercedes passe, les Kopp ont la langue pendante.

  16. @LOTLA et à bien d’autres…!!!

    Je suis particulièrement plus que déçu par le réel manque d’intérêt
    que la plupart d’entre vous manifeste envers le pasteur Florent Varak !

    par contre, je constate que c’est l’hallali et la curée : envers le gibier à poils nommé Kopp,

    ce qui donc en conséquence : prouve sans réserve vos réels centres d’intérêts…!!!

    déçu : je le suis une fois de plus et hélas ce ne sera certainement pas l’avant dernière fois…!!!

    même les grands pseudos intellectuels préfèrent se vautrer dans la fange,
    je constate que c’est là où heureux et béat ils s’épanouissent vraiment…!!!

    en fin de compte et pour tout dire…ces gens là
    n’ont pas grands choses à apporter aux autres
    et bien loin d’édifier leur pédantisme pharisaïque lasse plutôt.

    • @Deceived Georges
      « ces gens là »
      Et la madame colombe,
      Qui voudrait bien prier,
      Avec ses ptits ragots,
      Avec ses p’tits sanglots,
      Avec ses p’tits fagots
      …Qui dit qu’on va la brûler
      Pask’au grands saints c’est ça qu’on fait…

    • @Geogeo
      « envers le gibier à poil nommé Kopp »
      J’ignorais qu’il pasteurisât sous l’uniforme de son négoce précédent. Mais c’est une belle continuité, et la preuve d’une volonté de simplicité qui réjouit. Il faut simplement éviter de hisser les couleurs de manière inopportune.

    • fildeferinox
      8 juin 2015 • 11 h 23 min

      koyadabadachana !

  17. La grâce apostolique manque dans nos églises , ce ministère ne consiste pas uniquement dans des miracles de guérison mais également dans le miracle du jugement ce qui signifie que comme pour Annanias et Saphira lorsque l’apôtre Pierre a proclamer de Sa bouche le jugement la Main de Dieu c’est mise en mouvement et a confirmer la Parole de Pierre le but était de protéger l’église des esprits mensongers du paraitre etc.. Le résultat fut que la crainte de Dieu fut sur l’église et cela toucha la ville.
    Ma prière est que cela revienne dans nos églises c’est un besoin un des besoins essentiels , quand je vois comme certains traitent leurs frères et sœurs ou les serviteurs de Dieu je suis sincèrement profondément choqués et triste

    • @ Kopp

      Quel serviteur de Dieu a été maltraité ici ? Vous pensez à quelqu’un ? Parce qui si c’est le cas c’est vraiment tristounet.
      Ne réclamez pas trop fort le jugement d’Ananias et Saphira, parce que ça risque de « shaker » à Niederbronn-les-Bains !

    • @Muffin man
      « parce que ça risque de “shaker” à Niederbronn-les-Bains ! »
      Parlez pas de malheur, peuchère, ils ne vont quand même pas fermer le casino et mettre au chômedu les gagneuses pour un petit coup de paraclet de rien du tout, non ? Et pourquoi pas que le Kopp il se convertisse, pendant qu’on y est ?

  18. C’est certain, nous sommes beaucoup à venir sur Actu pour nous amuser, et quoiqu’on pense du ministère de Paul Ohlott, il faut lui reconnaître qu’il a au moins l’intelligence, contrairement à une majorité de webmasters de forums évangéliques, de laisser passer des commentaires qui ne lui sont pas favorables, ou déjantés, ou loufoques, ou péniblement répétitifs ; en bon trader, il a compris qu’un flux important de visiteurs s’achète nécessairement au prix d’un seuil de modération très bas.

    Ceci dit, s’amuser n’exclut pas d’apprendre marginalement quelque chose qui peut servir. Donc sans plus de précautions oratoires, il est du devoir de Wikicclésia de donner aux lecteurs de ce fil quelques informations au sujet du sous-marin sur lequel a longtemps navigué le prédicateur Dibar Krikor Apartian, dont la voix schisteuse et patriarcale habitait l’obscurité des nuits adolescentes de Muffin Man.

    Il y avait peu de chances qu’ici quelqu’un reconnaisse l’allusion à ce prédicateur d’origine arménienne, parce que son Nautilus une fois émergé arbore des pavillons pratiquement inconnus en France évangélique : Le Monde de Demain, Eglise du Dieu Vivant, Living Church of God, anciennement Worldwide Church of God. Autrement dit ce submersible, qui a changé plusieurs fois de capitaine dans sa carrière, fut initialement construit dans les chantiers navals de Herbert W. Armstrong.

    Toute une histoire que j’ai la flemme d’essayer de résumer, mais que chacun peut connaître en surfant sur le Net. Pour les pressés, allumons juste deux gyrophares extraits de la confession de foi de la LCG :

    God is Spirit. The Holy Spirit is the very essence, the mind, life and power of God. It is not a Being.
    Soit : le Saint Esprit n’est pas une personne.

    One of the most vital keys to understanding prophecy is to know the true biblical origin of the Jews and the « lost » ten tribes of Israel—and the Northwest European countries settled by their descendants. The Anglo-American peoples are the possessors of the birthright promises and accompanying blessings of Abraham’s descendants through his grandson Jacob.
    Soit : les Anglais et les Américains sont les vrais Juifs selon la chair.

    https://www.lcg.org/statement-of-beliefs.shtml

    Ceci dit, Wikicclésia ne tire de ces deux points si manifestement contraires à l’orthodoxie évangélique, aucune conclusion sur le sort éternel de Dibar Apartian, ni sur la valeur de sa circumnavigation ici-bas, mais il convenait de remettre le chronomètre à l’heure, avant de pouvoir mesurer les longitudes avec quelque exactitude.

    • Wikicclésia
      9 juin 2015 • 15 h 17 min

      Merci infiniment !

    • Merci pour ces informations, ô Wikicclésia. J’espère n’avoir entraîné personne vers la perdition avec cette référence…

    • @Muffin Man

      Tout bon roman est toujours un peu auto-biographique, puisqu’il faut avoir ressenti avant d’écrire : donc merci au contraire d’avoir partagé si plaisamment et si talentueusement partagé une partie de votre vécu.

      Quant à l’aspect spirituel et doctrinal évoqué, c’est pour moi un mystère qu’un cerveau humain puisse être en même temps tout à fait clairvoyant sur certaines vérités invisibles, et si complètement aveugle sur des attentats prodigieux au bon sens : Anglais et Américains, les dix tribus perdus d’Israël ! comment peut-on avaler un humbug de ce diamètre ? c’est une énigme…

      Impersonnellement vôtre,
      Wiki.

    • Ah mais les Mormons basent aussi une donnée fondamentale de leur doctrine sur le fait qu’ils sont les héritiers spirituels d’une tribu perdus d’Israël ayant accostée en Amérique bien avant tout le monde et qui par une sorte de schisme se serait scindée en deux: ceux qui restèrent fidèles à Dieu et ceux qui s’en détournèrent et furent frappés d’un assombrissement de la peau pour ensuite être à l’origine des tribus Indiennes!!!! VERIDIQUE!

      De notre côté de l’Atlantique notre bon Daniel Pignard affirme bien haut et fort que la France est le nouvel Israël de Dieu, alooooooooooooooors!

    • « Le Livre de Mormon commence avec l’histoire d’un Hébreu, Léhi, qui, à la demande de Dieu, quitte Jérusalem vers 600 avant Jésus-Christ avec sa famille afin d’échapper à la destruction de la ville. Après avoir traversé le désert, le petit groupe arrive au bord de la mer sur la péninsule arabique. Là, les fils de Léhi construisent un bateau qui permet aux exilés de naviguer jusqu’en Amérique. À peine arrivés sur le continent américain, ils se séparent en deux groupes, l’un suivant Néphi et l’autre Laman, tous deux fils de Léhi.

      Les deux groupes forment rapidement deux nations, les Néphites et les Lamanites, qui entrent en lutte l’une contre l’autre, leur conflit continuant de manière presque permanente à travers tout l’ouvrage. Le Livre de Mormon décrit les Néphites comme une civilisation particulièrement avancée, généralement respectueuse des commandements de Dieu, tandis que les Lamanites sont présentés comme peuple plutôt barbare, frappé d’une peau sombre à la suite d’une malédiction divine. »

      Comme vous pouvez le constater Daniel vous n’êtes pas le premier a construire ,ou croire en ce qui vous concerne , une mythologie locale greffée maladroitement sur la Parole de Dieu et qui tente de légitimer la continuité de la Révélation hors les murs d’Israël dans une autre nation élue à cause de la défection de la première.

      -l’Eglise Catholique l’a fait
      – Mahomet l’a fait aussi
      -Joseph Smith l’a fait
      -Armstrong l’a fait aussi.

    • @Robert.M

      Vous oubliez l’ange Moroni qui joue de la trompette à la fin des temps…!!!!

  19. Thierry Kopp vous êtes sponsorisé par pdm c’est pour cela que vous la tenez haute !!!!!

    • sponsorisée par Jésus et vous pour attaquer les prophètes par Jézabel??

    • Ce démon qui brule les cœurs c’était donc toi :

    • @colombarium
      « c’est pour cela que vous la tenez haute !!!!! »
      Phrase aussi ambigüe qu’on pouvait s’y attendre, parlant à un ex-proxo.
      Quand Bob Marley s’exclamait « Stir it up », c’est d’un pétard grassement bourré de sinsemilla qu’il parlait, pas du hissage des couleurs.

    • robert M, pas mal le petit résumé du livre de mormon, d’ailleurs ce ouvrage est intéressant. Certes certains observateurs pensent y trouver des contradictions vis à vis de l’histoire par exemple, mais cela ne joue pas contre la valeur de fond de l’ouvrage. Le tout est d’en faire une lecture moderne prenant comme base l’essence des texte rapportés; la repentance, les valeurs humaines, la vie chrétienne digne……. et pourtant je ne suis membre de l’une des dénominations issues de la prédication de joseph smith

    • FILDURAZPOIR

      Il s’agit de l’expression « tenir le haut du pavé », qui fait se tenir les orgueilleux  » la tête haute » avec mépris !

      Avant l’apparition du tout-à-l’égout, les rues étaient creusées en leur milieu pour évacuer les eaux usées, le haut du pavé correspondant à la partie proche des édifices. Cette zone était réservée en priorité aux nobles lorsqu’ils marchaient dans la rue, d’où l’expression « tenir le haut du pavé ».

      Maintenant libre à vous de l’interpréter autrement😉

    • @Colombine

      Vous confondez tout ! L’expression la tenir haute est sans rapport rapport avec celle de tenir le haut du pavé, dont vous recopiez l’explication. La première est une forme elliptique pour tenir la dragée haute, c-à-d garder une friandise ou un jouet en dehors de celui qui voudrait l’attraper, comme la queue de Mickey au manège. Maintenant ce n’est pas celle de Mickey qu’évoquait la réponse de Fildurazoir…

    • @Wikidisney
      Colombinette, dont la vie a changé depuis que Wiki-Tikki-Tavi pourvoit au cortex malencontreusement oublié lors du conditionnement, outre qu’elle fait ordinairement la savante, ce qui ne va pas sans provoquer quelques rires, lit si vite et si mal qu’elle se mélange le plus ordinairement du monde les couleurs, croyant livrer un Hokusaï aux teintes délicates, quand on hérite d’un Munch vociférant.

    • Wikiboner
      11 juin 2015 • 14 h 53 min
      et fildeferinox

      Vos interprétations valent ce qu’elles valent , elles ne me concernent pas!
      Moi je sous entendais la tête haute !

    • @colombe
      Bien que vous nous fassiez en temps et hors de temps d’éblouissantes démonstrations de zumba glossolalique, avec vos shabadabala Ela poubelelrestela?, il n’est donné qu’à quelques auteurs d’un certain niveau de violenter ou séduire la langue, et en détourner une expression pour la remodeler, de manière intelligible immédiatement à tout familier. Votre niveau manifeste vous tient éloignée à tout jamais de pareilles jongleries, si vous faisiez partie de l’Oulipo – et non de la poulette au pot, à la différence d’une certaine -, je le saurais depuis longtemps.
      Un peu de modestie sied, et à plus forte raison quand l’évidence de ses performances réelles est aussi criant que chez vous, tant au naturel qu’au spirituel.

  20. @tibob : »Le tout est d’en faire une lecture moderne prenant comme base l’essence des texte rapportés; la repentance, les valeurs humaines, la vie chrétienne digne……. »

    Seulement voilà , les Mormons ignorent la Grâce et pratiquent une religion d’œuvre basée sur des révélations mensongères qui vont jusqu’à affirmer que la Prêtrise de Melchisédech a été transmise par Pierre, Paul et Jean à leurs prophètes fondateurs, alors que cette prêtrise est clairement dites intransmissible dans l’épître aux Hébreux et propriété absolue du Christ.

    La Vie chrétienne prend sa source en Christ, le Christ des Mormons n’est pas Dieu le Fils Eternel mais un homme parvenu à l’état divin.

    • Robert M. je viens juste de lire votre comment du 12-6-15 sur les mormons. Votre affirmation « résumerait » plutôt les « mormons » Salt Lake ». Par contre, l’Eglise de la « Communauté du Christ » issue d’un fils de Joseph Smith n’ayant jamais reconnu Brigham Young, représente une tendance très différente. Son siège mondial est à Indépendance (Missouri sauf erreur de ma part), et sa théologie se rapproche de plus en plus du protestantisme. Vous pouvez consulter le site de la Community of Christ, Le nom antérieur de cette dénomination était il y a quelques années encore: Eglise REORGANISéE de Jésus-Christ des Saints et Derniers Jours.

      Je vous souhaite une bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :