Suisse / La faculté de théologie protestante ferme ses portes cet été

En raison d’une baisse d’effectifs, l’uni de Neuchâtel va fermer sa faculté de théologie le 31 juillet.

La Suisse ne comptera bientôt plus que cinq facultés de théologie protestante. C’est en effet le 31 juillet que l’Université de Neuchâtel fermera sa faculté de théologie. Cette décision a été prise en raison du recul du nombre d’étudiants.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Famille & Education, L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , ,

25 réponses

  1. Il était temps qu’il laisse Jésus, le Maître enseigner Lui-même ses disciples. IL connaît mieux que quiconque les besoins de ses brebis.
    J’irai les aider à sceller la porte ou à vendre le bâtiment

    • c’est un peu stupide, non, et comment vous apprendrez à lire les Ecritures en évitant les même idioties qui ressortent souvent dans certains établissement littéralistes?

  2. Voilà où mène le libéralisme ! Pendant ce temps, combien d’étudiants à Orvin ou au Biennenberg ?

    • gilles veuillet ah bon, vous savez le comment et le pourquoi de la fermeture du site? je vois pas le rapport avec le libéralisme. au moins lui, il aide à apprendre à réfléchir!

  3. La théologie protestante : une machine à promouvoir des usurpateurs nantis de « vocation  » (misérable escroquerie cléricale) . Il y a manifestement une « crise des vocations  » chez les catholiques réformés. Puisse cette expérience servir à l’Esprit saint d’amplicateur pour faire ouïr le conseil d’Èlohim à propos du sacerdoce de tous les saints.

    • Ceci est un coup de gueule…

      Et votre connerie Aucarrémémère et l’école du néant, vous la cultivez ou c’est inné???

    • @ Hervé

      Merci pour votre « coup de gueule ». Je présume qu’il exprime l’opinion de toute une grappes de timides qui lisent et soit haussent les épaules, soit disent tout bas ce que vous dites haut et fort. J’essaie de comprendre vos persiflages, votre maladroite précaution avant de faire ou l’ange, ou la bête, Elohim seul le sait.
      Peut-être êtes-vous heurté par le terme « usurpateurs »? Le dictionnaire devrait nous mettre d’accord, que dit-il? « Personne qui, par ruse ou par violence, s’empare d’un bien, d’un pouvoir, d’une dignité, d’un titre ne lui appartenant pas ou auquel il ne peut prétendre. De qui s’agit-il pour moi? De tout le « leadership » dit chrétien, avec ses prélats, ses pasteurs, ses fonctionnaires de traditions péri-évangéliques qui ont transformé le nom du Seigneur Yeshua en fonds de commerce.Ainsi à titre d’illustration, si vous êtes par exemple préposé à l’ouverture des portes du local de votre église, que vous en tiriez gloire parce que votre « pasteur » a fait de cette tâche votre « vocation », vous êtes un usurpateur si, lorsqu’on vous demande ce que vous faites dans la vie, vous répondez: « huissier ». Compliqué?

      Je vais vous proposer « ma » traduction du Psaume 23 pour que vous accédiez à cette compréhension:

      1YeHoWaH (L’Eternel) est mon pasteur: je ne manquerai de rien.

      2Il me fait reposer dans de verts paturages, Il me mène à des eaux paisibles.

      3Il restaure mon âme; Il me conduit dans des sentiers de justice, à cause de Son nom.

      4Meme quand je marcherais par la vallée de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal; car Tu es avec moi: Ta houlette et Ton bâton, ce sont eux qui me consolent.

      5Tu dresses devant moi une table, en la présence de mes ennemis; Tu as oint ma tête d’huile, ma coupe est comble.

      6Oui, la bonté et la gratuité me suivront tous les jours de ma vie, et mon habitation sera dans la maison de Yah (L’Eternel) pour de longs jours.

      Que l’Esprit saint qui nous conduit tous dans la vérité illumine les yeux de votre coeur pour que vous compreniez ce point de vue. Les facs de théologie ont une histoire riche et révélatrice des tendances de l’humain en face de l’autorité des Ecritures, et Celui qui les a inspirées.

      Cordial Shalom

    • Cher Monsieur,

      Il n’y a aucun persiflage dans mon coup de gueule et l’annoncer en préambule n’est en rien une « maladroite précaution ».

      Je suis heurté non par les termes que vous utilisez mais par votre orgueil démesuré à affirmer une opinion comme vérité; je vous cite:

      « Que l’Esprit saint qui nous conduit tous dans la vérité illumine les yeux de votre cœur pour que vous compreniez ce point de vue. »

      Voilà une sentence qui démontre bien cet orgueil!
      A vous lire, votre point de vue est « labellisé saint Esprit » et, ce faisant, vous portez un jugement sur moi puisque vous affirmez en fait que, n’étant pas d’accord avec vous, je ne peux donc être conduit par l’Esprit saint.

      Je ne vous ferai pas l’insulte de vous citer les versets traitant de l’orgueil, vous semblez suffisamment instruit pour les trouver vous même… et vous les appliquer!

      Comme vous le signalez fort justement, vous parlez de « votre » traduction du psaume 23; elle ne me pose aucun problème. Souffrez cependant que d’autres n’aient pas la même lecture sans pour autant qu’ils aient tort et vous raison.
      Par contre, le raisonnement consistant à justifier votre jugement du « leadership dit chrétien » quant à l’usurpation du terme « pasteur » à partir de ces versets est pour le moins « capillotracté »…

      Vous jetez le bébé avec l’eau du bain après avoir pris soin de le savater à coups de talons méprisants, vous en êtes insultant envers ceux qui ne se donnent pas de titre en assurant et assumant la fonction et les responsabilités de pasteur.

      Pour reprendre votre exemple d’ouverture de portes, chez nous personne n’est préposé, personne ne fait d’une tâche une vocation et aucun des pasteurs ayant officié ne s’est positionné comme leader de quoi que ce soit…
      Vous avez dû vivre un terrible traumatisme dans une vie d’église antérieure pour en être arrivé à un tel point d’aveuglement et de jugement!

      Sans vouloir vous offenser, je vous suggère, lorsque vous aurez une énième fois la tentation de juger les autres avec ce mépris qui vous caractérise (n’est ce pas là usurper un rôle qui ne vous est aucunement attribué ici bas?) d’examiner vos propres « tendances de l’humain en face de l’autorité des Écritures »…

      Bien à vous,

    • @ Hervé
      Qu’est-ce que ce torrent gluant???

      Vous vous fourvoyez totalement, incapable de questionner quand vous ne comprenez pas, et foncez tête baissée dans la caractérisation forcenée, les supputations échevelées, et à tout prendre, c’est un torrent de morve qui sort de votre nez. Vous vous êtes bien senti morveux, là…
      Le pastorat protestant, évangélique, est une invention, d’après des pasteurs eux-mêmes qui ont réfléchi à ce pis-aller qui a magnifié l’esprit nicolaïte au sein de l’église. Que cela vous heurte, j’en suis navré.
      Voyez-vous, entrant dans une vingtaine pleine de sauvetages d’En-Haut, j’ai nourri et caressé l’envie de devenir « pasteur », jusqu’à ce que, devenu lecteur un peu plus autonome des Écritures, j’arrive, par le secours de l’Esprit saint et mon envie de répondre à la fidélité d’Elohim, à cultiver le réflexe de tracer la ligne de démarcation entre ce qui est écrit, et les traditions des hommes. Sans chagrin, j’ai fait mon deuil de cette aspiration qui est juste la résultante d’un formatage. Avec des paramètres qui ne sont pas ceux du Père. Ce n’est pas parce qu’Il s’accommode de nos faiblesses que nous sommes dans Sa volonté.
      Quant à la comparaison de l’huissier, vous me faites de la peine en en ayant une compréhension si… minimale.
      J’ai épuisé les ressources de mon orgueil, prenant le temps de répondre à votre chapelet de compliments.
      Cordial shalom, Hervé.

    • Ouh là… il est vraiment vexé Pépère!

      « Qu’est-ce que ce torrent gluant??? »: tu as remarqué, hein, quand on copie la pédanterie de ton style ampoulé, comme c’est indigeste…

      Encore un qui croit tellement être supérieur que celui qui n’est pas d’accord est donc forcément  » incapable de questionner »!

    • Halleluyah!
      Paix vous soit, Hervé.
      Navré de vous avoir désobligé, ce n’était pas le but. Fondons nos opinions respectives dans l’alignement avec ce qui est écrit. Le style, comme disait Buffon, c’est l’homme. Je ne juge pas les savants, encore moins les ignares. Je me pose la question de l’alignement de leurs opinions avec ce qui est écrit. C’est ma démarche d’écolier.
      Cordial Shalom

    • https://ntjufen.wordpress.com/le-rabbinat-evangelique-en-action/

      Voilà deux mots et quatre paroles de mon opinion sur le « pasteur » que vous chérissez, Monsieur Hervé.

  4. C’est LE signe que le jugement de Dieu à bel et bien commencé !

  5. Dieu est la vie. La théologie libérale s’est vidée de Dieu en charcutant la Bible comme n’importe quel objet d’étude et de spéculation…Le résultat est tout simplement logique: sans la vie, c’est la mort.

    • Clément Jason Senda, c’est bien imprudent d’affirmer ce que vous dîtes, on n’y « charcute » pas la Bible, au contraire la fac est un lieu de recherche. Vous ne pouvez pas appréhender un texte parfois plus que bimillénaire comme un magazine ou un texte d’aujourd’hui. De plus, oui, vous avez raison, « comme n’importe quel ….. » mais comment pénétrer un texte antique autrement par l’intellect? Par contre l’emploi de la méthode historico-criticiste ne change en rien le message de fond des Ecritures.

  6. Les pasteurs de Suisse Romande se plaignent que leurs églises se vident… et à présent on apprend que des facultés de théologie ferment… pendant ce temps des écoles d’enseignement chrétien ouvrent, et les églises évangéliques doivent faire 2 cultes le dimanche matin faute de place… et ça ne frôlerait pas les neurones de ces chers réformés / protestants / calvinistes et autres qu’il y a un problème dans leur manière d’aborder la foi…

    • ben voyons, si l’Eglise historique se vide, la raison a l’air facile à trouver, mais vous, apparemment ,vous la connaissez! .

      Prenons les choses par l’autre côté, si les Eglises évangéliques se remplissent, c’est peut-être parce que l’enseignement distillé du haut de leurs chaires demande moins de réflexion, c’est plutôt du prêt à consommer, reste plus qu’à digérer un peu le sermon du prédicateur! Et si un paroissien demande trop d’explications, y a à parier qu’on lui balancera que sa foi n’est pas assez forte!

  7. Non mais la réflexion n’est plus à la mode…fuire les églises ou on réfléchit un peu pour aller juste bouger et chanter….oui c’est à la mode la « religion spectacle ». Il suffit juste de connaitre deux, trois versets….ça évite la (véritable) réflexion sur sois même !

    • C’est exactement ça ! On n’aime pas réfléchir, aussi on veut voir une opposition entre la réflexion et la foi chez beaucoup qui se croient ainsi plus spirituels que les autres. La revanche des cancres, ou bien ?
      Du coup faites des spectacles avec moults instruments modernes, chants et danses, et voici que la salle se remplit, des journalistes s’y intéressent, alors qu’ils ne s’intéressent jamais aux croyants sincères qui ne font pas de bruit…

    • Et toc, que certains se prennent ça dans les gencives! Bien balancé, Benoît!

  8. Youpi! C’est peut-être le »réveil » qui commence, ou le retour du Seigneur, ou les deux?
    S’il te plait, attends un peu, Seigneur😉 Rémy prépare les croyants, pour qu’ils croient à:
    un Grand réveil… des « chrétiens » évidemment! (Pour qu’ils le deviennent) en faisant jeûner!!!
    De quoi vous couper l’appétit🙂 Qu’est-ce que t’en sais et espèce de protestant….retardé🙂
    En avant la musique♫♫♪♪♪◙😉 Peut-être que Dieu réfléchira et…. fléchira?😉

  9. Voici l’école biblique préconisée par l’apôtre Paul :
    https://www.biblegateway.com/passage/?search=1+Tim+4%3A6-16&version=LSG

    « Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi. Garde le bon dépôt, par le Saint Esprit qui habite en nous. Tu sais que tous ceux qui sont en Asie m’ont abandonné, entre autres Phygelle et Hermogène. » (2 Tim 1 :13-15)

    https://www.biblegateway.com/passage/?search=2+Tim+2%3A1-10&version=LSG
    « et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles. »

  10. Juste une petite mise au point: les facultés de théologie ne forment pas de pasteurs, elles forment à la théologie. Devenir pasteur dépend du processus choisi par chaque dénomination. Il y a des gens qui sont devenus pasteurs sans faire de théologie. D’autres ont fait de la théologie et ne font pas pasteur. Parce qu’après tout, il y a aussi d’autres choses à faire comme missionnaire, catéchète, formateur, traducteur etc…
    Croyez-vous que ceux qui traduisent la Bible dans les langues non-atteintes se recrutent avec un niveau école du dimanche (le niveau moyen de pas mal d’évangéliques) ?
    Maintenant il y a théologie et théologie:
    – la libérale, pour qui il ne faut pas prendre la Bible pour la Parole exacte de Dieu. Elle part de présupposés rationalistes;
    – la théologie évangélique, qui croit en l’authenticité et la pleine souveraineté de la Bible pour l’Église véritable.

    Chaque chrétien témoigne de ses convictions théologiques, comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Alors il faudrait être sérieux et approfondir ses convictions pour être sûr que ce que nous enseignons soit l’enseignement des Écritures et non le fruit des traditions et de notre culture ecclésiale.

    Quant à ceux qui pensent recevoir toute la connaissance en dévissant les ampoules, je n’ai rien à leur dire de plus que de revenir à la raison(éclairée par la Parole); parce que je ne suis pas un illuminé, mais juste un grâcié !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :