Le pasteur Boucomont décide de rester membre de l’Eglise Protestante Unie, mais refuse de bénir les couples gays

Dans un communiqué intitulé : « Synode 2015, une bénédiction unanime », le conseil presbytéral de l’église protestante unie du Marais, dont Gilles Boucomont officie en tant que pasteur, précise sa pensée.

COMMUNIQUE

Après avoir pris connaissance de la décision du synode national votée à Sète le dimanche 17 mai 2015 sur la bénédiction des couples de même sexe, le Conseil presbytéral de l’Eglise protestante unie du Marais s’est interrogé sur le fait de rester ou non membre de l’union nationale (EPUdF), compte tenu du désaccord profond qu’elle constate entre ses convictions et celles qu’exprime cette décision. Considérant néanmoins son attachement aux fondements solides établis par les réformateurs, et sur lesquels repose l’Eglise protestante unie de France, le Conseil presbytéral du Marais fait le choix aujourd’hui de rester dans cette dénomination, pour y dire haut et fort ce qu’il croit avoir reçu du Christ.

Fin 2012*, le conseil presbytéral du Marais avait proposé un texte intitulé “Convictions et propositions”, avant même que le débat sur le mariage civil soit engagé dans la société : nous restons sur les mêmes fondements bibliques que dans ce texte, et n’entendons pas répondre favorablement à des demandes de bénédiction de couples de même sexe. Par ailleurs, nous continuons à rejeter toute forme d’homophobie et de discrimination, accueillant un grand nombre de personnes homosexuelles, et faisant de cet accueil concret une priorité de chaque jour, bien au-delà d’une brève manifestation liturgique.

Nous croyons que la lettre du texte biblique est fondamentale pour tout chrétien, qu’elle résiste parfois à nos interprétations, quand bien même notre lecture doit être mûrie, distanciée, et aussi inspirée par l’Esprit Saint. C’est la base même du Sola Scriptura propre à la Réforme protestante que d’affirmer l’autorité souveraine des Saintes Écritures telles que la fonde le témoignage intérieur du Saint-Esprit, reconnaissant en elles la règle de la foi et de la vie**.

La lecture que nous faisons, notamment de Genèse 1-2, nous conduit à penser que la conjugalité, dans le projet de Dieu, implique la différenciation sexuelle homme-femme. Jésus s’est réapproprié ce texte de la Genèse, en le citant lui-même. Dans son rapport à la Loi, Jésus n’abolit rien, mais a plutôt tendance à pousser plus loin encore les commandements, comme il le fait par exemple pour l’adultère en Matthieu 5,27ss. Il fait cela pour susciter en chacun le désir non pas d’être “validé” par la loi mais de marcher avec Dieu. Dès lors, marcher avec Dieu ne signifie pas contraindre Dieu à marcher sur nos pas. Cela signifie avant tout se laisser rejoindre par lui, pour qu’il nous questionne, nous interpelle et nous révèle ses projets. Tel est le sens que nous donnons à l’accompagnement que l’Eglise se doit d’apporter aux hommes et aux femmes, aux couples qui poussent ses portes aujourd’hui en quête d’une parole de vérité pour leur vie.

La bénédiction a pour but de nous faire entrer dans le projet de Dieu et non de cautionner nos propres projets, de répondre terme à terme à nos désirs ou aux attentes d’une société en perte de repères. Elle ne nous appartient pas, car elle est d’abord une parole qui vient de Dieu.

C’est pourquoi, nous regrettons vivement la décision prise par le synode de bénir les couples de même sexe, et nous nous étonnons qu’une telle décision ait pu être votée par le synode, sans aucun argumentaire biblique, notamment par rapport aux cinq passages bibliques convergents traitant de l’homosexualité (Lévitique 18.22, Lévitique 20.13, Romains 1.24-38, 1 Corinthiens 6.9-10, 1 Timothée 1.9-10). Même l’unique citation biblique (1 Pierre 3,9***) du texte de la décision, est instrumentalisée, sachant que ce chapitre y traite en son début de la complémentarité homme-femme…

Nous sommes conscients de la difficulté de l’exercice synodal sur ce sujet, et que beaucoup a été fait dans un souci de respect de la diversité. Nous sommes reconnaissants que le texte synodal laisse aux paroisses et aux pasteurs la liberté de ne pas bénir ce type de conjugalité, mais nous craignons que dans bien des communautés cette décision provoque des tensions, notamment entre pasteurs et conseils. Nous sommes inquiets quant aux divisions profondes ou sentiments de trahison que ce processus risque d’installer dans l’Eglise, entre les croyants, les paroisses, ou les différentes dénominations chrétiennes. Il nous semble que le résultat du vote est incroyablement décalé et peu représentatif des débats et positionnements dans les paroisses. Aujourd’hui c’est la confiance dans le processus synodal et dans l’institution ecclésiale qui est entamée pour beaucoup.

Paris, le mercredi 20 mai 2015
adopté à l’unanimité du conseil presbytéral

Notes

* Ce texte a été finalisé et voté au conseil presbytéral de janvier 2013, et publié dans le journal paroissial La
Flamme en mars 2013. Au verso de cette déclaration
** Déclaration de foi de l’Eglise réformée de France, 1938.
*** «[…]Bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction»

NDLR : Comprenez-vous la décision du conseil presbytéral du temple du Marais de ne pas se retirer d’une dénomination qui va largement bénir les couples homosexuels, afin d’y être une voix différente au service du Christ ? Véritable conviction inspirée ou peur de quitter le système ?



Catégories :Chroniques, Famille & Education, L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , , , , ,

117 réponses

  1. Rien à redire. Bravo pour cette solide argumentation, enracinée dans la Parole de Dieu. Le fait de rester ou non dans l’EPUdF est un choix que chacun doit prendre en conscience. Le choix de votre Eglise d’y rester me semble reposer sur une bonne raison, en tout cas :  » …afin d’y être une voix différente au service du Christ  » ! De tout coeur avec vous, en communion de foi et de prière. Pasteur Vincent BRU, pasteur UNEPREF.

    • @ Bucer

      J’ai écouté votre message audio et je vous rejoins dans ce même constat qu’il parait désormais impossible de participer de l’EPUdF sans se compromettre dans une alliance avec l’apostasie. La position du conseil du Marais montre hélas pourtant qu’ils semblent prêts à sacrifier leurs convictions bibliques sur l' »autel » du sacro-saint pluralisme d’une « église » qui n’est sans doute plus très loin de la synagogue de Satan révélée à l’apôtre Jean. Entendront-ils la voix de Dieu qui les appelle à en sortir ?

    • @ Yves: l’avenir nous le dira, en attendant je crois qu’il nous faut prier (et témoigner, bien sûr!) pour que ces gens ouvrent les yeux et se détournent de leur folle croyance en la diversité…

  2. Le jugement de Dieu est d’autant plus sévère sur ceux :
    qui sachant ce qui est bien :
    font ce qui est le mal !

    (les pécheurs ce ne sont pas ceux qui font le mal
    mais ceux qui aiment le mal)

    • Pas d’accord du tout les pécheurs sont ceux qui font le mal Georges y compris ceux qui l’aiment. Argumentation de votre part totalement dépourvue de sagesse.

    • @Georges Parolier
      21 mai 2015 • 17 h 46 min
      Je vous cite : (les pécheurs ce ne sont pas ceux qui font le mal
      mais ceux qui aiment le mal)

      ____
      Si ce propos était véritable la Loi (qui définit le Péché) n’aurait pas fait ressortir la notion de péché involontaire qui réclamait réparation par le sacrifice d’expiation.

    • Vous n’avez pas compris ce texte (qui est d’ailleurs de Sainte-Bernadette)
      il est basé sur cet autre texte:
      « Le jugement de Dieu est d’autant plus sévère sur ceux :
      qui sachant ce qui est bien font ce qui est le mal !  »

      en conséquence : il y une différence qui est fondamentale :
      entre ceux qui font le mal par ignorance
      et ceux qui aiment le mal
      (et qui savent donc de ce fait : ce qu’ils font)
      (par exemple : un disciple de Jésus Christ qui commet
      une escroquerie ou un adultère
      et celui qui commet une escroquerie ou un adultère
      mais qui ne connait pas le Seigneur)

    • @Georges Parolier
      23 mai 2015 • 16 h 40 min
      ________
      J’ai parfaitement compris le texte, ceux qui connaissant la vérité font le mal sont jugés plus sévèrement que ceux qui ne connaissent pas la vérité.
      Il vaut mieux ne pas connaitre la vérité que la connaitre et faire le mal et si d’aventure c’est pour écouter l’Évangile et persévérer dans le mal, mieux vaut ne plus écouter l’Évangile.

      Ce que je vous conteste c’est votre parenthèse de la définition d’un pécheur car que le péché soit connu ou pas celui qui transgresse la Loi divine est pécheur car la règle de la Justice ce n’est pas la conscience de l’homme mais bien la Volonté de Dieu. Or Dieu sonde toute chose.

      Ce n’est pas parce que nous ignorons que nous péchons (alors que selon Dieu nous péchons) que nous sommes tenus pour innocent !
      Car Jésus est mort sur la croix et a été frappé pour les péchés aussi commis avant la venu de la Loi mais que l’homme ignorait.
      C’est pourquoi la Loi défini même l’expiation pour le péché involontaire ou inconnu des hommes.

      Cela faut au moins aussi le savoir car le sang de Christ qui nous lave de tout péché va aussi jusqu’à cette dimension envers nous qui croyons en lui.

  3. Il refuse de bénir, mais, si l’on suit ce qui a été dit aux infos, il devra rediriger les paires demandeuses vers des pasteurs très chauds pour le faire. Bref, il serait peut-être préférable de mettre une veste à l’EPUdF s’il ne veut pas être contraint de participer même indirectement aux histoires de jaquette…

    En tout cas, bravo à lui pour son courage. Peut-être que d’autres n’étaient pas forcément pour mais n’ont pas osé dire non.

    • Oui il aurait été préférable un vote secret, nous savons tous, que certains n’osent pas se démarquer dans ce genre de vote à main levée..c’est bien dommage.

    • De toute façon , ce ne sont pas tous les protestants qui sont pour mais une petite branche qu’est l’EPUdF Il faut le dire quand même

  4. Ce pasteur nous dit : « Par ailleurs, nous continuons à rejeter toute forme d’homophobie et de discrimination, accueillant un grand nombre de personnes homosexuelles, et faisant de cet accueil concret une priorité de chaque jour, bien au-delà d’une brève manifestation liturgique. »

    Ce pasteur n’est pas prêt d’obéir aux injonctions de l’apôtre Paul.
    « On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père. Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous! Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte. Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus. » (1 Cor 5 :1-5)

    • Daniel, où est-il indiqué dans ce texte que les homosexuels n’ont pas le droit d’entrer dans une église, en fréquenter une ? Il est évident que ce message parle des chrétiens pratiquant divers péchés de ce genre. Autrement dit, un homosexuel a droit à un accompagnement, et il peut même s’agir d’un homosexuel qui se bat contre ses pulsions et cède ; mais un chrétien ne peut pas être considéré comme chrétien s’il se fout de la gueule du monde en persistant avec bonheur dans ses pratiques non bibliques.

    • Et vous PIGNARD ! Quand vous propagandez votre antisémitisme en vous justifiant avec la Bible..vous obéissez aux injonctions de l’apôtre Paul ?????? Le Pasteur Boucomont de ce que je connais de lui ne fait jamais ça !

    • Si je me justifie avec la bible, alors, qu’avez-vous à y redire ?

    • David voulait sans aucun doute dire avec votre manière étrange de l’interpréter.

    • « Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal, mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ? » (Jésus-Christ)

    • @Daniel PIGNARD
      21 mai 2015 • 18 h 02 min
      _________
      Peut-être la simple présence des homosexuels dans ces assemblées, même s’ils sont des païens, est aussi un jugement du Seigneur montrant l’incapacité de ce système églisianiste à faire face à la misère humaine et à ceux qu’Il envoie vers eux.
      Loin de les délivré ils sont livrés à leur propre sort et au lieu de les affranchir de leur poids on met encore un joug sur eux pour les lier à leur Péché !
      Dieu ne tirera t-il point vengeance de ces choses ? Oui, il tirera vengeance !

      Visiblement tout le monde est grand serviteur de Dieu même Rantanplan (en grande fanfare et trompette) mais quand il s’agit de « marcher sur les eaux », tout le monde coule là où même le fer de la hache d’Élisée a surnagé.
      (Nb : je ne suis pas serviteur de Dieu, je ne suis qu’un simple chrétien qui constate et écrit ce qu’il voit).

      N’y a t-il point un problème majeur aujourd’hui dans ce que l’on appelle  » église  » ?
      Oui, il y a un sacré problème ça crève les yeux, ça s’entent au loin, ça pue, mais tout le monde semble s’accommoder à la puanteur, on se voile les yeux, on se bouche les oreilles… car le système plait comme il est, ou peut être simplement que tout le monde est déjà si LIVRÉ par Dieu aux démons que personne ne voit qu’ils sont tous dans l’antre du diable et que ces assemblées sont toutes de véritables temples de Satan.

      Le Seigneur a parlé d’un type d’aveuglement tel, qu’un aveugle mène des aveugles, imaginez vous dans ce chemin la force de la séduction. !!!

      La voix du Seigneur interpelle encore, que celui qui entends sa voix sorte de Babylone.
      C’est certainement l’unique voie(x) de Salut !

    • PIGNARD..Vous refusez le droit à tout un peuple d’exister et d’avoir une terre ..leur terre ! Ce qui est farouchement Anti biblique ! Si de plus vous vous comparez au Messie ..c’est encore plus grave ! Alors oui je frappe ! Et si vous tendez l’autre joue je vous en remet encore une autre !

    • Daniel : « Si je me justifie avec la bible, alors, qu’avez-vous à y redire ? »

      OK ! je vois le genre : c’est votre interprétation de la Bible qui fait autorité et personne ne peut la contester parce que votre interprétation est la Bible.

      Vous vous défendez ainsi quant à Israël (je n’ai pas suivi vos échanges avec David), mais cela doit également valoir pour le reste vu que vous ne posez pas de restriction. Donc pour la question de l’accueil et l’accompagnement des homosexuels par Boucomont.

    • David, bien que je réprouve les interprétations de Daniel, je ne peux pas constater, contrairement à vous, d’identification ou de comparaison à Jésus; il n’a fait, en tout cas apparemment – et je me limiterai à cela pour ne pas prétendre sonder ses pensées avec si peu d’éléments – que reprendre à son compte un raisonnement de Jésus que n’importe qui, même les gens du monde, pourraient reprendre. Qu’ils reprennent d’ailleurs autrement exprimés.

    • J’ai déjà dit, y compris sur ce site, qu’Israël était chez lui dans Israël et qu’il menait sa barque comme bon lui semblait, mais en France, il n’est pas chez lui et pourtant il s’est saisi des rouages de l’Etat et des médias de telle manière que le Français de France chrétien est rejeté. Point n’est besoin d’en dire davantage car ces choses sont de plus en plus reconnues
      Dernier exemple en date :
      http://www.ladepeche.fr/article/2015/05/21/2109192-40-000-e-taxi-ancienne-directrice-ina-recasee-ministere-culture.html

    • Vous avez complètement raison  » dans l’marais de crocodiles  » , j’ai beaucoup de mal à me faire à certain pseudo lol😀 , comment pourrions nous apportez la bonne nouvelle à ceux qui sont en recherche si nous leur refusons la porte aux pêcheurs , ça me fait toujours rire les personnes qui se disent chrétiens et qui veulent choisir qui peut ou ne peut entrer en leur « sainte présence »

    • A Dans l’marais,
      Je me sers du témoignage de David machin Sioniste qui reconnaît lui-même que je me justifie avec la bible. Je lui pose donc la question : En quoi est-ce mal de se justifier avec la bible ?
      A ces lien 2 passages où je dis qu’Israël fait ce qu’il veut :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/04/16/michel-garrote-une-liste-des-juifs-qui-dominent-la-france-sur-radio-islam/#comment-212460
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/04/20/andrea-de-filippi-les-insultes-autorisees/#comment-213034

    • Daniel, ou vous ne me lisez pas ou vous me lisez sans pouvoir faire le tour d’une question et en restant à imaginer qu’il n’existe qu’une seule lecture possible de la Bible, la vôtre. Bref, je vous oppose une critique, vous y répondez par le raisonnement que j’ai critiqué. Au mieux, vous auriez pu l’expliquer autrement (ce qui n’aurait rien changé au fond de ma critique), mais vous persistez dans votre méthode…
      J’ai toujours pensé que la foi pouvait aveugler et empêcher de voir des erreurs et des raisonnements pourtant simples.

    • Je vous cite encore une fois : « Si je me justifie avec la bible, alors, qu’avez-vous à y redire ? »

      Cela signifie, et particulièrement dans le contexte de vos échanges avec David, que du moment que vous citez la Bible, aucune critique n’est possible. Peut-être ne vouliez-vous pas dire cela, mais c’est pourtant ce que vous avez fait.

    • … ce qui est mal … c’est d’utiliser la Bible pour justifier son antisémitisme … je préfère qu’on me dise en face ..sale youpin je te hais ! Plutôt que d’utiliser la Bible pour ça ! Certains vont encore plus loin ..comme ils trouvent que la Bible n’est pas encore assez antisémite …ils ajoutent la cerise sur le gâteau ! … et ça donne ça …. bien entendu .. c’est le Seigneur qui leur a montré ! Je crache sur ces enseignements et sur cette mentalité pourrie ! https://www.youtube.com/watch?v=RLXZRSSyPdc

    • A Dans l’marais,
      Mais qui vous a dit qu’aucune critique n’est possible après citation de la bible ? Shor L. ne m’a-t-il pas critiqué de nombreuses fois ? Si David machin Sioniste et vous-même n’êtes pas de taille, et bien passez votre chemin, sinon ar-gu-men-tez.

      Je comprends très bien qu’on préfère être critiqué par des paroles qui vous entraînent en procès à cause des lois liberticides et iniques, mais je préfère pour ma part critiquer par les faits, l’histoire et la bible. Quand ils auront réussi à supprimer la bible, on pourra en reparler mais pour l’instant, vous pouvez encore citer De Gaulle, Jeanne d’Arc et la bible. Vive la liberté d’expression.

    • Ah ! J’oubliais ; on peut aussi citer le merveilleux 3è couplet de la Marseillaise.

    • Daniel : « Mais qui vous a dit qu’aucune critique n’est possible après citation de la bible ? Shor L. ne m’a-t-il pas critiqué de nombreuses fois ? Si David machin Sioniste et vous-même n’êtes pas de taille, et bien passez votre chemin, sinon ar-gu-men-tez. »

      On va y a-ller dou-ce-ment…
      Manifestement, vous ignorez que « possible » ne fait pas seulement référence au fait d’arriver à faire quelque chose mais également à l’autorisation. Bref, je vous ai reproché votre prétention à refuser la critique au motif que vous vous justifiez par la Bible (très mal, cela dit, mais c’est un autre débat pour lequel je ne suis visiblement pas à la hauteur selon votre géniale compréhension des choses).
      Alors, puisque vous demandez d’argumenter, comment osez-vous prendre votre lecture de la Bible comme paravent empêchant tout débat puisqu’il ne saurait être question d’aboutir à des conclusions différentes des vôtres, ce qui fausse dès le départ votre ouverture au dialogue ? Vous ne pouvez sérieusement pas demander à votre interlocuteur d’argumenter pour exposer son idée et refuser de considérer que c’est une argumentation quand elle ne correspond pas à votre idée. Apprenez donc le sens du mot argumentation.
      Enfin, vous l’aurez peut-être noté, je vous réponds sur la forme et non sur le fond ici.

      Allez, ciao petit père des peuples qui fait briller le Soleil sur Dieu : c’est clair que je ne suis pas de taille à côté. Heureusement, d’ailleurs, parce que je préférerai crever plutôt que de sortir un jour de telles énormités pour justifier mon refus de la critique.

    • A Dans l’marais,
      Si je justifie mes positions très mal par la bible, il ne tient qu’à vous de les démontrer fausses. « Au boulot Charlot » comme on disait du temps de De Gaulle.

    • J’ai déjà dit ce que je pensais de votre interprétation de la Bible. Là, je vous parle de votre méthodologie pour refuser un débat tout en prétendant l’accepter.

      Vous surestimez manifestement votre intelligence, et je ne perdrai pas mon temps à être aussi désagréable avec vous que vous l’êtes avec vos contradicteurs pour vous dire que vous avez de sérieuses lacunes en matière de compréhension du débat (et ce sans me prononcer sur le fond). Mais, il est vrai, quand on croit être assisté du st Esprit, qu’on peut sortir des énormités en se croyant intelligent. Alors pensez donc que vous l’êtes. La seule chose que vous mériteriez pour votre mépris, c’est qu’on se rejoigne derrière l’église pour que je vous administre quelques sacrements de mon cru… A partir d’un moment, face à des gens comme ça, discuter ne sert à rien, ils jouent aux crétins (ou alors…) et se permettent en plus de prendre les autres de haut, et là, on ne discute plus, on remet virilement à sa place. Et c’est dans ma Bible, donc vous ne pouvez pas le critiquer. (Ouais, je t’imite, Dany…)

    • Esaïe 51 :12-13 va briser vos tentatives d’effrayer le croyant.

  5. Résistez!Samuel a bien continué de grandir dans un environnement pollué avec les vauriens de fils d Eli et Daniel a bien résolu de ne pas se souiller! Avec l aide de Dieu c est possible! Soyez une voix prophétique dans ce milieu !

    • Quant à Lot, ça s’est très mal passé, et il était justement au milieu des homos.

    • L essentiel est d être là où Dieu nous veut ! Et nous ne pouvons pas savoir pour lui, l important étant de ne pas préférer le système à la Parole et ce n est peut être pas sa motivation du moins je l espère.

    • Ce que faisaient les fils d Eli n était pas terrible non plus et Samuel n a pas été contaminé!

    • @Libertad
      21 mai 2015 • 21 h 01 min
      _______
      Ecclésiaste 8:11 Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cœur des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal.

      Ne nous basons pas sur un silence de la Bible pour conclure que celui qui fait le mal ne passe point en jugement.

  6. N’allez pas contre la volonté de Dieu; n’a -t-il pas dit que rien ne restera caché et que tout paraîtra en pleine lumière, qu’il n’est pas possible qu’il n’y ait pas de scandales sur la terre, mais malheur à celui par qui le scandale arrive ! L’église visible va être éprouvée ( Testée ) c’est certain ! Alors que le Seigneur nous recommande de nous sanctifier encore plus ! et que celui qui se souille, se souille encore…Apocalypse 22 / 11 à 15…

    • justement c’est le moment de faire le grand ménage de printemps et de destituer ceux qui servent l’abomination .

  7. De toute manière j’ai confiance à la position de Boucomont .

    Ce n’est pas une mauvaise idée que de résister au cœur de cette structure ….des fois qu’ils finiraient par être plus nombreux ……….ça pourrait faire basculer dans le bon sens pour l’autorité de la parole de Dieu !

    • L’autorité ça fait longtemps qu’elle ne veut plus rien dire dans ces milieux. C’était prévisible tôt ou tard toutes les « structures » embrasseront la religion universelle oeucuménique de l’antichrist et à commencer par certains de ce site s’ils n’ouvrent pas les yeux et leur oreilles.

      La véritable structure c’est l’église fondée sur le fondement des apôtres et des prophètes, c’est l’église dont CHRIST est le chef, ce n’est pas une organisation toute humaine complètement apostasiée depuis longtemps…Que les vraies brebis sortent de ces milieux pour être préservées

    • @Colombe
      21 mai 2015 • 19 h 27 min
      ________
      Quand une maison est on feu, on ne reste pas dedans pour éteindre le feu, on sort en courant en sauvant ceux que l’on peut.
      Bien souvent il ne reste que fumées et cendres et on se dit : On a bien fait de prendre la poudre d’escampette !

      Malgré l’épisode de Lot, certains veulent toujours adopter des attitudes sottes et émettre des idées saugrenues !

    • Il est possible de destituer une tête qui ne fait plus son boulot cela s’appelle un coup d’état !

      Boucomont et d’autres qui ne sont pas d’accord peuvent peut être avoir une bonne influence contre ces débordements intellectuels qui sont entrain de détruire cette église.
      Nr rien faire c’est capituler . Combattre de l’intérieur c’est refuser le droit à certains d’imposer leurs idées à la majorité silencieuse !!!!!

      Aussi je suis pour que le combat se manifeste et face entendre son avis, quitte à refaire un synode, pour savoir ci oui ou non la majorité réformée est d’accord avec la tête (synode national) qui a voté cette abomination !

      Ceux qui sont partis comme nous car pas entendus , sont aussi un poids important dans les délibérées de la dite association cultuelle , car leur fric va manquer pour faire tourner la machine réformée.

    • @ colombe

      Je vous rappelle qu’ils ont approuvé la bénédiction du « mariage » homo à 94 contre 3 soit à peu près 96 %… le nombre est loin de devoir basculer dans le bon sens, hélas. Et j’ajoute que tous ceux qui resteront devront s’abstenir de critiquer publiquement ce que leur synode aura approuvé, et assumer la bénédiction du péché par leur église. Je me demande comment un chrétien réellement converti à Jésus pourra seulement encore y avoir la moindre part.

    • Yves
      22 mai 2015 • 7 h 56 min

      @ colombe

      ceux qui ont voté cette autorisation étaient les conseillées nationaux donc un petit nombre puisqu’une centaine …..pour représenter toute la France protestante y compris les îles !!!!!

    • Moi je suis pour un coup d’état dans l’église réformée qui se permet de mettre à terre toute l’histoire chrétienne de nos pères huguenots !

    • « Moi je suis pour un coup d’état dans l’église réformée »

      @ colombe

      Un coup d’état ce serait d’imposer à la majorité ce que souhaite la minorité (comme les bolcheviks !), et je ne crois que la méthode serait celle du Seigneur, à moins évidemment que les élections du synode ait été si honteusement trafiquées qu’une majorité n’aurait obtenu que 3 élus sur 100 pour les représenter ? Mais sinon c’est sûr que la tête de cette église mérite de « tomber » (symboliquement bien sûr) pour avoir ainsi renié son fondement biblique. Nous aurons peut-être d’autres surprises.

    • @colombe
      22 mai 2015 • 10 h 31 min
      ________
      Proverbes 18:2 Ce n’est pas à l’intelligence que l’insensé prend plaisir, C’est à la manifestation de ses pensées.

  8. Tout ça est beaucoup trop mou ! pasteur Boucaumont.

    Donner sa bénédiction au mariage homosexuel pour s’attirer l’approbation du monde est au moins aussi grave que donner l’absolution pour de l’argent, comme le faisait l’église romaine, au temps de Luther et Calvin.
    Si vous voulez rester fidèle à l’esprit des réformateurs votre langage doit refléter tant soit peu leur sainte violence, voici par exemple un propos de table de Martin Luther :

    « Il y a peu de temps qu’un prêtre papiste, un flatteur hypocrite, me réprimanda et me blâma très vertement de ce que j’avais mis tant de colère dans mes écrits, et de ce que j’avais si rudement gourmandé le peuple. Je lui répondis «: Le Seigneur notre Dieu doit envoyer d’abord un violent orage accompagné de tonnerre et d’éclairs, et le faire suivre d’une pluie douce ; alors le sol est complètement humecté. De même, je puis aisément trancher avec mon couteau une branche de saule; mais s’il s’agit d’un gros chêne, ce n’est pas trop d’employer des haches, des pioches pour l’abattre et le déraciner, et l’on n’en vient pas à bout sans peine. »
    Il y a beaucoup de personnes qui se plaignent de moi, trouvant que je suis trop emporté et trop violent contre le papisme. Moi, au contraire, je me plains, hélas! que je suis beaucoup trop doux ; je voudrais pouvoir souffler des foudres contre le pape et le papisme, et que chacune de mes paroles fût un coup de tonnerre. »

    Quant à Calvin, son Institution déborde de vindictes contre le clergé romain si acerbes qu’on a que l’embarras du choix pour le citer. L’attitude des deux réformateurs rejoint d’ailleurs celle de l’apôtre Paul envers les hypocrites dans l’Eglise.

    Comme vous Luther et Calvin seraient peut-être restés dans l’EPUF pour « dire haut et fort ce qu’ils avaient reçu », mais ils n’auraient pas manqué de crier assez fort qu’ils se fassent mettre à la porte.

    Votre article est beaucoup trop gentil pour participer de la veine huguenote ; je vous invite à récidiver en remplaçant toutes expressions convenues et passives, dur genre « regretter vivement », « être surpris », « déplorer », « être consterné », par des bordées d’injures actives, hérissées d »hérétiques », de « renégats », de « lâches », de « corrompus », de « pervers ». Vous me direz que nous ne sommes plus au 16ième siècle et que cela ne se fait plus. Mais justement, un langage si irrecevable aujourd’hui, amènera peut-être une réaction salutaire, ou en tous cas vous vaudra, en insistant, la bénédiction d’être mis à la porte de l’EPUF, grande Prostituée devant l’Eternel.

    • Vous avez raison de rappeler les débuts avec Luther et Calvin car c’est ainsi que le Seigneur leur demande de revenir à la manière dont ils avaient reçu et entendu la parole.
      « Écris à l’ange de l’Église de Sardes: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. »

    • Jéhu

      21 mai 2015 • 19 h 27 min

      Tout ça est beaucoup trop mou ! pasteur Boucaumont.

      ET VOUS QUE FAITES VOUS POUR AIDER LES HOMOS A GUERIR ?????

      Boucomont lui il y a bien longtemps qu’il a relevé les manches et qu’il travaille à porter la guérison aux gay !

      Alors rien à dire hein , faites de même ensuite vous pourrez vous permettre d’émettre une idée sur le sujet !

    • @Colombe,

      Taisez-vous péronnelle ! Vous êtes comme d’habitude hors sujet, il ne s’agit pas sur ce fil de rectifier les gitons, mais de leur épargner le goupillon.

    • @Jéhu
      21 mai 2015 • 19 h 27 min
      ________
      Il y a plus intelligent que de se faire mettre à la porte comme un malpropre après avoir gueulé vainement comme un putois, il y a prendre soit même la porte la tête haute, le cœur serein et en paix en suivant le Seigneur Jésus-Christ dans les gras pâturages.

      Apoc.18:
      4 Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.
      5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.
      6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double.
      7 Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur : Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil !
      8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée.

    • @Colombe
      21 mai 2015 • 20 h 01 min
      _________
      Qu’il prouve alors qu’il suit véritablement le Seigneur en sortant et en claquant la porte de cette infecte dénomination.

    • @ShorL,

      Tonner en chaire comme Luther ou Calvin, ne se compare pas au glapissement abject d’un putois. Quant à ta sortie de l’église, la tête haute, le cœur serein, et la glotte pleine d’herbe grasse, c’est du pipeau complet : la réalité c’est que personne ne voulait de tes tartines mortellement ennuyeuses, et que par défaut tu viens nous les coller ici.

    • @Jéhu
      21 mai 2015 • 21 h 46 min
      _______
      Votre jugement n’est pas biblique cependant.
      Le vrai jugement est de se séparer volontairement et non point attendre que l’on nous mette à la porte.
      Vous citez Luther et Calvin mais ce me semble, avant de Tonner en Chaire, ils ont claqué la porte au Catholicisme !
      Ne sont-ils point vu en « pères du protestantisme » ?
      Vous parlez d’hommes dont vous ne voyez même pas le témoignage et dont ne suivez même pas la logique démonstrative.
      Si vous aviez un brin de clairvoyance vous auriez d’abord discerné qu’ils sont bien sortis et ne sont point demeurés au milieu de ce qu’ils n’approuvaient pas !

      Quand j’ai parlé de « gueuler vainement comme un putois », je ne parlais pas de Calvin et Luther mais de Boucomont dans son attitude !
      Ayez au moins l’intelligence de comprendre ce que j’écris et je crois bien que si vous décriez mes « tartines » c’est parce que vous n’y comprenez guère grand choses.
      « Quand on ne sait pas danser, on dit toujours que la musique jouée est mauvaise ».

      Mieux vaut des tartines pleines de bon sens que trois phrases prononcées en insensés.

    • Jéhu

      21 mai 2015 • 20 h 32 min

      Allez vous laver dans le sang de l’Agneau arsouille ! Vos belles paroles d’Esaü ne vous permettront pas de faire un pas de plus, car devant vous s’étale vos affirmations intellectuelles à 4 sous . L’église c’est celle qui agit, pas celle qui déblatère pour se donner un sens philosophique virtuel.

      Passez donc votre chemin, car vous n’avez rien à proposer pour redresser le bateau et le sortir de la vase des illusions humaines perverties .

      Actuellement ceux qui mettent à la porte les saints s’écroulent les uns après les autres …….au point que bientôt la foule de ceux qui les suivait aveuglément et sans réfléchir, sera obligée de prendre un virage à 190° pour se trouver une tête qui les guide …..au risque de perdre la foi pour toujours !!!!

      Ceux qui triomphent de la bête dans les structures , ce sont justement ceux qui prennent position parfois au risque de se faire mettre dehors …..mais ils emmènent avec eux l’onction !!! ……..ha ha ha, et laissent sur te tas ….les fausses illusions de ces structures anéantis par l’incrédulité.

      Laissez moi donc rire de tout ce BAZAR , c’est à mourir de rire de voir ces élites s’écrouler sous le poids de leur bêtise et de leur ignorance spirituelle de la vraie foi .

    • Jehu, je préfère la vigueur et la clarté de votre commentaire au communiqué contourné du conseil du Marais. C’est évident que c’est bien difficile pour G.Boucomont de claquer la porte quand on est employé d’une structure, mais je suis quand même assez sidéré de lire ce passage :

      « Considérant néanmoins son attachement aux fondements solides établis par les réformateurs, et sur lesquels repose l’Eglise protestante unie de France, le Conseil presbytéral du Marais fait le choix aujourd’hui de rester dans cette dénomination »

      Où est donc cet « attachement aux fondements solides établis par les réformateurs », quant on vient de renier publiquement et à la quasi-unanimité l’autorité des Ecritures ?

    • Luther n’a pas claqué ni pris la porte, il a été excommunié par une bulle papale en 1521. Quant à Calvin, son père était déjà excommunié.

  9. @Libertad
    21 mai 2015 • 18 h 30 min
    ________
    A part que Daniel et ses compagnons n’avaient pas le choix et que c’était volonté de Dieu la déportation et la soumission à Nebucadnetsar, alors que Mr Gilles Boucomont à la liberté du choix et le bon choix lui est imposé par ce verset :

    Tite 3:10 Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions,11 sachant qu’un homme de cette espèce est perverti, et qu’il pèche, en se condamnant lui-même.

    Les justifications mis en avant pour rester dans la dénomination fait que son assemblée demeure solidaire d’un membre impur.
    Le Seigneur hait les compromis de la sorte et qui sont charnels, soit on coupe le bras, soit on laisse la gangrène s’installer et la Sagesse exprime encore qu’il vaut mieux entrer manchot dans la vie, qu’entier dans la mort !
    Soit on obéit à Dieu, soit on obéit à ses propres désirs car on peut dire haut et fort ce que l’on pense en se séparant et la simple séparation dans de tels cas est déjà une voix forte et la plus forte qui soit car elle est selon Dieu !

    Voilà aujourd’hui à force de faire des alliances humaines, chacun est devenu esclave de ses alliances au point ou faire marche arrière cela devient un véritable calvaire.
    Cependant mieux vaut aimer la Gloire de Dieu même si cela nous coute, que la gloire des hommes, et pour cela il faut couper le bras !

    C’est là que l’on voit véritablement ceux qui font ce qu’ils disent quand ils disent aux autres de prendre leur croix afin de suivre Jésus.
    Aujourd’hui Mr Gilles Boucomont a l’occasion pratique de démontrer à tous, qu’il prends la croix pour faire mourir la chair mais j’observe qu’il prends plutôt la chair pour faire mourir le Corps !

    Quel désastre, quel marasme, quelle honte, quelle confusion, quelle hypocrisie manifeste !

  10. Le Seigneur aime le pécheur mais hais le péché. Pourquoi donner une promotion au péché pour l’entretenir ?

    L’homosexualité est comme tous les péchés . Le Seigneur a dit, venait à moi tel que vous êtes et je vous donnerai du repos. Il n’à pas dit de modifier les règles car les pauvres homos sont torturés….Par contre, il n’à pas dit non plus bannissez les pécheurs dans les Eglises.

    Nous voyons trop souvent des justes qui condamnent les pêcheurs comme si eux même étaient parfait. ainsi trop souvent dans les assemblées des gens trainent des casseroles inimaginables.

    Une petite histoire vraie . Il y a une trentaine d’année au temps où ma « crinière » était noire, j’animais un groupe de jeunes de mon âges et nous nous rencontrions tous les soirs dehors lorsqu’il faisait beau ou dans la salle de notre église . Un samedi je m’aperçus qu’un chrétien de l’assemblé , tournait autour de la salle avec sa voiture ,puisque nous passions l’après midi à étudier la Parole ,mais aussi nous apprenions des cantiques , nous prions etc…. Jeune je ne pris pas la mesure de son action.

    Très vite, le bruit courut qu’on profitait de cette liberté pour se droguer , qu’un tel était voyou notoire etc. etc.
    Inutile de dire que ces réunions furent vite supprimées.

    Trente ans après je puis affirmer sans la moindre hésitation que c’était faux ! Mais si cette affirmation avait été vraie qu’elle image de l’église reflétait cette subtile délation?

    Certes l’homosexualité est sévèrement condamné par Dieu . Il n’y a aucune excuse, pour contrer cette condamnation sinon La Croix!. La Croix est aussi la Foi ! Ce Jésus qui a donné sa vie pour les péchés de l’humanité , pour ceux qui l’ont reçu il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu! Alors, faut il créer des lois pour obliger les homosexuel à ne plus pécher? Prétendre qu’ils sont perdus s’ils tombent? Nous devons croire à la puissance du Saint Esprit qui fait des miracles. Ca peut être un acte de guérison !…..

    Ayons un peu d’Amour à l’encontre de ces gens et pensons que le Seigneur peut transformer les cœurs sans obliger de créer des nouvelles relations légiférées. certainement que le conseil presbytéral est devenu au fil du temps trop procédurier et a oublié les pouvoirs du Seigneurs. Ils sont devenus humanistes en perdant la qualité d’enfant de Dieu. La prise de conscience ne peut être que la volonté du Seigneur .

    Ceci ne veut pas dire que tout est permis Un Chrétien porte le témoignage en lui, Il lui arrive aussi de chuter . N’est-ce pas un signe des temps de penser corriger, par la simple force légiféré de l’homme?

    • — @ Eleusis, tu dis :
      „„L’homosexualité est comme tous les péchés . Le Seigneur a dit, venait à moi tel que vous êtes et je vous donnerai du repos. Il n’à pas dit de modifier les règles car les pauvres homos sont torturés….Par contre, il n’a pas dit non plus bannissez les pécheurs dans les Eglises. ””
      — Ah ouais😯 ?!??… Qu’est-il écrit, ici :
      Actes 2, 47 : «Louant Dieu, et étant agréables à tout le peuple; et le Seigneur ajoutait tous les jours à l’Église des gens qui étaient sauvés
      — Donc, on DOIT bannir les pécheurs de l’Église ! Car :
      Psaumes 1, 5 : «C’est pourquoi les méchants ne subsisteront pas dans le jugement, ni les pécheurs dans l’assemblée des justes
      — Alors, si tu mêles les pécheurs avec les justifiés en Christ, pas étonnant que les “églises” n’aient aucune puissance contre👿 car elles sont infiltrées de l’intérieur !
      — Bien sûr, un pécheur peut venir à Christ tel qu’il est ! Mais le Seigneur va lui changer son esprit (nouvelle naissance) pour lui faire ensuite rejeter le péché ! Et alors seulement, il sera introduit dans l’Église par le baptême d’eau (immersion), pas avant ! Que c’est loin des pratiques actuelles, où on exige la dîme même des pécheurs pas encore convertis ni nés de nouveau…:-/ ! On met “la charrue avant les bœufs” !
      — Regarde donc dans Actes 8, l’eunuque éthiopien, la mise en pratique de ce que je dis, et tu auras une idée de la Pureté de l’Église de Jésus-Christ !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  11. «et sur lesquels repose l’Eglise protestante unie de France»
    Bein non justement, cette «église protestante unie de France» vient de renier un fondement de la Foi chrétienne.

  12. La NDLR en fin d’article est une trés bonne question : Marc 2.22 « Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. » Peut-on encore penser que cette vieille outre d’EPUF peut contenir le vin nouveau du Saint Esprit ?

  13. C’est pourquoi, nous regrettons vivement la décision prise par le synode de bénir les couples de même sexe, et nous nous étonnons qu’une telle décision ait pu être votée par le synode, sans aucun argumentaire biblique, notamment par rapport aux cinq passages bibliques convergents traitant de l’homosexualité (Lévitique 18.22, Lévitique 20.13, Romains 1.24-38, 1 Corinthiens 6.9-10, 1 Timothée 1.9-10). Même l’unique citation biblique (1 Pierre 3,9***) du texte de la décision, est instrumentalisée, sachant que ce chapitre y traite en son début de la complémentarité homme-femme…
    Et vous restez dans cette organisation pour recevoir la MALEDICTION qui s’abattra sur les membres du synodes et des ses membres. C’est devenu une assemblée où satan a plein pieds et va y régner en maître.
    Que votre oui soit oui et votre non soit non. FRANCHEMENT!

  14. Question: Est-ce que on peut mettre le vin nouveau dans de vieilles outres?
    Réponse : On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent. (Matt 9:17)

  15. Il reste de vrais hommes de Dieu c’est rassurant !!!

    • De qui parlez vous en « vrais hommes de Dieu » ?

    • Gilles Boucomont bien évidemment !!!

    • Vous confondez allègrement dans ce cas Dieu et dieux car la Foi marche de paire avec les œuvres justificatives.
      Abraham fut justifié non pas seulement par sa Foi mais encore par les œuvres justificatives de la Foi.
      Dire qu’on a la Foi sans les œuvres justificatives de la Foi c’est comme dire qu’on croit en Dieu tout en demeurant dans le Péché et en le pratiquant ouvertement !
      Celui qui croit en Dieu fuit le Péché et marche pratiquement en conformité à sa Foi en Dieu, en produisant les œuvres justes de la Foi, ce fruit d’un cœur circoncis, de sorte que la Foi sans ses œuvres est morte.

      C’est là l’épreuve de G. Boucomont, c’est ici que lui demande le Seigneur de produire le fruit en analogie à la Foi.

      Facile de parler d’Abraham sur le mont, de Jésus sur la croix mais voilà placé nous même devant le mont ou devant la croix c’est là que l’on voit qui est le vrai serviteur de Dieu, du Dieu qui justifie par la Foi mais par la Foi avec ses œuvres justes !

      Cette épreuve là de Dieu, fait capoter plus d’un !

  16. Je pense que l’impact de cette décision sur les millions de croyants est dévastateur. Il faut des actes forts et courageux pour faire comprendre au conseil synodal combien cette décision est en décalage avec la volonté des croyants. J’ai participé à plusieurs discussions sur le sujet au moment des consultations, et je suis vraiment surpris de la quasi-unanimité constatée lors du vote. Donc soit on prend tous les croyants pour des cons, soit nous sommes dans un système qui vient de mettre en exergue ses failles en terme d’organisation synodale.

    Il faut des actes forts, quitter l’Epuf fait partie de ces actes qui peuvent amener notre église à se remettre en question, sinon nous courrons à notre perte. Aujourd’hui c’est la bénédiction, demain ce sera quoi le sujet? Nous ne pouvons pas continuer à fonctionner dans la négation et la contradiction des fondements bibliques que nous prétendons suivre. Je pense qu’il faut une contestation forte, les croyants n’ont pas à subir les décisions de quelques politiques et lobbyistes.

    • @ LAFORET

      Vous me semblez en effet bien plus conséquent que le Conseil presbytéral du Marais dans sa communication qu’il ne quittera pas l’EPUF, quoiqu’il pense (appremment comme vous) de la décision synodale. Si on pense en effet que cette église a renié ses fondements bibliques en en affichant la contradiction publique, je ne comprends guère qu’on puisse continuer à y être associé. Ce n’est en effet que dans un départ massif dans une autre union d’églises (à créer ou à rejoindre) que les tenants de la fidélité à l’Ecriture sortiront de la honte de l’apostasie dont leur église les a couverts.

  17. Boucomont devrait claquer la porte et changer de dénomination tout simplement car maintenant que les protestants unis de france ont pris cette décision scandaleuse les pasteurs contre devraient aller ailleurs. Ne vous imaginez pas que les pros mariages gays vont se repentir.

  18. Leur appel est de transformer l’église. Malheureusement, je pense que le Seigneur va revenir et de trouver l’EUdF dans l’état l’église de Laodicée (App 3:14-22).

  19. Je pense que tout ceci est un faux débat.

    La question de la bénédiction des couples n’est pas biblique.la question de la bénédiction nuptiale tout court , n’est pas biblique .Elle ne l’a jamais été .

    L’église institution n’a aucune prérogative divine en ce sens pour sacraliser un mariage ou une union entre deux êtres d’aucune nature qu’elle soit.

    Cette coutume vient de l’église catholique et a été étendue sans réflexion préalable sur sa pertinence et sa légitimité par toutes les branches religieuses ,dont celle du protestantisme ,qui sont nées en réaction aux dogmes catholiques…

    La question aujourd’hui , est de ne pas s’empêtrer dans un ridicule débat sur une chose qui ne devrait pas exister ( la question de la bénédiction nuptiale..)et qui sert à diviser encore plus les croyants …

    Donc…je vais faire court et rester cohérente:

    – Le mariage institutionnel doit rester dans la sphère civile et non religieuse.les religions se sont mises une balle dans le pied en se mêlant de ce qui ne les regardait pas.

    – Le couple selon la conception et le plan biblique ,concerne un homme et une femme qui font le projet de fonder une famille et qui sont équipés pour ( un sexe masculin et un féminin qui donnent la vie en s’unissant). Nul part ,il n’est question d’un couple de même sexe dans la conception divine qui a voulu une complémentarité homme et femme attestée par la constitution physique de chacun.Complementarité pour pérenniser la vie entre autre sur terre….

    Par conséquent :

    – La notion de couple homo dans la même connotation et définition que couple homme et femme dans le cadre de la religion doit pas être pris en considération car c’est lui reconnaître par là indirectement une légitimité dans le plan divin dont les textes bibliques ne font pas mention.

    – la notion de couple homo est une notion de la société civile qui ne doit pas être niée à ce titre mais qui ne doit pas non plus trouver une legitimatation dans une base biblique inexistante.

    Il aurait fallu laisser à la société ce qui émane d’elle et ne pas se laisser envahir par ces us et coutumes…au risque d’être phagocyté .

    Si le mariage était resté dans le cadre civile comme il aurait dû toujours l’être , les choses auraient été plus simple aujourd’hui .

    La grosse erreur pour les religions a été de confondre couple selon la volonté divine et mariage dans le civil et de les associer tous les deux en mettant leur nez dedans pour légiférer…

    D’ailleurs en matière de légifération, les religions sont les premiers pour pondre des stupidités …

    Maintenant vous êtes dans de beaux draps ….et c’est bien fait pour vous!

    Il serait vraiment temps de mettre un beau coup de pied dans ces constructions religieuses qui datent et qui empoisonnent la vraie mission du chrétien qui est de porter un message d’espérance et de salut pour tous , sans distinction et ostracisation du péché d’une catégorie par rapport à une autre…

    Ors il me semble qu’on est en plein hors sujet quant à ce dernier point , au risque de  » rater le but » pour ne pas dire …pécher…..

    • @Tania
      22 mai 2015 • 18 h 05 min
      – Le mariage institutionnel doit rester dans la sphère civile et non religieuse.les religions se sont mises une balle dans le pied en se mêlant de ce qui ne les regardait pas.
      _________
      Ce me semble le premier couple est institué par Dieu et non pas par un humain taillé en législateur des unions.
      Donc la notion même du mariage est religieuse et non pas civil car c’est Dieu lui seul qui l’initie.
      La sphère civile n’a fait que s’approprier ce qui était du domaine de Dieu et en a fait un bordel au point ou l’on retrouve aujourd’hui le mariage pour tous mais encore le divorce pour tous avec à la clef le remariage pour tous. Tout pour plaire au monde dans la plus belle des débauches !

      La Loi divine est toute autre car le mariage selon est déjà une alliance entre un homme croyant et une femme croyante et qui crée un lien de la femme à l’homme de sorte que l’épouse est liée à ou est sous l’autorité de son époux tant qu’il est vivant et de l’homme à la femme de sorte que l’époux ne peut répudier son épouse.

      Par ailleurs la notion de mariage engage deux êtres dont la liberté ne passe par quiconque.
      Si deux individus libres de tout liens conjugales et de sexes différents veulent se mettre ensemble et vivre en fidélité, aucune loi ne l’interdit encore moins la Loi divine.
      La clause d’alliance de cœur entre ces deux individus fait office d’union.
      La loi civile considérera à ce stade que c’est un concubinage.
      Le « mariage civil » devient derrière une formalité législative car c’est un « contrat de mariage » et non pas le mariage lui même.
      Il est d’usage de se conformer à la loi civile afin d’officialiser les choses car Dieu est un Dieu d’ordre mais ce n’est pas l’officier d’état civil qui marie quiconque, encore moins Mr le Pasteur par sa bénédiction nuptiale, on est dans ce cadre plus dans le registre des traditions.
      Il y a juste à ce niveau un témoignage donné afin d’officialiser une alliance de cœur d’un homme à une femme déjà existante en Dieu pour deux chrétiens.

      Il existe encore une différence capitale entre un mariage entre deux incroyants et entre deux croyants car ils ne sont pas légiférés par les mêmes lois.
      Le mariage chrétien est légiféré en Dieu par l’Évangile ce qui n’est nullement le cas d’un mariage entre païens.

    • @ Shor L

      Non…monsieur …

      Dieu a créé des milliers de couples….de toute espèce et concernant l’homme , il n’a jamais missioné ce dernier pour faire une quelconque formalisation d’une union qui demeure le choix et la volonté des intéressés .

      Dieu n’est pas la religion , cette derniere est une invention de l’homme.

      Vous faites partie de cette chimère.

    • Beaucoup de mots aujourd’hui sont pervertis par le système du monde tel que le mot « Mariage » ou  » Religieux ».
      Le mot « Religieux » est biblique c’est une crainte respectueuse envers Dieu qu’on adore.

      Jacques 1:26 Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine.

      Jacques 1:27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

      Nous sommes d’accord qu’aucun homme ne marie cependant l’Écriture nous demande la soumission aux autorités dès que cette autorité ne nous oblige pas à aller contre les fondements de notre Foi.
      Se rendre devant l’officier d’État Civil pour un contrat de mariage n’est pas un acte anti-biblique.
      Valider par voie civile un mariage, atteste au monde, aux hommes et aux femmes, par un symbole visible au doigt que l’un ou l’autre n’est plus libre.
      C’est une sage précaution.

    • NDLR : « Comprenez-vous la décision du conseil presbytéral du temple du Marais de ne
      pas se retirer d’une dénomination qui va largement bénir les couples homosexuels, afin
      d’y être une voix différente au service du Christ ? Véritable conviction inspirée ou peur
      de quitter le système ? »

      Là: je dirais à mon avis, qu’il il y a, comme qui dirait « un peu », d’accepter d’avaler une
      grosse couleuvre:( pour être assuré de conserver son « emploie »😉 au sein de la
      confédération protestante « loufoque » en question😥 Difficile de manger une part d’un
      quatre quart. Préparé avec tout les Ingrédients nécessaires: (En plus de l’arsenic)😥
      140 g de farine. 140 g de sucre en poudre.140 g de beurre. 3 œufs
      1/2 paquet de levure chimique. vanille (selon votre goût). 1 citron (selon votre goût)
      rhum (selon votre goût). beurre pour le moule. 1 pincée de sel…
      Si vous avez la malencontreuse idée, d’y ajouter une « pincée » d’arsenic😥
      Et là, il semble bien: que ce soit le cas, pour le mariage, qui avant tout est devant Dieu♥
      Pour les ceux, qui se disent « chrétiens »? Croyants en Dieu, Père, Fils et Saint Esprit! Dieu
      « Unique » et Parfait: en trois personnes!!! « Dieu forma une « femme » et l’amena vers l’homme »

      @Shor L. Ne voulant vexer personne♥, et tenant tout de même, comme tout un chacun y
      a droit! Faire connaître ma position, par rapport à votre argumentaire du 22/05/15 à 18h05!
      En cela veuillez accepter, mon parfait accord, avec votre exposé: entre la différence
      essentielle (selon la Bible): entre mariage civil et le mariage « religieux » entre deux croyants
      disciples de Christ (homme et femme) et deux inconvertis!!! Tenant à faire remarquer que:
      Le mariage chrétien est avant tout une « promesse » devant le Seigneur Genèse 24:67
      « Isaac conduisit Rebecca dans la tente de Sara, sa mère; il « prit » Rebecca, qui devint sa femme,
      et il l’aima. Ainsi fut consolé Isaac, après avoir perdu sa mère. » Cela s’appelle: La Fidélité
      Mariage♥ de croyants jusqu’à la mort, qui nous sépare, pour nous réunir pour toujours dans le ciel♥

    • Je rejoins à la fois Tania et Shor L :

      – Le mariage en tant que tel vient de DIEU et « l’officialisation » du mariage vient des hommes. Comme auparavant une parole orale avait de la valeur mais plus maintenant, aujourd’hui on « officialise » la chose, on signe et on fait quelque acte devant les hommes et les autorités en vigueur (auparavant le civil était mélangé au religieux, aujourd’hui ce n’est plus la cas….Plus pour longtemps d’ailleurs mais c’est un autre débat…)

      – La société civile s’est emparée de ce que DIEU a crée à plusieurs égards dont certains que Tania a évoqués : le terme divin concerne un homme et une femme, le monde en a changé le sens en voulant aussi qu’il concerne deux êtres de même sexe.

      – Mais comme l’a précisé Shor L, on devrait pouvoir se marier aussi sans passer par les institutions étatiques, mais s’engager en bonne conscience devant DIEU avec une personne qui fait de même et qui est libre de toute union. Pour autant étant dans la mesure du possible soumis aux autorités il convient tant que cela n’engage pas le reniement de notre foi de nous soumettre à ses dernière aussi concernant le mariage.

      – Dire que le mariage est l’apanage du domaine civil n’est pas juste, tout comme les institutions humaines religieuses n’ont pas non plus à s’approprier ce que DIEU a institué. Et on le voit que ce soit du domaine civil ou religieux, la différence n’est pas si grande quant à dénaturalisation du terme « mariage » et les valeurs auxquelles il renvoie…

      – Cependant symboliquement, le fait de « bénir » un mariage de homo en se réclamant de la lignée des disciples de JÉSUS CHRIST est juste honteux et cela a au moins le mérite de faire le trie dans ce qui se nomme « chrétien » aujourd’hui. Que la bénédiction ne soit que traditionnelle est une chose, mais cela n’enlève rien à la prise de position faite par cette dernière qui va clairement à l’encontre des fondements du Christianisme apostolique…Cela est suffisant pour ne pas dire que c’est un « faux débat », puisque l’importance d’un débat ne réside pas dans la manière dont il est lancé, mais pour le coup dans ce qu’il traite quant à notre foi….commune ou pas du tout.

    • « à ces dernières… » Autant pour moi

    • Nicky Cruz: « Nous venons TOUS de familles dysfonctionnelles »: https://www.youtube.com/watch?t=27&v=UYdmnTor76g Prédication sur: La famille!!!
      De quelle famille venons nous? Venez vous? Et qu’allons nous en faire, à notre tour♥

    • — @ Shor L, sur le mariage, 22 mai 2015 • 23 h 29 min :
      — Quand deux êtres de sexes différents s’unissent devant Dieu et que c’est scellé par un contrat humain devant le maire, alors qu’au temps de Jésus-Christ, c’était devant les pères de famille (noces de Cana), il y a naissance d’une nouvelle famille !
      — C’est ce qui permet entre autres d’accueillir l’enfant à naître.
      Quel désastre quand je vois à la télé un enfant avoir deux pères ou deux mères ! Comment construira-t-il sa vie, ayant un tel exemple d’abomination devant ses petits yeux ? Décidément,👿 “fait feu de tout bois” pour détruire ce témoignage de l’Ordre Divin introduit par Adam et Ève ! Et il sème déjà dans son petit cœur une semence d’impureté qu’il sera très difficile d’éradiquer par la suite !
      — Qu’est-ce qui va se passer quand des enfants devenus grands et élevés par des homosexuels seront eux aussi en âge de se reproduire ?… Que vont-ils faire alors ?
      —😥 Quelle tragédie😥 !

  20. Ce brave Gilles à un patronyme prédestiné bouc o mont ….chez les juifs pour Kippour on sacrifie un bouc en haut d’une montagne pour effacer les péchés du peuple juif .

    Vous offriez un bouc en sacrifice d’expiation, outre le sacrifice des expiations, l’holocauste perpétuel et l’offrande, et les libations ordinaires. » (Nb 29. 11).

    AVEC CE NOM Gilles Boucomont o,n ne peut pas ne pas penser à cette histoire de sacrificature …… il se pourrait que l’un de ses ancêtres était juif et aussi sacrificateur et offrait le fameux bouc en sacrifice en le précipitant dans le vide du haut d’une montagne d’Israël !

    • @colombe
      22 mai 2015 • 19 h 53 min
      ________
      On est loin de retrouver sous le votre l’odeur du Saint-Esprit et vous dire le contraire serait être flatteur.

    • @ colombe

      On voit que vous aimez bien vous faire des films sur le thème de la précipitation dans le vide…vous devriez consulter à ce sujet pour une délivrance ! G.Boucomont peut-être…?

    • c’est plus sérieux que vous ne le pensez………… mais c’est du haut vol biblique pour vous, votre raison l’emporte sur le spirituel !

      Dans la bible les patronymes ont toujours un sens spirituel qui est prophétique !

      Mais là encore votre étude n’est pas allée jusqu’à ce stade de connaissance de la 1ère alliance !!!!

      Il faut sortir de vos faux résonnements humains et du p’tit lait prédigéré😉

    • « c’est plus sérieux que vous ne le pensez… »

      @ colombe

      C’est bien hélas en effet ce dont je me rends compte à votre sujet, un peu plus à chaque fois que je vous lis…

    • — Justement, Colombe ! Il faut sortir du p’tit lait car il ne nourrit pas, étant le résidu du lait caillé ! Il n’est bon qu’à être donné aux cochons !
      — À ceux qui se contentent du p’tit lait (enseignement frelaté humain) et qui ne progressent pas dans la Parole :
      1 Pierre 2, 2 : «Désirez avec ardeur, comme des enfants nouvellement nés, le lait spirituel et pur, afin que vous croissiez par son moyen.»
      — Ne vous contentez JAMAIS du p’tit-lait, mais exigez du LAIT COMPLET !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :