Paul Ohlott : « Jésus était un parfait incompétent ! »

Beaucoup de chrétiens sont dans le faire et non dans l’être. Beaucoup de chrétiens veulent réussir par leurs efforts et ne sont jamais satisfaits. Beaucoup de chrétiens veulent lutter sans cesse contre…

…leurs faiblesses et sont constamment frustrés. Beaucoup de chrétiens se trompent dans leur identité et manifestent une paix et une joie qui dépendent des circonstances… Les chrétiens périssent faute de connaissance et de révélation !

Jésus était très différent.. Jésus était un parfait incompétent !

Il le dit très clairement : « Le Fils ne peut rien faire de lui-même ». Jesus ne savait rien faire par lui-même, mais il faisait ce qu’il voyait faire au Père. Et en tant que fils vivant dans la pleine révélation du Père, il pouvait dire « merci Père, parce que tu m’exauces toujours ». Jesus laissait juste le Père faire ce qu’il voulait. Il ne faisait rien par ses propres forces ou capacités. Et il avait le plus grand ministère qui permet d’être toujours exaucé, celui de Fils.

Le Fils a accès à tout dans la maison du Père, comme cela nous l’est clairement enseigné dans la parabole du Fils prodigue !! Je veux être un incompétent comme toi Jésus, afin que je puisse manifester les oeuvres du Père ! Ainsi, je serai toujours exaucé !!

Quand on est Fils/Fille, on n’a plus besoin de lutter sans cesse contre nos faiblesses. Bien au contraire, on réalise que la puissance de Dieu se manifeste dans nos faiblesses. Quel repos pour notre service ! En luttant contre nos faiblesses et en voulant devenir fort, on lutte en réalité contre la manifestation de sa puissance !! Quelle révélation !!

J’ai décidé d’être un Fils car ce monde n’attend pas de grands ministères, mais aspire à la révélation des fils et des filles de Dieu ! Soyons assurés de cette promesse du Père : « Je serai pour vous un Père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant ». Les filles, laissez le ministère aux hommes machos et en mal d’identité, qui ont encore besoin d’un joujou pour exister. Devenez les filles qui apporteront la révélation à ce monde… On n’a plus besoin de ministères… Il n’y a pas de meilleure identité que celle de fils et fille du Père. Il n’y a pas de plus grande proximité avec le Père que celle dont peut jouir un fils ou une fille. Les fils et les filles ont accès à tout ce dont ils ont besoin (dons, ministères) pour accomplir ce que le Père leur demande de faire… pas de panique donc ! Pour un fils ou une fille de Dieu, le ministère devient juste un outil et non un titre pompeux, une fausse identité ou un but en soi.

Celui qui vit son ministère comme une identité et qui s’appuie sur ses propres capacités, sera en paix et heureux uniquement lorsque son ministère se portera relativement bien et que ses capacités produiront un semblant de bons fruits sur le plan humain… mais le jour où son ministère bat de l’aile ou que ses capacités semblent bien incapables de faire face aux besoins, ce qui arrivera inexorablement un jour ou l’autre… cette personne perd sa paix et sa joie. Ce n’est pas le cas pour celui qui est un fils ou une fille de Dieu ! Sa joie et sa paix ne dépendent plus des circonstances mais sont le fruit de son identité et de sa proximité avec le Père.

Laissons les religieux/légalistes souffrir sous le joug de leurs efforts si cela leur plaît de souffrir inutilement ! Prions que cette révélation pénètre leur coeur ! En tant que fils et fille, nous pouvons le servir dans la dimension de son amour et de son repos. Un joug doux et léger. Quelle joie ! Quelle grâce ! C’est pour cela d’ailleurs que l’on est appelé à s’éclater avec Dieu comme un enfant s’éclate avec son père !

Tu es trop fort Papa !

Paul OHLOTT



Catégories :Chroniques, L'Eglise, Paul OHLOTT, Religions

Tags:, , , , , , , , , , , ,

256 réponses

  1. Oracle de l’Eternel, une vérité que j’ai découvert en étudiant l’humilité. Dans les faits je reconnais qu’il faut pleins de grâce pour y parvenir. « crainte au dedant lutte au dehors » quand le maitre est endormis dans la barque, quand il est éveillé le travail du disciple c’est admirer, adorer, louer et raconter.

  2. Je comprends le message … mais, le slogan  » Jésus parfait incompétent » me gêne ! et de mon point de vue , il sonne faux
    Je ne crois pas que Jésus était incompétent – même humainement parlant au sens que l’on donne aujourd’hui au …SAVOIR ( savoir faire , savoir , savoir être , faire savoir )
    Il a eu une solide formation professionnelle comme  » charpentier » ! un métier noble et qualifié !
    Les évangiles nous décrivent Jésus comme une personne socialement parfaitement intégrée , entrant en communication facilement avec toute personne .Ah oui , il était différent ! C’est sûr . Mais ne confondons pas inspiration directe avec le Père , et tous les attributs divins qui y sont rattachés et l’incompétence humaine !
    Pour moi , Jésus , dans sa communication sociale et humaine est un modèle parfait , c’est pas un scoop puisque l’image de Dieu ( le caractère de Dieu que les traducteurs traduisent par » image » ) était parfait en Lui . Et puisque nous avons été créés à l’IMAGE de DIEU , je vous transmets l’équation que nous propose John Maxwell : Caractère + Compétence = Crédibilité . L’incompétence n’a rien de spirituel . Dans « le ministère  » ou en dehors … Visons la crédibilité ! en fixant les yeux …. sur ??? oui , Amen !

    • Ce n’est pas de ces compétences humaines dont il s’agit ici… On parle de compétences pour accomplir les oeuvres du Père. Nul doute que Jésus était un bon charpentier !🙂 Oui Jésus ne pouvait rien faire de lui-même. C’est une incompétence qui rend en fait compétent, puisque c’est une incompétence qui permet de laisser le Père faire en nous et par conséquent d’être toujours exaucé !

    • — Exact, Paul Ohlott ! Ceci, pour info :
      2 Corinthiens 12, 1-10 : «Certes il ne m’est pas convenable de me glorifier: car je viendrai jusqu’aux visions et aux révélations du Seigneur. Je connais un homme en Christ il y a quatorze ans passés, (si ce fut en corps je ne sais; si ce fut hors du corps, je ne sais; Dieu le sait), qui a été ravi jusques au troisième Ciel. Et je sais qu’un tel homme (si ce fut en corps, ou si ce fut hors du corps, je ne sais; Dieu le sait), A été ravi en paradis, et a ouï des secrets qu’il n’est pas permis à l’homme de révéler. Je me glorifierai point d’un tel homme, mais je ne me glorifierai point de moi-même, sinon dans mes infirmités. Or quand je voudrais me glorifier, je ne serais point imprudent, car je dirais la vérité; mais je m’en abstiens, afin que personne ne m’estime au-dessus de ce qu’il me voit être, ou de ce qu’il entend dire de moi. Mais de peur que je ne m’élevasse à cause de l’excellence des révélations, il m’a été mis une écharde en la chair, un ange de Satan pour me souffleter, ça été, dis-je, afin que je ne m’élevasse point. C’est pourquoi j’ai prié trois fois le Seigneur, de faire que cet ange de Satan se retirât de moi. Mais le Seigneur m’a dit: ma grâce te suffit: car ma vertu manifeste sa force dans l’infirmité. Je me glorifierai donc très volontiers plutôt dans mes infirmités; afin que la vertu de Christ habite en moi. Et à cause de cela je prends plaisir dans les infirmités, dans les injures, dans les nécessités, dans les persécutions, et dans les angoisses pour Christ: car quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.»
      — Je suis aussi un “incompétent” dans le Seigneur à tel point que je Le laisse faire ! Puissiez-vous en faire autant ! Ce n’est pas de la fainéantise : c’est de l’action passive ! Pas pareil…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • « Il a eu une solide formation professionnelle comme » charpentier » ! un métier noble et qualifié ! »
      Je suis sceptique sur le savoir-faire professionnel d’un charpentier galiléen, dans une contrée où la construction la plus audacieuse dépassait rarement un étage, et avait un toit plat, comme n’importe quelle kasbah marocaine. Quand aux éventuelles autres compétences associées au terme générique « nagar », qui recouvre les métier du bois, les portes étaient sommaires, les fenêtres se bornaient à un châssis fixe, bref… Je veux bien que Betsaleel ait eu des capacités hors-normes, mais il avait été ensemencé par un esprit venu de l’Éternel.

    • fildeferinox, erreur le terme charpentier à l’époque, doit-être repris comme générique du travail du bois, non des portes, châssis, toiture exclusivement.

    • @Zef
      « fildeferinox, erreur le terme charpentier à l’époque, doit-être repris comme générique du travail du bois, non des portes, châssis, toiture exclusivement. »
      D’abord nous n’en savons rien, ensuite, si c’est le cas, comme c’est probable, et je n’en disconviens pas, la traduction est exécrable et pour un praticien, choquante ; de la même façon qu’un taillandier n’est aucunement un forgeron, ou un cloutier, pas plus qu’un maréchal-ferrant.

    • De plus, les pièces de bois devaient être façonnées à la main, cela s’appelle le débitage, d’autres phases étaient nécessaires, mise en forme des pièces, assemblage, ajustement, montage, pressage, collage, fixation, finition, protection… Quand vous aurez rabotez du bois durant une heure, vous verrez que c’était un métier très physique non seulement.

    • @Zef
      « Quand vous aurez rabotez du bois durant une heure, vous verrez que c’était un métier très physique non seulement. »
      C’est tellement vrai que la grande varlope allemande demande deux hommes pour être utilisée, un devant tirant la corde, l’autre appuyant sur le fût. Et le sciage de long n’est pas mal non plus, dans le style. C’est pourquoi d’ailleurs j’ai toujours trouvé les salles de muscu un peu superflues…

    • Le métier de Charpentier au temps de Jésus
      Dans la plupart des villages de la Galilée existaient des artisans : charpentier, forgeron, teinturier, vannier, tanneur, cordonnier, etc. Ces corps de métiers échangeaient leurs services contre de l’huile, du grain, des légumes et autres produits de première nécessité. Le métier de charpentier faisait partie des plus respectés, et chaque village pouvait fournir du travail à au moins un charpentier.
      La transmission du métier se faisait de père en fils, les parents veillaient toujours à ce que leurs enfants apprennent des métiers utiles. L’apprentissage débutait par l’observation des aînés, il commençait réellement vers treize ou quatorze ans. Jésus apprit son métier auprès de Joseph.
      Selon les données ethnologiques et archéologiques qui sont parvenues jusqu’à nous, le charpentier exerçait son métier devant sa maison, dans une rue au centre du village en compagnie d’autres artisans qui tenaient boutique. Les outils et les matériaux étaient rangés à l’intérieur de l’habitation dans une pièce servant de dépôt et d’atelier. La plupart du temps les outils se transmettaient de père en fils.
      Parmi les outils essentiels il fallait une cognée (hache à long manche) pour fendre le gros bois, une petite hache pour le débiter en morceaux, et une herminette : hache au tranchant perpendiculaire au manche qu’un charpentier confirmé peut même utiliser comme rabot. Le maître charpentier utilisait aussi des scies à arc pour découper le bois, des forets pour faire des trous et cheviller le bois, un marteau pour enfoncer les clous, un maillet en bois pour travailler et marteler la matière brute, des burins, ciseaux et autres ébauchoirs pour sculpter et graver à l’aide du maillet. Il fallait évidemment une importante quantité de clous, un rabot, une règle, un compas, de la craie et des crayons pour faire des marques et surtout ne pas se tromper dans les découpes…
      La connaissance du bois était nécessaire pour un usage professionnel, construction ou ornementation. Au temps de Joseph et Jésus, à Nazareth, on pouvait utiliser du sycomore (variété de figuier au bois tendre mais résistant), de l’olivier (bois plus dur qui poussait en abondance en Galilée). Les bois d’importation (cèdre, cyprès, chêne) étaient chers, donc plus rares.
      Le charpentier galiléen fabriquait principalement du matériel agricole : chariots, roues en bois, planches de battage pour les grains, fléaux pour le vannage des mêmes grains, charrues, manches d’outils, jougs pour les animaux. Il fabriquait encore des matériaux de construction pour les maisons ou les hangars agricoles, des meubles (tables, chaises, coffres de rangement) et des ustensiles de cuisine. C’est à lui que revenait la fabrication des poutres, des portes, des fenêtres et des escaliers.
      A Nazareth et ailleurs en Galilée à cette époque les toits sont plats. Il sont faits de branches tressées et posées sur des chevrons. On les recouvre ensuite d’argile, elle forme une surface plâtreuse, lisse et dure. Pas de tuiles ni d’ardoises comme dans le sud ou le nord de la France, ce n’est pas le même pays… Pour empêcher le toit de s’abîmer lors de la période des pluies, on applique de temps en temps une nouvelle couche d’argile avec un rouleau. Il est assez facile de le changer en partie ou en entier.
      L’Evangile de Marc nous le confirme : « Jésus revint à Capharnaüm. On apprit qu’il était à la maison, et il s’assembla un si grand nombre de personnes que l’espace devant la porte ne pouvait plus les contenir. Il leur annonçait la parole. Des gens vinrent à lui, amenant un paralytique porté par quatre hommes. Comme ils ne pouvaient l’aborder, à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché. » (Marc 2,1-4)
      Enfin pour sourire, dans la parabole de la paille et de la poutre, Jésus n’avait pas à chercher bien loin son inspiration… Directement dans son métier ! Un charpentier sans poutre à déplacer, cela n’existe pas !

      Source : http://www.gallican.org/vecu.htm

    • @Zef
      « Le charpentier galiléen fabriquait principalement du matériel agricole : chariots, roues en bois, planches de battage pour les grains, fléaux pour le vannage des mêmes grains, charrues, manches d’outils, jougs pour
      les animaux. »
      C’est surtout le travail d’un charron.
      Je suis charmé de toutes les révélations de ces braves gens qui, sans sources textuelles, peuvent déclarer avec un aplomb imperturbable « ceci était ainsi, et non point autrement ». Il est infiniment probable qu’à la même enseigne que les métiers du bois européens, ils étaient très spécialisés et compartimentés, car à qui fera-t-on avaler, même ignorant de la pratique du métier, qu’un homme accoutumé au maniement de la cognée pourra faire de l’incrustation ou de la sculpture, qui se pratiquaient couramment, mais peut-être pas à Nazareth ? Les femmes ont toujours été telles que nous les connaissons, et quand nous parlons entre pairs d’un meuble de charpentier, ce n’est guère flatteur quant à son esthétique et sa fabrication : il fallait bien qu’il y ait ce qu’on appelait des huchiers en notre moyen-âge, capables de réaliser des éléments de mobilier dont les tiroirs ne nécessitent pas la force d’un bœuf pour les ouvrir, et soient un tant soit peu agréables à l’œil.

    • En ce qui concerne ma formation et pratiques professionnelles, elle passe, par la charpenterie, menuiserie, ébénisterie, ces subdivisions sont surtout intervenues avec l’industrialisation. D’ailleurs nombre de moyennes et même petites entreprises continues dans ces domaines, ou carrément ce spécialise dans un domaine particulier, mais alors il faut avoir un carnet de commande bien remplie, être compétitif, ou internationalisé, car l’investissement machines, matières premières, ateliers, charges, transport…sont onéreux.

      @+ Joseph

    • @Zef
      « ces subdivisions sont surtout intervenues avec l’industrialisation »
      C’est exactement le contraire. Je suis ébéniste, et en discutant avec de vieux pépères du faubourg St Antoine dans les années 90, avant que les promoteurs ne virent les derniers occupants de ce qui deviendrait des lofts pour bobos, avec verrières et IPN, ils me racontaient que juste après-guerre, eux, ébénistes, ne s’embêtaient même pas à corroyer leurs bois, car il y avait des façonniers en bas, dans la cour, qui s’en chargeaient pour un coût dérisoire : on leur laissait les bois avec les cotes, et on les récupérait le soir.
      C’est au contraire notre époque qui nous a transformés en polyvalents plus ou moins compétents suivant l’activité : je suis professionnellement spécialiste de restauration d’ancien, sculpté et marqueté, et le gros de mon activité actuelle est la fabrication d’escaliers, branche de la charpenterie, et savoir-faire qui m’a demandé un gros effort formatif, car je peux certifier qu’il n’y a strictement aucune passerelle entre l’utilisation de la wastringue et du tarabiscot et le traçage d’un limon.

    • http://fr.wikipedia.org/wiki/Menuisier

      Essayez vous aussi de donner des sources pour infirmer, je ne vois pas pourquoi je devrais être le seul. 😉

    • @Zef
      « Essayez vous aussi de donner des sources pour infirmer, je ne vois pas pourquoi je devrais être le seul. ;) »
      Au lieu de béatement faire des copiés-collés des approximations de wikipédia, allez demander à ceux qui savent, si vous en connaissez.
      Le point de départ était le terme de « charpentier », que tout praticien contestera dans l’acception qu’on veut lui faire endosser.

    • Non c pas beau d’écrire cela de Jésus , N’oublie pas Jésus , Dieu et le st esprit font un. il ne faut pas prendre seulement un verset de la bible mais tout son ensemble. Jésus est tout puissant tout comme son père . je vois le texte et le contexte mais non je n’approuve pas du tout . Il forme un et on besoin l’un de l’autre mais cela n’enlève aucunement leur puissance a chacun . Si Dieu avait été seul , nous ne serions pas sauvé. Si le st esprit n’était pas , nous n,aurions pas de l’esprit de Dieu qui nous convainc de péché etc…. Tous sont important et on une importance dans nos vies. Les trois font un , donc inséparable . Et comment comprendrons les inconvertis votre titre?? Ils vont rigoler de lire ça . Désolée Paul je vous aimes bien , mais la je devais dire que c pas bien .

  3. je suis ok avec le précédent message ,de même que le texte ,mais incompétent parlant de JESUS qui dépendait véritablement du PERE ne me semble pas adapter ici

    • Une personne qui ne peut rien faire de lui-même et pourtant une marque réelle d’incompétence. Mais c’est une PARFAITE incompétence qui permet de manifester un ministère en PARFAITE communion avec le Père, ce qui produit la joie d’être TOUJOURS EXAUCE.

    • @ rédaction

      Méditer sur la position de Jésus sur terre et sa relation avec le Père est pertinente sur le fond, mais la forme, le titre » incompétent » et irrespectueuse et teinté de manque de « crainte de l’Eternel »!

      Beaucoup se permettent des libertés de langage avec Jésus qui ne se permettrait pas avec d’autre.

      Je vois mal les Juifs dirent qu’ Abraham, Moïse; Elie ou David étaient incompétents. Les musulmans dirent que mohamed étaient incompétent, les bouddhistes dirent que bouddha, « l’éveillé » était incompétent, les mormons dire que Joseph smith était incompétent, les musulmans chiite dire que Ali, gendre de mohamed était incompétent, ect….

      La liberté que Dieu nous accorde aujourd’hui permet de dire cela, mais au retour de Jésus tous genoux fléchira devant lui, et je ne pense pas que quiconque sur terre ne lui dira qu’il était incompétent.

      Ce titre me gêne vraiment car je le prend un peux pour une offense ! Je ne pense pas que c’était votre but en mettant ce titre, mais c’est mon ressenti.

    • Il s’est rendu incompétent pour nous montrer le chemin de la compétence dans la dépendance totale avec le Père. Il s’est rendu incompétent jusqu’à la croix où il a refusé d’y descendre, face à l’ultime tentation satanique : « descends de la croix si tu es le Fils de Dieu »… Merci Jésus d’avoir été un parfait incompétent pour nous amener à devenir les Fils du Père et d’être ainsi toujours exaucé.

    • Aux Juifs qui ne croient pas en lui, le Christ adresse ces paroles: Vous dites: « tu blasphèmes », parce que j’ai dit: « Je suis le Fils de Dieu ». Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez pas. Mais si je les fais et si vous ne voulez pas me croire, croyez aux oeuvres, afin d’apprendre et de reconnaître que le Père est en moi et que je suis dans le Père (Jn 10, 36-38).

  4. Laissons les religieux/légalistes souffrir sous le joug de leurs efforts si cela leur plaît de souffrir inutilement …Qu’ils souffrent et s’ils aiment ça c’est leur problème …mais qu’ils imposent leur système de pensées et font souffrir les autres ..ça c’est pas acceptable …. je préfère garder mon énergie à prier pour ceux qui ne connaissent pas encore le plein évangile que de perdre mon temps à prier pour des bigots à ornières… s’ils sont vraiment born again .ils ont la Bible et ont un cerveau …ils ont cas s’en servir …un moment donné de notre vie spirituelle nous avons tous dévié dans des travers religieux .. j’ai pas été plus malin que les autres …Apres on choisit d’y rester ou d’en sortir … on s’en est sorti …. ils peuvent en faire autant ..

  5. A Paul OHLOTT

    Bien dit et je confirme .
    J’entamais ma cinquième année de service avec le Seigneur quand un jour je perdis totalement ma joie du service à la suite d’un petit passage à vide. Comme je me débattais et priait le pourquoi dans une récapitulation des années passées pour savoir si j’avais fait ce qu’il fallait et où j’avais fait des erreurs, le Seigneur m’envoya un frère en Christ, serviteur lui aussi et il me dit alors:
    « Je ne sais pas pourquoi mais j’ai reçu pour toi ceci ce matin du Seigneur dans mon culte personnel: « Tu es trop fort pour moi! ».

    Et ce frère s’en alla car il avait un rendez-vous urgent.

    C’est alors que je réalisais combien j’avais cherché la perfection, déplorant mes faiblesses et ne visant que le succès.
    Je compris alors, comme vous le rappelez, que « Ma force s’accomplit dans la faiblesse ».

    Non pas la faiblesse dans la communion avec le Seigneur mais la reconnaissance que dans ma faiblesse humaine Dieu suppléerait à tout, me donnant comme exemple son Fils Bien-Aimé qui « ne faisait que ce qu’Il voyait faire au Père.

    Et depuis je sais que « Sa Force » agit pour moi et au travers de moi afin que je lui en donne « SOLI DEO GLORIA »

  6. N’importe quoi cet article, Jésus est Dieu il ne peut pas être incompétent.C’est lui qui a tout créé.
    Par contre il s’est humilié lui meme se rendant obeissant jusqu’a la mort, c’est pour cela qu’il dit qu’il ne peut rien faire de lui même c’est a dire de sa propre volonté.
    Jesus n’est pas incompétent mais obéissant.
    C’est une grosse différence

    • Quand je vous parlais d’immaturité spirituelle…

    • tu as tout faux Christophe et n’a rien saisi du partage de Paul Ohlott!

    • @Christophe
      11 mai 2015 • 16 h 13 min
      ___________
      Excellemment bien vu Christophe !

      Ps : Proverbes 29:9 Si un homme sage conteste avec un insensé, Il aura beau se fâcher ou rire, la paix n’aura pas lieu.

    • Il s est rendu incompétent
      afin d être comme nous dans notre humanité car vrai Dieu mais aussi vrai homme ; il a fallu qu il soit rempli et revêtu du Saint Esprit pour son ministère et nous a donc frayé un chemin , en fait c est Lui le Chemin!
      Incompétence = incapacité et effectivement jusqu à 30 ans Jésus n a pu rien faire! Et c est pareil pour nous sans l assistance du Saint Esprit!

    • @Sylvie Delmache
      « jusqu à 30 ans Jésus n a pu rien faire! »
      Comme vous avez raison, avec les maîtres de la Loi du temple de Jérusalem, il faisait des concours de billes, contrairement à ceux qui prétendent qu’il parlait du royaume à venir, et de Son papounet.
      Et je ne parle même pas du coup des pigeons d’argile…

    • Il était en préparation en vue de son ministère et c est là aussi que l on voit qu Il s était dépouillé de sa divinité; c est le Modèle par excellence car Dieu prépare toujours celles et ceux qu Il va utiliser et il est vrai que son ministère n a commencé qu à 30 quand Il a lu Esaie 61.
      C était justement le sujet du message de ce soir à la réunion de prière : Dieu prend du temps pour préparer ce qu Il va faire et celà est aussi vrai pour ses instruments .

  7. Ce titre d’article fait provocateur.

    • Mais l’intelligent ne s’arrête pas au titre provocateur et se régale des profondeurs😉

    • Le titre est « provocateur »……….. on peut le penser dans le sens de pousser à la réflexion. Je suis de ceux qui vénère Jésus au point de ne faire aucune plaisanterie employant son Nom. Toutefois nous sommes dans un pays de libre expression alors laissons chacun responsable de ses déclarations.

      Point capital : Dans son article Paul parle de Jésus fils de l’homme, pas du Christ n’est-ce-pas ?

    • tout à fait, comme je l’ai précisé :

      Le titre de cet article donne une indication essentielle. Il est écrit : « Jésus ETAIT un parfait incompétent », car je parle du Jésus, fils de l’Homme, qui s’est dépouillé de sa gloire en venant sur terre et qui ne pouvait rien faire de lui-même. Et en cela, il a incarné à merveille « le chemin » qui mène au Père. Il a été le parfait exemple à imiter.

      Mais le Jésus glorifié, qui a recouvré toute sa gloire, ne l’est plus. Une subtilité qui a sans doute échappé à nombre de lecteurs

    • Il nous faut grandir dans la maturité spirituelle!

    • @Rédaction
      11 mai 2015 • 16 h 26 min
      Je vosu cite : Mais l’intelligent ne s’arrête pas au titre provocateur et se régale des profondeurs😉
      ________
      L’oreille du sage discerne la folie et ce qui est profondeur chez l’insensé est sottise pour le sage.

    • si les profondeurs de la révélation du Père sont des sottises pour votre sagesse… posez vous des questions🙂

    • @Rédaction
      12 mai 2015 • 12 h 30 min
      ______
      Proverbes 18:2 Ce n’est pas à l’intelligence que l’insensé prend plaisir, C’est à la manifestation de ses pensées.

      Proverbes 26:12 Si tu vois un homme qui se croit sage, Il y a plus à espérer d’un insensé que de lui.

  8. Moi je n’ai rien compris….donnez moi plus d’explications svp.

  9. Jésus dit: « Le pere agit, moi aussi, j’agis » La phrase: « Le fils de l’homme ne peut rien faire de lui-meme » ne met pas Jésus en tant que Fils de Dieu, mais en tant que Fils de l’homme, c.a.d. représentant de l homme. Il y a des versets en tant que Fils de Dieu, et des versets en tant que Fils de l’homme. Quand il s’agit des oeuvres nous tous, avec Jésus en tant que notre représentant, ne sommes pas capable de varier en rien ces oeuvres, nous sommes donc incompétants, mais des versets comme « Le Pere agit, moi aussi, c est en tant que Fils de Dieu, le Véritable enfant de Dieu, dont nous, ne sommes que des enfants d adoption.En cela, Jésus, est extremement compétant, étant indépendant de Dieu. C’est pour cela, que Jésus a pu maudire le figuier, sans passer par Dieu. Dans la priere sacerdotale, Jean 17: Jésus dit: »Je veux que » et non « je demande que tu me permette que… » Jésus est pleinement Dieu, indépendant du Pere quand il entre dans son role de Fils de Dieu. Pour le figuier, il est indépendant car le Pere lui a remis entierement le jugement. Le Pere travaille continuellement, mais pour tout ce qui nécéssite du jugement c’est le Fils de Dieu qui agit, seul, donc indépendant, et par extension d’une maniere compétante. Ainsi le Pere fait expres de laisser le jugement au Fils pour que le Fils soit honoré, au meme titre que le Pere, ce qui appuie encore l’Égalité du Fils avec le Pere.

    • Tout à fait !!!

      Le titre de cet article donne une indication essentielle. Il est écrit : « Jésus ETAIT un parfait incompétent », car je parle du Jésus, fils de l’Homme, qui s’est dépouillé de sa gloire en venant sur terre et qui ne pouvait rien faire de lui-même. Et en cela, il a incarné à merveille « le chemin » qui mène au Père. Il a été le parfait exemple à imiter.

      Mais le Jésus glorifié, qui a recouvré toute sa gloire, ne l’est plus. Une subtilité qui a sans doute échappé à nombre de lecteurs

    • Elevez Jésus , au lieu de vous concentrer sur des noms qui abaissent le tout puissant. Peu importe , Jésus c’est fait homme mais il était pleinement Dieu. . et arreter de dire que nous sommes pas assez avancer spirituellement si on n,accepte pas vos propos . Vous etes dans l’orgueuil spirituel et vous vous élevez au lieu d’elevez Jésus , je suis tellement décu de vous lire . Perd mon temps ici

  10. D ailleurs ce n est pas pour rien que Jésus a dit : si le Fils (et non le Sauveur ou le Seigneur dans ce cas précis)vous affranchit vous serez réellement libres! Le Fils nous affranchit pour que nous soyons des fils et des filles , ce qui évoque la maturité et non plus enfance spirituelle.
    Il y a une pub que j aimais beaucoup , je crois que c était pour une voiture Mercédes ; en plus cette pub était très sobre mais spirituellement elle me parlait : en effet on voyait un petit garçon à sa fenêtre qui voyait d en haut un homme monter dans une belle voiture ; alors une voix derrière lui disait : que veux tu faire plus tard ? Et le petit garçon répondait : grandir!
    J avais l impression que le Seigneur me disait la même chose car comme le petit garçon qui savait que lorsqu il serait grand il pourrait lui aussi conduire une belle voiture , nous aussi devenus fils et fille de Dieu car croissance spirituelle nous pourrions jouir pleinement de notre héritage en Christ car cohéritiers avec Lui ;car un enfant quoique héritier ne peut pas jouir pleinement de son héritage!
    Moi aussi je m en moque des titres ;il est bien plus important de connaître son identité ; notre Père est tout puissant c est pourquoi Il a prévu la puissance du Saint Esprit pour ses fils et ses filles afin d accomplir ses oeuvres .
    Dieu qui a pourtant tout créé se nomme : Je Suis et je crois qu il nous faut d abord savoir qui nous sommes avant de faire .
    J aime aussi beaucoup ce verset qui dit : La création entière soupire après la révélation des fils de Dieu ; c est au masculin car règle grammaticale oblige mais Dieu a aussi des filles! çà c est une bonne nouvelles pour nous!:)

    • nouvelle sans s mais je pensais aux messagères de bonnes nouvelles !

    • En fait il est plus facile de défendre Dieu(ce qu Il ne nous demande pas d ailleurs!) comme le font certains plutôt que de le révéler à ce monde !
      Pour la première attitude on a besoin que de sa langue ; pour la seconde notre corps entier offert en sacrifice vivant!

    • c’est tout à fait pertinent !🙂

    • Sylvie Delmache
      11 mai 2015 • 17 h 12 min

      En fait il est plus facile de défendre Dieu(ce qu Il ne nous demande pas d ailleurs!) comme le font certains plutôt que de le révéler à ce monde !

      Merci Sylvie c’est une révélation d’en prendre conscience. …. Soyez bénis

    • Je bois du p’tit lait….
      Heu !… Je veux dire par là que je me régale le coeur, l’âme et l’esprit😀

      … rien à voir avec le petit lait de la Parole pour les enfants sprituels en Christ ! Lol

  11. Je trouve le titre « racoleur » et pas juste (par exemple Colossiens 2, 9 et 10). Etait-ce utile pour introduire votre texte qui me semble, à première vue, assez juste. Il est sûr qu’en s’appuyant sur ses propres dons et capacités et non sur le Seigneur Lui-Même, on court droit dans le mur.

    • Je confesse être un indécrottable journaliste…

      Le titre de cet article donne une indication essentielle. Il est écrit : « Jésus ETAIT un parfait incompétent », car je parle du Jésus, fils de l’Homme, qui s’est dépouillé de sa gloire en venant sur terre et qui ne pouvait rien faire de lui-même. Et en cela, il a incarné à merveille « le chemin » qui mène au Père. Il a été le parfait exemple à imiter.

      Mais le Jésus glorifié, qui a recouvré toute sa gloire, ne l’est plus. Une subtilité qui a sans doute échappé à nombre de lecteurs

  12. Dire que « Jésus était un parfait incompétent » est évidemment parfaitement faux ! (Mais on sent ce que Paul de la rédaction veut dire).

    Jésus est le Fils unique de Dieu. « Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l’Église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier… etc ». Un jour, nous serons exactement et parfaitement semblables à lui, à la seule différence que nous ne serons jamais Dieu comme lui Jésus est Dieu !

    Paul si vous priez : « Je veux être un incompétent comme toi Jésus », c’est très bien ! C’est la synthèse de ce que l’apôtre Paul nous demande en nous suppliant d’être tous ses imitateurs, car lui-même l’étant de Christ. Et il dit : « Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde! » (Ga 6.14) Personnellement, j’ai fait pour moi cette prière dès les jours qui ont suivi ma conversion.

    Donc si vous voulez être « un incompétent comme Jésus », bienvenue au club ! alors vous devez être crucifié pour le monde. Votre « moi » doit mourir et être remplacé par un autre « moi » semblable à Jésus, mais qui n’est pas le « moi » de Jésus, ce sera le vôtre.

    Et si dans votre coeur vous avez cette conviction en écho à la parole de Jésus: « Sans moi vous ne pouvez rien faire », c’est très bien ! Vous allez peut-être paraître faible devant les hommes, mais « en Christ » vous allez être puissant ! Ne rechignez pas d’être d’abord dans le sillage de l’apôtre Paul avant d’être dans le sillage de Jésus. Attention au piège ! Parce que les écrits de l’apôtre Paul sont incontournables pour la compréhension des choses d’en haut qui sont uniquement les choses de l’Esprit, c’est le Seigneur qui l’a voulu ainsi, pour nous conduire dans le sillage de l’humilité.

    • Merci pour ce commentaire que j’apprécie à sa juste valeur.

      Le titre de cet article donne une indication essentielle. Il est écrit : « Jésus ETAIT un parfait incompétent », car je parle du Jésus, fils de l’Homme, qui s’est dépouillé de sa gloire en venant sur terre et qui ne pouvait rien faire de lui-même. Et en cela, il a incarné à merveille « le chemin » qui mène au Père. Il a été le parfait exemple à imiter.

      Mais le Jésus glorifié, qui a recouvré toute sa gloire, ne l’est plus. Une subtilité qui a sans doute échappé à nombre de lecteurs🙂

    • Oui et non Paul, parce qu’on ne peut pas dire : Jésus « était ». Jésus « est ».

      Même lorsqu’il s’est dépouillé de sa gloire pour venir sur terre nous sauver, Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.

    • Non il y a le Jésus qui s’est dépouillé de sa gloire pour un temps et le Jésus glorifié. Soyez donc logique avec vous même.

    • D’accord Paul. Maintenant faites pareil. Dépouillez-vous de votre gloire. Soyez logique avec vous même.

    • Il faut qu’Il croisse et que je diminue. Je marche au quotidien sur ce chemin et je ne doute pas de vos encouragements et de vos prières pour que j’y parvienne pleinement😉

    • et tout ça pour dire que Paul est incompétent ,
      comme si nous nous en étions pas déjà rendu compte depuis bien longtemps…!!!…!!!

    • AMEN ! Plus je suis incompétent, plus sa gloire se manifeste en moi !

    • Rédaction
      11 mai 2015 • 19 h 05 min

      AMEN ! Plus je suis incompétent, plus sa gloire se manifeste en moi !

      Amen amen pour cet article , vous avez trouvé la porte de la vraie liberté des enfants de Dieu !

      C’est Dieu qui fait tout et nous devons juste obéir….. et cette obéissance nous libère des jougs de ce monde qui exigent sans arrêt des être humain pour qu’ils existent, car ils ne peuvent exister que par ce qu’ils font ….car ils trouvent une reconnaissance que par ce biais du  » faire au lieu d’être » .

      Dans le royaume c’est exactement l’inverse, Dieu nous aime pour ce que nous sommes et désire nous combler de ses dons pour notre bonheur ….. et parce qu’il nous aime il donne à l’infini pour que nous soyons heureux de nous savoir aimé par Lui .

      Aussi se priver de ce que Dieu donne pour notre bonheur c’est être fou , c’est une folie pour le système de pensée du monde, qui lui ne donne rien mais exige tout de vous, jusqu’ à épuisement .

      Oui oui oui , plus je manque et plus je reçois, il suffit de le demander au Père qui ne donne ni une pierre ni un serpent…..

      Matthieu 7.

      7 Demandez et l’on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira.
      8 Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et l’on ouvrira à qui frappe.
      9 Y a-t-il parmi vous un homme qui, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre?
      10 Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent?
      11 Si donc vous, tout méchants que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il ce qui est bon à ceux qui lui demandent.
      12 Donc, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le aussi pour eux; car c’est la Loi et les Prophètes.

      Bénédiction pour cette belle révélation de notre position en Christ devant le Père.

    • Continuer de prier pour vous ? C’est moins sûr, parce qu’en vous lisant, on s’aperçoit que vous vous faites votre propre monde. Je me demande même si la prétention qui vous habite ne va pas finir par vous aveugler ? En n’acceptant pas toute la vérité des Ecritures, comment voulez-vous servir le Seigneur ? Si pour une interprétation qui vient servir votre égo, vous acceptez de tordre la Parole de Dieu, qu’attendez-vous comme récompense ?
      S’il est écrit que « Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement », ça veut dire que Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement ! Qui cherche à nuancer subtilement ce verset ? Certainement pas le Saint-Esprit qui l’a inspiré !

    • Ce que je constate c’est qu’il y a de ceux qui confondent incompétence et stupidité d’un côté et incompétence et humilité d’un autre côté.

    • Je crois qu il faut être sérieux avec la Parole mais ne pas trop se prendre au sérieux!🙂

    • Personnellement je ne me prends pas au sérieux, mais je prends la Parole de Dieu très au sérieux !

      Lisez jusqu’au bout ce message de David Wilkerson

      http://epouse-de-yeshoua-ha-mashiah.blog4ever.org/revelation-recue-par-david-wilkerson-le-15-fevrier-2011-avant-sa-mort#.U76A4qecPj0.facebook

    • @gh
      Je suis personnellement mal à l’aise avec cette désinvolture qui transforme le Maître de toutes choses, qui va revenir pour juger, et avec une extrême sévérité attestée par toute l’Écriture, puisqu’elle est comparée au déluge, en espèce de copain avec lequel on blague, et avec qui on s’éclate, parce que « Djizeuss, il est grav’cool, mêm pa i cherch les blèmes, zyva tou l’monde i veu grav’sauver, just ta ka dir Djizeuss, té un mec tro cool, et pof, in the box, man ». Il a démontré son amour pour les hommes jusqu’à verser des larmes de sang et endurer un supplice d’une horreur inouïe, je ne peux prendre un tel sacrifice à la légère. Et la sanctification, sans laquelle nul ne verra Dieu, comme il est écrit de manière formelle, n’est pas une rigolade, mais bel et bien, comme en attestent tous les apôtres fiables, donc ceux du NT, une quête acharnée, ardente, comparée par Paul aux exercices douloureux auxquels s’astreignent les athlètes, qui de surcroît n’ont aucune certitude de gagner. Il y a un prix pour la vocation céleste. J’ai renoncé à consommer de l’alcool, bien qu’étant amateur de bon vin, car je préfère entrer dans le royaume en ne sachant plus son goût que rejeté pour avoir laissé de mauvaises racines reprendre force à la faveur de la baisse de vigilance qu’amène immanquablement l’euphorie vineuse.

    • J’avais déjà lu cette vision et quelque temps plus tard il partait vers le Père mais lui refusais le compromis dans sa vie , moi ça m’a donné une vrai piqure de rappel . Si la trompette sonne et que l’on est entrain de se déchirer , même si c’est sur la Parole , partirons nous pour la patrie céleste , c’est bon que l’on se pose la question .Merci gh

    • J avais déjà lu ce message de David Wilkerson mais je ne vois pas tellement le rapport avec ce que j ai dit ;je crois que certains contestent le mot « incompétent  » qui veut aussi dire incapacité et il est vrai que Jésus a endossé parfaitement notre humanité hormis le péché ; c est à juste titre que Pilate a dit : voici l Homme!Et pour accomplir Esaie 61 il a fallu qu Il soit rempli et revêtu du Saint Esprit!C est le même chemin pour nous , chemin qu Il a frayé pour nous!
      Se prendre au sérieux c est souvent être plus spirituel que Dieu!
      Bien sûr qu avant Il était en préparation et on le voit déjà à 12 ans dire qu il faut qu il s occupe des affaires de son Père mais je suis sûr qu enfant Il a dû aussi jouer avec les enfants de son village.
      Dans le message de David Wilkerson il s agit du Jésus glorifié , de l Epoux et je sais très bien que la marche avec Dieu n est pas une plaisanterie et que sa venue est aussi certaine que celle de l aurore!

    • « Si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-même.  » galates 6v3…. qui est compétent ? Jesus s’est rendu incompétent pour nous montrer le chemin de l’abondon total dans les bras du Pere. Combien de fois il aurait pu demander a des légions d’anges d’intervenir… Et l’ultime tentation de Satan sera sur son incompétence volontaire : « descends de la croix si tu es le Fils de Dieu »… Jesus retrouvera toute sa compétence apres avoir tout accompli sur la croix. Il se laissera de nouveau glorifié et redeviendra l’égal du Pere. Mais il s’est fait incompétent pour nous rejoindre là où nous en sommes et nous guider vers le Pere.

    • @rédaction
      Il est bien joli d’utiliser de grosses ficelles journalistiques, mais quand quelqu’un ayant apparence d’homme dit « avant qu’Abraham fut, Je suis »,
      phrase destinée à transmettre à l’auditeur juif qu’il s’agit, de manière certaine, de l’interlocuteur de Moïse lors du buisson ardent, et qu’Il annule, de surcroît, un élément de la Loi pour le remplacer par un commandement nouveau, lequel est l’essence même de l’évangile, et donc se désigne comme étant au-dessus d’elle, il est ridicule de parler d’incompétence.
      Mais vous êtes un grand docteur, aussi suis-je bien audacieux d’émettre cette objection.

    • Vous pouvez émettre les objections que vous voulez. Il n’y a rien d’étonnant pourtant de comprendre qu’il s’est rendu incompétent pour nous rejoindre dans notre humanité et qu’il nous a montré le parfait exemple par un abandon total au Pere.

    • @rédaction
      « qu’il s’est rendu incompétent »
      Votre vanité vous empêche d’admettre que votre proposition est grotesque, et à la limite du blasphématoire. Jésus était d’une autre nature que la notre, comme vous semblez l’oublier, et par conséquent le terme incompétent ne s’applique aucunement à Lui. Par ailleurs, il faudrait savoir si Jean sait de quoi il parle en énonçant que Jésus est le Logos créateur qui a revêtu un corps d’homme, ou si, comme le soutiennent certaines hérésies, Jésus aurait passé des étapes probatoires successives qui l’auraient qualifié pour la suite du game.

    • Certes « avant qu Abraham fût , je suis  » a dit Jésus mais pas dans un corps d homme.

    • @Sylvie Delmache
      « Certes “avant qu Abraham fût , je suis ” a dit Jésus mais pas dans un corps d homme. »

      Ah, il jouait donc au passe-muraille, alors ? Sacré Yech’, quand même, quel farceur : il se désigne de la manière la plus claire comme étant l’interlocuteur de Momo au buisson ardent, donc l’Éternel himself, ou quelque chose de fichtrement approchant, mais en fait il blague. On peut à fort bon droit se demander pourquoi alors ils prennent des pierres pour le lapider, pour une plaisanterie aussi innocente. Or ce n’est manifestement pas du tout ça, puisque c’est la raison même de sa condamnation à mort : « tu es donc le Fils de Dieu ?… Qu’avons-nous besoin d’en entendre davantage.. ».

    • Fils de Dieu et fils de l homme; en Eden la chute est venue par l homme et il fallait donc qu un second Adam vienne pour nous sauver,obéir là ou le premier Adam avait désobéi afin de détruire les oeuvres du diable.
      C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps;

    • Jésus lui même se nomme souvent Fils de l homme même quand Il parle de sa Gloire .
      Matthieu 25.31 Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.

  13. Jésus s est dépouillé de sa divinité pour s identifier pleinement à nous hormis le péché donc il est vrai qu il lui fallait dépendre entièrement de son Père ; d ailleurs avant d être revêtu du Saint Esprit il est vrai qu il était incompétent pour vivre Esaie 61.
    Les malades qu il a guéris il les avait sûrement déjà vus avant mais il ne pouvait rien faire pour eux! ce n est qu à 30 ans qu il a commencé à exercer son ministère! 30 ans où il a dû grandir et pendant lesquels il connaissait parfaitement son identité pour 3 ans et demi de ministère!

    • @Sylvie Delmache

      Ce n est que vers 30 ans qu il a commencé à exercer son ministère!

      C’est vrai , mais c’est vrai aussi qu’il a voulu commencé a 12 ans dans le temple. Mais, il s’est soumis a ses parents.
      Luc 2, 41-52

      Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant,( pendant 3 jours) ton père et moi !
      Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ?
      Ne le saviez-vous pas ?
      C’est chez mon Père que je dois être.
       » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
      Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis.
      Sa mère gardait tout cela dans son cœur.

  14. Courage Paul, c’est très violent les commentaires a tes posts. Mais il faut avouer que tu le cherches un peu… Par contre excellent article!

    • J’aime la violence des charnels à de telles révélations spirituelles🙂

    • @Rédaction :

      1) Proverbes 27:2 Qu’un autre te loue, et non ta bouche, Un étranger, et non tes lèvres.

      2) Proverbes 18:17 Le premier qui parle dans sa cause paraît juste ; Vient sa partie adverse, et on l’examine.

    • Rédaction
      11 mai 2015 • 16 h 55 min

      J’aime la violence des charnels à de telles révélations spirituelles🙂

      Bon il faut que je change de lunette car j’avais cru lire ceci !!

      J’aime la violence des chamelles à de telles révélations spirituelles🙂

  15. Dans l’ensemble, une bonne copie: 16/20

    Détail de la note: 16/20

    – Deux points perdus du fait d’une incongruence lexicale dans le titre qui se peut dire autrement avec esprit et sagesse, et
    – Deux points perdus à cause d’une impropriété de caractère. Celui-là qui laisse agir le Souffle saint du Père en lui ne flirte pas avec les façons du monde et a les entrailles de miséricorde de YHWH. Il prie pour les « religieux et légalistes » sans les vouer aux gémonies.
    Le correcteur qui est lui même élève, s’est gardé de juger de la pertinence de certaines catégories qui ont un contre emploi évident dans un texte de cette hauteur.

    • Dans une école de journalisme, j’aurais eu +2 pour le titre et non -2
      J’accepte le -2 pour mon propos sur les religieux/légalistes. C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher🙂

      Donc, avec la prise en compte de la notation en école de journalisme, cela fait : 20/20 +2 -2, soit 20/20 lol

    • @ntjufen à l’école du Messie
      11 mai 2015 • 16 h 49 min
      _____
      Vous fûtes d’une générosité aveugle et malgré tout vous fûtes réduit à la moquerie.
      En un sens devant des moqueurs, mieux vaut ne guère s’étaler car de l’aveugle au voyant, ils font de tous et de tout une dérision.

    • @ Shor L
      Pardon, mais je crains de ne pas avoir compris l’idée d’être « réduit à la moquerie « . Aurais-je moqué l’auteur de l’article en opinant sur son travail?
      Quant à la générosité, je la conçois sans aveuglement aucun. Tous les jours, je lis des rapports produits par des gens ayant acquis le socle commun d’instruction, voire plus, et qui me donnent l’impression nette que l’érosion de l’essentiel est consommée. Qu’y faire? Un peu d’indulgence m’a épargné beaucoup de céphalées. C’est valable à plus forte raison avec l’anonymat des forums… Ce que le chrétien fait, le fait-il pour la gloire de Christ? Que chacun réponde pour lui-même.

  16. Ça c’est du Paul tout craché, il vous concocte un titre bien accrocheur genre VOICI :

     » ON SAIT LE MOMENT EXACT OU REVIENDRA LE SEIGNEUR! » , puis développe tranquillement son raisonnement alors que plusieurs se sont déjà arrachés les cheveux d’indignation devant une telle audace anti-scripturaire jusqu’à ce qu’ils tombent sur la grande révélation du moment : « AU MOMENT OU VOUS VOUS Y ATTENDREZ LE MOINS ! ».

    Mais c’est trop tard, il y déjà des chauves en pagaille.

    • Je confesse être un indécrottable journaliste. Mais jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas un péché🙂

      Le titre de cet article donne une indication essentielle. Il est écrit : « Jésus ETAIT un parfait incompétent », car je parle du Jésus, fils de l’Homme, qui s’est dépouillé de sa gloire en venant sur terre et qui ne pouvait rien faire de lui-même. Et en cela, il a incarné à merveille « le chemin » qui mène au Père. Il a été le parfait exemple à imiter.

      Mais le Jésus glorifié, qui a recouvré toute sa gloire, ne l’est plus. Une subtilité qui a sans doute échappé à nombre de lecteurs

    • C’st de bonne guerre, tu commences une prédication du Dimanche comme ça et tu es sûr de capter l’attention de ton auditoire.

    • tu as tout compris ! tu es free avec le Père !😉

    • Après les cheveux, ce sont les poils, qu’ils s’arrachent, épilation gratuite! 🙂

    • Robert M.
      11 mai 2015 • 17 h 00 min

      moi j’aime !

    • EXCELLENT!!!!!!!! Robert M!

    • @Robert M.
      11 mai 2015 • 17 h 07 min
      Je vous cite : C’est de bonne guerre, tu commences une prédication du Dimanche comme ça et tu es sûr de capter l’attention de ton auditoire.
      ________
      Il ne peut cependant qu’épater la galerie des moqueurs et des aveugles de ceux qui ne discernent même pas le bon sens de la folie.

  17. Je confesse être d’une parfaite incompétence en ce qui concerne faire l’œuvre de Dieu, quel soulagement!

  18. Ben oui quand le Tout-Puissant vient à la rencontre de l’homme c’est époustouflant ; Jésus, s’élevant comme une faible plante, n’a pas regardé son égalité comme une proie à arracher. Laissons-nous attirer par ce qui est humble ; concernant les ministères féminins controversés j’ ai souvent pensé confusément que nous sommes peut-être dans des temps où chacun fait ce qui lui semble bon et que des femmes se lèvent comme des mères mais cette pensée ne me satisfait pas car au final à force d’observations je ne suis pas certaine que ces femmes ne regardent pas comme une proie à arracher leur égalité. J’ai décidé de remplir le ministère de réconciliation et encore il me paraît au-dessus de mes forces ; mais bon apparemment c’est bon signe !!

  19. Je crois que ce n est question de compétence est la question, mais plutôt de  » motivation  » pour quoi et pour qui réellement …? Je constate que beaucoup ont la compétence mais est ce vraiment le moment où la vrai volonté de Dieu ? J aime beaucoup un des verset dans la bible … Celui qui est diriger par l’Esprit de Dieu est Enfant de Dieu … Et puis souvent beaucoup ont le probleme sur son identité en Christ du coup cherche à prouver au monde son  » savoir faire  » afin de gagner le sentiment d apparence, pour moi si on n est pas vigilant dans notre service ou activité soit disant pour Dieu beaucoup vont être déçu de la récompense promis par Dieu, ce ne sera que de la paille rapidement consumé par le feu du jugement a mon humble avis 😉

    • « Je constate que beaucoup ont la compétence »

      Personne n’a aucune compétence pour faire les oeuvres du Père. « Sans moi vous ne pouvez rien faire », dira Jésus, car désormais Jésus étant glorifié par son Père, n’est plus dans l’incompétence volontaire qu’il a manifesté sur terre en tant que Fils de l’Homme.

  20. Cet article me fait penser à l’ouvrage de Larry Crabb « Lâchez Prise – il existe une nouvelle façon de vivre » 😉

    • Je ne l’ai pas lu, mais ça doit être intéressant !

    • Il est très intéressant en effet, je te le conseille Paul 😉
      Voici un avant-goût pour aiguiser ton appétit : « Nous pouvons rencontrer Jésus. Cela s’est déjà produit. L’espoir de cette rencontre surpasse de loin l’espoir d’une vie meilleure dans ce monde. C’est la première chose à savoir. Vivre en vue d’une vie meilleure dans ce monde avec une énergie supérieure à celle que nous déployons pour cultiver une relation plus profonde avec Christ est une mauvaise chose. C’est la deuxième vérité qu’il faut savoir. C’est une offense à Dieu. Il nous donne ce que le ciel a de meilleur à offrir, et nous lui demandons autre chose. »

    • vous ne l’avez pas en PDF ?😉

    • Je suis un aficionado du papier 😉, sorry mais pas de pdf !
      Peut-être sur le site de la MB…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :