La plus ancienne copie des Dix Commandements exposée en Israël

Le document datant de 2000 ans et où sont inscrites les instructions morales que Moïse aurait reçues de Dieu au mont Sinaï est exceptionnellement présenté au public à Jérusalem jusqu’au 2 janvier 2016.

Il est vieux de plus de 2000 ans. Le plus ancien document connu reproduisant dans leur intégralité Les Dix Commandements est actuellement exposé à Jérusalem dans le cadre d’une exposition du musée d’Israël qui s’est ouverte le 30 avril.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Israël & Judaïsme, L'Eglise, Religions, Science & Médecine

Tags:, , , , , , ,

13 réponses

  1. Un vent fort passa et cria :
    Bénies soient les mains qui ont touché à ce papier sacré vieux de plus de 2000 ans et qui l’exposèrent délicatement à la vue d’un public ébloui par la lumière qui s’en dégagea !

    Un doux passa et s’entendit :
    Bénis soient plutôt ceux qui entendent les paroles du Seigneur Jésus-Christ et les mettent en pratique.
    Mat.7:21-27

  2. « les instructions morales que Moïse aurait reçues de Dieu au mont Sinaï  »
    Le début de l’article laisse à penser que la remise des dix commandements par Dieu à Moïse est discutable mais n’émet aucun doute sur l’existence de Dieu

    • y a t-il réellement un document attestant que Martinette
      a bien reçu des instructions morales ?
      c’est plus que discutable ! en conséquence :
      le débat reste encore ouvert sur ce sujet…!!!

  3. Ce genre de manuscrits doit être enduit de produits spécifiques pour prolonger sa conservation. Cela fait des milliers que certains peuples avaient des techniques pour prolonger la durée de tissus ou papiers, comme chez les Égyptiens avec leurs momies, alors c’est fortement possible.

  4. Il faut saluer les bons jugements, en espérant que celui-ci fasse jurisprudence : peine de prison et interdiction définitive du territoire français :

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-cyberjihadiste-tunisien-condamne-a-huit-ans-de-prison-en-france-07-05-2015-4753875.php

    aux suivants…… (ceux qui ont tué)

  5. Voila un document qui prouvera par le premier commandement que le NOM DIVIN YHWH était connu et utilisé (donc aussi par Jésus) au 1er siècle n’en déplaise à ceux qui ont voulu l’effacer de la Bible.
    Exode 20:1 & Deutéronome 5:1.
    Jean 17:26 : »Et je leur ai fait connaitre ton NOM »

  6. Il me semble que nous devrions revenir aux définitions bibliques concernant ce que nous appelons à tort « les Dix commandements » alors que l’hébreu parle de « Dix Paroles ». Il est à remarquer par exemple que la première de ces « Dix Paroles » n’est pas un commandement, mais une affirmation qui introduit l’ensemble :

    « Je suis YHWH ton Dieu qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude » (Ex. 20 : 1 -Deut. 5 : 6.).

    Il faut savoir que les juifs numérotent à partir de cette première Parole, alors que les protestants et les catholiques ne numérotent qu’à partir de la phrase suivante (qui est donc la n° 2 chez les juifs), ce qui provoque un décalage dans la numérotation de ces dix paroles selon les confessions. L’expression « Dix Commandements » n’est d’ailleurs pas dans la Bible, mais par contre nous y trouvons trois fois le terme hébreu « Dix Paroles » (Ex. 34 : 28 – Deut. 4 : 13 – Deut. 10 : 4.).

    Il est également à remarquer qu’il n’y a qu’une seule de ces « Dix Paroles » qui est véritablement un commandement à l’impératif : celui concernant le fait d’honorer ses parents. Toutes les autres « Paroles » sont à « l’inaccompli » en hébreu et sont d’ailleurs traduites au futur dans la Septante et citées également au futur par le Christ est les apôtres. C’est cette même formulation au futur/inaccompli que nous retrouvons dans ce que les Évangiles nous présentent comme « les deux plus grands commandements » et qui concernent l’amour pour Dieu et pour son prochain (Deut. 6 : 4-5 – Lev. 19 : 18.).

    Nous nous trouvons donc devant deux lectures possibles de ces Paroles :

    – Quand nous les lisons comme des impératifs auxquels il nous faudrait obéir, nous découvrirons à la suite du peuple d’Israël que la loi du péché et de la mort qui est en l’homme cherchera à les transgresser et nous tomberons sous la condamnation (voir Romains 7).

    – Mais quand nous les lisons comme des futurs, nous découvrons alors qu’il s’agit d’un projet de Dieu dans lequel il nous est possible d’entrer, car c’est Lui qui l’accomplira en nous par la foi dans la mort et la résurrection de son Fils Jésus-Christ (Deut. 30 : 11 à 14/Rom. 10 : 8 et 9 – Ez. 36 : 27 – 1 Thess. 5 : 24.).

    En fait, nous commençons tous à lire de la première façon, car le psychique/charnel précède toujours le spirituel (1 Cor. 15 : 48.). Mais lorsque nous prenons conscience de la domination du péché sur notre vie, nous pouvons alors saisir la grâce et le pardon qui sont en Jésus-Christ (Rom ; 8 : 1.) et nous pourrons alors commencer à voir s’accomplir dans nos vies par son Esprit les « Dix Paroles » du projet divin : plus d’idolâtrie puisque nous croyons que le Seigneur est présent tous les jours avec nous jusqu’à la fin des âges ; plus de convoitises, puisque nous savons que nous avons tout pleinement en Christ ; une véritable entrée dans le repos, puisque nous nous reposons sur l’Oeuvre parfaite accomplie en Christ ; etc… la foi dans un Seigneur vivant qui nous a aimé jusqu’à donner sa vie pour nous, nous permet ainsi d’entrer dans les œuvres bonnes que Dieu a préparé d’avance afin que nous y marchions (Eph. 2 : 10.).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :