L’ambassade d’Iran refuse une pétition pour la libération d’un pasteur

Le Comité d’Action pour les Chrétiens Persécutés (CACP) désirait déposer ce jeudi 23 avril la pétition pour la libération du pasteur Farshid Fathi à l’ambassade d‘Iran à Berne.

Les Iraniens ont refusé la réception des 5337 signatures. Le président du CACP n’a pas même eu accès au hall d’entrée.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Islam & Islamisme, L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , , , , , , ,

13 réponses

  1. C’est triste , les Français doivent-ils s’attendre à autre chose devant notre politique désastreuse au moyen Orient ? Ca ne représente qu’un individu, alors que des milliers voire millions d’individus (surtout Chrétiens) se font assassiner par des nouvelles formes de combat .

    Tout ceci laisse présager une sortie peu honorable de cette France qui se mêle de tout et ne porte que désespérances. Que peut faire notre fraise des bois devant Poutine, Et même devant l’Iran? . Les alliances que nos gouvernements successifs ont faite ne peuvent rien porter de transcendant !

    Si Dieu permet ces chose ne nous y trompons pas des temps arrivent. Nous voyons les premières folies de la tribulation. Le Peuple de Dieu doit rester accroché à la Croix , non pas pour la porter, mais être placé au dessus en Jésus et ainsi recevoir la protection de Jésus par son sang contre l’ennemi qui rode autour de chacun du peuple de Dieu . La majorité des textes prophétiques est accomplie. Soyons prêts, non pas comme les vierges folles , mais bien comme les vierges sages qui ont emporté simplement ce qu’il fallait sans superflu inutile. Soyons prêts , non pas comme des chiens fous fous qui vont dans tous les sens . Avec attention et ordre, marchons dans l’Amour et dans la Foi en Christ selon ce que nous dit la Bible!.

    Les amalgames , les désertions de la foi, les délations qui font courir les rumeurs les plus folles. Les nouveaux enseignements qui rejettent Dieu aux « calanques Grecques » , qui rejette la Chrétienté comme le Judaïsme en son temps , pourrait être la condition qui ferait que Satan et le faux prophète se révèlent !

  2. Je ne comprend pas , j’avais entendu un célèbre humoriste dire , dans un journal en Iran qu’ils étaient un modèle de démocratie il doit y avoir une erreur😉

  3. Où sont les droits de la défense ? Certes il y a eu procès, puisque condamnation, l’appel est-il possible dans ce pays ?

  4. Je me demande, si des avocats chrétiens (hommes, femmes) en droit international, ne constituerais pas un bon moyen de défense pour nos frères et sœurs, cela existe peut-être déjà ? Si quelqu’un peut me répondre, merci d’avance. Joseph

    • @ Joseph,

      Il faut comprendre que l’Iran fonctionne avec deux principes légaux que se chevauchent. D’un côté c’est un état de droit, avec une constitution qui reconnaît les droits de l’homme, et de l’autre côté l’Iran est également régit par la charia qui considère que l’apostasie doit être punie de mort. Ces deux législations s’opposent donc sur de nombreux points et cette ambiguïté est visible en ce qui concerne la liberté religieuse. Car l’Iran a signé les conventions internationales sur les droits de l’homme et il est donc tenu de les appliquer, mais en même temps les traditions religieuses de la charia sont très souvent prises en compte dans les jugements.

      Il faut savoir aussi que les avocats qui défendent les chrétiens sont soumis à d’énormes pressions. Il y a quelques années, un pasteur, Youcef Nadarkhani, avait été condamné à mort pour apostasie. Son avocat (qui n’était pas chrétien) a beaucoup fait pour que cette situation soit connue à l’étranger afin d’obtenir de l’aide. Et effectivement, un grand mouvement de prières et de pétitions a été lancé au niveau mondial qui a abouti à la libération de Youcef. Mais aujourd’hui cet avocat est en prison à cause de son action en faveur de ce condamné à mort… même si les attendus du jugement n’en parlent pas.

      Tu demandes ce qu’il faut faire pour aider ces frères et sœurs dans les pays où le simple fait d’être chrétien peut conduire à la persécution et à la mort ? L’expérience montre qu’il faut prier et agir.

      – Prier ensemble, car nous savons que nos supplications sont adressées à un Dieu puissant, qui est capable aujourd’hui de délivrer comme il l’a fait lorsque l’apôtre Pierre attendait son exécution dans la prison de Jérusalem et que toute l’Église était unie dans la prière (Actes 12) ;

      – Agir, car l’Écriture nous appelle à ne pas nous contenter de la prière, mais elle nous exhorte également à nous lever et à parler et agir pour défendre la cause des délaissés (Prov. 31 : 8-9.) et aussi de délivrer ceux qu’on conduit à la mort (Prov. 24 : 11.).

      Pratiquement, cela peut consister à faire connaître la situation par des articles de journaux ou sur le web, des pétitions, la diffusion de vidéos et aussi des contacts directs avec les ambassades et les responsables politiques. Tous les états du monde ont en horreur que soit mises en lumière leurs injustices et l’Iran n’y fait pas exception. Ils ont tous une certaine « respectabilité » à défendre et ont tendance à relâcher leurs proies lorsque les choses deviennent trop publiques et ne servent pas leurs intérêts politiques et commerciaux. Il est donc possible d’agir et de prier pour que notre frère soit relâché.

    • Je suis de votre avis Jean-Luc B.

    • Merci Jean-Luc, c’est claire et nette @+ Joseph

  5. Soyons modérés, comme l’islam et les isla-amitants! Tout doux avec l’Iran, sinon, il vont
    nous flanquer une bombe atomique de derrière les fagots, sur le coin de la figure, que
    vous m’en direz des nouvelles😥 Alors un pasteur de plus ou de moins😦 En se moment
    les pasteurs ça court, les rues et les prisons😦 M’enfin, iran bien qui iran le dernier😦
    Hi han, hi han!!!

  6. Il y a des pasteurs à la tête de réseaux de prostitutions et des pasteurs qui souffrent pour la cause de Christ. Il y a ceux qui servent leur propre ventre et il y a les vrais serviteurs.

  7. @bouncer
    « Il y a des pasteurs à la tête de réseaux de prostitutions et des pasteurs qui souffrent pour la cause de Christ. »
    Disons plutôt qu’un proxénète nigérian peut fort bien avoir l’idée de dissimuler sa petite entreprise sous la pieuse appellation d’association cultuelle, d’autant que dans les églises noires, il y a d’ordinaire beaucoup de Noirs, ce qui rend les espions éventuels peut-être plus repérables.
    Pour les autres, ils savent pourquoi ils souffrent, et le Seigneur a fait des promesses à ce sujet ; cela n’empêche évidemment pas de les porter dans la prière, mais des témoins de Jésus ressuscité et vivant sont une bénédiction dans une prison iranienne, parce que je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup. Et ayant été emprisonnés pour leur foi, on ne peut évidemment pas les empêcher de parler du Seigneur, puisque c’est justement pour cela qu’on les punit. Paul et Silas se plaignaient-ils, dans leur geôle ? Que non pas, ils chantaient.

    • Vous avez une curieuse façon de considérer le moral des condamnés ; lorsque Jésus dit à ses fidèles serviteurs qu’en allant visiter des prisonniers c’est à Lui qu’on l’a fait, moi je comprends qu’il faut être solidaires ; quand bien même des actions n’aboutiraient pas, il est bon pour les chrétiens persécutés de savoir que leurs frères et soeurs les portent dans la prière et non seulement qu’ils tentent de l’aider ; c’est pour eux une occasion de rendre grâces, non ?
      Et puis, dites-moi, ces pays musulmans n’entendraient-ils pas que les chrétiens s’aiment et s’entraident ?
      je me demande si vous ne souhaitez pas accélérer le temps afin que le nombre de martyrs soit atteint comme il est dit en apocalypse (je ne sais plus oû, vous chercherez).
      Fildefer, vous ne maitrisez pas encore toute l’écriture 🙂

    • La déshumanisation des prisonniers, c’est bien connu, même chez les chrétiens, la bonne excuse pour ne pas les visiter « Dieu est avec eux », alors qu’il est demandé de les visiter, voilà qui est littérale, les excuses sont faites pour s’en servir. Moi je sais de quoi je parle.

  8. J’ai à vous dire que mon expériences m’a démontrer que les pasteurs, sont rares comme ministère dans les prisons, les catholiques y sont presque chaque jour. C’est un constat regrettable! 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :