L’impôt successoral: un impôt biblique ?

L’impôt successoral dont le peuple suisse votera le 14 juin, est un impôt juste, solidaire et… biblique. Tel est l’avis de ChristNet, laboratoire d’idées chrétien.

En effet, déjà l’Ancien Testament demande aux nantis de partager leur propriété foncière avec les défavorisés. Par ailleurs, ChristNet entend identifier l’impôt le plus juste grâce à un sondage qui se veut un accent contre le discours ambiant prônant des coupes fiscales à répétition.

Le 14 juin prochain, le peuple votera sur l’initiative populaire pour l’introduction d’un impôt successoral. Celle-ci représente un appel à la Suisse solidaire avec l’objectif de générer davantage de rentrées pour l’AVS, première œuvre sociale de notre pays, et encourager les cantons dans leurs efforts en faveur de l’éducation et de la santé. Aujourd’hui, ces deux buts sont menacés. Pourtant, une AVS sûre et un accès assurés à l’éducation et à la santé sont essentiels, justement pour les moins favorisés.

La Bible prescrit de favoriser les pauvres

Même la Bible appelle les fortunés à partager leurs richesses avec les pauvres. Ainsi, le livre des Lévitiques instaure le Jubilé (Lév. 25.8–31): tous les cinquante ans, les Israélites rendaient aux propriétaires initiaux la terre vendue en raison de la pauvreté. De cette manière, les pauvres se retrouvaient à pied d’égalité dans la lutte pour la subsistance. Aujourd’hui, le capital de départ des couches défavorisées consiste en l’éducation et la santé. Quant à l’AVS, la Constitution fédérale requiert qu’elle couvre les besoins vitaux des personnes âgées – ce qui n’est pas le cas actuellement.

Comme aux temps bibliques, les fortunés sont appelés à assumer leur responsabilité pour le bien commun. Il est vrai que certaines personnes aisées sont solidaires individuellement et créent des fondations ou des œuvres d’entraide. Malheureusement, notre pays subit la tendance du repli sur la sphère privée. L’État, autrefois le plus grand œuvre de solidarité, est devenu sujet de méfiance et est, ainsi, privé de sa capacité de lutter efficacement contre la pauvreté.

Baisses d’impôts: une tendance dangereuse

Aujourd’hui, la concurrence fiscale et les baisses d’impôts sont devenus les maîtres mots dans la politique financière suisse. Dès lors, celle-ci a cessé d’empêcher les écarts entre riches et pauvres. Ceci ne menace pas uniquement la paix sociale, mais aussi la démocratie. Car là où l’argent est accaparé par quelques-uns, le pouvoir politique aussi se concentre en peu de mains. Et lorsque les médias sont pilotés par le business, la liberté de pensée est mise à mal.

L’impôt successoral rétablit un certain équilibre entre les fortunés qui ont accédé à des fortunes héritées sans contrepartie, et les moins favorisés. Ceci en accord avec le message biblique. C’est pour cette raison que ChristNet recommande vivement de voter OUI le 14 juin.

Source : ChristNet

Pour aller plus loin dans la réflexion : DOSSIER DE REFLEXION



Catégories :Economie, Humanitaire & Social, L'Eglise, Politique, Religions

Tags:, , , , , , , , ,

43 réponses

  1. Ne faisons pas d’amalgame ! L’impôt successoral est une prise d’otage à une personne qui a pu travailler tout sa vie pour le bienfait de ses enfants et des personnes qu’il a pu choisir.

    Nous sommes dans une époque qui prétend éradiquer la misère, pourtant Jésus a repris les apôtres qui critiquaient le fait d’avoir gaspillé un parfum, de grand prix qui auraient pu servir au pauvres , Non?

    Il y a toujours eu de pauvres et des riches mais surtout la loi qui a été ordonné par Dieu de restituer les biens tous les cinquante ans etc…. N’a été respectée que très peu de temps .

    par contre créer des lois, des décrets pour prendre de façon autoritaire l’argent reste une invention d’homme. On voit ce qu’ils en font. Lorsqu’il y a eu la Révolution en 1917 en URSS, jeter les aristocrates dans la rue a-t-il fait que le résultat eut pour conséquence , l’éradication de la pauvreté?

    Nos révolutions successives 1789 , 1830, révolutions industrielles ont-elles éradiquées la pauvreté? Les têtes tranchées de ces ‘sales’ aristocrates ont elles modifiées la pauvreté. Il nous suffit de voir ce que sont devenues les vastes demeures en France . Hors mis le fait que les syndicats ont achetés les châteaux, que les structures d’état ont saisies les plus beaux édifices, qu’en est -il du résultat ? Les pauvres n’existent plus?

    Aujourd’hui ils veulent tuer la Chrétienté pourtant nous constatons, tous les jours d’avantages la pauvreté s’installer. Pauvreté matérielle mais aussi pauvreté intellectuelle qui nous empêche de nous élever…

    Alors prennent-ils l’argent pour éradiquer la pauvreté , ou armer les hommes pour qu’il y ait plus de victimes plus d’incrédulité?

    Ceci n’interdit pas l’homme à la générosité. Ca demeure toujours une volonté personnelle , une réponse à notre Seigneur. Ce n’est pas un acte autoritaire pour des causes parfois très discutables…………….Je n’adhère pas au sentimentalisme de deuxième classe , ceci n’empêche pas de mener des actions approuvées par l’Eglise et pas forcément à la une des journaux pour alimenter l’orgueil et le mensonge !

  2. Proposition qui donne à réfléchir…………. Mais comment résoudre le problème des fainéants et invalides professionnels. Je suis en accord avec les principes bibliques mais ai de la peine avec certains partis politiques de la gauche et surtout avec les bien-pensants de ce monde.On peut s’imaginer que la Suisse deviendrait l’Eldorado de l’Europe si cette initiative était acceptée avec une immigration inacceptable en provenance de pays de cultures et religions incompatibles à la nôtre.

    Avec çà en tête, je me permets de soumettre une écriture importante de l’Ancien Testament que personne mentionne et surtout aucun pays démocratique occidental applique : « Deutéronome 31/12 à 13 ». La lire et prendre note du mot ‘immigrant’ dans cette écriture. Sans équivoque pour les nations Judéo-Chrétrienne.

    • Et sinon la croisade c’est pour quand ?

    • Toppie
      20 avril 2015 • 23 h 49 min

      Deutéronome 31
      …11quand tout Israël viendra se présenter devant l’Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira, tu liras cette loi devant tout Israël, en leur présence. 12Tu rassembleras le peuple, les hommes, les femmes, les enfants, et l’étranger qui sera dans tes portes, afin qu’ils t’entendent, et afin qu’ils apprennent à craindre l’Eternel, votre Dieu, à observer et à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi. 13Et leurs enfants qui ne la connaîtront pas l’entendront, et ils apprendront à craindre l’Eternel, votre Dieu, tout le temps que vous vivrez dans le pays dont vous prendrez possession, après avoir passé le Jourdain.

      Josué 8:35
      Il n’y eut rien de tout ce que Moïse avait prescrit, que Josué ne lût en présence de toute l’assemblée d’Israël, des femmes et des enfants, et des étrangers qui marchaient au milieu d’eux.

      Oui c’est exactement ce qu’il faudrait faire pour changer l’atmosphère de nos nations …..mais il va falloir attendre le millénium😉

    • « Mais comment résoudre le problème des fainéants et invalides professionnels. »
      Je n’apprécie pas particulièrement votre remarque et approche.

      Vous faites passer nombres de gens qui ne sont ni des fainéants et invalides professionnels pour des tirs au flan.

      Vous oubliez un peu vite que le travail est un droit que celui-ci doit-être adapté à la santé, s’il y avait du travail pour tous, je pourrais encore vous suivre sur cette ligne avec prudence.
      Mon épouse était invalide à plus de 80%, sans cette solidarité, elle était condamnée à mourir de faim et privée de soins. C’est ça votre solution, votre solidarité de façade.

      Pour les fainéants (et il en existe, mais de là à généraliser), comme vous dites, c’est à l’autorité de s’en charger aussi, non en excluant, en laissant les entreprises s’exporter, pour main d’œuvre moins chère, mais donnant du travail, là aussi est démissionnaire, comme dans tant d’autres situations.

      Être chef, c’est assumer, hors, je n’entends jamais les gouvernants dire c’est notre faute.
      Derrière ces chiffres, il y a des êtres humains, des familles, la vie, un peuple.

      Je vois que vous aussi vous attaquez au plus faibles. 😦

    • Je suis presque certain que vous êtes un fervent et un chaud partisan
      de quelques textes choisis de l’ancien-testament, comme par exemple :

      Quand un homme frappe avec un bâton : son serviteur ou sa servante,
      et que l’homme ou la femme meurent sous sa main,
      le maître sera puni ;

      mais si le serviteur ou la servante survivent un jour ou deux,
      le maître ne sera pas puni !

      car c’est son argent, ils sont la propriété de leur maître…!!!

    • Georges Parolier
      21 avril 2015 • 14 h 37 min

      Réchauffé depuis des lustres.

    • non Zef t’es pas tout seul…!!!
      ma réplique était en réponse au commentaire de :
      Toppie du 20 avril 2015 • 23 h 49 min

    • @Toppie
      20 avril 2015 • 23 h 49 min

      Ah ! Les fainéants professionnels ? Ben tenez, voici un exemple en lien ci-dessous et l’apôtre Paul nous dit comment le résoudre :
      « Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. » (2 The 3 :10)
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2014/12/01/olivier-moulin-la-remuneration-des-ministres-de-levangile/comment-page-3/#comment-207292

    • Bravo Toppie pour ce rappel de Deut 31 :12-13 qui mérite d’être mis en clair et appliqué prestement dans notre pays :
      « Tu rassembleras le peuple, les hommes, les femmes, les enfants, et l’étranger qui sera dans tes portes, afin qu’ils t’entendent, et afin qu’ils apprennent à craindre l’Éternel, votre Dieu, à observer et à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi.
      Et leurs enfants qui ne la connaîtront pas l’entendront, et ils apprendront à craindre l’Éternel, votre Dieu, tout le temps que vous vivrez dans le pays dont vous prendrez possession, après avoir passé le Jourdain. »

    • Il faudrait lui envoyer un mail pour qu’il nous montre les passages dans le nouveau testament et lui expliquer le sens, lui rappeler également qu’il est écrit dans la Bible « la lettre tue, c’est l’Esprit qui vivifie ».

    • Pour répondre aux mensonges des médias de ce monde d’ici bas :
      vous n’avez qu’à leur envoyer les demi-vérités et les divers mensonges
      de certaines églises évangéliques-charismatiques…!!!

  3. Je pense que Christnet devrait plutôt faire campagne pour le sujet n°1

    « Diagnostic préimplantatoire. Modification de la Constitution et de la loi sur la procréation médicalement assistée »

    Il faut impérativement empêcher le diagnostic préimplantatoire (Hitler en avait rêvé nous l’avons fait).
    C’est la dessus qu’il faut entrer en campagne.

    @Toppie, je pense pas que la Suisse va devenir l’eldorado de l’Europe😉 nous n’avons pas le système de retraite le plus attractif, et pour y toucher il faut y avoir cotisé.
    Et actuellement l’avs c’est la misère au niveau revenu, c’est pour ça qu’on à crée le deuxième pilier obligatoire et le 3 pilier facultatif.

    Après on parle de succession de plusieurs millions, on va pas imposer la maison construite par grand-papa.

    Sur ce sujet honnêtement j’ai pas encore d’avis, n’ayant pas encore reçus le matériel de votations.

    • D’accord avec vous de façon générale. On peut espérer encore que le Suisse moyen, non seulement est affilié à l’AVS, mais qu’il a fait le nécessaire pour son 2ème, voir son 3ème pilier. Enfin, c’était ce qu’on essayait de faire dans les années de ma génération.
      De toute façon, l’idée d’un montant de Fr. 2 millions avant impôt successoral ne passera jamais ou du moins devra être rejetée car beaucoup trop bas. Regardez les prix des propriétés sur le bassin lémanique par exemple, appartement ou villa, ce sont déjà presque les 2 millions évoqués, ça n’a pas de sens! Devrions nous tous émigrer dans les villages du Gros de Vaud ou Fribourg? Quand à inspirer les esprits travailleurs, innovateurs et/ou d’intelligence supérieure à être motivés pour améliorer le train de vie de leurs familles sans se voir pénalisés pour leur efforts, cette gauche politique doit comprendre qu’elle serait responsable d’exporter ces personnes sur des rivages plus financièrement attrayants!
      Finalement et si j’apportais mon support à cette initiative partiellement et bibliquement teintée, car je suis un Chrétien pratiquant, je le ferais seulement dans des conditions bibliques ‘acceptables’ financièrement et certainement pas à n’importe quel prix.
      Le montant minimum, avant impôt successoral suggéré à pas moins de CHFr. 5 millions, par exemple.

  4. Chaque pays sa réalité

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_succession_%28Belgique%29

    Cette année, j’attends que le Notaire me fasse perdre ma maison sans avoir de dettes, c’est l’impôt les honoraires, les droits qui s’en chargeront, soit l’État qui est sensé me protéger. Liquidation en somme, au dossier suivant!

    • L’impôt successoral est interdit par l’article 17 de la déclaration de 1789 faisant partie de la Constitution. De plus il viole aussi l’article 13 car non proportionnel aux revenus.
      ART. 17. — La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.
      ART. 13. — Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.
      Ils vont nous payer ça très cher.

    • Merci Daniel PIGNARD, j’ai précisé « chaque pays sa réalité » avec un raccourci du droit de succession Belge. @+ Joseph

  5. Dieu n’a jamais établi un impôt successoral. En revanche, les riches vont payer très cher leur injustice et l’abandon de leur responsabilité envers ceux qui travaillaient dans leurs champs. Ils ont se prendre Jacques 5 :1-6 et Amos 8 :4-8 dans la tronche.
    https://www.biblegateway.com/passage/?search=Jacques+5%3A1-6%3BAmos+8%3A4-8&version=LSG

    • Le texte est bien approprié à la situation actuelle, merci de ce passage Biblique. 😉

    • Dieu n’a jamais également établi les impôts sur le revenu, ni la TVA , ni les impôts locaux, ni la taxe d’habitation, ni la taxe foncière,ni la taxe d’enlèvements des ordures, ni la taxe de l’audiovisuel public…!!!
      comme quoi : on peut prétendre être un soi-disant disciple du Christ
      et être con tout de même…!!!

    • A Georges Parolier,
      Erreur, Dieu a établi 10 % pour le roi en impôt. L’article 13 de la déclaration de 1789 est donc conforme à la bible (sauf les 10 %) puisque étant proportionnel aux revenus et étant également réparti entre tous les citoyens. Tous le paient et le même taux.

    • @Daniel Pignard

      Révision pour les nuls :
      sur les recettes d’ impôts pendant la révolution française :

      De 1789 à 1792
      Au moment de la révolution, aucun impôt ne peut être établi sans l’assentiment des États généraux, représentants des peuples. C’est pour cette raison qu’ils ont été réunis en 1789. Toutefois, après le 4 août 1789, des députés refusent de payer l’ancien impôt. L’assemblée constituante de 1789 à 1791 met en œuvre un nouveau système fiscal pour la nation et cherche de nouvelles sources financières. Le 7 août 1789, Necker et Champion de Cicé, le garde des sceaux annoncent à l’assemblée une situation financière catastrophique. Deux emprunts sont contractés. Le premier ne rapporte que 2,6 millions de livres en un mois alors que 30 millions sont attendus. Le second, en un an, ne rapporte que 52 millions de livres. Les emprunts sont des échecs. Des impositions volontaires et patriotiques sont proposées le 19 septembre 1789, et sur 35 millions attendus, 2 millions sont perçus. Des impôts de l’ancien régime, les deux seuls majeurs conservés sont : le droit d’enregistrement et le droit de douane. De nouveaux impôts sont créés : en novembre 1790, la foncière, en février 1791, la mobilière et en mars 1791 la patente. Ces nouveaux impôts sont calculés en fonction des revenus de la personne.

      La vente des biens nationaux permet la création des assignats, un papier-monnaie gagé sur la valeur des biens nationaux, et la création de la caisse de l’extraordinaire. Ils permettent de combler les déficits de 1790 et 1791. En 1791, après la réorganisation de l’impôt, les recettes attendues sont de 587 millions de livres. La foncière, avec 240 millions de livres attendus, est l’impôt le plus rentable. Cependant les revenus réels ne s’élèvent qu’à 469 millions de livres. Les Français sont bien moins riches que ce que la constituante, et la législative après elle, avaient prévu. Pour 1792, les revenus sont toujours aussi décevants.

      De 1793 à 1795
      Les recettes de 1793 sont mauvaises : le déficit de l’état est de 200 millions de livres par mois. La Convention girondine établit des taxes de redistribution voulues par Saint-Just. Ces taxes sont basées sur l’idéologie révolutionnaire : l’égalité même dans la fortune. Ainsi chaque municipalité essaie d’équilibrer les fortunes en taxant les riches1. Enfin, chaque département, avec en tête l’Hérault, institue des impôts pour la guerre, environ cinq millions par département2. Sous la Convention montagnarde, des taxes révolutionnaires rapportent 35 millions à l’état. Des taxes sur les pays conquis sont levées ; par exemple 48 villes belges donnent ensemble 50 millions à l’état révolutionnaire. Enfin les métaux précieux et notamment ceux de l’église sont vendus pour 30 millions3.
      Pour 1794 et le début d’année 1795 la Convention thermidorienne tente un retour au libéralisme. C’est un échec : 100 livres assignat ne valent plus que trois livres. Le déficit est de 435 millions de livres par mois et les recettes sont toujours semblables aux années précédentes4.

      De 1795 à 1799
      L’une des premières mesures du Directoire est le retour de la monnaie métallique début 1796. Cent assignats ne valent plus que 30 centimes, soit la valeur du papier5. Sous le Directoire, la dette est réduite de 250 à 83 millions, grâce à une réorganisation du paiement. Ainsi, un tiers de la dette est payée à partir de bons6. La dette est divisée par trois. La foncière rapporte plus de 200 millions. Mais la taxation reste inégale. Un revenu de 247 livres doit 196 à l’état, alors qu’un revenu de 242 en doit 104.
      La mobilière rapporte elle cinquante millions.
      La patente réorganisée en sept professions permet un revenu de 17 millions.
      Le 24 novembre 1798 (4 frimaire de l’an VII) marque la création de l’impôt des portes et fenêtres. Cette impôt a un début difficile puisque la tâche de recensement de chaque ouverture est d’une grande complexité et est fastidieuse. Avec ces quatre impôts, le système de base des finances françaises jusqu’en 1914 est établi : ce sont les « quatre vieilles »7. Les déficits municipaux sont stoppés avec l’autorisation pour chaque ville d’instaurer des octrois. Pour le Directoire, les contributions des pays vaincus sont vitales. La Suisse rapporte 16 millions, elle permet de financer la campagne d’Égypte. La République cisalpine rapporte quarante millions au Directoire. La République romaine (1798-1799), 72 millions. Naples rapporte à elle seule trente millions. Ainsi en deux ans les pays vaincus font gagner 158 millions à l’état, soit un quart du budget annuel du pays.

      Cependant les recettes ne dépassent jamais les 500 millions alors que les dépenses – même contrôlées – atteignent les 600 millions sans difficulté. Malgré le sursis des victoires, une nouvelle coalition dirigée contre la France continue de ruiner le Directoire. Le 9 novembre 1799 (18 brumaire) lors de la prise de pouvoir de Napoléon Bonaparte, l’état est au bord de la faillite. Le Directoire utilisait des finances de paix pour un état en guerre.

      SOURCE INTERNET.

    • A George Parolier, Révision pour les sages et les intelligents :
      Il y a la Constitution et il y a son application boiteuse comme les taxes diverses et variées, mais la déclaration de 1789 avait prévu ce cas, la preuve :
      ART. 16. — Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de constitution.

  6. Pas d’accord avec ChristNet pour la simple raison que l’impôt sur les successions grève pour la troisième fois de l’argent déjà imposé. Donc c’est de nouveau remplir les caisses de l’Etat par un biais « forcé ». Rappelons l’imposition sur les revenus, l’imposition sur la fortune –> tout cela devient l’argent des successions !
    Si l’on veut argumenter avec la Bible, alors partons depuis le début – la Bible parle du partage de richesses !!!

    • L’égalité dans ce monde est une utopie, c’est aussi Biblique. La Justice vient de Dieu, pas des hommes, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut baisser les bras. 😉 @+ Joseph

    • Simple petite remarque au commentaire :
      « remplir les caisses de l’Etat »
      il ne faut tout de même pas négliger que :
      « l’Etat c’est nous « … et non un quelconque tiers qui serait inconnu..!!!

  7. A Zef.
    J’ai une opinion basée sur les conditions qu’exploitent trop d’individus en Suisse et non basée sur vos expériences personnelles, lesquelles je regrette que vous avez du les souffrir. Par contre, vous ne devriez pas me juger car vous ne savez pas à quel point nous devons déjà mettre la main dans la poche en Suisse pour les problèmes ci-dessus mentionnés. Il y a des pères de famille, lesquels pourraient faire des travaux rémunérés mais qui sont ‘aidés’ par des docteurs pas trop regardant et qui gagnent par le réseau ‘invalidité’ beaucoup plus qu’un père qui travail à plein temps dans sa profession!? Les suisses s’insurgent et en on marre ainsi que certains politiciens qui veulent remettre l’église au milieu du village.
    Quand on lit sur les abus en France et Angleterre en particulier, on se demande où cette gauche nous prend. Gardez votre opinion et moi je garde la mienne. Chacun sa sagesse, mais je reste un Chrétien évangélique pratiquant et convaincu avec toutes mes fautes et faiblesses. Je pense en vous lisant que vous n’êtes pas très différent……………

  8. Pour Georges Parolier.

    Comme d’habitude, vous me donner l’impression du jugement parfait de toute autre opinion d’un frère/soeur chrétiens que le vôtre. Sans vouloir être arrogant, je crois connaître la Parole aussi bien que la grande majorité des autres chrétiens, même les plus érudits, non seulement concernant l’AT mais aussi le NT. Chacun libre d’exprimer ses pensées et opinions, mais si on observe le chaos politique, financier et la situation migratoire en France, Angleterre et ailleurs, on peut se permettre de remarquer le système ‘banqueroute’ de ces nations, lesquelles ont abandonné les préceptes bibliques depuis belle lurette. Alors, je me suis permis de les rappeler aux érudits de votre trempe! Sans rancune quand même !

  9. Moi ces derniers temps je remercie le Seigneur pour l’immigration, je n’ai jamais eu d’aussi bonnes discussions avec des musulmans que ces dernières semaines, des personnes qui s’interrogent profondément sur le message de Jésus Christ. C’est merveilleux.

    Vous savez pourquoi ? Parce que je commence à véritablement les aimer ces arabes🙂, j’ai encore du travail à faire pour les clochards/roumains.. mais ça va venir, l’Esprit me travaille.

    Si l’économie s’écroule ça permettra d’avantage d’entre aide, d’échanges et de partage de l’évangile et qui sait un peu plus de pratique de notre part ? Réjouissez vous les Suisses ! Laissez vous vous faire envahir afin d’éprouver votre foi😉

    • Encourageant en effet, n’oubliez pas d’offrir une Bible si ce n’est déjà fait. Bon courage @+ Joseph

    • @ Un Pèlerin

      Suite aux constats de vos divers commentaires :
      je suis dans l’obligation de vous chasser, du P.P.E
      (Parti Pharisien Evangélique)
      (tout comme Catherine Bunel, Robert.M , et Yves)

    • Traqueur de Pharisiens, vous me voyez honoré🙂 que certains en prennent de la graine hein ! Mdr.

      Zef, oui c’est fait, pour l’un d’eux en tout cas, il est venu a plusieurs réunions de prières, il a même prié pour un frère et moi dans la rue afin de montrer sa reconnaissance ! Il y a encore des choses qu’il a besoin d’éclaircir mais c’est encourageant.

      A côté de ça on commence à reprendre la prêche de rue, pas mal de catholique viennent nous voir avec de bonnes ou mauvaises intentions, ce qui permet d’éprouver nos convictions mutuelles, on encontre aussi des chrétiens qui se sont éloignés et à qui ça permets un nouveau contact à l’Evangile.

      Si Dieu le veut, on sera témoin de miracles dans les rues de ville de Marseille ! Allelouya !

    • Ce qu’il y a de bien avec une personne Musulmane
      c’est que l’on peut parler avec elle de Dieu,
      sans passer pour autant :pour un demeuré, pour un retardé mental
      ou pour un membre d’une secte nuisible.

    • Un Pèlerin, sans être indiscret, pouvez-vous me donner les sujets de prières d’intercession? Merci.

    • Il s’approche de Dieu, il voit quelque chose en nous, il commence à lire la Bible, le sujet vis à vis de lui est qu’une lumière limpide vienne sur lui afin qu’il puisse clairement comprendre que Jésus Christ n’est pas juste un messager de paix, une bonne personne mais bien le Fils de Dieu, il est travaillé par ça.

      L’autre contact je l ai rencontré dans un snack, on a parlé des choses de Dieu il m’a dit qu’il vivait dans l’adultère, j’ai pu l’éclairer sur ce pêché, il m’a demandé où j’allais à l’Eglise, il viendra peut être dimanche, il m’a payé le repas pour me montrer sa reconnaissance de la discussion.

      Je suis encouragé parce que j’ai rencontré plusieurs arabes chrétiens cette semaine, on pourra les orienter vers eux si Dieu le veut.

      ( je garde les prénoms pour moi parce que ce lieu est public et je préfère être discret. )

  10. Pour info: Paul, l’horloge de votre serveur n’est pas passée à l’heure d’été!

  11. Rien à voir avec le sujet🙂 Quoique! Voilà comment payer l’impôt, à peu de frais, en risquant
    tout de même d’aller faire un tour: au frais et au frais de la princesse homo ou hétéros?👿

    Toute l’actualité, 25 Avril 2015, mis à jour à 18h18 Divorce-t-ils?
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-couple-homosexuel-de-begles-en-garde-a-vue-07-06-2006-2007052063.php
    Le couple homosexuel de Bègles en garde à vue Geoffroy Tomasovitch |
    LA RUMEUR avait couru aussitôt après leur mariage. Deux ans plus tard, jour pour jour,
    les on-dit se sont mués en garde à vue prolongée.
    Interpellés avant-hier soir en Gironde, Stéphane Chapin et Bertrand Charpentier, le couple
    d’homosexuels mariés par le député-maire (vert) de Bègles le 5 juin 2004, devraient être
    présentés à un magistrat aujourd’hui.

    Une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Bordeaux et consécutive à la
    plainte d’une des ex-logeuses du couple gay, vise les époux unis par Noël Mamère.
    Cette procédure concerne des faits présumés d’abus de faiblesse, de falsification de chèques
    et de fraude aux allocations familiales. Depuis leur mariage sous les feux de l’actualité,
    Stéphane, 34 ans, et Bertrand, 31 ans, ont retrouvé l’anonymat d’une vie quotidienne marquée
    par de sérieuses difficultés financières. « Ils ont connu des problèmes d’argent et leur
    comportement a peut-être été parfois critiquable, mais Stéphane et Bertrand n’ont jamais volé
    personne. Ce ne sont pas des escrocs », confie une relation des deux hommes.
    Leur interpellation a surpris l’entourage du couple. De son côté, le neveu de l’actuelle logeuse
    des époux, installés près de Blaye, s’est ému de découvrir les soupçons pesant sur Stéphane
    et son compagnon. Les enquêteurs cherchent à savoir si le couple a utilisé le chéquier à l’insu
    de la vieille dame qui les logeait à Saint-Aubin-du-Médoc avant leur union. Plusieurs chèques
    auraient servi aux frais liés à la cérémonie de Bègles (costumes, bagues, traiteurs…).
    Marions nous et faisons les fous ou les folles😥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :