Politique de gôche / Ils veulent avorter… sans délai de réflexion !

Une « punition », une « humiliation », une « torture ». Ces mots reviennent à de très nombreuses reprises dans les témoignages recueillis par Le Monde.fr à propos du délai de réflexion de sept jours prévu entre…

…les deux rendez-vous médicaux préalables à une interruption volontaire de grossesse. Sa suppression a été votée par les députés de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale lors de l’examen du projet de loi sur la santé, jeudi 19 mars.

Le texte sera débattu en séance publique à partir du mardi 31 mars.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Famille & Education, Politique, Société

Tags:, , , , , ,

24 réponses

  1. Quel refus de la quintessence !

  2. Le bébé devrait au moins avoir droit à la réflexion jusqu’à sa majorité.

  3. Quel enfer, quel feu, quel flamme …!

    Envoie lazare ou quelqu’un des morts ? …Mais ils ont la croix et l’Évangile…

  4. ceux qui disent que les fœtus ne sont pas des bébés devraient regarder de plus près ces photos , quelle horreur

    • Vous en savez quoi de ces fœtus déjà largement formés, de leur stade de développement? De la raison pour laquelle ils sont dans cette poubelle?

      Demandez à la rédaction l’origine et la raison du choix de son illustration et demandez aussi à des spécialistes de dater le stade d’évolution de ces fœtus : il me semble qu’ils sont assez loin de la date de leur conception et largement formés.

      Quand à savoir la raison de leur mort, vous comme moi n’en savez rien.

    • Tania taper sur Google : photos d’avortements  » et vous allez voir les mêmes photos

  5. C’ est le quinquennat mortifère de Gouda 1er qui devrait être avorté , et sans délai !…..

  6. Ces élites dégénérées sont habitées par la Mort… Satan a fait de leur âme pervertie sa demeure !

  7. Nous vivons en dégradé , mais jusqu’à quand?

    Ne soyons pas imbéciles, Soyons prêts !!! Tout ce beau monde qui s’octroie le choix de vie ou de mort n’appartiennent pas pour l’instant au Seigneur ! Il est possible que la souffrance du remord, les conduisent dans des chemins que nous ne voyons pas…….;

    • Que vous en semble Eleusis qu’une chrétienne se retrouvant enceinte suite à un viol et qui s’octroie le choix de ne pas garder l’enfant de son violeur n’appartient pas au Seigneur ?

  8. Pourquoi les chrétiens ont-ils toujours un avis sur des données qui ne les concernent en rien ? Il est parfaitement logique que des femmes qui n’ont aucune place possible dans leur vie pour un enfant éventuellement sans père n’aient aucune envie de porter cette vie apparue sans aucune volonté personnelle, et par le fruit de circonstances malencontreuses. Il me semble que ce sujet recouvre une bien grande hypocrisie, ne serait-ce que parce que la loi mosaïque imposant une abstinence de fait d’au minimum quinze jours par mois, puisque la femme doit se tenir à l’écart, les naissances étaient manifestement beaucoup plus rares qu’à notre époque : avant Moïse, bon nombre de patriarches n’ont eu qu’un ou deux descendants en une vie entière, à commencer par Abraham, duquel il est vraisemblable que Sarah était stérile depuis le début, sinon, en cent ans, surprenant que la rencontre des gamètes n’ait pas eu lieu…
    Il me semble que dans un monde régi par l’Esprit de Dieu, il n’y aurait pas presque 8 milliards de corps habités, nés pour leur immense majorité dans le mépris total de la pensée de l’Éternel pour les humains. Je ne vois par conséquent pas à quoi riment ces larmes de crocodiles sur les petits fœtus : Jésus disait de laisser les morts ensevelir les morts, c’est exactement cela qui a lieu dans ce cas de figure.
    On ne peut pas attendre d’humains qui se débattent comme ils le peuvent dans des difficultés très réelles qu’ils aient une vision perspective des temps de rédemption ; ils font avec ce qu’ils ont en main, et cela leur semble la seule solution viable à l’instant T qu’ils vivent. Mon épouse, ayant mis sa foi en Christ, envisageait très lucidement un éventuel avortement au cas où elle aurait eu une cinquième grossesse, car elle constatait une détérioration de sa santé et ses forces. Or, c’était elle qui le vivait, et personne d’autre, et elle considérait qu’être éventuellement amoindrie pour s’occuper de ses enfants n’était pas une solution satisfaisante.
    Les chrétiens sont toujours très forts pour les conseils qui ne coûtent rien, mais pour agir concrètement, en créant des structures qui permettraient objectivement à des femmes d’élever sereinement d’éventuels marmots, il y a beaucoup moins de monde : l’argent, dans les assemblées, au lieu de servir à rééquilibrer les grandes inégalités, est utilisé principalement pour le fonctionnement du navire, et qu’il ait de jolis lampions, et un capitaine avec une tenue à la mode, et qui en jette…

    • @fildeferiste Alors déjà je voulais te dire que je suis d’accord avec toi sur le dernier point qui concerne l’argent dans les églises…même si je crois qu’il existe quand même des églises qui heureusement gèrent leur finance de manière plus adéquate et linaire. Mais sache tout de même que nous aussi, chrétiens, nous sommes imparfait et nous nous laissons aussi aller comme toute les autres personnes de ce monde à l’orgueil, la convoitise, etc… (être chrétiens ne se résume pas à être parfaitement parfait…NON on reste parfaitement imparfait mais on a un parfait salut en un parfait sauveur qui connait nos parfaite imperfection et nous aide à devenir toujours plus parfaitement semblable à Lui…mais la course ne s’arrête jamais et on restera à vie totalement imparfait car nous ne sommes pas ce Parfait Jésus ^^ LOL).
      Après il y a les chrétiens et ceux qui croit qui le sont aussi…
      Faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Tout comme il y a les vrais enseignants, ceux qui croit l’être, ceux qui ne le sont pas du tout et ceux qui veulent nous diviser car ils ont un rôle à jouer et servent un maître totalement différent que celui que je sers personnellement, ce Jésus a qui ont fait dire et faire tout et n’importe quoi (d’où l’importance de rester toujours en éveille, de méditer réellement Sa Parole, de suivre de VRAI BON guide et surtout Sola Scriptura ==> la Bible en premier…les théories théologique ensuite!!) :p :p

      Pour ce qui est de l’avortement, c’est un sujet sur lequel on a le droit de nus exprimer aussi. Au même titre que d’autre..
      Maintenant je vais te dire mon point de vue personnelle:
      Je crois qu’un délais de 7 jours de réflexion c’est beaucoup trop court!!! Tu ne sais pas ce que donner et porter la vie signifie mais ce n’est pas rien! Un avortement qu’on le désire profondément et au plus profond de notre chair reste un deuil qu’une femme va devoir porter tout au long de sa vie! C’est un poids (peut être pas de suite mais ça le deviendra au fil des temps…!)
      Je sais ce que c’est que l’avortement dans ma chaire car je l’ai vécu! Je sais exactement de quoi je parle! Tu ne sais pas à quel point je ne voulais, pouvait pas m’occuper de cet enfant! C’était juste impossible!! Alors après une petite semaine de réflexion (où au final non accompagné durant cette réflexion, j’ai surtout essayé de ne pas y penser) je suis aller à mon IVG. Ouiiiii ce fût un très grand et gros soulagement! ouff « c’était évacué »!!! Mais tu sais quoi…..3 ans plus tard =>> BOUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM dans ma tronche! Je n’avais jamais fait mon deuil et il était ressortie des années après. Grosse déprime, beaucoup de larme..c’était terrible!!! Alors oui effectivement malgré tout, je le regrette! Ce bébé. Mon bébé!!! Malgré mes soucis je me dit j’aurais finalement peut être pu! On peut croire que ce n’est rien, qu’on a les meilleurs excuses du monde (j’était je le rapel dans une situation vraiment horrible!!!!!!!) mais non! Un IVG c’est tuer une vie et tuer une vie c’est pas rien! Point!!!

      Breff tout ça pour dire que malgré certaines situations que je rencontre où la femme peut ne pas voir le bout du tunel et imaginer que l’ivg c le mieux..hé ben non je leur conseillerai toujours de choisir la vie et en tout cas de réfléchir énormément!!!
      Ninie with Love and Peace

      ps: excusez les fautes j’ai vite tapé :p :p lol

    • Merci beaucoup Ninie pour votre témoignage que j’ai vécu , également , un peu plus d’un an avant ma conversion mais moi ça n’a pas mis 3 ans . Comme vous quand ce fut fini j’ai cru , bien naïvement ,que , voilà , j’allais pouvoir passer à autre chose et je venais de retrouver toute ma petite famille , mon mari et mes trois enfants qui était à la maison , mais voilà à peine 15 jours plus tard j’ai subi une énorme déprime avec de violents mots de tête et une envie constante de pleurer , je me sentais coupable car il y avait mes trois petits loups qui avaient besoin de moi . Quand j’ai vu mon médecin il m’a dit « vous avez subi cet avortement mais votre cœur n’était pas prêt à ça » , il avait complètement raison . Je ne connaissais pas encore le Seigneur comme je le connais maintenant mais j’ai dit : « plus jamais ça  » , et j’ai eu 3 autres enfants derrière , et je ne regrette rien même si n’a pas été toujours facile . Et quand je vois ces photos je me dis que c’est vraiment une horreur . Je ne jugerai jamais une femme qui commet un avortement , bien sûr je suis toujours choquée , mais ça n’engage que moi , quand je vois des femmes qui se ventent de coucher à droite et à gauche et de se faire avorter quand elles sont enceinte mais là , ça n’engage qu’elle . Par contre si une jeune femme me demande mon avis je n’hésite pas à lui donner mon témoignage et si ça peut sauver un bébé qui ne finira pas dans une poubelle c’es très bien , après je respecterai toujours son choix sans la juger

    • @Ninie
      Je me réjouis de ce que ce forum permette peut-être, de temps en temps, l’accès à une parole un peu moins convenue et dogmatiquement correcte, et plus empreinte de vérité vécue, quand bien même elle dérangerait.
      J’ai beaucoup prié après notre quatrième enfant pour que la situation que j’évoquais n’ait jamais lieu, parce que je pouvais parfaitement mesurer que mon épouse, qui aurait probablement suivi son mouvement, en porterait la culpabilité de manière irrémédiable : après avoir été une mère et une épouse faisant totalement don de sa personne pour les siens, elle considère rétrospectivement ne pas en avoir fait suffisamment…
      On ne peut pas parler à la légère et de manière générale de faits aussi graves, qui touchent à l’intime, et au sacré, car toute conception est un miracle. Mais on ne peut pas évacuer au nom d’un dogmatisme d’une hypocrisie criante la détresse de femmes qui ne voient aucune autre solution, dans la situation qu’elles vivent à ce moment-là. Je supporte difficilement les donneurs de conseils, qui pontifient du haut de leurs versets, alors qu’aucune femme ne se résout à cette amputation avec allégresse. Simplement, il est parfois impossible d’imaginer une autre solution.
      Si cette situation est déjà terrible pour des chrétiennes, qu’en est-il de celles qui ne savent pas qu’il existe un rédempteur maître de la vie ?

  9. Fil de fer c’est réellement du barbelé ton com. T’as pensé a l’avortement de confort.
    L’humanité récolte ce qu’elle séme. Le meutre est chez nous remboursé par la sécu.
    Quand au paning familial ce sont des tribunaux exécutifs.
    Le droit de la femme a unique sens,le droit a la vie niet.
    Dans tous ces amas de chair déchiqueté y aurait il eu peut être de brillants scientifiques capables de trouvailles bénéfiques en technologie et santé.

    • @lafosse
      L’humanité, mon bon monsieur, se contrefout de Dieu, dans son immense majorité, il n’y a rien de nouveau là-dedans, cela a toujours été vrai, simplement maintenant il y a plus de monde, voila tout.
      « y aurait il eu peut être de brillants scientifiques  »
      Et sans doute aussi d’excellents seconds couteaux du nazisme, du stalinisme, et peut-être quelques Gengis Khan en prime ; les brillants scientifiques n’ont jamais manqué, je n’en veux pour preuve que Nicolas Tesla, pillé et escroqué par Edison, entre autre, puisqu’il avait trouvé des formes d’énergie quasi illimitée gratuite. Ce ne sont pas les génies qui manquent, mais le renouvellement de toutes choses, qui passera nécessairement par la destruction de cet état lamentable de la création, après quelques milliers d’années de gestion humano-démoniaque, hormis, bien entendu, la Judée, où chacun sait que Jésus n’a trouvé, quand il est venu se rendre compte, que paix, justice, charité, bienveillance, au point qu’Il s’est demandé pourquoi il était venu, et a soupçonné ses informateurs de l’avoir trompé dans leurs rapports.

    • « où chacun sait que Jésus n’a trouvé, quand il est venu se rendre compte, que paix, justice, charité, bienveillance, au point qu’Il s’est demandé pourquoi il était venu, et a soupçonné ses informateurs de l’avoir trompé dans leurs rapports. »

      mdr

  10. Si le délai de réflexion de 7 jours est une torture…. qu’en est-il du reste de sa vie, qui peut devenir une éternité de remords et de culpabilité ! ça, personne n’en parle

  11. Pour avoir participé au débat sur l’IVG, je tiens à dire que j’ai depuis revu mon positionnement sur la souffrance du fœtus.

    D’après les récentes recherches de la science, le fœtus souffre déjà entre 10 et douze semaines, même si son système nerveux n’est pas encore formé complétement.

    Mis à part les cas de viol et de risque vital grave pour la mère qui légitimeraient à mes yeux une IVG et ce peu après la transformation de l’œuf en embryon ( c’est à dire dans un délai très rapide), je suis en effet , désormais d’accord pour considérer qu’une IVG de  » confort  » sur un fœtus qui réagit déjà au sons dès l’approche de la 10ème semaine de grossesse ne consiste à rien de plus ou de moins qu’un meurtre d’un être vivant (quand bien même ce dernier n’aurait pas encore la qualité d’humain de part l’étape où il en est de son développement utérin).

    Quoiqu’il en soit , considérer les sept jours de réflexion comme un supplice ou une punition , c’est tout simplement avouer indirectement que c’est un acte terrible et marquant par sa nature pour la femme qui doit en faire l’objet : ça ne rend pas coupable mais de part la réaction suscitée , c’est un aveu de culpabilité qui est pré existante à l’acte .

    C’est compliqué tout ça….la misère humaine…;

  12. Que le Seigneur Jésus-Christ accueille en sa demeure tous les enfants avortés depuis le début jusqu’à ce jour et que dans sa miséricorde et son immense compassion qu’il ait encore pitié des âmes qui dans l’égarement pratiquent l’avortement et leur pardonner leur acte.

    Père, les conséquences du péché premier sont dramatiques dans l’humanité, je le sais, tu n’a pas voulu cela et ceux qui pensent que tu as voulu que ‘Adam pèche ne savent pas ce qu’ils disent car depuis l’origine tu as averti et dis : « sinon tu mourras de mort »
    Aujourd’hui les signes sont là, les enfants encore dans le sein maternel en font les frais, que cela soit par IVG ou encore par  » fausse couche ».
    Tous cela n’est pas normal et là ou l’on veut y voir une normalité ou une cause naturelle, il ne demeure pas moins que la conséquence du péché c’est la mort.
    Ainsi Père pardonne l’iniquité première par Jésus-Christ et la folie de notre humanité aujourd’hui.
    Ai pitié de nous, de ce que nous sommes devenus et souviens toi que tu as donné ton Fils afin que tout trouve un terme en lui par toi.
    Le temps est tien et c’est encore aujourd’hui par toi Père que tout devient !
    Au nom de Jésus-Christ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :