Les darwinistes s’énervent / Les intégristes à l’assaut de la science !

En 1916, un psychologue américain nommé James Leuba prédisait avec beaucoup de certitude que le développement des sciences allait bientôt reléguer…

…aux oubliettes l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Un sondage réalisé à l’époque par le chercheur révélait que 60% des scientifiques américains ne croyaient pas à l’existence de Dieu. Si ce monsieur, décédé en 1945, revenait dans son pays, il aurait une grande surprise…

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions, Science & Médecine

Tags:, , , , ,

475 réponses

  1. Les scientifiques, ce ne sont pas les seuls à affirmer toujours leurs théories comme des vérités puisqu’ils ne supportent pas la contradiction sinon celle démontrée.

    Avec un peu de bon sens l’ âme, cette lumière qui éclaire la vie , qui fait battre le cœur , qui donne le regard et l’expression , l’esprit qui donne la prémonition, l’auto guérison des tissus cellulaires , enfin la raison, tout cela ne serait qu’illusion?

    L’équilibre des environnements, des planètes ne serait aussi que pur hasard?

    C’est bien une grande prétention. La Bible nous enseigne de se tourner vers Dieu comme un enfant , finalement l’enfant est plus sensé que tous ces génies prétentieux.

    Tout ceci ne fera pas changer le point de vue obtus de certains hommes mais le principal est que le plus grand nombre comprenne la révélation de Dieu par Jésus.

  2. La vérité triomphe toujours de l’erreur.

  3. Le texte que vous êtes en train de lire est dû au hasard.
    Chaque lettre est venue à la place où vous la voyez de manière aléatoire.
    La preuve ? Si vous le lisez de droite à gauche, ce texte est incompréhensible…

    Tels sont les raisonnements des insensés

  4. Ce ne sont pas les croyants dans Le Créateur qui rendent fous les évolutionnistes, ils le sont déjà, nous ne faisons que le révéler.

  5.  » Il faut dire que les fondamentalistes chrétiens semblent beaucoup plus agressifs que les musulmans pour combattre le darwinisme et la théorie du Big Bang, qui sont les deux sujets de discorde majeurs entre la science et les religions monothéistes. »

    => J’ai bien rigolé. Heureusement qu’en introduction l’auteur a bien précisé qu’il était « humoriste ».

  6. Il y a un autre assaut autrement plus grave et personne ne bouge !!!!

    « Ce que l’on veut, ça n’est pas une mosquée pour les musulmans, mais une mosquée pour les Angevins »

    http://www.ndf.fr/nos-breves/12-03-2015/ce-que-lon-veut-ca-nest-pas-une-mosquee-pour-les-musulmans-mais-une-mosquee-pour-les-angevins/comment-page-2#comment-321448

  7. Il n’y a pas que les darwinistes qui s’énervent, mais aussi :

    – les rotationnistes (partisans d’une Terre qui tourne sur elle-même),
    et aussi :
    – les sphéristes (partisans d’une Terre qui ne serait pas plate !!!)

    Quels idiots vraiment !

  8. Les intégristes à l’assaut de la science ! Je suis d’accord, sauf que les intégristes sont bien les darwiniens qui s’obstinent contre vents et marée à propager leur thèse éculée, quitte à noyauter le système éducatif et à user de la puissance politique !
    Mais de quelle science parle-t-on ? L’idole de la connaissance ultime sans Dieu ? Ou du simple savoir limité et provisoire des humains ? C’est ce qu’il faudrait se demander:

    L’évolutionnisme et la science: http://nouvelle-alliance.voila.net/e/III/2.html
    Création versus évolution: l’affrontement de deux visions spirituelles concurrente: http://nouvelle-alliance.voila.net/e/III/1.html

  9. L’article surfe simplement sur ce que « l’intégriste attaque tout ce qu’il voit: après les musées, la science »!
    Je ne m’abaisserai même pas à commenter ce texte, uniquement plein de bon sens au yeux des ignares.

  10. Les créationnistes ont deux stratégies qui fonctionnent parfaitement: faire passe la science pour une simple croyance ou opinion (attitude très relativiste assez surprenante pour des chrétiens) et dans le même temps vouloir revêtir les habits de la science en créant des universités et des laboratoires.

  11. C’est par la foi que nous savons que le monde a été fait par la parole de Dieu; en sorte que les choses qui se voient n’ont pas été faites de choses qui parussent (Hébreu 11,3).
    Les intégristes darwiniens peuvent bien aller se rhabiller, eux que Dieu tient pour des insensés et des idolâtres de reptiles.

    La véritable connaissance (science) ne vient pas par le rationalisme (la raison humaine seule) mais par la crainte de Dieu selon Sa Parole, la Bible.

     » L’homme animal, ou naturel, dit l’Écriture, ne peut comprendre les choses de l’Esprit de Dieu. Ce n’est donc pas à l’intelligence ou au savoir de ce monde qu’il faut demander un jugement correct sur les œuvres spirituelles du Seigneur. Une source terrestre, quelque profonde qu’elle soit, jaillit-elle d’un autre sol que de celui de la mort; et ainsi fournirait-elle jamais l’eau vivante du ciel ? Ne soyons donc point surpris que la science des Écoles du monde ne sache pas lire au Livre de l’Éternel; ni que toute sa pénétration n’y découvre que les fausses lueurs de vérité que l’œil si terne et si indécis de l’homme y peut apercevoir: et même encore à peine. On s’étonnerait plutôt du contraire, et l’on dirait alors: Saül aussi est-il entre les prophètes ?

    Quand donc il s’agit de l’Autorité de la Bible, ce qui veut dire de son origine céleste et de son efficace vivifiante, gardons-nous bien d’en attendre la démonstration d’ailleurs que du Saint-Esprit lui-même; ni de la rechercher avec une autre intelligence que celle de la foi: qu’avec cet entendement qui seul connaît le Véritable. »

    César malan (petit ouvrage à lire: http://gillovy.voila.net/d/18.html )

    • De plus, cette façon de voir les choses est très cool ! Elle dispense de lire et d’étudier des dizaines d’ouvrages difficiles. Un seul suffit ! Tiens, je vais dire à mon généraliste la prochaine fois, qu’il jette tous ses ouvrages médicaux. Avec un peu de foi, et moins d’intelligence, il parviendra bien à soigner des ulcères, des cancers, des diabètes, et autres pathologies inventées par l’ennemi !

      Pardonnez-moi, je suis chrétien et croyant, mais pour retourner à l’âge de pierre, je vous laisse y aller seul, ou accompagné de ceux qui vous ressemblent !
      Comme le disait Paul Ohlott dans l’un de ses commentaires, si Dieu nous a doté d’une intelligence, c’est pour nous en servir ! D’ailleurs si aucun ne s’en était servi, vous n’auriez pu poster ce commentaire à l’aide d’un ordinateur et du réseau de communication planétaire, à savoir internet. Vous voyez que cela sert parfois l’intelligence des autres. Evidemment, la science n’a pas la prétention de répondre au « pourquoi » des choses, mais laissez-lui au moins, le mérite qu’elle a de répondre très souvent au « comment » !
      Maintenant que vous le vouliez ou non, comme la Terre tourne sur elle-même, et autour du Soleil (ne vous en déplaise), la théorie de l’évolution est étayée par un faisceau convergent de preuves, allant des ressemblances observables entre espèces voisines (vous n’avez jamais constaté que le chien et le loup ont des caractéristiques communes, comme le chat et le lion par ailleurs ?), au séquençage de l’ADN qui permet même d’établir avec une précision impossible du temps de Darwin, des parentés évidentes sur l’arbre de la Vie. Et encore une fois, qu’est-ce que cela enlève de la grandeur de Dieu ? A part dans votre tête, rien du tout. Vous devez juste lire la Bible, pour ce qu’elle est, un livre qui s’occupe de la dimension spirituelle de l’humain, et non pour ce qu’elle n’est pas, à savoir un livre de science ou d’histoire.

    • @Paul7,
      Je ne perd pas de temps à répondre à des arguments digne d’un enfant.
      Le seul vrai savoir commence avec la reconnaissance de Dieu créateur, et sauveur. C’est la base de départ. Toute autre ne peut être que mensongère, et le diable est très bavard, si bien qu’il a inspiré tant d’ouvrages impies. Vous être libres de les croire, mais pas de revendiquer le qualificatif de chrétien en adoptant des thèses qui nient la Création, l’inspiration de la Bible et la Providence divine:

      Thomas Henry Huxley et la Bible – C. Duvey (http://gillovy.voila.net/h/14.html)

    • @Paul7

      Cela ne sert à rien de vouloir convaincre quelqu’un qui décide de persister dans son dogme en écartant de la main vos arguments : l’Inquisition faisait de même (ainsi que les Pharisiens).

      Voici mon expérience internet :

      La plupart des intervenants ne connaissant pas leur Bible : ils vous bombardent de versets sortis de leur contexte, ou mal traduits, ou mal compris.

      Beaucoup vous répondent sans lire l’entier de votre message, ou sans lire tout le fil de discussion, ce qui fait que vous vous fatiguez à répéter des arguments déjà donnés plusieurs fois.

      D’autres déforment vos propos, supposent que vous avez dit ceci ou cela, insinuent des arrières-pensées que vous n’avez pas, extrapolent votre pensée, etc.

      Certains n’interviennent que pour provoquer, diront tout et son contraire selon la discussion, diront blanc quelque part, et noir sur un autre blog ou un autre article du même blog.

      On trouve aussi des hystériques, complètement obnubilés par un dogme, une théorie, un enseignement – jusqu’à dire parfois « c’est comme cela et pas autrement », « la discussion s’arrête là » – qui font souvent penser à des personnes ayant subi un lavage de cerveau.

      Une catégorie d’intervenants sont complètement ignorants du sujet, sortent des arguments complètement faux, ou usés, déjà réfutés 1000 fois.

      Les pires sont ceux qui sont dominés par un esprit religieux :
      – ils vous lancent des pierres (idées dures provenant de coeurs sclérosés)
      – se moquent (la moquerie est une fuite résultant de la peur de la vérité)
      – s’attaquent directement à vous, vous agressent (car à bout d’arguments)
      – vous insultent (l’insulte est le dernier refuge une fois que tous les arguments ont été balayés)
      – ou tout simplement ne vous répondent pas (fuite en avant)

      Il ne reste qu’une solution : les remettre au Seigneur.

    • @Gilles Veuillet

      Je vous rejoins dans votre commentaire, mon intime conviction personnelle
      est que Dieu étant le seul et l’unique créateur de toutes choses
      peu m’importe en fait de savoir si mon Créateur n’est intervenue que dans le cours
      de l’histoire des hommes et des femmes afin de mettre en eux son Esprit
      ou si notre Créateur est intervenu qu’au tout début de la création d’Adam et d’Eve.
      Les Témoins de Jéhovah croient que puisque 1000 ans n’est qu’un jour pour Dieu
      qu’en conséquence le jour de la création de l’homme
      a pu s’étaler de ce fait sur des millions d’années !
      pourquoi pas après tout…!!!
      qu’importe réellement…!!!
      en regard du salut et de la vie éternelle et de l’éternité…

    • @ Gilles Veuillet : Il n’y a aucune négation de la création dans la théorie de l’évolution. C’est une extrapolation que font les partisans du créationnisme. Simplement, il est concevable et cohérent avec les données d’observation, que Dieu ait créé l’Univers, de manière à ce que la Vie puisse apparaître en certains endroits et évoluer.
      De toutes façons, c’est un faux débat, car le vrai mystère n’est pas dans le fait que l’être humain, homo sapiens sapiens actuellement, soit sur une branche de l’arbre de vie cousine de celle des grands singes, mais pourquoi notre lignée est devenue intelligente. C’est à ce niveau qu’il faut interpréter selon moi le récit de la Genèse, dans l’accession de notre branche à la conscience.
      Quant au fait que je sois chrétien, cela ne dépend nullement de vous. Vous n’avez aucun pouvoir, Dieu merci, de dire qui est en droit de s’appeler chrétien ou non.

  12. Les obscurantistes a l’assaut de la science oui…

  13. Il ne fait aucun doute que le temps qui reste à vivre à cette interprétation littérale de la Genèse qui refuse la réalité et nie l’évidence est compté. Je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais le mouvement est inéluctable. Petit à petit, des personnalités influentes prendront conscience du problème et des dégâts qu’il a causé et viendront grossir le rang des chrétiens qui acceptent l’évolution.

    Le plus tragique pour moi, c’est que lorsque le bateau va couler, des milliers de croyants auxquels on avait enseigné que l’évolution était un mensonge satanique vont réaliser qu’on avait fait fausse route. Ils seront les véritables victimes de ce naufrage, et prions pour que leur foi dans le Christ ne coule pas avec leur surprise. Aux Etats Unis, les statistiques récentes montrent que 70 à 80% des jeunes quittent les églises lorsqu’ils entrent à l’université, les raisons en sont multiples, mais l’une d’entre elles est clairement le fait qu’ils ont le sentiment que l’église n’a pas répondu à certaines questions comme celle-ci!

    Source : http://www.scienceetfoi.com/le-creationnisme-titanic-ou-colosse-aux-pieds-dargile/

    Quel est l’homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que le jour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel n’était pas encore ? Qui serait assez stupide pour s’imaginer que Dieu a planté, à la manière d’un agriculteur, un jardin à Eden, dans un certain pays de l’Orient, et qu’il a placé là un arbre de vie tombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait la vie ? À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, s’il n’est dénué de sens, peut facilement relever une multitude de choses semblables que l’Écriture raconte comme si elles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textuellement, n’ont guère eu de réalité. »

    Source : Origène, cité par Lucien Febvre, Le Problème de l’incroyance au XVIe siècle.

    « Je ne crois pas qu’il y ait le moindre conflit entre la science d’aujourd’hui et les Écritures. Je pense que nous avons souvent mal interprété les Écritures et que nous avons essayé de leur faire dire ce pour quoi elles n’ont pas été écrites, et je pense que nous avons fait une erreur en pensant que la Bible était un livre de science. La Bible n’est pas un livre de science. La Bible est un livre de rédemption, et bien sur, j’accepte l’histoire de la création. Je crois que Dieu a créé l’homme, et que cela ait été par un processus évolutif et qu’à un certain point, Il ait pris cette personne ou être et en ait fait une âme vivante ou pas ne change pas le fait que Dieu a créé l’homme… de quelque manière que Dieu s’y soit pris ne fait aucune différence dans ce que l’homme est et à sa relation avec Dieu. »

    Source : Billy Graham

    Pourquoi tant d’évangéliques sont-ils sur la défensive à propos de l’évolution?

    Ils ont peur que leur héritage évangélique soit remis en question si l’évolution est vraie. Cela signifie que leur propre histoire est menacée.

    Nos histoires personnelles nous permettent de nous situer dans le monde. Ces histoires nous procurent un sens de confort sinon de certitude. De façon générale, les êtres humains détestent être remis en cause dans leurs croyances, tout spécialement s’il s’agit de remettre en question des choses telles que la nature de l’univers et notre place dans ce monde, Dieu, la vie après la mort, et ainsi de suite – des thèmes traités par la foi évangélique.

    L’évolution menace la foi évangélique. Et ce n’est pas une blague. La menace est réelle. Toute la rancœur, la prise de position, et la nervosité à propos de l’évolution cache une peur plus profonde : « Si la Bible a tort dans ce domaine, alors personne ne peut nous dire jusqu’où cela ira. Bientôt je serai à la dérive, incapable de savoir si je peux faire confiance en ce que la Bible dit – incapable d’être sûr de savoir comment je dois vivre ma vie et ce qui arrivera quand je serai mort. »

    Ceci a réellement rapport avec la Bible: Que cela signifie-t-il de la lire correctement? Le mouvement évangélique a investi beaucoup d’énergie dans la construction de murs bien épais autour de la Bible, prêt à la défendre contre les attaques, réelles ou perçues comme telles, qui menacent sa sécurité. (Si vous voulez savoir pourquoi tout ceci fait partie de l’héritage évangélique, lisez l’article de l’historien Mark Noll. Je n’ai jamais rien lu qui l’explique aussi efficacement).

    Pourtant, le problème est que l’évolution remet bel et bien en cause certaines positions évangéliques à propos de l’interprétation de la Bible. C’est la raison pour laquelle pour certains, le fait de l’envisager, sans même penser l’accepter, signifie tout simplement tourner le dos à leur héritage évangélique. Le prix est souvent trop élevé.

    On perd le confort de savoir que sa façon de lire la Bible est la bonne, ce qui permet de rejeter tout doute ou sentiment de mystère et d’embrasser un (faux) sentiment de certitude absolue.

    Réécrire ses certitudes théologiques est quelque chose de menaçant, mais il faut le faire, parce que notre ouverture aux changements théologiques lorsqu’ils sont valables fait partie intégrante de notre périple dans la foi, plutôt qu’une menace pour notre foi.

    Il faut créer une nouvelle culture académique et ecclésiale dans lesquelles on pourra au moins discuter des problèmes difficiles concernant la Bible, sans suspicion ou représailles politiques.

    Aller de l’avant paraîtra peut-être comme un mépris du passé. Mais maintenir le passé à tout prix n’est pas un meilleur choix. C’est un chemin de peur. Nous devons porter notre attention vers notre responsabilité envers nos enfants et nos petits enfants. Cela exigera un vrai courage.

    La question de l’évolution est devant nous, et elle ne va pas s’en aller, et elle a des implications sur la façon dont les évangéliques lisent leur Bible et font de la théologie. La vraie question est de savoir comment nous allons choisir d’y faire face.

    Source : http://www.scienceetfoi.com/le-vrai-probleme-des-evangeliques-avec-levolution-et-ce-quil-faut-en-faire/

    on peut être chrétien et évolutionniste. Les fondamentalistes créationnistes jouent sur l’ambiguïté en laissant croire que :

    – chrétien = créationniste
    – évolutionniste = athée

    …et en jouant sur :

    – l’évolutionnisme implique que Dieu n’intervient pas dans les espèces au cours de l’Histoire
    – l’évolutionnisme implique que le début de l’univers a été déclenché par le hasard

    Or, un chrétien peut très bien être évolutionniste, mais croire que :

    – Dieu a déclenché l’univers
    – le Père suit le cours de l’évolution de sa création et de ses créatures

    Le créationniste fondamentaliste, non seulement se trompe en interprétant la Genèse matériellement, mais il discrédite la foi en employant des arguments mal à propos car il ne s’informe pas des arguments actuels de la science – il sort des arguments vieux de dizaines d’années, que les évolutionnistes ne soutiennent plus. La science, en effet, est honnête : elle se remet en question constamment, révise ses arguments en fonction des nouvelles découvertes. Car la science se base sur des faits, par sur des dogmes, comme le font les fondamentalistes, qui de plus utilisent Dieu comme bouche-trou pour expliquer ce qu’on n’explique pas encore.

    Et ces derniers jouent sur la confusion pour s’attacher les foules : les confusions citées ci-dessus, et aussi celles consistant à :

    – confondre les faits avec les modèles qui expliquent les faits
    – confondre les modèles qui expliquent les faits avec leurs extrapolations

    Les faits sont indéniables, par contre les modèles qui tentent de les expliquer évoluent (oui, là aussi il y a évolution…), et les extrapolations les suivent.

    Le fondamentaliste joue aussi sur ses sources d’information – il confond :

    – ce que dit la science
    – ce que disent les journalistes vulgarisateurs sur ce que la science dit

    Or, on sait que pour vendre il faut parfois simplifier, voire déformer les faits…

    Bien sûr, on trouve aussi des scientifiques fondamentalistes, matérialistes, qui essaient de casser la foi – en fait, ce qu’ils essaient de casser, c’est la religion, les dogmes fondamentalistes « chrétiens ». Les 2 camps fondamentalistes ne valent pas mieux l’un que l’autre : chacun de ces camps est souvent mal informé sur la réalité :

    – le fondamentaliste « chrétien » ne cherche pas la vérité scientifique, prétend qu’il n’y a qu’un type d’évolutionniste : le scientifique athée
    – le fondamentaliste scientifique ne cherche pas à comprendre la foi, prétend qu’il n’y a qu’un type de chrétien : le créationniste borné

    Bref, chacun met ceux de l’autre « camp » dans le même sac, et les caricature.

    Au final, le fondamentaliste créationniste limite Dieu : pour lui, Dieu est incapable, après avoir créé un univers, d’en guider l’évolution.

    Source : http://surtout-ne-lisez-pas-ce-blog.blogspot.com/2012/12/les-dangers-du-creationnisme.html

    • Bravo ! Très belle synthèse ! Mais qui ne convaincra jamais un partisan d’une lecture littérale de la Bible, mais finalement, quelle importance cela a-t-il de les convaincre ? Ils vomissent la science des hommes, n’étant pour la plupart, pas capables d’en comprendre les fondements, mais prompts toujours à utiliser ce qu’elle a permis d’avancées majeures, comme l’informatique par exemple, pour la critiquer. Leurs arguments sont démontables par le premier étudiant en licence de paléoanthropologie venu, mais ils n’en ont cure. Se sentant dépositaires de la seule Vérité, ils ne veulent rien entendre de ce que les scientifiques, preuves à l’appui, ont à dire. Ils souhaitent rester enfermés dans leur vision monolithique de la réalité, et, s’ils avaient été les guides du progrès humain, nous n’aurions peut-être même pas inventé le feu. Alors, laissons-les dans leur obscurité, et prions Dieu, afin qu’Il leur fasse un jour comprendre, pourquoi Il nous a dotés d’une intelligence.

    • Ce sont les jours de la supercherie évolutionniste qui sont comptés ; elle ne survit artificiellement que par le fait que la moitié de la communauté scientifique est muselée et que toute l’information est entre les mains des menteurs.

      La foi au Dieu créateur revient en force dans un monde chrétien qui fut un temps tenté par les arguments archi éculés de la fausse science.
      Les vrais savants savent l’évolution IM PO SSI BLE mais agisse comme des gosses pris en faute car s’il y a un Dieu aïe aïe aïe

    • Billy Graham a fait les mêmes concessions au communisme, alors…..

    • @samdesource

      Les premiers chrétiens étaient communistes, alors…
      (lisez les Actes)

    • @samdesource

      Si vous saviez comment vous venez d’illuminer ma journée avec votre discours😀

      Je pensais pas que ça existait pour de vrai les gens comme vous🙂

      Allez vous mettre a jour avant de venir débattre ici.

    • Un discours autant verbeux que creux.

      Un type parle de caricature mais en fait les mêmes.
      Pour lui un créationniste biblique est forcément un menteur, voilà la déduction que l’on peut faire de sont texte car – lisons-nous – ils rejettent la science.

      Comme « autorités » il cite les faux docteurs Origène et Billy Graham, deux hommes qui sont représentant de la dérive doctrinale de leur époque respective, et j’apprend de même qu’ils n’ont pas non plus brillé de biblicisme au sujet de la Création, ce qui rajoute un panel à leurs hérésies. déjà nombreuses.

      Les néo-évangéliques pour leur part ont depuis longtemps acceptés les théories évolutionnistes tout autant que Mai 68 d’ailleurs dont l’explication du bénéfice immense sera expliqué bibletude.org
      D’ailleurs une caractéristiques communes de TOUS les « évolutionnistes chrétiens » jusqu’à présent, c’est d’enseigner des hérésies dans les autres sujets de la Foi (votre ami Alain Dumont est un exemple parfait).

      Répondons maintenant sur le fond.

      « Au final, le fondamentaliste créationniste limite Dieu : pour lui, Dieu est incapable, après avoir créé un univers, d’en guider l’évolution. »

      Vous avez lu ça où ?
      La différence entre les pseudo-chrétiens et les Chrétiens bibliques est que les 2e proclament ce que Dieu a fait. Ne pouvant pas aller au delà de ce qui est écrit (1 Corinthiens 4v6).
      Il n’est pas trop dur de faire un univers évolutionniste pour le Dieu de la Bible; simplement Il ne l’a pas fait.

      Il y a maintenant une différence entre les Chrétiens et les scientifiques athées : les seconds cherchent et les premiers ont déjà trouvés, selon ce que dit l’Écriture.

      J’ai l’assurance que la Science prouve et prouvera la Bible. Comme l’a si bien dit un archéologue chrétien interviewé, quand on lui demanda si il n’y a pas des choses qui pourrait paraitre contraire à la Bible dans ses recherches (ou une question similaire) sa réponse fut que l’archéologie ne cesse de confirmer la Bible et que ce qu’on ne peut démontrer, il le prend par la Foi tout en sachant que la Vérité finira par sortir. Tant d’écoles libérales se sont effondrées et on attend les prochaines.

      D’ailleurs c’est cela la Foi, quand tout semble aller contraire à la Parole de Dieu, croire ce qu’Il dit est vrai.

      « Or, un chrétien peut très bien être évolutionniste, mais croire que :

      – Dieu a déclenché l’univers
      – le Père suit le cours de l’évolution de sa création et de ses créatures »

      Bein oui, il y a les chrétiens qui croient que Dieu a fait Adam et Yves avec leur « Queen james », on peut être chrétiens et fornicateur, chrétien et adultère, chrétien et idolatre, etc. D’ailleurs pas loin d’un tiers de la population mondiale est « chrétienne ». Y a même les chrétiens échangistes…
      Y a de féroces chrétiens homosexuels qui défendent avec ténacité que la Bible ne condamne pas l’homosexualité. Je pourrais vous donner quelques liens très glauques

      Votre doctrine n’est pas basée sur la Bible mais sur ce désir de « concilier » la Foi « chrétienne » avec ce que disent des scientifiques (et non la science).

      Hors ça ne marche pas comme ça. Bientôt la fessée sera interdite et tous les bien-pensant de ce Siècle.

      Bref et comme la Bible interprète la Bible et que Dieu fait bien merveilleusement les choses, répondons à Origène que je cite :

      « Quel est l’homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que le jour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel n’était pas encore ? »

      Eh bein mince, vous qui citez Origène, je croyais que c’était les Chrétiens qui limitaient Dieu…
      Donc Dieu ne peut pas savoir ce qu’est 24h ? Celui qui a établis les cieux ne saurait pas cela….

      Dans sa préscience, Dieu répond premier chapitre de la Bible par le dernier chapitre de celle-ci :

      « Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront
      4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.
      5 Il n’y aura plus de nuit; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. »

      Et le chapitre juste avant (chapitre 21)

      « 22Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau.
      23 La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.
      24 Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire.
      25 Ses portes ne se fermeront point le jour, car là il n’y aura point de nuit.
      26 On y apportera la gloire et l’honneur des nations.
      27 Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau. »

      Qui serait assez stupide pour s’imaginer que Dieu a planté, à la manière d’un agriculteur, un jardin à Eden, dans un certain pays de l’Orient, et qu’il a placé là un arbre de vie tombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait la vie ? À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, s’il n’est dénué de sens, peut facilement relever une multitude de choses semblables que l’Écriture raconte comme si elles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textuellement, n’ont guère eu de réalité.  »

      Les prophètes inspirés, David, les apôtres et Jésus Lui-Même sont vu comme des dénués de sens par des « chrétiens ». Bravo.

      J’aime comment Dieu confond les sages et les intelligents de ce Siècle.

      Bref moi qui étais défenseur de l’évolution jusqu’à ma conversion et qui me moquait des chrétiens j’ai abandonné cette fausse conception car en lisant la Bible l’évidence tombe sous le sens et les 2 doctrines sont totalement inconciliables.

      L’athée qui fait le choix de croire en l’évolution sera plus honnête car on ne peut servir 2 maitres et prétendre concilier le (néo-)darwinisme d’avec les Saintes Écritures c’est la malhonnêteté suprême.

      Tout ça pour dire que tout ce qui ne va pas dans le postulat commun => on l’allégorise. Bravo pour l’avancée intellectuelle.

  14. Belle réponse, tout est dit et bien dit.

  15. Je trouve fascinant que tant de croyants se prennent pour des experts en biologie évolutive tout en sortant des arguments périmés depuis bien longtemps … Sceptiques envers tout ce qui va à l’encontre de leur compréhension du récit de la Création mais prêts à gober tout ce que disent ceux qui pensent avoir prouvé que les évolutionnistes étaient des imbéciles finis.
    En jetant par la même occasion l’anathème sur leurs « frères et soeurs » n’ayant rien compris à la Bible puisqu’ils osent dire que l’univers a plus de 6000 ans.

    • Ce qui est fascinant, c’est tant de belle âmes s’estimant plus intelligentes que ces pauvres naïfs qui osent prendre la révélation de Dieu au sérieux… Mais en définitive ce sont eux qui gobent n’importe quoi, préférant la parole des hommes à celle de Dieu. Si tous aviez deux sous d’honnêteté intellectuelle, vous rechercheriez quels sont les réels motifs des évolutionnistes, et vous verriez qu’en fait ils ne sont pas scientifiques. La vérité ils s’en moquent et même le reconnaissent pour la plupart, puisqu’ils pensent que personne ne la détient (sauf eux bien-sûr !).
      De plus si vous êtiez de bonne foi, vous ne feriez pas semblant d’ignorer qu’il y a eu et qu’il y a encore beaucoup de réels « scientifiques » qui sont d’authentiques croyants non-évolutionnistes. Et plusieurs ont même contesté le Darwinisme et le Transformisme avec des arguments bien plus probants que vos pauvres objections mettant en cause des personnes.

      Avoir un cerveau c’est bien, mais pour en faire quoi ? Honorer le Dieu créateur, ou glorifier la créature ?

    • Vous arrivez à déduire de mon commentaire que je n’ai aucune honnêteté intellectuelle, que je suis de mauvaise foi, et, sans le dire directement, sous-entendez que je ne suis pas chrétien … et vous venez me parler de mes « pauvres objections mettant en cause des personnes ? »

      Et permettez-moi de dire qu’une accusation d’absence d’honnêteté intellectuelle venant d’une personne qui consacre des sites à écrire que les scientifiques sont de méchants menteurs athées me fait doucement rire …

    • @Gilles Veuillet

      Vous êtes d’un effarant pathétisme…

      Bien entendu tous les scientifiques travaillant sur l’évolution sont de sombres crétins qui se lèvent tous les matins dans le seul but de faire progresser l’oeuvre du mal ! Qu’on les jette au bûcher ces auteur de livres impies (pour reprendre vos termes).

      Passez un jour au labo pour voir, ça vous fera du bien, avec un peu de chance on pourrait même séquencer votre génome et voir quelles évolutions il y a eu depuis votre grand père. A moins que cela ne vous condamne a la damnation éternelle ?

      Quant au : « Vous être libres de les croire, mais pas de revendiquer le qualificatif de chrétien »

      Seriez vous donc Dieu pour en juger ? Ça dépasse de très loin vos compétences, quelles qu’elles soient.

      Prétentieux, arrogant et borné, contentez vous donc de parler de ce que vous connaissez, avec l’autorité qui convient.
      Avec vous la terre serait plate et le soleil tournerait autour.
      Bienvenue en 2015, hibernatus.

    • @Bichon

      « Avec vous la terre serait plate et le soleil tournerait autour. »

      Est-ce volontaire de votre part ? Car prise au sens spirituel, votre phrase tape dans le mille : la terre intérieure de ceux qui parlent sans savoir est plate, et pour eux le Soleil de Justice tourne autour de leur ego.

      Si on extrapole : peut-être est-ce parce qu’ils refusent d’évoluer (spirituellement) que les créationnistes purs et durs rejettent l’évolution…

      A creuser et méditer…

    • @Jonathan,

      Ce ci n’est pas simplement pour vous mais pour tous ceux qui tiennent le même discours. S’il y a quelqu’un qui juge ici, ce n’est pas moi. Je veux simplement être le témoin de la Parole non traffiquée par les hommes. Donc je ne peux pas laisser dire n’importe quoi au nom de Christ, car c’est cela être chrétien: penser, agir et dire comme Christ, le divin modèle. Certes le zéro défaut n’est pour personne. Mais contredire ouvertement la Révélation de Dieu (Christ est la Parole vivante de Dieu), c’est contredire Christ et donc difficile de se revendiquer de Lui.
      Vous arrivez à suivre ce simple raisonnement de croyant naïf ? Il le faudrait quand même !…

      Donc, vous, ni moi n’étions présent à la Création du monde. Les évolutionnistes non plus. Christ y était lui (Cf. Prov. 8), mais il y avait aussi Satan, le serpent antique. La Création, il ne pouvait pas la nier lui, vu qu’il utilisa la forme d’une créature pour s’adresser à Ève. Et que dit-il ? Dieu vous a dit ? Vraiment ? non, non, ce n’est pas ainsi, c’est parce qu’il ne veut pas que vous ayez le même pouvoir que Lui. Pas de danger de ne pas tenir compte de sa Parole !!!…
      On connaît la suite.

      Mais quel rapport, dites-vous ?
      Eh bien il est celui-ci: la motivation de ceux qui refusent la Création de l’univers comme cela nous a été simplement rapporté, c’est qu’ils préfèrent la voix des hommes à celle de Dieu. Car justement cette voix de Dieu est tellement claire que des enfants la saisissent tout de suite. Mais il en est de cette vérité comme de l’Évangile: c’est trop simple pour ceux qui se donnent à être intelligent (comme si l’intelligence suprême n’était pas celle de Dieu !). Donc se voulant être sages et savants, la simple vérité leur paraît puérile et détestable. Dieu résiste aux orgueilleux, ce n’est pas moi qui le dit, c’est Lui.

      « Ah mais nous avons un cerveau, nous ! » Et les autres sont des imbéciles ? Je suis sans doute passé bien avant vous sur les paillasses de laboratoire de physique-Chimie, et je ne m’attarderai pas à vanter l’étendue de mes connaissances, car devant Dieu ce n’est rien ! Quand j’ai lu la Genèse, dès la toute première fois, j’ai su ce que l’on m’avait toujours caché soigneusement: comment Dieu avait créé le monde, et que ça n’avait rien à voir avec les thèses diaboliques des menteurs de ce monde. Un grand paquet d’années plus tard, et plusieurs années de théologie, ma conviction n’est pas entamée, comme pour beaucoup d’autres dont vous vous gaussez, et même des scientifiques connus.

      De plus en plus contestent l' »Évolution » parce qu’ils s’aperçoivent que ça ne colle pas avec les faits.Ils ont aussi un cerveau, et certains même perdent leur place pour l’avoir affirmé ouvertement. Ah, elle est belle cette thèse de l’Évolution qui a besoin d’utiliser la moquerie, la propagande et la pression politique contre tous ses opposants ! En fait contre la vérité… chassez le naturel, et il revient au galop !

      Mais s’opposer ouvertement à Dieu, c’est difficile pour des esprits religieux. Alors on s’en prend à ceux qui le croient en toute simplicité. « Comment Sa Parole ? Mais votre lecture n’est pas correcte, vous ne savez pas lire entre les lignes ! Et puis quelle Parole, vous avez les originaux ? Non ! des copies de copies de copies de manuscrits. Vous avez une compilation ecclésiastique, mais la véritable parole de Dieu, il faut savoir la discerner à l’intérieur, en utilisant les sciences… »

      Bref dites je suis un libéral, un moderniste, je ne crois pas que la Bible est la Parole de Dieu, mais qu’elle la contient plus ou moins, qu’elle est inspirée d’une certaine manière, mais qu’il appartient à chacun de lui donner sens !
      Ou alors dites: je suis un concordiste: la Bible ne parle que spirituellement, mais pour la réalité physique, il vaut mieux croire les spécialistes humains !

      Donc vous êtes dans une certaine forme de gnose, la gnose moderniste, qui s’élève au-dessus des simples croyants en s’imaginant avoir une meilleure interprétation, une interpétation qui n’est accessible qu’en passant par la science (gnosis) des hommes.

      Est-ce la pensée de Christ ? Non. En cela on peut vous dénier le droit de porter le Nom qui ne s’associe pas avec votre forme de pensée.

    • @bibletude.org

      Hum non c’était pas fait exprès, mais encore une fois, belle analyse, bien joué !

    • @Gilles

      « S’il y a quelqu’un qui juge ici, ce n’est pas moi. »

      Bah si vous jugez carrément… relisez vous au lieu de vous faire passer pour le chevalier en croisade portant la parole sainte sur les terres impies.

      Vous faites un concours de mauvaise foi ?

  16. Si c’est par la foi que nous savons que le monde a été fait par la parole de Dieu, ce n’est donc pas par la vue, et le créationnisme est souvent pire que son contradicteur car il n’est pas cohérent avec lui-même.

    Je ne comprends pas pourquoi nous ne nous attendons pas simplement à ce que le témoignage des sens et le témoignage de l’Esprit se contredisent depuis que le péché est entré dans le monde et que la création entière a été entraîné dans la chute. On s’abstiendrait alors de toutes ces vaines polémiques, de cette soif de savoir, d’affirmation égotique de soi vis-à-vis de ceux qui remettent en question notre foi. On pourrait peut être témoigner de plus d’amour et de ce qu’est d’adorer Dieu en esprit et en vérité. Donner des cours de créationnisme en accord avec la réalité observable ne sera possible qu’à la fin des temps et ce sera inutile puisque chacun connaîtra.

    D’ici là libre à la communauté scientifique de nous présenter tout ce qu’elle observe et libre à chacun d’y adhérer sur le plan intellectuel, sans toujours rechercher le conflit. Tant que l’on est conscient que ce sont des vérités relatives, et qu’un faussé existe entre ces vérités là liées à la chair et celle de l’Esprit liée au Royaume de Dieu, ça ne peut pas être de l’incrédulité. Les sciences ne font que suivre la programmation du cerveau de l’homme animal. Dans notre état de conscience habituel, ce n’est pas d’abord Dieu qui crée les lois mais nous-même en relation avec la réalité matérielle. Ce qu’observent ensuite les sciences c’est le produit de notre propre neurobiologie.

    De plus, contrairement à ce qu’on répand sur l’évolution, le fameux hasard du darwinisme a fait place à d’autres modèles de l’évolution plus puissants qui décrivent l’auto-organisation de l’univers et sont toujours athées. Les obstacles ne sont donc pas intellectuels. L’homme est juste incapable de trouver Dieu en tâtonnant.

  17. Qui sait ce qu’est la science ? Il n’y a pas de définition unique. En termes très généraux, la science est la connaissance ordonnée de l’univers. Tous les créateurs de la science (née exclusivement dans l’Occident chrétien.Les Grecs n’ont jamais pu la développer suffisamment à cause de leurs croyances païennes) étaient chrétiens et créationnistes – ils croyaient le récit de la Création dans la Genèse), de Newton à Maxwell, de Pascal à Pasteur. Après les Lumières, le rationalisme a pris le dessus et on a exclu de la science toute cause non matérielle. C’est un parti-pris non nécessaire, idéologique, métaphysique. En quoi reconnaître que Dieu a créé le monde serait-il contraire à la science ? Les fondateurs de la science incluaient Dieu dans leurs travaux et ce sont eux qui ont inventé (découvert) la méthode scientifique.

    Si vous croyez que l’évolution est de la science, vous êtes obligés d’exclure Dieu des origines. Vous n’avez aucun choix. Les évolutionnistes théistes sont assis entre deux chaises et ne sont reconnus ni par les créationnistes ni par la science officielle. Vous êtes obligés de croire que le monde s’est fait tout seul. Dès que vous invoquez Dieu, vous sortez de la science. Choisissez qui vous voulez servir.

    • @Aleth

      « Si vous croyez que l’évolution est de la science, vous êtes obligés d’exclure Dieu des origines »

      Comme déjà dit plus haut, on peut être chrétien et évolutionniste, donc sans exclure Dieu des origines.

      Vous fondamentalistes créationnistes jouez sur l’ambiguïté en laissant croire que « chrétien = créationniste », et que « évolutionniste = athée ». Ce sont des pseudo-vérités, car l’évolutionnisme peut impliquer que Dieu intervient dans l’évolution des espèces au cours de l’Histoire, et que le début de l’univers n’a pas été déclenché par le hasard.

      Vous me direz : « ce n’est pas ce qu’enseigne la science ».
      Je réponds : la science officielle enseigne une partie de la vérité, mais oublie Dieu. Si on remplace le hasard (ou tout autre moteur de l’évolution) par Dieu, tout rentre dans l’ordre. Car lorsqu’on dit « évolution » on n’entend pas forcément « l’évolution telle que la science officielle la voit aujourd’hui ».

      De plus, le créationniste fondamentaliste, non seulement se trompe en interprétant la Genèse matériellement, mais il discrédite la foi en employant des arguments vieux de dizaines d’années, que les évolutionnistes ne soutiennent plus.

      Bien sûr, on trouve aussi des scientifiques fondamentalistes, matérialistes, mais ce n’est pas une preuve de l’absence d’évolution des espèces, mais juste une preuve qu’il y a des fondamentalistes dans les 2 camps.

  18. « Si vous croyez que l’évolution est de la science, vous êtes obligés d’exclure Dieu des origines. Vous n’avez aucun choix. Les évolutionnistes théistes sont assis entre deux chaises et ne sont reconnus ni par les créationnistes ni par la science officielle. Vous êtes obligés de croire que le monde s’est fait tout seul. Dès que vous invoquez Dieu, vous sortez de la science. Choisissez qui vous voulez servir. »

    Ce que vous posez la s’appelle une moisissure argumentative, et plus spécifiquement un faux dilemme…(Et ça s’appelle aussi de la malhonnêteté intellectuelle)(Et ça ne m’étonne pas que Gilles cautionne…)

    Il existe de nombreuses autres solutions et positions, la seule limite c’est vous qui l’imposez en proposant un choix entre uniquement deux possibilités (fausses qui plus est).

    Libre a vous de vous limiter ainsi, merci de ne pas obliger les autres a en faire de même.

    • Le faux dilemme est beaucoup utilisé par les personnes qui sont dans le déni : cela les rassure (faussement).

      Wikipédia : « Soit le créationnisme est vrai, soit le darwinisme est vrai. » « Comme le darwinisme n’est pas vrai, alors forcément, le créationnisme est vrai. » Cet argument est fallacieux parce que la prémisse ne reconnaît pas qu’il puisse y avoir d’autres points de vue que le créationnisme et le darwinisme.

      Autres exemples (Wikipédia toujours) : « Êtes-vous avec nous ou avec les terroristes ? » « Allez-vous voter pour moi, ou allez-vous laisser le chômage augmenter indéfiniment ? » « Soit tu vas à l’université, soit tu vendras des hamburgers toute ta vie ! »

      Sans oublier que les deux hypothèses compétitives peuvent se révéler toutes les deux fausses : « Quelle alternative proposez-vous au capitalisme ? Vous voulez instaurer un système soviétique ! » « Si vous n’êtes pas de gauche, vous êtes forcément de droite »

      On trouve beaucoup d’arguments de type « faux dilemme » chez les fondamentalistes, créationnistes comme évolutionnistes.

      Pour évoluer (sic) sur le sujet science&foi, je conseille http://www.scienceetfoi.com/

  19. Aux intervenants évolutionnistes.
    Vous ne connaissez pas le sujet. La science officielle, et plus particulièrement l’évolutionnisme, exclut radicalement et officiellement Dieu de ses hypothèses et donc de ses théories. L’évolutionniste réputé Richard Lewontin (professeur à Harvard) a écrit :

    « Nous prenons parti pour la science en dépit de l’absurdité manifeste de quelques-uns de ses concepts, en dépit de son incapacité d’accomplir beaucoup de ses promesses extravagantes de santé et de vie, en dépit de la tolérance de la communauté scientifique envers des histoires sur mesure et sans preuves, parce que nous avons un engagement premier, un engagement envers le matérialisme. Ce n’est pas que les méthodes et les institutions de la science nous contraindraient en quelque sorte à accepter une explication matérielle de ce monde phénoménal, mais au contraire que nous sommes obligés, par notre adhésion a priori à des causes matérielles, de créer un appareil d’investigation et un ensemble de concepts qui produisent des explications matérielles, aussi contraires soient-elles à l’intuition, aussi déroutantes soient-elles pour les non initiés… Plus encore, ce matérialisme est absolu, car nous ne pouvons admettre un pied divin en travers de la porte. »

    C’est l’opinion et la détermination de tous les scientifiques de la science officielle. Aucune autre opinion ne peut s’exprimer. Tout en science doit s’expliquer par des causes matérielles. Ne venez pas ici prétendre le contraire : vous ne feriez que montrer votre ignorance du sujet.

    Par conséquent, quand les chrétiens évolutionnistes, qui croient naïvement que l’évolution est de la science, concoctent une mixture de « science » et d’interprétation pseudo-biblique figurative, poétique, symbolique ou je ne sais quoi d’autre pour tenter d’amalgamer les deux, Bible et science, 1) ils sortent de la science. S’ils veulent se faire une science à eux, il y en aura autant qu’il y a de pensées diverses sur le sujet, elle ne sera pas acceptée par la science officielle (on en rira, ce qu’on fait déjà), et 2) leurs thèses seront aussi bibliques qu’une légende païenne.
    Il n’y a que les ignorants pour prétendre que l’évolution est scientifique. Elle n’a jamais été démontrée en 150 ans. C’est une histoire qui va du big bang à l’homme par le hasard. En soi, c’est une idée païenne. La Bible ne parle jamais d’évolution. Elle décrit avec une grande précision le processus de la Création. Jusqu’à présent, il n’y a rien à y redire. Rien d’authentiquement scientifique (= prouvé absolument) ne la contredit. Les évolutionnistes théistes ne manquent pas d’audace quand ils font dire à la Bible le contraire de ce qu’elle dit. Rien de leurs thèses ne figure dans la Bible !!

    • C’est pour cela qu’ils évitent de se lancer dans une exégèse sérieuse des textes, et qu’ils fuient la confrontation théologique.

    • La science ne se sert pas de Dieu pour avancer. Le plombier ne sert pas de la Bible pour réparer une fuite, mais de ses outils et de ses compétences.
      Les scientifiques ne produisent pas des « théories » pour se faire plaisir, mais pour rendre compte des observations et des résultats d’expériences.
      Quand Michelson et Morley ont mesuré la vitesse de la lumière dans deux directions perpendiculaires et s’attendaient à trouver des valeurs différentes liées au mouvement propre de la Terre, ils ont bien dû se rendre à l’évidence, quand leurs instruments de mesure leur fournissaient strictement la même valeur, et contre tout bon sens. La théorie de la relativité restreinte d’Einstein est née à partir de là.
      De même, la théorie de l’évolution est capable de rendre compte des observations, et a été corroborée par le séquençage ADN quand il fut mis au point. Aucun scientifique sérieux ne la remet en question.
      Il n’y a que les obstinés d’une interprétation littérale des écritures qui trouvent à y redire.
      J’ai vu la video d’un musulman, qui expliquait, que conformément à son livre saint, la Terre ne tourne pas sur elle-même, car sinon un avion décollant d’Europe par exemple, ne pourrait jamais atteindre la Chine ! C’est strictement du même acabit.

    • Je me demande toujours pourquoi je m’échine a vouloir répondre a ce genre de pavé…
      Peut-être par pitié ? Ou peut-être parce qu’il y a trop d’inepties au mètre carré pour pouvoir le laisser passer…

      Dans tous les cas votre texte est un cas d’école pour la chasse aux moisissures.
      Commençons par le début :

      « Aux intervenants évolutionnistes. »
      > Attaque ad hominem, doublé d’un déshonneur par association (d’idée dans votre cas)

      Vous ne connaissez pas le sujet.
      > ça c’est une attaque juste gratuite et vous n’avez rien pour l’affirmer de cette façon

      La science officielle, et plus particulièrement l’évolutionnisme, exclut radicalement et officiellement Dieu de ses hypothèses et donc de ses théories.
      > La y en à trop en une phrase, ne serait-ce que la présence injustifiée de mots tels que « radicalement », « officiellement »

      L’évolutionniste réputé Richard Lewontin (professeur à Harvard) a écrit :
      > Hop un petit appel a l’autorité, c’est dommage de se servir de ce monsieur en plus, il a lutté contre la guerre au vietname, et contre les OGM.

      Oh et tiens, je vais faire comme vous regardez bien : Les OGM tout le monde sait que c’est l’homme qui joue a Dieu, hors Richard Lewontin est contre, cet homme est donc un anti-evolution (donc un creationniste)(donc quelqu’un de bien, pour vous).

      Allez c’est cadeau, entrainez vous a degotter toutes les moisissures argumentatives dans cette phrase, il y en a plein !

      C’est l’opinion et la détermination de tous les scientifiques de la science officielle.
      > Ici ça s’appelle de la generalisation abusive, exemple : Mon voisin moustachu est un gros blaireau, donc tous les moustachus sont des gros blaireaux…

      Aucune autre opinion ne peut s’exprimer.
      > La c’est juste de la mauvaise foi (Et ça a surement un nom)

      Tout en science doit s’expliquer par des causes matérielles. Ne venez pas ici prétendre le contraire : vous ne feriez que montrer votre ignorance du sujet.
      > Ici on se rapproche de la technique de l’épouvantail… Mélangée a une technique d’engluement.

      Et arrivé ici j’en ai marre et je me rend compte que votre discours n’apporte rien, pas de preuve, pas d’avancée, utilise des méthodes indignes d’un débat en bonne et due forme, donc je m’arrête la pour ça.

      « Il n’y a que les ignorants pour prétendre que l’évolution est scientifique. Elle n’a jamais été démontrée en 150 ans. C’est une histoire qui va du big bang à l’homme par le hasard. En soi, c’est une idée païenne. La Bible ne parle jamais d’évolution. Elle décrit avec une grande précision le processus de la Création. Jusqu’à présent, il n’y a rien à y redire. Rien d’authentiquement scientifique (= prouvé absolument) ne la contredit. Les évolutionnistes théistes ne manquent pas d’audace quand ils font dire à la Bible le contraire de ce qu’elle dit. Rien de leurs thèses ne figure dans la Bible !! »

      Je passe sur le quintal de moisissure qu’il y a la dedans, pour me concentrer sur votre visible ignorance du sujet. C’est bien hein de s’être renseigné il y a 40 ans sur le sujet, par contre vos propos ne sont plus tenables aujourd’hui. Mettez vous a jour, on pourra de nouveau discuter sur de bonnes bases.

      Vous avez un manque d’objectivité flagrant sur le récit de la création, puisqu’il est loin de donner autant de précision que vous le dites. En tout cas si pour vous c’est de la « grande précision », ça explique deux ou trois trucs…

      Rien que pour le plaisir et pour situer ou on en est, la terre a quel age d’après vous ?

    • @Aleth

      « Vous ne connaissez pas le sujet » : oui, selon vos critères, en effet, nous ne connaissons pas le sujet. Voyez-vous, chacun a raison selon ses propres critères, dans son propre référentiel. La question n’est cependant pas « ai-je raison ? » mais « est-ce le bon référentiel ? » Votre lecture de la Bible se fait-elle selon les critères spirituels (donc selon l’Esprit de Dieu, qui vivifie), ou littéralement (selon la lettre qui tue) ? Là est la vraie question, et la poser, c’est y répondre.

      « S’ils veulent se faire une science à eux, il y en aura autant qu’il y a de pensées diverses sur le sujet, elle ne sera pas acceptée par la science officielle (on en rira, ce qu’on fait déjà) » : l’Esprit de Dieu n’a que faire de la science « officielle », pas plus d’ailleurs que de la théologie « officielle ». La lecture de la Bible doit se faire selon les critères qu’utilisaient les premiers chrétiens jusqu’au siècle industriel et matérialiste, où la lecture littérale de la Bible a prévalu. Car, contrairement à ce que vous essayez de faire croire, le matérialiste, c’est le créationniste, car il lit la Bible matériellement, alors que le chrétien qui croit à la puissance créatrice de Dieu lit la Bible selon les critères de l’Esprit du Créateur et il sait que cet Esprit est toujours à l’oeuvre aujourd’hui dans la Création.

      Etes-vous allé voir sur http://www.scienceetfoi.com ?

    • Le problème n’est pas tellement ce que dit l’évolutionnisme mais quand le créationnisme consiste à faire des efforts pour rester attaché à des choses visibles. Quand on témoigne qu’on est tout autant esclave au matérialisme et à la pensée des lumières que ceux que l’on critique.

      Car que décrit la Bible au juste si ce n’est que Dieu a prononcé des paroles et que la génération a été spontanée ?

      Pourquoi serions nous sensé pouvoir décrire à partir de preuves matérielles, cette génération spontanée en nous basant à la fois sur les apparences, la sagesse humaine et une création qui a été entraînée dans la chute ? Est-ce réellement comme cela que la Bible présente le récit de la Genèse ?

      Comment concilier un tel créationnisme matérialiste avec un Dieu qui se cache (Esaïe 45,15), qui n’a pas les mêmes pensées que les hommes (Esaïe 55:8), qui est le Dieu invisible (Colossiens 1:15)…etc. ?

      Comment peut-on penser faire croire au monde entier que Dieu existe en produisant des preuves matérielle sans fabriquer des fables et une idole à place ?

    • « Votre lecture de la Bible se fait-elle selon les critères spirituels (donc selon l’Esprit de Dieu, qui vivifie), ou littéralement (selon la lettre qui tue) ? Là est la vraie question, et la poser, c’est y répondre. »

      Cette phrase est une preuve de plus que les « chrétiens » évolutionnistes ne peuvent que mal interpréter les Ecritures.

      « La lettre tue mais l’Esprit vivifie »…….. Si vous lisiez les épitres de Paul (ou au moins les versets autours!), vous sauriez de quoi l’apôtre parle, mais vous passez certainement trop votre temps dans les livres de Dawkins et autres penseurs de ce Siècle pour « mieux » être guidé dans votre interprétation de la Bible………..

  20. T’Y CROIS, TOI ?

    T’y crois toi à l’explosion cosmique qui aurait produit ce monde si excellemment ordonné , un peu comme si le dynamitage d’une imprimerie engendrait une encyclopédie universelle parfaitement à jour et compréhensible dans toutes les langues ?

    BEN DIS DONC, T’EN AS DE LA FOI, TOI !

    T’y crois, toi , à l’homme descendant du singe comme une Rolls jaillirait d’un tas de ferraille ? Je sais bien qu’on fait croire aux enfants qu’une cigogne les a trouvés dans les choux, eh ben toi, mon vieux, l’âge ne t’a pas muri !

    MAIS N’EMPÊCHE QUE T’AS DRÔLEMENT LA FOI !
    (et puis enfin, chacun connaît sa famille)

    T’y crois, toi à l’homme bon et qui se bonifie ? Après Messaline, Borgia et Raspoutine, après Néron, Hitler et Staline, après Carthage, Verdun et Hiroshima.. ; et je parie que tu crois à la paix sur terre comme si c’était la première fois qu’on essayait ; aurais-tu déjà oublié la triple entente, la sainte alliance, la pentarchie, le concert européen, la SDN et l’ONU ?

    T’EN AS DONC DE LA FOI, TOI !

    Ca ne m’étonnerait même pas que tu croies au Père Noël, et aux dieux de l’Olympe… ou de l’Olympia ! Et au Zodiaque, qui te mène en bateau en te privant de boussole vu qu’il ne tient pas compte de la déclinaison magnétique et que les astrologues n’ont jamais été plus efficaces que les alchimistes, ce que savent tous les savants qui savent aussi que toute évolution ne peut se produire que dans l’espèce, que la tendance naturelle et générale va plutôt vers la décadence et que la terre ne peut pas avoir plus de quelques milliers d’années : ils savent mais affirment le contraire pour se débarrasser de l’évidence à laquelle aboutit toute recherche sincère : l’horloge a bel et bien un horloger…

    Et Dieu que c’est encombrant un horloger quand on n’a pas du tout envie de remettre les pendules à l’heure ; alors yu as donc choisi de croire à l’incroyable.

    QUELLE FOI IMMENSE, DÉMESURÉE
    CE QU’IL FAUT DE CRÉDULITÉ POUR ÊTRE UN INCROYANT !

    Tiens, je vais te dire : plus je t’écoute et plus j’ai l’impression qu’au fond, tu crois surtout en toi ! Et c’est pourquoi ta foi est si grande : elle est à ta hauteur et à celle de ton orgueil.

    Moi, j’ai une toute petite foi, mais alors minuscule, tu vois ; alors je me suis dit qu’une foi aussi petite il faut la placer dans un Grand Dieu, un peu comme un petit instrument dans les mains d’un grand artiste !

    Et c’est toi qui taxes ma foi d’obscurantisme tout en me traitant d’illuminé, qui dit qu’elle est dépassée tout en déclarant « scientifiques » les vieux mythes païens, qui me dis « ringard » de me fier à jésus de Nazareth et te prétends « progressiste » en renouant avec les vices de Sodome.
    Vraiment, je m’étonne de te voir encore sur tes pieds, c’est contraire à ton discours : tu devrais marcher sur les mains, en arrière et les yeux fermés !…

    SI T’Y CROYAIS VRAIMENT !… TU CROIS PAS ?

    Alors, pour une fois, sois de bonne foi, cesse de raisonner et deviens raisonnable en rendant un culte qui ne soit pas occulte ; fuis le désastre des astres, laisse tomber le mur de ta honte et crois à la Croix pour croître dans la bonne Foi.
    S. Girardot
    Reproduction et diffusion vivement encouragées. Ne pas jeter sur la voie publique

    • Je passerais sur la multitude de contradictions et d’âneries hein… Pas la peine de passer vos nerfs aigris sur cette discussion.

      « Et c’est toi qui taxes ma foi d’obscurantisme tout en me traitant d’illuminé, qui dit qu’elle est dépassée tout en déclarant « scientifiques » les vieux mythes païens, qui me dis « ringard » de me fier à jésus de Nazareth et te prétends « progressiste » en renouant avec les vices de Sodome.
      Vraiment, je m’étonne de te voir encore sur tes pieds, c’est contraire à ton discours : tu devrais marcher sur les mains, en arrière et les yeux fermés !… »

      Alors non, je te taxe toi d’obscurantiste, ta foi ne regarde que toi, je te dit que toi, tu es dépassé par la science, et que tu te fie a des vieux mythes chrétiens sur la science, aujourd’hui ringard tellement ils sont dépassés.

      Ah non, mon discours me porte a évoluer vers ce qu’il y a de plus viable… Par contre toi t’as oublié de marcher depuis un bon moment. T’as du retard a rattraper ! cours !

    • Par ailleurs je vous trouve assez désobligeant avec les singes !

    • – « T’y crois toi à l’explosion cosmique qui aurait produit ce monde si excellemment ordonné , un peu comme si le dynamitage d’une imprimerie engendrait une encyclopédie universelle parfaitement à jour et compréhensible dans toutes les langues ? »

      => C’est le cerveau humain qui en premier lieu voit le monde ordonné. Car sa propre rationalité est projetée dans ce qu’il perçoit. Les lois physiques, mathématiques, qui traduisent ce ordre expriment elles aussi le fonctionnement de nos neurones.

      => Mais on peut croire que cet ordre est intelligent sans avoir besoin de Dieu : l’univers ne cherche qu’à réaliser tous ses possibles un peu comme quand dans un circuit que le courant électrique va toujours du potentiel électrique le plus fort vers le potentiel le plus faible, quand il a le « choix » entre plusieurs possibilités. Il possède une mémoire que l’on appel « le temps dans l’espace » qui lui permet en cas d’erreur de ne pas reproduire les mêmes schémas et d’aboutir à quelque chose d’intelligent, un peu comme notre cerveau mais à l’échelle cosmique. Cette intelligence reste invisible mais elle n’est pas de nature divine et évolue avec l’univers.

      => La vie se développerait par symbiose des organismes vivants qui feraient alliance pour voir leur potentiel se réaliser. L’union qui fait la force par la constitution de réseaux et non la loi du plus fort du darwinisme primitif.

      – « T’y crois, toi , à l’homme descendant du singe comme une Rolls jaillirait d’un tas de ferraille ? Je sais bien qu’on fait croire aux enfants qu’une cigogne les a trouvés dans les choux, eh ben toi, mon vieux, l’âge ne t’a pas muri ! »

      => Pour la théorie de l’évolution, l’homme ne décent pas du singe mais aurait un ancêtre commun qui n’est ni homme, ni singe.

      – « T’y crois, toi à l’homme bon et qui se bonifie ? Après Messaline, Borgia et Raspoutine, après Néron, Hitler et Staline, après Carthage, Verdun et Hiroshima.. ; et je parie que tu crois à la paix sur terre comme si c’était la première fois qu’on essayait ; aurais-tu déjà oublié la triple entente, la sainte alliance, la pentarchie, le concert européen, la SDN et l’ONU ? »

      => La guerre et la violence ont disparu du quotidien de certaines populations par des systèmes d’alliances et de convergences d’intérêts, avec parfois d’autres conséquences, d’autres maux. Mais la paix idéale n’est partagée que par la philosophie humaniste/marxiste, tout comme les droits de l’homme et l’égalité. Ce mythe permet de faire pression à ceux qui ne veulent pas entrer dans cette alliance.

      « Et Dieu que c’est encombrant un horloger quand on n’a pas du tout envie de remettre les pendules à l’heure ; alors yu as donc choisi de croire à l’incroyable. »

      => La foi biblique qui s’affirme contre l’idolâtrie a toujours été perçu comme un athéisme par les païens. Croire en Dieu c’est contrairement à ce qu’en pense le dictionnaire rejeter toute croyance et ne rien croire pour créer un espace disponible qui sera un moyen d’aspirer exclusivement à la réalité invisible qui a été mise en nous par la Grâce seule.

      « Alors, pour une fois, sois de bonne foi, cesse de raisonner et deviens raisonnable en rendant un culte qui ne soit pas occulte ; fuis le désastre des astres, laisse tomber le mur de ta honte et crois à la Croix pour croître dans la bonne Foi. »

      => L’homme ne possède pas la capacité de croire à la croix, nul ne vient à Jésus si le Père ne l’attire, il faut y être appelé. En attendant nous devrions plutôt faire preuve de miséricorde, c’est aussi recommandé pour notre sanctification et ne pas être condamné pour avoir jugé comme juge le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :