« Cinquante nuances de Grey » n’excite que moyennement les chrétiens

Il n’y a pas que les amateurs de bon goût littéraire et cinématographique qui fassent la fine bouche alors que sort pour la Saint-Valentin – romantisme et marketing étant amants de circonstance – Cinquante Nuances de Grey,…

…l’adaptation du best-seller d’E.L. James. Les chrétiens, au premier rang desquels les catholiques, ne semblent pas spécialement emballés non plus.

Pour Dennis Schurr, l’archevêque de Cincinnati (dans l’Ohio aux Etats-Unis), l’initiation érotico-SM d’Anastasia Steele par Christian Grey serait « une attaque en règle contre le mariage chrétien ».

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Medias, Religions, Société

Tags:, , , ,

88 réponses

  1. 50 visages de satan ?
    non bien plus

  2. Ne pas en faire de la publicité s.v.p nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas du monde!!!!

  3. Pff totalement faux! La preuve, j’ai rencontré Tania et Andréa qui faisaient la queue au Gaumont.
    Faut dire que j’ai jamais cru ceux qui disaient qu’elles n’étaient pas chrétiennes.
    CQFD : les chrétiens s’intéressent à la chose

    • Mieux vaut essayer que s’y intéresser ..😉 …

      Keep cool…it’s a joke ! 🙂

    • Les chrétiens qui n’ont pas compris la volonté de leur Père ou qui la refusent, ou qui clochent des deux côtés, entre le charnel et le spirituel. Dans leur parcours, ils sont encore dans le désert aux prises avec Moïse et n’ont pas encore passé le Jourdain. Ils devraient donc en urgence méditer l’êpitre aux Hébreux.

  4. Paul , je suis d’accord avec vous on peut parler de tout mais franchement de ce film qui , apparemment parle des sados masos , je ne vois pas trop l’intérêt

    • @catherine bunel

      Tout a fait d’accord avec vous. Tout est utile, mais tout n’édifie pas. Alors plutôt que de faire comme les grecs dans l’acropole, qui discutaient de tout, toute la journée (et certainement presque tous les jours !), évitons de perdre notre précieux temps en vains discours et/ou en vaines occupations. Attachons et nourrissons nous des « choses d’en haut » car le temps est court.

      Souvenons-nous de l’exhortation qui nous est adressée dans apocalypse 22:11 : Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.

      Et çà commence par nos pensées. Rappel PHilipiens 4:8 : Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

    • @reineesther
      « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. »
      Même sur des prémisses aussi douteuses qu’un livre qualifié de pornographique dans certaines critiques que j’avais lues lors de sa sortie en anglais, on peut a contrario exalter la beauté de l’union conjugale édifiée dans un amour mutuel nourri et abreuvé du Saint Esprit, c’est à dire perdurant bien au-delà de la décrépitude de l’enveloppe charnelle, et se renforçant au contraire à mesure que la délivrance approche.

    • @fildeferiste

      Même quand il s’agit de mariage, nous ne sommes pas impunément libre de faire tout ce qui nous chante, en tant que chrétien, du moins si nous avons la crainte de Dieu devant nos yeux et si nous cherchons de tout notre coeur à Lui plaire en faisant ce qui est juste et droit à Ses yeux . Car il y aura un jugement en ce qui concerne ceux n’honore pas l’institution qu’est le mariage. Hébreux 13:4 : « Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. »

      C’est aussi respecter et aimer notre conjoint, que de prendre garde à la manière dont on parle et on se comporte, côté amour et sexualité …

    • @reineesther
      « C’est aussi respecter et aimer notre conjoint, que de prendre garde à la manière dont on parle et on se comporte, côté amour et sexualité … »
      Cela ne fait pas l’ombre d’un doute ; cela dit, le background de chacun peut avoir été jalonné d’expériences diverses, et il me semble que sur ces questions très intimes, il est difficile de définir un code de bonne conduite, même si cela agrée évidemment les talibans potentiels, toujours nombreux et décidés à légiférer sur la pratique d’autrui. Qu’entendait précisément Paul avec son lit conjugal exempt de souillure ? Se référait-il aux pratiques courantes en Grèce ou à Rome de sexualité collective, les esclaves en étant des éléments importants ? Se réfère-t-il à une sexualité pré-catholique romaine, en vue d’une stricte procréation, sur fond de chemise de bure pourvue d’un pertuis brodé de la mention « ο Κύριος διέταξε », le Seigneur le veut ? Le fantasme peut-il être partie de la vie psychique du christianisé, ou constitue-t-il de fait un adultère, malgré que ce soit l’imaginaire qui soit convoqué, et exige-t-il, en vertu de la règle d’ablation, évoquée par Yech’ pour la main droite occasion de chute – qui ne concerne donc pas les gauchers, clin d’œil à Bernie -, une castration à titre de mesure préventive, les femmes jouissant, à l’évidence, d’un privilège extravagant, en ce qu’il est plus aisé de retrancher que de clore, sauf en Somalie ?

    • @reineesther

      « Alors plutôt que de faire comme les grecs dans l’acropole, qui discutaient de tout, toute la journée (et certainement presque tous les jours !), évitons de perdre notre précieux temps en vains discours et/ou en vaines occupations. Attachons et nourrissons nous des « choses d’en haut » car le temps est court. »

      Merci pour ces royales recommandations.
      Soyez bénie !

    • @reineesther
      « Attachons et nourrissons nous des « choses d’en haut » car le temps est court.”
      Soyons honnêtes, s’il est possible, Madame ; votre majesté n’est pas sans avoir remarqué le racolage permanent auquel procède actu, dont l’ambition est mêlée, un peu d’édification, qui ne mange pas de pain et donne bonne conscience à peu de frais, et pas mal de sujets qui ne pourraient être édifiants qu’en creux, comme « Fifty shades » : tout le monde sait très bien, arrêtons l’hypocrisie, que la base en était un bouquin porno visant la clientèle féminine. Le simple fait d’aller voir le film dénote une volonté de ne pas être out, c’est-à-dire qu’indéniablement il existe une variété moderne de christianisés qui ne voient aucune contradiction à aller voir ce type de spectacle, et pousseront peut-être l’insolence jusqu’à prétendre que cela peut susciter une occasion de témoignage. Avec ce genre d’arguments, les bordels constituent également des cibles de choix, ainsi que les tripots et les casinos.

    • @fildeferiste

      Et si, j’ai bien constaté le phénomène dont vous parlez ! Trop bien même et c’est pourquoi j’ai rappelé qu’il fallait « s’attacher aux choses d’en haut », de peur de « tiédir », voire de « refroidir » !
      Ou si vous préférez, il s’agit de ne pas se conformer au siècle présent, selon Romains 12:2 car l’amour du monde est inimitié contre Dieu, comme nous l’explique si bien Jacques 4 1:17 et en particulier le verset 4 :
      « Adultères que vous êtes! Ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Croyez-vous que l’Écriture parle en vain? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’esprit qu’il a fait habiter en nous. Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. »

      Et au sujet de votre remarque, je cite : « Cela ne fait pas l’ombre d’un doute ; cela dit, le background de chacun peut avoir été jalonné d’expériences diverses, et il me semble que sur ces questions très intimes, il est difficile de définir un code de bonne conduite, même si cela agrée évidemment les talibans potentiels, toujours nombreux et décidés à légiférer sur la pratique d’autrui. »

      Et bien, c’est là qu’intervient le Saint Esprit ! Jésus a dit qu’il nous « conduirait dans toute la vérité ». Il ne s’agit pas de faire ce que nous pensons juste ou pas aux yeux de Dieu, mais d’écouter la voix de Saint Esprit. Il est là pour cela. Pourquoi croyez-vous qu’il nous a été envoyé ? Pour faire tapisserie ?🙂😀
      Le Saint Esprit parle à notre conscience. Cette dernière aussi a une fonction ; si toutefois celle-ci n’est pas souillée !😉
      A nous de choisir quelle voix nous voulons écouter : celle du bon Berger ou celle de la chair ? Chacun est libre … Mais attention ! Chacun récoltera ce qu’il aura semé !😀 Mais je ne devrais peut-être pas rire.

  5. Je ne l’ai pas lu, mais ai entendu le mot « pornographique » pour le définir, quelqu’un sait-il ce qu’il en est réellement ?

  6. J’ajouterai aussi qu’il nous est recommandé de faire attention à ce que nous regardons ou entendons. Nos yeux et nos oreilles ne sont pas des poubelles ; ils appartiennent à Dieu puisque nous sommes Son temple. Alors s’ils deviennent pour nous des « occasions de chutes », mieux vaudrait pour nous arracher ces membres que d’être jetés dans le feu de la géhenne.

    • Juste pour rectifier.
      Tu as écrit tout est utile, c’est pas ça :

      1 Corinthiens 10:23 LSG

      Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas.

      1 Corinthiens 6:12 LSG

      Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

  7. Article intéressant de la part d’Actu.

    Il s’agit en l’espèce d’une fille qui accepte par amour de se livrer à des scènes SM..

    La question est : peut-on par amour se livrer à des actes de  » souffrance  » sadique ?

    Bin…la réponse est non quant on est bien dans sa tête et dans sa peau et oui quant on a une faiblesse psychologique , une dépendance affective qui nous empêche d’avoir une vision rationnelle des enjeux en cause.

    Dans l’histoire , l’homme « prédateur » finit par tomber  » amoureux » de sa victime : c’est un leure, une vision édulcorée de la realité , comme dans les films de viols pornographiques où l’on fait croire que la victime éprouve du plaisir en simulant une jouissance : c’est un mensonge ignoble pour justifier et légitimer la violence sexuelle .

    La réalité , c’est que cet homme est un malade qui a une pathologie , une dependance sexuelle ( sans doute un accro aux films SM pornographiques?) et dont le « cerveau sexuel » est empreint de cette vision de la sexualité malsaine.
    Et l’autre réalité est que cette pauvre fille est une victime proche du syndrome de  » Stockholm  » : aimer son bourreau pour se cacher la realité de ce qu’elle subit et mieux la vivre…

    Conclusion : le film montre une conséquence de l’usage de la pornographie SM comme mode de relation dominant -dominé en se presentant comme un film soft sur fond sentimental…

    Une vraie merde et ceux qui vont aller voir ce film et l’apprécier sont des gens à qui l’on peut faire croire qu’Hiitler etait un bon type….

    PS : l’amour …ce n’est pas ça.😉

    • Je m’en doutais: elle est restée jusqu’à la fin de la séance.

      PS : j’admets que cétait inapproprié de dire qu’Andréa et Tania ont fait la queue
      je voulais dire qu’elles attendaient leur tour dans la file d’attente

    • @ Christian G..

      Puis-je savoir quel vin vous avez bu, qui vous permet une telle aisance avec ma personne en usant de taquineries déplacées ..?

    • @Tania
      « des gens à qui l’on peut faire croire qu’Hiitler etait un bon type…. »
      Il suffit d’avoir vu une aquarelle peinte par Hitler pour comprendre que rien de bon ne pouvait sortir de cet individu ; et au piano, au dire de compositeurs compétents, c’était encore pire.
      Si je saisis bien le propos de « Fifty shades.. », ce serait une resucée – si j’ose ainsi dire – de l’Histoire d’O de Pauline Réage, qui elle-même avait repris certains thèmes de La Vénus à la fourrure, de Sacher-Masoch, dont le patronyme a connu une gloire universelle.
      « l’amour …ce n’est pas ça ».
      Léo Ferré clamait qu’il était un chien ; donc l’amour, ou du moins ce que l’esprit humain met derrière ce vocable, ça peut très bien être ça : les chiens idolâtrent leur maître, quand bien même il serait leur bourreau : leur représentation canine du monde fonctionne sur des rituels de dépendance, de soumission, et de violence. Les enfants-martyrs également, d’ailleurs. Et sans doute certaines femmes : cf la Martine – pas la Martinette, hein – de Sganarelle, revendiquant haut et fort qu’il lui plaît d’être battue… variété qui existe, sans l’ombre d’un doute, pour des raisons sans doute liées à une histoire personnelle particulière… En définitive, il suffit que le brodequin – de douleur – soit bien apparié au pied aimant la souffrance, pour que tout soit pour le mieux dans le meilleur des mondes.

    • très belle analyse , Tania , 200% d’accord !!

    • — Déjà que j’ai vraiment du mal à être 100% d’accord avec ce que les uns ou les autres affirment (ce qui serait parfait !), ne parle pas d’être 200% d’accord : ça n’existe pas !

    • D’accord Hervé alors je vais dire 300% d’accord si ça peut vous faire plaisir , des fois il faut enlever le gros bandeau qui nous serre la tête et essayer de réfléchir un tout petit peu !!!!

    • Moi j’aime l’amour qui fait BOUM!!!!!🙂 (heu…. second de grey)
      N’empêche que si Hitler avait pu faire l’académie des beaux arts et ben le monde aurait tourné autrement! Elles n’étaient pas si mal ses aquarelles! Contrarier certaines passions peut engendrer des conséquences graves !

    • @myrianne
      Bijor midam mymy, « Elles n’étaient pas si mal ses aquarelles! »
      La preuve, une vient de faire 130 000€… mais un poil de la moustache de l’auteur rapporterait probablement plus… zé tu védigisme…

    • jolie le second de grey , Myrianne 😉

    • @Catherine Bunel
      Li kritien i si moudarniz avek li SM

    • Attention Filo j’ai reçu une fatwa de la part de Calvinette pour avoir mis cette chanson sur le site !

    • @madam’ mymy zyva
      Ah ouais, mais c’est moi qui l’ai mise, la sonchan, non ? Mais j’ai kompreni, c’est les hommes qui prononcent les fatwas, elle ne peut donc rien contre moi, ji trovi… Ça va à part ça, mame mymy ? Votre rire et votre drôlerie me manquent…

    • Merci Filo🙂
      ça va, ça va…
      Je viens rôder parfois sur le site pour mesurer la température des religieux, j’avoue que c’est bien drôle parfois quand la fièvre monte sinon lorsque tout le monde est ok avec tout le monde ça devient vite ennuyeux ! Finalement j’aime bien tout ce qui fait débat et polémiques, en somme, tout ce qui est déconseillé dans une église! je sais, c’est un peu malsain d’aimer ce qui engendre querelle et je reconnais que parfois les échanges me mettent très mal à l’aise mais c’est plus fort que moi dès qu’il y a un sujet percutant faisant mouche dans notre société je viens faire un tour sur le « VOICI VOILA » évangélique qui ne rate pas ce genre d’occasion pour donner son point de vue ! Pour le coup un article sur un film sado masochisme dans un site chrétien c’est tout de même pas banal🙂🙂🙂
      Je trouve dommage que personne n’aborde le sujet du masochisme chrétien voire le sadisme de certains religieux?

    • @myrianne
      « Je trouve dommage que personne n’aborde le sujet du masochisme chrétien voire le sadisme de certains religieux? »
      Le problème vient de ce qu’il est inconfortable, à part pour ceux qui se foutent du conformisme évangélique, de déclarer avoir été voir un film manifestement d’odeur suspecte. Je n’ai pas lu le bouquin, parce que la quatrième de couverture m’a fait hausser les épaules : si je décide de lire quelque chose d’ouvertement antichristique, qu’au moins il le soit. Là, cela ressemblait à ce que c’est, une fable guimauvante qui joue à se faire peur avec la représentation qu’ont les mémères du monde BDSM.
      Quant au film, qui ne pouvait qu’emprunter les mêmes sentiers, sauf avec un réalisateur comme Kubrick, il y a assez d’eau de rose se la jouant bad boys à la télé pour qu’il ne soit pas utile d’aller vérifier de visu.
      C’est pourquoi le thème que vous eussiez voulu voir abordé ne pouvait l’être ; mais rien ne vous empêche d’amorcer le pitch, qui sera plus intéressant que le sujet-prétexte.

    • Vous plaisantez j’espère en disant que personne ne débat sur le masochisme et le sadisme de certains religieux ? Il ne se passe casi pas un article sans que ne soit épinglée’ de manière directe ou non la soi-disant religiosité des intervenants… en particulier de la part de la rédaction qui aime qualifier de pharisien toute personne n’écartant de l’avis general bien-pensant du néo-évangélisme libéré dont elle a fait sa ligne éditoriale… je ne compte plus les fois ou on a ainsi utilisé les termes « s’ autoflageller » par exemple. C’est meme le sujet avoué de certains articles. Faîtes donc une recherce et vous trouverez de quoi nourrir votre chair avide de conflit et de débat stériles.
      Cordialement.

    • AÏE OUILLE !!!!! comme c’est bon de se faire remonter les bretelles !!!! Continuez Disciplinette!!!!🙂
      C’est dingue à peine franchis le seuil « d’actu C » et oser amorcer une idée, un sentiment, une théorie …. et ben vlan!!! l’autorité arrive à grand pas !
      A fo sortre maillene guénéral Disciplinette je vais de ce pas à la recherche d’histoires salaces pour nourrir ma chair avide de conflits et de débats stériles.

    • incorrigible myrianne , tu me fais trop rire , si tu n’existais pas il faudrait t’inventer , sois bénie petite sœur !!

    • Sérieusement j’ai l’impression que certains chrétiens ne peuvent se sentir pleinement proche de Dieu que si ils sont dans un état de faiblesse morale ou physique ou pauvre ou rejeté etc…) . Comment expliquer, c’est assez complexe ? Moi même j’ai souvent eu le sentiment que le bien- être ne pouvait pas être un état normal chez un enfant de Dieu, cela dit « la tourmente » appartient au monde de l’ennemi. En fait c’est ça le plus difficile se réjouir que dans la Présence de Dieu et rejeter les bonheurs terrestres ou tout du moins les apprécier avec parcimonies😦 Autrefois lorsque je fréquentais l’univers des évangélistes, je me retrouvais dans des états de profonde culpabilité parce que je m’étais simplement réjouie d’ actions purement humaines, avec les arguments ( choses vaines futiles et inutiles) qui comme une épée Damoclès menaçaient mon âme de tomber dans le péché! c’était terrible car je me refusais le bonheur pensant que c’était un piège de l’ennemi en bref un état de masochisme spirituel de belle envergure, pensant au fond que le sacrifice de Jésus n’était pas assez suffisant pour me racheter et que de m’infliger qques souffrances et frustrations supplémentaires me placeraient à la droite de Dieu.

    • @madame mymy
      La misogyne grommelant Paul a évidemment fortement poussé à la roue de ce que vous relevez, et qui est un état d’esprit fort répandu, voire encouragé ; avec ses « malheur à moi si je n’annonce l’évangile », son dur traitement du corps pour le mortifier et l’assujettir, ses exhortations à l’entraînement spirituel à l’instar d’un sportif de haut niveau, dont on sait qu’il fait ceinture sur à peu près tout, et notamment la bagatelle, de fait on peut très logiquement considérer que l’évangile c’est, et même ce n’est, envisageable que dans la souffrance le refoulement, le rejet absolu de tout ce qui n’est pas strictement « spirituel ». Dans cette perspective, les pauvres bougres qui n’avaient comme ambition que vivre tranquillement en rendant grâce au Seigneur pour toutes choses passent évidemment très mal.
      Et bien sûr, dans cette configuration, ce sont toujours les doctes qui définissent les critères de foi correcte des autres, leurs vassaux ; il va sans dire qu’ils ne s’appliquent pas les mêmes contraintes à eux-mêmes, à la différence de Paul, perdu dans son autisme apostolique, mais cohérent quant à sa propre vie.
      Heu… j’ai l’impression qu’à force d’être sur actu, je deviens d’un sérieux… je vais faire un break, con la cachimba bien llenita…hasta que me habré puesto ciego…

      .

    • tu n’as pas tord Myrianne , bien sûr nous savons , en tant que chrétien , que nous ne pouvons faire n’importe quoi car comme le dit la parole « tout m’est permis , mais tout n’est pas utile  » . Tout m’est permis car notre Dieu n’a pas fait de nous des robots il nous laisse entièrement libre de prendre soit la porte de la vie , soit la porte de la mort , il nous fait confiance et à nous d’être digne de cette confiance . Maintenant vivre dans la terreur d’un châtiment dès que nous chutons c’est renié complètement le sacrifice de Christ qui nous dit que nous sommes guéris , physiquement , moralement par ses meurtrissures et que si nous nous repentons d’un cœur sincère il nous pardonne et met la page blanche . La culpabilité n’a jamais été et ne sera jamais un fruit de l’Esprit , c’est du diable , attention je parle de culpabilité pas d’une remise en question qui peut être utile et salutaire et là encore ça ne doit pas durer des lustres nous devons nous repentir et repartir . L’accusateur des frères c’est le diable . Et on pourra me dire , comme je l’ai entendu si souvent : » ce n’est pas un jugement ni une accusation c’est pour son bien , on doit se reprendre mutuellement  » sauf que le « mutuellement » est souvent à sens unique car , bien entendu les redresseurs de tord sont souvent  » sans faute ni péché  » comme si ça pouvait exister un humain sans péché😉 . Je trouve très triste de parler plus souvent du soi disant châtiment plutôt que de l’amour de notre sauveur , il y aura toujours des conséquences à nos mauvais choix mais il n’empêche qu’il nous pardonne car il est amour et pardon

    • Olééééééééééééééé!!!!!

      Comme l’aurait dit Msieur Magritte « ceci n’est pas une chanson chrétienne »!

      Y’a d’la joie bonjour bonjour les hirondelles
      Y’a d’la joie dans le ciel par-dessus le toit
      Y’a d’la joie et du soleil dans les ruelles
      Y’a d’la joie partout y a d’la joie
      Tout le jour, mon cœur bat, chavire et chancelle
      C’est l’amour qui vient avec je ne sais quoi
      C’est l’amour bonjour, bonjour les demoiselles
      Y’a d’la joie partout y’a d’la joie

      j’esquisse un timide balancement des hanches, on ne sait jamais l’abandon de mon corps peu m’amener au péché😦

      Finalement Paul (l’apôtre) est le prototype même de l’exemple du SM
      Paul le persécuteur sadique (avant)
      Paul la victime masochiste (après)
      Bon! dans son cas il n’est pas question de sexualité bien sûr mais une volonté d’aller dans les extrêmes de la violence à l’abandon dans la souffrance, ce qui n’est pas un exemple d’équilibre spirituel!
      Moi recherche juste milieu😉

  8. Le sexe n’est pas une finalité et l’être humain n’est pas plus un objet sexuel.

    La vie est plus que manger, boire et sexe et même le meilleur orgasme et la plus belle relation sexuelle n’ouvrira pas les portes du paradis.

    Que servirait un humain d’être heureux en orgasme s’il y perd son âme ?

    Profiter du corps de sa femme et vice versa cela n’est point péché mais cela ne fait pas plus le couple car il ne suffit pas de savoir pratiquer le sexe pour sauver son couple.

    • @Shor L.
      Bien parlé. Vous avez tout compris !🙂 Fildeferiste devrait s’en inspirer et en prendre de la graine !😉

    • @reinesther
      « Fildeferiste devrait s’en inspirer et en prendre de la graine ! ;-) »
      Votre majesté pense-t-elle que l’expression écrite est l’exacte manifestation de l’état du cœur et des pensées ? Quant Paul se moque des Galates, en leur suggérant de ne pas s’en tenir à la modeste circoncision, mais d’y ajouter le sacrifice des génitoires, comme le pratiquaient abondamment les cultes à mystères, est-il hors de propos ?
      Tout le monde connaît parfaitement les modalités et la règle du jeu évangélique, me semble-t-il. Comme ce domaine est surabondamment balisé, je ne vois pas pourquoi on ne s’en amuserait pas.
      Je trouve plus inquiétants les jeux troubles de pouvoir dont jouent certains batteurs d’estrade, parfaitement conscients de l’attrait puissamment sensuel de toute position dominante, tant sur les femmes que sur les hommes, et qui l’utilisent sciemment.

    • Le problème de l’âme est que personne n’a démontré son existence (c’est une question de foi), par contre, tout le monde s’accordera à dire que l’orgasme est une réalité.

    • @fildeferiste

      Loin de moi la pensée de juger l’état de votre coeur, cela n’est pas de mon ressort ! Cette prérogative n’appartient qu’au Seigneur des Seigneur et au Roi des Roi ! C’était juste une supposition de ma part, déduite de vos précédents propos ; puisque je crois que c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle ! (Matthieu 12:34) 🙂 Après, bien sûr, sur le fond, je reste humaine, je peux me tromper !😀

    • @Paul7

      ????????!!!!!!! Permettez-moi de vous faire remarquer que justement, l’orgasme n’est pas une « réalité pour tout le monde » ! Il ne faut pas généraliser ! Allez dire cela à certaines femmes et même à certains hommes qui n’ont jamais réussi à en avoir et vous verrez que votre « expérience » ne fait pas l’unanimité ! En revanche, concernant l’âme, si vous n’en aviez pas, vous ne seriez pas ici …😉 Perso, j’ai du mal à ne pas « voir » -et croire par la même occasion – que j’ai une âme. Alors orgasme or not orgasme, je suis😀😀😀

    • Le terme « âme  » n’a pas de sens autre que  » être vivant  » ….. Il faut arrêter la fumette.. Et les femmes chrétiennes qui n’ont pas d’orgasme sont celles qui vont au lit avec Dieu comme chaperon… Lol…
      Ou bien , deuxième hypothèse sérieuse, celles qui sont écœurées de leur mari depuis logtemps et qui n’ont pas envie de lui et qui simulent pour se donner bonne conscience… ( it’s a reality…).
      Le soucis alors, comme elles ne fantasment pas, c’est qu’elles restent frigide toute leur vie.. Quelle horreur….

      Bref….je suis d’accord avec Paul 7 , l’orgasme est plus réel que l’existence de l’âme telle que la conçoit la majorité des gens…

      PS: pour celles qui n’ont pas d’orgasme, allez voir un sexologue sans honte, car faire l’amour sans prendre son pied, c’est un calvaire que personne n’a à supporter à moins d’être SM….

    • Qu’est-ce que l’âme, l’esprit et le corps ? C’est exactement ce que l’apôtre Paul explique dans ses lettres, il est le premier homme à révéler de la part de Jésus et grâce au Saint-Esprit comment se compose l’être que nous sommes.
      Il nous explique par ses lettres comment fonctionne notre être dans notre état de pécheur, coupé de Dieu, sous la condamnation, sous le contrôle de Satan, et comment fonctionne la nouvelle création que Dieu réalise en nous lorsque, par la foi, nous nous repentons de nos péchés et que nous acceptons Jésus comme Sauveur et Seigneur. Il faut donc étudier, méditer les lettres de l’apôtre Paul pour comprendre quelle est la part de l’esprit, de l’âme et du corps, comment Dieu nous recrée à l’image de Jésus-Christ, pur, saint et juste comme lui. Afin de pouvoir marcher vers la perfection et accomplir ce que Jésus nous rappelle :  » Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. »

    • @gh
      Il y avait déjà des intuitions, notamment chez certains prophètes/artistes, comme annoncer qu' »il nous fait rajeunir comme l’aigle », qui décrit l’action irrigante, restaurante et vivifiante du Saint Esprit dans la totalité de l’être.

    • @Tania
      « c’est un calvaire que personne n’a à supporter à moins d’être SM…. »
      C’est pourquoi la commercialisation de sex-toys adornés de versets bibliques adéquats « je souhaite que tu sois à tous égards dans l’abondance… » me semble une priorité incontournable pour tout éditeur chrétien sérieux.

    • A ce sujet on peut rappeler 2 choses :
      Caleb, à 40 ans rêvait d’entrer dans le pays où coule le lait, le miel, avec Josué… Mais le peuple trop rebelle a nécessité encore quelques 40 années de désert. Dans Josué 14, Caleb dit :
      « Maintenant voici, l’Éternel m’a fait vivre, comme il l’a dit. Il y a quarante-cinq ans que l’Éternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu’Israël marchait dans le désert; et maintenant voici, je suis âgé aujourd’hui de quatre-vingt-cinq ans. Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m’envoya; j’ai autant de force que j’en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et pour entrer. Donne-moi donc cette montagne dont l’Éternel a parlé dans ce temps-là ».
      Toute la génération mourut dans le désert – sauf Caleb et Josué –, et c’est la nouvelle génération qui entra dans le pays de la promesse.

      Dans le NT, l’apôtre Paul nous rappelle ces choses presque solennellement : « Ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemples, afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’eux, selon qu’il est écrit: Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. Ne nous livrons point à l’impudicité, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent, de sorte qu’il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par les serpents. Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l’exterminateur. Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » (1 Corinthiens 10.6-11)

    • @gh
      J’ai toujours trouvé sublime cette bénédiction de Caleb, de rester aussi ingambe à 85 ans que jeune, à l’instar de Moïse, à 120 ans, preuve du renouvellement perpétuel que procure la communion avec Adonaï.
      Il n’y a pas de règle absolue en la matière, mais j’ai connu trop de chrétiens attachés aux Écritures demeurant en pleine possession de leurs facultés mentales jusqu’à des âges très avancés que je doute que ce soit une coïncidence : à mon avis, la méditation de la bonne Parole de l’Éternel a des effets purificateurs et bénéfiques à tout le fonctionnement du corps physique. Et que serait-ce en hébreu…

  9. sujet sans intérêt car porteur de mort …..l’abus de sexe conduit à ça !

    Suite aux révélations de Rue89, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a retiré ce jeudi d’Eduscol le livre coédité avec la Licra, et mis à disposition des profs. Il fera l’objet d’une réédition modifiée.

    http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/12/pretre-condamne-viols-mineurs-coauteur-dun-livre-promu-leducation-nationale-257662

    Scandale pédophile : l’EdNat allume un contre-feu

    http://www.ndf.fr/nos-breves/13-02-2015/scandale-pedophile-lednat-allume-un-contre-feu?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.VN7_hSwR_CM

    • @Colombe
      « l’abus de sexe conduit à ça ! »
      L’abus de Big Mac me semble infiniment plus pernicieux, puisqu’alors que l’un aurait tendance à sécher, et donner du tonus cardiaque, le second favoriserait l’élevage des baleines si représentatives de la brillante civilisation nord-américaine, et ses obèses-nés, fort coûteux de surcroît pour la collectivité quand la prise en charge de ce genre de laisser-aller est mutualisée comme en France. La logique voudrait que les fumeurs et les gens en surpoids payent des cotisations sociales beaucoup plus élevées, puisqu’ils alourdissent la contribution de chacun ; et si l’on veut invoquer la pathologie, donc se défausser sur une irresponsabilité d’origine physiologique, pourquoi ces morphologies n’existaient-elles pas dans les camps, donc avec un apport calorique réduit ?

  10. personnellement, nous avons ėtė voir ce film! je le regrette fortement et j’ai eu un moment de repentance devant Papa ce matin. c’est un film que je denonce, sado et limite porno! je ne suis pas lėgaliste mais il ne faut pas laisser de fenetre ouverte a l’ennemi. JE MET LE PEUPLE DE DIEU EN GARDE CONTRE CE FILM!!

    • @nico59560
      Cela ne m’étonne pas. Je ne sais plus où je l’ai lu, mais l’objectif recherché de ce film est apparemment de détruire, casser tout ce qui fait justement la beauté du mariage chrétien, en instaurant au sain du couple des rapports fondés sur des mauvaises bases…
      Alors oui, ne touchons pas à ce film car il est impur. Gardons une bonne conscience, devant Dieu et devant les hommes.

    • @reineesther
      Je suis sidéré qu’il y ait même besoin d’argumenter sur le fait que le visionnage d’un film dont le thème est évidemment malsain, compte tenu des critiques disponibles largement.

    • Bref… À quoi d’autre vous attendiez-vous en allant voir un film de sexe SM?

      Pffffttttttt……….

    • nico59560 : vous êtes quand même resté jusqu’au bout ??

    • @fildeferiste
      « Je suis sidéré qu’il y ait même besoin d’argumenter sur le fait que le visionnage d’un film dont le thème est évidemment malsain, compte tenu des critiques disponibles largement. »

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Il ne s’agit pas de polémiquer. Seulement, il faut bien répondre à ceux qui nous font part de leur commentaire, surtout s’il y a matière à le faire ! Non ?

    • je n’ai jamais vu de ma vie un film porno et je n’ai pas ouvert cette chronique ….car celui que je sers et qui est mon époux céleste me demande de ne rien laisser entrer en moi d’impur …..Les yeux sont les fenêtres de l’âme !

      Psaume 101:3 Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux; Je hais la conduite des pécheurs; Elle ne s’attachera point à moi.

  11. Je me demande bien en quoi les chrétiens auraient spécialement à s’intéresser à ce film-là – pour ne pas dire à en être « excité », comme le titre étrangement l’article ??? Qu’avons-nous d’ailleurs à voir avec l’auto-idolâtrie mondaine du « couple amoureux » tel que promue par la « Saint-Valentin » ?

    « Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints.  » (Ephésiens 5:3)

    • @Yves

      « Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. » (Ephésiens 5:3)

      Tout à fait d’accord ! Comme cela, nous pouvons mieux utiliser notre temps.

  12. 50 nuances de Grey ou comment rendre les lectures pornographiques populaires et les pratiques SM respectables auprès d’un public jusque là assez réticent : les femmes.

    Des femmes toutes émoustillées qui se donnent l’illusion d’être ainsi sexuellement libérées alors que l’héroïne dans laquelle elles se projettent n’est rien d’autre qu’une femme émotionnellement fragile, soumise à un pervers misogyne. Cherchez l’erreur.

    Elles sont toutes au ciné pour les avant-premières avec l’espoir d’être celle qui pourra gagner une séance d’initiation :

    http://www.lameuse.be/1211081/article/2015-02-11/soiree-hot-a-liege-1100-femmes-a-la-ladies-consacree-au-phenomene-50-nuances-de

    Plus de quoi être étonné, mais triste oui. Surtout des chrétien(nes) tomber dans le panneau. C’est pourtant pas qu’il n’est pas visible le panneau … Si la publicité d’un bouquin sur ce site affiche le titre « sortir de la débauche », le monde lui clignote en grandes lettres voyantes « welcome baby » et ça marche …

    • Le titre du journal  » Lameuse » aurait dû titrer  » 1100 connes pour une soirée  » hot » à Liege où elles vont faire la promotion de l’humiliation et de l’avilissement avec entrain.. »

      Si ça se trouve , pour l’occasion les organisateurs ont eu recours à des femmes addictes , actrices de film X , car il me semble qu’aucune femme saine d’esprit ne peut se livrer à de telles merdes ..

    • @Tania
      « car il me semble qu’aucune femme saine d’esprit ne peut se livrer à de telles merdes .. »
      Je pense que la santé mentale dont vous parlez ne concerne que les générations déjà anciennes, et d’un certain niveau social, qui n’est pas anodin ; le net et l’accès par téléphonie à la gigantesque bibliothèque pornographique cybernétique ont depuis dix ans totalement bouleversé la donne. D’après de nombreuses enquêtes de terrain, la représentation de la sexualité, qui se construit maintenant avec le premier mobile, donc vers 5-6 ans est fortement façonnée par les relations de domination, et le BDSM. Cela apparaissait déjà dans Polisse en 2011, avec la gamine considérant que la récupération d’un mobile justifie amplement quelques privautés.
      Il y a 10 ans, j’accompagnais déjà couramment en suivi éducatif des cas de gamines devenant mères de manière répétée et délibérée pour le revenu que cela leur procurait, tout en continuant l’usage de stupéfiants, et la pratique de la prostitution occasionnelle ; je crains que les temps n’aient beaucoup avancé depuis.

    • En tant que musicienne il faut mettre le DO sur le SOL et attendre l’introduction du morceau !

  13. Quand j’ai lu le titre de l’article, je me suis dit: « si ça les excite pas, qu’est-qui leur faut? Du hard ou quoi? » En lisant l’article, on était un peu plus dans des réactions normales🙂

  14. Un article qui explique pourquoi « 50 nuances de Grey » marche, et termine sur notre responsabilité en tant que chrétien : http://notreeglise.com/succes-50-nuances-de-grey

  15. Ce sera toujours pour moi : un réel sujet d’étonnement que de constater
    que des « disciples de Jésus Christ » puissent (sans rougir de honte) :
    se complaire en trouvant une satisfaction perverse à se vautrer
    en lisant et aussi à écrivant ces genres de commentaires…!!!…!!!

    • @Georges Parolier 15h47
      « Ce sera toujours pour moi : un réel sujet d’étonnement que de constater
      que des “disciples de Jésus Christ” puissent (sans rougir de honte) :
      se complaire en trouvant une satisfaction perverse à se vautrer
      en lisant et aussi à écrivant ces genres de commentaires…!!!…!!! »

      Soit vous êtes un grand pince-sans-rire méconnu, soit vous avez un très sérieux problème de mémoire immédiate :

      Georges Parolier
      17 février 2015 • 17 h 35 min

      En tant que musicienne il faut mettre le DO sur le SOL et attendre l’introduction du morceau !

  16. Ce qui était au commencement entre ‘Adam et sa Femme a été souillé et corrompu car nul autre humain sans le péché n’avait à connaitre la sexualité.
    Si la sexualité est venu dans le reste de l’humanité outre ‘Adam et sa Femme c’est à cause du Péché et rien d’autre.
    La Femme avait été donné à ‘Adam dans l’unique but de faire l’aide semblable à ‘Adam savoir les fils de Dieu.
    Même ce qui est l’aide a été corrompu car on a forcé à y voir la femme alors que l’aide est plurielle.

    Aujourd’hui tout est pervertit même ce que la Révélation a donné à l’homme.
    Les hommes ont traduit la Bible selon leur interprétation et ont même corrompu le message primitif jetant un voile sur ce qui est agréable à Dieu.

    On aura beau tenter d’enseigner la Sagesse et la raison nul ne veut l’entendre c’est ce que je trouve qui est le plus alarmant.

    • Bonjour Shor L, quelque chose me disait que je vous trouverai sur cet article sur 50 nuances de grey… Mon intuition était bonne! Je vous ai écris sur l’article sur le sperme sacré, j’attends impatiemment votre réponse.

      Je rebondis sur ce que vous venez d’écrire juste plus haut : « Ce qui était au commencement entre Adam et sa Femme a été souillé et corrompu car nul autre humain sans le péché n’avait à connaitre la sexualité. Si la sexualité est venu dans le reste de l’humanité outre ‘Adam et sa Femme c’est à cause du Péché et rien d’autre. »

      Êtes-vous entrain de dire que si les humains font l’amour, c’est à cause du péché? Si les humains font l’amour, ce n’est pas parce qu’ils ont été conçu par Dieu pour faire l’amour (entre autres, bien sûr…)?

      Je suis intéressée par votre compréhension des Ecritures, voilà pourquoi je voudrais vraiment comprendre ce que vous dites. Merci d’expliciter vos propos.

    • SHOR L ne vous fatiguez pas, j’ai trouvé votre explication à un autre endroit : dans l’article sur stopporn (là aussi, j’avais deviné que je vous y trouverai!😉

      « En créant ‘Adam et Femme Dieu ordonne de se nourrir donc de manger de ce qu’il a autorisé. Manger n’est point un péché.
      L’homme pèche en mangeant car il transgresse l’interdit de ne point manger d’un fruit précis.
      Cependant manger à la création ce n’est point pécher.

      La sexualité chez ‘Adam n’est pas donnée dès sa création, il est fait sexué au moment ou Dieu crée la femme d’une de ses côtes.
      En effet il y a un temps conséquemment long entre le moment ou ‘Adam est crée(il est tout seul) et où la femme voit le jour.

      Dès la femme crée vint donc l’appareil sexuel chez l’homme et la relation sexuelle ce qui est de Dieu car ‘Adam et Femme sont une seule chair et leur ordre est de créer la postérité en image et ressemble à ‘Adam, les fameux fils de Dieu que l’on retrouvera dans l’épisode de Gen.6 sous un jour mauvais.

      Il n’y a pas de péché avant la consommation du fruit défendu donc tout est bon.
      • Projection: Avant le Péché:
      ‘Adam va vers sa femme qui enfante : ce sont les fils de Dieu.
      Quelle est leur sexe ?
      a) mâle;
      b) femelle,
      c) mâle et femelle ?

      c) Si c’est mâle et femelle : il y aurait des frères et sœurs, car il y a un seul couple (Adam et femme) ce qui sous entendrait que Dieu cautionnerait l’inceste car les uns iraient vers les autres.
      Donc on abandonne cette pensée.

      b) femelle ?
      Cela est infirmé par Ge.6, car tous les fils de Dieu vont vers des femmes, donc ce sont des mâles.

      c) Mâles : Oui car confirmé par Ge.6 et la Révélation de Ge.2

      De ce fait, avant le Péché ‘Adam et Femme font des enfants mais de sexe mâle.
      Ce qui spécifie que la seule sexualité autorisée en jardin d’Eden est celle de ‘Adam et Femme.

      Les fils de Dieu n’exerçaient aucune sexualité et ils ont commencé leur sexualité en Ge.6 ce qui a été le « Zanah » qui est se lit aussi dans le mélange du Saint(eux car nés avant le péché) et du profane(les filles des hommes nées après le péché).

      Conclusion : La seule sexualité qui existait AVANT le Péché c’est celle d’Adam et sa femme. Les autres humains n’avaient pas de sexualité à cette période.

      La sexualité des autres est venu APRES le péché et à l’apparition des premiers fils nés après le péché.
      – Le premier fils né après le péché c’est Caïn qui prends une femme.
      Cette femme ne peut être qu’une sœur ===> Relation incestueuse.
      – Nait ensuite un autre mâle, Abel…il est assassiné.
      La bible ne lui mentionne aucune postérité.
      – Ensuite 130 ans après le péché vient Seth le troisième fils.
      Celui ci aussi prends pour femme une de ses sœurs car ‘Adam et Eve avaient après le péché enfanté de nombreuses filles. ===> Relation incestueuse.
      NB : Les filles sont la postérité de la femme.

      Conclusion a cela : la sexualité n’avait pas été définie comme normalité pour l’humanité toute entière.
      Elle avait été défini uniquement pour Adam et Femme.
      La sexualité dans toute l’humanité est venue avec le Péché et cette sexualité est qu’on le veuille ou pas incestueuse car toute l’humanité est dans une branche unique celle d’Adam en passant par Seth et Noé et ses trois fils.

      La seule sexualité non incestueuse fut celle de Adam et Femme, toute autre sexualité est incestueuse par définition car tous sont issus d’un seul sang. »

      Voilà, là j’ai bien compris votre propos!

    • Je ne suis pas sûr qu’il ait choisi le pseudo* le plus judicieux ; compte-tenu du montant de la caution, il aurait peut-être mieux fait d’investir dans une rencontre en club BDSM, il aurait eu beaucoup plus, pour beaucoup moins cher, et sans risque pénal…
      *it’s a joke, once again

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :