Bientôt un musée de la Bible à Washington !

Un musée privé entièrement consacré à la Bible ouvrira ses portes en novembre 2017 à Washington. Le premier du style selon ses promoteurs. Le « Musée de la Bible » se trouvera à…

…quelques mètres des prestigieux musées nationaux de la capitale. Les travaux ont démarré jeudi 12 février.

Sur huit niveaux totalisant une surface de 40.000 m2, le musée évoquera la Bible, son histoire et ses répercussions dans le monde, accueillera des expositions temporaires et accueillera des chercheurs et des scolaires.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions

Tags:, , ,

52 réponses

  1. Peut-être que Jésus fera un crochet pour le visiter et voir ce qu’on a dit de Lui après Son départ, avant de mettre le cap sur Ieroushalaïm…

  2. Et bientôt un musée des chrétiens qui croyaient la Bible!

  3. Un musée sur la Bible est un excellent moyen de pré-évangélisation et aussi un moyen pour affermir les croyants. Mais en France, on ne veut que de la prédication, des envolées dialectiques mais rien qui puisse convaincre de manière intellectuelle.
    Même les expo-Bibles sont déserte, les chrétiens n’y sont pas tellement motivés. certes on compte des milliers de visiteurs mais je sais que de nombreux pasteurs sont contre, surtout lorsqu’il y a à la base de l’organisation, différentes dénomination.

    • Question d’écolier: qu’est-ce qu’une « pré-évangélisation »? Quelle en est la finalité? Est-ce nouveau?

    • ntjufen à l’école du Messie
      La pré évangélisation est le moyen d’ouvrir la curiosité des gens à l’annonce de la bonne nouvelle.
      Je connais quelqu’un, qui a préparé un musée à thèmes bibliques. Mais lors de problèmes administratifs, l’assemblée qui lui avait prêté un local pour tout entreposer, a dû lui demander de tout mettre en dépôt ailleurs. Ils ont demandé, le pasteur de cette assemblée et lui à d’autres églises s’ils avaient un lieu où tout entreposer, et le cas échéant, tout exposer de manière permanente. Aucun responsable n’a voulu ou n’a pu le faire.
      Je sais qu’une fois, alors qu’il étais découragé, le Seigneur lui a dit que c’est un moyen de pré évangélisation. Pour l’instant, il ne peut plus prêter de matériel pour toute exposition, quel qu’elle soit. Mais je sais qu’un jour, le Seigneur va intervenir pour que tout puisse être mis en place. Cela se fera sans l’aval d’une dénomination.

    • @ntjufen
      « qu’est-ce qu’une “pré-évangélisation”? »
      C’est une piqûre totalement indolore, contrairement à ce qu’affirment les méchantes langues, qui permet de tester la résistance éventuelle d’un sujet au traitement curatif de fond susceptible de lui être administré. Quand le praticien, issu de l’Institut (de) Pasteur(s), constate la formation rapide d’un furoncle, il sait que le remède est agissant, mais n’a pas pouvoir décisionnaire pour appliquer la suite du traitement, que le malade doit décider lui-même. Une méthode radioscopique, dénommée EPEMTES, (Exploration Profonde Etendue en Milieu Turbide par l’Esprit Saint), permet d’affiner le diagnostic, et de préparer les outils idoines pour une pasteurisation fiable, laquelle passe évidemment par l’affiliation à une des succursales de l’Institut, dans lesquelles officient des professionnels dûment appointés, et munis de lettres de créance.

    • fildeferiste
      Il serait bon qu’il y ait des pasteurs et non des prêcheurs. Maintenant, étant donné les résultats visuels des expo-bibles, il serait donc bon que des pasteurs soient à la suite de ces activités.
      Par contre, si ce sont des prêcheurs, le résultat est presque nul et cela est terrible. Mais il faut bien dire que les prêcheurs se définissent comme pasteurs, évangélistes , et pourquoi pas, apôtres.
      Ainsi la pré-évangélisation conduit à avoir une belle approche de la Bible. Mais ceux qui devraient enseigner et soigner les âmes qui entrent sont totalement incapables de le faire. Ainsi j’ai entendu que les travaux d’évangélisations n’étaient pas suivis par les pseudo-pasteurs et donc le travail était vain.

    • @isaie

      « le Seigneur lui a dit que c’est un moyen de pré évangélisation »

      Oh, boy!

      Donc, le concept vient directement du « Seigneur ».

      J’ai bien envie de savoir quel Seigneur. Car Baal signifie aussi « Seigneur » et je suis plus qu’interrogatif devant ce genre de « révélation » avec un concept aussi peu évangélique. Car, le « Seigneur » qui a parlé à votre personnage n’est absolument pas celui qui a recommandé d’annoncer la Bonne Nouvelle, par le truchement de Shaul de Tarse à Timothée:

      Je t’en adjure devant Elohim et le Maschiah Yeshua, qui va juger vivants et morts, et par Son apparition et par Son règne: prêche la parole, insiste en temps et hors de temps, convaincs, reprends, exhorte, avec toute longanimité et doctrine; car il y aura un temps où ils ne supporteront pas le sain enseignement; mais, ayant des oreilles qui leur démangent, ils s’amasseront des docteurs selon leurs propres convoitises, et ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, endure les souffrances, fais l’oeuvre d’un évangéliste, accomplis pleinement ton service; (2 Timothée 4:1-5 )

      En temps et hors de temps/en temps favorable ou non

      Et il faut « pré-évangéliser »… B-word!

    • @ntjufen
      anakhnou habaalim etishot chelanou, nous aussi sommes des baals, au moins de nos épouses…

    • ntjufen à l’école du Messie
      Vous vous donnez un titre bien ronflant! Peut-être Est-ce en ronflant solidement assis sur votre fauteuil que ce titre vous soit parvenu à la pensée.
      Maintenant, vous voulez attirer les jeunes avec des musiques à la mode, d’origine plus ou moins démoniaques. Croyez-vous que le Seigneur agrée cela? Etudiez bien votre Bible. Dans la prière, le Seigneur peut vous parler. Un point, l’Eternel n’était-il pas appelé le Baal de ses croyants (Osée 2.18) Ce ne sera qu’après qu’Israël appellera l’Eternel son mari.
      Maintenant, le concept, comme vous dites, vient du Seigneur ainsi que celui des facultés de théologies, des instituts bibliques et des écoles bibliques.
      Une expo-Bible va faire se déplacer plusieurs milliers de personnes non chrétiennes. Un prédicateur, peut-être deux ou trois.
      Quelle est la meilleur manière de faire connaître l’Ecriture?

    • @ isaie

      Instruisez-moi, cher isaie. Ne méprisez pas ma soif d’apprendre et indiquez-moi, sans vous irriter, quel est le titre dont vous parlez. ‘ntjufen’ c’est mon nom; et l’école du Messie est pour tous ceux que le Père attire à Lui. En français courant: disciple.
      Voyez-vous, le Dieumadisme épileptique qui fait convulser les émo-chrétiens, je le tiens à distance, car il est futile. Si révélation il y a elle doit s’aligner avec la lettre initiale du Père à Ses enfants: la Bible. Rien de plus. Rien de moins.
      Ne dérisionnez pas, ne déraisonnez pas, et pas de diversion; on parle de « pré-évangélisation ». Je pose que ce concept n’a rien de l’évangile. Vous en donnez une définition qui jure avec les directives néotestamentaires. Souffrez que je dise ma surprise. Après, peut-être, si je lis mal la Bible, vous pouvez me convaincre de la pertinence de la notion de « pré-évangélisation » qui ressemble étrangement au purgatoire des papistes.

    • ntjufen à l’école du Messie
      Le dieumadisme, j’aime bien ce terme auquel je n’ai jamais pensé. Mais je sais que cette personne est avare de cela. Elle ne parle que rarement de ce que Dieu lui a dit ou fait voir. De fait, tout ce que cette personne dit de la part de Dieu, s’est réalisé. maintenant, lorsqu’il lui vient une pensée: il lui vient une pensée! Ainsi elle ne met pas Dieu sur le devant pour appuyer ses dires. La suite prouve de qui cela provient. Maintenant, les personnes qui disent, à tout bout de champ « Dieu m’a dit », je m’en méfie comme de la peste, tout comme vous, apparemment. Ainsi, cette personne dit, lorsque Dieu lui dit quelque chose, ce sont des mots qui sont prononcés dans ses pensées, vraiment distinctes de ce qu’elle médite. Cela lui est arrivé peut-être six ou sept fois sur de nombreuses années.

    • @ isaie

      Merci pour votre réaction. Je reste néanmoins interloqué par vos accusations. J’ai beau faire mon introspection et me demander où et quand j’ai séduit, détourné, pollué la jeunesse avec une quelconque musique pseudochrétienne, je ne trouve pas. Merci de me l’indiquer, et je me repentirai, et vous m’aurez rendu service. Il est un trait de notre culture bien française qui consiste à débiter une rafale d’énormités, et lorsqu’on est exposé, de se réfugier dans un indigent: « je rigole ». Je me permets de douter que vous soyez de cette trempe-là, d’où mon respect qui vous est entier. J’attends vos indications de mes travers ou impairs pour demander pardon à qui de droit car vos accusations me semblent graves. Je suis un écolier qui naguère dissipé à l’école républicaine sait pouvoir marcher selon le pas du Souverain Maître, le Messie Yeshua.

      Cordial shalom

    • ntjufen à l’école du Messie
      Il ne m’appartient pas de juger qui que ce soit, sinon, comme pour tout homme qui veut devenir disciple du Seigneur, les introductions d’origine étrangères.
      Ainsi, cette doctrine qui veut que quiconque parle en langue est baptisé du Saint Esprit. Je m’inscrit en faux sur cette enseignement du fait que j’ai entendu une personne parler en langues alors qu’elle était possédée. Le Seigneur m’a démontré que le parler en langues qui m’était donné venait bien de Lui du fait que lorsque je prie en langues, il arrive que des esprits impurs sont obligés de s’enfuir. Ainsi l’Esprit du Seigneur fait fuir ces puissances.
      Maintenant, pour se repentir, il est nécessaire de voir, au vu des lois du Seigneur quelles sont nos fautes. Pour les énormités, ,je fais mon possible pour ne pas en emettre (mais je ne dis pas que cela ne m’arrive jamais.

    • @ isaie

      Vous faites erreur sur ce dernier message.
      Je vous interpelle sur les accusations que vous avez proférées à mon égard sur la musique. Je ne discute du parler en langues avec personne.

    • ntjufen à l’école du Messie
      Au sujet de la musique dite moderne, j’ai plusieurs livres qui en fournissent les origines et dont le système est entaché d’offrandes à Satan. Maintenant, il y a des cultes dans des Eglises évangéliques où j’ai dû sortir du fait de la puissance assourdissante, et donc qui détruit les tympans, jouée par un orchestre de jeunes. Il n’y a rien à voir avec ce qui était pratiqué dans le temple où les musiciens jouaient à l’air libre avec des instruments normaux. Il y a des Eglises évangéliques où je ne veux même pas mettre les pieds à cause de cala, elle copient leur système sur les concerts sataniques qui se déroulent en plein air: plaire et attirer les jeunes. La prière et de bons enseignement sont plus puissants que ce système.
      Je connais la plupart des assemblées de ma région. Celles qui ont des musiques nettement supportables sont bien plus nombreuses que celles qui ont « des brise-oreilles ».
      Maintenant, dans toutes les Eglises ont dit que le chant est la louange. Mais lorsque je lis bien la Bible, la louange est celle qui sort du cœur. Je sais que les cantiques (ou psaumes sont indispensables. Mais pourquoi la louange individuelle ou collective est-elle remplacée par des chants répétitifs?
      Je me souviens d’une fois, à Clamart, Le Saint Esprit manifestait sa présence. Tous louaient le Seigneur. Une femme s’est mise à entonner un cantique, le Saint Esprit s’est retiré! La louange humaine avait pris le pas sur celle conduite par Dieu.

    • « Maintenant, vous voulez attirer les jeunes avec des musiques à la mode »
      Oh la la!!!!

      @ isaie

      Pardon, mais de quelle musique parlez-vous? Prière d’indiquer des citations, des liens qui mènent à ces abominations que j’inoculerais aux jeunes, et par quel biais. Vraiment, je suis très désireux de me repentir si vous pouvez donner des pièces à conviction étayant vos accusations. Cordial shalom.

    • @ ntjufen à l’école du Messie

      Je parle des musiques style rock, métal etc qui sont d’origine cultuelles américano africaine et j’en passe. Lorsque je regarde certaines paroles des cantiques, surtout les modernes, je vois des textes qui mettent en avant l’amour des hommes pour Dieu comme si celui-ci est parfait est fiable.
      Je puis vous dire, qu’avec plusieurs personnes, nous demandons au Seigneur de créer son amour en nous du fait que nous avons conscience de la faiblesse de celui-ci de notre part.
      Maintenant, je sais que le Seigneur nous a fait observer, il y a plus de vingt ans maintenant, ce texte d’Osée:
      Mon peuple périt faute de connaissance, parce que tu as refusé la connaissance …
      Ainsi, j’observe que beaucoup s’attachent à connaître des versets par cœur mais refusent d’étudier les textes pour les comprendre, beaucoup refusent d’étudier parce que cela prend du temps, de l’argent et s’interdisent de remettre en cause certains enseignement, certaines pratiques.
      Je connais beaucoup d’Eglises de type pentecôtiste mais je vois peu de dons et généralement aucun ministère. Celui de pasteur et docteur comme c’est décrit dans Ephésiens 4 est généralement absent, au point qu’il y a peu de guérisons des âmes. Par contre, les chant à répétitions sont omniprésents avec accompagnements de batteries, de tam-tams, guitares électriques assourdissantes, détruisant les oreilles. En fait tout est basé sur les pseudo-musiques jeunes et rien n’est fait pour que les âmes soient vraiment délivrées, choses qui amèneraient le Seigneur à ajouter des âmes.

    • @ isaie

      Voici votre accusation:

      Vous vous donnez un titre bien ronflant! Peut-être Est-ce en ronflant solidement assis sur votre fauteuil que ce titre vous soit parvenu à la pensée.
      Maintenant, vous voulez attirer les jeunes avec des musiques à la mode, d’origine plus ou moins démoniaques. Croyez-vous que le Seigneur agrée cela? Etudiez bien votre Bible. Dans la prière, le Seigneur peut vous parler.

      Qu’est-ce que j’ai à voir avec ce que vous décrivez???
      Sous d’autres articles, je n’ai pas épargné la Musique chrétienne contemporaine en aiguillant sur un site wayoflife.org où le frère Cloud a étudié le sujet, démontrant la nocivité du Rock; je n’ai pas manqué d’indiquer un ouvrage de Roger Liebi qui est très pertinent sur la musique Rock et ses dégâts. Ce que je dis est facilement vérifiable; je parle d’Actu-c.

      D’où vient-il que vous m’imputiez une chose que je pourfends depuis toujours?
      isaie, vous accusez sans preuve. Je réclame des preuves de vos accusations. Vous affirmez, ne prouvez rien. Franchement, ai-je le profil libéral d’un chrétien qui trouverait neutre la musique Rock?

      Comprenez-vous ma surprise et mon indignation?
      Que vous me méprisiez parce que mon avis ne vous agrée pas, c’est votre liberté. Mais m’accuser sans preuve, c’est en deçà de ce que quelqu’un qui ne connaît pas Christ peut faire. D’aucuns le font, qui n’ont pas la présomption de respectabilité que l’on pourrait vous créditer en vous lisant sur Actu-c. Mais vous!

      Alors?

    • @isaie
      Je crains que vous ne vous mépreniez, effectivement ; le frère ntjufen n’a jamais soutenu ni cautionné la musique dont vous faites mention ; peut-être le confondez-vous avec rédaction, en fait…

    • L’idée de subir les outrages de Tous les hommes, c’est quelque chose. Le Messie Yeshua mérite notre obéissance et notre adoration.
      Là, isaie me badigeonne de choses insanes, et m’étant remis en question, j’implore l’accusateur de dire le pourquoi du comment. Et soudain, diversion vers « le parler en langues »… Je suis un écolier du Messie, indigne de Lui, mais fermement accroché à Lui.

      De grâce, isaie, dites la vérité et vous me rétrécirez pas en reconnaissant que comme celui qui m… dès le commencement, vous avez m…. sur mon compte.
      J’évite les mots forts. Je commence à avoir du mal à admettre l’erreur de personne. J’en suis à la quatrième relance!

    • ntjufen à l’école du Messie
      Il se peut que j’ai mal lu ou mal interprété vos propos. Maintenant, vous lirez pourquoi je n’apprécie pas la musique, telle qu’elle se pratique dans les assemblées évangéliques. Maintenant, si c’est le cas, je ne puis que vous demander pardon.
      Vous vous donnez un titre bien ronflant! Peut-être Est-ce en ronflant solidement assis sur votre fauteuil que ce titre vous soit parvenu à la pensée.
      Voici ce que j’ai écrit: Maintenant, vous voulez attirer les jeunes avec des musiques à la mode, d’origine plus ou moins démoniaques. Croyez-vous que le Seigneur agrée cela? Etudiez bien votre Bible. Dans la prière, le Seigneur peut vous parler.
      C’est vrai. Vous savez, je vois tellement de titres que j’en arrive à les rejeter. Tout comme vous je pourrait me dire disciple. Néanmoins, même si je m’efforce de l’être, je me refuse de mettre cela en avant, tellement je me sent indigne devant mon Maître et Sauveur. Pourtant, je puis dire qu’Il m’enseigne et me reprend fréquemment.

    • @isaie
      Pour revenir à la zizique, excellent exposé du frère Cloud

    • @ isaie

      A lire vos explications, j’incline à penser que vous avez un gros problème. Il y a une manière bien chrétienne de faire litière d’accusations éhontément viles que l’on profère à l’encontre de quelqu’un qui a la tare de ne pas être d’accord avec vous. On reprend ce qu’on a dit indûment, et on le retire. Mieux que ne le font les gens du monde…
      Vos préoccupations et vos convictions sur la musique et le parler en langues, ELLES NE M’INTÉRESSENT PAS. Quand j’éprouve le besoin de faire reculer mon ignorance, je n’ai pas honte de demander, de poser des questions. Et en l’occurrence, je vous ai demandé de m’en dire plus sur le concept de « pré-évangélisation ». Voilà, vous commencez par expliquer et j’apprécie. Et quand j’ose émettre un avis contraire, vous sortez la vieille arme satanique souillée de l’accusation infamante, et vous jouez avec le feu en usant de l’attaque ad hominem. Attention hombre! Je sais tendre l’autre joue, mais je sais crier « aïe » aussi.
      Un forum, ça ressemblerait à quoi si au lieu de discuter sur les idées des uns et des autres, on allait se hasarder comme quelques minus habens le font sur Actu-C, à commenter l’identifiant de ses interlocuteurs? Dérisoire et petit.
      Laissez Christ vous enseigner une bonne fois pour toutes. Vous êtes prompt à renvoyer vos contradicteurs à la Bible. La lisez-vous tant que ça pour manier avec aplomb la boule puante de l’accusation satanique infondée et méchante, et vile et stupide??!!
      Derechef, vos avis et convictions sur la louange n’ont rien à voir avec un musée de la Bible à Washington: c’est le sujet sous ce fil.
      Sortez donc de votre hors-sujet, et prenez du temps de jeûne pour éloigner de vous l’esprit d’accusation. C’est de Satan!
      Vous êtes aimé du Père malgré tout, car je pratique en sport quotidien le pardon des offenses. Mais le Messie à l’école duquel je suis (ne vous en déplaise, vous qui en faites un titre, fâché avec votre langue maternelle) ne m’a jamais demandé de ne pas dire ma peine, d’où tous ces mots qui sont non pour celui qui se cache derrière ‘isaie’ sans tréma au 2e ‘i’, mais l’esprit nuisible qui le fait accuser.

      Votre besoin de vous exprimer est celui de milliers de chrétiens; mais faites-le de façon adéquate, pas en troll-qui-sait-ci-qui-connait-ça…

      Allez en paix et n’accusez plus.

    • ntjufen à l’école du Messie
      Il est vrai que je n’ai pas mis de tréma sur le i. Mais cela n’empèche pas que ce soit un de mes prénoms: Isaïe.
      Pour les expo-Bible, j’ai bien observé que cela intéressait beaucoup de monde. Mais j’ai aussi observé que certaines réponses restaient en attente faute de réelles réponses. Maintenant, il est vrai que je m’emporte facilement sur certains sujets et que je ne lis pas toujours toutes les données.
      Pour les avis contraires, n’ayant pas de solides assises, il me semble que nous discutons depuis longtemps sur ce cite pour que nous puissions voir les avis donnés avec certitudes et les interprétations et convictions.
      Pour les convictions, j’en suis irrité tant j’en ai vu des dégâts. Le manque de connaissance de certains m’a amené à ne plus vouloir rester que dans une assemblée que nous pourrions nommer glacière.
      Votre ignorance, comme vous dite peut être une fausse humilité mais vos connaissances sont surement réelles.
      Pour les avis contraires, j’aime qu’ils soient courts et précis. Maintenant, c’est vrai, en ce qui me concerne, je sous souvent trop court et trop précis, masquant une partie de ce que je veux dire. Ainsi je suis obligé de m’y reprendre en plusieurs fois. De plus, il est vrai que j’écris souvent de mémoire et non avec ma concordance ou les ouvrages de référence sous les yeux.

    • @ isaie

      « Votre ignorance, comme vous dite peut être une fausse humilité mais vos connaissances sont surement réelles. »

      C’est dur de reconnaître qu’on s’est trompé, n’est-ce pas isaie, et surtout qu’on a dérespecté la compagnie en assertions invérifiables? Ça, ce serait une marque de sûre humilité. Pour ce qui est de reconnaître mon ignorance à moi, souffrez que je me vante d’une petite chose: il m’a été donné dans ma vie de côtoyer de véritables puits de science, au savoir profond et encyclopédique, des gens bardés de distinctions de toutes sortes, et qui m’ont appris que l’homme c’est une fragile vapeur comme le dit l’Ecriture. J’aime un proverbe haïtien de la parlure populaire: gwan moun pa joué. Oui, les adultes ne s’abîment pas en batifoleries. Pour ma part, je mets un point d’honneur à vivre ce que je proclame d’où mon refus de déparler, car je rendrai compte pour tout ce que j’écris.

    • ntjufen à l’école du Messie
      Non ce n’est pas dur de reconnaître que j’ai pu me tromper à votre égard. Cela est réel, de même que je me trompe dans de nombreux cas. Lorsque j’étudie un texte, je le soumets à d’autres et lorsque je vais trop fort, je ne puis que l’admettre.
      Vous dites que vous avez côtoyé des puits de science. cela m’est souvent arrivé aussi. Je n’ai jamais ( ou presque) fait remarquer que je ne comprenais pas certains termes qu’ils utilisaient.
      Maintenant, vous mettez un point d’honneur à ce que vous proclamez! c’est bien. Je suis souvent comme vous mais il m’arrive souvent de voir que certains points que je proclamais dans le temps, j’y ai mi un bémol. En effet, j’ai souvent été amené à voir d’une manière différente ce que je comprenais dans le passé. Je sais que j’ai un caractère vif, voire emporté dans certains cas. Cela me joue des tours mais cela m’amène à rectifier souvent mes positions d’une manière durable et ferme.
      Ainsi, dans les débuts de ma conversion, tout ce qui est catholique était démoniaque, jusqu’au jour où le Seigneur m’a fait comprendre que les commentaires étaient une affaire de savants et non plus de religion, et que de leurs écrits, comme pour ceux des évangéliques et des protestants, il me fallait retenir ce qui est bon et rejeter le reste. Le Seigneur m’a fait comprendre aussi qu’il ne m’enseignerait pas sur ce que je pourrai m’instruire moi-même mais qu’Il me guiderai pour le reste.
      C’est aussi le Seigneur qui m’a montré que je ne devais pas consommer du sang à une époque où, en tant que cuisinier, j’apprenais à lier les sauces des civets avec du sang.
      Même actuellement, je reçois, parfois de bonnes remontrances et cela est merveilleux lorsque cela arrive. Maintenant, je sais que c’est en aidant certaines personnes « ou en m’expliquant avec d’autres », que le Seigneur me remet sur sa voie. Maintenant, je ne vous en dirai pas plus car les blessures ont été nombreuses tant de la part de responsables religieux que d’autres, parfois ancestrales.

    • @A Dumont
      « j’apprenais à lier les sauces des civets avec du sang. »
      C’est la définition même du civet.
      Il m’avait semblé que des 613 mitsvot, n’avaient surnagé que les viandes sacrifiées aux idoles, le sang, les animaux étouffés et les maîtresses païennes, pardon, l’inconduite. Pour les viandes sacrifiées aux idoles, sachant que l’industrie tue tout en hallal, comme des enquêtes l’ont établi, cela pose très logiquement un problème à ceux qui font profession de foi chrétienne.
      Mais tant de christianisés ne voient aucun problème à se gorger de boudin, alors…

    • fildeferiste
      A l’époque, je consommais de tout sans m’enquérir de rien. Le boudin entrait nettement dans mon alimentation lorsqu’il y en avait. Mais lorsque le Seigneur m’a montré cela, je travaillais en saisons. Mon éducation, aussi bien religieuse que social ne m’avait pas préparé à cet interdit. Ainsi, je puis dire que c’est le Seigneur qui ma conduit ainsi. Il en fut de même en 1970 lorsque je fut conduit vers le baptême. Ce ne fut pas par mouvement religieux mais simplement par obéissance. de fait, je ne voulais obéir ni à mes parents ni au pasteur. En 1963, pour ma confirmation à l’ERF, il en fut de même. Deux fois j’avais refusé ce rite mais la troisième fois, ce fut moi-même qui le demanda.
      Ainsi, je suis parti non sur le faire plaisir mais uniquement sur le vouloir obéir.

    • @A Dumont
      « ce fut moi-même qui le demanda. »
      Et qui l’obtenu, je suppose.
      Je ne vois pas l’utilité de la voix du Commandeur pour des interdits, peu nombreux, qui sont clairement exposés.

    • fildeferiste
      Oui c’est moi qui demanda à faire ma confirmation au temple protestant comme ce fut moi qui demanda de me faire baptiser par immersion, sept ans plus tard. je ne fus poussé par aucun être humain: ni le pasteur ni mes parents. Pour le baptème je savais ce que cela était mais il y a aussi derrière cela une longue histoire que je ne puis dire sur cette page.

    • fildeferiste
      Pourt les interdits alimentaires, ils sont peu nombreux, c’est vrai:
      Les viandes sacrifiées aux idoles
      Le sang
      Les viandes étouffées.
      En fait on retourne à la loi de Noé. Mais en ce qui concerne les viandes étouffées, j’ai pu voir les résultats de produits ingurgités qui avaient été ensorcelé. c’est terrible! Ainsi il ne faut pas mépriser la puissance des puissances déchues comme beaucoup le font. Le sang est l’âme de la chair, de même que l’âme spirituelle est au niveau de l’esprit. Ainsi le sang est la personnalité de l’être vivant mais qui meurt avec le corps de même que l’âme de l’être humain reste avec son esprit éternellement.
      Maintenant, comme je le dis, je ne sais pas obéir au Seigneur comme Lui le veut mais le peu que je puis faire, je le fait de toutes mes forces.

  4. Sûr: la Bible a bien sa place dans un Musé(sic)! Vieux manuscrit, périmé et dépassé!

    « La Bible est-elle pertinente pour aujourd’hui ? » Dieu parle-t-il par l’Ancien et le Nouveau Testament?

    Comment la Bible, vieille de 2000 ans, peut-elle être encore pertinente. A notre époque très portée
    sur le « zapping », où les changements de mode et les révolutions technologiques, qui s’enchaînent
    de plus en plus vite, on peut se demander : quel est l’intérêt, de consulter un livre vieux de 2000 ans,
    voire plus ?

    Il y a belle lurette, quelle est mise au Musé de beaucoup de prétendu « chrétien »😥 mettant en
    doute la Parole de Christ! Ainsi que la probité et la fidélité des Écritures, voir l’incorruptibilité et la
    moralité des Apôtres, des écrivains du Livre! Comme la misogynie avérée »de l’Apôtre PAUL, qui
    n’aimerait pas les femmes, les haïssant, ou leur témoigne du mépris, de l’hostilité…!
    Et Jésus de dire: “Quand je reviendrai, trouverai-je DE la foi sur la terre ?“ [Luc 18:8]
    Pour la foi, je sais pas? Pour la Bible: au Musé de Washington😉 Amour et Justice: où ça?😦

    Louis Segond Bible
    Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il
    la foi sur la terre?

    Martin Bible
    Je vous dis que bientôt il les vengera. Mais quand le Fils de l’homme viendra, [pensez-vous] qu’il
    trouve de la foi sur la terre.

    Darby Bible
    Je vous dis que bientôt il leur fera justice. Mais quand le fils de l’homme viendra, trouvera-t-il
    de la foi sur la terre?

    Le Semeur Bible
    7 Alors, pouvez-vous supposer que Dieu ne défendra pas le droit de ceux qu’il a choisis et qui
    crient à lui jour et nuit, et qu’il tardera à leur venir en aide ? 8 Moi je vous dis qu’il défendra leur
    droit promptement. Seulement, lorsque le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il encore la foi
    sur la terre ? 9 Il raconta aussi une parabole pour ceux qui étaient convaincus d’être
    justes et méprisaient les autres
    Çà, c’est pour les autres! Demandez à beau parleur🙂
    Dit: PAROLIER37😆

  5. La Bible est plus qu’un livre. C’est un être vivant. Qui guide, enseigne, indique La Voie: Yeshua.
    Quand j’ai visité le musée de la sardine à Sète il y a une grappe d’années, je me suis dit: il y a vraiment des musées pour tout! J’étais loin du compte: dans ce tout, il y a aussi le Livre par excellence qui est le véhicule de la vivifiante parole du Créateur. Livre qui a connu des mutations que peut-être veulent montrer les promoteurs de ce musée?

    • @ntjufen
      Il faut reconnaître qu’enfermer, ou tenter de le faire, la Vie dans un espace muséographique, qui est ordinairement une nécropole d’artefacts, ne manque pas de piquant. Si en plus ils poussent l’humour jusqu’à diffuser en continu, avec des appareils multilingues individuels, la Parole dans ses passages-clés, peut-être assistera-t-on à des conversions puissantes, par la simple audition de la pensée de l’Éternel pour l’homme, « projets de paix et non de malheur »…

    • — <Ça dépend aussi de quels "passages-clés" ils vont choisir… Peut-être des passages soris de leurs contextes ?!??…

  6. « ntjufen à l’école du Messie
    14 février 2015 • 14 h 33 min

    « Maintenant, vous voulez attirer les jeunes avec des musiques à la mode »
    Oh la la!!!! »

    CHANSONS D’UN JOUR ET CANTIQUES DE TOUJOURS

    (réponse à un message sur le répondeur de la radio)

    Vous voulez nous donner, chère Madame, des conseils pour « fidéliser nos auditeurs » ; c’est une première erreur ; en effet le but d’un serviteur n’est pas de fidéliser ‘sous-entendu de complaire), mais d »évangéliser, au risque de déplaire ; c’est en tous cas ma conviction.

    Vous vous trompez une seconde fois en imaginant que les cantiques rebutent les auditeurs : tout au contraire, beaucoup d’entre eux n’écoutent que cela !

    Votre troisième erreur – elle est de taille celle-là – est de croire votre intuition si infaillible qu’elle puisse surpasser les statistiques ou les constatations de ceux-là même qui travaillent et sont en contact régulier avec leur public. « Je ne pense pas que… » traduit une grande ignorance des réalités jointe à une extraordinaire confiance en votre propre jugement, et cela est la cause de votre quatrième erreur :

    Les personnes âgées, et particulièrement celles qui séjournent dans des foyers, sont des auditeurs quasi-permanents, heureux d’entendre la Parole que parfois ils ne peuvent plus lire, et les cantiques qu’ils ne peuvent plus chanter ; voudriez-vous leur imposer des chansonnettes yé-yé ?

    A l’inverses des chansons modernes à l’affligeante superficialité, écrites en cinq minutes, apprises en dix.. et oubliées en moins de cinq ans, nos chers cantiques sont le fruit d’une profonde expérience chrétienne, écrits par des hommes et des femmes de Dieu qui, dans des détresses extrêmes, ont expérimenté la Puissance infinie de leur Dieu : ces cantiques ont traversé des décennies, certains des siècles et, quoi que vous en pensiez, des jeunes et même des chorales entières de jeunes, les apprennent et les interprètent pour leur bonheur et celui des églises.

    A propos, vous souvenez-vous des chansons d’il y a dix, même cinq ans ? Une autre « nouvelle vague les a balayées ! Tralala Alléluia, claque des mains et tape du pied, ça met de l’ambiance certes, mais ça ne nourrit pas l’âme, alors forcément on s’en lasse vite.

    Est-ce un hasard si, dans les rares milieux où la Parole de Dieu est encore prêchée dans sa modes pureté, ce sont aussi les « vieux » cantiques qui sont chantés ? Et les chansons-kleenex, refrains jetables, s’entendent là où soufflent aussi, au gré des saisons et des modes, toutes sortes de vents doctrinaux ; dis-moi ce que tu chantes et je te dirai ce que tu crois !

    Enfin j’ai remarqué que la perte d’appétit pour les hymnes chrétiennes est toujours liée à la perte d’aspiration spirituelle en général, (laquelle engendre aussi la perte de goût artistique) et à la perte de respect pour l’éthique chrétienne : là où l’on fume, boit, se maquille, fornique et divorce, là ne retentissent plus les chants du réveil, ce qui est tout naturel puisque l’esprit du réveil, l’Esprit de repentance, l’Esprit de sainteté est éteint.

    En un mot, si le chant est le signe de l’état intérieur, la chansonnette, elle, est pour l’église … le chant du cygne. S Girardot

    • Les milieux où la Parole est encore prêchée dans sa pureté
      (antépénultième paragraphe : le mot « modes » s’est malencontreusement échappé de la 3° ligne lors d’une manipulation)

    • — <C'est bien pour ça qu'une radio chez moi "remet au goût du jour" de vieilles chansons des années 50, 60, 70, 80 qui, malgré que ce soient des chansons "du monde", gardent toute leur fraîcheur et, en les écoutant, j'ai là toute ma jeunesse et mon adolescence ! Il s'agit de FREEDOM 2 ! Vous pouvez l'écouter par Internet. Vous aurez en même temps des nouvelles de là où j'habite ! Si ça vous intéresse…

    • <""Vous vous trompez une seconde fois en imaginant que les cantiques rebutent les auditeurs : tout au contraire, beaucoup d’entre eux n’écoutent que cela !""
      — Et même sur mes synthés, je ne joue que ça ! <Et j'en apprends des accords de 5+, 7e diminuée, sus4, des accords à 4 notes… ce qu'aucun "musicien" moderne n'est capable de sortir ! Je joue aussi en Do# mineur, en Sib majeur…, des gammes qui n'intéressent plus personne !
      — Oui, ces "vieux" cantiques sont une richesse musicale qui a cédé la place aux "chants-perroquets" où l'on répète 36 fois la même phrase, comme si Dieu était un "vieux radoteur":-/ atteint de la maladie d'Alzheimer😡 , Lui qui guérit ces personnes !…😥 !
      — J'ai toujours "sous le coude" les partitions de "J'aime l'Éternel" n°1, celui en vert et noir avec la grappe de raisins et les épis de blé dessinés ! Je m'y replonge parfois avec mes synthés… Et je sens la douce présence du Seigneur qui m'écoute chanter en jouant une 2ème voix avec mon synthé solo…
      — Aaaaaaahhhhh, ces "jeunes" !… Pourvu qi'ils prennent "du plomb dans la tête" et qu'enfin, ils se mettent à réfléchir… !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  7. Ce musée est une riche idée puisqu’il y a des centaines de Bibles différentes falsifiées…. Que Notre Seigneur Jésus Christ revienne…

    • Bob
      Ce musée n’empêchera pas les problèmes liés aux traductions. Le plus sur moyen d’avoir une version correcte est de l’acheter en interlinéaire, hébreu/français pour l’Ancien Testament et grec/français pour le Nouveau Testament: 180euros environ l’ensemble.
      J’ai écrit un commentaire sur la Genèse où la traduction est le plus littéral possible, si cela peut vous intéresser.

  8. Merci beaucoup Alain Dumont mais pour ma part, je reste sur mes bases : la Septante et la Vulgate se complètent à merveille. Salutation.

    • Bob
      Avec les versions que vous dites, il y a deux problèmes: Il est pratiquement impossible de se procurer les traductions, dans leur totalité de la vulgate et de la Septante.
      Maintenant, les chronologies fournies par le texte massorétique ne correspondent pas à l’histoire du moyen orient, contrairement au texte hébreu.
      Sur un autre point, l’hébreu permet d’avoir une amplitude de sens et donc d’interprétations que ni le grec ni le latin ne permettent.

  9. Désolé, je maintiens ma position. Il est toujours possible de se procurer les traductions en générales et il est pas plus facile de se procurer les traductions de la Bible Hébraïque. De plus, la Bible hébraïque a été moult fois falsifiée et est beaucoup moins fiable que ladite Bible que j’utilise. Je pense que vous devriez creuser sérieusement le sujet.

    • Bob
      J’ai pu me procurer la Bible en interlinéaire. Il est vrai que cela coute cher. Il y a des différences notables, facilement détectables de ce que nous lisons dans les versions usuelles. Maintenant, je me sert aisément des dictionnaires grec/français et hébreu/français. Cela m’a donc permis d’écrire un commentaire sur le livre de la Genèse, et par la suite sur l’Apocalypse. Maintenant, je n’oublie pas que toute traduction est, selon un dicton, une trahison mais une trahison indispensable.
      Ainsi j’ai été amené à voir que seul le texte massorétique est conforme aux dates relatives entre la Bible et les chronologies de l’histoire antique. Maintenant, ces dates mettent à mal les théorie de certains créationnistes.
      Que notre Seigneur vous bénisse.

  10. Un musée de la Bible ? Amen ! Car nous assistons à l’accomplissement de la Révélation du prophète Kacou Philippe qui dit que la Bible est la préhistoire des civilisations judaïques et chrétiennes, et que sa place se trouve dans un musée. Hé oui ! De toute évidence, le monde est dans l’arnaque de Satan et d’une fausse espérance du Salut, faisant croire aux gens que s’ils croient en la Bible et marchent selon tout ce qui y est écrit, ils seront sauvés. Or la providence Divine fit que un homme, Kacou Philippe n’ayant aucune notion de la Bible a rencontré Dieu dans une vision en 1993. Dieu lui donna un Message destiné à tous les habitants de la terre en accomplissent de Matthieu 25v6 et Apocalypse 12v14-17 pour porter les élus loin des esprits de divination qui agissent dans les églises et leurs dirigeants. Oui ! Le Cri de minuit a retenti appelant les enfants de Dieu à sortir à la rencontre de Jésus Christ. Visitez le site Internet : http://www.philippekacou.org

Rétroliens

  1. Accord entre le musée de la Bible et l’Autorité israélienne des antiquités | Actu-Chretienne.Net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :