« Sperme sacré », un film sur le tabou de la masturbation chez les juifs orthodoxes

Un récent documentaire israélien brise le tabou de la masturbation masculine chez les juifs ultra-orthodoxes en explorant le combat qu’ils doivent livrer pour se conformer à…

…ce précepte biblique : « Tu ne répandras pas ta semence en vain ». A l’origine du film Sperme sacré, les inquiétudes d’un père, le réalisateur lui-même, qui ne sait pas comment aborder le sujet, et la sexualité en général, avec son fils de 10 ans.

Ori Gruder, 44 ans et père de six enfants, n’est devenu religieux qu’à 30 ans. Grâce à sa connaissance des deux mondes – laïc et religieux – il présente de façon accessible au grand public les tactiques développées par le judaïsme orthodoxe pour que les hommes résistent à leurs pulsions. Le film n’évoque pas la question pour les femmes.

LIRE LA SUITE…

BANDE ANNONCE – DOCUMENTAIRE



Catégories :Israël & Judaïsme, Religions, Société

Tags:, , , , , ,

246 réponses

  1. j’aimerai bien qu’on précise la référence de ce texte, qui semble .plutôt se rapporter à la bénédiction divine sur les semailles d’Israël

    Merci si vous trouver cette référence : livre, chapitre et verset

  2. SI c’est une extrapolation basée sur le comportement d’Onan qui refusait de donner une descendance à son frère décédé en épousant sa belle-sœur et pour cela répandait sa semence à terre, ce n’est pas de masturbation dont il s’agit ( puisqu’il n’y a pas de procréation en vue dans l’acte masturbatoire) mais du refus de procréer avec elle délibérément parce cette obligation légale le révoltait. Dieu jugea Onan pour cette mauvaise attitude de cœur , par ailleurs pour les pollutions nocturnes masculines des règles de purification étaient clairement prescrites.

    • Oui en effet, l’onanisme n’a rien avoir avec la masturbation. Ces juifs orthodoxes mettent un joug religieux sur de pauvres âmes en quête de spiritualité.

    • Non sans raison tombent les feuilles de la Lorien !
      Si la Loi considère la pollution comme une souillure qui rends impur son auteur et réclamant une purification, il est notoire que l’acte en lui même n’est pas innocent.
      Ce n’est pas la semence sécrétée qui est quelque chose mais le stimuli qui est intérieur.
      Or Jésus l’exprime autrement disant : 18 Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme.
      19 Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
      20 Voilà les choses qui souillent l’homme ;

      De sorte que si la Loi exprime qu’il y a eut souillure, c’est qu’il y a eu au moins l’une des choses cités par le Seigneur et dans cet ordre on retrouve dans le cœur : les mauvaises pensées, les impudicités, les adultères.

      En règle de péché Jésus parlant dit ceci comparativement à la Loi :
      Matthieu 5:28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

      Ainsi il existe bien le péché sans même la consommation de l’acte de sorte que le péché en son cœur existe bel et bien.
      L’âme peut pécher autant que le corps peut pécher car la chair a aussi sa propre volonté agissant sur le corps.
      De sorte que Paul parlant dit un point que l’on ferait bien de comprendre :
      1 Thessalonic 5:23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !

      Ne soyons pas ignorant de ces choses.

      Le cas d’Onan ne justifie pas plus la masturbation cependant !

    • Le cas d’onan n’interdit pas la masturbation, de même qu’aucun autre verset biblique.

    • Je suis du même avis que Paul (aaaah, ces fameux débats houleux qu’on a eu, que de bons souvenirs🙂 ). L’église catholique se rapportait à l’histoire d’Onan pour interdire la masturbation. Pourtant, ce qui est reproché à Onan, c’est sa désobéissance et ses murmures contre Dieu.

    • Rédaction
      11 février 2015 • 17 h 27 min

      Le cas d’onan n’interdit pas la masturbation, de même qu’aucun autre verset biblique.
      ________
      Étant donné que pour vous la bible n’interdit pas la masturbation pour vous ce n’est pas péché ?
      Donc un chrétien qui se masturbe pour vous ce n’est pas pécher ?

    • Intrinsèquement non. Mais ça peut l’être dans certains cas.

    • Excellent !
      Passons à ce que dit l’Écriture concernant l’acte d’Onan afin de ne pas donner de postérité à son frère :
      9 Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.

      Cependant le texte dit bien que Onan se souillait à terre donc on comprends bien ce qu’il faisait : il éjaculait sur le sol suite à masturbation.
      Pour éviter de donner un enfant à la femme Onan se masturbait avant d’aller la voir afin de ne pas avoir d’éjaculat avec elle quand il la connaissait.

      Pour traduire cet acte que nous connaissons sous le terme de masturbation le texte ancien utilise le mot hébreux shachath 7843 dont on retrouve le sens ici : http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-shachath-7843-page-2.html#find

      Donc l’acte de se masturber est appelé par ces textes anciens : se souiller.

      On ne peut aucunement dire que ce qui est traduit par le verbe souiller est un acte naturel et propre et que cela ne correspond pas à un péché.
      Selon l’Écriture la masturbation est bien péché car c’est une souillure.

      La Loi reprends encore cela en disant : Lévitique 15:16 L’homme qui aura une pollution lavera tout son corps dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir.
      Le mot pollution est traduit encore par épanchement séminal dans d’autre version ou la semence de cohabitation.
      Mais ce verset ne parle pas d’éjaculation nocturne pendant le sommeil.
      Ainsi l’éjaculat est bien conscient et d’emblée on y voit simplement la masturbation avec émission de sperme en finalité.

      Le verset parle bien de l’homme qui a un éjaculat, donc l’homme qui éjaculerait en étant tout seul. Pas besoin de faire un dessin là dessus !
      On est bien dans le cas type de la masturbation.

      Cet homme selon la Loi est impur.
      Il est impur parce qu’il a eut un éjaculat en solitaire.
      Et la chose est si formellement définit par la Loi que si l’homme d’aventure va vers sa femme et couche avec elle, la femme aussi est impur et encore l’ensemble des vêtement ayant touché le corps impur.
      Donc il y a bien en cela une réalité de péché.

      La Loi traduit donc bien cet éjaculat de l’homme en solitaire, connu par nous sous le nom de masturbation, de Péché.

      Que le jeune homme pratique la masturbation pour se soulager : je peux le comprendre et s’il confesse son malaise au Seigneur il sera pardonné et lavé de sa souillure mais ne venez surtout pas me dire que ce n’est pas péché.
      Le pire serait que dans le mariage le mari se masturbe : C’est encore plus péché car il a une femme.

      CQFD

    • Les menstruations sont aussi un péché donc ?

    • Vous remarquerez cependant Shor que pour la purification dans ce cas de figure c’est d’eau et non de sang dont il faut faire usage et que les textes ne parlent pas d’un sacrifice animal quelconque pour l’ expiation de ce type d’impureté, or sans effusion de sang il ne peut y avoir de pardon de péché.
      Les souillures du corps sont purifiées par l’eau et un certain temps de mise à l’écart, le péché n’est « purifié » que par le sang.

    • « 10 »Lorsque tu partiras en campagne contre tes ennemis, garde toi de toute chose mauvaise. 11 S’il y a chez toi un homme qui ne soit pas pur suite à une souillure nocturne, il sortira du camp et n’y rentrera pas.
      12 Sur le soir il se lavera dans l’eau, et après le coucher du soleil il pourra rentrer au camp.  »

      Ce passage évoque plus clairement une souillure de contact (d’où le lavage et la mise à l’écart temporaire ) qu’un péché qui nécessiterait un sacrifice sanglant en guise de purification.
      Il est notable que le Seigneur considère que pour Israël en campagne cela puisse constituer un obstacle à la victoire sur ses ennemis. Le camp doit être sanctifié.

    • Rédaction
      12 février 2015 • 7 h 20 min

      Les menstruations sont aussi un péché donc ?
      ____________________
      Répandre en solitaire du liquide séminale n’est pas involontaire selon l’épisode relatif à Onan et le verset de Lévitique 15:16 L’homme qui aura une pollution lavera tout son corps dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir.

      Pour expulser le sperme, il faut intervenir physiquement et volontairement sur un organe du corps.
      Cela est cité par la Loi en Lév.15:16 comme une cause de souillure et consigné dans les choses qui rendent impures et qui souillent d’autres jusqu’au vêtement.

      Nul ne peut y disconvenir, donc ne faisons pas d’amalgame de ce point avec les menstruations de la femme.

      Se masturber est se souiller selon l’Écriture et Onan le démontre clairement car dans son cas il y a souillure par la masturbation et péché contre l’Éternel dans son refus de donner une postérité à son frère.
      Onan pèche DEUX fois ici plutôt qu’une devant l’Éternel et se rends véritablement coupable.

      Ceci est un point !

      ***

      Concernant les menstruations de la femme, il n’y a pas d’acte volontaire de sa part.
      La femme ne se stimule pas un organe pour déclencher ses règles, car le phénomène est naturel ce qui n’est nullement le résultat de la masturbation qui est déclenchée volontairement.

      Pourquoi donc est elle considéré comme impure par la Loi lors de ses règles ?
      La réponse ne se trouve pas dans le texte mais dans la Révélation et la cause est attachée au Péché de Eve.

      Au commencement la femme était féconde et n’avait pas d’échec à la procréation.
      Elle était extrêmement fertile et féconde et chaque ovule était fécondée par ‘Adam, il n’y avait pas à la création et AVANT le Péché de règle chez la femme.
      Les règles sont venus avec le Péché et à cause de la faute de Eve.

      Vint donc le Péché de la femme et elle fut sanctionnée à cause du Péché en sa chair qui fut maudite (à cause du péché et par le péché) de sorte que la femme s’est retrouvée frappée d’infécondité et aussi d’une malédiction que j’ai appelé « la malédiction des Fils » et que j’ai expliqué sur mon blog en long et en large.

      La Loi relève ici les règles en impureté à cause de la faute primitive de la femme car c’est à cause d’elle que la transgression fut et c’est elle la coupable de transgression dans l’affaire.
      L’homme se rends coupable d’avoir écouté la voix de sa femme et mangé du fruit et non pas coupable d’avoir été prendre du fruit et d’en manger, ce que la femme a fait par contre.
      Il mange du fruit car la femme lui en donne et arrive à le convaincre d’en manger et c’est bien ce que Dieu reproche à l’Homme en Eden.[Ge 3:17]
      Dieu ne lui reproche pas le fait d’avoir été prendre du fruit car il n’a pas été prendre le fruit lui même mais lui reproche le fait que sous l’insistance de sa femme il cède à sa voix et mange ce que lui même avait interdit, de ce fait il est aussi tombé sous la domination de la femme, lui le chef de la création divine.
      Donc faut comprendre que la manière dont pèche la femme n’est pas similaire à la manière dont pèche l’homme en Eden et les conséquences sont différentes pour les deux.

      A cause de cela même la Loi a placé en la Femme (sens général) le signe de sa désobéissance et de la malédiction qui en a découlé pour elle, car Dieu à cause de cela a exigé de la Femme la soumission à l’Homme par la Parole « …mais il dominera sur toi », de sorte que le flux menstruel et l’impureté déclarée par la Loi fut le langage de l’époque afin de rappeler en sa chair SA FAUTE et la maintenir dans l’humiliation et la soumission eut égard à l’Homme, jusqu’à ce que vienne le temps de la restauration par la promesse au travers du Fils qui a levé l’ensemble de ces condamnation qui pesait sur elle.

      Je vous rappelle que la loi des animaux purs et impurs est venue après le Péché et cela est mentionné pour la première fois dans le livre de la Genèse et concernant l’épisode de Noé et de l’entrée des êtres vivants autre que humain dans l’arche.
      Avant le Péché, il n’y avait pas d’animal pur ou impur, la notion de pur et d’impur est venue AVEC le Péché entrée dans le monde et après la première faute.
      De même la notion d’impureté de la femme par ses règles est venue APRES le Péché et à cause du Péché et de sa propre faute !
      Or vous n’êtes pas sensé ignorer que l’animal pur est dans la symbologie d’Israël selon la chair et l’animal impur les autres humains (les Nations, païens, gentils, Goïms).
      Or si déjà depuis là, le distinguo se faisait entre le pur et l’impur c’était afin de marquer les temps et cela à cause du Péché, jusqu’au jour ou le Christ viendrait afin de réunir tous en un seul corps ce que révèle le livre des actes des apôtres au chapitre 10.

      Toute impureté est donc LIÉE inextricablement au Péché (directement ou indirectement) et cela est une règle IMMUABLE que vous le vouliez ou pas !

      Ps : Comprenne qui voudra bien et qui ouvrira son esprit pour saisir les choses.

    • Si vous considérez que « la pollution nocturne » est un péché, du fait que le Lévitique en parle comme d’une souillure. Considérez aussi que les femmes sont dans le péché durant leurs règles, car le Lévitique parle de « la souillure » des règles et également d’impureté. Ne prenez pas uniquement ce qui vous arrange de la Bible…

      Lévitique 15 v 19 : « La femme qui aura un écoulement de sang restera 7 jours dans la souillure de ses règles. Si quelqu’un la touche, il sera impur jusqu’au soir »

      Lévitique 15 v 25 : « La femme qui aura un flux de sang pendant plusieurs jours hors de ses époques régulières, ou dont le flux durera plus qu’à l’ordinaire, sera impure tout le temps de son flux, comme au temps de son indisposition menstruelle »

      Alors, je vous repose la question : la femme est-elle dans le péché quand elle a ses règles ? Doit-elle demander pardon ?

      Pour ma part, je considère que la souillure dont il est question dans le Lévitique concerne la dimension sanitaire et n’a rien avoir avec une quelconque souillure d’un point de vue spirituel.

      Quant à Onan, Dieu ne lui reproche pas de s’être masturbé, mais d’avoir refusé de mettre enceinte une femme, et par conséquent, de ne pas avoir respecté la loi en vigueur à cette époque.

    • La LOI nous démontre que nous sommes pécheurs par nature et que notre corps même depuis la chute est une usine a impureté de sorte que rien ne saurait véritablement le purifier et que les rituels de lavages comme les sacrifices sanglants n’apportent pas une purification réelle (au sens de : jusqu’à la source) mais une pureté rituelle et légale par contrat. Si les souillures naturelles du corps sont péchés pourquoi aucun sacrifice sanglant n’est-il requis? Dans votre argumentation Shor vous vous sentez obligés de ne plus faire le distinguo en revenant sur les effets de la Chute qui fit sombrer toute l’humanité dans le Péché effectivement, mais dés lors dans le sens absolu du problème:
      « quoique tu fasses que ce soit en bien ou en mal tu es incurablement pécheur et rien ne peut changer cet état de fait « .

      IL est a noter que Jésus rappelle qu’en ce qui concerne l’impureté réelle qui souille vraiment l’homme ce sont les pensées du cœur et ses motivations qui sont en cause et non les aliments ni les sécrétions corporelles.

    • Enfin un commentaire plein de bon sens… je commençais à désespérer…🙂

    • @Robert M :
      Votre argumentation repose sur un amalgame terrible !
      Vous confondez Péché et souillure du péché ou Péché et conséquence du Péché.
      C’est comme confondre le feu et la brulure du feu : J’espère que vous comprenez là !

      Le Péché c’est le feu mais la brulure du feu l’effet donc la souillure.

      L’impureté c’est l’effet du Péché sur le corps et non pas le Péché lui même.
      Sous la Loi, on peut se laver d’une souillure du Péché mais cela ne veut pas dire qu’on était pardonné de ce Péché.
      David couche avec BathSchéba qui se lave de sa souillure mais Dieu ne pardonne pas le Péché et l’enfant meurt en sanction du Péché de David !
      Suite à la sanction , Dieu se repent et là il pardonne et redonne la vie à David et à Bathschéba, d’où Salomon !
      Donc confondez donc pas !

      Or sous la Loi, la notion de pardon des péché était rappelé qu’une fois l’an via le sang des animaux répandu sur l’autel et dans le tabernacle terrestre.
      Or ce sang là même ne pouvait mener à la véritable purification, au rachat et au pardon des péchés car seul le sang de l’Agneau le pouvait.

      Cependant les juifs sous la Loi se conformaient aux rites de la loi afin de démontrer les forces spirituelles qui se jouaient dans l’humanité et dans le cas de la purification par l’eau on voit bien la souillure du Péché qui n’est pas le Péché lui même qui se traite lui d’une toute autre manière.

      Donc ne confondez pas péché et conséquence du péché encore moins reconnaissance de sa faute symbolisé par l’eau qui permettait de se débarbouiller de la souillure du Péché qui avait une préfiguration de pardon par le sang des boucs.

      Dans notre Alliance Christique cela se traduirait en gros par le fait de reconnaitre son Péché et s’en séparer (l’eau qui lave l’impureté) ensuite venir a Dieu pour réclamer le pardon effectif (pour triompher de la mort) par le Sang de l’Agneau.
      Jésus parlant de la pureté dit que c’est la parole qui le fait…Or la Parole crée bien une séparation profonde entre le profane et le saint pour celui qui la reçoit !

      ***

      @Rédaction : Vous êtes trop prompt à vous embarquer sur les argumentations des autres, comme vous le dîtes si bien vous même : allumez votre cerveau pour une fois !

    • Allumer mon cerveau pour penser comme vous ? Certainement pas ! Restez dans votre religiosité débilisante si ça vous rassure, mais pour ma part, je ne ferais jamais dire à la Parole de Dieu ce qu’elle ne dit pas sur des sujets comme la masturbation.

    • @Rédaction, je cite Si vous considérez que « la pollution nocturne » est un péché
      _____________
      Merci de me montrer ou j’ai écrit cela !
      Montrer moi dans le verset de Lévitique que j’ai cité le mot hébreux qui se traduit par « nocturne ».
      Ne confondez pas Deut.23:10 avec lévitique 15:16 qui possède un champs beaucoup plus large.
      On ne parle pas des mêmes choses sous le même angles selon ces deux versets.

      Un parle d’accidents nocturnes (acte inconscient mais IMPUTÉ en péché) qui est bien une souillure et l’autre de pollution ou encore d’un acte conscient à plus forte raison imputé en souillure.
      Donc les deux cas montre des effets d’un péché : la souillure.

      Toute souillure révélée par la Loi est une souillure d’un Péché car la Loi est venue afin de donner la connaissance du Péché.
      Donc ne dénaturez pas la Loi sinon vous finissez par ne plus discerner ce qui est péché de ce qui ne l’est pas.

      Pour un homosexuel, coucher avec un homme n’est pas péché !
      Or la Loi dit que c’est péché !
      Que dîtes vous ?…C’est Péché ou pas ?

      Et pourquoi dîtes vous que c’est péché ?
      A cause de la loi …. n’est ce pas ?

      Donc pourquoi quand la loi dit qu’il y a souillure et impureté et vous dîtes qu’il n’y a point péché ?

      Voyez vous, vous n’êtes pas du tout logique avec vous même !

      Réfléchissez je vous en prie…

    • Donc les menstruations sont des souillures qui proviennent d’un péché ? Et si cela vient du péché, les femmes doivent se repentir pour leurs menstruations ?

    • @Radaction : Rédaction
      12 février 2015 • 17 h 28 min

      Allumer mon cerveau pour penser comme vous ? Certainement pas ! Restez dans votre religiosité débilisante si ça vous rassure, mais pour ma part, je ne ferais jamais dire à la Parole de Dieu ce qu’elle ne dit pas sur des sujets comme la masturbation.
      ________
      Parce que la Parole dit que se masturber n’est pas Péché ?
      Montrez moi le verset alors, c’est écrit ou ?

      Comment pouvez vous juger de ce que je dis et l’inscrire en FAUX puisque ce que vous même affirmez n’est pas écrit et est même plus infirmé qu’affirmé par la Parole ?

      Donc on est dans un rapport de jugement par la Révélation et j’ai fait tout mes efforts pour être le plus clair que possible et au plus près du texte.
      Cependant vous jugez mon enseignement d’être dans la  » religiosité débilisante  » ce propos je le retiens contre vous au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

      Bien à vous !

    • @Rédaction, je cite : Rédaction
      12 février 2015 • 17 h 32 min

      Donc les menstruations sont des souillures qui proviennent d’un péché ? Et si cela vient du péché, les femmes doivent se repentir pour leurs menstruations ?
      ______________
      J’ai déjà donné des explications claires sur le sujet et si vous aviez un tant soit peu compris vous n’auriez pas posé cette question qui démontre que vous n’avez rien compris au sujet exposé.
      Cela est normal car votre incompréhension subsiste car vous avez jugé mon écrit d’être dans la « religiosité débilisante ».

      Je ne répondrai pas à votre question, car elle n’a aucun sens.

      Bien à vous !

    • Bref… n’oubliez pas vos lavements de purification…😉

    • @Rédaction, je cite :Pour ma part, je considère que la souillure dont il est question dans le Lévitique concerne la dimension sanitaire et n’a rien avoir avec une quelconque souillure d’un point de vue spirituel.

      Quant à Onan, Dieu ne lui reproche pas de s’être masturbé, mais d’avoir refusé de mettre enceinte une femme, et par conséquent, de ne pas avoir respecté la loi en vigueur à cette époque
      __________________
      Si dans lévitique 15:18, le raison était sanitaire, pourquoi le fait de toucher un objet ou un vêtement etc les rendait impurs aussi.
      Donc le rapport est spirituel et non point sanitaire ou physique.
      Expliquez moi comment par le simple fait d’avoir une éjaculation en solitaire cela peut corrompre l’objet que vous touchez après votre acte.
      Donc il faut comprendre que si l’objet que l’homme touchait devenait impur c’est que l’homme lui même était impur jusqu’à ce qu’il accomplisse le rite de la loi.
      Or l’impureté n’est pas physique, car il n’y a pas de salissure physique sur l’homme à ce moment ou il toucherait un objet ou coucherait avec sa femme, elle est donc spirituelle.
      Et si d’aventure l’homme ne se lave pas selon les rites de la Loi et va juste prendre un bain à une rivière quelconque, sachez que son impureté ne sera pas levée.
      Donc la chose est bien spirituelle et non pas physique et sanitaire.
      La pollution en Lév.15:18 n’est pas l’observation d’une maladie, car on parle plus haut dans le texte de la gonorrhée qui a un rite de purification totalement différent.
      De même les règles de la femme ne sont pas une maladie, cependant cela est vu par la LOI en impureté or, il n’y a en cela rien de sanitaire car la femme qui a ses règles touchant un autre le rendait impur.
      Donc la femme était impure pour une raison toute autre et la raison est spirituelle.
      Les règles cela ne contamine personne donc le critère de l’impureté est dans la dimension spirituelle et non point physique ou hygiénique ou sanitaire.

      ******

      Concernant Onan, relisez encore le verset, le verset dit  » se souiller  » pour l’ACTE de la masturbation et non pas le fait de ne pas donner de postérité.
      Quand le texte dit que Onan se souillait c’est pas le fait de refuser de donner la postérité.
      Il y a deux choses différentes.

      Onan commet donc deux infractions :
      ► La première c’est l’acte de la masturbation qui engendre une souillure de sa chair
      ► La seconde il refuse de donner une postérité à son frère.

    • Tout était souillure à cette époque, même le cochon…😉 Vous allez devenir un bon petit juif orthodoxe…

    • @ Rédaction
      12 février 2015 • 17 h 55 min

      Bref… n’oubliez pas vos lavements de purification…😉
      ______________
      Je ne saurai oublier le SANG de la Croix de Jésus-Christ en effet !🙂

    • @Rédaction :
      Je cite Rédaction
      12 février 2015 • 18 h 24 min

      Tout était souillure à cette époque, même le cochon…😉 Vous allez devenir un bon petit juif orthodoxe…
      ____________
      Le cochon était un animal impur, et déclaré comme tel APRES le Péché, dans une interprétation spirituel propre au « zanah » ou il existait un interdit du mélange d’Israël (peuple pur) avec les étrangers (peuple impur).
      Abel, Seth, Hénoc etc Noé Abraham Moïse etc = l’Animal pur et ils sont déclarés de cette nature à cause de leur FOI. Ce sont les patriarches déclarés Saints(purs) à cause de leur Foi.
      Or c’est par leur FOI qu’ils ont été justifié, de ce fait il y a bien dans le rapport impur à pur la notion de celui qui est vu pécheur(non croyant) et de celui qui est vu juste(croyant) !
      Donc l’impur ramène toujours à la notion de Péché.
      Je vous ai dit plus haut que l’animal impur c’est dans la symbolique le Goïm, le païen, le non juif, l’humain des Nations hors d’Israël selon la chair et l’animal pur c’est Israël selon la chair.

      Ne pas manger le porc ou l’animal impur voulait simplement dire ne pas avoir d’alliance avec un infidèle.
      C’est ce que voulait dire la Loi.
      Tu ne mangeras pas de ce qui est impur = tu ne feras pas d’alliance avec l’infidèle.

      Cette même règle est encore d’actualité dans l’ESPRIT dans le nouveau testament ou le mariage est demandé se manifester entre chrétien et que le mariage entre un chrétien et un païen c’est de l’infidélité à l’Esprit car c’est du « porneia ».
      Les textes du NT sont nombreux sur le sujet : 2 Corinthiens 6:14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?

      Évitez de me lancer ce genre de réflexions en me comparant à un Juif orthodoxe, de crainte de ne paraitre insensé vous même car ou voyez vous que je demande de revenir à la Loi ?
      Je ne fais que rendre plus claire ce que vous ne comprenez pas, c’est tout !
      Mais vous ne saisissez pas car le cœur est remplit de graisse.
      Si vous ne comprenez pas c’est de votre faute pas de la mienne.

    • @Rédaction, je cite Rédaction
      12 février 2015 • 17 h 56 min

      Un lien pour nourrir votre cerveau :…
      _____________
      J’ai bien pris connaissance du lien.
      Il y a beaucoup de failles dans cet article :

      1] Le titre : « Pourquoi Dieu n’appelle pas la masturbation péché ? »
      Ma réponse : Dieu a t-il dit que ce n’est pas un Péché ?
      Cependant Onan se masturbe et cela est traduit par : « se souiller »
      Pourquoi parle t-on de souillure dans l’action de se masturber ?
      La souillure est ce pur ou impur ? Est ce plus proche du saint ou du profane ?
      Est ce plus proche du naturel, du normal ou encore plus proche du Péché ?
      A chacun de répondre à ces questions.

      2] Les trois questions posées :
      On peut en ajouter une quatrième :
      N’y a t-il pas une volonté délibéré de tordre le sens des Écritures ?

      L’acte d’Onan est définit comme : « SE SOUILLER »
      C’est pas lié au Péché, la souillure ?
      Peut-on se souiller spirituellement sans qu’il ne soit fait allusion au Péché ?

      A chacun encore d’y répondre avec vérité.

      3] L’article dit, je cite :La plupart des arguments que nous voyons contre la masturbation semblent fonctionner parce que la personne qui les donne démarre avec la pensée que la masturbation est un péché. Si quelqu’un démarre avec la question « est-ce un péché ? » et étudie les Ecritures pour trouver la vérité plutôt que de supporter ce qu’il a déjà décidé comme étant la vérité, le résultat est fort différent.
      *****
      Mais j’observe qu’on le titre déjà : « Pourquoi Dieu n’appelle pas la masturbation péché ? »
      Donc la position d’origine de l’article est de démontrer que ce n’est pas appelé par Dieu péché donc que cela n’en est pas un !
      Cependant si le titre respectait la pensée article, on aurait pu titrer en :
      Selon la pensée biblique la masturbation peut-elle être entrevue comme étant lié au Péché ?

      De là l’article démarre sur cette base avec les textes biblique et par un cheminement tente de répondre honnêtement à la question.
      Mais ce n’est pas ce que j’observe dans cet article, car si la Bible ne dit pas clairement : La masturbation est un Péché, elle ne dit pas non plus :  » La masturbation n’est pas un péché ! »

      ____________

      Ce débat est un débat en dévoilement car l’Écriture ne dit pas ouvertement « que c’est… » encore moins « que ce n’est pas… »
      Ainsi chacun doit exercer une chose précieuse que beaucoup ne veulent pas ou ne savent pas ou ne peuvent pas utiliser : Le discernement spirituel.
      Hébreux 5:14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

    • A tous: QUESTION !
      La bible dit que Jésus est sans Péché.
      Selon ce que vous inspire le Saint-Esprit en vous même car son onction vous enseigne toute chose, Jésus a t-il eut dans sa vie une pollution nocturne ?

      Votre réponse vous donnera la clef.

      Que répondez vous donc à cette question Rédaction ?

    • Question a double tranchant:

      le Seigneur parfaitement Dieu et parfaitement homme avait il pour autant une vie sexuelle?
      Vivait il le processus de développement normal du désir et de l’attirance qui travaille tout homme et toute femme, a t il donc eu une puberté et vécu les effets de celle-ci ? Avait il une libido?
      Nous savons que ce n’est pas la sexualité qui est péché puisque naturelle et voulue de Dieu mais ce sont les voies qu’elle emprunte par la convoitise et l’idolâtrie qui travaillent le cœur des hommes dés leur jeune âge.

      Etant sans péchés et n’ayant donc pas hérité de notre nature pècheresse donc on peut raisonnablement affirmer qu’Il ne convoitait pas et maitrisait parfaitement un corps dont les appétits naturels ne pouvaient le dominer puisque non contaminé dans ses membres et encore moins dans son cœur.

      La différence essentielle:

      Mais je ne connais aucun chrétien qui ne pèche pas, parce que tous les chrétiens même nés de nouveau bataillent avec une double nature, l’une irrémédiablement corrompue et vendue au péché, l’autre celle de Dieu tournée vers Dieu et sa sainteté.
      Nous savons que la solution réside dans les effets de la mort de Jésus et non dans une réforme morale.

      S’il s’agissait seulement de positionnement moral les choses seraient simples mais les faits nous démontrent que c’est surtout une question de conflit de natures opposées qui ne sauraient collaborer ensemble. Le corps est naturellement porté vers la corruption et sécrète naturellement la souillure mais ce qui souille vraiment nous le savons se sont les motivations du cœur, le corps ne faisant que suivre en esclave obéissant ses directives et parfois prenant l’ascendant comme une machine qui s’emballe (et c’est l’addiction).

      Misérable que je suis QUI me délivrera de ce corps de mort?…

    • Pour l’anecdote ma mère qui était musulmane pratiquante et avec son pragmatisme tout musulman ne pouvait concevoir que Jésus-Christ puisse être Dieu fait chair car Dieu ne pouvait décemment pas aller aux toilettes et donc se souiller (elle ne le disait pas de cette manière).

    • @Robert M.
      Il est écrit :
      Jacques 5:12 …Mais que votre oui soit oui, et que votre non soit non, afin que vous ne tombiez pas sous le jugement.
      Matthieu 5:37 Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin.

      A la question posée c’est soit OUI soit NON.

    • Il me semble avoir répondu clairement pourtant.

    • « Etant sans péchés et n’ayant donc pas hérité de notre nature pècheresse donc on peut raisonnablement affirmer qu’Il ne convoitait pas et maitrisait parfaitement un corps dont les appétits naturels ne pouvaient le dominer puisque non contaminé dans ses membres et encore moins dans son cœur. »

      Pas assez clair?

    • C’est OUI ou NON à la question posée ?

    • Dites-donc Shor, qu’est-ce que ça peut bien vous faire ce qu’une personne fait en solitaire dans sa chambre à coucher? Vous faites la police des moeurs? Ou plus précisément, celle de la masturbation?

      Remarquez ceci: Dieu avertit son peuple sur les pratiques sexuelles qu’il proscrit: adultère, homosexualité, inceste, viol, fornication, impudicité, coucher avec des animaux, mais pas sur la masturbation. Étrange? Non. Remarquez que seule, la masturbation, n’implique personne qui a âme qui vive dans sa pratique. La masturbation est un acte solitaire.

      La masturbation est le symptôme d’un désir d’intimité qui démontre que la personne est maintenant disposée à se reproduire. Les couples ont le droit d’exprimer leur désir sexuel, mais les célibataires, eux, doivent se retenir. En plus d’être seul, il faut imposer un autre joug, celui d’une continence totale et absolue. Ça, c’est de la religion. Vivre par la foi, c’est autre chose.

      Patrick

    • Merci Paul pour le lien du « lit conjugal ». Intéressant

    • @ lafoisansreligion
      14 février 2015 • 0 h 24 min
      __________
      L’homosexuel pratique aussi en secret avec son/sa partenaire cela fait il qu’il ne pèche point ?
      Si vous dîtes que son acte est péché devrais je vous juger de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas ?
      Est ce le secret de la chambre qui couvre le Péché ?
      Donc arrêtons de suite sur cette base et ce type d’argumentation qui ne tient pas la route.

      Concernant l’âme solitaire, j’ai écris déjà si vous m’avez lu correctement qu’un jeune homme qui se masturberait cela se comprends et cela à cause de la faiblesse de la chair et de la chute dans la tentation.
      Donc je ne prêche pas l’intolérance et l’abstinence eu égard à des pulsions qu’on ne peut pas réfréner alors qu’on ne peut pas encore se marier alors que la Bible dit qu’il vaut mieux se marier que de bruler !
      Cependant en  » défenseur de l’Évangile  » même si je me suis déjà passé par le chemin de multiples masturbations dans ma vie cela ne m’autorise pas à le prêcher comme chose autorisé par l’Écriture.

      La Bible pour peut qu’on étudie correctement le sujet démontre une chose :
      Selon la Loi : L’éjaculation de nuit, donc incontrôlée car non volontaire mais toutefois provoqué inconsciemment est souillure et l’individu est impur.
      ► A plus forte raison celui qui se masturbe et éjacule se souille et est impur.
      Cela vient de la Loi que vous dites qui reste muette sur le sujet !
      Non la Loi n’est pas muette sur le sujet c’est vous qui ne prenez pas le temps de lire correctement le texte pour en tirer la racine spirituelle qui s’y trouve.
      Je vous la donne mais vous n’en voulez pas, dans ce cas ne dîtes pas non plus que vous avez raison car c’est la Bible qui a raison et non vous ni moi !
      Donc que dit la Bible ? Les verset ont déjà été cité, retrouvez les !
      C’est cela qui est important…

      La bible ne dit pas non plus qu’un homme libre et une femme libre qui couchent ensemble sans être marié c’est péché, pourtant tout le monde dit que c’est Péché car c’est impudicité ou fornication !
      Montrez moi le verset qui stipule que c’est Péché, ou c’est écrit que le jeune homme libre ne peut pas coucher avec la jeune femme libre ?
      C’est écrit OU ?
      Donc l’impudicité englobe pour vous le fait de coucher sans être marié tandis que la masturbation ce n’est pas de l’impudicité ?
      Ou se situe votre logique car l’un est pas plus écrit que l’autre ?

      Cependant la Bible nous donne une base de réflexion sur la masturbation :
      1) L’acte de Onan
      2) La Loi qui définit en souillure l’éjaculat et impur l’individu ayant commis cela.

      Donc nous avons au moins deux bases et fondement pour expliciter le sujet et c’est ce que je vous ai proposé.

      Vous me voyez en religieux : je ne suis pas un religieux !
      Je ne fais que dégager le sens spirituel des textes mais je sais de part les réponses que vous n’en voulez pas !

      Selon vous, le Seigneur Jésus sur terre a t-il eu sa pollution nocturne ?
      – Oui
      ou
      – Non

      La réponse est simple c’est : oui oui ou non non…et si personne ne veut répondre à cette question c’est qu’elle a quelque chose à cacher: Une part de Ténèbres en elle.

  3. et ce qui est plus grave, c’est qu’ils se servent d’un texte qui n’a rien a voir …mais ce sont les juifs orthodoxes… les mêmes que ceux du temps de Jésus … les pharisiens et consort …

  4. A mais chez nous ils les congèlent ….. Azote liquide …..procédé fumant , décongelés ils sont plus pur que pur😉

  5. je croyais que toute déviance générait immédiatement la honte, sans que personne ait besoin de s’en mêler.

    Mais la religion nouvelle , inapte a délivrer du péché, se contente de le tolérer, voire de le promouvoir.

    Je ne comprends pas pourquoi elle mentionne encore le Sauveur ?
    Par pure tradition ?

    • Il faut parfois être délivré de fausses culpabilités (qui engendrent de la honte) et des jougs religieux qui ne sont pas en phase avec la sanctification souhaitée par Dieu.

    • Paul parlant de la vierge dit ceci :34 Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari.

      De ce fait il existe bien un palier de sanctification par le corps que visiblement vous ignorez Rédaction. Pour vous le mariage et le sexe et les fantasme sont le summum de la sanctification !
      Vous êtes un véritable apôtre du sexe et le mot est même faible !

      Si vous lisez correctement 1 Cor.7, vous comprendrez que la position de l’Esprit dans l’excellence de la sanctification c’est bien la virginité et non pas le mariage.
      Le mariage est la solution pour ceux (MOI le premier !) qui n’arrivent pas à contenir les pulsions du corps et l’Écriture dit : « mieux vaut se marier que de bruler ».

      Se marier c’est bien et ce n’est point pécher mais ne point connaitre ni homme, ni femme et rester seul(e) et vierge est quand même de loin le mieux vue sous l’angle de la sanctification.

    • Il faut que j’arrache cet infâme cantique des cantiques…

    • Vous vous êtes donc mariés a cause de vos pulsions… Et vous vivez le sexe comme un fardeau… Elle doit être heureuse votre dame !😉

    • @ Rédaction
      14 février 2015 • 8 h 21 min

      Vous vous êtes donc mariés a cause de vos pulsions… Et vous vivez le sexe comme un fardeau…
      _____________
      Avant de parler de la sorte je vous ai posé une question, merci d’y répondre :

      Jésus le Fils de Dieu né dans une chair semblable à celle du péché et ayant été tenté comme nous en TOUTE CHOSE, a t-il connu la pollution nocturne (Deut.23 9-14) ?
      Oui
      ou
      Non

      Merci !

    • Demandez-le lui directement.

    • @Rédaction :
      Jecite, Rédaction
      15 février 2015 • 2 h 11 min

      Demandez-le lui directement.
      _____________
      Pourquoi ne le feriez vous pas afin de nous démontrer votre communion avec lui et venir ici afin de nous dire ce qu’il vous a enseigné !

      Je suis d’avis que si vous l’entendiez sur le sujet que vous nous en rapportiez l’enseignement.

      Donc je pose de nouveau la question à lui soumettre :
      Jésus le Fils de Dieu né dans une chair semblable à celle du péché et ayant été tenté comme nous en TOUTE CHOSE, a t-il connu la pollution nocturne (Deut.23 9-14) ?

      Oui
      ou
      Non

      Ps : je n’ignore pas la réponse cependant.

    • Un juif pratiquant se demande si c’est autorisé de faire son devoir conjugal le chabat; est ce considéré comme un jeu (permis), ou un travail (interdit) ?
      Comme son voisin de palier est un prêtre catholique, il va lui demander ce qu’il en pense. Le prêtre réfléchit quelques instants, consulte plusieurs ouvrages aussi volumineux que poussiéreux et finit par lui répondre:
      – Mon fils, tout ce que j’ai trouvé concorde à laisser penser que l’œuvre de chair étant un devoir, il est donc assimilé à un travail. J’ai bien peur que vous ne puissiez donc le pratiquer durant le chabat.
      Un peu refroidi, l’homme se dit in petto :
      – Pufff… Qu’est-ce que je suis bête d’être allé poser cette question à un prêtre catholique. Qu’est-ce qu’il connait sur le mariage après tout ?
      Il décide donc d’aller demander à un pasteur protestant ce qu’il en pense. Après tout, le pasteur est marié, et en sait certainement plus qu’un prêtre voué au célibat. Celui ci lui donne son avis:
      – Malgré quelques références contradictoires, je crains que les relations conjugales relèvent du travail, les rendant par la même incompatibles avec le chabat.
      Contrarié, il décide de faire ce qu’il aurait du faire depuis le début, interroger un rabbin. Après tout, c’est lui, le spécialiste du chabat. Il prend donc son courage à deux mains, traverse la moitié de la ville, et pose sa question. Le rabbin lui répond immédiatement:
      – Ne t’inquiète pas, il n’y a aucun doute, le devoir conjugal est un jeu, et pas un travail.
      Notre homme, soulagé, est tout de même curieux de la raison qui donne une telle certitude au rabbin.
      – Mais Rabbi, pourquoi êtes vous sûr que c’est un jeu et non un travail, alors que beaucoup d’autres soutiennent le contraire?
      Le Rabbin répond doucement:
      – Si c’était un travail, ma femme demanderait à la bonne de s’en occuper…

  6. Les juifs orthodoxes sont des extrémistes. Et sans le sang de Christ, nous ne pouvons être sauvés. Ils peuvent continuer à inventer des lois, cela ne les sauvera pas.

    • Votre bêtise non plus ne vous sauvera pas.

      Que savez-vous des Juifs pour parler contre eux et la Torah ? Vous suivez un « jésus chrétien » totalement dé judaïsé, vous lisez une traduction de traduction de Bible, ne connaissez même pas la Torah orale, et ne savez même pas ce que signifie le mot « sauvé » véritablement, dans sa signification hébraïque à la base.

      Vous pouvez continuer à vous bercer d’illusions, cela ne vous sauvera pas non plus, pas plus que votre « jésus chrétien » qui n’a plus rien voir avec le Rabbi Yéshou’a Juif, l’authentique et le vrai, pas votre copie toute pourrie qui traîne 2000 ans de christianisme branlant derrière lui.

      Vivement la Délivrance Finale et le retour du Mashiah, du VRAI Yéshou’a ! Les Juifs vont pleurer en le voyant car ils se rendront compte qu’il est véritablement leur frère. Les « chrétiens » vont aussi pleurer car ils vont se rendre compte à que point….ils étaient loin du véritable Messie Juif.

    • OUH Là! Talmid vient de débarquer et de tous nous traiter d’apostats, encore un dont la révélation est plus pure que pure et pour qui les Evangiles ne suffisent pas .
      C’est a pleurer en effet.

    • En 2020, deux astronautes arrivent sur Mars.
      Leur mission est de vérifier s’il y a de l’oxygène sur la planète.
      – Passe-moi la boîte d’allumettes, dit l’un d’eux. Ça permettra de vérifier si l’allumette reste allumée.
      Il prend la boîte, s’apprête à gratter l’allumette, quand tout à coup un Martien apparaît en agitant les bras :
      – Non, Non, Non…il ne faut pas !
      Les deux hommes se regardent, inquiets et disent :
      – Y a-t-il sur Mars, un gaz explosif inconnu ?
      Et là, 50 martiens hystériques arrivent en agitant les bras.
      – Non, Non, Non…il ne faut pas !
      Nos deux astronautes, stoïques, pas du tout impressionnés par la présence de 50 martiens disent :
      – Ça a l’air sérieux ! Que redoutent-ils ? Après tout, on est là pour la science, pour savoir si l’homme peut respirer sur Mars !
      Sur ce, il gratte une allumette qui s’enflamme.
      – Mais enfin, dit-il en s’adressant aux martiens, pourquoi vous vouliez nous empêcher d’allumer une allumette ?
      – Parce qu’aujourd’hui, c’est Chabbat !

  7. Pour moi Onan ne pratique pas la masturbation mais il se retire afin de ne pas laisser sa semence et avoir un enfant… Se retirer est la méthode de contraception la plus utilisée au monde de tous les temps…

    Quand à la

    • J’interprète aussi ainsi son attitude et sa méthode.

    • http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/s850/sexualite/coit-interrompu.html

      Entre nous la femme espère avoir un enfant et une postérité et n’est pas si dupe de voir Onan se retirer et éjaculer à terre sans réagir.
      C’est elle qui aurait dénoncé Onan.

      Donc ce que Onan faisait était dans le SECRET des regards humain et se manifestait avant d’aller vers la femme, il se masturbait et éjaculait avant d’aller vers la femme de sorte qu’il pouvait mieux se maitriser et pouvait même simuler un éjaculat avec elle.
      Donc il dupait aussi la femme mais pas Dieu qui voyait tout ce qu’il faisait avant d’aller vers la femme.
      D’où la sanction de Dieu envers lui.

      La femme n’était pas l’amante de Onan, elle voulait une postérité, c’était pas non plus une prostitué.
      Donc elle voulait tomber enceinte par conséquent, elle ignorait ce que faisait Onan et Onan ne le faisait pas devant elle.

      CQFD

    • PAS sûr Shor:

      « 8 Et Juda dit à Onan, Va vers la femme de ton frère, et remplis envers elle le devoir de beau-frère, et suscite de la semence à ton frère.
      9 Et Onan savait que la semence ne serait pas à lui; et il arriva que lorsqu’il ENTRA vers la femme de son frère, il perdit sur la terre, pour ne pas donner de semence à son frère.. (La genèse 38:8-9)

      version Darby.

      On peut vraiment penser au coïtus interruptus en lisant ce texte, et rien n’empêche de croire qu’il l’ait fait délibérément sous les yeux de sa belle-sœur , abusant d’elle de la sorte tout en la privant d’une progéniture, ajoutant ainsi l’humiliation à la désobéissance.

    • PLUSIEURS traductions interprètent « lorsqu’il allait vers sa belle-soeur » par lorsqu’il avait un rapport sexuel avec elle, lorsqu’il couchait avec elle, et non pas « en chemin ».
      ALLER vers sa femme dans la Bible est souvent un autre expression pour dire coucher avec.

      « King James Bible
      And Onan knew that the seed should not be his; and it came to pass, when he went in unto his brother’s wife, that he spilled it on the ground, lest that he should give seed to his brother.

      Holman Christian Standard Bible
      But Onan knew that the offspring would not be his, so whenever HE SLEPT with his brother’s wife, he released his semen on the ground so that he would not produce offspring for his brother.

      International Standard Version
      But Onan knew that the offspring wouldn’t be his own heir, so whenever HE HAD SEXUAL relations with his brother’s wife, he would spill his semen on the ground to avoid fathering offspring for his brother

    • LA SEPTANTE:

      « Mais Onan, sachant que les enfants ne seraient point pour lui, lorsqu’il s’approchait de la femme de son frère, répandait la semence à terre, afin de ne point donner de race à son frère ».

      ICI clairement il est dit que c’est pendant l’acte sexuel qu’Onan plutôt que d’honorer sa belle-soeur préférait répandre sa semence à terre (dans cette traduction comme dans d’autres on ne trouve pas l’expression « se souiller »).

    • Dans Deutéronome il est écrit au sujet de la femme qui perd son mari avant d’avoir eu un premier enfant de lui…

      Deutéronome 25:5 Si des frères demeurent ensemble, et que l’un d’eux meurt, et soit sans enfants, la femme du mort ne se mariera pas à un étranger; son beau-frère viendra vers elle, et la prendra pour femme, et s’acquittera envers elle de son devoir de beau-frère.
      6 Et il arrivera que le premier-né qu’elle enfantera, succédera selon le nom de son frère qui est mort, afin que son nom ne soit pas effacé d’Israël.
      7 Et s’il ne plaît pas à cet homme de prendre sa belle-soeur, sa belle-soeur montera à la porte, vers les anciens, et dira: Mon beau-frère refuse de relever le nom de son frère en Israël, il ne veut pas s’acquitter de son devoir de beau-frère.
      8 Alors les anciens de sa ville l’appelleront, et lui parleront; et s’il tient ferme, et dit: Je ne veux pas la prendre,
      9 Alors sa belle-soeur s’approchera de lui, devant les anciens, et lui ôtera sa chaussure du pied, et lui crachera au visage; et répondra et dira: Ainsi sera fait à l’homme qui ne veut pas édifier la maison de son frère.
      10 Et son nom sera appelé en Israël, la maison du déchaussé.

      Ors nous voyons que Dieu à liquidé Er car il était « pervers aux yeux du Seigneur »

      Maintenant Onan doit donner une progéniture à la femme de son frère Er, tué par Dieu pour cause de méchanceté , mais Onan pratique le coït interrompu (coitus interruptus en latin), pratique sexuelle qui consiste à interrompre le rapport sexuel avant l’éjaculation dans le but d’éviter la fécondation qui est la méthode de contraception la plus ancienne..(Wikepedia)

      Genèse 38: 6 Et Juda prit une femme pour Er, son premier-né, dont le nom était Tamar.
      7 Et Er, premier-né de Juda, était pervers aux yeux du SEIGNEUR, et le SEIGNEUR le tua.
      8 Et Juda dit à Onan: Va vers la femme de ton frère; et prends-la pour femme, et suscite une semence à ton frère.
      9 Et Onan savait que cette semence ne serait pas à lui, et il arriva que quand il alla vers la femme de son frère, il le répandit sur la terre afin de ne pas donner de semence à son frère.
      10 Et la chose qu’il faisait déplut au SEIGNEUR; c’est pourquoi il le tua aussi.
      11 Alors Juda dit à Tamar, sa belle-fille: Demeure veuve dans la maison de ton père, jusqu’à ce que Shéla, mon fils, soit devenu grand ; car il disait: De crainte que peut-être il ne meure lui aussi, comme ses frères.

      Donc Dieu tue Onan car il désobéit à la Loi, quoique la Loi ne disait pas de tuer la personne dans ce cas là… Mais c’est Dieu qui le fait…

      Pourquoi ? Peut être car c’est Dieu qui avait déjà choisit de liquider Er à cause de sa méchanceté, mais peut être aussi car Dieu voulait purifier la lignée et descendance de Juda car c’est de cette tribu que doit venir le Messie notre Sauveur !

    • De plus Shor lorsque vous écrivez « il se masturbait et éjaculait avant d’aller vers la femme de sorte qu’il pouvait mieux se maitriser et pouvait même simuler un éjaculat avec elle » , je ne pense pas que l’on puisse simuler un éjaculat et tromper sa partenaire à ce point car c’est sous-estimer l’étonnante sensibilité physique des femmes , simuler un orgasme pourquoi pas mais pas une éjaculation.

    • @Robert M.
      S’il s’agissait dans l’exemple de Onan d’un retrait la femme serait COUPABLE de ne pas avoir dénoncé l’acte d’Onan car elle serait coupable elle aussi en complicité de Onan devant Dieu de ne pas vouloir donner à Er d’héritier sur la terre.
      Donc en se rendant coupable elle devait aussi mourir car Dieu est juste.
      Si Onan seul est frappé c’est que la faute n’était pas connu de la femme.
      Ne prenez pas Dieu pour un juge injuste non plus de frapper un coupable et de laisser l’autre en liberté.
      Dans l’épisode de Phinée fils d’Éléazar, les deux meurent, l’homme israélite et la madianite.
      Dans l’épisode Achab et Jézabel : Pareil !
      Dans l’épisode d’Ananias et Saphira : Pareil !

      Dans l’épisode De Nabal et Abigaïl, seul Nabal meurt car le fou c’est lui !

      Dieu est juste, si Onan seul meurt, la femme n’était pas au courant de ce qu’il faisait !
      Or s’il pratiquait le coït interrompu, elle aurait su et ne pourrait être tenu pour innocente si elle n’avait crié cet acte.
      Elle aurait aussi périt !

      Donc il n’y avait pas de coït interrompu.

      CQFD

    • Raisonnement fallacieux Shor car vous oubliez la condition de la femme à cette époque, qu’elle n’est en rien coupable de l’attitude d’Onan même en gardant le silence , c’est une femme humiliée et méprisée et surtout surtout que c’est Dieu qui fit mourir Onan et non sa famille , ce qui tend a démontrer que la chose ne s’était pas ébruitée comme un secret honteux.
      Une femme sait si son époux a accompli son devoir conjugal ou pas envers elle de plus celle-ci avait été déjà mariée auparavant et n’était pas novice sur ses choses.

      Pourquoi ne prenez vous pas aussi en compte les nuances de la traduction de ce texte qui permettent pourtant d’interpréter différemment les évènements, s’il s’était agi d’une seule traduction différente mais ici j’en compte déjà quatre?

    • De plus si vous observez bien l’attitude de Juda vis a vis de Tamar dans la suite de l’histoire vous remarquerez que quoi que lui ayant promis son cadet il ne tint pas sa promesse et celle-ci du ruser pour obtenir de lui une descendance qu’il lui refusait alors que les règles le lui imposait, pensez donc! il lui avait déjà donné deux fils et tous deux étaient morts après s’être unis a elle! IL ignorait ou ou ne voulait pas reconnaitre leur méchanceté mais par contre se méfiait de sa belle fille qui n’était pas dupe , que valait sa parole?
      Songez à la manière dont elle entourloupa son beau-père pour l’obliger a tenir sa promesse tout en obtenant une preuve irréfutable pour le convaincre qu’il n’y avait pas eu adultère.

    • … plus précisément qu’elle ne s’était pas prostituée.

    • @Robert M.:
      Le subterfuge de Tamar envers Juda montre qu’elle VOULAIT une postérité.
      Elle voulait cette postérité si fort qu’elle use de ruse envers Juda afin de le piéger.

      Donc si Onan pratiquait le coït interrompu et le retrait, Tamar l’aurait su et le récit en aurait parlé.
      Tamar n’aurait pas accepté que Onan vienne coucher avec elle par bon plaisir et dan sle désir de ne pas procréer sinon elle se rendrait coupable de pas vouloir elle aussi donner une postérité à Er.
      Si Tamar accepte de coucher avec Onan c’est bien dans le but de la postérité en se soumettant à la Loi des patriarches qui est très stricte.

      Cette loi des patriarches est reprise par la Loi de Moïse qui énonce son contenu :
      Deutéronome 25:5 Lorsque des frères demeureront ensemble, et que l’un d’eux mourra sans laisser de fils, la femme du défunt ne se mariera point au dehors avec un étranger, mais son beau-frère ira vers elle, la prendra pour femme, et l’épousera comme beau-frère.
      Deutéronome 25:6 Le premier-né qu’elle enfantera succédera au frère mort et portera son nom, afin que ce nom ne soit pas effacé d’Israël.
      7 Si cet homme ne veut pas prendre sa belle-sœur, elle montera à la porte vers les anciens, et dira : Mon beau-frère refuse de relever en Israël le nom de son frère, il ne veut pas m’épouser par droit de beau-frère.
      Deutéronome 25:8 Les anciens de la ville l’appelleront, et lui parleront. S’il persiste, et dit : Je ne veux pas la prendre,
      Deutéronome 25:9 alors sa belle-sœur s’approchera de lui en présence des anciens, lui ôtera son soulier du pied, et lui crachera au visage. Et prenant la parole, elle dira : Ainsi sera fait à l’homme qui ne relève pas la maison de son frère.
      Deutéronome 25:10 Et sa maison sera appelée en Israël la maison du déchaussé.

      Si Tamar savait ce que Onan faisait pour ne pas donner de postérité à Er, elle serait autant coupable que Onan pour n’avoir pas crié la faute auprès de Juda et de ce fait elle aurait aussi péri comme Onan.
      Si Dieu juge Onan seul et non pas Tamar, c’est que Tamar est innocente dans l’affaire, elle ignorait tout de ce que Onan faisait.
      Car selon cette loi Tamar pouvait monter vers les anciens et Onan serait jugé coupable de ne pas vouloir donné de postérité.
      Dans l’affaire de sa grossesse avec Juda, elle est bien convoqué en assemblée d’anciens pour être jugée et brulée !
      Donc le système, loi, patriarche, conseil des anciens, jugement des anciens etc fonctionnait très bien à l’époque et Tamar si elle savait que Onan ne voulait pas lui donner de postérité pouvait aller vers les anciens afin de plaider sa cause et elle serait entendue.
      Si d’aventure elle ne l’a pas fait, c’est qu’elle ignorait ce que faisait Onan.
      Si elle savait et n’a rien dit, elle serait tenu coupable devant la loi et Dieu l’aurait aussi châtié comme Onan
      Donc Onan ne pratiquait pas l’acte devant elle ou avec elle.
      Onan le faisait AVANT d’aller vers elle.

      Si avec ces écrits tu me saisis toujours pas que Onan seul était coupable dans l’affaire sans que Tamar en soit consciente, je n’ai plus d’arguments.

      ***

      Concernant les versions des bibles : les anciens textes ont reçus selon les traductions la mention de l’interprétation des traducteurs.
      Certains versions seront plus favorables a un style d’interprétation que d’autre.
      Comment trancher dans l’histoire ?
      Sonder l’équilibre des choses avec d’autres textes fondamentaux tels que Deut.25

      L’expression  » se souiller à terre  » veut tout dire.
      se souiller montre qu’il éjaculait hors d’une femme et volontairement : Donc il se masturbait.
      A terre (erets) veut dire qu’il pratiquait l’éjaculation sur le sol, sur la terre.

      Met toi dans ce contexte et essaye de me démontrer comment Onan pouvait jeter son sperme à terre (pas sur la couche mais à terre) sans que Tamar ne le sache.
      Si Tamar savait ce que Onan faisait, ne serait-elle pas coupable de ne pas avoir crié l’acte d’Onan aux anciens (ce conseil d’ancien existait, et avait force de jugement, on le voit pas la suite) alors que la loi de l’époque était en sa faveur ?
      Pourquoi seul Onan meurt et non pas Tamar, Dieu est-il injuste ?

      Si avec ces questions tu ne veux pas voir, ben j’y peux rien !

      Bien à toi.

  8. Quand à la masturbation, elle laisse un gout amer en général et personne n’est fier de la pratiquer…

    Mais il y a des situations où un homme séparée de sa femme pendant un certain temps se masturbe en pensant à elle…
    Ce n’est pas de l’adultère en pensée car il ne pense pas à une autre
    Ce n’est pas de la fornication car il est marié…

    Il reste souillure et impureté dans la Parole ce qui peut correspondre à la masturbation…

    Romains 6:19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. — De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté…

    2 Corinthiens 12:21 Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés.

    Galates 5:19 Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,…

    Ephésiens 4:19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité….

    Ephésiens 5:3 Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints….

    Colossiens 3:5 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie….

    1 Thessalonic 4:7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification….

    2 Pierre 2:10 ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires,

  9. Bon voilà la Rédaction (Paul), à un point de vu tout à fais pertinent en affirmant qu’il n’est
    parlé nulle part dans la Parole, de ce genre de plaisir! Parole de Christ, que j’ai eu la Joie
    de lire de la Genèse à l’Apocalypse! Alors, pour ma part, et en m’appuyant sur Les Écritures:
    Romains 14:23 (Qui généralise explicitement, ce qui n’est pas: de la conviction, de la certitude…

    Louis Segond Bible
    Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas
    par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

    Martin Bible
    Mais celui qui en fait scrupule, est condamné s’il mange, parce qu’il n'[en mange] point avec foi.
    Or tout ce qui n’est point de la foi, est un péché.

    Darby Bible
    mais celui qui hésite, s’il mange, est condamne, parce qu’ il n’agit pas sur un principe de foi.
    Or tout ce qui n’est pas sur le principe de la foi est péché

    Semeur Bible
    22 Garde tes convictions, pour ce qui te concerne, devant Dieu. Heureux celui qui ne se
    condamne pas lui-même par ce qu’il approuve. 23 Mais celui qui mange tout en ayant des doutes
    à ce sujet est déjà condamné, car son attitude ne découle pas de la foi.
    Or tout ce qui ne découle pas de la foi est péché.

    1 Corinthiens 11:16 Retour à la case départ: nous avons tous raison, il suffit d’en être persuadé😉

    Louis Segond Bible
    Si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude, non plus que les Eglises de Dieu.

    Martin Bible
    Que si quelqu’un aime à contester, nous n’avons pas une telle coutume, ni aussi les Eglises de Dieu.

    Darby Bible
    Mais si quelqu’un parait vouloir contester, nous, nous n’avons pas une telle coutume,
    ni les assemblées de Dieu.

    Bises à Tous et à Toutes… Ne dite pas: je vous aime ♥ Vous n’êtes pas obligé d’imiter DSK😦

    • @Pulsar, vous dîtes :
      Louis Segond Bible
      Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas
      par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

      ___________
      L’homosexuel pratique son homosexualité pourquoi dire encore qu’il est pécheur vu qu’il est convaincu de bien faire ?
      Donc parler de conviction c’est bien mais il faut aussi prendre le verset dans le sens de conviction eut égard aux choses non condamnés par la Loi.

      Si une pollution nocturne est vu en souillure et impureté selon la Loi mosaïque, l’acte volontaire serait-il moins vu en souillure et impureté ?
      Pouvez vous répondre à cette première question ?

      Seconde question : Selon vous Jésus vivant sur terre a eu sa pollution nocturne aussi ?

      Suffit de répondre par OUI ou NON !

      Visiblement beaucoup ne savent pas répondre sur ce forum par Oui ou Non spécifiquement Rédaction…lui, il ne réponds même pas à la question.

      A croire qu’il y a quelque chose de dérangeant dans la question.

    • Mais Noooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!

    • Short L. vous écrivez: « L’homosexuel pratique son homosexualité pourquoi dire encore qu’il
      est pécheur vu qu’il est convaincu de bien faire ?
      Donc parler de conviction c’est bien mais il faut aussi prendre le verset dans le sens de
      conviction eut égard aux choses non condamnés par la Loi. »

      Puis-je me permettre, et j’en terminerai là! D’abord êtes vous sûr que l’homosexuel soit convaincu
      de ne pas pécher?
      Deuzio: « les choses condamnées par la loi »? Car c’est bien là, que justement, semble être l’objet
      du litige, dans « l’utilisation » solitaire des « veufs »😦 ou célibataires…Etc. C’est disais-je que ce n’est
      pas interdit ni condamné par la Bible dans son entier(sic)! Vous disiez: entier, ce que
      peuvent être les humains, et oui : »Entier »🙂
      Maintenant c’est Dieu qui jugera pour le mal que nous auront pu faire, aux autres et à nous même
      et évidemment à Dieu. Mais là il semble que se soit du »bien » qui soit fait😉 Au moins à sois même!
      Alors n’essayons pas d’ajouter des préceptes et prescriptions qui n’existe pas, en mettant des
      « fautes » supplémentaires!!! Fais ci, fais ça, ne fait pas ci, ne fait pas ça, qui sont des
      commandements d’humains! Marc 7. 7 – Matthieu 15. 9 – Colossiens 2:22 ( versets semblables):

      Louis Segond Bible
      préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les
      ordonnances et les doctrines des hommes?

      Martin Bible
      Qui sont toutes choses périssables par l’usage, [et établies] suivant les commandements
      et les doctrines des hommes.

      Darby Bible
      -(choses qui sont toutes destinées à périr par l’usage,) selon les commandements et les
      enseignements des hommes

      Amicalement à Shor L.♥

    • @Pulsar , je cite :Puis-je me permettre, et j’en terminerai là! D’abord êtes vous sûr que l’homosexuel soit convaincu
      de ne pas pécher?

      _________
      Il est dans ce cas autant convaincu que ceux qui disent que la masturbation n’est point en Péché.
      On peut combattre en soit même une pensée de l’Esprit et se convaincre que ce que l’on fait n’est pas Péché même si d’aventure un jour la conscience a dit le contraire.

      L’Évangile en matière de conscience corrompue dit ceci :
      ► 1 Timothée 1:19 en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi.

      ► 1 Timothée 4:2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,

      On peut faire taire la bonne conscience et se convaincre que ce que l’on fait n’est pas Péché : C’est cela l’endurcissement !

      Si d’aventure j’insiste autant c’est que les cœurs sont endurcis et devenus imperméable à l’éclosion de la Révélation.
      Si j’ai parlé des homosexuels c’est afin de donner un moyen de faire le parallèle et de sortir des pensées fausses.
      Si j’ai expliqué que toute impureté est liée au Péché c’est afin encore de briser les faux enseignements.
      J’ai été jusqu’à expliquer pourquoi la Loi voit la femme en impur à cause de ses règles.

      Je pense avoir donné toute les bases pour la réflexion sur le sujet :
      A chacun de se mettre devant le Seigneur et prier pour sonder ce qui est écrit mais encore pour cela il faut aller vers le Seigneur.
      Beaucoup parlent et pérorent mais ne vont JAMAIS au Seigneur.

      Pouvez vous répondre en toute objectivité à cette question que personne ne me réponds par OUI ou NON ici :

      Jésus le Fils de Dieu né dans une chair semblable à celle du péché et ayant été tenté comme nous en TOUTE CHOSE, a t-il connu la pollution nocturne (Deut.23 9-14) ?

      Oui
      ou
      Non

      Et merci d’expliciter votre Oui ou votre Non !

    • Sur la question de Shorl je dirai simplement, « Cela n’est pas votre affaire »

    • memoriestoday
      16 février 2015 • 18 h 21 min
      __
      Vos propos de cette heure sont une injure à la Sagesse.

    • 1 Corinthiens 4:6 C’est à cause de vous, frères, que j’ai fait de ces choses une application à ma personne …, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit…

    • C’est pas plus écrit de faire le pitre, cependant vous y excellez avec largesse.

  10. Mathieu 5:27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère.
    28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
    29 Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
    30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.

    Le Seigneur dit que celui qui convoite sexuellement dans son cœur, dans sa pensée, commet adultère, ou fornication…
    Puis Il dit « si tu regarde une femme pour la convoiter, comme avec la pornographie, ton oeil est alors une occasion de chute, … et puis ensuite, ta main droite est une occasion de chute….
    Cela ressemble bien à la pornographie, au fantasme, et à la masturbation qui suit, n’est ce pas ?
    Qu’en pensez vous ?

    • Apprenez à fantasmer… Ça va améliorer votre vie sexuelle…

    • Rédaction
      13 février 2015 • 23 h 10 min

      Apprenez à fantasmer… Ça va améliorer votre vie sexuelle…
      _________________
      Attention, l’apôtre du sexe a parlé : Soumettez vos sens à sa bonne parole de l’évangile du sexe , prônant la masturbation, la sanctification par le sexe, le fantasme pour l’amélioration de la vie sexuelle !

      Whaowwwwww quelle Révélation… !

      No comment !

      Sniff sniff, il y a des senteurs de Dsk ici….

      ===> Je sors en fuyant !

    • Oui les religieux ont toujours du le tabou du sexe… Quand Christ vous affranchira vous parlez librement de sexe et même envisager de vous éclater au lit dans le cadre du mariage bien sur😉

    • J’ignorais que vous aviez aussi des talents de divination pour annoncer que je ne m’éclate pas avec ma femme !
      Cependant votre prédiction vous a induit en erreur, ce qui arrive souvent dans l’exercice de ce genre de propos hasardeux.

      Car je vous infirme : je m’éclate autant que faire se peu et que corps permette exercice et grande vapeur de suée mais sans pour autant penser comme vous et traduire en naturel ce qui est souillure !

  11. Le temple du Saint Esprit ?

    Ou le lupanar de Pompéi ?

    Mais pas les deux.

    (Je commence à comprendre pourquoi certains n’ont aucun scrupule à dire « je suis Charlie »)

  12. Paul qui est aussi un pasteur me répond :

    « Apprenez à fantasmer… Ça va améliorer votre vie sexuelle… »

    Dois je fantasmer en pensant à quelqu’un d’autre que ma femme ?

    Et quand je suis avec ma femme ,je n’ai pas besoin de fantasmer..

    J’ai 70 ans et elle 50, on s’est marié il y a 4 ans et nous nous régalons ensemble….

    Tout est dit dans la Parole :

    Proverbes 5: 15 Bois les eaux de ta citerne, les eaux qui sortent de ton puits.
    16 Tes sources doivent-elles se répandre au dehors ? Tes ruisseaux doivent ils couler sur les places publiques ?
    17 Qu’ils soient pour toi seul, et non pour des étrangers avec toi.
    18 Que ta source soit bénie, et fais ta joie de la femme de ta jeunesse,
    19 Biche des amours, gazelle pleine de grâce: Sois en tout temps enivré de ses charmes, Sans cesse épris de son amour….

    20 Et pourquoi, mon fils, serais-tu épris d’une étrangère, et embrasserais-tu le sein d’une inconnue ?
    21 Car les voies de l’homme sont devant les yeux de l’Eternel, Qui observe tous ses sentiers.
    22 Le méchant est pris dans ses propres iniquités, Il est saisi par les liens de son péché.
    23 Il mourra faute d’instruction, Il chancellera par l’excès de sa folie….

    Quand quelqu’un se masturbe en pensant à une autre que sa femme, ou pour une femme a un autre, c’est de l’adultère en pensée…
    S’il n’est pas marié, cela s’appelle de la fornication en pensée…

    Mathieu 5:27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère.
    28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

    Paul Olhott, apôtre du fantasme sexuel…

  13. C’est vous qui me me l’avez écrit

    Je copie/colle votre réponse à mon commentaire :

    « Rédaction 13 février 2015 • 23 h 10 min

    « Apprenez à fantasmer… Ça va améliorer votre vie sexuelle… »

    Enfin !

  14. Si l’Islam a un problème avec la violence, le Christianisme a définitivement un problème avec le sexe !

    Quand je vois le nombre de Chrétiens qui s’érigent en docteurs de la Loi pour condamner leurs frères à la libido plus affirmée et qui pratiquent la masturbation (compulsive ou non, peu importe), cela me désole.

    N’avons-nous pas d’autres chats à fouetter dans notre vie de croyants que de « lier des fardeaux pesants, que nous ne voulons pas remuer du doigt » ?

    Du reste, les Juifs conservateurs sont peut-être radicaux dans leur réprobation de la masturbation mais ils sont conséquents avec eux-mêmes et remuent Ciel et Terre pour donner une vie sexuelle légale a leurs jeunes, en favorisant les rencontres.

    Pendant des siècles, en Europe de l’Est, il y avait même des couples de marieurs dont le rôle était reconnu comme essentiel à la survie morale (et biologique au demeurant) de la communauté.

    Nous autres, Chrétiens, comptons sur la seule Grace de Dieu pour régler le problème du célibat prolongé et en plus, on culpabilise ceux pour lesquels c’est le seul moyen mécanique de s’en sortir pour éviter la débauche.

    Si la majorité des Chrétiens avaient une vie sexuelle épanouie, ou tout du moins acceptaient la force de leur libido, il y aurait nettement moins de psychotiques et de névrosés dans nos assemblées, qui attendent d’ailleurs toujours une onction spéciale du St Esprit !

  15. Merci Seigneur de n’être pas intrusif, indiscret et arrogant par rapport à nos plaisirs!!
    Merci Seigneur de nous donner des moyens divers et variés d’avoir des sensations agréables et délicieuses, seul ou à deux, avec notre sexe ou celui de l’autre!!
    Merci de la liberté extraordinaire que Tu nous accordes dans nos lits, dans nos corps, dans nos sexes!!
    Merci mon Dieu de ce que, du moment que nous ne sommes pas asservis aux plaisirs sensuels et sexuels, TOUT nous est permis!!
    Merci Seigneur de ce que je peux avoir des sensations bonnes et relaxantes avec mon propre corps, mes propres mains, même si je suis célibataire, ou même si je suis mariée!!
    Loué sois tu, pour toujours.

    • Tiens encore plus fort là, Celile MERI qui rends grâce au « Dieu du sexe » !
      Mais où va t-on avec ce genre de folies ?
      Proverbes 28:9 Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination.

  16. Et merci Seigneur de m’avoir faite femme, je peux me caresser sans mauvaise conscience : la semence jetée à terre ne me concernant pas, aucun verset ne me condamnent de près ou de loin… oui vraiment MERCI Seigneur Dieu, sincèrement!!

    • @Cécile

      Vous dites ça pour faire enrager Shor, hein ! Il le mérite : ses posts sont d’une indécence et d’une grossièreté écœurante ; à ce train là ne va-t-il pas bientôt chronométrer combien de temps chacun passe aux toilettes, et demander si Jésus serait resté aussi longtemps ?!

      Dieu a voulu et respecte chez chaque individu un côté privé ; vouloir exposer ce qui doit rester privé c’est la définition même de l’obscénité, et vous faites bien de rappeler que Dieu n’est certainement pas intrusif par rapport à notre intimité, puisque qu’après avoir bien précisé le cadre du mariage dans lequel les relations entre un homme et une femme étaient permises, sa Parole ne s’étend sur aucun détail humiliant ou contraignant.

      Il est évident que cette polarisation sur la valeur de la semence n’est qu’un prétexte dont s’empare l’esprit pharisien pour essayer de régenter les âmes. Preuve en est que si un homme subit une vasectomie (ce qui est assez courant dans certains pays), sa semence n’a plus aucun pouvoir reproductif, et que par conséquent selon l’argumentaire des rabbins, cet homme devrait être libre de la répandre sans restriction, ce dont bien sûr ils ne voudraient jamais convenir.

      Les périodes chez la femme sont la conséquence naturelle d’une absence de grossesse : l’utérus s’est préparé mais aucun œuf n’ayant été implanté, il faut renouveler la muqueuse. De même chez l’homme, la semence étant produite en continu, il faut bien qu’elle soit éliminée d’une manière ou d’une autre, lorsque les vésicules séminales sont pleines. Il n’y a là rien que de naturel et de commun à tous les mammifères : les juments et les vaches ont leurs règles, les étalons et les taureaux isolés dans un pré démontrent pourtant régulièrement le bon fonctionnement de leur machine.

      Insister là-dessus est stupide ; l’apôtre Paul n’aurait jamais toléré de tels débats dans l’Eglise.

    • @Pistil : En qualité de parents, nul n’ignore pas la sexualité de ses enfants, sauf si vous êtes une autruche.
      Donc ne prenez pas Dieu pour un imbécile et un demeuré car le sexe c’est lui qui l’a crée et il n’y a aucune impudeur chez lui a considérer ce qui se passe chez vous et même dans l’intimité de votre chambre.
      Il y a pléthore d’anges chargés de veiller sur chaque chrétien et CHAQUE actes de tous les hommes sont consignés dans des livres même vos plus sombres pensées sont inscrits dans ces livres. Toutes vos branlettes parties sont même notés si cela vous l’ignorez.
      Donc venez pas colporter sur ce forum des hérésies disant que Dieu ignore alors qu’il n’ignore rien du tout.
      Rudoyez votre femme que Dieu ne le sache pas, soyez comme Nabal que Dieu ne l’ignore, commettez le moindre péché que Dieu ne le sache (mensonge, adultère dans le cœur : Dieu l’ignore ?) !!!
      Y a t-il une chose qui puisse rester cachée aux yeux de l’Éternel Dieu ?
      Voyez vous, vous ignorez le sens du mot Dieu et vous ne savez même pas à quoi il se rapporte pour ânonner que Dieu se voilerait la face eu égard à ce que nous faisons même dans le secret de l’intimité.
      Dieu regarde l’homme en Créateur, en Père, mais aussi en Juge et quand en créateur, il ausculte sa créature, il va dans tout les recoins, et quand en Père il ausculte son enfant, il passe dans toute son intimité TOUT, et quand en Juge il ausculte des actes répréhensibles, il n’en oublie aucun.

      Voyez vosu, vous ne connaissez pas encore Dieu comme il faudrait le connaitre !

    • @Pr Shoron,

      Connaître Dieu c’est essayer de l’imiter, et dans une certaine mesure, finir par lui ressembler. En ces matières Dieu reste discret ; vous êtes obscène. Dieu sait toute chose, et il choisit ici de se taire ; vous ne savez rien, mais vous pérorez.
      Dieu a voulu accorder dans le corps plus d’honneur aux parties qui en manquaient naturellement (1 Corinthiens 12.24) ; vous prenez une grossière satisfaction à les exposer à la lumière crue de la scène publique.

      Sans doute la comparaison avec Dieu est trop écrasante, car qui peut la soutenir ? Mais si sur le sujet sa pensée vous échappe complètement, essayez du moins d’imiter Paul (l’apôtre), comme il nous y exhorte lui-même. Voyez son tact, sa délicatesse, son habileté à dire à demi-mot ce qui ne pourrait l’être autrement sans blesser l’intimité. Hélas, c’est peine perdue de vous le demander : enflée d’elle-même, votre cervelle se complaît dans ses émissions solitaires, devenue insensible à toute répréhension extérieure, elle est probablement irrécupérable pour un partage réel dans l’église.

    • @Pistil :
      En ces matières Dieu reste discret
      _____________
      S’il était si discret que cela, la Loi n’aurait pas parle de l’homosexualité, de la zoophilie, de l’inceste, des viols, des meurtres, de la folie, des choses basses , vils et si basses que Paul, lui même que vous dites ne pas parler de choses dérangeantes et crasses, va même jusqu’à citer un fils d’avoir pris la femme de son père et il va jusqu’à dire que ce genre de péché entre église et le monde ne se retrouve même pas dans le monde.
      Les propos de Paul disant : « Qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur « …C’est méga doux aussi ?

      Qui cultive l’obscénité ici sinon ceux qui crient de pratiquer la masturbation et cette cecile MERI qui se vautre dans la luxure et prie son dieu du sexe !

      Donc désolé de vous contredire car Dieu au travers de bien des prophètes a dénoncé les voies crasses des hommes.
      Jean le baptiste a été jusqu’à dénoncer l’adultère de Hérode qui avait pris la femme de son frère et pour cela il est mis en prison.
      Il était obscène ?
      La bible relate l’adultère meurtrier de David et le dévoilement des choses par Nathan le prophète de l’Éternel.
      Nathan était obscène ?
      Et le scribe qui décrit le viol de Tamar par son frère amnon, et la vengeance d’Absalom, il est aussi obscène ?
      Et j’en passe….

      Dénoncer le péché et l’iniquité au milieu d’Israël c’est aussi le rôle de l’enfant de Dieu que je suis et dans ce rôle permettez moi d’exceller et crier à ce peuple que ses masturbations sont en impureté et souillure devant la face de l’Éternel Dieu.

      Pourquoi vous faire Hanania quand vous pouvez être Jérémie ?
      La vie n’est elle pas préférable à la mort ?

      N’appelez pas le mal bien et le bien mal, c’est ce que vous enseigne l’Esprit de Dieu !

    • @Shorais-trop-voulu-être-le-pasteur

      Les écrivains de la Bible savent appeler un chat un chat quand l’Esprit de Dieu les pousse, à dénoncer certains péchés odieux. Mais vous n’êtes pas dans leur cas :

      — d’une part, selon toute probabilité, vous êtes un convoiteux de la chaire, qui n’ayant pu être intronisé dans le ministère, s’est par dépit autoproclamé prophète-enseignant. Mais vous n’avez reçu de Dieu aucun mandat prophétique, cela se perçoit à chaque ligne.

      — d’autre part, la Bible reste muette sur le sujet intime de ce fil, comme il a déjà été répété maintes fois.

      Le plus sage serait donc de vous taire, de mettre un point final à vos longs posts indigestes, puis d’aller vous confesser auprès d’un pasteur.

      Non pas que la confession auriculaire ait une quelconque vertu en elle-même. Mais la soumission à un pasteur sera bonne pour VOUS ; elle concrétisera un premier remède dans la cure de votre orgueil foncier, et un premier avis d’expulsion au démon de l’anarchie qui vous habite.

    • @Pistil : Je suis un chrétien et un enfant du Père et frère du Seigneur Jésus-Christ.
      Je n’en ai cure des titres pompeux et je ne m’en attributs AUCUN.
      Donc si vous voyez en moi ce que je ne me nomme point et que je ne recherche même pas, (car ce que je suis je ne l’ignore pas car j’ai le meilleur de tout et cela me suffit),vous êtes simplement chargé de visions mensongères car je ne suis pas ce que vous prétendez..
      Concernant vos conseils : Merci !
      Cependant permettez moi de vous rappeler qu’il existe un seul bon berger : Le Christ ressuscité.
      Celui là, je le lui suis soumis et il est mon pasteur et mon berger et devant lui je m’incline et lui soumet tous mes péchés et je suis aussi pardonné par Lui autant de fois que je vais vers lui.

      Vous me jugez d’être dans l’orgueil foncier et dans le démon de l’anarchie, tel vous me jugez tel JE vous condamne au nom du Seigneur Jésus-Christ et vous saurez si ce que je dis est antéchrist.

      Il est des moments ou il est bon d’aller plus loin que le simple verbe car l’Évangile consiste aussi en puissance par l’Esprit.

    • @Short

      Je n’en ai cure des titres pompeux et je ne m’en attributs AUCUN.

      Plus significatif encore le fait que l’église ne vous en attribue pas non plus, j’espère, car si vous prétendiez pontifier dans une assemblée comme vous le faites sur ce forum, quelle grande calamité se serait pour ses membres…

      Celui là, je le lui suis soumis et il est mon pasteur et mon berger…

      Oui, oui, oui, on connaît ce refrain des mutins : et croyez-vous donc que le troupeau de Jésus-Christ se compose d’une seule brebis, qui serait vous-même ?! Il veut que chaque âme qu’il sauve rejoigne l’expression locale de son corps, qui est une assemblée des frères et sœurs, s’aimant les uns des autres pour glorifier son nom : Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence… (Hébreux 13.17)

      C’est précisément ce que vous ne faites pas, puisque vous n’avez que mépris pour les titres pompeux des autorités que le Saint Esprit a établi sur le troupeau du Seigneur (évêques, pasteurs, anciens, conducteurs… peu importe le mot), et n’étant pas conducteur vous-même, vous ne voulez néanmoins pas vous soumettre à aucun d’eux.

      JE vous condamne au nom du Seigneur Jésus-Christ et vous saurez si ce que je dis est antéchrist.

      Votre condamnation est sans effet car : Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance., or le Saint Esprit ne donne pas sa puissance à un rêveur qui s’imagine être professeur d’Ancien Testament sur internet.

      Vous vivez dans un nuage virtuel, revenez sur la terre où le Seigneur est venu donner sa vie et où son église doit l’attendre. Quand un chrétien veut se former dans une école biblique pour enseigner ensuite les autres, la première chose que l’on vérifie c’est le bon témoignage que rendent de lui les conducteurs de son assemblée. Vous ne franchissez pas même ce premier critère !

      Allons, repentez-vous, renoncez à vos kilomètres interminables de commentaires inutiles, rachetez plutôt le temps en vous joignant à la réunion des disciples de Christ, en chair et en os, et mettez-vous humblement à leur service.

    • @Pïstil :
      1) Mon pseudo c’est Shor L. : Merci de le respecter.
      2) Vous êtes bien malhonnête et outrageux car j’ai écris:  » tel vous me jugez tel JE vous condamne … »
      Mais vous coupez mon écrit pour lui faire dire ce qu’il ne dit pas.
      En gros je vous ai simplement retourné en toute politesse votre jugement selon qu’il est écrit : Ne jugez point afin que vous ne soyez pas jugez .
      Et vous renvoyer votre jugement cela est aussi mon droit de Chrétien !
      3) Ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué et ne dîtes point « fontaine jamais je ne boirai de ton eau »
      4) Ne confondez pas Église du Seigneur avec églisianisme car le corps est universelle et non point local.
      5) Un aiglon reste dans le nid, mais aigle s’envole et observe de loin, il ne revient jamais au nid, cependant il ne deviendra jamais un loup car Dieu l’a fait aigle.
      6) L’arbre se reconnait au fruit, mais le fruit ce n’est pas dire  » Seigneur Seigneur, demeurer dans une assemblée, faire des miracles, prophétiser, chasser des démons » car beaucoup portent ce genre de fruit et pourtant ce sont des démons.
      Chacun a son don du Seigneur, le mien est d’être tel que je suis selon Lui et selon sa Volonté ! Êtes vous plus grand que lui alors qu’il m’a dit : »Sors du milieu d’elle ? » ?
      7) Je ne méprise aucun ministère biblique mais je n’en désire aucun et ne recherche aucun et ne convoite aucun car être au pied du Seigneur en qualité de simple « enfant de Dieu » et « enfant du père » cela me convient largement et cela est au delà même de toutes mes espérances. Être un fils de Dieu par la résurrection des morts, c’est un trésor que je ne saurai estimer.
      Car j’estime qu’être un jour dans ses parvis vaut mieux que milles autres jours ailleurs, Donc être appelé par Dieu : « Mon enfant ! », cela est la plus grande des choses que jamais je ne connaitrais encore de ma vie.
      8) Vous ne me connaissez pas, évitez de juger ce que vous ignorez.

      Comprendrez vous cela ?… J’en doute grandement !

    • Ça y est ! ça vire au psycho-drame ! Shor se prend pour un aigle et il veut crever les yeux à Pistil qu’il croit être une ourse déguisée en fontaine empoisonnée ! Mon pauvre vieux, ouvrez donc les vôtres, si vous ne voulez pas continuer à ressembler à une taupe plutôt qu’au roi des airs. Juger n’est pas synonyme de condamner. Or c’est vous qui employez de dernier mot à mon égard. Moi je ne vous condamne pas, mais je vous juge dans le sens de vous avertir, parce qu’il n’est pas bien difficile de voir ce que tout le monde voit : vous êtes un déserteur en fuite sur la mauvaise route de l’orgueil spirituel. Renoncez à vos prétentions et revenez prendre la dernière place dans l’assemblée.

      Comme on disait autrefois, si vous continuez à trop pratiquer le vice solitaire (sur le plan biblique et fraternel s’entend) vous allez finir par devenir aveugle et sourd.

    • Mon pseudo c’est : Shor L.
      Merci de respecter ce simple point.

      J’ai condamné, (oui J’AI), votre langue conformément à ce verset, relisez vous car c’est vous qui avez levé l’arme contre moi et qui par l’écrit m’avez jugé d’être habité par un démon d’anarchie et d’être dans un orgueil foncier.
      Esaïe 54:17 Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; Et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l’Eternel.

      Dire que la masturbation est souillure c’est parler par le démon d’anarchie et être dans l’orgueil foncier ?
      Si ce que j’ai écrit concernant la masturbation est péché, montrez moi par rapport à ce que j’ai écrit en quoi c’est péché ?
      Sinon amendez vos voies car vous ne faites que me mépriser (la moquerie sur mon pseudo) car vous ne cherchez pas l’édification mais la querelle bête et stupide.

      Répondez moi à cette question puisse que selon vous vous voyez ?

      Jésus est venu dans une chair semblable a celle du Péché et il fut tenté comme nous en toutes choses, selon vous a t-il eu, oui ou non une pollution nocturne en sa vie terrestre ?

      Oui
      ou
      Non

      Respectez au moins la consigne de la question.

    • Correction : Si j’ai écrit montrant que la masturbation est souillure, montrez moi par rapport à ce que j’ai écrit en quoi j’ai péché ?

    • C’est ta propre conscience qui est polluée pour lancer cette question impudique à la cantonade. Il vaut finalement mieux que tu ne sois pas dans une église, car tu y serais en scandale aux faibles, et en mauvais témoignage aux gens de l’extérieur.

      Les lieux secrets a dit le Seigneur, purifient tous les aliments ; sauf pour Shorizo, qui passe son temps à goûter l’eau de la cuvette des WC, et à renifler les slips qu’il a trouvés dans la corbeille de linge sale.

    • Montrez moi au moins que vous savez exceller dans l’Esprit et non dans la chair.
      Répondez à la question, par oui ou non… pourquoi adopter la chair dans la fuite et le mépris en attitude ?

  17. @ Shor L.

    Je ne vois pas en quoi une femme, Tamar en l’occurrence, est responsable quand Onan se retire d’elle afin de ne pas y laisser sa semence ?

    Comment pouvait elle l’en empêcher ???

    Le jour où Onan est venu vers Tamar et a agit ainsi, Dieu l’a tué car il désobéissait à la Loi et la volonté de Dieu de donner une semence à sa belle sœur veuve et sans enfant….

    Selon la Loi de l’Ancienne Alliance, il aurait du être montré du doigt ainsi :

    Deutéronome 25: 9 Alors sa belle-soeur s’approchera de lui, devant les anciens, et lui ôtera sa chaussure du pied, et lui crachera au visage; et répondra et dira: Ainsi sera fait à l’homme qui ne veut pas édifier la maison de son frère.

    mais Dieu tue Onan, quoique la Loi ne disait pas de tuer la personne dans ce cas là… Mais c’est Dieu qui le fait…

    Pourquoi ? Peut être car c’est Dieu qui avait déjà liquidé Er, le mari de Tamar à cause de sa méchanceté, et Il voulait purifier la lignée et la descendance de Juda car c’est de cette tribu que devait venir le Messie notre Sauveur !

    Quand à la masturbation, je vous donne mon témoignage…

    Je suis né de nouveau quand j’avais 28 ans.

    Avant cela il m’arrivait de pratiquer la masturbation asse régulièrement car célibataire à part quelques aventures …
    Je n’ai jamais été fier de me masturber et de me souiller quoique ayant alors aucune notion intellectuelle de la sainteté…

    Après ma nouvelle naissance, je ne l’ai plus fait pendant 19 ans environs…
    Certes j’ai eu des coulées nocturnes avec rêves érotiques, mais nous ne sommes pas toujours responsable de nos rêves….

    • Nous ne sommes pas les seuls a interpréter qu’Onan pratiquait le coit interruptus quand il couchait avec Tamar, il se retirait (selon cette traduction Anglaise et d’autres) au moment du coit pour répandre sa semence à terre , c’est à dire hors du lit conjugal ce qui demande un certain contrôle une détermination sans faille.
      Abusant ainsi sexuellement de Tamar tout en lui refusant sa semence.

      Then Judah said to Onan, “Sleep with your brother’s wife and fulfill your duty to her as a brother-in-law to raise up offspring for your brother.” But Onan knew that the child would not be his; so whenever he slept with his brother’s wife, he spilled his semen on the ground to keep from providing offspring for his brother. What he did was wicked in the LORD’s sight; so the LORD put him to death also

      COMMENTAIRE en anglais
      :
      (As you can see, Onan was not masturbating. If anything, you could accuse Onan of coitus interruptus, but not masturbation.)

      What Onan was doing, however, was using Tamar for sex, but not giving her the child she deserved. One could call this theft – it isn’t really the sex that is at issue at all. As the text clearly states, Onan did not want his deceased brother to have an heir. That would have negated his claim on the inheritance, and his new found status as eldest brother.

      Interestingly, the story continues with this theme of theft – Judah refuses to allow his third son Shelah, to fufill this duty. (I mean, can you blame him? Two sons dead, and now looking at a third?) Instead of Shelah taking from Tamar, Judah is « stealing » Tamar’s due. In the end, however, Tamar tricks Judah into securing her place in the line of Christ

      Il est question d’une femme abusée par plusieurs et qui prend sa revanche sur le pouvoir absolu des hommes de sa famille sur son corps.

    • memoriestoday
      15 février 2015 • 8 h 18 min

      @ Shor L.

      Je ne vois pas en quoi une femme, Tamar en l’occurrence, est responsable quand Onan se retire d’elle afin de ne pas y laisser sa semence ?

      Comment pouvait elle l’en empêcher ???
      _______________
      Elle ne serait pas coupable à ce niveau là !
      Elle serait coupable de le savoir et de n’avoir rien dit.
      C’est là que Dieu l’aurait jugé et elle aurait reçu le même châtiment que Onan car elle se serait rendue coupable à l’égard de la loi de l’époque dont le caractère est redonnée par la Loi de Moïse.

      Ananias meurt et pourquoi Saphira ne meurt que lorsque la question lui est posée par Pierre ?
      Saphira meurt car elle était en accord avec son mari.
      Si elle avait désapprouvé l’acte de son mari et l’avait dénoncé: elle ne serait pas morte.
      Et peut-être même en dénonçant l’acte, elle aurait peut-être pu sauver son mari.

      Donc croyez le ou pas !
      Quand Dieu a jugé Onan il a obligatoirement sondé Tamar, si Tamar avait participé au crime de Onan elle serait jugé coupable et aurait péri elle aussi.

      Un exemple de culpabilité qui pèse sur un femme qui ne criait pas à l’époque:
      La loi dit ceci :
      23 Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu’un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle,
      24 vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.
      25 Mais si c’est dans les champs que cet homme rencontre la jeune femme fiancée, lui fait violence et couche avec elle, l’homme qui aura couché avec elle sera seul puni de mort.
      26 Tu ne feras rien à la jeune fille ; elle n’est pas coupable d’un crime digne de mort, car il en est de ce cas comme de celui où un homme se jette sur son prochain et lui ôte la vie.
      27 La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les champs, a pu crier sans qu’il y ait eu personne pour la secourir.

      Qui est le fautif ici, l’homme qui viole ou la jeune fille ?
      C’est l’homme car il viole.
      Mais pourquoi la jeune fille meurt alors car c’est elle qui a subit le viol dans l’histoire ?
      Elle meurt car elle n’a pas crié…

      Si Tamar savait ce que Onan faisait et n’avait pas crié elle serait aussi morte.
      Elle ne meurt pas car elle ne savait pas.
      Donc l’acte d’Onan se pratiquait avant d’aller la voir.

      Faut juger l’affaire par rapport à la loi et non sur des coups de tête, je pense, je pense pas, je ne crois pas que…

      Que dit la Loi et que dit l’Esprit ?
      C’est cela qui est important !

  18. Robert, tu écris « c’est à dire hors du lit conjugal, ce qui demande un certain contrôle une détermination sans faille…. » Il pouvait être debout tout simplement…

  19. Merci de nous avoir rappelé le détail de la loi Shor, cette loi fut établie plus clairement bien après les faits et du temps de Moise à cause des abus justement que nous rappelle l’histoire de Tamar et Onan, vous remarquerez que dans cette histoire ce sont les femmes qui sont en mauvaise posture et bien en peine pour réclamer une application juste de la loi, en effet Onan refuse de donner une progéniture à Tamar mais abuse d’elle sexuellement malgré tout, je persiste a dire que c’est son attitude de cœur qui est jugée et condamnée et non « la masturbation » parce que les traductions majoritairement vont dans le sens de :

    « il répandait sa semence à terre avant le coït (pendant l’acte sexuel et non avant) pour ne pas la féconder » et c’est cela qui lui valu le jugement de Dieu; Vous rappelez la loi à bon escient Shor , mais quelle peine la loi infligeait elle à celui qui refusait de donner une descendance à son frère décédé en couchant avec sa belle-sœur et ce de quelque manière qu’il s’y prit ?:
    L’Humiliation publique et un titre peu glorieux de « maison du déchaussé » , on est loin de la peine de mort appliquée à Onan .

    Cette même Tamar fut aussi abusée par son beau père Juda qui lui refusa son cadet (il ne tint pas sa promesse) par crainte de le perdre aussi comme il perdit Er et Onan , ce qui en dit long sur le regard qu’il portait sur elle, cette femme intelligente qui voyait bien le peu de considération qu’on lui accordait obtint par ruse ce que les hommes lui refusaient malgré la loi, ces mêmes hommes qui se hâtèrent de la condamner au bucher (et non à la lapidation) en apprenant qu’elle était enceinte.

    Ce récit montre bien combien la loi orale était manipulée par les hommes au détriment des femmes et c’est pourquoi sa promulgation plus tardive corrigea ces abus, Tamar savait que sa voix ne serait pas entendue si elle se plaignait de l’attitude d’Onan (c’est d’ailleurs Dieu qui condamna Onan parce que le système patriarcal ne lui fit pas justice). Elle n’était en rien coupable si ce n’est d’être femme et de ne point être respectée par les hommes de sa belle famille.

    • @Robert M.
      Vous voulez ignorez que la Loi reprends que ce qui existait auparavant mais qui n’était pas écrit et donné en règle aux hommes.
      La loi sur le sabbat, les offrandes, les dîmes, les animaux purs et impurs, les holocaustes etc existait déjà bien avant Moïse.

      Ce qui est relatif à la Loi l’était encore plus à l’époque de Tamr et de Er.

      La loi dit ceci :
      23 Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu’un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle,
      24 vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.
      25 Mais si c’est dans les champs que cet homme rencontre la jeune femme fiancée, lui fait violence et couche avec elle, l’homme qui aura couché avec elle sera seul puni de mort.
      26 Tu ne feras rien à la jeune fille ; elle n’est pas coupable d’un crime digne de mort, car il en est de ce cas comme de celui où un homme se jette sur son prochain et lui ôte la vie.
      27 La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les champs, a pu crier sans qu’il y ait eu personne pour la secourir.

      Cette même loi existait auparavant au moins en l’Éternel Dieu.
      Si Tamar savait que Onan jetait sa semence au sol et n’avait pas criée la faute, elle serait tout autant coupable que Onan car elle serait COMPLICE car c’est Dieu qui a jugé Onan.
      Dieu ne prends que Onan et non pas Tamar, donc Tamar ne savait pas.
      L’acte ne se faisait pas en présence de Tamar sinon Tamar aurait été aussi tué par l’Éternel Dieu.

      Auparavant c’est ainsi que se jugeait les choses.

      Vous portez un jugement par commentaires biblique interposé ou autre, moi je juge ces faits d’auparavant avec la loi et selon la loi de l’époque et cela me suffit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :