Actu-Chretienne.Net vous offre le livre « Sortir de la débauche » de Thierry Kopp

En partenariat avec Harvest Ministry, Actu-Chretienne.Net vous offre 5 livres « Sortir de la débauche » co-écrit par Thierry Kopp et Paul Ohlott. Remplissez le formulaire ci-dessous…

LE LIVRE – PREFACE DE PAUL OHLOTT

Ce livre, que j’ai pris plaisir à co-écrire avec mon ami Thierry Kopp, vous accueille par une couverture aux allures d’affiche de cinéma. Mais comme c’est souvent le cas, la réalité est bien loin de la fiction nourrie de nos fantasmes en tout genre. Une fois que nous avons passé le voile de nos illusions, la vie de débauche n’est pas la grande aventure espérée. Et alors que nous rêvions de liberté, nous nous retrouvons rapidement enchaînés à des situations inextricables, à la soif inaltérable du gain, et parfois même à des addictions ravageuses. Sans oublier que notre petite «cuisine aux herbes», qui semblait innocente de prime abord, laisse rapidement place à des plats beaucoup plus gratinés.

C’est alors qu’on se dit que l’on aurait mieux fait d’écouter la sagesse de ce proverbe biblique : «Mieux vaut un morceau de pain sec avec la tranquillité, qu’une maison pleine de viande avec des disputes» (1) Ou encore celui-ci, qui est tout aussi explicite : «Celui qui cultive son champ est rassasié de pain, Mais celui qui poursuit des choses vaines est rassasié de pauvreté. Un homme fidèle est comblé de bénédictions, Mais celui qui a hâte de s’enrichir ne reste pas impuni. Il n’est pas bon d’avoir égard aux personnes, Et pour un morceau de pain un homme se livre au péché. Un homme envieux a hâte de s’enrichir, Et il ne sait pas que la disette viendra sur lui» (2).

Oui, la drogue, les cambriolages, le proxénétisme… peuvent rapporter gros dans un premier temps. Mais cette vie peut coûter très cher également. C’est loin d’être l’éclate en prison !

Thierry Kopp a été stoppé net dans son cycle infernal de galères. Mais jusqu’où serait-il allé, s’il n’avait pas vécu une surprenante rencontre avec ce Jésus, alors même que Dieu n’avait guère de place dans sa vie durant toutes ces années ?

Son histoire est un récit plein d’espérance pour tous ceux qui se sont paumés dans les méandres de la débauche. Si un ancien dealer et proxénète a pu radicalement changer de vie, votre cas n’est plus aussi désespéré qu’il pouvait paraître. «Là où le péché abonde, la grâce surabonde» (3), nous enseigne la Bible ! Voilà qui devrait définitivement vous rassurer. Rien n’est impossible pour ce Jésus qui a accompli tant de miracles, tant de guérisons, et qui a promis d’être avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Et si vous décidiez à votre tour de sortir de la débauche, pour mener la plus grande des aventures… celle de l’Evangile ! Même si vous êtes un grand pécheur, Jésus vous invite à devenir «pêcheur d’homme», et la pêche promet d’être miraculeuse !

Je vous laisse découvrir cet entretien avec un ex-paumé de la vie, et je vous invite ensuite à lire la «lettre aux paumés de la vie», que Thierry vous adresse à la fin du livre.

Après celle-ci, une autre lettre est adressée à l’Eglise, afin que celle-ci soit encouragée à retrouver l’appel à la mission du Christ, et qu’elle redevienne également un lieu de vie et de restauration, où la grâce surpasse le jugement. Devenons des imitateurs de ce Jésus qui aimait fréquentait les gens de «mauvaise vie», afin d’impulser en eux une métamorphose. Comme Jésus, soyons de ceux qui vont chercher la brebis perdue en laissant les 99 autres qui n’ont pas besoin d’être secourus. Comme Jésus, n’ayons pas peur que le péché des «paumés de la vie» nous souille, mais méfions-nous des discours religieux qui nous endorment et qui nous éloignent de l’amour véritable du Père.

L’homme politique Jacques Chaban Delmas aimait dire que «nous devons nous engager à fond dans la voie du changement», et j’aime y ajouter que ce changement doit impérativement commencer par nos vies si nous souhaitons qu’il se répande autour de nous. Beaucoup de politiciens parlent de changement en période électorale et déçoivent par l’amoncellement de leurs fausses promesses… mais Jésus ne s’est pas contenté de parler du changement et de proclamer un certain nombre de promesses… il a pleinement incarné son message en allant jusqu’au bout, jusqu’à la croix de Golgotha. Aucun politicien ne serait prêt à mourir pour vous… mais Jésus l’a fait, afin que vous puissiez vous engager à fond avec lui dans cette voie du changement !

«Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes» (Matthieu 11 v 18-29)

Je vous souhaite une lecture inspirante pour vos vies !

Paul OHLOTT

Notes
(1) Proverbes 17 v 1, La Bible.
(2) Proverbes 28 v 19-22, La Bible.
(3) Romains 5 v 20, La Bible.

PARTICIPER AU JEU – Tirage au sort

JEU TERMINE : CLIQUEZ-ICI POUR CONNAITRE LES GAGNANTS

> VISITER LE SITE DE HARVEST MINISTRIES



Catégories :Détente, Sport & Musique, L'Eglise, Religions

Tags:, , , , , , , , ,

23 réponses

  1. Un livre à offrir à DSK ?……..

  2. pourquoi , pourquoi pas , je ne lis pas souvent et thierry kopp est super , alors l’ocassion est la , que le seigneur me donne la patience et le courage , car avec DIEU tout est possible

  3. Il y a aussi: Qui n’est pas mal!😉 ◄ Ecclésiaste 4:6 ► Louis Segond Bible
    Mieux vaut une main pleine avec repos, que les deux mains pleines avec travail et poursuite du vent.
    Martin Bible
    Mieux vaut plein le creux de la main, avec repos, que pleines les deux paumes, [avec] travail et
    rongement d’esprit.
    Darby Bible
    Mieux vaut le creux de la main rempli, et le repos, que les deux mains pleines, avec le travail et la
    poursuite du vent.

    ◄ Proverbes 15:16 ► Louis Segond Bible
    Mieux vaut peu, avec la crainte de l’Éternel, Qu’un grand trésor, avec le trouble.
    Martin Bible
    Un peu de bien vaut mieux avec la crainte de l’Éternel, qu’un grand trésor avec lequel il y a du trouble.
    Darby Bible
    Mieux vaut peu, avec la crainte de l’Éternel, qu’un grand trésor avec du trouble.

    Et zou… « Le travail c’est la santé » et « La richesse s’en fout le camps » A suivre…?
    Diderot disait en 1778: « Il n’y a qu’un devoir: c’est d’être heureux, il n’y a qu’une vertu: la Justice »!

  4. —😡 Encore un tirage au sort ? Quand allez-vous comprendre que ce n’est pas « le sort » qui dirige ma vie, mais Jésus-Christ😡 ?!??…

    • Les disciples ont tiré au sort pour choisir le disciple qui a remplacé Judas. Ce disciple tiré au sort a-t-il été choisi par Jésus ?

      Actes 1

      23 On présenta deux hommes : Joseph, appelé Barsabbas, surnommé le Juste, et Matthias.
      24 Et l’on fit alors cette prière :
      —Toi, Seigneur, tu connais le cœur de tous les hommes. Désigne toi-même celui de ces deux frères que tu as choisi
      25 pour occuper, dans cette charge d’*apôtre, la place que Judas a désertée afin d’aller à celle qui lui revenait.
      26 Puis ils tirèrent au sort. Matthias fut désigné. C’est lui qui fut adjoint aux onze apôtres.

    • UNE PENSÉE. Ne pourrait on pas voir plus simple. Joseph et Matthias ne sont connus ni avant ni après le fameux tirage au sort. Ne peut on pas voir là l’humilité de çes deux hommes. Quand Jésus a appelé les douze, ils étaient lá. Jésus ne leur a pas donner de « ministère d’apôtre ». Ils ne s’en offusquent pas. Ils restent fidèles. Ils savent qu’elle est la place que le Seigneur leur a attribuée. Ils ne sont ni frustrés, ni découragés. Il suivent Jesus avec les douze.
      Avant la Pentecôte, ils sont toujours là, fidèles. Pour le tirage au sort, ils auraient pu dire à Pierre:  » Jesus ne nous a pas appelés en son temps, ce n’est pas toi qui peux le faire. Quoiqu’il en soit nous sommes et restons fidèles. »
      Le fameux sort a tranché. L’un fut « choisit », l’autre fut encore une fois laissé de côté. Pas de frustration, de conflit, d’abandon…ils sont encore fidèles. Ils savent ce que Dieu a fait d’eux et pour eux et ils continuent à rester fidèles. Quelle exemple d’humilité. Ils n’aspirent à rien d’autre que d’être fideles.
      Après la pentecôte, le fameux sort sera « remplacé » par la direction du Saint Esprit. C’est beaucoup mieux.
      Juste un peu d’eau au moulin…

  5. Non merci pour l’offre du livre de KOPP !

    Paul, certains pensent que le tirage au sort qui désigna Matthias n’était pas la volonté de Dieu ; puisqu’ils ont présenté deux hommes et sur ces deux hommes seulement que le tirage au sort devait se prononcer.

    Il aurait fallu qu’ils prient sans présenter qui que ce soit et laisser Dieu (Jésus) Lui-même leur donné la personne qui devait remplacer Iscariot.

    Moi je suis plutôt d’accord avec cette deuxième analyse puisque sur deux hommes, le tirage au sort allait forcement tomber sur l’un d’eux. Dieu n’avait pas son Mot à dire.

    Voyez-vous, plus tard après leur tirage au sort, Dieu (Jésus) leur a envoyé Saul de Tarse devenu l’Apôtre Paul. Donc c’est ce dernier qui a remplacé J. Iscariot selon la volonté de Dieu.
    Ça semble logique non ? !

    • « certains pensent que le tirage au sort qui désigna Matthias n’était pas la volonté de Dieu »

      Pourquoi Dieu ne les a-t-il pas repris alors ? Pourquoi Dieu les a-t-il laissés faire ?

      « Voyez-vous, plus tard après leur tirage au sort, Dieu (Jésus) leur a envoyé Saul de Tarse devenu l’Apôtre Paul »

      Ca ne tient pas la route, car Dieu a suscité bien d’autres disciples et Apôtres après ce tirage au sort. Et Mathias n’a pas été remplacé par l’Apôtre Paul.

      Jésus peut agir tantôt d’une manière… tantôt d’une autre… et pourquoi pas via un tirage au sort ? La Bible ne condamne pas cette pratique.

    • Et que pensez vous de ce conseil biblique ?

      « Le premier à plaider une cause semble avoir raison jusqu’au moment où son adversaire le contredit. Jeter les dés fait cesser les querelles et tranche le débat entre les plaideurs. Un frère offensé est plus difficile à aborder qu’une forteresse. Les disputes sont aussi tenaces que les verrous d’un château » (Proverbes 18 v 17-19)

    • Cher Paul de la Rédaction! Oh que j’aime Proverbes 18. 17:
      Louis Segond Bible
      Le premier qui parle dans sa cause paraît juste; Vient sa partie adverse, et on l’examine.
      Martin Bible
      Celui qui plaide le premier, est juste; mais sa partie vient, et examine le tout.
      Darby Bible
      Celui qui est le premier dans son procès est juste; son prochain vient, et l’examine.

      Combien maints pasteurs et « chrétiens » pourraient (penser) à mettre en pratique? Ce Proverbe!
      Veuillez me pardonner😉 S’y je pense à Monsieur Gérard Bachke pasteur de l’assemblée de
      Bègles en Gironde! Fourvoyer de crimes de faux et menteur de sur-crois😥 Célébrité oblige😦
      Sans parler évidemment des (païens); qui eux: l’ont totalement exclut de leur vocabulaire😦

      1 Corinthiens 6. 5 Louis Segond Bible
      Je le dis à votre honte. Ainsi il n’y a parmi vous pas un seul homme sage qui puisse
      prononcer entre ses frères. (sœurs)

      Martin Bible
      Je le dis à votre honte : n’y a-t-il donc point de sages parmi vous, non pas même un seul
      qui puisse juger entre ses frères? (sœurs)

      Darby Bible
      Je parle pour vous faire honte: ainsi il n’y a pas d’homme sage parmi vous, pas même
      un seul, qui soit capable de décider entre ses frères? (sœurs)

      Vers l’avant, en somme, en suivant le sens du vent et l’odeur du « fric »! Il faut bien vivre🙂
      Rien à voir avec le sujet😆 Quoique?

    • @ Aucarrémary

      Vous avez oublié un point important. Le 12e apôtre devait avoir suivi Jésus pendant toute sa mission terrestre, ce qui ne fut pas le cas de Paul.

      Actes 2.21-23 : « …… PARMI Ceux QUI NOUS ont ACCOMPAGNE tout le temps où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous sois associé COMME TEMOIN DE SA résurrection. Ils en présentèrent deux… »

      Le texte dit qu’ils en présentèrent deux et non que deux se présentèrent, c’est très différent. Toute l’assemblée approuva ce choix qui fut une décision collégiale.

      Donc ils étaient en sorte les « finalistes »et que peut-être ils auraient bien aimé avoir les deux, mais que selon les écritures (actes 1.20) il ne pouvait y en avoir qu’un. Douze tribus, douze apôtres.

      Ce serait vraiment très étonnant que juste avant la pentecôte Dieu est permis que les 11 apôtres parmi les 120 fassent erreur ? Ce n’est pas logique et pas en adéquation avec les écritures. D’autre prétexte que l’on n’a plus entendu parler de Matthias après la pentecôte, comme d’autres apôtres ! Douze témoins de sa crucifixion devaient être les témoins de sa résurrection. J’allais oublier de dire qu’ils avaient persévéré dans la prière bien avant et que le choix de ces deux étaient murement réfléchi, inspiré.

  6. Certains vont être bénis au travers de ce livre je vous encourage a l’offrir après l’avoir lu et relu a l’offrir a un inconverti pourquoi pas un membre de votre famille

  7. « Pourquoi Dieu ne les a-t-il pas repris alors ? Pourquoi Dieu les a-t-il laissés faire ? »

    Imaginez votre enfant vient vous imposer impérativement deux choix :
    l’un OU l’autre.
    Il ne vous laisse aucune chance de lui proposer le vôtre ; c’est pour lui une affaire bien préparée, vous êtes obliger d’accepter l’un ou l’autre. C’est le genre d’enfant qui ne consulte pas son papa pour lui présenter son projet, mais qui prie après avoir pris sa décision ; on pourrait dire que l’enfant s’impose.
    Dieu connaît les mobiles du cœur de l’homme plus que l’homme lui-même.

    Dieu aurait pu être consulté avant ce tirage au sort, par respect pour Lui !

    Admettons que à l’époque, ces disciples étaient très jeunes dans la foi, Dieu (Jésus) pouvait les reprendre mais il a laissé faire ; la modification immédiate de leur choix n’aurait pas été comprise.

    Vous agissez un peu comme cela avec votre enfant non ? Moi si, avec le mien. Eh bien Dieu c’est pareil. Plus tard Il glisse avec douceur celui qu’Il juge capable d’occuper le poste manquant. Les hommes choisissent mais n’accompagnent pas la personne ; Dieu si.

  8. @ discovery7
    5 février 2015 • 23 h 13 min
    « J’allais oublier de dire qu’ils avaient persévéré dans la prière bien avant et que le choix de ces deux étaient murement réfléchi, inspiré. »

    ====

    S’ils avaient persévéré dans la prière pour choisir le remplaçant de J Iscariot, le tirage au sort n’avait plus sa raison d’être ; ils devaient attendre que Dieu lors désigne UNE seule personne.

    Dans ma famille, il nous est arrivé de prier pour avoir l’aval de Dieu pour une décision à prendre concernant un projet très compliqué ; mais nous avons toujours voulu LA réponse de Dieu et non pas LES réponses de Dieu pour après tirer au sort.

    Soit en songe, Dieu montre à l’un de nous clairement ce qu’il faut faire, où il faut aller.
    Soit que l’un de nous prophétise d’une façon claire et nous laisse attendre la réalisation de la prophétie.

    Ce n’est pas parce que le texte vient de la Bible, que la démarche est correctement spirituelle.

    Après avoir prié longtemps en plus, Dieu ne doit pas nous présenter plusieurs choix pour nous amener à choisir encore par un tirage au sort. Pour moi ce n’est pas la réponse de Dieu.

    Imaginez que vous demandiez à Dieu de vous trouver une épouse ou un époux.
    L’exaucement de votre prière doit être :
    une épouse pour le jeune homme, [ pas plusieurs épouses pour après tirer au sort ]
    ou un époux pour la jeune fille, [ pas plusieurs époux pour après tirer au sort ].

    Si j’ai un conseil à donner, je leur dirais : continuez à prier jusqu’à ce que DIEU vous exauce en vous envoyant UN SEUL CONJOINT. Dieu ne tâtonne pas comme nous.

    • Je vous ai répondu par ce que vous pensiez que c’était Paul (comme certains l’enseignent) qui devait être le douzième apôtre et je vous ai apporter une réflexion avec les écritures pour démontrer le contraire.

      Je n’est pas répondu pour défendre le tirage au sort, qui a était utilisé dans ce contexte. J’ai jamais dit que le tirage au sort devait servir de guide pour toutes décisions, loin de là. C’est en quelque sorte l’étude du verset qui ma intéressé dans le contexte que certains croit que les apôtres ont fait une erreur à ce moment là, pensant que c’était Paul qui devait être choisis.

      Lors du choix des 7 diacres il n’est pas fait mention de tirage au sort, le saint esprit à agit d’une autre façon. Il n’est plus fait mention ensuite de tirage au sort. Peut-être par ce que justement personne ne voulaient prendre la responsabilité d’un tel choix lourd de conséquence, qu’ils sont en remis au « sort » en laissant la responsabilité à Dieu.

      Faut-il rappeler que le saint-esprit n’avait pas encore été donné ? Et que justement les apôtres devaient être au nombre de douze avant le baptême de l’eclesia par le saint-esprit.

      Jésus fut 40 jours avec les apôtres et ne leurs avaient pas dit qui ils voulaient comme apôtre. Cette responsabilité fut délégué aux apôtres.

      Ce fut une façon de faire qui se pratiquaient beaucoup dans l’ancienne alliance :

      Proverbes 16:33 disent, “On jette le sort dans le pan de la robe, Mais toute décision vient de l’Éternel”

      Nombres 33.54 Vous partagerez le pays par le sort, selon vos familles. A ceux qui sont en plus grand nombre vous donnerez une portion plus grande, et à ceux qui sont en plus petit nombre vous donnerez une portion plus petite. Chacun possédera ce qui lui sera échu par le sort: vous le recevrez en propriété, selon les tribus de vos pères.

      Pour répondre à votre phrase : « Ce n’est pas parce que le texte vient de la Bible, que la démarche est correctement spirituelle. », cette façon de faire n’est plus d’actualité de nos jours.

      Dans la nouvelle alliance, après la pentecôte, les apôtres n’ont plus procédé par tirage au sort, car c’est le saint-esprit qui à prit « la relève », et les « actes des apôtres » peuvent être « traduit » par « actes du saint-esprit par la main des apôtres » (et d’autres aussi)

      Je vous recommanderais aussi de faire « attention » aux songes, ils ne sont pas forcément paroles d’évangile et c’est vraiment « un terrain fertile » à la séduction, surtout si ils sont fréquents c’est pratiquement sur !

      Pour ce qui est du livre et de sa couverture, je me suis déjà exprimé et la rédaction connait pas position.

  9. — <Il y a des choix qui ne sont faits qu'une seule fois dans la Bbile.
    — Le tirage au sort entre Joseph "Barsabas" et Matthias était unique. Par la suite, il ne s'est pas reproduit, tout comme d'autres étapes uniques décrites dans la Bible et destinées à ne pas être répétées. Donc, ce n'est pas loin de là une "doctrine" à suivre !
    — Par contre, une autre étape unique aurait dû être prise en exemple, c'est l'envoi d'apôtres dans Actes 13, 1-3. Peut-être qu'elle a été suivie lors des trois premiers siècles mais, avec la sécularisation de l'église sous Constantin, elle a été abandonnée, de sorte que ce n'est plus l'Esprit Saint qui envoie des apôtres, mais des organisations humaines qui envoient des missionnaires !
    — Le choix du mot n'est pas anodin car on ne considère comme apôtres que les 12 puis Paul. C’est oublier Barnabas, puis Silas, qui étaient envoyés aussi avec Paul. Donc, ils étaient aussi apôtres ! Mais la Bible parle d’autres apôtres qui ont été envoyés après Paul : Andronicus et Junias (Romains 16, 7), et même qui se sont convertis avant Paul ! <Donc, apôtre vient du grec apostolos qui signifie envoyé ! Mais il faut bien discerner par QUI ils ont été envoyés car les hommes envoient des "apôtres" que le Seigneur n'a PAS envoyés et les nomme missionnaires au lieu d'apôtres !
    — La frontière est très mince entre la vérité et l'erreur… Il faut ABSOLUMENT le Discernement !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  10. Sept minutes de votre vie pour écouter une « plaidoirie » d’un acte citoyen, pour mettre en
    exergue les débauchés de la République. D’une Fausse Démocratie et Vrai République
    Bananière!!! Oui, oui, vous l’avez devinez: la FRANCE😥
    Vous aurez une sardine ou une médaille😦 C’est pareil! Alors écoutez bien, prenez vos crayons
    et comptez… Les Ceux, dont il est question dans cette discutions à la T.V.

    Monsieur Thierry Kopp, et Paul Ollott puis-je vous suggérer de faire une B.A de plus(sic):
    en faisant parvenir et cela « gratuitement » cela va de sois! hic! votre livre « Sortir de la débauche »!
    Sachant tout de même que: les conseilleurs ne sont pas les payeurs😆
    Et que lâcher la proie pour l’ombre c’est pas facile du tout (hic) surtout dans ces cas là😆

    Dans votre présentation je lis: « Mais celui qui a hâte de s’enrichir ne reste pas impuni.
    Il n’est pas bon d’avoir égard aux personnes, Et pour un morceau de pain un homme se
    livre au péché. Un homme envieux a hâte de s’enrichir,
    Et il ne sait pas que la disette viendra sur lui»! VOUS CROYEZ?😦

  11. discovery7
    6 février 2015 • 13 h 36 min

    C’est vrai que les disciples n’avaient pas bien expérimenté la valeur ou plutôt la puissance du Saint Esprit avant la pentecôte, et pourtant, le premier jour où Jésus leur est apparu après sa résurrection, Il leur en a donné :

    Jean 20:22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit.

    Si j’ai bien compris, Dieu envoie son puissant souffle appelé [Saint Esprit] pour intervenir dans différents domaines dans lesquels IL (Dieu) veut manifester plus ou moins sa gloire.
    NB le mot « moins » n’est pas négatif.

    Le Saint Esprit de Jean 20:22 était destiné à fortifier les disciples ; je veux dire de les sortir de la déprime qui les a secoué pendant les trois jours de deuil de leur Maître.

    Le Saint Esprit de la pentecôte Actes 2, était un très grand évènement d’évangélisation, attirant l’attention des personnes extérieures et montrant la grandeur et la puissance de Dieu (par Jésus-Christ). Et la Gloire de Dieu était au TOP dans ce lieu. C’est à partir de la pentecôte que les disciples sont réellement entrés dans le ministère qui leur était confiée par Jésus.

    Pour nous aujourd’hui, je crois que c’est pareil ; la dose renouvelable du Saint Esprit que Dieu nous envoie est différente selon ce qu’Il Lui demande de faire avec nous à chaque fois.
    Cette analyse n’engage que moi. selon mon expérience et mes observations….. Je peux me tromper.
    Bfufuufuu ! Recevez la Saint Esprit !

    • — Et nous en avons tellement besoin😥 !

    • Désolé, mais je ne partage pas votre interprétation, quand vous écrivez :

      « Le Saint Esprit de Jean 20:22 était destiné à fortifier les disciples ; je veux dire de les sortir de la déprime qui les a secoué pendant les trois jours de deuil de leur Maître. »

      Ce fut un acte prophétique. Jésus voulait signifier qu’à la Pentecôte lors du baptême de la nouvelle Eglise, c’est Jésus lui-même qui enverrait le Saint-Esprit (Jean 16.7, chap.14.16-18,27, Luc 24.49, Actes 1.8, ect….). L’apôtre Thomas n’était pas présent lors de « ce geste prophétique », les disciples au verset 25 lui dirent qu’ils avaient vu le Seigneur et non qu’ils avaient reçu les « arrhes de l’Esprit ».

      Le problème de Thomas fut son incrudilité et non de ne pas avoir été présent pour « recevoir le souffle de l’Esprit. »

      De plus au chap 21;15-19, Jésus à « rétabli » Pierre dans sa qualité de « disciple apôtre » après qu’il l’eut comme chacun sait, renier 3 fois. C’est seulement après que Pierre est dit trois fois qu’il aimait Jésus que celui-çi lui a révéler de quel façon il allait mourir et que cela glorifierais Dieu.

      Luc 22.32 et Marc 16.7 semble confirmer que Pierre ayant renier Jésus, il n’était plus disciple.

      vous écrivez aussi : « Le Saint Esprit de la pentecôte Actes 2, était un très grand évènement d’évangélisation, attirant l’attention des personnes extérieures »

      C’est plus qu’un événement d’évangélisation. C’est la naissance de l’Eglise baptisé par l’Esprit Saint pour former un seul peuple de « sacrificateur », juif et non-juif (Jean 11.52, 1 cor 12.13, Esaie 56.3-7).

      Jésus avait « semé » pendant 3 ans et demi environ, « le terrain avait été cultivé », tous les 3000 âmes convertis était des croyant au Dieu d’Israël (bien qu’ils venaient de différent pays, la doctrine de Jésus ne leur fut pas inconnu non plus) qui attendaient le messie promis par les écritures.

      Ce fut un événement fondateur faisant passer les croyant du sacerdoce selon lévi au sacerdoce selon melchisédek. (J’abrège pour la Pentecôte).

      Par contre je suis assez d’accord avec votre avant dernière phrase :

      « Pour nous aujourd’hui, je crois que c’est pareil ; la dose renouvelable du Saint Esprit que Dieu nous envoie est différente selon ce qu’Il Lui demande de faire avec nous à chaque fois. »

      Bien que je pense que nous vivons un temps ou « le ministère du Saint-Esprit en est réduit à sa plus simple expression. Un minimum des minimum. Pourquoi ? Peut-être à cause de l’orgueil, le manque de consécration, le refus de souffrir pour la vérité, le refus de se remettre en question, et un certain aveuglement spirituel ? a chacun de nous de répondre.

Rétroliens

  1. « L’enfer de la prostitution en Belgique … | Actu-Chretienne.Net «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :