Reportage TV / sur le navire-hôpital de la mission chrétienne Mercy Ships

L’émission Mise au Point de la RTS est partie à la rencontre de Roland Decorvet, ancien directeur de Nestlé pour la Chine, qui a embarqué au printemps 2014 avec sa famille…

…pour diriger bénévolement le navire Africa Mercy pendant plus d’un an. Il fait partie des nombreux Suisses qui participent régulièrement aux missions de l’organisation.

L’ONG Mercy Ships, fondée à Lausanne en 1978, affrète des navires-hôpitaux qui sillonnent les côtes des pays démunis, notamment en Afrique, pour prodiguer gratuitement des soins à la population.

LIRE LA SUITE & REGARDER LE REPORTAGE



Catégories :Humanitaire & Social, L'Eglise, Medias, Religions, Science & Médecine

Tags:, , , , , , , , , , , ,

29 réponses

  1. Quels bons blancs nous sommes, quand même ! Halleluyah, merci nous !
    Heu… quand le bateau s’en va, qu’advient-il de pincemoi ? On lui laisse des médocs, comme biscuits dans sa jungle où il ne reverra plus jamais de toubib ?
    Les critères malgaches sont un peu loin des européens, si j’ose : Clairette, en France, ferait un procès au chirurgien qui l’a opérée et le gagnerait sans la moindre difficulté. A Madagascar, la perception n’est pas la même.
    Quand Jésus guérissait, il restait des malformations ?

    • Vous seriez un pauvre malgache vous auriez été le premier a courir vers ce bateau…

    • @rédaction
      Peut-être les pauvres malgaches ont-ils été bien mal inspirés d’exiger l’indépendance, alors que Mada était une, pour ne pas dire la, perle coloniale de la France. Si ma mémoire est bonne, nul n’y mourait de faim avant 62, la population était scolarisée, donc au moins bilingue, et il y avait, selon une de mes amies qui y vivait, des dispensaires partout.
      Ce que j’évoquais n’est pas de cet ordre ; passons sur la self-gratification des missions humanitaires, je connais plusieurs athées qui le font tellement c’est jouissif de se sentir bon, et encore plus quand on paye pour. Mé kan bato pawti, koman fé gen ? Les rafistolés des chicots, ils feront comment, si une infection se déclare après le départ des bons bwanas ? C’est une fois de plus le coup de Lambaréné : on soigne les nègres, mais comme ils ne sont pas assez intelligents – dixit Schweitzer en long et en large dans ses écrits -, on n’en veut même pas comme infirmiers, sans même parler d’en faire des toubibs.
      Quelque chose me gêne là-dedans.
      Quand Jésus guérissait, ça marchait mieux ou pas ?

    • Posez-vous plutôt la question : même si leur travail n’est pas parfait. Ils ont le mérite de le faire ! Si vous avez de meilleurs résultats, montrez leur la voie.

    • @rédaction
      Je ne discute pas ce qui est fait, même si je ne peux m’empêcher d’y voir des caprices de nantis s’achetant une bonne conscience, mais passons ; je demande simplement : le bateau s’en va bientôt, comme dit explicitement, quel sera le suivi, car on ne fera avaler à personne que des personnes fraîchement opérées dans un environnement sanitaire inexistant n’en auront pas besoin ?
      Par ailleurs, il faut être de bien mauvaise foi pour ne pas admettre que l’opération soi-disant triomphale de la jeune fille aboutit à la rendre un peu moins effrayante, mais que dans nos sociétés, ce serait une handicapée qui ne pourrait occuper aucun emploi visible. Donc, nous sommes bien dans le deux poids, deux mesures. Jésus n’a pas guéri le serviteur du centenier à moitié au prétexte que c’était un goy.
      Quant à l’enfant opéré des excroissances, apparemment rien n’est fait aux autres marques de brûlures, qui sont extrêmement visibles. C’est du bricolage, et sûrement pas de la chirurgie corrective.

    • — <Surtout qu'en ce moment même, en RDC, ils provoquent la guere pour faire "main basse" sur les richesses du sous-sol, notamment le tantale, nécessaire pour les composants de nos smartphones actuels !
      — Alors, plutôt que de payer en monnaie "sonnante et trébuchante", on préfère susciter une guerre pour éliminer le plus possible d'Africains afin que des multinationales américaines, chinoises et européennes s'implantent sur des terrains "nettoyés" de population pour exploiter les mines de tantale, après avoir "soudoyé" le gouvernement local pour se le "mettre dans la poche" !
      — Le "bateau-poubelle", d'après vous, c'était pour quoi ? Pour empoisonner le plus de gens localement pour s'emparer d'autres richesses ! Le continent africain est tellement riche… Ça suscite bien évidemment d'énormes convoitises (amour de l'argent) ! Et pour un bateau-poubelle plein à craquer de produits chimiques très dangereux ainsi signalé, combien d'autres sont déversés ainsi "en catimini" en Afrique ? "Mystère et boule de gomme"… !
      — Et le "soi-disant" recyclage de "DEEE" où on voit des pauvres Indiens casser des tubes cathodiques à main nues, sans masque et manipuler des cartes électroniques sans gants, se griffant les mains sur les queues de composants soudés au plomb ! Ça m'a dégoûté du recyclage de mes ordures ménagères !
      — Regardez aussi le trafic de bois tropicaux, tels l'ébène et l'acajou…
      — D'où le proverbe ainsi complété :
      "Qui vole un œuf vole un bœuf, mais qui vole un bœuf n'a rien volé !"
      — Puisqu'on condamne celui qui vole peu mais on laisse libre celui qui vole des millions ! Allez comprendre…
      — Seigneur, reviens vite !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé-P
      Comme nous sommes méchants, et voyons le mal partout ! Et ce saint capitaine, qui pourvoyait aux destinées économiques de Nestlé, et qui s’engage si apostoliquement pour être sûr d’avoir assez de points-salut ; Nestlé, depuis des années, mène une politique de lobbying intelligent, pour privatiser l’eau sur Terre, ce qui, on le comprend sans peine, est l’affaire la plus juteuse qui aura jamais existé…
      Allez, vive nous, les merrrrrveilleux chrétiens, sauveurs d’un monde déchu, qui rafistolons à la louche les dégâts occasionnés par la frénésie boulimique de nos multinationales. Mieux vaut le bateau-vitrine que rien, certes, mais quand il sera parti, pauvres malgaches. Plus de pansements, ni de médocs, ni de rien.

    • @Fildeferiste « pour privatiser l’eau sur Terre, ce qui, on le comprend sans peine, est
      l’affaire la plus juteuse qui aura jamais existé… »

      En 1945 mon papa disait: ils finiront par nous faire payer l’eau pour boire(sic) J’avais 5 ans!
      Mais je me souviens de cette réflexion, comme si c’était hier! Il n’y a pas de petit profit😉
      Etant donné, comme vous le faites, comme d’hab., si bien remarqué: ils peuvent êtres Gros!
      Mais oui bien sûr: LES PROFITS dois-je en rire😆 ou bien en pleurer😥 ?

      Je me souviens qu’a cette époque là: j’habitais rue du Sénéchal au 3, en face du presbytère de
      l’Eglise du Taur, à côté de la place du Capitole! Dans la rue il n’y avait pas le tout à l’égout, et
      dans l’appartement trois pièces: pas de chauffe eau, pas de douche, pas de WC, pas de
      chauffage central… une cuisinière à charbon, pas de pognon, pas de…!
      Mon père était: maréchal ferrant-forgeron et ma mère: bonne! Mais j’allais au catéchisme🙂
      Ce n’était pas super😦 Et maintenant, j’entends:parfois « c’était mieux avant »(sic)!
      Alors je me rappelle cette pensée: « Et le siècle qui meurt, reprochant au siècle à venir, de ne plus
      en faire partie »! Bons ou méchants, le départ est prévu pour tous et toutes et il est immuable!
      Après vient le jugement😆
      Victor Hugo pouvait écrire: A Villequier dans son retour à Dieu:
      « …..L’homme subit le joug sans connaître les causes.
      Tout ce qu’il voit est court, inutile et fuyant.

      Vous faites revenir toujours la solitude
      Autour de tous ses pas.
      Vous n’avez pas voulu qu’il eût la certitude
      Ni la joie ici-bas !

      Dès qu’il possède un bien, le sort le lui retire.
      Rien ne lui fut donné, dans ses rapides jours,
      Pour qu’il s’en puisse faire une demeure, et dire :
      C’est ici ma maison, mon champ et mes amours !

      Il doit voir peu de temps tout ce que ses yeux voient ;
      Il vieillit sans soutiens.
      Puisque ces choses sont, c’est qu’il faut qu’elles soient ;
      J’en conviens, j’en conviens ! …………………… »

    • @Pulsar
      « En 1945 mon papa disait: ils finiront par nous faire payer l’eau pour boire(sic) J’avais 5 ans! »
      Papa était un visionnaire, en plus d’un artisan vraisemblablement très compétent, car son métier demandait un bel ensemble de capacités associés, en plus de la bonne entente avec les chevaux, sans laquelle on vite estropié.
      Je n’invente rien, le directeur de Nestlé à la fin d’un film écolo-activiste, peut-être bien « Nos enfants nous accuseront », explique avec beaucoup d’aménité et de sérieux que les gens ont besoin de prendre conscience, en la payant cher, de la valeur de l’eau, et que sa société s’emploie, à cet effet, à en acquérir les droits.

    • Bonjour Mr fildeferiste allez vois Mercy Ships sur Wikipedia vous aurez toutes les réponses a vos questions

  2. Un Ministère d’excellence, j’étais ignorant de cette organisation. Que DIEU leur apporte encore d’avantage de soutiens financiers ! Un véritable ministère du Royaume.

    • @kassem
      « Que DIEU leur apporte encore d’avantage de soutiens financiers ! »
      Surtout qu’Il est immensément riche, pas vrai ?
      Plutôt que vous extasier, ce qui est d’un coût modique, vous l’admettrez, vous pouvez faire des dons.

    • à fildeferiste : « Je ne discute pas ce qui est fait  »

      Que faites-vous alors monsieur le Mécontent ? Prenez des renseignements auprès des intéressés ! Au lieu de raisonner et d’argumenter négativement et chercher à refaire le monde. Les idéalistes n’accomplissent rarement grand chose. ! La Bonne Nouvelle est, Si, vous permettez à Jésus de rompre le pain dans votre maison, alors vous accomplirez des œuvres par la Foi, plus grande que LUI. Marcher par l’Esprit n’est pas une option.

      Avec passion pour le Roi

  3. à fildeferiste : Si tu as reçu mon ami le Don d’opéré des Miracles, je t’invite à faire ta valise, et te rendre à Madagascar illico presto.

    • @kassem
      « à fildeferiste : Si tu as reçu mon ami le Don d’opéré des Miracles, je t’invite à faire ta valise, et te rendre à Madagascar illico presto. »
      J’ignorais que nous fussions amis ; je ne m’empresse pas, pour ma part, d’user de ce qualificatif.
      Je n’ai rien reçu de tel, personnellement, ou alors pour un usage relativement restreint qui me va très bien ; mais Rémi Rantanplan, bien connu dans la brigade, le possède au plus haut point : les gens guérissent de maux qu’ils ne savaient même pas avoir, c’est dire. C’est donc à lui, qui en fait carrière, qu’il faut conseiller de faire sa valoche, d’autant qu’il y a encore pire que Mada juste en face, avec le Mozambique. Et tant qu’à être sur le continent, il y a de quoi faire, entre la Sierra Leone, le Soudan, l’Éthiopie, la Somalie… on ira plus vite en disant où il n’a pas (trop) besoin d’aller.

    • Depuis quelque temps je trouvais fildefériste vraiment en pleine forme spirituelle mais là à nouveau sa ne va plus il recommence ces excès …………..que lui arrive t-il à nouveau pour expliquer saut-d’humeurs ?????

    • fildeferiste
      4 février 2015 • 14 h 39 min

      taratat ….un éduc ébéniste ne serait pas de trop pour aider ces pauvres gens à acquérir le métier !

    • @DRHette
      « taratat ….un éduc ébéniste ne serait pas de trop pour aider ces pauvres gens à acquérir le métier ! »
      Pour les manchots, ce sera difficile.
      Si vous avez suivi, il faut payer pour avoir le privilège d’aller contempler de près le dénuement, et pouvoir revenir dans son petit monde en soupirant d’aise, et débordant de « merci Seigneur ». J’ai le privilège de vivre dans la réalité, et n’ai pas occupé un emploi à hauts revenus comme la majorité des intervenants qu’on nous présente, et qui font leur p’tite BA, parce que ça fait tellement de bien à l’ego : en plus d’être dans le haut du panier, on est bon, il serait dommage de s’en priver.

    • Fildefériste: j’aime! Vos commentaires, évidemment😆

    • fildeferiste
      5 février 2015 • 8 h 22 min

      taratata vous manquez de foi …..ma fille étudiante est allée 15jours au Pérou pour une 1ère approche pour développer éventuellement en partenariat avec une église évangélique , un service pour les enfants dans ce pays extrêmement pauvre .

      Elle a fait appel par le net à tous les chrétiens qui la connaisses dans divers nations et l’argent est arrivé !
      Elle n’a rien déboursé, juste remonté les manches pour s’atteler à ce projet ….. mais par contre elle a été embauché comme salarié dans l’église, car elle sait mettre en œuvre des œuvres pour Dieu et ceux qui ont besoin de le trouver. (ses études se terminant en mai , l’église ne la pas laissé filer, ils ont vu en elle le potentiel de service pour le corps de Christ )

      L’or et l’argent sont à Dieu, il le donne à ceux qui sont capables de faire valoir le talent qu’il leur confie…………… vous connaissez la parabole des talents.

      C’est du cœur que naissent les appels ….tire de ton cœur les bonnes choses et partage les ….. le Seigneur les fera prospérer .

      J’aime raconter des histoires aux enfants, pour forger dans leur cœur les vertus de l’amour qui vient de Dieu .

      En voici une du père castor !

    • Pulsar
      5 février 2015 • 17 h 21 min

      Fildefériste: j’aime! Vos commentaires, évidemment😆

      et bien pas moi en ce moment !!!!!!!!

    • Martinette: « L’or et l’argent sont à Dieu, il le donne à ceux qui sont capables de faire valoir le
      talent qu’il leur confie……… »

      Vous êtes sûre de ce principe de Dieu et de sa mise en action garantie?
      Quant aux commentaires de notre frère: Fildefériste, dont vous dites:
      « et bien pas moi en ce moment !!! »

      Preuve, que surement: vous n’approfondissez pas assez, la richesse de ses explications…
      Même si elles peuvent, à mon sens, mériter beaucoup plus d’intérêts, d’analyses, d’études, en
      creusant et examinant avec plus d’attentions; pour intensifier et méditer sur ce qui vous parait
      obscur! Cela en pénétrant dans la valeur des mots, ce qui devraient vous pousser à réfléchir
      et prolonger votre rechercher, en scrutant avec plus d’introspections, ce qui vous parait obscur
      dans le panégyrique et le discours, pourtant digne de louanges et de congratulations en
      encensant les commentaires de notre frère: Fildefériste et zou…😉
      Et comme ça, ça passe mieux😆 Bises Martinette, je vous aime aussi! Pas de jaloux!!!

    • @martinette
      Vos réponses dévoilent la réalité de votre cœur, et vos virevoltes se voulant spirituelles tombent comme des guenilles ; votre orgueil de votre fille et ses splendeurs évangéliques se sent puissamment, et je n’aurais rien à y redire, si j’y lisais une attitude spirituelle ; or, pour ma,part, je ne trouve qu’une satisfaction ridiculement – pour une enseignante de votre rang – charnelle dans vos démonstrations sur ce qui est séant ou pas dans le corps de Christ.
      Figurez-vous, gente doctoresse, que chacun n’a à se préoccuper que d’une chose, être à sa place, selon l’exacte volonté de son Seigneur. C’est bien pourquoi le Maître a pris la peine d’expliquer que des ministères prodigieux à vue humaine – et je n’évoque même pas les mensongers – seront impitoyablement rejetés, tout simplement parce que le Seigneur ne leur avait jamais demandé quoi que ce soit de tel.
      Pourquoi l’apôtre Jean est-il mort de vieillesse à Patmos, selon la tradition, élevant des colombes, tandis que la plupart de ses compagnons de jeunesse étaient suppliciés, à commencer par Pierre ? Parce que c’était la volonté de son Maître, et nul n’a rien à y redire.
      Les comptes, ce sera à Lui que nous les rendrons. Le simple fait que vous définissiez des parcours comme conformes prouve, de toute évidence, la poudre aux yeux perpétuelle qu’est votre prétendue connaissance, dont vous vous gargarisez constamment.

  4. Kassem.
    Tu devrais demander le don de dissocier l’infinitif du participe.
    Mais peut-être qu’un peu d’application suffirait!

    • à samdesouce : Merci pour votre remarque, je rectifie « opérer « . Je ne connais pas ce don dans les écritures, peut être est-il dans votre bible ?

  5. est il de la même famille que Philippe Decorvet qui vient à Gagnières pour les sessions chrétiennes ! Magnifique œuvre pour le Seigneur vraiment merci Seigneur pour leur cœur !

    Un nom de famille éloquent de corvet ? Il sait retrousser les manches pour la corvée !!!
    Un symbole fort pour l’esprit d’entreprise chrétien , c’est ainsi que je vois l’engagement chrétien devenant une bénédiction pour les nations.

    «Chacun doit trouver son appel»

    http://www.bonnenouvelle.ch/bn2/index.php?option=com_k2&view=item&id=366:chacun-doit-trouver-son-appel&Itemid=742

    • C’est son fils, en tout cas son père était un missionaire.
      Pour les râleurs Mercy ship est une création de Jeunesse en Mission.
      Non ils ne sont pas très riche, j’ai l’impression que pour certain le fait d’être Suisse est une insulte (c’est juste que le suisse il trime au lieu de râler comme le français).
      Pour fidelisittruchose, si tu avais regarder le reportage tu aurais appris à la fin que Mercy Ship est entrain de construire un hôpital pour continuer à soigner des gens quand le bateau sera parti.

    • @Cedric
      « Pour fidelisittruchose, »
      Pardonne-moi, noble Helvète, de n’avoir rien compris au reportage ; avec l’esprit sceptique qui nous caractérise, comme tu sais, je doutais que l’hôpital de remplacement fût prêt au départ du bateau. Puisqu’il le sera, comme tu sembles l’affirmer, halleluyah. Je me permets de former des vœux pour que le matériel ne disparaisse pas, pas plus que les médocs, les lits, et le reste.
      Tu sembles croire que JEM serait suisse, au prétexte, sans doute, de l’implantation à Chalet à Gobet, si elle y est toujours. Documente-toi, les petits Suisses ne sont qu’un des maillons de la grande Américaine.
      Figure-toi qu’en France, il reste encore quelques individus qui ne sont ni retraités ni assistés, et travaillent presque comme des Suisses, et parfois, justement en Suisse ; et à vrai dire, la France ne touche pas de royalties sur le recyclage de l’argent sale, pas plus que sur les fortunes juives envolées, mais pas pour tout le monde -cf Ziegler et ses excellents livres-documentaires, dont « Une Suisse au-dessus de tout soupçon » -.

    • Cedric
      5 février 2015 • 8 h 49 min

      Mais Cédric je ne comprends pas votre ? dans mon commentaire il n’y a point de reproche ni d’accusation, j’ai beaucoup d’estime pour Philippe Decorvet que j’ai souvent rencontré aux conventions de Gagnières dans le Gard.

      Pardon si je me suis mal exprimée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :