Christian Vanneste / Morts au Champ d’Honneur de la Liberté !

L’inévitable s’est produit. Depuis des années, la France avait paré les attentats les plus meurtriers, malgré son implication sur plusieurs théâtres d’opérations contre les terroristes.

On apprenait le démantèlement de réseaux islamistes régulièrement, mais on avait aussi en tête le nombre important de «djihadistes» recrutés en France. Récemment encore, la mort en Syrie d’un sixième fanatique , originaire de Lunel, était révélée. Néanmoins, l’itinéraire sanglant de Merah à Toulouse et Montauban, en 2012, demeurait apparemment une action isolée et relativement solitaire, avec une dimension symbolique puisque la cible était constituée par des militaires et des Juifs.

L’attaque de Charlie Hebdo par un commando est d’une autre nature. Les agresseurs ont choisi le moment de la conférence de rentrée de la rédaction pour mener leur opération. Les commentateurs n’hésitent pas à employer le terme, répugnant en l’occurrence, de professionnalisme, pour mesurer leur efficacité et leur maîtrise. Ce raid a eu lieu entre Bastille et République, au coeur de Paris et visait le siège d’un journal satirique. Cette fois, la symbolique est énorme. Les assaillants ont assassiné des policiers et des journalistes, ces derniers volontiers provocateurs, donc courageux. C’est donc la France qui a été visée et avec elle, l’Etat, la République et ses valeurs fondamentales, notamment cette liberté de la presse qui est l’âme des institutions démocratiques. On a malheureusement parfois tendance à l’oublier dans notre pays, la liberté de penser et de s’exprimer est un droit sacré. Les caricatures du prophète sont dans un pays vraiment libre plus sacrées que lui. Un incendie criminel avait déjà obligé le périodique à déménager parce qu’il avait eu le front d’exercer ce droit. Cette fois, douze personnes sont mortes, onze ont été blessées, dont quatre sont entre la vie et la mort. Nous avions du respect et de la sympathie, au-delà des différences d’opinion, pour les dessinateurs, Cabu, Charb, Tignous et Wolinski et pour l’économiste Bernard Maris. L’idée que des barbares aient pu les censurer définitivement en leur ôtant la vie est révoltante. Pour le coup, elle est intolérable.

Il faut espérer que la police les retrouvera rapidement. La video-protection sera une fois encore un moyen privilégié. De tels événements me rappellent les batailles menées pour faire valoir ce dispositif malgré l’opposition des socialistes. Mais si le système est utile aux enquêtes, on voit bien qu’il n’est pas préventif. Le nombre des cibles, le caractère imprévisible des attentats laissent supposer que l’action d’aujourd’hui peut se reproduire. On mesure également combien la protection policière extraordinairement coûteuse en effectifs est illusoire dans ses effets. Deux policiers ont été assassinés. L’un d’eux a été « achevé », ce qui révèle le caractère ignoble et inhumain de ceux qui ont agi aujourd’hui. Il faudra en tenir compte à leur encontre.

Les discours fleurissent d’un bout à l’autre de la terre. Il serait préférable de leur substituer des actes. L’un de ceux-ci consisterait à mettre fin à la guerre civile syrienne et à l’Etat islamique qui y prend la plus grande part. Il est plus que temps d’assurer l’Etat syrien de notre soutien pour mettre fin à cette pompe aspirante du djihadisme. Les puissances occidentales, avec leurs alliés du Golfe, ont joué les apprentis-sorciers. Ils en récoltent les fruits amers. La déchéance de la nationalité pour les binationaux, l’internement à vie pour ceux qui ont porté les armes sont un minimum. Il faut aussi désigner les coupables sans périphrase oiseuse. Notre Président a récemment déclaré qu’il ne fallait pas stigmatiser une religion. Si le contexte n’était pas tragique, on relèverait chez lui un rare talent à se faire démentir par les faits. Des responsables musulmans affirment que tels actes « n’ont rien à voir avec l’Islam ». C’est un peu facile. Certes, il y a des pratiques musulmanes, soufies, par exemple, qui sont aux antipodes de la sauvagerie, mais la lucidité nous appelle à prendre conscience du lien entre la violence, le mépris de la vie humaine, la relégation de la femme et l’Islam dans une grande partie du monde, du Nigéria au Pakistan, dans de larges périodes de l’Histoire, aussi, et dans les textes, enfin.

Le message du Coran est celui d’un Dieu implacable qui n’est pas celui des Evangiles, quoi qu’on dise. Aussi, est-il plus que temps d’exiger des responsables musulmans qu’ils ne se contentent plus de mots rassurants. Si l’on accepte l’idée d’un Islam de France, ce ne peut être qu’une lecture de celui-ci parfaitement soumise à nos principes et à nos valeurs.

Christian Vanneste, Député honoraire.



Catégories :Chroniques, Islam & Islamisme, Medias, Politique, Religions

Tags:, , , , , ,

21 réponses

  1. Le pire est avenir, propos d’un religieux juif dans une excellente vidéo qui prophétise dans années de malheurs pour la France. http://youtu.be/S2dP73qNDqU

  2. Une vidéo présentée par des Chrétiens Américains ; un bon arbre produit de bons fruits, depuis Mahomet, l’Islam porte en lui-même les fruits que produisent ses racines…

    Il a fallu environ 50 ans aux guerriers musulmans pour conquérir l’Afrique du Nord, passer par Gibraltar et monter jusqu’à Poitiers, il en a fallu presque 500 pour les repousser, toutefois jamais au sud de Gibraltar, qu’en sera-t’il ces 5 prochaines années ?

    • Un ministre Américain , hier , a parlé en Français pour assurer leur soutien le plus complet à la France , son discourt était très juste

    • Mais ou avez vous vu des armées Sarrasines aux portes de la nation? Le phénomène terroriste actuel est d’un tout autre ordre, c’est une autre guerre qui a fini par nous atteindre, larvée, sourde et qui est l’écho d’un conflit plus lointain dans le monde Arabe, un conflit auquel nous participons ou nous avons participé d’une manière ou d’une autre contre une internationale terroriste Islamiste ou pour protéger des intérêts dans un jeu politique ambigu.

      Pour notre grand malheur ils ont fait des convertis dans nos murs en passant par les mosquées et des imams radicaux et surtout par internet, des convertis souvent issus de la délinquance et en quête d’une rédemption par le sang versé des autres , conversion qui n’a fait qu’habiller leur sale mentalité du manteau de la religion sans changer leur cœur (ça s’appelle instrumentaliser le mal par le mal). Parmi ces convertis des Français de souche, ce qui démontre que ce n’est pas une prédisposition génétique mais bel et bien une doctrine empoisonnée qui est à l’œuvre dans des cœurs perméables.

      Pourquoi envisager le pire sans croire en la capacité de réaction d’un pays comme le notre qui est loin d’être à genoux? Être patriote c’est aussi croire que notre Nation est une et capable de faire front, il faut arrêter de nous dénigrer nous-même face aux menaces des groupes terroristes.

      Peut-être fallait il un évènement comme celui d’hier comme une piqure de rappel à chacun pour se souvenir la fragilité de libertés chèrement acquises, la liberté de se moquer des extrémismes et du sectarisme (Paul O. doit toujours pouvoir le faire), la liberté de croire ce que l’on veut sans que cela nuise aux à ceux qui ne partagent pas nos croyances.

  3. Le lien n’est pas apparu ? …
    Je fais une nouvelle tentative, pour le cas où… il s’agit de :
    tout ce que vous devez savoir sur l’islam, par Kris Norge sur dailymotion.

  4. On connaît leurs noms !
    Que vont faire les politiques : continuer de cracher sur Israël ou venir pleurer en cherchant de l’aide ?!
    Selon Pierre Martinet, ancien sous-officier instructeur parachutiste (sergent-chef) et ancien agent du Service action de la DGSE, les terroristes qui ont attaqué Charlie jHebdo aujourd’hui sont:

    Saïd Kouachi
    Chérif Kouachi
    Hamyd Mourad

    Les deux premiers sont frères, le troisième est SDF.

    Et Pierre Martinet de publier un avis de recherche de la police, sur sa page facebook:

  5. On ne se moque pas de Dieu impunément. On ne doit pas se moquer des puissances déchues (épitre de Jude). Ces moqueurs ont reçu le salaire de leurs blasphèmes. Maintenant, l’Islam montre son intolérance par des meurtriers dominés par des démons. C’est leur religion qui veut cela. Tout ce quyi n’est pas musulman, qui n’est pas fanatisé par Mahomet est bon à abattre.

  6. On ne se moque pas de Dieu impunément. On ne doit pas se moquer des puissances déchues (épitre de Jude). Ces moqueurs ont reçu le salaire de leurs blasphèmes.

    Enfin une voix (sur mille) qui échappe au formatage de la pensée unique.
    Je me demandais où les chrétiens étaient passés

    • Si Dieu châtiait littéralement tous ceux qui blasphèment son nom en actes et en parole journellement mes frères, qui vivrait?
      Et que faites vous de ceux qui ne le faisant pas et en plus grand nombre périssent en toute injustice sous la main des méchants?

  7. En effet ,l’ éventualité d’ un jugement de Dieu sur ce journal satirique et blasphémateur ( pas seulement à l’ égard de l’ islam , mais le plus souvent à l’ égard du christianisme ….) n’ a pas encore été évoqué , par crainte du conformisme ambiant de la pensée unique ….
    L’ ancien Israel n’ a-t-il pas été maintes fois jugé autrefois , par la main des Assyriens ou des Babyloniens , et autres peuples idolâtres et sanguinaires ?……
    Alors , les fameux  » morts an champ d’ honneur de la liberté  » et autres  » martyrs de la liberté d’ expression  » ……à d’ autres !

  8. Non M. Vanneste, ils ne sont pas morts pour la liberté et il s’en faut de beaucoup.

    Ils sont morts pour leur arrogante stupidité, leurs grossiers blasphèmes, leur haine de tout ce qui est bien…
    et ils en ont entraînés d’autres dans leur morts, d’autres dont les noms ne sont même pas mentionnés.

  9. Les discours fleurissent d’un bout à l’autre de la terre. Il serait préférable de leur substituer des actes. L’un de ceux-ci consisterait à mettre fin à la guerre civile syrienne et à l’Etat islamique qui y prend la plus grande part. Il est plus que temps d’assurer l’Etat syrien de notre soutien pour mettre fin à cette pompe aspirante du djihadisme

    Yes

    Les puissances occidentales, avec leurs alliés du Golfe, ont joué les apprentis-sorciers.

    yes

    Le message du Coran est celui d’un Dieu implacable qui n’est pas celui des Evangiles, quoi qu’on dise. Aussi, est-il plus que temps d’exiger des responsables musulmans qu’ils ne se contentent plus de mots rassurants. Si l’on accepte l’idée d’un Islam de France, ce ne peut être qu’une lecture de celui-ci parfaitement soumise à nos principes et à nos valeurs.

    yes !

    merci pour cet article modéré et équilibré ….j’aime bien Christian Vanneste

  10. A quelle loi devrions-nous nous soumettre, à celle de la république humaniste ou à celle du Royaume de Dieu ? A mon avis ce qui vient de se passer n’est qu’une conséquence inévitable de la permissivité dans la république humaniste. La logique est  » celui qui sème le vent récolte la tempête « . Je préfère franchement rester dans la sagesse du Royaume de Dieu qui incite les cœurs au RESPECT DE CHAQUE ÂME HUMAINE. Dans cette affaire Charlie comme ces terroristes ont manqué à ce respect-là.

    • leongms
      Ces hommes ne sont pas sous la grâce mais directement sous la condamnation de la loi. Ainsi il ne faut pas confondre le pardon systématique et la grâce qui fait suite à la repentance. Les évangéliques sont trop souvent angéliques, ils croient trop souvent à la repentance possible. Mais je dois dire que seul le !Seigneur peut conduire un homme complètement lié comme le sont ces hommes et femmes vers la repentance puis, seul Lui peut les sortir d’une condamnation, sur le plan humain mais légal aux yeux de Dieu. Je n’oublie pas, que la peine de mort pour le meurtrier n’est pas abolie dans le Nouveau Testament.

    • Oui mais les barbares dont nous parlons souhaitent mourir en martyrs sous les tirs du GIGN, la peine de mort n’a jamais été aussi peu dissuasive!

  11. Monsieur Vanneste a des informations confirmées sur l’origine islamiste de l’attentat???

    Qu’il nous les partage… car à ce jour nous n’avons pas de certitude quant à la réelle motivation des tueurs! Ce n’est pas parce qu’ils ont proférés des invectives à tendance islamique qu’ils sont musulmans, même s’ils ont des noms à consonance arabe.

    • Vous plaisantez? Ce qui ce passe dans le monde musulman à l’échelle XXXXL n’aurait aucune répercutions chez nous à notre échelle?
      Pourquoi imaginer je ne sais quelle conspiration délirante pour je ne sais quel calcul compliqué là ou savions que de tels évènements nous pendaient au nez?

    • Je n’ai jamais dit le contraire, mais le traitement de la (non) information avant d’avoir des faits réellement établis devient la norme…

      C’est comme cela que le jeune Mourad aurait pu se faire lyncher alors qu’il était en cours à Charleville Mézières au moment des faits (attentat Charlie Hebdo): pour soit disant informer son nom a été lâché en pâture à la vindicte populaire!

    • Hervé , j’ai pensé la même chose quand j’ai vu que ce gamin était allé de lui même à la gendarmerie pour dire qu’il n’y était pour rien . Je me suis dit si des malades avaient reconnu ce gosse dans la rue ils l’auraient lynché alors qu’il n’y était pour rien

  12. Vous remarquerez que le lynchage n’est pas une spécialité Française et ce que vous dénoncez à juste titre surtout un des risques d’une information trop vite diffusée et non vérifiée auparavant, pour le cas qui nous occupe qui aurait pu massacrer si froidement une bande de journaleux anars pacifistes rigolards si ce n’est les tristes rejetons du fanatisme religieux croyant commettre un acte héroïque?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :