Chine / Le Père Noël plus connu que Jésus-Christ

En Chine, les Père Noël dépassent en notoriété Jésus de Nazareth : ils sont partout, dans un curieux folklore consumériste, et un nombre croissant de Chinois fêtent, à leur manière, le 24 décembre.

Il suffit d’entrer dans un centre commercial pour y être accueilli par une ambiance sonore type « jingle bells ». Sapins en plastique, guirlandes et boules dorées décorent les magasins. Les banderoles « Joyeux Noël » sont tendues dans les écoles et les hôtels.

LIRE LA SUITE… 

 



Catégories :Détente, Sport & Musique, L'Eglise, Religions, Société

Tags:, , ,

20 réponses

  1. Il y a longtemps que le cheval de Troie chinois est en action.

  2. Ils ne prennent que le folklore du monde , je ne sais même pas s’ils savent que le chrétien fête la naissance de Jésus se jour là , je pense même le contraire

    • Quand le christianisme est sans Christ, pourquoi voulez-vous qu’on se rappelle la naissance du Christ qui n’est pas né en l’an 1 et qui n’est pas né un 25 décembre?
      On devrait dire: Joyeux Mithra!

    • ntjufen , mais on le sait que Jésus n’est pas né le 25 décembre , quand un enfant est trouvé et que l’on ne sait pas sa date d’anniversaire on en choisi une et on lui fête son anniversaire , pour le chrétien c’est important de fêter la naissance de Jésus , aucun de nous ne connait la date et bien , symboliquement , nous fêtons sa naissance le 25 décembre . Vous n’êtes absolument pas obligé d’adhérer , vous savez donc inutile de porter des jugements , je ne pense pas que notre Dieu nous en veuille de vouloir fêter la naissance de Christ et que nous n’iront pas en enfer pour ça

  3. Il y a plus de 100 millions de Chretiens en Chine, dont plus de 80% font partie de l’eglise sous terraine ou clandestine principalement dans les campagnes et loin des Centres commerciaux… Quand vous rencontrez des Chretiens et des leaders qui ont passe de nombreuses annees en prison pour Jesus Christ, et constatez leur humilite et amour pour Jesus et leurs freres et soeurs…. vous revenez tout bouleverse, et dans mon cas, je me suis remis sacrement en question…. Ces Chretiens la Ils connaissent Jesus… et n’ont pas besoin de Pere Noel….

    • @ Denis Kugler- Tout à fait exact ! Portes Ouvertes sait qu’il y a des chrétiens en Chine et, très souvent ils accueillent, à leurs risques, des chrétiens qui fuient la Corée du Nord dont ils sont originaires, et qui cherchent refuge en Chine. Nous avons souvent reçu des chrétiens chinois dans notre assemblée; ils sont en France pour des études et savent qu’ici, ils ne risquent pas d’etre arrétés parce qu’ils aiment Jésus-Christ –

    • ça , ça ne fait aucun doute , Denis

    • Denis Kugler
      20 décembre 2014 • 12 h 16 min

      J’ allais le souligner ……les chinois pourraient nous en remontrer en ce qui concerne l’évangélisation de masse😉😉😉

    • Martinette,
      Les Chretiens Chinois de l’Eglise clandestine évangélisent en cachette, pas de meetings d’evangelisation ou quelques centaines donnent leur vie a Jesus…. Vous le savez ce genre de conversion ne dure pas, et d’apres les AOG aux USA, que 5% de convertis lors de campagnes d’evangelisation sont dans une eglise un an après…. En Chine, ils savent qu’ils risquent d’aller en prison, ils ne recherchent que la Gloire de Dieu et leur désir est de suivre et d’obéir Jesus Christ…. Le matérialisme, les soi-disant benedictions et autre ne les intéressent pas…. C’est tout simplement le livre des actes au 21eme siècle, ou l’humilité triomphe, ou L’esprit Saint enseigne, et l’obéissance a Jesus est totale….. Des disciples, qui font des disciples comme Jesus le demande…. et ca marche…

  4. Il y a tout de même cent millions de Chinois qui connaissent le Seigneur . Combien sont allé en prison pour leur foi ?

    Combien chez nous de Chrétiens ont été en prison pour combattre l’ennemi? Combien de Chrétiens propagent avec plus de passion la Parole que les choix de conforts personnels?

  5. En Chine seulement, mon pékin ?

  6. Salut, bonsoir!!! J’apprends à l’instant que le « père Noël n’est pas vrai! Rendez-vous
    compte le traumatisme. Quand à Jésus, je suis encore à me poser des questions?
    Ou bien c’est Jésus-Christ qui n’existe pas ou alors ce sont les chrétiens? Doutes?
    Pendant le temps que je réfléchi: Dieu, LUI: il règne, m’enfin « on »: le dit!
    Bon alors, un peu de compassion, pour les chinois et leurs chinoiseries et puis pour
    les « retardés » comme moi! A plus+++ Bonnes fêtes! Au fait-e:qu’elles fêtes???

  7. Il n’est nulle part enseigné par Jésus-Christ ni par les apôtres qu’il faille «fêter la naissance du Messie».
    Les hommes sont heureux de représenter ce petit Jésus bébé dans les bras de sa mamounette car ils s’accommodent bien de cela mais la Croix ça c’est quelque chose de trop fort, ça rappel le péché de l’homme!
    «On veut vivre notre vie on ne veut pas entendre parler du péché!» voilà la réaction des humains.

    Donc le subterfuge de l’ennemi de diriger de la Croix au Berceau a bien fonctionner !
    Mais s’en était encore trop, car ça laisse une trace de Jésus, bien déformée certes, dans les conscience, et même si c’est peu, c’est trop pour lui car des hommes se convertissent malgré tout!
    Et maintenant le diable et ses agent humains s’affairent à rendre la fête paienne Noël purement festive et commerciale !

    Peu à peu dans l’Histoire nous voyons comment Satan a travaillé pour éloigner l’image de la Croix dans les esprits, l’image de Christ dans les consciences.

    Prenons garde à nous même.

  8. MON BEAU SAPIN

    Au petit bois de mon cœur,
    Ai trouvé un sapin ;
    Un arbre de valeur
    A mes yeux d’être humain.
    Au petit bois de mon cœur,
    Il grandit, fort et beau –
    A ma propre grandeur-
    Comme un alter égo.
    Cet arbre dans mon cœur,
    A feuilles persistantes,
    Mais sans fruits et sans fleurs,
    Est chose bien troublante.
    Je l’aime pourtant bien
    Et puis, de vivre ensemble,
    Il est tellement mien
    Qu’en tout je lui ressemble.
    Au petit bois de mon cœur,
    Peuplant ma solitude,
    Je le connais par cœur
    Cet arbre d’habitudes !

    Au petit bois de mon cœur,
    Quelques fois l’an, c’est fête ;
    Pour le jour et pour l’heure
    Mon beau sapin s’apprête…
    Et je pare mon cœur
    De guirlandes si belles
    Que de mille lueurs
    Mon sapin étincelle !
    Qu’il est beau, mon sapin,
    Avec parmi ses branches
    Des fruits … qui ne sont siens
    Que le temps d’un dimanche.
    Au petit bois de mon cœur,
    J’allume ses bougies :
    Tant que dure leur lueur
    On peut me croire en vie !
    Et mes mille guirlandes
    De bonnes intentions
    Montent et redescendent
    Pour cacher son vieux tronc.
    Elles atteignent bientôt,
    De mon cœur, le sommet
    Pour accrocher bien haut
    Une étoile dorée…
    Cet astre scintillant,
    Ce blason de lumière
    Porte fierté devant…
    Et orgueil par-derrière…
    Et ma perfide étoile,
    Eclairant ma façade,
    Sait bien jeter le voile
    Sur ma vie trop maussade§
    Guirlandes et sapin
    Et autres apparats
    S’évaderont demain
    Jusqu’à prochaine fois.

    Mon beau sapin, mon pauvre cœur,
    Je t’ai pourtant bien maquillé !
    Mais tu sais bien, oh quel malheur
    Qu’avec ça tu n’es pas sauvé !

    Au petit bois de mon cœur,
    Mon sapin d’illusion
    Me cause grand malheur
    Et maintes émotions :
    Mon si joli sapin
    N’était qu’un arbre mort ;
    Chaque nouveau chagrin
    Me le crie plus fort.
    Mais non, mon pauvre cœur,
    Tu n’as rien en toi-même,
    Il faut chercher ailleurs
    La clé de tes problèmes ;
    I l te faut la lumière
    Qui ne s’éteindra pas,
    Qui brille et qui éclaire
    Et qui consumera
    Le sapin de tes rêves
    Qui ne paraîtra plus
    Qu’une lueur trop brève
    A l’éclat de Jésus.

    Jésus, dedans mon cœur,
    Me montrant le sapin,
    Me dit ; -quelle douleur
    Pour l’arracher enfin !
    Voyant l’arbre en mon cœur,
    Comme l’aigle dans l’œuf,
    Il échangea sur l’heure
    Mon vieux cœur contre un neuf.
    Il laboura la terre
    Durcie par ma froidure,
    En extirpa les pierres,
    Y mit semence pure…
    D’une lueur céleste,
    L’a si bien fait germer
    Que l’arbrisseau modeste
    Peut déjà fructifier.
    Que tombent les guirlandes,
    Que poussent de vrais fruits,
    Que l’étoile descende :
    La sienne me conduit !
    Et depuis lors, c’est fête
    En mon cœur, chaque jour,
    Et joyeux je m’apprête
    A fêter son retour.
    Si ce soir, en ton cœur,
    Tu sens la vanité
    Des beaux sapins d’une heure
    Et des vœux oubliés :
    Détourne tes regards
    Des oripeaux d’un soir ;
    Fixe-les sans retard
    Sur Christ et sa Victoire ;
    Pour la vie éternelle
    Il veut faire couler
    Une sève nouvelle
    En ton cœur transformé.

    Mon beau sapin, va t’en d’ici,
    Que puis-je faire encor de toi ?
    Jésus, en entrant dans ma vie,
    T’en fit sortir tout à la fois !

    S.G. vers 1968

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :