La Bible réécrite en version roman par un écrivain athée

« D’un point de vue littéraire », la Bible est « mal écrite ». C’est en partant de ce constat qu’un écrivain strasbourgeois, Philippe Lechermeier, s’est lancé dans l’adaptation de ces textes sacrés sous la forme d’un roman.

Ce non croyant estime en effet que ces récits sont « essentiels ». Richement illustré par Rébecca Dautremer, son ouvrage baptisé « Une bible », vient de sortir.

LIRE LA SUITE…



Catégories :L'Eglise, Religions

Tags:, , , , ,

23 réponses

  1. Dénaturer de la sorte les textes fondateurs du Judaïsme et du Christianisme ne pouvait être que le fait d’un athée pour qui la crainte de Dieu ne signifie rien.
    Et en plus il croit bien faire.

  2. Avez-vous seulement lu comment il réinvente le texte?

    • « La vie de Moïse y est racontée par un moucheron, Goliath est dessiné sous les traits d’un catcheur, l’ange Gabriel devient un « homme-oiseau ».

  3. Assez particulier comme démarche.

    Cela n’offre pas le salut mais une vision artistique des choses avec le désir de casser le cliché traditionnel.

    J’ai apprécié la liberté artistique surtout concernant les propos sur Jésus ou le stéréotype est brisé.
    Un peu déçu de l’aspect sensuel donné à Jésus et Marie de Magdeleine sur une branche, cela renoue avec le mythe du Da Vinci Code et autres livres du même type !

    Preuve que la liberté artistique cherche aussi le côté charnel des choses afin de se vendre.

    Bref, c’est pas pour moi… décidément cela ne me convainc pas du tout !

    Quand on a connu la Révélation ou Christ selon l’Esprit par le lait spirituel et pur, on ne revient pas à « l’eau frelatée » !

  4. Je n’aime pas trop, ce n’est pas un roman. La Bible n’est pas n’importe quel livre, elle est la Parole de Dieu.

  5. Gauthier Languereau, c’est bien l’éditeur de Bécassine.

    Aucune édition d’après guerre n’est fiable ni digeste. NTC et Tob sont dans un argot incompréhensible (moderne qu’ils disent).
    Quant aux dernières « révisions », ce sont des falsifications, et ce alors même que les témoins de Jéhovah ont fait des efforts pour corriger leurs énormités premières.

    Pour ceux qui n’ont plus la Segond 1911 ou la Darby 18….91, il est impératif de se procurer au moins le Nouveau Testament grec / français car avec la traduction littérale on peut constater les traficotages qui ont été opérés pour adapter la Parole de Dieu à la pensée du diable.

  6. Je ne possède pas la Martin.
    Mais ce qui est clair c’est que les anciennes traductions Ostervald/Synodale, Segond, Darby, Jérusalem, Reine ? (espagnole), Osty (que j’ai tenue autrefois) ne présentent pas de différences majeures sur les thémes essentiels (pour les versions catholiques, c’est dans les notes marginales qu’on essaie de nous dire que Dieu n’a pas dit ce qu’il a dit).

    Les versions remaniées – dès les années 70 – ont escamoté le sang, puis la repentance…
    Et comme ceux qui veulent modifier les cantiques… les auteurs ne se rendent pas compte de leurs incohérences.
    Exemple PS 103 Mon âme ! Bénis l’Eternel devient « que je bénisse l’Eternel ». Peu de différence ? Ah oui, mais la suite dit -c’est lui qui guérit toutes tes maladies- ; à qui donc se rapporte TES ? si le sujet premier est JE …
    A moins qu’on ait voulu affirmer que le texte dit que Dieu guérit toutes les maladies physiques (doctrine ultra-charismatique), alors que David s’adresse à son âme, … et cela au mépris de la continuité et de l’harmonie du texte.

    • Eh bien, Samuel, vous aurez tout de même noté que « L’Eternel » étant masculin et « âme » féminin, « lui » ne peut que faire référence au premier. Dès lors, sur cet exemple du moins, il n’y a aucun problème sémantique à reprocher à cette traduction.

    • Oups ! Mal lu, mais sur le fond, ça ne change rien : vous pouvez très bien vous parler à vous même en vous tutoyant (moi, c’est en me vouvoyant)…

    • ça dépend, dans l’absolu Dieu peut guérir toutes les maladies, y a t-il quelques choses de difficile pour Lui? Que Dieu se présente comme celui qui peut guérir toutes maladies il n’y a là rien d’étonnant ni d’anti scripturaire si l’on considère le passage du NT ou il est écrit que le peuple amenait ses malades au Seigneur et que tous étaient guéris, il n’y a guère que dans les lieux ou l’incrédulité était tenace que le Seigneur ne pouvait « agir » comme Il l’aurait souhaité, « or , sans la foi on ne peut être agréable à Dieu ». Maintenant la question demeure (sauf pour Joseph de Kabylie et d’autres): Dieu veut il guérir toutes les maladies qui affectent les siens et si oui n’a t-il pas agit aussi à cette fin par l’œuvre de la croix?

  7. si des sois disant pasteurs disent qu’ils ont eu la révélation de réviser la bible à combien à plus fort raison un païen?voila dans quel monde nous nous trouvons

  8. Parfaitement Robert; mais ici David parle a son âme , on a donc et travesti le sens et ptatiqué à tout le moins une anacoluthe (rupture de sens)

Rétroliens

  1. Un athée s’en met plein les poches en vendant la Bible | Actu-Chretienne.Net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :