Béatrice Bourges : « L’abrogation de la loi Taubira est un enjeu de civilisation »

Abroger ou ne pas abroger la loi Taubira, telle est la question. Un an et demi après l’adoption de ce texte, le sujet est encore d’actualité, tant il est clair que, justement, rien ne l’est !

L’abroger, la réécrire, en faire une autre, y mettre un contrat d’union civile, ou pas, ou son contraire, c’est un petit jeu d’équilibristes à rendre jaloux les meilleurs acrobates et funambules.

LIRE LA SUITE…



Catégories :Famille & Education, Politique

Tags:, , , , , , ,

36 réponses

  1. Ils sont tous frileux les petits , tu parles !!!

    • La France fille aînée de l’ Eglise? Qui le crois encore, fille aînée de Rome tout au plus et on serait tenté de dire telle mère telle fille.

  2. Ils ne pourront pas abrogé, car ils ont ouvert une porte spirituel .

  3. Il faut non seulement abrogé la loi mais aussi la ministre Taubira et flamby, voilà les vrais réformes.

  4. Jésus dit de ceux qui croient en lui «vous êtes la lumière du monde, vous êtes le sel de la terre.»

    Or la lumière et le sel demeurent avec la Parole de vérité de sorte que le chrétien qui se détourne du message de l’Évangile ne luit plus et n’a plus de gout.

    Que le monde perdre de vue les valeurs morales, il est du devoir de la lumière et du sel, donc du chrétien, de le lui rappeler et le ramener aux fondements véritables mais si la lumière n’est plus lumière et le sel n’est plus sel combien seront grande les ténèbres dans le monde.

    Or que font de plus en plus de chrétiens aujourd’hui ? Ils paganisent en apostasiant !
    Au point où le chrétien lui même qui est placé par Dieu comme le soleil dans les cieux afin d’illuminer la terre de la connaissance de Christ se met lui même à produire des ténèbres par le simple fait de rejeter l’Écriture.

    Aujourd’hui un chrétien qui renie que l’homme est le chef de la femme et que la femme doit se soumettre à son mari, s’associe au désordre du monde dans l’ordre du mariage et celui qui renie l’enseignement sur le port du voile(lors de la vocalisation de la femme en prière et prophétie en assemblée des saints), qui est la reconnaissance par la femme de l’autorité de l’homme dans l’Église, s’associe à la voix de ceux qui disent qu’il y a une égalité en tout domaine (y compris spirituel) homme/femme, de même que ceux qui proclame sans intelligence qu’il n’y a ni homme ni femme sont tout aussi responsables de cet état de fait car on fait de l’homme la femme et de la femme l’homme dans l’Église san sjuger du conteste spirituel du verset.
    [Je ne parle pas des égalités humaines et sociales dans la législation, tels que travail, salaire, vote, liberté d’opinion, etc. ou du Royaume tels que salut gratuit, grâce de Dieu etc mais de la réalité spirituelle de l’homme/chef dont le signe évident est tributaire du sexe mâle)
    Car quoi que l’on dise dans le monde, l’Esprit dit que l’homme est le chef de la femme et cela sur la simple valeur morphologique de la différenciation sexuelle et que dans l’Église la femme n’a pas la même place que l’homme et cela remonte depuis le péché de la femme.

    Ainsi, qu’on le veuille ou pas, on est obligé de discerner :
    • Qu’il y a le Monde et il y a l’Église,
    • Qu’il y a les lois du monde et il y a les lois de Dieu
    • Qu’il y a les royaumes et états du monde mais qu’il y a le Royaume de Dieu.

    C’est au chrétien aujourd’hui de dire haut et fort qu’il y a bien une identité sexuelle a respecter mais si déjà le chrétien renie l’identité spirituelle de l’homme et de la femme, il est évident que l’identité physique disparaîtra au profit de l’apostasie et le monde ne sera pas plus éclairé. Car si les valeurs morales du monde sautent les spirituelles doivent demeurer et les gardiens et défenseurs de la loi spirituelle divine c’est le Chrétien.
    Mais si le chrétien parle comme le monde, c’est fini, la lumière ne brille plus.

    L’Écriture définit l’homme en autorité de la femme mais certains chrétiens disent : « la femme est l’égale spirituelle de l’homme », reniant pour eux même l’Écriture sur ces trois points principaux :

    ♦ L’homme est le chef de la femme de sorte que la femme doit se soumettre à son époux,
    ♦ la femme doit si elle vocalise en prières et prophéties dans l’assemblée des saints porter le voile car c’est le signe attestant devant les anges (et aux entités célestes visibles et invisibles) qu’elle est sous l’autorité de l’homme,
    ♦ la femme n’a pas a enseigner l’Évangile car enseigner l’Évangile consiste à prendre de l’ascendance (donc autorité) sur l’homme car l’Évangile est une autorité spirituelle sur toute chair !

    Suffit de lire les avis de certains chrétiens sur ce site on se rends de suite compte du problème car avant d’enseigner le monde, il faudrait déjà s’enseigner soi même sinon c’est de l’hypocrisie !
    Aujourd’hui on veut donner des leçons de morales au monde ,
    C’est bien !
    Mais avant de vouloir laver le parvis du monde faut déjà commencer par laver l’intérieur de la maison qui est l’Église car un aveugle ne peut conduire un aveugle.

    • ShorL, pourriez-vous, s’il vous plaît lire le livre : « ET POURQUOI PAS LES FEMMES? » de Cunningham Loren & Hamilton David et me dire ce que vous en pensez? Vos critiques m’intéresseraient énormément car on voit que vous avez travaillé sur ce sujet.

  5. A Shor L

    Vos 3 citations sont bien de la Bible mais il y a quand même une nuance à faire.

    D’abord au sujet du verbe « soumettre ». Le verbe grec employé ne signifie pas « soumettre » mais « avoir du respect de « . Et l’étymologie de ce mot grec se rattache au sens de « coopérer avec en tenant compte de ».

    Alors pour la soumission comme le mot est compris de nos jours, il faut revoir ses connaissances et aussi ses jugements. Du reste le livre des Proverbes donne de la femme mariée toute une panoplie de responsabilités qui n’est pas négligeable, n’en déplaise à ceux qui tiennent la femme comme l’esclave du foyer.

    Pour ce qui est de la tête couverte pour une femme mariée lors de la prière ou d’une prophétie, il faut savoir que cela ne s’adresse qu’aux femmes mariées. Pour les jeunes filles et les veuves, elles n’étaient nullement obligées de le faire.car dans l’antiquité biblique le voile était le signe du respect que l’on devait à une femme mariée car son voile indiquait qu’elle avait un époux et que donc les œillades et autres signes de connivence douteuse étaient à proscrire sous peine d’avoir le mari à affronter.

    Les veuves qui souhaitaient garder le signe de leur attachement à leur mari décédé conservaient le voile. Quand il était retiré cela signifiait donc qu’elle voulaient bien convoler en noces une seconde ou X…. fois.

    Quant à enseigner l’Evangile, le bon sens doit l’emporter car si aucun homme n’est capable d’annoncer et d’enseigner dans l’église mais qu’il y ait une femme versée dans les Ecritures, (et il y en a, gloire à Dieu) il vaut cent fois mieux que ce soit elle qui parle plutôt que d’entendre parfois les âneries des hommes qui se croient capables d’enseigner les Ecritures.

    La Parole de Dieu est certes immuable dans son contenu mais Elle nous enseigne aussi à ne pas tomber dans la stupidité. Lire le récit de David et ses compagnons d’armes, mangeant le pain réservé aux seuls sacrificateurs.

    • @Un Pasteur:
      Visiblement vous confondez allègrement lettre et Esprit car les trois points cités sont liés à une seule et unique chose : la transgression de la femme en Eden.

      Vous voulez définir des mots quand vous ne comprenez même pas la raison pour laquelle toute femme doit se soumettre car c’est spirituellement que l’on juge de ces choses et non pas à coups de mots savants.

      Le texte ne parle pas de la femme mariée en 1cor.11 mais de la femme qui prie ou prophétise ( qu’elle soit mariée ou pas) car l’homme chef de la femme est un ordre spirituel général et non lié ou propre au mariage.
      Toute femme qui prie ou prophétise, mariée ou pas, dès qu’elle vocalise dans la prière ou la prophétie dans l’assemblée des saints doit se voiler à cause des anges.
      Notez qu’un ange n’a strictement rien de contextuel, ni culturel, ni propre à une époque car les nages ils sont encore parmi nous aujourd’hui !

      Ignorez vous que toute assemblée des saints selon le Seigneur est sous l’autorité d’un ange (caractère pluriel car il y a toujours un chef) du Seigneur et que ce sont eux les « porte-parole » auprès de Dieu de la santé des Églises dans le monde et que c’est eux qui ont à rendre compte de l’état spirituel des assemblées car ils sont eux aussi serviteurs de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?
      N’avez pas toujours pas compris le sens des lettres du livre de la Révélation ?
      La Bible nous dit que nous jugerons les anges !
      Pensez vous qu’il s’agisse des démons ?
      Vous n’y êtes pas encore…car les lettres de Jean juge des anges et leur actions sur l’Église et il s’agit bien des anges chargés par Dieu afin de veiller sur l’Église !
      Eh bien ces anges là, nous les jugerons en examinant s’ils ont bien fait (ou font bien) leur travail auprès des assemblées car Dieu aussi leur demandera des comptes.
      Et croyez moi, s’il peuvent être jugé c’est bien parce qu’ils sont eux aussi perfectibles mais aussi faillibles !
      La preuve qu’ils sont faillibles, les démons existent …
      Vous savez c’est quoi un ange du Seigneur véritablement ?
      Visiblement non !
      Mais je ne vous en parlerai pas plus que ce que je vous ai déjà dit…donc tenez vous en déjà à cela…et rentrez en vous même !

      La femme à cause des anges doit se couvrir la tête car toute femme est la postérité de la femme, c’est à dire de Eve la pécheresse.
      A cause de cela, toute femme qui prie ou prophétise doit avoir le signe sur la tête de l’autorité dont elle dépends car en refusant le voile elle adhère à l’esprit de domination qu’à exercé Eve sur l’homme quand elle lui donna à manger du fruit et elle se place indubitablement sous le jugement des anges qui sont sur les assemblées des saints.
      Beaucoup sont frappées de stérilité, d’infécondité, de fausses couche, de règles douloureuses, d’échec dans leur foyer et répétitifs dans ce chemin…mais qui comprends ?

      Quand l’Écriture dit que la femme donna à manger du fruit à l’homme, elle dit que l’homme écouta la voix de sa femme.
      De sorte que la soumission de l’un envers l’autre passe par la parole.
      Par conséquent l’homme fut enseigné par la femme qui a pris sur lui de l’ascendance et commença à le dominer et,le dompter lui le chef et à le soumettre à sa volonté. Donc à cause du Péché, l’homme est renversé en qualité de chef par la femme qui prends sa place sur la création…

      De sorte que Dieu intima à la femme ceci : tes désirs (de domination ou de dominer sur l’homme, de devenir son chef et sa tête, de soumettre l’homme) se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
      Le « mais il dominera sur toi » est terrible car la femme qui refuse ce chemin sera soumise quand bien même par la force du jugement divin. Attention…
      De sorte que chez toute femme, même la non mariée, il y a une part de Eve dominatrice et présente en toute, car toute femme naissant dans la chair prends de Eve le caractère dominateur envers l’homme, et veut toujours dominer sur l’homme.
      C’est exactement le même processus que la mortalité !
      L’homme est devenu mortel et esclave du Péché à cause de ‘Adam pécheur. Au commencement l’homme n’était pas dans ce critère de la mortalité et encore moins esclave du péché.
      C’est spirituel et on ne peut rien y faire car ces choses sont venues avec le péché et sont gravées dans la chair de toute femme qui nait de la chair en ce monde car c’est un héritage spirituel de Eve, la femme pécheresse et chair !

      De sorte que la femme qui enseigne joue un rôle qui n’est pas le sien.
      Le monde nous montre qu’aucun subalterne ne prends la place du Président de la République ou d’un PDG.
      Les subalternes sont soumis au chef car ils sont tenus d’exécuter les ordres donnés par la hiérarchie et si un subalterne prends la place du Président ou PDG ou autre sans l’accord ou l’aval, il commet une faute qui peut valoir d’être remercié.
      A plus forte raison dans l’Église qui est le Royaume de Dieu, la femme qui enseigne commet aussi une faute grave devant Dieu car elle joue un rôle de chef qui n’est pas le sien car la Parole de l’Évangile a été donné aux hommes pour être portée par les hommes et non pas par les femmes. Paul le dit bien aux femmes en 1Co 14:36 La parole de Dieu est-elle procédée de vous, ou est-elle parvenue seulement à vous ?
      Cependant pour juger de cette parole il faut être prophète ou animé de l’Esprit du prophète car c’est un commandement du Seigneur !

      Si l’homme ne joue pas son rôle cela excuse t-il la femme ?
      Non !
      Uzza mourut pour toucher à l’arche, car il n’avait pas cela à faire et l’arche était tiré sur un char neuf par des bœufs et non pas portée par des lévites sanctifiés et consacrés à la charge.
      Donc la femme qui prêche c’est le beau char neuf tiré par les bœufs et portant l’arche de l’Éternel.
      C’est une malédiction et tôt ou tard le mal se fera et sera irréparable car toute ces choses seront jugés par Dieu.
      Que la femme reste donc à sa place et à celle qui lui a été confiée par Dieu car l’Écriture nous dit Heb10:26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,
      27 mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles.
      28 Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins ;
      29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce ?
      30 Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution ! et encore : Le Seigneur jugera son peuple.
      31 C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.

      Que chacun prenne ses responsabilités et je le dis à toute femme comme je l’ai dit à MAV chacun portera son péché devant Dieu.
      Mais ne dîtes pas à l’envoyé que ce fut une inadvertance car tous sont avertis et n’ignore point l’Écriture.
      J’insiste sur ce point car le Seigneur se tiendra derrière sa Parole.

      Donc avant de venir faire votre savant devant moi, commencez premièrement à vous rapprocher de ce que l’on appelle la Révélation de l’Esprit et croyez moi ou pas, si je vous parle de ces choses ainsi c’est bien parce que je me suis rapproché un peu plus du Père et sachez que vous troublez l’enseignement du maître par vos propos scandaleux !
      Pour moins que cela des hommes tombèrent sous le jugement du malin.

      Sachez que je ne peux même pas parler de tout et je dis des choses comme en parabole.

      Si vous voulez comprendre, comprenez mais sachez que je ne discute pas des théories d’hommes qui contredisent la Révélation des Écritures.

      Jésus dit : que votre oui soit oui tout ce qui vient derrière est du malin !
      Vous me dîtes :«Vos 3 citations sont bien de la Bible mais…»
      Votre MAIS vient du malin…Je n’écoute pas Satan(je parle bien entendu de l’inspiration ou celui qui vous a inspiré) !

    • @Shor L
      J’approuve complètement votre apport sur les raisons des places spirituelles. Je m’étais un peu assoupi… mais j’ai bien reconnu ce que le Seigneur m’avait montré il y a bien longtemps.

    • @ Shor L
      Tant de condescendance dans votre réponse à « un pasteur » démontrant votre besoin conscient ou non de dominer les femmes, révèle une certaine dose de machisme.
      Confondre la révélation divine avec l’interprétation qu’on en fait rend l’ensemble indigeste.
      Votre notion d’autorité et de soumission est pour le moins servile, dépassée et tout au plus unilatérale.
      Ne vous étonnez donc pas que le ton employé à vous répondre soit identique à celui de votre exposé, qui instrumentalise la lettre pour mieux afficher vos archaïsmes.

    • — Merci, Shor L pour ce « recadrage » !
      — Il y a en effet des femmes qui n’admettent pas que la Parole de Dieu puisse avoir autorité sur leurs vies, à leur très grand désavantage, d’ailleurs ! Car ces temps-ci, qui sont des temps troublés, on voit beaucoup de « mouvements féministes » comme si la femme était quelque chose sans l’homme:-/ !…
      — @ Domy : il me semble que tu ne veuilles pas obéir à Christ qui t’a pourtant sauvée, me trompe-je ? Quant au voile, je ne sais si c’est le cas, mais 1 Corinthiens 11 comprend un passage qui dit ceci :
      «14 La nature même ne vous enseigne-t-elle pas, qu’il serait honteux à un homme de laisser toujours croître ses cheveux; 15 et qu’il est au contraire honorable à une femme de les laisser toujours croître, parce qu’ils lui ont été donnés comme un voile qui doit la couvrir? 16 Si après cela quelqu’un aime à contester, il nous suffit de répondre, que ce n’est point là, notre coutume, ni celle de l’Eglise de Dieu.» (Version Lemaistre de Saci)
      , de sorte que la femme qui porte de longs cheveux peut ne pas mettre un voile de tissu par-dessus pour prophétiser ou pour prier dans l’Assemblée des Saints ! D’ailleurs, je n’ai trouvé aucun passage de l’Ancien Testament qui confirme cette coutume
      >… * Paul le dit bien aux femmes en 1Co 14:36 La parole de Dieu est-elle procédée de vous, ou est-elle parvenue seulement à vous ? *
      — Ce passage parle aussi du parler en langues dans l’Assemblée, qu’on a trop souvent « mis au rebut » parce qu’il y a eu des imitations👿 ou des manifestations non traduites… Mais Paul dit bien de NE PAS EMPÊCHER de parler en langues, si le « parleur » peut être traduit par un autre qui aura l’esprit propre à traduire ! Ce passage part donc du verset 26 et se conclut au verset 40 !
      >… * Jésus dit : que votre oui soit oui tout ce qui vient derrière est du malin ! *
      — Ce n’est pas complet😡 :
      Matthieu 5, 37 : «Mais que votre parole soit: Oui, oui: Non, non: car ce qui est de plus est du malin.»
      — Nous ne devons pas être des « bénis-oui-oui » qui disent « Amen » à n’importe quoi ! Alors, n’ « ampute » pas les passages bibliques quand tu les cites, Shor L ! Cites-les COMPLÈTEMENT !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Ou la , la , Hervé : comme si la femme était quelque chose sans l’homme , heureusement que oui je connais des veuves , des femmes célibataires ou divorcées et croyez moi elles ont autant de valeur que vous aux yeux de Dieu , je comprend que Jésus aimait s’entourer de femme , avec la mentalité de certains hommes !!!

    • @ Hervé
      Si encore short L avait agrémenté son exposé de l’interdiction de dominer son prochain, l’ensemble aurait rétabli un certain équilibre, plutôt que de ânoner de vieux préceptes visant à établir la domination de l’homme sur la femme.
      Cela aurait eu l’autre avantage de révéler quelque chose de plus, concernant le caractère du Seigneur.

    • — @ Catherine Bunel :
      >… * Ou la , la , Hervé : comme si la femme était quelque chose sans l’homme , heureusement que oui je connais des veuves , des femmes célibataires ou divorcées et croyez moi elles ont autant de valeur que vous aux yeux de Dieu *
      — Qu’est-ce que doivent faire les femmes divorcées en Christ ? Rester seules ou se réconcilier avec leurs maris (c’est recommandé par Christ Lui-Même dans la Bible) ?!??…
      — Or, beaucoup se sont remariées, rendant leurs deuxièmes maris coupables d’adultère parce qu’il est écrit :
      Matthieu 5, 32 : «Mais moi je vous dis, Que quiconque aura répudié sa femme, si ce n’est pour cause de paillardise, il la fait devenir adultère: et quiconque se mariera à la femme répudiée, commet adultère
      — Et l’adultère est considéré toujours pareil devant Dieu, contrairement aux lois des hommes : digne de MORT !
      — Alors, qui a raison : les modes de vie dépravés de notre monde moderne ou la Bible:-/ ? À toi de voir…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • @Hervé P
      Quoi ? Que lis-je ? Dieu ne s’est pas modernisé, et ne trouve pas tout à fait normal l’adultère induit par le divorce ? Mais alors, comme auraient dit les disciples, il n’est décidément avantageux ni de se marier, ni de se remarier…

    • Hervé P , jésus dit que l’on peut divorcer quand il y a infidélité ; dans ce cas de figure il ne s’agit pas d’un homme qui répudie sa femme , et aujourd’hui personne ne répudie sa femme ou son mari ; il ou elle est jeté , parfois , comme un kleenex , donc aucun mal à se remarier et heureusement

    • @Domy : Y a t-il un verset qui puisse confirmer vos avis ?
      Montrez moi aussi où j’ai écris que l’homme doit dominer sur la femme.
      Qu’ai je donc écrit ?

      Avez vous compris quelque chose de ce qui est écrit ?
      NON !

    • >… <""aujourd’hui personne ne répudie sa femme ou son mari ; il ou elle est jeté , parfois , comme un kleenex , donc aucun mal à se remarier et heureusement""
      — <Et c'est justement pour ça, parce que la femme (ou l'homme !) est considérée "comme un kleenex" que Dieu est en colère contre cette génération actuelle !
      — Mais…:-/ Avez-vous pris la précaution de demander à Dieu Son Avis sur la personne que vous deviez épouser avant de le faire😡 ? Et après on s’étonne du peu de réussite de l’aventure…
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Bon , alors Hervé , pour répondre à votre question , je me suis mariée à l’âge de 19 ans il y a 40 ans donc il est trop tard , aujourd’hui , pour demander au Seigneur , et si je lui demande je pense qu’il va me conseiller de le garder , ça tombe bien j’ai souvent du mal à me faire au changement

    • >… <""@Hervé P
      Quoi ? Que lis-je ? Dieu ne s’est pas modernisé, et ne trouve pas tout à fait normal l’adultère induit par le divorce ? Mais alors, comme auraient dit les disciples, il n’est décidément avantageux ni de se marier, ni de se remarier…""

      — Justement, Fildefériste :
      Matthieu 19, 3-12 : «Alors des Pharisiens vinrent à lui pour l’éprouver, et ils lui dirent; Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour quelque cause que ce soit? Et il répondit, et leur dit; N’avez-vous point lu que celui qui les a faits dès le commencement, les fit mâle et femelle? Et qu’il dit; À cause de cela l’homme laissera son père et sa mère, et se joindra à sa femme, et les deux ne seront qu’une seule chair. C’est pourquoi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce donc que Dieu a joint, que l’homme ne le sépare point. Ils lui dirent; Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner la Lettre de divorce, et de répudier sa femme? Il leur dit; C’est à cause de la dureté de votre coeur, que Moïse vous a permis de répudier vos femmes: mais au commencement il n’en était pas ainsi. Et moi je vous dis, que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause de paillardise, et se mariera à une autre, commet un adultère: et que celui qui se sera marié à celle qui est répudiée, commet un adultère. Ses Disciples lui dirent; Si telle est la condition de l’homme à l’égard de sa femme, il n’est pas expédient de se marier. Mais il leur dit; Tous ne comprennent pas cela, mais seulement ceux à qui il est donné. Car il y a des eunuques qui sont ainsi nés du ventre de leur mère: et il y a des eunuques, qui ont été faits eunuques par les hommes: et il y a des eunuques qui se sont faits eux-mêmes eunuques pour le Royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre ceci, le comprenne.»
      — Dieu est le Même : ce qu’Il a dit dans l’Ancien Testament au sujet du mariage, Il le répète dans le Nouveau, en l’accentuant car, maintenant, ça se passe au niveau spirituel, ce qui commande le reste ! Et c’est pour ça qu’il y a tant de maladies et de mortalité dans ce monde pourri et mauvais !
      — L’as-tu vu comme ça ?
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  6. Un pasteur s’est marié avec sa cave (contenant plus de 9000 bouteilles de vins fins)
    pour ne pas en être séparé par les autorités…!!!

  7. Grève de la faim pathétique, plus crédible la dame !

  8. A Shor,

    Eh bien, je plains l’ange qui chapeaute l’assemblée dont vous faites partie car avec vous il ne doit pas chômer, vu les âneries que vous sortez.

    Et de plus si vous êtes marié, je plains aussi votre pauvre épouse: avec vous elle ne doit pas rire tous les jours car vous semblez aimer particulièrement le participe passé au féminin du verbe « soumettre ».

  9. La plus vieille religion du monde :

    DIEU A-IL REELLEMENT DIT ? est particulièrement tenace.

    Abroger les lois païennes ne mènerait pas loin si l’on n’abroge pas les pensées païennes installées dans l’église au nom d’une idéologie païenne dans laquelle on se vautre et que l’on place au-dessus de la Parole de Dieu.
    Car c’est bien ce qui se passe avec cette question où l’on part d’une condamnation d’abomination « taubirienne » pour glisser vers la banalisation d’une autre abomination autrement plus grave dans le sens où elle « est établie là où elle ne devrait pas » c’est à dire dans ce qu’on nomme « église »

    AP 22/18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;
    19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

    Mt 7/22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
    23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

    • Très juste commentaire qui nous rappelle que le Royaume qui vient ne sera pas établi par les lois de ce monde pas davantage que par les religions antechrist qui prétendent le diriger (dans le genre « la France fille aînée de l' »église »… mais quelle « église » ?). Que le Seigneur garde ses enfants par sa Parole.

  10. C’est bien ce que je dis, il y a certains chrétiens qui ne comprendront jamais rien aux choses spirituelles et les renieront ou en feront une moquerie car ils ne veulent pas entendre par eux même et selon l’Esprit !

    Il est évident qu’on ne peut pas enseigner la Sagesse dans ces cas là et il convient de laisser la stupidité aux insensés et se tourner vers ceux qui ont l’intelligence du message spirituel.

    Ce qui est déplorable chez le chrétien bien souvent c’est qu’il ne sait pas  » allumer sa cervelle  » comme le dis si bien Paul O. et il s’est laissé gavé de la sciences théologique au lieu d’entendre l’Esprit du Seigneur pour savoir les raisons ayant poussées l’apôtre Paul a écrire comme il l’a fait.
    Pourtant je n’ai exprimé que peu de choses en peu de mots mais voilà que cela suscite une lever de boucliers plus charnels, l’un que l’autre, je parle bien entendu de la contestations aveugle et insensée…
    A qui va t-on enseigner la Sagesse ? Aux enfants ? …Alors que ceux vers qui elle crie lui crache à la face !
    Dieu ne jugera t-il pas de ces choses ?

    Chacun verra par lui même car si on est venu vers chacun avec ce qui ouvre l’intelligence et que l’on a craché dessus, que comprendra t-on de la Vie Éternelle qui est la connaissance de Dieu ?
    Et là, il est vrai que chacun se condamne par ses propos car loin d’aimer l’Écriture l’on en fait un sujet de moquerie car l’on ne veut pas comprendre pas sa profondeur spirituelle.
    Non pas que vous ne POUVEZ pas comprendre, mais vous ne VOULEZ pas comprendre !

    Le pire c’est qu’aucun de vous qui contestez ne peut dire : C’est pas écrit !…Car c’est vraiment écrit …
    Donc là, vous me dîtes que c’est moi qui interprète quand c’est vous qui reniez l’Écriture dans ce qu’elle dit en faisant une interprétation personnelle !
    Voyez vous vous faites par vos propos de faux discoureurs et des docteurs de néant poussés par la chair et non par l’Esprit car si vous étiez dans la pensée de l’Esprit(qui est ce qui est écrit) vous auriez parlé selon l’Esprit qui exprime que l’homme est véritablement le chef de la femme et de ce fondement vous auriez compris le reste…

    Voilà aujourd’hui ce peuple qui devait être la Lumière du monde, on assiste à des esprits tout aussi ténébreux les uns que les autres… comment voulez vous que le monde soit éclairé ?
    Si la Lumière qui est en chacun est Ténèbres combien grandes seront grandes les ténèbres et combien le monde lui même ne verra point !

    Allez… milles propos ne convaincrons pas, laissons la suite du discours à l’Esprit qui lui sait convaincre les cœurs de ceux qui sont au moins sensible à sa voix !

    • @Shor L
      La contestation ne portera jamais sur le fait d’être scripturaire ou pas, mais toujours, et c’est une constante pour tous les principes spirituels qui dérangent la chair, sur le fait qu’il s’agissait d’une modalité particulière à un moment précis, lequel, étant passé, n’a évidemment plus aucune raison d’être. Ce qui est évidemment valable pour la loi mosaïque, puisqu’elle requérait expressément les sacrifices de rachat, de repentance, de voeux, et tutti quanti, lesquels, de par la volonté de Dieu, ne peuvent plus avoir lieu depuis 70. Preuve du passage à une nouvelle réalité, le voile du temple déchiré étant déjà symboliquement cette preuve de l’établissement d’une nouvelle alliance en Christ crucifié.
      Mais l’ordre divin est adamique et créationnel, c’est pourquoi Paul, en rabbin éclairé, rappelle que la femme a été tirée de l’homme, et plus loin, qu’elle est plus faible, et il est évident que c’est sur un plan spirituel qu’il en parle, c’est pourquoi elle doit avoir l’intelligence d’obéir en observant des signes qui sont des balises spirituelles de sa position dans la foi, notamment avec le voile en se manifestant à haute voix dans l’assemblée. Les « prophétesses » arrogantes méprisant ces commandements clairs montrent assez de quel esprit elles sont réellement animées, ce n’est pas Jézabel-MAV qui me contredira…
      Ce qui me paraît effrayant, c’est le sentiment que Jésus est devenu un copain à qui on tape sur le ventre, alors qu’il revient en gloire pour être adoré par toute la création, et qu’il va faire un tri impitoyable.

    • @ shor L
      Ce n’est pas tant l’Ecriture que vous citez qui est choquante, mais le ton et l’esprit dans lequel vous le faites, vous présentant comme celui qui veut enseigner la sagesse à des insensés.
      Mais relisez- vous bon sang. comment être crédible sur un ton aussi condescendant?
      Un débat crédible sous-entend des intervenants égaux. La science et la sagesse infuses impose-sinon le respect- le silence.

  11. >… <""Mais l’ordre divin est adamique et créationnel, c’est pourquoi Paul, en rabbin éclairé, rappelle que la femme a été tirée de l’homme, et plus loin, qu’elle est plus faible, et il est évident que c’est sur un plan spirituel qu’il en parle, c’est pourquoi elle doit avoir l’intelligence d’obéir en observant des signes qui sont des balises spirituelles de sa position dans la foi, notamment avec le voile en se manifestant à haute voix dans l’assemblée.""
    — Mais Paul a aussi dit que les cheveux de la femme «lui ont été donnés comme un voile qui doit la couvrir» (1 Corinthiens 11, 15b – Saci) ! Et que beucoup trop de chrétiens lisent bien la première partie du passage, mais ne font aucun cas de la seconde ! Pourtant, c’est aussi important que la première partie ! J’explique :
    * Quand Dieu a créé la femme, Il l’a tirée de la côte de l’homme (Genèse 2, 21-25). Or, la longue chevelure de la femme rappelle ce fait. C’est pourquoi la femme, surtout depuis qu’elle a été la cause de la chute de l’humanité en faisant manger à Adam le fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, porte sur sa tête une marque : ses longs cheveux ! *
    — Donc, Dieu n’a rien laissé au hasard de l’interprétation charnelle de l’homme : Il a TOUT pourvu dès le départ ! Pourquoi y ajouter le voile de tissu ?
    — Je le rappelle : je n’ai trouvé AUCUNE TRACE de femmes portant le voile dans l’Ancien Testament ! Voyez pour exemple Marie (Exode 15, 20), Débora (Juges 4, 4), Hulda (2 Rois 22, 14, 2 Chroniques 34, 22)… Portaient-elles un voile ? Pas écrit !
    — L’avez-vous vu comme ça ?
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Hervé , désolée mais Adam est aussi fautif qu’Eve 50/50 , qui est le bonhomme ? Déjà quand on lit le passage on comprend qu’Adam était près d’Eve pourquoi ne l’ a t il pas empêché ? et en plus , comble du culot , il dit à Dieu ,  » c’est à cause de la femme que TU m’a donné » , il reproche à Dieu de lui avoir donné une femme , en bref c’est bientôt si ce n’est pas la faute de Dieu s’il a succombé , trop facile . Alors quand je lis que c’est à cause d’Eve que l’humanité est ainsi aujourd’hui je ris doucement

    • — Que dit la Bible, Catherine ? Ceci :
      1 Timothée 2, 11-15 : «Que la femme apprenne dans le silence en toute soumission. Car je ne permets point à la femme d’enseigner, ni d’user d’autorité sur le mari; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, et puis Ève. Et ce n’a point été Adam qui a été séduit, mais la femme ayant été séduite, a été en transgression. Elle sera néanmoins sauvée en mettant des enfants au monde, pourvu qu’elle persévère dans la foi, dans la charité, et dans la sanctification, avec modestie.»
      — Heureusement que ce n’est pas moi qui le dit : la FEMME a été SÉDUITE, pas Adam, même si par la suite, il a écouté sa femme et a mangé du fruit !
      — Donc, ne renversons pas ce que la Bible dit à ce sujet ! C’est pourquoi il n’est pas permis à la femme d’enseigner, ni de dominer sur l’homme, dans l’Ekklésia !
      — <Je sais que ce que je dis en "défrisera" plus d'une:-/ (femme) ! Mais ce n'est pas moi qui le dis : c'est Jésus-Christ, la manifestation visible du Dieu invisible (Heureusement😆 !) !
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • Non Hervé ce n’est pas Jésus qui le dit c’est Paul car Jésus était souvent entouré de femmes et il a envoyé une femme pour aller dire à ses frères , mais je ne polémiquerais pas là dessus , c’est vrai Paul n’autorisait pas aux femmes d’enseigner , c’était son droit mais il était le seul , et surtout je regarde l’arbre à ses fruits , et quand je vois qu’il y en a je glorifie notre Seigneur que ce soit un homme ou une femme

    • @Hervé P
      « Portaient-elles un voile ? Pas écrit ! »
      Même pas Ribka en Gen 24.65 ? J’en ai marre des fausses Bibles…
      De surcroît, elle se voile devant son seigneur, comme il se doit.

    • — À part Rébecca, si tu trouves un autre cas, fais-moi signe ! Je ne me fie jamais à un seul cas !

  12. Pour revenir au sujet initial et peut-être conclure avec un peu d’humour instructif (???????????) :

    Enfin une BB qui restaure quelque peu l’honneur que la précédente avait piétiné!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :