Les apostats de l’islam font entendre leur voix

En France, le film L’Apôtre, de Cheyenne Carron, a levé le voile sur ces apostats, en racontant la conversion au catholicisme d’un jeune musulman, et ses difficultés à faire accepter ce choix par ses proches.

Le phénomène reste très minoritaire. Mais « il est temps que l’on arrête de se cacher », relève le pasteur Saïd Oujibou, passé de l’islam radical à la foi évangélique, parmi les rares convertis à médiatiser son parcours en France. Ce quadragénaire dit avoir abjuré l’islam pour diverses raisons, relatives « aux libertés religieuses, à l’égalité homme-femme, à la question du salut que l’islam ne garantissait pas ».

LIRE LA SUITE…

LIRE EGALEMENT : «L’Apôtre» : D’Allah au Christ, le chemin d’un apostat

VIDEO : L’INVITATION DE SAID OUJIBOU



Catégories :Islam & Islamisme, L'Eglise, Religions, Société

Tags:, , , , , , , , , ,

10 réponses

  1. C’est en vivant au milieu des intégristes islamiques qu’on peut parler du rejet .
    Nous sommes en Algérie où chaque jour nous sommes exposés a la persécution ( insultes,expulsés de nos maisons,déshérités ,tenus pour mort ,licenciés de notre travail,entraînés en justice a cause de l’évangile ).
    Celui qui vit en France ( pays de liberté et d’égalité ) comme Saïd Oujibou n’a pas goûté aux persécutions .
    Pendant la décennie noire du terrorisme islamique en Algérie ,certains de nos frères ont donné des évangiles aux terroristes .
    Interview de Saïd Azzoug, enfant de Jésus-Christ en Kabylie.

    Un homme simple. Un humain avec une âme sincère et peut-être un peu naïf dans ses croyances, courageux dans ses engagements nous livre brièvement un parcours d’un chrétien dans un milieu musulman des plus durs et des plus hostiles par ses côtés intolérants.

    Kabyles.net : Présentez-vous ? Comment êtes-vous venu au christianisme alors que les conjonctures de l’époque ne s’y prêtaient pas et que les croyances parentales étaient musulmanes ?

    S. Azzoug : Je m’appelle Azzoug Saïd, j’ai soixante ans et je vis à Draa-Ben-Khedda, Tizi-Ouzou. Je suis né dans une famille musulmane qui était bien ancrée dans le maraboutisme. J’ai trois arrières-arrières grands-pères qui ont été élevés dans des zaouias d’une grande renommée en Kabylie. Il s’agit des zaouias de : Sidi Ali Moussa — Maatkas, Zaouias de Djedi Mansour et Vava Ouali — Tirmitine et enfin la zaouia de Sidi Ali Vounav-Tadmaït.
    Comme tout jeune « marabout », j’ai suivi quelques cours sur l’islam dans ces zaouias, sans plus.
    J’ai toujours vénéré ces zaouias, ces hauts lieux du maraboutisme, et surtout la zaouia de Sidi Ali Moussa. J’ai même mangé la terre de ce « mort », à la coupole takouvets.
    Aujourd’hui, je rends grâce à Dieu qui m’ a pardonné cette abomination. Merci seigneur.
    Je fus baptisé le 26 octobre 1992 aux Ouadhias par un pasteur anglican Américain.
    Et en l’An de Grâce de l’année 1992, j’ai rencontré mon sauveur et seigneur Jésus-Christ de Nazaret. J’ai « épousé » la foi en Christ et non la foi chrétienne, car il y a une différence énorme.
    Comme nous le savons tous, l’Algérie est musulmane de par sa constitution. L’islam est la religion de l’État et de ce fait tout Algérien est considéré musulman.
    Je n’ai jamais cherché à changer de religion, c’était venu comme çà.

    La foi en Jésus-Christ et la foi chrétienne sont différentes comment ?

    S. Azzoug : Il y a la foi en une personne qui est Jésus-Christ et puis il y a la foi chrétienne qui est un ensemble de doctrines religieuses.

    Pourquoi justement enfant de Jésus-Christ

    S. Azzoug : Tout simplement, Jésus nous appelle « Petits-enfants ».

    Votre conversion s’est faite durant les années noires de l’Algérie, en seraient-elles les causes ?

    S. Azzoug : Durant les années 1990, les tueries, les atrocités commises au nom de l’islam auraient pu être les causes de ma conversion au christianisme mais il n’en fût rien du tout. J’ai reçu un appel de Dieu lui-même pour le suivre et c’est ce que je fis. Un jour de l’année 1993, j’ai prêché l’Evangile du Christ en face de la grande mosquée de la ville. Alors que je parlais de Jésus-Christ, des terroristes égorgeaient des militaires à quelques pâtés de maison.

    Durant ces années, il y a eu beaucoup de morts dans notre pays qui furent perpétré au nom de l’islam. Cela me faisait mal. Dieu a donné la vie et les hommes ôtaient cette vie.

    Justement, ce ne serait pas une provocation gratuite de votre part…

    S. Azzoug : A ma conversion à la vraie foi, je n’ai jamais pensé à ce qui m’arriverait. J’ai fait confiance à Dieu. C’est dire le courage que j’avais en ces moments-là. Etre chrétien dans des moments aussi dangereux c’était de la folie ou bien que la foi en Dieu est plus puissante. Alléluia !

    Pouvez-vous nous faire un bref historique du christianisme en Afrique Du Nord ?

    S. Azzoug : Les Imazighen animistes ont épousé la foi chrétienne sans pour autant renier leurs primitives croyances. Le donatisme a vu le jour en Afrique du Nord et l’universaliste penseur Saint Augustin est bien de chez nous. Cela pour vous dire que le christianisme s’était bien implanté dans les croyances de mes ancêtres comme a été le cas du Judaïsme.

    Qu’en est-il en 2010 ? En nombre des pratiquants et des lieux géographiques où ils sont prédominants ?

    S. Azzoug : Aujourd’hui, en 2010, il y a beaucoup de conversion au christianisme. Dans les années 1990 /2000, le réveil à l’Evangile se faisait seulement en Kabylie. Beaucoup de contrées en Algérie ont reçu le Message malgré les persécutions que subissent les chrétiens de la part de certains Algériens musulmans. Et au vu de ce nombre toujours croissant de conversions à la foi chrétienne l’État Algérien a promulgué une loi en 2006 interdisant les rassemblements de famille chrétienne pour célébrer leur culte.

    Comment évolue la foi chrétienne dans les lois algériennes et plus précisément celle du 20 Mars 2006 ?

    S. Azzoug : L’état veut autoriser les communautés chrétiennes qui sont agréées par leur service, ce qui est un emprisonnement de notre foi. Dès lors que la constitution algérienne, dans son article 8 reconnait la liberté du culte, c’est une absurdité que de demander une autorisation pour adorer Dieu le Créateur de tout ce qui visible et invisible !

    Et dans le monde musulman d’une manière générale ?

    S. Azzoug : Dans les pays musulmans, il n’existe pas de liberté du culte. Aucun pays arabe ou musulman ne tolère sérieusement la foi chrétienne. En Arabie Saoudite, un chrétien n’a pas le droit de pénétrer dans le périmètre défini de la Mecque. Mais, un vent de changement souffle actuellement dans le monde, un vent de foi en Jésus-Christ. Car comme il est écrit dans la bible (La vraie parole du Dieu vivant) : Peuple qui marche dans la longue nuit, le jour va bientôt se lever. Amen !

    Peut-il y avoir un espoir de convivialité et de paix entre les religions à l’ère de la globalisation ?

    S. Azzoug :…

    Vous ne voulez pas répondre ?…

    S. Azzoug :…

    Entretien réalisé par Daamghar
    http://www.kabyles.net/Un-enfant-de-Jesus-Christ-de,6271

  2. >… * Peut-il y avoir un espoir de convivialité et de paix entre les religions à l’ère de la globalisation ? *
    — Entre les religions, il y aura une fausse paix ! Mais entre les Disciples de Christ et les religieux, il n’y aura JAMAIS de paix ! Car la Foi en Jésus-Christ est OPPOSÉE à la religion sous toutes ses formes :
    2 Corinthiens 6, 15-18 : «Et quel accord y a-t-il de Christ avec Bélial👿 ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? Et quelle convenance y a-t-il du Temple de Dieu avec les idoles? Car vous êtes le Temple du Dieu vivant, selon ce que Dieu a dit; J’habiterai au milieu d’eux (en eux), et j’y cheminerai: et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi sortez du milieu d’eux, et vous en séparez, dit le Seigneur: et ne touchez à aucune chose souillée, et je vous recevrai: Et je vous serai pour père, et vous me serez pour fils et pour filles, dit le Seigneur Tout-puissant.»
    — Vu sous cet angle…:-/ Ça change de point de vue, n’est-ce pas🙄 ?!??…
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  3. @ Hervé P ,
    « Entre les religions, il y aura une fausse paix ! Mais entre les Disciples de Christ et les religieux, il n’y aura JAMAIS de paix ! Car la Foi en Jésus-Christ est OPPOSÉE à la religion sous toutes ses formes  »

    D’ailleurs c’est la réponse de notre frère Said Azzoug qui est toujours opposé a l’église catholique d’Alger .

  4. Saïd Oujibou: il est évangéliste ou pasteur???
    Ou peut-être les deux. Certains portent bien les cinq casquettes… avec distinction.

  5. Dit, dit: c’était des apostats, les ceux qui ont braqués la bijouteries en région Parisienne?
    Ou bien des évangéliques? Ou encore « îles a mites » ? En photo: ils ont un côté Afrique
    assez prononcé(sic), Surement des Français, un peu dépaysés😦 Convertis: où ça???
    En Seine Saint De nie😆 pardi!

    Braquage Cartier : les deux hommes connus pour des vols avec violence😦 Les deux
    hommes arrêtés mardi soir pour avoir braqué une bijouterie Cartier, à Paris, avant de
    prendre brièvement en otage un homme dans un salon de coiffure, « sont connus des
    services de police pour des vols avec violence », a-t-on appris mercredi de source policière.
    Les deux hommes, âgés de 23 et 30 ans……… et des perquisitions étaient menées en
    Seine-Saint-Denis, d’où ils sont originaires, a expliqué cette source.
    « L’un d’eux serait domicilié à Noisy-le-Sec », et zou: pain sec et eau, ça lui apprendra!

    Du jugement de la religion au faciès…
    « Deux jeunes filles arrivent à la porte de ce célèbre fastfood, entrent et commandent deux
    repas, puis attendent d’être livrées, tout en devisant de choses et d’autres. Elles remarquent
    le panneau fixé à leur droite, qui proclame : « Seuls les enfants et les non musulmans
    pourront être livrés pour une consommation sur place ». L’une des jeunes filles demande
    alors au caissier :
    – Comment pouvez-vous identifier un musulman ? Et l’homme de répondre, avec assurance :
    – M’enfin, Mademoiselle… c’est évident !
    – Ah. Et si vous êtes face à un marocain juif ou un libanais chrétien, qui présente un phénotype
    arabe mais qui n’est pas musulman ?
    – Ce genre de personnes pourront toujours récupérer leur commande et s’en aller
    la consommer chez eux. (Et le tour est joué, espèce de rat de cité! Raciste, voulu-je dire!

    Bon courage à SAID OUJIBOU «L’Apôtre» : D’Allah au Christ, le chemin d’un apostat😉

  6. Une amie chrétienne c’est converti à peu près en même temps que moi , elle était musulmane , elle a été persécutée par sa famille à un point qu’à un moment elle est tombée dans la dépression heureusement que des sœurs se sont occupées d’elle et l’ont aidé spirituellement , elle en a bavé

  7. Quand j’étais jeune, avec mes amis, nous avions un groupe de prière. On se réunissait à la cité U dans la chambre d’une copine et tout le monde était bienvenu. Un jour, nous avons rencontré une jeune fille pakistanaise. Elle était de famille et de culture musulmane et obligée de pratiquer cette religion mais son coeur était chrétien. Elle nous a expliqué qu’elle devait vivre sa foi de façon très discrète parce que si on apprenait sa conversion, son père la tuerait. Elle est venue plusieurs fois puis je l’ai perdue de vue.
    Je reconnais que, depuis son témoignage et Si je devais résumer l’islam de façon très concrète et humaine, pour moi, c’est un père qui tue sa fille parce qu’elle a choisi le Christ.

  8. Voilà un film que je voudrais bien voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :