Colombie : l’Evangile face à la mafia !

A Buenaventura de nombreux pasteurs ont fait le choix de rester et d’enseigner l’Evangile malgré le climat de peur et de corruption imposé par la mafia.

En Colombie, Le port de Buenaventura, dans le sud-est du pays, est le théâtre d’une implacable guerre entre bandes rivales de narcotrafiquants, qui terrorise la population. Beaucoup d’habitants sont partis, dont de nombreux chrétiens. Mais une vingtaine de pasteurs ont décidé de rester. Et cela est d’autant plus courageux que Buenaventura est la ville la plus dangereuse de Colombie.

La pauvreté, l’insécurité politique et l’anarchie ont fait de cette cité portuaire un haut lieu des mafias de la drogue. On estime que 250 tonnes de cocaïne y transitent chaque année. Selon un grand nombre de chrétiens sur place, cette violence s’explique par le chômage, l’état désastreux du système scolaire ou encore la situation difficile des familles décomposées. Mais quelles qu’en soient les causes, la violence demeure et ravage Buenaventura. Portes Ouvertes a, par exemple, appris que beaucoup de chrétiens et d’autres habitants ont été atrocement punis ou exécutés dans des maisons de torture, parce qu’ils avaient osé dénoncer cette violence. Face à ces difficultés, des pasteurs choisissent de jeûner et prier. Mais pas seulement, Le pasteur Hernando Para et un groupe de jeunes chrétiens se sont par exemple rendus dans un quartier difficile de la ville afin de témoigner de leur foi. Ils ont ainsi fait la connaissance de quelques membres de ces gangs qu’ils ont vu chaque semaine avant de se faire chasser par des hommes armés.

A Buenaventura c’est dans la solidarité fraternelle et la prière que les pasteurs puisent leur force. Voilà comment continuer à aimer et pardonner dans un lieu où règne la déchéance. Officiellement, la Colombie est un État de droit démocratique moderne où la liberté religieuse est garantie. Cependant, de grandes régions du pays sont sous le contrôle d’organisations criminelles, de cartels de la drogue, de révolutionnaires et de groupes paramilitaires. Rappelons que la Colombie est en 25ème position de l’Index Mondial de Persécution.

Source : Portes Ouvertes



Catégories :L'Eglise, Politique, Religions, Société

Tags:, , , , ,

13 réponses

  1. merveilleux.Que Dieu encourage ces pasteurs

  2. Le Seigneur a Dit: » Je ne suis pas venu pour les biens portant , mais pour sauver ce qui était perdu . Voila un lieu où les prières des chrétiens doit faire écho et encourager ces Pasteurs en remerciant le Seigneur de leur avoir donné ce courage .

  3. Un nouvel épisode de « la Croix et le poignard » ; et pas le dernier.
    Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse.

  4. merci de vos infos ,se qui ne peut que nous rendre sensible aux personnes dans la souffrance et de devoir Prié pour eux afin qu’ils gardent une foi intacte les soutenant ,sachant que nous sommes tous lié du même esprit que DIEU nous unie

  5. Que Dieu bénisse et protège ces Pasteurs, qui prennent quand même des risques et se mettent en danger. Prions pour eux, ils sont un modèle.

  6. Ces pasteurs sont vraiment courageux et aiment Dieu plus que leur vies , eux ne se contentent pas de le crier mais ils le démontrent , que le Seigneur les fortifie et les encourage dans leur ministère si difficile

  7. — Là, au moins, on voit des Pasteurs, des vrais, qui « plantent »-là les 99 brebis pour aller chercher celle qui est perdue (test pour les « pasteurs » français !) et qui les arachent du royaume de👿 pour Celui de Dieu !
    — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

    • A Hervé-P

      J’ai connu en son temps la persécution mais cela n’est pas allé jusqu’à la torture ou des menaces de mort. Je peux donc comprendre un peu ce que vivent les vrais chrétiens là-bas.

      Mais pourquoi dites vous; « test pour les « pasteurs » français?

      J’admets bien sûr que beaucoup de pasteurs (en France ou ailleurs) sont de vrais fainéants religieux mais ne mettez pas tous les pasteurs français dans le même sac.
      Certains sont de vrais fonctionnaires d’église mais d’autres ne reçoivent que les pelures des fruits que leurs ouailles mangent.
      Pourtant ceux-là ne se plaignent jamais mais leur service pastoral porte des fruits qu’ils ne revendiquent jamais pour eux-mêmes. A DIEU seul la GLOIRE.

      Alors, s’il vous plaît, ne faites pas un cas général de brebis galeuses pour tous les pasteurs.

      Et puis, ce ne sont pas les pasteurs qui doivent enfanter les brebis mais les brebis elles-mêmes! Au pasteur alors d’en prendre soin.

    • — Mais « Un Pasteur », je ne fais que refléter ce que je vois autour de moi ! Bien sûr que je ne parle pas de la minorité de véritables pasteurs qui vont effectivement « planter »-là les 99 « brebis » pour aller chercher celle qui est perdue, mais de l’immense majorité qui profite des Brebis du Seigneur pour s’enrichir sur leur dos, rien de plus !
      — C’est uniquement le comportement que je dénonce, non les personnes.
      — Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !

  8. Toutes les zones de relégation et de non-droit se ressemblent, au moins par la dépravation, les vices, et le crime, que ce soit en Afrique, en Asie, en Amérique du nord, centrale ou du sud, ou dans certaines de nos banlieues, où depuis bien longtemps plus aucune présence horsaine, même médicale, n’est constatée. Beau terrain pour l’évangile du même nom, mais il semblerait que les vocations soient rares. En tout cas, les crucifiés qui acceptent ces conditions immondes en Colombie, pour l’amour de Jésus, ne perdront pas leur récompense, si l’Éternel tient parole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :