Vidéo / La pornographie peut-elle détruire l’Eglise ?

Le sujet de la «pornographie» est rarement abordé dans nos églises. Et pourtant... Josh McDowell en est convaincu : «la chute de l'Eglise ne sera pas causée par...

Porno-Pasteurs…le manque d’enseignement théologique, mais en raison de la désintégration des familles». Et en matière de désintégration, la pornographie «à la portée d’un clic» joue un rôle prépondérant.

Né en 1939, Josh McDowell est un apologète chrétien, un évangéliste et un écrivain prolifique (auteur ou co-auteur de 115 livres). Son ouvrage «Evidence That Demands a Verdict» est l’un des livres qui a connu le plus d’impact dans le monde évangélique. Mais ces dernières années, Josh s’est engagé dans un combat contre un fléau qui fait d’immenses ravages au cœur même de l’Eglise.

LIRE LA SUITE & REGARDER LA VIDEO

.

106 Comments on Vidéo / La pornographie peut-elle détruire l’Eglise ?

  1. Autant, sinon moins: que les adultères et les divorces(sic) Soyez fidèles! un conseil, pas une obligation!
    Si vous êtes chrétiens???????????????????????????????????????????????????? 😆

    Surtout n’écoutez pas Paul: l’apôtre, il n’ a dit que des âneries! Pas vrai? Et la Bible est remplie d’erreurs!
    Lisez là: vous verrez! Allez à bientôt, quand vous l’aurez étudiée, la Bible pardi 😉 La PORNOGRAPHIE
    c’est pour aujourd’hui, demandez à Hollande et consorts….. 😦

    • Pas sûr que ce soit à coup de morale que l’on vaincra ce fléau… c’est un mal plus profond qui nécessite plus qu’une leçon de morale – aussi paulinienne soit-elle…

    • Je suis d’accord avec vous Paul , comme il s’agit de ce fléau les gens ont tendance à ce dire c’est parce qu’il veulent bien , et ils n’ont souvent aucune compassion pour ces personnes alors que c’est une addiction au même titre que le jeu , l’alcool etc … ma sœur me disait qu’il existait un centre chrétien en France qui s’occupe de ça , en tous les cas la vidéo est très bien faites et démontre vraiment que c’est un véritable fléau

    • @Rédaction:  » c’est un mal plus profond qui nécessite plus qu’une leçon de morale – aussi paulinienne soit-elle… » La leçon de morale, soit dit!

      M’enfin: 1 Corinthiens 7:2 (n’est pas mal, dans son genre?) 🙂
      « Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.
      Que le mari rende à sa femme ce qu’il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari.
      La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari ; et pareillement, le mari n’a pas
      Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer
      à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence. »

      Si ce n’est pas la panacée, déjà: « peut être » cela éviterai certain dérapage? Je dis ça!
      Mais n’y connaissant rien, cela n’a aucune valeur, pour aider les autres. Heureusement il y a:
      http://just1clickaway.org/ Paul, le notre dit:
      « C’est pour cela que dans mon article, j’ai parlé d’un service équivalent pour la francophonie » : http://www.oserenparler.com/

      Il est fou ce Paul: quel misogyne, quel phallocrate, quel macho, quel sexiste… Au panier et zou 😦
      C’est de l’apôtre que je cause bien sûr, pas de notre cher Paul(sic) Qui ce qu’il peut et il peut,
      peux et moi encore moins! 😦 Sinon prier? Alors je prie, prions, priez! Chiche?

    • patrick galarneau // 18 février 2014 à 20 h 36 min //

      Ce n’est pas le fait d’être marié qui empêchera un homme de s’adonner à la pornographie. Je dirais même que dans la plupart des cas, c’est le contraire. Certains peuvent se lasser de leur mariage, alors que le couple entre dans une phase de routine qui se pointe subtilement dans la vie du couple. Puis, avec les enfants qui arrivent, certains hommes peuvent se sentir isolés et vivre une solitude au sein même de leur propre famille.

    • Dans ce cas précis , de la solitude des hommes à la naissance des enfants, le mieux c’est de s’impliquer autant , dans leurs vie de tous les jours et dans leur quotidien , que le font les mamans ainsi il y aura un équilibre et plus de solitude

    • C’est de disciples de Christ que vous parlez? Parce qu’il est peut-être bon et souhaitable
      de préciser? L’addition s.v.p! Pardon l’addiction(sic). C’est à peu près du pareil au même
      car un jour ou l’autre, il faut payer, la note! 😦 Notez bien, que pour ce qui concerne la facture
      il n’y aura pas que la « porno » qui rentrera en ligne de compte! Les affaires de « fesses » ça marche
      avec la complicité des magnats, des notables, des pontes… intéressés par le côté financier de
      l’affaire. Supprimez les « sommités » et l’affaire est réglée(sic) On commence par qui? Président,
      Ministres, Sénateurs, Députés, Magistrats, Policiers et puis toute la plèbe, le peuple, la populace,
      le prolétariat… Pardon si j’en ai oubliés? Ah oui: pasteurs, curés et…. « chrétiens »! Au suivant 😛

      Il parait, qu’il n’y a pire sourd, que « celle » qui ne veut pas entendre 😆

    • cobbeeeeee // 17 avril 2019 à 19 h 12 min //

      tout a fait en desaccord avec votre point de vue

  2. patrick galarneau // 18 février 2014 à 17 h 38 min // Réponse

    La pornographie exerce des torts considérables au sein de l’Église et des familles, il n’y a pas de doute. Elle détourne l’attention et le focus de celui (ou même celle) qui s’y adonne. Cependant, je ne suis pas d’accord pour affirmer que c’est ce qui provoque la chute de l’Église. L’auteur croit que ce n’est pas le manque d’enseignement théologique qui provoquera la chute de l’Église, mais plutôt la pornographie. Personnellement, je crois le contraire. Le renouvellement de l’intelligence (de l’être intérieur; Ro.12.1-2) provoque un changement dans la vie de chaque croyant. Encore faut-il que l’enseignement ne soit pas que théorique. La connaissance personnelle de la personne de Dieu chez le croyant le pousse, par une motivation d’abord extrinsèque, puis intrinsèque, à délaisser certaines mauvaises habitudes, tendances et péchés qui semble insurmontables.

    Dans les assemblées, ont conserve le même modèle qui perdure depuis des lustres. Ce modèle consiste à faire des potentiels disciples, des auditeurs passifs qui n’ont pas l’occasion de s’exprimer en groupe et de participer au culte, sauf pour obéir servilement lorsque le président de culte demande des choses aussi simples que de se lever puis se rassoir; chanter, puis écouter un message; offrir son offrande et écouter des annonces faites pendant le culte. Les auditeurs du dimanche n’ont pas la possibilité d’être actifs, car on leur impose un modèle non participatif, ce qui annihile toute volonté. Le croyant est habitué de demeurer assis sur sa chaise et à consommer. Il reproduit le même modèle chez lui, se fait aussi imposer le même modèle à l’école, le reçoit dans les directives sur le marché du travail, mais n’est jamais encouragé à des initiatives personnelles ni invité à une expression critique de ce qu’il entend dans ses différents microcosmes.

    La motivation et les changements provoqués par sa participation active dans la prise en main de sa vie personnelle et spirituelle en serait grandement influencée si l’Église était autre chose qu’un lieu de passivité où le croyant se tait, obéit et ne bouge pas. La oisiveté s’empare facilement des passifs et les gens sont vulnérables à ce que l’ennuie et le manque spirituel pratique les détourner si facilement de Dieu. Ce manque doit être comblé et le modèle d’église actuel ne répond pas à cette oisiveté et cette vulnérabilité. Les gens trouvent alors facilement des moyens palliatifs. Leur être intérieur n’est pas comblé et ils recherchent à être comblés, même si le moyen est une illusion. La pornographie n’est pas le mal en soi, bien que ce soit mal. La pornographie est un symptôme d’un vide intérieur.

    • Tout à fait d’accord, de A à Z.

    • Exellent Patrick ! i agree totalement !

    • daniel detana // 19 février 2014 à 10 h 11 min //

      C’est pour cela que les églises de maison sont à reconsidérer. Se réunir en petit nombre permet la prise de parole pour chacun, l’échange, le réconfort mutuel, la participation, bref le contraire de la passivité.

    • @ Patrick Galarneau,
      Votre présentation systématique des assemblées sous for me de consommateurs inactifs sous l’autorité confortable d’un seul ne correspond pas non plus à la réalité de toutes les églises.
      J’ai intégré une nouvelle communauté où la fonction pastorale est répartie sur plusieurs, où les anciens ont un rôle, et ou surtout, les Ministères et les services divers sont nombreux et en harmonie dans la communauté. De même, vous semblez dévaloriser la louange (« choses aussi simples que de se lever puis se rassoir; chanter, « ) alors qu’il s’agit d’une véritable participation de chacun qui forme la louange de l’église à notre Dieu. Enfin considérez vous que l’église n’existe que sous la forme du rassemblement dominical ?
      J’apprécie l’esprit des groupes de maison mais à force de recherche et de lectures sur ce thème je m’aperçois que ceux qui critiquent sans cesse l' »église classique » au profit de l’idyllique église de maison cachent souvent un problème d’orgueil, un conflit non réglé avec un pasteur, et le désir secret d’être à la première place.

    • C’est votre impression kristophoros et je respecte ça. Mais ce n’est pas la mienne. J’ai quand même 30 ans d’expérience des différents milieux évangéliques et j’ai moi-même été pasteur. J’ai dû voir quelque chose ou je suis un fou.

      Bonne journée.

    • Ce n’est pas qu’une impression mais un constat. Et vous ne répondez pas à mes objections et à ma question.
      Il est vrai que je n’ai qu’à peine la moitié de votre expérience au sein de diverses dénominations, mais la sagesse attend elle le nombre des années ? 😉

    • patrick galarneau // 19 février 2014 à 17 h 33 min //

      Bonjour à vous khristophoros07.

      À quelle question dois-je répondre? Je ne suis pas certain de saisir. Mais quoi qu’il en soit, voici ce que je vous dirais si, et ça semble être votre cas, aimez votre assemblée locale: demeurez-y et ne la quittez pas. Personnellement, le fonctionnement de l’église-institution ne me convient pas et ne convient pas à beaucoup de personnes. J’ai quitté mes fonction de pasteur en remettant mon salaire sur la table du conseil de l’église locale à laquelle j’appartenais, car je n’étais plus du tout d’accord avec la formule entretenue depuis des siècles. Je ne crois pas aux distinctions par pallier hiérarchique dans l’église. C’est une tradition qui nous a été transmise par l’héritage catholique, comme bien d’autres éléments d’ailleurs. L’Église n’existe qu’avec un grand « E » et sans pluriel. La tradition a fortement influencée les traducteurs à utiliser le petit « e » et au pluriel pour exprimer une notion inexistante dans le N-T, mais bien présente dans la tradition chrétienne. Cette notion, c’est l’église locale. Elle n’existe que dans la tradition et non dans le N-T.

      La formule « d’église locale » ne me dérange pas du tout si on la considère comme une méthode de rassemblement et non comme un principe de vie chrétienne. Car le principe, c’est le rassemblement sous un même dénominateur commun, qui est notre foi en Christ. C’est ce qui nous rassemble. Mais les moyens de rassemblements sont adaptables et soumis au principe. Or, on a fait de l’église locale un principe de vie chrétienne dans le but de se rassembler, mais avec un fonctionnement généralisé à pallier hiérarchique. Or, ce fonctionnement ne s’adapte pas au principe, on en a fait un principe auquel les croyants doivent se soumettre ou en sortir.

      Si vous allez dans une assemblée locale, je vous dirais ceci: soumettez-vous en entier et ne critiquez pas votre assemblée, faute de quoi, vous serez incohérent avec vous-même. En ce qui me concerne, je me permet de formuler des critiques que je considère constructives, mais je suis en-dehors de ce système. Je n’invite pas les gens à quitter ce fonctionnement s’ils considèrent que ça leur convient. Mais s’ils critiquent, je préfère les inviter à en sortir sans claquer de portes ni faire de bruit pour rien.

      Je formule plusieurs critiques concernant les dénominations. Elles sont diviseuses bien plus que rassembleuses.

      Si vous voulez en discuter, vous pouvez me joindre à mon adresse courriel: patrick_galarneau@hotmail.com

      Je préfère que nous demeurions dans le sujet et que nous ne tombions pas hors-sujet.

      Mes salutations khristophoros07 🙂

    • @ Patrick Galarneau :
      Je prends « le train en marche », lancé depuis le 18 février avec déjà 200 commentaires le 23 !
      La pornographie est évidemment condamnable parce qu’elle dénature la découverte et l’approche d’une relation sentimentale et amoureuse entre deux êtres concrets. Elle spécule, dans un but évidemment financier, et en le dévoyant, sur l’attrait légitime de l’érotisme et du plaisir sexuel. Mais cette déviance ne contribuera pas, ou fort peu, à mon avis, à « la chute de l’Eglise », déjà imputable à bien d’autres raisons.

      Selon moi, la pornographie est l’une des conséquences d’une éducation sexuelle déficiente, due à la persistance d’un certain puritanisme religieux, et surtout à l’absence d’un apprentissage, dès le plus jeune âge, de l’esprit critique à tous points de vue. Internet n’est qu’un outil, et à ce titre, il importe d’apprendre à le maîtriser, en famille et à l’école.Ce serait plus efficace, à mon sens, que de promouvoir « la connaissance personnelle de la personne de Dieu », via « le renouvellement de l’intelligence de l’être intime (RO.12.1-1) ». Merci pour vos réactions. Cela dit, je poursuis la lecture des autres commentaires !

    • Qu’entendez vous par « apprentissage » , Michel ??

    • Il ne suffit évidemment pas de faire découvrir aux enfants et aux adolescents l’existence et la définition du libre-examen. Il se fonde en effet sur l’autonomie, la responsabilité individuelle, l’esprit critique, l’apprentissage des limites et du respect des autres et de soi-même, sur l’exemple des parents et des éducateurs, non pas intellectuellement, mais par des expériences affectives, vécues ou suggérées par empathie, parfois a contrario (cf. les « dilemmes moraux » de Lawrence KOLHBERG), etc …

  3. Cette vidéo est certainement assez vraie. Cependant les infos de ce genre venant des USA me gênent. Vous remarquerez qu’à la fin, il y a une invitation à rejoindre le mouvement de John McDowell qui « offre des solutions pour aider les familles à surmonter cela. L’espoir est seulement à un clic de distance. » C’est cela qui me gêne… alors que Dieu, le Seigneur Jésus, est à une prière de distance.

    D’ailleurs à ce propos (même si ce n’est pas tout à fait le sujet), je me réjouis que Mme Merkel veut enfin convaincre M. Hollande de mettre en place un Internet européen… http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/02/17/angela-merkel-veut-convaincre-la-france-de-mettre-en-place-un-internet-europeen_4367933_3234.html

  4. je crois que déjà, une absence de pornographie à la maison réduit considérabelement le risque pour les enfants d’y être exposés trop tôt… que les parents fassent donc preuve de plus de responsabilité … pour ce qui est de la destruction de l’Eglise, je crois que l’amour de l’argent est déjà suffisamment efficace…

  5. Bah tiens ! Ces américains et leur moralisme a la mord moi le noeud ! La critique, les jugement a l’emporte pièce, la dureté et l’immensité de la bêtise des dirigeants et des dirigés, menacent surement plus l’eglise que la pornographie ! Franchement a chaque fois qu’un de ces américains
    Pudibonds l’a ramene sur le sujet je pense a Jimmy Swaggart ou Jim Bakker et a leurs messages de sainteté plus que discutables on a vu la suite. Je ne suis même pas loin de mettre David Wilkerson dans le même sac lui dont tellement de gens sont des admirateurs aux limites de l’idolâtrie. Marre des leçons de ces guignols, qu’ils s’occupent d’eux !

    • Exactement ! Ils nous livrent en plus assez de violence. Avec eux tout explose !

    • Quand vous aurez la compassion , l’amour du prochain et l’engagement de David Wilkerson vous pourrez peut être le dénigrer , quoiqu’aujourd’hui , là où il est , il est bien mieux que nous tous réuni et il se moque , comme d’ailleurs il c’est toujours moqué qu’on puisse le dénigrer

    • Sans faire d’antiamericanisme comme Edwin et GH, il faut reconnaitre que le puritanisme est bien ancré dans la conscience américaine, et la vague morale et moralisatrice depuis les années 80 n’inverse pas la tendance. Et comme tout ce qui est extrême, le moralisme poussé à l’extrême conduit aux transgressions les plus débridées.
      On a l’impression que plus les porte parole dénoncent avec force la sexualité, plus ils en semblent fascinés, et cela débouche sur les scandales cités par Edwin. Tiens, moi ça me fait penser à Paul Washer 😉
      Ceci étant, sans aller jusqu’a dire que la pornographie est l’ennemi numéro un des Eglises, il est bien de parler de ce fléau, véritable addiction destructrice pour certains. Perso, je trouve cette video intéressante et sa forme originale et très parlante, même si elle faite par des américains, pour des américains 😉

    • « antiamericanisme » … femme cliché, Dominique André !

    • @ GH: « Ils nous livrent en plus assez de violence. Avec eux tout explose »…. si c’est pas un cliché ça 🙂 estimez vous heureux, que je n’ai pas parlé d’antiamericanisme primaire 😉

    • Hugues PIERRE // 19 février 2014 à 14 h 16 min //

      @Dominique André: Y a pas que la pornographie qui tue l’église, y a aussi la médisance envers les serviteurs. Et votre bout de phrase en dit long sur ce que vous pensez de Paul Washer.
      Ce n’est pas la première fois que vous écrivez pour le tailler. Un peu de respect envers votre frère en Christ sa vous brulerez le bout des doigts ?

    • @ Hugues Pierre: tiens donc l’inspecteur gadget est sur mes traces…. Ca faisait longtemps!
      La médisance, rien que cela…. Depuis quand dire ce que l’on pense est il de la médisance? Peut etre n’a t on avec vous le droit de parler que si l’on trouve que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil?
      Force est de constater que ce Monsieur Washer parle beaucoup de sexe, et semble avoir un sérieux problème avec les femmes….sa pudibonderie excessive me gêne, et je le dis. Ce n’est que mon sentiment à l’écoute de ses vidéos, et j’espère pour lui me tromper!
      Quoi d’autre M. Hugues? 😉

    • « antiamericanisme » … femme cliché, Dominique André ! … Femme libre, c’est mieux !

      « Ils nous livrent en plus assez de violence. Avec eux tout explose »… Vous n’avez donc pas d’enfants pour vous en rendre compte à travers les films qu’ils regardent, et qui font exploser mes clichés !

    • Hugues PIERRE // 19 février 2014 à 19 h 58 min //

      Je vous rappel la définition de médisance:

      médisance, nom féminin
      Sens 1 Dénigrement. Action de médire
      (lien: http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/medisance/)

      Le dénigrement, justement votre spécialité !
      Laissez moi seulement vous demandez ce que vous connaissez de Paul Washer ? Les 3 articles publiés sur ce site ? Bien maigre pour juger.
      À ma connaissance il n y a qu’une seule video dans laquelle il parle de sexe. Et j’ai pris la peine de visionner pratiquement toutes les vidéos disponible en français. Dans lesquelles il parle du mariage, de la sainteté, de l’église, de demeurer en Christ, de l’autorité de La Parole, de la nouvelle naissance..

      « Peut etre n’a t on avec vous le droit de parler que si l’on trouve que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil? » sa n’a rien à voir, prenez juste le temps de savoir de qui vous parlez sa vous évitera d’être médisante.
      Je crois que la bible mentionne de recevoir une accusation à propos d’un ancien, seulement sur la déposition de 2 ou 3 témoins.
      Puis je vous laisse deux petits verset à méditer: 1 Timothée 3:11; Tite 2:3

      Sinon c’est toujours un plaisir d’échanger avec vous,
      L’inspecteur Gadget vous salue bien ! 😀

    • fildeferiste // 19 février 2014 à 21 h 46 min //

      @Hughes Pierre
      Je serais curieux de savoir ce que l’on peut reprocher à Paul Washer sur le plan de la doctrine ; il rappelle inlassablement que sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur, et que les directives laissées par Paul étaient pour le perfectionnement des saints, car il y a des lois spirituelles, et celui qui s’est donné à Christ ne peut agir comme un inconséquent, qu’il était auparavant.
      Mme de Filippi a beaucoup ironisé sur Paul Washer, qualifié de taliban, entre autres. Qu’il ne soit pas dans l’esprit du temps, c’est un truisme ; mais n’est-ce pas exactement ce qui nous est demandé ? Ne vous conformez pas à l’esprit de ce monde, mais soyez renouvelés dans votre intelligence par votre communion avec l’Esprit du Seigneur ?

    • Vous voyez , fildeferiste , je trouve bien triste qu’un pasteur qui prêche , en fait , par rapport au verset : « soyez saint comme votre Père céleste est saint « , sois jugé , critiqué , traité de taliban etc , etc … Que dit il qui ne soit pas biblique ? J’ai l’impression , aujourd’hui que , pour être un « pasteur acceptable « , il faut parler du péché mais pas trop , sinon c’est que le pasteur a un problème . Ce que l’on oublie trop souvent c’est que le pasteur a les confidences des uns et des autres et qu’ils va souvent demander à Dieu de l’orienter dans ces prédications afin d’aider chacun dans sa lutte contre lui même . Car qu’on le veuille ou non pour servir Dieu il y a des luttes il y a un prix à payer . Alors on peut , pour sa donner bonne conscience se dire que rien n’est grave , que l’on peut faire out ce que l’on veut et se mentir à soi même mais que dit la parole ? Franchement j’aimerais que chaque chrétien réfléchisse à cela . Quand une personne vient pour la premières fois et je dirais même pour LES premières fois , elle amène avec elle toutes ses casseroles . Normalement si nous sommes dans les plans de Dieu nous allons voir de plus de gens meurtries arrivés avec leurs addictions , le sexe , pour moi , en est une au même titre que les autres . Un homme qui veut vraiment rencontrer le Seigneur et être délivré de ses liens sexuels , par exemple , et qu’il a devant lui des femmes en mini jupe avec des décolletés plongeant , c’est certain ça va beaucoup l’aider !! Autant je trouve très triste les femmes qui vont se vêtir comme dans « la petite maison dans la prairie  » c’est dire chignon tiré , jupe très longue etc , etc , quoique je ne juge pas si elles se sentent bien comme ça et que c’est leur choix , autant je trouve qu’il y a un juste milieu et qu’une femme peut être très moderne et jolie sans pour autant provoquer . Voilà c’était mon petit quart d’heure grognon parce que , oui , ça m’énerve que , quand quelqu’un prêche l’évangile de Christ sans rien n’omettre il soit traité de la sorte

    • @ GH: femme libre? Pourquoi? No comprendo!
      J’ai des enfants, oui. Quand ils etaient petits, nous avons toujours veillé sur ce qu’ils regardaient ou lisaient. Mêmes plus grands, ils n’affectionnent pas les films qui « pétaradent ». Ceci étant, il ya des films explosifs à prendre au cinquième degré et qui sont de bons divertissements, tout dépend ce que l’on cherche dans un film. Et puis, le cinema américain n’a pas que des films qui « explosent », c’est une fois de plus réducteur et caricatural de votre part de l’affirmer, mais peut être n ´aimez-vous que le cinéma français…. Ou pas le cinema du tout ?

    • @ Hugues Pierre: voilà que l’inspecteur gadget s’est transformé en schtroumpf moralisateur ( mais si, celui à lunettes). C’est mon jour de bonté, et je consens donc à vous répondre, mais il ne faudrait pas trop en prendre l’habitude hein, car nous sortons légèrement du sujet et c’est très désagréable pour les lecteurs!
      Alors, puisque vous aimez les définitions, ce qui est louable et nécessaire en votre qualité d’étudiant, encore faudrait il que vous fassiez plus que les citer… les comprendre serait top!
      J’ai donné un avis ( définition: opinion, sentiment, point de vue) En donnant mon avis, qui j’espère peut être contraire au vôtre, je n’ai pas fait acte de médisance ( synonyme: délation, dénigrement,calomnie,diffamation)
      Le dénigrement: justement votre spécialité Hugues! Laissez- moi juste vous demander ce que vous connaissez de moi pour me juger ainsi? Quelques commentaires sous une chronique ou une autre? bien maigre pour juger, non? 😉 ouais, moi aussi, je sais être débile quand je veux 😉
      Alors prenez juste le temps de savoir de qui vous parlez, ça vous évitera d’être médisant 😉
      Allez Hugues, trainez un peu moins sur actu et retournez à vos chères études, si vous ne voulez pas rater vos partiels…. J’espère que vous ne faites pas d’études juridiques, hein, non parce que dans cette filière, on est très à cheval sur les mots…. Un mot pour un autre dans un commentaire d’arrêt ou une dissert et boum…. Vous repiquez!!!

    • Hugues PIERRE // 19 février 2014 à 21 h 46 min //

      @ Dominique André
      « On a l’impression que plus les porte parole dénoncent avec force la sexualité, plus ils en semblent fascinés, et cela débouche sur les scandales cités par Edwin. Tiens, moi ça me fait penser à Paul Washer 😉 » effectivement cette phrase n’est pas à connotation dénigrante. Autant pour moi.
      Puis me traiter de « débile » ça non plus ce n’est ni diffamatoire, ni dénigrant ni médisant.
      M’enfin, vous devez être bien malheureuse pour réagir de la sorte.
      Puisse Le Seigneur être votre force! 🙂

    • Dominique André, suite à la lecture d’une toute petite phrase de quelques mots en l’air : « Exactement ! Ils nous livrent en plus assez de violence. Avec eux tout explose ! », vous enchaînez com sur com à mon égard en enfonçant à chaque fois le bouchon ! D’abord « antiaméricaniste », ensuite « clichés », et puis « réducteurs ».
      Et vous m’envoyez ça enveloppé comme dans du papier journal ! Je me demande bien quel système a pu vous façonner cet esprit stéréotypé… certainement pas le conseil de Dieu ! Je me dis effectivement qu’une femme libre (non stéréotypée) aurait répondu autrement (au mieux pas du tout). Demandez à Paul qu’il vous engage dans sa série des Bras Cassés parce que je vous trouve trop drôle.

    • @ Hugues Pierre:  » m’enfin vous devez être bien malheureuse pour réagir de la sorte »
      Merci, mais je vais très bien, je vous rassure 🙂 pas malheureuse du tout, je serais mal venue, vraiment…
      Je voulais juste vous montrer que l’on pouvait reprendre votre raisonnement à votre endroit, car vous agissiez exactement de la même manière que ce que vous me reprochiez, et je trouvais ça assez drôle! Pas vous, j’en suis navrée…. mon smiley voulait indiquer l’humeur badine qui sous entendait mes propos, raté…. Z’êtes pas drôle Hugues quand vous révisez, pas drôle…. Àmoins que vous n’ aimiez pas du tout que l’on vous piège avec vos propres arguments!
      Allez sans rancune schtroumpf moralisateur 😉

    • Hugues PIERRE // 19 février 2014 à 23 h 56 min //

      @filedeferiste
      Vous devez m’avoir mal compris, j’ai toujours défendu Paul Washer. C’est pour cela que je me permettais de reprendre Dominique André, parce-que ce n’est pas la première fois que je la voit ironiser sur cet homme, et cela ne me semble pas juste. Voilà tout 🙂

      Simplement si je peux me permettre: Paul Washer ne prêche pas (à ma connaissance) la marche par l’Esprit, mais il parle beaucoup de la lutte contre le péché par contre. Or, si nous luttons contre le péché sans marcher par l’Esprit cela reviens à lutter contre la chair par la chair. C’est le seul petit « reproche » que je pourrais faire. Et encore, il n’est pas certains. Je ne connais pas PW dans sa vie de pasteur dans l’église local.

    • @ GH: Blablablablabla…… la mauvaise foi masculine ( encore un stereotype, oui, oui, je sais) se passe de commentaires 🙂
      Paul avait dejà songé à m’embaucher pour monter une pièce de theatre avec Patrick Galarneau d’ailleurs 😉

    • Hugues PIERRE // 20 février 2014 à 0 h 55 min //

      Hahaha votre dernier message m’a fait rire (vraiment en plus!!). Notamment votre vanne sur la révision.
      Je ne suis pas rancunier, mais je n’apprécie pas votre attitude vis à vis d’un ancien de l’Église, car elle n’est absolument pas justifiée.
      Mais je dois avouer qu’inconsciemment votre mauvaise foi me fait rire! 🙂

    • fildeferiste // 20 février 2014 à 11 h 19 min //

      @Catherine Bunel
      Qu’est-ce que j’ai encore dit ? Mais je souscris pleinement à ce que dit Paul Washer, qui prêche la doctrine apostolique, ni plus, ni moins
      Sur votre remarque sur les minijupes assorties de décolletés plongeants, qui poseront nécessairement problème aux anciens adorateurs de la chair, le pasteur nudiste a probablement la solution la plus efficace, sinon spirituelle, qui soit : quand l’ancien pornographe verra les tombées de chair tremblotante non contenues par les artifices auxquels les fabricants de lingerie sont experts, déguisant des ustensiles de pure orthopédie en support de fantasmes, cela a de fortes chances de le guérir pour longtemps, un peu comme la méthode prônée dans Orange mécanique, de vision imposée de violence à haute dose pour en susciter le dégoût à tout jamais… Évidemment, le risque vient de ce que l’ex-fétichiste de la fesse allègre et du téton coquin, déconfit de voir l’objet de ses anciens fantasmes découvert et rendu à ses réalités triviales, car il faudrait garder à l’esprit que les délicieuses rondeurs des femmes sont des amas graisseux, et rien d’autre, plus ou moins heureusement répartis, il risque de prendre la tangente, et courir à l’autre chapelle, où l’on pratique le culte de l’éphèbe et du giton. Ce qui serait tomber de Charybde en Scylla.

    • fildeferiste , si j’ai pu vous faire penser que vous aviez dit quelque chose , je m’en excuse , je rajoutais juste à votre commentaire , par contre j’aime votre péosie !!! lol 😀 😀 bon pas très flatteur pour nous les dames quand même !!! 😆

    • pardon je voulais dire poésie et pas peosie bien sûr

  6. faut en parlez oui mais faut insisté sur VIVEZ SELON L ESPRIT ET VOUS ACCOMPLIREZ PAS LES DESIRS DE LA CHAIRES !

    Mais la déstruction de l église pour moi serais de vivre selon la chaire et j en ai pas envie du tout .

    • fildeferiste // 19 février 2014 à 21 h 53 min //

      @phil
      « serais de vivre selon la chaire et j en ai pas envie du tout » .
      Personnellement, j’ai un petit faible pour les chaires en noyer, avec un abat-voix en trompe. Travail de préférence compagnonnique, les menuisiers ordinaires étant incapables de produire quelque chose de décent. Parce que tant qu’à vivre de ma chaire, selon ma chaire, et dans ma chaire, j’entends qu’elle soit à tout le moins agréable à regarder, et aussi bien agencée que possible.
      Chère chaire…

    • phil et fil, tous deux excellents ! différents, mais bien-aimés ! Bravo !

    • @ fildeferiste:

      « quand l’ancien pornographe verra les tombées de chair tremblotante non contenues par les artifices auxquels les fabricants de lingerie sont experts, déguisant des ustensiles de pure orthopédie en support de fantasmes, cela a de fortes chances de le guérir pour longtemps… »: excellent!!!!

  7. Satan utilise toutes les ruses pour détruire l’église : donc les chrétiens, leur famille et les pasteurs. Vous pouvez copier ce lien sur le bureau de votre ordinateur afin de lire tranquillement ce témoignage d’un agent satanique qui avait la charge de détruire les pasteurs et les membres des églises, quand il était encore au service de satan.

    Cliquer pour accéder à french_comment_satan_fait_obstacle_aux_prieres_combat.pdf

    Ce qui nous manque, en tant que enfants de Dieu, c’est de prendre conscience sérieusement de la gravité de la guerre qui nous oppose au monde des ténèbres. Nous trainons les pas mais Satan et ses agents démoniaques et ses démons ne se donnent pas du repos ; c’est cela le véritable problème et la faille des enfants de Dieu. J’ai envie de dire que nos Églises locales sont des clubs sentimentaux (amour fraternel autour des petits gâteaux dans la convivialité) et nous oublions que nous sommes d’abord des soldats du royaume céleste. Nous ne voyons pas par la foi, cette guerre spirituelle féroce cachée, qui demande notre participation totale. Même si c’est l’armée céleste qui combat pour nous, elle doit trouver sur nous toute l’équipement de l’armure que Dieu nous demande de nous revêtir. La Parole de Dieu est pourtant claire à ce sujet. Éphésiens 6:10-++.

    Ce monsieur qui était agent satanique, ne connaissant même pas la Parole de Dieu encore, c’est lui qui nous enseigne, lors de son témoignage, comment les chrétiens doivent prier pour avoir la victoire sur le monde satanique des ténèbres. C’EST UN TÉMOIGNAGE TRÈS RICHE, VRAIMENT TRÈS RICHE ….

    Bonne lecture !

  8. Non, puisque le problème n’existe pas, même s’il existe!

  9. @ rédaction..

    Que signifie votre image..?

    Un pasteur harcelé sexuellement par la pornographie symbolisée par les femmes,?

    Avez vous conscience que vous aussi contribuez inconsciemment à instrumentaliser la femme en tant qu’objet ?

    D’où la pornographie aurait elle des origines féminines..?

    N’importe quoi votre truc visuel …dans ce qu’il renvoie.

    • C’est une image extraite de la vidéo. Dans la vidéo, la pornographie est représentée à la fois par des hommes et des femmes. Mais je pense que l’on peut considérer que les pasteurs esclaves de la pornographie regardent essentiellement de la « porno hétéro » d’où les mains de femmes sur la photo.

    • Oui , Paul c’est tout à fait ça , je sais bien qu’en ce moment on est en plein dans la théorie du genre mais je ne pense pas que la vidéo aurait eu autant d’impact s’ils avait fait allusion à du porno Homosexuel !!! 😉 Ceci dit la vidéo ne montre pas que les femmes sont responsables de ce fait , mais que regardent les hommes quand il regarde un porno ???

    • bof…. Si ça reste du porno hétéro ça va alors, on reste dans la norme.

    • C’est sûrement encore à cause de vous si ce pasteur est obsédé par des pensées pas très catholique…

  10. Euh..ça craint …des pasteurs qui regardent du porno…… 8-(

    • patrick galarneau // 18 février 2014 à 21 h 17 min //

      C’est pourtant assez répandu. Les pasteurs sont souvent isolés du reste de l’assemblée et c’est le système qui veut ça. Le pasteur est considéré, faussement, comme une autorité. On oublie, à cause de la tradition, que le pasteur a un don de berger et non une onction spéciale, comme le prétendent certains charlatans. Par soumission un peu naïve, les gens qui composent l’assemblée croient que le pasteur est la référence et se trouve un peu en-dehors du corps, comme s’il était au-dessus de l’assemblée. Or, le pasteur possède un don qui ne lui donne pas une autorité supplémentaire sur les autres. Il fait aussi partie intégrante du corps et a besoin des autres. Mais comme la tradition exige une distinction par pallier hiérarchique, le pasteur se trouve, parfois malgré lui, isolé du reste du corps. C’est une problématique qui était régulièrement discutée lorsque j’étais étudiant à la FAC, composé uniquement de pasteurs ou futurs pasteurs.

      Le pasteur est souvent au-dessus de tout soupçon (à ne pas comprendre dans le sens négatif) et devient très vulnérable par sa distinction ecclésiastique. Il est isolé du reste du groupe, même s’il est considéré, faussement, comme l’élément le plus important de l’assemblée. Cet isolement et cette immunité qu’on lui accorde de par son statut le rend susceptible de tomber dans divers travers. Ce n’est pas un jugement de ma part, mais bien un constat. Le pasteur n’admettra jamais à des membres de l’assemblée ses combats et ses difficultés, non pas toujours par orgueil, mais par gêne, à cause qu’il devrait, selon lui et les gens de l’assemblée, être au-dessus de tous ces combats. Mais c’est une fausse conception de l’Église. Le pasteur vous dira peut-être, à la limite, que lui aussi est en proie à des combats, mais ça ne laisse jamais planer de doute sur des choses considérées comme sales et dégradantes et même lui ne laissera pas planer quelque doute que ce soit.

      C’est une culture d’église qu’on doit changer, mais une construction de pensée qui est bien imprégnée depuis des siècles ne se change pas d’un claquement de doigt.

    • @ Patrick Galarneau: je suis entièrement d’accord avec vous.
      Un pasteur est un homme comme un autre, avec les mêmes luttes, les mêmes combats, les mêmes tentations, les mêmes points faibles, les mêmes déceptions, sauf qu’il est effectivement souvent bien seul face à tout cela, de par son statut faussé, de par le piédestal que lui ont construit nombre de chrétiens….isolé, ne pouvant se confier, fragilisé, il va être plus exposé que la moyenne et l’on connait la suite dramatique pour certains.

    • Moyen efficace pour ne pas écouter certains commentaires…

    • patrick galarneau // 19 février 2014 à 21 h 05 min //

      À Dominique André: et c’est ce qui est dommage, car un pasteur qui oserait avouer un péché de la sorte va se faire juger très sévèrement, ce qui contribue encore davantage à demeurer aux prises avec la problématique. Il y a de l’abus spirituel exercé par des pasteurs sur des gens dans les assemblées et c’est documenté. Par contre, on ne parle pas souvent de l’abus spirituel exercé par des assemblées sur les pasteurs et pourtant, c’est très présent comme phénomène. Et l’un de ces abus, c’est d’exiger la perfection. Rien de moins.

      Et ce qui est encore plus triste, c’est que le pasteur qui va avouer son problème peut risquer de ne pas recevoir d’aide, mais pire, se voir sali sur la place publique, alors qu’il quémande de l’aide. Puis, on s’étonne lorsque des scandales éclabousses certaines personnalités connues du monde évangélique, car on leur reproche d’avoir eu une double vie. Or, il en est de la responsabilité du pasteur fautif, bien entendu, mais les assemblées, le système ecclésiastique et les exigences exagérées à leur endroit n’ont-ils pas eux aussi une responsabilité? Je crois que oui.

    • @ Patrick Galarneau: je suis entièrement d’accord avec votre com. Il n’y a aucune structure aidante pour les pasteurs en difficulté, quelle que soit la nature de leurs difficultés d’ailleurs, et pourtant leur nombre va croissant. Trouver une oreille attentive, qui sans cautionner un quelconque péché, ne va pas condamner sans appel, est très difficile, tant l’exigence d’être un modèle, toujours au top, un presque surhomme, est bien ancré dans l’inconscient de la plupart des chrétiens. Trouver une personne de confiance est pourtant primordial et les instances de chaque mouvement devraient se pencher sur le problème au lieu de décapiter le premier qui sort du chemin! Mais cela nécessiterait une remise en cause d’un fonctionnement pérenne… Il est plus facile de  » dégager  » la brebis galeuse, en laissant supposer un cas isolé, portant seul la responsabilité de sa faute, que d’essayer de comprendre, de tendre la main, de relever et de sauver ce qui peut l’être encore!

    • fildeferiste // 21 février 2014 à 8 h 07 min //

      @Dominique André
      Le raccourci le montre bien, l’épouse du pasteur : « tu peux arrêter de sourire, chéri, on est à la maison… »

  11. Je ne pense pas que la pornographie soient plus grand qu’un autre péché devant Dieu.
    Maintenant , c’est vrai que cela devient un fléau via internet.
    Mais pourquoi ces Messieurs les pasteurs parlent-ils toujours de cela et ne parlent-ils jamais ou presque du mensonge, de la fraude, du vol etc….. C’est bien au même niveau , NON ?
    Oui , il y a un manque d’enseignement théologique oui , il y a un manque de la lecture autour de la parole ET de la prière ou le chrétien se ressource et ou il s’arme pour pouvoir résister à la tentation.

    • Je doute que 50% des chrétiens ou des pasteurs soient des voleurs… en revanche, 50% d’entre eux sont victimes de ce fléau. Et en outre, de nombreux enfants y sont également exposés… il est donc normal de s’inquiéter davantage de ce fléau plutôt que du vol…

    • « Fuyez la fornication : quelque péché que l’homme commette, il est hors du corps, mais le fornicateur pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, et que vous avez de Dieu ? Et vous n’êtes pas à vous-mêmes ; car vous avez été achetés à prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps » (1 Corinthiens 6: 18-20).

      D’après ce passage, je dirais que NON, ce n’est pas au même niveau (bien que tous les péchés mènent à la mort)!

    • @ Redaction
      Je doute que 50% des chrétiens ou des pasteurs soient des voleurs .

      Mais au fait qu’en savons nous ? 🙂 et puis j’ai aussi parlé du mensonge, j’aurai pu aussi parler d’adultère et, etc, etc….

      Mais, bon ce n’est pas au départ ce que je voulais dire.

      Je parlais du chrétien en général . c’est simplement qu’aux yeux de Dieu , il n’y a pas de grand ou petit péché , il y a le péché et un pécheur en repentir s’il veut être sauvé c’est tout.
      Car Jésus dit bien va et ne pèche plus.
      Mais c’est aussi plus complexe que ça, car vous avez des personnes qui s’adonnent sans aucun remords au péché quel qui soit tout en se disant chrétien.
      Et celui qui pleure devant le Seigneur de se voir si misérable et incapable par lui-même de s’en sortir demande pardon , retombe et redemande pardon et un jour il y a la délivrance, c’est certain.

    • Tous les péchés n’ont pas les mêmes conséquences dans notre vie et celle de notre famille…

    • @LogR

      Quand vous écrivez Glorifiez donc Dieu dans votre corps, je suis d’accord , c’est Paul qui le dit .
      Mais les exemples que je vous donne sont de Jésus lui même et sont aussi important.

      Dans Matthieu 5:29-30, Christ dit. «Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le.

      Dans Marc 9:43-48, Christ dit, «Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point.

      Dans Apocalypse 22, 15, Jésus dit : « Qu’ils restent dehors ceux qui vivent n’importe comment,… ceux qui aiment et pratique le mensonge . Notre langue fait aussi partit du corps.

    • @ Redaction

      Si le Seigneur en a parlé , c’est qu’ils ont tous une mauvaise influence sur nos vies, déjà le mensonge est dans toute les actions puisque la première chose que fait celui qui trompe .c’est de mentir à son conjoint,
      Celui qui ment sur sa feuille d’impôt, est aussi un voleur.
      Celui qui convoitent c’est un désir du cœur qui se concrétisent par la vue, puis passe à l’action et c’est le mensonge qui en découlent, en fin de compte ils se complètent et ça peut aller loin.
      Et oui, à la pornographie ou autre .
      A moins d’un repentir sincère.

    • La Rédaction écrit le 19 février 2014 • 0 h 34 min:
      « Tous les péchés n’ont pas les mêmes conséquences dans notre vie et celle de notre famille… »

      Ah bon! Vous croyez? Je pense vous voulez dire: que les répercutions et conséquences qui
      s’en suivent, peuvent êtres PIRES! Là je vous donne raison, cher Paul. Sinon permettez moi de plussoyer, d’approuver, de renchérir… Aux écrits de notre sœur Lyloo. Mais de rien ma sœur:
      je le pense 😉 A bientôt Paul, et pour la bonne cause 🙂

    • Lyloo
      19 février 2014 • 1 h 03 min

      @ Redaction

      Vous avez raison il n’y a pas plus menteur que celui qui trompe sa femme ….Il ment tout le temps et partout et se ment à lui même aussi…… et le fait de convoiter une autre femme et penser à elle pendant les relations conjugales avec leur épouse, c’est un mensonge, une trahison et bien sur un péché !

      De même regarder en couple un film porno juste avant les câlins c’est aussi une abomination qui est mentionnée dans la parole par ce verset .

      Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

  12. En d’autres temps , dans certaines écoles religieuses , les internes garçons n’avaient pas l’autorisation de mettre les mains sous les couvertures pour ne pas tomber dans le péché …….Ceci a laissé une déviance telle que certains ne se sont jamais marié et ont passé une vie frustré parce que avoir des rapports était dégoutant……Je vous laisse deviner la suite!
    J’ ai été huit ans interne sans sortir, sinon aux vacances , j’ai souvenir de se qui se passait dans nos têtes privées de liberté…….Quoique nous, nous pouvions mettre les mains sous les couvertures!…………

    Aujourd’hui nous sommes harcelés par la pornographie . Nous voyons un dérapage évident des attitudes et nous ne pouvons que le déplorer.

    Tout ceci, a des origines. Le premier est le péché, Il n’est pas forcément toujours , la ou on le situe. La bible nous enseigne: « Ils mettent des fardeaux sur nos épaules qu’ils ne seraient supporter ». Un des pires fardeaux est la culpabilité! pour toutes sortes de raisons, et selon la rigidité de chacun.
    Il est donné pour certain de voir le mal partout et ce mal est irréversible. La plus grande douleur est certainement la séparation dans l’indifférence et le mépris.

    Rendre coupable un homme qui a couché avec une femme, marié ou pas , même dit avec des airs outrés , est plus croustillant que de parler d’une banalité coupable. L’ hypocrisie se met dans les cœur, garanti par des soupçons qui alimentent la rumeur, transporté au grés des humeurs et des dispositions des cœurs . Le coupable, les hommes l’ont jugé déjà envoyé aux enfers!

    Pornographie, adultère se sont des péchés à niveau haut! Les mensonges , l’hypocrisie , le non respect, la non écoute , l’indifférence, la manipulation etc sont des péchés de moindre importance , on évite d’en parler trop souvent, car il n’y a pas trop d’intérêt !….. .

    Sans aller dans le sens de la pornographie que j’ai connu malheureusement un temps par une curiosité malsaine. Le Seigneur m’en a libéré sans besoin de thérapeute, cela très rapidement , sans besoin d’un quelconque traitement . Ceci m’a tout de même poussé à me poser la question du pourquoi ce besoin ?

    J’ai imaginé que par nature l’homme est curieux pour dépasser ses limites. C’est bien la curiosité qui animait nos pensées. Ensuite, si de par son éducation, l’Amour est un péché que reste-t-il dans l’âme de cet homme pour sa vie? Peut-il seulement aimer? Si dans le mariage le couple n’a pas le droit au désir sans se sentir coupable comment va-t-il réagir? Malheureusement ça existe !……

    Il est possible que tout ceci fait, qu’ à des niveaux plus ou moins élevé il y ait des déviances. J’ai vécu dans une ville où j’ai vu arriver les premières revues porno. Dans le Lieu, où je travaillais à cette époque, ils faisaient commerce et se passaient les revues, pour, avec l’argent collecté faire venir d’autres revues. J’ai vu ce manège plus d’un an. Après, sont arrivés les films pornos, où, paraît-ils, ils faisaient des réunions dans des familles et ils rigolaient bien…………….J’ai regardé l’addiction de certains, tandis que d’autres plus timorés, lisaient les revues en cachette. .

    A l’époque j’essayais de comprendre et interrogeais ces gens du pourquoi, Je vis à ce moment que le carcan que l’on faisait porter au gens ne pouvais que les pousser au vice. Un collègue une fois de la façon la plus sincère , expliquait, qu’il allait chez les prostitués pour respecter sa femme, je ne peux pas faire tout ce que je veux avec elle. Un autre me disait , ces revues porno me donnent des idées! Un autre « en regardant le porno , je décharge ma libido …….. » un autre encore , me disait ma femme ne veut jamais avoir des rapports, elle va à la messe tous les dimanche et c’est péché! j’en passe la liste pourrait s’allonger avec des raisons toutes plus normales, les unes que les autres!

    J’arrive à penser que l’addiction à la porno est la conséquence de tout ce mensonge qui fait pour des personnes, qui arrivent à penser, qu’aimer est péché! La relation , devient vice si pratiquée autrement que pour la procréation. Les émois coquins, surtout interdits, font que des personnes vivent dans la culpabilité . Ils cherchent ailleurs les maux gérés par la morale !

    Loin de moi la pensée d’excuser le porno. Je ne peux pas ne pas voir comment dans certains cas, on arrive à ces addictions. l’ennemi a bien compris la faille et c’est introduit allègrement . C’est ainsi que même des conducteurs spirituels sont tombés dans le piège. C’est la tentation du fruit défendu .
    Nos raisons, regarder à la Croix sera notre protection! Sachant que Le Seigneur qui est mort pour cela , peut nous sortir de ce piège. Supprimer les aprioris qui ne conduisent qu’à fausser les réalités en créant des artifices dans des excuses qui conduisent par exemple à la pornographie, sachant qu’il y a aussi d’autres addictions aussi graves qu’un Chrétien sous la Croix peut éliminer!

  13. C’est un fléau qui existe depuis les temps des temps, du temps des apôtres l’Église était déja confrontée a cela. La différence est le support médiatique de nos jours qui permet plus facilement son accés. Cependant ils faut se poser les bonnes questions!!! Si 50% des pasteurs ou Chrétiens sont victimes de ce fléau, c’est que ces 50% vivent une vie d’Eglise et spirituelle différente de l’époque des Apôtres. L’Eglise des actes faisait face a ces situations et a cause des messages des Apôtres elle surmontait et emmenait a la croix les oeuvres de la chair. Il est triste de voir de nos jours qu’avec tant de livres, de sites avec des publicités Chrétiennes ou chacun annonce la puissance de son ministère et de s’entendre dire que 50% des pasteurs et chrétiens sont liés par la pornographie. Il y a la un blème!!!! On voit des grands ministères de délivrance, des grands messages sur les liens ancestraux, des signes comme les paillettes d’or, le rire, des Ecoles bibliques qui se mettent en place pour s’entendre dire que 50% des pasteurs et chrétiens sont liés par la pornographie. Le véritable problème a mon avis c’est le message des hommes de Dieu d’aujourd’hui et la puissance qui l’anime. Il est temps de se poser de bonnes questions et de revenir au seul puissant message de Jésus et des apôtres pour les croyants : LA PRÉDICATION DE LA CROIX. : 1 Cor 1: 18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

    • Je crois pour ma part que ça n’est en rien comparable avec l’époque des apôtres. Ils avaient d’autres difficultés mais pas celle-ci.

    • @ Paul :Il faut dire qu’ils allaient beaucoup moins sur le Net !! 😆

    • Enfin , ce n’est pas une raison pour se dire à chaque fois qu’on va être en présence d’un pasteur , qu’il est peut être liés par la pornographie !! 😀 Je plaisante mais je sais que ceux qui sont « anti pasteurs  » feront , pour beaucoup , se rapprochement !! Je commence à lire les com. Je vais voir à la fin lesquels souligneront ça en premier

    • fildeferiste // 19 février 2014 à 9 h 22 min //

      Une addiction est une addiction, et l’attrait pour la pornographie en est une, aussi puissante que l’alcool ou les diverses drogues, tabac compris. Je ne suis pas persuadé que la bonne volonté suffise en pareil cas, pas plus qu’elle ne permet de guérir d’une maladie. Tous les chrétiens sont bien au fait des conséquences désastreuses pour leur relation avec le Seigneur de l’addiction à la pornographie, qui est une forme d’idolâtrie, ni plus ni moins, et, si l’on y regarde bien, outre amener à pécher de manière continue, en commettant de perpétuels adultères, selon la propre parole de Jésus, c’est aussi une preuve d’un amour insuffisant envers sa conjointe, puisqu’il ne peut surmonter cette tentation.
      Cela dit, il faut se réjouir de ce que cet aspect des combats que nous avons à mener soit largement diffusé, et amène une prise de conscience de la gravité de l’état des lieux. Je vois mal comment un individu sous ce joug pourrait avoir une autorité dans le Saint Esprit face à des puissances démoniaques ; cela explique peut-être les réunions de délivrance à répétition de certaines assemblées, où semaine après semaine on voit se représenter les mêmes personnes.
      La continence est un don particulier, l’apôtre Paul le mentionne explicitement ; il n’est pas donné à tous, loin de là. La faiblesse de la chair amène Paul à recommander de ne se priver l’un de l’autre, dans un couple, que pour vaquer à la prière, un certain temps. Comment font ceux qui n’ont pas de conjointe, pour toutes les raisons imaginables ? Comment font les jeunes chrétiens, dans des temps où la durée des études repousse très loin l’âge de l’éventuel mariage ? Il est très facile de chanter pieusement, mains jointes et yeux extatiques, que le Seigneur pourvoit à tous les besoins. Pour un garçon, vingt ans d’abstinence, pour peu qu’il fasse de longues études, depuis ses premiers émois prépubères, me semble une épreuve redoutable, dont je me demande comment il est possible de sortir victorieux. Si l’on y rajoute que tout un chacun peut constater que des bandeaux très explicités et non-sollicités surgissent facilement au milieu de n’importe quelle consultation de page, l’entreprise devient titanesque.
      Peut-être sommes-nous dans une double contrainte beaucoup plus difficile à vivre qu’on ne veut le reconnaître : nous chantons d’un côté que l’Éternel est notre refuge et notre repos, mais rarement la vie ordinaire du croyant aura été menacée de manière aussi éprouvante pour le psychisme, avec une économie en déroute, en Europe tout au moins, et tous les assauts de ce qui fait la guerre à l’âme.
      Dans la Grèce qu’a connue Paul, des rues entières et souvent des quartiers des villes, étaient occupés par des lupanars, proposant toutes les spécialités de l’immense palette des possibles de la sexualité sans frein. Le croyant soit y allait poussé par le Saint Esprit pour prêcher, soit l’évitait soigneusement.

    • @Rédaction: Vous y étiez au temps des Apôtres? Pour en connaître de leurs soucis d’époque?
      Vous savez bien que la Bible est écrite par « hommes » enclins à l’erreur! Les Livres d’époques, y
      étant également sujets? A moins qu’il ne soient écrits: par des femmes! Ouf! tirez maintenant:
      « visez le cœur, épargnez le visage » il est, non, il était: si beau 😆 Puisque c’est moi qui vous le dit!

    • @ fiddeferiste

      J’ai apprécié votre commentaire, ce n’est pas déplaisant de mieux vous connaitre…J’ajouterai toutefois
      que les amateurs d’Histoire savent fort bien que sous Napoléon 1er : la pornographie à atteint des sommets vraiment comparables à ceux d’aujourd’hui. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil aussi je trouve ridicule que certains chrétiens fassent de la pornographie leur « cheval de bataille », en effet mettre la pornographie en avant et au premier plan : au 21 ème siècle, est non seulement ridicule mais c’est également une erreur. Aime Dieu et fait ce que tu veux disait fort justement Saint-Augustin.

  14. @ eleusis

    Pornographie, adultère se sont des péchés à niveau haut! Les mensonges , l’hypocrisie , le non respect, la non écoute , l’indifférence, la manipulation etc sont des péchés de moindre importance , on évite d’en parler trop souvent, car il n’y a pas trop d’intérêt !….. .
    ET POURTANT !!!!! vous avez raison ce n’est pas normal cette façon de penser.

  15. Cette façon de faire est vraiment indécente :

  16. Je suppose que l’Eglise avec un grand E est volontaire ? L’amalgame entre l’Eglise et les églises étant fait, quelle réponse souhaitez-vous ?

    • @Joseph: Eglise prend toujours une majuscule quand il s’agit d’une assemblée de personnes, et s’ecrit avec un e miniscule quand il s’agit de bâtiments. Simple regle de français 😉

    • C’est bien l’Eglise et non une église qui est concernée par ce fléau. Il n’y a donc aucun amalgame, c’est un vrai problème qui concerne l’Eglise.

    • Oui et ce n’est pas propre aux américains ; peut être sont ils les plus honnête de le reconnaitre !!

    • J’attends donc maintenant que vous me confirmiez que tous ceux et celles qui sont dans les églises sont l’Église !

    • Je vous confirme que vous n’en faîtes pas davantage partie que les autres qui sont dans les églises.

    • Bien, voilà qui est dit.

    • Super, voilà une réponse que je ne manquerais pas de souligner, lors de prochaines critiques, si Dieu me prête vie!

    • Le sujet de la «pornographie» est rarement abordé dans nos églises,* «la chute de l’Église ne sera pas causée par… le manque d’enseignement théologique, mais en raison de la désintégration des familles»
      .
      * (Église prend toujours une majuscule quand il s’agit d’une assemblée de personnes, et s’écrit avec un e minuscule quand il s’agit de bâtiments. Simple règle de français)

      Dominique ANDRE : par soucis de vérité, il serait important d’en informer Josh McDowell, car il semble bien qu’il parle de briques!

  17. Pornographie, adultère se sont des péchés à niveau haut! … Et c’est toujours ceux la qui sont cités ! le dada des assemblées évangéliques … le sexe et la chasse à la cigarette ..viens ensuite les musiques à bannir et les sports que vous êtes censés pratiquer ou pas (le sport matelas n’est pas mentionné) En troisième position arrive l’anathème sur vos idées politiques car vaut mieux être un bon mouton et toujours se taire … Soyez soumis a vos patrons à vos pasteurs et à toute autorité même si ce sont des escrocs !.Enfin continuez à venir chauffer les chaises le dimanche matin et surtout pensez à la DÎME !!

    Je caricature, mais en gros c’est ça ..Hein ! Personnellement, des églises de ce type .. je me lève en plein milieu du culte (je l’ai déjà fait ) et je leur dis

  18.  »A TCHAO BON DIMANCHE  »

    • C’est malheureusement vrai! Toujours le même péché affreux de la sexualité mais pas assez sur la haine, la jalousie, le manque d’amour.

      Lorsque j’ai constaté des divisions et des déchirements dans les assemblées où je suis passée ce n’était pas le fait d’un péché d’adultère mais bien des luttes de pouvoirs, de places et de jalousies entres les responsables.
      Le problème également ce sont, parfois , le manque d’efforts dans les couples chrétiens.
      Les conjoints se laissent aller , ne s’entretiennent plus , ne se séduisent plus en comptant sur le fait que le conjoint chrétien ne pourra pas tromper son ou sa partenaire car c’est un péché!!

      Donc on se repose là dessus.

      Les femmes ne cherchent plus à plaire à leur mari , sont habillées comme de mamies à 40 ans , ne se maquillent pas ou plus, ne font plus chez le coiffeur depuis mathusalem!

      Pour le mari pareil au bout de quelques années un laisser aller dans la tenue, les vêtements , la prise de poids, le manque d’hygiène.

      Tout cela tue le désir l’un pour l’autre et il n’y a plus l’étincelle de désir dans les yeux pour l’autre donc les hommes font chercher cette étincelle ailleurs hélas!

      C’est un problème qui n’est jamais abordé comme si désirer la même personne pendant 50 ans était une évidence et ne demandait aucun effort.

      Il faut aussi faire preuve de changements, de surprises dans les relations conjugales tant que cela reste dans quelque chose de saint.
      La position missionnaire pendant 40 ans cela peut vite devenir LASSANT!

      Mon mari et moi avons 20 ans de mariage( gloire à Dieu) mais nous faisons des efforts tous les jours pour se plaire l’un à l’autre, pour conserver l’étincelle.
      Je ne suis plus la jeunette des débuts mais je fais tout pour ne pas me laisser aller et voir toujours l’étincelle dans les yeux de mon époux!

  19. Pourquoi toujours vouloir parler de pornographie, sans parler de la sexualité dans le mariage ? Pourtant l’un éviterait l’autre. Faire l’amour est donc bien un accomplissement dans le mariage, mais non ce n’est pas spirituel, plus d’amour dans le couple plus de sexe, c’est normal, et ce fameux chantage dont personne ne parle insidieux mais bien réel, tu ne corresponds pas à ce que je veux donc basta! Chut Joseph, tu déranges, eh bien, oui !

    • fildeferiste // 19 février 2014 à 13 h 34 min //

      @Joseph
      Je ne vois pas, sauf perversité particulière, pourquoi quelqu’un de comblé et parfaitement satisfait de sa vie sexuelle dans le cadre du mariage serait attiré par la pornographie ; tout existe, j’entends bien, Mlle Nothomb, qui pourrait dîner chez les plus grands traiteurs, n’aime que les nourritures avariées, et pourrissantes. Mais c’est un dysfonctionnement. Quoi qu’il en soit, la quête d’une excitation extérieure me semble symptomatique d’un état de manque, comme toutes les addictions.
      Peut-être le travail des femmes à l’extérieur n’est-il pas favorable à leur libido, sans même en évoquer d’autres aspects ? Simple hypothèse…
      Le peintre Auguste Renoir, grand intuitif et ami de Dieu, disait très sérieusement que le jour où les femmes accèderaient à tous les métiers ennuyeux, juges, enseignantes, etc – c’était sa vision -, elles ne sauraient plus faire l’amour, et être le délice de leur conjoint, ce qui amènerait le début de la fin; et l’explosion de la famille.

    • Le comble c’est d’être comblé, Adam n’avait donc rien à demander à Dieu!

    • Si vous le dites, c’est certainement la vérité, mais pas plus que celle des autres, je vous le rappelle !

      https://actualitechretienne.wordpress.com/2014/01/21/paul-ohlott-une-revelation-fondamentale-et-liberatrice-pour-votre-vie-chretienne/

    • Comment affirmer ce qui est dit par un autre, tout simplement en parlant de perversité « Pourtant l’un éviterait l’autre » vous savez lire, regardez bien qui a parlé de pornographie en rapport avec le couple, mais non il a fallu votre intervention, sans jamais dire qu’il y a du vrai dans ce que je viens de dire, si le but est simplement de dénoncer, voilà qui est fait !

  20. Comme j’y apprends chaque fois, un peu plus, je reviens et comme disait Coluche: je gagne,
    je rejoue(sic)! Je me demande: y aurait-il une graduation (comme le thermomètre médical) dans
    le péché? Pour la similitude d’utilisation(sic) Ça me fait penser à la gravité du péché : « péché mortel
    et véniel »? Pas d’intermédiaire! comme il est écrit dans le Livre de la Révélation: 3:15 « Je connais
    tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid(e) ni bouillant(e). Puisses-tu être froid(e) ou bouillant(e) !
    Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid(e) ni bouillant(e), je te vomirai de ma bouche. »

    Mais que si, il y a un intermédiaire: « le purgatoire »(sic) Et si à la place du purgatoire, on y mettait
    Jésus-Christ? C’est une idée, comme ça! 🙂 1Timothée 2:5 « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme ».

    2 Pierre1:5: « à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la
    vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété,
    à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. Car si ces choses sont en vous, et y sont
    avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre
    Seigneur Jésus Christ. Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin,
    et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. »

    Ça vaut ce que ça vaut? Je parle de Pierre, il a moins écrit, donc il est moins: houspillé, critiquer,
    engueuler, fustiger, gronder, quereller, réprimander, sermonner, siffler, tancer, tarabuster que Paul! L’Apôtre, l’Apôtre s’entend 🙂 Sortez couvert comme dit l’autre 😆 Aimez « moi » les uns les autres?
    Merci? j’en ai besoin(sic) Pas vous? 🙂

    • @ Galaxie
      Aimez « moi » les uns les autres?
      Merci? j’en ai besoin(sic) Pas vous? 🙂

      Si , si moi aussi et réciproquement cher Galaxie 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :