En Allemagne 35 parents ont été condamnés pour leur refus du « Gender »…

Nous continuons cette série d'informations consacrée au GENDER par les aspects juridiques qui nous attendent...

Quand la théorie du genre sera effectivement intégrée aux programmes éducatifs dispensés dès l’âge de 6 ans, vous n’aurez plus aucune possibilité de vous y opposer. En prenant connaissance de cette condamnation d’une mère de famille allemande ayant refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale, vous comprendrez ce qui risque de nous arriver.

Mercredi 9 mars 2011 – Une mère de famille allemande a été condamnée à plus d’un mois de prison ferme pour avoir refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale.
Depuis 2006, on compte en Allemagne 35 cas de parents condamnés pour la même raison. Beaucoup d’associations défendent le droit des parents à choisir l’éducation de leurs propres enfants sur une question aussi délicate.

Il y a quelques jours, Irene Wiens, de Salzkotten, a été condamnée à 43 jours d’incarcération pour avoir refusé s’inscrire ses enfants au programme d’éducation sexuelle prévu dans leur école.

Selon un communiqué envoyé à ZENIT par Ignacio Pascual, de l’association « Professionnels pour l’Ethique », la « Défense juridique de cette affaire incroyable, déjà arrivée au tribunal européen des droits de l’homme de Strasbourg, est assurée par l’Alliance Defense Fund (ADF), une entité à caractère supranationale spécialisée dans la protection de la liberté religieuse et de conscience ».

Comme l’a expliqué le conseiller légal d’ADF, Roger Kiska, « ce sont les parents et non le gouvernement, qui sont responsables de l’éducation de leurs enfants. Incarcérer des parents pour avoir exercé des droits acceptés universellement est impensable ».

« La famille Wiens se fonde sur les droits prévus par la Convention européenne pour les droits de l’homme, qui défend le droit des parents à transmettre à leurs enfants une vision de la sexualité conforme à leurs propres convictions ».

« Il est donc parfaitement légal que les parents décident de ne pas faire suivre à leurs enfants les cours et les activités prévus par l’éducation publique », a-t-il ajouté. « Irene Wiens est en prison pour avoir défendu ses 4 enfants (entre 10 et 16 ans) d’une éducation sexuelle interactive qui ne coïncide pas avec sa vision de la sexualité ».

Rappelant que « le cas de la famille Wiens n’est hélas pas le premier », l’association des « Professionnels pour l’éthique », qui collabore étroitement avec l’ADF dans la défense des droits des parents européens, renvoie à une déclaration qu’elle a publiée antérieurement sur la reconnaissance des droits des parents à éduquer leurs enfants selon leurs propres convictions.

Le document qualifie « d’inacceptable » la répression subie par cette mère allemande et rappelle que la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Pacte pour la défense des droits humains et des libertés fondamentales, et la Lettre des droits fondamentaux de l’Union européenne, garantissent ce droit aux parents.

Des milliers de citoyens anonymes se sont unis à cette déclaration qui a également été signée par des associations de 9 pays et quatre continents : Europe, Afrique, Asie et Amérique.

« Cette déclaration, a expliqué Leonor Tamayo, responsable de la section internationale de l’association « Professionnels pour l’éthique », sera envoyée au gouvernement fédéral allemand et aux gouvernements des divers Etats allemands, au reste des gouvernements de l’UE et aux institutions européennes compétentes en droits et libertés fondamentales ».

« La liberté d’éducation, a-t-elle ajouté, est dramatiquement blessée en Europe ». Encore une fois, c’est la société civile qui doit élever sa voix et dénoncer les abus de pouvoir, l’indifférence et la complicité des gouvernements, ainsi que le manque de protection des citoyens, et demander le respect des droits fondamentaux ».

LE « GENDER » POUR TOUS – A propos des droits des parents
Le Gouvernement a annoncé vouloir lutter contre « les stéréotypes de genre » dès la maternelle. Le Ministre Vincent Peillon a déclaré que « le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles ». Christiane Taubira a également déclaré que « Dans nos valeurs, l’Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d’en faire des citoyens libres ».

Comment les parents pourront-ils défendre leur droit « d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques » ? Saisie par des parents condamnés pour avoir refusé d’envoyer leurs enfants à des cours obligatoires d’éducation sexuelle, la Cour a jugé que l’Allemagne pouvait les condamner ainsi, car selon elle, l’école a notamment pour objectif « d’intégrer les minorités et d’éviter la formation de  »sociétés parallèles » motivées par la religion ou l’idéologie » et « l’éducation sexuelle devrait encourager la tolérance entre les êtres humains quelque soit leur orientation identité sexuelle » (voir les affaires Konrad contre Allemagne du 11 septembre 2006 et DOJAN et autres contre Allemagne du 13 Septembre 2011).

Source : Communiqué de La Manif Pour Tous 24

31 Comments on En Allemagne 35 parents ont été condamnés pour leur refus du « Gender »…

  1. Au secours!! Vite Jésus, reviens, notre monde part en cacahuète!!

  2. Comment peut on imposer ce genre de cours , ça devrait être à l’appréciation des parents ,je ne comprend vraiment pas !!!

    • Voici comment je vois les choses. Une « entité » supérieure (vous l’appelez comme vous voulez, que ce soit lobby LGBT, Francs Maçons, ou encore autre chose, peu importe) veut imposer la théorie du gender à notre modèle de société, de manière mondiale. Soit, ils doivent avoir leurs raisons, mais ce n’est pas le point que je veux soulever.
      Ce que je n’arrive pas à saisir, c’est pourquoi des gens bienpensants me semble-t-il, se disent un beau matin: « tiens, c’est pas bête comme théorie, on va essayer de l’appliquer à notre jeunesse, et le monde ira mieux ».
      C’est quelque chose qui me dépasse largement, je ne comprends pas. Que ces gens bienpensants m’exposent leur point de vue, et ce qui dans la théorie du gender a accroché leur attention au point de les convaincre personnellement, et qu’ils veuillent l’imposer aux autres. J’attends…
      Je ne vois qu’une seule et unique solution. « On » leur donne une rente à vie pour défendre ce point de vue-là. Autrement, je ne vois pas, sérieusement, je ne vois pas d’autre explication.
      Ce n’est pas comme la théorie de l’évolution, où il suffit de ne pas croire en Dieu pour y adhérer aussi stupide soit cette théorie, étant donné qu’il n’en existe aucune autre expliquant le vivant…
      Alors pourquoi adhérer à la théorie du gender??

  3. L instruction à domicile reste la meilleure solution et elle est parfaitement légale

  4. L’Europe de l’ouest va connaître au XXIe siècle la dictature athée que l’Europe de l’est a connue au XXe.

    • j’avoue que j’ai du mal à comprendre ce genre de commentaire . La bible dit : ce que craint c’est ce qui m’arrive , ce que je redoute c’est ce qui m’atteins Job3/25 , pourquoi prononcer de telles paroles de malédictions comme ci c’était tellement extraordinaire de vivre la tribulation , si elle doit arriver elle arrivera mais pourquoi presque la souhaiter en PROCLAMANT de telles paroles . Notre rôle c’est de nous remettre sur nos genoux , de nous repentir pour notre manque d’obéissance . Regardez une chose toute simple , notre Seigneur nous demande de prier pour nos autorités , , si nous qui avons reçu celui qui libère qui guérie ; qui dit et la chose arrive qui ordonne et elle existe , je crois que c’est dans le psaume 33 , ne l’invoquons pas pour qu’il agisse , comment voulons nous voir les choses changer ? et je me met dans ceux qui ne font pas ça , croyez moi , nous n’obéissons pas à la parole dans beaucoup de domaines et nous disons : « rien ne va plus  » , vous remarquerez que je n’accuse pas » les autres  » ou  » les chrétiens « mais que je dis « nous  » car je me sens complètement concerné , alors n’avons nous pas une part de responsabilité dans ce qui se passe ? moi quand je pense à tout ça je répond OUI , nous ne sommes pas responsables des erreurs du gouvernement mais nous laissons nos armes au vestiaire , nous oublions même que nous en avons et pourtant elles sont dans la bible : ephésiens 6/13

    • Ce n’est pas parce qu’on est chrétien qu’on n’a pas le droit d’ouvrir les yeux.

  5. L’Europe de l’ouest et plus ! Comme une digue qui se rompt.

  6. Eh bien je crois que certaines personnes sont aveuglées tout simplement, manipulées! tout comme les allemands ont été endoctrinés tout doucement à travers une certaine littérature et ont adopté la théorie que prônait Hitler! ce que je ne comprends pas moi, je sais qu’elle n’est pas seule à décider, c’est qu’Angela accepte ça, elle qui se dit Chrétienne avec toutes les valeurs qui y sont rattachées 😦

  7. pourquoi il n’y a pas d’ecole évangélique pour nos enfants ?

  8. J’ai dû rêver les passages prophétiques où il est question de faire la guerre aux témoins de Jésus, par tous les moyens possibles ; mais je n’arrive toujours décidément pas à comprendre comment on peut dire en même temps « viens Seigneur Jésus  » et « ne permets pas que l’iniquité grandisse » alors que la seconde est la condition de la première. Bref, certains veulent bien l’avènement du roi de justice, mais quand leurs enfants seront grands… De toutes façons, quand les temps seront mûrs, nul ne pourra plus rien, exactement comme au temps de Noé, ainsi qu’il est écrit.

    • fildeferiste , ce n’est pas à vous que je dirais qu’avec Dieu il n’y a pas de fatalité , pourquoi vouloir absolument souffrir , quand ça arrivera , notre Seigneur nous donnera la force mais pourquoi le réclamer , rien ne s’opposera aux desseins de notre Dieu et il arrivera chaque choses en son temps mais je ne pense pas qu’aucun chrétien n’ait envie de souffrir , vous croyez vraiment que les premier chrétiens ou les disciples en leurs temps , souhaitaient souffrir , bien sûr que non , on voit que dans le jardin tous ont abandonnés Christ , et les chrétiens d’après la pentecôte qui sont allés jusqu’au bout l’ont fait avec la force de Christ mais ils se cachaient pour se rassembler donc il ne souhaitait pas souffrir , ça me fait toujours rire les gens qui veulent absolument , du moins en théorie , être des martyrs

    • fildeferiste // 27 janvier 2014 à 21 h 28 min //

      @Catherine Bunel
      Je n’ai aucune vocation au martyre, moi non plus. Je disais simplement qu’il faut que l’iniquité arrive à son comble, et si la théorie du gender et la criminalisation des parents s’opposant à un enseignement pervers ne rentrent pas dans cette catégorie, je serais curieux de savoir comment vous la définissez. Au risque de me répéter, je ne comprends pas qu’on puisse aspirer à la délivrance, et l’instauration du règne de paix et de justice, qui est de beaucoup le meilleur, tout en priant pour que l’impiété soit tenue en échec : l’une conditionne l’autre.

  9. Il y a pire car en Europe un pays commence et tous les pays Européen devront suivre à partir d’Avril de cet année tous les nouveaux nés auront une puce sous le coude gauche et la pile sera changé tous les 2 ans. Ainsi on contrôlera toute personne.

    • Johan , que croyez vous , il y a longtemps que nous sommes contrôlés et pistés ne serait ce qu’avec nos téléphones portablse ou , toutes les caméras qu’il y a partout entre autre , la technologie ne me fait pas peur mais je vois une chose c’est que le diable s’amuse bien avec ces histoires de puces et les chiffres 666 , pendant que les chrétiens font des fixations sur ces deux thèmes lui peut agir à sa guise , autrement

    • Certes, on est contrôlés, mais le coup de la puce est un hoax (une fausse info):
      http://www.hoaxbuster.com/forum/europe-la-puce-electronique-deviendrait-obligatoire-pour-tous-les-bebes-partir-de-mai-2014

      Ca viendra peut-être un jour, mais on n’y est pas encore.

    • Oui, la puce obligatoire est un « hoax »… mais il est possible que ce soit une rumeur volontaire orchestrée par le pouvoir politique. Un moyen de jauger la réaction des gens face à ce genre d’infos. les rumeurs ont parfois une grande utilité…

    • fildeferiste // 28 janvier 2014 à 14 h 03 min //

      @Physics
      Les seuls régimes un tant soit peu capables de contrôler tout le monde, vieux rêve de dictateur, ont été, dans l’Histoire, les quelques totalitaires, qui s’en remettaient à de nombreux collabos pour pister les déviants.
      Les limites de ces systèmes sont évidentes : aucun régime n’empêchera jamais la compassion, ou certains sursauts de ce qu’Adonaï a mis dans le programme de l’homme. Un de mes frères juifs, ami de cœur, écrivain époustouflant, a relaté dans un texte remarquable, comme tout ce qu’il écrit, comment sa tante a réussi à survivre avec la protection de Joseph Mengele, à Auschwitz, l’âme juive étant décidément alerte en expédients.
      En sorte que ceux qui ont du souci à se faire sont les bourreaux, pas les persécutés : regardez Paul et Silas. La norme ordinaire est de se morfondre en prison, d’autant que la chère y est chiche. Eux, insolemment, chantent à tue-tête, soit si faux, pour les pisse-vinaigre, soit avec tant de ferveur, qu’un fort opportun tremblement de terre les libère. Fuiraient-ils comme des droits communs ? Que non pas, ils en profitent pour évangéliser tout le monde, qui s’en trouve bien aise.
      Un pistage général ? Et tout ceux, en charge du contrôle qui se convertiront par l’exemple de ceux qu’ils doivent surveiller… j’ai de la peine pour les dictateurs : Adonaï a très mal fait l’homme qu’ils voudraient assujettir. Il ne cesse de rêver de liberté, et, précisément, comme un fait exprès, Christ libère.

  10. Nous y sommes…dans la dictature sous façade de démocratie…

    Mhmm…quelles sont les références de la « manif pour tous »? J’aimerais avoir leurs sources…

  11. Peter Hartz au secours de Hollande ?

    Le Point.fr – Publié le 28/01/2014 à 06:51 – Modifié le 28/01/2014 à 14:57

    Le père des réformes allemandes a été reçu en toute discrétion à l’Élysée fin 2013. Un simple « entretien informel », assure la présidence.

    http://www.lepoint.fr/economie/le-pere-des-reformes-allemandes-vole-au-secours-de-hollande-28-01-2014-1785041_28.php

  12. INTERVIEW. Peter Hartz, le miracle allemand, c’est lui !

    Le Point – Publié le 28/01/2014
    Peter Hartz, qui a rencontré discrètement Hollande fin 2013, a pensé les réformes du marché du travail outre-Rhin. En juillet dernier, il recevait « Le Point » pour un entretien.

    http://www.lepoint.fr/economie/interview-peter-hartz-le-miracle-allemand-c-est-lui-28-01-2014-1785144_28.php

    Grâce aux conseils de l’Allemagne, préparez vous à entrer dans la grande pauvreté avec des obligation de travailler pour moins de 500 € par mois !

    Alors que tous les chefs d’états parlent du grand succès de l’Allemagne en matière d’emploi ….Le pays sombre dans une grande pauvreté jamais égalé en Europe !
    dit ce jour au journal de 13H TF1

  13. L’Allemagne sera la tête comme d’ab ……ETC ETC ETC

  14. La moindre des choses à faire lorsqu’on expérimente des hypothèses, c’est de demander le consentement !! Nous sommes sou l’autorité de bien piètres responsables !

  15. Quelles sont les preuves de ce que cet article avance ? Qui sont les 35 parents condamnés ?
    Je me suis intéressé une peu aux faits exposés, outre les innombrables sites qui relaient tels quels ces informations, en recherchant des informations sur les Wiens, je suis tombé sur la décision de la cour européenne des droits de l’homme que j’ai un peu survolé : http://hudoc.echr.coe.int/sites/fra/pages/search.aspx?i=001-106382#{%22itemid%22:[%22001-106382%22]} Je vous encourage à en faire la lecture. On s’aperçoit que la réalité est un peu plus complexe que la façon dont l’article présente les choses.
    Par exemple, les parents n’ont pas directement été envoyé en prison mais on commencé par avoir une amende de 40€, (ok, avoir des amendes parce qu’on empêche d’envoyer ses enfants en cours, c’est plutôt abusé) mais on apprend aussi que des procédures étaient possibles pour que les enfants soient dispensés qui n’ont pas été respectées par les parents. Enfin, on a des détails sur le contenu de ces « cours d’éducation sexuelle » et honnêtement, ils n’ont rien à voir avec la théorie du genre.

    C’est bien de vouloir défendre de bonnes valeurs mais c’est bien de ne pas avaler les informations (et tous les raccourcis avec) qu’on nous balance sans les évaluer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :